AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Prendre les bonnes décisions. [Jigen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 211
MessageSujet: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Mar 17 Sep - 23:18

Hueco Mundo, au beau milieu du Yermo, 2013.


2013, une année nouvelle qui s'annonçait moins pénible que les précédentes, l'Adjuchas n'en doutait pas. Moins éprouvante, moins effrayante, meilleure. Désormais qu'il ne vivait plus comme un pleutre, se terrant dans un trou, quelque part dans le vaste étendue de sable qu'est le Yermo, tout lui semblait meilleur. Tout était bonifié dans sa vision des choses. Il ne percevait plus le monde comme un gigantesque tombeau dont on pouvait à tout instant refermer le couvercle sur sa personne. Vivre avec la peur permanente d'être retrouvé par l'ennemi, que celui-ci vous arrache le cœur sans possible contestation, c'est insoutenable. Se sentir faible comme la dernière des merdes est un sentiment qu'il se jura de ne jamais ressentir lorsqu'il arriva. Qui cela ? Grimmjow Jaggerjack, anciennement Sexta Espada à l'époque d'Aizen.

En s'autoproclamant Rey del Hueco Mundo, il marquait la naissance d'une nouvelle ère, mais également un nouveau départ pour Gesshin. Plus jamais il n'aurait à subir pareille humiliation que celle face à l'envahisseur. La cuisante défaite, puis l'obligation de fuir son propre foyer, l'avait totalement anéanti durant ces années d'errance. Perdu dans le désert, brisé psychiquement, frêle psychologiquement, il n'avait été qu'un corps vide de toute volonté de vivre jusqu'à ce jour. A présent, il était revenu à Las Noches se faire pardonner de ses erreurs, rattraper son échec et poursuivre son évolution qui jusqu'alors, n'avait fait que stagner. L'évolution, la crainte de la régression, deux choses préoccupant perpétuellement l'esprit du Soejima qui ne sait comment y remédier. Alors, comme à chaque fois, il erre...

Quitter le palais, s'en éloigner, le plus possible étant le mieux. Faire le point. S'enfermer dans un mutisme profond, s'éternisant sur des heures. Repenser au passé, ce qui a foiré, ce qui a réussi, pourquoi, comment améliorer telle chose. Pour finalement ne jamais parvenir à obtenir les réponses voulues. Et comme à chaque fois qu'il en arrivait là, aujourd'hui ne faisant pas exception, il se retrouvait à marcher dans une direction inconnue. Sur une durée indéterminée, à une lenteur incontrôlée, il avançait, simplement. Mains dans les poches, mine déconfis, pensif. Une personne ne le connaissant croirait à en voir l'expression de son faciès, que tous les malheurs du monde l'accablaient. Et par moment, il se demandait s'il ne préférait pas cela qu'à son problème actuel.

Ainsi perdu dans ses réflexions, il était à des années-lumières d'imaginer qu'il était sur le point de faire une rencontre importante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 77
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Mer 18 Sep - 12:32

cette époque troublé, Jigen s'en rappelle comme si c'était hier, pour deux bonnes raisons:son ascension au rang d'Adjuchas, et la prise de pouvoir de Grimmjow Jaggerjack, il ne s'en rendait peut être pas compte a l'époque, mais ces deux événements aurait dans le futur plus d'importance que prévue dans son parcours.et bien sûr, il y a la 3ième raison, bien moins banale que l’évolution au stade d'Adjuchas et bien moins historique que Grimmjow devenu Roi, mais bien plus important aux yeux de Jigen, parfois, ce qui semble être une simple rencontre peut très vite devenir vecteur de grand événements, de grandes décision dans le vie d'un simple Adjuchas tel que Jigen.

Donc, devenu Adjuchas depuis peu, Jigen fit ce que tout Hollow évoluant à un stade supérieur fait, il testa sa puissance, en décimant tout forme de vie qui aurait le malheur de le rencontrer, se sachant pertinemment en sursis, se sachant pertinemment en danger de régression, il devait tuer pour survivre, en somme, le hueco mundo était le paradis du règne Animal, de la loi du plus fort, du plus fourbe, du plus impitoyable.Mais d'un coté, il lui arrivait d'éprouver des remords, comme par exemple lorsqu'il exécutai l'un de ses semblable Adjuchas, doué de parole, de réflexion, doté de sa propre personnalité et de son libre arbitre, tuer ceux-là était résolument différent au fait de tuer un simple Hollow écervelé au yeux de Jigen, il ne voyait ceux-ci que comme des insecte, des cocons vide de toute émotion, si ce n'est la plus instinctive;la peur.Oui la peur que ces pauvres bête semblait éprouver lorsque leur semblant d'intelligence leur faisait comprendre qu'il allait mourir de sa main, cette expression qui pouvait se lire derrière leur masque, ces cris insupportable semblables à ceux d'un condamné a mort protestant contre sa sentence, c'est bien la seul chose qu'il leur accordai, le droit d'avoir peur.

Et là, il était justement en face de l'un d'eux, un simple Hollow qui fonçais tète baissé vers lui...laissant échapper un soupire agacé, il resta sur place, sans faire un semblant de mouvement d'esquive, laissant la bête lui sauter dessus et le mordre au cou, il saigna abondement, ne faisant rien un instant, pour finalement attraper le bras de son assaillants pour lui arracher sans une once de difficulté, et là, la scène habituel pris place:d'atroces cris de douleur, sa cible tombe au sol et se roule de douleur, tout en guettant du coin de l’œil l'arrivée imminente du colosse qui vient l’exécuter, à ce moment là, elle se rend compte de son erreur, mais c'est trop tard, Jigen a déjà le poing levé, prêt à abattre sur le crâne de celui qui l'avait mordu, un long silence pris place pendant 5 seconde, et quand Jigen enclencha son mouvement, des bruit de pas se firent entendre, apparemment, c'est vers lui qu'il marchais, tout doucement sans se presser, c'était un Arrancar, tète baissé, il n'avait même pas l'air de voir vers où il marchait, il avait l'air pensif...non il avait même l'air triste, quoi qu'il en soit, si il n'avait pas remarqué la présence de Jigen, il lui la ferait comprendre.

Désolé, mais j'ai bien peur que cette partie des sables soit prise, si cela ne te dérange pas Arrancar, j'aimerais finir ma besogne loin des regards indiscrets

En effet, peut ètre un peu bizarre, mais il aimait être tranquille lors de ces moments, ou en tout cas certains de ces moments, car il n'était pas vraiment fier de devoir tuer pour survivre, si sa vie n'était pas en jeu, il passerait surement sa vie dans un coin reculé ou personne ne viendrait le déranger, mais hélas, les choses n'étaient pas aussi simple pour qui porte le titre de Hollow, et la survie de uns passait par la mort des autres...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 211
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Jeu 19 Sep - 20:21

Si la voix qui s'éleva pour arrêter l'Adjuchas dans sa progression était parfaitement audible, cela ne parut pas être le cas pour le Soejima. Lui continua tout bonnement son avancée, le regard incrustait dans le sable du désert, ne prêtant aucunement attention à ce qui se déroulait aux alentours. Il ne remarqua pas plus le mastodonte se tenant debout, face à sa victime, que cette dernière agonisante à terre. Ce ne fut que lorsque son pied heurta un obstacle imprévu et normalement introuvable en ces lieux, qu'il percuta finalement. Cette chose... un bras ? Que pouvait bien faire un bras arraché de son propriétaire ici ? Intrigué, il se pencha pour ramasser le membre, non sans afficher une moue compatissante pour la victime. Victime qu'il découvrit non loin de lui, à quelques mètres seulement.

L'étonnement grandissant se lisait sur son faciès, son regard ne cessant d'aller du membre arraché entre ses doigts, au Hollow blessé à terre. Lentement, les pièces du puzzle s'assemblaient dans son esprit, jusqu'à ce qu'il pose les yeux sur la bête. Immense, probablement deux à trois fois plus grand que lui, il se dressait fièrement. Véritablement bloc rocheux, sa masse corporelle devait être aussi démesurée que sa taille. Et ce masque... ce masque... Véritable mystère à lui tout seul. Les cornes, la moustache, cette expression hargneuse, jamais il n'en avait vu de semblable. Impressionnant, il ne manquait pas de l'être. Et cette cicatrice béante sur le torse témoignant d'un féroce combat auquel il avait réchappé n'arrangeait rien. Pourtant, au lieu d'en avoir peur, le Hollow intriguait Gesshin.

Pardonnez-moi de vous déranger dans votre... règlement de compte ? Quoi qu'il en soit, je ne peux m'empêcher de vous poser cette question qui me brûle les lèvres : Seriez-vous un Arrancar ?

Il en avait de sérieux doutes, pourtant... Son apparence physique se rapprochait clairement de celle des humains. Lui-même ressemblait physiquement à la race humaine, depuis son arrancarisation. Avant cela, il n'était qu'un simple monstre doté d'une conscience et capable de penser par lui-même, c'est tout. Et il en était persuadé, c'était le cas avec tous ceux de sa race qui en arrivait là. Alors pourquoi ? Pourquoi celui-ci était-il si ressemblant à un Arrancar ? Il le sentait, sa nature de Hollow, son masque non-arraché. S'il n'était pas habillé de la sorte, s'il ne semblait pas tant comme lui, jamais il ne se serait attardé sur sa personne. L'esprit embrouillé, il tenta de se calmer, poussant un profond soupir. Sa main droite passa dans ses cheveux tandis qu'il attendait la réponse de l’intéressé.

Oh... et pardonnez mon impolitesse, je crois que j'ai été trop vite, je me nomme Soejima Gesshin. Enchanté de faire votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 77
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Ven 20 Sep - 13:56

Malgré la demande de Jigen, l'Arrancar continue son chemin sans même avoir l'air de l'avoir entendue.Indifférence?arrogance?ou bien peut être ne l'avais il tout simplement pas entendu.Si les mots de Jigen interrompirent pas L'Arrancar dans sa marche, le membre manquant de sa victime s'en chargea, semblant arracher le pensif à son état de réflexion.Celui ci se pencha vers le bras et le ramassa, portant ensuite son regard vers le Hollow démembré plus tôt, semblant réfléchir un court instants, il regardait en va et vient le membre et le corps, jusqu’à finalement poser ses yeux sur Jigen, qu'il scruta pendant un moment de bas en haut, il semblait perturbé par son masque, comme tant d'autre avant lui le furent, cette ressemblance avec un visage -en rogne- le faisait souvent passer pour un Arrancar lors de la première Analyse, et d’après sa question, celui qui se tenait en face de lui tira lui aussi cette conclusion, après tout, le doute est normal lorsque l'on rencontre quelqu'un ayant une forme si atypique.puisqu'il s'avérait que l'arrancar n'était pas hostile -apparemment en tout cas- et avait l'air disposé a communiquer au lieu d'annihiler, Jigen attrapa par la gorge le hollow démembré au sol et le balança au loin d'une puissante projection.disons que celui là aura eu malgré tout la chance de ne pas mourir, en partant du principe qu'il ait survécu a la chute. une fois le gêneur expulsé, Jigen mit les choses au clair en ce qui concerne sa condition.

non, je suis en fait un Adjuchas, bien que ma morphologie et mon masque puisse laisser penser que je suis Arrancar. Je ne m'explique pas ce physique proche de celui d'un humain, plutôt réservé au vasto lorde, ou bien même de tes semblables.

Après avoir entendue réponse a sa question, l'Arrancar marqua un temps de pause, semblant réfléchir, et poussa un soupir. Jigen se dit qu'il avait peut ère dit quelque chose de déplaisant a ses yeux?ou intriguant peut être?tout en passant sa mains dans ses cheveux, l'Arrancar se présenta, en s'excusant de ne pas l'avoir fait plus tôt.Soejima Gesshin, tel qu'il se présenta, intriguait Jigen, enfin, le mot exact est plutôt qu'il le préoccupait, car il avait oublié de se poser une question a laquelle il aurait dû penser dès qu'il l’eus vu arriver au loin:cette Arrancar était-il un soldat de Las Noches?non pas que Jigen ait pour le moment quelconque problème avec le roi ou ses subalterne, mais il était conscient du pouvoir qu'avait ceux là, il s'en méfiait tout en étant admiratif d'eux, mais il ne voyait pas vraiment le Roi comme Roi justement, il les considérait plutôt comme une milice agissant pour leur propre intérêt.tout en pensant a tout ça, Jigen s'approcha de Gesshin.

moi de même, je suis Jigen, simple marcheur des sables

Tout en prononçant ces mots, Jigen tandis la main vers Gesshin, oui cette immense main, avec laquelle il pourrait presque englober le corps entier de son interlocuteur, peut être intimidant mais le but du geste était simplement une poignée de main amicale.

je comprendrais que tu refuse, après tout, beaucoup de tes semblables considère les miens comme de vulgaire bêtes non?

Oui ils aiment nous voir comme de simple bêtes pensais Jigen, qui as toujours détesté ce traits de caractère commun a presque tout les Arrancar, les Adjuchas était doué de parole et d'intelligence, ces deux chose suffisait et le différencier des bêtes selon lui, bref...ce n'est pas le moment de penser a ça.mais une question le tourmentait, une question qu'il n'arrivait pas a ôter de sa tète.

J'imagine que tu est au service de Grimmjow, je me trompe?

Rester avec cette question sans réponse en tète trop longtemps aurait finit par l’agacer, autant mettre fin a cette situation tout de suite alors.










Dernière édition par Jigen le Mar 24 Sep - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 211
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Lun 23 Sep - 12:01

Ainsi il se trompait bel et bien, cet homme n'avait pas eu recourt à l'arrancarisation. Alors cette allure rappelant étrangement celle d'un humain, il l'avait obtenu naturellement. C'était ainsi. La plupart reprenait forme humanoïde lorsqu'ils atteignaient le stade de Vasto Lorde, ce qui n'avait été jamais le cas du Soejima encore Adjuchas lors que son masque fut arraché. Véritable chance, lors de sa transformation en Arrancar, il avait adopté une forme humanoïde proche de la perfection. On aurait pu le confondre avec un d'entre eux si l'intégralité de son bras droit n'était pas recouvert d'une épaisse couche de hierro. Son fragment de masque à lui. De l'épaule jusqu'au poing. Entièrement blanc.

Jigen, simple marcheur des sables ? Dois-je entendre par là que tu n'as pas rejoint le Roi Panthère ? Tu peux répondre sincèrement, je ne chercherai pas à te punir quoi qu'il en soit.

Son regard se posa sur l'énorme main du Hollow solitaire, tendue en sa direction. S'il ne lui serra pas la main immédiatement, ce n'était pas par simple refus comme il le pensait. Tout simplement que ce geste le surprenait. Pour avoir longtemps erré chez les humains, il reconnaissait ce geste. Ainsi les mortels se saluaient et Gesshin n'avait pas eu pour habitude de les imiter. Il ne le voulait pas. Il s'y refusait. S'abaisser à reproduire leurs habitudes, revenait à reconnaître cette espèce bien faible en comparaison de la sienne. S'il avait été lui aussi humain fut un temps, il faisait tout pour ne jamais y penser. Période à effacer complètement de sa mémoire. Car un mortel n'est rien d'autre qu'un insecte.

Je ne suis pas comme mes semblables, Jigen. Même si je dois t'avouer que je ne suis pas mécontent de ne plus être enfermé dans un corps bestial. Ma condition d'Arrancar me satisfaisant bien plus. Cela dit, je respecte aussi les tiens.

Sa main se leva pour aller serrer celle de l'Adjuchas, leurs regards se croisèrent à nouveau le temps que dura le geste. A peine son bras revenait se coller le long de son corps qu'une nouvelle question fusa. Celle-ci devait brûler les lèvres du Hollow, sans doute à cause de sa première question posée il y a peu. Ce qui amenait le Números à se poser la question suivante, devait-il donner une réponse sincère ou celle qui arrangerait Jigen ? Après avoir passé plusieurs années à se cacher dans ce désert interminable, il n'avait pas envie de risquer de perdre sa vie contre un Hollow indépendant qui craindrait pour sa propre survie. Si jamais Jigen prenait peur en découvrant son allégeance au Roi, qui sait ce qu'il pourrait tenter ?

Pour autant, jusqu'à présent, il n'avait montré aucune intention hostile à son égard. C'est ce qui encouragea Gesshin a lui faire confiance et prendre le risque de ne pas mentir à son sujet.

Effectivement, je suis au service del Rel Grimmjow Jaggerjack. J'occupe le rang de Números, pour ne rien te cacher. J'espère que tu ne me vois pas comme un ennemi à présent que tu sais cela, car ce serait une grossière erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 77
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Mar 24 Sep - 17:46

La question posé par l'Arrancar le renforça dans sa conviction d'avoir à faire à un soldat de Las noches, le fait que la première chose qu'il ait déduis du titre avec lesquelles s'est présenté Jigen était sa non-appartenance a l'armée du "rey"faisait qu'a ses yeux, il était quasi-certain qu'il avait a faire a un de ses subordonné, mais pas de conclusion hâtive, d'abords, répondre à la question.

En effet, comme nombres de mes semblables, j'ai préféré garder mon indépendance, et même si l'envie me venais de le rejoindre, j'ai bien peur que compte tenue de mon actuel niveau de puissance, je ne lui serait pas d'une grande utilité.

Jigen était conscient de sa faiblesse comparé à la plupart des Arrancars, et il n'en avait pas honte, il était fier mais pas stupide, se voiler la face en se faisant croire qu'il était de taille contre eux serait la dernière stupidité à se rentrer en tète, et il le savait pertinemment.
À la grande surprise de Jigen, Gesshin accepta la poignée de main, surpris, oui, mais agréablement bien entendu, le respect était chose importante aux yeux du colosse, le respect mutuel et pas dans un seul sens, bien que, comme beaucoup de gens, il ait été obligé plus d'une fois de jouer au jeu des courbettes et des faux semblants.Gesshin lui fit savoir au passage qu'il n'avait rien contre ceux de sa condition, autre agréable surprise venant d'un Arrancar, alors qu'il voyait ceux-ci comme une bande de tyrans imbus de leurs puissance, méprisant ce qui ne leur est pas semblable, peut être s'était-il trompé, où peut être Gesshin était l’exception qui confirme la règle...
Et comme il l'avait deviné, Gesshin était au service du roi, cela ne posait pas de problème a Jigen, qui voyait ça comme une information bonne a savoir, ni plus ni moins. mais son interlocuteur semblais croire qu'il le verrait comme un ennemi, désormais fort de cette information, Jigen le rassura:

Non, je n'ai pour le moment rien contre le roi, je ne m'intéresse que rarement à..."l'actualité" du Hueco Mundo dirons nous. Je me fiche de qui est sur le trône, j'ai plutôt tendance à croire que peu importe celui qui siège dessus, les choses ne change pas pour moi et mes semblables.

Oui, car ces puissants guerrier que sont grimmjow et son Espada n'avais que faire du désert blanc, en tout cas semblait-il, a quoi bon porter le titre de roi si c'est pour ne se que revêtir de la couronne, en laissant les responsabilité de côté? Mais bref, en pensant a cela, Jigen s'égarait et spéculait sur un monde qu'il ne connaissait finalement que très peu.

donc pour répondre clairement, je ne te considère pas comme un ennemi, en tout cas, tant que tu ne me donne pas de raison suffisante pour cela change.

Quoi qu'il en soit, il y avait quelques questions, de l'ordre de la simple curiosité que se posait Jigen au sujet de Gesshin, rien de bien indiscret en somme.

Si je peut me permettre, tu as accédé au rang d'Arrancar a quel stade d'évolution?et en quels circonstances?

Lui même souvent tenté d'ôter son masque, il était curieux de connaître l'histoire de Gesshin, un avis extérieur était le bienvenue, car, on avait beau dire que la nuit porte conseil, l’éternel voile noir au dessus du Hueco Mundo ne l'avait pas plus aidé que ça a faire son choix quand a cette question, mais a peine cette question posée qu'une autre le vînt en tète.

Et autre chose, qu'est ce qui t'as poussé à rejoindre l'armée de Grimmjow?


Et oui, il ne paraitrait pas comme ça, mais le grand taciturne fait parfois preuve de curiosité, tenant beaucoup a son indépendance, il voulait savoir ce qui avait poussé Gesshin a s'affiler, a choisir un camp, même si les raisons pouvait être nombreuses, la soudaine curiosité de Jigen le poussait à en apprendre plus sur ce cas là, et vu qu'il n'y avait apparemment pas lieu de s’inquiéter d'un quelconque combat, autant en apprendre plus sur sa nouvelle connaissance.

Pardonne mes questions, je ne veux pas me montrer trop intrusif, mais comprend que le luxe de la conversation est chose rare en ce lieux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 211
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Mer 25 Sep - 11:26

L'Arrancar adressa un sourire au Hollow en guise de réponse. Il avait en cet instant très précis d'avoir l'impression de parler à son double. Cette façon de se rabaisser en déplorant sa faiblesse, le Soejima savait parfaitement le faire lui aussi. Pire encore, son esprit se chargeait de lui rappeler son niveau pitoyable tous les jours. Et pourtant, contrairement à Jigen, cela ne l'avait pas empêché de rejoindre Grimmjow Jaggerjack, c'était même tout l'inverse. L'exact opposé. Au tout début, lors de son intégration aux armées de Las Noches, il était venu trouver le Roi, qui était à l'époque Aizen, afin de s'assurer la vie. Oui, Gesshin était devenu un Arrancar pour sa propre évolution, mais également pour sa propre survie. Seul, jamais il ne serait parvenu à rester en un seul morceau, il le savait.

Avec l'indépendance vient ce sentiment particulier de liberté, je peux te comprendre. Seulement, ta solitude pourrait un jour t'apporter plus de mal qu'une vie de servitude pour le Roi. Crois-moi marcheur des sables, quand l'ennemi vient, il est préférable d'avoir quelqu'un à ses côtés pour nous épauler. Une personne qui te sortira de cette galère si jamais tu avais le malheur de perdre connaissance au combat. Quelqu'un de confiance.

Il laissa s'échapper un nouveau soupir, lui-même doutait de ses propres paroles. Il venait de lui répondre ce dont à quoi il voulait bien croire. La vérité étant que même dans les rangs Arrancars, l'entraide n'existe pas, ou alors elle se fait bien rare. Trouver un allié sur lequel on peut se reposer sans craindre l'abandon ou même la trahison, c'est une mission qu'il n'a jamais réussi à accomplir. Il reporta son attention sur son interlocuteur, l'écoutant avec plus d'attention qu'aucun de ses semblables ne devait l'avoir jamais fait. Ceux de Gesshin, comme ceux de Jigen réunis. L'écoute n'est pas le point fort d'une bête. Le solitaire à l'allure humanoïde disait juste. Qu'importe la personne sur le trône, aux commandes de Las Noches, pour les hollows n'ayant pas rejoint cette dite personne, rien ne changeait.

Au mieux étaient-ils considérés comme inexistant, au pire comme des traîtres à éliminer à n'importe laquelle des occasions se présentant.

Je comprends ton point de vue, Jigen. Seulement à ta place, je ne tiendrais pas le même discours. Tu te dois de connaître qui est le souverain de ces terres, à qui elles appartiennent et qui serait susceptible de te créer des ennuis si on te trouvait à y errer. Je me doute que ce soit déjà le cas, seulement je crois qu'il est important de t'intéresser de plus près à l'actualité de notre monde. Question de survie. Connaître ton ennemi autant que ton allié.

Gesshin en tout cas, s'y intéressait fortement. Autant qu'il était possible de le faire, du moins. Savoir comment se portait les autres mondes, l'ennemi direct de leur race et également, qui était en droit de lui donner des ordres. D'exiger ce qu'il voulait de sa personne. A savoir, les dix lames de Grimmjow, l'Espada. Être en mesure de mettre un nom et un visage sur chacun d'eux pouvait vous sauver la vie, mine de rien. Le dernier étant sans hésitation el Rey, grand maître du monde creux. Pourquoi avoir rejoint un homme tel que lui ? Violent. Piètre stratège. Régnant sur ce monde avec une règle simple, celle du plus fort. Tout cela ne collait clairement pas à la vision qu'avait le Soejima pour le Hueco Mundo, il était vrai. Ce qui était d'autant plus véridique néanmoins, était que le Números n'avait pas son mot à dire.

Ne t'excuses pas, c'est chose rare de pouvoir discuter sans craindre l'affrontement, il est normal que nous profitions. Quand j'ai atteint le stade d'Adjuchas, tout comme toi maintenant, j'avais cette peur de la régression. Redevenir un Gillian aurait été pour moi la pire des choses. J'étais seul et n'avait aucune confiance en moi. C'est alors qu'il est arrivé... Ce shinigami traître, Aizen. Cet homme était capable d'amener les hollows de mon genre dans un nouveau stade de progression, l'Arrancarisation. Plus de puissance, une évolution définitive, le choix a été vite fait. Ce qui amène à répondre le pourquoi de mon intégration aux armées du Roi Aizen, tout simplement qu'en échange de mon évolution, il demandait ma servitude. Et il en avait le droit.

Et aujourd'hui encore, en y repensant, il ne regrettait qu'une chose dans ce geste, le fait de ne pas être parvenu à atteindre le stade de Vasto Lorde avant d'avoir son masque arraché.

Dis-moi Jigen, serais-tu intéressé par l'arrancarisation ? Tu sembles fortement t'y intéresser si ce n'est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 77
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Mer 25 Sep - 16:16

Jigen écoutait attentivement les réponses aux questions qu'il avait posé, il ne pouvait pas le nier, Gesshin avait raison sur certain points, mais les choix de Jigen ne sont pas toujours guidé par la raison, bien qu'il soit du genre réfléchi, il reste quelqu'un d'assez instinctif dans sa façon de faire et de penser. Et puis, il avait beau ne pas connaitre plus que ça les habitants de Las Noches, il doutait que ceux-là accourait a l'aide de leurs semblables, tels des anges gardiens, l'espada n'était pas connu pour sa grande humanité morale, et même si on ne pouvait pas toujours se fier aux bruits qui courent, Jigen avait tendance a croire que ces Hollow "si proche de l’humain" gardait tout de même une part Hollow assez importante en eux.mais ce point de vue était encore une fois pure spéculation, il n'avais pas de grande connaissance sur la race Arrancar après tout, il ne savait que ce que tout le monde savait.

Il est clair que des allié sont utile quand les ennuie arrivent, mais de mon points de vue, on ne peut se fier à quelqu'un qui obéit à des ordres, peu être un peu idiot de ma part, mais faire confiance aux gens m'a souvent couté cher par le passé, voilà pourquoi je préfère la solitude, au moins, je ne pourrais m'en prendre qu'a moi même le jour de ma mort.

Il aurait été jusqu’à dire que de toute façon il ne faisait pas confiance a grimmjow si il n'était pas face a un de ses subordonné, car aussi franc que celui-ci ait l'air d’être, rien ne dit qu'il tenterait pas de ramener la tète de Jigen à grimmjow après avoir entendu ça, histoire de se faire bien voir -bien que sa tète était d'une bien maigre valeur - .quoi qu'il en soit, cette réponse ne devait certainement pas donner de Jigen l'impression de quelqu'un d'optimiste, mais bon, les choses sont comme elles sont, il ne fait confiance qu'à ceux qu'il considère comme ses "amis", autant dire que durant sa longue vie, il n'a put compter que sur peu de soutien extérieur.Mais les choses était comme ça pour lui, cet excès de prudence ne lui donnais que peu l'occasion de nouer des liens avec les gens, mais il préférait la vie d'ermite isolé a celle de Hollow bien entouré, pour lui, toute personne représente avant tout un potentiel couteau dans le dos, et même si il savait se montrer...sociable, il n'en était pas moins assez distant avec les autres d'ordinaire.

"S’intéresser de plus près à l'actualité de notre monde"...la phrase aurait fait sourire Jigen si il n'était pas pourvu de son masque, un monde si vide...pas bien dur de rester a la page... bien sûr qu'il connaissait les menaces potentiel tel que l'Espada ou le Rey lui même, mais il savait aussi que le danger ne venait pas que du palais, il était tout autour de lui, ce monde est un grand piège à ses yeux, qui n'attend qu'une erreur d’inattention de sa part pour pouvoir se refermer sur lui, et la règle était la même pour tout le monde, du plus basique des hollow jusqu'au Rey, la seul chose qui changeait était la forme du piège en question selon l'individu.

Je te rassure, je pense en savoir suffisamment sur Las Noches pour ne pas m'y Attaquer, et pour rester courtois lorsque je rencontre ses résidents, comme tu as put le voir au début de la conversation, mes autres rencontre se résume souvent a une exécution sommaire

Jigen écouta donc l'histoire de Gesshin, qui accepta de la lui conter, il a donc évolué a ce stade depuis celui d'Adjuchas, et son argument est des plus familier a Jigen:la peur de la régression, celle qui le tiraille en permanence, celle qui le pousse a tuer, il fallait bien le dire, la seul raison qui le poussait a continuer de survivre, c'était l'évolution, il ne savais pas encore ce qu'il ferait de sa nouvelle force lorsqu'il y accédera, en partant du principe qu'il y accède, mais il sait que quoique qu'il veuille faire, il en aura besoin de cette force.Gesshin, lui, avait obtenue sa Force de la part d'Aizen, donc, par le hogyoku, et que c'est cette force qui lui couta sa liberté, liberté que Jigen plaçait au dessus de tout, il ne supportait aucune forme d'autorité, bien qu'il due s'y habituer pour survivre lors de ses entrevue avec plus fort que lui,de beaucoup plus fort que lui même, car malgré sa prudence, Jigen s'était plus d'une fois lancé dans la bataille contre plus fort que lui, il l'a souvent regretté, mais la prise de risque s'est parfois avéré payante.


Eh bien, le choix à due être difficile, je comprend le dilemme en face duquel tu t'est retrouvé, puisque j'y fais face quotidiennement moi-même. tu n'a jamais regretté ta liberté depuis?j'ai peu être un partie pris sur la question puisque j'ai tendance a ne jurer que par elle, mais il m'est personnellement difficilement envisageable de me mettre au service de qui que ce soit.

Une fois son récit terminé, Gesshin mit le doigt sur ce que pensais Jigen, sur ce qu'il envisageait:l'Arrancarisation, il a plus d'une fois failli céder aux sirènes du pouvoir que pourrait lui procurer par cet acte, mais il s'est toujours remémoré sa résolution juste avant de passer a l'acte:ne pas y penser tant qu'il ne serait pas Vasto Lorde, il voyait sa vie de deux manière: il mourrait-certainement bêtement au passage-lors du combat de trop au stade de simple Adjuchas, ou bien il s’élèvera jusqu'au haute sphère du pouvoir pour y prendre une place de choix, quitte ou double en résumé, pour lui, la demie mesure n'était pas possible en ce qui concerne ce point là.

Tu as vu juste, mais je me l'interdis tant que je n’évoluerait pas vasto lorde, c'est risqué, j'en suis conscient mais j'ai peur que ma puissance même Arrancarisé au stade d'Adjuchas ne me permette pas de vivre comme je l'entend, la lois du plus fort étant en vigueur en ce monde, je ne pourrais certainement garder mon libre arbitre et mon indépendance qu'avec la force nécessaire pour les préserver.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 211
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Ven 27 Sep - 22:34

Le marcheur des sables était clair sur le sujet, il n'accorderait pas sa confiance au premier venu, sous prétexte qu'il soit un camarade de guerre. Ne pas se fier aux gens obéissant aux ordres ? Le Soejima devait avouer que là-dessus, il était quelque peu perdu. Un homme obéissant aux règles est un soldat qui fera ce qu'on lui a ordonné de faire. Si ramener en vie son frère d'arme fait partie de l'objectif, alors il s'exécuterait. Un esprit indépendant ne donnerait aucune garantie là-dessus. Enfin, il y avait tout autant de chances que le soldat trahisse les consignes comme l'indépendant décide de se montrer bienveillant. On ne pouvait pas vraiment anticiper les réactions des autres, ce qui rendait la tâche difficile.

Son regard ne décrochait pas du masque Hollow, ce dernier faisant naître quelques souvenirs dans l'esprit du rouquin. Il se souvenait du temps où il n'était qu'un monstre affamé et violent. Une conduite constamment guidée par le besoin de se nourrir ou l’instinct de survie. Instinct de survie se mélangeant fréquemment à celui de prédateur, les journées en tant que Hollow étaient dès lors souvent arrosées d'hémoglobines... Le mode de vie de Jigen ne devait pas être différent de ce temps-là. Errer. Chasser. Errer. Sauver sa peau. Errer. Tuer ou être tué. Chasser. Errer. Fuir. Errer. Toujours et encore le même cycle qui se répétait sans cesse... Dans un sens, il se surprenait à éprouver une légère compassion pour le colosse.

Le choix ne fut pas simple, mais il était question de survie, et la survie passe avant toute chose. Évidemment, ce n'est pas facile d'être subitement privé de ses mouvements. Mais on s'y fait rapidement et contrairement à ce que tu le crois, Las Noches n'est pas une forteresse dont personne ne sort. Cela m'arrive très fréquemment de m'en éloigner, plusieurs jours durant. Il faut simplement savoir répondre présent lorsque Grimmjow te fait demander.

Clairement, vivre au palais n'était pas la pire des choses qui lui étaient arrivés.

Et tu n'as pas tort à ce sujet, marcheur des sables. Je ne peux que te conseiller de suivre ton idée, même si elle me paraît inaccessible. Étant un Arrancar de base Adjuchas, je peux t'affirmer que tu n'auras pas autant d'importance ou même de pouvoir qu'en Vasto Lorde. Le gouffre entre les deux est grand, tu as l'air d'en avoir pleinement conscience. Pour ma part, si je pouvais revenir en arrière, je n'aurais pas précipité mon arrancarisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 77
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Dim 6 Oct - 4:56

savoir répondre quand grimmjow te fait demander...si Gesshin n'avait pas cité ce passage du contrats, il aurait presque pu être tenté de rejoindre Las Noches, il était conscient que c'était en quelque sorte un échange, la protection, l'évolution, le confort d'un palais en échange de la liberté, de la main qui guide notre arme, et ça, Jigen ne pouvait s'y résoudre:; une telle incapacité a obéir aux ordres relevait presque de l'irrationalité mais on ne pouvait changer un homme aussi vite, un hollow également, si ce trait de caractère si prononcée chez lui qu'est le besoin d'indépendance lui faisait défaut, il serait peut être au côté de Gesshin en ce moment même, c'est presque certain, mais non, il n'avais ni la force ni la volonté de changer, d'apprendre a courber l'échine, cette fierté mal placé signera certainement sa fin un jour ou l'autre mais c'est ainsi. Peut être avec le temps acceptera il mieux les rapports hiérarchiques mais en l'états actuel, il serrait plus un boulet qu'un atout au sein de l'armée de Grimmjow

je suis conscient de la légèreté avec laquelle je me permet de refuser la protection offert par le roi, mais ma nature me contraint a cette vie, que j'ai déjà depuis longtemps adoptée, je ne suis pas homme que l'on change avec facilité, et moi-même n'arrive pas a me débarrasser de cette satané fierté, soit, je m'en encombrerais et assumerais les conséquences...tôt ou tard. Quand a ma survie, je crois bien qu'elle sera plus précaire en ces mur qu'au dehors, sans vouloir présumer de mes forces, je crois que ce désert ne représente qu'un danger minime comparé à celui que renferme ce palais. Après tout, c'est bien en son sein que son réuni les plus puissants? Pas besoin d'en savoir plus pour se faire une idée de la sécurité au Palais, rassembler des force de la nature, accompagné de leurs égo, la suite varie, mais est souvent mauvaises

une autre raisons, bien que sa soif de liberté était déjà suffisante pour le dissuader de rejoindre le Rey: c'était les responsabilité, il n'aimait l'idée d'être celui sur qui on peu compter, il préfère faire ses choix et en assumer seul les conséquence, être la seul personne qu'il puisse blâmer, bref, il ne voulait qu'on le punisse pour ses erreurs: elles le ferait très bien tout seul elles même.

Et puis...je dois bien confesser un certain gout du risque, comme certaine personne, j'aime frôler la mort, je ne suis pas homme a le montrer, on bien le revendiquer, j'aime me battre, et c'est assez contradictoire par rapport au fait que j'évite le plus possible les combat, car ce que j'aime encore plus que frôler la mort, c'est de vivre, ma vie aussi ennuyante soit-elle me satisfait pleinement, et je ne veux quitter ce monde sans ajuter ma pierre a l'édifice, j'ai mes ambitions, et elle ne sont pas aux cotés du roi.

il ne savait pas encore comment, mais il était du genre à vouloir qu'on se rappelle de lui, que l'on puisse mettre son nom sur une action historique, que dans plusieurs générations, on dise: "voilà ce qu'il a fait", egocentrique? Oui, peut être un peu, mais chacun avait ses objectif, tel était le siens.


Dernière édition par Jigen le Dim 13 Oct - 2:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 211
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   Dim 13 Oct - 2:37

Gesshin ne parvint pas à retenir ou ne voulut pas retenir un léger rire de s'échapper d'entre ses lèvres. Le marcheur des sables venait tout simplement de relever une vérité à laquelle le Soejima ne pouvait qu'acquiescer. Si le yermo était la terre de tous les dangers pour une âme s'y aventurant seule, il n'était pas grand-chose en comparaison avec ce que pouvait abriter le palais del rey. Sans prendre la peine de décrire ce dernier, véritable monstre en puissance, il y avait l'Espada. De la Primera a la Decima. Dix créatures à l'apparence humanoïde, venues se hisser au sommet de l'armée de Grimmjow uniquement par la force. Pour avoir à l'esprit que jamais il ne serait en mesure de reproduire un tel exploit, l'arraché pouvait comprendre toute la difficulté d'une telle chose. Vraiment, Las Noches accueillait des puissances effrayantes.

Tu as bien raison hollow solitaire, le palais du roi n'est pas moins dangereux que cette vaste étendue de sable.

Pour le reste, il parvenait difficilement à comprendre les propos de Jigen. Un être torturé entre le goût du risque, trouvant son bonheur en mettant sa vie en jeu, mais qui tient également à cette dernière et évite les ennuis, c'était paradoxale. En ce qui concernait le Números, lui ne cherchait pas à pimenter son existence en défiant la mort, bien au contraire. Il dévisagea une fois encore le colosse, comme si l'idée qu'il ne soit pas un arraché lui paraissait improbable. Il avait tout d'un Arrancar. Seul sa morphologie, sa masse, le rapprochait d'un simple Adjuchas, comme il l'avait été autrefois. Quoi qu'il en soit, il avait assez traîné dans les parages, l'heure était venue pour lui de se remettre en marche. Cette discussion sur l'évolution terminée, c'est ravi d'avoir pu échanger avec un de ses semblables sans hostilités qu'il fit volte face et entreprit de rentrer.

Non sans avoir salué Jigen avant de partir, naturellement.

Adieu marcheur des sables, il est temps pour moi de retourner au palais. J'espère pour toi que l'avenir te souriras dans ta quête, et à une prochaine fois, qui sait.

Citation :
Fin du sujet pour moi ! Désolé si c'est court ^^ Et merci pour le rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prendre les bonnes décisions. [Jigen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prendre les bonnes décisions. [Jigen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Les bonnes manières de table
» très bonnes Boutiques ebay à connaitre / figurines/bits .
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Pas de nouvelles? Bonnes nouvelles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-