AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Ultime étape [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Ultime étape [PV]   Mer 9 Oct - 2:00

Une nouvelle fois, il y revenait. Aux frontières du Rukongaï, là où il pouvait s'entraîner sans risquer aucune destruction pour personne. Assez loin que pour laisser libre court à sa puissance colossale. Ce n'était pas là juste une observation d'orgueil. Il faut certes être conscient de ce que l'on vaut, et il s'estimait bien entendu comme l'un des êtres les plus puissants peuplant la Soul Society. Mais Tenzen prenait aussi en compte d'autres « détails » qui risquaient de survenir durant cet entraînement tout bonnement particulier. Depuis la dernière fois où il s'était entraîné ici, le Lotus Blanc avait beaucoup réfléchi à son sort. À la discussion qu'il avait pu mener avec Kagami. Et bien entendu, ce que cela pourrait impliquer.

Si le Yakushiji estimait nécessaire d'encore accroître sa puissance afin de mieux faire face à la menace que faisaient peser les Maho Tsukaïs sur l'ensemble des mondes, il devait bien se rendre à l'évidence que cela ne pourrait se faire sans sacrifice. Le Capitaine millénaire, de sa propre estimation, était déjà parvenu au sommet de ses capacités. C'est du moins ce dont il avait pu se rendre compte durant ces derniers mois. Suite à un inventaire complet de ses compétences, un entraînement acharné où il avait peaufiné de nouvelles techniques, il n'était pas parvenu à dépasser ce cap. Il pourrait bien sûr poursuivre sa progression personnelle en développant encore de nouvelles arcanes, mais celles-ci au final ne resteraient jamais qu'au mieux aussi puissantes que ce dont il disposait déjà. Autant dire que cela ne l'arrangeait pas réellement, n'allant pas dans le sens qu'il espérait.

Pourquoi se rendre ici alors ? Un nouvel entraînement, juste afin de s'assurer de ne pas rouiller ? Non, cela n'était pas réellement nécessaire. Il avait pu en être témoin lors de divers affrontements récents : il restait toujours égal à lui-même, au-dessus de la masse, ne craignant aucun Capitaine, pas même celui que l'on reconnaissait généralement de manière unanime comme le plus puissant d'entre eux. Mais au final, il savait pertinemment que le Kenpachi n'était au mieux qu'un rival, de taille certes, mais rien qui puisse lui nourrir quelques frissons. En terme de puissance pure, peut-être se plaçait-il en tête, mais le Yakushiji n'avait certainement rien à apprendre de ce primate sur le plan de la stratégie.

Rien à apprendre d'aucun d'entre eux, à vrai dire. Sa seule faiblesse après tout se situait dans le Hakuda, mais dont il avait autant besoin qu'un oiseau nécessiterait d'un parachute. Rien de mieux qu'un « au cas où » dont il se passait parfaitement, son style de combat n'ayant de toute manière pas vocation à ce qu'il se salisse les mains. Même sans cela, Tenzen avait vaincu avec une certaine aisance Kazunaga qui fut l'un des premiers Capitaines, et n'avait pas eu le temps d'éprouver de difficulté lors de l'arrestation de l'Himesaki. Aucun d'eux ne pouvait être redoutable pour lui. Noboru ? Un jeunot aux dents longues mais qui avait eu le malheur d'éclore dans l'ombre d'un imbécile. Reisen ? Le Shirohasu en personne lui avait fourni son aide afin qu'il puisse parfaire son Bankaï. Les autres n'étaient que de jeunes branches qui n'avaient pas encore eu l'occasion de se confronter à une réelle tempête afin de tester leur résistance.

Et pourtant, malgré toutes ces belles comparaisons teintées d'une estime personnelle hautement placée, ce ne pouvait pas encore être suffisant. Mayuri-kun, déserteur, était passé dans le camp des Ombres. Et il y avait gagné un nouveau pouvoir, lui permettant bien des prouesses. Ses plans n'avaient pas pu être menés à bien, mais pour cela il avait fallu y confronter quatre Capitaines. Deuxième, Dixième et Onzième s'y étaient mêlés en plus de lui-même, et ce n'était que grâce à l'effort combiné qu'ils étaient parvenus à s'en sortir aussi bien. Un ancien Capitaine... face à quatre de la génération actuelle et non des moindres. Comment pouvoir penser une seule seconde que leur puissance était suffisante ?

Elle ne l'était pas ! Très loin de là même. Cette situation ne manquait pas de faire germer en lui une certaine colère, qu'il tâchait comme toujours d'enfouir au plus profond afin de ne pas se faire affecter par cette graine porteuse de mauvais conseils. Ce qui régalait bien entendu Ikarib, dont la voix aimait à se faire entendre en son crâne lorsque le contrôle de Tenzen sur ses émotions ne faisait que vaciller, même de la manière la plus insignifiante qui soit. Heureusement, l'expertise du Capitaine de la Justice en ce qui concernait de museler son Hollow ne manquait pas. Méditation et guqin, ses principales armes pour contrer ces incitations à la haine. Toujours efficace.

De ces instants de quiétude, il tirait aussi de saines réflexions, dès lors que cela remettait son esprit sur les bons rails, dénué de toute intervention de ses sentiments personnels. Ainsi, il en était arrivé à l'évidence : Kagami avait eu raison. S'il ne voulait pas entendre parler de cette solution, elle restait néanmoins la seule piste viable. La seule manière de dépasser un cap. L'unique façon de se montrer plus redoutable encore. Les risques cependant étaient grands. La raison précise pour laquelle il n'avait pas souhaité jusque là tenter cette expérience qui s'avérait pour lui comme le dernier recours. L'envisager pour de bon à présent démontrait sa détermination, sans nul doute.

Alors oui, cette fois, il allait faire face à son passager sombre. Se rendre dans son monde intérieur et libérer son Hollow de son carcan dans lequel Tenzen le maintenait à l'écart. Accepter une nouvelle confrontation, où le but ne serait plus de soumettre Ikarib mais bel et bien de se lier à lui de manière plus marquée encore, tout comme il pouvait l'être avec son propre Zanpakutô. La méthode exacte, il ne la connaissait pas encore. Aucun témoignage sur cette possibilité, même s'il sait parfaitement qu'elle existe. Le seul cas connu reste malgré tout celui du Capitaine Tousen, ayant porté tout comme lui le Haori de la Neuvième Division. L'obtention de la Resurrección pour un Vizard, autrement dit la forme ultime de pouvoir et de maîtrise, cumulant les atouts de deux races, ni plus ni moins.

Mais pour l'instant, le Lotus Blanc voyait encore cela comme un sacrifice. Même s'il savait pertinemment que le Hollow devait être considéré comme une autre part de soi-même, c'était là lui donner beaucoup d'importance, peut-être trop. Qui d'autre que lui pourrait en apprendre la maîtrise sans perdre pour autant ce qu'il était ? Voir même sa propre vie... Car en cas d'échec, cela ne pardonnerait effectivement pas. Ikarib prendrait le dessus pour de bon, et le résultat serait sa mort, donnée par les Shinigamis qui s'étaient postés aux alentours. En effet, le Yakushiji n'était pas un fou après tout, et se rendait compte des risques encourus. Le Commandeur avait été prévenu, bien entendu. Une pleine troupe de la Première Division, ainsi qu'une escouade de la Division des Nécromanciens. Voilà quelle avait été la décision de Shunsui quant à la sécurité à mettre en place. Empêcher Tenzen de revenir vers le Rukongaï, et de l'abattre si cela tournait mal, voilà les ordres qu'ils avaient reçu.

Ne restait donc plus qu'à passer aux choses sérieuses. S'installer en tailleur, poser son Zanpakutô en travers de ses genoux. Sa lame était comme toujours parfaitement entretenue, tant et si bien qu'elle en était miroitante. Une grande inspiration est prise, alors que la pulpe de ses doigts glisse au contact froid du métal. Puis ses paupières se ferment, enfin, établissant le Jinzen...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Ultime étape [PV]   Sam 12 Oct - 16:06

Une pure routine qui se met en place. Le Yakushiji n'est après tout pas un professeur de Jinzen pour rien. S'il occupe cette fonction depuis des siècles – bien que son professorat fut entrecoupé d'un quart de millénaire d'exil – c'est bien car il a développé une certaine facilité dans l'accession et l'analyse de ce contact. Le Capitaine de la Neuvième Division était parvenu à maîtriser le Shikaï avant même son arrivée au Seireitei, quoi de plus normal donc de s'en être fait un spécialiste. Contrôle et observation du Reiatsu, simplicité déconcertante à entrer en contact avec le domaine de son Zanpakutô, un esprit continuellement tourné vers la réflexion et la recherche des meilleures solutions... Un Shinigami possédant toutes les armes en main pour faire un excellent tuteur dont l'expertise n'est plus à prouver.

En l'instant, il se retrouve donc dans son Monde Intérieur. Un endroit constitué de calme et de paisibilité. En somme, le reflet géographique de son propre comportement. À cela près que d'aucuns pourraient affirmer que Tenzen était fait de glace et qu'il n'y avait pas trace du moindre flocon ici. Une plaine à perte de vue, au centre de laquelle se dresse une colline imposante. C'est au pied de celle-ci qu'il se trouve, comme toujours. Ici, il portait sa tenue de Shinigami au complet, du Shihakusho au Haori, contrastant alors avec les vêtements dont il était vêtu dans le monde réel, n'étant que l'habit traditionnel des habitants du Rukongaï.

Humblement, il leva les yeux vers le sommet qu'il savait devoir atteindre s'il souhaitait s'entretenir à nouveau avec Kagami Biraki – qu'il se plaisait à nommer simplement Kagami, d'autant que Biraki donnait son nom à Ikarib. Ses mains vinrent se joindre sous son buste, demeurant camouflées sous les manches de son Shihakusho. Et ainsi, lentement, il grimpa cette colline verdoyante, par cette perpétuelle après-midi printanière. Aucune raison de se presser, le temps ne se déroulait de toute manière pas de la même façon ici. Et puis, Tenzen n'était pas particulièrement pressé, sachant ce qui l'attendait au bout de cette ascension. Cela lui offrait un dernier instant de réflexion avant de passer à l'action. Non pas que cela puisse remettre en cause sa décision. Mais il se plaisait tout de même à passer en revue les pour et les contre. Plus une manière de renforcer sa détermination qu'autre chose. Car au fond, s'il s'était rendu ici, ce ne pouvait être que parce que sa décision était prise et dans ce genre de cas, le Shirohasu n'avait clairement pas coutume d'opérer la moindre marche-arrière.

Le sentier est ainsi parcouru alors que le Lotus Blanc garde les yeux fermés. Sa connaissance de l'endroit est extrême aussi sa vue se montre-t-elle tout à fait dispensable ici. Entièrement ancré dans ses réflexes musculaires, aucun pas ne sort du chemin tracé par ses propres warajis au fil des siècles. À ses oreilles le bruit du vent et de la terre battue sous ses pieds, dans sa bouche une impression d'herbe fraîche alors qu'il peut déjà humer le thé qui est préparé plus haut dès lors qu'il arrive presque au terme de son avancée. Plus qu'une vingtaine de pas encore, il le sait avec certitude sans avoir à relever ses paupières. Sa marche se fit alors encore plus lente, son esprit repassant sur certains détails de son passé qui s'avéreraient sans doute importants dans les heures à venir.

Car il s'agissait bel et bien de sa première rencontre avec Ikarib. Ce démon avait peu à peu pris de l'influence dans son esprit. Un pur parasite, tout d'abord ressenti par un maigre changement de son comportement. Le Yakushiji s'était montré peu à peu de moins en moins réfléchi, quelque peu perturbé. Il n'avait alors lié cet état de fait qu'à sa longue présence sur terre, cette évolution s'étant déroulé à mi-parcours de son exil. Des maux de crâne sous forme de violentes migraines s'y étaient adjoints. Une fois encore, cela avait été mis sur le compte de ce qu'il commençait à considérer comme une maladie liée à sa présence parmi les humains. Une période donc durant laquelle il optait de plus en plus pour la solitude pure, retiré du monde, ne cherchant plus à s'insérer parmi les différentes cultures asiatiques comme il s'y était adonné jusque là.

Vivre tant de temps dans son gigai, parmi ces différentes peuplades, se faisant à leurs coutumes, apprenant même à jouer de leurs instruments – plus particulièrement le guqin, dont il jouerait toujours avec assiduité quelques siècles plus tard – se faire même parfois guide spirituel de ces gens qu'il avait pourtant bien du mal à supporter. Voilà d'ailleurs l'une des principales raisons l'ayant menant à « déménager » si souvent. Ça et le fait bien sûr de ne jamais prendre une ride. De quoi le mener à présent à vouloir prendre de la distance avec ces humains. Reprendre l'habitude de son corps spectral, délaissant totalement son gigai. Recommencer à combattre aussi, répondant là à certaines pulsions, où au lieu de se contenter d'exterminer vite fait bien fait les rares Hollows qui pouvaient se présenter sur son chemin, il partait à présent à leur quête aussi souvent que l'occasion lui était donnée.

Ces pulsions meurtrières bien sûr n'étaient pas apparues sans raison, mais ce ne fut que lorsqu'une voix commença à s'additionner à la sienne qu'il prit plus grande mesure de son problème. Un Hollow, cela ne pouvait être que ça. Une situation totalement inédite pour lui, qui n'avait aucune connaissance des expériences d'Aizen, faisant surgir des êtres hybrides comme lui. Des recherches sur le sujet, il aurait adoré en mener, mais malheureusement il ne disposait plus des archives du Gotei 13 depuis longtemps. Le Lotus Blanc tenta alors de contenir comme il le pouvait cette entité. Évitant de se rendre en son Monde Intérieur où cette créature paraissait pouvoir s'exprimer, optant pour une stricte méditation par laquelle il parvenait à le faire taire.

Bien sûr, cette situation n'était pas viable à long terme, et il se devait de faire face. Lorsque cela se produisit eut lieu alors une véritable rencontre et une puissante confrontation entre les jumeaux. Ikarib, comme il se présentait, était son parfait négatif, autant dans l'apparence que dans le comportement. Là où Tenzen était fait de droiture et de retenue, Ikarib se trouvait bâti de haine et de violence. Un violent combat éclata alors, où le Yakushiji parvint à prendre le dessus et s'assura que Kagami ne serait pas dérangée par lui. Un territoire lui fut donné, d'où il ne pouvait sortir. Ainsi, il pouvait toujours s'exprimer, influencer si possible le Shinigami, mais ce dernier pouvait surtout en tirer la puissance de ce passager clandestin auquel il permettait de faire un bout du voyage sur son navire.

Lorsqu'il revint dans le monde réel après cela, une île entière était dévastée, un volcan entré en éruption. Il n'était pas homme à croire aux coïncidences, aussi prit-il conscience que le Hollow avait pu prendre contrôle de son corps durant le processus. Cela ne se produisit plus jamais, Tenzen s'assurant régulièrement de garder parfaite emprise sur sa sombre moitié.

Ses yeux s'entrouvrirent sur le présent. Kagami dans son kimono traditionnel rouge et blanc, assise sous son ombrelle aux mêmes teintes. Ses longs cheveux noirs se répandaient toujours autour d'elle, encadrant à la perfection son visage de Déesse, empli de beauté et de charisme. La première fois qu'il s'était trouvé face à elle, il s'était senti petit et insignifiant. Ce sentiment ne demeurait plus réellement, se considérant désormais d'égal à égal, mais il restait néanmoins un immense respect du Dieu de la Mort envers son Trancheur d'Âmes.
    Me feras-tu le plaisir de prendre une tasse de thé avec moi ?
    Non merci. Je ne suis pas là pour discuter cette fois-ci...
Elle tourna alors son visage vers lui, mêlant sévérité par son regard et une certaine forme de joie par son sourire. Comme si elle se contentait de jauger une élève audacieux, fière de son cran sans néanmoins être dépourvue d'une pointe d'anxiété. Kagami elle aussi réalisait parfaitement la somme des risques pris par cette entreprise.
    Je vois... Tu es enfin décidé.

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Ultime étape [PV]   Lun 14 Oct - 15:57

Kagami porta sa tasse fumante à ses lèvres, les y trempant un instant afin d'en siroter la préparation. Une odeur de jasmin se répandait autour d'elle, apaisante dans ce moment de tension légitime. Tenzen n'avait rien répondu, n'estimant pas cela comme nécessaire. Ces mots n'avaient de toute manière pas formé une question, ce n'était donc pas comme si elle s'interrogeait sur la possibilité. Son Trancheur d'Âme avait clairement compris de quoi il retournait, et pourtant elle ne se pressait pas, bien au contraire. Pourquoi tempérait-elle ainsi alors que c'était elle qui avait tenté de le diriger vers cette solution lors de leur dernière rencontre ? Enfin... « diriger » était un grand mot. Le Yakushiji avait réclamé de l'aide, à ce quoi tout ce qu'elle avait pu répondre était qu'il ne restait qu'une seule méthode restant encore afin qu'un être comme le Shinigami millénaire puisse devenir plus puissant encore. Un Vizard pleinement assumé, capable de cumuler Bankaï et Resurrección. Ainsi, le Shirohasu atteindrait une ultime forme de libération et de puissance.

Donc, si elle lui avait glissé cette idée, ce n'était que parce qu'il n'y avait plus d'autre solution possible à envisager si son but restait bel et bien celui d'acquérir encore plus de puissance. Quoi qu'il en soit, sans cela, le Yakushiji ne serait peut-être pas là dans cet objectif aujourd'hui. Et malgré cela, elle buvait tranquillement son thé, laissant le Dieu de la Mort dans l'expectative. Il pourrait tenter de prendre la parole, de l'inciter, de la pousser à le mener vers l'étape suivante. Mais il ne servait à rien de tenter de la brusquer, il le savait pertinemment. Sur ce point, elle se rapprochait grandement de lui, et ainsi lui forcer la main ne pourrait avoir comme résultat que la faire se braquer et lui faire donc perdre plus de temps encore. À un moment ou un autre, elle y viendrait forcément. De sa propre initiative. Il ne restait donc plus qu'à attendre sagement.

Étrangement, durant cette période de temps qui lui parut infiniment longue, certainement interminable, Ikarib ne se fit plus remarquer de quelque manière que ce soit. Là où habituellement il aimait à hurler à la mort, faire parler de lui à tout prix, ici il gardait le silence, si bien que s'il n'avait pas la très nette certitude qu'il était bien présent, l'on aurait pu croire que jamais un Hollow n'avait foulé ces terres et ne s'y trouvait encore actuellement. Peut-être lui aussi avait-il compris de quoi il s'agissait ? Savait-il ce qui l'attendait ? Ou bien Kagami communiquait-elle simplement à sa façon avec le passager sombre, ce pourquoi elle n'effectuait aucune intention d'aller plus loin que de boire son thé sous son ombrelle ? Cela, le Capitaine de la Neuvième Division ne saurait le dire.
    Je...
Elle leva la main, impérieuse, lui coupant ainsi la parole avant qu'il n'ait pu réellement la prendre. Tout ce qu'il souhaitait lui dire n'était qu'une simple demande, se renseigner sur ce qui était attendu. Pas la presser bien entendu, mais juste tenter de comprendre les raisons pour lesquelles il était condamné à rester planter là pour une durée qui lui semblait déjà bien trop longue. Pas encore le bon moment de toute évidence. En attendant, il commençait sérieusement à s'impatienter, ce dont elle devait avoir parfaitement conscience. Sans doute était-ce même la raison de ce sourire esquissé sur ses lèvres. Kagami prit alors une ultime gorgée, poussant même un soupir de contentement alors qu'elle reposait sa tasse. Et comme pour le narguer, elle ajouta :
    Es-tu bien certain de ne vouloir prendre une tasse avec moi ? Celui-ci est délicieusement parfumé, je suis persuadée qu'il te plairait énormément... En plus de te faire le plus grand bien, tu me sembles réellement en avoir besoin.
Ce à quoi bien sûr il ne répondit rien. Cela, une nouvelle fois, n'attendait pas réellement de réponse. Le Lotus Blanc prit alors une profonde inspiration, expirant lentement par la suite. Le regard de Kagami se fit alors amusé, mais à la manière d'une mère gratifiant de manière muette un rejeton bien-aimé. Cela lui plaisait encore moins bien entendu, aussi en fut-il à la limite de se mordre les lèvres pour éviter de... d'être tout simplement Tenzen et de tenter de prendre le dessus par le discours d'une manière ou d'une autre. Rester calme et serein. Attendre qu'elle prenne la décision d'enfin le guider, encore. Miraculeusement, cela ne tarda pas. Elle se leva et effectua les premiers pas, rapidement suivie par le Yakushiji.

Il n'y eut alors plus un mot entre eux. Le chemin prit un certain temps, redescendant de la colline et s'en éloignant. Pas de nouvelle introspection, baste des souvenirs qui ne pouvaient plus être d'aucune utilité en cet instant précis. Juste une détermination à toute épreuve ainsi qu'une concentration sans faille. Il ne savait pas exactement en quoi allait consister cette expérience, mais pouvait néanmoins s'attendre à ce que cela soit composé d'une confrontation avec Ikarib, que celle-ci soit brutale ou non. Il n'y avait pas vraiment de doute possible sur cette éventualité d'ailleurs, étant donné qu'ils se dirigeaient présentement vers cette zone franche qu'il occupait depuis leur seule véritable confrontation. Devoir de nouveau lui faire face n'avait très franchement rien pour lui plaire, mais s'il ne restait après tout aucun autre choix...

Quelques minutes plus tard, le domaine du Hollow était en vue. L'herbe y était jaunie, des trous y apparaissant parfois, quand il ne s'agissait pas tout simplement de cratères comme autant de preuves de l'instabilité de cet être. De la destruction inutile, des résidus de Baras et de Ceros n'ayant d'autre utilité sans doute que de lui permettre de se défouler. À moins que cela ne soit la manifestation physique de l'influence qu'il tâchait si souvent d'appliquer sur l'esprit de son maître ? Ou bien seulement un témoignage de ses tentatives pour briser l'entrave l'empêchant de prendre le pas sur le reste de ce Monde Intérieur ? Car en effet, si Ikarib n'est pas à proprement parler écroué, c'est néanmoins un véritable Kekkai qui prend place autour de lui afin de délimiter sa zone d'influence. Une barrière sous forme d'un énorme dôme possédant de nombreuses ouvertures, mais aucune assez grande pour qu'il puisse s'y faufiler. Au moins le son passait-il ainsi assez librement, ce qui allait pouvoir s'avérer quelques instants plus tard, lorsque Tenzen arriverait en bordure.

Ikarib l'attendait de son côté de la barrière, ramassé sur lui-même comme une bête, affichant un sourire d'évidente satisfaction. Oui, maintenant il ne pouvait plus en douter, son « jumeau maléfique » savait ce qui se tramait. Et cela lui apportait manifestement une réelle joie non dissimulée. Ses mots allaient de plus le confirmer.
    Hey ! Salut copain ! T'es v'nu pour jouer hein ? Depuis l'temps que j'rêve qu'on s'en paie une bonne tranche. J'savais bien qu'tu pouvais pas être frigide au point d'pas vouloir me lancer la ba-balle une fois d'temps en temps !
Le Hollow ricana alors sans trop de retenue, devant l'air impassible de Tenzen. Kagami se trouvait sur son flanc gauche, à un couple de pas derrière lui. Mais elle ne préservera quant à elle pas le mutisme. En bonne maîtresse de cérémonie, ce serait en effet à elle de présenter la suite des événements.
    Si tu es réellement décidé, il te faut le libérer à présent. Je te parlerai de ce qu'il se passera ensuite lorsque ce sera fait et pas avant... Il est encore temps de reculer, si tu le souhaites.
Mais bien entendu, les trois protagonistes connaissaient d'ores et déjà parfaitement la réponse. Bien entendu, il n'allait pas changer de fusil d'épaule maintenant. Le quitte ou double était déjà en marche, pour le meilleur ou pour le pire. Tenzen posa alors sa main sur la barrière, celle-ci produisant une lumière ténue à ce contact. Elle était étrangement chaude au toucher, mais le fut encore plus lorsqu'Ikarib en fit de même de son côté, comme s'il ne s'agissait de rien d'autre que d'un reflet dans un miroir capable de n'afficher qu'un contraste particulièrement marqué. Le dôme explosa alors, laissant les mains de Tenzen et d'Ikarib se toucher. Outre la gamme de couleur qui leur était appliquée, les deux êtres ne pouvaient se différencier que par une seule chose : là où le démon ne se départait pas de son sourire, le Dieu de la Mort quant à lui gardait son masque de cire, imperturbable malgré ce contact qui le rebutait.

Kagami quitta alors le flanc de Tenzen, pour aller se placer près de son double. D'autres explications devaient venir... mais seraient attendues en vain, selon toute évidence. La Déesse se changea en brume lumineuse, puis finalement en un bouclier fixé à l'avant-bras d'Ikarib. Tenzen rompit le contact et tendit sa main vers sa ceinture où il ne trouva pas son Zanpakutô là où il aurait dû se trouver. S'il avait estimé que ce défi serait sans aucun doute difficile, jamais il aurait cru devoir au final affronter ce qui le composait depuis si longtemps...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Ultime étape [PV]   Mer 16 Oct - 18:12

Contre toute attente, les explications vinrent alors tout de même. Mais celles-ci ne provinrent pas de Kagami comme il s'y attendait, mais tout simplement d'Ikarib. Sa voix cependant s'était légèrement modifiée, comme s'il s'était apaisé l'espace d'un instant suite à ce retournement de situation. Comme si Kagami avait une influence sur le Hollow, tout comme lui-même pouvait en avoir une sur le Yakushiji à l'occasion. D'ailleurs, pouvait-il dire encore avec certitude qu'il s'agissait bien uniquement de la parole d'Ikarib ? Autant ses propos que ses intonations trahissaient une sorte de dualité, une façon de s'exprimer qui ne correspondait en rien aux méthodes habituelles de son sombre passager. Un phénomène qu'il jugea cependant étrange et qu'il nota dans un endroit de sa mémoire et sur lequel il reviendrait sans doute par la suite, s'il en avait l'occasion bien sûr. Après tout, il n'était pas sûr qu'il y ait encore un « après » pour le Lotus Blanc après cette expérience dangereuse et risquée. Quoi qu'il en soit, place à présent à l'explication attendue.
    C'est étrange... Tu as l'air surpris. Nous aurions pourtant supposé que tu aurais parfaitement compris de quoi il pouvait s'agir. Tu n'as pu avoir pleine emprise sur Kagami que lorsque tu l'as affronté et vaincue, remportant ainsi ton Bankaï. Tu n'as pu pleinement dominer Ikarib que lorsque tu l'as affronté et vaincu, y gagnant par là un masque et la puissance qui y est rattachée.
    À présent, ce que tu souhaites atteindre n'est autre que la pleine assimilation de ces deux puissances. Non pas faire simplement appel à l'une ou l'autre, mais bien en user simultanément avec la facilité de celui qui se contente de respirer. Tu argues souvent que le Zanpakutô n'est qu'une facette du Shinigami, une autre face de la même pièce. Tu en dis de même en ce qui concerne les Hollows des Vizards. Si tu réussis cet exploit qui te fait face à présent, tu t'apercevras alors que jamais tu ne seras plus proche de la vérité.
    Mais tout d'abord, l'histoire doit se répéter. Une pleine fusion de nos capacités... Pour que trois fassent un. Bats-toi !


    BAN... KAÏ ! Yata no Kagami !
La transformation s'opéra alors. Il ne la connaissait que trop bien, mais c'était la première fois qu'il en était simple spectateur. Le bouclier-miroir sur l'avant-bras d'Ikarib se vit nappé d'une violente lumière pour éclater en cinq entités distinctes. Ses cinq boucliers, qui désormais flottaient autour de son adversaire. Ikarib aurait ses pouvoirs de Hollow et ce Bankaï. Tenzen quant à lui ne pourrait se battre qu'en se basant sur ses autres capacités et son sens de la stratégie. Il avait cependant quelques avantages. Le Yakushiji connaissait parfaitement les deux âmes qui s'étaient adjointes pour lui faire face. Il savait comment Ikarib se battait, et connaissait sur le bout des doigts les capacités de son Zanpakutô. Bien sûr, la réciproque pouvait être véridique également. De quel côté allait alors pencher la balance ?

* * *

Pendant ce temps, dans le monde réel, l'aura et la puissance de Tenzen avaient éclaté de paire. Mais pour le moment, son corps n'avait pas bougé. Juste des flux d'énergie s'échappant de son corps, mêlant à la fois ses propres ondes mais également celles d'Ikarib. De ses lèvres entrouvertes surgit alors une substance qui semblait métallique et miroitante. Elle recouvrit peu à peu son visage, puis son corps. Son masque n'avait plus rien à voir avec ce qu'il était lorsqu'il se transformait habituellement. Ce masque-ci paraissait fait d'une pièce, lisse. L'arrière de ses mâchoires n'étaient pas encore couverte, mais l'on voyait déjà qu'il n'y avait plus d'ouverture pour la bouche. Seuls ses yeux semblaient encore pouvoir bénéficier de cet orifice vers le monde extérieur, mais n'étaient plus que deux points intensément lumineux. Les équipes envoyées par le Capitaine-Commandant étaient en alerte et s'attendaient au pire. Bien sûr, elles n'allèrent pas le rejoindre, restant non loin des bordures du Rukongaï si cet hybride en venait à perdre les pédales. Quoi qu'il en soit, les Nécromanciens posaient d'ores et déjà leurs barrières les plus puissantes, et des Zanpakutôs de la Première Division étaient tirés au clair.

Et à ce moment, loin d'eux, le Capitaine de la Neuvième Division se levait, dressant son visage face au ciel, et se mit alors à hurler, pendant que la coulée métallique prenait le pas désormais sur son corps tout entier...

* * *

Le Shihakusho du Yakushiji était désormais en bien pitoyable état. Tout comme son corps d'ailleurs. Lui qui avait l'habitude de ne jamais rien faire paraître, il y était néanmoins bien aidé par les capacités de Kagami lorsqu'il se trouvait en combat. Ici, il ne pouvait bien entendu pas y faire appel, laissant alors ses plaies bien visibles. Des brûlures, des coupures,... Et pendant ce temps, Ikarib était encore intact. La puissance de Kagami faisait pour le moment la différence. La spécialité de Tenzen était bien sûr le Kidô, mais si ses Bakudos pouvaient parfois lui rendre service, ses Hados par contre lui étaient constamment renvoyés. Le Shirohasu lui-même n'était pas capable d'en faire de même face à d'aussi puissantes offensives lorsqu'il combattait avec son Bankaï... Était-il donc totalement dépassé ? Ne maîtrisait-il finalement pas aussi bien son Zanpakutô qu'il ne le pensait ? Ou bien l'association d'Ikarib et de Kagami formait ainsi un contre particulièrement efficace contre Tenzen ? Ces questions, il ne pouvait bien sûr pas y répondre, aussi ne put-il que les balayer de son esprit avant que cela ne pollue par trop sa détermination légèrement ébréchée.
    C'est dur hein ? Mais tu peux encore prendre la voie de la facilité... Baisse les bras. Laisse-toi faire.
Et de ricaner ensuite avant de lancer son prochain assaut. Pendant ce temps, le Yakushiji ne pouvait qu'esquiver, perdant peu à peu son souffle...

* * *

Heureusement qu'il s'était assez éloigné dans les terres. Une zone ravagée désormais. Des arbres éventés, abattus, gisant au sol parfois dans un résidu de sciures. Des cratères à gauche à droite. Ce qui semble être des plaques de métal recouvrent désormais l'entièreté de son corps. Sa chevelure a viré au blanc, plus courte qu'elle ne l'est habituellement, et est désormais dressée vers l'arrière de son crane. Deux semblants de cornes suivent le même chemin. Ses mains dispensent la destruction en délivrant de grandes doses de Reiryoku à l'état pur, sans autre forme de traitement.

Au lieu, des Shinigamis craignent ce qu'ils ressentent. S'il s'approche, pourront-ils y faire face et le repousser ? Des jambes tremblent, des mains s'humidifient alors que des gorges suivent le chemin inverse.

* * *

Le combat fait rage, sans que des solutions puissent être trouvées. Il se sent impuissant. Incapable de franchir ce cap. Le visage contre le sol, étendu de tout son long. Tenzen sait bien sûr qu'il n'a pas le droit de renoncer, malgré l'insistance d'Ikarib. Il ne fait que lui conseiller cela depuis le début. De laisser tomber. Cela voudrait dire la défaite, et la mort certaine. La perte de son corps sans espoir de faire un jour machine arrière.
    Ne te l'ai-je pourtant pas assez répété ? Et dire qu'il te suffirait simplement de lâcher prise...
Et si... ? À la force de ses bras, il repoussa le sol de son corps – à moins que ce ne soit l'inverse ? Il n'était plus en l'état de fournir une certitude sur ce genre de chose – et ainsi finit par se redresser. Tenant à peine sur ses jambes. Prêt à flancher d'un moment à l'autre. Rassembler ses dernières forces. Si sa dernière stratégie manquait, alors ce serait la défaite et la mort, inéluctables ennemies prenant enfin le dessus sur lui. Pour la première fois depuis que ce combat avait débuté, il prit alors la parole.
    Frappe ! Je suis prêt. Donne tout ce que tu as, j'y ferai face. Droit et fier. Comme un Shinigami se doit de l'être.
Malgré son état, il parvint encore à redresser le tête, toisant son jumeau négatif. Et même un sourire vint à se tracer sur son visage. Confiant et redoutable. Apparaissant alors qu'à sa vue Ikarib perdait le sien qu'il n'avait cessé d'arborer. Celui-ci le prit au mot. Il arma son bras, prêt à frapper, tandis que les cinq boucliers garnis de pointes sur tout leur pourtour prenaient place autour de lui. Tous à la fois, ils descendirent à grande vitesse vers leur cible, tandis que d'un Sonido Ikarib en fit de même, tendant le bras pour transpercer la poitrine du Lotus Blanc. Ce dernier ne fit qu'écarter les bras. Aucune forme de défense, aucune tentative d'action. Ainsi fut-il frappé, de six côtés à la fois...

Ou pas... Ses bouclier-miroirs étaient fichés dans le sol autour de lui, l'ayant tout simplement transpercé. Passer au travers. Exactement le cas du bras d'Ikarib, fiché dans le torse de Tenzen. Aucun douleur. Et une forme d'apaisement qui s'empare de son être.
    Ben voilà ! Tu vois ? Lâcher prise, tout simplement. C'était pourtant pas si compliqué... Quoi que plus dur pour toi que d'autres, sans doute, tu ne penses pas ?
Aucune réponse. Les boucliers disparurent dans une lumière aveuglante, alors que le corps d'Ikarib se changeait en fumée noire. L'un et l'autre furent aspirés vers le corps de Tenzen dans une fulgurance capable sans doute de rappeler la création même de l'Univers.

* * *

La puissance n'avait finalement pas approché des barrières mises en place. Elle s'était juste contentée de disparaître soudainement. Conclusion à laquelle viendrait la plupart des Dieux de la Mort présents. Mais les plus grands experts en détection trancherait que ce n'était pas le cas. Qu'elle était désormais ténue après une dernière explosion remarquable. Ils se mirent alors en mouvement. Rejoindre ce qu'il restait de Yakushiji Tenzen. Ils trouvèrent alors son corps, ses vêtements en lambeaux. Les premiers soins sont donnés sur place. Jusqu'à ce que les yeux du Lotus Blanc vinrent à se rouvrir. Son visage affichait une tranquillité, un apaisement dont seuls les enfants assoupis et les morts sont capables.
    Il a reprit connaissance ! Yakushiji-Taishô, vous m'entendez ?
    Oui. Tout va bien. Aidez-moi à me relever.
Sa voix était faible, mais gardait néanmoins toute l'autorité que l'on pouvait lui connaître. Aussi s'exécutèrent-ils en l'aidant à se redresser. Tenzen prit alors une profonde inspiration tout en tournant son visage vers le ciel. Étrangement, malgré son état de faiblesse évident, il ne s'était jamais senti aussi bien...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ultime étape [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ultime étape [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AD&D "Dark Sun" : scénario premier "L'Ultime Cortège"
» J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed )
» L'Ultime Combat des Champions
» Le pouvoir de création, tentation ultime ?
» ~° Je m'en tape le coquillard !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Au-delà du Rukongaï-