AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Tiens, un visiteur ! [PV Dark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Mer 31 Oct - 10:59

Si l'on se replonge de quelques années dans le passé seulement, Tenzen était toujours un déserteur recherché par le Gotei 13. Chacun se cache à sa manière... Il y a cinq années seulement, son choix était fixé sur un temple bouddhique dans la périphérie de Kyôto. Proche d'une grande ville, sans pour autant se mettre trop en évidence. Cela avait souvent été sa méthode. Ainsi, cela devenait hautement risqué de tenter de l'arrêter, trop de vies humaines seraient alors dans la balance. Et s'il ne se mêlait pas totalement à la population, la raison se trouvait plutôt dans le fait que ces êtres éphémères n'étaient pour lui qu'une simple distraction tout au mieux, une gêne dans la plupart des cas. Avec leur faible expérience, comment pourraient-ils fournir un véritable intérêt à un être millénaire ? Si au début de son exil, les vieux sages de la Terre avaient pu se révéler être temporairement intéressants, ce n'était plus le cas à présent. Plus il vivait parmi les humains et plus il pouvait se rendre compte qu'ils n'étaient pour la plupart que des crétins. C'était comme si... il y avait un quota d'intelligence à répartir parmi toute la population humaine. Plus ils se reproduisaient, et plus le niveau baissait...

D'où l'intérêt de choisir un temple en demeure. Ceux qui passaient les portes vouaient souvent un énorme respect au maître zen qu'ils pouvaient y trouver. Découvrir ce que ces êtres insignifiant désiraient le plus entendre, ce qui allait le plus les inspirer, voilà qui était devenu aisé avec le temps. Mais aucun de ses disciples ne parvenait à provoquer son réel intérêt. Mais voilà que pour une fois... Un nouveau visage qui foule les larges dalles de sa pagode. Et qui lui l'intrigue... Oh, pas pour ce qu'il peut représenter, l'apparence n'a pas la moindre importance pour le Yakushiji. Non... Par contre, il possédait une pression spirituelle. Pas celle d'un Shinigami, il ne s'agissait certainement pas d'un Gigai comme le sien. Il avait aussi pu croiser de rares humains en possédant, mais elle était différente... Un nom lui vint immédiatement à l'esprit. "Quincy". L'une des raisons l'ayant amené à sa désertion. Un des points de discordance avec Shigekuni, le faisant désireux de prendre sa tête en même temps que sa place. Il n'en tenait pas rigueur à cette "race" cependant. Ceux qui n'interféraient pas avec le cycle des âmes et l'équilibre à respecter n'avaient pas à périr. Savait-il seulement en pénétrant ici qu'il aurait affaire à un Dieu de la mort ?

Il n'y avait qu'un moyen de le savoir rapidement. D'un signe de la main, il appela à lui un de ses disciples, celui-ci se pressant à ses côtés, sur l'estrade où se trouvaient et le maître et la lourde statue d'or derrière lui. Quelques consignes soufflées à l'oreille de l'adepte, afin qu'il invite l'arrivant à se positionner en face de lui, en bas des quelques marches menant à lui...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Dim 4 Nov - 20:13

— J'aurai ta peau, espèce de fils de...
Il n'eut jamais le temps de terminer sa phrase. Jeté dans le vide à plusieurs dizaines de mètres d'altitude, il n'avait guère eu le temps de stabiliser sa position. La terre ferme se rapprocha à une vitesse extravagante, sans que ses pouvoirs encore naissants lui permettent d'amortir son atterrissage. Son corps tout entier fit une embardée pour éviter les arbres sur lesquels il aurait pu s'empaler, mais il était vain de penser qu'il puisse encore redresser le cap. L'avantage d'être un Quincy était de n'avoir de comptes à rendre à personne, faute de pouvoir intégrer l'Espada. Fou-Lu lui-même n'avait aucun droit sur lui. Qu'il soit resté à ses côtés n'était que le fruit de la collaboration par laquelle ils étaient liés.

Le Hueco Mundo n'était devenu sa nouvelle demeure que très récemment, mais il avait pourtant décidé de retourner sur Terre. Que de manière très temporaire, toutefois. Le temps de percer le secret de ses origines, lequel peuplait chaque bribe de son inconscient. Des pans entiers de mémoire lui revenaient parfois sans crier gare et c'était à eux qu'il avait choisi de se fier lors de cette incursion dans le monde des humains. Ses souvenirs l'avaient alors conduit à un laboratoire en ruines – oeuvre qu'il savait être de son fait même si ce n'était pas très clair dans sa tête. Dans les décombres, il trouva des documents qui le mèneraient sur la piste des autres complexes bâtis dans le même but, éparpillés à travers tout le pays.

Après s'être écrasé au sol avec perte et fracas, il s'était lancé dans cette quête incessante mais avait dû déchanter très vite. La plupart des laboratoires analogues avaient changé de main ou fermé leurs portes, quand ils n'avaient pas tout simplement été détruits. Ces échecs successifs n'étaient guère encourageants, il fallait bien l'avouer, et plus d'une fois il faillit y renoncer. Pour tout dire, la seule chose qui l'en dissuada fut de se remémorer qu'il devrait rentrer au Hueco Mundo par ses propres moyens, n'étant pas capable d'ouvrir un Garganta par lui-même. Ce qui lui fit penser que la manière dont il avait atterri dans le désert blanc était, elle aussi, encore et toujours un mystère.

* * *

Ses pérégrinations l'avaient mené vers Kyōto, où l'attendait le treizième centre de recherches du Vandenreich figurant encore sur sa liste. Il n'eut pas plus de succès qu'à chacune des fois précédentes mais ne désespérait pas d'enfin trouver la réponse. Ne sachant par quel moyen il réussirait à regagner ses pénates, il n'était pas pressé et avait donc tout le loisir de visiter les environs. Compte tenu de la dangerosité de son périple, il ne se déplaçait jamais sans avoir au préalable sollicité ses facultés de détection. S'il avait le malheur de tomber à nouveau dans les filets de ses « créateurs », ce serait pour ne plus jamais en ressortir. Tout portait à croire qu'ils avaient vidé les lieux, mais aucune précaution n'était de trop dans une situation aussi précaire que la sienne pouvait l'être.

Les installations se situaient le plus souvent à l'extérieur de la ville – là où nul n'irait fourrer son nez, supposa-t-il. Et c'est tandis qu'il revenait de cette visite sans en savoir plus qu'il put sentir une pression spirituelle dans les environs. Sa curiosité fut piquée au vif par la nature hétéroclite de ce nouveau centre d'intérêt. Il avait tout d'abord cru qu'une fois arrivé à destination, il aurait affaire à un Menos Grande – lequel pourrait alors lui ouvrir les portes de son désert natal sans qu'il n'ait pour cela eut besoin de chercher très loin. Mais plus il étudiait ce Reiatsu et plus il comprenait combien il avait été loin de la vérité. Non, ce n'était pas un Hollow, ou en tout cas pas à part entière.

Son aura était nuancée par une essence qu'il trouva radicalement différente, sans réussir à l'identifier. Il n'avait en effet jamais rencontré de Shinigami. Les rares fois où il s'était approché suffisamment près de Las Noches pour sentir la présence d'Aizen et consorts, nul n'était à ses côtés pour corriger son erreur. Il était été judicieux de s'employer à combler ces lacunes, mais qui aurait pu se douter qu'un Quincy ignorerait jusqu'à la signature spirituelle que possédaient ses ennemis héréditaires ? Sans se douter qu'il pouvait donc tout aussi bien être en train de se jeter dans la gueule du loup, il se rapprocha autant que faire se peut du point d'émergence de cette aura hétérogène.

Les mains dans les poches, il franchit le seuil de ce qui se trouvait être un temple religieux, sans qu'il n'en ait eu la moindre idée avant d'y entrer. Même s'il avait pu bénéficier du savoir associé à sa vie terrestre, il était fort probable qu'il n'aurait pas été plus avancé face à un tel édifice. Il s'était assuré que personne ne l'ait suivi et que nul – pas même les disciples – ne se doute qu'il était doté du moindre pouvoir surnaturel. S'il y avait de toute évidence un être doté d'une forte pression spirituelle entre ces murs, ce n'était pas le cas de tous. S'il était ici sous couverture, il n'apprécierait sans doute pas de la voir voler en éclats à cause de la négligence d'un visiteur qu'il ne désirait pas forcément recevoir. N'avoir pas daigné éteindre sa cigarette avant d'entrer serait sans doute vu d'un mauvais oeil en ce lieu sacré, mais Dark n'avait pas fait tout ce chemin pour entrer dans les ordres.
— Et moi qui te prenais pour un Hollow. lança-t-il pour entamer la conversation.

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Lun 5 Nov - 5:12

L'intrus semblait être tout sauf le genre d'homme que Tenzen pouvait apprécier. Enfin, pouvait-on réellement parler d'homme alors qu'il avait en face de lui ce qui serait considéré comme un gamin, même pour sa race éphémère ? L'insolence et l'arrogance qu'il affichait étaient celles de l'adolescence, à n'en pas douter. Le Dieu de la mort poussa un soupir en le voyant approchant, déception de le voir adopter un tel comportement. Mains dans les poches, cigarette au bec... Il n'avait pas dit le moindre mot que déjà la sensation qu'il laissait était exécrable. L'apparence n'importait pas pour Tenzen, mais sa manière d'entrer ici et d'approcher faisait partie du domaine des actes, et là par contre, l'on pouvait parler d'échec critique dans le domaine de la première impression... Quoi qu'il en soit, le pire ne fut pas encore venu. Lorsqu'il ouvrit la bouche, il fit s'effondrer les derniers espoirs du Shirohasu d'avoir affaire à une rencontre intéressante. Il secoua lentement la tête, dépité. L'entame ne lui donna en tout cas pas la moindre envie de lui répondre franchement. Oh, il aurait pu lui dire qu'il ne savait pas ce qui était le plus insultant entre se faire tutoyer par un insignifiant spécimen d'une race en voie d'extinction ou de se faire confondre avec un Hollow par un Quincy alors que ceux-ci sont réputés pour leurs talents de détection. Ses sens ne devaient pas être si aiguisés que cela... Et pourtant ! Pourtant, il était parvenu à capter une énergie spirituelle... Enfin. Si c'était ainsi qu'il se présentait, il ne méritait pas d'entendre la vérité !
    "Vous" ! Et moi qui *vous* prenait... C'est ainsi qu'il convient de s'adresser à un aîné lorsque l'on est qu'un garçonnet. Enfin, compte-tenu de votre mépris pour ce lieu, je suppose que l'étiquette est loin de faire partie de vos qualités. Si vous le souhaitez... l'enseignement prodigué ici pourrait sans doute vous aider à vous extirper de la fange spirituelle dans laquelle vous avez eu la malchance de grandir. Trop accoutumé à celle-ci, vous ne la sentez même plus...
    Par contre, je suis au regret de vous dire que je n'ai pas la moindre idée de ce à quoi vous faites référence. "Hollow" ne signifie rien à mon oreille, si c'est là ce que vous cherchez, je crains de ne pouvoir vous aider. Le Sûtra du Lotus Blanc de la Loi Merveilleuse est, j'en ai peur, la seule chose que je puisse vous apporter...
En d'autres termes : qu'il change radicalement de ton ou bien qu'il s'en aille. Il n'avait pas de temps à perdre avec ce genre de petit coquelet...


_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Lun 12 Nov - 11:00

Le vieux n'était pas commode, c'était le moins que l'on puisse dire. Vieux, il ne l'était d'ailleurs pas tant que cela, du moins à en juger par son apparence. C'était à se demander comment il pouvait avoir rassemblé autant de fidèles – à plus forte raison en étant à ce point antipathique, songea-t-il de manière tout à fait subjective. Mais il n'était pas là pour critiquer les mœurs des personnes qui avaient choisi de devenir ses disciples, même s'il ne doutait pas que le sujet lui aurait inspiré quantité de saillies du plus bel effet. Il avait néanmoins dans l'idée que le maître des lieux ne cautionnerait pas une telle attitude s'il se montrait déjà aussi intransigeant pour si peu. Plus tard, peut-être. Ayant dûment levé les yeux au ciel en réponse à cet accueil glacial, il écrasa sa cigarette dans son poing fermé.

Il n'en avait consommé qu'une bonne moitié mais ne pourrait de toute évidence pas instaurer de dialogue tant qu'il l'aurait au coin des lèvres. Cela n'avait pas grande importance puisque le paquet était de toute façon volé, même s'il regretta d'être coupable d'un tel gâchis par la faute de cet énergumène. Mais dans la mesure où il y avait peut-être quelque chose à attendre de sa part, mieux valait se plier à ses exigences, même si ce devait être de mauvaise grâce. Dark ne brillait pas par son allure distinguée, mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait en déduire qu'il ne savait pas se tenir. Il préférait tout simplement ne pas s'embarrasser de ces fioritures. Mais de toute évidence, elles revêtaient un intérêt particulier aux yeux de son hôte.

Il n'avait donc plus qu'à renouer avec ces règles de savoir-vivre oubliées depuis longtemps.
— Si vous voulez. Pour votre gouverne, où que j'aie grandi, cela n'aura pas grande influence sur moi. J'ai perdu la mémoire il y a de cela plusieurs années. Vous comprendrez donc que j'ai parfois un peu de mal à cerner qui je suis en vérité, ainsi qu'à savoir ce qui doit être dit et ce qui doit être passé sous silence...
Il fit mine de s'incliner, non sans maladresse, en guise de preuve de sa bonne volonté. Non pas une menace mais une invitation à se retirer dans un endroit où personne ne viendrait les épier. L'air perplexe qu'avait affiché l'entourage de Tenzen à l'évocation du mot « Hollow » était plus qu'il n'en fallait pour avoir la confirmation de leur ignorance. Le monde des esprits ne leur avait pas encore ouvert ses portes, et ne le ferait pour la plupart qu'au moment de trouver la mort. Or, le Quincy ne s'en cachait pas : il n'avait aucune envie de devoir parler à demi-mot tout au long de leur entretien. Habitué qu'il était à traiter du sujet sans une once de retenue, il pouvait à tout moment laisser échapper une information cruciale. Même si sa parole était pour eux d'évangile, ils ne pourraient alors que se poser des questions. Et fichu, son anonymat...

Il soutint son regard. Il savait de quoi il parlait, cela ne faisait aucun doute. Les sensations que lui procurait sa nature de Quincy ne l'avaient jamais trompé jusqu'alors. Cet homme était doté de pression spirituelle, et en quantité faramineuse qui plus est. Ne pouvoir définir ce qu'il était en vérité le mettait mal à l'aise. Dark aurait pu penser qu'il s'agissait là de l'un de ces fameux Shinigamis – il n'en avait jamais rencontré, mais les savait humains en apparence. Mais dans ce cas, comment expliquer alors qu'il ressente la présence d'un Hollow ? À moins qu'il ne l'ait domestiqué pour d'obscures raisons, son vis-à-vis n'avait pu que s'apercevoir de sa présence et aurait dû en toute logique l'éliminer avant qu'il ne menace la vie de ses apprentis. Non, c'était plus compliqué que ça : cette aura émanait de lui. Directement. Pourquoi et comment, il restait à le découvrir.
— Je serais ravi que vous m'en disiez un peu plus sur cet enseignement. J'aimerais en revanche que nous continuions cette discussion en privé, si cela ne vous dérange pas. J'avoue n'être pas habitué à un entourage si conséquent et en être quelque peu mal à l'aise. Serait-ce possible ?

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Jeu 15 Nov - 4:01

Ce gamin devait avoir un goût pour le théâtral... N'aurait-il pas suffit d'éteindre sa cigarette contre sa semelle plutôt que de l'écraser dans son poing ? Tenzen en était à se demander de plus en plus à quel point ce spécimen humain pouvait être stupide - caractéristique principale de cette espèce s'il en était ! Pourquoi donc vouloir s'infliger cela à soi-même ? Peut-être trouvait-il que cela lui donnait un style, une certaine sorte de classe. Le Yakushiji voyait plutôt cela comme l'expression d'un esprit ahuri... Enfin, chacun son truc n'est-il pas ? Le Shirohasu n'avait jamais particulièrement aimé les humains, et cela devait notamment s'expliquer par ce genre de lubies dont ils étaient parfois frappés.
Enfin, en terme de stupidité, il se donna au moins la peine de s'exprimer de manière à ce que le maître de cette pagode puisse parvenir à mieux le tolérer. Même une tentative de courbette y fit suite, comme quoi l'on pouvait trouver de l'étonnement en ce monde de seconde en seconde ! Ainsi, le Quincy se prétendait amnésique, comme si cela devait l'empêcher de se rappeler des bonnes manières. Excuse aussi bancale qu'invérifiable. Mais peut-être l'était-il vraiment, Tenzen n'avait pas à s'encombrer de ce détail en tout cas.
Sur les derniers mots du visiteur, le Yakushiji se leva, rassurant d'un signe de la main ses disciples. Qu'ils n'en viennent pas à se tracasser pour lui et le suivre... Alors il suivit l'allée par laquelle Dark était venu afin de se diriger vers la sortie. Pas la peine de confirmer verbalement qu'il se devait de le suivre. En effet, l'acte survenant en réponse devait par assez l'éclairer sur ce point. Ses pas n'étaient pas pressés, mais sa démarche suffisamment rapide pour que le large manteau blanc aux manches courtes qui recouvrait son kimono noir volette légèrement derrière lui. Une fois dehors, il emprunta un sentier qui s'éloignait vers les jardins, dépendances du temple.
    Votre présence ici n'a rien à voir avec une possible quête spirituelle, cela me semble évident. Si vous me disiez tout de suite ce que vous me voulez, vous qui n'avez même pas encore cherché à vous présenter ?
En effet, s'il y avait une chose de claire... c'était que justement, il n'y avait rien de clair ! Autant donc tenter de mettre les choses au point rapidement...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 



Dernière édition par Yakushiji Tenzen le Mer 21 Nov - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Mar 20 Nov - 6:18

À mesure qu'avançait sa tirade, l'inconnu semblait revenir à de meilleurs sentiments. C'était en soi une surprise, le Quincy n'étant pas certain qu'il en soit capable. Il n'avait déjà que bien peu d'affection pour les fanatiques religieux, mais celui-ci se montrait si désagréable qu'il aurait pu sans hésiter le compter parmi les plus horripilants. Enfin ! L'essentiel était que la comédie qu'il venait de lui jouer lui ait plu. Nier sa vraie nature n'était pas quelque chose qu'il pouvait faire avec facilité, mais il s'était entraîné dans ce but. Manifestement, ses efforts commençaient à payer. Une maigre consolation pour s'être ainsi tourné en ridicule, mais il ne devait à aucun prix perdre de vue que c'était peut-être là sa seule chance de rentrer sans esclandre au Hueco Mundo.

S'il lui était demandé courber l'échine pour gagner son ticket retour, il aurait à le faire sans rechigner. Être tributaire de ce sinistre individu mettait ses nerfs à rude épreuve, mais ses pouvoirs n'avaient pas encore mûri au point qu'il puisse se jeter dans la bataille sans une once de réflexion. D'autant plus dommage que c'était encore ce qu'il faisait de mieux. Et puis, le fait qu'il ignore tout de lui ne l'incitait pas à agir sans précautions. Pourquoi l'avait-il pris pour l'une de ces hideuses créatures masquées ? Sa perception n'était peut-être pas aussi poussée que le serait celle d'un Quincy authentique mais il se pensait tout de même assez doué pour s'en faire une idée générale. Dans le cas présent, ce n'avait été qu'un échec cuisant. À moins qu'il n'y ait une autre explication, ce serait à cet homme de lui en devoir quelques-unes.

Ainsi le suivit-il sans hésiter à travers les jardins du temple. La propriété était plus vaste qu'il l'aurait cru de prime abord, et il fut d'autant plus surpris de constater les dimensions prises par toute cette verdure. Sa couleur lui parut presque étrangère tant cela faisait longtemps qu'il ne lui avait plus été donné d'en voir d'aussi luxuriante. S'y attarder ne lui aurait pas fait de mal ; vivre parmi les Hollows ne changeait rien au fait qu'il ne soit qu'un humain. Entre nuit éternelle et infinité de sable blanc, son moral serait tôt ou tard miné par la monotonie des décors. Mais ce n'était pas pour profiter du paysage qu'il était venu jusqu'ici, il eut tôt fait de s'en rappeler aux paroles de son vis-à-vis.
— J'irai droit au but. J'ai besoin d'aller au Hueco Mundo, mais je n'en suis pas capable par mes propres moyens. Mes raisons ne regardent que moi. Je cherchais un Hollow qui pourrait m'ouvrir un passage pour m'y rendre mais n'en ai pas trouvé... C'est comme ça que j'ai fini par tomber sur vous.
Plus il le dévisageait et plus il avait la nette impression de ne pas s'être trompé. Ses sourcils se froncèrent légèrement tandis qu'il s'efforçait d'affiner sa perception. Il avait dans l'idée que cet étranger retenait son reiatsu pour ne pas nuire à son entourage mais que celui-ci était colossal en vérité. Une impression confirmée par son apparente décontraction alors qu'il venait de faire la rencontre d'une entité spirituelle sans même savoir si elle était susceptible de lui causer du tort. L'idée qu'il puisse penser le détruire avec facilité irrita Dark tant et si bien que sa mine ne s'en renfrogna que davantage. Trêve de plaisanterie : l'heure était venue de connaître la vérité qu'il tentait de dissimuler.
— Vous êtes quoi au juste, un Shinigami... Ou autre chose ?

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Jeu 22 Nov - 3:25

Que pouvait-il bien lui répondre ? L'emmener à l'extérieur était juste une manière pour lui de s'assurer qu'il n'en dirait pas plus devant ses disciples. Certes, ceux-ci se contenteraient d'écouter ce que leur dirait leur maître, sans accorder plus de crédit à ce parfait inconnu. Le Quincy ne passerait alors que pour un fou errant. « Oh, que c'est malheureux pour un être si jeune » diraient-ils. « Ne pouvions-nous rien faire pour l'aider ? » ajouteraient-ils sans doute. Et bien non, certaines âmes étaient définitivement perdues, ou du moins ne pourraient être aidées que si elles en exprimaient le besoin et l'envie. Ce que celui-ci réclamait d'ailleurs, mais pas d'un point de vue spirituel tout du moins. Pour des raisons inconnues – et dont Tenzen ne voulait de toute façon rien savoir – l'archer se montrait désireux d'aller au Hueco Mundo. La raison même de sa venue au temple du Shirohasu. Pour sa part, le Yakushiji prit alors une décision : celle de ne rien faire pour lui. Il était capable d'ouvrir un Garganta. Mais cela voulait dire sortir de son enveloppe charnelle et user de la puissance de son masque, de son Hollow. Ce qui ne manquerait pas de faire augmenter drastiquement sa pression spirituelle, chose qu'il préférait totalement éviter. Les bras croisés dans son dos, il allait donc rendre son verdict.
    Je ne puis rien pour vous, j'en ai peur... Vous avez besoin d'un Hollow et comme vous pouvez le constater, je n'en suis pas un ! Pas plus qu'un Shinigami du moins...
Ce n'était pas tout à fait un mensonge... jusque là, mais il n'en avait pas terminé !
    Je ne suis qu'un être humain, bien que mes pouvoirs soient différents des vôtres, Quincy !
Ignorant toujours son nom alors qu'il le lui avait pourtant réclamé, comment l'appeler d'autre que par sa race ?
    Les êtres spirituels ne peuvent pas être vus des simples humains, mes disciples n'en deviennent-ils pas donc une excellente preuve s'il en faut ?
Un coup de bluff qui, il l'estimait, avait toutes les chances de faire mouche. S'il l'avait ressenti comme un Hollow plutôt que comme un Shinigami – alors que cette dernière part de lui-même était bien plus importante que la précédente – il y avait fort à parier qu'il n'en avait jamais croisé le moindre. Une bonne manière de l'embrouiller donc, selon lui.
    En conséquence, il vous faudra poursuivre votre quête ailleurs, vous ne trouverez rien qui puisse vous venir en aide dans les environs. Je vous souhaite bonne chance dans votre recherche, ainsi qu'une bonne journée !
Tournant les talons soudainement, c'est sans se presser qu'il fit demi-tour afin de retourner vers son temple, en espérant que son visiteur particulier en profiterait pour dégager le plancher...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Mar 4 Déc - 5:43

Le Quincy haussa un sourcil. Non pas que cet homme ne soit pas convaincant, mais il avait du mal à le croire sur parole. Après son comportement des premières minutes, il pouvait sembler étonnant qu'il lui fasse part de sa condition réelle avec tant de facilité. En outre, quelle preuve avait-il de la véracité de ses dires, sinon sa prétendue bonne foi ? S'il était réellement humain, il ne devrait avoir aucun mal à le prouver de par la nature de ses pouvoirs. Dark ne connaissait presque rien des Shinigami mais pouvait les identifier par les éliminations, ayant été édifié plus qu'il n'en faut sur les caractéristiques des autres races. Par ailleurs, il n'avait – à son souvenir – jamais entendu parler d'un homme ordinaire qui sente le Hollow.

Ce parfum était ténu, mais ne ressemblait pas à celui qu'on pouvait obtenir en se contentant de traquer et tuer chacune de ces créatures. Même lui qui vivait au Hueco Mundo depuis déjà plusieurs années n'en exhalait pas d'aussi forte, il en était persuadé. Cela ne pouvait point être sans raison. Après d'un instant passé à choisir ses mots pour ne pas paraître irrévérencieux, il se fit une joie de l'interrompre dans sa fuite tout en libérant une petite partie de son Reiatsu. Il n'y avait dès lors rien de plus facile que de l'analyser pour connaître sa vraie nature – et par le fait même savoir qu'il ne mentait pas. Le maître des lieux s'était éloigné de lui mais il ne l'avait pas quitté des yeux une seule seconde.
— Dans ce cas, vous pouvez sans doute m'expliquer pourquoi vous empestez le Hollow à dix kilomètres à la ronde ?
Un sourire en coin se peignit sur ses lèvres alors qu'il plongeait la main dans sa poche pour en tirer son paquet de cigarettes. L'envie d'en allumer une était tentante, mais son vis-à-vis aurait alors trop de facilités à se soustraire à la conversation avant qu'elle tourne à son désavantage. Non, tout ce qu'il fit fut de saisir le bijou en argent qui s'y trouvait, rangé avec précaution dans le fond de la boîte. Portée par son index et son majeur à hauteur de son visage, elle était alors parfaitement visible de son interlocuteur, qui pourrait sans peine attester de son authenticité à condition d'en avoir déjà vu. Dès qu'il estima l'avoir laissée en évidence assez longtemps pour que son interlocuteur en assimile chaque détail, il la rangea dans sa poche sans autre forme de procès.
— Voilà la preuve de ce que je suis. Je pense à présent être en droit d'exiger la même chose... Quels sont vos pouvoirs ?
Le Shinigami présumé ne s'était éloigné qu'à pas lents, mais s'il affectait de forcer l'allure, son invité n'aurait aucune hésitation à lui planter une flèche dans le dos. Forcé de s'en défendre, il n'aurait d'autre possibilité que de révéler une partie de ses pouvoirs. Dark espérait ne pas devoir en arriver là, à plus forte raison qu'il n'avait encore qu'une maîtrise imparfaite de ses pouvoirs. La persévérance dont il pouvait faire preuve n'était cependant plus à démontrer, et son hôte ne lui laissait pas d'autre choix que de se tenir prêt à prendre des mesures extrêmes. L'agresser sous son propre toit n'était assurément pas le choix le plus judicieux, mais jamais il ne reviendrait une fois qu'il aurait quitté les lieux. Peu lui importait qu'on lui en tienne rigueur.

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Sam 8 Déc - 0:55

    Peut-être est-ce car votre nez se trouve trop proche de votre bouche ?
La réplique ne manquait pas de mordant, mais après tout ce petit insolent le cherchait bien ! Empester le Hollow... Qu'il aille dire ça à d'autres ! La puissance de Hollow, son énergie, son essence, ne se manifestait que lorsqu'il faisait appel à son masque. Et donc, cette fameuse « odeur » d'âme corrompue ne devait être que pratiquement imperceptible en l'état, d'autant qu'il cherchait en permanence à affaiblir son Reiatsu au maximum afin de ne pas être repéré par le Gotei 13. Autant dire donc que cet enfant avait un véritable don pour l'exagération. Mieux même : il prenait cela comme une provocation pure et simple. Hollow, voilà bien un mot qui sonne naturellement comme une insulte à l'oreille d'un Dieu de la Mort si fortement ancré dans les traditions...

Dos tourné et yeux clos, Tenzen n'avait pas pris la peine de lui accorder le moindre regard suite à cette remarque déplaisante. La suivante ne lui plut pas plus... Voilà que ce petit roquet se mettait à exiger. Il allait falloir le recadrer, et pas plus tard que tout de suite. Il s'arrêta donc enfin, sans pour autant prendre la peine de se retourner. Pas besoin de voir quoi que ce soit pour identifier ce qu'il était...
    Vous n'êtes en droit de rien exiger, Quincy ! Je n'ai que faire des revendications d'un être qui n'a même pas pris la peine de me faire connaître son nom ! Je ne vous ai de plus jamais rien demandé, je ne vois donc pas en quoi je pourrais vous être redevable !
Voilà qui est dit... Cependant...
    Mais je suppose que vous ne daignerez pas quitter ce havre tant que vous ne serez pas exhaussé. Pourtant, je suis bien incapable de vous faire montre de quoi que ce soit. Mon pouvoir est bien plus particulier que cela...
Il voulait une explication quant à « l'odeur » de Hollow ? Il allait être servi !
    « Fountain of Youth », tel est le nom de ma capacité. Je suis la parfaite antithèse d'un Hollow. Là où ils se nourrissent d'âmes humaines pour gagner en puissance, je me gorge quant à moi de ces âmes corrompues, ce qui inverse mon processus de vieillissement. Tel que vous me voyez, j'ai vu défiler un peu plus de mille saisons... Vous m'excuserez de ne pas être plus précis, il fait long temps que j'ai cessé d'en tenir le compte !
Soit deux cents cinquante années, autrement dit le temps qu'il avait réellement passé sur Terre.
    Je ne possède donc pas de puissance propre à faire le Bien ou le Mal. Tout ce dont je puis être capable est de débarrasser mes semblables des plus légères menaces, ainsi que de leur livrer la sagesse acquise de par cette longévité unique.
Ses pas reprennent alors, s'en retournant vers son Temple. Il était temps d'en finir.
    Cessez de m'importuner à présent que votre curiosité est rassasiée ! Je n'ai rien d'autre à vous dire...
Le ton était assez ferme que pour informer son interlocuteur qu'il ne reviendrait pas là-dessus. Et si celui-ci tentait de l'importuner plus encore jusqu'à réduire sa couverture à néant, et bien... il userait alors de tous les moyens nécessaires afin de mettre cet importun à mort, sans retenue ni regret !

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   Jeu 13 Déc - 11:43

La première réplique aurait pu lui faire perdre patience s'il n'avait pas été si las d'attendre des réponses qu'il ne voulait pas lui donner. Le Quincy se contenta d'incliner la tête sur le côté sans changer d'expression, ne comptant manifestement pas réagir avant d'avoir obtenu de sa part de plus amples informations. Cet homme lui faisait perdre son temps. S'il n'y avait pas eu tant de témoins potentiels, sans doute aurait-il déjà pris le parti de l'abattre froidement et de partir sans demander son reste. Il ne savait quelle était sa chance de ne pas en être arrivé là et ne le saurait probablement pas avant bien des années. Peu ou pas habitué à ses nouveaux pouvoirs, Dark ne se rendait pas compte que sa perception était bien supérieure à la normale et que par conséquent ce qui était pour lui une évidence ne l'était pas pour tous. De là lui venait autant d'aplomb quand il lui affirmait qu'il puait le Hollow, ce qui lui semblait on ne peut plus flagrant.
— J'ai pas entendu le vôtre.
De quel droit pouvait-il lui demander son nom sur ce ton impérieux sans avoir daigné donner le sien au préalable ? Corriger les autres est chose aisée, le faire pour soi-même l'est bien moins, il venait de lui en apporter la preuve. Malgré le timbre laconique qui accompagnait sa réponse, il aurait été difficile de ne pas voir l'hostilité sous-jacente. Ce curieux personnage le prenait de haut d'une manière qui ne lui plaisait guère et ce n'était qu'à grande peine qu'il s'abstenait de lui apprendre lui aussi les bonnes manières – auquel cas ce temple vivrait ses derniers instants à n'en pas douter. Cependant, du peu qu'il savait sur les Shinigami, il avait retenu que ceux-ci étaient libres d'intervenir dans le monde des humains à la moindre anomalie.

S'il rayait ce lieu de la carte, il en aurait probablement un bataillon entier sur le dos avant d'avoir pu en abattre les dernières fondations. Or, s'il avait toute confiance en sa puissance, il restait désespérément seul et serait vite dépassé par le nombre. La raison lui dictait de se tenir tranquille et ce même si son instant quant à lui ne l'entendait pas de cette oreille. Les récriminations de l'étranger lui firent passer une main sur son visage dans l'espoir d'en tirer un minimum d'apaisement. Ce afin de faire taire la sourde colère qui enflait en lui, lentement mais sûrement. Un discret soupir de résignation lui échappa avant que ne viennent les explications – lesquelles le laissèrent non seulement sur sa faim, mais aussi sceptique.
— Alors quoi, t'es juste un vieux débris ? Et merde... Moi qui m'attendais à tomber sur un truc original en venant ici... Si t'essaies de battre un record avec tes deux-cents cinquante balais, désolé de te le dire mais t'es loin du compte. J'ai l'habitude de traîner avec un type qui en a plus de deux mille et aussi incroyable que ça puisse paraître il est pas aussi aigri. T'as des progrès à faire point de vue troisième âge. Puisque tu tiens tant à le savoir, Dark Ezeckiel est mon nom. Je sais que c'est dur de devenir gâteux, mais essaie de ne pas l'oublier.
À quoi bon continuer à jouer le jeu maintenant qu'il avait toutes les réponses qu'il voulait en sa possession ? Il n'était toujours pas convaincu mais n'avait, cette fois, plus aucune raison de s'y attarder. Peut-être était-il tout simplement trop méfiant ais il lui fallait savoir quand s'arrêter. Il ne tenait pas à prolonger cette conversation qui, sur le long terme, finirait par le faire sortir de ses gonds avec toutes les conséquences que cela implique. Il extrait de sa poche une cigarette qu'il se garda cependant d'allumer pour ne pas pousser l'irrespect jusqu'au bout, bien qu'il l'ait déjà calée entre ses lèvres. Ce faisant, il le jaugea du regard une dernière fois, dans l'espoir de percer à jour un ultime secret... Pour n'en rien tirer au final, si ce n'est un peu plus d'irritation.
— Alors à la prochaine, Yakushiji Tenzen.
Ce nom, il l'avait bien sûr entendu de la bouche de ceux qui l'avaient mené jusqu'à lui, mais avait préféré n'en dire mot pour qu'il se présente de lui-même – comme il l'avait réclamé de sa part. Cela n'avait toutefois plus aucun intérêt maintenant qu'il s'était aperçu que le propriétaire de ce nom en était dénué lui aussi. Sans se soucier de piquer au vif la curiosité des fidèles qui devaient épier la scène derrière l'un des murs d'enceinte, il prit son envol grâce au mode de déplacement propre à son espèce. Que l'inconnu s'amuse donc à trouver une explication à cela, il n'était pour sa part plus concerné. Il s'agissait là d'une dernière bravade en réponse à ce surplus d'autorité – chose qu'il n'avait, au demeurant, jamais pu supporter. Il n'était évidemment pas impossible que son interlocuteur lui en tienne rigueur, mais il ne comptait pas recroiser sa route un jour. Ce n'était par ailleurs pas comme s'il représentait un réel danger !...

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tiens, un visiteur ! [PV Dark]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tiens, un visiteur ! [PV Dark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-