AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : 13ème siège de la 11ème

Messages : 55
MessageSujet: Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]   Ven 31 Mai - 16:39



Le Soleil, du moins ce qui y ressemblait en ce monde spirituel, était déjà haut dans le ciel. On pouvait entendre le gazouillis des oiseaux et le ruissellement d'une fontaine non loin. Un léger vent courrait sur la place, soulevant quelques graviers immaculés. Un parfait endroit pour se détendre, et profiter du temps clément. Un endroit qui aurait pu être charmant, avec ses petits bancs en cerisier et ses arbres en fleur. Qui aurait pu l'être, si une masse sombre ne s'était pas avachie dans un coin de l'allée, bouteille en main. Cette masse odorante ronflait plus que de mesure, et on sentait à plusieurs pas l'odeur âcre de l'alcool qui émanait tant de lui que du récipient. D'un geste négligent, il tenta de chasser les rayons qui commençaient à darder sur son crâne, râlant contre cette intrusion peu opportune. La chaleur réveillait en son crâne les tambours et les danseurs de la veille, une douleur détestable pour un matin paisible. L'heure était déjà fort avancée, et le Seireitei bourdonnait d'activité. Les Shinigamis qui s'activaient affichaient un dédain mesuré pour cet homme affalé, cuvant son alcool. Comment pouvait-on oser se montrer en tel état ? Ils représentaient l'élite des âmes, l'armée de ce monde. Un tel comportement était intolérable. Certes. Mais la Onzième division, ce n'était pas pareil. Et encore, même dans la onzième, Gannicus n'était pas pareil aux autres. On pouvait apprendre tout ce que l'on voulait sur lui en à peine un mois. Mais après vingt ans, il réussissait encore à vous étonner.

Il se retourna dans son sommeil pseudo réparateur et renversa sa flasque d'alcool, faisant boire le spiritueux à la terre. Etonnant qu'un produit constitué de particules spirituelles puisse avoir un effet analogue à celui des denrées terrestres. Mais l'homme n'était pas du genre à se soucier de ce genre de futilités. Après tout, qui cela intéressait-il ? Il poussa un râle d'inconfort puis se résolu à ouvrir les yeux. Un premier, puis un second. Il pesta contre la lumière, se retourna, mangea quelques cailloux. Pesta de nouveau. Il se redressa et les rayons qui l'oppressaient tant semblèrent alors disparaître. Le Gladiateur leva les yeux, restant assis à terre. Il aperçut un grand bonhomme qui le surplombait de sa taille, et certainement parce qu'il était debout. Le Champion mit sa main en visière pour essayer de distinguer quoi que ce soit en ce lendemain de boisson, mais ses yeux ne lui révélèrent qu'un constat flou de la silhouette qui se tenait face à lui. Il se racla la gorge, gémit de nouveau puis déglutit péniblement. Un tambour résonnait dans sa tête.


"Qu'es-ce que tu me veux ?" essaya-t-il de dire, ce qui ressemblait plus à un "Quesst'veux ?"

"Connard."
n'omit-il pas de rajouter, parfaitement articulé cette fois.

Ses yeux s'habituant peu à peu aux contrastes de l'endroit, il commença à mieux distinguer le gusse qui lui faisait face. Cheveux blancs, regard antipathique. Hum. À y regarder de plus près, il était impressionnant. Un espèce de mastodonte qui dévisageait Gannicus d'un air peu avenant. Puis le Gladiateur aperçut la veste blanche, caractéristique. Attendez voir, veste blanche, cheveux blanc et dégaine de musclor. Ah merde. Le Champion s'appuya contre le mur et tenta de se redresser pour se mettre d'aplomb. Il glissa légèrement, se rattrapa, puis fit genre qu'il avait fait ça pour attraper sa flasque d'alcool. Il s'appuya dos au mur et salua son supérieur d'un geste négligent de la main puis il avala une goulée de son liquide. Il grimaça, puis s'essuya la bouche d'un revers de main.


"Ah, Taisho. Hmm. Salut." fit-il, en tendant vers lui sa bouteille.

Protocole, étiquette ? Tout ça, c'était inconnu au bataillon. Il connaissait de loin son Capitaine, mais n'avait jamais eu la volonté d'aller le voir, tout ça. Son objectif n'était pas encore de se frotter à lui, il le savait fort. Non pas qu'il douta de ses capacités, mais bon, faut pas être suicidaire non plus. Le Gladiateur se gratta le crâne et essaya de se demander ce qui avait pu pousser le chef de la Onzième à se ramener par ici. Un truc qu'il avait fait pendant la nuit ? Ou alors, antérieur ? Saleté d'amnésie post-cuite. C'était peut être tout simplement pour le dégager du coin, des gens avaient du se plaindre. Enfin bon, y avait des milliers de raison. Il passait juste les troupes en revue, s'il fallait. Ah ah. Ouais non, ça serait trop beau ça. L'insolent Treizième siège arqua un sourcil et esquissa un sourire avenant. Du moins, s'y essaya-t-il.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t821-gannicus-narcissos-kyousou-en-a

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]   Dim 2 Juin - 9:24

C'était ça, le grand Champion Gannicus ? Ça, l'élite de la Onzième Division dont parlaient ses gars ? Le laissant se dépêtrer dans ses vapeurs d'alcool, Shinjirô ne répondit même pas à l'insulte. A quoi bon cogner sur un poivrot, il n'en retirerait aucune gloire et le malheureux risquait de ne pas comprendre la leçon. Le colosse savait que la réputation de la division du combat pâtissait de ce genre de spectacle et si pendant très longtemps, il s'en était moqué, il savait qu'aujourd'hui il se devait de resserrer la vis. Shunsui avait été clair avec lui : trop de débordements et ils auraient des problèmes. Alors qu'il n'était que simple Shinigami, il se serait certainement marré à provoquer le Commandant pour voir de quel genre d'ennuis il parlait. Mais ces derniers temps, l'envie de rire s'était comme qui dirait échappée. Il attendait certaines choses de ses hommes et il se devait de commencer par lui.

Lui laissant le temps de se redresser au mieux - une patience qui ne lui ressemblait d'ailleurs pas et qui pouvait faire craindre la teneur réelle de la discussion à venir - Shinjirô attrapa un cure-dent qu'il se mit à mâchouiller tranquillement. Quelques Shinigamis observaient la scène, l'air de rien, sans pour autant en donner l'impression. Les colères de leur Capitaine étaient légendaires et ils préféraient ne pas se trouver trop proche si les choses dégénéraient. Et vu le comportement habituel de Gannicus, ils craignaient que ce soit le cas.

Bien sûr, de cet homme, Shinjirô ne savait pratiquement rien. Et pour cause : il n'était pas un homme de rapport. Lire ces machins pour en apprendre plus sur ses gars ne lui convenait pas et il laissait cette tâche ingrate à Noboru. Pour autant, les rumeurs allaient vite et ne dépeignaient pas le Champion comme un homme très fiable. Il s’agissait là de la véritable raison de sa venue d'ailleurs. Que les autres pensent ce qu'ils veulent de la Onzième, cela ne le dérangeait pas. Il connaissait la valeur de son unité. Mais que ses propres gars dénigrent l'un des leurs le forçait à intervenir. Costaud, le gaillard l'était. Moins que lui néanmoins mais cela n'avait rien d'anormal lorsque l'on voyait la bête. Dans le dos de Shinjirô trônait en maîtresse absolue Kaimetsu. Lorgnant la bouteille, Shinjirô l'attrapa et d'un geste l'envoya se briser sur le sol, à quelques mètres de lui. Qu'on ne respecte pas le protocole, il s'en fichait. Mais qu'on se foute de sa gueule ainsi, il ne le tolérerait pas.
    - Ce que je te veux ? Pour commencer, j'veux savoir pourquoi t'es par terre comme une vieille loque, à te donner en spectacle ! J'veux aussi savoir si tu comptes prendre ton poste un jour ou si te rouler dans la merde te suffit.

Le ton du Capitaine était sans appel : il n'appréciait aucunement ce genre de chose. Et s'il était le premier à s'éclater avec ses gars lorsqu'il le pouvait, il restait Capitaine d'une des treize divisions du Gotei. Bien sûr, la Onzième était un groupe à part et il l'encourageait. Mais Gannicu allait devoir apprendre certaines choses. Shinjirô n'était pas comme Madarame. Ceux qui jouaient les fortes têtes, il les écrasait. Cet homme avait-il de la jugeote ou l'alcool avait-elle sabordée tout son bon sens ?
    - Les gars m'ont parlés du Champion. J'suis vraiment impressionné...

Comme quoi même lui pouvait faire preuve d'ironie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : 13ème siège de la 11ème

Messages : 55
MessageSujet: Re: Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]   Dim 2 Juin - 14:24


Le fracas de la bouteille contre le sol acheva de réveiller le Gladiateur. Il redressa la tête dévisagea son Capitaine en éludant sa céphalée. Inconsciemment, il se redressa et cessa de s'appuyer contre le mur. Un flash d'une vie passée. Pour peu, il l'aurait appelé Doctore, mais il était un homme libre à présent. Il chercha à articuler quelque chose, mais il savait que ce n'était pas sage. Depuis quand s'en faisait-il autant d'ailleurs ? Depuis la fin du monde, fallait-il croire. Il avait toujours été du genre à se contreficher de ce qui pouvait lui arriver, et n'allait jamais plus loin que quelques semaines de travaux forcés pour manque de respect ou autres manquements à l'étiquette. Ils étaient dans l'armée, il devait s'y faire. Cela suffirait-il à le juguler ? Il en doutait fortement, raison pour laquelle il était un cas à part, même pour la Onzième. Mais se retrouver avec le Capitaine en face, c'était foutrement différent. L'oeil torve de son supérieur lui fit l'effet d'une douche froide et attisa ses instincts les plus primaires. Si son cerveau était encore au ralenti, chaque fibre de son être criait au danger. Le Shinigami accusa les reproches de son supérieur avec un petit sourire qui s'effaça très rapidement. Il était sacrément doué pour le remettre à sa place.

"Si je vous réponds que j'm'en souviens pl..." osa-t-il tout de même, par simple défi.

Très mauvaise idée.


"Hum. Heu ... Mon poste ? J'ai pas tellement envie de retourner aux latrines, Capitaine ..." continua-t-il, sur le même ton impudent.

C'était peut être ça le vrai problème au fond. Qu'on lui confia des tâches ingrates, ça passait, il le méritait. Mais au bout d'un moment, on pouvait difficilement tomber plus bas que lui. Ces derniers temps étaient riches en exemples. Quoi qu'on lui collât, il rechignait et cela ne lui servait pas de leçon. Qu'on l'enferma pendant un mois, qu'on lui distribua des coups de fouets. Celan ne changeait rien. Bien sûr, il avait conscience que sa propre réputation en pâtissait mais il n'en avait rien à faire en vérité. Tant qu'on ne venait pas lui chercher des noises, cela allait très bien. Mais pour que son Capitaine se soit déplacé en personne pour lui resserrer la vis, ça augurait de bien mauvaises choses. L'homme qui avait vaincu Madarame Kenpachi, pour ne citer qu'un de ses exploits.


"Erf. Excusez-moi, Capitaine. Mais si vous pouviez faire ça rapidement, qu'on en soit débarrassé tous les deux, ça m'arrangeait." grogna-t-il, de toute façon il n'y couperait pas.

Faire ça rapidement. Faire quoi ? Lui coller une raclée ? L'envoyer au trou ? Ou encore, l'envoyer en mission de simple reconnaissance. Quoi que, il fallait reconnaître que la dernière fois il s'était plutôt bien amusé. Avait failli crever, certes, mais s'était bien amusé tout de même. Il affronta le regard de son supérieur, avec une inconscience qui tenait autant du courage que de l’imbécilité.


"Champion ... j'pensais qu'ils m'appelaient plus trop comme ça. Faut croire qu'ils ont la mémoire des torgnoles." ricana-t-il, en se redressant un peu plus.

Là, c'était clair, ça allait tomber. Les Shinigamis qui regardaient un peu partout la scène se faisaient de moins en moins discrets. Admiraient-ils le spectacle ou s'attendaient-ils à voir du sang ? Il n'en savait foutre rien. C'était de la curiosité malsaine pour lui. Le Gladiateur soupira, ça allait faire mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t821-gannicus-narcissos-kyousou-en-a

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]   Jeu 6 Juin - 12:12

Le franc parler du lascar face à lui ne le gênait pas outre mesure. Shinjirô étant lui aussi adepte de ce genre de chose, il ne pouvait décemment pas reprocher à une autre personne ce qu’il faisait. Toutefois, il y avait un manque cruel de discipline. Et une armée, surtout celle de la Onzième division, devait être contenue. Les fortes têtes existeraient toujours mais un bon capitaine devait pouvoir rassembler ses hommes. Il lui avait fallut du temps pour comprendre la leçon mais Shinjirô savait que son comportement passé avait été une aberration. Du moins concernant certains points précis. Oui, n’en déplaise à Gannicus, il n’était pas un cas isolé dans l’histoire de cette division particulière. D’autres avant lui avaient agis à l’identique et l’un d’eux portait désormais le précieux Haori et ce titre de Kenpachi tant craint. Autant dire qu’il cernait plutôt bien le personnage.

Pourtant, Gannicus ne semblait pas être un mauvais soldat. Ses gars disaient de lui qu’il était fort en gueule mais dans l’ensemble, il en valait plus d’un au combat. Un guerrier dans l’âme, un véritable représentant de la Onzième. Seulement son maque de discernement et son retrait vis-à-vis de sa « famille » d’adoption ne passait pas. Et le colosse avait une idée très précise de ce qu’il désirait au sein de son groupe. Ils devaient être soudés. Une image ne se redressait pas si aisément mais l’avis des autres n’avait aucune importance : aux yeux du Kenpachi, ses gars devaient seulement nourrir un amour inconditionnel en leur division. Rien d’autre ne devait compter. Et alors ils pourraient enfin arborer fièrement les couleurs de la Onzième.
    - Qui t’as parlé de ça ? Je te parle de reprendre ton poste au sein de la division. Ca veut dire : participation aux entraînements, formations des bleus, préparation et manouvre aux combats. Que tu te mettes minable, j’m’en branle complètement. Tu fais c’que tu veux tant que ça affecte ton taff ici. Pense à tes gars !

Les deux siècles passés à s’entraîner avec Noboru en dehors du Seireitei avaient véritablement changés Shinjirô. Avant, il aurait sans doute éclaté la tronche de ce type, le laissant pour mort avant de repartir d’où il était venu. Mais aujourd’hui, il ne pouvait plus se le permettre. Enfin, il le faisait encore mais il évitait de tabasser ses gars. Question de principes.
    - Oh oui, ils ont de la mémoire pour ce genre de choses. Et j’aimerai éviter de devoir te démolir pour que tu comprennes toi aussi la leçon. T’as pas trente-six solutions mon pote… Sois tu continues et j’vais finir par perdre patience. Et crois-moi, t’as pas envie de ça. Sois tu prends en compte que t’es pas tout seul. Et là, y’a moyen que ça s’arrange.

Avec ses gars, Shinjirô n’aimait vraiment pas en venir aux mains. Mais s’il y était poussé, alors il n’hésiterait évidemment pas. Les prisons et les corvées, il laissait ça aux divisions des faibles. Pour la Onzième, il était prêt à les briser, tout simplement.
    - Si mes méthodes te posent problème, t’as encore le choix. Essayer de me faire changer d’avis sur un ring ou changer de division. T’auras ici le seul et unique avertissement que je te donnerai. Ensuite, faudra assumer.

L’aura du colosse venait de gagner en intensité sans qu’il le recherche réellement. Il ne prenait pas à la légère cet homme mais espérait réellement qu’il changerait d’état d’esprit. La Onzième était sa famille. On l’adoptait ou on mourrait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : 13ème siège de la 11ème

Messages : 55
MessageSujet: Re: Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]   Jeu 20 Juin - 11:18


Le Gladiateur haussa un sourcil. Reprendre son affectation au sein de la Onzième ? Même pas une punition ou autre ? Ah ah. Ce Capitaine remontait dans son estime. Pas pour la façon dont il le graciait de ses derniers déboires. Plutôt de la manière dont il savait intimer le respect. Sans pour autant en venir à éclater le crâne du Champion contre le sol. Autant vantard qu'il pouvait l'être, Gannicus savait quand il avait affaire à plus fort que lui. Devenir un équivalent de Doctore, hein ? Ou truc du genre ... Formation des recrues, entraînements avec de vrais gars. Voilà qui avait de quoi plaire. Un sourire commença à se dessiner sur ses lèvres. Goguenard. Et puis peut-être ... peut-être même qu'il pourrait s'la coller avec son Capitaine un de ces jours, ah ah ah. Le regard que lui renvoya le Kenpachi lui fit perdre ce petit sourire. Bon sang, ce gars-là avait l'intimidation dans le sang.

"Mon taff ? Genre se mettre sur la gueule jusqu'à ce qu'on bouffe la poussière ?" répliqua-t-il, malheureusement on ne pouvait plus sérieux.

Cette perspective lui plaisait au plus haut point. Il avait fait ça toute sa vie durant. Il avait fait ça tout le temps qu'il avait passé au Rukongai. Et là, si ça pouvait redevenir comme ça pour la suite des évènements ... Depuis les derniers évènements, il avait tendance à rentrer plus facilement dans les rangs. Depuis les dangers qui avaient si fortement ébranlé la Soul Society. Il y avait quelques années, il aurait juste essayé de voir si le Capitaine était aussi fort qu'on le disait. Même en connaissant sa force démesurée. Là, il se rendait compte que c'était stupide. Et puis former des gars, il savait faire. Même s'il n'en faisait la plupart du temps qu'à sa tête, transmettre son savoir quant à la gladiature, c'était une des choses qu'il appréciait le plus. D'autant que dans le Ludus, en temps que Champion, il lui arrivait souvent de procéder ainsi. Même durant la révolte, il en avait formé plus d'un. Le seul problème c'était qu'ici les plus grands guerriers de toutes les époques s'affrontaient. Problème ? Ah ah. Non.


"Tu sais, Capitaine. Même si je comprends la leçon, tu devras me démolir." répondit-il, presque au tac-au-tac et optant soudainement pour le tutoiement.

C'était moins formel, plus ... de son genre. La politesse, le respect. Tout ça ne disparaissait pas pour autant. Juste que les manières, c'était pas son fort. D'autant plus envers un guerrier qu'il respectait. Le Champion avait toujours tutoyé la mort, pourquoi donc changer pour un 'simple' Shinigami ?


"Mais ... bah. J'suis plutôt partant pour tout ça, là. Me battre pour montrer aux bleus comment on s'comporte dans une arène, ça m'plaît pas mal. Surtout que récurer les latrines, j'suis plutôt une merde à ç..." tenta-t-il de plaisanter, faisant fi du regard menaçant de Kiryû.

Erf. Ta gueule, mais ta gueule Gannicus. Certes, tu la fermais jamais. Certes, t'étais pas du genre à t'écraser, mais accepter une opportunité quand t'en voyais une, hein, c'était pas possible ?


"Même si je suis d'accord, j'peux t'faire changer d'avis sur un ring ? Ah ah." poursuivit-il, malgré la petite voix qui lui intimait de fermer sa grande bouche au fond de son crâne.

Lorsqu'on était un guerrier dans l'âme, ce genre de considération était inutile. D'autant plus lorsqu'on n'était plus qu'une âme en réalité. Une âme forgée dans le sang et le sable. Qu'espérer de plus d'un être tel que lui ? Le Gladiateur se redressa, sourit bizarrement puis se gratta le sommet du crâne. Certainement que son Taisho le comprenait, chaque jour était un combat. Et il était toujours impatient quant à savoir ce que le lendemain lui réservait. Shinigami, Hollow. Quincys. Il prenait tout ce qui pouvait passer à portée, après tout. Ah ah. Sans mauvais jeu de mot, bien entendu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t821-gannicus-narcissos-kyousou-en-a
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Engagez-vous, Rengagez-vous qu'ils disaient ! [PV Kiryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Engagez-vous, Rengagez-vous, qu'ils disaient...
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» Aimez vous lire ?
» Aimez- vous les frites ? Vous en privez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-