AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 19:45

Il était toujours troublant de se voir, quand ce n'était pas dans un reflet.

Une parfaite réplique de moi-même m'observer, silencieusement, sage, assise sur un rocher. C'était mon corps artificiel, avec une âme tout aussi artificielle. Moi ? J'étais à mon état premier, un esprit libre pouvant user de sa pleine puissance. Et qui ne faisait rien pour occulter son Reiatsu qui était désormais d'une puissance ... Assez, importante. Mais je n'avais pas peur que quelqu'un puisse me surprendre. Ce n'était pas seulement que j'avais confiance en mes capacités, mais aussi parce que je me trouvais à Karakura. Et que j'y avais quelques amis. D'une puissance effrayante. Qui m'effrayait. Des personnes que j'étais heureuse d'avoir à mes cotés. Et qui veillaient.

Je fendais l'air de mon Zanpakutô libéré. Hangyaku n'était pas une arme des plus habituelles, avec sa longue forme de pipe chinoise. Ce n'était pas une arme de corps à corps, comme pourrait le faire croire mon utilisation actuelle. Et de toutes façons, même si ça l'était, qu'est-ce que j'en aurai pu faire ?! J'étais naze dans le maniement des armes, une calamité sans nom ! Nan, j'allais pas frapper avec ! Par contre, avec la fumée que j'inspirais à son intérieur, par contre ... J'inspirais profondément, laissant la fumée bleuâtre envahir mes poumons. Et je la recrachais en un vaste nuage. Nuage prenant rapidement la forme d'une bête de cauchemar, une chimère. Une chimère posant pied au sol, hurlant silencieusement, avant de se désagréger. Je marmonne un truc incompréhensible, les dents serrées. Forme trop complexe, j'arrive pas à la stabiliser. Même si ça me serait très utile ! J'inspire à nouveau, en fermant les yeux. Et je recrache un nuage qui devenait Kirin.

Le Kirin tel que je l'imaginais était bien plus beau que la forme vague à laquelle j'avais donnée naissance.
Et elle mourrait tout aussi vite. Pff, c'trop naze ...

- Nan mais sérieux, je veux bien faire des efforts, mais si toi t'en fais pas, ça va pas le faire, je le dis direct !

Je contemplais mon arme, la mine furieuse.
Mais il restait silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 20:31

Quelle Est Cette Forme?


Shin se faisait désormais de mieux en mieux au fait d'être un Arrancar... C'était de toute façon beaucoup plus intéressant que d'être un Hollow. Il pouvait faire plein de choses qu'il n'aurait pas pu faire avant... En tout cas, il avait changé de forme, changé de rythme de vie, avait enfin repris des traits humanoïdes... Au moins il était sorti de la banalité qu'il avait vécu pendant plusieurs années quand il n'était qu'un Hollow... Parce que bouffer pour évoluer c'était bien beau, mais lorsqu'on ne tombait sur personnes d'assez forts pour nous permettre d'évoluer jusqu'au rang de Vasto Lorde, c'était tout simplement chiant, vous voyez le genre? Ou peut-être était-ce Shin qui n'avait pas les capacités pour devenir Vasto Lorde? Qu'importe, être un Arrancar de base Adjuchas était pas mal non plus. Cela ne l'empêcherait pas d'être Espada un jour. Il était en train de réfléchir à tout cela tandis qu'il effectuait sa chasse quotidienne dans le Yermo, il était presque tout le temps dans le Désert Blanc en même temps, il se battait toujours, il gagnait la plupart du temps, des fois il tuait, des fois il épargnait quand les personnes semblaient intéressantes. C'était un peu son loisir du jour mais bon, au bout d'un moment ça devenait banal... Tout comme ce monde l'était en fait. Et pourquoi pas changer de monde? Oui, faire un petit tour à Karakura pourrait être plus intéressant que de rester ici.

Oui, il suffisait d'utiliser le Garganta en plus, chose qui n'était pas très compliquée en soi. Et pourquoi Karakura en fait? Il allait simplement se téléporter dans un endroit sur Terre au hasard, en espérant tomber sur quelque chose de plus intéressant que ce que le Hueco Mundo lui offrait actuellement. Et puis au pire, il n'aurait qu'à faire marche arrière et retourner au Hueco Mundo pour se faire chier... Il aurait sûrement passé le reste de son temps à dormir jusqu'au lendemain, bien que la notion de temps était assez complexe ici vu qu'il faisait toujours nuit. Il arriva donc quelque part sur Terre, où? Comme s'il en avait quelque chose à faire, sincèrement? Ah mais merde! Il avait mal contrôlé son Garganta et il s'était retrouvé à Karakura, il allait falloir corriger ce petit problème de précision à l'avenir. Il était arrivé juste à quelques mètres d'une femme en train de faire des nuages, eh mais c'était pas la forme de Kirin ça? Ce n'était sans doute pas une pipe normale qu'elle avait là? Une Shinigami? Qu'importe, elle semblait ne pas s'entendre avec son Zanpakutoh. Voyons voir, serait-ce intéressant de lui parler, il était pour le moment derrière elle et il s'approcha d'un pas lent et tout sourire jusqu'à passer devant elle, il planta ses yeux rouges sang dans les yeux de la jeune femme.


“Eh bien ma chère, aurais-tu quelques problèmes avec ton Zanpakutoh? Je suis Shin! Et cette forme, c'était Kirin je me trompe. Tu sembles être capable de faire des choses intéressantes, j'aimerais bien voir le résultat final de tout cela.”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 20:45

Je n'avais rien senti. Parce que j'étais une quiche en détection de Reiatsu. Alors quand une voix s'élève derrière moi, une voix qui commente mes créations de fumée ... Je me fige. De peur. Puis je me retourne, un peu trop vite, pour faire face à l'inconnu. Cheveux noirs, yeux rouges. Et un morceau d'os sur le visage. Un Arrancar. J'avais déjà entendu parler de ces merdes, des Hollow s'arrachant le masque pour devenir encore plus puissants. Mais c'était bien la première fois que j'en voyais un de vrai, un en grandeur nature. Et il était pas si grand que ça, pour un Hollow. Plus grand que moi, certes, mais c'était toujours humain. Et humain, pour un Hollow, il l'était un peu trop. C'était troublant.

Je recule de plusieurs pas, clairement sur la défensive. Instinctivement, mon Reiatsu se mit à pulser avec agressivité, alors que mes pupilles se dilataient. Un Hollow, humain ou pas, n'était pas mon ami. Pire, c'était un ennemi qui allait me bouffer à la moindre inattention de ma part. Cela dit ... Si il avait voulu vraiment me tuer, il m'aurait pas fait le plaisir de me parler. Il aurait pu m'attaquer de dos, et vu à quel point j'étais concentrée sur ma tâche, bah ... Un frisson parcoure mon échine, lentement. La mort m'avait frôlée de bien plus près que je ne le pensais. D'autant plus qu'il n'avait rien à voir avec un simple Hollow. Les Arrancars étaient connus pour être de base Gillian au moins. Je n'avais jamais affrontée un Gillian, et je n'avais jamais imaginé pouvoir le faire. Alors si en plus s'arracher un masque les faisait devenir encore plus puissants ...

Une perle de sueur coula le long de ma joue. Je n'étais pas de taille à affronter ça. Et il devait sûrement le savoir, mon interlocuteur monstrueux. Si j'avais été dangereuse, il n'aurait pas pris la peine de me taper la conversation. Alors, la question se posant : Voulait-il jouer avec moi avant de me tuer, ou voulait-il juste discuter avec moi et repartir, vu que j'en valais pas la peine mais que ça pourrait tromper son ennui ? Dans tous les cas, je ne pouvais pas m'enfuir. J'étais pas douée en Shunpo, et il me rattraperait en un rien de temps. Puis offrir son dos à un ennemi ? La chose la plus stupide que j'aurai pu faire ...

Réponds lui, mais restons quand même sur mes gardes.

- Ca ne vous regarde pas. Et mon nom, j'tiens pas à vous le donner. Mais si vous tenez réellement à voir ce dont je suis capable ...

Je reculais encore de quelques pas, alors que j'expirais un nouveau nuage de fumée bleu. Un nuage qui prenait la forme d'un grizzli, qui n'avait rien d'amical. Qui poussa un rugissement silencieux.

- J'espère que vous avez la peau dure ...

Et la bête chargea.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 21:34

Ne Sois Pas Stupide.


De toute évidence, elle n'avait pas senti la présence de Shin, elle ne devait pas être très forte en détection de Reiatsu alors... Pourquoi? Car Shin était tout simplement nul dans le camouflage ou plutôt... Il détestait se camoufler, lorsqu'il découvrait des choses intéressantes, il préférait être au grand jour, en fait... Il voulait toujours être au grand jour, il n'avait pas besoin de se camoufler, son sourire malsain et ses yeux rouges ne lui permettaient de toute façon pas de passer incognito. Oh... Mais ne serait-ce pas de la peur que Shin pouvait lire en cette jeune demoiselle, aha parfait! Elle reculait, elle était sur la défensive, elle le craignait! En même temps, si elle n'arrivait même pas à contrôler son Zanpakutoh, il était compréhensible qu'elle craigne un Arrancar comme lui. Que devrait-il faire d'elle? Telle était la question désormais. Il voulait vivre des choses intéressantes, ne plus s'ennuyer et s'échapper de sa banalité quotidienne alors, la tuer ne serait pas très productif en sachant qu'il tuait tant de personnes que cela était parfaitement routinier pour lui... La manger? Shin ne mangeait pas les humains, il avait fait le malheur d'en manger un une fois, et c'était dégueulasse! Il s'en souvenait encore alors que c'était juste avant de devenir Adjuchas, un humain perdu dans le Hueco Mundo on ne savait comment, peut-être avait-il été amené par des Hollow en fait, pour en revenir à la jeune créature en face de lui...

Cette jeune femme était de toute évidence sur ses gardes, et elle avait bien raison! Les Arrancar étaient dangereux après tout mais bon, s'il avait voulu la tuer.. Il l'aurait déjà fait depuis longtemps, il n'aurait d'ailleurs même pas pris la peine de lui adresser la parole, n'était-ce pas de la pure logique? Enfin bref, cela ne le regardait pas? Oui, c'était vrai... Et elle ne voulait pas se présenter, cela n'était-il pas un manque de politesse hors du commun, sûrement causé par la trop grande peur qu'elle avait en elle, c'était excusable pour le coup, mais limite tout de même. Oh, allait-elle finalement l'amuser un peu? Elle le menaçait mais reculait, comportement typique de la proie face au prédateur, quoi que... Un nuage de fumée bleu qu'elle expirait, cool et que comptait-elle faire avec hein? Shin n'avait jamais tenu à se battre avec elle ou quoi que ce soit. Un grizzli, un animal si mignon qui allait être explosé par Shin, c'était triste ne pensez-vous pas? Oui, il avait la peau dure mais cette bête ne le toucherait même pas, au moment de la collision, Shin mit une droite d'une puissance hors norme dans la bête et disparut. Il réapparut aux côtés de la jeune femme et chuchota dans le creux de son oreille avec un sourire toujours aussi peu rassurant et deux yeux toujours rouges comme le sang qu'il aimait tant faire couler d'habitude, elle avait de la chance d'ailleurs.


“Ne sois pas stupide. Pour le moment je ne compte te faire aucun mal alors restes calme et parlons. Tiens-tu tant à gacher ta vie en m'affrontant? Cesses des bêtises et présentes-toi, et présentes-moi ton pouvoir! Rend ma journée intéressante.”


_________________


Dernière édition par Asamiya Shin le Dim 13 Oct - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 21:50

Je me suis sentie mourir de l'intérieur.

Mon ours de fumée n'était pas ma technique la plus puissante, certes. Mais elle était de rang intermédiaire, et avait prélevé son tribut en énergie. Et il s'était fait écraser d'un unique coup de poing. Comme ça. La fumée m'avait envahie. Et lorsqu'elle s'était dissipée, il était déjà à mes cotés. Il m'avait chuchoté, d'une voix sinistre. J'ai presque eu l'impression que j'allais trempée ma jupe. Mais finalement, j'ai réussie à me contrôler. A me faire bastion. Nao', Nao', Nao' ... Calme toi, calme toi ! Il ne te veut pas de mal, pas encore ! T'as encore pas mal de temps pour réfléchir, réfléchir à quelque chose ...

La réponse fut instantanée : Bankai. Mais le Bankai, elle ne l'avait utilisée qu'une fois. Et c'était il y a un siècle. Elle avait tenue tête à trois shinigamis, avant de finalement être mise hors d'état de nuire. Et d'être foutue en prison. Mais depuis, ça faisait un long moment. Trop long. Puis il était imparfait. Mais est-ce que j'avais le choix ? Je sais pas, je sais plus ... La peur m'empêchait de réfléchir rationnellement. J'avais envie de sangloter, mais le faire agacerait sûrement le prédateur et il me tuerait sans préavis. Alors, je fais ce que je peux pour avoir l'air le moins intimidée. Et lui répondre.

Je tenais trop à la vie, oui.

- Naoko, on m'appelait comme ça à la Soul Society. Mon pouvoir, c'est de pouvoir donner une forme solide à la fumée que j'exhale. Je peux façonner des créations vivantes ou immobiles.

L'amuser, a-t-il dit. Si je voulais gagner du temps, je supposais que j'allais bien devoir le faire. J'exhalais une nouvelle fumée, une fumée qui prenait forme d'hirondelles, de papillons, de guêpes. Inoffensives, mais d'une certaine esthétique. J'inspirais à nouveau fumée, et cette fois c'était une réplique parfaite de mon interlocuteur qui prenait forme, et qui lui faisait une courbette d'un air solennel.

Oui, l'occuper ... En espérant qu'il oublie que mon corps artificiel avec son âme artificielle s'était enfuie. Et était partie chercher des renforts.

Parlons-lui, pour qu'il se focalise entièrement sur moi.

- Pour répondre à votre question précédente, je n'ai pas de problèmes avec mon Zanpakuto. C'était juste, de la frustration de ma part, exprimée à tort envers celui-ci. Je n'ai pas l'habitude des formes trop complexes ...

Je ne disais que la pure vérité. Mais allait-il le croire ?
Bonne question ... Mais, pitié, que cela me rendre intéressante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 22:24

Un Pouvoir Intéressant.


Cette attaque à l'instant... Elle était vraiment faible! Shin commençait à hésiter quant au fait de laisser cette jeune femme vivante. A cause d'elle il avait dû exploser un Grizzly et il n'avait même pas opposé de résistance. Il commençait à ressentir cela comme une perte de temps et son énergie spirituelle ainsi que son envie de tuer augmentèrent d'un coup et en flèche tandis que ses yeux devenaient encore plus rouges. Mais il se calma, il allait accorder le bénéfice du doute à la jeune femme, en espérant qu'elle réussirait à mieux le divertir à l'avenir, il ne serait pas indulgeant bien longtemps si elle continuait à être aussi inintéressante et à tenter des choses aussi stupides.Il n'aurait absolument aucuns problèmes à la tuer et à retourner dans le Yermo pour faire un petit somme, il aurait juste été un peu déçu de ne pas avoir pu avoir une belle représentation de Kirin. Du coup, si elle le décevait en plus d'avoir agi de manière totalement stupide, il la tuerait sûrement en lui occasionnant d'horribles souffrances mais ce serait de sa faute, après tout elle était la seule à avoir tenté de l'attaquer. Cependant, comme dit précédemment, pour le moment il allait tout de même laisser planer le doute sur tout cela, il ne fallait juste pas qu'elle foire sur sa prochaine tentative. Il n'y avait pas de Joker avec Shin qui plus est, et la tuer n'aurait été que banal pour lui, on ne pouvait plus banal d'ailleurs.

“Naoko hein? Donc tu n'appartiens plus à la Soul Society? Tu les as trahis? C'est un pouvoir qui est intéressant, si on s'en sert bien.”

Si la jeune femme tenait à la vie, elle savait de toute évidence ce qu'elle avait à faire... Divertir Shin pouvait s'avérer très difficle comme cela pouvait s'avérer très facile. Cela dépendait bzaucoup de son humeur et de la façon dont les gens s'y prenaient. Il adorait lire le désespoir et la peur sur le visage de ses victimes. Ce qu'il aimait le plus voir c'était le désarroi quand il les avait manipulé avant de leur mettre un coup de couteau dans le dos, au sens figuré bien entendu. Pour ce qui était de la créature craintive en face de lui, Shin avait supposé qu'elle ne faisait sûrement plus parti de la Soul Society car elle avait utilisé le passé et parce qu'elle aurait sûrement continué de l'attaquer même s'il était trop fort. Fuir devant un Arrancar était puni par la dictature des Shinigami non? Shin n'en savait rien et n'en avait rien à faire en réalité donc passons je vous prie... Passons j'ai dit! Bon, cette femme là, qui s'appelait Naoko... Ok, elle faisait des trucs intéressants avec sa fumée, des hirondelles, des papillons et d'autres choses de ce genre... Mais c'était totalement chiant au bout de quelques secondes. Le coup de la réplique de Shin qui lui faisait une courbette d'un air solennel? Oui, il y avait tout de même un certain intérêt visible pour le jeune Arrancar... Mais il attendait beaucoup plus de cette dernière! A croire que tout compte fait, elle ne tenait pas à sa vie.

Shin commençait à foncièrement s'ennuyer et la hausse de son énergie spirituelle en était la preuve, il en avait marre de rester ici à regarder les conneries du jeune femme qui faisait la saltimbanque pour survivre à son inéluctable destin. Une seule question qui demeurait avant son départ... Devait-il la tuer ou pas? Elle lui avait fait perdre du temps, avait tenté de l'attaquer... Avait été d'une grande déception à ses yeux et ne pourrait sans doute pas servir à quoi que ce soit... Oui, il était maintenant temps de la tuer, tout de suite! Ah? Elle avait une dernière volonté tandis que le Reiatsu de Shin ne cessait de monter pour atteindre son paroxysme. Hum? Alors elle maîtrisait son Zanpakutoh mais avait du mal avec les formes complexes hein? Intéressant... Cela lui laissait une sorte de petit sursis! Il voulait voir la forme de Kirin qui l'avait justement attiré vers cette jeune femme à la base, et il voulait voir des choses complexes mais magnifiques. Shin voulait voir des choses qui se différenciaient totalement de la vie qu'il avait pu avoir quand il était humain et de la vie qu'il avait depuis qu'il était au Hueco Mundo.. Il voulait du fantastique, de l'iréel, oui... Il voulait de la magie, une véritable magie je veux dire... Pas comme les enfants qui s'extasiaient devant un petit tour de passe passe, il voulait voyager dans un monde inconnu sans pour autant bouger.


“Je vois... Je veux voir Kirin! C'est bien ça que tu avais tenté de faire tout à l'heure. Transportes moi dans un monde inconnu sans même que j'aie à bouger. Si tu y arrives je me souviendrai toujours de toi, et je ne te tuerai jamais, quoi qu'il arrive... Sinon... Tu vas réussir de toute façon, n'est-ce pas?”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 22:42

Sincèrement, j'ai jamais été douée avec la détection. Alors, pour que je ressente sa pression avec autant d'insistance, écrasante ... Voulait dire que j'allais au devant de gros, gros, très gros ennuis. Mais comme je m'étais dit avant, si ça allait trop loin, j'avais toujours la possibilité d'utiliser mon Bankai, aussi imparfait soit-il. Mais ce moment allait arriver un peu trop vite. Ce que je pouvais faire ne l'amusait pas. Son Reiatsu se faisait meurtrier. Et son regard, ennuyé. J'aurai dû m'en douter. Ce n'est pas une saltimbanque qu'il veut voir, c'est autre chose. Il voulait du formidable, du fantastique ! Mais est-ce que j'en étais capable, moi, de faire tout ça ?

Sincèrement, je ne savais pas. Réponds lui, en attendant ...

- Je n'ai trahi personne. Je suis partie de mon propre grès, j'ai mon libre arbitre.

C'était la vérité, même si en fait pas totalement. Mais je n'avais aucune envie d'exposer ces raisons à un être que je méprisais et craignais autant. Même si, il suffisait juste qu'il le souhaite pour que je m'exécute. Amertume qui me tient. Puis, ce n'était pas sûre qu'une bête comme lui puisse comprendre les raisons m'animant. Il avait l'air humain, mais il ne l'était pas. C'était juste un monstre, un monstre à abattre. Mais que je ne pouvais pas abattre seule. Il savait que j'avais peur. Il savait que je haïssais son genre, sûrement. Et ça devait être pour ça, qu'il jouait avec moi.

Et là, il exprime son souhait. Il voulait revoir la créature de légende qui était apparue de façon imparfaite. Il voulait voir l'irréel, un monde de nouveauté sortant de la banalité de celui-ci. Et si j'y arrivais pas, il allait me tuer. Tiens, comme c'est bizarre, je m'y attendais pas ! Hihihi ... C'est limite si un éclat de rire un peu hystérique sort de mes lèvres. Mais nan, je me contente d'acquiescer, lentement.

- Si c'est ce que vous souhaitez ...

Je soufflais de la fumée bleuâtre prenant la forme de Kirin. Mais le Kirin qui apparaissait était un peu minable. Il se cabrait, mais il avait du mal à garder sa forme, et finalement il s'écroulait sur lui même. Cet échec allait me coûter cher. Je paniquais, alors que j'exhalais avec précipitation un nouveau nuage de fumée prenant la forme de Chimère. Plus stable, plus belle, mais qui n'arrivait pas à garder consistance plus de quelques secondes. Merde, merde, merde ! Nao', calme toi ! Recentre-toi ! Tu dois tenir, le temps des renforts ! Nouvelle fumée qui s'échappe, un immense serpent à plumes. Prenant son envol, majestueux ... Avant de se tordre, distordre, et mourir.

Je ... suis, vraiment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 23:06

Décevant...


Cette femme était d'un ennui mortel... L'ennui qu'elle provoquait allait d'ailleurs sans doute lui coûter la vie qu'elle avait l'air de tant chérir vu qu'elle semblait avoir énormément peur. C'était bien dommage d'ailleurs de chérir à ce point une vie aussi banale. Car il soupçonnait sa vie d'être banale même s'il ne la connaissait pas, il n'avait plus aucune considération pour cette créature, cette faible créature. Autant le dire clairement, le seuil de patience du jeune homme était proche des 0%, il était presque au point où il ne pouvait plus attendre pour voir quelque chose d'intéressant. Elle n'avait trahi personne et elle était partie de son propre chef sous le couvert du libre-arbitre? Pensait-elle qu'il était stupide ou quelque chose du genre? On ne quittait pas une institution militaire aussi facilement que ça, surtout pas la Soul Society qui était composée de gros connards qui considéraient les gens qui partaient de leur plein gré pour vivre loin de toutes guerres et de tous conflits comme des déserteurs. Shin ne pouvait donc décemment par croire à son histoire de partie par son libre arbitre mais de toute façon, même ça n'éveillait pas d'intérêt chez l'Arrancar... Le point de rupture approchait tandis qu'il disait à la jeune femme ce qu'il voulait la voir faire, c'était son dernier sursis, sa dernière chance de prouver qu'elle méritait bel et bien de vivre.

Shin attendait donc avec impatience de voir si elle allait réussir à sauver sa vie ou non. Et lorsqu'il parlait d'impatience, je puis vous assurer que le terme était très très bien choisi. Oui oui, c'était ce qu'il souhaitait, alors il valait mieux pour elle qu'elle s'exécute et vite, mais surtout bien. Il ne voulait pas un truc foireux qui s'évanouirait en deux secondes, il voulait voyager. Et un voyage ça ne durait pas 10 secondes, il avait besoin de longues minutes de voyage grâce à cette fumée, au minimum. Mais elle n'y arrivait pas... Elle ne faisait que de se rater, tout d'abord un Kirin qui réussissait à se cabrer mais qui avait du mal à garder sa forme jusqu'à ce qu'il s'écroule sur lui-même... Augmentation de l'envie meurtrière de Shin, 2% du seuil de rupture... Ensite un nuage en forme de chimère plus stable et plus beau mais qui disparut au bout de quelques secondes aussi... 1% du seuil de rupture. Finalement, elle tenta de faire un serpent à plumes, il avait pris un envol majestueux vraiment impressionnant, on aurait presque pu croire qu'il était réussi, mais lui aussi fut victime d'une distorsion... 0%.... Rupture... Rupture... Rupture! Shin eut un sourire de dément et ses yeux s'écarquillèrent de plaisir, il allait la tuer... Il ne pouvait pas lui pardonner plus longtemps mais avant, une torture était de mise, oui il devait lui faire payer tout ça, absolument et tout de suite! Il s'approcha donc d'elle et attrapa le cou de la jeune femme en commençant à l'étrangler tout en la soulevant, lui brisant une côté au moyen de son autre poing au passage, mais ce n'était que le début de sa souffrance.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Dim 13 Oct - 23:43

L'échec ne pardonnait pas, rarement. Mais pour le commun des gens, celui-ci ne vous tuait pas. Quand une pouvoir voir les esprits, et était une Shinigami, même exilée, l'échec vous tuait définitivement. Et celui-ci, d'échec, bah ... Il arrivait au moment où vous vous y attendiez le moins. Même si je savais qu'échouer avec cet Arrancar allait me tuer. Mais ce que je ne savais pas, ce que mes échecs à mes entraînements dans des domaines inconnus allaient me tuer. Et pourtant, c'était bel et bien le cas. Il m'avait soulevé comme si je n'étais qu'une poupée de chiffons. Et le coup de poing à mes cotes les avaient brisées. Mon cri retentit dans l'esplanade déserte, terrible. Les larmes me vinrent aux yeux, alors que l'air commençait à me manquer. D'ici peu, j'allais mourir. Je le savais.

Mais une n'est pas sans défense. Une ne va pas se laisser mourir, comme il y a si longtemps. Une est devenue Shinigami, et une va se débarrasser de cette bête immonde.

- Ban ... KAI !

Un faisceau de lumière perça le ciel, émanant de moi, et qui je supposais avait repoussé mon agresseur. La sensation de puissance m'envahissait, si familière et pourtant si inconnue ... Je me laissais bercer par celle-ci. Je me sentais grande, puissante. Je n'étais plus une femme faible. J'étais une combattante. La lumière blanchâtre se dissipa, et j'étais à nouveau visible. Un manteau de fourrure me couvrait, et une capuche couvrait désormais ma chevelure. Mais ce qui était exceptionnel, c'était le serpent squelettique enserrant mon corps, et dans la tête aux yeux saphirs reposer sur mon épaule.

J'avais confiance. Cet afflux de puissance me rendait peut-être même un brin téméraire. La peur que je ressentais, avant ? Dissipée. J'étais enivrée, tellement ... Cette puissance, si douce, chaleureuse ... Délicieuse ... J'étais extatique. Imparfait, mon Bankai l'était ... Mais qu'importe.

- Vous souhaitiez voir quelque chose d'exceptionnel ..? Soit.

Le serpent exhala une fumée noirâtre cette fois. N'importe qui en la voyant saurait qu'elle est nocive. Elle donna forme à un immense loup, un loup gravé de runes pulsant. Il était Fenrir, la bête mythologique nordique. Et ses yeux qui se voulaient de braise fixaient avec une rage infinie l'Arrancar. Une rage partagée par sa créatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Lun 14 Oct - 0:10

Jouissif!


Oui, il était temps de tuer cette faible créature qui avait fait perdre tant de temps au jeune homme qu'était Shin. Il était vraiment déçu, si seulement son Garganta ne l'avait pas amené à Karakura, il aurait peut-être pu rencontrer quelqu'un de réellement intéressant, d'exceptionnel... Une personne qui l'aurait sorti de la banalité pour un bon moment... Là il était tombé sur une imbécile effrayée et même pas capable de créer Kirin ni même quoi que ce soit d'autre de complexe d'ailleurs. Et là, alors qu'il l'avait attrapé par le cou et qu'il s'apprêtait à simplement la tuer... Tout ce qu'elle avait été capable de faire était de crier, un cri qui avait d'ailleurs eut une résonnance vu qu'ils étaient dans un endroit désert, ainsi l'écho de ce dernier se répéta quelques secondes tandis qu'elle semblait mourir petit à petit. Cela avait vraiment été une journée des plus décevantes pour le jeune homme, il n'avait plus qu'une seule chose à faire maintenant, la tuer, aller voler de la nourriture humaine, rentrer, manger ce qu'il avait volé et dormir. Lorsque le dernier écho eut fini de retentir dans l'esplanade déserte où ils se trouvaient, Shin entendit un bruit qui lui donna des frissons d'excitation, enfin... Plus qu'un bruit, c'était un cri! Mais pas le même que précédemment! Le Bankai! Alors elle le maîtrisait, voilà une chose vraiment intéressante, encore fallait-il qu'elle sache s'en servir cependant.

Shin avait lâché la jeune demoiselle, il était beaucoup trop impatient de voir ce qu'allait donner ce Bankai, c'était la forme ultime pour un Shinigami, non? Aha, il était vraiment impatient maintenant. Un faisceau de lumière avant transpercé le ciel et la puissance que ressentait Shin chez la jeune femme était tout simplement délicieuse. Elle avait désormais un manteau de fourrure qui la couvrait, une capuche aussi et surtout, elle avait un serpent squelettique autour de son corps, et ses yeux étaient saphirs... De plus en plus excitant. Et puis, il semblait qu'elle avait désormais confiance en elle, elle était prête à lui montrer quelque chose d'exceptionnel apparemment! Son serpent cracha une fumée noirâtre, oh ça changeait de d'habitude et... Et... Et... Ce qui appartut, c'était le loup légendaire de la mythologie Nordique, Fenrir! Tout simplement jouissif! Aha, que de haine et de rage dans le regard de braise de ce dernier, oui, c'était ça que cherchait Shin depuis le début. Il s'approcha lentement avec un sourire puis il disparut pour réapparaître dans le dos de la jeune femme, il attrapa ce qui servait de bouche à ce serpent et mit un coup de poing dans le dos de la jeune femme toujours en souriant de cette manière si peu rassurante. Heureusement qu'il avait un bon Sonido et une très bonne poigne, il aurait eu du mal sinon, mais c'était si bon.


“Enfin quelque chose d'intéressant! Tu sembles avoir pris confiance, penses-tu pouvoir me battre maintenant? Ahaha, ta fumée noire semble dangereuse, mais si tu veux tu peux toujours essayer de me toucher avec, ce sera amusant.”

Puis, il disparut et réapparut plus loin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Lun 14 Oct - 0:21

J'avais pris confiance en moi, oui. Un peu trop confiance. J'avais oublié la peur qu'il avait provoqué en moi. Et ce n'était pas bon. Car juste pour me rappeler à quel point il était dangereux, détestable, il m'attaqua. Par le dos. Son objectif ? Briser mon Bankai. Et à un moment, j'ai eu vraiment peur qu'il réussisse. Sincérement ! J'ai jamais imaginé qu'on puisse s'attaquer directement à lui, et non à moi. C'était des détails comme ça, des failles qui prouvaient que j'avais encore beaucoup à apprendre. Que la forme de mon Bankai était encore simpliste, et qu'il était loin de sa perfection. Heureusement, mes années au Seireitei m'avait appris à faire face aux attaques surprises. Désormais que le Reiatsu pulsait en moi et que j'avais repris le contrôle de la situation.

Un bouclier losange apparaissait instantanément, et bloqua le coup de poing du vil homme. Je me retournais aussi vite que je le pouvais. C'était inutile, il était déjà loin. Mais j'étais rassurée. Sa poigne n'avait suffit à briser la simple avancée d'Hangyaku. Mon loup se posait à mes cotés, alors que ma voix résonnait, suffisante.

- Te battre ..? Nan ... T'écraser. Te mutiler. T'écorcher ... Là, je serai heureuse, même si exprimer de la joie face à une créature aussi ... Insignifiante, est, ahem, futile.

Je lui avais craché tout mon dégoût, l'afflux de puissance me donnant ce courage qui me manquait tant. Le loup se dissipa d'une simple commande de ma main, et la fumée qui le composait revenait dans la gueule béante du serpent squelettique. Je penchais la tête sur le coté, alors que mon serpent avalait cette fumée noire toxique. Avant de refermer ses mâchoires, patienter quelques secondes avant d'ouvrir sa gueule de part en part et de cracher un jet extrêmement rapide sur le pauvre hère.

Si il se faisait toucher, bah tant mieux, ne nous le cachons pas. Mon Bankai n'était pas un de style purement offensif, si bien qu'il me faudrait autre chose si je devais réellement lui faire mal. Même si, je devais l'avouer ... Utiliser mon Bankai était une chose, peu plaisante. Mais utiliser mon Joker, l'était encore moins. Je grimaçais, rien qu'en y pensant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Lun 14 Oct - 1:03

Laisse-moi te montrer... La peur!


Ahaha! Il y avait des choses de plus en plus intéressantes dîtes-moi! La jeune femme avait encore pas mal de lacunes dans l'art du combat, à croire qu'elle manquait d'expérience ou qu'elle avait perdu de l'expérience... Peut-être qu'elle n'était pas habituée à combattre avec son Bankai? Passons, elle avait en tout cas un bien beau Bankai, ça c'était le genre de monde qui faisait rêver le jeune Arrancar qu'était Shin. Aha! Mais quel était ce bouclier qui était venu s'opposer au coup de poing de Shin? Un bouclier losange hein... Etait-ce cela qu'ils appelaient les Kekkai chez les Shinigami, une sorte de barrière pour contrer les coups hein? De mieux en mieux! Cependant, Shin avait déjà disparu au moment où la jeune femme tenta de se retourner pour faire il ne savait quoi encore. Son serpent, il aurait pu le briser très simplement, il avait simplement agi pour l'empêcher de cracher sa fumée bizarre pendant qu'il s'adressait à Naoko. Oh et bien, au moins il était sûr qu'elle ne ressentait plus aucune peur à l'égard de Shin, elle voulait l'écraser, le mutiler, l'écorcher... Que de doux mots! Maintenant il était même traiter de créature insignifiante, elle prenait le bon chemin. Ensuite, son serpent ravala le loup pour cracher un jet d'une grande vitesse sur Shin. Il sourit, activa ses deux boost de vitesse et apparut en face d'elle et planta son regard rouge dans les yeux de la jeune femme, parfait!

“Alors laisse-moi te montrer... La peur!”

Grâce à son premier boost de vitesse, il avait réussi à esquiver de peu le jet du serpent de sa désormais adversaire mais... Ce n'était pas assez... Elle comptait l'écraser et tout le reste? Il allait lui montrer ce qu'était la vraie puissance et la vraie peur. Elle avait des barrières mais ça ne suffirait pas pour contrer son infinie désir de lui faire comprendre par la douleur qu'elle n'était qu'une chétive créature qui était à sa merci. Pour commencer une bonne droite dans l'abdomen de la jeune femme... Une? Mais qui a dit qu'il n'y en avait qu'une? A quoi ça servait un boost de vitesse à votre avis? Une, deux, trois droites dans l'abdomen de la jeune femme, du sang? Oui, il voulait qu'elle en crache à flot, si elle avait le temps de placer sa barrière, elle finirait bien par se casser, non? Et puis il n'attaquait pas encore à fond, au pire, il avait encore quelques surprises pour la jeune femme. Seul petit soucis apparent, le jeune homme ne se concentrait actuellement que sur l'attaque de la jeune femme, ignorant complètement le serpent, pourtant c'était lui le véritable danger dans l'histoire, non? Mais rien à faire, c'était à elle qu'il voulait faire voir la peur, pas à ce serpent! Donc après ces trois droites, elle eut le droit à un superbe crochet du gauche dans le foie, espérons qu'elle n'avait pas trop mangé avant ce combat, au pire tant pis pour elle hein.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Lun 14 Oct - 1:21

Trop rapide, beaucoup, trop ... Rapide.

Il s'était contenté d'esquiver l'attaque de mon serpent, et il était désormais au corps à corps ! Merde, merde, merde ! Réflexe de survie, voilà que ma protection passive, la même qui m'avait permis de stopper sa première attaque. Mais elle était faible, définitivement ... Faible. Elle se brisa au premier coup de poing, et l'impact m'envoya valser en arrière. La douleur était stridente, alors qu'un cri de douleur s’élevait de mes lèvres. Mais si ça n'avait été que ça ... Un nouveau coup de poing me souleva du sol. Mes yeux s'écarquillèrent sous la douleur fulgurante. Et un nouveau coup de poing, lui, me fit m'écrouler.

Tous mes os étaient brisés, il n'y avait aucun doute là dessus. Mon foi devait sûrement être dans un état pathétique, aussi. Et j'avais le plus grand mal à me redresser; un flot de sang coulant de mes lèvres sur mon menton, tombant au sol en une belle arabesque vermeille. J'aurai dû fuir, mais je savais que c'était inutile. A aucun moment, je n'avais pu suivre ses mouvements. A aucun moment, je n'avais pu esquiver ou prévoir ses attaques. Je n'avais pas le choix. Je tremblais, tenais à peine debout. Une nouvelle attaque, et il me finissait. C'était bien pour ça que je n'allais pas lui laisser l'occasion de la faire, ladite attaque.

Dans ma main, un masque blanc se matérialisa, aux contours bruts et grossiers. Mais il n'y avait aucun doute à se faire : Ce masque était bel et bien celui d'un Hollow. Le dégoût me prit, à son contact. Je n'avais pas le choix, pas vrai ? C'était ça, ou mourir, et la vie était ce qu'il y avait de plus précieux, pas vrai ? Alors, pourquoi est-ce que j'avais si peur de l'enfiler, ce masque ? Parce que je n'étais pas sotte. Parce que je savais qu'à chaque fois que je l'utilisais, l'emprise de mon Hollow intérieur se refermait sur moi, impitoyable. Que ses hurlements devenaient plus insistants, et que mon emprise sur le monde se faisait plus et plus tenue. Mais je n'avais pas le choix.

Je posais le masque sur mon visage, un nouveau flot de puissance m'envahissant. Mais cette puissance n'avait rien de chaleureuse. Elle était malsaine, elle me mutilait même. Je criais, un cri horrible venu d'un autre monde, nourri par la rage, le désespoir, et surtout par la douleur secouant mon corps. Et alors que mon doigts recueillait le sang qui coulait, et barbouillait le masque avec, un Cero d'une puissance formidable, bleu, était craché de ma gueule.

Qu'il aille en enfer, cette bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Messages : 78
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Lun 14 Oct - 1:46

Parfait!


Shin avait énormément confiance en sa vitesse vous savez? C'était la chose qu'il avait le plus entraîné avec sa force et ce, autant au cours de sa vie humaine qu'au cours de sa vie en tant que Hollow! Bien entendu, il voyait encore parfois des gens infiniment plus rapide que lui, cela était presque terrifiant mais ce n'était pas important car, il était plus rapide que cette jeune femme et ça, c'était le principal pour le moment. Comme prévu, il avait réussi à briser le bouclier de la faible créature au premier coup et il avait pu s'acharner sur son abdomen et son foie après cela. Voilà qui était purement jouissif aussi, cela lui apprendre à proférer de telles paroles à son égard, d'ailleurs, elle ne parlait plus, avait-elle perdu sa langue? Ou peut-être qu'elle ne pouvait simplement plus parler? Aha quel plaisir je vous assure! On en arrivait presque au dénouement! Oh mais attendez! Ne serait-ce pas un masque blanc qu'elle avait dans la main? Le même genre de masque dont Shin s'était débarassé quelques années auparavant? Oh, encore mieux! C'était une Vizard? Contrairement à lui qui avait arraché son masque pour gagner des pouvoirs de Shinigami, elle avait obtenu un masque pour gagner des pouvoirs de Hollow. Et là, c'était un Cero impressionnant qu'elle lui envoyait non? D'une grande puissance à coup sûr, il était bleu, ce n'était donc pas un Cero normal, intéressant.

Il allait devoir utiliser une technique qu'il n'aurait jamais pensé devoir utiliser sur autre chose que sur un corps. Un enchaînement de coups de poing surpuissants qui oscillait entre 3 et 10 coups... Au vu de son boost de vitesse, il n'aurait aucun mal à atteindre les 10 coups mais cela suffirait-il à complètement anihiler le Cero? Le jeune homme n'en était pas sûr, mais c'était de là que venait le défi et l'excitation. Il commença alors à concentrer toute son énergie dans ses deux poings et enchaîna les coups au niveau du Cero! Un au centre, un en haut, un en bas, un de chaque côté et ce deux fois pour chaque et le Cero explosa. Il envoya Shin quelques mètres en arrière et ses poings étaient carrément brûlés mais il pouvait encore les utiliser et ses jambes n'étaient pas du tout mortes. S'il utilisait le Sonido pour prendre de l'élan, la puissance de sa droite serait suffisamment puissante malgré l'état de ses poings. Il utilisa donc ce dernier et au moment où il arriva au niveau de la jeune femme, il lui mit une droite magistrale dans son masque pour que celui-ci se brise. Il l'attrapa ensuite par les cheveux et la regarda avec un sourire de ses yeux sanglants. Il la jeta alors au sol et se mit à son niveau tout en la regardant quelques secondes. Il repartit alors quelques pas en arrière et ouvrit son Garganta. Il allait juste dire une chose et lui laisser le temps de répondre avant de disparaître. Quoi qu'il ne lui laisserait peut-être pas le temps de réponse, il s'était bien amusé aujourd'hui.


“Finalement tu as été intéressante! Je me souviendrai de toi Naoko! Tu as gagné mon respect! Pour cette seule raison, je te laisse la vie sauve. Si tu veux devenir plus forte et encore plus intéressante, améliore ton Bankai et maîtrise mieux ton masque. A une prochaine fois faible créature, non... Naoko.”


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1584-asamiya-shin

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   Lun 14 Oct - 2:04

L'Arrancar s'était pris de plein fouet mon Cero Imperial. Et je dois avouer que je me suis sentie rassurée. Si il avait esquivé l'assaut, je ... Je ne sais pas ce que j'aurai fait. Cette technique était la plus puissante de mon arsenal, elle pouvait, théoriquement, détruire un petit village à elle seule. Une sorte de petite bombe nucléaire, même si je n'aimais pas penser cela. Quoi qu'il en soit, il était mort. Mort, mort, et même que ... Mort ! J'éclatais rire, un rire rauque et désagréable, semblable à celui des Hollows. MORT ! MORT ! TU FAIS MOINS LE MALIN HEIN ? TU LE FAIS MOINS ?! JE T'AI TU-.

Tué ? Nan. La saloperie de bestiole n'était pas morte. A cran peut-être, sentant un peu le cramé, mais loin d'être morte. Et c'est avec un énorme sourire, face à mes yeux exprimant l'incrédulité, que son poing s'abattait sur mon visage. Il éclatait mon masque sous l'assaut, et l'impact entama bien ma joue. Mâchoire brisée, je le sentais. Juste au début. Après, j'ai touché le sol de plein fouet, j'ai roulé, sentant chacun des cailloux se plantant dans ma peau. Et je suis restée là, impuissante. Trop meurtrie pour pouvoir bouger ou dire quoi que ce soit.

Mais ce n'était pas fini. Il me soulevait par les cheveux, mais je n'avais même pas la force de gémir. J'avais le visage en compote, la lèvre fendue, et le sang, copieux, coulait de ma bouche entrouverte. Pas la force de lui dire quoi que ce soit, j'arrivais à peine à rester consciente. Ma vision était floue, alors qu'une sorte de râle s'échappait de ma gorge. Il me regardait avec un grand sourire, un sourire dégueulasse. J'essayais de lui cracher dessus, mais j'suis pas sûre d'avoir réussie. Je suis sûre que par contre, je suis sensible à la gravité. Bah oui, il m'a lâchée et je me suis écroulée comme un tas de chiffons informe.

Mais voilà qu'il se baisse, pour me regarder. Il allait pas me tuer, je le sais. Il allait continuer à me faire mal, parce que non seulement j'ai pas réussie à l'amuser, mais parce qu'en plus j'étais assez proche (enfin, j'espère, mais mon égo a besoin de le croire) de le buter. J'aurai sangloter pathétiquement, si seulement je le pouvais. Mourir, au fond, ce n'était pas le problème ... Mais mourir dans le déshonneur, en suppliant celle-ci, c'était une toute autre histoire. Et j'en avais vu assez pour savoir ce qui m'attendait.

Méprise qui est la mienne. Il recule, avec son air suffisant, et s'exprime. Une nouvelle humiliation. Trop faible pour être une menace pour lui. Trop faible pour être tuée par ses soins. Voilà le message qu'il me donnait. Il me disait de revenir le voir quand je serai plus puissante. J'aurai presque envie de lâcher un rire jaune.

- Crè ...ve ...

La dernière expression de mes sentiments pour lui, alors qu'il disparaissait, et que l'inconscience me happait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'ébène et d'écarlate [Ft. Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La patrouille de l'angoisse : le reveil de Brume écarlate [PV vallée et glace]
» L'aube écarlate
» La lettre écarlate (Clyde)
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Ciel écarlate au nom d'une folie [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-