AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Groupe 2   Jeu 17 Oct - 16:55

Groupe 2 : ordre de post

Mayuri
Whilelm Kruger
Ryuu Karot

Igarashi Shu
Kiryû Shinjirô
Chikusa Heiji

Au cas où vous vous questionneriez sur la manière dont nous avons établi les groupes, nous avons tout d'abord tenté de mettre ensemble les duos logiques (Capitaine avec son Vice-Capitaine; Espada avec son Fraccion,...). Cela fait, nous avons établi les groupes restant grâce au hasard.
C'est également par le hasard (vive les dés !) que nous avons déterminé qui affronterait qui, ainsi que l'ordre de post.

N'oubliez pas de prendre connaissance de CE POST, et tout particulièrement des règles de l'Event ! En effet, le non-respect de ces règles peut amener des sanctions plus ou moins importantes, mieux vaut donc s'y préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Messages : 18
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 18 Oct - 8:01

Tel un châtiment divin, l'objet oblong descendit du ciel, pour aller s'abimer au milieu d'une zone d'habitations, pulvérisant le béton comme si ce n’était que du papier mâché. Imposante, la structure d’obsidienne ainsi installée commença à pulser de sa lueur carmin caractéristique, baignant le cratère l’environnant d’une lumière glauque tout à fait appropriée à l’horrible processus de fauchage des âmes commençant son ignition. Au sein d’une telle densité de population, l’aspiration des âmes fit très vite un carnage, drainant peu à peu la vie au sein de la population et conférant au monolithe une luminescence de plus en plus prononcée…

Ses calculs avaient été exacts. Comme d’habitude, aurait-il pu dire. Avisant la scène qui se déroulait devant lui, un rictus de contentement peint sur son visage, le scientifique dirigeait patiemment la manœuvre, s’appliquant à mener l’artefact vers son rythme de croisière. Ils avaient eu parfaitement raison de se focaliser sur la terre et ses ressources illimitées en âmes fraiches. Outre le fait que la qualité de la marchandise brute était supérieure, la vérité était que les autres mondes ne convenaient guère à une telle opération. Le Hueco Mundo n’était qu’une coquille vide sans aucune valeur qui aurait tôt fait d’être écrasée par les bons soins de ses acolytes, et la Soul Society ne valait pas l’effort qu’il aurait fallu pour en extraire la substantifique moelle. Non…le monde des humains restait un fruit savoureux, savoureux et sans défense. Ce n’était pas les quelques âmes ayant un certains potentiel qui allaient faire la différence, et du reste la plupart des obstacles potentiels seraient balayés dès qu’ils poseraient le pied dans la zone d’influence de Hyoma.

Ses senseurs lui indiquaient la cavalerie en approche. Il semblait que malgré le piège qui leur avait été tendu, certains rats avaient réussi à sortir de la cage…l’ancien Capitaine du Gotei se prépara mentalement à la confrontation qui allait inévitablement suivre. Qu’ils viennent ! Il avait déjà prouvé par le passé qu’il pouvait facilement se départir des meilleurs d’entre eux, tant sur le plan stratégique que sur celui de la puissance et de la maitrise pure. Ils ne seraient rien de plus que de la friture mise en pâture au sortilège se nourrissant des âmes. En outre, ce contretemps aurait l’avantage pour lui de récolter toujours plus de données sur les combattants en place à Karakura. Et si ses appareils étaient exacts, des shinigamis étaient aussi de la partie. Merveilleux ! Délicieux ! Il aurait de quoi contenter son appétit intellectuel avec de telles informations. Il semblait d’ailleurs reconnaitre certaines de ces signatures…Il avait laissé une certaine querelle inachevée la dernière fois, et il était temps de se séparer des inconnues gênantes de son équation. Pauvres bougres ignorants ! Ils allaient à l’abattoir tels des bœufs sans aucune conscience de leur triste destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine du Kidoshu

Messages : 101
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 19 Oct - 14:26


Whilelm atterrit en douceur sur l'asphalte grisâtre qui recouvrait le sol de Karakura. C'était la première fois qu'il venait dans cette ville, pourtant si connue des Shinigamis. Dommage que ce fut dans de si tragiques conditions … Il prit cependant le temps d'admirer la vue. La plénitude était agréable, surtout avant un combat. Et combat il y aurait, il le savait très bien …

Les coquilles vidées de leurs âmes gisaient sur les trottoirs bétonnés par centaines. Whilelm regarda en direction du monolithe qui avait causé ce carnage. Il continuait d'aspirer des âmes, comme si il avait un appétit que rien ne pourrait combler. Outre ces signes de massacre spirituel, la ville était particulièrement banale. Des immeubles, des maisons, des parcs plus ou moins verdoyants installés en centre-ville, et contrastant étrangement avec la grisaille des buildings.

Malgré tous ces morts, Whilelm ne pouvait s'empêcher de ressentir de la fierté. Il avait été choisi, lui, pour participer à cette contre-attaque. Il était heureux de faire partie de la Division de Nécromanciens. Son talent semblait avoir été repéré, et il en était plus que content. Il sentait que les combats qui allaient se dérouler aujourd'hui seraient particulièrement importants, et déterminant pour l'avenir de tout le monde.

La Soul Society avait été très réactive. Plusieurs équipes avaient été envoyées à Karakura, et au Hueco Mundo. Là-bas aussi, les Maho-Tsukaïs faisaient du grabuge. Tout ce scénario avait quelque chose d'apocalyptique. L'excitation des futurs combats commença à se manifester chez Whilelm. Il sentait que, même si il risquait de mourir aujourd'hui, ce qui allait se passer dans les prochains instants serait des plus excitant.

Il accompagnait le Vice-Capitaine Karot, qu'il connaissait déjà, le Capitaine Shu, également une connaissance, mais aussi les Capitaines Shinjiro et Heiji. Eux, il ne les connaissait que de noms. Toute cette troupe de Dieux de la Mort se dressait fièrement face à l'obstacle. La Soul Society avait envoyé la crème de la crème. Les simples soldats n'avaient pas eu leur place dans les troupes d'assauts. Seuls les hauts-gradés avaient été sélectionnés pour cette mission, qui déciderait du sort de chacun, sans doute. La responsabilité pesait sur les épaules de Whilelm. Jusque-là, il n'avait encore jamais été choisi pour quelque chose d'aussi important. C'était une expérience des plus inédites, et il se demanda soudain si il serait à la hauteur. Un seul coup d’œil en direction de la fière troupe des Capitaines suffit à lui remonter le moral. Si jamais il échouait, il savait que les puissants Capitaines du Gotei 13 seraient toujours debout. Ils représentaient à eux seuls la toute puissance et la majesté des Treize Divisions. Leur seul noms suffisait à imposer le respect ou la crainte chez ceux qui les connaissait. Ils étaient l'élite, la plus grande force d'assaut des Treize Divisions. Oui, aujourd'hui, Whilelm était fier de les seconder dans la tâche qui serait bientôt la leur.

Il n'aurait sans doute pas été aussi heureux de seconder l'homme qu'il apercevait maintenant, au sommet d'un immeuble. Sa tête était connue de tout le monde. Lorsqu'il était encore Capitaine au sein du Gotei 13, Whilelm le respectait, et l'admirait. Il était un modèle pour tous ceux qui aspiraient à devenir de brillants scientifiques, et ce malgré sa froideur et son antipathie constantes. Il était vraiment quelqu'un de détestable, mais il était un puissant et savant Capitaine du Gotei 13. Tout le monde le respectait. Aujourd'hui, il était devenu une figure de haine, comme une ancienne brûlure dont on ne pourrait effacer les traces. Il était devenu un rebut de la Soul Society. Et Whilelm ne le portait vraiment plus dans son cœur.

Aujourd'hui, c'était certain, Kurotsuchi Mayuri serait leur adversaire. Un combat titanesque se préparait. Whilelm se devait d'être prêt à tout instant. Il dégaina avec lenteur son zanpakuto, faisant étinceler sa lame de fer au soleil. Aujourd'hui serait un jour à jamais maudit dans les mémoires des Shinigamis. Aujourd'hui serait un jour de mort.

« Et que la chance vous accompagne ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1366-whilelm-kruger#10352

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 19 Oct - 18:47

Quel Massacre..


Aujourd'hui était un jour bien particulier pour Soul Society... Pour Karot, aujourd'hui il n'était pas question de remplir de la paperasse ou même de s'entraîner, c'était quelque chose de bien plus grand qui attendaient les gradés de la Soul Society. Quoi donc? La présence d'un Monolithe à Karakura, une nouvelle attaque des Maho Tsukai en somme... Mais que pouvaient-elles bien vouloir cette fois ces Ombres hein? Cela n'annonçait vraiment rien de bon, on pourrait presque même dire que ça en était inquiétant. Karot était cependant quelque peu excité car c'était l'annonce de combats sans doute des plus excitants, il pensait simplement aux dégâts qui pourraient être causés à Karakura à cause de ces mêmes combats. La Soul Society avait vraiment déployé des moyens monstres pour intervenir à Karakura, plusieurs équipes composées de la crème des Shinigami actuels, toutes avec un objectif bien particulier et une mission qui leur avait été attribué. Vous savez ce qui était le plus énervant dans cette histoire? C'était sans doute que la personne qu'ils avaient en face d'eux était un ancien membre du Gotei 13... Un ancien Capitaine même, Kurotsuchi Mayuri, ancien Capitaine de la Division des Scientifiques. Ce traître osait réapparaître devant eux hein? Il méritait un châtiment terrible vous ne pensez pas? C'était un Déserteur après tout.

Cependant, Karot était bien entendu conscient qu'à son niveau actuel, il ne pourrait pas infliger la correction qu'il méritait à ce traître de Mayuri... C'était sans doute pour cela qu'il était accompagné de plusieurs personnes plus puissantes que lui ou d'un niveau avoisinant le sien. Il y avait le Vice-Capitaine de la Division des Nécromanciens, Whilelm Kruger, que Karot avait déjà eu l'occasion de rencontrer et avec qui il avait sympathisé... Il y avait aussi Igarashi Shu, que Karot avait rencontré et avec qui il avait partagé une discussion autour d'un thé, c'était le Capitaine de la 10ème Division. Venait ensuite le Capitaine de Karot, Kiryû Shinjirô, Capitaine de la 11ème Division, un homme redoutable... Sans doute le plus redoutable du Gotei 13 bien qu'il était en concurrence avec Tenzen, le Capitaine de la 9ème Division. Finalement, il y en avait un que Karot ne connaissait pas du tout, aussi surprenant que cela puisse paraître... C'était le remplaçant de Tojo, le nouveau Capitaine de la 7ème Division, Chikusa Heiji. Bien que Karot ne le connaise pas plus que cela, il avait confiance en ces capacités, de toute façon... Ils n'iraient pas loin s'ils commençaient déjà à douter les uns des autres. Quoi qu'il en soit, deux Vices-Capitaines, et trois Capitaines, cela devrait suffire à donner ce qu'il mérite à ce Maho Tsukai, non? Il ne fallait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué donc Karot ne s'avançait pas trop sur ce sujet, nul ne pouvait savoir quels pouvoirs étranges avaient pu développer Mayuri au sein des Ombres.

Et en plus, quel massacre... Karakura était vraiment dans un état pas possible. Aucun problème au niveau des structures, des bâtiments et de tous les trucs du genre, je vous rassure... Ou peut-être cela aurait-il été mieux en réalité. Le problème était le nombre d'âmes qui avaient été tout simplement aspirées par le monolithe de sang gardé par Mayuri! Tant d'âmes innocentes condamnées à être aspirées pour le bien d'une cause dont Karot ne pouvait que supposer le dégré de folie. Karakura se retrouvait toujours au milieu de tout, ils n'avaient vraiment pas de chance! Karot se surprit à se demander si Naoko allait bien, elle vivait à Karakura après tout... Mais ce n'était pas le moment de laisses ses émotions le déconcentrer, et puis... Il fallait aussi avouer qu'il commençait à sentir l'excitation monter de plus en plus, c'était un combat de haut vol qui attendaient les gradés de Soul Society... Sauf que cette fois, il n'y avait pas matière à s'amuser, la responsabilité qu'ils avaient sur les épaules était vraiment énorme... Karot n'aurait jamais pu présager ça quelques semaines auparavant, quand il disait que le calme allait finir par laisser place à une nouvelle discorde... Ils étaient là, devant Mayuri, le combat allait sans doute bientôt commencer, Karot sortit son Katana avec un grand sourire, c'était le genre de choses qui lui plaisaient, énormément même.


“Eh bien... La défaite n'est de toute évidence pas envisageable.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Groupe 2   Dim 20 Oct - 15:40

L’on y était enfin, le moment tant attendu depuis leur dernière visite. Un nouvel assaut, j’attendais ce moment depuis l’incident avec le scientifique fou de la dernière fois. Le moment dont tout le monde parlait tant arrivait enfin. Ce moment pour lequel nous nous étions tous tellement entrainé. J’avais personnellement bossé de mon mieux rien que pour cet instant, pour avoir enfin un rôle décisif dans cette bataille, comme je me l’était juré ! J’avais déjà rencontré 3 d’entre eux, et après trois défaites je ne pourrais plus en avaler une seule de plus, oh ça non !

L’équipe avait été créé rapidement, une équipe de choc avec pas un membre en dessous du grade de Vice-Capitaine, et parmi nous l’homme le plus puissant de tous le Seireitei, Shinjirô. Pas que je sois plus rassuré où quoi que se soit, simplement je savais qu’avec une telle équipe nous avions les moyens de réaliser quelques choses ! Il y avait après tout deux Monolithe sur Karakura et nous avions l’ordre d’en détruire un, une autre équipe avait été envoyé pour s’occuper du deuxième. Notre ordre était clair, pas de pitié, même s’il était évident que le véritable ordre serait de s’occuper du Maho Tsukaï qui pour sur défendrais leur précieux aspirateur à âme. Comme à chaque fois.

Le seul véritable inconnu de ce groupe était le nouveau Capitaine de la Septième Division, que j’avais juste poliment salué pour la forme, nous n’avions pas de temps à perdre en de longue présentation, nous ne pouvions qu’espérer qu’il soit plus à la hauteur que ses prédécesseur. Une image d’un renard mort me traversant l’esprit, alors que j’essayais de ne pas penser à la déception que m’inspirait Tôjô.

Tout le monde était là et un instant plus tard nous marchions déjà à travers le portail qui nous amènerait la où nous la guerre se déroulerait, un endroit où je n’avais pas remis les pieds depuis la destructions du Kanshu. Mon coeur se serra alors que mon pied se posait dans le monde des humains. Je soufflais un instant avant de sortir complètement, je prenais sur moi, mais pourtant me savoir ici ne me rappelait en aucun cas de bon souvenir. J’étais devant, étant le seul qui connaissait assez bien la ville pour nous amener le plus efficacement possible au point d’impact. En quelques déplacement rapide nous y étions, observant le monolithe qui aspirait déjà les âmes, ne laissant que des corps mort au sol. Cette sensation horrible d’avoir son âme tiré vers ce cailloux sans que l’on ne puisse rien y faire.

Et surmontant ce spectacle, l’homme à l’origine de ce massacre. Un frisson traversa mon échine, alors qu’un sourire remplie d’arrogance s’empara de mon visage. Je ne fuirais pas, je ne montrerais pas le moindre signe de peur, nous avions des comptes à rendre, et cette fois-ci, personne ne serait là pour empêcher mon attaque de l’éliminer définitivement !
    Il vous faudra plus que de la chance contre cet homme !

J’espérais que chacun savait dans quoi il s’engageait. Seul moi et Shinjirô avions déjà affronté ce monstre, qui n’avait probablement pas montré tout ce qu’il savait faire. Le combat serait rude, mais j’étais plus que prêt à le recevoir ! Oui, cette fois-ci les choses ne se terminerait pas de la même manière !

Car aujourd’hui, nous allions gagner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Groupe 2   Dim 20 Oct - 16:41

Qu'importe ceux qui étaient avec lui, cela ne changeait pas ses méthodes. La seule chose qu'il pouvait contester étant que Noboru ne soit pas de son équipe. Les autres étaient sans doute puissants, il n'en doutait pas, mais il savait que son duo était le plus à même de vaincre ceux qui se dressaient face à eux. Il ferait avec ce qu'on lui avait donné, comme il l'avait toujours fait. Le principal restant évidemment la réussite de leur mission.

Alors qu'ils arrivaient sur place, constatant que la zone était dévastée, Shinjirô ne put s'empêcher de rire. Le destin était parfois terrible. Mais cette fois, il jouait en sa faveur. Voilà que son adversaire du jour serait ce foutu scientifique qui les avait attaqués dernièrement. Et qui s'était sauvé en emportant la vie de l'autre blaireau. A moins que ce soit un renard, il ne s'en souvenait plus. Sans doute que le briefing en avait parlé mais le colosse ne prêtait généralement pas gaffe à ce qui se disait avant un combat. La réalité des faits était parfois si différente qu'il était préférable de constater par soi-même la gravité de la situation. Ici, il jugeait être bien tombé. Car il allait pouvoir régler quelques vieux comptes.

Son regard passait sur chacun des visages face à lui. Shu plus particulièrement. Lui aussi avait été contraint de laisser partir Mayuri. Et il savait comment cela l'avait affecté. Karot aurait ici son baptême du feu. Tout du moins son baptême devant son Capitaine. De sa façon de faire aujourd'hui dépendrait sans doute son avenir au sein de la Onzième division. Affronter des hommes à l’entraînement n'avait rien à voir avec l'affrontement d'un gars susceptible de vous écraser le crâne au moins pet de travers. Quand à Tête d'ours - c'est ainsi qu'il le nommerait tant cette chose lui paraissait étrange et irréaliste - il savait qu’il appartenait à cette putain de division de Sorciers. Il avait plutôt intérêt à se tenir à carreau et à être utile, sans quoi il regretterait rapidement son affectation à cette unité. Venait enfin le nouveau Capitaine de la Septième division. Au final, l'équipe était pas mal sur le papier. Restait à voir ce qu'elle ferait face à ce machin bourré de puissance.
    - Chance ou pas, j'm'en branle. On est là pour lui défoncer son crâne de piaf, point barre. Alors on arrête de jacter pour rien et on se charge de cet empaffé. Moi en tout cas, j'suis bien content de le revoir. J'avais encore deux ou trois choses à voir avec lui.

D'un geste du bras, le colosse fit basculer son arme devant lui, un sourire carnassier se dessinant sur son visage. Il était si focalisé sur lui qu'il ne prêtait aucune attention aux cadavres qui jonchaient le sol. Seul l'annihilation de ce mec et de son putain de rocher comptait. Et pour cela, il allait devoir jouer comme il savait si bien le faire. Destruction totale.
    - Hey ?! Tu m'entends gros con ? T'es à moi. Rien qu'à moi. J'vais t'arracher ta petite gueule de con et je te chierais dans le cou !

Une provocation inutile mais ainsi, il espérait que ce mec vienne à lui. La dernière fois, ils avaient été gênés par le renard. Cette fois il espérait bien lui écraser le crâne. Qu'il réagisse seulement pour se focaliser sur lui et il se jurait de l'emporter dans la tombe. Tête d'ours et Shu seraient de gros points forts dans le combat à distance. Karot pourrait aller au corps à corps pour faire place à ses techniques enflammées. Et l'autre Capitaine... A voir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 21 Oct - 13:14

    C’est en silence que je fermai la marche du groupe dans lequel j’avais été assigné, malgré mon tout nouveau statut de capitaine du Gotei 13. J’avais opté pour ce choix, conscient que ma récente promotion et mon âge ne ferait surement pas l’unanimité parmi tout ce beau monde. S’imposer en marchant en avant et en exhibant fièrement mon haori reviendrait à me faire mal voir, chose que je ne souhaitais pas. Néanmoins, j’eus un sourire imperceptible, et dans mes prunelles brillait une certaine lueur de malice. Je devais avouer pour l’instant, que cette situation m’amusait quelque peu. Inconnu du grand public, j’étais le gros point d’interrogation de cette équipe qui semblait déjà complète sans moi. Intérieurement cependant, j’étais prêt à déployer les grands moyens et prêt à faire mes preuves. D’autant plus que notre actuel adversaire n’était pas un homme à prendre à la légère.

    Kurotsuchi Mayuri. Quel shinigami pourrait affirmer ne pas le connaitre ? Pour moi, il était et avait toujours été l’un de ces énergumènes qui déshonoraient les rangs de notre faction. Mon intuition ne m’avait finalement pas trompé. Le voir planté sur ce gigantesque édifice qui engendrait des morts à la pelle me pinça le cœur. Rien qu’un malade mental. Il fallait donc agir vite. Le monolithe semblait avoir le même procédé que celui des arrancars lorsqu’ils aspiraient des âmes. S’il s’en nourrissait pour s’en vivifier, nul doute qu’il fallait s’arranger à stopper ce dernier avant de mettre son propriétaire hors d’état de nuire. Cependant, certaines personnes dans mon groupe voyaient les choses différemment comme c’était le cas avec le fameux Kenpachi de notre génération. J’eus alors un soupir ennuyé alors qu’il débitait ses inepties à l’égard du renégat, avant de prendre parole à mon tour.

    - Je ne vous ferai pas l’affront de vous sous-estimer, mais il serait improbable de battre cet homme du premier coup, même en joignant toutes nos forces,
    déclarai-je soudainement en restant toujours à ma place. Le plus important serait déjà de stopper cette hécatombe qui devient de plus en plus conséquente. Si ce monolithe continue de fonctionner, l’équilibre des mondes en sera grandement bouleversé.

    Je marquai une petite pause pour que mes collègues puissent « analyser » d’eux-mêmes, le simple raisonnement que je venais d’établir. Même si les deux autres capitaines semblaient avoir une dent contre notre ennemi, il n’en demeurait pas moins qu’à mes yeux, le plus urgent était de contenir le champ d’action du monolithe qui avait engendré beaucoup trop de dégâts. Nous devions donc jouer notre rôle premier : Celui de régulateurs. Malheureusement, je n’avais jamais eu l’occasion de me battre contre l’un des Maho Tsukai, et je n’avais pas non plus eu le temps d’avoir accès aux dossiers qui mentionnaient quelques informations sur eux. L’idée qui allait suivre allait peut-être s’avérer inutile, mais il me fallait tout de même tenter. Inutile et dangereuse, car quand j’y repensais, l’ex-capitaine de la douzième division était d’un doté d’un pouvoir plutôt embêtant. Trop même.

    - Mon idée est d’éloigner Kurotsuchi du monolithe, afin d’y poser une barrière conséquente tout autour. Corrigez-moi si je me trompe, mais normalement, une telle entreprise devrait empêcher ledit monolithe de fonctionner pour un moment. En occupant l’ennemi entre temps, ce dernier n’aurait certainement pas la moindre occasion de détruire la barrière, et quelques personnes pourraient la renouveler si besoin est. De toute évidence, tous courir après lui reviendrait à lui assurer un ascendant stratégique, sachant qu’on ne sait pas ce qu’il nous a préparé en nous attendant.

    Voilà, c’était dit. Il n’y avait plus qu’à attendre ce que les autres en penseraient. Attente pendant laquelle j’avais dégainé mon trancheur d’âmes au cas où.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702

avatar
Messages : 18
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 21 Oct - 14:53

Les forces d'interception étaient arrivées, et déjà le Scientifique ne pouvait cacher à quel point il était désappointé. Sérieusement, lui renvoyer la même chair à canon ? Cela le fit bouillir de rage, bien que ce ne soit guère impressionnant, compte tenu de ce qu'il avait en face. Pestant, couinant, il fit des grands gestes des mains, maudissant le sort d'être si injuste avec lui.

- Imbéciles ! Idiots ! Ils ne pouvaient pas varier les plaisirs ? J'ai déjà eu affaire à ce singe et à l'autre lance-flamme ! Et le challenge, dans tout ça ? J'en ai déjà vu assez de ces deux là. Mais voyons voir…

Qu'y avait-il d'intéressant au sein de cette brochette de dieux de la mort ? Un blondinet à l'air efféminé portant le brassard de la Onzième – un substitut pour cette horripilante petite chose rose qui passait son temps à courir partout et à babiller des insanités ? De tous temps, les Kenpachi avaient toujours eu des goûts quelque peu déviants. Peut être que le grand gaillard à l'air franchement énervé ne faisait pas exception à la règle... Il y avait en outre un autre Capitaine au visage enfantin, le genre de petit bonhomme ayant demandé un haori pour son anniversaire. Mais pourquoi l'histoire se répétait-elle ? Il avait l'impression de revenir quelques années en arrière. Le Seireitei était il piégé dans une boucle temporelle qui se répétait sans fin, le visage de ses protagonistes changeant seulement pour faire bonne figure ? Il retrouvait tous les clichés qu'il avait laissés derrière lui. Tous ? Oui, jusque dans cet étrange personnage à tête d'ours ! Bon sang, mais quel sujet intéressant ! Tel un rayon de soleil, ce grotesque personnage parvint à toucher le cœur pourtant flétri de l'ancien gradé du Gotei. Plissant ses yeux de plaisir, il afficha une mimique de béatitude, sautillant sur place.

- Oui, oui, au moins ma journée n'est pas complètement perdue avec vous, microbes. Mais qu'es-tu, toi ? Je connaissais feu mon ami à tête de renard, mais un être si grotesque…gigai, peut-être ? Non, impossible, mes senseurs me disent que tu émets du reiatsu. Ça alors ! Je crois que je vais te ramener avec moi, juste pour te décortiquer.

Devant lui, le grand gorille blanc s'agitait en tous sens, lui promettant monts et merveilles. Monnaie de singe, justement puisque la dernière rencontre qui l'avait opposé au génie qu'était Mayuri s'était soldée par une incapacité à mettre fin à ses jours. Tout juste un désagrément… En tout cas, sa prestation actuelle avait le mérite d'être comique. Les gens simples avaient tendance à parler imagé, comme pour vulgariser toute chose.

- Malheureusement, je ne fais pas dans les tête-à-têtes alors il faudra se contenter de ce qu'on a !

Comme sur un signal, sa puissance se déploya tout autour de lui, véritable reliquat monstrueux de l'effet causé par les monolithes, qui pulsa de son corps à intervalle régulier, teinté de mauve. Cela faisait bien longtemps qu'il voulait essayer cet modification, les standards de son quartier général - et le manque de cobaye - rendant tout test impossible. Le faire à présent lui faisait le même effet que de se débarrasser d'une armure ou d'un manteau trop chaud, lui donnant l'impression de pouvoir respirer un peu plus librement. Pour les autres, cela devait se traduire par une véritable chape de plomb s'abattant sur leurs épaules, et l'impression d'avoir l'âme tiraillée, en plus de nausées, même si pour les plus puissants d'entre eux la gêne était moindre. Tout sourire, le déserteur laissa son regard glauque s'attarder sur le Kenpachi.

- Mais ne t'inquiète pas, petit barbare, je vais te donner une baballe avec laquelle jouer. Tiens, petit ours brun !

L'intéressé se vit affublé d'une boule de lumière qui se mit à léviter paresseusement au dessus de sa tête, comme une balise signalant sa position.

- Kakimushire, Ashisogi Jizō ! Et bien, qu'est-ce que je disais… Ah oui ! Tu es maintenant l'heureux propriétaire d'une bombe à retardement. A vrai dire ce n'est pas vraiment explosif, et la lumière n'est là que pour faire joli, mais bref… Libre à toi de toucher d'un simple contact tes camarades, et de les laisser porter ce fardeau ! Mais décide)toi vite, le temps t'est compté… Du reste, si vous voulez bien m'excuser…

Des volutes de fumée s'échappaient déjà de la bouche ouverte d'Ashisogi Jizō noyant rapidement la scène dans une atmosphère empoisonnée. Fabriqué à partir de son sang, le poison de son Zanpakutō s'assurait que ses opposants verraient leur système nerveux se bloquer progressivement, ralentissant d'abord leurs mouvements, pour ensuite les paralyser complètement, véritables statues de chair attendant la fin. Ses adversaires n'étaient au final pas conscients de la défaite à venir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine du Kidoshu

Messages : 101
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 21 Oct - 17:44

Était-ce déjà la fin ? Whilelm devait-t-il déjà se retirer du jeu, à moins qu'il ne décharge son fardeau sur un de ses compagnons ? Non, il comptait bien ne pas répondre à la provocation de Mayuri. Il devait toucher un de ses compagnons pour se débarrasser de la menace, si l'on croyait le scientifique fou. Mais cela marchait-il uniquement sur ses compagnons ? Ne pouvait-t-il pas contaminer le scientifique, par exemple ? Mais le toucher serait trop difficile, et dangereux. La fumée toxique qui l'entourait maintenant faisait office de rideau mortel pour quiconque voudrait s'en approcher avec de mauvaises intentions …

D'ailleurs, ce dernier devenait trop imposant pour faire office de simple menace. Avant tout, Whilelm devait s'en éloigner. D'un Shunpo, il se retrouva sur le toit d'un centre commercial dévasté. La boule de lumière, menace de tous les instants, flottait toujours au-dessus de sa tête. Trois menaces avaient été mises en places par le scientifique. La première, c'était le monolithe. La seconde, cette étrange boule de lumière. La troisième, c'était le rideau de toxines qui continuait de grossir. Whilelm réfléchit un instant, et détermina sa cible. C'était le monolithe, évidemment. Le Capitaine Heiji avait raison, ils devaient continuer à jouer leur rôle de régulateurs, en priorité. Et comme il l'avait suggérée, Whilelm comptait bloquer le monolithe avec une barrière de Kidos. Il était, avec le Capitaine Shu, le mieux placé pour effectuer la tâche. Restait à savoir si Shu l'accompagnerait dans son labeur …

Whilelm jeta un regard au Capitaine. Celui-ci ne le vit pas, trop occupé à regarder Mayuri. Il devrait agir seul. Il se rapprocha au maximum du monolithe. La pression était grande, tant à cause du reiatsu de Mayuri, qu'à cause du monolithe. Whilelm plaça néanmoins sa main gauche devant lui, et dit :

« Tozansho. »

La pyramide inversée se mit aussitôt en place autour du monolithe. Mais elle fut absorbée par la chose dans la seconde qui suivit. Le Kido n'était pas la solution. Mais comment le bloquer, dans ce cas ? Whilelm ne pouvait rien faire, il était inutile de ce point de vue là … Mais il pouvait toujours tenter quelque chose. Une idée germait alors dans son esprit.

Il commença par s'éloigner du monolithe, qui était décidément trop dangereux. Il se plaça le plus près possible du rideau de toxines de Mayuri. L'avantage de celui-ci, c'était qu'il cachait les mouvements. Le désavantage, c'était qu'il était toxique. Whilelm plaça de nouveau sa main gauche devant lui. Il prononça :

« Tenran. »

Une gigantesque tornade surgit de sa paume, balayant l'écran de fumées. Profitant de l'effet de surprise, Whilelm enchaîna :

« Sekienton. »

Une bille rouge surgit de sa main, et alla éclater juste devant Mayuri. Maintenant, les mouvements étaient dissimulés, et le danger repoussé. Du moins, temporairement. Le poison continuait sans doute de s'échapper de la lame de Mayuri. Whilelm savait que tenter une offensive serait inutile, et gâcherait tout ce qu'il avait fait jusque là. Il se retira donc d'un Shunpo, retournant sur le toit du centre commercial.

Il ne contait pas rester avec cette bombe à retardement au-dessus de la tête plus longtemps. Heureusement pour lui, Mayuri ne connaissait rien de son zanpakuto …

Spoiler:
 


Dernière édition par Whilelm Kruger le Lun 21 Oct - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1366-whilelm-kruger#10352

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 21 Oct - 17:54

Wilhelm, il est indispensable que tu fournisses dans ton hide le niveau et la description des techniques que tu utilises. Si le staff a accès à ta Fiche Technique ce n'est pas le cas de tout le monde. De plus tu ne peux pas utiliser le pouvoir de ton zanpakutō sans utiliser de technique. Sachant que tu as 3 en vitesse et que nous partons du principe que un PC = une techique est un maximum il est absolument hors de question que tu fasses quatre actions. Merci de corriger ça dans les plus brefs délais.
— Melody
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mar 22 Oct - 17:11

Du Poison Hein?


Et bien voilà... Les dés étaient désormais jetés et le combat allait commencer d'une seconde à l'autre, un combat qui serait sans doute mémorable pour beaucoup... Et qui serait le premier combat vraiment sérieux de Karot au sein de la 11ème Division, et tout simplement en tant que Shinigami d'ailleurs depuis bien longtemps... Ce n'était pas comme les simples missions de routine où sa vie n'était aucunement en danger, c'était en plus la première fois qu'il avait faire un vrai combat aux côtés de son Capitaine! Et vu les paroles de Shu pour commencer, si la chance ne suffisait pas contre ce Mayuri, c'était que c'était vraiment un gros morceau mais bon... En même temps, c'était un ancien Capitaine du Gotei 13 quoi. Shinjirô semblait assez remonté contre ce Mayuri, il n'allait de toute évidence pas passer par quatre chemins, comme toujours avec lui, Shinjirô était cash et pouvait même être assez violent dans ses propos, ce qui n'était pas forcément un mal non plus. Quant au successeur de Tojo, il était de toute évidence beaucoup plus réfléchi car il proposa de concentrer leur attention non pas sur Mayuri, mais sur le Monolithe qui était en train de boulverser l'équilibre des mondes... Une explication qui se tenait en soi, il fallait bien l'admettre... Mais certains d'entre eux étaient plus des hommes d'actions que de stratégie alors... Quoi que, les deux pouvaient peut-être aller ensemble?

“Personnellement je suis nul en Barrière alors je préfère encore me battre et laisser ceux qui s'y connaissent s'en occuper s'ils veulent.”

Pour ce qui était de Mayuri... Il semblait grandement intéresser par Whilelm, il parlait même de le décortiquer... Quel manque de classe je vous assure, il était vraiment flippant ce scientiifique... On pouvait d'ailleurs même parler de savant fou à ce niveau, car c'était bel et bien ce qu'il était, un savant fou et détestable, mais d'une force à ne pas négliger. D'ailleurs son Reiatsu était vraiment monstrueux, comment une telle puissance pouvait-elle émaner de lui? Heureusement que Karot avait un haut niveau de Reiatsu car sinon il aurait été grandement affecté par ce Reiatsu, mais il ne pouvait pas non plus faire comme si cela n'avait aucun effet... Et en plus il avait l'impression que quelqu'un tentait de lui arracher son âme, une impression des plus désagréables je vous assure. Et de toute évidence, cet enfoiré de Mayuri n'en avait pas encore fini... D'ailleurs, il utilisa une technique quelque peu dérangeante sur Whilelm, faisons simple, ce savant fou avait lancé une sorte de jeu de la bombe, le dernier qui l'aurait au moment où elle devait exploser se prendrait tout dans la gueule, charmant non? Mais il y avait de toute évidence encore plus charmant, le poison qui se répendait désormais sur la zone de combat, il faisait vraiment chier ce Mayuri avec ses techniques à deux balle, il croyait que c'était un jeu? Peut-être bien que oui en fait, c'était possible.

Bon du coup, maintenant, il fallait agir... Karot se demandait ce que Whilelm allait faire avec sa bombe à retardement au dessus de lui, mais il n'avait pas vraiment le temps de se concentrer sur cela, il devait réfléchir à comment attaquer avec ce poison qui se répendait dans toute la zone de combat... Peut-être attaquer à distance pour commencer? Afin d'essayer de dissiper la fumée assez longtemps pour que Shinjirô, le plus fort d'entre eux au corps-à-corps puisse se faire un chemin vers leur adversaire commun? De toute façon, il n'allait pas foncer à travers le nuage de poison pour se battre au corps-à-corps, il y avait des limites à la stupidité tout de même. De plus, Whilelm semblait avoir pris le parti du Capitaine de la 7ème Division puisqu'il tenta un Kido contre le Monolithe... Kido qui fut automatiquement annihilé au passage. Passons, Karot déploya ses ailes de feu en concentrant son Reiatsu, deux belles ailes de feu apparurent donc et Karot concentra à nouveau son Reiatsu dans chacune de ses ailes pour créer deux mini tornades qui se dirigeaient vers Mayuri certes, mais qui créaient aussi un espace sans poison pendant quelques secondes, une grande ligne droite jusqu'à Mayuri si vous voulez, fallait juste être rapide quoi, c'était ça le travail d'équipe? Eh bah, ça faisait bien longtemps... Pour le moment, le jeune homme ne pouvait rien faire de plus, il n'allait pas déployer toute sa puissance maintenant après tout. Quant au poison, il n'était pas encore arrivé jusqu'à lui, mais si ça continuait...
]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 23 Oct - 10:47

    NON ! Le Kidô n’a aucun effet sur le Monolithe !

A l’instant même où je parlais, Whilelm, trop rapide essaya d’enfermer le monolithe dans un Kekkaï. Vaine idée malheureusement, et j’étais plus que bien placé pour le savoir pour avoir moi aussi bêtement tenté une fois de l’attaquer à coup de Kidô. Je ne pouvais donc en aucun cas leur en vouloir d’essayer des choses alors qu’il ne savait pas, surtout en ce qui concerne le Vice-Capitaine des nécromanciens. Il était voué à perdre, du moins vu comme c’était partie. Ce fou nous priverait déjà d’un de nos membres comme ça, si facilement, sans que personne ne semble pouvoir y faire quoi que se soit...
    La seul chose qui peut détruire un Monolithe est une attaque non énergétique et évidemment puissante !

Mais comme tout le monde devrait le comprendre le véritable problème de cette équation n’était en aucun cas le Monolithe, dont j’étais persuadé que Shinjirô serait capable d’exploser en une seule et unique attaque, non le problème était belle et bien le scientifique qui ferait tout pour nous empêcher de toucher à son joujoux c’était au moins une chose de sûr !
    Il faut en priorité éliminer ce scientifique fou, car vous pensez bien qu’il ne nous laissera en aucun cas toucher à son jouet !

J’eus un haut le coeur. Tant de parole n’était pas bon surtout alors que mon âme semblait se faire tirer hors de mon corps malgré tout le Reiatsu que je pouvais avoir ce monstre se trouvait largement un niveau en dessus de moi. Et rien que cela me donner envie de vomir ! Ce monstre allait en prendre plein la gueule, oh ça oui !
    Tenran !

Nous semblions avoir tous la même idée, à la seule différence que j’en utilisais deux pour faire disparaitre aussi bien le poison de notre chemin que pour faire disparaitre la mauvaise idée de Wihlelm, s’il connaissait un peu plus notre groupe il saurait alors que bloquer la vue de notre adverse ne servait à rien et nous embêtait plus nous surtout quand l’on possédait un homme comme le Kenpachi avec une telle force de frappe. C’était un inutile rempart de fumée !
    Shinjirô, va falloir en profiter ! Maintenant !! Raikōhō !

Un éclair dévastateur partit de ma main en direction du monstre qu’était l’ex Capitaine du Gotei 13, une attaque simplement destiné à faire passer un Bakudô bien plus puissant et qui lui serrait d’une précieuse aide pour le Capitaine de la Onzième Division, je n’allais pas lésiner sur les moyens, mais après tout notre adversaire non plus !
    KIN !

Le plus puissant des Bakudôs. Une technique d’immobilisation qui mettrait au tapis bien nombre de Shinigami et pourtant pour avoir affronté Mayuri une fois déjà je savais que cela ne suffirait pas et qu’il s’en libérerait néanmoins si la mémoire de Shinjirô était bonne il saurait profiter de cette diversion pour frapper avec toute la puissance que nous lui connaissions, ajoutons à ça l’élément inconnu de ce groupe qu’était le nouveau Capitaine de la Septième Division et avec un peu de chance nous serions capable de frapper fort !

Il était hors de question de se retenir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 23 Oct - 20:18

La pulsation de cette pierre eut un effet immédiat sur l'ensemble des guerriers ci-présents. Toutefois, alors même que la nausée et l'impression désagréable de se voir arracher une partie de son âme le prenait, le colosse libéra lui aussi toute la puissance de son pouvoir. Sans attendre une seconde. Alors même que précédemment, il tenait Kaimetsu en main, celle-ci se liquéfia complétement, formant autour de lui une mare particulière constituée de l'élément qu'il contrôlait à la perfection. La libération de son Bankai ne s'était pas effectuée d'une manière traditionnelle. Pas de phrase à rallonge. Pas d'effet spectaculaire. Seule une terrible onde de choc s'était propagée autour de lui alors que son aura, formant un géant dans son dos, avait fait son apparition, l'enveloppant de sa protection et réduisant considérablement les effets négatifs de cette attaque.

Peu à peu, sa puissance écrasante repoussait cette impression des plus étranges. Mais Shiro Kyojin permettait à Shinjirô de résister. Sauvé, il ne l'était pas. Mais la perturbation ressentie précédemment avait pratiquement disparue, ne laissant place qu'à un léger haut de cœur, accompagné de vertige léger mais supportable. Le Kenpachi venait de décider de tout donner. Et cela passait par cette étape, irrémédiablement. Son sourire ne s'était pas pour autant dissipé. Il n'avait pas eu le temps de répondre à cette tête de con. Et les autres avaient eux aussi réagis prestement. Si chaque méthode était différente, ils restaient suffisamment malins pour repousser cette fumée meurtrière. Ne sachant pas ce qui l'attendait, le colosse libéra lui aussi sa technique.

La défense naturelle de Kaimetsu venait tout simplement de former autour de lui une barrière magnétique suffisamment dense pour repousser cette attaque. Seule, elle ne serait pas parvenu à résister. Mais les combinaisons défensives des autres étaient parvenues à amoindrir l'impact sur lui. Ce qui l'arrangeait. Prendre des risques était indispensable pour réussir. Et si neutraliser le monolithe primait, le colosse savait que cela passait par l'annihilation de Mayuri. Que cet autre Capitaine frileux perde son temps si ça l'amusait. Mais lui n'était ici que pour une chose. Et même s'il échouait, il allait en faire baver à cette créature. Le fait qu'un des Shinigamis soit sous l'effet d'une bombe n'arrangeait rien. Mais si ce dernier pouvait se sacrifier en s'approchant de Mayuri avant d'exploser, ce serait parfait. Rien ne comptait en dehors de vaincre le scientifique.
    - Bien vu Shu. J'y vais !

Karot avait été un précurseur. Il avait saisi qu'elle serait la force de leur groupe. Et apparemment, Shu comprenait la stratégie du colosse également. Car il était évident que ses attaques n'avaient que pour but d'occuper le Scientifique, laissant le champ libre au monstre qu'était Kiryû. Ils avaient tous deux permit au géant de se concentrer pour se lancer à l'assaut de ce monstre. Poussant un grognement, ce dernier sut que c'était à son tour alors que les talents de Nécromanciens de Shu se déversaient sur leur ennemi. Poussant sur ses jambes, le colosse fondit sur son adversaire. Plus il s'approchait, plus il sentait la pression ennemi cogner contre sa défense de base. Mais rien ne comptait. Rien en dehors de s'approcher et de cogner. Son crâne le martelait mais son aura le préservait. Il allait au-devant de la mort. Mais avant de rendre son dernier souffle, il gommerait la suffisance de son adversaire à l'aide de ses coups. Effectuant un bond en avant, il leva ses deux mains en l'air en poussant un grognement. La masse liquide qu'il contrôlait et le suivait remonta jusqu'à ses mains afin de former dans chacune d'elles deux lames d'un bon mètre cinquante chacune.

L'aura argentée du colosse se déversait elle-aussi dans ces lames. Il comptait profiter de cette immobilisation terrible pour le lacérer, le détruire. Le hacher menu. Et le ballet mortel commença. Sa furie, alliée à ses compétences martiales, allait faire le travail. Les premiers coups commençaient déjà à s'abattre sur son adversaire. Peu à peu, la vitesse d'exécution s'accéléraient pour ne laisser que des éclairs blancs apparaître. Chaque coup générait une onde. Chaque onde affaiblissait sa proie. Et au final, il comptait sur ça pour l'abattre. Pas tout de suite, non. Mais sur la durée. Affaiblir la résistance ennemie pour ensuite s'infiltrer et l'anéantir. Et afin de ne pas rester à portée des tirs alliés, il s'écarta d'un bond, déviant son regard vers l'autre Capitaine.
    - On recommence. Jusqu'à ce que cette petite merde crève.

Lui-même se préparait déjà à enchainer. Il s'était éloigné quelque peu mais se savait capable de se projeter encore plus rapidement vers Mayuri. Et s'il le fallait, il libérerait son arcane ultime. Mais pour cela, il avait besoin des autres. Son attaque serait son propre sacrifice. Mais cela devait se faire dans les meilleures conditions. Et à l'instar de Shu qui venait de faire preuve d'une grande ingéniosité pour ouvrir la voie au géant, il espérait que les autres feraient de même. Le plus à même de le réduire en morceau, c'était lui. Sauf si l'autre capitaine possédait un semblant de puissance, à défaut de se montrer intelligent stratégiquement.





_________________


Dernière édition par Kiryû Shinjirô le Sam 26 Oct - 16:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 24 Oct - 13:41

    Mayuri était tout de même un phénomène. Il n’y avait qu’à le voir piailler et s’agiter comme une mijaurée de la haute société pour le comprendre. Comment avait-on pu laisser un pareil énergumène diriger l’une des plus importantes divisions du Gotei 13 ? Un ex-prisonnier, qui plus est. Vraisemblablement, l’ex capitaine-commandant avait des gouts et choix plutôt douteux. Mais alors que je me perdis inutilement dans mes pensées, il eut cette sensation désagréable qui me tarauda. Plus que les nausées, c’était plutôt l’horrible impression de sentir mon âme se dérober de ma frêle corpulence qui me gênait énormément. Immédiatement donc, je déployai mon réiatsu à sa puissance maximale, non sans serrer mes dents et froncer mes sourcils sous cette lourde énergie qui nous accablait de sa puissance. Mais je ne fus pas au bout de mes surprises, puisque le renégat activa tout de suite son shikai pour nous embarrasser encore plus. Du poison… Du satané poison, comme je l’avais redouté. Décidément, cet individu nous en ferait voir de toutes les couleurs et pas qu’un peu. Ce pourquoi j’avais serré le manche de mon trancheur d’âmes dans le creux de ma main, tout juste avant de murmurer les mots suivants :

    - Tenka, Faiabādo.

    Soudain, des flammes jaillirent de ma lame et formèrent un cercle conséquent autour de moi. L’esprit de mon zanpakutoh me protégeait toujours. Ce pouvoir défensif allié à mon réiatsu, firent vite de disperser voire même de bruler les particules de cette couche empoisonnée qui gagnait du terrain. Pour un bon moment, j’étais assuré de ne pas être gêné par ce poison. Nonobstant cela, d’autres problèmes venaient encore nous mettre en difficulté. Entre l’échec de mon plan et la bombe à retardement qui planait au-dessus du vice-capitaine des nécromanciens, nous avions fort à faire. Néanmoins, c’était sans compter la détermination des autres combattants qui prirent les devant et qui optèrent pour une confrontation frontale, sans s’occuper du monolithe derrière. Si je dus admettre que l’initiative n’était pas mauvaise, je fronçai le nez suite aux dires et aux mimiques du colosse argenté. Il m’en voulait, je le sentais clairement. Cependant, je n’en avais cure, vraiment. A mes yeux, il me paraissait stupide, qu’on se le dise. Nous faire comprendre qu’on ne devait pas perdre notre temps en palabres inutiles, tout en s’évertuant à verser dans une provocation gratuite qui n’avait eu qu’un effet moindre et encore? N’importe quoi.

    - …

    En définitive, je n’avais pas le vraiment choix. Même si quelque part, j’avais toujours envie de m’en prendre à ce monolithe, il n’en demeurait pas moins que je devais suivre le mouvement de groupe, ce dont j’avais horreur. M’isoler ne servirait à rien si je n’avais pas un ou deux appuis à mes côtés. Le monolithe allait rester sain et sauf pour un bon moment. Alors que le Kenpachi repliait après avoir attaqué notre ennemi, je fonçai à mon tour vers l’infime ouverture qui nous avait été offerte, avant d’agiter mon zanpakutoh dans le vide : « Junsuina ! » L’air brassé par le tranchant de mon nodachi enflammé, engendra une bourrasque qui se transforma très rapidement en une gigantesque lame de vent. Celle-ci fut projetée vers Mayuri et partit compléter la précédente technique du leadeur de la onzième division. Par la suite, j’avais moi aussi effectué un repli par le port d’un shunpo, toujours protégé par le cercle de feu dont les flammes crépitaient perpétuellement. L’influence du monolithe et le poison ne nous permettaient pas de rester trop près de notre adversaire. Dorénavant aux côtés du capitaine de la dixième division, mes yeux fixèrent intensément le lieu où devait normalement se trouver le traitre. Plus qu’à espérer qu’il ait pris « gros ».



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702

avatar
Messages : 18
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 25 Oct - 20:05

L'air visiblement blasé, le Scientifique regarda les efforts successifs de ses adversaires pour s'occuper de sa vapeur toxique. De même, il admira d'un œil morne la tentative du curieux petit ourson de s'en prendre au monolithe en usant d'un Bakudô. Avec le temps, ne devaient-il pas être au courant que cela ne fonctionnait pas? Même à son époque, les informations circulaient tout de même afin que chacun soit préparé à affronter une menace...la preuve que le Seireitei avait fait son temps. Sa déliquescence était inévitable. Clou du spectacle, cette fumée utilisée pour le cacher aux yeux des autres. Avait-il mentionné qu'il était un maitre en détection? Probablement pas, d'où l'utilisation d'un Bakudo de si faible niveau. Un instant, ses lèvres se retroussèrent de dégout.

- Insultant, proprement insultant.

Finalement, à grand renfort de Kidô, les supposés shinigamis permirent d'établir un chemin sécurisé jusqu'à lui. Une ébauche de stratégie s'était mise en place, portée par le Vice Capitaine de la Onzième et celui qui portait le haori de la Dixième Division. Une manœuvre simple, qui repoussait les volutes de fumée en sus d'essayer d'atteindre l'exilé. Celui-ci laissa venir les deux tornades de feu, restant dubitatif quand à leur efficacité, pour finalement les laisser se heurter à un mur scintillant, qui resta là le temps qu'une autre arcane vienne s'écraser dessus. Imperturbable, Mayuri le resta tandis que des chaines vinrent l'entraver, le maintenant à la merci du mastodonte avide d'en découdre. Puis il n'y eut que lumière, et le tranchant de deux lames jumelles. Proprement taillé en pièces, l'ancien shinigamis ne put empêcher la perte d'un de ses bras, proprement tranché au niveau de la jonction avec l'épaule. Le corps tremblant, une immense impression de stupeur se peignait sur son visage, la bouche ouverte en un "oh!" muet.

- Que...que...

Il semblait sur le point de mourir, terrassé par l'intelligence et la puissance de ces Dieux de la mort. Suffoquant, il tituba quelque peu, peinant à trouver l'équilibre, tandis que son défunt bras s'agitait aux côté du Kenpachi, tel la queue sectionnée d'un lézard. Puis finalement, un sourire calculateur vint scinder son visage en deux. Il en avait fini avec cette mascarade. D'un geste du poignet, il frappa devant lui, aidé d'Ashisogi Jizō, ce qui eut pour effet de dévier la lame de vent de sa trajectoire.

- Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. J'ai déjà dit que tu ne m'intéressait plus, j'ai d'autre choses à connaitre. Je veux dire, cet assaut était tellement prévisible! Évidemment qu'il est de bon aloi d'envoyer le plus puissant pour s'occuper personnellement de mon cas, les autres s'occupant de balayer la route sur son passage! D'ailleurs, j'ai concocté une petite surprise, rien que pour toi.

Aux côté du Kiryû, le bras animé explosa, libérant un nuage de toxine.

- Je l'ai appelé la "drogue du Berserker ingrat", une sorte de petite décoction qui existe pour accentuer tes penchants pour la boucherie sanglante. Inspire moi ça, tu m'en diras des nouvelles...ah oui, aussi.

De sa main valide, le Maho Tsukai esquissa un vague geste en direction du trio de Shinigamis resté à l'arrière. Cela suffit pour enclencher l'épée de Damoclès qui pendait au dessus de la tête de l'ours, qui se mit à exsuder par tous les pores de sa peau d'une substance jaunâtre rappelant le souffre. Sa proximité avec ses alliés, associée à la vitesse de propagation du gaz faisait qu'ils avaient très peu de chance d'éviter tout dommage collatéral.

- Et ceci est pour vous, un petit souvenir d'un passé lointain. Connaissez vous Shinji Hirako? Et bien, pas besoin de son Zanpakutô pour en reproduire les effets.

Il allait goûter aux effets de Sakanade, du moins à la version artificielle des phéromones émis par le Shikai. Une des grandes fiertés du Kurotsuchi était sa capacité à analyser son environnement et à le maitriser. Il en donnait encore une fois la preuve en combat. Dans l'effet, la perception du monde s'inverserait complètement pour les shinigamis touchés, la droite devenant la gauche, le haut devenant le bas, et il leur serait alors très difficile d'agir autant que d'esquiver, leurs réflexes primaires les poussant dans la mauvaise direction à chaque mouvement. Ils n'étaient plus que des cibles pour le ball-trap. Tendant sa mains d'épée devant lui, il matérialisa une vritable vague d'énergie, qui fondit sur les shinigamis regroupés. Il était temps pour eux de rejoindre sa collection de papillons accrochés au mur.

- N'oubliez pas une chose, vous n'êtes que des mouches venant bourdonner autour de nous. Les dessins que nous suivons dépasse grandement votre entendement, ça ne vaut même pas la peine de vous expliquer. Mourrez simplement, d'accord?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine du Kidoshu

Messages : 101
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 26 Oct - 15:11

Whilelm sentait un sentiment de culpabilité monter en lui. Il avait été stupide de ne pas s'être débarrassé de la bombe avant ça. Voila qu'un gaz sortait de sa peau, pour infecter les deux personnes autour de lui, à savoir les Capitaines Heiji et Shu. Le combat commençait à tourner en leur défaveur, surtout si le gaz avait bien les propriétés énoncées par Mayuri. A cela s'ajoutait les effets du premier poison de Mayuri. Whilelm sentait se contracter ses muscles. La deuxième toxine était encore plus terrible. Réussir à contrer ses effets pendant un combat semblait … quasiment impossible. En tous cas, Whilelm savait que lui ne pourrai pas s'adapter. Il devait néanmoins réagir à ce qui leur arrivait dessus. C'était un Kido, Whilelm l'identifia comme un Soren Sokatsui. Il pouvait le contrer. Il plaça ses deux mains devant lui, et commença à réciter une incantation. Il eut juste le temps de prononcer le final :

« Bakudo no 81, Danku. »

Un mur translucide vint se mettre dans la trajectoire de la boule de feu géante, qui s'écrasa contre lui. Whilelm avait réussi à éviter de plus importants dégâts. Les deux Capitaines semblaient avoir été touchés par le gaz. Lui, cependant, n'en ressentait pas les effets. Il n'avait pas été touché ? C'était étrange, quand on savait que c'était de lui-même que venait de sortir la toxine. Il devait se mettre hors de danger le plus vite possible. Il plaça sa main droite vers le nuage de gaz, et dit :

« Tenran. »

Une gigantesque bourrasque de vent émana aussitôt de sa paume, dissipant le gaz dans un espace qui lui permettrait de passer. Il y passa donc, d'un Shunpo. Il atterrit sur le sol bitumé avec délicatesse.

Il avait réussi à s'extraire de cette zone, devenue trop dangereuse. Il était sincèrement navré d'avoir permit à la bombe de se déclencher, et il espérait que les Capitaines réussiraient à s'en sortir. Il sentait que la puissance du Monolithe commençait à peser. La pression devenait de plus en plus forte. Il décida donc lui aussi de libérer son Reiatsu.

Il sentit sa chaleur rassurante, qui se déversait dans tous son corps, et qui venait l'embaumer d'un agréable voile invisible. En même temps, il avait l'impression qu'un sentiment de puissance commençait à naître en lui. Il se sentait mieux. La terrible pression qui pesait sur lui s'était un peu dissipée. Il ne savait pas si il devait se mettre à agir comme le Capitaine Shinjiro, et partir au combat avec toute … la fougue dont il était capable, ou plutôt de s'occuper du Monolithe, qui commençait sérieusement à devenir dangereux. Néanmoins, cette seconde proposition était à exclure. Il avait déjà essayé de s'en prendre au rocher, sans succès. De toute évidence, les attaques au Reiatsu n'avaient aucun effet sur lui. Whilelm serait donc relativement inutile pour détruire la pierre.

Il devait donc partir au combat contre Mayuri. Apparemment, la tactique mise en place consistait à le ruer de coups puissants, et nombreux. Whilelm sourit sous son masque. Il serait sans doute plus utile dans ce groupe ...



Dernière édition par Whilelm Kruger le Sam 26 Oct - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1366-whilelm-kruger#10352

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Groupe 2   Sam 26 Oct - 16:53

Ce n'était pas très clair dans vos post alors je demanderais aux trois premiers du groupe (Whilelm/Karo/Shu) d'intégrer une partie des effets du poison précédent de Mayuri. En effet vos défenses n'étaient pas suffisantes pour en parer l'intégralité et vous en avez obligatoirement inhalé.

Shinjirô a déjà intégré ce fait et la défense d'Heiji est plus que suffisante.

Pour le dernier post, il faut que tu mettes l'action de ta libération de Reiatsu pour que celle-ci soit intégré, Whilelm. Par ailleurs, même ainsi, tu dois en sentir les effets car une technique "basique" ne sera jamais aussi efficace qu'une technique inventée. D'autant que le rang de la technique de Mayuri est trop puissante pour être totalement contré par ton énergie.

Merci d'éditer en conséquence.

- Shinjirô -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Groupe 2   Dim 27 Oct - 22:32

Ca Commence A Devenir Compliqué...


Bon, il était impossible de détruire le Monolithe pour le moment... Pourquoi? Le Kido ne fonctionnait pas sur ce dernier et il fallait une attaque non énergétique puissante... Autrement dit, il fallait d'abord exploser Mayuri, Shu avait aussi aidé à dissiper le poison afin que Shinjirô puisse partir à l'attaque du scientifique fou... D'ailleurs, Karot venait de le remarquer, mais il avait inhalé du poison et il commençait à le ressentir sur tout son organisme... Heureusement, il n'en avait inhalé qu'en petite quantité mais tout de même, cela risquait d'avoir un mauvais effet sur lui... Cela avait un impact sur le système nerveux, non? En plus de la puissance du Monolithe et de Mayuri, cela faisait un savant mélange destructeur... Quoi qu'il en soit, Shinjirô avait pu attaquer avec violence, utilisant même son Bankai, ah oui... Il y allait directement à fond. D'ailleurs, le Capitaine si posé de la 7ème Division aussi avait attaqué Mayuri avec une certaine violence, alors ce n'était pas qu'un beau parleur, après tout... On ne devenait pas Capitaine seulement avec des paroles, valait-il Tojo cependant? Cela restait encore à prouver à l'humble avis du Vice-Capitaine de la 11ème... Mais plus important que cela, la réaction du scientifique fou... Il avait eu un bras coupé et semblait être déjà fini, mais ce n'était pas possible que ce soit aussi simple, si? Il avait dévié la lame de vent et fait exploser son bras pour atteindre Shinjirô grâce à un truc bizarre, et la bombe de Whilelm émana le même type de gaz, enfin si c'était un gaz, réflexe automatique de Karot? Il ne pouvait pas esquiver alors...

“Bankai!”

Il utilisa les flammes de son Zanpakutoh pour repousser le gaz émis par la boule qui était au-dessus de la tête de Whilelm, à l'aide d'une vague de feu puissante... Il put alors se protéger d'une partie de ce dernier mais cela ne l'empêcha pas d'en ressentir quelques effets... Du coup, il fallait peut-être que le jeune homme pense à attaquer vite, non? Sauf qu'il y avait un Soren Sokatsui qui se dirigeait aussi vers lui, ne serait-ce pas de quoi les achever... Il assembla des flammes devant lui afin de créer un mur de feu qui put contenir sans trop de mal le Kido lancé par leur adversaire commun. Il avait encore le temps d'attaquer son adversaire, il n'allait pas y aller de main morte du coup, ils n'étaient pas là pour jouer après tout! Il concentra alors de nouveau ses flammes pour les concentrer dans un faisceau puissant qui, il l'espérait réussirait à toucher sa cible... A condition qu'il réussisse à bien viser, il fallait dire qu'il commençait à ressentir les effets du peu de poison qu'il avait inhalé, oui car il considérait bien cela comme du poison... Vous pouviez aussi appeler cela une toxine si cela vous chante, pour ce que cela changeait de toute façon. Karot devait cependant faire attention à ses réserves de Reiatsu, il n'avait pas une quantité infinie de Reiatsu après tout, attaquer avec puissance c'était bien, mais... Il fallait qu'il fasse attention tout de même, vous voyez ce que je veux dire?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 28 Oct - 14:13

Une si petite erreur qui allait compromettre l’ensemble du combat, cela ne pouvais définitivement pas arriver ! Ma main passa sur ma poitrine y insufflant une décharge d’énergie alors que le gaze immonde s’échappait du corps du Vice-Capitaine et commençait à nous enrober. Il ne restait à vrai dire de moi qu’une image, un passage, je n’étais plus là et je ne pouvais qu’espérer que ces protections suffirait à me sortir de la puissance de ces toxines. J’avais été malheureusement touché par la précédente et cela venait de me ralentir, raison pour laquelle j’avais par précaution ajouté une autre défense que je ne pensais pas utiliser de si tôt. Une défense de dernier recours qui pourtant serait parfaite pour contrer l’effet des quelques spores qui me toucherait lors de mon déplacement extrême. L’un avec l’autre, cela devrait suffire, du moins je pouvais l’espérer !
    Jigoku no wa Onibi.

Je réapparaissais hors du champs d’action de la nouvelle toxine alors que ces quelques mots s’échappait de ma bouche la libération de mon Bankaï, des flammes s’échappant autour de moi alors que la chaleur augmentait sensiblement. Ma lame s’était maintenant dissipé pour venir former un anneau autour de mon poignet alors qu’un lien de feu reliait mes deux bras. Trois Bankaï était maintenant libéré et ceux avant que le scientifique n’ait pu le faire, ce qui pouvait jouer en notre faveur, car une fois son monstre sur le terrain la donne ne serait plus la même...

J’avais pris de la distance mais n’avait après tout pas dédié ma Division au combat longue distance pour rien, et j’avais compris que mon rôle serait celui de la diversion, tandis que Shinjirô finirait le boulot ! Les deux Vice-Capitaine firent de leur mieux de la situation bloquant l’attaque du scientifique efficacement, même si le Danku se suffisait à lui même. J’allais profiter de l’attaque de Karot pour passer une immobilisation tout en enchainant. Nous pouvions espérer que sous le nombre d’attaque trop important il ne puisse tout parer comme cela s’était produit précédemment !
    Kuyō Shibari !

Une immobilisation puissante, moins que la précédente mais malgré tout mais suffisante à lancer le mouvement ! Des trous noires se créant sur le corps de l’ex Capitaine renégat avec lesquelles j’espérais lui faire bouffer la suite !
    Hiryū Gekizoku Shinten Raihō

Une attaque à la puissance dévastatrice qui j’espérait aurait plus d’effet que la précédente, une attaque de zone puissante qui si prise de plein fouet aurait de grand effet sur le monstre qu’il était ! Et puis surtout elle offrirait une opportunité de choc à Shinjirô qui pourrait rapidement enchainer avec une puissante attaque finish ! Une attaque comme diversion pour un combo lui même étant une diversion pour Shinjirô, tant d’attaque pour un seul monstre.

Avions nous réellement une chance ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Groupe 2   Lun 28 Oct - 20:17

    - Non mais sérieux... Tu veux pas juste fermer ta gueule et te battre ?

Shinjirô détestait ce genre d'adversaire aimant s'écouter parler. Il était fort, clairement, et représentait un challenge de taille pour lui. Pour autant, parler pour ne rien dire ne l'intéressait pas. Aucun des Shinigamis ici présent ne se donnait la peine de réagir. Ils subissaient, cherchant la faille. Ils subissaient, cherchant à viser au plus juste. Et si les efforts des uns et des autres étaient louables, ce n'était en rien suffisant. Bien sûr, Shinjirô jubilait d'être parvenu à trancher un bras à ce monstre. Malheureusement son sourire s’effaça rapidement.

Car le bras explosa, libérant une toxine étrange. Encore un maudit poison, à n'en point douter. Cette fois les rôles s'inversèrent. Et ce fut au tour de Mayuri de se croire au-dessus du lot, pensant avoir réussi sa petite manœuvre. Quelle ne serait pas sa surprise lorsqu'il remarquerait enfin que le Bankai du Kenpachi l'avait recouvert par réflexe, lui évitant ainsi le contact avec la toxine supposée dangereuse. Car tel un manteau protecteur, le liquide qui possédait sa volonté propre s'était dressé entre lui et le bras explosé, évitant au colosse de subir les effets néfastes du poison. Complétement recouvert, il perçut les propos de Mayuri et n'en saisit pas le sens premier. Accentuer ses envies de boucherie ? Ne comprenait-il pas qu'il se dressait devant un véritable Kenpachi comme rarement la Soul Society en avait possédé ?

Lorsque la barrière naturelle jugea que son maître n'était plus en danger, elle retomba au sol, inerte. Comme d'habitude, sans même que le géant ne le lui ordonne, elle préservait l'intégrité physique du Dieu de la Guerre. Quelque chose de grave s'était visiblement passé pendant qu'il avait été coupé du monde. Une poignée de secondes était parfois un énorme fossé dans un tel combat. Il comprit seulement qu'un nouveau poison avait été relâché. Et que ses partenaires en avaient été les victimes. Il perçut les mouvements offensifs de ses alliés. Mais quelque chose clochait. Ils étaient imprécis. Ce n'était pas ainsi qu'ils parviendraient à abattre cet homme. Une fois n'est pas coutume, il allait devoir leur montrer quoi faire. Jetant un regard vers le Capitaine de la Septième division, il lui adressa une consigne silencieuse. De celle qui veut dire "appuie-moi". Cet homme avait raison. Le rocher devait être explosé. Il reporta son attention vers Mayuri. Cette fois, on ne plaisantait plus. Et si les autres ne prenaient pas assez au sérieux leur rôle dans ce combat, lui-même ne ferait pas l'erreur.
    - Hey, sac à merde. J'ai pas tout compris à ton truc là mais si tu veux du sang, t'as pas besoin de te faire chier. Demande moi, j'vais t'en donner. Metsubou !

L'aura de l'Argenté explosa. Tout autour de lui, des billes d'acier s'élevaient, toujours plus nombreuses. D'une taille respectable, elles provenaient toutes du Bankai de Shinjirô, ce dernier transformant une partie du liquide afin de lancer sa technique la plus terrible en terme de destruction. Plus rien n'existerait après. Sol, immeubles, matériaux divers. Et il incluait dans son calcul ce maudit monolithe. Sans attendre, profitant des attaques de Karot et de Shu, il libéra l'assaut. Une pluie de mort. Mayuri et le rocher étaient visés et volontairement, le colosse avait répartis son attaque de sorte à rendre l'esquive difficile. Frapper de partout, déborder sa défense. Et écraser de sa puissance le rocher qui aspirait les âmes.

C'est là qu'il entreprit de frapper plus fort encore. Profitant du capharnaüm généré par son Metsubou, il se mit à courir vers le Scientifique. Au passage, il attrapa plusieurs de ses fameux cure-dents qu'il projeta avec une violence rare en direction du rocher. Que l'on ne s'y méprenne pas : en les projetant ainsi, Shinjirô y ajoutait sa force monstrueuse. L'impact serait révélateur, il en était sûr. Mais lui-même ne perdait pas de vue son objectif prioritaire. Il ne faisait qu'appuyer la précédente attaque de Heiji. Et au passage, il lui adressait un message évident. Arrivant à hauteur de Mayuri, alors que le Metsubou s'arrêtait tout juste, Shinjirô se fraya un chemin pour libérer un assaut d'une ampleur terrible. Un coup unique du poing, ce dernier étant recouvert de son Reiatsu, dans le but évident de percuter le Scientifique et de lui briser les os du corps. S'il avait été un homme se référant au passé, il aurait su que l'ancien Commandant Yamamoto utilisait déjà cette technique à une époque. Des deux bras. Lui n'en avait besoin que d'un seul.

Et dans son dos, les flaques de son Bankai créèrent cinq lames courbes qui se précipitèrent immédiatement après sur Mayuri alors que le colosse se jetait au sol pour leur laisser le champ libre. De véritables boomerangs que Kiryû contrôlait grâce au magnétisme. Des lames qui, il l'espérait, achèverait son propre travail de sape, tentant de lui trancher un autre membre. Si ce n'était pas sa tête. Son regard se portait déjà sur ses deux cibles... Mayuri et le monolithe. Avait-il touché au but ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 30 Oct - 1:22

    Ils avaient tous été rapides. Et moi aussi, d’ailleurs. D’un seul pas seulement, j’avais tout simplement disparu suite à un shunpo pour me retrouver un peu plus loin du gaz qu’émettait le vice-capitaine du corps des nécromanciens sans le vouloir. L’Utsusemi était une technique ancestrale qui parlait d’elle-même. Peu de shinigamis pouvaient l’apprendre, preuve même de sa grande efficacité. Efficacité qui me soulagea l’espace d’un instant seulement. Oui, car malgré ma technique de déplacement, j’avais malheureusement inhalé un peu de ce gaz et l’effet s’opéra toute suite après. La droite devenait la gauche. Le haut devenait le bas. Ce que je voyais devant moi ne ferait que me mener derrière, vice-versa. Une situation aussi dramatique que détestable. Dans un premier temps, mon cœur se mit à battre à tout rompre. J’avais comme une sensation de vertige et les pulsions du monolithe n’arrangeaient rien à mon état catastrophique. Alors que les autres s’évertuaient à contre attaquer, moi j’étais en retrait, entrain de paniquer face à la situation qui s’imposait à moi. L’inexpérience des combats de la sorte se faisait ressentir, tandis que j’essayais tant bien que mal de me déplacer, en vain. Mais alors que j’étais complètement perdu et que je comptais hurler mon désespoir à plein poumons, la voix de mon zanpa retentit dans mon esprit. Et là, s'en suivit le mot fatidique…

    - BANKAI !


    Alors que tous les soldats du Gotei avaient fini par attaquer Mayuri, une énorme déflagration se signala à une trentaine de mètres derrière eux. C’est dire à quel point que la technique du renégat avait été efficace, au point de m’éloigner de la zone de combat. Mais tout ceci n’était maintenant qu’un moindre mal. Lorsque la poussière autour de moi se dissipa, l’on pouvait apercevoir mes deux grandes ailes de feu et ma chevelure qui avait pris une teinte plus rouge que jamais. Le bankai atténua l’effet de son attaque d’une fourberie sans nom. Pas totalement remis cependant, je focalisai alors ma détection sur Mayuri et le monolithe. Ces derniers avaient un tel reiatsu qu’il n’était pas bien difficile de sentir l’endroit exact où ils se trouvaient. Il n’y avait plus besoin de se fier à mes cinq sens, au risque de se perdre bêtement sous l’effet du gaz. Seul mon sixième sens (La détection, donc) allait me servir. Alors que je ressentis aussi les énergies spirituelles de mes compagnons, je murmurai la suite de mon invocation de mon bankai. Les ailes de feu se déployèrent de façon majestueuse. L’histoire aurait pu s’arrêter sur ces effets spectaculaires de ma libération ultime, mais tout ceci ne fut qu’une broutille à côté du réiatsu monstrueux que je générai aussitôt. La pression fut telle, qu’elle éclata aussitôt les vitres de toutes les bâtisses qui se trouvaient dans le périmètre.

    - Tout le monde fait son possible…

    L’air devint irrespirable. La pression de mon reiatsu était tellement dense que des immeubles commençaient à s’écrouler. Les combattants devaient avoir l’impression de rôtir dans une immense fournaise sans issue, et leurs peaux devaient commencer à se dessécher à vue d’œil. N’oublions même pas les voies respiratoires et tout le reste. Bref, rien de bon pour tout ce monde, amis comme ennemis. Même Mayuri devait avoir ne serait-ce qu’une légère gêne, puisque mon reiatsu neutralisait le sien après tout. Une égalité parfaite qui m’enchanta. « Pourquoi serais-je le seul à ne rien pouvoir faire ? » Ma phrase était inaudible pour ces gens, vu la distance entre nous et l’énergie spirituelle que je dégageais comme jamais. Autant dire que je m’en voulais vraiment, et pas qu’un peu. Mon plan n’avait non seulement pas enchanté mon groupe, mais qui plus est, mon attaque avait lamentablement échoué vu comment Mayuri l’avait dégagé. Oui… J’avais été inutile depuis tout ce temps, mais l’heure était venue de corriger mes erreurs en changeant la donne. Ni une ni deux que j’avais tout bonnement disparu. De courte durée cependant, puisque je réapparus dans le dos de Mayuri, à seulement quelques centimètres du monolithe. Comment ? Simple déplacement qui ressemblait à de la pure téléportation. Une technique encore plus efficace que le fameux Utsusemi.

    Tout ce qu’il me fallut pour porter un violent coup de sabre à ce fichu édifice qui n’en finissait plus de nous embarrasser. Une attaque physique susceptible de faire mouche !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702

avatar
Messages : 18
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 30 Oct - 18:23

Il avait beau avoir planifié les choses avec minutie, ces misérables cafards persistaient à lui mettre des bâtons dans les roues. Et quand on portait le nom de Kurotsuchi Mayuri, les imprévues étaient terriblement frustrantes et humiliantes. Ce qui avait tendance à mettre l'ancien chef des Services Scientifiques dans une colère aussi noire que froide que puissante. Dans ces cas là, le sourire en coin tombait, et les yeux du fantasque ex-shinigami s'ouvraient sur le royaume des morts. Car il ne pouvait maintenant laisser continuer plus longtemps la mascarade qu'il avait tenté d'instrumentaliser. Il avait récolté toujours plus de données sur ses cobayes - avait aussi joué un petit peu avec, mais c'était son péché mignon - et il était temps de laver toute trace de souche par le feu.

Le Kenpachi l'avait surpris en réussissant à tirer son épingle du jeu, prouvant ainsi que son Zanpakutô possédait la faculté de le défendre alors même qu'il n'avait pas conscience du danger. Une inconnue dans l'équation que les senseurs internes du génie s'empressèrent de collecter et de stocker pour plus tard. Pour l'heure, il devait faire face au feu croisé du jeune blondinet aux flammes et du successeur de Toshirô, adepte du Kidô à outrance. Pour ne rien arranger, un Bakudô venait d'être lancé par l'empêcheur de tourner en rond, associé à un Hiryū Gekizoku Shinten Raihō qui percuta le Maho Tsukai de plein fouet. Ceci, couplé aux flammes qui vinrent à sa rencontre, finirent de le cacher aux yeux des combattants, tandis que le Kenpachi se mettait une nouvelle fois en mouvement, usant d'une arcane de son Zanpakutô pour propulser de véritables boules de métal fondu à l'encontre de la zone accueillant le monolithe et son protecteur.

- Ban...kai.

Dans un soulèvement de poussière, Ashisogi Jizō prit sa forme ultime, celle de cette chenille démoniaque au visage de bébé cauchemardesque. Il était temps de passer la vitesse supérieur. Derrière le déserteur, le monolithe pulsait plus fortement que jamais, ayant entièrement absorbé le Hadô porté à l'encontre de son créateur.

- Je dois avouer qu'il est très sympathique de votre part de consacrer votre énergie à l'effort de guerre...

Pas le temps de terminer sa phrase, puisque le grand singe blanc voulait encore une fois en découdre au corps à corps. Et les billes filaient jusqu'à lui et sa création. Levant les mains devant lui, l'homme créa devant lui une imposante structure, qui sortit du néant pour prendre la forme d'une maison aux mensurations disproportionnées. Il avait usé d'une technique de kekkai, le Ryubi no Jōmon, qui retint les billes alors qu'elles s'enfonçaient dans les lattes de bois aussi solides que de l'acier. Quand à l'attaque à base de cure-dents, elle alla s'enfoncer dans la pierre du monolithe, causant une certaine distorsion ainsi que des pulsions chaotiques au sein de l'édifice. Et déjà le Kiryû arrivait, le point tendu en avant, prêt à frapper...

- Nemu!

La jeune femme s'interposa, prenant de plein fouet la frappe, qui lui déchira l'abdomen, faisant voler en éclat ses jambes. LE visage impassible, la jeune femme regardait sans ciller le combattant qui lui faisait face, n'attendant qu'un ordre de son maitre pour agir.

- Allons, petite sotte! Et ne compte pas sur moi pour te remettre en état. D'ailleurs...

Des lames venaient à sa rencontre, se fichant profondément dans sa chair. C'est à peine si cela le ralentit, alors qu'il fouillait dans sa poche, pour en sortir une seringue contenant un liquide inconnu. Mayuri était connu pour être quasiment insensible à la douleur, mais cela ne signifiait pas qu'il était tout aussi immunisé contre la mort. Pendant son temps, l'androïde fit apparaitre deux scies circulaires à la place de ses mains, qu'elle s'empressa d'agiter dans un ballet complexe de passes à l'encontre de son destructeur, tandis que le haut de son corps ne touchait pas encore terre. Sitôt mordu la poussière, l'ancienne Lieutenante cracha devant elle un imposante salve de napalm, tout prêt à englober le KEnpachi dans son étreinte brulante.

- Ah voilà, une petite dose...

Sans sommation, Mayuri se planta l'aiguille dans le coup, frappant à la jugulaire, pour y déverser son contenu. Aussitôt, son bras perdu repoussa, dans une gerbe de fluides vitaux, tandis que les lames sortaient de leurs encoches, les lèvres des blessures se refermant progressivement d'elle-même. Cela prendrait du temps, mais c'était suffisant.

- Et maintenant, je dois vous faire mordre la poussière un petit peu. N'y voyez rien de personnel, comment la fourmi pourrait-elle en vouloir au pied qui lui marche dessus? Tout d'abord, l'adepte des Kidô. Senjū Kōten Taihō!

Les piliers de lumière apparurent, avant de fondre sur le Capitaine de la Dixième Division dans une explosion colossale. Profitant du chaos ambiant, le Kurotsuchi agita la main, laissant Ashisogi Jizō vomir des tentacules de poison, qui fondirent sur le Vice Capitaine de la Onzième Division. Au loin, c'est à dire à l'opposé de la bataille, le dernier Capitaine s'amusait à donner des coups d'épée dans le vide, piégé par la toxine qui lui avait inversé son monde. C'est sur lui que fondit Ashisogi Jizō, ayant au préalable révélé ce qui se cachait sous sa tunique, la monstrueuse rangée de lames ayant été remplacée par des pointes aux allures de monolithes miniatures. Nul doute qu'une telle charge toucherait autant son âme que sa chair.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Vice-Capitaine du Kidoshu

Messages : 101
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 31 Oct - 12:11

Le scientifique semblait avoir commencé le vrai combat. La libération de son Bankai mettait le petit groupe dans une situation dangereuse. Heureusement pour lui, Whilelm n'avait pas été visé. Mayuri semblait avoir abandonné son intéressement pour lui. En un certain sens, c'était vexant, en un autre, c'était une belle occasion d'agir, enfin. Whilelm dégaina donc son zanpakuto, et activa sa libération :

« Kagayaku, Futago. »

La chaînette de perles écarlates apparut aussitôt, attachée à la garde comme à son habitude. Whilelm n'avait pas de temps à perdre, il s'efforça donc d'aller vite. Les instants qui allaient suivre seraient cruciaux pour sa petite stratégie personnelle. Néanmoins, il avait bon espoir qu'il ouvrirait une nouvelle brèche dans la défense du scientifique. Il s'empressa donc d'invoquer un premier clone :

« Shusan. »

Une seconde image de lui-même apparut aussitôt à sa gauche. Il le regarda, en sentant cet habituel sensation de malaise qui le prenait à chaque fois qu'il se voyait ainsi. Il avait l'impression étrange de se regarder dans un miroir, sans que son reflet ne bouge comme lui. C'était assez déroutant, à vrai dire. Mais en cet instant plus que critique, il n'avait pas le temps de s'abandonner à ce genre de sentiments. Il détacha donc son regard de son clone, et lui dit intimement :

« Allez, tu vas m'aider un peu. »

Dès qu'il eut transmis cette pensée à son alter-ego, il le vit pencher la tête, comme si il n'avait pas compris le message, pourtant très clair, de Whilelm. Ce dernier s'efforça donc de donner des explications plus détaillées quant à la mission de son clone :

« Je t'explique. Le mec que tu vois est dangereux. Tu vas aller le bloquer, histoire qu'on puisse l'attaquer plus facilement. Okay ? »

Le clone sembla plus satisfait de cette explication, car il hocha vivement la tête, en signe d'approbation, sans doute. Whilelm détestait quand il faisait ça. Le clone était tellement désarticulé qu'il avait l'impression qu'il allait se détacher la tête. Vous imaginez un peu, vous voir avec la tête en moins, et complètement désarticulé ? Ce n'était pas vraiment le genre de chose dont Whilelm avait besoin , là, maintenant.

Whilelm, d'un bref signe de tête, lui ordonna d'entamer les opérations. Le clone sauta donc vivement en direction de Mayuri. Whilelm savait très bien que le scientifique le verrait, mais il fallait tenter le coup. Il savait aussi qu’aider les autres membres du groupe ne servirait à rien. Il ne serait qu'une gène. Et il l'avait déjà été suffisamment. Il devait maintenant agir. D'un mouvement plus vif que les autres, son clone alla se coller à Mayuri, l'enserrant comme si il lui faisait un câlin. La scène aurait été touchante, si on omettait que c'était en réalité un combat à mort …

Dès que le clone eut étreint le scientifique, Whilelm les pointa tous les deux de sa main gauche. Une soudaine paralysie le bloqua cependant dans son élan. Le poison de Mayuri faisait rapidement effet. Si il ne se débloquait pas, Whilelm raterait une occasion de porter un grand coup à Mayuri. Il regarda donc en direction des autres Capitaines, au cas ou l'un d'eux puisse agir à sa place ...


_________________
Je te vois, Whilelm Kruger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1366-whilelm-kruger#10352

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 31 Oct - 17:31

De Plus En Plus Puissant?


Le combat était en train de prendre une toute autre tournure depuis quelques secondes... Tout le monde était en train d'utiliser sa véritable puissance, ou en tout cas de monter en puissance... Shu réussit à éviter la technique de Mayuri d'après ce qu'avait pu voir Karot, et il avait même réussi à attaquer le scientifique, enfin il avait tenté en tout cas grâce à un magnifique combo... C'était bien tenté, que ça réussisse ou non d'ailleurs. Quant à Shinjirô, il avait réussi à se défendre contre la toxine et à attaquer avec énormément de puissance... Quand Karot voyait à quel point son Capitaine était d'une puissance écrasante, il voyait la distance qu'il avait encore à parcourir pour espérer pouvoir ne serait-ce que rattraper ce dernier... Il avait carrément attaqué Mayuri et le Monolithe grâce à une très belle attaque... Pour ce qui était de Heiji, le nouveau Capitaine de la 7ème Division, il avait été victime de la toxine et ses attaques n'avaient fait que brasser du vent, malheureusement... Passons, Karot n'était pas un commentateur mais il observait le combat, c'était important pour voir comment celui-ci avançait et vers qui la balance penchait... Pour le moment, on pouvait dire que les Shinigami du Gotei 13 avaient un certain avantage mais c'était sans compter l'activation du Bankai du scientifique fou... A ce moment-là, le Vice-Capitaine de la 11ème Division fixa son attention sur ce dernier et heureusement car ce dernier l'attaquait!

Le fait que son attaque aie touché Mayuri était bien beau mais ce n'était pas assez, il fallait penser à la défense aussi! De multiples tentacules se dirigèrent donc à toute vitesse vers Karot, eh bah... Comment allait-il pouvoir se défendre de ces dernières? Elles étaient sans doute encore empoisonnées ou quelque chose du genre? Très bien, il allait encore utiliser son mur de feu en espérant que ce dernier suffise... Lors de l'impact, son mur résista quelques secondes ce qui laissa au jeune homme d'esquiver la seule tentacule qui avait réussi à percer son mur de feu au moyen d'un Shunpo qui lui permit d'avancer un peu vers son adversaure... Il ne comptait pas s'arrêter là cependant, il fallait qu'ils continuent à attaquer le plus possible, sauf qu'au moment où il pensa à cela... Ses sens se brouillèrent légèrement à cause de la toxine précédemment inhalé, et ses mouvements qui ralentissaient de plus en plus... C'était vraiment chiant ça! Il n'allait cependant pas abandonner, il allait y aller à l'instinct pour sa prochaine attaque, en espérant que ça suffirait à toucher Mayuri, bien qu'il n'avait aucune certitude à ce propos. Aucune importance, ce n'était pas le genre de combats où on pouvait se permettre de simplement réfléchir, il fallait agir! Il avait utilisé le Karyuu No Beam précédemment, n'est-ce pas? Il allait utiliser l'amélioration de cette dernière en direction de Mayuri, en espérant que ça le touche. Surtout que Whilelm avait tenté de l'immobiliser grâce à un clône, il lui suffisait juste de bien viser alors, non?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 31 Oct - 18:10

Il avait beau être d’une puissance Ô combien monstrueuse il n’en restait qu’un pauvre gars en manque d’attention et qui ne pouvait s’empêcher de parler, encore et encore ! Des conneries à n’en plus pouvoir et il commençait réellement à me taper sur le système il fallait l’avouer ! Je le regardais se démener et même si je savais que nous avions encore du boulot devant nous nous avancions malgré tout dans la bonne direction, le monolithe était presque détruit, et nous pouvions donc réellement espérer y arriver ! Il suffirait d’une attaque bien placé et nous serions probablement capable d’y mettre un terme ! Je n’étais pas l’homme capable de le faire pour l’instant et j’aurais du m’approcher pour y arriver, ce qui n’était en aucun cas une bonne idée. J’avais pu apercevoir la performance du Capitaine de la Septième et savait que si c’était tombé sur lui cela pourrait m’arriver aussi bien que j’espérais que ce ne soit réellement pas le cas !

Je le regardais d’un air dépité, croyait-il réellement m’avoir avec un sort que je connaissais aussi bien ? Mes deux mains se rapprochèrent à la façon d’un prieur et alors que l’attaque s’approchait dangereusement de moi une vague d’énergie s’échappa de mes mains, venant m’entourer complètement et me protégeant de son assaut qui bien que puissant n’était après tout pas le moins du monde un problème pour ce Kekkaï à la résistance exceptionnelle ! J’étais fier de ma défense et mon regard qui n’avait toujours pas changé ce transforma en celui d’un homme plus que motivé qui venait de se décider qu’il était tant d’en finir ! Alors que le bouclier disparaissait ma main passa sur mon visage, je passais enfin au chose sérieuse !

Un rire remplie d’excitation et de folie s’échappa, je laissais mon Hollow faire son entrée comme il aimait tant le faire alors que je gardais pourtant le contrôle parfait de mon corps. Je n’allais pas pour autant le laisser tout capoter maintenant et je comptais prouver à ce scientifique de mes deux qu’il n’avait pas encore bien compris à qui il avait à faire ! Il était tant de l’envoyer croupir en enfer, là où il avait sa place toute désigné ! Une vague d’énergie rougeâtre s’échappa de mon corps alors qu’un masque se matérialisa sur mon visage. L’attaque de Karot envoyé, il était temps d’y aller !
    Sokubaku !

Des liens de feu apparurent en masse derrière son dos dans le bute clair et précis de l’empêcher de bouger, alors même que mon corps lui disparaissais déjà, une technique de déplacement qui m’était personnel et qui allait le mettre un peu plus dans la merde encore ! Pour finalement réapparaitre dans un angle mort et relâcher une technique puissante de mon arsenal de Vizard !
    Fuego de barrera !

Un nom qui expliquait clairement ce qu’était la technique. Un lourd tir de barrage à base de barras, les boules d’énergies les plus rapides de l’arsenal d’un Hollow. Une attaque redoutable surtout par le nombre de Barras simultanées envoyé à la gueule de ce scientifique de mes deux ! Je comptais bien lui en faire bouffer, et j’espérais bien sûr que les autres suivraient !

Il était temps d’en finir !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Journée 2 : Groupe F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Events :: Event #2 :: Karakura-