AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Tour 1 - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Tour 1 - Groupe 1   Mar 6 Aoû - 13:16

Tour 1 - Groupe 1

Type de combat : 1 vs 1 avec handicap
Akucho Uragami vs Ryuu Karot

Ordre de post
Akucho Uragami
Ryuu Karot

Handicap : Akucho Uragami sera privé de deux Points de Vitesse.


N'oubliez pas de bien lire les règles avant toute chose. Concernant la situation dans laquelle le combat se déroule... Cela vous revient entièrement de le déterminer. Cela peut être n'importe où, dans n'importe quelle circonstance. Ces combats sont hors-trame, faites donc parfaitement comme bon vous semble à ce niveau-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Lun 12 Aoû - 17:09

Spoiler:
 
    Énième balade au Rukongai ces derniers temps. Dire que pendant des décennies je n'y étais pas retourné, cela faisait maintenant quelques mois que mes visites se faisaient de plus en plus régulières. Aujourd'hui elles tournaient de l'ordre de deux à trois fois par semaine. J'y avais trouvé un temple dans lequel je m'y sentais bien et venait accorder quelques prières au Dieu qu'il représentait. Toute les stèles sur lesquelles étaient gravées des choses avaient été détruites, il était impossible de savoir qui il était ni ce qu'il était. Le temple se présentait de façon relativement traditionnelle, entouré par divers piliers de bois de couleur marron, une pièce principale jonchée d'un toit pointu en ardoise et en bois. Sur le devant, juste avant l'entrée, un petit autel permettait de prier et de se purifier avant d'entrer. Puis, derrière celui-ci, quelques marches avaient été détruites par l'usure du temps et les portes étaient closes, sans doute n'avaient elles pas été franchies depuis très longtemps.

    Quant à moi, je n'osais entrer dans cette demeure qui n'était pas mienne et dans laquelle je n'avais aucun droit. Je ne connaissais rien de ce Dieu ni du reste, si je décidais d'entrer, cela ne serait rien de plus qu'une intrusion. Je me contentais donc de rester dans son enceinte, une centaine de mètres carrés d'herbes hautes, de ronces et d'autres sauvageries de la nature desquelles nous pouvions voir dépasser par-ci par-là des stèles de pierre détruites elles aussi par le temps. Seule une statue d'environ deux mètres de haut était parfaitement visible et quasiment intacte, ce qui dénaturait presque le paysage tant celle-ci semblait avoir échappée à la rigueur du temps. Il était sans doute un Dieu mineur, peut-être l'esprit d'un lac ou d'une rivière, en tout cas, son aspect était noble, il ressemblait à un serpent ou une anguille entortillée sur elle-même. J'étais comme intrigué et c'est peut-être ce qui me poussait à venir me recueillir depuis quelques semaines ici.

    Mais cette fois-ci cela se passa différemment des autres fois, j'y étais depuis quelques minutes et je ne remarquai rien de particulier dans un premier temps. Cependant, à peine avais-je commencé à prier, incliné, mains ouvertes collées l'une à l'autre, les yeux clos, que j'entendis un petit craquement venant du dessus. Je levais instinctivement la tête et vis les yeux de la statue s'illuminer d'une lumière rougeâtre inquiétante. En fait, ce n'est pas que la statue mais tout le temple qui rayonnait de cette étrange lumière puis il se reconstitua totalement sans doute comme il était à la base, l'herbe retrouva sa taille d'origine, les ronces disparurent et les stèles se reformèrent. Tout se fit graduellement en quelques secondes et je regardais le spectacle de façon à la fois intrigué mais aussi inquiet car je ne comprenais pas comment cela était possible ni si j'étais réellement conscient. Nous étions revenu dans le passé visiblement. Les lumières disparurent soudainement comme elles étaient venues mais je me sentais envahi par une étrange impression, comme si j'étais possédé par quelque chose. Mon hollow qui s'éveillait? Non, c'était autre chose. En tout cas je me sentais d'humeur à me ruer sur le premier venu, moi qui n'était de nature pas du tout agressive, cette fois c'était tout l'inverse, je bouillait d'une rage incalculable.

    Mes radars de détection se mirent en marche et enregistrèrent une personne qui semblait s'approcher du temple de plus en plus et assez rapidement. Je l'identifiais assez vite, c'était le lieutenant de la onze. C'était un collègue, je n'avais rien contre lui mais pourtant tout me poussait à aller à sa rencontre et à l'attaquer. Un mal de crâne s'installa ainsi car mon esprit lutta contre cette idée. Alors que je me tenais le crâne, le jeune homme arriva sur place. Si il était là c'est qu'il avait sans doute été transporté avec moi dans le passé, ou alors peut-être voyait-il le temple sous son aspect normal? Je n'avais aucune réponse à cette question. Toujours est-il que la pression se faisait trop insistante et mon esprit finit par lâcher prise, se laissant totalement posséder.

      - Vibre, Shindô !

    J'étais tout de même arrivé à contenir la libération du Bankai mais pour combien de temps? Je ne savais pas ce qui avait conduit les pas du jeune homme en ces lieux mais il risquait de passer un sale quart d'heure, le pire étant que je ne pouvais rien y faire... Peut-être même qu'il en était de même pour lui? Etait-il contrôlé aussi? Cela ne changerait pas grand chose de toutes façons, un combat allait avoir lieu dans tous les cas.

_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Lun 12 Aoû - 20:07

C’est Quoi Ce Délire ?


Une journée parfaitement normale et banale qui commençait pour le jeune homme aujourd’hui… Comme d’habitude il s’était levé, avait fait son sport, sa toilette et tout le charabia habituel que vous ne connaissez que trop bien maintenant. Alors pour le moment, vous aurez bien remarqué qu’il n’y avait rien de différent par rapport à d’habitude, n’est-ce pas ? Il était aussi passé au quartier général de la 11ème Division afin de voir ce qu’il y avait à faire et de s’occuper de la paperasse… Comme il le faisait toujours encore une fois. Mais il y avait quelque chose de différent cette fois, et la chose qui cassa cette routine de la première partie de sa journée fut qu’il fut envoyé en mission… Dans le Rukongai ! Ce n’était pas grand-chose qu’il avait à faire hein, il devait juste aller remettre le calme dans un des quartiers un peu chaud du Rukongai? C'était vraiment le genre de missions qu'on donnait à un Vice-Capitaine? Il fallait croire que oui de toute évidence... Franchement, il espérait au moins qu'il se passerait quelque chose d'intéressant au cours de cette "mission", si on pouvait appeler cela ainsi. Il verrait bien ce qu'il en était, il n'avait pas vraiment le choix de toute façon, il n'allait pas se rebeller simplement parce qu'une mission ne lui plaisait pas.

Enfin bref, le jeune homme allait enfin avoir un peu d’action… Mais en fait, il venait de partir en direction du Rukongai mais… Une fois qu’il avait remis l'ordre dans le Rukongai… Il devait faire quoi ? Ramener ceux qui foutaient le bordel ? Ou simplement les calmer un bon petit coup et faire un rapport en espérant qu'ils comprennent la leçon ? Ou peut-être n’était-il tout simplement pas censé revenir vivant et que tout était un coup monté ? Karot doutait que ce soit le genre de pratiques qui se faisaient à la Soul Society mais après tout, tout était possible, même au sein du Gotei 13… Il y avait bien eu Aizen qui avait trahi tous les Shinigami afin de diriger le Hueco Mundo quelques années auparavant alors vous savez… On ne pouvait pas vraiment faire confiance à tout le monde, même ici… Pourtant, le jeune Karot était le profil type de la personne naïve qui croit en tout le monde et manipulable… Sauf qu’il n’était pas manipulable, qu’il prenait juste la vie comme elle venait et qu’il ne faisait pas de stéréotypes… Pour lui, tout le monde avait le droit à une chance jusqu’à ce qu’il la gâche. Enfin bref, là n’était pas vraiment la question vous me direz mais… Il fallait bien que Karot pense un peu pendant qu’il se dirigeait vers le Rukongai… Son Shunpo était encore loin d’être parfait et il était loin d’être au niveau de certains autres qui se déplaçaient vraiment, mais hyper vite… Enfin bref, il y arriverait bien un jour.

Karot était donc en train d’arriver à toute vitesse, enfin le plus vite possible à l’endroit qu’on lui avait indiqué afin de calmer la situation et de faire il ne savait quoi ensuite… Il se demandait bien ce qu’il allait pouvoir se passer par la suite… Un combat ou quelque chose du genre contre quelqu'un de fort ? Ou peut-être que ce n’était qu'une bande de minables et qu'il s'ennuierait tout simplement fermement… Le jeune homme n’en avait sincèrement aucune idée mais il sentait bien qu’il n’allait pas tarder à le découvrir… En même temps, si ils étaient faibles, le combat tournerait court et il n’aurait qu’à rentrer à la base pour témoigner du fait que tout était réglé, en résumé. Mais autant être franc, ce n’était pas pour rien que Karot était membre de la 11ème Division… Il aurait adoré avoir le droit à un combat, genre mémorable… Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas pu s’entraîner sérieusement au combat avec quelqu’un… Et oui, les combats réels se faisaient rares de nos jours… Bien sûr il y avait les entraînements mais… A part s’il s’entraînait avec son Capitaine… Au sein de sa Division, peu de personnes pouvaient l’inquiéter, enfin de ceux qu’il avait vus et qu’il avait vu se battre… Certains paraissaient calmes mais le jeune Karot pariait qu’ils cachaient bien leur jeu, un peu comme lui.

Alors Karot continuait pour le moment sa route, qui le conduisit à un temple, enfin il dut passer par un temple qu'il n'avait jamais vu... Pourquoi passait-il par là? Son instinct sans doute... Parlons de ce dernier pour le moment... L’enceinte du temple était composée d’une centaine de mètres carrés d’herbes hautes, de ronces et on pouvait voir que la nature avait pris ses droits ici… De plus il y avait des stèles détruites et une statue assez grande presque intacte… Jusque là, rien de bien impressionnant, inquiétant ou quoi que ce soit d’autre… Karot se dit donc qu'il n'avait qu'à continuer sa route... Mais soudain, une lumière rougeâtre apparut et tout sembla revenir en arrière, comme s’il était envoyé dans le passé ou quelque chose du genre… Du coup il se retrouvait de nouveau au milieu du Rukongai, non loin du temple et, intrigué, décida de retourner à ce temple, sa mission attendrait mais plus important… Que s’était-il passé ? Dès sa seconde arrivée au temple, il vit le Vice-Capitane de la 6ème Division qui libéra son Shikai comme s’il voulait se battre contre le jeune homme qu’était Karot… Que lui arrivait, Akucho Uragami n’était pas de nature violente dans les souvenirs de Karot… Etait-il manipulé ? Etait-ce à cause de cette lumière rougeâtre ? Il n’en savait rien mais… Il fallait bien qu’il se défende, cela lui ferait en plus un bon combat d’entraînement… Uragami était un homme fort malgré son caractère calme, Karot en était convaincu, il le regarda alors en souriant. Comment ça la situation ne donnait pas matière à sourire ? Le jeune homme souriait quand il le voulait, non mais.


"Eh bien, je ne sais pas ce qui t’arrive mais je vais te faire redevenir toi-même ! Brûle, Ryuu !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Lun 12 Aoû - 21:24

    Le jeune homme blond libéra à son tour son Shikai, je ne pouvais pas lui en vouloir c'était la meilleure chose qu'il avait à faire. La force qui était en moi était bien trop puissante pour que je puisse lutter et si il n'avait pas réagi il aurait servi de sac de frappe. Que pouvais-je faire? Il me semblait évident que c'était le Dieu de la statue qui me possédait, il semblait vraiment remonté contre quelque chose et était très agressif, je ne pouvais guère me défendre contre une divinité aussi vindicative. En bref j'étais devenu une marionnette qu'il manipulait à peu près comme il le souhaitait. Mes nombreuses heures à entraîner mon esprit via la méditation m'ont cependant permis de ne pas le laisser libérer toute ma puissance mais je ne pensais pas pouvoir tenir longtemps face à la pression psychologique qu'il m'infligeait.

    En tout cas Shindô était dégainé et déjà la première attaque fusait. Comme je pouvais m'y attendre, ce n'était pas la plus petite de mon répertoire de Kidô, visiblement le Dieu avait décidé de pas y aller par quatre chemins. Sans doute que la frustration de ne pas avoir pu me contrôler totalement y était pour quelque chose également, ma résistance à son contrôle se faisait jusque dans mon corps que je ressentais plus lourd que d'habitude, mes membres luttaient de tous leurs muscles pour l'empêcher d'agir à sa guise mais je ne pus retenir cette attaque. Lentement mon bras se dressa devant moi.

      - Technique de Bakudô n°61 : Rikujōkōrō !


    Je pointais Ryuu du doigt comme en guise de défi et des rayons lumineux fusèrent de mon index à toute allure dans sa direction dans le but de l'enrouler et d'ainsi l'entraver. Immobilisé, il ne pourrait pas résister à la technique qui allait suivre. Mon manipulateur semblait faire preuve d'intelligence et d'une grande expérience des combats, je n'étais surement pas sa première victime. Je sentis alors mes bras tenir fermement mon Zanpakutô, tenant Shindô des deux mains, la lame pointée vers le jeune lieutenant de la onze. La lame se mit alors à vibrer d'une façon qui m'était évidemment familière car il s'agissait d'une de mes techniques et comme je le pensais, ce n'était encore pas une technique de dernière catégorie, il avait décidé d'en finir rapidement.

      - Anawoakeru !


    Une importante vague de vibrations se dirigea vers mon adversaire, celle-ci visait clairement et directement les tympans du jeune homme. Autant dire que si l'attaque faisait mouche, il serait privé d'un sens extrêmement important pour un combattant au corps à corps, l'ouïe. Et il ne faisait nul doute qu'un membre de la onzième division devait être un combattant au corps à corps, peut être un spécialiste du Hakuda ou du Zanjutsu, les pertes d'équilibres causées par mes attaques sonores peuvent leur être un lourd handicap. Le Dieu-anguille était-il au courant de tout cela? Avait-il choisi volontairement cette attaque? Si c'était le cas, il était vraiment un fin stratège et le blondinet ne tiendrait pas longtemps à ce rythme. Quant à moi, je sentais mon esprit vaciller de plus en plus également et se laisser emporter. Ce n'était encore que léger mais je me sentais partir dans les prochaines secondes vers une libération totale de mon pouvoir.


_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Lun 12 Aoû - 21:56

Trop Tôt Pour Perdre !


Autant le dire clairement… A peine le combat avait-il commencé qu’il savait déjà que son adversaire était plus fort que lui dans la plupart des domaines… A part peut-être le corps à corps ou tout ce qui était assimilé à la mêlée et encore… Mais le jeune Karot doutait qu’il soit facile d’approcher Uragami, surtout que… Vu que ce dernier semblait être manipulé par un esprit puissant, ce ne serait pas du tout comme un combat d’entraînement où on adversaire se serait sûrement retenu… Ici, il était presque question d’un combat à mort actuellement, un combat pour lequel Karot était clairement désavantagé car il était tout simplement plus faible que son adversaire. Ayant compris cela, pourquoi ne pas tout simplement abandonner ? La fuite n’avait jamais été le genre du jeune Shinigami, il préférait mourir sur le champ de bataille plutôt que de fuir… Les seules raisons qui pourraient le pousser à fuir seraient si… La seule solution pour protéger des personnes qu’il aimait était une sorte de fuite, bien qu’il préférait appeler cela, un repli stratégique… Enfin bref, une chose était sûre… Il allait se souvenir de ce combat, son adversaire peut-être pas vu qu’il était manipulé mais Karot n’oublierait jamais ce combat, jamais…

Bref, cela peut vous sembler étrange mais il n’y avait qu’un seul sentiment en ce moment dans le cœur de Karot… L’excitation ! Un combat dont l’issue était incertaine… Non ! Qu’il risquait fort de perdre, c’était quelque chose de franchement excitant, affronter une personne plus puissante que soi sans jamais abandonner une seule fois… C’était ce genre de moments d’adrénaline qui faisaient vivre Karot en tant que combattant… Et c’était aussi dans ce genre de moments qu’on reconnaissait en lui un membre de la 11ème Division. Bref, le combat venait de réellement commencer et Karot sentait d’ores et déjà que ça allait chauffer. Ce fut d’abord une technique de Bakudo qui fut envoyé en direction de Karot au moment où Uragami le pointa du doigt… Il ne savait pas ce que c’était mais il décida de laisser son instinct prendre les commandes pour le coup, c’était un combat difficile après tout. Ainsi, il fit plusieurs pas rapide en arrière ce qui ne l’empêcha pas pour autant d’être entravé par la technique de son adversaire. Ce dernier fit ensuite naître une vague de vibrations qui se dirigeait vers les tympans de Karot… Il ne pouvait pas bouger et se prit donc bien évidemment, l’attaque de plein fouet.

Enfin… Le fait qu’il avait reculé de plusieurs pas grâce au Shunpo précédemment avait atténué la technique de son adversaire, cependant… Il n’entendait désormais que d’une seule oreille et encore, il n’entendait pas comme d’habitude… Il pouvait à peine percevoir les sons habituels mais ce serait suffisant, suffisant pour continuer à combattre. Son adversaire était vraiment un fin stratège et il voulait de toute évidence en finir avec Karot alors… Autant se donner à fond dès le début tant qu’à faire. Aussitôt dit, aussitôt fait, le jeune homme fonça à toute vitesse vers son adversaire tandis que son Katana commençait à devenir chaud et à prendre sa fameuse capacité à brûler, le Ryuu No Moero, il allait au moins essayer de brûler un peu son adversaire maintenant, encore faudrait-il qu’il le touche mais ça, il verrait bien… Il n’allait pas utiliser tout de suite sa deuxième technique, il n’avait déjà pas un grand répertoire donc il allait la conserver un peu. Etant un expert en Kenjutsu, il allait simplement combiner son Kenjutsu avec la capacité à brûler de Ryuu et il verrait bien ce qu’il adviendrait par la suite. De fait, la tentative que réalisa Karot fut assez banale, de simples coups d’estocs et de taille… La seule chose qui les différenciait des coups d’un Katana normal, c’était la chaleur qui s’échappait à chaque coup. Il attaquait assez rapidement et il voulait surtout fatiguer son adversaire en le faisant beaucoup bouger et grâce à la chaleur émise par son Shikai aussi… Mais serait-il assez endurant pour tenir son propre rythme ?



Dernière édition par Ryuu Karot le Mar 13 Aoû - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Mar 13 Aoû - 19:57

    Mon adversaire avait choisi de subir mes deux techniques sans même tenter de se défendre, il avait tout de même eu le réflexe de reculer d'un habile Shunpô pour atténuer l'effet de ma technique sonore mais c'était un choix dangereux. Dans un combat aussi inégal, subir la moindre attaque ne ferait que creuser l'écart davantage. Toujours est-il que bien que ses sens soient affaiblis, il décida tout de même de passer à l'offensive et de se jeter à corps perdu sur moi d'un nouveau Shunpô. Mes jambes étant encore légèrement engourdies par le fait que mon esprit et mon corps refusent d'être contrôlées, le tout cumulé à l'effet de surprise qu'il lance une attaque comme celle-ci, je n'eus pas suffisamment de réflexe pour pouvoir reculer à temps. Mais je n'étais cependant pas résigné à subir l'attaque sans broncher pour autant.

      - Tate.

    Après seulement quelques moulinets de mon Zanpakutô, une bulle d'ondes se forma autour de moi et vint absorber totalement le coup envoyé par le jeune homme blond en le repoussant de quelques centimètres en arrière. Toutefois, je n'avais pas pris en compte la chaleur dégagée par sa lame et quelques légères brûlures réussirent à outrepasser mon bouclier et à me toucher au niveau de l'épaule sur environ trois centimètres qui prit une couleur violette puis rouge. Une vive douleur s'installa sur l'instant mais disparut presque aussitôt. Qu'il ait réussi à me toucher dans ces conditions était déjà admirable, je devais bien admettre qu'il était plus fort que je ne l'avais pensé au départ.

    Une nouvelle vague de douleur revint mais cette fois ce n'était pas mon épaule mais ma tête. La statue semblait penser la même chose que moi et décida d'y aller franco, déjà épuisé mentalement je ne pus cette fois pas retenir longtemps la pression qu'il me mettait et s'empara de mon esprit mais pas totalement de mon corps qui continua de lutter pour le contenir un peu. Suffisamment pour diminuer ma vitesse mais pas assez pour retenir l'inévitable... Ce qui me désola car j'aurais aimé utiliser cela contre un véritable ennemi et non contre un camarade... J'espérais qu'il survivrait et ne m'en voudrait pas.


    - Funmu sankaku sokuryō.

    La lame de Shindô s'allongea considérablement et se plia en trois jusqu'à former un triangle parfait, à l'exception près qu'il n'était pas fermé, comme l'instrument de musique. Ainsi, un triangle de un mètre et demi flotta devant moi et semblait vibrer d'un son ondulant terriblement puissant mais sur la retenue. Nul doute que si j'en libérais toute l'ampleur, il ne resterait plus rien de cet endroit sur plusieurs dizaines de mètres et mon adversaire qui était collé à moi serait balayé comme un fétu de paille. Avec les dégâts qu'il avait déjà subi de ma technique précédente, il ne s'en relèverait surement pas. J'étais tout aussi conscient que je ne pourrais rester sous cette forme très longtemps malgré mon entrainement, mes réserves n'étant pas inépuisables. Aussitôt donc que cette forme avait été libérée, cela me condamnait à mettre fin à ce combat rapidement sous peine de risquer d'être totalement épuisé.

    Et alors que j'étais plongé dans cette réflexion, je vis Shindô vibrer étrangement et l'attaque partit aussitôt sans même que j'ai le temps moi-même de comprendre. Et cette attaque...

      - Hari.

    Un son aussi aigu que rapide sortit depuis le centre du triangle comme une aiguille et se dirigea sur mon adversaire. Cette technique était la plus puissante de mon répertoire sonore, le pauvre garçon allait connaître l'enfer si il la subissait, mais à cette distance et étant donné sa maîtrise du Shunpô, la subir semblait inévitable en admettant qu'il ait suffisamment de réflexe pour reculer...


_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Mar 13 Aoû - 20:40

Un Bankai ?


Le combat était vraiment difficile pour le jeune homme qu’était Karot, la différence de niveau était vraiment importante et nul doute qu’il ne pourrait gagner contre un adversaire aussi fort pour le moment… Il lui faudrait encore beaucoup s’entraîner s’il voulait rattraper les autres Vice-Capitaine, il venait de prendre conscience de cela… Il était bien loin du niveau de la plupart des Vice-Capitaine à ce moment précis et cela ne convenait absolument pas au Lieutenant de la 11ème Division… Il allait vraiment falloir qu’il accélère le mouvement et qu’il devienne fort le plus vite possible s’il voulait rester digne d’être le second de la 11ème Division. Déjà qu’il avait outrepassé les limites de son corps précédemment en bougeant plus vite qu’il ne l’avait jamais fait auparavant et en se libérant d’un sort de Bakudo vraiment puissant… Là tout de suite, après l’attaque qu’il venait de faire après avoir foncé sur son adversaire et en ayant combiné ses capacités de sabreur à son pouvoir… Il ne pouvait tout simplement plus bouger… Il allait devoir encaisser la prochaine attaque de son adversaire car il ne pourrait pas bouger pendant une bonne minute, si ce n’était plus. Ainsi, il put uniquement être témoin de la technique défensive d’Uragami pour commencer, technique qui avait rendu la sienne inutile, ou presque…

Mais le vrai problème n’était pas vraiment que son adversaire avait réussi à contrer son attaque comme si de rien était, ou plutôt devrais-je dire parer… Non, il y avait un plus gros problème qui semblait attendre le jeune homme là… Il n’était pas bon en détection d’énergie spirituelle mais son instinct lui disait qu’il allait bientôt se passer quelque chose et que ce ne serait sans doute pas à son avantage. Qu’est-ce que cela pourrait être ? Déjà que le fait qu’il ne puisse plus bouger était carrément handicapant… Si Uragami lui balançait une attaque dévastatrice ou un truc du genre, ce serait dur de continuer le combat plus longtemps. La plus mauvaise surprise à laquelle Karot avait pensé arriva alors… Le Bankai de son adversaire… Alors il faisait parti des Vice-Capitaine qui maîtrisaient déjà le Bankai ? Le jeune homme était bien loin de maîtriser le Bankai ou quoi que ce soit du genre… Il en était encore à son Shikai, un Shikai encore incomplet qui plus est… Il n’avait aucune chance… Sa seule chance était le corps à corps mais lorsqu’il avait tenté le corps à corps précédemment, cela avait été inutile et en plus… Il avait trop poussé son corps dès le début du combat et il ne pouvait désormais plus bouger, tel un sac de frappe…

De plus, l’attaque qu’utilisa son adversaire ne semblait pas être une attaque faible ou quelque chose de genre… Elle semblait particulièrement dangereuse… C’était ce que se disait le jeune homme tandis que l’attaque d’Uragami se dirigeait vers lui… Il ne pouvait pas bouger… Il n’avait d’autre choix qu’encaisser et encore, il n’était même pas sûr d’être assez résistant pour cela… Il verrait bien… Il tenta de se protéger comme il le pouvait mais contre une attaque qui attaquait de manière interne comme celle de son adversaire et sans la possibilité de bouger… Karot ne pouvait en fait pas faire grand-chose, ni en terme d’esquive, ni en terme de protection. Il se prit donc l’attaque de plein fouet… Ses oreilles commencèrent à saigner tandis que sa tête et son corps le faisaient atrocement souffrir. Il n’entendait plus rien et il posa un genou à terre tandis qu’il souffrait énormément. Il ne pouvait rien faire, il était à la merci de son adversaire… Etait-il si faible que cela ? Il ne pouvait toujours bouger… Pourtant il regardait son adversaire avec un air de défi, il était très proche de l’inconscience en réalité… Le combat serait bientôt fini et le gagnant ne faisait pas vraiment de doutes… Le jeune Karot ne semblait plus avoir aucune chance… Mais il n’avait pas encore abandonné, juste qu’il ne pouvait pas bouger pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Mer 14 Aoû - 18:16

    Comme je le pensais, le jeune homme avait passé un sale quart d'heure et ne tenait déjà plus debout alors que pour ma part, je n'en récoltais qu'une simple brûlure superficielle. Je me sentais aussi assez fatigué d'avoir du lancer autant de techniques et mes réserves n'étaient plus vraiment au beau fixe. D'avoir pu tenir aussi longtemps était assez remarquable de la part du garçon blond mais cette fois le combat était terminé, malgré son sourire il affichait clairement une grande faiblesse, à tel point que, genou à terre, même se lever semblait être impossible. Pourquoi sourire dans ce genre de situation? Ces mecs de la onze ne sont vraiment pas nets... ne tiennent-ils pas à leur vie ou sont-ils seulement trop stupides pour se rendre compte que lorsque l'on meurt, tout disparaît? La peur devrait être la réaction la plus normale et compréhensible. Lui, non il souriait comme un demeuré. Au moins, il n'était pas lieutenant de cette bande d'ahuris pour rien.

    Cette fois ces pensées m'appartenaient bien, il n'y avait eu aucune influence de l'autre entité en moi. Je ne portais guère ces idiots dans mon coeur mais je devais reconnaître qu'ils avaient leur utilité... comme chair à canon. Du coup ça tombait bien qu'ils n'aient pas peur de la mort car ça en faisait des individus parfaits pour les envoyer en première ligne. La nature était bien faite. Enfin bref, il était temps d'en finir pour de bon avec ce combat, je m'étais finalement résigné à me laisser contrôler, de toutes façons j'avais vu par mes efforts passés que toute résistance était inutile, l'autre en moi était bien trop ancien et fort. C'est don sans surprise que je préparais ma prochaine attaque comme un pantin, la paume de la main dressée dans la direction du garçon. J'avais malgré moi commencé avec du Kidô et allait en finir avec du Kidô.

    Une véritable tempête de flammes s'échappa instantanément de ma paume et fusa en direction du garçon encore immobilisé, nul besoin d'incantation pour une technique de ce niveau. Si par miracle un soupçon de force lui revenait soudainement pour esquiver une partie des flammes - car il serait totalement absurde que dans son état il puisse en réchapper indemne -, l'autre partie se chargerait d'enflammer l'autre qui n'avait pas été touchée. C'était le bon côté du feu, il se propage. Suite à cela, mon corps fléchit soudainement, comme épuisé et mon Bankai prit fin, reprenant ainsi un simple Shikai qu'il m'était même difficile de garder. Si le lieutenant de la onze venait à se relever, je n'aurais vraiment plus beaucoup de batterie pour lui porter un dernier coup. J'espérais donc qu'il resterait à terre.

    A mesure que mes forces faiblissaient, je sentais également la présence en moi qui diminuait, comme si il était lassé. Peut-être qu'il cherchait simplement à s'amuser et à passer un peu de bon temps? Cela ne devait pas être idéal de se retrouver coincé dans une statue à longueur de temps après tout mais ses pouvoirs étaient réellement fantastiques. Pouvoir remonter le temps et manipuler ainsi des individus, je ne savais pas s'il s'agissait bien d'un Dieu mineur mais en tout cas c'était un esprit très puissant, cela ne faisait aucun doute. Si d'ici quelques minutes il me laissait reprendre le dessus, je laisserais un mot dans la poche du lieutenant pour lui expliquer ce qu'il s'était passé, en espérant qu'il ne m'en voudrait pas.


_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Mer 14 Aoû - 18:55

La Défaite… C’est La Mort !


Plus le combat avançait, plus le jeune homme qu’était Karot s’approchait du point de non-retour… Allait-il abandonner ou simplement feindre d’être mort afin de ne pas souffrir plus après l’attaque que lui avait asséné son adversaire et qui avait directement attaqué ses tympans ? Il était de la 11ème Division vous avez oublié, pour lui… Ce serait un déshonneur complet que d’abandonner en plein milieu d’un combat ou même de feindre la mort pour éviter de continuer ce dernier… Tant qu’il serait conscient, il se battrait ! Ce n’était pas son corps qui décidait de s’il pouvait se battre encore ou non, c’était sa volonté ! Voilà pourquoi il était en train de sourire à son adversaire, Akucho Uragami, il n’avait pas peur de mourir de ce main, ni de la main de qui que ce soit d’autre ! Il faisait parti de la Division de combat armé ! Il n’était peut-être pas encore assez fort mais sa volonté elle, n’avait aucune limite. Il ne perdrait jamais dans un combat de volonté. Il fallait donc que son corps bouge, ne serait-ce qu’un peu… Il ne pouvait se permettre de prendre de plein fouet la prochaine attaque de son adversaire, il ne pouvait perdre ainsi sans réellement se défendre. Il devait faire quelque chose, peu importe quoi, mais il devait le faire !

Lorsque son adversaire lança son attaque sur lui, une attaque qui d’ailleurs semblait être composée de flammes, le jeune homme n’était toujours pas capable de bouger, qu’allait-il bien pouvoir faire… Il ne pouvait se résigner, juste avant que les flammes entrent en contact avec son corps, il eut un flash, vous savez le genre de trucs qui durent une éternité dans votre tête alors qu'à peine une seconde s'est écoulée en réalité, bref, ce flash… Le jour où on lui avait appris la mort de ses parents, le jour où il s’était promis de devenir fort pour pouvoir protéger ceux qui comptaient pou lui et honorer la mémoire de ses parents… N’était-ce que du vent ? Etaient-ce des paroles en l’air ? Non ! Karot ouvrit alors les yeux et contracta tous les muscles de son corps ainsi que son esprit afin d’utiliser sa résistance… Il devrait pouvoir résister à la technique de son adversaire vu son niveau de résistance, il verrait bien mais c’était de toute façon la seule chose qu’il pouvait faire pour le moment. Il souriait toujours malgré ce qui semblait l’attendre, ainsi… Lorsque les flammes entrèrent en contact avec lui, il utilisa simplement sa résistance pour éviter d’être totalement brûlé, cependant… Ca faisait quand même un mal de chien et en plus… C’était vraiment excitant, le combat était à son paroxysme, le jeune homme souffrait énormément mais son adversaire était aussi fatigué de toute évidence…

Karot était tombé après la dernière technique de son adversaire, il pouvait encore se battre… C’était ce qu’on aurait pu penser… Il s’approcha en souriant de son adversaire comme s’il allait lui mettre un coup mais… Il était inconscient et ce fut uniquement lorsqu’il leva son sabre pour mettre un coup qu’il s’effondra carrément sur l’épaule d’Akucho Uragami, lâchant en même temps son Katana… Son inconscient avait tenté de lui faire continuer le combat malgré le fait que son corps avait totalement dépassé ses limites mais… Cela n’avait pas été suffisant pour faire quoi que ce soit, il avait juste pu marcher quelques secondes jusqu’à être en face de son adversaire mais… Lorsqu’il avait dû faire l’effort de soulever son Katana, son inconscient l’avait lâché et, son corps l’ayant déjà lâché depuis qu’il était tombé, voire même avant, il était tout simplement tombé, sans pouvoir faire quoi que ce soit d’autre. C’était minable, ridicule, il se sentait tellement faible tandis qu’il sombrait de plus en plus, il ne sentait plus la douleur, ni l’excitation, il ne sentait plus rien et s’il ne respirait pas on aurait pu penser qu’il était mort… Seul subsistait sur son visage, ce sourire qui ne le quittait jamais, vraiment jamais de toute évidence…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Sixième Division

Messages : 263
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   Mer 14 Aoû - 21:39

Spoiler:
 

    Même enflammé il eut la force de se relever. Rien à faire ces mecs de la onze sont vraiment pas nets. N'importe qui aurait été hors combat après avoir reçu deux attaques de ce niveau, mais lui a quand même trouvé la force de se relever après une troisième technique. Il résista aux flammes jusqu'à ce qu'elles s'éteignent d'elles-même et c'est un adversaire tout de même brûlé au troisième degré qui se dirigea vers moi, il ne ressemblait plus vraiment à ce qu'il était à l'origine. Mais ses pas étaient hésitants et bien trop faibles pour pouvoir m'inquiéter et aussitôt arrivé à destination - c'est à dire moi - il s'écroula contre mon épaule. Je voulais le rattraper mais mon corps ne m'obéit pas et le laissa tomber à plat ventre au sol.

    Aussitôt le vent changea de sens et une nouvelle sensation s'empara de moi. La statue brilla de nouveau comme la première fois et tout s'inversa à nouveau. Je vis l'herbe pousser de seconde en seconde, les stèles s'user, s'enduire de mousse et s'écrouler, le bois du temple se craqueler, les portes se fermer et tout reprit son aspect d'origine. Tout cela se passa en quelques dizaines de secondes, un concert bien étrange et déroutant. Quant à la statue, elle, était toujours là et ne changea pas d'apparence. Sans doute que pendant son "sommeil" elle ne peut que sauvegarder sa propre apparence mais lorsqu'elle s'éveille, elle utilise ses forces pour sauver ce qui lui était cher, son temple et son histoire. En tout cas, elle avait totalement libérée son emprise sur moi.

    Pourquoi s'était-elle éveillée à ce moment-là et pas à un autre? Cela demeurait un mystère qui resterait entier à moins de pouvoir communiquer avec elle mais cela semblait impossible. Que faire pour la suite de cet endroit? Il ne semblait pas dangereux pour le Rukongai, aucun rapport de signalait de disparition à cet endroit ni rien de ce genre, je n'avais donc pas de raison de le faire condamner. Une obscure raison me poussait à le laisser tel quel. Sans doute d'avoir contemplé ce qu'il fut et ce qu'il est maintenant avec toutes les étapes du processus de détérioration. Cela me faisait de la peine en mon for intérieur de voir cet endroit qui était si majestueux autrefois, être abandonné ainsi. J'estimais ne pas avoir le droit de me mêler de cette histoire. Peut-être qu'un jour il revivrait, des fidèles reviendraient prier pour lui et qu'ainsi ce processus se scellera de lui-même. C'était tout ce que je pouvais lui souhaiter.

    Quant à Karot, il était inconscient mais vivant. Je remis bien évidemment Shindô sous son aspect initial et souleva le lieutenant. Il était plus grand et plus massif que moi et j'étais moi même assez affaibli, j'abandonnais donc l'idée de pouvoir l'amener comme ça jusqu'à la quatrième division où il pourrait recevoir des soins. Je le reposais au sol et j'invoquais simplement un papillon de l'enfer afin de prévenir la division médicale de notre emplacement afin qu'ils y envoient des Shinigami pour le récupérer. En attendant je resterais là pour récupérer et pour veiller à ce que rien ne lui arrive. A son réveil je lui expliquerais en espérant qu'il comprendrait que je ne me contrôlais pas. Sur ces pensées, je m'assis simplement au sol tout en fixant la statue qui était redevenue de la simple pierre en apparence. Quel étrange endroit...


_________________


"You are not alone - Final Fantasy IX (Nobuo Uematsu)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t460-akucho-uragami
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 1   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tour 1 - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» La Tour du Savoir
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Tournois :: Tournoi #1-