AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Joute musicale [Tenzen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Joute musicale [Tenzen]   Ven 2 Nov - 17:22

Quelques mois plutôt, une nuit de calme au clair de lune...

Arpentant les rues, le Capitaine était dans ses pensées. Des gardes l'observèrent en train de passer à côté d'eux en se contentant d'un simple hochement de tête comme salutation. Depuis qu'il était devenu Capitaine, il ne s'était guère ouvert aux autres et craignait très certainement que son passé le rattrapasse d'une quelconque manière ; cependant, la discrétion était aussi un moteur qui créait des questions et des fariboles. Kurobara marchait sans savoir comment prendre pieds dans un monde assez paranoïaque pour observer le moindre signe de trahison. Soudain, de légères notes attirèrent son attention et ses yeux se levèrent vers le centre de cette douce mélopée.

A quelques mètres de lui, il pouvait discerner les quartiers de la Neuvième Division et il se demandait bien quel artiste pouvait jouer avec autant de plaisir. En effet, chaque note semblait douce et harmonieuse, dans un style classique des plus épuré. Le Capitaine se rapprocha alors d'elle comme un papillon attiré vers une lumière imprévue. Lentement, le dessin des portes du quartier de cette division. Une double porte avec surmonté d'un porche gravé du chiffre Neuf permettait de ne pas se tromper et les deux officiers en garde se mirent au garde à vous en voyant l'inconnu qui leur faisait désormais face. Celui-ci les salua nonchalamment et leur chuchota quelques mots assez curieux, l'un des gardes sourit alors et répondit au Capitaine avec une fierté non dissimulée. Un peu surpris par cette nouvelle, Kurobara demanda humblement l'honneur de pouvoir le rencontrer si cela n'était pas trop tard.

Quelques minutes plus tard, la musique avait cessé. Le garde revint alors pour préciser au Capitaine qu'il allait l'accompagner jusqu'aux quartiers du Maître de maison. S'avançant avec les quelques fleurs de cerisiers qui laissaient déjà s'envoler leur maigre plumage dans le ciel, ses yeux étaient admiratifs du bon goût de celui qui avait souhaité ces jardins aussi simple que noble dans leur habillage floral. C'est au détour d'un coin d'une demeure qu'il vit une maison de belle facture avec un homme en train de poser un instrument de musique au côté de son siège. Un thé vert fumait encore à ses côtés et il semblait régner ici une certaine tranquillité mélangée à une force invisible, l'énergie spirituelle du Capitaine de la Neuvième Division devait en être le responsable sans qu'il s'en rende compte peut-être.

" Enchanté de vous rencontrer à cette heure bien tardive Capitaine ! Je n'ai pas pu m'empêcher de demander à l'un de vos gardes d'où venait cette douce musique et mon étonnement n'en fut que plus grande en entendant votre nom... Je suis aussi artiste à mes heures et c'est la raison de ma présence ici, je n'espère point vous avoir déranger séant ? "

La question était simple et courtoise comme il en avait l'habitude. Le temps de la rencontre entre les deux artistes venait de commencer sous les auspices des pétales de cerisiers dans le vent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   Sam 3 Nov - 18:10

Spoiler:
 

Un moment de calme, comme il s'en accordait souvent. Le Capitaine de la Neuvième Division aimait en effet à se retirer seul le plus souvent, lorsqu'il ne devait pas se charger de ses étudiants académiciens ou de superviser l'entraînement de ses subordonnés. Que faisait-il alors ? Et bien, ce temps en solitaire se trouvait équitablement réparti entre la simple méditation et sa pratique du qin. Cet instrument avait pris place dans sa vie durant la quart de millénaire qu'il avait passé sur Terre, et c'était auprès des plus grands maîtres qu'il avait pu progresser.
Les yeux clos, ses doigts survolaient les cordes, parfois les pinçant, parfois les pressant et tordant afin de jouer sur les nuances de tonalités. Un jeu complet où il se privait totalement de la vue. Cela pouvait paraître étrange pour beaucoup, de ceux qui aimaient toujours se fier à leurs yeux. Lui avait compris depuis longtemps que ce sens ne devait pas entrer en ligne de compte dans la pratique d'un instrument. Tout passait par le toucher et l'ouïe, en effet ! Les gestes se devaient d'être sûrs et précis, tandis que l'oreille alertait de la moindre fausse note. Cela impliquait un apprentissage plus long, mais offrait alors une maîtrise bien plus grande en finalité.

Genoux au sol, assis sur ses talons, il n'avait pas accordé la moindre attention à son intendant qui avait apporté son thé comme tous les jours à cette heure précise. Cela sonnait généralement la fin de sa pratique, bien qu'il s'accorda tout de même de terminer le morceau entamé. Lorsque le mouvement de ses doigts cessa enfin et qu'il ouvrit les yeux, il put alors remarquer un mot laissé en même temps que sa boisson fumante. Un Capitaine désireux de s'entretenir avec lui, manifestement. Aucune objection, ce qu'il fit savoir à son intendant resté jusqu'alors devant sa porte. Tenzen profita alors du temps qu'il avait encore à sa disposition jusqu'à son arrivée en emmitouflant son qin dans son étoffe sombre le protégeant des chocs et de l'humidité. C'est alors qu'il se présenta. Shiba Kurobara. Treizième Division. S'il se demanda la raison pour laquelle il était venu à sa rencontre, la réponse vint rapidement. De la courtoisie teintée d'intérêt artistique.
D'un signe de main, il lui indiqua de venir prendra place face à lui, témoignant ainsi sans un mot du fait qu'il ne le dérangeait pas.
    Installez-vous, Shiba-Taishô. Je ne reçois que de rares visites, et plus exceptionnelles encore sont celles concernant les arts. J'ai supposé que vous prendriez du thé, Rosai ne tardera pas à l'apporter.
    Ainsi, vous dites être vous-même esthète ! Je l'ignorais... Par quel art vous exprimez-vous, Capitaine Shiba ?

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   Ven 9 Nov - 1:41

Avec politesse, le Capitaine sourit à la proposition de con confrère en hochant légèrement la tête. L'instrument que portait celui-ci était assez simple et les quelques traces sur les plis de bois permettaient de se rendre compte qu'il s'y adonnait très fréquemment. Quel art ? Cette question méritait un instant de réflexion. Des gens considéraient que la musique, la peinture et les arts du jardin étaient le devoir de tout esthète reconnu. Il se demandait lequel choisir, tous ? Non ! Il n'avait qu'une réelle motivation dans sa façon de voir le jour, les pigments dansant sur une toile avec délicatesse grâce à l'aide d'un pinceau était une chose qu'il appréciait tout particulièrement.

" Je vous remercie de bien vouloir me recevoir. Bien des arts m'intéressent mais je dois avouer que celui qui m'attire le plus est celui de la peinture. Chaque parcelle de notre monde manque de couleurs et pouvoir le dessiner sur une parcelle de papier est une chose qui se perds dans le temps qui est le nôtre. On est tellement habitué à gérer nos propres peurs et nos angoisses que l'on n'apprends pas à apprécier ce qui nous entoure.... C'est ainsi que j'apprécie la peinture, l'art de donner à mon monde intérieur une petite fenêtre sur la Soul Society "

Un homme assez vieux arrivait enfin à leur côté pour verser sur deux tasses de terre cuite. L'odeur de la menthe se répandit dans l'air avec un velouté aérien assez doux. Prenant en main sa tasse, il remercia le serviteur du Capitaine de la Neuvième Division et humecta légèrement ses lèvres pour savourer sur ses lèvres ce plaisir innocent. Chaque geste de Kurobara avait été des plus précis, il suivait ainsi à la lettre les règles de cette cérémonie ancestrale qui mariait le respect des esprits et du corps dans une harmonie parfaite. Le bruit du roseau écoulant des gorgées d'eau dans son petit bassin apportait aussi à ce moment un air de nostalgie qui le fit sourire sans qu'il ne s'en rende pas réellement compte. Il posa alors sa tasse en témoignant de son respect par une petite prière.

" Dans ce genre de moment, nous retrouvons un peu de l'esprit de nos ancêtres, je vous remercie de cet attention. On oublie bien souvent les anciennes traditions. Sinon, je pratique aussi le Shimuzen lors de mes moments de détente et cela me permet de trouver un peu de sérénité. Et vous, que recherchez vous exactement dans votre musique ? "

La question innocente de prime abord ne l'était pas du tout. En effet, l'interprétation de la musique, très subjective, donnait un moyen d'étudier la psychologie de son alter ego dans la nouvelle armée qui se mettait en place depuis trois ans. Kurobara prenait pour la première fois contact avec l'un des siens et il comptait accumuler les informations sur le plus grand nombre afin de ne pas agir sans une réflexion bien approfondie. L'éducation de son ancien mentor l'influençait encore sans qu'il ne le sache encore vraiment...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   Ven 9 Nov - 19:59

Tenzen écouta donc Shiba décrire son attachement personnel aux arts, alors que Rosai-san apportait le thé qu'il avait réclamé. Le Capitaine de la Treizième Division lui rapporta ainsi que son amour de l'esthétique s'exprimait plutôt par le maniement du pinceau, même s'il reconnaissait également jouer du shimuzen à l'occasion. Le Yakushiji quant à lui n'avait pas un attachement particulier à la peinture, en voulait-il pour preuve cette pièce dénuée de la moindre décoration. Juste quatre murs, un toit et une porte ouverte sur les jardins de la Neuvième Division. Son bureau ainsi dépouillé de toute manifestation d'attachement au moindre objet. Il n'avait besoin de rien dans cette salle ne servait qu'à ses méditations, qu'il s'agisse de simples réflexions et remises en question, de la pratique du Jinzen ou, comme ici, de ses exercices au guqin.
La question que Kurobara lui posa le laissa un instant à la réflexion, tout comme il se rinça le palais et la gorge d'un peu de thé.
    Ce que je recherche... Et bien, j'aimerais à répondre tout simplement "le néant". Certaines peuplades humaines prétendent que la fréquence des sonorités du guqin résonne en parfaite adéquation avec celle de l'âme. Et c'est pour cette raison qu'il s'agit du plus noble des instruments. Pour ma part, je me contenterais de dire que lorsque mes doigts en agitent les cordes, il n'y a plus lieu ni place à aucune autre pensée parasite. Le vide est parfois plus bienfaiteur à la réflexion que n'importe quelle autre sorte de méditation, ne trouvez-vous pas ? J'aime à penser que c'est là que se trouve mon principal intérêt à cette pratique, sans autre plus grande prétention.
Ce n'était sans doute pas la réponse que l'on pourrait le plus attendre d'un musicien, mais il n'y avait pas à mentir lorsqu'il ne recherchait en effet rien d'autre que cela. Pas de grand point philosophique dans son passe-temps...
    Je dois reconnaître que pour ma part, je n'y connais que peu dans le domaine de la peinture. Comme vous pouvez le constater, je n'en possède aucune. Mais je peux cependant comprendre votre point de vue. Le monde est terne, nous sommes bien placés pour le savoir. La recherche de plus vives expressions par la création peut en effet figurer un substitut acceptable. À votre manière d'en parler, je peux supposer que vous pourriez en parler des heures... Dites-m'en plus, voulez-vous ?

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   Jeu 29 Nov - 19:34

Avec sa réserve naturelle, le Capitaine écoutait avec attention son hôte en ne l'interrompant pas. Sa vision de la musique et de ses sororités musicales l'intéressaient au plus haut point et il était rare de rencontrer des esthètes dans l'armée du Gotei XIII. Silencieux un moment, il laissa le vent s'exprimer dans le jardin en déplaçant quelques grains de sable dans le jardin Zen de la Neuvième Division. Il fit signe alors à son collègue de regarder le jardin qui se dessinait sans arrêt avec les forces de la nature. Chaque grain de sable, chaque plante dansant dans l'air était un signe que la peinture était à la fois vivante et le regard des hommes était le meilleur moyen de se donner une idée sur la quintessence même de la vision que l'on avait de l'art.

Il but à son tour du thé pour laisser ce moment de contemplation à la vue du tableau végétal qui s'était créé par la main de l'homme, dans un ascétisme des plus agréable, chose qui marquait le caractère du Capitaine de la Neuvième Division, franc et direct sans perdre les nuances de l'esprit. Cette façon de voir plaisait à Kurobara, qui ne s'en cachait pas plus que cela en le laissant terminer son thé.

" Cher ami, la peinture est le décor qui nous entoure bien souvent, on peut l'apposer sur une toile ou la dessiner dans le vent. C'est comme cela que je vois les choses. Nous peignons nos principes et nos modes de vie en permanence sans nous en rendre compte, au point où, le tourbillon de la folie nous étreint doucement si on ne regarde pas ce que nous dessinons. C'est en cela que j'aime la peinture, car elle est partout, telle le son de votre musique qui se répands dans l'air... Cependant, toute chose a besoin d'une pensée parasite et votre son n'est il pas un parasite avec vos doigts pinçant la corde pour créer un son artificiel ? Je pense que l'on est tous le parasite de quelque chose et cela vaut aussi pour l'art, il faut juste savoir l'appréhender et le contrôler pour pas que cela devienne une habitude ! "

Dans un grand sourire, le Capitaine exprimait une vision un peu terne de la vie mais la passion l'avait emporté à chaque mot. Il savait que le vent de l'automne fourrageait à la fois les plus belles couleurs en même temps que le tapis coloré du manteau de l'hiver qui tuait tout sur son passage. La peinture était de même, une simple image d'un temps donné qui ne perdait pas la saveur de la mémoire, mais la plus belle peinture était celle des actes de tous les jours. Peindre chaque coup de pinceau avec soin était pour lui la meilleure manière d'agir dans un monde qui s'était enfermé dans des habitudes un peu trop guerrières à son gout... Mais même les guerres avaient aussi les plus belles couleurs et tout cela se dessinait dans l'esprit du Capitaine en train de parler à son hôte de cette douce soirée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   Sam 1 Déc - 1:17

La réplique de Kurobara commença par une tournure qui en vint à étonner Tenzen. « Cher ami », disait-il. Ce devait sans doute être plus une formule de politesse, une habitude du Capitaine de la Treizième Division qu'autre chose. Car il était en effet difficile de pouvoir se considérer en amis en si peu de temps, surtout avec ce adjectif le précédant. Ce n'était en tout cas pas dans la coutume du Yakushiji d'utiliser tant de fraternité, lui qui ne se liait jamais à personne.
Enfin, le principal résidait dans l'explication qui suivit. Une vision des choses sans doute un peu trop exaltée pour le Capitaine au Lotus, qui ne pouvait donc pas la partager totalement. La suite souleva plus d'intérêt à ses yeux, lorsque le Shiba évoqua pour lui la nécessité d'un principe de parasite avec lequel il faut juste savoir composer.
    Tout est parasite, voilà une chose véritable. Mais, comme vous le dites, cela ne saurait être appliqué à l'art seul, régissant tout bonnement le monde dans son intégralité. Les Hollows parasitent le flux des âmes, tout comme nous parasitons leur existence en tentant d'y mettre fin. Cette discussion elle-même n'est-elle pas un parasite du calme et de la sérénité qu'offrent mes jardins ?
Une réplique qui pouvait être mal prise, mais qu'à cela ne tienne... Le Capitaine au Perce-Neige ne paraissait pas être de ceux pouvant toutefois s'offusquer pour si peu. Ce n'était là qu'une vérité simple et franche à laquelle Kurobara ne pourrait sans doute que souscrire après le monologue qu'il venait de faire à ce propos. Tenzen reprit alors après une courte pause.
    Tout comme nos devoirs sont eux aussi parasites à la simplicité de nos vies. Je pense d'ailleurs que les miens vont nécessiter que je m'y penche, et ce même si cette discussion est plaisante...
En effet, en tant que Capitaines, ils ne pouvaient non plus se permettre de discourir simplement de choses et d'autres toute la journée durant. Ils avaient leurs responsabilités et le Shirohasu ne pourrait s'y soustraire bien plus longuement, ayant tout de même un planning dont s'occuper. À sa manière donc, il venait de faire savoir que cette discussion ne pourrait plus durer éternellement sans toutefois congédier son confrère sur le champ, lui laissant alors loisir d'une dernière réponse tant que cela ne se prolongeait par trop...


_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Capitaine de la Troisième Division

Messages : 106
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   Mar 1 Jan - 1:19

Avec un certain plaisir, le capitaine de la Treizième se relevait en saluant son hôte de cette agréable soirée. Rares étaient les Soldats du Roi de la Soul Society ayant la finesse et la grâce de parler de musique et de peinture dans des moments de contemplation. Il avait beaucoup appris sur cet homme en quelques minutes de discussion des plus profonde quand on comparait les choses avec d'autres Shinigamis moins épris de savoir dans ce domaine. Il s'écarta alors en laissant un dernier regard vers le jardin zen du capitaine de la neuvième division. Sans laisser en paraître, bien du monde ne pouvait imaginer une certaine finesse dans un regard aussi dur au premier abord.

" Capitaine, c'était un plaisir que cette soirée des plus agréable. J'espère que nous pourrons nous revoir et échanger de nouveau sur les affaires de nos divisions, sachez que vous serez reçu avec tous les égards qu'il soit dans mes propres appartements et je souhaite oeuvrer à la bonne entente entre nos deux gardes personnelles ! "

Il salua une dernière fois et quitta son hôte pour se rapprocher de la grande sortie des barraquements de la division, le calme était totale et le sourire du Capitaine Kurobara se figea pour regarder autour de lui un moment. Quelques pensées personnelles lui firent penser que cette maison fut autrefois celle de l'un des traitres qui avait accompagné Aizen, son ancien mentor... Décidément, cette rencontre permettait de se rendre compte que la nouvelle génération de capitaines était pleine de promesses. Il ferma son oeil droit un bref instant en franchissant le grand portique de la division.

Citation :
HRP : Fin de la Chronique et encore merci poto o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t130-shiba-kurobara-terminee#767
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Joute musicale [Tenzen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joute musicale [Tenzen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Débat] Une comédie musicale ?
» les drogue musicale^^
» Parodie musicale ...
» Les épreuves... Joute orale
» Sérénade au Texas [DVDRiP]Comédie musicale, Western

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-