AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 14 Oct - 23:58

La journée était banale, et chiante.

Voilà, c'était dit, j'étais cash et directe, comme une se doit de l'être en toutes circonstances.

Cours de droit des affaires, avec le professeur Tamara. Une demoiselle (ou pas) dans la quarantaine, une occidentale condescendante, fausse blonde, et imbue de sa personne, qui n'en a pas grand-chose faire de nos paumes, et qui récite son cours trouvé sur le net d'une voix monotone. M'ouais, j'ai connu mieux.

Moi dans tout ça, ma posture ? Visage pausé contre les paumes de mes mains, la gravité déformant celui-ci un brin. Une expression passablement ennuyée me traverse le regard. Mais je me dis que cette mine, je la partage avec au moins la moitié de la promo. Et dans l'autre moitié, y'en à 90% qui ne s'ennuient pas parce qu'ils ont leur smartphone et/ou ordinateur portable leur permettant de s'adonner à une activité plus amusante. Et intéressante. Bref. Les secondes sont lentes, et les minutes semblent siècles.

Mais finalement, la sonnerie résonne, et annonce la fin du funeste cours. Miss Tamara nous ordonne une dissert' d'une cinquantaine de pages pour la semaine prochaine, et c'est des envies de meurtre qui parcourent de façon unanime la classe. Mais ce n'est pas comme si elle en avait quoi que ce soit à faire, de nos états d'âme. Elle quitte, la mine sereine, la classe, d'un pas conquérant. Il y en a qui ne craignent rien. Tant mieux pour eux, un accident est si vite arrivé ... Je secoue la tête, blasée. Je me redresse, passe la sangle de mon sac en bandoulière sur mon épaule, et décide de quitter cet endroit où le seul saint que l'on prie est Saint Ennuyeux.

J'ai quittée le campus, et je suis dans les quartiers commerçants de Karakura, animés comme toujours à cette heure. Je croise beaucoup d'étudiants de ma promo' ou d'autres universités, des lycéennes surexcitées en uniforme et quelques collégiens avec leurs cartes Pokémons. Moi, je cherche quelque chose à grignoter, un sandwitch ou une salade, quoi que ce soit sans trop de calories. Pas envie de grossir. Une tient à sa ligne, après tout !

- Ca craint d'être humaine en fait ...

Je grimace, certaine que nul ne m'entendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 0:22

Naoko!


Karot avait eu une autorisation pour aller à Karakura... Non je rigole, il avait juste encore une mission où il était question de se faire quelques Hollow, ce n'était pas vraiment le genre de missions qu'on donnait à un Vice-Capitaine ça, si? Ah, il y avait risque d'appartion de Menos, d'Adjuchas voire même d'Arrancar? Eh bien, il y en avait vraiment qui ne doutait de rien au sein du Hueco Mundo pour oser pénétrer comme ça dans le monde des humains, à supposer que tout cela soit vrai bien entendu, et rien ne le garantissait pour le coup... En tout cas, rien ne garantissait au jeune homme qu'il allait tomber sur des Menos, des Adjuchas ou des Arrancar et puis, à part la dernière catégorie, il y en avait aucun qui ne risquait de lui créer de problèmes, c'était ridicule mais c'était Karakura donc c'était cool. Karot ne refusait jamais une mission à Karakura, il se proposait même parfois pour remplacer des gens qui n'avaient pas trop envie d'y aller, c'était trop bien là-bas et puis, il avait des bons souvenirs sur Terre, récents ou plus lointains. Vous savez que la première fois que Karot avait été sur Terre en tant que Shinigami il avait été à Orléans là où il avait rencontré une jeune femme du nom de Naoko, jeune femme qu'il n'avait d'ailleurs jamais revu. Elle avait brisé leur promesse... Mais ce n'était sûrement pas de sa faute, enfin il n'en savait rien en fait.

Il ne mit pas longtemps à arriver à Karakura, il connaissait le chemin à force. Le Vice-Capitaine de la 11ème Division se baladait donc à travers les rues de Karakura, pour le moment il ne s'était rien passé de notable.. Un ou deux Hollow par-ci par-là, son trancheur d'âmes avait parfaitement fait l'affaire comme toujours, hum... Il n'avait donc plus grand chose à faire pour le moment, il s'ennuyait pour tout vous dire. Il déambulait à travers les rues avec son sourire inimitable sur son visage, il aimait bien l'ambiance de cette ville n'empêche. Il prit des Takoyaki à un marchand ambulant en lui laissant de la monnaie humaine et il mangea tout en marchant... Il marcha ainsi jusqu'aux quartiers commerçants de la ville qu'il appréciait tant... Il y avait de l'animation comme tous les autres jours, ce n'était pas très étonnant, c'était l'heure de la sortie des classes et tout ça, non? Il s'en foutait personne ne pouvait le voir, même si certains pouvaient voir des Takoyakis volantes, il mangeait tellement vite qu'ils avaient simplement l'impression d'avoir rêvé, le soleil tapait en plus donc... Il était facile de croire qu'on avait quelques hallucinations ou quelques mirages. Il continua à marcher ici pendant quelques minutes jusqu'à entendre une voix qui ne lui était pas inconnue, il leva alors la tête et vit un visage qui ne lui était pas inconnu, il la regarda avec un sourire en s'approchant d'elle, elle ne le reconnaissait sûrement pas, il avait grandi en plus de 100 ans en même temps.


“Naoko! Tu es bien Naoko? Je suis Karot Ryuu! Il y a 100 ans tu te souviens? Je t'ai attendu à l'Académie hein! T'as vu je suis Vice-Capitaine de la 11ème Division maintenant... Ah, et tu m'as manqué!”

Au pire si ce n'était pas elle, elle ne l'entendrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 0:41

Vous savez qu'est-ce qui dérange plus que d'être interpellée par quelqu'un que vous ne connaissez pas ? Être interpellée par quelqu'un qui vous connait, mais dont vous n'avez aucune idée de qui cela peut bien être. Je me suis retournée directement, en entendant mon prénom. Et j'ai limite arrêté de respirer, en voyant un Shinigami face à moi. Un Shinigami blond, assez jeune mais adulte, et qui connaissait mon nom. Là, je me suis dite : Okay, je suis mal barrée. Bah oui, attendez ! A part pour me ramener à la Soul Society et me foutre en taule, quel Shinigami pouvait bien m'interpeller ?!

Sauf qu'en fait, non. Il n'était pas venu pour ça. Il y a cent ans ? C'était avant mon emprisonnement ça, je suppose. Et Karot ? Carotte ? drôle de prénom ... Même si ça me disait quelque chose. Je ne savais plus d'où ... 100 ans ? Académie ? Han ... Mais ... Mais ... C'est pas possible ! Mais si ça l'était ..?

Je lui fais un signe discret de la tête, pour l'inciter à me suivre. Je ne pouvais pas me permettre de lui parler en public, comme ça. On me voyait, et lui on ne le voyait pas. On me prendrait pour folle si je parlais à un homme invisible, et, ahem, même si la vie d'humain c'était assez ennuyeux, je tenais quand même à la vivre un long moment encore ! Alors c'est pour ça qu'en jouant des coudes et en évitant des passants, je me suis dirigée vers une ruelle annexe, étroite, et surtout pas fréquentée.

Je tournais alors à nouveau mon regard vers celui qui se disait Karot. Il était 'achement plus grand depuis la dernière fois, n'empêche. Et Vice-Capitaine ? De la Onzième Division ? Pfff ...

- T'as définitivement pas suivi mes conseils.

Il y avait un certain reproche dans ma voix, même si c'était surtout de la surprise qu'on pouvait y deviner. Il avait tellement grandi ! Et il était Vice-Capitaine ? En si peu de temps ? Je me sentais jalouse. Je n'avais jamais réussie à atteindre cette position, ni même une s'en approchant.

- Sérieux ... C'est toi carotte ..? Je veux dire, c'est un peu ... Whah, t'es grand quoi ! Quand on s'est rencontrés, t'étais pas plus haut que trois pommes !

Je ne savais pas trop quoi penser, vraiment. Ça me troublait.
Et tout dans mon visage l'exprimait, cette confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 0:58

Oui, c'est moi.


C'était vraiment une chose qu'il n'aurait jamais pensé possible quand il avait accepté encore une fois cette mission... Non mais tomber sur une personne qu'on avait pas vu depuis 100 ans et qu'on avait cherché pendant de nombreuses années... Tomber sur cette même personne alors qu'elle vivait dans un corps d'humain, qu'elle était dans une foule d'autres personnes qui avaient son âge, ou en tout cas l'air d'avoir son âge au niveau de l'apparence... Tout ça à cause d'une phrase qui lui avait permit de reconnaître sa voix, le hasard faisait vraiment les choses bizarrement... Bien de toute évidence, mais c'était tout de mêm e vraiment étrange. Elle ne semblait pas le remettre tout de suite pour tout dire, cela faisait tellement longtemps en même temps que c'était un peu compréhensible ne pensez-vous pas? Lui, il l'avait reconnu directement en tout cas! Ah! Il semblait qu'elle avait fini par le reconnaître étant donné qu'elle lui fit un signe discret de la tête, qu'ils s'isolent? Ah bah oui, elle passerait pour une folle s'ils discutaient comme si de rien était alors que le jeune homme était invisible étant sous sa forme de Shinigami. Qu'à cela ne tienne, il sourit et la suivitjusqu'à une ruelle anexe, étroite et qui semblait carrément pas fréquentée, l'endroit idéal pour discuter tranquillement sans être dérangés et sans qu'on la prenne pour une folle de toute évidence.

“Héhé! Non je n'ai pu suivre ce conseil, il s'est passé énormément de choses depuis que tu as disparue de ma vie tu sais. Et c'est normal que j'aie grandit, c'était y a 100 ans! Maintenant c'est toi qui est toute petite Naoko-Neechan! Toujours aussi belle cependant, tu n'as pas pris une ride!”

Karot rigola franchement! De la moquerie? Non, il la taquinait un peu voilà tout. Et non, il n'avait pas pu suivre ses conseils car, après la mort de ses parents... Quelque chose avait radicalement changé en lui et puis, il avait décidé de rejoindre cette Division depuis bien longtemps, la mort de ses parents n'avait fait que conforter cette décision en réalité, pour le meilleur et pour le pire... Surtout pour le pire étant donné qu'il avait tout de même perdu ses parents et qu'il s'était retrouvé seul un bon petit moment. Et il était vrai qu'en 100 ans, énormément de choses avaient changé, pas seulement la taille de Karot, sa musculature aussi bien entendu, sa force en générale aussi... Son pouvoir, et tout le reste aussi avait radicalement changé... Tout ce qui n'avait pas changé, c'était son caractère, toujours aussi innocent et souriant, il n'avait carrément pas changé à ce niveau-là! Tant mieux, non? Naoko n'avait pas non plus changé niveau apparence d'ailleurs, ils avaient l'air d'avoir un âge proche désormais, mais seulement en apparence. D'ailleurs, comme cela faisait longtemps, il étreignit la jeune femme pour lui faire un câlin, comme cent ans auparavant. De doux souvenirs revinrent alors, magnifique... Aha! Il était vraiment heureux et son sourire le prouvait, il en avait presque oublié qu'elle n'avait pas tenue sa promesse tellement il était content.

“Baka! Pourquoi t'as disparu? Je t'ai cherché longtemps à l'Académie! Et même à Orléans! Personne n'a voulu me dire pourquoi t'étais partie!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 1:41

Énormément de choses qu'il disait, m'oui ...

Pourtant, il n'avait pas l'air différent, si on excluait le fait qu'il était désormais adulte et me dépassait d'au moins deux têtes. Ça n'arrêtait pas de me troubler. Okay, ça faisait un siècle, mais quand même ! 'fallait pas abuser ! Il pouvait pas avoir grandi à ce point ! Bon okay, un humain ça grandit en une décennie, mais regardez moi ! J'étais pas sûre d'avoir changé, depuis mon arrivée à la Soul Society. Pour ne pas dire que, comme il l'avait dit si justement, je n'avais pas pris une ride. J'avais teint mes cheveux, adoptée des lentilles de contact, mais mon physique n'avait pas vieilli. Et là, la petite carotte n'est plus aussi petite que ça ...

Si il avait été gamin, j'aurai souri à sa remarque sur ma beauté. Mais venant de la part d'un homme, cela me fit rougir et me faire sentir un brin mal à l'aise. Je n'étais pas sûre de pouvoir le considérer comme avant, alors que lui, sans aucun doute, pourrait le faire. Même si je ne sais pas ... En grandissant, en devenant adolescent puis adulte, notre vision du monde et des gens changeaient. Alors que, pensait-il de moi ? Trop de trouble, voilà ce que c'était. Mais une chose était sûre, il n'était pas là pour me traquer. Allais-je pour autant lui dire la vérité ? Était-ce sage ..? Je ne pense pas. Il était Shinigami après tout, et même si on ne lui avait pas donné d'ordre à ce sujet, c'était son obligation d'agir si il croisait une fugitive. Évitons la question, de la façon la plus naturelle possible !

- Oh bah, des problèmes personnels, mais ça va mieux là ... Et personne a voulu te dire les raisons de mon départ ? Bah, c'est peut-être parce qu'ils les respectent, et qu'ils ont pensé que ça serait mieux que ce soit moi qui te les donnent, nan ?

Okay, explication pire que bancale. Avec un gamin ça serait à peu près passé, mais Karot n'était plus un gamin. Alors j'avais intérêt à trouver quelque chose, et vite ! Et là, là ... Sans que je puisse rien y faire, il m'entraîne entre ses bras. Me serre fort contre lui. Si quelqu'un nous aurait vu, la situation aurait été extrêmement gênante pour moi. Karot n'était plus un enfant, c'était un adulte. J'avais beau me le répéter plein de fois, je n'arrivais pas à m'y faire. Mais en tout cas, le contact de quelqu'un était agréable, et c'est pour ça que je me suis permis de fermer les yeux, et de me blottir contre lui.

J'avais manqué de contact, en un siècle d'emprisonnement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 1:59

Des Problèmes?


Karot parlait toujours autant que lorsqu'il était un enfant, quand je vous disais qu'il n'avait pas du tout changé au niveau du caractère, faut me croire quand même! Alala! Karot regarda la jeune femme de plus près, enfin il la voyait déjà de plutôt près de toute façon, elle avait fait une teinture non? Ses cheveux n'étaient pas de cette couleur 100 ans auparavant... Mais bon, il fallait bien changer quelques petits trucs en 100 ans, non? La mode changeait perpétuellement après tout alors il fallait s'adapter quand on voulait vivre dans le monde des humains, enfin, c'était ce que Karot avait cru comprendre. Elle avait aussi des lentilles de contact de toute évidence, ça en faisant des changements, mais ça ne changeait ni son visage ni ce qu'elle était de toute façon. Ah! Elle rougissait comme quand il était petit 100 ans auparavant, quand je vous disais qu'elle non plus n'avait pas vraiment changé en 100 ans, c'était trop bien! Même si ça faisait quand même pas mal bizarre. Pour ce qui était de sa soudaine disparition, elle prétexta des problèmes personnels, en précisant que ça allait mieux maintenant... Les respecter et que ce serait mieux que ce soit elle qui lui donne? Avait-elle oublié que Karot avait grandi? Il n'était plus aussi naïf qu'avant mais, il respectait son choix de ne pas vouloir lui dire les vraies raisons pour le moment, c'était peut-être grave.

“Je comprends... Quand tu voudras m'en parler, tu me diras! T'as le droit d'avoir ton jardin secret après tout. Donc quand tu le voudras, tu me diras les vraies raisons, je les respecterai quoi qu'il arrive.”

Karot fit un clin d'oeil à la jeune femme, il avait gagné en maturité de toute évidence, oui ce n'était plus un petit enfant qu'on pouvait duper et qu'on pouvait traîner partout, quoi que pour le dernier point c'était encore jouable sous certaines conditions. Il était maintenant un adulte avec des responsabilités, d'autant plus qu'il était Vice-Capitaine d'une Division, de la Division qui se chargeait du combat qui plus est, c'était le genre de choses qui faisait grandir vous savez? Quant à ce qu'il était devenu au combat, quand Karot repensait au Menos Grande qu'ils avaient croisé 100 ans auparavant, il se disait qu'il en avait tué des tas depuis, et même des Adjuchas d'ailleurs lorsqu'il avait fait une petite escale au Hueco Mundo pour une mission de récupération, passons. Etait-ce bizarre maintenant qu'il la prenne dans ses bras, pour lui cela ne changeait rien par rapport à avant, elle avait toujours été importante pour lui et il l'étreindrait toujours contre lui quand il la verrait, comme des enfants? Peut-être bien... Peut-être était-ce plus? De toute façon, Karot ne connaissait rien à ce que pouvaient provoquer de tels actes sur une jeune femme, il était toujours innocent à ce niveau-là. Nao se blottit contre et il resserra un peu son étreinte. Quelques secondes après, il lui fit un bisou sur le front, comme elle l'avait fait 100 ans auparavant.

“Cette fois, en cas de problèmes, c'est moi qui te protégerait. C'est aussi pour te protéger toi que je suis devenu fort! Après tout, je ne peux plus protéger mes parents... On ne peut pas protéger ceux qui ont déjà disparu. Alors c'est toi que je protégerai tant qu'on sera ensembles.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 2:26

Il n'avait pas changé. Mentalement parlant, comprenez-moi bien. Même si il avait rejoint la division la plus violente du Seireitei, il semblait bien que la personnalité enfantine de Karot avait réussi à l'épargner. Une savait à quel point les mauvais penchants de l'humain pouvaient pervertir une âme, une l'avait vu en son temps à la Soul Society. Alors, me dire que certaines choses pouvaient être immuables, comme sa volonté, son innocence et sa naïveté, avait un quelque chose de rassurant. Rassurant, et après réflexion, un peu dérangeant, mais ce n'était pas le moment de penser à ça !

Comme je le devinais, mes explications évasives ne le contentaient pas. Il était adulte, et avait les capacités de raisonnement pour se douter que quelque chose n'allait pas. Il devait se douter, aussi, que mon départ avait dû être provoqué par quelque chose de grave. Une Shinigami ne quitte jamais son poste. A moins qu'il meure, ou ne déserte. Or j'étais bel et bien vivante. Alors, il comprendrait bien assez rapidement ... Mais je ne tenais pas à en parler. Je n'avais donné que des raisons vagues à mes colloc', que je fréquentais depuis plusieurs années maintenant. Seul Crash savait ce qu'il en était, et ce n'était pas par plaisir que je l'avais fait.

- Promis petite Carotte ...

Oui, petite carotte, il ne changerait pas pour moi. Enfin, je crois. J'espère. Mais j'avais un peu peur qu'en comprenant mon statut, son opinion à mon sujet se dégrade. Et oui, je n'étais pas insensible à l'opinion d'autrui, surtout d'un autrui que j'appréciais ! Je me sentais un peu gênée pour le coup, de mentir. Enfin, je ne mentais pas. Je lui avais dit la vérité. Mais pas toute. Mensonge par omission, certains pensent que c'est le plus noble, même si pour quelqu'un comme moi d'instruit dans la vertu, il laissait un arrière-goût de cendres passablement désagréable.

Je sentais son étreinte se resserait. Il m'embrassait sur le front, comme je l'avais lors de ma première rencontre. Les rôles s'inversaient. Il était celui qui me protégeait maintenant, même si égarée je ne l'étais pas. Un brin de honte que je ressens ? Peut-être, peut-être pas. Je savais ce que j'étais, et j'avais conscience en mes capacités. Je n'étais plus frêle comme à l'époque. J'étais allée au loin que réussir à maîtriser le Bankai, et à dominer mes démons intérieurs pour les forcer à me donner leur force. Non, il n'y avait pas de quoi rougir. Mais voir qu'il s'exprimait encore comme il y a 100 ans me fit sourire, et c'est sur une voix douce que je lui répondais.

- Oui, petite carotte. Je sais que tu me protégeras, un homme n'a qu'une parole, surtout quand cet homme est un grand shinigami ...

Je laissais un petit éclat de rire germer de mes lèvres.
Il avait changé et était resté le même. J'aurai aimée que le temps m'épargne comme il l'avait épargné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 15 Oct - 2:47

Ce Surnom!


Changer? Pourquoi faire? Karot n'était pas du tout le genre de personnes qui changeait parce qu'il était entouré de personnes avec un comportement bien particulier. Il était le phénomène de la 11ème Division d'ailleurs, personne n'aurait jamais imaginé qu'une personne comme lui puisse un jour se faire sa place dans la 11ème Division, enfin... Quelqu'un comme lui, il fallait le voir au combat pour comprendre pourquoi il avait pu devenir Vice-Capitaine malgré son très jeune âge et son apparence totalement à l'inverse des mecs de la 11ème, tout comme sa mentalité sur certains aspects d'ailleurs. Pour ce qui était de l'amour du combat et de l'excitation que les combats difficiles lui procuraient, ça il était pareil que ceux de sa Division, il était presque au niveau de son Capitaine d'ailleurs, pas en force de combat, mais en amour du combat, il en était quasiment sûr en tout cas. Pour en revenir au présent, car c'était quand même le plus important, Naoko lui avait promis de lui dire la vérité quand elle serait prête à tout lui révéler, inutile d'en parler plus longtemps et de la mettre sous pression, ce n'était pas si important que ça après tout. Oh! Petite Carotte! Un surnom qui lui avait manqué sortant de la bouche de la jeune femme, elle n'avait pas perdu cette habitude alors hein? Et ce malgré qu'il était plutôt grand maintenant, tant mieux... 100 ans étaient passés pourtant.

“Aha! Ce surnom! Ca m'avait manqué de l'entendre de ta bouche Nao-Neechan! Oui je n'ai qu'une parole! Héhé! Du coup je suppose que tu ne reviendras jamais à Soul Society?”

Au moment où Karot avait posé la question, il était déjà à peu près sûr de connaître la réponse... Mais bon, on disait bien que qui ne tentait rien n'avait rien alors... Autant essayer de savoir si elle comptait un jour revenir ou non. C'était déjà beaucoup qu'il aie pu la revoir en ce jour béni. Mais il ne fallait pas pour autant qu'il oublie sa mission, pour le moment il ne semblait pas y avoir de Hollow aux alentours... Pour le moment, mais cela ne tarderait sans doute pas, c'était de la routine vous me direz mais bon, il valait toujours mieux être prudent, il avait une zone à protéger et à surveiller après tout... A croire que les rôles s'étaient vraiment inversés, sauf que Karot n'avait jamais été dans un corps humain. C'était un peu chiant car ils ne pouvaient pas vraiment se balader, à part de toits en toits, car elle ne pourrait pas parler avec un être invisible tout en marchant, quelle galère je vous jure. Pour une quelconque raison, le jeune homme se souvint d'un détail qui le fit sourire, juste avant qu'il ne doive partir avec son père et même avant que le Menos d'il y a 100 ans apparaisse, elle n'avait pas fini sa glace! Ce n'était pas important vous me direz, donc passons, il lui offrirait une glace plus tard... Pour le moment elle était toujours dans ses bras et ils profitaient d'enfin pouvoir se revoir après ce siècle. Le temps passait trop vite n'empêche...

“Dis-moi, être dans un corps humain ne baisse pas trop tes capacités physiques et spirituelles? Tu arrives à te défendre? Parce qu'il paraît que certains Arrancars se permettent de venir du Hueco Mundo pour s'amuser avec les humains. J'aimerais pas qu'il t'arrive quelque chose.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mer 16 Oct - 6:50

Neechan, ce n'était pas la première fois qu'il employait ce qualificatif à mon égard, que ce soit il y a cent ans ou aujourd'hui même. Venant de la part d'un gamin, ça se comprenait, mais de la part d'un adulte ? Le mystère restait entier. Je trouvais ça mignon à l'époque, maintenant ... Bah ça faisait un peu bizarre, ne nous le cachons pas ! J'étais toujours son ainée, mais c'était beaucoup moins crédible quand votre cadet vous dépasse de deux têtes ! En ce qui concernait la Soul Society, par contre ... Est-ce que je devrai lui dire oui ? Que jamais je ne remettrai les pieds en ce monde ? La raison me disait que oui. Mais pourtant ... J'étais morte, et j'ai été ressuscité en la Soul Society ! Alors, qui sait ? Qu'est-ce que les étoiles me destinaient ? J'avais beau les contempler, elles ne m'offraient aucun de leurs secrets. Peut-être mes pêchés seront absouts, et à ce moment ... Pourrais-je revenir à la tête haute ?

- On ne connait jamais la tournure que peuvent prendre les choses.

Une phrase bien sibylline et pourtant pleine de sens. Peut-être croirait-il que j'essayais d'esquiver la question. Han ... C'vrai que moi, si y'a quelqu'un qui me dit, direct j'me dirait "Nan mais arrête avec tes phrases toutes faites, t'es pas crédible !". Est-ce que j'avais une tête crédible ? Aucune idée ... Mais c'était le moindre de mes soucis. Il pouvait me croire ou non, ça ne dépendait que de lui. Une fait son possible pour suivre la voie qui lui a été tracée par ses ancêtres, une voie où une assume une et toutes ses décisions. Sans jamais de regrets, de remords ou de larmes. Jamais regarder le passé, et faire face à l'aube d'un nouveau jour.

Je me décidais à répondre à ses interrogations.

- Oui, oui, oui. Je suis banalement humaine, avec ce corps là, mais bon ! Les Hollow, tes camarades s'en occupent, et si jamais j'en croise un, bah ... J'ai toujours une âme artificielle à portée de main, pour reprendre ma forme première.

Grand sourire. Surtout ne pas l'inquiéter. Ni lui parler de cet Arrancar qui avait bien failli me transformer en petits débris. Shin ... Son nom était resté gravé dans ma mémoire. Il m'avait rappelé que la complaisance était un coussin confortable sur lequel se reposer, mais que ce n'était que la violence et la haine qui nous poussaient à devenir des hommes meilleurs. Stolicus, troisième épitaphe. Je connaissais mes classiques ! Mais il avait raison. Mine sombre, je me ressaisis rapidement. J'affiche un grand sourire, un peu trop radieux pour ne pas paraître artificiel.

- Sinon, ça te dit qu'on aille manger une glace ? J'ai faim, et puis bon ... J'vais dire d'aller voir ailleurs si j'y suis à mon régime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 2:57

Pourquoi?


Quand il y repensait, cela ne faisait-il pas bizarre que Karot appelle la jeune femme Neechan encore maintenant? Quand il était tout petit cela passait parce qu'il était justement un enfant et elle une adulte mais, le fait était qu'il était aussi un adulte désormais, et qu'elle n'était pas devenue une vieille non plus, heureusement d'ailleurs... Il serait peut-être temps de changer de suffixe pour lui montrer son affection, vous ne pensez pas? Pour ce qui était de revenir à la Soul Society, la jeune femme qu'était Naoko avait juste dit qu'on ne savait jamais la tournure que pouvaient prendre les choses... Hum, cela pouvait vouloir tant de choses et si peu de choses à la fois... Karot préférait se dire que la meilleure chose à faire était d'interpreter et il interpreta de la manière suivante... Elle voulait bien revenir peut-être, mais cela ne dependait pas uniquement de sa volonte? Ou quelque chose du genre? En tout cas ce n'était assurément pas pour aujourd'hui, malheureusement.

“Bah j'espère que tu pourras revenir un jour. Ta forme première, celle d'il y a 100 ans je suppose? Tu dois être devenue encore plus forte en 100 ans d'ailleurs, non? Et oui, bien entendu, allons manger une glace! Pourquoi un régime? Tu es déjà magnifique voyons, Naoko-chan!”

Comme l'avait si justement dit Nao, c'était maintenant aux autres Shinigami de s'occuper de tout ce qui était du domaine des Hollow et tous les trucs du genre... Oui, elle n'appartenait plus à leur monde elle, elle était devenue une humaine qui vivait sans doute une vie normale d'humaine et qui faisait de son mieux pour s'inscrire dans cette nouvelle époque sans trop de problèmes... Quoi qu'elle était peut-être à Karakura depuis quelques temps déjà et elle s'était peut-être même déjà complètement adaptée? Karot savait qu'il se serait ennuyé s'il avait dû redevenir un simple humain, mais chacun avait ses raisons après tout, non? Le jeune homme n'allait pas juger alors qu'il n'avait même pas encore toutes les informations, et puis, il n'oserait jamais juger Nao peu importe ce qu'elle ferait, elle était bien trop importante pour lui malgré le siècle qui était passé. Karot avait prit la jeune femme par la main avec douceur et la tira légèrement pour qu'elle marche avec lui, oui il la tenait par la main comme cent ans auparavant, mais la situation était bien différente, il avait grandi après tout. Le jeune homme souriait à la jeune demoiselle mais il se faisait tout petit le temps qu'ils arrivent au stand de glaces, il ne pouvait pas trop lui parler quoi, et surtout elle ne pouvait pas lui répondre sous peine de passer pour une folle... Dès qu'ils arrivèrent devant le Stand, il la regarda avec un grand sourire comme toujours.

“Bon, vu que tu as un corps je te laisse commander, je vais prendre une glace au citron cette fois. Et toi, tu prends toujours la cerise? Après on ira sur un toit histoire d'être tranquille si ça te va? Comme au bon vieux temps! Aha!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 21:35

Plus forte, ah ça oui. Plus forte que je n'aurai pu l'imaginer, et pourtant encore faible comparée à de bien nombreuses entités. J'avais affinée la maîtrise des énergies spirituelles, appris à maîtriser pleinement mon Bankkai, contrôlé la Bête Intérieure. Bête Intérieure indomptable, dont la présence se faisait plus et plus lourde à chacune de ses interventions. Mais ce n'était pas temps pour y penser. Oui, définitivement plus forte. Et qu'en était-il de la petite carotte ? Je n'y avais même pas pensé. Mais vice-capitaine de la division la plus martiale ? Il devait être puissant. Très puissant. Trop même ? C'était une possibilité à envisager.

Il était peut-être mon ami, là maintenant. Mais si l'ordre venait un jour de venir me capturer, il obéirait. Je ne pouvais pas lui en vouloir, après tout, moi aussi j'aurai obéis, même si cela m'aurait déplu. Devoir avant honneur, voilà une devise qui m'était familière, et qui était mienne. Qui me manquait. Je n'avais plus aucun devoir, ici. Plus de hiérarchie, plus d'ordres à recevoir. Une était livrée à elle même, et une se sentait un peu seule. Une ne savait pas vraiment comment vivre ainsi. Une avait fait son possible pour intégrer le Seireitei justement pour échapper à cela, une fois morte.

Le moment était agréable, avec la jeune carotte. Et une devait juste en profiter, jusqu'au moment où celui-ci cesserait. Jusqu'au moment où nous nous trouverons sur un champ de bataille dans des camps différents. Je souriais, pour cacher tout ça. Mon trouble intérieur, ma résolution silencieuse, malgré le fait que je l'appréciais. Je le laissais me tirer par la main, sans mot dire et sans objection. Sensation nouvelle, mais de laquelle je ne faisais part. Je le suivais vers ce stand de glaces, et le regardait faire son choix.

- Oui, oui, cerise. Les goûts prennent du temps à changer, hihi. Oui, oui, je prends les glaces, attend moi et fais pas de bêtises !

Je lui parlais encore comme si c'était un enfant, les habitudes étaient dures. Très dures. Je n'en tenais pas compte, et espérais que lui non plus. Je commandais les deux glaces, et me dirigeais à nouveau vers cette ruelle déserte, avant de me retourner et lui demander.

- Il y a moyen que tu m’amènes sur le toit ? Tu comprendras, j'ai quelques réticences à laisser mon corps tout seul, par ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 22:00

Je Suis Toujours Sage.


Karot avait demandé à son amie si elle était devenue plus forte qu'avant, il était presque sûr que c'était le cas en 100 ans... Le jeune homme se demandait s'il était plus forte qu'elle désormais, pas par fierté ou quoi que ce soit de ce genre mais... S'il voulait la protéger, le minimum était quand même d'être plus forte qu'elle, non? Simple question de logique, quoi que... L'expérience pouvait aussi entrer en compte mais il n'était pas sûr d'avoir plus d'expérience que la jeune femme. Passons, de toute façon ce n'était pas un concours pour savoir qui était le plus fort, le jeune homme était tellement heureux d'avoir retrouvé la jeune femme qu'il n'y avait pensé que pendant quelques secondes tout au plus. Karot eut un sourire en pensant légèrement à tout cela, une certaine dose de nostalgie montait en lui, toujours tout sourire. Karot accompagnait la jeune femme jusqu'au stand des glaces, ou plutôt il la tirait étant donné que c'était lui qui avait pris les devants pour le coup. Cela changeait de 100 ans auparavant ne trouvez-vous pas? Quoi que... A la fin, c'était Karot qui avait tiré Naoko jusqu'au stand de glaces étant donné qu'elle ne savait pas où il se trouvait. Et d'ailleurs, cela s'était plutôt mal passé après qu'ils aient mangé leur glace, Naoko n'avait d'aileurs même pas finie sa glace, c'était dire... Ah ce Menos, un tas de souvenirs je vous dis.

“Je suis touours sage voyons.”

Il lui fit un clin d'oeil pour lui dire que tout irait pour le mieux et qu'elle n'avait pas à s'inquiéter, ce qu'elle savait sans doute déjà de toute façon. Il sourit légèrement, alors elle n'avait pas perdu ses goûts au niveau des glaces hein? Une vraie enfant quand elle était devant ce genre de stands n'empêche, encore pire que lui 100 ans auparavant je vous assure, c'était mignon. Et elle le traitait d'ailleurs toujours comme si c'était un gosse sous certains aspects, mais ce n'était pas comme si le jeune Vice-Capitaine de la 11ème Division lui en tenait rigueur, c'était un bon moyen de se remémorer de bons souvenirs après tout. Elle prit donc les deux glaces et ils retournèrent au niveau de la ruelle déserte où ils se trouvaient précédemment... Karot sourit lorsque la jeune femme lui demanda s'il pouvait l'amener sur la toit, aha les désavantages des corps artificiels quoi! Il acquiesça avec un sourire et la prit dans ses bras comme une princesse, lui confiant sa glace au passage. Il prit alors une puissante impulsion et sauta jusqu'au toit le plus haut comme si de rien était, le ciel était beau et la vue était magnifique d'en haut vous savez? Au passage, le jeune homme n'avait pas encore lâché la jeune femme, elle était tellement légère qu'il en avait presque oublié qu'elle était encore dans ses bras. Il la regarda alors dans les yeux, était-il utile de préciser qu'il était tout sourire? Non je ne pense pas.

“Voilà nous sommes arrivés à destination! Tu as bien apprécié le vol j'espère? Tu es toute légère tu sais? Aha! La vue est magnifique d'ici, tu ne trouves pas?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 22:32

Maintenant que j'y pensais, je n'avais pas répondu à sa question. De si j'étais devenue plus forte. Naturellement, j'avais fait preuve d'introspection, mais ne lui en avait pas fait part. Après tout, Karot, malgré tout, était devenu un ennemi potentiel. Cette simple idée s'était insinuée peu à peu dans mon esprit, insidieuse. Avait assombri mes pensées. Et pourtant, j'avais désormais clairement à l'exprimer. Malgré les bons souvenirs que j'avais avec lui, malgré la confusion que sa vue avait causé, malgré l'agréable moment dont il me faisait part ...

Une a perdu dans des amis, quand elle était à la Soul Society. Une y était prête, après tout. Les Hollow, les Quincy, les Humains, il y avait beaucoup de menaces prêtes à prendre nos vies. Tout Shinigami vivait avec cela. Ce qui ne nous empêchait pas de lier des liens. Mais une chose était sûre, nous n'avions pas appris à vivre avec la hantise de la traîtrise. Qu'une main amicale pourrait devenir celle de notre perte. Karot comprenait-il notre situation ? Je le regardais, alors qu'il me prenait dans ses bras et qu'il sautait sur le toit le plus haut des alentours. Je le regardais, alors qu'il me faisait des compliments, et qu'il m'arrachait un petit sourire.

Que se passerait-il, si jamais nous avions à nous battre l'un contre l'autre ?

Je ne voulais pas y penser, et je me décidais à lui répondre, un peu troublée.

- Bien sûr que je suis légère, et heureusement que tu l'as dit ! J'aurai pas trop trop apprécié que tu insinues que je suis en surpoids namého ! Sinan, heu, bah oui, elle est belle la vue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 22:54

Toujours!


Karot se posait des questions vous savez? Pourquoi la jeune femme avait-elle dû quitter la Soul Society? De ce que savait le jeune homme... Aucun Shinigami ne pouvait quitter cette institution militaire aussi facilement que ça... C'était même tout simplement impossible, beaucoup avaient été envoyé en prison ou avaient été condamné à mort pour une telle traitrise... Alors, pourquoi la jeune femme pouvait-elle se balader librement à Karakura sans que personne ne lui dise rien? Etait-elle recherchée? Peut-être était-ce malheureusement le cas? Cela signifiait alors qu'ils étaient de simples ennemis alors qu'ils avaient toujours été amis, enfin... Toujours, ils ne s'étaient vus qu'une fois cent années auparavant, pouvait-on vraiment dire qu'ils étaient de véritables amis? Le jeune homme considérait la jeune femme comme telle mais le fait était qu'il ne savait pas si c'était réciproque, il ne le savait pas du tout et on pouvait dire que cela lui faisait un peur dans un sens, même pas mal en fait... C'était de la simple confiance à avoir mais bon, il était tellement facile de trahir vous savez? Il avait pourtant toujours ce sourire tandis que la jeune femme qu'était Nao était dans ses bras. Finalement sur le toit, la jeune femme finit par répondre qu'elle était légère et qu'elle n'aurait pas apprécié qu'il insinue qu'elle était grosse, il eut un sourire attendrit.

“Tu sais Nao...”

Karot planta son regard dans les yeux de la jeune femme qu'était Naoko avec une grande profondeur, son sourire était toujours le même mais bien plus profond, tout comme ses yeux... Il repensa à des dizaines de choses, de leur rencontre... Où il avait d'abord détesté la jeune femme qu'il trouvait méchante parce qu'elle criait, à leur rapprochement.... Où il la considérait comme une grande soeur gentille et qu'il était prêt à suivre partout toute la journée, jusqu'à ce que ce soit l'heure de rentrer, les blagues... Quand il l'avait chatouillé, quand elle le taquinait et toutes les choses du genre, même les peurs... Quand il avait eu peur de la voir mourir face à ce Menos, quand il avait eu peur de ne plus jamais la revoir quand il avait appris qu'elle ne travaillait plus à l'Académie des Shinigami, sa tristesse... Quand il avait dû quitter Orléans pour rentrer et quand il avait appris qu'il ne la reverrait plus jamais, tant de souvenirs qu'il n'avait jamais pu partager avec qui que ce soit, tant de choses qui étaient arrivées depuis... La mort de ses parents, le fait qu'il soit devenu Shinigami de la 11ème Division, puis Vice-Capitaine et aujourd'hui, il était finalement avec cette femme qu'il n'avait jamais pensé pouvoir revoir un jour. Il approcha sa bouche de la bouche de la jeune femme... Il dévia ensuite vers son oreille pour finir par lui chuchoter d'une voie des plus rassurantes.

“Quoi que tu aies pu faire... Quoi qu'il arrive... Nous serons toujours amis... C'est une promesse.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 23:19

Quand quelqu'un me dit "Tu sais ...", je m'attends toujours à quelque chose de terrible. Alors en plus, quand je suis dans une position de faiblesse dans les bras d'une carotte qui pouvait être bien mon ennemie, alors là, j'ai un peu senti l'arrêt cardiaque arriver. Même si je suis déjà morte, et que ça devrait pas être possible. Bref, j'ai ouvert grand les yeux, avec un relent de panique qu'il faudrait être aveugle pour ne pas voir. Et là, mes craintes qui s'expriment : Et si effectivement, il avait été envoyé par la Soul Society, pour me capturer ? Et si il s'était joué de moi depuis le début ?!

Ça serait vraiment, vraiment tordu. Et carrément dégueulasse. Même si vraiment, j'arrivais pas à y croire, de la part de la petite carotte. Bon, okay, je ne le connaissais pas ! On ne s'était vus qu'une fois avant, et c'était il y a 100 ans quand il était gosse ! Il avait très bien pu changer et m'avoir menti depuis le début. Mais merde quand même. Ça serait dégueulasse. Et puis, j'aurai dû m'en douter. Je suis vieille de plusieurs siècles, me laisser tromper par un jeunot pareil ..? C'était mon orgueil qui en prenait un coup. Et puis j'étais triste aussi. Triste d'imaginer que tout ce qu'il avait pu me dire n'avait été animé que par le besoin de me capturer.

Mais en fait, je crois que c'est pas ça. Il approche ses lèvres des miennes. J'arrête de respirer, tétanisée. Il fait quoi là ?! Il est sérieux ?! Nan nan nan ! Je veux pas ! Je ... Je suis pas prête ! Ni avec lui, ni avec un autre ! Mais pourtant, je fais rien. J'attends, terrifiée, l'acte en devenir. Je ferme les yeux. Mais il n'arrive pas. Je me détends, alors que je sens son souffle contre mon oreille. Amis ...

Un rire un peu hystérique nait de ma gorge.

- C'est si enfantin, que j'sais pas si ça doit me faire rire ou pleurer ...

Quoi que maintenant que j'étais consciente de mon corps, je sentais l'humidité de larmes au coin des yeux, honteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 17 Oct - 23:36

Faut Croire Que...


Une situation bien étrange qui s'était mise en place... Karot ne savait pas ce qu'avait fait la jeune femme, elle ne savait pas non s'il savait quoi que ce soit de toute évidence... Se faire confiance alors qu'ils se connaissaient à peine, était-ce vraiment la bonne chose à faire? N'oubliez pas que le jeune homme était d'une naïveté assez évoluée et qu'il avait toujours bien senti la jeune femme, qu'il l'avait toujours apprécié, sauf les dix premières secondes de leur rencontre mais ça vous l'avez d'ores et déjà bien compris je pense, non? Le Vice-Capitaine n'osait même pas faire des recherches sur les raisons qui avaient poussé la jeune femme à partir, pourtant il voulait savoir, il voulait savoir tellement de choses mais... Le fait était qu'il préférait l'entendre de sa bouche et non pas d'un rapport parmi des millions d'autres dans une des archives du Seireitei. La perspective de l'embrasser? Karot n'y avait même pas pensé alors que leurs lèvres avaient bien failli s'effleurer à cause de son mouvement, il avait juste voulu la rassurer? Et peut-être se rassurer lui-même aussi... Peut-être d'ailleurs était-ce plus pour lui que pour la jeune femme? Autant le dire clairement, il n'en savait rien mais il savait qu'il se sentait mieux, quant à Nao... Elle eut un rire quelque peu étrange je dirais, sûrement l'étonnement ou quelque chose du genre? Ou peut-être bien autre chose qui sait?

“Oui, faut croire que... Je suis toujours un peu un enfant. Toujours aussi incapable de mentir, toujours aussi rêveur, je n'ai pas changé apparemment.”

Rire ou pleurer? Pourquoi tenter de choisir quand notre corps avait déjà fait son choix? Et celui de Nao avait décidé de rire et de pleurer à la fois de toute évidence... Pour la simple et bonne raison qu'elle avait certes eu un rire quelque peu hystérique, mais que cela n'avait pas empêché des larmes de couler au coin de ses yeux... Toujours aussi sensible de toute évidence, en fait non... Karot ne l'avait jamais vu sous ce jour en fait... Ce que ça lui faisait? Quel homme aimait voir pleurer une personne importante à ses yeux hein? Par sa faute en plus? Etait-ce réellement de sa faute, il n'en savait rien pour tout vous dire, et cela était encore plus frustrant dans un sens... Tout ce qu'il pouvait faire, c'était sécher les larmes de la jeune femme et de tenter de faire en sorte que le reste de leur journée se passe dans le positif, la joie et la bonne humour. Il la regarda alors avec un sourire, le même sourire qu'une centaine d'années auparavant et il la posa au sol, il lui reprit la glace qu'il lui avait confié et il commença à la manger en s'asseyant sur le toit pour regarder le ciel, comme avant. Espérons que la suite diffère et que le reste de la journée se passe bien, quoi qu'un Ménos c'était de la merde en fait mais bref. Il se retourna et regarda la jeune femme avec un grand sourire, comme si tout allait pour le mieux en lui faisant signe de venir à ses côtés, bah ouais il allait pas rester seul, un peu de taquinerie pour la peine.

“Bon, tu viens? Ta glace va fondre là! Déjà que tu ne manges pas proprement d'habitude, si t'attends qu'elle soit fondue tu vas t'en mettre partout. Allez, viens t'asseoir Nao-chan.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Ven 18 Oct - 0:19

C'était toujours un enfant, au fond. En un siècle, il n'avait guère changé, et il était resté le gamin qui avait fait ma joie d'une journée. Mais il restait troublant à mes yeux. Et même si au fond, j'aimerai croire en lui, mes réflexes me disaient de rester sur mes gardes. Il m'avait reposé à terre, et il me séchait les larmes. Ma peur se dissipait, et une certaine honte me prenait. Paralysée je l'ai été. Quelque chose qui m'aurait coûté la vie. J'ai déjà ressentie cette peur, face à cet Arrancar. Maudit Arrancar ... A chaque fois que je me souvenais de son visage dégueulasse, une haine irrationnelle me prenait.

Pourtant, je ne devrai pas. C'était stupide. Ce Shin n'était rien de plus qu'une bête, il n'était pas normal que je lui garde rancune. Il n'avait pas de pensée rationnelle, si ? Justement ... C'était sûrement pour ça. Pour ça que mes sentiments étaient violents à son égard. Il avait une conscience.

Ce Shin m'avait brisée, et m'avait tournée en quelque chose de plus amer. Mais carotte ne devait pas prendre sur lui ma frustration. Il était venu passer un bon moment avec moi, et je voulais lui donner. Pour moi, pour lui. Pour nous, même. Les sentiments que j'avais à son égard étaient un peu contradictoires, mais ce n'était pas grave. Je souriais, doucement.

- J'arrive, et nan, j'vais pas me mettre dégueulasse, j'te ferai pas ce plaisir !

Je laissais un éclat de rire germer, alors que je m'asseyais au bord du bâtiment et contemplais les rues en contre-bas. Je me sentais petite, au fond. Mais ce n'était pas si grave au fond. Je suçotais ma glace, et me tournais vers lui.

- C'est la première fois que tu m'appelles Nao-chan, Carotte-kun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Ven 18 Oct - 0:44

Je Sais.


Pourquoi grandir alors que cela n'était pas forcément nécessaire hein? Il était déjà assez sérieux lors des combats, quoi que c'était l'une des choses qui lui permettait de prendre le plus de plaisir depuis déjà quelques années, mais comme on disait, chassez la naturel, il revient au galop... Donc, pourquoi tenter de cacher son fond enfantin? Cela ne l'empêchait pas d'être d'une maturité à toute épreuve vous savez? En même temps, difficile de rester véritablement un gamin lorsqu'on avait perdu ses parents et qu'on avait même pas pu leur dire au revoir de manière réellement décente. Un sourire pouvait cacher des millions de choses après tout, le sourire de Nao aussi d'ailleurs pouvait en cacher beaucoup, des choses. Cependant, pour le jeune Vice-Capitaine de la 11ème Division, ce n'était pas vraiment un masque ou un moyen de cacher quoi que ce soit, c'était une façon de lutter contre sa tristesse d'une manière simple encore une fois.. Il considérait qu'il se devait de vivre encore plus à fond maintenant que ses parents étaient morts, car il devait aussi vivre pour eux et pour les rendre fier. C'était sans doute grâce à cela aussi que le jeune homme avait réussi à progresser de manière aussi rapide au sein de l'institution militaire du Seireitei et en terme de force brute aussi d'ailleurs. Alala, que de nostalgie aujourd'hui, je vous jure que ce n'est pas bien.

“Tu seras obligée, tu ne sais pas manger correctement, espèce de bébé.”

Karot rigola gentiment en lui faisant de nouveau un clin d'oeil, il pouvait se permettre de la taquiner en disant qu'elle était un bébé maintenant qu'il était plus grand qu'elle, ouais c'était petit mais c'était drôle et puis, il était sûr qu'elle ne le prendrait pas mal, c'était Naoko après tout. Elle-même rigolait d'ailleurs, tout en s'asseyant au bord du bâtiment d'ailleurs... Vous vous rendez compte qu'avec son corps, elle serait dans de beaux draps si elle tombait d'ici? Cela devait vraiment être bizarre d'être un humain, non? Elle se tourna ensuite vers lui en mangeant sa glacer, enfin... C'était plus sucoter que manger au passage, un vrai bébé je vous dis. Ah oui! C'était vrai qu'il ne l'avait encore jamais appelé de la sorte jusqu'à ce jour, en même temps, il suffisait de voir la différence d'apparence qu'il y avait entre les deux 100 ans auparavant pour comprendre pourquoi. Karot la regarda avec un sourire taquin, oui il allait faire une bêtise et ça se voyait sur son visage, inutile de le cacher pour le moment, elle ne pouvait pas savoir ce qu'il allait faire exactement... Il mit de la glace sur son doigt et en mis sur le nez de la jeune femme en rigolant, ça devait être froid. Il se mit ensuite juste à côté d'elle et la regarda droit dans les yeux avec une mine faussement sérieuse... Quelques secondes plus tard il éclata de rire, et la prit dans ses bras tout sourire, à nouveau.

“Tu vois tu ne sais pas manger, et après c'est moi l'enfant, au moins je n'ai pas de glace sur le nez moi! Espèce de bébé va!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Ven 18 Oct - 1:30

Ce n'est pas comme si je n'envisageais pas le nombre de mètres me séparant du sol. Et à quel point ça créerait le bazar si, malencontreusement, un courant d'air ou autre chose entraîne ma chute et le beau "sploush" que mon corps artificiel ferait en s'écrasant sur le béton. Est-ce que je mourrai sur le coup ? Sûrement. Chaque entaille, brûlure, bleu que je m'étais pris, j'en ai ressenti la douleur et la gêne. Définitivement, ça avait beau ne pas être mon vrai corps, la mort dans celui-ci équivaudrait à ma vraie mort. Bref, ce n'était pas quelque chose à envisager, même si bon, la mort, vous savez ... Avec les siècles, on apprend à relativiser son importance.

La jeune carotte me traitait de bébé, ce qui me fit froncer les sourcils très fort. D'accord, c'était lui qui était le grand de nous deux, mais c'était quand même pas une raison ! A l'époque, lui c'était vraiment un gamin ! Et moi avec les années qui sont passées, je n'en suis pas devenue une, d'enfant ! Alors bon, il est un peu gêné quand même ! Je lui tire la langue pour la peine, nan mais. Mais il continue ! Et même qu'il arrive, comme ça, et qu'il décide de me mettre de la glace sur le nez ! Genre ! Ça appelle à la vengeance ça, et pas à la loi du Talion ! Père m'a toujours dit *Si un ennemi te fait un bleu à la jambe, toi en contrepartie tu te dois de lui casser les deux jambes*. Un peu extrême, et dans ce monde devenu soi-disant "civilisé", ça serait vu comme une doctrine barbare. Sauf que ça marchait.

Je prenais ma glace, et décidais de lui écraser sur le visage. Sans animosité hein ! Mais je voulais juste qu'il se trouve encore plus tâché que moi ! Et toc !

- Vengeance namého !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Ven 18 Oct - 1:47

Tu Vas Le Payer Ca!


Aha! Quand Karot se disait que les Shinigami pouvaient sauter de n'importe quelle hauteur et atterrir tranquille sur le sol comme si de rien était et que les humains pouvaient mourir pour une chute de quelques mètres de haut, c'était vraiment à mourir de rire! Pas étonnant qu'ils aient besoin qu'on les protège, et pas étonnant qu'ils soient si vulnérables face aux Hollow, mais bon... C'était dans l'équilibre des races et des puissances après tout. Et puis il y avait des exceptions parmi les humains, les Quincy et les Fullbringer par exemple, mais ce n'était que des exemples, il y avait peut-être encore d'autres humains à pouvoir sans que le jeune homme ne soit au courant? Qu'importe! La jeune femme qu'était Naoko lui tirait la langue? C'était mignon ça, c'était un peu comme ce que faisaient les enfants quoi, je me trompe? Oh, elle n'avait pas apprécié le petit coup de Karot hein! Enfin, si mais elle s'était vengée quoi, et elle lui avait mit tout le cornet de glace sur le visage, elle lui avait littéralement explosé dessus, ça ne faisait pas mal bien sûr, mais il en avait partout à cause d'elle. Alors c'était comme ça? Elle voulait jouer à la vengeance hein? Sauf que Karot n'allait pas gâcher sa propre nourriture et il décida de finir sa glace dans la seconde qui suivit. Il sourit alors avec sa face de glace et toucha l'épaule de Nao en la regardant avec ses yeux de glace à la cerise.

“Ca tu vas le payer! Tu oublies que je connais certains de tes points faibles.”

Il lui fit un clin d'oeil en commençant à agiter les doigts de sa main gauche, il la coucha alors sur le toit grâce à la main qu'il avait sur son épaule et se mit sur elle pour qu'elle ne puisse pas s'enfuir! Technique ultime contre Naoko, les chatouilles car elle était très sensible à cela. Il insistait bien sur les endroits où elle semblait être le plus sensible et il s'en amusait énormément! Quant à la glace qu'il avait sur son visage, il frotta ses joues à celles de Naoko pour qu'elle aie toute la glace sur le visage, et même un peu sur les vêtements d'ailleurs, pour le reste? Il verrait cela plus tard! Il était en pleine torture de Naoko là! Chaque chose en son temps vous voyez? Cela lui rappela ce qu'il lui avait fait ces quelques cent ans auparavant, même qu'il y avait ensuite eu un tigre juste au-dessus d'eux, que Nao était en panique et que Karot avait agi de manière diplomatique avec ce dernier, ouais... Car on pouvait régler un conflit de manière politique avec un prédateur tel que le tigre, on apprend tous les jours n'est-ce pas? Quoi qu'il en soit, Karot ne s'arrêtait plus de chatouiller la jeune demoiselle, elle allait le supplier d'arrêter, ça c'était une vraie vengeance qui lui couperait toute envie de se venger ensuite, en théorie tout du moins. Il la regarda de nouveau droit dans les yeux pendant qu'il s'amusait avec son corps (les chatouilles je précise) , il était tout sourire.

“Ca c'est une vengance! Et tu vas me supplier d'arrêter Nao-chan.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Dim 20 Oct - 1:14

Il avait une drôle de tête, la petite (pas si petite) carotte. 'faut dire que plein de glace à moitié-fondue sur le visage, couleur rouge cramoisi, ça n'aide pas. Enfin, si, ça aide à quelque chose : A l'effet comique. Je n'ai pas pu fixer ce visage plus de quelques secondes avant d'éclater de rire, un rire sincère et spontané. Mais bon, le temps que je me fende la poire, je remarquais qu'il n'avait plus de glace en main ! Han ! La riposte n'avait pas été assez violente ?! Mais j'y pouvais quoi, j'allais pas lui casser les bras pour une histoire de glace ! Nan ? Si ? Ah. Après regard plus insistant, je remarque que la glace en question a juste disparu. Comme si on l'avait mangé. Etrange, je ne savais pas que ça se mangeait ces choses ... Ahem. Désolée, je divague.

Un peu trop même. Il m'a attaqué alors que j'étais dans la brume ! Une attaque d'une rare violence ! Plaquée au sol, j'étais, incapable du moindre mouvement ! Surprise par l'assaut fulgurant ! Je le voyais approcher mains et visage, mon minois exprimant l'effroi ... Et là, c'est le drame. Il me chatouille, haaan ! Comment il ose, le fourbe, le traître, le chafouin ! Hein, depuis quand j'utilise ce mot moi ?! Bref, pas le temps pour de plus amples réflexions, je suis assaillie et voilà que je me plie en deux sous les rires fous qui me prennent, m'amènent les larmes à l’œil, me font mal aux cotes et au ventre ! Terrible torture que la sienne, oh oui !

- Arrêteuuuuh ! Je me rends, promis, je me reeeends, aaaaah !

Mais il n'entend rien, il est sourd à mes suppliques ! Il va même plus loin, jusqu'à frotter son visage au mien pour me le couvrir de glace ! On pouvait dire qu'il appliquait ma doctrine, mais en mieux. Moi, je n'aurai pas poussé le sadisme jusqu'aux chatouilles, j'ai des principes, même que dans la convention de Genève c'est interdit (même si je l'ai pas vu, mais c'est juste obligé, comment pourrait-on tolérer tel tourment ?). Finalement à bout de souffle, je chuchotais.

- Si t'arrêtes, promis, j'fais ce que tu veux ..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Dim 20 Oct - 3:03

Je Suis Le Meilleur!


Quand Karot complotait quelque chose, cela se voyait directement sur son visage, à condition de le connaître bien entendu. Mais on ne pouvait jamais savoir ce qu'il allait faire exactement, et c'était ça qui était magnifique dans l'histoire. Naoko avait voulu se venger de la petite blague du jeune Vice-Capitaine de la 11ème Division? Et en plus elle y avait été encore plus fort que Karot n'y avait été? Qu'à cela ne tienne, si cela continuait, tout allait tout simplement aller crescendo, mais ce ne serait sûrement pas le jeune homme qui perdrait ce petit jeu. De toute façon, le jeune homme connaissait par coeur les points faibles de la jeune femme comme dit précédemment, il avait découvert son principal point faible par hasard 100 ans plus tôt d'ailleurs, comme quoi le hasard faisait parfois bien les choses... Enfin, tout dépendait du point de vue, du côté de Nao, elle aurait peut-être préféré que le jeune homme ne le sache pas. Elle ne résista d'ailleurs pas très longtemps mais ce n'était pas suffisant pour que le jeune homme arrête, il aimait trop la voir rire, cela balayait le visage inquiet qu'elle semblait de plus en plus avoir au fur et à mesure que la journée passait. Une torture? Peut-être bien, mais c'était une torture gentille alors, pas le genre de torture pour laquelle on en voulait à quelqu'un... Par contre, il faisait attention à ne pas se prendre de coups, c'est qu'elle gigotait la petite Nao.

“Ce que je veux hein... Alors, fais moi simplement confiance et arrête de t'inquiéter.”

Oui, car elle lui avait dit en chuchotant que s'il arrêtait, elle ferait tout ce qu'il veut... On aurait pu imaginer qu'il penserait à tout un tas de choses physiques ou même simplement de l'ordre matériel ou des trucs du genre... Mais non, la seule chose qu'il demandait en définitif à la jeune femme qu'était Naoko, c'était de lui faire confiance afin de chasser cette mine inquiète de son visage, mais... C'était peut-être la chose la plus dure à faire pour elle. D'ailleurs, en disant cela, Karot avait planté son regard dans celui de la jeune femme, arrêtant temporairement ses chatouilles mais souriant toujours comme à son habitude. Encore une situation étrange dans laquelle se trouvaient les deux non? Vous imaginez si quelqu'un les voyait actuellement? Karot était tout de même sur la jeune femme, les deux visages à proximité, on pouvait le dire, les yeux dans les yeux... Et... Non je rigole, y avait pas de et en fait. Le Vice-Capitaine de la 11ème Division, oui... Il ne fallait pas qu'il oublie sa mission, bizarre d'ailleurs qu'aucun Hollow n'aie encore fait son apparition... Son énergie spirituelle les dissuadait-il de franchir le pas? Cela était fort peu probable étant donné que le Reiatsu de Karot était actuellement à son minimum. Ils finiraient bien par arriver un jour, après tout... 100 ans auparavant, avec Nao, le seul Hollow qu'ils avaient vu était apparu en fin d'après-midi.

“En tout cas, c'est moi qui ai gagné! Tu devrais voir ta tête!”

Oui, car elle avait plein de glace sur le visage maintenant, et Karot riait énormément, mais gentiment. Sauf qu'au moment où il allait se relever, et où il décida de prendre appui sur le sol pour cela au moyen de sa main... Il rencontra un obstacle... De la glace! Et ça glisse ces petites choses! Ainsi perdit-il l'équilibre de manière totalement stupide, mais ça... Ce n'était rien encore... Le pire étant sans doute la suite... En retombant ainsi, il était retombé sur Naoko, mais ce n'était pas encore le pire je vous assure. Il aurait pu tomber sur sa poitrine, sur son ventre ou n'importe où! Mais non, il avait fallu qu'il tombe pile au niveau de son visage, et que ses lèvres tombent pile sur les lèvres de la jeune femme. Et le pire, c'était que c'était agréable, mais un simple accident cependant... Je vous jure, le hasard! Au passage ses lèvres avaient un goût de cerise, en même temps avec de la glace à la cerise partout sur le visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 21 Oct - 0:51

Lui faire confiance, et arrêter de m'inquiéter. Si ça n'avait pas été Carotte qui me disait ça, je lui aurai ri au nez. Enfin, j'aurai imaginé lui rire au nez, après tout, je suis une demoiselle trop bien élevée pour ce genre d'impolitesse. Mais ça venait de lui, cette jeune carotte qui n'avait, on dirait pas grandi. Seul un enfant aurait pu dire ça. Ou lui. Ce qui revenait un peu au même, nan ? Hihi ... J'aurai bien aimé faire comme il me disait, cela dit. Ça serait si simple ... Mais ce n'était pas possible. Peut-être parce que j'étais une adulte avec toutes les complications que ça engendre. Ou parce que j'étais Shinigami. Ou parce que j'étais exilée. Ou encore à cause de ces cauchemars et hurlements récurrents dans ma tête, une fois la nuit tombée ...

M'inquiéter, faire confiance ... C'était dur, en temps normal. Mais j'avais limite envie là. Et il avait gagné, aussi. J'étais dans un état pire que le sien, pff pff. T'sais, je m'en moque ! Tu gagnes, tu perds, c'est la même pour moi ! Même si en fait nan, c'est juste ma légère frustration qui me fait penser ça. Au fond, je me suis bien amusée, avec lui. Même si quand même, c'est une situation assez tendancieuse. Enfin, voilà ! On est deux jeunes adultes (tout du moins en apparence), et on s'adonne à des jeux qui, ahem, pourraient être perçus un peu ... Bizarrement, pour dire la chose.

Et le voilà qu'il se relève, et, moi aussi, je me dis que ça serait bien de se redresser. Mais non, pas encore. Voilà que je retombe au sol. Que mes joues tournent au rouge cramoisi. Mon coeur bat à cent à l'heure, alors que je m'arrête de respirer. Carotte est retombé sur moi. Ses lèvres sont retombées sur les miennes. Je suis totalement immobile. Je ne sais pas quoi faire. Grosse panique. Je me sens étourdie, la tête qui tourne. Et j'ai un unique réflexe. Lui coller mes cinq doigts sur sa joue. Violemment, après tout, je suis une guerrière.

Je me défais de la position indélicate, m'éloigne de quelques pas, toujours en proie à la confusion. Je ... Je crois que ... C'est mon premier baiser. Enfin, j'sais pas si ça compte quand j'étais encore gamine et qu'avec mon compagnon de jeu on essayait pour faire comme Père et Mère mais ... Même mon prétendant, même lui ...

- Père, pardonnez-moi, je me suis ... souillée ...

J'en avais presque les larmes. De honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 21 Oct - 1:35

Mes Excuses...


Autant dire que là, c'était vraiment une situation des plus problématiques... Comment le hasard pouvait-il ainsi se jouer des êtres vivants... Quelques dizaines de minutes auparavant, ce dernier avait magnifiquement fait les choses en permettant à Karot de retrouver une personne qu'il n'avait pas vu depuis longtemps et qu'il avait toujours voulu revoir depuis 100 ans, et là... A cause d'une fichue glace au mauvais endroit, il se retrouvait à perdre son premier baiser. Ouais ouais, il s'était fait volé son premier baiser par une glace à la cerise! Ce n'était pas un énorme foutage de gueule ça, hein? Le destin prenait de toute évidence plaisir à se jouer du jeune homme pour le coup, et de la jeune femme aussi du coup. Bon, Karot n'avait pas vraiment compris ce qui arrivait à la base, raison pour laquelle il n'avait pas réagi tout de suite... C'était la gifle qu'il venait de se prendre qui l'avait réveillé si on pouvait dire cela ainsi, il n'avait même pas remarqué que la jeune femme qu'était Nao avait rougi et tout ça, parce contre sa joue à lui, elle était bien rouge... Que de problèmes, la journée n'allait peut-être pas être aussi bonne que prévue, est-ce que leurs retrouvailles étaient gâchées à cause d'une petite glace qui se trouvait au mauvais endroit? Karot se leva à la suite de Naoko, sans pour autant l'approcher de trop près, il ne valait sans doute mieux pas.

“Mes excuses Naoko, ce n'était vraiment pas voulu! Et dire que c'était mon premier baiser et qu'il m'a été volé par une glace.”

La deuxième partie de sa phrase; concernant son premier baiser et qu'il lui avait été volé par une glace avait été prononcée dans une sorte de murmure. Que faire désormais? Le jeune homme n'eut pas plus le temps de penser à cela que le ciel se déchira, comme 100 ans auparavant... Inutile cependant de s'inquiéter outre mesure, Karot était en train de réfléchir, chose surprenante... Son sourire n'avait quand même pas disparu malgré tout, c'était malencontreux mais que pouvaient-ils y faire hein? Ce n'était pas comme s'il avait pu éviter la glace ou faire en sorte d'embrasser le sol à la place des lèvres de la jeune femme, il n'avait rien contrôlé. Il pensait à cela tandis que le Menos tentait de l'attraper, il se fit d'ailleurs attraper tandis qu'il réfléchissait toujours sourire aux lèvres, il ne s'était même pas encore rendu compte de la situation pour tout vous dire, Karot était pensif, il réfléchissait à son premier baiser, et à sa première gifle par une autre personne que sa mère. Ce fut peut-être à quelques secondes de se faire bouffer qu'il se rendit compte de ce qu'il se passait... Il concentra alors son Reiatsu de Feu pour brûler la main du Menos et découpa ce dernier d'un simple coup de Katana! Quelle idée de le déranger quand il était pensif! Il atterrit sur le toit en face de Naoko et la regarda avec un sourire, lui en voulait-elle beaucoup? La joue de Karot était encore rouge.

“Enfin j'espère que tu ne m'en veux pas trop? Ce qui est fait est fait après tout. Serait-il possible que... Cela aie gâché nos retrouvailles Nao-chan?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 21 Oct - 2:18

Ses excuses, qu'il disait. Volé par une glace, qu'il disait. Il ne comprenait pas. Comment pouvait-il comprendre ? Père, Père ... Que suis-je censée faire ? Je ... Je me sens si confuse, si ... Je, J'ai vécu bien plus que n'importe quel mortel, plus longtemps que n'importe quel membre de ma dynastie ... Ai appris plus sur la vie et la mort que quiconque avant eux, et pourtant ... Pourtant ... N'ai jamais eu autant besoin de leur conseil que maintenant. Ce baiser, il m'avait ... Volé, voilà ce qu'il avait été, volé ... Souillée, voilà ce qu'il m'avait laissé. Mère m'avait toujours dit qu'un baiser ne devait être donné qu'à cet homme qu partagerait notre vie jusqu'à la fin des temps.

Oh Mère ... Qu'ai-je fait ? Ma négligence, stupide négligence ... Trop de proximité, avec des gens qui ne savent pas, ne comprennent pas ... Ils n'ont pas le sang noble, ils ne peuvent pas connaître la vertu telle qu'on me, nous l'a enseignée ... Stupide carotte ... Je ferme les yeux, ne me retourne toujours pas. Tente d'arrêter cette chaleur aux joues, tente de respirer à nouveau normalement. Je pose ma main sur mon cœur. Il bat toujours la chamade. Pourquoi il m'a fait ça ? Je croyais qu'on était amis ! Déçue, tellement déçue ... Nao', Nao', Nao' ... Calme-toi ... C'est rien, c'est rien ... C'est juste un paysan, la petite carotte ... Tu peux pas lui en vouloir d'avoir eu une basse éducation, n'est-ce pas ? Oui, oui, oui ... Ce n'est pas sa faute, les gens de basse extraction, c'est leurs voies ...

- Tu peux pas comprendre, on est pas ... Pas des mêmes mondes, j'crois ...

Je me retourne pour lui faire face, mon visage toujours un peu tordu par la confusion, mes yeux toujours brillants. Et là, c'est le drame. La scène d'il y a 100 ans, grandeur nature, se répète. Déchirure dans le ciel, Menos Grande qui en sort, et qui nous attaque. Enfin, qui attaque Carotte, attrapé une nouvelle fois dans une poigne de titan. J'me dis que c'pas possible, que j'dois être en train de délirer. Déjà que la première fois, je pensais que c'était un cauchemar, alors que la même chose se répète cent ans plus tard et à Karakura, là, désolée, mais j'y croyais pas.

Je ferme les yeux, parce que bon. Je me tire les joues. Aïeuh, c'est que ça fait mal ! J'ouvre grand les yeux. Odeur de brûlé, grosse main qui tombe du ciel, et une carotte sauvage qui se tient à nouveau devant moi avec une petite réplique bien à lui. Malgré la douleur provoquée à mes joues, j'tiens quand même à dire que c'est du domaine de l'irréel. Un Menos arrive, nous attaque, attrape Carotte même ! Et qu'est-ce qu'il trouve mieux de faire ?! Bah il s'excuse, il s'inquiète à mon sujet avant de s'inquiéter DE LA MENACE ! Nan mais allô quoi ?! Une action aussi rapide que me le permettait mon corps, et voilà que je me trouvais en dehors de mon corps artificiel. Et que je récitais l'incantation, en position de combat.

- Masque de sang et de chair, toute création, battement d'ailes, toi qui porte le nom d'Homme ! Sur le mur de flammes bleues, inscris un lotus double. Dans l'abysse de la conflagration, attend aux lointains paradis. Hadō #73. Sōren Sōkatsui !

D'entre mes doigts, deux rafales de couleur bleue, se confondant l'une dans l'autre, fusèrent vers le Menos Grande et lui firent un magnifique trou au niveau de l’œil droit. Un hurlement inhumain, terrible, résonna, alors que la bête s'évanouissait. Et c'est rouge, mais rouge de colère, que je me tournais vers la petite carotte. Pour lui crier dessus !

- Nan mais t'es inconscient ou quoi ?! C'est un MENOS ALLO UN MENOS ! Qu'est-ce qui te prend de l'ignorer et de venir me parler comme si de rien n'était ?! TU TE SOUVIENS PAS QUE CETTE INCONSCIENCE A FAILLIE TE COUTER LA VIE IL Y A UN SIECLE ?! T'ES VRAIMENT TROP CON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» BIBBO & CASSIE ✰ Je n'espérais rien de cette journée.. Et pourtant.
» Une très mauvaise journée...
» Rien qu'une journée pourrie de plus.
» Rien de tel que de l'énergie pour passer une bonne journée ! (Miel)
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-