AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 1 Nov - 9:18

Celle-là, il ne l'avait pas vu venir. Cette petite gourde venait de s'interposer entre lui et sa cible, prenant alors le gros des dégâts. Épargnant ce scientifique. Et alors que le corps déchiré de cette femme se désagrégeait, elle eut le temps de faire apparaître deux scies circulaires, prenant alors pour cible le colosse qui se dressait fièrement face à elle. Kaimetsu, fidèle à elle-même, commençait déjà à le recouvrir de sa protection afin de l'épargner lorsque Shinjirô poussa un hurlement.
    - Non ! Cette fois, je gère. On va voir s'ils sont si forts ces deux-là !

Et alors que les lames le frappaient, il se mit à rire. Plusieurs longues estafilades apparaissaient sur son corps, faisant pleuvoir le sang du colosse. Statique, le Kenpachi attendait que le déluge s'arrête, serrant les dents alors que les scies le heurtaient si régulièrement, veillant seulement à ce qu'aucun organe vitale ne soit touché. Il souhaitait ressentir jusque dans sa chair la puissance de cette femme. Mais pas au point d'être hors combat. Lui, le Dieu de la guerre. Il lui apparaissait comme normal de savoir ce qu’occasionnait ce genre d'attaques avant de penser à s'en protéger.

Et alors que le corps de la malheureuse touchait enfin le sol, elle lui cracha une gerbe de flammes. Alors que la chaleur l'enveloppait de son manteau ardent, le colosse reportait dès à présent son attention sur sa cible préférée. Les autres se donnaient déjà à cœur joie afin de poursuivre son offensive. Et si la majorité des actions lui échappaient à cause de cette empêcheuse de tourner en rond, il captait que ses partenaires peinaient à atteindre Mayuri. Comme quoi, on n'était finalement jamais mieux servi que par soi-même. La morsure de ces flammes était en tout point désagréable. Et alors qu'elle cessait, il reporta son attention sur son corps. Pas une partie n'avait été épargnée. Jambes touchées, bras brûlés, visage tuméfié. Son adversaire avait réussi à l'atteindre à de nombreuses reprises et il en ressentait les effets jusqu'aux tréfonds de son âme. Mais une volonté plus forte encore brûlait en son être. Celle de détruire cette face de merde qui se prétendait ancien Capitaine.
    - Tu m'as fait mal, petite conne. Mais tu ne m'intéresses pas. Reste au sol, c'est un conseil. Car la prochaine fois que tu portes la main sur moi, je te déchire la tronche.

Passant près d'elle en marchant - en boitant plutôt tant la douleur était importante et les blessures nombreuses - il cracha aux pieds de la belle avant d'entreprendre de rejoindre le Scientifique. Ce dernier ne bougeait que très peu. Pourquoi se presser et accentuer ses blessures alors ? Mais plutôt que de s'arrêter sur lui alors que les autres faisaient pleuvoir leurs attaques sur lui, Shinjirô poursuivit sa route pour arriver au niveau du monolithe. La pression du rocher était plus importante à mesure qu'il s'approchait. Sa tête le martelait. A moins que ce ne soit un effet secondaire des blessures qu'il avait subies ? Son âme lui donnait l'impression de vouloir s'extirper de son corps. Mais son aura le préservait encore. Il n'aurait de toute façon pas besoin de rester très longtemps ici.

Déjà sa jambe se levait pour percuter à trois reprises le rocher, essayant ainsi de terminer le travail qu'il avait commencé. S'il parvenait à abattre le monolithe, il aurait réussi sa mission prioritaire. L'une d'elle en tout cas. La douleur était là mais il tentait de l'ignorer alors qu'il se laissait aller à son sport préféré : boxer les choses se dressant face à lui. Satisfait de cette première ébauche, il prit la décision de reprendre son petit tête à tête avec l'autre Mahô Tsukai. Possédant toujours en main les deux sabres qu'il avait créé précédemment, il prit un élan suffisant pour les envoyer tout deux sur sa cible préférée. Si la première lame semblait viser Mayuri directement - lui réservant alors une surprise lorsque l'impact aurait lieu - la seconde avait été envoyé un peu trop haut.

Ce qui n'était pas une erreur, comme le prouvait l'enchaînement dans lequel il venait de se lancer. Car d'un Shunpô, il s'éloigna du rocher pour réapparaître juste au-dessus de Mayuri, au moment même où la seconde lame le dépassait. Profitant de la force apportée par son déplacement, il attrapa le sabre en mouvement et abattit prestement son bras armé vers le crâne de Mayuri. Si cela fonctionnait comme il l'espérait, alors il repartirait d'ici avec un trophée. Ses forces s'amenuisaient, il le sentait. Et d'ici peu de temps, il relâcherait alors son arcane ultime. Et il ne ferait pas bon d'être dans son sillage.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 1 Nov - 12:04

    Encore et toujours dans le vide. A croire que la technique m’avait parfaitement eu malgré tous les efforts que j’avais déployés pour la contrer. Les avantages de mon bankai, une détection phénoménale, une prouesse de sabreur, mais rien… Toujours rien. Et j’étais seul, à brasser de l’air, à m’avérer totalement inutile, tandis que les autres luttaient contre le traitre et son satané monolithe. J’aurai voulu crier, m’énerver, faire exploser tout le quartier nord de la ville, mais j’étais bizarrement calme. Céder à la colère ne m’apportait rien de bon. Le tout était de faire de mon mieux pour les rejoindre. Mais alors que j’y pensais, je sentis que mon monde s’inversa une nouvelle fois. Tout était revenu à la normale… Ou presque, si on incluait le léger étourdissement dont j’étais proie. Bien moindre cependant pour m’arrêter de combattre. C’est ainsi donc que je pus enfin me retourner vers la vraie scène où se déroulait la bataille. Et c’est là que je vis la monstrueuse chenille se hâter vers moi. D’abord surpris, j’eus un soupir en fermant les yeux, dépité. Il avait dû croire que j’avais encore été sous l’effet de son satané poison pour m’envoyer un truc aussi gros, aussi lent. C’est dire qu’il devait sans doute me sous-estimer. Nous sous-estimer.

    - Pffff !

    Bien avant que la gigantesque chenille empoisonnée n’arrive vers moi, j’avais tout simplement disparu. Pas moyen de me faire embrocher aussi facilement, alors que j’avais été sous l’influence de sa précédente toxine qui m’avait fait perdre beaucoup de temps. Et contre toute attente, je fis mon apparition là, devant le monolithe, une nouvelle fois encore. Cette fois-ci, j’étais sûr de mon coup puisque j’avais cette sale sensation que mon âme allait se faire aspirer. L’impression était peut-être moindre par rapport aux autres vu que mon énergie spirituelle plus forte, mais elle était tout de même présente et elle me confortait dans le fait que cette fois-ci, j’étais au bon endroit et au bon moment. Mon esprit se focalisa sur la destruction de cette pierre démoniaque. Plus rien ne comptait autour de moi. Ni le bankai de Mayuri qui devait sans doute encore foncer dans le vide, ni le propriétaire de ce dernier et ni mes propres alliés. Qu’importe si je me prenais une technique venant de plein fouet pas derrière. Qu’importe si je devais mourir maintenant : L’important était que je joue à fond mon rôle de régulateur. Que je détruise ce monolithe qui menaçait nos mondes. Et c’est dans cette optique que je rééditai la même technique que j’avais effectué tout à l’heure :

    Un violent coup de sabre à ce fichu édifice.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702

avatar
Messages : 18
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mar 5 Nov - 9:04

Mayuri perdait le contrôle de la situation. Loin d'être stoppés par ses attaques, les assaillants semblaient increvables, allant jusqu'à redoubler d'ardeur alors qu'ils avaient essuyé un feu nourri. Pour preuve, véritable fou furieux, le Kenpachi se laissait emporter par les attaques de Nemu, ne bougeant pas d'un pouce alors que les scies marquaient sa chair et que le feu s'emparait de lui. Quant aux autres, ils avaient à chaque fois trouvé un moyen de contrer ses assauts, ne le frustrant que plus. Tandis que l'ours utilisait les pouvoirs de son Zanpakutô pour invoquer un clone de lui même qu'il envoya en direction de sa cible - intéressant - l'ancien Capitaine de la Douzième le renvoya dans les cordes d'un simple coup d'une lame rétractable sortant de son poignet, sans même lui accorder un regard.

Par contre, les flammes venant à son encontre requéraient bien plus d'attention, aussi l'homme s'écarta-t-il d'un Shunpo, prouvant qu'il n'avait pas perdu la vitesse qui était sienne, autrefois. Se plaçant près du monolithe, il put ainsi se sentir quelque peu protégé des attaques du responsable de la Dixième, qui ne jurait que par les attaques spirituelles. Une bonne chose en soi, puisque ses arcanes permirent d'apporter toujours plus d'eau au formidable moulin qu'était la pierre à âmes. Riant doucement, le visage tourné vers l'artefact, il en oublia un instant le géant aux allures de singe qui s'empressa d'aller marteler sa création de coups de pieds rageurs. Ne pouvant laisser une chose pareille se produire, le scientifique leva un autre mur spirituel qui recouvrit complètement la cible de tels assauts effrénés. Il devait donc s'occuper de cette saleté de Kenpachi, le mettre hors d'état de nuire. C'est droit comme un I qu'il attendit le colosse, repoussant d'un revers de la main l'arme lancée à son encontre, et laissant son ongle s'étirer afin d'aller injecter une puissante toxine dans ce gorille sans cervelle. Il fonçait à son encontre lors l'autre Capitaine, cet idiot, trouva finalement le chemin du monolithe et y plaça un magistral coup de sabre qui le fendit sur toute la longueur. La main tendue, impuissante, vers cet événement, le Scientifique laissa pour la première fois exploser sa colère dans un long cri à l'encontre de ce fichu cafard.

- Nooooooooooon!

Et ce fut l'impact. La lame du Kenpachi trancha sa cible dans son ensemble, le coupant en deux parties distinctes qui s'épandirent sur le sol comme deux vagues jumelles de liquide saumâtre. Le Kurotsuchi venait de disparaitre par ce procédé, réduit à l'état de fluides vitaux dégoutants. Personne ne vit non plus Nemu disparaitre dans un portail, alors que le monolithe explosait, réduisant le champ de bataille en véritable no man's land. La perte de l'appareil n'était pas une tragédie en soit, puisque les âmes collectées avaient été transmises sur le plan du Seigneur Kôga. De plus, ce vieux fourbe de Shogen avait réussi un transfert complet. Mais avouer un échec, si minime soit il, n'était pas dans les moeurs de Mayuri. Aussi cette honte le suivrai longtemps, nourrissant sa rancœur à l'encontre de cette vermine gesticulante et ennuyeuse. Il aurait sa vengeance, oh oui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Groupe 2   Mer 6 Nov - 0:26

    Sérieux...

Franchement, ce mec ne faisait preuve d’aucune originalité ! J’étais tout simplement dégouté, un sentiment d’inachevé ! Son corps coupé en deux et pourtant nous n’arrivions pas à repartir d’ici avec le sentiment d’une complète victoire. Le monolithe détruit, le scientifique coupé en deux, et pourtant ce n’était pas une parfaite victoire pour la Soul Society. Voire pas une victoire du tout, pour peu que le Monolithe soit connecté quelque part et alors toutes l’énergie accumulé serait en soit une petite victoire. Et voilà que le monolithe dans sa destruction explosa, une fois de plus. Je m’étais attendu à la réaction, deuxième fois qu’il utilisait un tel stratagème. Je disparaissais sans même me préoccuper de l’explosion. Disparaissant dans le haut de la ville bien plus que l’explosion ne pourrait atteindre. Je n’étais pas le moins du monde décidé à me faire atteindre. Et comme en souvenir de la dernière fois je partirais le premier, non sans aller demander si quelqu’un désirait une voie pour rentrer à la maison. Du même mouvement qui m’avait fait disparaitre je redescendais à la recherche de mes coéquipiers !

Eparpillé un peu partout je n’allais pas vraiment m’embêter à aller voir comment chacun se portait, ils devraient en théorie tous être en mesure de se porter tout seul. Le seul qui pouvait ne pas l’être étant Shinjirô et je pensais que sa fierté l’empêcherais d’accepter mon aide. Je ne pouvais qu’espérer qu’il soit capable de réellement se ramener, comme je ne pouvais qu’espérer que quelqu’un ait eu la présence d’esprit de le protéger, n’étant pas convaincu qu’il soit réellement encore en état de prendre une telle attaque de plein front...
    Si vous voulez pas attendre la voie officiel pour rentrer, c’est par ici !

Mon masque toujours sur le visage je tendais les mains alors qu’une aura énergétique c’était emparé de celle-ci. Rouge comme mon pouvoir je levais les mains et d’un geste sur commençais à tracer un cercle de petite taille. Celui-ci se remplit d’énergie avant de grandir et grandir encore jusqu’à être assez grand pour laisser passer des humains de grande taille. Pour que finalement dans un bruit sourd le garganta s’ouvre définitivement. J’imaginais que c’était pour chacun d’entre eux la première, néanmoins sait-on jamais j’en avais traversé un bien avant que je sois capable d’en créer un. C’était d’ailleurs probablement grâce à ce souvenir que j’avais été capable de recréer cette technique.
    Il restera pas ouvert longtemps, à vous de voir !

Et sans attendre une seconde de plus je traversais le portail que je venais de créer, me rendant d’un pas sûr à la Soul Society. Je n’étais peut être pas capable de créer un véritable Dangaï mais ce portail serait néanmoins largement suffisant. J’imagine que de l’ouvrir devant les portes du Seireitei avait du apporter un petit comité d’accueil à notre arrivé après tout ce n’était pas là le moyen de déplacement officiel, mais peut importait en cet instant, je ne désirais qu’une chose. Rentrer et pouvoir une fois de plus oublier cette mauvaise histoire !
    Capitaine Igarashi, derrière moi peuvent possiblement arriver le Capitaine Kiryû et Chikusa, et les Vice-Capitaines Ryuu et Whilelm. Vous auriez mieux fait d’amener la Quatrième...

Devant moi se trouvait un véritable petit peloton de la Deuxième division qui venait protéger le Seireitei de l’envahisseur. Mon masque disparut à l’instant même où mon pied se posa sur le sol, sans que je n’ai besoin d’esquisser le moindre mouvement. Une maitrise de mon masque qui devenait de plus en plus parfaite et avec de l’entrainement je comptais pousser cette forme encore plus loin, prouver que je n’étais pas qu’un simple Capitaine. J’avais encore en tête les capacités qu’avait prouvé le nouveau petit Génie du Seireitei qu’était Heiji, un gars sortit de nul part qui prouvait qu’il n’était de loin pas n’importe qui. Je comptais le revoir rapidement c’était une certitude !

Nous allions avoir à faire !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 11ème Division

Messages : 316
MessageSujet: Re: Groupe 2   Jeu 7 Nov - 20:24

C'est Fini Hein...


Karot n'aurait jamais pensé que le combat touchait d'ores et déjà à sa fin si vous voulez tout savoir, mais ce n'était pas forcément des plus étonnants non plus, enfin bref... Dans la folie du combat, le jeune homme avait totalement arrêté de se préoccuper de ce qu'il se passait autour, il préférait se concentrer sur le scientifique fou, c'était lui qui était dangereux après tout, le monolithe aussi bien entendu mais bon, si quelqu'un s'occupait de détruire le monolithe, il fallait bien que d'autres s'occupent de Mayuri, non? Shu avait attaqué à distance mais ce qui était le plus significatif de la fin de ce combat... Il n'y avait aucun de doute là-dessus, c'était Shinjirô, il avait totalement encaissé les coups de l'autre femme bizarre et avait attaqué le monolithe puis Mayuri, tout cela dans la même action si on pouvait dire cela ainsi mais... Il était pas mal blessé maintenant, c'était le prix à payer vous me direz. Et celui qui acheva le travail de destruction de Monolithe fut le nouveau Capitaine de la 7ème Division, il était vraiment fort, cétait au moins un bon remplaçant pour Tojo. Et là... Le Monolithe fut détruit et Mayuri disparut, d'après ce que savait Karot, quand on détruisait un Monolithe... Il y avait une grosse explosion, non? Shinjiro pouvait-il bouger comme il le pouvait au moins? Le jeune homme ne pouvait simplement s'éloigner et laisser quelqu'un de sa famille, surtout pas son Capitaine, derrière.

Il fonça alors en direction de son Capitaine, comme si de rien était et il activa son mur de Feu... Bien sûr, ce n'était pas assez pour complètement contenir la puissance de l'explosion du Monolithe mais au moins ça l'atténuait pas mal et c'était déjà mieux que rien à l'humble avis de Karot et puis... S'il avait pu atténuer une bonne partie de l'explosion et se prendre le reste, Shinjirô n'avait sûrement rien reçu... En tout cas, beaucoup moins que s'il n'avait eu aucune défense devant lui et puis... Il avait de toute façon une défense naturelle non? Bien que ce ne soit pas sûr qu'elle s'active vu son état actuel, ni même qu'elle soit assez puissante pour tout dire. Karot avait pas mal mangé sur ce coup-là, mais ça aurait pu être pire. Quant au reste du quartier, bah il avait été totalement rasé, Karot espérait que tout le monde avait pu se tirer avant l'explosion, enfin se mettre à distance quoi mais... C'était Shinjiro qui avait le plus bouffé de toutes façons, les autres devaient avoir encore assez de force pour se débrouiller seuls, le Capitaine de la 11ème aussi sans doute mais bon... C'était un peu un réflexe que Karot avait eu. Quand il regarda autour de lui, il vit que Shu venait de créer un Garganta... Ah oui, c'était un Vizard donc il avait des pouvoirs de Hollow, pendant un moment il avait cru qu'il était question de nouveaux ennemis! Il était donc temps de rentrer hein? Karot eut un sourire, bien qu'il aurait préféré totalement tuer ce scientifique et être sûr qu'aucune âme n'aie été transmise il ne savait où... C'était une quasi-victoire quoi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1268-karot-ryuu#9535

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 8 Nov - 19:02

Un énorme rire sortit de la gorge de Shinjirô alors qu'il se réceptionnait pour ensuite se dresser fièrement face à cet adversaire. Son attaque avait portée et il avait réussi à le trancher en deux. Il se doutait que ce ne serait pas suffisant face à une créature aussi particulière mais pour l'heure, le colosse s'en moquait éperdument. Sa stratégie s'était avérée payante et les autres avaient joués le jeu. Ce fut pratiquement au même moment que l'explosion eut lieu.

En parvenant à achever le travail Heiji venait de déclencher un mécanisme d’autodestruction qui souffla le quartier dans son ensemble. Sans même s'en apercevoir, sans même le décider, une bulle magnétique apparut autour du colosse en même temps qu'un mur de flamme apparaissait face à lui pour le préserver du souffle et de l'explosion. Alors que la tempête passait, la bulle s'évapora. De cette attaque ultime, Shinjirô n'avait rien subie. Et ce n'était pas plus mal lorsque l'on constatait les blessures qu'il arborait avec fierté.

Les entailles étaient toutes profondes et son corps brulés à plusieurs endroits assez gravement. Mais le géant était habitué à encaisser. Et s'il douillait, il n'en montrait rien. La mission qui leur avait été confiée avait été une réussite à ses yeux. Le rocher détruit et le scientifique mit en échec : voilà de quoi faire plaisir au Kenpachi. Certes, le quartier avait été balayé mais au final, cette équipe avait su se serrer les coudes. Frapper Mayuri avait été une priorité mais à l'image de Shinjirô, le monolithe n'avait pas réchappé aux attaques combinées des deux Capitaines de la Onzième et de la Septième. Le Garganta ouvert, Shinjirô ne regarda un instant, hésitant à le prendre.

Mais pouvait-il réellement rester sur terre alors même que ses blessures pouvaient s’aggraver ? Il tenait encore debout, bien sûr, et le resterait jusqu'au jour où quelqu'un le tuerait. Mais il ne pouvait pas réellement exagérer. C'est ainsi qu'il poussa un simple soupir. Un petit séjour à la Quatrième s'imposait. Et l'espace d'un instant, le colosse s'imagina face à Fumiko. Un sourire apparu sur son visage, lui arrachant presque immédiatement après une grimace de douleur : son visage n'avait pas été épargné.
    - T'as bien géré la situation aujourd'hui, Karot. Tu peux rentrer la tête haute mon gars. Allez, à la maison ! On va montrer aux autres ces jolies blessures ! Mouhahahahahahaha !!!

Son sabre était revenu à son état normal, réapparaissant directement dans son dos. Boitillant, le colosse emprunta le Dangai improvisé. Et alors que le Seireitei réapparaissait, il fut immédiatement pris en charge par la Quatrième division. Salopard de Shu... Il avait déjà pris les devants. Bah, au moins serait-il soigné rapidement. Un des médecins lui tendit des béquilles improvisées pour l'aider à marcher. Une erreur.
    - Dégage ta merde ou j'te jure que je t'empale avec !

Et c'est ainsi, riant de sa propre blague, que le Kenpachi prit la direction des quartiers de la division des Soins. Un peu de repos bien mérité. Il avait pris cher mais une fois encore, avait survécu.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Groupe 2   Ven 8 Nov - 20:40

    - Que… ?!

    Alors que les morceaux du monolithe prenaient une teinte plutôt inquiétante, je m’évertuais à m’éloigner aussitôt du lieu en usant d’un shunpo. Il fut court, mais avec la technique, je parcourus tout de même une bonne distance. Mon réflexe eut du bon, puisque qu’une forte explosion s’en suivit aussitôt au dépend de tous les personnages présents sur la scène de combat. Possédant peu de réiatsu, l’âme de mon trancheur d’âmes pu tout de même puiser dans mes dernières réserves pour ériger autour de moi, une défense faite de flammes. Celle-ci fut tout de même entamée en bonne partie, et c’est donc tout naturellement que je m’essuyais quelques brulures sur le corps. Néanmoins, vu que je n’avais pas essuyé la moindre attaque physique durant tout le combat et que j’avais une endurance digne des plus grands combattants du seireitei, je tins bon. Ce n’était pas de petites brulures qui allaient me faire tomber. En tout cas pas ici. Et c’est une fois le calme revenu que mes flammes et mes ailes de feu disparu. Crachant une boule sanguinolente, je constatai tout de même qu’une bonne partie de mes vêtements ainsi que mon haori avait été foutu en l’air. Ne parlons même pas de ma peau. Heureusement que je n’avais pas encaissé d’autres dégâts comme les autres combattants, en particulier le capitaine de la onzième division.

    En parlant de ce dernier, celui-ci s’en allait presque joyeusement vers le dangai, avec pour trophées, les blessures qu’on lui avait infligé durant cette bataille plutôt éprouvante. Malgré mes brulures au visage, je haussai un sourcil avant d’émettre un soupir. Ce type était un véritable cas. Il n’avait rien à voir avec son blond de vice-capitaine, même si ce dernier était tout aussi bizarre. Je tournai ensuite mon visage vers la garganta que le capitaine Shu avait ouvert. J’aurai voulu m’y engouffrer, mais elle se referma malheureusement. J’eus un soupir, avant de me tourner vers le passage qui nous avait tous conduit ici. S’il n’y avait que ça pour retourner chez nous, je n’avais donc pas le choix. C’est ainsi que saignant de tous parts, je pris le chemin du seireitei tout juste après le colosse argenté. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour regagner notre fameux monde. Sitôt arrivé, je vis moult personnes se ruer vers moi : Des éléments de ma division, ceux de la quatrième, mais aussi quelques-uns de mes vassaux qui criaient mon nom à tue-tête. Je devais être pitoyable dans mon état. Tout de même, j’eus un petit sourire. Nous avions évité une catastrophe à grande échelle malgré l’hécatombe sur Terre. Et rien que cela me faisait plutôt plaisir. Tellement que tel un gosse, je me laissai tomber dans les bras des infirmières de la quatrième division.

    Mission accomplie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Journée 2 : Groupe F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Events :: Event #2 :: Karakura-