AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Shi-shi
Yuudo Gakyu
Rang : Shinigami de la 5ème Division ~

Messages : 7
MessageSujet: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitimeDim 25 Aoû - 12:00

Yuudo Gakyu

    Âge : Cent soixante ans très exactement mais à l'apparence d'une jeune fille de dix-sept ou dix-huit ans.
    Race : Shinigami.
    Siège demandé : Vice-Capitaine de la Cinquième Division.
    Description de votre personnage : À quoi ressemble votre personnage ? (10 lignes au minimum)

    Élégance et grâce. Voici deux mots qui définiraient parfaitement cette jeune demoiselle mystérieuse et solitaire. Grande, mince et délicate, elle est dotée d'une apparence frêle et candide, le tout accompagné d'une fine musculature. Les traits de son visage sont à la fois discrets et harmonieux, ce qui lui donne un petit air aristocratique et raffiné. Ses yeux lavandes - couleur souvent associée à la noblesse, à l'initiation et à la magie - sont bordées de cils d'un violet presque blanc et de sourcils du même pigment. Son maquillage lui se veut sobre et naturelle mais assez appuyé tout de même pour faire un joli contraste avec son teint.
    Ses cheveux longs et ondulés sont d'un violet très clair mais finissent avec une couleur beaucoup plus foncée sur les pointes. Ceux-ci sont souvent coiffés sous forme de demi-queue de cheval haute, laissant tomber le reste de ses mèches tout le long de son dos. Deux petites nattes sont aussi disposées sur ses épaules et une frange aux mèches volontairement inégales lui tombe sur le front, cachant par moment son œil gauche. Parfois, il lui arrive d'agrémenter le tout en ajoutant des roses blanches qui symbolisent pour elle la pureté et la beauté même de la nature. Ses lèvres, quant à elles, sont recouvertes d'un doux rouge-à-lèvres rosé qui donnerait envie à n'importe quelle personne de la gente masculine de pouvoir les caresser.
    Sa peau, pâle et laiteuse, lui donne néanmoins un léger aspect fantomatique et glacial, conséquence du fait qu'elle essaye de s'exposer le plus rarement possible au soleil. En effet, la « violette » déteste la chaleur et tout ce qui s'y ramène et a une préférence pour les temps gris et venteux.
    Ses doigts longs et fins démontrent la grande habilité dont elle fait preuve lorsqu'elle s’attelle à une activité manuelle et en plus de tout cela, elle a eu la chance d'hériter d'un corps plutôt bien proportionné avec des courbes particulièrement bien tracées. Malgré tout, elle n'éprouve absolument aucun complexe à ce sujet et n'y accorde pas vraiment d'importance.
    Son allure, ses gestes, ainsi que ses paroles distingués lui vaut l'honneur d'être souvent associée à une jeune héritière d'une famille noble alors qu'en vérité elle est tout simplement originaire du Rukongai.

    Concernant le style vestimentaire de cette demoiselle, le tout se résume tout bonnement à son uniforme de Shinigami mais à quelques détails prêts : celui-ci ressemble à un Shihakusho typique mais contrairement à celui-ci, il possède jupe lui arrivant un peu avant ses genoux, en dessous de son obi noire et pourpre. Les manches sont plus longues – nous ne voyons donc pas ses bras – et des rubans blancs qui semblent flotter les entourent. Elle porte son brassard de capitaine au bras gauche et enfin, les chaussettes blanches lui arrivent jusqu'aux cuisses.
    Pour conclure ceci, ses signes distinctifs sont un grain de beauté sous chaque œil et des bijoux tels qu'un pendentif en cristal et des boucles d'oreilles bleues en forme de croissants de lune.

    Pour le côté psychologique, comme il est dit plus haut, Gakyu se révèle être une personne mystérieuse et solitaire. De nature réservée et discrète, elle ne parle pas beaucoup et préfère la plupart du temps rester seule dans un lieu tranquille. D'ailleurs son regard à la fois posée et légèrement vide ne souligne que davantage ce caractère pour le moins étrange. Quand elle communique, elle fait preuve d'une immense sagesse tout en défendant de manière brève ses points de vues et sait également donner de bons conseils. Pour résumer, cette jeune fille est personne très énigmatique. Il est quasiment impossible de savoir ce à quoi elle pense et ce qu'elle ressent réellement.
    Lors des combats elle a tendance à beaucoup réfléchir et à agir de façon stratégique, cherchant à attirer ses adversaires dans des pièges. Son intelligence, sa précision, son endurance et son talent pour manipuler ses ennemis sont donc ses précieux atouts.
    En dehors de son métier de Shinigami, elle aime pratiquer toutes les formes d'art du Japon traditionnel (comme la calligraphie ou l'arrangement floral) et s'instruire.

    Description de votre Shikai (et bankai le cas échéant): Il s'agit ici de décrire rapidement les formes de votre zanpakuto afin que nous puissions déjà statuer dessus.

    « Kurayami no Kama » ; « Faux des Ténèbres ».

    Il est accroché au côté droit de sa ceinture. Sous forme scellée, le manche est blanc et la garde est en forme de trois croissants de lune collés les uns aux autres où des losanges son gravées. Par contre, sous forme Shikai, la lame se teinte d'une lumière sombre et est entourée par une aura mauve avant de se transformer en une grande faux entièrement noire et incrustée de petites morceaux d'Améthyste. La formule de libération est « Ensorcelle ces âmes en peine, Kurayami no Kama. » En plus de son usage habituel - c'est-à-dire trancher - elle peut aussi créer des cristaux fait d'Améthyste qui peuvent lui permettre de se défendre en emprisonnant ses adversaires à l'intérieur ou de contre-attaquer.

    Par contre, elle n'a pas encore atteint le Bankai.


    Histoire : (25 lignes au minimum)
    Au cas où vous vous poseriez la question, nous vérifions en résolution 1024*768

    XXème siècle, Kyoto, Japon. A cette époque, les femmes qui excellent dans les métiers de l'art – aussi connues sous le nom de ''Geishas'' – étaient nombreuses. Ces dames de compagnie raffinées dédiaient entièrement toute leur vie à la pratique d'excellence des arts traditionnels japonais. Malgré les dires peu élogieux de beaucoup de personnes à leur sujet et grâce à une meilleure communication via les différents médias, elles continuent tant bien que mal d'exister à travers tout le pays. Pourtant, cette institution restait tout de même étroitement liée au phénomène de prostitution.
    Et c'est dans cet univers là que Yuudo Gakyu, une jeune Geisha pauvre et sans famille, vivait.

    Née au départ d'un père et mère tous deux paysans, elle fut prise en charge à l'âge de trois par un orphelinat suite au décès de ces-derniers. Aussi bien qu'elle s'en souvenait, cette vieille bâtisse perdue en pleine campagne était insalubre et très mal entretenue. La directrice - celle qui gérait l'orphelinat - se conduisait comme une véritable marâtre qui n'avait aucun scrupule à les exploiter elle et ses camarades.
    Et plus les années passaient, plus l'envie de s'enfuir loin de cet endroit grandissait à l'intérieur de la "violette".

    A son douzième anniversaire, son rêve se concrétisa enfin quand elle quitta à l'insu de tous l'orphelinat avec le peu d'effets personnels qu'elle possédait. Errant sans endroit où aller dans la forêt sombre et seulement éclairée par la lueur de la lune, elle parvint tout de même à atteindre la grande ville la plus proche et avec pour seul moyen de locomotion ses deux petites jambes. Une fois arrivée en ville, elle se nourrit de ce qu'elle trouvait sur son chemin, ou parfois de ce qu'elle parvenait à dérober. Toujours sans-abris, elle dormait sous les ponts et même sur certains trottoirs. Même si à l'orphelinat avait droit à un toit et à un repas une fois par jour - deux si elle faisait bien ses corvées - elle ne regrettait en rien le fait d'être partie. Néanmoins, si elle continuait à vivre de cette façon, elle n'allait pas faire long feu...

    Puis cet à ce moment-là qu'elle la rencontra. Cette Geisha qui passait par là, vêtue de son Kimono et tenant son Wagasa dans sa main. Son maquillage si particulier, sophistiqué et soigné... Apparemment, elle avait eu pitié d'elle et lui avait donnée de quoi mangé. Un bentô... Puis elle lui avait demandé "qu'est-ce qu'une aussi mignonne petite fille de son âge faisait dans la rue". La violette lui avait simplement répondu qu'elle n'avait nulle part où aller parce qu'elle s'était échappée de son orphelinat où on la traitait mal. La Geisha se contenta juste d'acquiescer avant de s'agenouiller devant elle et de lui prendre la main. "Viens avec moi" lui avait-elle dit. En premier lieu, la jeune fille hésita : elle n'avait pas eu besoin d'avoir une éducation pour savoir qu'il était plutôt risqué de suivre des inconnus. Pourtant, cette femme en face d'elle ne lui inspirait ni peur, ni méchanceté. Puis elle se dit également que la suivre ne pourrait pas être plus pire encore que ce qu'elle vivait maintenant...

    Durant les années qui passèrent, Yuudo Gakyu - nom donné par la dragonne de l'orphelinat et qui signifie à peu près << Poison Vénéneux >> passa son temps à étudier et comprendre le métier de Geisha. Emiko - tel était le nom de la Geisha qui l'avait recueillit - lui appris tout ce qu'il y avait à savoir : l'arrangement floral, la calligraphie, la danse et la musique, la cérémonie du thé, etc. et reçut ainsi une très bonne éducation malgré le fait qu'elle n'ait pas été à l'école.
    Malheureusement, elle ne savait pas que tout ceci la conduisait inévitablement vers une fin atroce.

    Quelques années plus tard. Il faisait nuit et le temps était particulièrement froid. Gakyu, qui marchait d'un pas pressé se hâtait de rentrer enfin chez elle après avoir divertit un groupe de clients, des Salarymen plus exactement. La lune était haute dans le ciel et même des petits flocons de neige se mirent à tomber et à s'écraser délicatement sur sa peau blanche. A présent, elle courait, espérant arriver le plus vite possible pour se réchauffer. Et puis Emiko s'inquiétait sûrement...
    Mais alors qu'elle tourna dans une ruelle pour prendre un raccourci, deux mains solides la plaquèrent avec violence contre un mur. Un homme saoul, visiblement. Il lui criait dessus en jurant. Sur le coup, elle ne fit pas attention à ses mots mais finit par comprendre peu après ce qu'il lui voulait. Des faveurs sexuels... Encore un imbécile qui traitait les Geishas comme de véritables ''chiennes". Oui, le mot était fort mais c'était bel et bien vrai.
    Tandis qu'il essayait de la déshabiller, elle ne laissa pas faire et se battit corps-et-âme. Puis, elle finit par lui donner un coup poing bien sentit avant de s'échapper en courant. Mais malheureusement pour elle, son agresseur était armé d'une dague. Celle-ci qui lança droit sur elle, vient de planter profondément dans son dos. De douleur, Gakyu s’effondra au sol. Le sang se rependit partout autour d'elle et bientôt elle se mit à voir trouble. Alors c'est ainsi que sont les hommes... Si elle avait su qu'elle finirait ainsi... Une fin bien triste. Elle voyait déjà les gros-titres : "Une jeune Geisha assassinée par un mec bourré".
    Dommage. Il y avait tant de chose qu'elle aurait aimé faire, comme voir du pays par exemple... Et bien elle n'en aurait même pas l’occasion. Toutefois, peut-être sera-t-elle mieux dans l'au delà. Elle verrait si il existe vraiment Un Paradis ou si elle se réincarnait en animal comme beaucoup le prétendait... Lentement, elle ferma les yeux, et se laissa tout simplement mourir....


    CCCCC


    En sentant le sol froid sur lequel elle était allongé, Gakyu se releva lentement. Son esprit était légèrement embrumé et une petite douleur lui vrillait le dos. Ses membres étaient comme engourdis et c'était presque comme si elle n'arrivait même plus à émettre un son. Puis, elle se mit a jeter des regards autour d'elle. Où est-ce qu'elle se trouvait exactement...? Kyoto... Oui c'est ça. Elle reconnut aussitôt la grande allée en face de la ruelle dans laquelle elle se trouvait. Une seconde... la ruelle.. Oui. Tout lui revint instantanément. Comment elle se dépêchait de rentrer chez elle, le type bourré... Puis le couteau dans le dos et elle en train de mourir. Mais alors... Elle était vivante ? Incroyable... Pourtant, quelque chose clochait. Elle sentait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Intriguée, elle jeta un regard derrière elle et vit une scène... pour le moins sanglante. Un cadavre de femme gisait dans une mare de sang. Avec un air horrifié qu'elle parvint à dissimuler avec brillo, la violette s'approcha du corps pour mieux le voir. Épouvantée, elle fit un mouvement de recul en reconnaissant la personne sans vie. Elle en était sûre et certaine puisque... c'était elle. Oui. Elle reconnut rapidement ses vêtements et sa chevelure claire à présent maculée de rouge. Elle n'en revenait pas. Elle était donc bel et bien morte. Mais alors... Comment est-ce qu'elle pouvait se trouver ici ? Est-ce la vie après la mort. Maintenant elle n'était plus qu'une... âme ? Et apparemment son assassin, lui, s'était volatilisé.

    Pourtant, elle ne ressentait pas de peine. Elle n'était pas triste, elle n'avait pas envie de pleurer. Au final, elle n'avait pas beaucoup souffert et sa vie ne rimait à rien. Oui elle ne regrettait rien, elle ne perdait rien...
    Mais alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour, elle ressentit une forte sensation de pression qui la lasserait de part en part et tellement fort qu'elle en tomba à genou. Elle n'arrivait pas non plus à respirer normalement.
    Puis soudainement, elle sentit un pas lourd derrière elle avant d'être violemment projetée contre le mur. La violette lâcha un léger grognement à cause du coup violent. Et avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, elle fut brusquement faite prisonnière d'une main géante et hideuse. Puis c'est avec horreur qu'elle découvrit l'immonde visage de son agresseur. En effet , quand elle leva sa tête malgré le fait qu'elle soit toujours un peu sonnée à cause du choc, elle vit un...monstre masqué...haut de plusieurs mètres. Et là, il serrait atrocement son petite corps dans sa patte crochue et l'approchait dangereusement de sa gueule. ... A cet instant, Gakyu avait un peu envie de rire. Elle allait mourir deux fois. Y'aurait-il pas une fin à ses malheurs ?

    Seulement, on dirait que cette fois le destin en avait voulu autrement. D'un seul coup, en deux temps trois mouvements elle se retrouva au sol, hors de porté de cette créature. D'ailleurs, cette dernière fut ensuite trancher en deux par une épée avant de disparaître. Est-ce que c'était fini ? Est-ce qu'elle n'avait plus rien à craindre ?

    Un homme vêtue d'une longue robe noire et d'une ceinture blanche apparut ensuite comme par magie devant elle. Il se baissa à son niveau et se mit à lui parler.

    "Est-ce que vous allez bien mademoiselle ?" Avait-il dit. Gakyu s'était juste contenter de hocher lentement la tête mais pendant un instant, elle s'interrogea. Qui était cet homme en noir ? Et comment avait-il fait pour se débarrasser de ce monstre rien qu'avec ce katana ?

    "Vous ne pouvez pas rester ici. Je peux vous emmener dans un monde plus sûr et plus convenable pour une âme errante telle que vous."

    Sur le moment, elle trouva ces paroles insensées. Un monde plus sûr ? Où voulait-il en venir ? Néanmoins, il n'attendit pas sa réponse et plaça sur son front le manche de son sabre tout récitant une sorte de formule. Une lumière étrange s'échappa ensuite et en un rien de temps elle se retrouva dans ce qu'il appelait, la Soul Society.


    CCCCC


    Cela faisait à présent cent cinquante ans environ que Yuudo Gakyu avait recommencé une nouvelle vie à la Soul Society. Peu de temps après son arrivée, elle avait été envoyée dans le 50ème District du Rukongai et vivait seule dans une petite maison qui servait aussi de salon de thé.
    Quelques temps plus tard, juste par curiosité, elle avait tenté sa chance à l'Académie des Shinigamis parce qu'elle s'ennuyait de cette vie routinière et c'est avec surprise qu'elle découvrit qu'elle avait réussi le test. Elle termina ensuite ses études en seulement quatre ans au lieu de six et avait été affecté à la Cinquième Division en tant que 3ème siège.
    Puis, elle devint la Vice-Capitaine de sa Division, remplaçant Abarai Renji défait sur le champ de bataille. Elle en était très fière même si elle ne le montrait pas forcément et prenait son rôle très au sérieux en ne négligeait aucune tâche, ce qui lui valait d'être appréciée et même admirée par ses subordonnés et son Capitaine. Au moins de cette façon elle se rendait utile et aidait les autres... Par contre, elle aurait juste voulu que Emiko, elle qui l'avait recueillit et pris soin d'elle, soit là. C'était son seul regret lié à son ancienne vie chez les Vivants.



Dernière édition par Yuudo Gakyu le Mar 3 Sep - 13:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Shi-shi
Yuudo Gakyu
Rang : Shinigami de la 5ème Division ~

Messages : 7
MessageSujet: Re: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitimeSam 31 Aoû - 12:52

Juste un petit UP pour vous signaler que j'ai (enfin !) terminé ma fiche.
Espérant qu'il n'y ait pas trop d'erreurs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Arr-esp
Riful
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitimeSam 31 Aoû - 12:54

Nous avions vu la première fois que tu avais posté. Ta fiche attendra donc encore un peu.

Les personnes en charge de ta validation viennent d'avoir la consigne d'attendre encore demain pour regarder ta fiche. Malheureusement, nous détestons les up de ce genre.

_________________
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] 1409396164-signature-riful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitimeDim 1 Sep - 14:05

    Yo & bienvenue Gakyu ! x)

    Je te rassure hein ! Tout est en ordre, ou presque ! Je veux seulement que tu rajoutes dans ton histoire comment tu remplaces Abarai Renji, ce qu'il devient par la suite etc...

    Ou bien la solution de facilité serait tout simplement que tu choisisses un poste de vice-capitaine de libre. Je te validerai aussitôt puisque tu n'auras pas besoin de rajout à ce moment là.

    Bref, une fois les modifications terminées, tu peux up sans souci. (;

    Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Shi-shi
Yuudo Gakyu
Rang : Shinigami de la 5ème Division ~

Messages : 7
MessageSujet: Re: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitimeDim 1 Sep - 22:52

Up~

Voilà, j'ai rajouté ce qui devait l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitimeDim 1 Sep - 23:08

    C'est tout bon.

    Validée au niveau 3 en tant que Vice-capitaine de la 5ème division. Tu bénéficies de 20 PC pour réaliser ta fiche technique.

    Have fun ! (:

_________________
♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] 131016041910508872
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]   ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♠ The Dark Queen ♠ [Finished~]
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» land speeder dark eldar
» D&D Dark Sun 4E
» A pleurer Dark MC Hammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Archives :: Archives-