AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Viz-vic
Takashi Oni
Rang : Vice-Capitaine de la 6e division

Messages : 90
MessageSujet: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeVen 20 Déc - 22:42




Présentation de TAKASHI Oni

Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Thumb-10

Qui es tu ?

♦ Nom(s) : Takashi ou Kuchiki

♦ Prénom(s) : Oni

♦ Surnom : Denkou

♦ Sexe : Masculin

♦ Age : 276 ans ( appearance 25 ans)

♦ Race :|Vizard|

♦ Rang occupés : |Capitaine|- 6e division

♦ Avatar : Oshiro Sora

♦ Parrain : miodirma teippei

♦ Comment avez-vous decouverts le forum : je le connaisais déjà via les top site, mais mon “parrain” m’a convincu de m’y inscrire.


Description du Vizard :


A première vue, Oni n’a rien d’un personnage très exceptionnel et atypique. Comme tous les membres de la branche de L’Onmitsukidô, ce dernier a passé ces journées à se concentrer sur le développement de son corps, son esprit et son âme. Son enseignement et ses dures heures d’entraînements lui ont permis de faire abstractions d’idéaux néfastes. L’art du ninja lui forgea une vie basée sur le code de l’honneur et de la loyauté . Très porté sur la justice , son sens de l’équité s’est précocement réveillé lors de ses nombreuses missions à la tête de la section du contre-espionnage de l’Onmitsukido. Sa formation de shinigami a été poussée vers les branches du Hakuda, du Kido et du Zanjutsu. Ensuite aux files du temps, il s’est pris d’intérêt pour la science. Allez savoir pour quoi ! D’une attitude très discrète et réservée, Oni ne laisse guère ses sentiments l’aveugler ou encore paraître à la vue de tous. Dans sa formation cela était vu comme une marque de faiblesse.




Cependant, étant aussi habile dans la communication que dans les sciences humaines et politiques, son essence guerrière l’oblige à se munir de protection digne d’un dieu de la mort. Ne portant guère attention à la nécessité d’un guerrier à marquer ses liens avec une profession, en portant des tenues prédéfinies, Oni se démarque des simples Shinigami. Son Shihakusho, bien qu’exceptionnel, reste très typique et en accord avec sa profession. Muni d’une capuche pour cacher à sa guise son visage lors de missions d’espionnages, ce dernier ne présente pas de manches, ainsi laissant paraître ses tatouages situés sur son avant-bras. Deux gantelets montant jusqu’au coude, fait d’une matière assez résistante et légère pour ne pas obstruer ses faits et gestes. Il porte également un bout de tissu lui collant à sa nuque et masquant ainsi sa bouche et son nez. Une ceinture blanche typique et un bas de kimono moins large, taillé pour les ninjas. Ses chaussures, cependant, sortent de l’ordinaire. Également fait d’une matière résistante et légère, le chef de la section de contre espionnage peut délivrer des coups d’une grande puissance. Bon… Passé le cap barbant des vêtements, nous pouvons continuer sur un sujet plus intéressant… Le physique. Attention ! Je ne vise aucune femme dans l’assemblé.




Un regard pour la plupart du temps sérieux, accompagné de fins sourcils droits abaissant ses globes oculaires sujets à des pupilles rouge sang écarlates, teintées du sang de chacune de ses victimes, scintillant dans la nuit. Les personnes qui croisent ce regard pour la première fois se perdent en leur contemplation. Malgré le sérieux qu’il essaye de transmettre, aux files du temps, après avoir vécu quelque temps sur terre, il lui arrive parfois de s’adosser à des coutumes peu convenables en compagnie de jeunes femmes belles et séduisantes. Outre ce passage libertin de sa vie, ses rapports entretenus avec la gente féminine en général sont, plutôt et surtout, avantagés par un corps forgé de muscles adéquatement liés à sa taille moyenne, dont ses biceps et pectoraux surdéveloppés qui font de nombreuses admirations. Un corps faiblement recouvert de couches pileuses désigne parfaitement la vingtaine d’années d’apparence physique. Un fin duvet quasi présent sur les deux facettes de ce visage juvénile. Je vous rassure, il n’est point rempli d’idées perverses à la simple pensée de s’approcher d’une femme. Charmeur , mais point poussé à l’arrogance, il lui ait permis d’être festif et détendu. Sa fine chevelure miroitante et argentée de nature s’exprime par deux belles mèches s’écoulant le long des deux côtés de son visage, s’arrêtant net au niveau de la nuque.




Outre sa qualité d’impérialiste, vient s’ajouter à sa liste un esprit stratège. Il ne laisse souvent rien au hasard et sa vie est simple et ordonnée. D’un calme et d’un réfléchi tout aussi ardus durant un combat, que devant une tasse de thé. D’un regard perçant, voire même ténébreux, il passe sans doute pour une personne au caractère sadique ou asocial. Et cela peux se comprendre, car durant ses missives, il arbore et extériorise que très rarement sa gaieté. Après son séjour sur terre, ce qui l’a complètement changé sur son asociabilité, il lui arrive parfois, plus souvent, de prendre part aux soirées des shinigamis de sa division, et en compagnie de femmes, créant ainsi un lien très fort avec eux. Ses lèvres charnues sont en harmonies parfaites avec la coloration de sa peau, quasi châtaigne poussant vers le marron. Une combativité hors du commun s’attache à sa personnalité. Ne renonçant jamais devant un obstacle, il peut vous affirmer de sa détermination dans chacun de ses gestes quotidiens, dans ses quêtes, ses entrainements et ses combats. Il appréhende la vie de manière paisible, d’une démarche souple et légère… Encore un héritage de son exile dans le monde des humains.




Quelles sont ses aptitudes au combat ? Comme tout shinigami membre des services secrets, son art du combat est essentiellement basé sur la maitrise de son corps et des armes. Son courage et sa volonté, au combat comme dans la vie, tel un éclair, lui permet de parcourir toutes les distances physiques et spirituelles jonchées d’obstacles. Chaque combat mené, chaque expérience vécue, ne l’ayant point tué, le rend plus fort et résistant devant les nouvelles étapes de la vie. Son ouï, pièce maitresse de sa capacité à prévoir, outre son instinctivité, les mouvements perturbateurs et suspects sont dits surdéveloppés. Une vitesse foudroyante, si puis-je dire, vient s’ajouter à ce style simple. Manipulant et harmonisant équitablement sa maitrise du Zanjutsu, du Kenjutsu, du Hakuda. Cependant, une stratégie combative commune à tous les membres de l’Onmitsukido fait également partie de ses aptitudes. Stratège et calculateur, les services secrets ont un style de combat destiné à déstabiliser l’adversaire, notamment à l’aide de contre-attaque les prenant au dépourvu. En usant de sa faculté d’analyse, Oni fait une rapide analyse du fonctionnement des techniques, du style de ses adversaires, se servant de ces informations pour s’adapter le mieux à son opposant.




Certes, c’est un homme exceptionnel, mais comme tout homme, il a des défauts. Cependant, j’arbore cette question avec beaucoup d’humour, car vous dresser sa liste de qualités, a été à vrai dire, d’une simplicité déconcertante. Toutefois, énumérer ses défauts sera pour moi une autre paire de manches. Donc par où puis-je commencer ? Son plus gros défaut vis-à-vis du Seireitei et du commandant en chef doit être son libre arbitre. Qu’importe les ordres qu’on lui donnera, si ces derniers sont en désaccord avec ses convictions, vous pouvez être sure qu’il fera tout son possible pour manifester son mécontentement… Il est comme qui dirait un sang chaud, il aime l’affrontement comme si cela était un jeu pour lui. Il prend plaisir à humilier verbalement ou physiquement ses adversaires, surtout si cela s’accompagne d’une mauvaise humeur. Quitte à le rabaisser. D’une curiosité qui fait défaut, se rapprochant de celle du capitaine de la 12e division, Mayuri Kurostushi. Mais pas aussi extravagant, je vous le rassure.




Y-a-t-il d’autres informations à nous fournir sur ce Vizard ? À vrai dire, pour tout vous avouer, il y a au plus profond de son être, une par d’ombre que je n’ai pas le loisir de vous faire partager. Ce phénomène de sa vie l’a obligé, à combattre contre soi-même durant une longue période. Ce phénomène plongeant son esprit dans un espace sombre, éclairé par de simples flambeaux rougeoyant, possédant pour unique distraction un écran vers le monde extérieur. Ce phénomène, prenante possession de son corps. Ces ténèbres qui l’envahissent lors de combats acharnés, ou tout simplement à l’approche d’un affrontement. Ces ténèbres faisant abstraction de ses idéaux, de ses caractéristiques psychiques en les substituant de parangons néfastes et obscurs. Ce dédoublement de personnalité allant à l’en contre du code de l’honneur et de loyauté, inculpée par le code des Vizard. Cette séparation spirituelle ironise, l’idéologie à laquelle il donne tant d’importance. Ironise sa quête d’un monde sans haine et, l’ironise en particulier. Ce Méphistophélès inconnu lui apparait tel une réplique de son être, d’un épiderme blanchâtre et blanchâtre se calquant sur celles des morts, d’une chevelure claire, voir même grisant et d’une voix diaboliquement sèche.




Le plus impressionnant est la capacité de ces deux êtres spirituels pourtant si diffèrent, à pouvoir communiquer à l’intérieur d’un même être. Comment cela est-il possible, vous me direz-je ? Cela est réservé qu’à l’esprit de mon zenpakuto ? Sincèrement, je n’ai guère la réponse à cette interrogation. Certains disent que lorsque ce caractère sombre émerge, une lueur démoniaque s’installe dans les pupilles du jeune homme. Des traits sadiques et masochistes se calquent sur son corps possédé par ce mal anonyme. Dans cet état d’esprit, il ne contrôle ni ses paroles ni ses gestes. Seules ses pensées, qui doivent, je le rappelle, cohabitées avec celles de cet apatride, sont gardées intacte. Tel un film cinématographique, il doit admirer et subir, ce que cet étranger fait pâtir à son corps. Cette soudaine activité cérébrale est caractérisée par l’apparition de quelconques qualités, mais d’innombrables défauts. Et quelles sont les caractéristiques psychiques qui font leur apparition ? Une liste de défauts plus imposante que celles des qualités, me pousse à vous les cités en premier lieu. Extravagant dans ces paroles et sa démarche diablotin. Avare de combat, de sensations fortes et, de liquoreux sanglant. La vue du sang n’arrête guère ce dernier. Au contraire, ce liquide visqueux parcourant leurs veines, l’insiste à ne point lâcher sa cible. Une capacité hors du commun à jurer son adversaire, le traitant de tous les mots possibles. Autant le vocabulaire d’Oni reste respectable et soutenu, le sien est tout naturellement familier et vulgaire. Il n’arbore aucune retenue dans ses gestes et ses mouvements visés principalement à tuer, voir même trucider son opposant. Déchainant sa rage et sa haine, sur tout être vivant, se trouvant dans son champ de vision, alliées comme ennemies. Caractère qui pose un véritablement problème social entre les camarades du Takashi.




Ne respectant aucun code, aucune règle, ne vouant aucune loyauté, cet être dangereux s’étant emparé de son corps, est une vraie honte. Masochiste dans l’âme, aucune précaution pour le corps qu’il emprunte, ce dernier peut le plonger dans un coma irréversible, tant de blessures il aurait pu lui infliger. Le seul point positif dans cette malheureuse description est qu’il peut apporter la victoire dans nos camps et causer sans doute la mort dans l’autre. Sans pitié, explosant de rage et de haine, voilà le mal qui le ronge depuis de longs millésimes. Aux files du temps, grâce à l’aide d’un homme de sciences que tout le monde connais, il apprit finalement que cela était dû à la présence d’un hollow dans son âme, cherchant à le desservir. Maintenant et au fur et à mesure cette apatride reste et restera fortement sur le contrôle d’Oni, il leur arrive même de collaborer dans le moment le plus difficile. Voilà en quoi se résume la personnalité du jeune homme nommé Oni Takashi.





Histoire :




Introduction : Un génie d’orphelin
Je n’est jamais su comment débuté une histoire. Une histoire que je n’ai jamais su réellement comment elle avait commencée. Je me nomme Takashi Oni. Orphelin dès la naissance, j’ai été dès mon plus jeune âge confronté à la dure réalité de la vie. Je suis née il y 276 ans de cela en 1741, datation humaine, dans un district du Rukongai sujet à de nombreux vandalismes. Le 78e district était le repaire de nombreux orphelins, comme moi-même, et l’un des plus perturbateurs. Ma mère est décédée lors de mon accouchement et mon père est quelque part dans la nature, je ne sais où, mort qui sait. Je fus élevé sous la tutelle d’une vieille dame. La sage femme qui me mit au monde. Je vécus mes premières années de vie dans une chaleureuse hutte. Mais à la mort de la vieille, je fus de nouveau relâché dans cet univers qui m’était encore inconnu et sans espoir de survies. Pour survivre, je dus voler chaque morceau de pain, de viande, tant j’avais fin. Les années passèrent et finalement je m’habituai à ce mode de vie. Je n’aurais jamais pensé faire autre chose de mon existence. Je m’étais mis à chasser le gibier pour compenser ma demande d’énergie. À vrai dire, j’étais vraiment doué dans tout ce qui touchait à l’art de la discrétion, du camouflage et de l’assassinat. Je n’aurais guère pu imaginer que ces qualités étaient recherchées quelque part dans ce monde. Un jour, lors d’une de mes parties de chasse, je reçus une visite un peu improbable, mais surtout très étrange qui allait changer ma vie.




Deux hommes masqués vêtus de noir me proposèrent de rejoindre les services secrets du Seireitei. Le Seireitei ? Répétais-je de nombreuses fois dans ma tête ? J’en avais souvent entendu parler de la bouche des villageois. Un lieu où les shinigamis, détenant une force spirituelle étonnante, les protecteurs des deux mondes résidaient. Devenir un shinigami ? Faire enfin quelques que chose de ma vie ? Avais-je les capacités pour ? Ma réponse ne se fit guère attendre. Je dis oui sans hésiter. On m’inculqua de nombreuses valeurs et étiquettes. On m’imposa de nombreuses heures d’entrainement... Après une longue formation douloureuse, je fus enfin envoyé sur le terrain pour la première fois, allant chasser non pas le gibier, mais le hollow. Au fur et à mesure que le temps passait, je montais les échelons et gagnais en puissance. J’étais l’un des plus doués de ma génération, selon les dires. Finalement, sous le commandement de Yoruichi Shihōin, j’intégrai le cinquième détachement chargé du contre-espionnage et des assassinats. Depuis plusieurs années déjà avant ma nomination à ce poste, j’avais déjà atteint le premier stade de libération et était sur la voie du second niveau. Les simples soldats n’avaient point le droit de libérer leur zanpakuto sauf en cas de vie ou de mort. Notre art reposant sur la discrétion et la rapidité, nous utilisons davantage notre corps. En tant que chef d’un détachement nous jouissons d’une liberté plus large concernant la possibilité de libérer nos katana. Enfin bref, je ne vais pas trop m’attarder sur ces détails. Je vais plutôt vous narrer les étapes et expériences de ma vie qui m’ont forgés et hissés à ce que vous voyer de moi à l’heure actuelle.

chapitre 1 : Back to Dark
Il y a de cela 110 ans, suite à d’étranges phénomènes survenus depuis peu à la Soul Society, je fus chargé d’enquêter, moi et quelques membres de mon équipe, sur ces étranges disparitions d’âmes. C’était vraiment très inhabituel et inexplicable. Chaque pas que je faisais piétinait inlassablement de nouveaux vêtements sans corps, sans âmes. Soudainement, mes camarades et moi fûmes victimes d’une espèce d’asphyxie. Cela pourrait-il venir d’une pollution de l‘air ? Sans plus réfléchir, d’un shunpo, je disparus loin de la zone de danger. Je fus le seul rescaper de mon groupe. Mes hommes ont connus le même sort que ses malheureux villageois. Penser que j’ai échappait à une mort atroce et pitoyable faite tout de même réfléchir. Mais je devais garder mon sang-froid et retourner faire mon rapport à mon commandant. Ce que je fis. Nous n’étions pas les seuls à enquêter sur ces étrangetés. Toute la Soul Society était en alerte. Suite à ces enquêtes, quelques équipes composées de capitaines du Gotei 13 furent envoyées prêcher le vrai du faux. Personne n’aurait pu prédire ce qui allait se produire. Trois capitaines et leurs vice-capitaines se sont dépêchés sur le terrain. Malheureusement, ils furent victimes d’un malheureux Méphistophélès. Très étrangement après leur contamination, les phénomènes se dissipèrent.




Cependant, trouvant un coupable, la Soul Society posa un mandat d’arrêt à l’encontre d’Urahara Kisuke, ancien chef du troisième escadron et actuel capitaine de la 12e division, pour avoir tenté des expériences douteuses sur les trois capitaines et leurs vice-capitaines. Traités de monstres, ces cobayes furent exilés dans le monde des humains. Lorsque fut venu le moment de l’arrestation de ce Urahara, à l’aide de Yoruichi Shihoin, réussissent à s’échapper et à se cacher dans le monde des humains. Plusieurs de nos camarades furent envoyés à leur poursuite, mais sans succès. En même temps ce Urahara était un ancien membre des forces spéciales et il était accompagné de notre commandant. À cette époque, je trouvais cela très étrange qu’un capitaine avec tous les honneurs puisse réaliser de telles monstruosités. Et encore plus étrange ! La cerise sur le gâteau était la trahison de notre propre commandant en chef. Pourquoi tant de bonté envers un homme traité de tous les noms ? Je doutais de la version officielle de la situation, mais à cette époque, je n’avais pas mon mot à dire. Le Seireitei était vraiment affaibli après la disparition de plusieurs de leurs capitaines. De multiples promotions furent littéralement données. En l’absence de Yoruichi notre service fut repris par son second, Soi Fon.




Après quelques années, les hostilités étaient toujours ouvertes, mais j’y reviendrais plus tard. Je m’étais toujours demandé d’où je venais, qui étaient vraiment mes parents, etc. Toutes les questions existentielles qu’un pauvre orphelin, riche en talent, mais pauvre en cœur, pouvait se demander. J’avais pour seul nom, celui de ma mère, pour débuter mes recherches. Après de nombreuses années de paperasse, je découvris enfin ce que je cherchais… des réponses et une adresse. J’appris que ma mère, Takashi Sakura, avait été une talentueuse shinigamie au service de l’une des 13 divisions du Gotei 13. Elle avait une petite cabane n’ont loin du Seireitei où elle se recueillait. Une cabane très typique où je découvris des réponses en abondances, en particulier concernant mon père. Il faisait partie d’une très grande famille de noble. L’une des plus connues de la Soul Society. La famille Kuchiki. De la même division que ma mère, la 6e, il était 3e siège, un grade au-dessus d’elle. Parmi une quantité incroyable de lettres d’amour adressé à ma mère, où il déclarait sa flamme, une colère surgie en moi. S’il l’aimait tant, pourquoi n’est il pas resté avec elle ! Survient alors un passage qui décrivait l’une de lors mission. Cela disait :




« … Cela faisait plusieurs jours que l’on courait après ce hollow, nous ne savions rien de ces capacités, nous l’avions mainte et mainte fois blessé, mais sans capitulation de sa part. Il se relevait toujours, tel un Phoenix, à chacun de nos coups. Il avait réussi à nous piéger. Ce hollow avait réussi à s’emparer du corps de ma Sakura bien aimé. Nous tentâmes tout ce qui fut en notre pouvoir pour le faire sortir de son corps. Cette possession faisait atrocement souffrir son hôte, telle une maladie s’aggravant d’heure en heure. Son état était critique, plus personne n’avait l’espoir qu’elle puisse s’en tirer. Elle était là, allongée, et moi à son chevet, les larmes aux yeux. On sentait bien qu’elle essayait de se battre contre cette entité maléfique. Mais cette dernière se jouait de nous et s’était entichée de l’âme de Sakura. Soudain, une étrange pression spirituelle, étrangement similaire à celle de ma femme, mais qui marquait quelque différence, se dégagea tel un fleuve en colère. Nous ne savions guère ce qui se passait, mais cela avait le don d’énerver le hollow enfoui en elle. Quelque minute plus tard, sortant de sa bouche une fumée noirâtre apparut. On pouvait apercevoir le hollow sortir de rage. Sakura semblait toujours en vie, affaiblie, mais en vie. Je ne savais point ce qui s’était passé, mais cela lui avait sauvé la vie, à elle et à notre bébé. Finalement, nous réussîmes à nous débarrasser de cet avorton, sans trop de difficultés étant grandement affaiblies par sa sortie de force. L’important c’est que Sakura et mon bébé furent sains et saufs… »

En fouillant un peu mieux, je découvris une deuxième lettre beaucoup moins émotionnelle.

«Ma chère Sakura, je ne pourrais pas te rejoindre ce soir comme convenu. Aujourd’hui, j’ai été convoqué par le conseil de ma famille et ces derniers m’ont ordonné de stopper toute relation avec toi, en me menaçant de te bannir du Seireitei, toi et notre bébé. Je ne peux point t’en dire plus, sache juste que je t’aime et que je t’aimerais toute ma vie. J’aurais une dernière faveur à te demander. Si tu n’as guère choisi de nom pour notre fils je suggère de l’appeler notre enfin Takashi Oni, comme cela je pourrais facilement le retrouver, s’il décide de devenir un grand et magnifique shinigami comme sa mère. Au moins il aura ton nom, le plus beau cadeau que tu puisses lui offrir croit moi…. Je t’aime »




Passé la lecture de toutes ses lettres, prenant un long moment pour assimiler tout cela, je sortis de cet endroit plus perdu qu’en y rentrant. Marchant tel un errant sur cette route rocheuse, j’étais si perdu dans mes pensées que j’en avais même oublié que j’avais un travail. Et mon poste de chef de la cinquième escadrille ne se fit pas attendre pour me ramener à la réalité. On venait de m’assigner à une mission. Urahara et ses autres sbires avaient été localisés. On me dépêcha sur Terre en quatrième vitesse. Ce n’était pas la première fois que je voyais le monde des humains, mais à chaque fois que j’y mettais le pied, le paysage avait encore changé. Après quelque jour d’enquête, je pus enfin repérer ma cible. Mon objectif... L’assassiner. Cela allait être difficile, car il était tout de même du niveau de capitaine. Le moment de l’affrontement arriva, après de farouches échanges, tout seul face à cette bête de shinigami, mais coéquipier étant déjà à terre, il réussit à m’assommer. Quelque chose d’étrange se produisit. Je sentis mon corps se désarticuler et commencer à bouger tout seul. Une voie diabolique sortait de ma bouche. Que m’arrivait-il ? Qu’était-il en train de me faire ! Je me retrouvais dans mon monde intérieur à affronter un hollow ! C’était quoi cette mascarade ! Ce dernier me répétait à tout bout de champ que si je perdais il allait prendre le dessus sur moi, j’allais finir par me transformer en hollow. Il ne cessait de me répéter qu’il mon âme. Mon âme en révolte.




Après de bonnes heures, je me réveillai dans une salle étrange entourée de tous les capitaines exilés y compris Urahara, et un masque d’os sur le visage. Ce dernier se brisa, immédiatement, lorsque j’essayai, instinctivement, de m’éloigner d’eux, d’un shunpo. Ce qui m’affaiblissait étonnamment. Quelque chose avait changé en moi, je ne savais pas quoi encore, mais je sentais que j’allais bientôt le découvrir. En entendant la version de tous les capitaines et de Urahara sur ce qui s’était réellement passé, tout semblait devenir clair à présent. M’étant retrouvé dans le secteur d’expérience d’Aizen, j’avais surement contracté la même Hollowification que les autres capitaines. Mais ce que Urahara ne pouvait pas m’expliquer, pour l’instant, était la raison pour laquelle cela avait pris autant de temps pour se manifester. Me répétant que j’étais devenu un des leurs et que je ne pouvais plus retourner à la Soul Society sans être traqué comme ils l’étaient, il me proposa de les rejoindre. Mais après une longue réflexion, je refusai et pris les devants en quittant le Japon en direction des États-Unis.

………. :::::::::: 15 ANS PLUS TARD ::::::::::……….

chapitre 2 : Back to light
L’an 2015 ouvrait ses portes et un nouveau chemin me faisait face. Durant mon exile, j’ai voyagé à travers le monde entier, visité de nouvelles cultures, et passé 15 ans à m’entrainer continuellement dans des espaces différents. Grâce au Gigai qu’Urahara me donna, je pus vivre ma vie tranquillement. Entre temps, j’avais eu les réponses auxquelles je me posais. Je me suis fait une raison. J’étais devenue un vizard. Depuis l’attaque à l’encontre de ma mère durant le moment où je vivais dans son cocon placentaire, mon âme s’était mélangée à celle du hollow, et avait en quelques sortes fusionnées. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas succombé à l’expérience d’Aizen, comme mes autres camarades. Aux files des années j’avais appris à mes dépens à maitriser cette part d’hollow qui était en moi. Je continuais de faire en quelque sorte mon travail. J’assassinais des gens pour le compte de plus riche et j’exterminais les hollows par la même occasion. J’avais atteint le niveau du Bankai à la fin de mes 15 années d’entrainement. J’étais en route pour le Japon. Je retournais enfin au pays après une longue absence. Je me trouvais à ce moment même, dans un avion du « Japon Airline international », me dirigeant vers l’aéroport de Karakura. Volant, amorçant la procédure d’atterrissage, on se rapprochait lentement de la piste. Soudain, une espèce de météore passa et frôla l’engin faisant trembler les fuselages. Cette espèce de monolithe passa en face de mon hublot. Il était rouge et ressemblait à première vue à un cristal très étrange. « Eh ben ! pour un retour au pays, cela risque d’être mouvementé », me disais-je en soupirant. Cela ne m’inspirait rien de bon.




Quand je disais rien de bon, j’étais loin d’imaginer ce que j’allais voir. Ce cristal, à la lueur rougeâtre, semblait aspirer toutes les âmes faibles aux alentours pour s’en nourrir. Les mois défilèrent et toujours le même scénario. Finalement, la Soul Society, envoyant des soldats détruire ce monolithe, avait en quelque sorte ramené un équilibre. Je continuais d’attaquer les hollows qui franchissaient la frontière entre le Hueco Mundo et le monde des humains, mais il m’arrivait de tomber sur d’étrange adversaire qui selon leur dire faisait partie d’une certaine organisation de l’ombre. Sentant à plein nez les ennuies, je décidai de fermer les yeux. Mais les rencontres et les batailles avec ces nouveaux ravisseurs se faisaient de plus en plus. Il fallait que je prenne une décision et vite. Allais-je rester sans rien faire ? Cela était une question de moral. Les évènements qui suivirent allaient vite fait de me ramener à la réalité. Ces ennemies inconnues continuaient de faire parler d’eux. Ils avaient carrément enlevé Urahara Kisuke et organisé une bataille interraciale. Mais que ce passait-il ?! La fin d’année approchait et je ne savais point quoi faire.




Une année passa. L’an 2016 s’annonçait très sanglant et étrange. Je décidai finalement de retourner à la Soul Society. Laissant agir les troupes du Seireitei, trop occupées pour remarquer ma venue, je m’entrainais, jour après jour, dans le Rukongai, marchant pas à pas vers le Seireitei. De nouveaux évènements parvinrent vers la fin de l’année 2016. Un espoir était né du côté de la résistance. Ils avaient réussi à se défaire de deux des troupes les plus coriaces de l’ennemie. Mais restait beaucoup à faire, car ces derniers avaient rempli leur objectif. Aspirant autant d’âmes que possible pour leur plan futur. Voilà ! La porte du Seireitei était enfin devant moi. Bien sûr, une garde m’attendait de pied ferme. Ce fut compliquer de leur demander un entretien avec leur capitaine commandant, mais ils m’accordèrent cette entrevue. Pensant toujours que ce dernier était le grand et valeureux Capitaine Yamamoto, cette idée ne m’enchantait pas trop, mais c’était la seule façon de rejoindre les rangs du Gotei 13. Arrivée en face de ce qui était le nouveau commandant en chef des armées du Seireitei, je fus très surpris de voir que ce n’était autre que Shinsui. Après quelques formalités qui prirent quelque mois, je pris la tête de la 6e division. Il devait admettre qu’il avait besoin de toute la force militaire possible. Un capitaine en plus ne ferait pas de mal. L’année 2017 ouvrait ses portes sur un nouvel espoir. Je ne voulais pas l’admettre, mais cela faisait du bien de retourner à la maison…

………. :::::::::: COMING SOON::::::::::……….




Description du Zanpakuto :




Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 03zanpakutoformescelle
Sous sa forme scellée, Ryu Raijin arbore le visage d’un katana tout ce qu’il y a de plus normal. Le Tsuka rouge de Ryu Raijin tressé d’un tissu cotonneux blanc immaculé, est couronné d’un tsuba ayant la forme d’un tourbillon et s’emboitent parfaitement dans un fourreau, de couleur noire, spécialement garnit pour son édifice. Son toucher est écailleux. Sous cette apparence, Ryu Raijin est plutôt légère ce qui permet à Oni un maniement avec dextérité. Mais ce dernier ne l’utilise quasi jamais en combat, préférant se servir de son corps comme premier front. Il ne le dégaine qu’en extrême nécessité.

Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 02zanpakutoesprit
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Formee10
L’esprit habitant ce trancheur d’âmes porte le singulier nom de Ryu Raijin, ce qui se traduit littéralement par «Dragon dieu de la foudre». Il incarne un dragon bleu recouvert d’étincelle. Assez grand et plutôt musclé, il incarne une sagesse divine. Son regard, au contraire, est ténébreux. Le visage bien encadré et la peau claire arborant les cicatrices d’un dragon parti en guerre. Ses yeux sont d’une magnifique couleur jade. Chaque battement d’ailes dégage une décharge électrique. Il vit dans un mode d’intempérie, d’orage, de foudre et j’en passe. Derrière cette apparence se cache une âme obscure, imprévisible et sadique. Ce Zanpakutô reste mystérieux même pour Oni. Il est également connu pour être l’esprit de zenpakuto le plus puissant dans sa catégorie élémentaire qui est la foudre, au même titre que Ryujin Jacka ou Hyorinmaru.


En bankai, l’apparence spirituelle de Heisei Ryu Raijin est celle d’une jeune femme dotée d’une courte chevelure dorée. Elle porte un kimono sans manche rouge laissant entrevoir sa poitrine et un pantalon cachant ses parties et laissant à l’aire libre la beauté de ses jambes. Un peu apercevoir un cercle constituer de trois tomoes symbolisant son pouvoir. Ah ! Et autre chose ayant changé dans son monde intérieur. Le mauvais temps a disparu. Il fait une clarté divine. Seuls quelques petits éclairs se produisent au pied de la jeune femme lorsqu’elle se déplace.

Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 04zanpakutoshika

Pour tromper l’ennemie, Oni a eu recourt à un petit stratagème. Ce dernier n’aimant guère révéler toute ces aptitudes et ses capacités a eu l’idée de créer une fausse phrase de libération, libérant qu’une fraction du pouvoir de son zenpakuto. En chiffre cela donnerait 30% de puissance libérée. Juste ce qu’il faut pour battre l’ennemie selon lui. Pour cela, il doit prononcer la phrase suivante : Éclaire, Ryu Denkou! Sous cette forme le katana d’Oni dégage des décharges électriques et des étincelles, mais il ne laisse guère son adversaire voir que son zanpakuto est de type foudre, il préfère donner l’illusion qu’il est de type feu. Le katana ne change point d’apparence. Mais en alliant cette capacité à son génie scientifique, grâce à quelque modification de sa part, il lui est possible d’embraser sa lame et ainsi bruler ses adversaires avec des coups d’épée à haute température. Comme cela est possible ? C’est simple. C’est physique. Oni a induit l’intérieur de son fourreau d’une substance hautement inflammable plus puissante que l’essence ou autre. Allié à un gaz inflammable, qu’il relâche en éclatant une capsule à l’extrémité de son fourreau, grâce à un mécanise et un bouton, situé à l’autre bout de ce dernier, proche de la poignée, et d’une étincelle. Par contre, il lui est possible de ne stocker que 5 autres pilules de gaz, lui laissant une marche de 4 technique en comptant celle qu’il déploie au début de sa manœuvre. En alliant ses connaissances en physique-chimie et le pouvoir que lui confère cette fausse libération (à l’image de Yumichika), il sera possible de faire bien d’autres choses tout en restant logique, sur la durée ses limites, ses contraintes et ses faiblesses (l’eau, forte bourrasque de vent, etc..).




Il est très rare qu’Oni ose libérer complètement son zanpakuto. Si cela arrive, Oni rengaine sa lame dans son fourreau et prononce alors la phrase incantatoire : Foudroie-tout, Ryu Raijin. Sous cette forme, Ryu Raijin à la particularité d’accéder à la totalité de sa puissance, celui du shikai. Des éclairs en furies font alors leur apparition, se dégageant de la lame au fur et à mesure qu’elle sort du fourreau. Quelques secondes plus tard, dégainant à nouveau son sabre, dans un mouvement semi-circulaire sur les côtés. Sous sa forme de libération première, Ryu Raijin change complètement, il enfile le visage d’une épée de taille médium. Dentelés de part et d’autre de la lame, son extrémité laisse paraître une espèce de cercle tranchant avec en son centre une gerbe jaune foudroyante, d’où parte les éclaires dégager par la nouvelle libération. La capacité électrique de Ryu Raijin est à son maximal. Une exposition trop soutenue à ses décharges foudroyantes peut vous réduire en cendre. Dans le meilleur des cas, vous électrocuter. À courte durée cela ne peut provoquer que de simples brulures. Simple, mais douloureuses. Il peut également allier ses compétences scientifiques à cette nouvelle puissance.

Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 72398304zanpakutosbankai

En Bankai, Ryu Raijin accède à son dernier niveau de puissance. Pour ce faire, Oni pointe son katana vers son adversaire et prononce : Règne dans les Cieux comme sur la Terre. À ce moment précis, la lame commence à se désintégrer en y dégageant de nombreuses étincelles virevoltant dans tous les sens. En regardant bien on aurait dit que les éclairs dégagés par cette libération sont en train d’engloutir la lame jusqu'à tant qu’il n’en reste plus rien. Lorsqu’elle a disparu, une seconde de silence plus tard, une énorme boule d’électricité englobe Oni et le masque complètement. Un faisceau lumineux partant de cette dernière atteint le ciel et rejoint la Terre. Le ciel entier s’assombrit. Ce phénomène est dû à la quantité de charges électrostatiques dans le ciel. Des éclairs commencent à apparaître et quelques orages rugissent. Lorsque cela prends fin, la boule d’énergie et le faisceau s’atténuent et disparaissent. Son apparence n’a pas changé. Seul détail choquant, remarquable, c’est que son katana est manquant. Il est à main nue à première vue. Son corps dégage des éclaires telle une aura enveloppant son corps, qui semble provenir et appartenir directement à l’essence même du vizard. En bankai, son zanpakuto est absent, mais pas inexistant. À tout moment, il peut le faire apparaître dans une coulée foudroyante. Son katana est identique à sa forme scellée à l’exception d’une aura bleue foudroyante entourant la lame. À ce stade de puissance, Oni devient la foudre en elle même, et son corps conserve de toute la foudre d’un dieu elle-même. C’est-à-dire qu’il peut la manipuler, la modeler à sa guise pour lui faire n’importe qu’elle forme, contrôler son voltage et ainsi que se déplacer à la vitesse de la foudre. Sa foudre est tellement puissante qu’elle peut réduire en cendre ou en feu tout ce qu’elle touche. Il peut délivrer ses décharges à l’aide de son corps. Un coup peu avoir la puissance voltaïque de 10 Teta volt par exemple. Il est vraiment à la hauteur des espérances du Zanpakuto de foudre le plus puissant de la Soul Society.










_________________
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Thumb-10


Dernière édition par Takashi Oni le Jeu 26 Déc - 0:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1857-fttakashi-oni-un-eclaire-d-esp
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Viz-vic
Takashi Oni
Rang : Vice-Capitaine de la 6e division

Messages : 90
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeLun 23 Déc - 23:45

Voilà ! J'ai fini ma présentation. Bonne lecture ^^

PS Il se peut que vous puissiez trouver ma description physique sur quelque forum de One Piece, Naruto ou Bleach. (je ne saurais vous dire lesquelles exactement étant donné que cela fait plus de 8 mois que j'ai arrêté de Rps, et que je ne sais pas si les forums ont supprimé les anciennes présentations ou si carrément les forums existent toujours, mais ils sont tous de moi je vous rassure) .

_________________
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Thumb-10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1857-fttakashi-oni-un-eclaire-d-esp
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeMar 24 Déc - 7:37

Bonsoir et bienvenue sur BBS.

Chez nous, les pseudos ayant une consonnance japonaise sont à mettre dans le sens correspondant, donc le nom de famille en premier. Je vais donc te demander d'inverser le tien ainsi que de retirer le D. qui y figure puisque si ce n'est qu'un surnom ça n'y a pas sa place (si on n'utilisait QUE ça au détriment de son vrai nom, ce serait une autre histoire, mais dans le cas présent mieux vaut procéder de la sorte). Tu peux faire tout cela toi-même dans ton profil.

Comme tu as pu le lire pendant la lecture du règlement, nous interdisons l'usage de polices différentes de celles de base proposées par Forumactif dans les posts et même là encore ce n'est permis qu'au niveau des dialogues. C'est également valable pour les présentations et je vais donc te demander de bien vouloir retirer la tienne.

Merci de ta compréhension !

_________________

Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Viz-vic
Takashi Oni
Rang : Vice-Capitaine de la 6e division

Messages : 90
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeMar 24 Déc - 8:19

Voilà ! J'ai apporté les modifications demandées

_________________
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Thumb-10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1857-fttakashi-oni-un-eclaire-d-esp
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeMer 25 Déc - 23:00

    Yo !

    Alors, quelques points sur lesquels on va discuter :

    1 -
    Citation :
    Pour tromper l’ennemie, Oni a eu recourt à un petit stratagème. Ce dernier n’aimant guère révéler toute ces aptitudes et ses capacités a eu l’idée de créer une fausse phrase de libération, libérant qu’une fraction du pouvoir de son zenpakuto. En chiffre cela donnerait 30% de puissance libérée. Juste ce qu’il faut pour battre l’ennemie selon lui. Pour cela, il doit prononcer la phrase suivante : Éclaire, Ryu Denkou! Sous cette forme le katana d’Oni dégage des décharges électriques et des étincelles, mais il ne laisse guère son adversaire voir que son zanpakuto est de type foudre, il préfère donner l’illusion qu’il est de type feu. Le katana ne change point d’apparence. Mais en alliant cette capacité à son génie scientifique, grâce à quelque modification de sa part, il lui est possible d’embraser sa lame et ainsi bruler ses adversaires avec des coups d’épée à haute température. Comme cela est possible ? C’est simple. C’est physique. Oni a induit l’intérieur de son fourreau d’une substance hautement inflammable plus puissante que l’essence ou autre. Allié à un gaz inflammable, qu’il relâche en éclatant une capsule à l’extrémité de son fourreau, grâce à un mécanise et un bouton, situé à l’autre bout de ce dernier, proche de la poignée, et d’une étincelle. Par contre, il lui est possible de ne stocker que 5 autres pilules de gaz, lui laissant une marche de 4 technique en comptant celle qu’il déploie au début de sa manœuvre. En alliant ses connaissances en physique-chimie et le pouvoir que lui confère cette fausse libération (à l’image de Yumichika), il sera possible de faire bien d’autres choses tout en restant logique, sur la durée ses limites, ses contraintes et ses faiblesses (l’eau, forte bourrasque de vent, etc..).

    Tout dépendra des points de compétences que tu vas investir dans la branche "science". Ce n'est en aucun cas un pouvoir ou une capacité "naturelle" que tu as, on s'entend bien. ^^

    2 -
    Citation :
    Quelques minutes après le terrain commencent à changer. Le champ de bataille devient une aire chargée en électricité et en éclaire qui laisse entendre leurs crépitements. Un cercle voltaïque encercle les deux adversaires, assez grand pour pouvoir se battre librement.

    Pour un shikai, c'est trop et c'est juste pas possible à ce stade. A enlever, donc. ^^'

    Up, une fois que tu procèdes aux modifications. ^^

_________________
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 131016041910508872
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Viz-vic
Takashi Oni
Rang : Vice-Capitaine de la 6e division

Messages : 90
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeJeu 26 Déc - 0:49

Upp voilà ^^ c'est fait

_________________
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Thumb-10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1857-fttakashi-oni-un-eclaire-d-esp
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Shi-cap
Chikusa Heiji
Rang : Nana Bantai Taisho

Messages : 557
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitimeJeu 26 Déc - 14:22

    Okay, tout est en ordre.

    Tu es validé au niveau 2 en tant que vice-capitaine de la 6ème division. Tu bénéficies de 15 PC pour réaliser ta fiche technique.

    Tu n'auras malheureusement pas accès au bankai compte-tenu de ton niveau de validation, mais tu pourras certainement l'acquérir inrp une fois le niveau 3 atteint. ^^

    Bon jeu sur BBS ! (:

_________________
Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] 131016041910508872
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1639-chikusa-heiji#12702
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]   Takashi  Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Lueur d'espoir!
» Haiti le dernier espoir...
» PINUP X CANICHE FEMELLE 10 ANS LA PATTE DE L'ESPOIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Archives :: Archives-