AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 La voie du Samouraï [Karot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: La voie du Samouraï [Karot]   Ven 20 Sep - 17:27

L'écorce en premier éclata, puis le tronc. L'immense arbre s'effondra alors dans un bruit infernal, ses branches se brisants et les feuilles volants dans toutes les directions. Kirito, intact, se trouvait du côté opposé de là où l'arbre était tombé et il se tenait bien droit. In'ki Kyuusei dans sa main reflétait le soleil et restait tout autant acéré que d'habitude même après avoir tranché en deux un arbre aussi imposant.
Akihiko observa de ses yeux gris l'immense arbre qui gisait désormais à terre. Il rengaina alors son arme satisfait de sa performance puis il se rendit auprès d'un petit sac posé un peu plus loin. Dedans il récupéra une bouteille d'eau à laquelle il but quelques gorgées. Une fois cela fait il s'assit à même le sol et ferma les yeux. Il entreprit alors d'apaiser son esprit et de se concentrer sur tout ce qui l'entourait. Il sentit un léger vent glisser dans ses cheveux, les rayons du soleil caressait son visage et au loin il pouvait entendre le bruit d'une chute d'eau. Se concentrant encore plus il parvint à identifier d'autres sons divers et variés.
Kirito resta longuement dans cette posture. Suffisamment longtemps pour soudain noter une discordance dans son environnement. Un pas. Il sentait que quelqu'un approchait mais sa démarche lui semblait presque...familière. Ne sentant aucune hostilité le vice-capitaine n'ouvrit pas les yeux et il se focalisa finalement sur les pas du nouvel arrivant afin d'en apprendre le plus possible. Il le sentit s'approcher, puis arriver à son niveau sans un mot. Sans ouvrir les yeux Akihiko se décida finalement à parler.
    Bonjour Ryuu-Fukutaïshô. Que me vaut cette visite ?

Il ouvrit finalement ces yeux et plongea ses pupilles grises dans le regard du nouvel arrivant. Il l'avait reconnu car aussi étrange que cela puisse paraître tout deux semblait se ressembler et la démarche de Karot semblait trahir le talent d'un sabreur. Kirito se trompait rarement lorsqu'il s'agissait de repérer l'un de ses semblables. La voie du sabre était complexe mais une fois maîtrisée elle était aisément reconnaissable pour quiconque la connaissait. Le vice-capitaine de la treizième division montra d'un mouvement de main une roche à côté de lui et ajouta.
    Prenez place je vous pris. J'ai comme l'impression que nous pouvons discuter ensemble car nous semblons avoir une passion commune.

Akihiko sourit à son pair et lui indiqua d'un signe de tête In'ki Kyuusei qui était posé à ses côtés. Il se demanda si son interlocuteur avait lui aussi remarqué qu'il était sabreur... Sans doute car il semblait posséder un bon niveau. Kirito en attendant la réaction de son interlocuteur en profita pour le détailler un peu plus. Ils s'étaient déjà rencontrés au bal des shinigamis mais c'était dans des conditions beaucoup moins favorable qu'actuellement... En plus ici ils étaient actuellement seuls et ils pouvaient donc parler librement contrairement au bal où il valait généralement mieux peser ces paroles.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Ven 20 Sep - 18:39

Une Passion Commune Hein? Assurément.


Karot avait aujourd'hui décidé d'aller dans le Rukongai... Pourquoi? Fallait-il toujours une raison pour aller dans certains lieux? Ne pouvait-il pas aller dans le Rukongai simplement parce qu'il en avait une envie soudaine ou parce que son instinct lui indiquait que cela pourrait peut-être être une bonne chose à faire? Après tout, le jeune homme était un homme libre jusqu'à preuve du contraire, non? Passons, Karot avait déjà fait tout ce qu'il avait à faire pour la journée qui plus est, il avait effectué son entraînement matinal quotidien et, bien heureusement pour lui, il n'y avait eu que très peu de paperasse dans les quartiers de la 11ème Division aujourd'hui alors il était plutôt tranquille pour une bonne partie de l'après-midi. Car il avait quand même dû passer une bonne heure à s'occuper de la paperasse, ce qui était très peu je puis vous l'assurer. Passons, le jeune homme était donc actuellement en direction du Rukongai, il se laissait guider comme à son habitude par son instinct et du coup, il ne savait pas non plus exactement où il allait, pour ne pas dire pas du tout d'ailleurs. Tout ce qu'il savait, c'était qu'au bout d'un moment, il s'était retrouvé juste en face d'un homme qu'il avait déjà rencontré par le passé, le Vice-Capitaine de la 13ème Division, Kirito Akihito, quelle bonne surprise.

"Quelle bonne surprise. Pour vous dire la vérité, c'est un peu le hasard qui m'a guidé ici Kirito-Fukutaisho, mais j'en suis ravi."

Vous ai-je dit que lorsque Karot était arrivé, Kirito était en position assise et qu'il avait les yeux fermés mais qu'il avait tout de même reconnut Karot, comment? Le jeune homme n'en savait rien mais c'était tout de même assez impressionnant vous en conviendrez. Les yeux gris et les yeux bleus se rencontrèrent ensuite tandis qu'ils échangeaient ces quelques paroles que vous avez déjà pu lire. Le Vice-Capitaine de la 13ème Division invita le Vice-Capitaine de la 11ème Division à s'installer à côté de lui. Karot avait pu deviner que son interlocuteur était aussi un sabreur de grand talent comme il l'était lui-même... C'était sans doute de cela qu'il parlait lorsqu'il disait qu'il semblait que les deux protagonistes semblaient avoir une passion commune. Passons, le jeune homme s'assit donc sur cette roche que lui avait montré son ami avec un sourire tandis que ce dernier lui indiqua quelque chose d'un signe de tête... Voilà, il avait la confirmation que Kirito était bien un Sabreur comme l'était lui-même Karot. Il fallait dire qu'ils n'avaient pas vraiment eu la chance de faire vraiment connaissance au bal des Shinigami, à cause de Ue... Enfin bref, ne ressassons pas de tels souvenirs, le jeune homme était actuellement tout sourire tandis qu'il regardait son vis-à-vis.

"Oui il semblerait que vous soyez aussi Sabreur, je me trompe? Si tel est le cas, nous avons effectivement une passion commune. Etiez-vous en train de vous entraîner? J'aimerais beaucoup voir votre style de combat au Katana un peu plus tard."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Ven 20 Sep - 19:11

Dans le mille.
Kirito avait bel et bien vu juste. Son interlocuteur du moment était un sabreur, en effet, et il semblait par ailleurs ravi de cette rencontre au vu de son sourire. Akihiko trouvait cet homme rafraîchissant et plein de vie ce qui s'avérait être deux qualités qu'il appréciait particulièrement. Le vice-capitaine de la treizième division l'écouta alors poser ses questions pendant qu'il s'asseyait. Lorsqu'il eu terminé, Akihiko montra du doigt l'arbre effondré quelques mètres plus loin.
    Oui je m’entraînais effectivement. L'art du sabre est très difficile à apprendre mais il est également difficile de garder une maîtrise intacte et pour cela il faut continuer à s'entraîner sans relâche. Je suppose d'ailleurs qu'en étant à la onzième division vous devez vous même régulièrement vous exercer.

Kirito afficha un sourire entendu à son pair puis il poursuivit.
    En vérité à votre arrivée je méditais et c'est d'ailleurs pour cela que je vous ai entendu approcher. Saviez-vous que les sabreurs avaient une démarche bien particulière ? Je suppose que oui mais saviez-vous également qu'il est très facile de reconnaître cette démarche lorsque l'on parvient à méditer ? Peut être n'avez-vous pas encore exercé cette facette de l'art du Samouraï, c'est une branche moins connue mais elle permet de plonger son esprit dans un état de bien être et de concentration extrême. Vous devriez essayer à l'occasion.

Akihiko regarda ensuite son arme gisant sur le sol, puis il l'attrapa et la fixa dans son dos tout en restant assis.
    Pour ce qui est de mon style de combat j'ai suivi la voie du Kendo mais que j'ai quelque peu adapté à mes autres capacités au fur et à mesure des années. Je maîtrise ainsi certaines techniques anciennes qui datent du temps des samouraïs.

Kirito se redressa alors puis se plaça devant un gros rocher. Il posa la main sur la garde d'In'ki Kyuusei et fléchit légèrement le genou droit qui était un peu plus avancé. Il resta ainsi quelques secondes puis de manière fulgurante il dégaina son faucheur d'âme qui trancha net la roche dans la diagonale en deux parties égales. La lame avait traversé le bloc de pierre sans que celui-ci ne semble opposer la moindre résistance. Le vice-capitaine de la treizième division se retourna vers Karot et rajouta.
    Je maîtrise également d'autres techniques qui sont des créations personnelles. Je me base avant tout sur la rapidité des coups et leur imprévisibilité car je ne suis pas un combattant très endurant.

Lorsqu'il parlait de Kendo, Kirito était véritablement passionné et il exposait à tous sans retenue ce qu'il connaissait car il aimait partager, surtout quand il savait que son interlocuteur était aussi un connaisseur. Akihiko tendit un bras vers un autre rocher puis demanda finalement avec un sourire amusé.
    Et vous quel style adoptez-vous ?

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Sam 21 Sep - 1:45

Mon Style? Le Style Ryuu!


Karot put voir l'arbre effondré quelques mètres plus loin lorsque Kirito lui montra d'un geste du doigt... Alors c'était lui qui était à l'origine de cela, du bon travail de toute évidence... Eh bien, il devait être un Sabreur assez compétent, voire carrément fort. De toute façon, le jeune homme qu'était Karot ressentait de la puissance chez Kirito, ce n'était pas la mesure du Reiatsu ou quoi que ce soit du genre... C'était comme une odeur, une odeur que dégageaient plus ou moins les personnes selon leur force. Bien sûr ce n'était pas une odeur comme on en captait avec l'odorat, c'était beaucoup plus compliqué que cela, mais bref... Kirito confirma au Vice-Capitaine de la 11ème qu'il était effectivement en train de s'entraîner avant l'arrivée de ce dernier. Comme il le disait si bien, il fallait s'entraîner sans relâche pour avoir une réelle maîtrise en tant que Sabreur et surtout, pour la conserver. Pour ce qui était de Karot, pour s'entraîner souvent, ça c'était sûr qu'il s'entraînait souvent, tous les jours pendant plusieurs heures mais pas seulement à l'art du Zanjutsu... Il faisait des entraînements le plus complet possible, après tout... Il était avant tout Sabreur mais cela ne voulait pas non plus dire qu'il n'était que ça, il essayait de demeurer un combattant complet avec quelques spécialités.

"En effet, je m'entraîne tous les jours durant plusieurs heures. C'est le minimum à faire pour progresser et surtout pour ne pas perdre son niveau."

Pour ce qui était de ce que faisait exactement Kirito lorsque Karot était arrivé, il s'agissait de méditation... Alors c'était comme ça qu'il avait réussi à reconnaître Karot sans même ouvrir les yeux? Voilà qui était intéressant, il était vrai que le jeune homme ne s'était jamais intéressé à cela, enfin... Disons surtout qu'il n'avait jamais été approché en pleine méditation, ou très rarement. Oui, car le jeune homme méditait aussi beaucoup mais le plus souvent c'était pour communiquer avec Ryuu ou encore avec Tenryuu, enfin avec les différentes formes de son Zanpakutoh si vous préférez. Oui, les Sabreurs avaient une démarche bien particulière, Karot s'en était déjà aperçu avec le temps et avec l'expérience. Pour ce qui était de la reconnaître, Karot savait bien évidemment que lorsqu'on se concentrait vraiment on pouvait reconnaître certains sons qu'on ne pouvait reconnaître autrement... Mais au point de reconnaître une démarche, il avait vraiment un excellent développement des sens ce Kirito, impressionnant pour tout dire. Peut-être que Karot pourrait arriver à ce niveau de développement un jour? Sans doute avec de l'entraînement. Le jeune homme était tout sourire, tout comme son interlocuteur, ils se ressemblaient pas mal dans un sens comme déjà dit, c'en était presque surprenant.

"Je dois dire que je médite tous les jours pour entrer en communication avec mon Zanpakutoh bien que maintenant cela ne soit plus réellement nécessaire vu qu'on s'entend assez bien. Je savais aussi pour la démarche mais je ne pensais pas que la méditation pouvait permettre de distinguer la démarche d'un Sabreur de celle d'une personne lambda. On en apprend tous les jours, j'étudierai cette facette de l'art du Samouraï au plus vite."

Il fut ensuite question de ce qui intéressait le plus le jeune homme qu'était Karot dans cette conversation, l'art du Katana en lui-même... Le style d'Akihiko était donc initialement basé sur le Kendo? Initialement car le jeune homme avait effectué des modifications sur ce dernier... Intéressant, il maîtrisait aussi des techniques anciennes qui dataient du temps des Samouraïs, de plus en plus intéressant tout ça. En plus de cela, il s'avérait que le Vice-Capitaine de la 11ème Division qu'était Karot Ryuu allait avoir une démonstration des capacités de Sabreur de son nouvel ami. Une sorte de Iai qu'il venait de faire et qui avait tranché un rocher en deux comme si c'était du beurre. Rapidité et coups imprévisibles hein? Intéressant. C'était désormais à Karot de montrer ce dont il était capable... Il se leva alors et se dirigea vers le rocher que lui avait montré Kirito. Une fois devant, il mit un coup rapide et puissant qui trancha le rocher sans aucune résistance, inutile de montrer une technique pour un simple rocher après tout. Il se retourna ensuite vers Kirito avec un sourire et en le regardant, il rangea ensuite son Katana dans son fourreau car il n'en avait plus besoin pour le moment et s'approcha du Vice-Capitaine de la 13ème Division, toujours tout sourire.

"Pour ma part, mon style est un style ancestral qui se transmet dans ma famille depuis des générations. Le style Ryuu qui emprunte la plupart de ses gestes au Dragon. Assez imprévisible, qui mêle puissance et rapidité. Il serait intéressant que nous nous entraînions ensemble un jour, à l'occasion si cela vous dit. Je me demandais... Cela vous dérangerait-il si nous nous tutoyions?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Sam 21 Sep - 2:43

Comme il le pensait Karot semblait lui aussi régulièrement méditer mais il le faisait apparemment dans le but de communiquer avec son faucheur d'âme et par conséquent il n'exploitait que partiellement les possibilités qu'offraient la méditation. Mais il apprendrait avec le temps car s'il y avait bien un art qui nécessitait du temps c'était celui-là et puis il était très difficile d'enseigner cette compétence car cela demandait également beaucoup de patience. Mais il pouvait semer des graines tout de même pour placer le jeune homme dans la bonne direction.
    La méditation est très importante en effet, et communiquer avec ton Zanpakûto n'est qu'une des nombreuses possibilités que t'offre la méditation. Essaie d'élargir ton champs de réception à tout ce qui t'entoure et tu seras sans doute surpris du résultat.

Kirito afficha un sourire serein à Karot en guise d'encouragement. Puis il le regarda alors ensuite se lever puis frapper à son tour la roche et la fendre aussi facilement que lui-même venait de le faire un peu plus tôt. Il l'écouta ensuite parler du style Ryuu avec attention et même si ce sabreur possédait des techniques appartenant à un répertoire d'une famille précise son style ressemblait finalement assez à celui de notre jeune héros qui commençait presque à être troublé par tant de ressemblance entre eux deux – schizophrénie mise à part bien entendu -. Puis soudain son vis à vis lui proposa de le tutoyer. La personnalité calme du vice-capitaine n'y voyait pas d'inconvénient.
    Pas de soucis. En dehors du cadre professionnel tu peux même m'appeler Akihiko, le protocole n'a de valeur que dans certains cadres. Ah et tant qu'on y est je ferais mieux de te prévenir dés à présent mais sache que tu ne tombera pas forcément sur moi à tous les coups.

Kirito afficha un sourire mystérieux à son interlocuteur puis il se rassit sur une roche non loin.
    Pour ce qui est de s'entraîner ensemble ce sera avec plaisir. Nous semblons avoir un niveau similaire, en tout cas c'est ce que je ressens, et donc on ne pourra que s'améliorer en s'affrontant. Tu as d'autres domaines de prédilection ? Pour ma part je me défends plutôt bien en kîdo actuellement, d'ailleurs tu as sans doute dû le remarquer lors du bal des shinigamis...

Kirito marqua une brève pause repensant soudainement au bal et à ce qu'il s'était produit là bas. Il regarda alors l'homme face à lui d'une manière insistante. Décidément ce type lui ressemblait beaucoup... Peut-être était-ce juste une coïncidence. Puis soudain il se souvint qu'il était en compagnie d'un autre vice-capitaine et que ce dernier ne voulait sans doute pas parler travail surtout une fois sorti de la paperasse qui était leur lot quotidien à tous deux également. Il fallait s'entraîner dans la vie mais il fallait apprendre à se détendre aussi et c'est pourquoi Kirito fit une proposition surprenante à son collègue et nouvel ami.
    Après mon entraînement je comptais me rendre à une source chaude naturelle non loin de là. Je l'ai découverte lors de l'un de mes entraînements pour maîtriser la puissance de mon masque de Hollow. Tu veux te joindre à moi ? J'ai stocké là bas de quoi se rafraîchir également.

Kirito réalisa alors que son acolyte ne savait peut être pas qu'il était un Vizard en fait... Bah tant pis ! Ce n'était pas bien grave il l'aurait appris tôt ou tard de toute manière. Qu'allait répondre le vice-capitaine à cette invitation ? Quelque part Akihiko avait l'impression de se trouver face à son petit frère ce qui d'ailleurs était relativement illogique car Karot arborait un physique plus âgé que notre jeune héros...

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Sam 21 Sep - 15:40

Des Sources Chaudes? Cool!


Oui, comme le disait Akihiko, la méditation était quelque chose de très important, mais il était vrai que Karot n'y avait jamais pensé pour faire autre chose que pour communiquer avec son Zanpakutoh... A tort ou à raison d'ailleurs. Le jeune homme en face de lui l'avait invité à essayer d'élargir son champ de réception à tout ce qui l'entourait les prochaines fois qu'il méditerait... Une idée assez intéressante, ce n'était pas comme si cela allait coûter quelque chose au jeune homme que de tenter d'atteindre un nouveau palier dans l'art de la méditation... Art qu'il chérissait plus que bien d'autres pour tout vous dire, et il avait ses raisons pour cela. Premièrement, la méditation était celui qui permettait de communiquer avec Ryuu et Tenryuu et donc avoir une entente supérieur à la moyenne avec son Zanpakutoh, mais surtout... Même s'il ne l'avait pas à Akihiko, cela lui permettait de se remémorer avec précision les moments qu'il avait pu passer avec ses parents avant leur mort, mais personne ne le savait ça. Bon, passons, Akihiko autorisa Karot à le tutoyer et à l'appeler par son prénom en dehors du cadre professionnel, il avait bien sur la valeur du protocole... Par contre, ne pas forcément tomber sur lui à tous les coups... Dédoublement de personnalité?

"Oui j'essaierai. Ah? Tu es atteint d'un dédoublement de la personnalité ou quelque chose du genre?"

Akihiko avait affiché un sourire mystérieux pendant quelques secondes avant d'aller se rasseoir sur la roche qui se trouvait non loin de là, hum... Cela promettait d'être intéressant si ce dernier était atteint d'un dédoublement de la personnalité, c'était toujours intéressant de voir à quel point une même personne pouvait changer lorsqu'elle avait un dédoublement de sa personnalité, je vous assure. Cela pouvait cependant aussi être des plus effrayants selon la deuxième personnalité. Karot se demandait bien comment était la deuxième personnalité de son ami... Elle ne devait pas être très dangereuse, enfin pas un danger public quoi car, à moins qu'il ne contrôle parfaitement son dédoublement de personnalité, il aurait déjà eu des problèmes pour violence au sein du Gotei 13 ou une connerie du genre. Passons, comme le Vice-Capitaine de la 13ème Division le disait si bien, les deux jeunes hommes semblaient avoir un niveau assez similaire ce qui leur permettrait assurément de s'améliorer de manière optimale s'ils s'affrontaient. Pour ce qui était des autres domaines de prédilection... Le jeune homme avait une certaine maîtrise du Hakuda mais il fallait qu'il améliore encore cette dernière car il ne trouvait pas qu'il avait assez de maîtrise par rapport à cet art.

"Eh bien, on peut dire que j'ai une certaine maîtrise du Hakuda mais je suis encore en train de perfectionner mon style. Et j'ai en effet eu un bon aperçu de ce que tu pouvais faire au niveau du Kido lors du bal."

Alala, ce bal qui avait été gâché, ce n'était pas forcément que des mauvais souvenirs car il avait rencontré des gens intéressants, bien qu'il n'avait pas pu faire connaissance avec qui que ce soit, pas réellement en tout cas, mais la finalité était assez dommage quoi qu'il en soit. Cela n'enleva pas pour autant le sourire du visage du jeune Shinigami, loin de là. Tandis que Karot pensait du coup légèrement au bal, Akihiko lui fit une proposition des plus intéressantes encore une fois, des sources chaudes, enfin une mais vous m'avez bien compris... Vous savez que les sources chaudes c'était un peu comme le paradis sur Terre? Enfin sur Soul Society devrait-on peut-être dire mais pour ce que ça change, autrement dit rien, inutile d'en faire toute une histoire. Son masque de Hollow? Attendez! Akihiko était un Vizard? Waw! Ce mec était vraiment trop cool, Sabreur, Vizard, Vice-Capitaine... A part le fait que Karot était encore un Shinigami, ils n'avaient pas grand chose de différents les deux protagonistes là, étrange non? Bref, après un bon entraînement il n'y avait sans doute rien de mieux que des sources chaudes, Karot se souvenait que cela lui arrivait d'aller dans des sources chaudes avec son père après leurs entraînements, le bon vieux temps...

"Eh bien, ce serait avec plaisir. Il y a tellement longtemps que je n'ai pas été dans une source chaude. J'y allais toujours avec mon père quand j'étais petit. Je te suis donc, dis moi juste par où nous devons aller."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Sam 21 Sep - 16:47

Un sourire ravi apparut sur les lèvres du vice-capitaine de la treizième division lorsque son acolyte du jour accepta l'invitation. Puis alors qu'il parlait, il mentionna soudain son père. Kirito garda son sourire mais il regarda Karot puis lui répondit avec dans la voix ce qui pouvait trahir une pointe de tristesse.
    Je n'ai jamais eu de père, ni de famille, ni d'amis à la Soul Society... Il a fallu attendre que je rentre au Seireitei pour que les choses commencent à s'améliorer.

Akihiko marqua une pause, il se redressa alors et ramassa ses affaires dans un sac qu'il enfila en bandoulière puis il indiqua d'un bras le chemin vers la source chaude. Les deux hommes parleraient en marchant. Alors qu'ils avançaient Kirito reprit mais cette fois sans la moindre trace de tristesse.
    Pour répondre à ta question en vérité oui je suis atteint d'une forme de schizophrénie assez poussée qui fractionne mon identité en deux personnalités différentes. Parfois je suis tel quel, parfois je suis un peu plus...

Il chercha ces mots et ajouta.
    ...brut de décoffrage. Il y a un moyen pour nous distinguer toutefois. Je possède des yeux gris, l'autre possède des yeux bleus. J'ignore ce qui est à l'origine de ce changement physique mais c'est comme ça. Si tu es doué en détection de reiatsu tu peux d'ailleurs également réussir à nous distinguer.

Ils avançaient tranquillement dans une forêt de grands pins qui laissait filtrer quelques rayons de soleil. Les conifères environnants prodiguaient au lieu une odeur bien particulière qui était agréable à sentir. Au loin on pouvait distinguer les bords d'une falaise et c'était vers cet endroit qu'ils se dirigeaient justement. Kirito repensa soudain à l'une des remarques de Karot. En effet, le jeune homme avait dit parvenir à utiliser le Hakuda et même si cela n'était pas très surprenant quand on savait qu'il se trouvait à la onzième division en définitive, ça restait impressionnant. Akihiko lui-même avait voulu apprendre ce style de combat mais il y parvenait difficilement.
    Pour revenir sur le combat pour ma part je ne maîtrise que les bases du Hakuda. Lorsque je suis arrivé à la Soul Society j'étais capable de pratiquer du Taekwondo assez instinctivement. Je suppose que durant ma vie humaine je devais en faire... Puis quand je suis entré à l'Académie du Seireitei j'ai alors essayé de mêler le Hakuda avec cet d'art martial mais à vrai dire je n'y suis pas parvenu efficacement. En tout cas pas autant que pour mêler le Zanjutsu avec le Kendo. Pourtant, je pense que le mélange de ces deux genres de combat peut être ravageur mais parvenir à maîtriser convenablement tout cela s'avère très complexe car cela demande beaucoup d'entraînements. Or j'accorde actuellement beaucoup de temps pour m’entraîner au sabre mais aussi pour maîtriser mes pouvoirs de Hollows et par conséquent il devient vraiment difficile de pouvoir tout faire. J'essaie d'être polyvalent mais lancer un kidô, donner un coup de Zanjutsu, donner un coup de Hakuda ou bien même tirer un Cero nécessite un savoir faire très différent !

Kirito se tut attendant la réaction de son ami alors qu'ils continuaient à marcher tranquillement, s'approchant de la source chaude. D'ailleurs un bruit de cascade se faisait également entendre non loin, cela signifiait qu'ils étaient presque arrivé. Akihiko d'habitude n'était pas de nature bavarde, enfin pas cette personnalité timide en tout cas, mais avec Karot il se sentait bien et il avait la sensation de pouvoir lui faire confiance. Appelez cela de naïveté si vous le souhaitez. Kirito analysait tout le temps tout son environnement et toutes les personnes qu'il croisait et dans le vice-capitaine de la onzième division il voyait un ami, quelqu'un de droit en qui on pouvait croire et qui aurait sans aucun doute un avenir brillant au Seireitei.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Dim 22 Sep - 3:16

Il Est Dur D'Être Polyvalent.


Alors comme ça Akihiko n'avait jamais eu de famille ni d'amis à Soul Society? Pas avant d'entrer au Seireitei en tout cas... C'était un peu tout l'inverse du jeune homme qu'était Karot sur ce point, disons que ce dernier avait toujours été bien entouré jusqu'à ce qu'il entre au Seireitei plus ou moins... Car il avait perdu ses parents et qu'il s'était alors retrouvé seul et sans repères ni rien... Heureusement qu'il s'était vite adapté et que, malgré son aspect assez bourrin, la 11ème Division avait été là pour le soutenir à sa façon... En lui rendant la vie impossible en résumé, cette pensée fit sourire le jeune homme, que de souvenirs. Le jeune Karot avait cependant pu déceler qu'il y avait une pointe de tristesse dans les paroles de son ami, normal me direz-vous dans un sens... Puis, il changea de sujet après s'être redressé et avoir ramassé ses affaires, les mettant dans un sac en bandoulière tout en indiquant le chemin... Pour dire la vérité, ils étaient déjà en train de marcher quand il finit par lui révéler qu'il était atteint de schizophrénie pour résumer. Un trait distinctif? Les yeux apparemment, un avait les yeux gris et l'autre les yeux bleus, impressionnant et intéressant. Karot se demandait comment était cette deuxième personnalité exactement, mais il finirait sans doute par la voir un jour de toute façon.

"Ah oui, eh bien au moins je ne serai pas surpris si je te vois agir différemment. Et puis je n'aurai qu'à regarder tes yeux. Parce que je suis plutôt en détection de Reiatsu pour tout dire."

Tiens, ils étaient maintenant dans une forêt de grands pins, seuls quelques rayons de soleils réussissaient à passer à travers ces derniers d'ailleurs. Autant dire qu'ils étaient à l'abri du soleil, chose qui faisait plutôt du bien étant donné que ce dernier commençait à pas mal taper, c'était les beaux jours en ce moment... Mais sans doute plus pour longtemps, quoi que... Passons, le temps n'était pas vraiment ce qui était le plus important pour le moment... Il y avait aussi une odeur des plus agréables mais aussi des plus particulières qui était présente en ces lieux. Karot n'aurait cependant pas pu décrire avec précision cette odeur, tout ce qu'il pouvait affirmer était qu'elle était agréable mais ça, vous le saviez déjà. Plus loin? C'était les bords d'une falaise que le jeune homme avait l'impression de voir... Il se doutait alors que c'était en ces lieux que son ami Akihiko voulait l'emmener. Si tel n'était pas le cas, cela serait un peu décevant au tout début mais peut-être qu'il l'emmènerait alors dans un endroit encore mieux. Qu'importe, le jeune Vice-Capitaine de la 11ème Division avait confiance en son interlocuteur du jour. Cela promettait d'être une journée beaucoup plus intéressante que tout ce qu'aurait pu prévoir Karot et ça, c'était plutôt cool pour tout dire.

Akihiko donna alors quelques détails à Karot sur ce qui était de sa façon de combattre... Enfin, surtout sur le fait que ce dernier ne maîtrisait que les bases du Hakuda, il fallait dire que ce n'était pas vraiment facile de totalement maîtriser le Hakuda, le jeune homme lui-même avait pas mal de problèmes pour totalement le maîtriser, il en était même très loin... Quand il voyait à quel point Shinjirô, son Capitaine, était puissant lorsqu'il se battait au corps-à-corps, il avait vraiment l'impression d'être un gosse de 10 ans qui regardait un maître en Arts Martiaux et qui ne pouvait être qu'impressionner. Bon, c'était un peu abusé dans un sens, mais c'était pour que vous compreniez le fossé qu'il y avait entre eux au niveau de la maîtrise du Hakuda. Pour ce qui était de l'ami de Karot, ce dernier lui expliqua qu'il avait tenté de mélanger le Taekwondo, qu'il maîtrisait instinctivement depuis bien longtemps, au Hakuda... Les résultats n'avaient cependant pas été des plus concluants, il fallait dire que ce n'était pas forcément facile comme cela l'était pour mélanger son propre style à l'épée avec le Zanjutsu enfin... Pour Karot et Akihiko cela avait été simple de toute évidence. Et puis, être polyvalent c'était sacrément dur vous savez! Oh! Il y avait un bruit de cascade, trop cool! Ils étaient donc sans doute bientôt arrivés, non? Plus la journée passait, plus le sourire de Karot s'élargissait, c'était vraiment une bonne journée.


"Pour ma part je me concentre surtout sur le Hakuda et le Zanjutsu mais ce que je veux vraiment devenir c'est un combattant polyvalent avec une ou deux spécialités. Cependant, je pense qu'avec de l'entraînement, mélanger le Taekwondo avec le Hakuda aura sans doute un effet des plus dévastateurs. Cela n'a rien à voir mais, j'entends le bruit d'une cascade... Cela signifie-t-il que nous sommes presque arrivés?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Dim 22 Sep - 15:45

Ils continuaient à marcher tranquillement tout en discutant. Kirito remarqua que son ami semblait regarder avec attention et curiosité l'environnement qui les entourait. Il lui fit d'ailleurs part du fait qu'il entendait le bruit d'une chute d'eau et demanda s'il était bientôt arrivé. Akihiko fut amusé par cette remarque qui démontrait que le vice-capitaine était quelque peu impatient, comme un enfant pressé en fait.
    Oui nous y sommes presque. Il nous faut juste passer derrière le rocher là bas.

Annonça-t-il en pointant du doigt un gros bloc rocheux qui allait bientôt leur barrer la route. Ils s'avancèrent alors puis Akihiko d'un bond se retrouva en haut du bloc et sourit devant le spectacle qui s'offrait à lui. Il attendit que Karot le rejoigne puis il balaya son bras devant lui de sorte à montrer les environs et il ajouta avec un grand sourire.
    Bienvenue dans mon petit coin de paradis.

Le lieu était sauvage car la végétation était abondante mais au milieu de tout cela on pouvait voir un grand bassin d'eau chaude qui dispensait un brouillard léger sur une partie de la zone. L'endroit était en fait dans une sorte de cuvette naturelle et donc à l'abri des regards et difficilement trouvable. D'un côté le bassin donnait vers la forêt en s’écoulant à travers des fissures dans un bloc de roche et de l'autre côté il était délimité par une falaise qui surplombait le lieu. D'ailleurs, de cette falaise un petit ruisseau se jetait dans la source d'eau chaude – d'où le son de cascade qu'ils avaient entendus précédemment - ce qui provoquait un phénomène d'évaporation permanent lorsque l'eau fraîche du ruisseau entrait en contact avec la surface du bassin naturel. Au milieu dudit bassin on pouvait également observer un phénomène de remontée d'eau qui semblait manifestement très chaude.
    J'espère que l'endroit te plaît et je compte sur toi pour ne pas dévoiler mon lieu de repos à n'importe qui.

Kirito fit un clin d’œil complice à Karot puis il lui indiqua du doigt un rocher plat qui se trouvait juste à côté du bassin.
    Mais bon le meilleur moyen de se détendre c'est encore de tester. Tu peux poser tes affaires sur le rocher là bas.

Kirito se déplaça d'un shunpo jusqu'au bloc de pierre en question. Il retira son sac en bandoulière puis il décrocha ensuite In'ki Kyuusei qu'il déposa sur le sol avec délicatesse. Ensuite il se dévêtit tranquillement pliant ses affaires et les déposant à terre. Il reprit ensuite son katana et le reposa sur les vêtements pour ne pas laisser l'arme sur le sol. Cela ne pouvait pas l’abîmer il le savait mais il n'aimait pas voir In'ki Kyuusei traîner sur la roche tel un vulgaire objet. Son Zanpakûto méritait bien plus que cela.
Akihiko s'étira alors laissant apparaître un corps svelte et jeune mais étonnamment musclé au vu de sa stature. Quelques cicatrices parcouraient également sa peau. Certaines étaient récentes, d'autres semblaient ancienne et ne disparaîtraient donc sans doute jamais. Kirito s'avança ensuite vers l'eau puis il rentra dans le liquide doucement pour s'habituer à la chaleur de l'eau. Lorsqu'il parvint à s'immerger totalement dans le bassin il se déplaça un peu et passa sa main entre deux rochers d'où il sortit une bouteille de saké. Il regarda le vice-capitaine de la onzième division d'un air complice et sourit.
    Bon je n'ai pas de verres malheureusement mais si boire au goulot ne te dégoûte pas je peux t'assurer que c'est l'un des meilleurs saké que tu pourras trouver au Seireitei. A toi l'honneur.

Akihiko s'adossa au bord du bassin puis tendit la bouteille à son acolyte du jour.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Sam 28 Sep - 0:54

Un Petit Coin De Paradis.


Un enfant pressé? Oui, le jeune homme qu'était Karot était un véritable enfant qui avait faim de découvertes en tout genre... Il était aussi excité qu'un enfant qu'on emmenait en vacances en tout cas, peut-être était-ce ridicule mais il était ainsi et au moins il ne s'ennuyait pas facilement et il était facile de lui faire plaisir, il y avait toujours du positif dans ce qui pouvait sembler négatif après tout. En plus, Akihiko lui avait dit qu'ils étaient presque arrivés, c'était juste derrière un gros bloc rocheux dont ils s'approchaient petit à petit. Eh bien, le paradis les attendait derrière ce rocher? Karot avait envie de se précipiter mais il résista à cette envie tout en suivant son ami calmement, son excitation tout de même assez palpable. Heureusement que le Vice-Capitaine de la 11ème Division avait appris à contenir la plupart de ses émotions sur le champ de bataille, bien qu'il ne pouvait pas toujours les contenir pour dire la vérité, il avait une personnalité assez particulière après tout. Aussi innocent qu'un animal à la naissance mais aussi féroce que ce dernier en cas de danger. Un homme des plus étranges que peu de personnes parvenaient réellement à comprendre. Beaucoup pensaient le connaître, mais peu le connaissaient vraiment... Cela avait des avantages et des désavantages, comme tout...

"Ah oui, c'est vraiment un petit coin de paradis!"

Pour preuve, après avoir sauté sur le rocher en question, Karot put voir s'étendre devant lui un endroit des plus sauvages mais aussi des plus tranquilles... Comment expliquer cela? Une végétation qui poussait librement et en abondance et, au milieu de cela, un bassin d'eau qui dégageait un léger brouillard au centre de cette végétation si propre à la faune sauvage... Un endroit qui était difficilement trouvable de toute évidence mais qui valait le coup de le chercher pendant des jours entiers, voire même plus. Le bruit de cascade était encore plus présent que précédemment et le Vice-Capitaine de la 11ème Division savait maintenant pourquoi! Un petit ruisseau qui se jetait dans la source, ceci expliquait cela comme le disait le proverbe ou une phrase toute faite. Si l'endroit lui plaisait? Karot avait littéralement des étoiles dans les yeux! Dévoiler ce lieu à quelqu'un? Karot savait garder les secrets! Mais même si ça semblait magnifique et tout ça, comme le disait si bien Akihiko, le meilleur moyen de vraiment apprécier l'endroit était de tester ces sources. Le jeune homme alla donc poser ses affaires sur le rocher que son ami lui avait indiqué, avec précipitation pour tout dire mais il ne tomba pas ni rien, bien heureusement... Un vrai gosse ce Karot!

"Ne t''inquiètes pas, je resterai muet à propos de cet endroit... Et j'adore le lieu d'avance!"

Karot avait couru vers le bassin et avait sauté comme un gosse encore une fois, mais d'un élégant plongeon et non d'une grosse bombe! Il réservait la bombe pour un peu plus tard. L'eau était vraiment chaude, c'était des plus agréables, pas le genre de choses dont on avait envie de se plaindre. Bien entendu, Karot s'était déshabillé et tout le reste, son Zanpakutoh déposé sur ses affaires pour qu'il soit bien au chaud car ce dernier n'aimait pas être seul. Pour ce qui était du corps de Karot, il était des plus musclés malgré son visage assez androgyne, oui il ne fallait pas se fier aux apparences, je ne vous l'avais jamais dit? D'ailleurs, le corps de Kirito aussi était assez musclé contrairement à ce qu'on aurait pu penser en premier lieu. D'ailleurs, ce dernier avait fini par rejoindre le jeune homme qu'était Karot dans l'eau et il sortit alors quelque chose de vraiment magnifique... Du saké! Karot n'était pas un alcoolique mais un bon Saké n'était jamais de refus pour un homme, encore moins pour un membre de la 11ème Division. L'un des meilleurs Saké du Seireitei? Et Karot allait pouvoir en boire le premier? Trop cool! Il remercia son ami et commença à boire au goulot, lui dégoûté? Il en fallait beaucoup plus que ça et, ce Saké était vraiment exquis. Il tendit la bouteille à son ami tout sourire.

"En effet, ce Saké est vraiment bon! Tu as vraiment trouvé un endroit magnifique. Comment t'as fait? Je sais que c'était lors d'un de tes entraînements mais t'as trouvé cet endroit par pur hasard? D'ailleurs, tu te sens vraiment différent quand tu prends conscience que tu as un Hollow en toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Lun 7 Oct - 17:52

Kirito regardait amusé Karot qui semblait véritablement ravi de se trouver dans ce lieu. C'était amusant de voir ce vice-capitaine adopter un comportement qu'on pouvait presque considérer comme enfantin mais bon au final cette attitude était en vérité très semblable à la seconde personnalité de notre jeune héros qui aujourd'hui n'était pas aux commandes du corps. Lorsque Akihiko tendit le saké à son nouvel ami il sentit qu'il venait encore de marquer un point car les yeux de Ryuu se mirent littéralement à briller devant la bouteille. Il l'observa alors boire et apprécier le précieux liquide qui provenait d'un cru dont Akihiko gardait jalousement l'origine – car elle se trouvait en réalité sur Terre et non à la Soul Society.
    Ravi que le saké te plaise !

Kirito prit à son tour la bouteille et but une longue gorgée qui lui fit le plus grand bien. Puis soudain son acolyte du jour voulu savoir comment il connaissait ce lieu. Instinctivement Akihiko jeta un regard à la chute d'eau qui se jetait dans le bassin et se frotta l'arrière de la tête un peu gêné.
    Eh bien à vrai dire... C'est un pur hasard qui a mené mes pas ici. Depuis que je m'entraîne à canaliser Heathcliff mon Hollow intérieur je trouve des endroits déserts dans le Rukongaï pour éviter d'être importuné mais surtout pour ne pas faire d'éventuel blessés. Techniquement je pourrais m'entraîner au Seireitei en fait mais en venant dans des endroits déserts je me sens beaucoup plus serein et mon entraînement n'en est que plus efficace. Mais bon revenons à ta question.

Akihiko indiqua ensuite la chute d'eau à Karot.
    Tu vois la cascade là, eh bien en vérité c'est de ma faute si elle s'écoule dans ce bassin... Il y a quelques mois je suis venu m'entraîner juste en haut de la falaise ici. Je n'avais pas du tout vu ce lieu mais à un moment un coup que j'ai porté avec mon énergie de Vizard est venu lézarder la falaise qui s'est alors écroulée en grande partie. En me déplaçant j'ai découvert sous les débris cette source d'eau chaude qui devait être dans une grotte cachée et le ruisseau qui passait auparavant là-haut à été dévié par mes dégâts et vient désormais s’écouler ici. Je ne dirais pas que j'ai crée l'endroit mais indubitablement j'ai participé à sa formation... Et puis je ne regrette rien car après avoir nettoyé le lieu de tous débris il s'est avéré être particulièrement plaisant comme tu peux le constater et j'en ai fait mon repère secret.

Kirito sourit franchement à Karot puis il lui tendit à nouveau la bouteille afin que le vice-capitaine de la onzième puisse boire. Puis il enchaîna ensuite.
    Pour répondre à tes questions concernant mon statut de Vizard vraisemblablement la plupart des personnes sont troublées, voire ébranlées, par la présence d'un Hollow dans leur propre corps. Pour ma part cela ne m'a pas perturbé outre mesure, sans doute car je souffre déjà d'un désordre mental qui étonnamment pour une fois semble m'avoir préparé à un tel choc. Malgré tout on se sent différent oui et ce n'est quand même pas facile d'accepter cette nouvelle entité. D'ailleurs, il est encore plus difficile de dompter la puissance qui en émane car elle peut échapper à notre contrôle. Je ne sais pas si tu en as entendu parler mais une Vizard, dénommé Otsu, à récemment périt à cause de ces débordements. Être un Vizard est un sacré plus mais utiliser ce pouvoir présente de très nombreux risques...

Kirito se tut alors attendant les réactions de son ami. Il avait parlé sur un ton calme et pas dramatique, au contraire même sa voix était enjouée. Le sujet qu'il abordait était grave mais pour le moment il n'y avait dans son cas pas matière à s'inquiéter. Il vivait en harmonie avec Heathcliff ces derniers temps et se ronger les sangs maintenant était donc inutile.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Mar 8 Oct - 1:41

Hum! Ca A L'air Intéressant!


Le jeune homme était de toute évidence un véritable gamin dans un corps d'adulte, enfin... D'adulte, c'était vite dit hein... Il ne faisait que 18 ans après tout et il n'avait que 180 ans, il se considérait encore comme étant très jeune... Quand on savait qu'il y avait certaines personnes qui avaient déjà dépassé le millénaire au sein du Gotei 13, Karot était vraiment un gamin du haut de ses 180 ans, vous ne pensez pas? Mais plus important que ça, enfin... C'était surtout qu'il n'était pas vraiment nécessaire de débattre sur l'âge du jeune homme plus longtemps en fin de compte, n'est-ce pas? Passons donc, le Saké lui plaisait beaucoup en effet, c'était un goût qu'il n'avait encore jamais expérimenté jusqu'à ce jour, pourtant il en avait goûté des Saké par le passé... D'où ce dernier pouvait-il bien provenir? Kirito avait vraiment des choses surprenantes sous la manche, ou derrière un rocher... Peut-être qu'il avait un fournisseur spécial ou un truc du genre? Ou peut-être qu'il le faisait lui-même? Il y avait tant de possibilités que Karot préféra arrêter de réflechir, le plus simple serait de demander mais... Déjà que son ami lui avait montré son lieu secret, il n'allait pas en plus lui révéler d'où venait un aussi bon Saké! Il ne fallait pas non plus abuser de la gentillesse des gens. Karot profiterait simplement de cette journée avec un bon ami pour boire un bon Saké dans un bel endroit.

Puisqu'on parlait de cet endroit justement, Akihiko était en train d'expliquer à Karot comment il avait “découvert” ce lieu, une histoire qui allait sans aucun doute beaucoup intéresser le jeune Shinigami, ce dernier étant d'une curiosité hors du commun, comme vous l'aurez peut-être déjà remarqué par vous-même d'ailleurs., alors? Pour commencer, c'était un hasard qui l'avait mené en ces lieux, cela n'était pas vraiment étonnant en même... Si on pouvait trouver cet endroit sans chance et sans une partie de hasard, ce ne serait plus un lieu secret, il serait trop facile d'accès. Karot apprit aussi que Kirito préférait s'entraîner à la maîtrise de son masque dans des endroits déserts, il y avait moins de risque en même temps. Et son ami lui indiqua ensuite la chute d'eau... Mais pourquoi donc? Etait-elle importante? Apparemment oui, c'était sa faute si elle s'écoulait dans ce bassin? Comment ça? Il fallait attendre les réponses jeune homme! Ah, Akihiko avait réussi à carrément lézarder la falaise et la faire s'écrouler? Et ensuite il avait trouvé ce petit coin de Paradis? Eh mais il était grave chanceux en fait! Par un pur hasard, il avait participé à la formation d'un Paradis sur Terre, enfin... Vous m'avez compris. Karot avait les yeux qui brillaient pendant l'histoire, un vrai gosse je vous dis, il ne pouvait pas contrôler cela après tout, il pouvait se détendre autant en profiter.


“Eh bien! J'aurais trop aimé voir ça, ça devait être cool! Et puis avoir participé à la formation d'un tel Paradis... Trop bien!”

Après cela, Kirito avait sourit à Karot, qui n'arrêtait pas de sourire depuis tout à l'heure, tandis que ses yeux ne cessaient de briller depuis qu'ils étaient arrivés ici. Il lui tendit la bouteille de Saké, ah oui... Ce fameux Saké si bon, trop cool! Karot but quelques gorgées, de grosses gorgées tout de même mais il ne voulait tout de même pas finir la bouteille de son ami. Pendant qu'il buvait d'ailleurs, Akihiko avait commencé à répondre aux questions de Karot par rapport à sa situation de Vizard. Oh! En était-ce à ce point? Bien entendu, le Vice-Capitaine de la 11ème Division pouvait comprendre que ce ne soit pas agréable d'apprendre qu'on avait un Hollow en soi mais... De là à être carrément ébranlés... Enfin bref, cela n'avait pas trop dérangé l'ami de Karot pour sa part, et tant mieux me direz-vous, non? Enfin bref, le jeune hommese demandait comment il réagirait si lui-même apprenait qu'il avait un Hollow en lui? Bah il le prendrait sûrement bien, ça ne servait à rien de s'apitoyer sur son sort de toute façon, on avait un Hollow en soi et? On était pas pour autant différent. Ah mais quand même! Une Vizard nommée Otsu avait récemment perdu la vie à cause des débordements que pouvaient causer la puissance difficile à contrôler du Hollow intérieur? Eh bah! C'était toute une histoire tout ça, mais ça ne faisait pas vraiment peur au jeune homme qui souriait toujours autant. Il repassa la bouteille à son ami.

“Eh bien, ça a l'air d'être toute une épopée tout ça. Mais après c'est comme tout hein, il faut s'adapter dans la vie, il arrive parfois des choses qu'on ne peut pas contrôler. Après je dis ça, mais ça ne m'est pas arrivé donc je ne peux pas prétendre comprendre, pas complètement en tout cas! Haha! Et puis pour moi Vizard ou Shinigami, du moment que t'es cool, on est potes et toi, t'es cool! Faudra que tu me montres ton masque un de ces quatres d'ailleurs, peut-être le jour où on se battra, qui sait?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Jeu 10 Oct - 15:35

Akihiko voyait les grands yeux de Karot boire ses paroles. Ce lieutenant était la curiosité incarnée et son âme d'enfant faisait plaisir à voir. Il était agréable d'être en sa compagnie, très agréable, à tel point que soudainement alors que Ryuu réagissait à ses propos les pupilles de notre jeune héros virèrent soudainement au bleu azur et un sourire plus jovial encore apparut sur ces lèvres. La seconde personnalité désormais aux commandes du corps ne se soucia pas de savoir si son ami avait compris le changement et elle enchaîna aussitôt sur un ton bien plus franc et décontracté qu'auparavant.
    Je suis d'accord avec toi mec, ce qui compte c'est d'être cool ! Tu me plais bien toi aussi en tout cas. Pour ce qui est de mon masque de Hollow tu le verras sans aucun doute prochainement. Ça me tenterait bien de t'affronter là maintenant mais le lieu ne s'y prête pas du tout et j'aimerais pas abîmer mon petit coin de Paradis !

Akihiko saisit la bouteille que Karot lui tendait et il but une nouvelle gorgée. Puis au lieu de la tendre à nouveau à son acolyte il la rangea dans sa cache car il avait une idée bien précise en tête et il ne voulait pas abîmer son précieux saké.
    Dit moi, ça te tenterait de faire un truc complètement idiot, mais très amusant.

Un sourire taquin apparut sur le visage de notre jeune héros qui disparut alors soudainement de l'eau. Avant même que les gouttes qui s'étaient soulevés sous l'impulsion de son shunpô ne retombe dans le bassin le vice-capitaine de la treizième division apparut soudainement en haut de la falaise, qui faisait tout de même dans les vingt mètres de haut, et il adoptait une posture de conquérant. De là où Karot le voyait il était à contre jour et la lumière du soleil qui provenait de derrière lui donnait à la scène un côté solennel tandis que la voix de Kirito résonna avec puissance.
    Je te défie dans un concours de...bombes !

Le changement de personnalité bien qu'ayant eu lieu en douceur était tout de même radical car notre jeune héros avait un comportement bien différent à présent comme devait le constater le lieutenant de la onzième division. Mais malgré tout Akihiko restait toujours fidèle à lui même. Il recula alors de deux pas, puis il courut avec vélocité et effectua un gigantesque bond en direction du bassin. Au lieu de tomber tout droit il effectua alors deux saltos puis une vrille et au dernier moment il enlaça soudainement ses deux jambes afin de se mettre en boule et il creva alors la surface de la source chaude. La bombe propulsa une gigantesque vague qui déferla dans tout le bassin brutalisant ainsi le côté apaisant et calme de l'endroit. Après quelques secondes le visage de Akihiko réapparut à la surface et il était tout simplement hilare. Il regarda alors son acolyte qui était trempé et il annonça avec amusement et provocation.
    Ahahaha, fait mieux que ça mon gars !

La scène était pour le moins étrange ! Si quelqu'un se promenait dans les environs il aurait découvert deux lieutenants dans le plus simple appareil et qui était semblable à des enfants. Bon faut dire qu'au Seireitei ils passaient leur temps à être sérieux, à œuvrer pour le bien d'autrui, à s'entraîner. Il fallait bien décompresser d'une manière ou d'une autre de temps en temps !

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Ven 11 Oct - 19:46

Ah Ouais Trop Cool!


Vous saviez d'ores et déjà que Karot regardait quasiment toujours les gens droit dans les yeux lorsqu'il s'adressait à eux n'est-ce pas? Alors cela ne vous étonnera pas de savoir que s'il y avait un changement au niveau du regard, des yeux ou de quoi que ce soit qui était dans cette zone, il le remarquerait? Eh bien, tout ça pour dire que lorsque les pupilles de son ami étaient soudainement devenues d'une couleur bleu azur, il le remarqua et fut premièrement un peu surpris... Avant de se souvenir que Kirito avait un dédoublement de la personnalité et que ce dernier se traduisait aussi par un changement de couleur de ses pupilles. Mais il n'y avait pas que ça qui changeait chez Akihiko, il semblait bien plus décontracté lorsqu'il répondit de nouveau au jeune homme... Oui, comme il le disait si bien ce serait bête d'abîmer ce coin de Paradis. En tout cas ça allait, elle était plutôt cool sa deuxième personnalité, ça aurait pu être pire, vraiment pire. Ah mais qu'est-ce qu'il faisait? Pourquoi il rangeait le Saké? Karot se serait-il trompé? Cette personnalité serait-elle avare d'alcool? Non, le jeune Vice-Capitaine de la 11ème Division doutait que ce soit quelque chose du genre, son instinct lui disait que ce n'était pas ça de toute façon. Akihiko avait sans doute simplement prévu quelque chose qui nécessitait que le Saké soit en sécurité, bien rangé.

Un truc complètement idiot mais très amusant? C'était le truc parfait pour le jeune homme ça! De quoi il pouvait bien s'agir? Le Vice-Capitaine de la 11ème Division était désormais impatient de savoir ce que son ami lui réservait comme proposition. Complètement idiot mais très amusant... Ce serait sûrement un truc de gosses ou quelque chose du genre mais cela ne l'aidait pas à trouver exactement ce que ce serait. Au vu du sourire de son ami, il n'allait pas tarder à savoir de quoi il en retournait... Il avait disparu de l'eau grâce à un Shunpo hein? Mais il était où maintenant? Sur une falaise? Tout en haut alords qu'elle faisait au moins 20 mètres de haut? Il était sacrément rapide ce Kirito. Il avait une posture de conquérant ce qui fit sourire le jeune Karot, avec le contre jour et tout, il y avait un effet qui donnait vraiment matière à sourire, je vous assure.

Un concours de bombes hein? Karot venait d'être défié par son ami dans un concours de bombe, vous avez parfaitement compris la chose. Cela le fit d'ailleurs avoir un grand sourire, c'était le genre de choses qui lui plaisait énormément, pouvoir s'amuser autant alors qu'ils étaient tout le temps obligés de travailler lorsqu'ils étaient au sein du Seireitei... Autrement dit presque tout le temps étant donné qu'ils étaient quand même des soldats faisant parti de l'institution militaire qu'était le Gotei 13. C'était cependant dans ce genre de situations qu'on pouvait voir à quel point le changement de personnalité de Kirito avait un changement sur son comportement, il aimait bien les deux parties de ce dernier de toute façon alors ça allait. Alors la bombe de son ami était... Premièrement très esthétique et sur ça, le jeune Karot n'avait rien à redire... Et pour ce qui était de la puissance de la bombe, on aurait pu croire qu'une véritable bombe avait été jeté dans l'eau tant la vague fut gigantesque, eh bien... C'était un professionnel des bombes sous ses airs calmes. Karot rigola avec son ami, oui c'était vraiment une bonne idée ça! Et vu que c'était un défi, c'était maintenant à Karot de jouer et de tenter de faire mieux que son ami, toujours dans un esprit de camaraderie et tout ça bien entendu. Ils étaient là pour s'amuser après tout, ne pensez-vous pas?


“Aha! Compte sur moi!”

Karot monta donc à son tour tout en haut de la falaise avec plusieurs Shunpo, bon il n'était sans doute pas aussi rapide que son ami mais ce n'était pas ça le plus important et puis ce n'était pas très loin non plus de toute façon. Aha, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pu s'amuser de cette façon... Bien sûr, il s'amusait énormément lorsqu'il se battait contre des personnes puissantes et tout ça mais, ce n'était pas le même type d'amusement et que je pense que cela était assez logique de dire que c'était presque totalement incomparable, non? Il y avait un amusement d'adulte d'un côté, d'adulte un peu bizarre si vous voulez mais d'adulte tout de même, quoi que... Karot était encore un adolescent dans un sens, donc il serait mieux de dire de guerrier, bref... Et de l'autre il y avait un amusement totalement innocent et enfantin et c'était foncièrement différent, ne pensez-vous pas? Passons, Karot mit ses bras de part et d'autre de son corps comme s'il était sur une croix et sauta, il fit plusieurs salto jusqu'à quelques secondes avant son entrée dans l'eau, comme dans Dragon Ball Z, puis il se mit en boule et atterrit avec force dans l'eau... Cela souleva une très grosse vague, bien qu'il ne sache pas à quel point celle-ci avait été grosse, peut-être plus? Après tout, il était plus gros même si c'était du muscle donc peut-être qu'une masse importante ferait plus d'effet? Mais peu importe il remonta à la surface et rigola franchement, c'était vraiment trop cool d'être là comme ça, totalement détendu et en train de s'amuser.

“Haha! Alors c'était comment? Ca fait vraiment du bien de pouvoir se détendre, ça change de l'ambiance du Seireitei!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Lun 14 Oct - 11:17

Kirito vit son ami monter à son tour en haut de la falaise après l'avoir complimenté. Il regarda alors le jeune homme se demandant quelle performance il pourrait faire. Karot sauta, réalisant plusieurs salto, puis au tout dernier instant, alors qu'il avait pris énormément de vitesse, il se recroquevilla sur lui même soulevant un véritable tsunami – si on comparait la taille de la vague par rapport à celle du bassin -. Lorsque la tête de son acolyte du jour ressurgit de l'eau il vit que le shinigami était hilare, tout comme notre jeune héros à vrai dire.
    Pas mal ! Je pense que t'as gagné la première manche. Quant à l'ambiance du Seireitei... Je suis d'accord mec !

Akihiko envoya une grande claque amicale dans le dos nu de Karot ce qui fit un grand bruit.
    Mais bon heureusement il y a des gens comme nous qui sommes capable de nous détendre de temps en temps. Prendre du bon temps est aussi important que s'entraîner !

Kirito regarda alors le haut de la falaise puis la seconde qui suivit il s'y rendit d'un shunpô véloce. Il croisa alors les bras et regarda l'horizon.
    Bon mon honneur de plongeur est en jeu, voici ma technique ultime de bombe. J'ai nommé...

Akihiko recula du bord pour prendre de l'élan. Il s'élança ensuite et bondit en direction du bassin. Au point le plus haut il adopta la posture dite de la « bouteille » et au lieu de tomber bien droit il donna une impulsion avec ses bras pour se mettre à tourner sur lui même. Il tomba alors prenant de la vitesse de chute autant que de la vitesse de rotation. Alors qu'il arrivait près de l'eau on pouvait avoir l'impression qu'il s'était transformé en foreuse, ses pieds étant la pointe. L'air sembla même se distordre autour de lui comme aspiré par la toupie infernale que notre jeune héros était devenu. Au dernier moment Akihiko adopta alors une position fœtale pour déclencher la bombe et hurla.
    GIGA DRILL !

Lorsque Kirito creva la surface du bassin, l'eau au lieu de former immédiatement une vague fut comme aspiré. Elle se releva alors en un immense tourbillon qui explosa ensuite éclaboussant la totalité du lieu. Lorsqu'Akihiko réapparut à la surface il observa l'endroit qui était totalement trempé puis il tendit son bras avec son pouce sortit en direction de Karot et annonça.
    Alors t'en dit quoi ?

Son sourire était radieux. Puis son regard se posa sur un endroit et le vice-capitaine de la treizième division se frotta la tête.
    Ah merde... J'crois qu'il va falloir mettre nos fringues à sécher...

Kirito éclata de rire.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Lun 14 Oct - 14:08

Aha! Bien Joué!


C'était vraiment trop drôle d'être ainsi avec son ami... Quand il s'était réveillé ce matin, il n'aurait jamais pensé qu'il mettrait les pieds dans le Rukongai, qu'il reverrrait cet homme qu'il avait croisé au bal, qu'ils feraient connaissance, qu'il l'emmènerait dans son Paradis secret, qu'ils partageraient un Saké avant de se lancer dans un concours de bombes... Oui, il n'y avait rien qui permettait de deviner cela au tout début de sa journée. Aha! Il avait gagné la première chance grâce à sa magnifique bombe, mais ce n'était sûrement que partie remise. Ils étaient tout de même capables de s'amuser tout en parlant pendant une seconde ou deux de l'ambiance du Seireitei, comment mêler l'amusement et le travail quoi. Oui, ils étaient d'accord sur beaucoup de choses, Kirito manifesta son accord avec Karot par une grande claque sonore mais non douloureuse amicale dans son dos nu. Et comme Kirito le disait si bien, heureusement qu'il y avait des gens comme les deux gradés actuellement dans ce bassin pour pouvoir se détendre, même si les moments de détente étaient plutôt rares. Le fait était que la détente était très importante pour l'entraînement aussi, ça permettait de reprendre un entraînement de manière sereine, et oui. Enfin bref, pour aujourd'hui il n était pas question de s'entraîner, pas pour le moment en tout cas, chaque chose en son temps mes chers.

“Oui, comme tu dis. Je suis parfaitement d'accord avec toi! On est sur la même longueur d'ondes! Aha!”

Ah! Kirito voulait sa revanche? Il avait regardé le haut de la falaise avant d'y aller au moyen d'un Shunpo rapide, comme toujours en fin de compte, il serait vraiment bien que Karot pense à améliorer sa vitesse et son Hakuda à l'occasion! De nouveau les bras croisés, Kirito s'apprêtait à plonger comme précédemment. Oh? Sa technique de bombe ultime? Voilà une chose qui devait être des plus intéressantes, et des plus destructrices. Ah! Cette fois il prenait de l'élan, c'était de la triche, non ne soyons pas mauvais joueurs d'avance et attendons de voir ce que faisait exactement le Capitaine de la Division des Scientifiques. Il avait une seconde nature de foreuse ou quoi? Dangereux tout ça, Karot n'avait pas de techniques secrètes de ce genre, il ne restait plus qu'à voir l'effet de cette technique, mais le Vice-Capitaine de la 11ème Division n'avait aucun doute quant à l'efficacité de cette dernière. Une technique qu'il avait d'ailleurs nommé Giga Drill, Karot ne mit pas longtemps à comprendre d'où venait le mot Giga lorsqu'un immense tourbillon éclaboussa le Paradis entier, même leurs vêtements. Le jeune homme eut un sourire sincère et rigola franchement quand Akihiko se rendit compte qu'il avait éclaboussé leurs vêtements aussi. Il lui ébouriffa les cheveux comme l'aurait fait un grand frère avec son petit frère. Ou simplement deux bons amis voilà tout.

“Aha! Bien joué t'as gagné pour le coup! Par contre il va en effet falloir faire sécher nos vêtements, autant le faire tout de suite tu ne crois pas? Et puis, dans quelques heures la nuit va tomber, on ne va tout de même pas rentrer au Seireitei en serviette... Quoi que, ça pourrait être drôle! Aha!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Lun 14 Oct - 19:21

    Alors qui c'est le patron ?!

Kirito rit aux éclats en même temps que Karot. C'était une bonne journée, entraînement puis détente pour décompresser, y avait rien de mieux ! Lorsque Karot lui ébouriffa les cheveux notre jeune lieutenant de la treizième division parut faussement vexé. Il croisa les bras et lança.
    Et mais je suis pas un gamin...

Après un léger silence il se retourna vers son ami et ébouriffa alors à son tour le vice-capitaine de la onzième division.
    Œil pour œil, cheveux pour cheveux !

Akihiko fit un clin d’œil à son acolyte du jour puis il acquiesça pour ses paroles.
    T'as raison, c'est pas que ça me dérange de me trimbaler à poil au Seireitei mais bon chui pas sûr que nos supérieurs apprécieraient... Et puis bon il faut penser à la gente féminine aussi...

Serait-ce la une pointe de galanterie qui venait de transparaître dans la voix de notre jeune héros ?
    C'est vrai quoi avec le physique qu'on a elles ne pourront pas nous résister !

Eh non... C'était en réalité du sarcasme. Kirito sourit à son ami puis il se hissa hors de l'eau et entreprit de pendre ses vêtements aux branches des arbres. Alors qu'il pensait les accrocher à sa hauteur il réalisa que sa bombe avait éclaboussé les branches les plus basses. Il dut alors grimper à un arbre pour accrocher ses affaires plus en hauteur. Une fois cela fait il récupéra In'ki Kyuusei. La lame n'était pas mouillée car elle se trouvait bien isolée dans le fourreau mais ce dernier était trempé. Akihiko dégaina alors sa lame qu'il prit de sa main gauche puis il plaça le fourreau dans sa main droite comme s'il s'agissait du katana. Il réalisa alors un seul mouvement, mais un mouvement d'une vitesse et d'une précision telle qu'il fit alors immédiatement partir du fourreau toute l'eau. Ce mouvement il le réalisait instinctivement mais il avait appris qu'il était réalisé en fait par les anciens Samouraïs. Comment avait-il pu apprendre cela ? Sans doute avait-il vécu à cette époque... En tout les cas ce coup rapide dans le vide parvenait à débarrasser leur lame du sang de leurs adversaires pour éviter que le tranchant ne perde de son coupant. Mais ça marchait tout aussi bien pour l'eau.

Kirito rengaina ensuite son faucheur d'âme avec précision puis il déposa In'ki Kyuusei à nouveau sur une roche qui était – miraculeusement – sèche car elle se situait derrière une autre. Puis il retourna dans le bassin d'eau chaude et ressorti son saké qui était également intact car à l'abri.
    Ah c'était bien marrant tout ça ! Dit moi Karot, c'est pas trop dur d'être à la onzième ? Y a pleins de bourrins là bas, comme ce type qui a essayé d'attaquer Kamui l'autre jour, on doit parfois te juger un peu vite, nan ?

La seconde personnalité de notre jeune héros ne s’embarrassait pas des formules de politesses ni des titres, elle était franche et relativement rentre dedans. Droit au but en somme mais elle n'était pas dénuée d'intelligence pour autant, loin de là même !

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Lun 14 Oct - 22:02

En Effet Ouaip!


Le patron? Karot rigola aussi à cette phrase car il savait que tout ce qui se passait en ce moment était bon enfant... Il n'y avait aucune rivalité entre les deux jeunes hommes. Tout ce qui comptait pour les deux était de pouvoir s'amuser et de s'échapper un peu du stress quotidien qu'ils avaient lorsqu'ils étaient au Seireitei... Après tout, quand on était gradé il y avait encore plus de pression sous nos épaules, on avait des responsabilités que les non-gradés ne possédaient pas et, si cela laissait plus de libertés dans un sens, il y avait toujours une certaine pression car si un truc foirait, c'était sur les gradés que ça retombait la plupart du temps. Karot avait ébouriffait les cheveux de son ami qui fit mine d'être vexé précisant qu'il n'était pas un gamin, il n'était quand même pas réellement vexé, si? Karot eut sa réponse quelques secondes plus tard quand, au terme d'un léger silence, Akihiko lui ébouriffa à son tour les cheveux, pour le coup il ne s'y était pas attendu mais c'était encore une fois, de bonne guerre donc Karot rigola. Encore plus lorsqu'il dit une phrase très drôle et qui était une reprise d'une autre sans doute, oeil pour oeil, cheveux pour cheveux! Excellent réellement. Et son rire ne s'arrêta pas à la suite des paroles de son ami. Pour sûr leurs supérieurs n'apprécieraient pas du tout s'ils les voyaient se trimballer presque à poil dans les rues du Seireitei.

“Je ne pense pas non plus qu'ils apprécieraient! Et oui tu as bien raison! Aha!”

Et oui, car quand Akihiko avait parlé de faire attention à la gente féminine, on aurait pu croire que c'était là une preuve de galanterie ou quelque chose du genre, mais en fait c'était simplement une bêtise de plus qui fit énormément rire le jeune blond qu'était Karot, il ne pensait jamais à draguer des femmes vous savez... Son entraînement avait plus d'importance que tout le reste pour lui, peut-être que quand il serait assez fort à son goût, il pourrait envisager de s'intéresser réellement à autre chose, peut-être. Après cela, il fut question de sécher leurs vêtements, Karot les mit en hauteur où les branches n'étaient pas mouillées et, pour chauffer son Katana? Il augmenta simplement sa chaleur corporelle et la fit passer dans son Katana qui sécha à toute vitesse, c'était pratique. Akihiko utilisait une technique qui faisait beaucoup penser aux Samouraï quant à lui, une technique bien particulière et très belle à voir je vous assure. Enfin bref, ils retournèrent tous deux dans l'eau chaude, accompagné du bon Saké qui n'avait pas pris l'eau non plus. Bien heureusement d'ailleurs, vous imaginez le gachis que ça aurait été sinon? Des vêtements ça séchait mais, une fois que le Saké avait perdu sa saveur c'était complètement mort, vous le savez ça? Pour ce qui était du jugement des autres? Il avait l'habitude et y repenser le fit même légèrement sourire, comme d'habitude quoi.

“Oh! C'était dur au début, tu vois j'ai pas la vraiment la gueule de l'emploi comme on dit! Aha! Donc il a fallu que je m'impose d'une manière ou d'une autre... Pour ce qui est de Kurogane, il a été réellement stupide et a entaché le nom de notre Division, je ne le vois plus d'ailleurs. Pour ce qui est du jugement des autres, oui on me juge plutôt vite mais... C'est encore mieux de montrer aux autres qu'ils se trompent sur toute la ligne et que je ne suis pas comme les autres. Et toi alors dans ta Division ça se passe bien?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Mar 15 Oct - 0:39

Kirito écouta tranquillement son acolyte en buvant parfois une gorgée de saké et en tendant également la bouteille à Karot pour qu'il puisse boire à son tour. Le onzième division avait une réputation vraiment spéciale et il était vrai que ceux qui s'y trouvaient étaient généralement catalogué dans la catégorie "bourrin sans cerveau". Mais bon Kirito savait qu'au delà de ces préjugés se cachaient de véritable soldats talentueux et Karot semblait d'ailleurs en être la preuve vivante. Avec un vice-capitaine tel que celui-ci la division ne devait que s'en porter mieux. Puis vint alors le tour d'Akihiko d'être questionné.
    Bah à vrai dire je connais pas grand monde à la treizième division... Je suis un peu un électron libre au départ car à la base j'étais dans la cinquième division puis ensuite j'ai beaucoup bossé dans la douzième division en tant que scientifique. J'ai là bas fait mes preuves en tant que quatrième siège et c'est là bas que je me sens le plus chez moi en réalité. J'ai ensuite été recruté par le capitaine de la treizième car avec Ai, mon amie et ancienne capitaine, j'ai conçu une prothèse pour remplacer le bras qu'a perdu Reisen au cours d'un combat. Lorsque je l'ai aidé bah il m'a trouvé cool et balèze et du coup il m'a mis au poste de vice capitaine de sa division. Protéger Karakura ça me va mais j'avoue que je connais assez peu les membres de ma division, je passe mon temps à faire de la paperasse ou alors je fais des rondes dans la ville des humains pour m'assurer que rien ne déconne.

Akihiko but une nouvelle gorgée de saké.
    En parlant de capitaine, le mien est impulsif mais il paraît que le tien c'est un sacré morceau également ! J'ai jamais eu le plaisir de le rencontrer en face à face mais il paraît que c'est un sacré bonhomme ce type. Ça doit pas être tout les jours la rigolade de servir sous ses ordres je suppose !

Tandis qu'il parlait Akihiko eut soudain une sensation étrange. Sensation qui d'ailleurs revenait à chaque fois qu'il parlait du capitaine de la onzième division. Comme s'il connaissait en vérité ce type alors que pourtant il était bien sûr et certain de ne jamais l'avoir croisé. Cela l'intriguait à chaque fois mais il ne parvenait pas à se l'expliquer. Comment pourrait-il connaître quelqu'un alors qu'il ne l'avait jamais vu ? Bah il le découvrirait sans doute en temps voulu après tout ce n'était pas si important.
    Tu l'as peut être déjà même affronté vu que c'est ton supérieur. Il paraît que ce Shinjirô est l'un des capitaines les plus balèzes du Seireitei et qu'il tient tête à Tenzen. D'ailleurs en parlant de ce dernier, je peux te garantir qu'il vaut sa réputation également, j'ai croisé sa route une seule fois et je crois que je porte encore quelques marques de ce moment.

Akihiko rigola en se rémémorant la mémorable raclée que Tenzen lui avait infligé en l'obligeant à combattre uniquement avec son Hollow intérieur. A l'époque notre jeune héros n'avait jamais porté le masque de Vizard tandis que le capitaine de la neuvième division lui avait des siècles d'expériences. Il avait alors dégusté un tir de Balas tout simplement phénoménal d'entrée de jeu... Même si au final le lieutenant de la treizième division s'en était bien sorti malgré tout il avait alors dégusté sévère !

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Mar 15 Oct - 2:13

Ces Chers Capitaines!


Karot expliquait à Kirito ce qu'il en était par rapport à sa Division... Enfin c'était surtout son ressenti par rapport à cette dernière car tous devaient avoir un ressenti bien à eux, même s'il y avait peut-être des points communs d'un ressenti à l'autre, ce n'était tout bonnement pas possible que deux soient totalement identiques... La seule chose qui était sûre, c'était que tout le monde se considérait comme faisant parti d'une grande famille à la 11ème, quoi que... Il y avait toujours des exceptions hein. Pour ce qui était de Kirito, il ne connaissait pas grand monde à la 13ème Division? Ah ça facilitait rarement les choses ça! Mais attendez, il était passé par combien de Division différentes le Kirito? D'abord dans la 5ème, puis dans la 12ème en tant que 4ème siège puis finalement Vice-Capitaine de la 13ème Division... Waw! C'était vraiment une sorte d'électron libre lui. Karot but une gorgée juste après que son ami aie bu, continuant à l'écouter. Aha! Lui aussi avait un Capitaine impulsif? Il était vrai que ce n'était sûrement rien par rapport à Shinjirô, le Capitaine de Karot, mais il était cool en fin de compte et... Tant qu'on ne plaisantait pas avec ce qui était important pour lui, la famille notamment, c'était un Capitaine plutôt cool dans son ensemble. En tout cas, Karot aimait bien son Capitaine et avait énormément de respect pour ce dernier.

“Ah oui, tu as siégé dans pas mal de Divisions! Oh tu sais, Shinjirô est plutôt cool tant que tu ne déconnes pas avec les choses importantes. Pour moi c'est un plaisir de servir sous ses ordres, je le respecte beaucoup en tout cas. Et oui, j'ai déjà affronté mon Capitaine, il m'a laminé! Et j'ai entendu parlé de Tenzen, je sais qu'il est vraiment fort même si je ne l'aime pas trop pour tout dire! Aha!”.

Karot but une nouvelle gorgée de Saké et il se remémora deux choses bien distinctes... Premièrement, le premier combat, et le seul jusqu'à ce jour, qu'il avait eu la chance de faire contre son Capitaine! Cela avait été un combat mémorable pour lui et ce, même s'il s'était fait littéralement exploser sans pouvoir inquiéter Shinjirô de quelque façon que ce soit, non! C'était peut-être même pour cela que ce combat était si mémorable pour lui! Il avait vu à quel point son Capitaine était fort et c'était à partir de là qu'il avait commencer à réellement le respecter! Bien entendu, il le respectait déjà avant mais ce n'était que parce que c'était son Capitaine, mais après ce combat, c'était en tant que combattant qu'il le respectait et ça, c'était totalement différent. Pour ce qui était de la deuxième chose qu'il se remémora, en s'accompagnant d'une gorgée de Saké avant de tendre la bouteille à son ami, c'était sa rencontre avec Tenzen suite à une blague de Shinjirô... Leur rencontre s'était très mal passée pour tout vous dire, Karot ne supportait pas la froideur du Capitaine de la 9ème Division, froideur qu'il considérait limite comme de la prétention, de la condescendance ou n'importe quel terme négatif qui vous plaira. Cependant, il était conscient que cet homme était vraiment fort et qu'il ne faisait pas un pli face à lui, pas un seul même. Il sourit à cette idée-là, il était loin d'être aussi fort qu'il le voulait. La nuit allait bientôt tomber et la bouteille de Saké bientôt se vider de toute évidence.

“Il commence à se faire tard, si on finissait cette discussion en marchant?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Mar 15 Oct - 15:49

Kirito écouta Karot. Alors comme ça le lieutenant avait bien affronté son capitaine et il avait manifestement pris une sacrée raclée. Mais bon, savoir que des personnes étaient supérieures ne devaient pas démotiver, au contraire ça devait servir à mieux avancer, à chercher à aller de l'avant pour atteindre les sommets. Kirito accepta la bouteille tendue et acquiesça les paroles de son ami. Il est vrai que la nuit commençait à tomber. Tous les bons instants avaient une fin malheureusement. Mais au moins cette journée était une réussite grâce a la rencontre de ce lieutenant. Kirito but une gorgée puis tendit la bouteille à Karot.
    T'as raison on risque de se faire engueuler si on rentre pas. C'est chiant mais c'est comme ça. Je te laisse finir la bouteille si tu le souhaites.

Kirito sortit ensuite de l'eau. Il sauta en l'air et récupéra d'un mouvement précis ses affaires qui séchaient. Le bas semblait sec mais le haut lui ne l'était pas encore. Notre jeune héros enfila donc le bas de sa tenue de shinigami puis il attacha autour de sa taille le haut qu'il laissa ainsi pendre afin que le vêtement sèche le temps qu'ils rentrent au Seireitei. Ainsi torse nu il rattacha tout de même In'ki Kyuusei grâce aux sangles qui maintenaient le fourreau en place dans le dos. Il récupéra ensuite son brassard de vice-capitaine de la treizième division qui était sur sa manche droite qui pendait lamentablement le long de ses jambes et le plaça directement sur son bras droit qui était à nu. Il arborait ainsi une tenue étrange mais qui lui procurait tout de même un air imposant malgré sa petite taille car tous les muscles de son torse et de ses bras étaient apparents.
    T'en fais pas je m'habillerais plus correctement quand on sera arrivé non loin du Seireitei, mais en attendant j'vais pas m'amuser à porter des fringues trempées. Bon allé tu viens, on à de la route à faire !

Kirito sourit à son compère puis il attendit qu'il se prépare et tous deux prirent ensuite la route. Ils marchaient à une allure rapide retraversant dans un premier temps la forêt de pins à l'odeur si caractéristique.
    Sans revenir sur la discussion des gradés sache que si un jour t'as besoin de t'entraîner n'hésite pas à me faire signe. Je suis toujours preneur d'un compagnon d'arme à mon niveau et je pense que t'es suffisamment fort pour me tenir tête.

Akihiko marqua sa phrase d'un clin d’œil. Puis tout en continuant à avancer il posa une question qui le taraudait depuis un petit moment déjà.
    Dit moi, comment as-tu appris à manier l'art du sabre ?

La question pouvait paraître anodine mais pour Kirito elle ne l'était pas du tout. A vrai dire notre jeune héros avait toujours sût manier une arme d'aussi loin qu'il se souvienne. Il n'avait pas le souvenir d'avoir appris les bases et pourtant elles étaient là. Au fil des siècles il avait finit par comprendre que cette compétence lui avait été léguée de son ancienne vie humaine qui avait probablement dû avoir lieu à une époque où existait les Samouraïs car il avait un style très proche de ces hommes. Mais pourquoi avait-il gardé de telles compétences et pas d'autres ? Quelle vie avait-il bien pu mener sur Terre ? Cette question il préférait l'éluder en général car la réponse il ne l'obtiendrait jamais. S'il posait la question à Karot aujourd'hui c'était simplement pour savoir si ce dernier avait aussi hérité de cette maîtrise ou alors si il avait dû développer son talent. A vrai dire cela faisait longtemps que Akihiko cherchait quelqu'un qui, comme lui, avait hérité de ce don mais il n'avait trouvé personne. Avec le temps il avait simplement pris l'habitude de questionner les sabreurs qu'il rencontrait. Juste au cas où...

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Mar 15 Oct - 22:07

C'est Que...


Alala! Le temps passait trop vite lorsqu'on était en bonne compagnie... N'aviez-vous jamais remarqué cela mes chers amis? Regardez, ils avaient passé une journée à s'amuser et tout cela et le temps passait beaucoup trop vite... Le jeune homme n'avait pas vu le temps passer, il s'était tellement amusé avec le concours de bombes, avec le Saké, avec Kirito plus que tout car c'était lui qui était à l'origine de tout cela tout de même, si Karot ne l'avait pas rencontré, il aurait simplement passé une journée aussi banale que les autres, faire de la paperasse, s'entraîner et tout le reste quoi... Ce n'était pas qu'il n'aimait pas faire tout cela, mais ça faisait du bien de changer de temps en temps... Mais bon, comme disait Akihiko, ils risquaient de se faire engueuler s'ils ne rentraient pas, il le laissa même finir la bouteille, ce que Karot fit après l'avoir remercié avec un grand sourire. Du coup ils sortirent tout deux de l'eau et commencèrent à s'habiller chacun de leur côté, le haut de Karot était encore mouillé tout comme celui d'Akito mais bon, un peu de chaleur corporelle suffit à tout sécher. Quant à Kirito, il avait attaché son haut à sa taille et était torse nu, il avait placé son brassard de Vice-Capitaine sur sa peau nue et il était maintenant habillé comme ça.. On avait pas tous la chance de pouvoir augmenter sa chaleur corporelle de manière exponentielle.

Il acquiesça lorsque Kirito lui dit qu'il allait s'habiller de manière plus correcte une fois qu'ils arriveraient pas loin du Seireitei, il s'en doutait bien de toute façon. Et ça pour avoir de la route, ils en avaient de la route, c'était que c'était plutôt loin l'endroit où ils étaient actuellement, après tout... Ils étaient déjà loin du Rukongai et après le Rukongai, il allait falloir retourner jusqu'au Seireitei, donc ce serait encore plus long qu'à l'aller dans un sens, non? Ils marchaient plutôt vite et, pour commencer ils traversèrent la forêt de pins qui avait charmé le jeune homme à l'aller. Et oui, un jour ils se battraient pour s'entraîner, assurément! Le jeune homme souriait et il fit aussi un clin d'oeil à Akihiko lorsqu'il en parla. Puis, il y eut la question de son ami... Comment avait-il appris à manier l'art du Sabre? En voilà une bonne question... Il se souvenait que son père lui avait appris à manier le Katana, mais il se souvenait aussi que dès qu'il en avait pris un, sa maîtrise avait été des plus naturelles pour lui, c'était peut-être quelque chose qui était dans son sang ou un truc du genre? Il n'avait jamais cherché à comprendre plus que cela, il avait eu les bases sans qu'elles ne lui soient apprises, mais c'était tout de même son père qui lui avait appris la plupart des choses qu'il connaissait actuellement, enfin... Tout ce qu'il avait appris avant la mort de ce dernier en tout cas, pour le reste, il avait dû se débrouiller seul, comme un grand! Petit sourire en repensant à ce passé, si loin et si beau.


“Mon père m'a apprit beaucoup de choses mais dès la première fois où j'ai pris un Katana dans mes mains, j'ai eu l'impression d'avoir déjà toutes les bases en moi. C'est un peu compliqué à expliquer, tu vois un peu ce que je veux dire? Comme si j'avais toujours eu les bases mais qu'on avait dû me rappeler le reste. Trop bizarre quoi!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Jeu 17 Oct - 12:32

Kirito écouta tranquillement la réponse de son acolyte. Ils continuaient à marcher ce qui les amena en dehors de la forêt tandis que la lumière du jour disparaissait au loin droit devant eux. Ils allaient dans la bonne direction, Akihiko avait un excellent sens de l'orientation, et il filait droit vers le Seireitei. Bien qu'ils soient encore loin ils approchaient rapidement. Les mots de Karot semblèrent trahir quelque chose qu'il connaissait, cette maîtrise partagé au delà du temps. Une compétence issue de leur ancienne vie. Mais ce n'était pas identique pour autant car son ami semblait avoir été entraîné tandis que Kirito avait tout réapprit tout seul. Plus il réfléchissait à la chose plus sa posture devint sérieuse jusqu'à ce qu'enfin ses yeux virèrent de nouveau au gris scintillant. La personnalité calme de notre jeune héros venait de refaire surface. Il y avait quelque chose qui l'intriguait... Pourquoi une telle maîtrise pouvait être léguée et pas d'autres, c'était à n'y rien comprendre... Il faudrait un jour qu'il passe à la douzième division pour faire part de ces idées. Son esprit résolument scientifique lui dictait que ce mystère pouvait être percé.

Puis Akihiko revint sur un point qu'il avait identifié plus tôt dans la journée mais dont il avait oublié de parler à cause de l’apparition de l'autre fougueux.
    Dit moi, j'ignore si je me trompes mais je crois comprendre que tu es un enfant de la Soul Society ? Tu es né sur ces Terres et ton père, à qui tu as fait plusieurs fois référence, est ton véritable père biologique ?

Akihiko marqua une pause, puis il poursuivit tranquillement.
    Je te demande cela car pour ma part j'ai atterri à la Soul Society depuis 300 ans mais j'ignore d'où je viens et qui ont pu être mes véritables parents. Ce n'est pas ici une plainte, je me suis fait une raison à ce sujet depuis le temps mais ce qui m'intrigue c'est de savoir si on vit mieux si on naît directement dans ce monde. Pour moi le voyage jusqu'au Seireitei fut pénible, comment cela s'est-il passé pour toi ? Je peux sans risque supposer que ce fut difficile et que comme toute personne tu as du faire des sacrifices pour en arriver là mais à quel point ?

Voici une séries de questions des plus personnelles que posait notre jeune héros mais il était vrai qu'il connaissait l'existence de très nombreuses vies au sein de la Soul Society mais il avait rarement croisé la route d'un enfant né sur cette Terre. Il était curieux de nature et il cherchait en permanence à se renseigner le plus possible sur le monde qui l'entourait. Cette terre qui accueillait les Shinigamis, qu'elle était-elle vraiment ?
    Si je suis trop curieux à ton goût n'hésite pas à me le dire, je ne veux pas réveiller de souvenirs pénibles. Par ailleurs comme je te questionnes sur quelque chose de très intime je t'accorde le droit de me poser une question de cet ordre également. Pose moi la question de ton choix et je ferais mon maximum pour y répondre.

Akihiko sourit tranquillement à son ami. Ils avaient du chemin oui, mais il savait que le temps allait passer vite. Quand on déambulait à deux dans le Rukongaï le temps filait à une vitesse vertigineuse.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Jeu 17 Oct - 22:10

Quel Déluge!


Oui, il y avait vraiment des choses bizarres parfois... C'était peut-être une distribution des compétences à la naissance ou quelque chose du genre? Il y avait des choses qui nous venaient naturellement et pour lesquelles on pouvait être très facilement très doué sans pour autant faire beaucoup d'efforts... Et il y avait d'autres choses où on avait beau faire tous les efforts du monde, ça paraissait quand même extrêmement dur. C'était bizarre la vie, ou la mort pour certains car... Karot était l'un des rares Shinigami ayant vraiment eu une naissance à la Soul Society et ne provenant pas d'une existence sur Terre ou un truc du genre, non? Sans compter les familles nobles bien entendu. Chose à laquelle fit d'ailleurs référence Akihiko... Et oui, peut-être était-ce un peu étrange, non? Il n'avait pas rencontré beaucoup de personnes comme lui, après tout, quoi que... Il n'avait jamais vraiment demandé, ils étaient peut-être plus que ce qu'il pensait? Enfin, il n'en savait rien et pour lui ça ne changeait pas grand chose, ils étaient morts ses parents de toute façon... Quoi que ne plus avoir de souvenirs de son passé devait être pas mal dur... Karot se demandait bien ce que ça pouvait faire mais il ne pouvait tout simplement pas se l'imaginer... Et pour tout vous dire, il n'avait pas vraiment envie de savoir, ça devait être horrible de perdre la mémoire, non?

“Oui, en effet je suis né à Soul Society et je n'ai pas eu de vie humaine avant cela. Je ne sais pas vraiment si on vit mieux en naissant directement ici tu sais, après tout je n'ai pas vraiment d'élément de comparaison mais... Je ne me souviens pas avoir souffert plus que cela, j'ai le douloureux souvenir du jour où on m'a annoncé la mort de mes parents mais bon... J'ai aussi de bons souvenirs.”

Des sacrifices? On ne pouvait pas vraiment dire qu'il avait dû en faire plus que les autres... Il n'avait pas eu la chance d'avoir une vie humaine mais il n'avait pas le malheur de ne pas se souvenir de cette dernière... Il avait dû faire ses preuves en tant que fils de deux Shinigami... Son physique ne l'avait jamais aidé au sein de sa Division et il avait dû passer des heures entières à s'entraîner sans relâche mais... Il ne considérait pas s'être sacrifié outre mesure. Il était vrai que c'était un véritable déluge de questions personnelles que faisait déferler le jeune homme qu'était Kirito... Cependant, cela ne dérangeait pas réellement le Vice-Capitaine de la 11ème Division, son sourire ne l'avait même pas quitté une seule fois pour vous dire... Cela l'aidait à se remémorerle passé et à ne jamais oublier, c'était important aussi. Les souvenirs du jeune homme n'étaient jamais pénibles pour lui, ils étaient durs pour certains car il lui rappelait la triste réalité, mais ils étaient aussi magnifiques car ils étaient le souvenir de bons moments, une preuve que tout ce qu'il avait vécu n'était pas qu'une rêve ou une farce. Hum, une question intime par rapport à Akihiko? Le jeune homme se demandait bien ce qu'il pouvait demander à son ami tandis qu'ils étaient en train de rentrer au Seireitei, ils y étaient déjà presque, le temps passait trop vite je vous assure.

“Oh ne t'en fais pas, me remémorer mon passé est aussi une source de grande joie même s'il n'y a pas eu que du positif. Mais toi, le fait de ne pas te souvenir de toute une partie de ton existence, celle que tu étais vivante, ce n'est pas dur? Je veux dire, à ton arrivée, tu n'as pas eu du mal à te reconstruire intégralement seul?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   Ven 18 Oct - 14:40

Les deux compagnons continuaient à marcher calmement et ils commençaient à entrer dans une zone peuplée car il y avait de plus en plus de personnes alentours. Tous deux attiraient le regard des passants qui devaient se demander ce que pouvait bien faire deux lieutenants du Seireitei à un tel endroit. Akihiko n'y prêtait pas plus attention que cela car il savait que le simple fait de revêtir l'habit des Shinigamis leur procurait la tranquillité lorsqu'ils se déplaçaient dans le Rukongaï mais en plus le brassard de Vice-capitaine qu'ils arboraient finissait de convaincre les gens. Ces deux types qui semblaint normaux sont en vérité des monstres de la Soul Society pour la plupart des gens autour.
Alors qu'il écoutait la réponse de Karot, Kirito dénoua son haut de sa taille et le tâta. Comme le vêtement était désormais sec il l'enfila puis remis son brassard de Vice-capitaine en place par dessus. Ainsi vêtu il continua à marcher. Il songea alors aux paroles de son ami. Comme ça il était bien de ce monde... Lorsque Karot annonça d'ailleurs que ces deux parents étaient morts notre jeune héros n'en fut pas vraiment surpris. Chacun au Seireitei avait connu des drames mais c'est ce qui faisait aussi leurs forces : faire en sorte que de tels malheurs ne se reproduisent pas.
    Merci pour ta franchise et je suis désolé pour cette perte.

Après ces paroles de condoléances Kirito constata que son compère se voulait rassurant car il semblait préférer mettre en avant ses souvenirs heureux, c'était un acte courageux mais qui démontrait peut être également une forme de déni... Avant de pouvoir plus y songer ce fut donc à son tour d'être questionné.
    Excellentes questions...

Lorsqu'il entendit le mots de Karot les yeux de Kirito se perdirent un instant vers l'horizon et il réfléchit à la manière dont il pouvait répondre correctement à ces vastes questions. Après quelques secondes Akihiko tourna la tête et regarda Karot de ces deux yeux gris.
    Et bien à vrai dire je ne sais pas trop ce que ça fait de ne pas se souvenir de sa vie humaine car je ne me souviens pas non plus de ma vie au Rukongaï... Étonnamment, je suis capable de savoir depuis combien de temps j'erre ici mais je suis incapable de me souvenir exactement ce qui s'est passé sur une période de près de 300 ans... J'ai quelques morceaux de souvenirs par-ci et par-là mais rien de global. Je parviens à me souvenir de tout uniquement à partir du moment où je suis entré à l'Académie en fait.

Akihiko marqua une pause pour laisser le temps à son ami de digérer les informations. Puis il poursuivit sur un ton calme.
    Après avoir passé du temps à fouiller ma mémoire, en vain, à la recherche de souvenirs de ma période de vie dans le Rukongaï j'ai fini par abandonner tout espoir car j'ai compris que c'était lié à mon désordre mental. Je m'explique : lorsque je suis arrivé au Seireitei mes changements de personnalités sont devenus moins brutaux au fur et à mesure du temps et désormais je peux « presque » les contrôler. Cependant avant cette époque je devait être totalement instable et du coup ma mémoire devait enregistrer les souvenirs comme elle le pouvait. Je pense que j'ai quelque part en mémoire ces 300 années mais je n'arrive juste pas à y accéder... Et ce n'est peut être pas plus mal d'ailleurs, je ne sais pas ce que j'ai pu faire à l'époque.

Kirito lança un clin d’œil enjoué à son ami puis il rajouta également.
    Ne pas avoir de passé ne me pose pas de problèmes en soi finalement, je me suis fait à l'idée et je préfère me tourner vers l'avenir. Et puis toutes mes années au Seireitei sont bien gravées dans ma mémoire par contre et c'est ce qui importe le plus aujourd'hui malgré le fait qu'effectivement j'ai donc en ma possession bon nombre de connaissances et compétences dont j'ignore l'origine. C'est déstabilisant dans les premiers temps mais on s'y fait.

Ils étaient désormais entourés de gens et ils pouvaient commencer à voir au loin le Seireitei se dessiner.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La voie du Samouraï [Karot]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La voie du Samouraï [Karot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La voie du Samouraï [Karot]
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» La voie du Martyre
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Rukongai-