AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Le rapport [Kireru Reisen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Le rapport [Kireru Reisen]   Jeu 4 Juil - 18:29

Beaucoup de choses s'étaient déroulées dernièrement. Bien sûr, l'attaque sur le Hueco Mundo ainsi que la dérouillée prise à Karakura étaient encore dans les esprits de tous, bien récents. Suite à cela, il avait d'ailleurs reçu un messager de la Treizième Division, demandant un rapport plus spécifique sur les divers ennemis rencontrés. Manifestement, Kireru Reisen avait pris la décision d'établir un recueil détaillé des divers êtres spirituels face auxquels les membres du Gotei 13 pourraient être confrontés. Cependant, Tenzen n'avait pas encore pris le temps de répondre à cette requête. Kamui était revenu à ses côtés, et il y avait eu des choses importantes à régler avec lui, comme le meilleur contrôle de son Hollow. Ce n'était pas quelque chose à prendre à la légère, bien entendu.

Mais cela réglé, il put se permettre d'aller rendre visite aux quartiers de la Treizième Division. Chose qui n'était pas vraiment dans ses habitudes, ses contacts avec cette Division ayant toujours été bons mais néanmoins distants. Les prédécesseurs de Reisen n'étaient en effet, tout comme lui, pas réputés pour multiplier les rencontres. Que ce soit le maladif Ukitake ou le disparu Kurobara. Soit. Le Lotus Blanc avait alors annoncé sa venue à son confrère par papillon de l'enfer, préférant procéder de vive-voix plutôt que de remettre un énoncé par écrit. Ainsi, le sujet pourrait être creusé en suffisance, et il n'y aurait pas à perdre de temps avec des demandes de précisions ultérieures. Aussi s'attendit-il à être rapidement reçu lorsqu'il franchit les portes principales de la Division au perce-neige...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Segunda

Messages : 399
MessageSujet: Re: Le rapport [Kireru Reisen]   Ven 5 Juil - 12:21


L’infirmière retirait lentement les derniers bandages, apparemment s'en était terminé. Son dos ne lui faisait plus mal depuis longtemps mais par sécurité les soignants lui avaient ordonné de garder les bandes jusqu'à nouvel ordre. Ce qu'il fit, étrangement. Mais aujourd'hui c'était fini, plus de bandages et plus de bras non plus, il enfila son Shihakusho et son Haori avant de remercier la jeune femme. Il n'avait pas pris l'habitude encore de voir et ressentir ce vide dans sa manche mais il se rassurait à chaque fois en repensant à son entretien avec Ai. Il regardait autour de lui, pas habitué à avoir un nouveau bureau. Plus grand que le dernier, plus beau aussi, il n'en restait pas moins pratique... Au final le fait d'avoir explosé celui qui le précédait fut une bonne chose, à défaut de lui avoir rouvert ses blessures.

Mais le temps n'était plus à la rêverie car un papillon de l'enfer venait de pénétrer l'antre du Rageux. Ce dernier annonçait la venue de la Justice en personne, Yakushiji Tenzen. Il est vrai qu'une campagne de renseignements avait été lancée par le Kireru mais de là à imaginer que lui viendrait en personne remettre les rapports. Certes il avait été impliqué directement dans la bataille, mais en général un simple rapport écrit suffisait. Il n'était pas du genre nostalgique non plus, bien plus connu pour être assez solitaire. Il aurait la réponse à sa venue bientôt de toute manière, mais plutôt que de le laisser attendra à l'entrée il décida de rejoindre les portes de la Division. il n’appréhendait pas cette rencontre bien au contraire et avait même quelque chose à en tirer au final... Oui.

Ils arrivèrent en même temps, chacun de leurs côtés, l'un dans les bâtiments l'autre dans l'extérieur. Il s'avança lentement, léger sourire aux lèvres.

    > Yakushiji-San, je suis surpris de vous voir ici, bienvenue. Préférez-cous discuter au bord du lac en marchant ou dans mon bureau ?

_________________



Segunda Etapa :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2947-thalos

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Le rapport [Kireru Reisen]   Dim 7 Juil - 17:49

    Kireru-Taishô.
Simple salut d'un bref signe de tête, comme à son habitude. Du moins envers les Capitaines. Pour ceux se trouvant plus bas dans la hiérarchie, il ne s'en donnait même pas la peine, cela participant grandement à sa réputation d'être froid et distant. Ce qui bien sûr lui convenait à merveille ! Une bonne chose qu'il n'ait pas à attendre Reisen en tout cas, ainsi ils pourraient passer plus rapidement au récit qui importait. Celui que l'on nommait très justement le Rageux n'était tout comme lui pas du genre à perdre son temps inutilement, aussi cette entrevue devrait parfaitement se dérouler.
    Le lieu est à votre convenance. Votre Division, vos règles.
L'un de ses commandements de base. Lui-même avait horreur que l'on vienne s'immiscer en ce qui concernait la Neuvième Division. Il recevait où il le désirait, quand il le désirait, et surtout ne permettait jamais que quelqu'un vienne s'arroger une quelconque autorité sur « son domaine ». Reisen en avait d'ailleurs déjà vu les conséquences, lorsqu'il avait désiré corriger lui-même son troisième siège Yoshihiro. Alors certes, ici cela venait d'une proposition, mais il serait incorrect à son sens de prendre une décision là où lui n'en permettait pas en situation inverse.
    Si cela peut vous aiguiller, il vous faudra je gage de quoi noter, à moins que vous ayez en préférence de mémoriser le tout.
Le Yakushiji n'avait quant à lui emporté que sa seule mémoire. Aucune prise de note, il se passerait bien de ses rapports. Les faits lui étaient encore bien en tête après tout, pas quelque chose qu'il pouvait se permettre d'oublier aussi rapidement et aisément.
    Quelle que soit votre décision, nous pouvons toujours débuter la conversation en nous y rendant. Par quoi souhaitez-vous débuter ? Restons-nous sur la chronologie et en ce cas évoquer notre attaque sur le Hueco Mundo, ou bien privilégions-nous le plus urgent et alors évoquer Karakura et son Maho Tsukaï ?
Droit au but, comme toujours... Pour certains, cela pouvait évoquer un manque de courtoisie, pour d'autres cela ne tenait que de l'efficacité qui n'exigeait pas que l'on se perde en courbettes. Reisen était de ces seconds. L'étiquette était respectée, aussi pourquoi se perdre comme ces risibles humains à s'interroger sur la forme de son interlocuteur ? Le Capitaine de la Treizième Division avait connu des coups durs dernièrement, notamment par la perte de son bras. Mais s'il se tenait toujours debout, et se donnait la peine de venir accueillir le Shirohasu en personne, c'est qu'il se portait assez bien que pour ne pas avoir à lui poser la futile question. Restait donc à attendre sa réponse désormais, chose qu'il faisait en se ressassant déjà les rencontres qu'il allait évoquer.

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Segunda

Messages : 399
MessageSujet: Re: Le rapport [Kireru Reisen]   Lun 15 Juil - 13:21


    > Eh bien partons pour mon bureau, nous aurons du thé là bas au moins.

D
it il en tendant son seul bras vers l'entrée, invitant son confrère à le suivre dans ses quartiers. Franc et direct, le Yakushiji commença d'emblée par énoncer le programme, Karakura et Maho Tsukaï au menu. L'ordre ne comptait que peu, mais autant commencer par une petite entrée rafraîchissante bien de chez nous, du Seiretei. Le Kireru savait retenir ses erreurs, les mettre de côté pour qu'elles lui soient profitable et plutôt que d'écraser le moucheron qui servait Noboru, il allait le pourrir, le descendre jusqu'à ce que son âme ne soit que désespoir... Et pour cela quoi de mieux que commencer par lui foutre la police au cul ? Direct.

    > Je préfère commencer par le début.. Mais avant cela j'aimerais vous parler d'un de nos élément. Akucho-Fukutaishō pour être précis... Il était avec moi sur Terre lorsque j'ai perdu mon bras, il était déjà présent là bas d'ailleurs. Je n'ai pas tenu compte de son comportement et de son ignorance totale des directives, m'étant dit que la bataille était compliquée à gérer.. Mais il s'est présenté à mon bureau il y a peu pour me remettre des rapports et à mis sur le tapis une aide qu'il pourrait m'apporter. Bref, ce dernier s'est clairement exprimé en lieu et place de son Capitaine, refusant un projet que j'avais en tête depuis longtemps. Je crois que l'absence de Capitaine à la Seconde Division lui a fait prendre la grosse tête, son comportement est inacceptable ici. Je compte aller voir le Capitaine Kyuusei pour discuter de mes idées et toucher deux mots sur son second... Mais je préférais vous mettre au courant avant. Je crains que ce genre de comportement nuise à notre organisation.

S
on monologue avait assez long pour qu'ils se trouvetn finalement devant son bureau, là la porte était ouverte et Hasashi, prévoyant, avait déjà fait préparer le thé et quelques petits gâteau... Oui, il n'était pas fait pour occuper un poste aussi prestigieux que Vice-Capitaine, pas par manque de force mais simplement par le fait qu'il n'était pas taillé pour ça. Bien plus compétant en tant qu'assistant. Le Kireru tira la chaise face à son bureau.

    > Installez vous, votre tasse est encore chaude. C'est un thé de production du Capitaine Himesaki, je sais pas si vous l'avez déjà goûté.

_________________



Segunda Etapa :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2947-thalos

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Le rapport [Kireru Reisen]   Mar 6 Aoû - 1:20

Citation :
Désolé pour la longue attente, été+quelques imprévus...

Le choix du Capitaine de la Treizième Division se porta donc sur la sobriété de son bureau plutôt que le profit de l'air libre. Peu importe. Le travail est le travail, le cadre ici importait peu. Le tout n'était que de transmettre un récit. Même si le Yakushiji aimait à profiter d'une vue agréable, il en profitait déjà bien assez en ses propres quartiers, réputés pour leur tranquillité et leur beauté. Il pourrait donc très bien se contenter d'un bureau ici, remplissant déjà bien assez son quota de bien-être au quotidien. Soit, cela n'a pas vraiment d'importance après tout.

Chose plus étonnante par contre, alors qu'ils se dirigeaient vers le bureau, la discussion dévia sur un sujet imprévu. Et cela était certain que Tenzen ne pouvait pas s'attendre à entendre parler d'un sujet pareil. Ses lèvres s'étirèrent légèrement en coin. Pas ce que l'on pourrait couramment taxer de sourire, mais compte-tenu du masque de cire que le Shirohasu arborait habituellement, c'était sans doute ce qui s'en rapprochait le plus dans son registre. Akucho Uragami... Pas étonnant que celui-ci se soit créé des problèmes avec d'autres Taishô. Un cas à problème, il était vrai.
    Oui... J'ai eu moi-même quelques soucis avec Akucho-kun. J'ai déjà eu l'occasion de le remettre à sa place en personne. Kyûsei-Taishô est au courant, j'ai déjà pu lui en tenir un mot. Je pense qu'actuellement il est préférable de le laisser gérer ce problème. S'il advenait que par la suite il crée d'autres problèmes, alors je n'oublierai pas que vous-même avez de l'eau à apporter à ce moulin.
Comme il l'avait dit à Noboru, il ne comptait en effet pas créer de problème avec Uragami pour le moment, préférant enterrer le foin qui avait eu lieu entre Kamui et lui. Quoi qu'il en soit, il n'avait rien à ajouter de plus au débat pour l'instant, et préférait donc recadrer la discussion. Bien que d'ici là...
    Je prendrais volontiers du thé, en effet. Je l'aime brûlant, si cela est possible. J'ai par ailleurs déjà pu goûter celui produit par Himesaki-Taishô. Pas exceptionnel, mais point mauvais non plus. Voilà au moins une chose qu'on ne peut pas lui reprocher...
En disant cela, il avait encore en tête l'échec de Tôjô lors de l'invasion du Hueco Mundo, lors justement de cette bataille qu'il allait évoquer à présent. Reisen aussi avait été vaincu, et y avait même perdu un bras. Mais lui au moins n'était pas tombé après quelques minutes de combat à peine... D'ailleurs, le Lotus Blanc estimait que c'était à présent le bon moment pour aborder le point principal du sujet. Mais non sans avoir pris une gorgée de thé au préalable.
    Mais revenons-en au sujet qui m'amène. Commençons donc par le début. J'ai été porté en équipe avec Tatsugami Shogo, troisième siège de la Troisième Division. Nous avons affronté principalement deux Arrancars, même si d'autres étaient présents. Je n'ai pu rassembler beaucoup d'informations sur eux...

    Le plus puissant de ces deux êtres était une femme. Assez chétive à mon sens, dans l'apparence du moins. Sa Resurrección déjà révélée. Petite brune, nue, si ce n'est qu'elle est entièrement recouverte de Hierro. Elle semble avoir une meute à sa disposition. Quatre autres Arrancars, toutes des femelles, mais aucune véritablement puissante, contrairement à elle. Elle est redoutable, son style de combat reposant principalement sur l'utilisation de lames qu'elle peut contrôler par la pensée.

    Le second Arrancar notable est... disons... totalement perturbé. Il a tenu un discours plus qu'incompréhensible, la cohérence ne faisant de toute évidence pas partie de son schéma de pensée. Je n'ai malheureusement pas grand chose de plus à en dire, il s'est principalement retrouvé face à mon partenaire éphémère. Vous devriez donc voir avec lui pour en apprendre plus.
Reprenant une nouvelle gorgée de thé, Tenzen laissa par là un instant s'écouler, au cas où Reisen aurait des questions à poser afin d'approfondir le sujet. Si ce n'était pas le cas, il enchaînerait alors sur le récit de son retour à Karakura, et l'emprise écœurante dans il avait été victime.

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Le rapport [Kireru Reisen]   Mar 1 Oct - 23:36

Citation :
Comme ce RP traîne depuis trop longtemps, je double-post histoire de le faire avancer. Préviens-moi si tu veux y donner suite, sans quoi j'éditerai la fin de mon RP pour le terminer réellement.
Reisen ne venant pas l'interrompre, il ne restait à Tenzen qu'à poursuivre. Le temps de mettre un peu d'ordre dans ses idées, de réfléchir à l'angle selon lequel il allait présenter la suite des événements. Un souvenir particulièrement outrageant qu'il n'aimait pas vraiment se remémorer. Après tout, qui aimerait clamer haut et fort qu'il s'est fait manipuler d'un bout à l'autre, sans la plus petite lueur d'espoir de reprise de contrôle durant le processus ? Et puis, il avait besoin d'un petit temps de réflexion pour replacer les choses dans l'ordre où elles se sont réellement déroulées. Car s'il se souvenait parfaitement de la finalité de cet affrontement, le Shirohasu n'avait que peu gardé en mémoire les faits par lesquels tout avait débuté. Le Capitaine de la Neuvième Division termina alors son thé avant de détailler la situation autant qu'il le pouvait malgré le flou qui recouvrait cet événement.
    Ce combat n'a malheureusement pas eu l'occasion de se terminer. Nous avons été rappelés par le Capitaine-Commandant. Forcément, dès lors que la nouvelle selon laquelle le Quartier Général du Kanshu aurait été détruit par un Maho Tsukaï. Mais cela, vous ne l'ignorez pas, aussi ne vais-je pas m'y attarder plus longuement.

    Nous sommes donc arrivés sur Karakura, mais il était déjà trop tard. Et nous n'avons de toute manière pas servis à grand chose. Au lieu d'un unique Maho Tsukaï, nous en avons trouvé deux, mais l'un d'eux disposait de pouvoirs bien trop grands pour que nous puissions y résister. Ainsi, les puissances déjà présentes dans la cité, nos renforts ainsi que les Arrancars venus nous pourchasser... Tous sommes tombés sous sa coupe.

    Il nous a ordonné de nous regrouper et de nous battre jusqu'à ce qu'il n'en reste que deux élus. Nous n'avons pu que nous plier à cet ordre sans broncher, comme s'il s'était si bien ancré dans nos esprits qu'il en devenait la seule chose possible, la seule volonté que nous possédions encore. Igarashi Shu et Kyuusei Noboru étaient de ceux-là, mais ils sont rapidement tombés. Un humain ayant typiquement l'allure d'un yakuza et capable de couvrir ses membres d'une épaisse couche de métal a très vite subit le même sort, ayant tout de même le temps d'abattre un Arrancar sans que je puisse avoir l'occasion de constater de ses capacités réelles.

    Je me suis donc retrouvé seul face à un autre de ces arrachés. Lui et Igarashi-Taishô semblaient s'être déjà croisés, il me semble. C'est du moins ce que j'ai cru comprendre de leur courte discussion, mais comme je vous le disais mes souvenirs sont très abstraits et je ne pourrais donc le garantir. Cet Arrancar possédait de longues mèches d'une blondeur dorée. Je ne l'ai pas vu user de sa Resurrecciòn mais il paraissait ne pas en avoir besoin. Un spécialiste des techniques spirituelles, capable par-dessus cela d'user des Gillians comme de simples pantins.

    Malgré mon Bankaï et mon masque, je n'ai pas été capable de le vaincre, les stigmates de mon précédent combat se faisant par trop ressentir. Guidé par mes pulsions et mon Hollow, je n'ai sans doute pas pu donner le meilleur de moi-même du point de vue stratégique également. Quoi qu'il en soit, le résultat fut le même : je fus vaincu, pour ne reprendre connaissance que peu avant l'arrivée des hommes de la Quatrième Division. J'ignore donc totalement ce qu'il a pu advenir ensuite de ce Maho Tsukaï et de ses fameux élus, disparus depuis longtemps lorsque je revins à moi...

    Voilà à peu de choses près tout ce que je puis vous révéler à propos de ceux que j'ai pu affronter.
Il se garda bien de dire qu'il espérait secrètement revoir ce blondinet au plus vite, afin de lui montrer ce qu'il en coûterait d'affronter le Lotus Blanc en pleine possession de ses moyens...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le rapport [Kireru Reisen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le rapport [Kireru Reisen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le vrai rapport [Shinjirô - Reisen]
» Les libellules de l’ombre [PV : Kireru Reisen]
» Kireru Reisen
» Kireru Reisen
» Kireru Reisen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-