AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Jeu 25 Juil - 21:23

Spoiler:
 

    Rien à dire, je fumais trop. J'risquais pas de crever d'un cancer c'est sur mais c'était chiant de faire tous ces allers-retour dans le monde des humains pour récupérer du tabac. Faut dire qu'au Hueco Mundo ça court pas les rues les buralistes. D'après le peu de souvenirs qu'il me reste de quand j'étais humain, j'étais déjà un gros fumeur, j'me rappelle pu de comment j'suis mort mais quelque chose me disait que de toutes façons je serais mort à cause de la clope tôt ou tard. Mais même après être passé de l'autre côté j'ai pas réussi à perdre cette mauvaise habitude, ou du moins, je l'avais reprise depuis mon Arrancarisation, comme si de retrouver forme humaine m'avait influencé mais c'était très con comme raisonnement. La vérité c'est que c'était surtout pour m'donner un genre, un cowboy qui fume pas c'est comme euh... un cowboy qui fume pas. Ça n'existe pas.

    Bref, je bougeais mon gros cul du trou dans lequel je m'étais endormi pour la cinquième fois de la journée - ou de la nuit - en plein Yermo afin d'aller voler quelques paquets. En gros ma consommation hebdomadaire. Comme chaque semaine je sortais de ma tanière et je m'ouvrais un Garganta jusqu'à la périphérie de Karakura. Pourquoi là-bas? C'était encore la ville du monde qui avait le plus de Shinigamis à ma connaissance, si j'pouvais en rencontrer un ou deux et leur botter le train au passage, ma journée serait comblée. Un gros bien juteux serait encore mieux, juste histoire de me marrer un coup. J'en avais plein le derch' de ces abrutis de Hollow pas capables d'aligner trois mots et si facile à tuer. Ils étaient pas bons ni pour la causette ni pour la baston, en somme. Ils servaient à rien ces gros-là.

    Le Garganta se referma précisément à l'endroit où je voulais, c'est à dire à deux pas de la ville. Pas que je franchis en une minute à allure normale. Arrivé en pleine ville, j'regardais une pendule dans la rue qui affichait presque minuit, tant mieux, je détestais me promener de jour et la nuit c'est plus pépère, tous les marchands de tabacs sont fermés j'ai qu'à me servir et à dégager. Mais avant d'avoir pu entrer dans le premier que je trouvais sur ma route, une énergie apparut à quelques centaines de mètres de ma position. Aucun doute... "Du Shishi !!!" j'hurlais comme un âne, et c'était pas du petit poisson en plus, parfait ! Ca faisait longtemps que j'en avais pas croisé un. Enfin bref, fallait que j'lance mon plan d'attaque avant qu'il déboule, le bougre.

    Ici j'pouvais pas creuser comme d'habitude dans le sable, il restait alors qu'une solution... ni une ni deux, j'allais me planquer sous la première bouche d'égouts et masqua mon Reiatsu à son maximum. Il avait forcément du flairer quelque chose même si c'était la pire des tanches, alors j'avais juste qu'à attendre qu'il passe pour lui sauter sur la tronche. Héhéhé, le plan parfait. Mais avec tout ça j'avais même pu une clope pour m'aider à patienter... il avait intérêt à se grouiller fissa celui-là.

_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee

avatar
Rang : Vice-capitaine de la deuxième division

Messages : 35
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Ven 26 Juil - 0:03

Mazeru aurait largement préféré rester ses fesses au Seireitei plutôt que se pointer à Karakura à une heure si tardive. Cette ville comme il le savait très bien était source d'ennuis incessants, de visites de Hollows ou même d'Arrancars. Enfin bref, un ramassis de problèmes pour les êtres spirituels ! Enfin quoique, ça pouvait l'être pour les humains qui se faisaient attaquer par les Hollows. Généralement, le travail était bien fait par la Soul Society et les âmes étaient hors de danger. Toutefois, les supérieurs de Mazeru avaient décidé l'envoyer à Karakura car les Hollows ne semblaient pas être seuls. Le niveau de ce Reiatsu malsain avait tendance à bouger. Deux solutions s'offraient au troisième siège de la seconde division : soit ils s'étaient tous fait des films à la Soul Society, soit il risquait de tomber sur un ennemi plus coriace qu'un simple Hollow. Enfin bref, au lieu de s'emmerder et rester là à ne rien faire, autant marcher ça dégourdira un peu les jambes !

Pfff... En plus la nuit quoi ! Enfin, le jour, au moins, il y avait bien quelques jolies filles à regarder, des vitrines à admirer, des concerts même certaines fois lorsqu'il faisait beau. Mais la nuit, tout était calme ! Hormis bien sur quelques voitures qui passaient à mille à l'heure avec la musique à fond. Mazeru allait donc de toit en toit, c'était toujours plus marrant que de marcher. Le pire dans tout ça, c'était que Mazeru n'avait pas réussi à prendre discrètement une bouteille de Saké puisque tous les Shinigamis qui faisaient la ronde l'aurait vu passer dans le Dangai avec l'alcool. Ca ne l'aurait pas trop fait pour un soldat qui partait en mission ! Il pouvait toujours aller en piquer dans les magasins de Karakura mais bon... Sa conscience intervint et lui fit l'effet d'une baffe! Roh... Si on ne pouvait plus déconner deux minutes, hein ! En plus y'avait personne !

A peine Mazeru eut-il le temps de finir cette pensée qu'un Reiatsu supérieur à celui d'un Hollow se fit sentir et diminua d'un coup d'un seul.


"Et merde, jura Mazeru. Ils ne se sont pas fait de films cette fois-ci... 'Me reste plus qu'à aller voir !"

Mazeru usa donc de la maîtrise de son Shunpô pour arriver le plus vite possible à l'endroit où il avait senti la puissance se manifester. Pas la moindre de trace d'adversaire quelconque... Ecoutant son instant, il dégaina son Zanpakutô d'un mouvement vif. Il était impossible que ce soit un Hollow... Ces saloperies étaient incapables de cacher leur Reiatsu... De plus, l'ennemi où qu'il soit et quel qu'il soit possédait un Reiatsu plus élevé. Il ne pouvait être humain avec une énergie d'une telle nature. Et en plus il se planquait... Tout ça puait l'effet de surprise... Les mains de Mazeru se resserèrent sur son arme.

"Allez, montre-toi, qu'on en finisse au plus vite... J'ai envie de boire un coup là..."

Mazeru resta sur ses gardes, prêt à contrer toute offensive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1227-torero-mazeru

avatar
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Ven 26 Juil - 14:19

    "Qu'est-ce que ça pue là d'dans." me disais-je, mais l'autre s'était arrêté à quelques pas de la plaque d'égout, si j'ouvrais ma gueule maintenant, ma couverture et mon attaque surprise seraient foutues pour de bon. Il me fallait agir vite avant qu'il n'ait le temps de réagir et de comprendre qu'il lui arrivait. Je pris ma respiration tout en armant mon Cero spécial, ces quelques secondes étaient importantes et j'espérais que c'était une quiche en détection, sans quoi il comprendrait d'où allait venir l'attaque. Ces secondes étaient très précieuses. Après une poignée d'entre elles, le coup était paré, sans même prendre la peine de surgir des égouts, je tirais mon laser à pleine puissance depuis le souterrain. Ce n'était surement pas un peu de terre et de goudron qui allaient en affecter la puissance, il en faudrait bien plus que cela. L'attaque venait de dessous, il s'attendait surement pas à ça.

    Le tir se fraya un chemin dans le sol sous les pieds de l'idiot qui était venu me chercher, faisant ainsi tout voler en éclat en une paire de secondes, le macadam comme la terre, créant ainsi un trou gigantesque. Ca c'était de l'entrée en matière ! J'tournais pas autour du pot comme un abruti comme beaucoup de mes camarades font. Y en a pleins qui sont là à faire des manières et à rouler des mécaniques et à se jeter des fleurs sur leur puissance et blabla, moi j'en parlais pas, j'la montrais et j'agissais comme un vrai Arrancar, c'est à dire sournoisement. L'honneur et tout le bordel c'était pour les faibles qui se cherchent des excuses pour perdre, pour moi, seule la victoire compte, seule la survie compte, peu importe le prix. C'est avec cette mentalité que j'avais réussi à me frayer un chemin.

    Je ne savais pas dans quel état l'autre abruti allait être mais j'étais au moins sur d'une chose, il n'allait pas être KO pour autant et au vu du Reiatsu qu'il dégageait, c'était pas non plus un troufion de dernière catégorie, j'pouvais pas me permettre d'y aller trop à la légère non pu. Aussi, me fallait-il poursuivre avant qu'il n'ait le temps de contre-attaquer :

      - Tumba, Noche Eterna !

    Spoiler:
     

    Suite à ces paroles, mon enveloppe corporelle changea radicalement. Les ténèbres dont j'étais intérieurement fait, prirent le dessus, emportant ainsi mes vêtements et me montrant sous ma véritable apparence, celle d'une bête hideuse et dont le visage n'avait d'aspect que sa fourberie. Mais il n'aurait même pas le temps de la voir, aussitôt la Resurrecciòn libérée, des ténèbres épais vinrent englober tout l'espace autour de moi sur soixante-dix mètres de rayon environ, dans lesquelles il était presque impossible d'y voir quelque chose, sauf pour moi évidemment. Même les lampadaires n'éclairaient plus qu'à quelques centimètres autour d'eux et pour un être normal, distinguer un individu à moins de deux mètres n'était pas possible. Cette technique était l'ennemie jurée de tous ceux ayant un niveau de détection médiocre. Sans attendre davantage, j'enchaînais comme à mon habitude avec un second Cero un poil moins puissant que le précédent mais qui avait su faire mouche par le passé.


_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee

avatar
Rang : Vice-capitaine de la deuxième division

Messages : 35
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Sam 27 Juil - 0:04

L'assaut lancé par l'ennemi de Mazeru survint d'un endroit auquel le Shinigami ne s'attendait pas du tout. En effet, il provenait du sol ! Bordel, cet adversaire n'avait pas l'air de rigoler ! Une plaque du béton sauta arrivant droit dans le visage de Mazeru qui n'eut pas le temps de réagir. Ce dernier vit alors monter des profondeurs de la terre une puissante énergie noire qui était à moins d'une seconde de l'emporter. Tant pis ! Sans réfléchir, Mazeru usa de sa grande maîtrise du Shunpô afin de s'écarter de l'attaque. Cette technique qu'il avait nommé "Esquive inexpliquée" était faite pour ce genre de situation. Mais à l'utiliser à répétition, elle fatiguait énormément l'utilisateur. C'est ainsi qu'il parvint à s'écarter de justesse et à se rétablir en une roulade. Quelle puissance ! Mieux valait pour Mazeru qu'il mette le paquet dès le début aussi... D'ailleurs, Mazeru examina son sabre et vit qu'une petite partie de ce dernier était endui d'huile. Sans doute était-ce lié à l'attaque précédente !
Mazeru aperçut son ennemi qui sembla changer d'apparence en un clin d'oeil. Il était un Arrancar à première vue... Il venait d'utiliser déjà sa Resureccion ? Sans se présenter, rien que dalle ? Et ben et ben ! Cette technique enveloppa le Shinigami dans les ténèbres sans que celui-ci ne puisse rien voir.

Sans attendre, Mazeru murmura :"Infiltre-toi, Doku"! Son Zanpakutô changea alors. La lame fut entourée d'une aura verte et trois petites lames des deux côtés de la principale apparurent. L'huile s'enleva de la lame par la même occasion. Impossible de dinstinguer l'ennemi. Tssss... Détecter était loin d'être le fort de Mazeru et celui-ci se maudit de ne pas avoir pris le temps de développer ce domaine. Soudain, un nouvel assaut arriva. Merde ! Pas le temps ! Il ne fallait pas utiliser sa technique d'esquive encore une fois, il fatiguerait trop vite ! Tant pis, pas le temps mais ça réduirait les blessures dont il serait victime ! Mazeru fit tourner son sabre devant lui et un écran de venin protecteur se créa mais pas assez vite pour être entièrement terminé. Le Cero brisa la protection mais sa puissance se trouvait diminuer. Ainsi, le Shinigami encaissa le coup et se rétablit en un salto arrière. Aie... Ca faisait plutôt mal... Son Kimono était déchiré en bas à droite de son abdomen, là ou il avait encaissé l'assaut et il saignait quelque peu. Les dégâts étaient bel et bien présents, mais au moins, les blessures étaient pour le moment superficielles. Enfin, façon de parler... Son arcade ou il s'était pris le fameux morceau de béton pissait le sang, mais c'était un détail. Il y avait bien plus important à penser.

Mazeru réfléchit à toute vitesse. Son adversaire était puissant et camouflé. Il l'avait déjà pris par surprise une fois. S'il continuait, à force d'esquives diverses, il se fatiguerait bien trop vite et son ennemi n'aurait plus qu'à l'achever. Le Shinigami se doutait que son ennemi voyait ce qu'il se passait dans ses ténèbres. Bien ! S'il fallait se camoufler ! Mazeru balaya l'air de son sabre et un nuage de venin vint le couvrir ayant pour but d'aveugler l'ennemi. Bien entendu, il n'était pas nocif et son rôle était de camoufler Mazeru. Les deux protagonistes ne pouvaient se voir à présent. Voilà qui était fort intelligent ! Pour se battre, c'était pas le top. Le Shinigami préféra garder le silence afin de pas se faire repérer bêtement. Il ordonna aux six petites lames de son Zanpakutô de se disperser autour de lui au sol puis se remit en garde.

Ce combat semblait fort dangereux et pour le moment, c'était Mazeru qui était endommagé. L'ennemi se portait plutôt bien... Autant ne pas porter d'assaut pour le moment, il fallait économiser le plus possible son énergie face à un tel ennemi. Quel Arrancar effrayant ! La Soul Scoiety ne s'était pas trompé...


*Courage Doku, pensa Mazeru, s'adressant à son Zanpakutô.*

[iIl le sentit fémir dans sa main. Nul doute, ce dernier aussi appréhendait le combat. Heureusement pour lui, notre Shinigami était entraîné et réservait quelques surprises...[/i]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1227-torero-mazeru

avatar
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Sam 27 Juil - 12:18

    Comme d'habitude, ma manœuvre avait fonctionné à merveille, on ne change pas une technique qui gagne comme on dit. De la distance à laquelle j'étais je vis très bien les dégâts qu'il avait reçu, il s'était bien défendu mais pas suffisamment. De plus, son Reiatsu chuta en flèche lorsqu'il esquiva mon Cero spécial. Cela dit, je ne m'attendais pas à ce qu'il ait les capacités pour l'éviter, ce qui représentait déjà une prouesse en soi et il avait surement encore rien montré, mais si il me prenait pour le dernier des blaireaux il se trompait, j'en avais bien plus dans l'crâne que ce que j'laissais paraître. J'sais pas qu'est-ce qu'un mec de son niveau pouvait bien foutre ici à cette heure-ci mais un peu d'exercice ça faisait pas de mal, j'commençais à rouiller moi.

    Aucune de ses blessures n'était mortelle ni même véritablement handicapante et je devais pas lui laisser le temps de récupérer de ses blessures. Toutefois, son énergie avait bien plus diminuée que la mienne alors il devait sans doute être nettement moins endurant que moi. Il semblait l'avoir compris également puisqu'il restait là sans bouger, attendant surement que je lance ma prochaine offensive. Qu'est-ce qu'il pouvait faire d'autre de toutes façons? Si il avait eu les capacités en détection il aurait surement attaqué mais là il n'avait pas d'autre choix que de subir en attendant que je m'épuise. C'était pas idiot comme plan. En revanche, se cacher derrière son espèce de fumée verte était totalement inutile et stupide. Il pensait surement user de la même technique que moi "tu m'vois pas donc tu peux pas m'attaquer", sauf que moi, la Perquisa c'était ma spécialité, c'est pas comme si j'avais besoin de le voir pour pouvoir l'attaquer.

    Heureusement, depuis mon combat contre la Quinta, j'avais appris à maîtriser la bête ténébreuse qui sommeillait en mois, en tout cas suffisamment pour l'empêcher de prendre le dessus une nouvelle fois pendant un combat. Si cela n'avait pas été le cas, il m'aurait sans doute fait attaquer comme une brute et n'aurait pas été stratégique pour un sou. Maintenant, me restait plus qu'à l'assaillir de petits coups pour l'empêcher de se régénérer tout en lui faisant bouffer toute son énergie et une fois à plat, j'aurais plus qu'à l'cueillir comme une fleur. Il était désavantagé alors c'était surement pas à moi d'venir à lui et si il pensait que j'allais me rapprocher il pouvait se fourrer l'doigt dans l'oeil. J'étais pas mauvais pour me servir de mes poings mais ma spécialité ça restait les combats à distance, pour le corps à corps j'avais mon astuce.

      - Esclavo de sombra.

    L'ombre de l'adversaire s'anima et prit place à côté de lui, puis je la vis lancer aussitôt une combinaison de coups de poings. En parallèle, j'balançais au Shishi, une paire de petits Cero dans sa gueule histoire de l'accabler pour le forcer à attaquer et à dépenser son énergie. Suite à ces attaques, je me déplaçais de quelques mètres sans utiliser de Sonido histoire de brouiller les pistes. La Quinta avait eue l'intelligence de détecter d'où était parti mon Cero pour me trouver, j'avais pas envie de renouveler la même connerie.



_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee

avatar
Rang : Vice-capitaine de la deuxième division

Messages : 35
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Dim 28 Juil - 12:55

C'était bien la soirée de Mazeru tiens... Tomber sur un ennemi puissant et qui, en plus, maîtrisait le combat à distance. Pire encore, il semblait être professionnel pour repérer les Reiatsu. Autrement dit, le nuage de venin était bien pour se camoufler rapidement puis attaquer lorsqu'il était face à l'ennemi. Là, l'ennemi sentait son Reiatsu donc ce n'était pas vraiment très utile... Il fallait absolument chasser ces ténèbres. Ou mieux : en sortir... Mais Mazeru se doutait bien que son ennemi ne le laisserait pas s'enfuir de la sorte. Alors que le Shinigami réfléchissait à toute vitesse, un nouvel assaut fut lancé. Moins surprenant cette fois-ci car Mazeru était préparé à se faire attaquer de cette façon.

L'attaque lancée par l'Arrancar semblait être un clone de lui-même. Cette dernière tenta d'enchaîner sa cible au corps à corps. Surpris, Mazeru ne put contrer les deux premiers coups et se fit toucher. Se reprenant très vite et étant expert au sabre, Mazeru utilisa une technique nommée "L'Echange." Il enchaîna l'ombre avec une série de coups rapides et puissants en faisant passer son arme de la main droite à la main gauche. Cette technique ne durait que quelques secondes mais était devastatrice. Alors qu'il finissait son combo contre l'ombre de son ennemi, ce dernier en profita pour lancer deux nouveaux Cero. Mazeru n'eut pas le temps de se protéger du premier et, malgré le sabre placé devant lui pour se défendre, le Cero pénétra et le fit tomber à terre. Cette attaque l'avait quelque peu blessée mais elle était loin d'être la plus puissante que son ennemi avait en stock, il en était certain. De plus, paré de telles techniques n'étaient pas ce qui allait fatiguer le plus Mazeru. Après tout, il était assez endurant, et son ennemi ne serait pas insensible au fait de lancer des assauts dans tous les sens. Au bout d'un moment, il lui faudrait venir le chercher. Le Shinigami n'avait pas envie de montrer tout son potentiel, mais si le combat tournait mal, il n'aurait pas vraiment le choix. Sachant qu'il n'aurait pas le temps de parer le deuxième Cero, Mazeru se servit de sa technique à distance. Il avait prévu le coup ! Faisant appel aux six petites lames qu'il avait laissé à terre précédemment, il les envoya sur le Cero et ce dernier se vit fort ralenti et le sabreur n'eut qu'à frapper d'un coup vif et horizontal le Cero afin de le faire s'écraser au sol.

Bon, il ne s'en sortait pas trop mal jusque là... Le problème majeur était ce nuage de ténèbres. Mazeru n'avait absolument pas la moindre idée de comment le faire partir. Ne maîtrisant aucune technique de Kido, il ne pouvait tenter de s'en défaire par cette voie. Mazeru usa alors de son Shunpô afin de reculer à toute vitesse encore et encore pour sortir de ce foutu nuage de ténèbres. Une fois que sa maneouvre eut fonctionnée, il sauta en hauteur sur un toit. Il vit alors avec horreur l'ampleur de l'épais voile de ténèbres... Mazeru redescendit du toit. Une fois à terre, il trancha à l'aide de son sabre tout ce qui pouvait l'être. Bouche d'égouts, de nombreux poteaux et lampadaires ainsi que quelques morceaux de macadam. Alors que tout ce qu'il avait tranché était en l'air, le Shinigami usa de son Shunpô puis frappa avec sa crosse dans tous ces attributs devenus des projectiles. Il les balança ainsi par dizaine dans la surface ténébreuse afin de toucher son ennemi.

Une fois son assaut lancé, Mazeru sauta sur un toit voisin et se remit en garde. Qui sait ce que cet Arrancar allait encore lui réserver. Ils avait pertinnemment qu'une technique pareil ne tuerait pas son ennemi mais c'était toujours ça de pris. Son fidèle Zanpakutô devant lui, il attendit le prochain assaut. Mais un problème persistait. Le Cero qui l'avait touché avait atteint l'endroit où Mazeru était déjà légèrement blessé. Si ça continuait, il allait être sérieusement endommagé à ce niveau...

*Il faut que je me grouille de le trouver... Et vite ! pensa-t-il.*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1227-torero-mazeru

avatar
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Lun 29 Juil - 10:54

    Au vu de la nouvelle chute qu'a fait le Reiatsu du Shishi, j'pouvais sans doute dire qu'il avait pris au moins quelques coups et qu'il avait du se défendre avec une technique de haut niveau. Il ne devait plus lui rester bien lourd en réserve, encore quelques techniques comme ça et j'pourrais aller le cueillir sans problème. En attendant sa pitoyable contre-attaque arrivait dans ma direction, de simples morceaux de béton ou je n'sais quoi envoyés au hasard, l'problème c'est qu'ils étaient éparpillés sur une large zone, même si j'en esquivais un avec un Sonido j'risquais de m'en prendre un autre dans la face. Alors plutôt que d'esquiver, j'décidais d'écarter ceux qui venaient dans ma direction en utilisant une simple Bala. J'dressais mon bras droit devant moi, la paume vers l'avant et libérait une vague d'énergie très véloce mais peu puissante, comme une bourrasque d'air qui envoya valser tous les gravats dans tous les sens. Bref, c'était surement pas avec ça qu'il arriverait à m'toucher. Ce combat était d'un ennui...

    Histoire de le rendre un peu plus drôle, je décidai de virer ma technique d'ombre qui m'entourait. C'était risqué mais ça serait plus intéressant comme ça. Et puis de toutes façons, avec ce qu'il avait dépensé comme énergie, il ne représentait plus un très grand danger. D'un simple geste, le globe ténébreux se dissipa progressivement jusqu'à être totalement annihilé. Je fis un signe de la main à mon adversaire pour lui faire un coucou de la main droite.

      - Salut mon pote, alors c'est moi qu'tu cherchais? T'es pas déçu du voyage j'suppose !

    L'autre avait l'air bien amoché et était visiblement essoufflé même si il essayait de le cacher assez habilement, je n'avais donc pas grand chose à faire avant qu'il ne finisse par être totalement épuisé. Aussi, j'décidais de m'économiser également, il avait p'tet encore de la ressource alors me fallait faire face à toute éventualité. Il a pas encore libéré ce que ces Shishi appellent "le Bankaï" après tout mais encore une fois, dans son état ça ne serait pas très raisonnable, il cramerait ses dernières réserves pour lancer une attaque et serait totalement hors service après. En gros ça serait pas bien malin car il me mettrait surement pas hors combat en un coup. Le combat était couru d'avance mais malgré ma noirceur intérieure qui me disait d'aller l'achever, j'avais encore envie de passer un peu de bon temps. Bref, j'aurais été le mec en face, dès que j'aurais percuté le niveau de mon ennemi j'aurais sorti le Bankaï mais je ne sais pour quelle raison il a décidé de commencer doucement. Peut être qu'ils ont des règles à respecter chez eux? Aucune idée.

    Mes réserves d'énergie étant encore dans un état convenable, j'décidais de lui lancer de nouveau une simple paire de Cero un de même niveau que précédemment histoire de pas lui laisser le temps de récupérer et l'autre un poil plus fort pour tenter de le surprendre. Etant donnée la puissance de ces tirs, deux secondes sont largement suffisantes pour les lui lancer dessus.

      - Bang ! Bang ! fis-je en tirant mes Cero du bout de mon index à deux secondes d'écart l'un de l'autre. Si tu résistes encore à ces deux-là, j'te conseille vivement de déguerpir la queue entre les pattes après. C'est la seule et unique chance que je te laisserai. J'espère que tu piges que tu fais pas le poids?

    Un acte de bonté de ma part même si à intérieurement j'étais une véritable bombe à retardement qui n'avait qu'une seule envie : exploser. Autant dire que c'était totalement dans son intérêt d'accepter la proposition car je ne pourrais plus me contenir très longtemps.


_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee

avatar
Rang : Vice-capitaine de la deuxième division

Messages : 35
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Lun 29 Juil - 22:57

Mazeru se doutait au fond de lui que son attaque avait été vaine... Envoyer des morceaux de béton contre un adversaire aussi fort ne l'affecterait certainement pas énormément. Contrairement à lui, son ennemi était en pleine forme. Ce dernier fit d'ailleurs disparaître et le Shinigami ne put s'empêcher d'avoir un haut le coeur en voyant de ses propres yeux son adversaire... Une créature aussi noire que les ténèbres qui l'avaient entourées... Berk ! Et dire que cette saloperie là n'avait pas la moindre blessure. En quelque sorte comme l'avait dit l'Arrancar, Mazeru n'était pas déçu du voyage... Encore fallait-il repartir entier. Son Reiatsu chuta brutalement et la tête commença à lui tourner. Il avait mis trop d'énergie à tout renvoyer à tout parer. Merde ! Ses réserves n'étaient pas assez importantes... Ou son ennemi était trop fort... Utiliser le Bankai le viderait de son énergie à coup sûr et il s'effondrerait à terre.
Soudain son ennemi lança un nouvel assaut : deux Cero arrivaient sur Mazeru. Il était d'un chiant cet Arrancar avec ces foutus attaques à distance !

Mazeru contra le premier grâce à son bouclier de venin mais le deuxième brisa la barrière et il sentit son énergie à un niveau anormalement bas. Il tomba un genou à terre... Tsssss... Et dire qu'il n'était pas parvenu à porter un seul coup, le moindre petit coup à cet enfoiré en face de lui. Il avait horreur de fuir les combats, mais agir de la sorte ne l'avantagerait pas seulement lui, mais aussi la Soul Society. Bien sûr, il ne manquerait pas de se faire réprimander pour ne pas avoir su se débarasser de l'ennemi, mais il ne reviendrait pas les mains vides sur les changements de Reiatsu ayant lieu à Karakura. Alors qu'il réfléchissait, Doku reprit sa forme normale ! Mince ! Même plus assez d'énergie pour lancer un dernier assaut. Le coeur de Mazeru s'accélera... S'il survivait, il devrait apprendre quelques techniques à distance à l'avenir, ce serait plutôt bénéfique ! Son ennemi lui offrait apparemment la chance de s'enfuir.


"Et ben et ben... Je peux dire que t'es un sacré coriace espèce d'enflure... Je crois bien que c'était perdu d'avance, mais au moins, j'ai fait mon boulot. Je ne suis pas non plus assez stupide pour ne pas voir que je ne fais strictement pas le poids. Tu m'as obligé à me vider de mes forces avant même que je t'approche. Pour ça, même que tu sembles être un ennemi absolument immonde, je te félicite. Tu me laisses une chance de partir... En temps normal je ne la saisirais pas. Néanmoins, je ne suis pas en position de discuter. Laisse moi te dire une chose, quand on se reverra, je serai bien plus fort que ça. Je te conseille de ne pas nous sous-estimer."

Sur ces mots, Mazeru se releva tant bien que mal et exécuta un salto arrière sur le toit derrière lui tout en rangeant son sabre. Il avait vraiment des progrès à faire. Cependant, cet Arrancar était bien plus fort que ce qu'il avait lu dans les rapports. Faisait-il parti de l'Espada ? Les dix Arrancars les plus forts? Mazeru sautait de toits en toits afin de s'échapper de la zone du combat, expérant que l'autre ne le suivrait pas...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1227-torero-mazeru

avatar
Rang : Decima Espada

Messages : 151
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   Mar 30 Juil - 11:38

    Bon, nouveau bilan sur cette dernière vague de Cero, l'premier avait été stoppé comme j'l'imaginais mais le deuxième avait fait mouche. Mon plan avait fonctionné à merveille, mieux que je n'le pensais. L'ennemi ne m'avait pas porté l'moindre coup et mes réserves d'énergie étaient encore dans un état acceptables. Quant à lui il était mal en point, de multiples blessures à droite et à gauche et son Reiatsu était presque épuisé alors que si j'avais du l'affronter en combat dans son élément, j'aurais pu finir en charpie. Mais là c'était clairement pas l'cas, le combat était unilatéral et l'issue ne ferait plus le moindre doute si il souhaitait continuer en l'état. Il le comprit également et accepta mon offre de se retirer, remettant son sabre sous sa forme initiale et s'enfuyant la queue entre les jambes, sautant de toit en toit jusqu'à disparaître de mon radar.

    Connaissant leur obstination à ces fichus Shinigami et leur pitoyable honneur "je mourrai pour la cause blabla", je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il baisse les armes. J'avais même volontairement retiré ma technique d'ombre pour le pousser à passer un peu à l'offensive mais mon appât n'avait pas fonctionné. Ce combat aura finalement été d'un ennui mortel, il n'y avait pas eu le moindre rebondissement et j'avais un peu trop bien mené ma barque à mon goût. Finalement, un combat contre un Hollow avait au moins l'avantage d'être couru d'avance dès le départ et je savais déjà à quoi m'attendre, là j'étais un peu déçu par la prestation de mon adversaire. Il a sans doute été désorienté par mon globe d'ombres et par le fait de ne plus me voir mais j'étais certain qu'il aurait pu faire quelque chose malgré tout car là il n'avait rien tenté. Cet affrontement me laissait un arrière goût de pétard mouillé.

    Bref, je repris également ma forme classique, retirant ainsi mon aspect immonde et ces ténèbres extrêmement pesantes qui m'incitaient encore et encore à le poursuivre et l'achever. J'eus alors l'impression de m'enlever une chape de plomb de dessus les épaules. Elles étaient toujours présentes même quand mon masque n'en était qu'à sa forme brisée mais beaucoup moins et je pouvais les canaliser sans trop d'efforts. Sous ma forme libérée, c'était comme si je le libérais un chien enragé, comme si je laissais un démon intérieur, une entité puissante et présente en moi depuis toujours et maintenue en cage, se mettre sur le devant de la scène. J'avais mis beaucoup de temps à ne pas me laisser contrôler, cela avait pris plusieurs décennies mais aujourd'hui j'y parvenais enfin, malgré le coût en énergie mentale que cela prenait de les garder en laisse.

    Avec tout ce barouf, le bureau de tabac avait été partiellement détruit, la vitrine avait éclatée et un énorme morceau de béton gisait au milieu des morceaux de verre. La porte était tombée et l'alarme faisait un raffut pas possible. Malgré ça, j'entendais les sirènes de la police qui arrivait mais ils ne pourraient pas aller bien loin, la rue était complètement déchirée comme si il y avait eu un séisme et les canalisations crachaient toute leur eau dans les airs. C'était un véritable chantier que je regardais non sans une certaine fierté, comme un artiste qui vient de finir une oeuvre dont il est particulièrement satisfait. Mais j'pouvais pas non plus m'éterniser ici, j'rentrais dans le tabac par la vitrine, j'récupérais quelques paquets que j'foutais dans ma besace et j'ressortais par la même entrée. Après un bref coup d'oeil sur ma toile éclairée par les gyrophares des différents services qui accouraient dans tous les sens comme des fourmis, je m'ouvrais un nouveau Garganta pour retourner au Hueco Mundo.


_________________

Cowboy Bebop - Tank (opening)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t825-jack-terminee
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre du second degré [- Torero Mazeru -]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'antre du démon {pv Zarathos}
» Degré de cliché de vos perso.
» Corruption et démocatie.
» Un virage à 90 degres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-