AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Sam 3 Nov - 21:41

Je ne me rappelle pas m'être, un jour, sentie à l'aise dans ce palais blanc. Cela faisait quasiment un an que j'avais été trouvée, gisante dans le sable, par Dark, et pourtant j'étais encore étrangère en ce palais. J'avais l'impression de ne pas être à ma place, je ne savais pas encore me repérer dans cette enceinte trop grande pour une poignée d'hommes. Je marchais, avec pour seule compagnie l'écho de mes pas, me perdant parfois dans les longs couloirs du palais. On m'avait dit d'attendre, sagement que de nouvelles instructions me soient envoyées, mais jamais elle ne vinrent, alors j'avais décidé d'aller de l'avant. Je ne savais que faire, alors j'avais commencé à marcher, sans but dans Las Noches. Mon maître m'avait faussé compagnie pour un temps, il devait faire, m'avait-il dit, une inspection du Hueco Mundo. J'errais alors à la recherche d'une activité quelconque, je ne pouvais rester là, à ne rien faire.

    « Je déteste vraiment cet endroit ! »

Je m'étais encore perdue dans les dédales du palais, pourquoi diantre avait-on cru nécessaire de faire un si grand palais ? Et un élan de nostalgie me venait si, amour, je pensais à mon ancienne vie. Les étroites rues pavées de pierres me manquaient, tout comme les ruelles étriquées où, jadis, je passais le plus clair de mon temps. Pestant contre la complexité de l'endroit dans lequel j'étais prisonnière, je marchais, descendais des marches, sans savoir où aller. J'entendais au loin un bruit étouffé, alors seulement j'essayais de le suivre. J'avais besoin de voir quelqu'un, j'avais besoin d'une compagnie, aussi insignifiante soit-elle. Je commençais à comprendre les Arrancars possédant des "animaux" de compagnie, peut-être aurais-je du songer à m'en trouver un aussi.

Bientôt je me retrouvais dans une pièce dont je ne soupçonnais même pas l'existence, mais cela n'avait cure désormais, je voyais en face de moi une silhouette. Une silhouette que je connaissais alors, celle d'un personnage haut en couleur, que j'avais souvent vu aux côtés de Dark. Je ne sais si, durant ses entretiens avec le Segunda, il avait remarqué ma présence. Aux côtés de celui qui m'avait sauvé, je m'effaçais du mieux que je pouvais, pour ne pas le déranger d'avantage. De nombreuses personnes alors n'avaient jamais remarqués ma présence à ses côtés. Je regardais le visage de Borick, sans rien dire, attendant une quelconque réaction de sa part. Je ne savais alors si je devais réellement lui adresser la parole, alors je me contentais de lui adresser un sourire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Sam 3 Nov - 23:00

Il en était persuadé aujourd'hui : sa petite tentative pour abattre ce maudit Hollow avait échoué. Nul doute que Fou-Lu s'était empressé d'exécuter les fous qui osaient s'approcher de sa créature. Et le Primera n'était pas vraiment réputé pour sa compassion, loin de là. Bien sûr, le blondinet n'avait pas cru un instant que cela fonctionnerait, il n'était pas fou à ce point. Mais l'espoir d'au moins blesser le Hollow l'aurait déjà comblé. Ce qui n'était même pas le cas. Le bon personnel se faisait rare de nos jours et El Emperador pestait contre l'incompétence de ces Arrancars. Maintenant, il allait devoir trouver un nouveau plan et il allait réellement devoir se déployer pour trouver quelque chose d'original et d'efficace. Ces dernières tentatives n'étant pas fructueuses. D'autant que Fou-Lu commençait à se douter de quelque chose vis à vis de son Fraccion. Heureusement, sans preuve, il ne pouvait se permettre de le blâmer. Du moins, pas avec lui. Il était bien plus important que les autres larbins dont il disposait après tout.

Bien que perdu dans ses pensées, Borick ne fut pas surpris de voir apparaître dans la pièce un autre Arrancar. Il faut dire que son Pesquisa était suffisamment développé pour éviter qu'il soit pris au dépourvu. Ainsi, alors que la silhouette se glissait par ici, Borick se tournait complétement vers elle pour voir de qui il s'agissait. Un petit sourire apparut sur son visage alors qu'il reconnaissait la jeune Arrancar. S'il ne se trompait pas - et c'était rarement le cas lorsqu'il avait des informations précises - il s'agissait de Alice Eirwen, Fraccion du Segunda Espada. Espada qui faisait partie de ses plus proches amis, pour ne pas dire le seul à la vérité. Que faisait-elle par ici alors que son maître n'était pas dans les parages, il n'en savait rien. Mais l'occasion était trop belle pour enfin faire connaissance avec elle. S'il l'avait croisé à maintes reprises, jamais ils n'avaient réellement échangés des mots ensemble, l'esprit d'El Emperador étant souvent accaparé par les discussions qu'il avait avec son jumeau. Ou peu s'en faut.

    - Bienvenue, Alice. Je suis heureux de te voir...

Remettant en place d'un simple geste de la main les mèches blondes qui lui étaient tombés devant les yeux - ces dernières ayant la fâcheuse manie de se placer devant son visage - il inclina légèrement la tête en guise de salutation. S'il existait une chose importante aux yeux de Borick, c'était bel et bien la politesse la plus élémentaire, signe de bonne éducation. Ils n'étaient pas des animaux après tout.

    - Bien que je te croise souvent, je n'ai jamais vraiment eu le temps de m'entretenir avec toi. Et je te prie sincèrement de m'en excuser. Il faut dire que Dark accapare généralement la discussion... Que fais-tu donc par ici, si je puis me permettre ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Sam 3 Nov - 23:44

Je me tenais là, face à Borick, j'étais comme intimidée devant cette personne. Rares étaient les fois où je le voyais d'aussi prêt et d'autant que je pouvais m'en souvenir, c'était là la première fois que je le croisais sans le Segunda Espada à mes côtés. Je ne savais alors quelle attitude adopter, serait-ce hors de mon rang de le saluer ? Il n'était qu'un Fraccion, mais Borick avait ce don surnaturelle de paraître toujours trop parfait. Il était impensable d'imaginer qu'il n'était qu'un Fraccion à la botte d'un membre de l'Espada. Il était une des personnes les plus proches de Dark, tout deux se parlaient familièrement, devais-je alors le traiter comme mon maître ? Comme un membre à part de l'Espada ? Ses mèches blondes tombaient devant ses yeux, et d'un revers de la main il remit ses cheveux rebelles en place. Cette image ne manqua pas de m'arracher un petit rire, je voyais en cette manie l'Espada que j'avais promis de servir. Ils étaient semblable en de nombreux points et leurs caractères, bien que diamétralement opposés, ne manquaient pas d'être, d'une certaine manière, similaires.

    « B... Bonjour. Tout le plaisir est pour moi. »

Je m'inclinais alors délicatement, comme pour être le mimétisme du galant que j'avais devant moi. Je souriais alors, contente d'avoir trouvé quelqu'un, bien que je ne savais alors pas vraiment comment m'y prendre avec lui. Borick me semblait beaucoup moins intimidant que lors de ses conversations avec Dark. Et je l'écoutais parler avec fascination, sa voix était douce et chacun de ses mots étaient un délice à entendre. Il montrait preuve d'une très grande courtoisie, aussi je ne pus m'empêcher de penser qu'il était, sur ce point, l'exact contraire de mon maître. Dark avait toujours été rude et froid dans ses conversations, il ne disait que le stricte nécessaire, jamais rien de plus.

    « Vous n'avez pas à vous excuser de cela, je n'ai pas à quémander une quelconque conversation avec quelqu'un comme vous lorsque mon maître est dans les parages. Je suis la seule à blâmer. Je... J'erre, je n'ai rien à faire vu que mon maître devait partir sans moi en mission. Et... et vous ? »

Je regardais alors Borick, incapable de savoir si j'agissais comme je devais le faire. Je baissais les yeux pour ne pas montrer ma gêne. Je me surpris à trembler légèrement, étais-je autant intimidée par cette personne ? Un petit rire s'échappait alors de ma bouche, incontrôlée. A cet instant je voulais disparaître pour ne pas infliger d'avantage ma présence futile au Fraccion du Primera.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Dim 4 Nov - 0:22

Ce qu'il était agréable de s'entretenir avec une personne polie. Ce qui était extrêmement rare au sein du palais de Las Noches tant les caractères des uns et des autres ne permettaient pas cela. Il faut dire que dans le coin, seule la force et l'ambition prévalaient sur le reste. Politesse et savoir-vivre n'étant pas des qualités très prononcées parmi les Arrancars. Au grand dam de Borick. Toutefois, certain des termes employés par la jeune femme montraient sa réticence ou du moins son hésitation à parler au blondinet. S'il comprenait cela de la part des Arrancars de basse caste, il n'était pas nécessaire d'en arriver là avec la Fraccion de son allié de toujours. Mettre à l'aise Alice risquait de ne pas être très facile mais Borick ne désespérait pas d'y parvenir. Pour le moment, il allait fermer les yeux sur les petits tremblements qu'il avait perçus, préférant ne pas mettre plus mal à l'aise encore la Fraccion qui se trouvait face à lui.

Il écoutait cette dernière lui expliquer les raisons de sa présence ici, ne comprenant que trop bien ce genre de comportement. Elle était attachée au Segunda et nul doute que son absence la pesait. Peut-être par peur de croiser quelques âmes peu charitables et envieuses de sa position au sein de l'Espada et souhaitant lui faire payer le prix pendant que le maître était absent. Borick avait été confronté à cette situation au début de son arrivée ici, alors que Fou-Lu venait de s'emparer de la place du Primera. Et à ce souvenir, il ne put réprimer un petit sourire de contentement : ceux qui avaient eu la mauvaise idée de lui chercher querelle avaient tout simplement été balayés par la puissance du véritable Empereur. Replaçant délicatement sa main droite dans sa poche, il se rapprocha de quelques pas de la jeune femme, s'arrêtant tout de même à une distance suffisante pour ne pas envahir son espace vitale. La notion d'environnement était importante après tout.

    - Je suis un peu comme toi. Fou-Lu s'est absenté également et j'aime profiter de ces moments pour réfléchir. Notre condition de Fraccion nous laisse tout de même quelques libertés non négligeables et je dois admettre que j'apprécie ces instants particuliers, loin de la violence omniprésente dont les autres Espada se parent d'ordinaire.

Borick savait que ces Espada, s'ils l'entendaient, risquaient de vouloir lui faire payer ces mots. Mais il s'en fichait réellement, conscient qu'il était suffisamment puissant pour calmer les pulsions meurtrières de ces derniers. La crainte, Borick ne la connaissait pas vraiment. Du moins pas cette peur primitive de l'autre. La seule chose qu'il appréhendait réellement, c'était de ne jamais parvenir à réaliser ses propres rêves. Mais il était encore tôt. Beaucoup trop tôt. Voyant cette hésitation presque maladive de la jeune femme, Borick reprit en douceur :

    - Tu n'as rien à craindre à mon contact, Alice. Considère ce lieu comme un havre de paix que personne ne viendra troubler. Dark reviendra bien assez tôt et tu pourras te remettre immédiatement à son service. En attendant, si nous en profitions pour mieux nous connaître ? Je ne sais pas si tu connais le Primera mais je ne suis pas comme lui. Du moins j'aime à le croire. Sais-tu que pendant un temps, Dark a été sous son service également ?

Il se rappelait sa première rencontre avec son alter ego. Et la joie de Fou-Lu lorsqu'il l'avait intégré au même titre que Borick. Oui, ils avaient passé du bon temps ensemble. Mais l'impatience de Dark l'avait finalement poussé à s'envoler seul. Cela lui avait réussi cependant...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Lun 5 Nov - 22:57

Étonnement, Borick me semblait alors beaucoup moins austère et plus aimable que Dark. Ce dernier avait toujours était quelque peu... distant. Aussi, je me sentais à l'aise avec cet homme, le Fraccion du Primera. Il semblait d'ailleurs beaucoup moins intimidant et rude que le Primera Espada. Ses yeux reflétaient des intentions louables et pacifistes, je ne pouvais que rester songeuse devant un tel personnage. Pourquoi diantre n'avait-il pas plus d'Arrancar comme ça, beaucoup moins... Barbare que la moyenne. Aussi pendant quelques instant eus-je songer à lui demander de faire de Dark un parfait Gentleman. Cette idée me faisait alors sourire et un petit rire s'échappait de ma bouche. Toujours était-il qu'en à peine quelques minutes, je trouvais la compagnie de cet homme très agréable, presque cathartique. L'immensité oppressante de Las Noches n'était quasiment plus depuis que je me trouvais avec lui. La blancheur du palais me paraissait alors moins agressive, plus amicale.

Je l'écoutais conter son histoire, semblable à la mienne, il se trouvait lui aussi seul, le Primera étant parti en mission. Il était vrai qu'être Fraccion était beaucoup moins contraignant que la condition d'Espada. Nous n'avions pas à nous salir les mains pour les basses besognes du "Roi". Je réfléchissais alors à notre condition de Fraccion, nous n'avions qu'à assister les Espadas, sans réellement nous salir de meurtres ou de missions de repérage. Nous avions beaucoup plus de temps libre qu'eux, nous étions, d'une certaine façon plus libre. Le calme m'apparaissait beaucoup plus chaleureux maintenant, comment avais-je pu être sotte au point de me plaindre de cela ? Alors, j'hochais de la tête comme pour affirmer les dires de Borick. Sous cet angle le travail de Dark et des autres Espadas me semblait bien plus ingrat que ce que j'avais imaginé. Les mots qui suivirent suffirent à faire monter Borick dans mon estime, ce lieu était donc un havre de paix ? Je souriais, la métaphore était belle, je n'avais rien à craindre à ses côtés, je devais au moins lui accorder ça. Se servir de ce temps libre pour mieux nous connaître ? Son idée me séduisait, je n'avais jamais réellement parlé à personne, hormis Dark, très rapidement, depuis mon intégration dans les rangs de cet... armée ?

    « Je serai honoré de recevoir un tel honneur venant de vous, il sera un plaisir d'apprendre à d'avantage vous connaître. A vrai dire, vous êtes la première personne à qui je parle vraiment, en dehors de Dark je veux dire... Comment ?! Dark a été aux services de Fou-Lu ?! Nous parlons bien de la même personne ? »

Je n'avais pu retenir ma dernière exclamation, Dark avait-il réellement été aux services de Fou-Lu ? Cela me semblait tellement hors du possible que je n'avais pu empêcher ma voix de s'étonner face à cette vérité. La scène me semblait tirée d'un autre monde, lui qui voulait depuis toujours le battre avait été son élève ? Je trouvais ce scénario tout simplement irréel, et je nu pu contenir mon rire en imaginant l'image de Dark dans les habits traditionnels d'Arrancar, répondant aux moindres ordres de Fou-Lu. L'image du Segunda Espada en un brave petit soldat docile ne pouvait que m'arracher ce rire.

    « Excusez moi, vraiment, mais l'idée de mon Maître sous les ordres de Fou-Lu me semble... Improbable. »

Si le but premier de Borick avait été de me détendre, je pouvais aisément dire qu'il avait plutôt bien réussi son coup. Je ne tremblais plus et même si j'avais encore quelques réticences à lui parler, cette anecdote avait attisé ma curiosité, je voulais en savoir plus sur ce sujet. Je voulais savoir quel genre d'élève était auparavant Dark Ezeckiel.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Mer 7 Nov - 12:30

La surprise de la jeune femme n’étonnait vraiment pas Borick. Il n’y avait rien de surprenant à ce que ce dernier ait caché à sa Fraccion ce fait. Avait-il gaffé en lui en parlant ? Peut-être bien mais il ne s’en inquiétait pas outre mesure. Dark ne pourrait pas lui en vouloir, d’autant que l’information pouvait très bien ressurgir un jour, ne serait-ce que de la bouche même de Fou-Lu, afin de rappeler au Segunda la place qui avait été la sienne à l’époque. Une chose dont le Primera se gargarisait, évidemment. Le blondinet se mit même à rire doucement en constatant l’effet que cette nouvelle avait chez la Fraccion de son jumeau. Au moins avait-il réussi à la mettre en confiance, ce qui constituait une sacrée victoire lorsque l’on savait à quel point elle pouvait être en retrait d’ordinaire.

Mais s’il avait lâché cette information, il ne lui appartenait pas pour autant de trop en dévoiler à ce sujet. Si Dark estimait nécessaire d’en informer son Fraccion, il agirait en conséquence. Ce n’était absolument pas à El Emperador de dévoiler le passé de son alter ego. Un passé trouble, qui avait en quelque sorte formaté psychologiquement Dark. Son anticonformisme était légendaire et c’est précisément pour cela qu’il avait rapidement volé de ses propres ailes. Certains pans de son histoire restaient sombres et secrètes, même pour le Fraccion. Mais cela lui appartenait et s’il jugeait Borick digne d’en apprendre plus, alors ce dernier ouvrirait ses écoutilles. .
    - Improbable, certes… Mais pourtant véritable. Je doute toutefois qu’il s’agisse d’un souvenir agréable pour mon ami. Ainsi est-il préférable de garder cette information pour toi. Une sorte de petit secret entre Fraccion. Qu’en penses-tu ?

Il n’avait aucun doute sur le fait qu’elle accepterait. Sa discrétion semblait à toute épreuve et même si elle servait le Segunda, elle devait aisément comprendre qu’il y avait certaines informations qu’il ne fallait pas divulguer. Ne serait-ce que pour son propre bien. Borick ne savait pas quel genre de maître était Dark. Si leur amitié était au dessus des lois du Hueco Mundo, il connaissait suffisamment son alter ego pour savoir qu’il était ambitieux, colérique et qu’il pouvait facilement se laisser aller à la violence gratuite. Ainsi, il plaignait en un sens Alice.
    - En contrepartie, je peux évidemment te donner quelques petits détails sur cette période. Rien de bien important cependant. Il n’est pas resté longtemps avec nous. Seulement, il ne connaissait pas encore vraiment les lois qui régissent notre monde. Bien qu’il se soit acclimaté à une vitesse folle. Mais tu le connais… Il chérie sa liberté plus que tout le reste. D’ailleurs, bien que cela ne me regarde pas, j’aimerai savoir une petite chose. Te traite-t-il avec égard ? Ou du moins avec respect ? Je comprendrais que tu refuses de me répondre et si ma question t’embarrasse, je te prie de m’en excuser.

Il pensait réellement ce qu’il disait. En tout cas, il semblait sincèrement contrit. Pour preuve, il inclinait de nouveau la tête comme pour s’en excuser. Des manières qui lui auraient valu les rires et le mépris des autres Arrancars. Mais Borick attachait trop d’importances au paraître et à ses yeux, les sentiments humains étaient de véritables trésors que la plupart des Hollows perdaient. Il trouvait d’ailleurs cela bien triste. Mais lui, il ne jouait de toute façon pas dans la même catégorie. Qui oserait se gausser de lui alors qu’il lui serait si facile de s’en débarrasser d’un simple revers de la main ? Espada comprit, évidemment. Car El Emperador ne craignait personne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Dim 2 Déc - 16:50

Ainsi je n'avais pas à réellement parler de ce passé trouble à Dark, cela me semblait tout à fait légitime. Je l'imaginais mal accepter une discussion sur un passé où il avait été l'élève d'une personne qu'aujourd'hui il voulait défier. Dark avait toujours été quelqu'un de secret et ne m'avait jamais réellement parlé de son passé, pour lui je ne devais être qu'un objet servant à quelques sombres desseins. D'un côté j'avais envie d'en savoir plus, mais je ne pouvais pas réellement lui demander, et je doutais alors que Borick puisse m'en dévoiler trop. Pour son bien et pour son honneur je doutais qu'il allait dévoiler trop de choses sur son "frère". Il voyait le peu qu'il m'avait dévoilé comme un secret entre Fraccion. Je comprenais ce point de vue et voyait cela comme un petit privilège. Cela me paraissait tout à fait puéril mais je me sentais d'avantage en confiance face à Borick, je l'appréciais encore d'avantage. Cette petite marque de confiance semblait peut être insignifiante mais il faisait parti des rares personnes à m'avoir fait confiance dans ce monde froid.

    « Je comprends bien sur que Dark ne veuille pas en parler, pour lui il doit s'agir là d'une honte assez grande, ou du moins quelque chose qu'il doit vouloir nier. Bien sur, je ne lui en toucherai pas un seul mot. Je garderai ce petit secret pour nous ! »

Il était à mon avantage de ne rien dire sur cela, et à vrai dire, pour pouvoir lui en parler il faudrait déjà qu'il ai voulu m'adresser la parole. Plus le temps passait plus je me rendais compte que même étant proche du Segunda, je ne savais pas grand chose de lui. Je ne savais même pas quels motifs l'avait poussé à me prendre sous son aile. Je regardais d'un air admiratif Borick, il venait de m'annoncer qu'il pouvait me donner quelques autres petits détails sur cette période. Je ne pouvais bien sur pas nier que cela m'intéressait grandement, en savoir plus sur la personne qui me servait de maître pouvait toujours être bon à prendre. Ces informations pouvaient m'offrir tellement de possibilité vis à vis de Dark. Apprendre à le connaître pouvait m'apporter énormément de choses. Cette personne avec tant d'ambitions devait bien avoir un point faible.

    « Bien sur que j'aimerai en savoir d'avantage sur lui ! Il agit toujours de manière si... spéciale. Au final je ne sais pas grand chose de lui. Je dois avouer que, hormis son amour pour la liberté et quelques autres choses, je ne sais pas grand chose de lui. Il agit toujours de manière distante... Je ne sais pas si un jour il me ferra confiance même un peu. Peut être ne me voit-il que comme une entrave qui l'empêche d'agir à sa guise. Tout ce que je sais aujourd'hui c'est que même si il est aussi distant, je le servirai jusqu'à ce qu'il décide de me congédier. En de nombreux points il m'a sauvé. Pour son comportement... Disons que par rapport à certaines autres personnes, je n'ai pas à me plaindre. »

Je me surprenais à être étonnement ouverte quand je parlais à Borick. Je lui disais des choses que je n'avais jamais dit à personne avant, à vrai dire à qui pouvais-je parler dans ce palais ? Mon dieu, que je détestais cet endroit trop froid. Je ne pouvais compter que sur une poignée de personne, j'étais censé me sentir à l'aise ici, mais je ne voyais en ce lieu que des ennemis potentiels. Peut être n'aurais-je pas du ainsi lui parler, mais sur le moment, je me sentais en sécurité. Le moment se prêtait à la confidence à mes yeux.
[hors RP]
Je suis sincèrement désolé du temps de réponses, mais mes études ne me laissent pas réellement le temps qu'il faut pour Rp. Désolé.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    Lun 7 Jan - 21:36

Une discussion plaisante, il est vrai. Et Borick appréciait d’échanger ainsi avec la femme qui servait son ami. Il ne se faisait évidemment pas d'illusion concernant la manière dont son alter ego se comportait avec elle - on ne le changerait sans doute jamais après tout - et elle ne devait pas passer que des journées aussi tranquille que celle-ci. Avait-elle l’indépendance que Fou-Lu lui octroyait à lui ? Pas nécessairement. La relation entre lui et le blondinet étant particulière. Il faut dire que le rapport de ces deux-là n'était pas régis par la peur ou la soumission. Seulement par un pacte tacite qui amènerait à l'un comme à l'autre des choses très précises. La Terre pour l'Empereur, la Soul Society pour le Shen Di. Dark, aussi ambitieux soit-il, ne partagerait sans doute jamais un royaume avec ses propres Fraccion.

Borick avait fait quelques nouveaux pas, non sans rester aussi attentif que possible aux éléments extérieurs. Ils avaient beau ne rien faire de mal, le blondinet préférait éviter que cette discussion soit surprise par des oreilles trop indiscrètes. Ce qui expliquait qu'il avait aisément perçu l'approche d'un Arrancar. La créature n'était pas encore là mais elle arrivait rapidement vers eux. Pour le moment, il gardait l'information sous silence, attendant d'avoir la certitude qu'il venait bien pour eux. Borick était suffisamment prudent pour ne laisser aucune source d'énergie s'approcher de lui sans le percevoir. Là était l'un de ses principaux pouvoirs : la détection des autres. Dans ce domaine, il en dominait plus d'un. Il reprit donc tranquillement :
    - S'il t’accepte à ses côtés, c'est que tu lui es utile. Il ne s'embarrasse généralement pas avec les poids morts. Mais ne te fais pas d'illusion, Alice. Sans doute qu'il ne te fera jamais confiance. Je doute même que ce mot soit dans son vocabulaire. Et je pense que tu devrais prendre cela pour exemple. La confiance est sans doute l'arme la plus facile à utiliser contre les autres. Savoir prendre du recul, bien que difficile, peut faire la différence entre vie et mort.

Il pensait chaque mot de ce qu'il prononçait, et pour cause puisqu'il était lui-même un adepte de cette philosophie. S'il détestait user de la force - au contraire de son jumeau - il maniait les sentiments des autres et les mots à la perfection. C'est pourquoi il savait ce qu'il disait. En un sens, Alice était touchante. Il espérait simplement que le contact froid de Dark n’enlèverait pas ce trait de caractère chez elle. Car celui qui symbolisait la Destruction était surtout réputé pour une chose : briser les volontés les plus faibles pour asseoir une suprématie absolue sur eux. Il n'était pas un monstre, bien sûr. Seulement son passé justifiait bien la plupart de ses comportements. Mais cela, seul Borick - ou presque - le savait.

Quoi qu'il en soit, la présence venait d'arriver face à eux. Un Arrancar de faible niveau, sans doute un messager de Las Noches. Est-ce que Fou-Lu était déjà rentré ? Non, le blondinet savait bien que ce n'était pas cela. Alors quoi ? Qu'est-ce qui pousserait un des messagers du palais à venir interrompre une discussion entre deux Fraccion, respectivement du Premier et du Second Espada ?
    - Pardonnez mon interruption, Seigneur Borick... Mais la Principessa est sortie de Las Noches. Vous aviez demandé à être informé lorsque ce serait le cas.

Ah ! Voilà qui changeait la donne. Contrit, il se tournait de nouveau vers la jeune femme. Il allait devoir quitter les lieux pour retrouver la Tercera Espada. Et cela ne pouvait attendre, malheureusement.
    - Je te prie de m'excuser, Alice. Mais je crains que le devoir m'appelle. Je me vois dans l'obligation de reporter notre discussion à plus tard. Je te remercie de m'avoir accordé un peu de ton temps.

Abaissant la tête dans sa direction pour la saluer, il lui adressait un dernier sourire. Mais rapidement, ce dernier s'effaçait alors qu'il se tournait vers l'Arrancar, le congédiant d'un simple signe de main. Daestra était trop rapide et trop imprévisible pour lui laisser prendre de l'avance. Il allait devoir s’activer pour lui mettre la main dessus. C'est ainsi qu'il quitta place, ayant toutefois à cœur d'échanger de nouveau avec la Fraccion de son ami.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre sous les meilleurs auspices ? [Borick/Alice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Appartement d'Alice, Paris 8ème]
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-