AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 21 Oct - 2:42

Cela Ne Te Convient Pas.


Ouais, ça c'était sûr que Karot ne comprenait rien à ce qu'il se passait en ce moment... Déjà, il n'avait aucune connaissance de l'amour, des sentiments physiques, de la signification réelle d'un baiser et de toutes ces choses-là... Bien sûr, ses parents lui avaient inculqué quelques valeurs de ce genre, enfin sa mère lui en avait déjà brièvement parlé mais bon... Il avait assimilé tellement de choses depuis... Tellement de choses qu'il jugeait plus importantes que toutes les futilités qu'étaient l'amour et les sentiments s'y rattachant... Karot se disait cela mais, dans un sens, n'était-ce pas ce qu'il faisait? Lorsqu'il disait qu'il voulait protéger les gens qu'il aimait et qui étaient importants pour lui, n'était-ce pas en soi une de ces futilités dont il était question plus haut? Etait-ce réellement différent? Karot ne pouvait comparer car il n'avait jamais vécu quelque chose comme l'amour, à part l'amour paternel et maternel, ainsi que l'amitié, il n'avait rien connu d'autre et pour lui... Aimer n'avait pas d'autres portées que les deux qu'il connaissait, c'était naïf à souhait vous ne trouvez pas? Pas des mêmes mondes, ça pour le coup c'était assez vrai, mais bon passons... Parce que Karot venait quand même de se faire “capturer” par un Menos, et voilà qu'en plus maintenant il se faisait encore crier dessus par Naoko, sortie de son corps artificiel pour tuer un Menos, qui allait mourir de toute façon...

“L'inquiétude te ferait-elle perdre ton discernement Nao-chan? Mon coup allait de toute façon le tuer, ce n'était qu'une question de secondes. Et encore une fois tu cries, pour un simple Menos en plus. Non mais tu devrais voir ta tête, c'est mignon de t'inquiéter pour moi! Et aussi, ça ne te va pas un visage déformé par la colère.”

Et le jeune Shinigami qu'il était explosa tout simplement de rire, dans ses mots... On pouvait sentir de la confiance et de la force, mais aucune prétention. Il y avait aussi un petit côté taquin pour ne pas changer lorsqu'il s'adressait à Naoko, bien entendu... Il savait qu'il aurait dû être plus prudent et ne pas inquiéter la jeune femme mais bon, s'il ne s'était pas emportée aussi... Karot demeurait tout de même un Shinigami en service, il n'aurait pas laissé survivre un Hollow en pleine nature, surtout pas un Menos... Au moins, elle n'avait plus l'air troublée par ce baiser qui avait eu lieu précédemment, mais bon... Il était fort probable qu'une fois la colère et l'inquiétude retombées, le flash du baiser revienne comme un boomerang dans l'esprit de la jeune femme qu'était Naoko. Quant à Karot, il n'avait et n'allait sûrement pas oublié, c'était son premier baiser après tout, mais il ne comptait pas en faire toute une histoire, surtout pas. Bon, ce n'était pas tout ça mais du coup, elle ne lui avait pas dit si elle lui en voulait, qu'importe... De toute façon il ne pouvait rien y changer, il s'était fait insulter de con au passage, mais comment lui en vouloir alors qu'elle s'inquiétait. En tout cas, le Kido de la jeune femme avait été assez impressionnant, quand Karot pensait qu'elle n'avait rien pu faire face à un autre Menos 100 ans auparavant, elle aussi avait bien progressé.

“Passons, assez impressionnant ton Kido! Cela faisait longtemps d'ailleurs que je ne t'avais pas vu sous cette forme, ça change du Gigai. J'aimerais bien t'affronter un jour, amicalement bien sûr.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 21 Oct - 3:02

Je m'étais mise en colère, pour pas grand-chose en fait. C'est vrai que si j'avais regardé un peu mieux, j'aurai vu l'agonie du Menos dû au coup de sabre de la sauvage carotte. M'oui, même ... Mon point se tenait quand même ! Il avait baissé sa garde, alors qu'il était en mission de garde justement ! Ça n'aurait pas pardonné, et oui, voilà ! Mon point était tout à fait valide, quoi qu'il puisse dire pour sa défense ! Donc ma colère était justifiée, donc j'avais pas à m'en vouloir, et toc ! Haha ! J'en serai presque fière de moi, tiens. Puis aussi, j'étais un peu vexée.

Il considérait un Menos uniquement comme une nuisance. Bon okay il avait progressé, mais moi, son ainée, je n'ai pu m'y mesurer que ... Que très récemment. Alors que j'ai vécu plusieurs siècles de plus que lui. Je détournais le regard, et me contentais de répliquer avec ma magnifique répartie.

- Ouais, ouais, c'est ça.

Impressionnant, n'est-il pas ?

Bref, j'étais agacée qu'il prenne tout ça aussi légèrement ... Mais ma colère s'apaisait, et voilà que le trouble du baiser, terrible baiser, revenait. J'essayais de reléguer cette sensation au fond de mon esprit, en vain. Le rouge de mes joues, colère, revenait à celui de honte une nouvelle fois. Je ne savais toujours pas trop quoi dire, ni quoi faire. Ni si cela aller changer ma relation avec la jeune carotte. Et, heureusement ! Voilà qu'il décidait de m'ouvrir une voie de secours !

Je souriais, en coin.

- Merci, je me suis entraînée durement ... Et bien, heu, oui, pourquoi pas ... Mais comme tu comprendras, il serait mieux que nous n'y allions pas sérieusement.

Aussi bien pour moi que pour lui, même si surtout pour moi. Pas que je craignais sa nouvelle puissance, mais, à vrai dire, je souhaitais que la mienne reste inconnue le plus longtemps possible. Une sait parfaitement que dans un combat, la connaissance des capacités d'autrui peut faire la différence entre la vie et la mort. Et si il arrivait, un jour, que le Seireitei lance Karot sur mes traces et qu'il soit conscient de mes talents secrets ...

Ça signifierait l'isolation pour plusieurs siècles, dans le meilleur des cas.
La mort dans le pire, même si je ne voulais pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 21 Oct - 4:11

Evidemment!


Karot comprenait bien entendu la colère de la jeune femme, c'était plus du domaine de l'inquiétude que de la colère d'ailleurs si vous vouliez l'avis du jeune homme, mais passons. Le jeune Shinigami n'aurait pas dû baisser sa garde en pleine mission, c'était vrai, il n'avait rien à dire pour sa défense... Le fait qu'il était fort n'était en rien une excuse il devait bien l'admettre, mais bon... Il était toujours comme ça, trop détendu par rapport à la situation, on ne pouvait pas y faire grand chose après tout. C'était comme son sourire qui ne le quittait jamais, comme si quelqu'un était venu et lui avait scotché ce dernier sur la face, je vous assure. Est-ce que cela signifiait pour autant que Karot allait changer? Pas le moins du monde, il adorait ce qu'il était, avec ses propres défauts et ses propres qualités, personne n'était parfait de toute façon. Alala, la jeune femme n'avait pas non plus trop l'air d'en vouloir au jeune Vice-Capitaine de la 11ème Division alors c'était déjà un bon point du point de vue du jeune homme, non? Karot était simplet dans bien des domaines vous l'aurez remarqué mais bon, pourquoi donc se compliquer la vie hein? La vie devait être vécu simplement, elle semait suffisamment d'embûches pour qu'il soit nécessaire d'en rajouter d'autres d'une manière ou d'une autre, non? Et puis merde, chacun sa façon de voir les choses hein... Ouais voilà!

“Oui, c'est juste une sorte de combat d'entraînement, inutile de se donner à fond, il serait bête de tout détruire.”

Et puis, le fait qu'il soit quelque peu laxiste parce qu'il était sûr de ses capacités, ça pouvait encore passer mais... Détruire Karakura ou une partie de la ville... Là il risquait carrément de se faire tirer les oreilles, et pas qu'un peu je vous assure. Et puis, il ne voulait pas blesser Naoko, non pas qu'il la sous-estimait ou quoi que ce soit du genre hein mais... Il ne voulait pas prendre de risques inconsidérés, vous voyez le genre? Il voulait juste avoir un aperçu de ce que pouvait faire la jeune femme, pour voir à quel point elle était devenue forte en 100 ans et... Il voulait aussi lui montrer qu'il avait bien changé en 100 ans et que ce n'était décidément plus un gosse au niveau de la technique de combat et de sa puissance globale. Ce genre de scène... Si Naoko avait trahi la Soul Society, seraient-ils amenés à la revivre mais dans des conditions de combat réel? Karot aurait-il un jour comme mission de capturer ou de tuer son amie? Il espérait bien que non, il n'avait pas envie de désobéir aux ordres, ce serait contre la justice de son propre coeur après tout, mais qu'est-ce qu'il racontait comme connerie? Ce n'était malheureusement pas des conneries... 100 ans auparavant, il avait juré de protéger Naoko quand il serait fort, alors ce n'était sûrement pas pour la capturer peu importe les raisons. Le jeune homme se mit donc en position de combat, sans pour autant sortir son Zanpakutoh et avec un grand sourire.

“A toi l'honneur Nao-chan!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 22 Oct - 0:10

Est-ce que j'étais prise par la fureur, ou par l'inquiétude ? Après coup, la question se posait, et avait une certaine importance. Même si au fond, selon Mère, ça reviendrait au même : Une femme ne doit exprimer que des sentiments positifs, jamais nulle colère ou tristesse qui pourraient troubler son mari. Bref, je ne savais pas quoi penser de tout cela ... Je n'avais pas tellement envie d'y penser, à vrai dire. Je voulais juste oublier, faire comme si rien ne s'était passé. Ne pas ressentir cette honte, cette gêne envers moi et carotte. Je me compliquais trop la vie, 'faut dire que passer du seizième siècle au vingtième sans transition, comme ça, c'était pas fait pour me faciliter la tâche ...

Bwef, bwef, bwef. Heu ? Ah ?! Pourquoi il se met en position de combat, la petite carotte ?! Sérieux, moi je le dis, je trouve ça pas très réglo hein ! J'ai pas envie de me battre, pas face à lui ! Non non non ! C'est mort ! Je lève les bras, en signe d'abandon.

- Mais je ne veux pas me battre contre toi, Carotte-kun ! Je veux dire ... On passe un agréable moment là, nan ..?

J'éclatais de rire doucement, alors que je me retournais, lui offrant mon dos si il en voulait, et que je m'asseyais au bord du bâtiment, balançant mes jambes dans le vide.

- Le ciel est beau, si limpide ... Un bleu sanglant dans lequel on se perdrait, qui donne envie de ne jamais revenir sur terre, tu ne trouves pas ?

Je tournais la tête vers lui, avec un grand sourire, alors que je l'invitais d'un petit geste du chef à venir s'installer à coté de moi, à profiter de la vue et du moment de quiétude. Ils étaient rares, et après tout ... N'était-ce pas nos retrouvailles ? Alors pourquoi les gâcher avec des conflits inutiles ? Qu'il fasse un effort namého !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 22 Oct - 17:32

Tu As Raison.


Karot ne savait plus quoi penser... Non je rigole, ce n'était vraiment pas crédible de dire cela venant de la part de ce jeune homme là... Pourquoi? Car il ne se prenait jamais la tête tout simplement, ce qui pouvait être un avantage comme un désavantage, ce qu'on appelait un peu une sorte de qualité à double tranchant, non? Qu'importe, c'était sa façon d'être et il ne comptait pas changer, on le prenait comme il était ou pas du tout, c'est tout. Paraissait même qu'il était attachant parfois? Et aussi qu'il était apprécié par beaucoup de personnes, il ne s'en rendait pas vraiment compte cependant... Il s'entendait avec certaines personnes, on pouvait même parler d'une sorte de complicité avec certaines mais il ne devinait pas forcément quelles personnes l'appréciaient et quelles personnes ne l'appréciaient pas, sauf exception.. La jeune femme qu'était Nao par exemple... Karot aimait bien être avec elle et il l'aimait beaucoup, mais de son côté? Elle le trouvait mignon quand il était petit mais maintenant? N'était-il pas plus une menace qu'autre chose pour elle? Pourtant elle s'inquiétait pour lui quand il était en danger, c'était vraiment compliqué la vie des fois, vous le saviez ça? Je pense bien que oui. Quoi qu'il en soit, elle avait raison, ils passaient un agréable moment, il serait inutile de se battre, cela risquerait de tout gâcher, qu'il était bête parfois.

“Oui, tu as raison.”

Le rire de la jeune femme était si doux, presque enfantin, c'en était presque drôle... Même si Karot avait vraiment voulu l'affronter, comment vouliez-vous qu'il y arrive après cela? Voir son amie heureuse le rendait tellement heureux lui-même, vous comprenez ce que je veux dire? Et puis, qu'ils puissent continuer à passer un agréable moment malgré quelques péripéties remplissait aussi le jeune homme de joie. Le ciel hein? Quand Karot y repensait, de toutes les fois où ils s'étaient vus, autrement dit ce qui n'était pas beaucoup en même temps, il avait été question du ciel... En même temps, dans un sens, n'était-il pas toujours question du ciel de manière plus ou moins concrète? C'était ce qu'il y avait sur nos têtes, alors comment ne pas le regarder quand il était si beau? Nao avait raison... C'était le genre de ciel qui donnait envie de faire un voyage sans retour, de juste rester dans cet univers si magnifique que semblait offrir ce ciel si bleu... Karot partageait le sourire de Nao et il ne tarda pas à venir s'installer à côté d'elle, après qu'elle l'y aie invité bien entendu, c'était vraiment magnifique ici... Peut-être le meilleur panorama pour leurs retrouvailles? Non, c'était juste que leurs retrouvailles en elle-même rendaient l'endroit magique, et non l'inverse. Le regard de Karot se perdit alors dans l'horizon tandis que son sourire, lui, demeurait toujours sur son visage.

“C'est vrai que le ciel est vraiment magnifique... Je me souviens quand j'étais plus jeune, je regardais souvent le ciel comme ça, avec mon père, c'était cool. Et il y a 100 ans, c'était avec toi que je le regardais. Je crois que j'ai passé certains des plus beaux moments de ma vie en regardant le ciel en compagnie d'une personne que j'aimais, que j'estimais.. Enfin tu m'as compris. Nao... Tu étais comment avant de devenir une Shinigami?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 28 Oct - 0:52

Je me rappelle d'une époque où il n'y avait pas de ciel. Où tout ce qu'il était possible de voir, c'était les ténèbres. Des ténèbres infinies, éternelles. Ce n'était pas un cauchemar, mais la réalité de l'isolation dans la prison souterraine du Seireitei. Pas de passé, de présent ou de futur. Pas de nuit ou de jour. Pas de temps qui s'écoule. Je crois que c'est ce qui se rapproche le plus de la mort. La mort n'est que le néant, le rien. C'est pour ça que j'irai au-delà de mes limites pour vivre. Que je prendrai toujours cet exquis plaisir à contempler ce ciel insolent.

La carotte indomptable me fit part de ses pensées. Comme quoi c'était de beaux moments qu'il avait partagé avec le ciel. Je ne pouvais m'empêcher de le comprendre, un peu. Nous n'avions pas le même passif ni les mêmes raisons, mais nous étions liés par cet attrait du sanglant bleu. Et il me posa une question qui me pris au dépourvu. Je tournais la tête pour le regarder, un brin confuse. C'était assez radical comme changement de sujet, nan ? M'enfin ... J'avais aucune raison de lui cacher ça, nan ?

- Heu bah ... Paumée, ça compte ?

Je riais doucement, alors de reprendre plus sérieuse.

- Je plaisante, mais entre le moment de ma mort et mon entrée au Seireitei, c'était exactement comme ça que je me sentais ... Tu sais, j'ai toujours habituée à l'ordre, à la discipline. Pour moi, un monde sans règles n'a lieu d'être. On m'a éduquée pour être la garante de ces règles, et pour m'y plier lorsque je me le dois. Alors bon ... C'est pour ça que je me suis sentie obligée, même dans ma mort, à intégrer la structure qui incarnait cet ordre.

Je ne sais pas si j'étais claire mais bon ... C'était comme ça que je le sentais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 28 Oct - 3:00

Je Comprends Mieux...


Le ciel était vraiment une chose magnifique... Qui pouvait faire oublier tous les problèmes, tous les soucis et tout ça... C'était un peu comme entrer dans un monde paralèle ou quelque chose du genre... Sauf que s'échapper trop de la réalité n'était pas forcément bon, surtout quand cela durait longtemps... Il fallait garder les pieds sur Terre comme on disait souvent ici, sur Terre justement... Et ne pas trop avoir la tête dans les étoiles... Ca se disait ça aussi? Il n'en savait rien pour tout vous dire, il ne connaissait pas toutes les expressions humaines après tout. Et puis là n'était pas vraiment la quesiton, il se plaisait beaucoup à observer les habitudes humaines mais il n'avait pas non plus fait d'études sur le sujet, cela ne l'intéressait pas autant que le combat de toute façon... En même temps, rien ne l'intéressait plus que le combat, il fallait bien l'avouer. Oh bien sûr, il appréciait tout particulièrement d'être avec des personnes qu'il appréciait mais bon... En parlant de cela, la jeune femme qu'était Naoko lui avait révélé qu'elle était paumée avant d'être Shinigami... Mais au vu de son petit rire qui avait suivi, c'était sans doute une blague ou quelque chose du genre, non? Enfin pas complètement apparemment... D'après ce qu'avait dit Naoko, elle avait eu une éducation assez stricte et c'était aussi pour cela qu'elle était devenue Shinigami...

“Ah je comprends mieux. Je me demande ce que ça fait, moi je suis né à Soul Society. Il est vrai qu'on vient pas du même monde en fait.”

Oui, c'était un retour rapide sur la réflexion qu'elle lui avait faite après l'incident précédent... Mais ce n'était pas pour lui rappeler quoi que ce soit hein, c'était juste parce que c'était revenu dans la tête du jeune homme, tel une étoile filante... C'était passé, il avait exprimé, et c'était parti... Sans même qu'il puisse contenir quoi que ce soit de quelque façon que ce soit... C'était un peu ce qu'on appelait les avantages et les désavantages d'être direct et d'une sincérité et d'une franchise hors du commun... La question était, est-ce que cela allait lui rappeler cette scène, qui avait de toute évidence été des plus désagréables pour elle? Pour lui? Ce n'était pas quelque chose de désagréable, juste quelque chose de totalement nouveau qu'il ne connaissait de ce fait pas du tout... Mais il ne fallait pas de toute façon pas se prendre la tête avec ce genre de choses, c'était une première expérience totalement involontaire et étrange avec une personne vraiment... Inattendue. Ce n'était pas vraiment le genre de choses qu'on s'attendait à faire avec une personne qu'on avait pas vu depuis 100 ans et qu'on considérait initialement comme une sorte de grande soeur... Comme quoi, les choses pouvaient vraiment être étranges parfois... Pour le meilleur et parfois pour le pire comme il se l'était souvent répété aujourd'hui... Peut-être même trop souvent maintenant qu'il y repensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 28 Oct - 5:00

C'est vrai que je n'étais pas très claire, parfois. Sûrement parce que je n'étais pas totalement sincère, dans ma façon d'être. Ce relent, même lorsque j'essaye d'exprimer ce qui me semble être la vérité, tache tout. Je me mordais la lèvre, un peu gênée. Ce serait peut-être plus simple de dire la vérité, nan ? Sur moi, sur ce que je suis, sur ce que je fais, nan ? Mais outre le fait que ça me mettrait moi, puis, lui dans une situation délicate où mon devoir serait de disparaître de la surface de la Terre et le sien de se lancer à ma poursuite, bah ... C'est que j'avais peur du regard qu'il pourrait poser sur moi. Qu'il puisse me regarder autrement. Me trouver détestable.

Oh oui, je sais ce que vous allez dire ... Il n'y a pas de raison qu'il pense que tu le sois si tu ne l'es pas, et si il le pense quand même, bah c'est qu'un con ! Alors envoie le balader ! Sauf que ... Sauf que ... Au fond de moi, j'ai toujours un murmure qui me dit que je suis pas une personne bien. Que je devrai me tenir loin des gens biens. "Donnez moi que des hommes mauvais comme amis" disait Stolicus. "Après tout, je sais comment faire avec eux" enchaînait-il. Mais il devait quand même y avoir une limite. Et cette limite je l'avais déjà vue.

- Bah, de ce que j'ai vu, c'est pas si différent ... En tout cas, pas si différent que ça de mon époque en tout cas. Après, il faudrait demander à quelqu'un qui a vécu à cette époque de te faire part de son ressenti, après tout, 'faut le dire ! Le Rukongai n'a en rien changé en 400 ans, et ça en fait des années crois-moi ! Alors qu'ici ! Ici ! J'ai mis plusieurs années à mon retour pour m'y faire, et ce siècle réussit encore à me surprendre ! Je te le dis, moi, je suis heureuse de vivre à une époque aussi palpitante.

Je ne sais pas si j'avais eu l'air sérieuse ou pas en disant ça. En tout cas, je l'avais dit avec beaucoup de conviction. Peut-être un peu trop pour paraître sérieuse, justement. Alors que je l'étais totalement. Je laissais échapper un petit rire gêné, alors que je me recentrais sur la vue devant moi. Je repliais les jambes et les ramenais contre ma poitrine, les entourant de mes bras.

- Oh bah tiens, une hirondelle là ! Là devant, un peu à droite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 28 Oct - 15:45

Tant Mieux.


Essayer de comprendre les femmes, le père de Karot lui avait souvent dit que c'était quelque chose de carrément impossible et qu'il ne valait mieux pas essayer... C'était un peu comme tenter de résoudre un problème qui existait depuis la nuit des temps et que personne n'avait jamais pu résoudre, même les plus grands noms de ce monde, c'était pour dire... Non, ce n'était pas une comparaison entre une femme et un objet scientifique, pas du tout même... C'était simplement qu'il fallait avouer que les femmes faisaient parti des plus grands mystères de ce monde, et le jeune homme aurait bien aimé en comprendre plus sur ces dernières, il fallait bien l'avouer mais bon... Ce n'était pas la chose la plus importante pour lui, il n'y avait rien de plus important que le combat pour lui jusqu'à preuve du contraire, jusqu'à preuve du contraire... Bref, la jeune femme répondait à la question du jeune homme, et puis surtout... Elle semblait ne pas avoir vu le rapport avec ce qu'il s'était passé précédemment, ce qui était tant mieux d'ailleurs. C'était pas si différent disait-elle? Hum mouais, il était vrai que seuls les visages changeaient à Soul Society, c'était toujours la même institution militaire dont les pièces étaient remplacées au fil des siècles et des millénaires, bon... C'était un peu schématique mais vous comprenez ce que je veux dire je pense, non? C'était différent du monde des humains apparemment.

“Ah oui, il est vrai que c'est déjà différent d'il y a 100 ans, mais nous ne sommes pas sur le même continent alors je me disais que c'était peut-être pour ça. Les humains changent bien vite de façon de vivre apparemment, ils évoluent vite. Cela doit être intéressant de vivre avec eux. Montre-moi comment vous vivez à cette époque si... Palpitante. Tu veux bien?”

Oui, Karot était très intéressé par le monde des humains et il n'avait aucunement l'intention de se moquer de la jeune femme qui semblait tellement se plaire en ces lieux et qui avait parlé avec tant de conviction... Le jeune homme avait toujours respecté les convictions des autres pour commencer, et puis il comprenait parfaitement qu'elle puisse particulièrement apprécier de vivre en ces lieux... Peut-être que Karot s'y plairait lui aussi... Mais il avait une mission, c'était un Shinigami et il ne pouvait pas se complaire dans la vie tranquille des humains, il devait justement permettre à ces derniers de pouvoir continuer à vivre tranquillement sans se soucier des problèmes qu'il y avait entre le Hueco Mundo et Soul Society, bien que... Dans les faits, ce n'était pas vraiment ce qu'il se passait, Karakura était souvent l'endroit où les grosses guerres avaient lieu, pour la simple et bonne raison que c'était un territoire qu'on pouvait considérer comme, neutre. Enfin bref, ils évoluaient beaucoup mais ils étaient aussi sujets à beaucoup de problème les humains... Tellement étaient morts à cause des histoires qui ne les concernaient même pas... Enfin, c'était la vie ça! Une hirondelle passait comme Naoko le lui montra, eh bien... C'était vraiment beau, bien que cela n'avait pas grand chose à voir... C'était vraiment un endroit reposant quand les Hollow ne foutaient pas leur merde, cela faisait sourire le jeune homme.

“Ce monde est vraiment beau n'empêche... Un jour je demanderai une autorisation de quelques jours et je tenterai de faire le tour de ce monde, tu viendras avec moi? Cela pourrait être fun, non?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Lun 28 Oct - 18:03

Je regardais la ville en contrebas, prenais plaisir à observer les gens et à tenter de deviner leurs visages. C'était un petit jeu que j'avais pris l'habitude de faire, dans mes moments libres. Même si en fait, c'était pas tout à fait ça. Je quittais rarement mon corps artificiel en dehors des entraînements et des affrontements divers et variés avec Quincies, Fullbringers et Hollow en tout genre. Nan, ce que j'aimais faire, c'était pendant mes pauses, quand je me trouve dans un café ou au restaurant. Je regardais les gens, et j'imaginais leur vie. Si ils étaient plusieurs, j'imaginais ce qu'ils se disaient. Et généralement, je partais en live toute seul et pouffais dans mon coin, sous des regards désapprobateurs.

On pouvait dire que ce que je faisais là, c'était assez semblable au fond ! A une autre échelle, voualà. Alors quand Karot me demande de lui montrer comment on vit à mon époque "palpitante" (pour reprendre mes mots), je ne peux m'empêcher d'affiche un petit sourire en coin.

- Trouve-toi un corps artificiel, ça pourrait t'être utile pour commencer ! Puis tu auras le plaisir d'aller à l'université et d'aller en amphithéâtre, tu auras la joie d'être bousculé dans le métro, de te faire éclabousser par les voitures les jours de pluie, et autres joyeusetés !

Je me mis à rire sous cape, posant ma main sur mes lèvres pour étouffer les gloussements. Puis j'écoutais sa seconde réplique, me contentant de hocher la tête doucement.

- Je ne sais pas si ça a changé, mais à mon époque, c'était trèèèès long d'avoir une telle autorisation. Puis fallait passer par plein de bureaux et tout et tout ... Genre, j'crois qu'un des membres de ma division avait mis une dizaine d'années avant de pouvoir partir pour le monde des humains, et c'était juste pour dix jours ! Mais bon, t'es Vice-Capitaine, ça doit être plus simple pour toi ...

Je lui lançais un petit regard de reproche, pas très sérieux néanmoins. Et je souriais, avant de continuer.

- Faire le tour du monde ? Rencontrer d'autres laowai ? T'es pas sérieux j'espère ! Déjà que j'ai du mal avec ceux que je fréquente tous les jours !

Je lui adressais un sourire mutin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 29 Oct - 12:16

Ahaha!


Karot était vraiment curieux par rapport au monde des humains... Qu'est-ce que cela faisait de savoir qu'au bout d'un certain nombre d'années on risquait de mourir de mort... Genre naturelles... A peine une centaine d'années... Vous vous imaginez vous, vivre seulement une centaine d'années pour les plus chanceux d'entre eux? Ce n'était pas du tout envisageable pour un Shinigami, quoi que... Quand on était membre du Gotei 13, on ne savait même pas combien d'années on avait devant soi, on pouvait assurément mourir du jour au lendemain, surtout en période de guerre. Heureusement, pour le moment ils n'étaient pas encore en période de guerre... Pas encore, c'était important de le préciser! Parce que la guerre aussi pouvait subvenir du jour au lendemain... Surtout avec ces putains de Mahotsukai qui devaient sûrement préparer un sale coup! Enfin bref, pour qu'elle lui montre comment elle vivait ici, il fallait qu'il se trouve un corps artificiel? Il ne pouvait pas vraiment se permettre de se prendre un Gigai en pleine mission, enfin... Pas sans autorisation, il voulait éviter les problèmes vous voyez? Mais un jour assurément, lorsqu'il aurait demandé l'autorisation et qu'on lui aurait donné, il sauterait sur l'occasion! Dans tous les sens du terme d'ailleurs, si on pouvait dire cela ainsi? Passons, là n'était pas le plus important.

“Eh bien quand j'aurai mon autorisation et que je ne serai pas en mission, ce sera avec plaisir... Ca doit être amusant!”

La jeune femme qu'était Naoko se mit à rire sous cape, la jeune femme était vraiment mignonne quand elle faisait ça, je vous assure... On aurait presque dit qu'elle redevenait un enfant, ni plus ni moins je vous assure.. Mais il fallait dire que le Vice-Capitaine de la 11ème Division était facilement attendri par la jeune femme, à tort ou à raison d'ailleurs. Après c'était vrai que c'était toujours plutôt compliqué et assez long de réussir à avoir une autorisation pour glander dans le monde réel un petit peu mais bon... Comme elle l'avait si bien dit, lorsqu'on était un gradé tout devenait plus facile dans un sens mais bon... Dans un autre, en cas de guerre, tous les gradés devaient être présents, surtout les plus puissants donc hors de question de partir en vacances... Karot rigola légèrement au petit regard de reproche de Naoko, sachant pertinemment qu'il n'était pas complètement sérieux, ce dernier fut vite remplacé par un sourire d'ailleurs. Des laowai? Elle voulait dire des étrangers ou un truc du genre non? En tout cas elle ne semblait pas très emballée par cette idée, ces réflexions eurent même pour effet de... Faire littéralement exploser de rire le jeune homme, pas pour se moquer, jamais... Mais il y avait des fois où on ne pouvait pas s'empêcher de rire, vous voyez de quoi je parle? Bah c'était ce genre de situations trop drôles pour être ignorées, voilà tout.

“Ahaha! Tu manques de flexibilité! Ca pourrait être hyper cool! Au pire on pourra toujours revenir à Karakura si t'as trop de mal à t'adapter aux autres Laowai comme tu dis si bien. Et puis, c'est vrai qu'il est plus facile pour un Vice-Capitaine d'avoir une autorisation, sauf en période de guerre. D'ailleurs, ça te dirait qu'on fasse un tour, que je vérifie que les Hollow ne font aucun dégâts?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 29 Oct - 17:48

Amusant ? Parfois, ça dépend des moments on va dire ! La vie dans le monde des Humains était fait avant tout de routine, ponctué ici et là de gros délires et autres moments what the fuck. Après, il y avait aussi des moments particulièrement désagréables comme les dissertes m'obligeant à rester à la fac' jusqu'à minuit passées ou encore ma patronne qui m'engueule parce que je suis maladroite ! Mais au fond, au fond ... Bah, c'était quand même assez ressemblant avec ma vie au Seireitei. La routine et parfois des trucs cools et pas cools. Cent heures de garde pour une de combat. Troublant dans sa ressemblance.

Je ne pouvais m'empêcher de rire en entendant sa deuxième.

- Mais je plaisante, ils peuvent pas être pire que ceux d'ici, les laowai d'ailleurs !

Je lui adressais un petit clin d'oeil, pour lui dire que je plaisantais. Peut-être.

- Vérifier qu'il ne se passe rien de mauvais par là ? M'oui, oui. Par contre, j'ai jamais été très douée avec le Shunpo, alors t'étonnes pas si je suis à la traîne ..!

Je lui adressais un petit sourire d'excuse, avant de me redresser lentement. Je m'étirais les bras, en bâillant, avant de poser mon regard sur le bâtiment à coté. Je prenais une grande inspiration, concentrais toute ma puissance dans mes jambes, et exécutais un magnifique Shûnpo. Magnifique pour moi en tout cas ! Bien que je savais qu'il y en avait des meilleurs et plus rapides ! Bah, m'en moque. Je me retourne, faisant signe à la carotte de me suivre, avec un petit sourire en coin.

De l'exercice ne pouvait pas me faire de mal, après tout, ça voulait dire brûler des calories !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mar 29 Oct - 23:09

C'est Parti!


Karot se demandait si la vie dans le monde des humains était vraiment similaire à celle qu'ils pouvaient vivre à la Soul Society... Les gens devaient avoir une routine ici aussi, non? Ce ne pouvait pas être parfait, tout comme à Soul Society, il y avait sans doute des personnes qui vivaient mieux qui d'autres... Des personnes qui étaient dans la pauvreté et d'autres qui étaient dans la richesse... Naoko elle-même semblait venir d'un milieu assez aisé d'après ce qu'il avait pu comprendre. Enfin, il verrait bien ce qu'il changeait lorsqu'il aurait son autorisation, sûrement dans quelques temps... Ah! C'était une blague ce qu'elle avait dit avant? Comment Karot aurait-il pu le deviner, hein? En tout cas, il l'avait compris quand il l'avait entendu rire et aussi quand elle avait dit qu'elle plaisantait bien évidemment, son clin d'oeil était une confirmation de ce qu'il savait déjà. Elle acceptait de faire un tour de garde avec lui, parce que c'était un peu comme ça qu'il pouvait qualifier leur petite balade pour vérifier que tout se passait bien... Ce serait une simple mission de routine comme on disait, mais c'était toujours mieux d'être à deux, vous voyez? Elle le prévenait d'avance qu'elle risquait d'être un peu lente donc qu'il ne fallait que Karot s'inquiéte si elle avait du mal à le suivre à certains moments. Cela n'était pas un problème du tout, il n'était pas non plus hyper rapide de toute façon.

“Ne t'en fais pas, je ne suis pas non plus des plus rapides et puis on a quand même le temps donc pas besoin de se presser plus que ça.”

L'exercice ne faisait jamais de mal après tout... Bon, Karot n'avait de toute façon pas le choix pour le moment... Il n'était pas encore en vacances, il était actuellement bel et bien en mission et ne pouvait se permettre de simplement glander comme si de rien était... On ne le surveillait sûrement pas mais bon, c'était une simple question d'éthique et de professionnalisme si vous voyez ce que je veux dire... Il ne mit pas longtemps à la rejoindre grâce à un de ses Shunpo, pas très rapide pour le moment, pas besoin d'aller plus vite que la lumière comme il l'avait si bien fait comprendre à Naoko... Ils avaient le temps sérieusement, on ne revoyait pas souvent Naoko, c'était la première fois depuis 100 ans en gros, ce qui faisaient pas un très gros ratio de vues par jour ou même par an quand on y réfléchissait bien. Naoko et Karot étaient donc en train de voyager de toits en toits en vérifiant si tout allait bien partout à Karakura, maintenant Karot avait l'âge d'aider Naoko dans son travail de Shinigami... Sauf que maintenant c'était Karot le Shinigami et elle la non Shinigami, les rôles s'inversaient souvent à ce point en 100 ans? Il n'en savait rien mais là, c'était le cas. Au bout de quelques minutes de recherche, au niveau d'un hangar abandonné et assez immense, Karot sentit quelques pressions spirituelles, des gros morceaux? Peut-être, ou peut-être pas, qu'importe de toute façon. Il regarda la jeune femme avec un sourire et montrant le Hangar du doigt comme pour lui dire “On y va?”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mer 30 Oct - 19:37

Et voilà qu'on se baladait de toit en toit, tous les deux. On aurait pu croire à un duo de Shinigamis en plein exercice de leur fonction, anges gardiens d'une population qui n'avait nulle conscience de leur présence ni même existence. Et pourtant, je n'étais plus Shinigami. Plus vraiment. Je l'étais il y a cent ans, lors de notre première rencontre. Les rôles s'étaient inversés, et je trouvais ça un brin ironique. C'était marrant, nan ? Nan ? Bon d'accord ... Pis zut ! J'ai le droit de trouver drôle ce que je veux, voilà ! C'est dit, y'a un quelconque problème hein hein hein ?! Parce que je m'énerve sinon et ... Minute, comment j'en suis arrivée à m'exciter toute seule ?! Je devrai me calmer sérieux pff ...

Je secoue la tête. Je jette un coup d'oeil à Karot, se trouvant à coté de moi. Je ne sais pas si il est plus raide que moi, ou si il fait l'effort de se mettre à mon niveau. Quoi qu'il en soit, je le remercie. Comme je lui avais dit justement, je n'étais pas très douée dans le Shunpô, et j'étais consciente que beaucoup au Seireitei me dominaient sur ce point. Bref, on continuait notre balade singulière plusieurs minutes durant, avant d'atteindre des hangars abandonnés. Karot me les a pointés du doigt, j'en déduisais qu'il y avait quelque chose. Il me demande si on y va, je secoue la tête doucement. La prudence avant tout.

Attend ... Hurle, Hangyaku !

Je libère mon Zanpakuto, ma longue pipe chinoise à la fumée bleuâtre. J'inspire une grande bouffée de fumée, et l'exhale aussitôt. Sous nos yeux, voilà qu'elle prenait la forme d'une dizaine de lièvres, lièvres fonçant à toute vitesse en direction des hangars en tant que sentinelles.

- On ne sait jamais ...

Je souriais, un peu gênée. Je ne voulais pas que Karot pense que je sois une lâche ou quoi que ce soit dans le genre. C'était juste que j'aimais prendre mes précautions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Jeu 31 Oct - 19:24

Je Ne Suis Pas Très Prudent.


Les aventures de deux Shinigami! Début! Enfin... Ce n'était pas vraiment en présence de deux Shinigami qu'on était en ce moment... Mais bon, tout cela n'était que détail, ils allaient à la chasse aux Hollow tranquille comme deux Shinigami en pleine mission de destruction... Quoi que, ce n'était pas vraiment de la destruction, plutôt de la reconnaissance et de la surveillance si on pouvait dire... La destruction c'était pour les missions au Hueco Mundo par exemple, mais elles étaient tellement rares... C'était grâce à cette légère différenciation de termes qu'il pouvait se permettre de ne pas tuer tous les Hollow qu'il croisait à Karakura... Il pensait notamment à un mec qui s'appelait Fuan et qui aidait fan de sucreries en tout genre... Et de Jigen qui adorait l'alcool... Deux spécimens assez particuliers je vous assure, enfin c'était le passé ça... Ils étaient pas loin du hangar depuis maintenant quelques secondes mais Naoko préférait prendre ses précautions apparemment puisqu'elle préféra utiliser son Zanpakutoh... C'était la première fois que Karot allait voir Hangyaku à l'oeuvre maintenant qu'il y pensait. C'était une longue pipe chinoise d'où s'échappait une fumée bleue... C'était la première fois que Karot voyait ce type de Zanpakutoh, c'était... Original, elle avait crée une dizaine de petits lièvres qui agissaient un peu comme des éclaireurs pour voir ce qu'il y avait dans le Hangar, non?

“Désolé mais moi, je ne suis pas très prudent, j'aime bien foncer dans le tas... Un petit défaut que j'ai pris à force de servir dans la 11ème Division. Et puis...”

Les lièvres semblaient tous avoir été exterminés et les Hollow semblaient même avoir repéré d'où venaient ces derniers puisqu'ils apparurent pas loin d'eux... Enfin, ils regardaient dans leur direction en tout cas, avec leur voix caverneuse qui disaient qu'ils allaient pouvoir se régaler, ils étaient vraiment nul en détection alors? Ou totalement stupides au choix... Peut-être même que c'était les deux maintenant qu'il y pensait. Qu'importe, Karot ne sortit même pas son Katana pour détruire le Hollow qui tentait de “foncer” sur lui, avec sa vitesse minable au passage, encore plus lent qu'un Shunpo de débutant je vous jure. Il lui mit une droite magistrale au niveau du masque ce qui eut pour effet de briser le masque de ce dernier et de faire disparaître ce dernier. Il y avait bien une petite dizaine de Hollow en plus, du 5 chacun ça le ferait sans doute bien, non? En tout cas le jeune homme allait se charger de tuer les 5 sans même sortir son Katana et il verrait bien comment se débrouillait son amie. Pour le deuxième, Karot se contenta d'une esquive et d'un coup de genou puissant, encore une fois dans le masque car il visait toujours le masque, et encore une fois, il disparut... Pour le troisième, il fut acceuilli par la paume du jeune homme, le quatrième aussi d'ailleurs. Quand au cinquième, il eut le grand honneur d'être tranché par le jeune homme, quant à Nao... Tout n'avait duré que quelques secondes, peut-être quelques dizaines au maximum.

“Alors, tu t'en sors? Ca te rappelle de bons souvenirs? Quand j'y pense, ce serait magnifique de faire des missions avec toi, de grande envergure je veux dire.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Sam 2 Nov - 21:50

A la Onzième Division, ça se savait qu'il n'y avait pas les ... Ahem, lumières ? Oui, on va dire ça ! C'était connu. On y voyait beaucoup de brutes, beaucoup de sauvages, beaucoup de gentils pas foncièrement méchants mais pas foncièrement très très futés. J'espérais que Karot avait plus de jugeote que ça. Vraiment, j'espérais de tout mon cœur ! Pas que moi, mais surtout pour lui ! Après tout, ce n'était peut-être que de simples Hollow, là maintenant ... Mais un jour, il se pourrait que ce soit autre chose. Un autre chose qui pourrait être plus puissant que lui. Ce jour là, son manque de prudence lui coûtera cher.

- Bah sois-le, c'est pas juste pour toi, c'est aussi pour toutes les personnes que tu protégeras.

Mon ton était sévère, un peu trop peut-être. Mais je m'inquiétais. Alors quand je me rends compte que mes sentinelles ont été exécutée, et pire, que grâce à elles on avait deviné notre position. J'étouffais un juron. C'était ce genre de négligences qui coûtaient la vie. Une dizaine d'Hollows firent leur apparition, et engagèrent les hostilités. Mais c'était des Hollows d'un genre assez minable, quand on les voyait de plus près. Pas de rapidité, pas de puissance, rien. Strictement rien qui puisse représenter une menace. A part leur nombre, et encore ... Sauf que ... C'était ça qui était étrange. Les Hollow ne sont pas le genre de créatures à se grouper, ce sont des chasseurs solitaires ... Alors pourquoi y en a-t-il autant ? Au même endroit ?

Ma paume s'illumina d'une belle flamme bleutée, alors que je me contentais de décrire un tour complet de mon bras, englobant mes ennemis. Le feu impie de mon Kido les consuma tous, sous leurs hurlements. Odeur de chair cramée à en vomir. Je regarde autour de moi, méfiante. Il n'y avait toujours rien. Je savais que j'aurai dû prendre ces cours en détection ... Ça m'aurait servi là ! Et pas que là mais bon, je me comprends ! Je reste à cran, pas tout à fait rassurée.

- M'oui, m'oui ... Tuer des Hollow n'a jamais été un bon souvenir ... Et heu, des missions ? Quel genre de missions ? Genre aller au Hueco Mundo ou autres trucs du genre ?

Je grimaçais, ça voulait en dire long sur ce que j'en pensais.

- Cela dit ... Tu trouves pas ça louche ? Autant d'Hollow au même endroit, en bande ? C'pas le genre à se rassembler, au contraire ...

Quelque chose n'était pas normal là dedans, définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Dim 3 Nov - 12:34

Peut-Être Un Menos?


Oui, les mecs de la 11ème Division étaient des brutes, et patati et patata... Ils ne pensaient qu'à se battre et ne réfléchissaient jamais, et blablabla... Ils fonçaient toujours tête baissée, cause toujours tu m'intéresses... Enfin bref, il y avait tellement de préjugés sur les mecs de la 11ème qu'il valait mieux être capable de garder la tête froide si on ne voulait pas tout simplement péter un câble et exploser les imbéciles remplis de préjugés et qui jugeaient de ce fait sans même connaître la personne... Enfin bref, être prudent pour les personnes qu'il protégeait? Elle était bien gentille, son ton était peut-être sévère et elle pensait peut-être avoir raison mais... Le fait était que ses précautions n'avaient fait qu'amener les Hollow jusqu'à eux, au moins s'ils avaient foncé tête baissé, ils les auraient explosé et tout serait déjà réglé, en plus ils auraient pu profiter de l'effet de surprise et tout ça, mais tant pis... Il n'allait pas lui faire de réflexion ni quoi que ce soit du genre, cela ne changerait rien au fait que ces Hollow allaient tomber sous les coups des deux Shinigami, bien que l'une ne l'était plus. Ils gagnaient facilement et tout ça et Karot remarqua alors deux choses... Déjà que la jeune femme ne semblait pas forcément enchantée par les idées de Karot de faire des missions ensembles si un jour elle revenait, il était vrai que ça convenait surtout à la Division de combat les missions au Hueco Mundo, mais aussi qu'elle semblait ressentir une sorte d'appréhension.

“Dans un sens, on les libère quand on les fauche avec un Zanpakutoh puisque leur âme va à Soul Society... Ou en Enfer. Et je pense que s'il y a des Hollow qui se rassemblent, c'est sans doute qu'il va y avoir un Menos qui va bientôt apparaître. Rien de bien effrayant en somme, ça commence juste à faire beaucoup en une journée.”

Oui, parce que, si les Menos n'étaient pas une menace en soi pour le Vice-Capitaine qu'était Karot, le fait était que cela faisait beaucoup pour une seule zone et une seule journée... Il y avait quelque chose de bizarre, à moins que ce soit simplement le fait que deux fortes énergies spirituelles soient en présence dans cette zone? Oui, les Hollow adoraient les personnes avec une forte puissances spirituelles car elles avaient meilleurs goûts apparemment, mais ils ne semblaient pas se rendre compte que défier une telle personne était comme acheter un billet simple pour l'Enfer... Ou pour la Soul Society pour ceux qui n'avaient pas fait trop de conneries durant leur vie humaine... Enfin, du moment que ce n'était pas une Espada ou un Vasto Lorde qui apparaissait, il n'y avait pas de soucis à se faire... Bien sûr, ce serait super excitant d'affronter quelqu'un d'effort et tout ça mais bon, il devrait demander la levée de son Reiatsu, faire attention à pas tout casser dans Karakura donc aller se battre dans un autre endroit et tout ça... En plus il impliquerait Nao dans tout ça, non ce serait vraiment un mauvais plan. Enfin bref, Karot pensait à tout cela tandis que le ciel se déchirait de nouveau, mais cette fois ce n'était pas de manière aussi grossière que lorsque les Menos basiques arrivaient... Un Adjuchas peut-être? Ils se croyaient vraiment tout permis ces Hollow! Et suivi de plusieurs de sa race et de certains Gilians. Au moins, Karot ne pourrait pas dire qu'il avait rien foutu pendant cette mission. Il dégaina son Zanpakutoh et l'enflamma.

“T'avais raison c'était louche. Bon prête à te battre? Tu peux me couvrir au pire si tu ne veux pas aller au Corps-à-Corps? Aha, ça va être amusant!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Vagabonde

Messages : 161
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Sam 9 Nov - 16:17

Parfois, j'aimerai vraiment arrêter d'avoir raison ...

Rien d'effrayant, un Menos ? M'ouais ... Pour moi, un Menos, c'était toujours quelque chose ... d'angoissant. Vous pouvez penser que je suis une lâche ou quoi que ce soit dans le genre, après tout, je ne suis pas à ça près. Mais une a appris tant et plus, et une a surtout appris à chérir la vie. Je ne sais plus quelle division n'avait-elle pas pour réplique *Ceux qui ne connaissent pas la peur ne méritent pas de se battre ?*. Oui, j'avais peur, mais avoir peur ne voulait pas dire que je restais paralysée face au danger ... Cela voulait juste dire que j'envisageais le meilleur comme le pire.

Je m’apprêtais à répliquer quand soudain, le ciel se fendit. Pas comme quand un Gillian traverse les plans, nan ... C'était différent, dans le genre ... Plus ... Moins ..? Vous me comprenez ? Nan ? Je sais, je suis ... Ahem, peu précise. Ce n'était pas comme le Garganta d'un Gillian, sans être comme celui du tristement connu Shin. Il était ... entre les deux. Les bêtes qui sortaient étaient ... Chelous ? Ouais ... Des Hollows, mais des Hollows aux formes plus sophistiquées, élaborées. Pas un Arrancar, le stade avant ... Adjucha ? Première fois de ma vie que j'en voyais un de mes propres yeux. Et il n'y en avait pas qu'un ! Il avait ramené tous ses copains, et des Gillians ! Surprise party à Karakura, youpi !

Nan mais sérieux, ils auraient pas pu trouver un autre créneau horaire ? Genre un créneau horaire où je suis PAS LA ?!

Je me mets en garde, par réflexe. J'ai pas envie de me battre. Et même, pourquoi je ne laisserai pas Karot s'en charger ? C'est pas lui qui a dit *Rien de très effrayant* en parlant des Menos ? Ça devrait donc pas le gêner de s'en occuper ! Mais ça se fait pas ... Pfff ... J'suis coincée là ... Je resserre ma poigne sur la garde de mon Shikkai, clairement stressée. Y'aurait pas un Deux Ex Machina dans le coin, pour me dépanner ?

Et, le pire ? C'est qu'effectivement, il y en a un. D'un autre portail, voilà une escouade de Shinigamis qui en sort pour se confronter à la légion. Si c'était pas si réel, j'aurai cru à la blague. Grosse blague de mauvais goût. Circonspecte, j'observe les hostilités engagées. Et revient à la raison : Ils n'ont pas à me voir. Si ils me voient, ils pourraient faire le rapprochement et d'autres trucs clairement pas conseillés pour ma santé immédiate et future. Je souffle un nuage de fumée, sans plus, et disparais. Sans un au revoir, sans un signe de la main, je disparais comme je suis arrivée : Silencieuse et furtive.

Une s'en tient aux réalités de ce monde, et une ne peut s'assurer de la loyauté de bien des gens. Alors, ce qu'il se passera à la prochaine rencontre avec Karot ...

Advienne que pourra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1486-saiwai-naoko

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   Mer 20 Nov - 21:00

Encore Hein?


Bien sur, les Menos n'étaient rien pour les Shinigami de la 11ème Division, ni même pour les Shinigami en général à l'époque actuelle. Tous avaient été obligé de devenir de plus en plus fort afin de contrer l'arrivée des Mahotsukai.. C'était vraiment quelque chose qui avait provoqué un gros changement dans l'institution militaire qu'était le Gotei 13. Avec tous les anciens gradés qui étaient décédés, le Commandant-Capitaine qui l'était aussi, enfin... Décédé n'était pas le bon moment car ils avaient tous été tué, après tout, un Shinigami ne mourrait pas de vieillesse, jusqu'à preuve du contraire en tout cas. Et puis, affronter un Menos, même si c'était du menu fretin la plupart du temps, ça avait quelque chose... D'excitant. Enfin... Ca c'était quelque chose que seul quelqu'un comme Karot pouvait réellement comprendre... Inutile de tenter d'expliquer à quel point se battre pouvait être excitant à ceux qui ne pensaient pas comme lui, à part s'ils lui posaient la question bien entendu, mais il fallait bien avouer que c'était quelque peu rare en réalité. Bon, le jeune homme aurait sûrement pu se faire une bonne partie de l'escouade de Hollow vu qu'il n'y avait ni Arrancar ni Vasto Lorde, mais une équipe de Shinigami intervint. Il fallait dire que vu l'activité Hollow détectée sur Terre il était logique que Soul Society envoie une équipe pour déblayer le terrain, par pure précaution.

Eh bien, ils ne mirent donc pas longtemps à se débarrasser des Hollow... En effet, une escouade de Shinigami épaulée par un Vice-Capitaine n'avait aucun mal à écraser une escouade composée de Hollow inférieurs et moyens. Comme déjà cité précédemment, s'il y avait eu un ou deux Vasto Lorde, Karot n'aurait sûrement rien pu faire, pas sans une véritable levée de puissance en tout cas, n'oublions pas que la force des Shinigami était bridée lorsqu'ils mettaient un pied sur Terre, pour certaines raisons plus ou moins claires. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que tout soit terminé comme vous vous en doutez sûrement, après tout n'était-ce pas prévisible? Par contre... S'il y avait bien une chose que le jeune homme n'aurait pas pu prévoir, c'était que lorsqu'il se retournerait avec son sourire habituel, Naoko ne serait plus là, partie en fumée littéralement... Bien qu'il ne savait pas qu'elle avait réellement disparue en utilisant de la fumée. Eh bien... Que pouvait-il y faire? A part se dire qu'en définitif ils ne se disaient jamais au revoir de manière très traditionnelle, bien au contraire. Qu'il en soit ainsi, maintenant il ne lui restait plus qu'à faire route de nouveau vers Soul Society, il avait rempli son quota de Hollow tué pour la journée, et peut-être même pour beaucoup plus qu'une journée en réalité. Passons, cela avait tout de même été une bonne journée, en tout points, presque.

_________________



I'm Becoming Strong Just To Protect Them... And I Will Do My Best To Not Let Someone Else Die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de plus qu'une journée banale ... Nan ? [Ft. Karot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» BIBBO & CASSIE ✰ Je n'espérais rien de cette journée.. Et pourtant.
» Une très mauvaise journée...
» Rien qu'une journée pourrie de plus.
» Rien de tel que de l'énergie pour passer une bonne journée ! (Miel)
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-