AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

  He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu   Sam 19 Juil - 1:58

    Il en faut c’est bien vrai ! Malheureusement je ne crois pas que la voie diplomatique soit toujours possible…

Un sujet bien compliqué et qui selon moi avait prouvé bien des fois qu’il était impossible voir improbable de tout régler par la diplomatie. Pratiquement chaque fois tout se terminaient en guerre. C’était inévitable et pourtant si triste. J’étais un amoureux des combats, un homme dévoué au combat, et pourtant s’il m’était possible d’empêcher un combat, je le ferais si je le peux. Je ne suis pas exactement du genre à désirer que des gens meurent simplement pour satisfaire mon appétit du combat !

Ce qu’elle dit par la suite ne fit que confirmer qu’elle se trouvait dans la même situation que moi. Une situation où l’on était incapable de retourner voir ceux que l’on avait un jour considéré comme une famille. J’avais été un déserteur, et un déserteur plutôt connu à mon époque, Vice-Capitaine tout de même. Même si j’avais gagné mes galons de Capitaine à la loyale toujours est-il que je ne me sentais pas de retourner les revoir après tout ce temps. Je pensais à eux, faisait mon possible pour qu’ils aillent bien, et si pour eux tout se passait pour le mieux, et bien j’aurais tout gagné !
    Je crois qu’on va pas parler de la dernière fois que je suis venu ici… Ça fait trop peu longtemps. Ahaha…

Depuis qu’elle était devenu Capitaine et bien cela faisait une paye ! Je venais souvent ici, moins que chez Ayuzaki mais tout de même bien souvent ! J’appréciais l’ambiance qui régnait dans ce bar et le fait que quoi qu’il arrive l’on pouvait toujours trouver du monde pour passer un bon moment. Il y avait en tout temps des gens de toutes les divisions ici, rarement de la dixième et bien souvent c’était tant mieux, j’étais au moins peinard pour passer la soirée, sans que je doive montrer le bon exemple devant mes hommes !
    Allez vient je vais te montrer les avantages à y venir en tant que Capitaine !

Arrivé devant la porte de l’établissement je jetais un coup d’oeil au deux gardes, Atilla ne semblait pour une fois pas là et c’était bien dommage, néanmoins cela ne changerait rien à notre affaire. En tant que Capitaine nous avions nos passe droit et peut importe l’heure et le monde présent l’on pouvait facilement rentrer dans le bar huppé du Rukongaï ! Je nous faisais donc rentrer avant que l’on nous offre la meilleur table qui soit. Légèrement en hauteur, isolé, parfaite ! Une table qui n’était pas trop voyante et qui permettait que l’on ne se retrouve pas le centre de l’attention de tous le bar. Après tout, deux Capitaines ensemble, et de surcroit une femme et un homme, voilà qui risquait d’attiser les ragots…
    Une bouteille de votre meilleur saké, sur ma note !

Le barman connaissait mes goûts et mes habitudes il ne posait la question que parce que Yoshiko ce trouvait là. Et c’était bien compréhensible après tout, même si en l’occurrence je ne lui laissait pas vraiment le choix, prenant la décision pour elle. Après tout je savais que ce Saké risquait de lui plaire. Il était fort sans trop l’être et surtout fruité à la perfection. Un saké Divin pour deux dieux de la mort revenant d’entrainement !
    Alors, mieux que dans tes souvenirs ?

Je l’espérais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu   Dim 27 Juil - 10:30


he should be proud ... if only he was alive

La diplomatie n'était, malheureusement, pas toujours de mise. Qu'importe ce qu'on faisait, parfois, on était obligé de passer par la case "bagarre". Et c'en était bien pénible d'ailleurs. Yoshiko savait très bien que c'était loin d'être évident. Elle savait très bien que tout ne pouvait pas se résoudre par les mots, par la parole. C'était ainsi. Que pouvait-elle faire ? Elle ne pouvait pas changer tout le monde. "Hélas, je le sais bien. Mais bon, moins d'armes dans ce monde, ça ne pourrait pas faire de mal. Peut-être suis-je trop idéaliste." se contenta-t-elle de dire dans un soupir. Peut-être que ... Et bien oui, peut-être qu'elle rêvait de certaines choses qui étaient impossibles. "C'est beau de rêver, hein ?" en vint-elle à ajouter dans un sourire. Elle était bercée d'illusions. Un jour, elle finirait par se réveiller. Mais c'était pas aujourd'hui, pour sûr.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas mis les pieds dans le bar du Rukongaï. Dans ce bar précis. La dernière fois, c'était avec Tojo. Ou plutôt, pour le ramener parce que monsieur avait un peu trop bu. Beaucoup même. Shu n'avait pas envie de lui dire quand il était venu pour la dernière fois. Parce qu'apparemment, c'était y'avait pas si longtemps que cela. Ce qui fit sourire Yoshiko. Ca l'amusait. "M'est d'avis que tu aimes bien ce bar, je me trompe ?" dit-elle en fronçant quelque peu les sourcils. Non, elle n'allait pas lui faire la morale. La dernière fois qu'elle avait fait la morale à quelqu'un, c'était à Tojo. Et ça l'avait mené directement à la case prison sans touché 200 $. Façon de parler, bien évidemment. "Genre, dans le mois, tu passes combien de fois dans les parages ?" lui demanda-t-elle en penchant la tête légèrement sur le côté. Elle ne savait pas ce qu'il pouvait y trouver. Peut-être qu'elle n'avait pas l'esprit assez ... Comment dire. Peut-être qu'elle ne savait pas s'amuser correctement.

Ni une, ni deux, ils avaient fini par pénétrer dans le bar et on en vint à leur offrir la meilleure des tables. Ils étaient installés. Un peu à l'écart. Ils avaient vu sur tout, ou presque tout. Yoshiko regardait à droite. A gauche. Elle tentait de reprendre ses repères. Elle revoyait Tojo dans le coin, un peu plus loin, à boire plus que de raison. A s'écrouler au sol. Et elle qui le tapait pour le réveiller. Parfois gentiment. Et parfois, tellement elle avait la rage qu'elle y mettait toute sa force, lui provoquant quelques bosses sur le haut du crâne. Elle revoyait également son sourire tout guilleret, lorsqu'il était légèrement ... saoul. C'était le bon temps. Le très bon vieux temps. Pourtant, y penser ne lui faisait pas de mal. Quelques jours après le départ de Tojo, à chaque fois qu'elle pensait à lui, elle ne pouvait pas s'empêcher de pleurer. Mais là, ça ne lui faisait plus rien. Elle avait fini par faire son deuil, en quelque sorte. "Mieux, je ne saurais dire." en vint-elle à lui répondre finalement. "La décoration a quelque peu changé depuis la dernière. Ou du moins, il me semble que c'est le cas." ajouta-t-elle dans un hochement de la tête. "L'ambiance est également aussi agréable que dans mes souvenirs." Oui, ça semblait prometteur. "Après, mieux, je ne saurais dire. Je me souviens de quelques bagarres." Lancées ou bien terminées par Tojo. Ca dépendait des fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu   Jeu 7 Aoû - 14:24

Sur ce coup là ce n’était plus de l’idéalisme mais clairement de l’utopisme. Cela faisait parti de notre rôle de combattre, de notre nature la plus profonde. Il était évident que l’on ne ferait pas disparaitre cela comme ça. Après tout les Hollows n’arrêterait jamais de se battre et de grandir, pour essayer de prendre le dessus sur nous. Il était donc de notre devoir de les en empêcher. Néanmoins il est vrai que les combats annexe étaient plus dérangeant. Ceux contre les Mahô Tsukaï, qui jusqu’à preuve du contraire, restaient humain, ou les quincys en leur temps. Tant de combat qui étaient tous dans l’unique but de protéger la balance des mondes, mais qui faisait malgré tout que l’on aurait à gérer d’autre atrocité du même genre.
    Oui je l’aime bien ce bar, mais je n’y passe pas si souvent que ça. Du moins plus depuis qu’Akihiko est parti à Las Noches. Tu n’iras pas répéter ça à Shinjirô mais on a un bar à la Dixième qui est tout autant bien qu’ici, voir même un peu plus chaleureux. J’y suis quand je désire boire un verre à vrai dire.

Je n’irais pas jusqu’à dire tous les jours, même si je connaissais certaines mauvaises langues qui ne se serait pas gênés de le dire… J’essayais de me convaincre que je n’avais pas de problème de ce côté là, mais il était indéniable que depuis mon retour à la Soul Society je me lâchais beaucoup plus que je le faisais lorsque j’étais sur terre… Peut être que là-bas la présence d’Imari restait malgré tout dans ma tête et m’empêchait de profiter, je ne savais pas trop. Néanmoins l’imaginer en train de me remonter les bretelles faisait encore couler une goutte de sueur le long de mon front. Elle avait beau avoir plus de 200 ans de moins que moins elle n’en restait pas moins l’une de ces êtres terrifiants, un femme !
    Eh eh ! Toi j’imagine que t’es souvent venu ici pour chercher Tôjô.

Lâchais-je avec une moue amusé à l’idée de mon ami accoudé au bar dans un état comateux. Il y avait fort à parier qu’elle avait du venir le chercher ici un bon nombre de fois. Néanmoins je n’avais pas vu beaucoup de bagarre par ici, le fait que le bar appartienne au Kenpachi avait tendance à calmer les ardeurs et avec un ring juste en dessous ça calmait clairement les gens. Néanmoins il arrivait que certains tentent de diable et finissent par se faire taper dessus par une ou deux brute de securitas de la Onzième !
    Mais bon ça rajoute juste au charme de l’endroit les quelques bagarres ! Et bon faut dire que pour nous y a plus vraiment de fun maintenant…

Après tout que ce soit elle ou moi, nous étions bien trop fort pour les quelques blaireaux alcoolisés qui pourrait avoir envie de chercher la bagarre, malgré tout je prenais encore un malin plaisir à leur faire comprendre notre différence lorsque le besoin s’en faisait sentir !

Je levais mon verre à cette sympathique journée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu   Dim 10 Aoû - 19:21


he should be proud ... if only he was alive

Pour Yoshiko, un bar, c'était un bar. Et rien de plus. La brune n'avait pas spécialement d'attachement en particulier avec ce genre de lieu. Ni de réelle affinité. Néanmoins, comme tout le monde, elle aimait bien boire un bon verre en charmante compagnie. Et Shu était sympathique. Ca lui rappelait que la vie n'était pas faite que de problèmes et qu'on pouvait, parfois, s'accorder quelques petits moments de répit de ce genre. Et ça faisait du bien à dire vrai. Beaucoup de bien même. Oublier les tracas de la vie quotidienne, des responsabilités qu'ils pouvaient avoir en tant que Capitaine. Shu en vint à lui faire quelques confidences. Sur le fait qu'il passait beaucoup de temps, également, dans un bar à la Dixième Division. Elle eut un sourire. "Motus et bouche cousue. Personne n'en saura rien." Elle n'irait pas lui attirer des ennuis. Elle n'était pas comme ça Yoshiko. "Et puis, quand bien même il en viendrait à le savoir, n'est-ce pas ton droit de côtoyer d'autres bars que celui-là ?" Après tout, même s'ils étaient dans une institution un peu spéciale et qu'ils étaient morts, ils avaient encore le droit à la liberté de choix et d'expression, n'est-ce pas ? C'était, certes, un peu différent en ce qui concernait ce qu'ils avaient le droit de faire ou de ne pas faire au sein du Gotei 13. Mais là n'était pas la question à dire vrai.

Ils parlèrent un peu du bar. Du fait qu'elle venait souvent chercher Tojo quand ... Et bien, quand il devait être à son bureau et qu'il n'y était pas. Quand elle voulait le bouger un peu pour qu'il se charge de tout le taff qu'il avait. Mais il préférait se reporter sur Yoshiko pour faire sa sale besogne. Est-ce que ce temps là lui manquait ? Et bien, disons qu'il y avait certains aspects, oui, qui lui manquait. Comme le fait de lui botter les fesses parce qu'il ne voulait pas bouger son cul. Et qu'il préférait rester tranquillement là à descendre quelques bouteilles en sa compagnie ou en compagnie d'autres. Parce qu'elle ne restait pas forcément à chaque fois. Il lui arrivait de prendre la mouche et de le laisser parmi les cadavres de bouteilles vides. "Ca m'est arrivé, oui." dit-elle dans un hochement de la tête. "Parfois, il acceptait de rentrer sans faire d'histoire au bureau. Et parfois, il fallait que je crie plus fort que lui ou bien que je le tire pour qu'il accepte de le faire. Et les autres fois, j'laissais tomber." Ouais. Mais bon, c'était qu'elle était tenace, quand même, Yoshiko. Et baisser les bras, quand elle avait raison, c'était pas son genre. "M'enfin, tout ça, c'est derrière moi maintenant." ajouta-t-elle dans un hochement de la tête. Elle avait fini par tourner la page. Fallait bien le faire. Et fallait cesser de vivre dans le passé. Sans quoi, c'était pas bon.

Yoshiko en vint à porter à ses lèvres son verre de saké. Pas mauvais ce que le barman avait choisi pour eux. Shu lui parla des quelques bagarres qui pouvaient y avoir dans le coin. "Je n'en doute pas." En même temps, il n'avait pas tord. Il n'y avait que peu de challengers face à des Capitaines. Hormis d'autres Capitaines. Ou bien même des Vice-Capitaines. Mais ils n'étaient pas si nombreux que cela. Yoshiko tourna la tête en direction de la petite horloge. Ca faisait un moment qu'elle était partie. Elle avait un peu de paperasse à s'occuper. "Hmmm, tu sais, c'est pas que je m'ennuie avec toi. Mais j'ai encore pas mal de choses à faire à la Division. Ca fait un petit moment que j'suis partie." Et puis, sans doute que lui aussi devait avoir pas mal de choses à faire. "Faudra qu'on remette ça en tout cas." Et pas qu'un peu. Les entraînements avec Shu ne pouvaient lui être que bénéfique à dire vrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu   

Revenir en haut Aller en bas
 

He should be proud ... If only he was alive ✿ Shu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Ginny ¤ Ginger & Proud
» (Back in the day, when I was younger) I was so lost and proud
» RAVEN ▬ Mutant and proud.
» The Mafia
» + BUCKEYES AND PROUD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-