AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Réunion des Capitaines [officiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Réunion des Capitaines [officiel] Pnj-com
Kyōraku Shunsui
Rang : Sotaishô du Gotei 13

Messages : 31
MessageSujet: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 3 Juin - 1:58

Citation :
Comme le titre l'indique, seuls les Capitaines sont invités à participer à cette réunion.

La situation était grave, très grave. Le Kirin s'était fait enlever, et la résistance de son armée fut bien vaine. Cette organisation qu'était le Kanshu et que Shunsui voyait comme un soutien important dans la ville de Karakura s'était montrée insuffisante pour faire face à une telle attaque, et aujourd'hui elle n'était plus. Quelques Shinigamis, tous d'anciens renégats, avaient pu réintégrer les troupes du Seireitei afin de ne pas les laisser sans encadrement sur Terre. Tous n'avaient pas accepté la main tendue malheureusement.

Bien sûr, cela pourrait poser quelques problèmes dont il aurait à s'entretenir avec son Capitanat. Tous ne voyaient pas d'un très bon oeil que deux d'entre eux furent réintégrés à de hautes responsabilités, l'un d'eux même intégrant le cercle fermé des dirigeants de Division. Pourtant, lui-même n'avait pas réellement le choix : il devait s'assurer de toujours avoir une puissance de frappe convenable, et de nombreuses morts malheureusement venaient l'obliger à toujours trouver de nouvelles solutions pour ne pas que ses Divisions restent à l'abandon. Trois promotions, pour un total de quatre nouvelles têtes supplémentaires.

La parfaite occasion était donc donnée pour une nouvelle réunion des Capitaines. Cela leur donnerait l'opportunité de prendre connaissance les uns des autres, tout en mettant au clair tout ce qui avait pu être appris durant la bataille qui venait d'avoir lieu et qui avait fait rage en plusieurs endroits. L'attaque qu'il avait pris l'initiative de lancer sur le Hueco Mundo n'avait pas porté ses fruits. De même, le repli vers Karakura avait été tout simplement catastrophique, aucun combattant important de son armée ne restant debout jusqu'au terme de la bataille, Hitsugaya trouvant même le trépas face au Rey.

L'heure est donc venue, maintenant que les blessures sont pansées, de rassembler les douze autres porteurs de Haori afin d'apprendre d'eux toutes les informations qu'ils ont pu recueillir, du moins pour ceux ayant participé à cette « joyeuse débandade ». Des messagers avaient été envoyés à chacun des douze autres Taishôs, les conviant de se rendre au plus vite au sein de la Première Division afin qu'une réunion des haut-gradés puisse avoir lieu. Tout ce qu'il pourrait apprendre pourrait peut-être s'avérer vital lors du prochain affrontement avec ces mystérieux Maho Tsukaïs. Et tout prêtait à croire qu'ils ne tarderaient pas à refaire parler d'eux, encore et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Aokiji Yoshiko Miloë
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 3 Juin - 10:31


First reunion as a capichef

Ca ne rigolait plus.

Pourquoi donc ? Et bien, Yoshiko allait participer à sa première réunion en tant que Capitaine. Oh, des réunions, elle en avait assisté à plusieurs d'entre elles. Notamment la dernière où elle n'avait pas pipé un mot et où elle avait laissé Tōjō s'exprimer. Vilaine ? Non, pas tant que ça. Dans le sens où quelques Lieutenants avaient aussi assisté à la réunion. Ca arrivait de temps en temps. Mais là, cette fois-ci, aujourd'hui, elle était de l'autre côté de la barrière. Disons que ce n'était pas son premier rodéo, qu'elle savait à quoi s'attendre. Et puis, elle connaissait la plupart des Capitaines, ce qui lui donnait un certain avantage. Donc, pourquoi s'en faire ? Ainsi donc, la jeune Capitaine s'était dirigée vers les locaux de la Première Division, prête à assister à cette première réunion.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆
Quelques minutes plus tôt.

Yoshiko était en train de trier des papiers. Une mèche lui était retombée devant ses yeux et elle avait soufflé sur cette dernière pour la faire quelque peu virevolter. Seulement, c'était une mèche rebelle et elle revint devant ces yeux. "Toute cette paperasse ..." Lâcha-t-elle dans un soupir. Otsu ne devait pas être une férue des papiers, justement. Elle ne lui en voulait pas. Après tout, Tōjō, c'était pareil pour lui. Quoi qu'il avait pris la main. En même temps, Yoshiko l'avait assez gavé avec ça, pour qu'il fasse sa part du boulot. Et il avait pris le pli. Et maintenant qu'elle n'était plus avec lui, le brune se demandait parfois si ... Et bien ... s'il ne se laissait pas un peu submerger par les papiers. Bah ... Elle lui ferait une visite surprise, comme elle avait l'habitude de si bien le faire. Et elle verrait où il en était. Pour sûr.

Quoi qu'il en soit, du fait que la porte était légèrement entre-ouverte, cela fut suffisant pour que le papillon de l'enfer rentre dans la pièce. Yoshiko releva le nez quand elle l'entendit se rapprocher d'elle et elle tendit la main. Le papillon se posa sur son index et elle écouta, ainsi, l'information qu'il avait à lui communiquer. Une réunion dans l'heure qui suivait. Ca lui laissait le temps de se dépoussiérer un peu. Mais aussi de se recoiffer. Parce qu'y aller avec les cheveux sans dessus dessous, c'était pas top non plus. Brèfle, après un brin de toilette, donc, Yoshiko quittait les locaux de sa Division. Direction la Première.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆
Elle se retrouva devant les grandes portes et salua les gardes, comme si de rien n'était. Elle salua quelques autres Shinigami qu'elle put croiser en cours de route et elle se retrouva, ainsi, dans la salle où la réunion aurait lieu. Personne ... pour le moment. Etait-elle arrivée trop tôt ? Peut-être bien. Elle ne se faisait pas trop de souci. Parce qu'elle se doutait que les autres allaient finir par arriver à un moment ou à un autre. A moins que ce n'était qu'une mauvaise blague qu'on lui faisait ... Peut-être bien, qui sait ? En tout cas, elle n'avait d'autre choix que d'attendre patiemment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-
Réunion des Capitaines [officiel] Arr-num
Thalos
Rang : Segunda

Messages : 399
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 3 Juin - 14:33


Il se rendait à la Douzième Division, prêt à se faire opérer pour pouvoir retrouver ce qu'il avait perdu et même plus. Il avait réglé deux trois trucs, notamment sur le renfort apporté à Karakura. La situation était grave, si grave qu'il ne pourrait pas bénéficier de bras tout de suite. Un papillon de l'enfer était venu sonner à son oreille, le convoquant lui ainsi que tous les autres Capitaines à se rendre dans les quartiers de la Première. Shunsui avait décidé d'agir. Les combattants avaient récupéré, de nouveaux Capitaines étaient en place. Il était temps de faire le point et de se préparer : le Gotei n'était pas n position majoritaire. Trop d'inconnu, trop de défaites.

Il passa devant le laboratoire, s'y arrêta quelques instants avant de soupirer et de disparaitre d'un Shunpō. Ce n'était pas pour aujourd'hui. Les autres le regarderont peut être bizarrement mais il s'en fichait, enchainant les pas rapides il fonçait vers la salle de réunion. Comme l'avait si bien dit Tōjō perdre un combat n'était pas la fin. Il n'était pas encore sur d'être totalement pris par cette parole mais cherchait à s'en persuader. Un début. Une longue pente qu'il avait là à franchir notre Capitaine amputé, une pente rude certes mais pas aussi impressionnante que celle que le Gotei avait face à lui. Une fois devant les portes de la division il s'annonça, laissant les gardes ouvrir les portes de la Division la plus gardée de toutes. Ses pas surent plus lents lorsqu'il se dirigeait vers la salle du conseil. Lui qui avait l'habitude de placer ses deux bras dans son dos était un peu dérouté mais il ferait avec car déjà le lieu se trouvait en visuel. Lorsqu'il franchit le palier il ne vit que deux personne : le Sotaishō ainsi que la nouvelle Capitaine de la Huitième Division. Il s'approcha d'elle et plaça sa main sur le côté de son épaule.

    > Félicitation, tu le méritais. Vraiment. Et t'en as les épaules, pour pouvoir supporter ton ancien Capitaine faut être solide. Haha !

O
ui il la tutoyait, après tout elle était elle aussi une Vice-Capitaine qu'il a connu au même titre. Il tourna les talons avant de se placer au fond, à sa place, celle de la dernière Division et adressa au passage un salut au Kyoraku en baissant la tête. Il ne restait plus qu'à attendre les autres pour que la fête commence.

_________________

Réunion des Capitaines [officiel] Signature

Segunda Etapa :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2947-thalos
Réunion des Capitaines [officiel] Arr-esp
Riful
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 3 Juin - 15:24

Le messager partit, Shinjirô n’avait pas traîné. Il avait directement attrapé Kaimetsu et après avoir donné ordre au suppléant de Noboru de tenir la maison en son absence, il avait prit la direction des quartiers de la Première Division. La réunion risquait d’être mouvementée et les informations seraient sans doute nombreuses. Entre les nouvelles nominations et les conséquences des deux batailles qui avaient eu lieu récemment, ils auraient des choses à se dire. Le Commandant ne serait d’ailleurs pas en reste. Le Kenpachi savait à quel point ces rassemblements étaient importants pour le Gotei et l’organisation des forces militaires. Plus que les infos, Shinjirô attendait des ordres. Et le premier d’entre tous, selon lui, serait évidemment de remettre à niveau les Capitaines des Treize divisions. En dehors de quelques rares exceptions, il les trouvait bien trop faiblard pour jouer un rôle dans les bagarres prochaines.

En chemin, le colosse rassemblait les pauvres éléments qu’il avait recueillis au Hueco Mundo. Pour finalement s’apercevoir qu’il n’avait pratiquement rien. Comme il l’avait dit à Noboru lors de leur déplacement là-bas, il n’avait été intéressé que par le combat, laissant la récolte d’informations aux autres. Et s’il s’était assez bien marré à faire mordre la poussière au Primera, il savait que les autres s’étaient pratiquement tous plantés. La fine fleur du Seireitei incapable de vaincre les Espada. Il y avait là de quoi rire si la situation n’était pas aussi catastrophique. Et si même lui s’en apercevait, c’est que les choses allaient vraiment mal.

L’air de rien, il arriva rapidement devant les portes de la salle de Conseil. Alors qu’il pénétrait dans l’enceinte, il perçut la présence d’une nouvelle venue dans le cercle des capitaines. Miloe, anciennement Fukutaishô de la Septième division. Tojo était certainement fier de voir la jeune femme à cette place, lui qui l’avait tant poussé à prendre son envol. Il était amusant de voir que lui-même était dans le même cas avec Noboru. Même si au contraire de Tojo, Shinjirô n’appréciait que très peu la blague de Shunsui. Il lui avait enlevé la voix de la raison, ou peu s’en faut. Il lui avait surtout enlevé le mec qui se tapait ses rapports en temps normal. Et ça, ça passait assez mal. Pour le reste, il constatait aussi la présence de Reisen, apparemment plus en forme que ce que les rumeurs racontaient. Lui aussi eut droit à son petit signe de tête. Le Capitaine de la Treizième division serait l’un des tout premiers concerné par cette réunion, il en était persuadé. Se positionnant à la place qui lui revenait de droit, il leva la main pour saluer le Commandant et adressa un petit bonjour général :
    - Yo !

Une salutation personnelle et bien loin de ce que l’on attendait d’un capitaine. Mais bon, cela avait-il réellement de l’importance ?

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] 1409396164-signature-riful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
Réunion des Capitaines [officiel] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 3 Juin - 22:35

    Yakushiji-sama, vous êtes convié par Kyôraku-Sotaishô à vous présenter en le Quartier Général de la Première Division dans l'heure. Une réunion des Capitaines y sera tenue.
Le Yakushiji n'ouvrit même pas les yeux, se contentant juste de hocher du chef. Suffisant pour que le messager comprenne que son travail avait été fait et que l'information était parvenue. Il se retira donc alors que le Capitaine de la Neuvième Division restait encore pour l'instant en seiza, ses doigts se déplaçant habilement sur les cordes de son guqin. À présent que la plupart des gradés avaient pu se remettre de leurs blessures – en majeure partie du moins – il était en effet grand temps de mettre les événements récents à plat. Tenzen en tout cas avait beaucoup à dire. Sa curiosité faisait également qu'il avait sans doute beaucoup à entendre, si tant est que ses confrères aient des choses intéressantes à révéler.

Quoi qu'il en soit, le Shirohasu prit tout de même son temps avant de se mettre en mouvement. Dans l'heure, voilà qui ne le pressait pas encore tout à fait. Aussi poursuivit-il sa séance de pratique, terminant de peaufiner son morceau jusqu'à ce qu'il fut satisfait du travail accompli sur cette mélodie. Alors, seulement, il se mit en route. Une fois sur place, l'évidence qu'il n'est pas le seul à avoir pris tout son temps. Seulement quatre Capitaines, le Commandant y compris. Un peu maigre tout de même, et cela même si l'on ne pouvait pas encore considérer qu'il y avait du retard à déplorer. En principe les autres ne devraient pas tarder, même si certains sauraient encore faire preuve d'incompétence en ne se présentant pas à temps, ou en ne se présentant pas tout court.

Lui en tout cas alla se placer à côté de Shinjirô, comme toujours. À côté du Kenpachi, Reisen se tenait droit bien qu'un bras lui manquait. En face de lui, une nouvelle venue parmi le capitanat en la personne de Miloë. Tête haute et regardant droit devant lui, Tenzen eut tout de même un mot pour son voisin direct. À voix basse, ne cherchant d'être entendu que de lui, il savait tout de même pertinemment que l'acoustique des lieux ferait que tous ceux qui tendraient l'oreille pourraient l'entendre.
    De ce que j'ai entendu, nous avons été les deux derniers à tomber. Faut-il voir cela comme un fait étonnant ? Je ne pense pas... Bien que cela reste tout de même parfaitement déplorable compte-tenu du fait que nous avons tout de même échoués...
En effet, le bilan qu'il ressortait de toute cette histoire était réellement chaotique et ne l'incitait pas à fonder la moindre joie de son statut de « dernier Shinigami debout ». Peu importait d'être le dernier... Car dans ce genre de situation, seule la victoire compte, et tout le reste n'est que détail. Une bien piètre sortie pour le Gotei, donc, et il ne manquerait pas d'appuyer sur ce fait lorsque la réunion débuterait et que la parole leur serait donnée.

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Réunion des Capitaines [officiel] Viz-cap
Igarashi Shu
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 3 Juin - 23:37

Le jour J était enfin arrivé... Pas de compte à rebours, mais pourtant depuis mon arrivé ici je ne me préparais que pour ce jour là. Que pour la possibilité de devoir parler au milieu de ceux que je pouvais maintenant à peu de chose prêt considérer comme mes paires. J’avais tout fait pour les rencontrer tous, ou tout du moins le plus possible, et je n’étais pas loin du compte pour être honnête. Avec la promotion récente d’Haiko il n’en manquait que deux que je ne n’avais jamais pu rencontrer. Le capitaine de la Cinquième et celui de la Troisième. Mise à part les deux là j’avais pu rencontrer tous ceux étant en poste actuellement et je ne m’en étais pas tiré si mal que ça. Hormis un seul qui me détesterait probablement pour les siècles à venir, et encore je pouvais probablement compter en millénaire avec lui... Mais après tout ce n’était qu’un sur les huit que j’avais rencontré, il était probablement l’un de ceux à avoir le plus de poids après le Shotaishô lui-même, mais étant donné que j’avais été choisi par ce dernier, je n’avais pas trop de souci à me faire quant à mon actuel poste.

Je m’étais rapidement préparé à y aller. Un léger contrôle pour que tout soit parfait, je ne tenais pas le moins du monde à me faire reprendre pour un manquement au code vestimentaire du Seireitei, surtout pas devant lui. J’avais attendu ce moment avec impatiente. Ma première réunion des Capitaines. Une réunion à Clôt ou personne à part les porteurs du Haori blanc n’étaient accepté et où l’avenir du Seireitei serait discuté. Les derniers événements remis en question et les décisions sur notre avenir prises. Oui nous avions du pain sur la planche et j’espérais de tout coeur être capable d’apporter une quelconque aide dans ce moment capital pour l’avenir de la Soul Society, voire même pour l’équilibre des mondes !

Je disparu d’un Shunpô, accélérant le pas pour m’y rendre, ma Divison n’était de loin pas la plus proche de la Première, et je ne comptais en aucun cas y arriver le dernier, j’en connais un qui ne louperait sinon pas l’occasion de me le faire savoir et de m’enfoncer un peu plus le couteau avec lequel il s’était amusé à me poignarder la dernière fois que nous nous étions rencontrés. J’avançais à un bon rythme, retrouvant un pas plus tranquille lors de mon approche des bâtiments de la première. Je pris une mine calme, pas trop sérieuse, mais pour autant aucun sourire ne rayonnait sur mon visage. J’étais simplement serein, serein à l’idée que c’était le moment ou jamais de prouver que j’étais bel et bien un membre à part entière du Seireitei, un Capitaine au même titre que chacun des hommes, ou femmes qui se trouveraient dans cette pièce.

Mon entrée se fit tranquillement. J’arrivais par le fond de la salle, observant d’un coup d’oeil vif qui se trouvait déjà là. J’apperçu que Reisen et Yoshiko était déjà là, le Kenpachi aussi, et évidemment l’ancêtre qui m’aimait tant, comment n‘aurait-ce pu ne pas être le cas ! Je saluais d’un signe de tête le Capitaine-Commandeur, avant de saluer mes égaux d’un signe de la main général. J’étais à vrai dire heureux que la Capitaine de la Huitième Division soit déjà là. Je n’aurais pas à me tenir tout seul de mon côté en face de ces trois hommes imposants. Je me plaçais à côté d’elle là où ma place se trouvait, entre la Huitième et la Douzième. Pensant un instant qu’Aï serait celle qui viendrait se placer à mes côtés. D’une voix douce je murmurais à Miloë quelques mots.
    Content que tu sois déjà là...

Et c’était peu dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-shi
Tahara Ryuhei
Rang : Jūbantai Fukutaisho

Messages : 205
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 4 Juin - 0:31

Ai avait la rage au ventre, ces temps-ci, et sa façon de déambuler, claudicante comme toujours, n'arrangeait rien au problème. Elle faisait les cent pas comme une panthère en cage entre les paillasses d'une des salles des laboratoires de la douzième, lisant en diagonale les rapports qu'on lui tendait de temps à autres dans le plus grand silence. Ses subordonnés en blouse blanche travaillaient autour d'elle, concentrés mais tendus par l'irruption soudaine de leur officier supérieur dans une salle ou elle ne mettait d'habitude jamais les pieds. Le projet Stronghold était pharaonique, réputé pour son ambition et son potentiel irréalisme. Mais elle comptait bien mettre les bouchées doubles pour renforcer le Seireitei.

Ayant confié le commandement des lieux à Senji, elle n'éprouvait d'ordinaire pas de besoin particulier de se rendre elle même sur place, avec sa jambe, c'était d'autant plus dur. Elle préférait donc superviser les projets depuis son bureau le temps que ses séances de rééducation dans les locaux de la quatrième fassent effet. Et celles-ci s'avéraient bien plus longues qu'elle ne l'aurait pensé, malgré ses connaissances scientifiques conséquentes. Mais le papier et l'encre n'avaient pu étancher sa soif ce jour là, et à présent, elle était en pleine crise d'angoisse. Sueurs froides, difficultés à respirer, et tout cela en gardant un air neutre afin que son équipe ne voie pas une capitaine en état de doute. Le Hueco Mundo l'avait secoué, mais elle avait la poigne pour mener sa division, et elle allait redoubler d'efforts.

Cependant, en dépit de sa concentration à rester impassible, elle sursauta carrément quand un de ses subordonnés fit à son tour irruption dans le laboratoire et s'adressa directement à elle. Le regard noir d'encre de la jeune femme passa ensuite de l'étonnement à l'effarement pur et simple lorsque le message fut terminé, le subordonné hors d'haleine demandant aussitôt à réintégrer son équipe de recherches pour ne pas perdre une minute. Les nouvelles normes étaient décidément appliquées à la lettre. Elle acquiesça silencieusement, puis sortit à son tour de la salle, fermant la lourde double porte derrière elle non sans mal.

Elle n'avait pas envie d'y mettre les pieds, elle savait qu'elle avait perdu la face lors de son affrontement avec l'Espada, et elle ne tenait pas à ce qu'on lui rappelle un fait établi, ou même à ce que des regards de commisération se portent sur sa canne. Elle y allait pour féliciter les nouveaux capitaines, surtout. Elle avait d'ores et déjà fête la promotion de Senji en bonne et due forme, et à présent elle faisait figure de capitaine expérimentée au milieu de toutes ces nouvelles têtes. Des vices capitaines promus et un membre du Kanshu. Rien que ça.

En un rien de temps, la scientifique en chef fut dans la salle, se matérialisant à l'exacte place qu'elle devait occuper, en bout de ligne, alors que la porte se refermait, expirant un courant d'air. Dévisageant les autres, elle leur esquissa un sourire timide, le faisant plus franc pour son voisin, le capitaine Igarashi, avant de se tourner vers la toute nouvelle capitaine de la huitième, de l'autre coté de Shu . Il fallait être sobre et efficace.

- Aokiji-san, félicitations.

Elle s'inclina ensuite vers le Sotaisho, et se tint immobile, contemplant les visages durs des capitaines Kiryu, Kireru et Yakushiji, alignés face à elle. Autrement dit trois des capitaines qui avaient plus d'ancienneté qu'elle et qui n'avaient sans doute pas manqué de noter son échec. Elle rougit légèrement en passant sur Shinjiro, pour ces raisons et d'autres, et se composa de nouveau un visage impassible et fermé, à l'image de sa division. Elle devait avoir l'air efficace si elle voulait que les autres le pensent.

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] Kraken10
~Release the kraken !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Kaogake Haiko
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 4 Juin - 2:57



Deux convocations en deux jours. Cela avait de quoi surprendre le jeune capitaine. Là où la gestion de la sixième division était désormais devenu une habitude, répondre à ses autres devoir de capitaine en était une autre. La paperasse, il connaissait et s'y pliait volontiers. Même s'il pouvait déléguer certains travaux d'ordre mineur, le jeune homme préférait laisser respirer ses sièges pour le moment, le temps d'affiner son projet de restructuration de la division. L'idée lui trottait déjà dans la tête depuis un moment, mais maintenant qu'il avait été officiellement mit au commandes de la sixième, il pourrait véritablement manœuvrer à sa convenance. L'idée était réellement agréable, même si le port de ce haori ne lui était pas encore familier. Capitaine... Sa petite famille serait folle de joie lorsqu'elle saurait la nouvelle.

A cette pensée heureuse, il se mit en marche vers les quartiers de la première division. Il avait le temps. Marchant dans les allées séparant les différents bâtiments des divisions, l'Ardent n'avait pas fini de se faire saluer à tout bout de champs. Ce vêtement avait décidément un pouvoir étrange et à vrai dire, cela mettait plutôt mal à l'aise notre capitaine. C'est ainsi qu'au passage de la quatrième division, il s'éclipsa d'un shunpô. L’hôpital, il n'avait pas envie d'y repasser de si tôt ! Cela lui rappela cependant son séjour entre ces murs et sa rencontre avec sa comparse de la septième. On ne pouvait pas dire que cela s'était vraiment bien passé, la faute à un énergumène de la neuvième dont Haiko n'avait même pas saisi le nom. Il fallait l'admettre, le malade n'y avait pas mit du sien non plus, corrigé par Miloë comme un enfant. Elle aussi devait avoir endosser le haori maintenant. Tant qu'à la féliciter, autant en profiter pour s'excuser de sa conduite, maintenant que l'esprit du bretteur s'était éclairci.

En quelques pas rapide, le voilà devant la porte de la grande salle. Sans un mot, d'un salut de la tête, il passa les gardes qui lui ouvrirent la porte. Devant lui se tenait la moitié des haut-gradés. Des visages familiers. Les deux meilleurs ennemis côte à côte, l'un chuchotant à l'oreille de l'autre. Quelle image attendrissante... et quelque peu, bizarre. Haiko continuait d'avancer, sans précipitation en parcourant du regard les hommes et femmes déjà présent. Reisen, il se souvenait de leur première rencontre et pour être honnête, il n'avait pas vraiment fait bon impression. Là, l'ambiance était tout autre, il ne se serait pas permis de clope au bec. Non, la rigueur était de mise. Il salua les trois hommes d'un signe de tête avant de passer devant ses collègues sur la ligne des divisions paires.

Se postant à la place qui était la sienne, au côté de Miloë, il s'inclina légèrement devant le commandant avant de congratuler ses voisin d'un salut amicale de la main, souriant. Il en profita également pour glisser un mot de félicitation à la nouvelle capitaine de la huitième en se penchant légèrement vers elle. Haiko se demandait quelle avait été la réaction d'Otsu. Sachant la période difficile qu'elle traversait, il espérait qu'elle ne focaliserait pas sa frustration sur son successeur. Remarque, même si c'était le cas, celle-ci serait sans doute assez diplomate pour calmer le jeu en douceur. Quoi qu'il en soit, les voilà, les huit déjà présent. Le petit shinigami en faisait parti depuis peu et pourtant, il se sentait déjà presque à l'aise.

Cela changerait sans doute lorsqu'ils aborderaient l'ordre du jour, la dernière mission en date, les Maho Tsukai, un bon gros débriefing en somme. Mais le plus important viendrait lorsque toutes les informations seraient compilées, et les ordres donnés. Pour sa part, Haiko resterait fidèle à lui même, sérieux, droit, les épaules détendue portant le large haori qui cachait curieusement sa corpulence. Il ne parlerait pas plus que nécessaire, à moins d'apporter un élément d'une certaine importance à la prestigieuse assemblée. Un point en particulier lui trottait dans la tête, et même s'il avait lu les différents rapports de mission, sa rencontre plutôt violente avec un arrancar et un humain lui restait bien ancré à l'esprit. Peut-être que le capitaine Reisen aurait également un élément de réponse en considérant le fait que lui aussi avait dû affronter ces fullbringer. Son corps témoignait de la puissance de ces êtres au pouvoir éveillé. La timide Ai semblait elle aussi avoir gardé des séquelles de son combat.

Se penchant en avant afin de capter discrètement son attention, le jeune homme lui lança un regard bienveillant accompagné d'un sourire à vous redonner courage. Cela fait, comme les autres, il patienta, attendant l'arrivée de gardés restant.



_________________
Réunion des Capitaines [officiel] 126521sign3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko
Réunion des Capitaines [officiel] Rea-gen
Cheyenne
Rang : Général tout frais

Messages : 630
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 4 Juin - 18:39

Il avait fini son petit tour de la Division. Les choses promettaient. Oh, pour ce qui était de l'aspect logistique, le complexe accueillant les Forces Spéciales disposait de tout ce qu'il fallait et bien plus encore. Il avait d'ailleurs pris sur lui de réquisitionner quelques locaux vides pour mettre en place ce qu'il avait nommé "une série de travaux pratiques sur le thème de l'infiltration en milieu criminel". Ces travaux consistaient pour l'instant en un empilement de cuves de métal et de et de tuyauterie en vrac, ainsi que d'une série d'hommes, triés sur le volet. Débuter le processus de sélection avait été le plus difficile. Comment faire comprendre à un type des renseignements, ou de l'Omnitsukido, qu'on cherche en vérité à faire marcher un petit commerce de contrebande? Ces types étaient sélectionnés pour leur droiture, et leur têtes de mules. C'est pourquoi il avait eu l'idée de ce chemin détourné.

- Messieurs, si je vous ai réunis aujourd'hui, c'est pour mettre au point une équipe spéciale en charge de la traque d'éléments subversifs abreuvant une bonne partie du Seireitei et du Rukongai avec, entre autre, de l'alcool frelaté ainsi que d'autres produits d’accommodation d'origine douteuse. Je veux ces hommes à n'importe quel prix. Pour cela, nous allons suivre une stratégie bien simple: produire notre propre alcool de contrebande, et élargir cette production à d'autres produits, dans le but de concurrencer ce marché parallèle et l'amener à se dévoiler un peu plus jusqu'à en savoir assez pour le faire tomber. Vous êtes la crème de la crème, choisi chacun pour ses qualités d'adaptation et son talent dans un domaine particulier. Et vous allez être en charge de cette production.

Il devait user de toute sa volonté pour ne pas rire.

- D'autres se chargeront de la mise en circulation, d'autres hommes dont vous ignorerez l'existence. Il est indispensable que ces différentes cellules restent hermétiques, pour ne pas compromettre l'opération. Je n'ai donc pas besoin d'insister sur l'importance de votre discrétion quant à votre rôle important dans cette affaire. Ensemble, nous allons faire un pas de géant dans le contrôle et la surveillance des affaires internes du Seireitei et de ses alentours. Grâce à vous, chacun pourra se sentir plus sûr à la Soul Society, et nous pourrons juguler pas mal de problème gravitant autour de ces trafics. Remercions le quatrième siège Omaheda pour nous avoir fourni de si belles machines grâces auxquelles nous allons pouvoir donner le meilleur de nous même. Je sais que son clan est le premier touché par cette délinquance, alors rendons lui honneur avec nos efforts. Alors au travail, messieurs!

C'était le coup du siècle, sa Masterpiece, son "Chef-d’Oeuvre". Se servir de ses hommes pour alimenter ce qu'il avait débuté à la Onzième. Il s'était tellement plaint de la droiture de ses sous-fifres à Shinjirô que l'autre avait fini par le traiter de pleurnicharde adolescente en pleine période de saignements. Au moins n'avait-il pas eu droit à la ménopause, mais le Kyuusei avait maintenant de quoi surprendre son monde. S'esclaffant tout seul dans son bureau comme un enfant un peu taré sur les bords, il fut coupé dans son hilarité digne d'un savant fou contemplant sa créature prenant vie par un petit papillon de l'enfer. Il n'avait pas eu souvent l'occasion de voir ce genre de créatures, vu le peu d'amour que portait le Kenpachi à leur égard, du temps où il le suppléait en toutes choses, et pris donc le temps de l'observer, la laissant se poser sur son doigt tendu. La convocation résonna alors clairement à ses oreilles, terminant pour de bon de saper son humeur légère.

- Bon, c'est l'heure du cirque! Heckel, Jeckel! Allez informer Sourdine que je dois sortir voir le grand Bariolé! Je lui laisse la maison, qu'il fasse pas tout cramer!

Les messagers, deux jumeaux en l'occurrence, devaient leur surnom tant à leur gémellité qu'à leurs tenues de ninja aussi noires que la nuit, leur donnant l'aspect de deux corbeaux, ou de raton laveurs, selon le point de vue. Sourdine, c'était facile à deviner: Noboru avait longtemps hésité avant de refiler un surnom à Uragami, mais avait fini par s'entendre sur celui-là. C'était celui qui lui hérisserait le moins le poil, si jamais il l'apprenait un jour. Quoiqu'en ce moment, avec ses bourdes répétées, il devait plutôt faire profil bas. Le Vif Argent avait tout à fait compris que la loyauté de l'Uragami n'était pas à remettre en cause, mais ses excès de zèle l'avaient poussé à commettre des actions aussi borderlines que dangereuses pour lui même. Malheureusement, le temps viendrait où son Capitaine devrait mettre en route les mesures disciplinaires adaptées à ses fautes, puisque nul n'était à l’abri de la loi. Cette affaire était un oursin qu'il devait manipuler avec précaution, puisqu'elle impliquait bien plus que le simple raid en solo du Vice Capitaine. Peut être le signalerait-il lors de la réunion à laquelle il était convié.

Il ne lui fallut que peu de temps pour se rendre aux quartiers du Sôtaisho. Après tout, il ne se trouvait pas si loin, maintenant, vu que son unité devait constamment rendre des comptes aux grosses légumes du Gotei. Cela n'empêcha pas malgré tout au Vizard d'arriver bien après certains, lui laissant tout le loisir de s'exposer au jugements de chacun. Il se sentait à présent dans la peau d'un bisu, et n'aimait pas du tout cette sensation. Sa récente promotion était certes noyée dans une masse d'autres montée en grade, mais le Kyuusei se savait sous l'appréciation silencieuse de plusieurs personnes, au sein du comité restreint des décideurs en haori. Passant les portes de la salle de réunion, il plaça un poing sur le cœur, effectuant la révérence protocolaire en direction de Sunshui.

- Baba.

Une marque de respect venant des lointaines contrées où il avait trouvé la mort, et qui lui étaient tout de même restée lors de son après-vie. Se redressant, il traversa rapidement la double haie de Capitaine, pour aller trouver sa place. Shinjrô était déjà là, ainsi que Tenzen, qui reçu lui aussi un petit coup de tête de salut. Concernant le colosse d'Argent, c'était plutôt un affichage de fierté, le Vizard plaçant ses pouces dans les deux anses de ses manches déchirées pour tirer le haori en avant, à la manière de bretelles, tout affichant une grimace à la "fuck yeah!". Ouais, à la longue, du moins au cours de la courte période ayant suivi sa prise de fonction, il s'était fait à son nouveau statut, aux nouveaux défis qu'ils impliquaient. Le seul truc chiant, avec sa position, c'était qu'il se trouvait maintenant de l'autre côté de la haie, de biais par rapport à son ami, et qu'ils ne pouvaient donc tailler le bout de gras ensemble. Enfin, au moins pouvait-il jeter un œil sur tout le monde présent: Reisen, au fond, avec son bras en moins - au moins ne pourrait-il le lui tendre en un geste obscène - la petite nouvelle, Miloë, au fond elle aussi, à côté de Shu - il avait dit quoi, Tôjô, déjà? "Pas touche, sinon je te tue?", Haiko, lui aussi nouvellement promu, suite à la mort de son Capitaine, ayant succombé à ses blessures - il devrait lui présenter certains produits à allumer pour fêter cette occasion, à accompagner avec sa toute nouvelle cuvée qui serait en cours, quoique les mises en fût de la Onzième devaient maintenant être à point. Bref, du beau monde se rajoutant aux anciens déjà là avant, et prêt à discutailler sur le thème récurrent de "c'est la grosse merde, on se fait botter le cul, faut qu'on réagisse". Du moins, c'était à peu près l'idée que se faisait le Vif-Argent sur la question.


Dernière édition par Kyuusei Noboru le Jeu 6 Juin - 21:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2564-cheyenne#21964
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Takamichi Homura
Rang : Capitaine de la cinquième division

Messages : 29
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMer 5 Juin - 12:06

    Homura faisait un tour de division quand elle reçu le fameux message... Et quelle missive ! Une convocation du So-taisho à l'intention de tous les autres Taisho. Notre capitaine se sentait nerveuse, c'était la première fois qu'elle se retrouvait mêlée à quelque chose d'aussi important, car, de son point de vue, une telle réunion ne pouvait qu'être importante. Elle n'avait pas tort, il était question de non pas une, mais trois promotions, ainsi qu'un sujet plus délicat. Si elle s'était préoccupée d'un peu plus de problèmes de Soul Society, elle saurait mieux ce qu'il se passe... Elle confiât la division à trois officiers et pris la route vers les quartiers de la première division, le plus vite possible.

    Elle entrât humblement à l'intérieur, personne ne cherchât à la retenir, son haori parlait pour elle et pour ses intentions dans cet endroit. Elle avançait, toujours aussi nerveuse et arrivât à la fameuse salle. La dernière fois qu'elle y était venue, c'était pour sa propre promotion. Elle pouvait reconnaître certaine figure, comme le capitaine de la neuvième division, un homme vraiment flippant... Et bien sûr, son amie Ai, capitaine de la douzième division. Celle-ci souffrait encore de la défaite d'un combat au Hueco Mondo aux vues de la canne qu'elle porte. Homura avait pris la décision d'aller lui parler à la sortie. En attendant, elle se contentât d'un salut de masse à l'encontre de tous les anciens et tous les nouveaux, qu'elle ne connaissait pas, puis au leader actuel...

    " Bonjour. Bonjour So-Taisho "

    Simple et efficace. Elle se mit ensuite dans les rangs, à la place qui devait être la sienne. En face d'elle devrait se trouver l'officier dirigeant de la quatrième division, mais depuis le dernier, plus aucun n'as pris cette fonction. C'est donc encore l'un des rare postes à ne pas être occupé. Elle était quand même heureuse que tant de Shinigami s'applique à rendre sa gloire passée au Seireitei. Il ne restait plus qu'à attendre les quelques retardataires... Au moins, l'épéiste s'était un peu calmée grâce à l'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t770-takamichi-homura#4682
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMer 5 Juin - 15:13

    C’est d’un air dépité que je regardais le messager s’en aller, après qu’il soit venu me prévenir pour la réunion d’urgence. Encore une rencontre qui promettait d’être ennuyeuse à souhait, d’autant plus que je n’avais pas envie de jouer les médiateurs aujourd’hui. Si la plupart de mes collègues prévoyaient de se gueuler dessus, qu’à cela ne tienne. Ils allaient le faire à cœur joie, et c’était pas l’Himesaki qui essayerait de calmer quoi que ce soit. Même que je pensais à ne pas y aller, sauf que l’un de mes soldats me rappela in-extrémis que cette réunion allait être la toute première de ma femme en tant que capitaine. Ni une ni deux, que j’avais arrêté de ronfler pour troquer mon kimono rose bonbon contre ma tenue habituelle de capitaine…

    Non sans plusieurs fois me casser la gueule, on s’entend.

    Pour le reste, j’avais la flemme d’user mon shunpo, sans compter que je n’étais pas super rapide à la base. C’est donc en marchant tranquillement que je pris la direction de la première division, à plusieurs kilomètres de la mienne bien entendu. Quelques-uns de mes hommes furent tellement indignés par ma terrible nonchalance, qu’ils virent me prendre dans leurs bras, avant de commencer à courir comme des dératés vers le lieu où tous les capitaines convergeaient actuellement. Sourire béat aux lèvres, j’avais même poussé le vice jusqu’à dormir sans gêne pendant de longues minutes. Et vu comment ils étaient nombreux, les pauvres ne pouvaient pas conjointement utiliser le shunpo pour me transporter ; leur seule option étant la course...

    C’est donc une quinzaine de minutes plus tard, que la seule fille de mon escorte me colla un poing au sommet de mon crane pour que je me réveille. Nous étions enfin arrivés ! Mimant un sourire au coin des lèvres, je me relevai avec une telle prestance, qu’on m’aurait facilement comparé à un vieillard complètement décrépi, tant je respirais la flemmingite aiguë. En fait, plus paresseux que moi, tu meurs quoi. C’est ainsi que je pénétrai la première division sous les regards abasourdis des shinigamis qui officiaient dans le coin. Pour beaucoup, j’avais la gueule de bois, c’était clair et net. En fait, ils avaient tous faux. J’avais plus l’envie de dormir qu’autre chose, tellement je savais par avance qu’en plus d’être ennuyeuse, cette réunion allait être casse-couilles…

    - Chaaaaluuuuuuuuut… Heiiiin ? Yé chouis déjà en retard ?

    C’est donc la tête dans le cul, les cheveux dans un désordre monstre, et la voix presque chantonnante que je fis mon apparition devant presque tous les capitaines. Je me mis à les compter avec mon doigt et sans gêne, mais je m’arrêtai au bout d’un moment parce que j’avais troooop la flemme. Je me mis donc à avancer vers ma place avec un sourire béat aux lèvres et la démarche d’un canard boiteux. Je me plaçai donc entre le Yakushiji et une bombe aux gros loloches que j’avais jamais vu… « T’es la remplaçante de Kaito machin… ? Cha va ? Pas trop stressée ? » Je me mis à tapoter gentiment l’épaule gauche d’Homura pour lui apporter mon soutien, avant de reporter ma vue devant moi, et de soulever mon pouce à l’égard des trois nouveaux capitaines.

    Shu, Haiko et ma femme pétaient trop la classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Réunion des Capitaines [officiel] Pnj-com
Kyōraku Shunsui
Rang : Sotaishô du Gotei 13

Messages : 31
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeVen 7 Juin - 17:39

    Commençons !
Les portes se fermèrent, tant pis pour les retardataires. Enfin, à ce titre, il n'en manquait qu'un réellement. Le Capitaine des Nécromanciens n'avait pas été convié, et le poste de la Quatrième Division se trouvait toujours libre. Ne manquait donc au chapitre que Mitsurugi Hao, Taisho de la Troisième Division. Aucune excuse à ce retard – qui se transformait désormais en absence, Shunsui étant décidé à ne pas tolérer de retardataire – et cela, le Sotaishô saurait s'en souvenir... La raison de cette réunion était bien simple : recueillir ce que chacun avait pu obtenir comme information durant la dernière bataille – il y a avait certes eu pléthores de rapports, mais mieux valait l'oral à son sens – ainsi qu'une bonne discussion avec le Capitanat sur le cas des Maho Tsukaïs.

Il ne saurait dire si cela allait être bien passionnant, mais au moins estimait-il qu'il était temps de recueillir les avis de chacun. D'autres pourraient avoir des observations différentes des siennes, et cumuler des points de vue différents ne pourrait être au final que profitable. Plus la peine de tergiverser à présent, et pour une fois très sérieux, le borgne décida d'aller droit au but.
    La raison pour laquelle je vous ai réuni aujourd'hui est sans doute évidente. Les Maho Tsukaïs... J'ai lu nombre de rapports, mais j'aimerais entendre de vive-voix ce que chacun de vous à pu en apprendre, ainsi que vos réflexions et avis sur la question. L'heure est grave, j'aimerais donc que cette discussion se passe au possible sans débordement...
Voilà qui était clair ! Il savait depuis bien longtemps que les réunions des Capitaines étaient souvent houleuses. Les avertir n'y changerait peut-être bien, mais il espérait cependant ne pas voir de chamailleries inutiles en ce jour. L'unité de ses plus puissants Shinigamis serait primordiale dans le combat qui les attendait. Prions donc que cela se reflète dans la discussion qui allait se tenir en ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion des Capitaines [officiel] Arr-esp
Riful
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeSam 8 Juin - 8:20

La remarque soulevée par Tenzen n'était pas fausse : une fois encore, ils étaient les deux seuls à avoir tiré leur épingle du jeu. Et là-dedans, aucune fierté, ni pour l'un, ni pour l'autre. Car ça ne démontrait qu'une chose : la faiblesse des autres Capitaines. Au moins, Noboru avait fait son entrée parmi l'élite, ce qui avait quelque chose de rassurant. Mais il y avait un problème et il fallait le résoudre, sans quoi c'en serait fini dès la prochaine attaque. Il fallait être le dernier des crétins pour ne pas s'en apercevoir et même le Kenpachi connaissait cette vérité. Ce pourquoi il répondit à son confrère par un simple grognement affirmatif. Non sans rajouter une remarque de son cru.
    - Trop faibles !

Et lui, il n'avait pris aucune mesure pour éviter de se faire entendre par les autres. Sa voix avait résonné dans l'enceinte alors que peu à peu, les autres arrivaient. Chacun prenait la place qui était sienne. La seconde rangée était toutefois assez particulière, ne laissant apparaître pratiquement que des nouveaux venus. Shu, Miloe, Haiko, Noboru. Ils avaient désormais gagnés le droit de porter le Haori et pour eux, il s'agissait de leur première réunion officielle. La Cinquième aussi possédait désormais son Capitaine mais cette dernière n'avait pas été souvent présente ces derniers temps, ce qui expliquait que Shinjirô ait eu du mal à reconnaître ses traits. Chaque Capitaine savait à quoi ressemblaient les autres, question de logique, cela ne voulait pas dire pour autant qu'ils se connaissaient.

Les dernières places se remplissaient, laissant seulement la Troisième et la Quatrième sans le moindre représentant. SI pour la division des Soins, c'était logique, l'autre était sensément dirigé par Hao. Que le colosse avait rencontré en personne et qu'il avait trouvé particulièrement étrange. Quoi qu'il en soit, le Sotaishô n'était pas d'humeur badine. Et Shinjirô aimait ça. Les portes se refermèrent : la réunion débutait officiellement. Bien que peu surprenantes, les raisons de cette convocation restait logique. Le Kenpachi aussi préférait entre les autres plutôt que de lire les rapports, surtout avec l'absence de Vice-Capitaine au sein de sa division. Car oui, c'était en principe à Noboru de se farcir ces documents indigestes. Remarque qu'il allait lui mettre dans la tronche, ne serait-ce que pour lui rappeler envers qui allaient ses obligations. Et une fois n'est pas coutume, ce fut le colosse qui prit la parole le premier.
    - Les Mahômachin sont forts. Très forts. Pouvoir jouer avec nous sans qu'on puisse se sortir de ce putain de cauchemar, c'est pas rien. Mais c'est franchement pas notre seul problème... J'veux pas dire mais on est passé pour des cons. Et pas qu'un peu. Ah ! Elle est belle la fière équipe qui se déplace direct chez les Arrancars pour leur démonter la tronche. Si on est pas capable de dégommer quelques Hollows, j'vois pas comment on va se farcir des types capables de nous retourner le crâne.

Shinjirô ne faisait pas avancer le débat concernant les Mahô Tsukai. Pour autant, il s'agissait là d'un point crucial pour comprendre ce qui c'était passé. Une attaque surprise qui s'était révélée chaotique. Il ne ciblait d'ailleurs personne, parlant seulement au groupe. Chacun avait déjà pu faire le point sur la situation, il en était sûr. Et si remuer le couteau dans la plaie ne servirait à rien, il était toutefois important de connaître également les raisons d'un tel désastre. Car la seule faiblesse des hommes et des femmes ci-présents ne pouvait pas justifier cette débâcle. Car un Capitaine, par essence, restait un Shinigami puissant. Être défait si aisément ne pouvait signifier qu'une chose : ces Arrancars étaient mieux préparés qu'eux. Ce que Shinjirô trouvait étrange, lui-même et Noboru s'étant farci le Primera, soi-disant le plus puissant des Arrancars au service du Roi. Revenant toutefois sur le point précis de la réunion, il reprit, acerbe :
    - Le Mahô était seul... Et a réussi à contrôler les guerriers présents, sans exception. Si on peut pas résister à ce contrôle, on a aucune chance.

Ce n'était en rien un aveu de faiblesse, seulement un fait. Shinjirô n'y comprenait rien à la magie, il la haïssait de toutes ses forces. Ainsi, il ne pouvait même pas expliquer comment il avait été ainsi manipulé. Mais les autres avaient peut-être une théorie ? Un moyen de lutter ? Par réflexe, son regard se tourna directement vers la seule qu'il trouvait véritablement intelligente dans le lot, la Capitaine de la Douzième division, Ai. Il espérait qu'elle serait en mesure de proposer quelque chose pour résister à cette manipulation. Tout du moins, qu'elle y réfléchirait. Sans quoi...




_________________
Réunion des Capitaines [officiel] 1409396164-signature-riful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
Réunion des Capitaines [officiel] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeSam 8 Juin - 14:05

La réplique de Shinjirô lui fit hausser un sourcil, ce qui pour lui en cet instant équivalait à un petit sourire en coin. Les Shinigamis n'avaient en effet pas briller, loin de là, ce constat était donc sans appel. Le fait d'avoir une flopée de nouveaux Capitaines n'y changerait sans doute rien. Ce n'était pas une promotion qui faisait acquérir plus de puissance après tout. Ils étaient toujours les mêmes Shinigamis, à l'exception près qu'à présent ils portaient un Haori sur le dos. Pas de modification dans la force de frappe donc. De plus, les nouvelles recrues du Kanshu restaient bien maigres. Shu et Kamui ne changeraient pas la donne. Surtout le nouveau Taishô de la Dixième Division, que Tenzen estimait comme particulièrement futile. Il ne croyait même pas en sa prétendue puissance. Peut-être assez pour se hisser parmi le Capitanat selon certains critères, mais lorsque l'on voyait l'efficacité dernière de ceux-ci, cela prêtait en effet à penser que les élus ne valaient certainement pas les Taishô d'antant.

Soit. Il fallait faire avec de toute façon. Et lui-même ne pouvait réellement pas y changer grand chose. Ce n'était pas comme s'il avait du temps à perdre à tenter d'éduquer ces Shinigamis qui, à présent qu'ils arboraient le manteau blanc, estimaient sans doute ne plus avoir à apprendre grand chose d'un de leurs semblables. Autant donc se concentrer sur cette réunion, où il réagit donc à la suite de Shinjirô.
    Si je puis me permettre de vous corriger, le but premier de notre expédition n'était pas d'abattre des Hollows – bien que l'objectif était tout de même présent, une bonne idée en soit – mais plutôt de localiser les Maho Tsukaï. Ce qui était impossible, étant donné que le monde creux ne les héberge pas.

    En effet, lorsque nous sommes arrivés sur Terre, certains ont sans doute tout comme moi pu remarquer le portail par lequel cette Morgana ainsi que son captif se sont enfuis. Cette ouverture ne menait vers aucun monde connu de ce que j'ai pu en voir et les sensations que j'ai pu en ressentir. Mon jugement a peut-être été faussé par l'emprise qui pesait sur moi tout comme sur chacun de ceux ayant participé à cet assaut final. Un nouveau monde donc, sur lequel nous ne savons rien, rendant irréalisable notre capacité à aller les débusquer.

    L'on peut de toute manière avoir fort à parier qu'ils viendront encore à nous. L'offensive du monolithe n'est en effet pas la seule que nous avons à compter à leur charge. La rébellion à laquelle nous avons dû nous confronter dans le Rukongaï et qui était menée par deux anciens Capitaines... j'ai pu les rencontrer en leur temps. Ils n'étaient pas particulièrement brillants, mais ce n'étaient certainement pas des déserteurs en puissance. Il m'a fallu du temps pour en comprendre les raisons, mais à la vue du pouvoir de ce Maho Tsukaï intervenu sur Terre, je n'ai pas grand doute sur la possibilité qu'il soit également responsable de ces méfaits.

    Cependant, nous pouvons sans doute également estimer leur nombre. Je dirais qu'il ne peut y avoir qu'entre cinq et dix Maho Tsukaï. Et honnêtement, dix me semble beaucoup. S'ils étaient aussi nombreux, notre organisation aurait déjà été terrassée. Compte-tenu de leur puissance, en effet, pourquoi ne pas nous attaquer de front ? Leur faible nombre est pour moi la seule raison valable, expliquant également pourquoi ils agissent généralement seuls ou à deux. Je n'y vois pas d'autre explication logique...
Ces réflexions, il se les était faites depuis longtemps, et avait d'ailleurs pu déjà les partager avec son Vice-Capitaine. En dehors de lui, c'était la première fois qu'il en parlait en public.
    Cela ne nous aide pas vraiment cependant. Nous nous retrouvons face à des ennemis que nous ne pouvons pas débusquer, et envers lesquels nous savons que nous ne pouvons pas faire jeu égal au niveau de la puissance. Nous n'avons donc que le nombre pour nous, aussi faut-il nous tenir prêts à réagir promptement dès lors qu'ils feront à nouveau parler d'eux.

    Le fait qu'ils aient capturé Urahara-kun ne présage également rien de bon. S'ils arrivent à le plier à leur contrôle, de quoi serait capable le pouvoir d'un esprit scientifique comme le sien ? Il nous serait alors bien difficile de rivaliser... et ce alors que nous avons déjà tant de difficultés...
Un constat assez pessimiste, certes, mais le Shirohasu ne voyait là que réalisme. La situation n'était pas encore désespérée, et il était prêt à se battre jusqu'au bout. Il convenait juste d'avoir pleinement conscience de la détresse dans laquelle ils se trouvaient présentement... Il tut par contre ses rencontres lors de l'affrontement dernier. Il n'estimait pas cela comme important sur le moment, ses rapports suffisant en cela à son sens.

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Réunion des Capitaines [officiel] Arr-num
Thalos
Rang : Segunda

Messages : 399
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 10 Juin - 12:54


Sujet principal : Mahô Tsukai. Pour en avoir affronté un par le passé le Kireru avait de quoi dire, entre le monolithe, les pouvoirs bizarre et la surpuissance il avait été au première loges. Il y avait tant de choses à dire, à faire... et trop peu de temps. Cette réunion ne devait servir seulement à discuter et débattre, non, il était temps que tous se mettent un grand coup de pied au cul pour avancer, et le Rageux y compris. Voilà trop longtemps que tous espéraient une paix pendant la reconstruction du Seireitei, la réalité rattrape toujours les rêves : il fallait agir. Le seul maitre mot qui devait persister une fois ce sommet clos.

Leur puissance était un point important, leurs capacités semblaient inconnues et surtout démesurées... S'ils bénéficiaient du même état que les âmes et les creux il devaient forcément en payer le prix quelque part. Si ils vivaient grace à d'autres lois "physiques" le problème était bien différent... Et c'était probable, leur présence n'étant pas repérée, leurs monolithes faits d'une matière inconnue... Les informations sur leur monde soulevées par le Capitaine Yakushiji étaient plus que pertinentes, mais au delà de leur puissance de frappes et leur origine régnait une question plus importante : leur but. Pourquoi faisait-ils cela ? Visaient-ils la Dimension Royale ?

    > Quel est leur but ? Je veux dire jusque là leur schéma tactique est assez simple : ils absorbent des âmes, pourquoi pour augmenter leurs capacités. Ensuite ils nous affaiblissent, nous divisent entre les mondes connus. Ca a partiellement marché, mais nous sommes toujours là. Il est possible qu'ils recommencent, tout comme il est possible qu'ils passent à la vitesse supérieure : l'invasion. La Dimension Royale est pet être leur but. On ne peut pas se baser sur des supposition hein, mais on ne doit rester sans agir pour autant.

    Leur portail a certainement été enregistré sur les données de surveillance, il est impossible qu'un tel évènement n'ai pas émit une once d'énergie, même si cette dernière nous est inconnue... Quitte à ce que les Nécromants travaillent avec les Scientifique. Il faut se regrouper, élargir, ne laisser aucun inactif. Coopérer. Le Rukongai doit être quadrillé, le Seireitei consolidé et la Terre envahie. Les Hollows sont aussi la cible des Mahô Tsukai et même s'ils ne sont pas très frais il n'iront pas nous attaquer alors qu'ils se font eux même harasser. Les humains eux... Sont encore jeunes, ils cherche à reprendre Karakura et gagnent en puissance sans comprendre ce que cela implique.

    Il est temps que la Septième Division s'occupe du Rukongai, nous ne pouvons laisser d'autres rebellions dirigées, d'autres cailloux nous tomber dessus sans agir. La Treizième est prête à envoyer la majeure partie de ses troupes sur Terre grace aux informations de la Deuxième. La Douzième et les Nécromants doivent trouver une solution, une arme, un contre. Que les autres sans rôles soient envoyées en soutient, la Troisième est dans l'ombre depuis trop longtemps et la Quatrième demande des ressources. La Sixième reprend son souffle lentement mais nous n'avons pas le temps, les armées ont besoin d'un entrainement intensif et la Onzième ne peut être partout. Je ne vais pas continuer ma liste mais il est temps de mettre les conneries de côté et de travailler ensemble, on a pas le choix. La Division Zero ne sera pas toujours là pour nous torcher.

S
on discours avait été ferme et sérieux, il savait qu'il était aussi fautif dans l'histoire, ayant pris ses défaites comme des coups écrasants, mais il avait au moins ouvert les yeux et comprenait le danger. Il fallait agir. Son poing était serré et sa volonté palpable. Qu'ils se moquent, qu'ils estiment que ce n'est qu'une utopie et qu'ils s'enfoncent dans l'erreur ainsi et dans leur mort.

    > Ça fait trop longtemps qu'on subit, il est temps que le Gotei soit en action et non en réaction.

_________________

Réunion des Capitaines [officiel] Signature

Segunda Etapa :
 




Dernière édition par Kireru Reisen le Lun 10 Juin - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2947-thalos
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Kaogake Haiko
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 10 Juin - 18:56



Un à un, le petit shinigami suivait les derniers capitaines du regard. Accompagnant des yeux le colosse de la deuxième qui vint se placer à côté de lui, ses prunelles jonglèrent vers la capitaine de la division voisine qui suivait de près. Vint enfin le tour de Tojô qui n'avait visiblement pas bien l'air dans son assiette, adressant un signe d'encouragement à la ligne d'en face. Ce auquel Haiko répondit religieusement d'un hochement de tête. Et voilà, le défilé était terminé, la porte venait de se refermer sur la possible arrivé du dernier capitaine manquant. A l'écoute du commandant, l'Ardent n'aurait pu inspirer un plus profond sérieux, immobile, concentré, fixant le mur derrière les épaules de Tenzen et Miloë...

Malgré l'ordre du jour sans doute des plus déplaisant aux oreilles des gradés, le capitaine restait insondable. Ce n'est pas ici qu'il se ferait remarquer, il n'avait pas de quoi. Les rapports, il les avait lu. Lui n'avait obtenu aucune information et c'est bien là ce qui faisait défaut au Gotei. Certains ne manquèrent d'ailleurs pas de le faire remarquer. Quant à un certain Kenpachi, patron de la onzième, le voir vociférer ainsi un tel pessimiste en disait long sur l'état d'esprit du Seireitei et de son armée. Ouais, ça sentait le pâté, et pas vraiment celui de mémé... Prenant doucement ses coudes à l'intérieur de ses manches, Haiko se rembruma en entendant les paroles du nouvel intervenant.

Repérer des choses que même les plus sensibles ne pouvaient ressentir, une perte de temps. Le petit shinigami se retint d'ailleurs de remuer de nouveau le couteau dans la plaie en pointant du doigt la débâcle multi-monde. Chercher des informations certes, mais encore fallait-il être méthodique. Le Gotei s'était enlisé dans la ville enneigée ainsi que dans les dunes blanches du monde creux. Les renégats... Il devenait maintenant évident que ces anciens haut-gradés avait été suspendu aux fils des Mahô Tsukai. Ça, plus l'occlusion de la raison qu'avait pu observer l'Ardent chez cet humain lors de la mission. Ils savaient au moins à quoi s'attendre et malgré cela, personne, pas même les shinigamis les plus expérimentés des treize n'avaient pu y résister.

Par deux, toujours, ils vont... Pour le moment. Perplexe était le petit shinigami. Intéressant était le point que Tenzen, d'appuyer, venait. Leur faible nombre ainsi que leur « forteresse » dimensionnel faisaient d'eux des cible difficile, si ce n'est impossible, à atteindre. Cette réalité pesait lourdement sur les épaules des chefs de divisions. Si un homme aussi talentueux qu'Urahara n'avait pu se soustraire à leur emprise, si un prodige tel que le capitaine Hitsugaya était tombé, à quoi bon... Haiko ne souhaitait pas en entendre davantage. Le défaitisme ambiant lui nouait les tripes. Depuis la perte de deux de ses supérieurs, il en avait assez. Assez de cette surdose d'agitation, cette hâte dans l'action, vite remplacée par un apitoiement notoire à la moindre contrainte. Il faudrait bien trouver un juste milieu.

Ne se rendaient-ils pas compte de l'image qu'ils offraient aux nouveaux promus ? L'Ardent balaya discrètement la salle d'un lent regard circulaire avant qu'il ne croise furtivement celui de Reisen. Celui-ci prit alors la parole. Déterminé, le capitaine de la treizième l'était, réchauffant alors la flamme dans la poitrine du petit shinigami. La notion d'unité, de groupe, lui plaisait déjà beaucoup plus. Haiko lui donnait silencieusement raison en acquiesçant de la tête à certaines de ses remarques. Comme Tenzen l'avait lui-même précisé, leur nombre serait leur force. L'armée devait s'organiser, se tenir prête. Ils devaient faire front ! Toutefois...


    « En action certes, mais sans trop nous disperser... »


Comme sortie de nul part, sa voix émergea de la ligne des pairs à la suite de Reisen. Après un court silence, il continua d'un ton égal.

    « Maintenant que nous savons un peu mieux ce dont ces êtres sont capables, autant ne pas se jeter une fois encore dans la gueule du loup... Capitaine Reisen... Mes capitaines... Soyez sûr que mes hommes auront le souffle nécessaire pour vous prêter main forte en temps voulu. J'y veillerais, personnellement... »


Toujours à sa place, le petit shinigami pencha respectueusement la tête en avant devant ses collègues. Intérieurement, il maudissait les lâches de la division zéro, à l'abris dans leur dimension. Sa détermination était palpable et ce n'est pas demain la veille que ces retraités auront à agir de nouveau. Qu'ils restent planqué auprès du Roi ! Cela ne se ferait probablement pas en un jour, mais Haiko ferait honneur à son haori. Même s'il n'est pas aussi bien renseigné que certains de ses confrères et consœurs, il compenserait en donnant de sa personne.

    « Pour le reste, je suis sûr que notre chère camarade scientifique saura faire état de tout son talent afin de réduire les inconnues concernant ces Mahô Tsukai. »


Son ton plus léger accompagna son mouvement de tête en direction du capitaine Ai. L'Ardent ne doutait pas un seul instant que la charmante jeune femme puisse extraire de son esprit habile quelques moyens de faire pencher la balance en leur faveur. Ou à défaut, de l'équilibrer...


_________________
Réunion des Capitaines [officiel] 126521sign3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko
Réunion des Capitaines [officiel] Rea-gen
Cheyenne
Rang : Général tout frais

Messages : 630
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 10 Juin - 19:06

Alors qu'il patientait tranquillement au milieu de ses pairs, le Kyuusei saisit à la volée le commentaire acerbe du Kenpachi à ce qui semblait être le Yakushiji. Il fut un moment tenté de foutre dans le derche des deux ronchons que lui aussi se trouvait parmi eux lorsque chacun était tombé, mais c'aurait été rentrer dans leur jeu puéril de celui qui pissait le plus loin. Du moins, à sa décharge, le tout nouveau gérant de la Deuxième s'excluait volontairement de la descente en flèche de son ancien mentor et ami. Le jour où l'autre le traiterait de la sorte n'était pas encore venu. Du moins ne lui avait-il pas encore donné de raison de le faire. Et puis, il était sorti du bordel de Karakura quasiment intact. Un gage de qualité, non?

Les derniers retardataires se pointaient, et déjà la réunion commençait, sur la fermeture des portes de la salle. Le Capitaine de Troisième brillait par son absence, comme le fit très justement remarquer Sunshui. Au ton qu'il avait employé, nul doute qu'il allait se faire passer un sacré savon! Noboru débutait à son poste mais jamais il ne lui serait venu à l'idée d'aller courir dans es champs alors qu'une convocation du Sôtaisho le sommait de pointer son derche au plus vite. Le truc était de justement courir ventre à terre pour répondre à l'invitation séance tenante. Un des petits plaisirs du commandement.

Le débat commença avec l'amère constatation de Shinjirô. Ouais, pas grand monde n'avait réussi à tirer son épingle du jeu lors de l'attaque du Hueco Mundo. Une véritable débandade. La suite à Karakura avait été pire, chacun se contentant de danser au bout des fils qu'agitait un unique Mahômachin. Un véritable merdier qui n'avait épargné personne. Tenzen apporta sa pierre à l'édifice en apportant des informations concernant la porte de sortie des agresseurs, aboutissant à un plan jusque là inconnu de tous. Une nouvelle information pour le Vif Argent, dont les souvenirs étaient d'un flou total concernant l'épisode terrestre, son niveau critique de reiryoku alors associé à l'emprise du sorcier sur son âme ayant causé une période de black out dans sa mémoire. D'ailleurs, l'homme tenait peut être une piste. Au moins, le fait d'avoir gueulé à la dernière réunion à laquelle il avait participé que ces enfoirés contrôlaient les gens se révélait plein de bon sens. Et un point pour sa paranoïa. Quant au reste, l'analyse était comme attendue bonne. Il ne faisait aucun doute que les forces ennemies étaient réduites - la survie du Gotei en attestait - et le fait d'avoir attrapé Urahara Kisuke était une catastrophe.

- Peut être avons nous un peu de temps devant nous. Les Mahômachin nous sont tombés sur le poil alors qu'on était tous plus ou moins en deçà de la moitié de nos capacités, et peut être que notre faiblesse relative en reiryoku a permis leur emprise. Capitaine Tenzen, tout comme Shinjirô vous êtes arrivés à Karakura avec sous le pied assez de réserves pour atomiser le premier péquin venu. Et c'est vous qui semblez le plus apte à raconter ce qui s'est passé. On peut en conclure qu'il faudra un certain temps pour qu'Urahara Kisuke tombe sous leur influence. Ces enflures useront sûrement d'un de leurs monolithes pour lui aspirer le reiatsu comme une sangsue.

En espérant que cela ne se fasse pas plus vite que prévu. Le Kisuke était connu comme possédant une puissance comparable sur bien des points à celle du Capitaine Commandant. Peut être donnerait-il du fil à retordre à ses geôliers. Peut être pas, vu qu'il avait déjà réussi à se faire coincer.

Reisen avait quant à lui dressé une liste non exhaustive de ce qu'il fallait faire, et il était dans le vrai lorsqu'il soulignait que même les Hollows se retrouvaient proies face aux marionnettistes qui les brisaient à tout le monde. Lorsque le Capitaine de la Treizième en eut fini, le Kyuusei ne put s'empêcher de rajouter son grain de sel, chose qu'il avait prévu longuement à l'avance. Le rageux lui tendait une sacrée perche, et il s'empressait de la saisir.

- Il faut de même accroitre la surveillance interne au sein du Gotei. Certains shinigamis ont été portés disparus et certains dossiers restent vierges concernant ces disparitions. Je pense notamment à un dossier qui vient d'être ouvert par la Neuvième Division concernant le jeune Kagura, alors Troisième Siège de la Onzième. Suite à la demande de Kagura Kamui d'obtenir des informations sur l'incarcération de son frère, j'ai proposé d'offrir aux services du Vice Capitaine les éléments à ma disposition, humains et virtuels. Il est vital qu'on ait le fin mot de l'histoire concernant cette disparition, ainsi que pour toute autre affaire dans ce cas là, afin d'éviter un nouveau retour de bâton, comme pendant les révoltes du Rukongaï.

Comme ça, tout le monde était au courant de l'affaire, et de sa volonté de fourrer son nez dedans. Il faisait d'une pierre deux coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2564-cheyenne#21964
Réunion des Capitaines [officiel] Viz-cap
Igarashi Shu
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 10 Juin - 21:09

Des discours pessimistes, mais surtout réalistes sur la situation que à laquelle nous faisions face. J’écoutais chacun des Capitaines prendre la parole les uns après les autres. Il y avait beaucoup de vrai. Nous n’avions été incapable de faire quoi que se soit face à ces Maho Tsukaï. Que ce soit nous les trois membres du Kanshu à l’avoir affronté directement. Où les membres du Gotei 13 qui s’était fait contrôlé comme des marionnettes, tout comme moi... Ils avaient clairement la puissance de leur côté. Mais pourtant nous n’étions pas si inutile que lors de notre première rencontre avec eux. Si l’on pouvait avancer que lors de notre première rencontre avec l’un de leur groupe nous n’avions pas été capable de lui infliger le moindre dégâts, lors de notre deuxième affrontement nous avions été capable de lui infliger un tant soit peut de dégâts. Minime il est vrai mais qui avait malgré tout permis de la toucher et de lui infliger des dégâts ce qui était en soit un bon début selon moi. Avec de la préparation et des équipes mieux formés il était évident que l’on pouvait arriver à quelque chose de concluent si nous compilions bien nos informations, choses que Tenzen avaient semblerait-il parfaitement réalisé.

J’avouais sans mal être plus derrière le Discours de Reisen qui était malgré tout plus positif, et surtout qui ne désirait qu’une chose l’union des forces du Gotei 13 pour une créer une force de frappe capable de s’occuper définitivement des problèmes de cette guerre. Plus facile à dire qu’à faire malheureusement. J’avais en tête l’idée que m’avait présenté la Capitaine de la Douzième en ce qui concerne la défense du Seireitei, et je ne doutais pas qu’elle serait faire un bon usage de ce moment pour plaider en sa cause. Car si ce dont elle m’avait parlé aboutissait le Seireitei serait capable de se défendre bien plus efficacement contre les attaques adverses. Il n’était pas après tout à exclure que nos adversaire tentent une percé directement en ses lieux la prochaine fois, étant donné qu’ils venaient d’éliminer de l’échiquier le Maillon faible qu’était le Kanshu il ne restait plus qu’à s’attaquer aux deux restant, les deux derniers bastions résistants encore un tant soit peut. Le Seireitei et Las Noches. Car l’on avait beau dire ce que l’on voulait, s’ils annihilaient purement et simplement Las Noches la balance du monde s’écroulerait...
    Je tiens malgré tout à signaler que malgré notre échec cuisant, nous avons à trois réussis à infliger des blessures à Morgana, la Maho Tsukaï que nous avons affronté à Karakura et responsable de la destruction du Kanshu. Nous n’avons pas été capable de l’arrêter mais cela prouve qu’avec la puissance nécessaire et la bonne équipe il serait possible d’envisager une victoire face à l’un d’entre eux. Je pense qu’il serait bon de créer des équipes pouvant travailler parfaitement ensemble, et ne surtout pas hésiter à mélanger des éléments de Division différente de façon à créer des équipes parfaites. Car bien trop souvent les membres d’une divisions sont tous spécialisé dans les mêmes domaines, où les élèves suivent la voie de leur Mentor.

Je n’allais pas leur citer les équipes auquel je pensais, ils ne devaient après tout pas être Capitaines pour rien. Ce que j’avais en tête était par exemple de mettre des Hommes comme le Kenpachi en équipe avec des membres spécialisé en Kidô, offrant selon moi les meilleurs possibilité tactique en combinant le Bakudô et le Hakuda. Car même s’il était l’homme le plus fort du Seireitei il ne pouvait rien faire s’il n’étais pas capable de toucher son adversaire. En plus de ça il y avait tellement de possiblités de spécialisation que les possibilités étaient toutes simplement infinies. Je ne prenais même pas encore en compte les membres de la Quatrième Division qui pourrait faire d’idéal Backup !
    Je sais pertinemment que depuis toujours les Vice-Capitaine sont avec leur Capitaine et forment déjà des équipes efficaces, mais l’on a tous vus les résultats lors des derniers affrontement... Néanmoins si cette idée devait aboutir je me ferais un plaisir d'aider au possilbe.

Je ne comptais pas un instant rester sur la touche, et même si je ferais évidemment tout pour que ma Division soit au top lors de la prochaine bataille, j’étais prêt à aider de tout mon possible. Qu’il le veuille ou non je n’avais pas été choisi à cette place pour rien et même si cette idée n’était peut être pas à leur yeux la plus incroyable qu’il soit je suis certains qu’ils pouvaient imaginer les ravages que pouvaient créer des équipes créées spécialement pour leur efficacités !

Serais-je entendu ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Aokiji Yoshiko Miloë
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeLun 10 Juin - 21:59



L'attente ... C'était sans doute le plus long ... Attendre que les autres se pointent. Attendre que tous les Capitaines fassent leur apparition. Yoshiko était certaine qu'il y aurait des absents. Qui donc ? Elle ne saurait trop dire à dire vrai. En tout cas, elle ne savait pas pourquoi, elle était pratiquement sûre et certaine que son cher et tendre serait dans les derniers à se pointer. Pourquoi ? Une intuition, tout simplement. Après tout, Tōjō n'était pas de ceux ... comment dire ... Il n'était pas très ponctuel. Bien évidemment, quand elle était derrière son dos, ça arrivait plus souvent, bien plus souvent qu'il soit effectivement à l'heure. Mais maintenant qu'elle n'était plus derrière elle, elle ne savait plus trop comment il agissait ... Avait-il retrouvé sa flemme monumentale ? Ou bien poursuivait-il ses efforts afin que la jeune femme soit fière de lui ? Bonne question. Très bonne question à dire vrai. Sans aucun doute qu'elle aurait l'occasion d'en reparler, une nouvelle fois, avec lui à un moment ou à un autre. Mais passons.

Petit à petit, les Capitaines rentraient, les uns après les autres, dans la grande salle de réunion. Reisen fut le premier, poursuivi, peu de temps après, par Shinjirô. Si le Capitaine argenté n'avait rien dit à l'encontre de Yoshiko, ou du moins, il avait lancé un simple "Yo", ce ne fut pas le cas de Reisen qui avait lancé quelques mots encourageants à l'encontre de la jeune femme. Elle eut un hochement de la tête, remerciant, ainsi, Reisen. "Solide, oui et non. Compréhensive et déterminée, oui." Parce que fallait le booster, sans pour autant l'oppresser. Enfin. Elle n'était plus avec Tōjō. Dans le sens où elle n'était plus derrière lui. Et ça lui manquait de temps à autre. Mais elle appréciait ses nouvelles responsabilités, même si maintenant, et bien, ça allait prendre tout son sens en quelque sorte. Enfin, passons. Les Capitaines se succédaient les uns après les autres, chacun saluant tout le monde, félicitant les nouveaux venus pour leur promotion et ainsi de suite. Des visages qu'elle connaissait tous plus ou moins. Elle avait eu l'occasion d'en croiser certains, de discuter avec d'autres. Et le bon dernier fut Tōjō. Et il arriva ... Dans un état plus ou moins déplorable. Yoshiko passa la main sur son front, tout en poussant un léger soupir. Faudrait qu'elle lui remonte les bretelles. Plus tard.

Car l'heure de la réunion était venue. Les portes se fermant, la voix de Shunsui résonna dans la pièce. Maho Tsukaï, tel était le sujet de leur réunion. En même temps, la pauvre Yoshiko ne savait pas trop ce qu'elle faisait là. Elle ne s'était pas retrouvée sur le terrain, comme les autres. De tous les Capitaines présents, elle était celle qui en savait le moins. Oh, bien évidemment, elle avait pu lire les rapports. Elle les avait tous lus d'ailleurs. Seulement, quand même, elle était loin d'en savoir beaucoup, contrairement à ceux qui avaient pu combattre contre les Maho Tsukaï. Pour le moment, Yoshiko allait se contenter de porter une oreille attentive à ce qui était en train de se dire. Elle analysait le tout. Faisait un méli-mélo dans sa tête. Elle emmagasinait un grand nombre d'informations, autant que faire se peut d'ailleurs. Par petits groupes. Ils se déplaçaient par petits groupes et pouvaient foutre une raclée monumentale à n'importe quel Capitaine. D'où venait leur puissance ? Les âmes qu'ils volaient ? Comment avaient-ils fait pour rester planqué jusqu'à présent ? D'où venaient-ils ? Était-il possible de faire une incursion dans leur "monde" et de les botter en touche directement là-bas ? Yoshiko en doutait. L'affront n'était peut-être pas la meilleure des solutions. La défense non plus. Parce qu'on sait très bien qu'on ne gagne pas une bataille en défendant. Yoshiko prônait la diplomatie, certes, mais elle se doutait que là, ça ne servirait à rien.

Silencieuse elle était. Mais à dire vrai, elle n'aurait su quoi dire. De ce qu'elle retenait, c'était que les Divisions devaient ... comment dire ... s'épauler et s'organiser pour le prochain assaut. Enfin, il n'y aurait peut-être pas un nouvel assaut, du moins, pas tout de suite. Mais ils devaient tous travailler main dans la main pour se préparer et éviter de se prendre une nouvelle déculottée. La deuxième fois serait de trop et ils ne pouvaient pas se permettre d'avoir de nouvelles pertes. Parce que changer de hiérarchie tous les trente-six du mois, c'était plutôt gênant et la cohésion ne pouvait pas se créer correctement. Créer des équipes, travailler ensemble, ce n'était pas une si mauvaise idée que cela. Seulement, sur le papier, ça pouvait sonner autrement. Des pouvoirs qui ne s'accordent pas, par exemple. La preuve entre Tōjō et elle. Des pouvoirs totalement différents qu'ils n'avaient pas réellement eu l'occasion de tester en combat réel. "Créer des équipes est loin d'être une idée stupide. Seulement ... encore faut-il que certaines rancœurs cessent." Elle mettait les pieds dans le plat et pourrait se faire lyncher pour ça. M'enfin, elle n'était pas là non plus pour faire copain copain avec tout le monde, mais bien donner son avis après non ? "Parce que je suis sûre et certaine que certains se refuseront de travailler avec d'autres alors qu'une telle collaboration ne pourrait nous être que bénéfique." Quelles rancœurs ? Elle savait que Tenzen et Shinjirô n'étaient pas les plus grands amis du monde. Shu et Tenzen non plus d'ailleurs. Qu'adviendrait-il s'ils devaient bosser tous les trois ? Hmmm ? "Table rase du passé. Réorganisation de nos troupes. Et en savoir plus sur le fonctionnement des Maho Tsukaï. C'est sur ça que nous devons nous concentrer." En sachant que les vieilles querelles devaient disparaître au plus vite. Du moins, selon Yoshiko.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-
Réunion des Capitaines [officiel] Arr-esp
Riful
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 11 Juin - 12:01

Chacun ajoutait son analyse de la situation, conseillant ou proposant des solutions pour éviter une autre débâcle du genre. Ce qui ressortait, c’était que ces ennemis se terraient dans un monde inconnu, expliquant que les précédentes recherches pour les retrouver n’aient jamais abouties. L’analyse de Tenzen était très poussée, preuve une fois encore que le vieil homme avait passé du temps à réfléchir à la question. Shinjirô avait beau ne pas apprécier ce type, il le respectait assez pour prendre en compte ce qu’il disait. Même s’il ne l’avouerait pas. De toute évidence, les cerveaux allaient devoir se mettre en marche pour tenter de palier à ce problème et dans le cas présent, le Kenpachi se savait inutile. Tant qu’ils n’auraient pas trouvé un moyen d’atteindre l’ennemi en plein cœur de son territoire, il ne servirait à rien.

D’autant que Noboru avait raison. Visiblement, ceux qui possédaient des pions parmi les rangs ennemis, c’étaient bel et bien les Mahô Tsukai. Il apparaissait désormais évident que celui qui avait manipulé tout le monde sur terre était aussi celui qui avait déclenché la rébellion du Rukongai. S’il était déjà parvenu à contrôler d’anciens gradés, il pourrait le refaire. Et les récentes disparitions pouvaient alors s’expliquer : des pions à utilisés plus tard. Le nom de Kagura revint sur le tapis. Ce Troisième Siège qu’on lui avait imposé au sein de sa division et qui avait alors disparu. Savoir qu’une enquête venait d’être ouverte intéressait Shinjirô : on ne quittait pas la Onzième sans en payer le prix fort. Mais savoir que ce petit con de Kyoya avait un frère et que celui-ci se trouvait dans la division de Tenzen, cela ne l’enchantait pas des masses. Si ce frangin était de la même engeance que l’autre, ils avaient du souci à se faire.

Quoi qu’il en soit, ils prônaient l’action. Et une fois encore, on retombait dans les travers du Gotei. Agir sans savoir où frapper était juste insensé. Et alors que la nouvelle responsable de la Huitième Division prenait la parole, Shinjirô ne put s’empêcher de pousser un petit grognement. Il comprit d’office ce qu’elle voulait dire et se savait en parti concerné. Mais ses propos étaient sans fondement. Pire encore, elle se trompait lourdement si elle pensait connaître certaines des âmes ci-présentes.
    - Ah… Comme ça tu crois nous connaître, hein ? Tu nous insultes si tu nous crois incapable de mettre de côté nos conflits personnels. On a déjà prouvé qu’on en était capable. Et pas qu’une fois. Si tu pouvais te permettre de sortir de telles conneries quand t’étais Lieutenant, c’est plus l’cas aujourd’hui. T’es Capitaine. Comme chacun d’entre nous ici. Et nous savons tous quelles sont nos priorités !

Et Shinjirô en était même persuadé : une alliance entre lui et Tenzen serait proprement destructrice. Complémentaires, ils seraient parfaitement capables de réduire à néant leurs ennemis si on leur en laissait l’occasion. Bien sûr, il existait toujours un risque de dommages collatéraux mais dans l’ensemble, ils collaboreraient pour le bien du Gotei. Miloe était certaine charmante mais elle ne connaissait décidément aucun des hommes qu’elle ciblait. Sans quoi, elle n’aurait jamais balancé une telle ânerie. Bien sûr, elle aurait très bien pu ne pas le cibler, il n’était sûr de rien. Mais la remarque restait valable : pour ceux qui arboraient le Haori, seule la sécurité de la Soul Society primait. Et cela dépassait les conflits ouverts qui existaient entre les Capitaines.

Son regard passa sur Noboru et Reisen. Il connaissait leur animosité. Puis vers Tenzen, qui comprendrait sans doute aussi où allaient les intérêts de la Soul Society. Si les tensions existaient, elles n’empêchaient en rien de coupler les dons des uns et des autres pour balayer ces Mahô Tsukai. Que tous ici présent se le tiennent pour dit.
    - Pour ma part, vous avez qu’à me dire où cogner et mes gars fonceront dans le tas. J’vous laisse la stratégie. Et j’suis d’accord : faut s’bouger et prendre les choses en main.

Certains restaient silencieux. Tojo notamment. Mais on ne leur demandait pas de se perdre en paroles, seulement de réagir. Pour sa part, il avait dit ce qu’il avait à dire. Et il n’interviendrait de nouveau que s’il l’estimait indispensable.

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] 1409396164-signature-riful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-shi
Tahara Ryuhei
Rang : Jūbantai Fukutaisho

Messages : 205
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 11 Juin - 13:26

Elle avait laissé pour une fois la réflexion se faire sans anicroches de sa part, après avoir patiemment écouté le Sotaisho et regardé arriver les derniers tenants du Haori dans la salle. Il fallait bien admettre qu'une double ligne complète avait bien plus d'allure, mais malheureusement étant donné le ton que prenaient les débats l'allure était loin d’être prioritaire dans le combat contre les Maho Tsukai. Elle aurait pourtant du y penser, à relever l'activité spirituelle de Karakura et à l'analyser comme il se devait, mais son état déplorable au retour du Hueco Mundo lui avait affaibli les membres et embrumé l'esprit. Alors, quand les autres capitaines lui jetaient un regard appelant une quelconque expertise, elle s'était contentée d'un léger sourire, qui voulait dire dans son langage à elle qu'elle attendait que le débat arrive a un point satisfaisant.

Et là, c'était le cas. Elle avait trouvé l'idée de son voisin direct particulièrement brillante, créer des équipes complémentaires serait en effet le meilleur moyen de les combattre de facto, ces monstres. Mais il fallait trouver un moyen d'isoler les équipes ainsi constituées de l'influence des Maho Tsukai, puisque selon les rapports la dernière escarmouche s'était finie en affrontement général ou même leurs propres troupes avaient fini par s'attaquer entre elles. Une sorte de jeu macabre ou ces créatures semblaient jubiler, se délectant de la souffrance de leurs pantins en contrebas. Pur sadisme ou plan élaboré ? La supposition sur la division royale, ou même le fait qu'ils puissent être une dizaine, lui semblaient fantaisistes.

- Ahem...

Elle avait la voix enrouée, trahissant un manque de sommeil conséquent.

- Désolée de mon silence jusqu'ici, ayant été gravement touchée dans les affrontements je ne suis retournée dans mes quartiers, et donc dans mes laboratoires, qu'il y a une semaine et demi. Je suis tout à fait en faveur de cette idée d'équipes, je rajouterai seulement que nous ne devrions pas tenter une attaque frontale avant que ma division et celle des nécromanciens aient effectivement trouvé un moyen de brider, ou même de neutraliser l'action perverse des Maho Tsukai sur l'esprit de leurs adversaires. Et puisque c'est une situation d'urgence ou nous manquons de temps, je suis disposée à suspendre les projets en cours afin de mobiliser l'ensemble des équipes de recherche vers une solution qui nous permettrait de combattre plus efficacement.

Elle marqua une autre pause, s'éclaircit une nouvelle fois la gorge, les doigts tambourinant sur le pommeau de sa canne.

- Je superviserai en personne les opérations, ça va de soi. Et je procurerai au plus vite un dossier complet sur ces portails, avec un exemplaire pour chacun de mes collègues ici présents.

Elle se tut, enfin. Fermant un instant les yeux, reprenant son souffle, elle savait qu'elle n'avait pas vraiment fait avancer le débat, mais au moins elle avait donné des garanties et tous dans la salle savaient que la scientifique était une femme de parole. Les projets Stronghold et KG allaient donc être suspendus toutes affaires cessantes. Elle s'était en revanche bien gardée de reprendre Shinjiro lorsqu'il avait remise Yoshiko à sa place. Ce n'était pas utile de s'opposer à lui en réunion officielle, mais il avait été un peu dur et elle ne manquerait pas de lui en parler. Elle jeta d'ailleurs un regard à la capitaine de la huitième et lui fit un petit signe d'encouragement. Son regard passa ensuite sur les autres visages, impassible.

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] Kraken10
~Release the kraken !~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 11 Juin - 15:24

    - Eh bien eh bien…

    En fait, dans toute l’histoire, j’avais été plus concentré à mater les loloches de ma voisine directe qu’à faire autre chose. Du coup, on pouvait dire que je n’avais écouté les longs discours de mes collègues que d’une oreille distraite. Cette réunion était comme je le sentais : Ennuyeuse à souhait. D’un parce que je ne savais strictement rien des Maho Tsukaï, n’ayant jamais été confronté à ce genre de bestioles ; de deux parce qu’on parlait toujours sans jamais établir de bon plan. L’exemple de notre dernière escapade sur les deux autres mondes était assez parlant. Et puis il commençait à y avoir de l’eau dans le gaz. Quand le Kenpachi fit vite de reprendre ma bien aimée, j’eus un soupir. Difficile de prendre un parti quand un pote et votre femme commençaient à se crêper le chignon. Aussi avais-je toujours gardé le silence. Yoshiko était dans la cour des grands maintenant. Elle allait devoir se débrouiller toute seule, dorénavant ; d’autant plus que je n’avais pas envie de m’attirer l’attention des autres en me léguant contre le cap’ de la onzième. On tirerait vite la conclusion selon laquelle je défendais ma femme et rien d’autre. Encore un autre constat intérieur qui me fit soupirer une nouvelle fois encore. C’était pas mon jour décidément… Il y a des jours où on ferait mieux de dormir…

    - J’veux bien m’occuper de la protection et de la surveillance du Rukongai. A l’instar des combattants de la onzième, la nôtre connait bien le terrain, et ça peut être effectivement un atout de taille pour prévenir une attaque de nos ennemis au cas où.

    Reisen avait été rapide, en fait. Je comptais effectivement proposer cette idée pour donner un véritable rôle à ma division qui n’en avait pas depuis des lustres, mais il m’avait devancé, le bougre ! D’ailleurs, comment cela se faisait-il ? D’où avait-il appris que j’avais ce projet en tête, hu… ? Un fait qui allait demeurer un grand mystère pour moi, lorsque je me rappelai que le type qui m’avait soumis cette idée bien avant les différentes batailles, n’était autre que le Kenpachi. Et comme ces deux zigs se connaissaient bien, nul doute qu’ils avaient dû en parler ensemble. De petits cachotiers que voilà. Cette perspective eut le mérite de m’arracher un vrai premier sourire. De ce point de vu, la réunion avait plutôt ses côtés chouettes –Même si j’insistais toujours sur le fait qu’elle était quand même ennuyante. Je me mis à gratter ma tempe en essayant de me convaincre que mes hommes allaient avoir une certaine utilité si jamais les fameux Maho Tsukaï venaient à apparaitre une nouvelle fois au Rukongai. Ce n’était pas que je ne croyais pas en même propres éléments, mais si même des capitaines aguerris avaient du mal à leur faire face, je m’imaginais difficilement voir de simples soldats leur opposer la moindre résistance, ou même les fuir sans trop de problèmes pour sonner l’alerte…

    - Pour ce qui est des groupes cependant, dis-je en me tournant cette fois-ci vers le capitaine-commandant avec tout le sérieux du monde, pensez effectivement à composer des binômes qui se complètent. Il n’y a rien de plus suicidaire qu’un duo dont les membres ne se connaissaient pas un minimum. Pour ma part, je n’aimerais pas me trimballer une nouvelle fois un simple siège, alors que les autres ont un lieutenant au minimum à leur côté. Parce que si ça vient à se répéter, je préfèrerais travailler seul, quitte à mourir dans l’honneur. Étant donné que la sécurité de notre monde n’est pas à négliger, autant optimiser nos chances de vaincre l’adversaire en établissant des groupes solides. Si bien sûr, l’idée d’en composer vous vient à l'esprit…

    Ouais. Ma mésaventure au Hueco Mundo avec l’autre pouffiasse, me restait en travers de la gorge. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Réunion des Capitaines [officiel] 619736emperatrices
May/Em
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 11 Juin - 20:45

Tous avaient leur petit point à apporter au débat, pour une fois. Quoi que certains se montraient plus pertinents que d'autres. Pas vraiment quelque chose de nouveau. De récents promus n'allaient pas changer cet état de fait après tout. La masse de vent brassée était tout de même particulièrement notable... À retenir, dans l'ordre :
Reisen parla de la possibilité que les Maho Tsukaïs en veuillent à la Dimension Royale. Juste une hypothèse qui ne se basait sur rien, manifestement. Et de toute manière, cela ne changeait rien au problème. Que l'objectif soit de prendre la Dimension Royale ou l'Asie du Sud-Est, le danger restait parfaitement identique, et ils se trouvaient toujours aussi impuissants à l'heure actuelle. Il arguait également qu'il nous fallait passer à l'action... très bien, mais pour faire quoi ? Tenzen retint ses réflexions pour le moment, et attendit que tous se soient exprimés. Alors, il s'engagea donc à répondre à ce que le Capitaine de la Treizième Division avait déclaré plus tôt.
    Passer à l'action... c'est très bien, mais pour faire quoi ? Nous pouvons certes disposer nos forces, mais en dehors de cela, nous ne pouvons qu'attendre jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée. Placer des hommes supplémentaires en surveillance du Rukongaï et de la Terre est bien sur une nécessité. Ce n'est cependant pas ce que j'appelle de l'action... Disposer des pions et attendre. Se tenir prêts à réagir rapidement. C'est ce que nous faisons déjà. Votre proposition n'est donc que d'accroître ce qui se passe déjà actuellement. Vous m'excuserez ma franchise, mais il n'y a là rien de particulièrement innovant, malgré votre grand discours.
Profitant du fait qu'il eut pris la parole, il ne comptait pas en rester là. En effet, le Shirohasu avait encore d'autres choses à dire. Particulièrement sur la dernière déclaration de Noboru. À son tour donc d'entendre ce que Tenzen avait à redire.
    Je comprends votre inquiétude sur le cas de Kagura Kyoya. Cet élément est particulièrement retors. Mais je pense que nous avons malheureusement des cas plus importants encore dont nous préoccuper. Je me suis récemment fixé pour tâche d'effectuer un recensement de tous les anciens Capitaines déchus et jusqu'aux dernières nouvelles toujours en vie. Et il s'avère que certains sont tout bonnement portés disparus... Si nous prenons tout d'abord les anciens éléments du Kanshu, si Shiba Ishin est parfaitement localisable, ce n'est par contre plus le cas de Shihouin Yoruichi. Elle a peut-être perdu la vie durant l'attaque des Maho Tsukaïs, mais aucune preuve formelle de cela n'a été fournie. Pour autant, elle pourrait parcourir le monde que nous n'en saurions rien. Compte-tenu de sa puissance, c'est un fait inquiétant. Mais ce n'est pas tout. Il se trouve qu'un de ses successeurs est dans le même cas. Trois de nos anciens Capitaines ont été envoyés sur Terre après leur rétrogradation. Il s'agit d'Akinoshi Elma, de Shiragiku Namida et de Shimura Aoshi. Si les deux premiers rendent toujours des rapports constants, ce n'est plus le cas du dernier. J'enquête bien sûr sur leur sort à tous deux, et il me faudra sans doute me rendre bientôt sur Terre afin de tirer cela au clair. Ajoutons encore les cas de Shiba Kurobara et de Kurotsuchi Mayuri, déserteurs dont nous n'avons toujours pas été capables de retrouver la piste. Un troisième siège ne me semble donc pas être la principale inquiétude du moment...
La réflexion de Miloë ne provoqua par contre aucune réaction de sa part, Shinjirô s'en chargeant déjà. Lorsque l'on faisait référence à des Capitaines incapables de s'entendre, c'était bien souvent à eux que l'on pensait. Et pourtant, ils avaient déjà prouvé être capables de travailler en bonne entente, comme ils l'avaient fait lors du soulèvement du Rukongaï. Les deux hommes aimaient à se chamailler, mais il existait entre eux une certaine forme de respect qu'aucun d'eux ne saurait avouer. Toujours est-il qu'ils avaient à peu de choses près les mêmes buts et qu'en conséquence, ils parviendraient contre toute attente à travailler main dans la main si la situation l'exigeait. Soit, autant ne pas y revenir donc. Ai quant à elle affirma qu'elle allait travailler d'arrache pied sur l'emprise mentale du Maho Tsukaï ainsi que sur le portail menant à leur monde, ce qui n'était ni plus ni moins que ce qui était à attendre d'elle. Tôjô par contre ne fut capable que de râler, ce à quoi Tenzen dû faire un effort afin de ne pas lui remettre dans le nez le fait qu'il fut le premier Capitaine à tomber, et ce en un temps record... Tatsugami Shogo n'avait lui non plus pas été un allié de poids, et pourtant le Yakushiji était parvenu à Karakura sur ses deux jambes !

Soit, à présent, il se devait d'apporter sa propre conclusion, espérant ainsi ne plus avoir à reprendre la parole par la suite.
    Le tout est donc une question de priorité. Que la Douzième et les Nécromanciens rassemblent effectivement tous leurs efforts sur la possibilité de nous prémunir de ces invasions mentales. Leur portail est certes une piste également, mais qui saura attendre. Tant que nous ne trouverons pas une parade à cette emprise, il nous sera parfaitement inutile d'investir leur monde...
    Pour ma part, je ferai de mon mieux pour localiser, et en cas de nécessité éliminer les puissants Shinigamis s'étant soustraits à notre surveillance. Jusque là, je n'innove aucunement, j'en ai parfaitement conscience. Mais lors d'une discussion avec Kagura-Fukutaishô, une idée nous est venue...

    Elle risque d'être difficilement négociable, et nombreux parmi vous seront sans doute contre. Moi-même, je n'y suis pas entièrement favorable, mais je me dois du moins de vous en faire part.
    Nous savons donc que des Arrancars ont également été manipulés lors de la bataille de Karakura. Il est donc peu probable qu'ils soient alliés avec les Maho Tsukaïs. Mais Kamui m'a appris une information supplémentaire. Plusieurs Arrancars d'une grande puissance – un ou plusieurs faisait sans doute partie de l'Espada – se sont rendus sur Terre, et il a pu les affronter. Ils se proclamaient « en mission »... Quelle genre de mission amènerait des Arrancars sur Terre sans que nos services ne l'apprennent ? Bien que nous n'en avons aucune certitude, il est possible qu'ils soient venus se renseigner eux aussi sur les Ombres. Cela voudrait donc dire que nous aurions éventuellement un ennemi commun...
    Certains d'entre vous auront sans doute compris où je veux en venir. Une entente – je parle bien d'une entente et non d'une alliance – pourrait être profitable le temps que nous nous débarrassions des Maho Tsukaïs. Ne fusse qu'un partage d'information... Mais j'ai bien conscience également que nous ne pouvons pas simplement nous permettre d'envoyer un émissaire réclamer cela de Grimmjow Jaggerjack alors que nous venons à peine d'envahir son territoire... L'idée mérite cependant, je pense, d'être creusée...
Et voilà qu'il en avait terminé, enfin. Cela provoquerait sans doute des réactions, mais au moins avait-il pu faire part de tout ce qui avait eu le temps de naître en son esprit ces dernières semaines. Advienne que pourra...

_________________
Réunion des Capitaines [officiel] Mayem-sign
Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Réunion des Capitaines [officiel] Pnj-com
Kyōraku Shunsui
Rang : Sotaishô du Gotei 13

Messages : 31
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeMar 11 Juin - 23:47

Comme d'habitude, beaucoup de discussions et quelques tensions. Le Sotaishô savait bien qu'il ne pourrait vraiment faire autrement, compte-tenu du nombre d'ego dans cette seule et même pièce. Heureusement, pas de réel débordement, en dehors du Kenpachi qui n'avait apparemment pas apprécié un commentaire dont tous avaient sans doute compris qu'il était visé. Étonnant que Tenzen ne se soit pas manifesté à ce sujet lors de sa tirade... qui d'ailleurs risquait d'envenimer les choses avec Reisen, connaissant son caractère enflammé. Mieux valait donc que Shunsui réagisse vite.

En tout cas, si certains ne semblaient pas du tout s'intéresser à la discussion tenue lors de cette réunion, d'autres étaient particulièrement productifs. Il était temps de faire un petit tri de tout cela.
    Tôjô, vous me voyez heureux de vous voir enfin impliqué. Les troupes de la Septième Division ne seront pas de trop à la surveillance du Rukongaï. Dès la fin de cette réunion, commencez la mise en place. Prenez tout de même le temps d'y réfléchir afin de réaliser cette tâche avec efficacité, vous avez ma confiance. Si le besoin s'en fait sentir, les troupes de la Huitième Division se tiendront également prêtes à participer à cette tâche.

    Reisen, faites de même en ce qui concerne Karakura et ses alentours. C'est particulièrement cette ville qui est visée, et l'on n'a jamais vu jusque là les Maho Tsukaïs frapper un autre endroit. Cela changera peut-être mais en attendant, cette ville mérite de bénéficier d'une réelle défense maintenant que le Kanshu n'est plus. Shu pourra sans doute vous prêter main-forte, étant donné son vécu et sa connaissance de la ville.

    J'ai même une autre mission à vous confier Reisen. J'attends de vous que vous alliez sur Terre également. Et que vous retrouviez un humain que vous avez déjà rencontré... Tout porte à croire selon les rapports qu'il fut l'un des deux êtres à avoir pu poser une question au Maho Tsukaï sans doute responsable du contrôle mental duquel certains d'entre vous ont été victimes. Ce balafré que vous avez affronté pourra peut-être nous en apprendre plus. J'ai conscience de ce que je vous demande, et de la rancoeur que vous devez avoir à son propos. Mais il est important qu'il nous livre ce qu'il a pu apprendre...

    Ai, quant à vous, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Contactez Hachigen Ushōda et Asatsuyu Masaye. Ce sont les deux plus haut-gradés des Nécromanciens. Ils sont désormais mandaté pour travailler à vos côtés. L'emprise mentale est en effet la priorité, mais j'aimerais que vous lanciez tout de même de front les recherches concernant leur portail, bien qu'il faille pour le moment y accorder moins de moyens.

    Noboru et Tenzen, j'attends de vous que vous travailliez ensemble à la recherche de ces disparus dont vous me parlez. Et à leur capture. N'optez pour l'élimination que si le choix ne vous est pas laissé.

    Tous les autres Capitaines sont pour l'instant assignés au Seireitei. Aucune permission ne leur sera donnée concernant de possibles vacances. J'ai besoin de vous tous ici, prêts à passer à l'attaque en cas de besoin. Entraînez vos troupes autant que faire se peut. J'ai la malheureuse intuition que nous en aurons besoin bien vite...

    Que l'information soit connue de tous au Seireitei : le port du Zanpakutô est désormais obligatoire pour tout Shinigami, quel qu'il soit...
L'on attendait d'un chef qu'il donne des ordres, et c'était exactement ce que Shunsui venait de faire. Si effectivement il leur était impossible de passer à l'attaque, ils pouvaient au moins faire le maximum pour prévenir les risques.
    Avant que je mette un terme à cette réunion, si l'un d'entre vous à une idée concrète – et j'insiste sur le concret – à nous soumettre, c'est le moment. J'aimerais également entendre vos avis sur la proposition qui vient d'être faite : quid d'une entente avec Las Noches ?
Shunsui ne savait qu'en penser... Toutes les forces seraient bonnes à prendre pour combattre les Maho Tsukaïs, il n'en doutait pas. Mais les Arrancars restaient leurs ennemis... De plus, après l'invasion qui avait été commise sous son ordre, Grimmjow serait sans doute peu enclin à négocier. L'idée méritait néanmoins d'être approfondie. Non seulement avec les Capitaines ici présents, mais également avec la Chambre des Quarante-Six si cette idée faisait son chemin. Quoi qu'il en soit, ce ne serait donc certainement pas pour tout de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réunion des Capitaines [officiel] Shi-cap
Kaogake Haiko
Rang : Capitaine de la sixième division

Messages : 248
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitimeJeu 13 Juin - 19:21



Affichant un sérieux inébranlable, le petit shinigami observait les intervenants en faisant vagabonder son regard de haori en haori. Globalement, personne n'avait de solution miracle au cas Mahô Tsukai, mais après tout, qui pouvait prétendre détenir une telle pépite... Absolument personne. Le Gotei devait s'organiser pour faire face à la menace le moment venu. C'est ce que tous préconisaient. Certains moins adroit que d'autres à l'image de la voisine d'Haiko qui eu le maladresse de sous-entendre les velléités entre les deux meilleurs ennemis. L'Ardent fronça légèrement les sourcil en jetant un bref coup d’œil à Miloë. Un geste de compassion comparé à la douche froide que le Kenpachi lui renvoya au visage. Même si elle ne pensait pas à mal, le petit brin de femme montrait une certaine tendance à vouloir faire la morale, un peu comme une mère à ses enfants... Haiko se souvenait de l'épisode de l'infirmerie et ce n'est pas ici, dans cette salle, qu'elle pourrait se permettre une telle attitude.

Ai en revanche, malgré l'air fatigué qu'elle arborait, faisait preuve d'un professionnalisme aussi vif que pouvait l'être son intelligence. Tout comme Shu. Le jeune homme prit mentalement note de la remarque de son homologue de la dixième. Des équipes hein ? Le petit shinigami appréciait l'idée, même s'il trouvait dangereux et peu fiable de mélanger les hommes entre les divisions. C'est d'ailleurs en retournant cette pensée que Tojô la partagea à l'assemblée. De là, à délaisser l'académie pour la surveillance du Rukongai... Certes, l'établissement pourrait tourner de lui-même, mais tout de même. Haiko tourna de nouveau son regard vers sa voisine. Oui, il faudrait qu'il lui en touche deux mots car si la mémoire de l'ancien instructeur ne lui jouait pas des tours, le capitaine Tojô n'avait pas vraiment la réputation d'un foudre de guerre lorsqu'il s'agissait d'administrer l'académie. Sa tête actuelle de « Quoi ? Y fait déjà jour ?! » en disait déjà long sur cet état de fait.

C'est alors que le Yakushiji prit la parole, faisant encore une fois montre de son esprit affûté. Haiko fut d'ailleurs rassuré d'entendre que l'un de ses ancien capitaine n'avait rien d'un déserteur. Les traits de son visage s'adoucirent à cette bonne nouvelle. Toutefois, le capitaine de la sixième division arqua un sourcil, perplexe devant la proposition somme toute improbable que le Lotus venait d'expliquer. Une entente avec des arrancars ? Trois anciens shinigami les avaient mené à leur perte. Puis vint le tour des quincy, suivit de l'intervention éclair au sain de leur royaume, et maintenant ça ?! Autant demander son chemin à un aveugle ! Soupirant lourdement, l'Ardent se recadra rapidement devant la prise de parole du Sotaishô.

Les directives étaient clairs et cela démontrait bien que cette réunion n'aurait pas été une perte de temps. Cela changeait de l'assemblée des vice-capitaine de l'époque. Haiko, ainsi que ses autres collègues affiliés au Seireitei seraient donc dans les starting block. Indifférent à cette idée, le petit shinigami se contenta d'approuver d'un signe de tête avant d'accrocher Tenzen de ses prunelles. Une entente avec le Rey... Le jeune pris un certains temps pour réfléchir, sans quitter des yeux son vis-à-vis. D'un côté, il y avait le Hueco Mundo, qui aurait éventuellement recherché des informations concernant les Mahô Tsukai. Fait qui aurait pu s'avérer juste si la descente de grande envergure au Hueco mundo et à Karakura avait pu porter ses fruits. Seulement, mis à part ce qu'ils savaient déjà, les shinigamis des treize divisions avaient fait choux blanc. De plus, Haiko éprouvait toujours une violente rancœur envers l'arrancar qui lui avait fait face sur terre. Si un être pareil, ainsi que l'ensemble des combattants présent lors du battle royale final avaient pu subir le contrôle du Mahô Tsukai, alors les deux camps n'avaient rien à gagner l'un de l'autre.

Sachant cela, il était clair qu'une entente n'aurait qu'un bien maigre bénéfice. Cependant, et même si le petit shinigami désapprouvait un tel partenariat, il fallait tout de même soulever la possibilité d''y trouver un hypothétique avantage. C'est en suivant cette dernière idée que le capitaine se racla légèrement la gorge avant de prendre la parole.


    « Concernant l'éventuelle entente entre nos deux camps... Au regard de la situation actuelle – et comme l'a précisé le capitaine Yakushiji – je ne pense pas que leur Rey soit bien disposé à accéder à ce genre de requête. De plus, la simple prise de contact avec eux m'est difficile à concevoir et, à moins que ces arrancars n'aient eu l'idée improbable de nous tendre la main en passant outre leurs rancunes, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait rendre une rencontre possible. Sans même parler d'accord... Peut-être en faisant montre de notre bonne foi, en les caressant dans le sens du poil... Et encore, je ne vois pas ce que eux-même pourraient y gagner, si ce n'est les informations que nous avons pu rassembler et mettre en lumière aujourd'hui... Des mesures que nous allons prendre... »


Ses paroles se perdirent en un soupir désabusé. Vite réprimé toutefois.

    « Un émissaire serait selon moi la meilleur façon, si ce n'est la seule, de pouvoir aborder le sujet avec eux. Un gradé de préférence afin de montrer l'intérêt que nous portons à cette tâche. Un médiateur afin d'éviter de froisser ces êtres, sous surveillance d'une petite équipe de soutien au cas où la situation dégénérerait... »


Le petit capitaine marqua une pause après avoir parcouru du regard l'ensemble des personnes présentes dans la pièce. Il en revint enfin au Sotaishô.

    « Je suis pour, même si je me demande qui serait bien assez fou pour tenter de réaliser une telle mission. »


Haiko laissa sa dernière remarque en suspend afin que quelqu'un d'autre fasse part de son intention vis-à-vis de la proposition du capitaine de la neuvième division.


_________________
Réunion des Capitaines [officiel] 126521sign3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t411-kaogake-haiko
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réunion des Capitaines [officiel]   Réunion des Capitaines [officiel] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion des Capitaines [officiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réunion des Capitaines [officiel]
» L'union fait la force.... Oui ! Mais....
» Réunion de crise [Capitaines]
» c'est officiel
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-