AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Mer 25 Déc - 15:02

    Capitaine, vous êtes sûr de vous sur ce coup la ? Il est pas trop tard pour changer d’avis vous savez... Ces deux là c’est pas des enfants de coeur !
    Y a qu’une seule façon de le savoir Akiji, et c’est d’y aller ! Alors arrête de palabrer et envoie moi ces «invitations». Et tu te débrouille pour leur donner en personne, pas besoin que tout le Seireitei soit au courant !

Les gens de nos Divisions n’avaient pas besoin d’être mis au courant d’une telle rencontre, Je ne désirais clairement pas organiser un show, pas aujourd’hui. Non ce qui était prévu était bien pire que ça. Un combat entre quatre Capitaines, un fait si rare qu’il serait possible de déplacer les foules. Trop de monde payerait pour pouvoir voir un tel spectacle, mais je ne crois pas qu’aucun d’entre nous soit désireux qu’une telle chose se produise...

Les personnes concernées par ces invitations étaient trois autres Capitaines, trois puissants Capitaines. Un 2 Vs 2 qui allait probablement laisser un paquet de marque dans le décors, et sur nos corps. Nous avions eu l’idée d’organiser ce combat avec Akihiko, depuis que nous avions enfin finaliser notre technique combiné nous avions le désire de la tester. Nous l’avions bien entendu fait de long en large au-delà du Rukongaï, mais cela ne suffisait clairement plus, pas lorsque l’on connaissait les monstres qui se trouveraient en face de nous lorsque la guerre reprendrait. Nous devions faire mieux. Le choix des adversaires avaient été cornélien, affronterait-on deux Shinigami ou Capitaine qui n’avaient jamais travaillé ensemble pour voir si notre Duo était au point, ou prendrions nous le risque de nous lancer contre le Duo le plus réputé du Seireitei ? Nous en avions parlé pendant des heures, avant de finalement prendre la décision la plus folle, mais aussi celle qui était la plus excitante, affronter le Duo le plus puissant qui existe au Seireitei... Shinjirô et Noboru.

Un sourire sur mon visage, les deux pieds sur mon bureau je pensais à ce qui allait se passer lors de cet affrontement. Essayant d’estimer nos chances et possibilités. Je les avais déjà vu à l’oeuvre, contre Mayuri. Ils n’étaient clairement pas à prendre à la légère, bien au contraire. Ils étaient deux monstres pris séparément, mis ensemble ils devenaient sans conteste le Duo le plus efficace qui soit. Nous étions nous aussi puissant, c’était évident. Nous étions deux puissants Capitaines, légèrement au dessus de la moyenne je dirais. Notre combat contre Léon en avait été une preuve. Il restait quelques monstres au dessus de nos têtes, mais il y en avait encore largement dessous. Néanmoins notre Duo n’avait probablement pas encore atteint son apogée, il nous restait encore beaucoup de chemin à parcourir, aujourd’hui ne serait qu’une des nombreuses étapes sur la route vers le sommet...

_______________________________

Le jour J arriva plus rapidement que je ne l’aurais pensé. J’avais laissé une marge de deux semaines entre le moment de la demande et celui du combat. Qu’ils aient le temps de se décider, de se concerter et surtout de se préparer un trou dans leur Emploie du temps de Ministre. Ils étaient des Capitaines et malgré tout il n’était pas toujours simple de se libérer si facilement de ses engagements. Je m’étais occupé de tout le côté «paperasse» de l’événement. A savoir informer le Shôtaishô de notre demande. Celui-ci avait été plus difficile que prévu à convaincre, mais avait finalement compris la nécessité d’un tel affrontement. Avoir le Capitaine de la Douzième Division avec nous nous assurait que personne nous dérangerait pendant le combat. Il avait ordonné à son second de couper les détecteurs de Reiatsu dans la zone environnante à notre combat pour éviter qu’une équipe soit envoyé fouiller lorsque quatre des plus puissant Reiatsu de la Soul Society se mettraient à bouillonner en même temps.

Nous nous trouvions avec Akihiko sur place légèrement en avance. Après tout nous étions ceux qui avaient décidé de lancer ce combat, nous nous devions d’être sur place en premier. Nous avions parlé tout le chemin de ce combat, excité comme jamais. C’était après tout un défi de taille, car si nous réussissions à ne serait-ce que leur tenir tête nos espérances de la journée seraient comblées. J’étais compétiteur, évidemment. Néanmoins je ne rêvais pas encore, gagner face à de tels monstres ne serait pas une tâche facile, loin de là. Nous allions devoir sortir le grand jeu si l’on désirait réellement gagner.
    Bon et bien y a plus qu’à...

Deux Reiatsu monstrueux se firent sentir au loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Sam 28 Déc - 11:13

Les jours étaient passés vite depuis qu'ils avaient donnés leur accord pour participer à ce combat d'anthologie. Un duo acceptait enfin de s'opposer à celui qu'il formait avec Noboru et c'était suffisamment rare pour ne permettre aucune hésitation. Outre le fait de maintenir leur équipe aussi affûtée que possible, ce genre d'altercation poussait également les autres équipes vers le haut. Atteindre la technique et la puissance du leur étant un objectif pour beaucoup. Pas étonnant alors que le Commandant accepte qu'ils se rendent au-delà du Rukongai pour s'exercer.

Faut dire que les deux Capitaines qui s'opposeraient à eux n'étaient pas inconnus du colosse. Le cas de Kirito restait toutefois problématique pour lui. Il l'avait connu à l'époque où il était le Boxeur légendaire du Rukongai, lui sauvant même les miches d'un groupes de débiles. Il se souvenait encore parfaitement du visage de ce type, de son côté bagarreur. Ce type aurait pu facilement devenir un pote. Mais ils s'étaient perdus de vu par la suite. Il savait que ce mec était double. Une autre personnalité, nettement moins amusante, se trouvait en son être. Il le savait pour l'avoir vu. Et quelque chose lui disait que c'était précisément cette personnalité chiante qui se trouvait actuellement être le maître de ce corps. Sans quoi, l'autre serait déjà venu le voir, c'était une évidence.

Mettant de côté cette interrogation à laquelle il aurait rapidement une réponse, il tourna son visage vers son ami alors qu'ils arrivaient pratiquement sur place. Ils étaient excités de pouvoir affronter deux autres Capitaines, cela se voyait. Mais on constatait aussi dans leurs comportements la maturité qu'apportait l'expérience. Depuis des siècles, ils combattaient côte à côte. S'ils étaient les meilleurs, ce n'était pas seulement parce qu’ils étaient les plus forts individuellement. S'ils étaient les meilleurs, c'est seulement parce qu'ils se connaissaient par cœur. En combat, l'un était l'écho de l'autre.
    - Ça fait longtemps qu'on a pas eu des têtes brûlées face à nous. Mais j'te préviens : j'y vais pour les torpiller. L'espoir qu'ils ont de pouvoir nous égaler, j'vais le balayer. Faut qu'on leur donne envie de faire mieux, encore et toujours.

Le regard du colosse brillait d'une lueur étrange. Si ce combat était un entraînement pour lui, il restait aussi et surtout une manière de montrer à tous qu'il fallait aller de l'avant. Qu'importe les obstacles. Ils étaient deux enseignants. Car dans l'art de la guerre, le Vif Argent et le Colosse Argenté étaient deux véritables dieux. Déjà les silhouettes se dessinaient au loin. Sans attendre, comme pour prouver sa détermination, Shinjirô fit basculer Kaimetsu face à lui, l'attrapant par la poignée du centre. Posant alors la lame sur son épaule, l'air de rien, il éclata de rire. Il prenait tout ceci pour un jeu. Fou, il l'était sûrement. Mais il était le Capitaine qui était parvenu à repousser par deux fois Mayuri. Par deux fois il l'avait estropié. Qu'avait-il à craindre de deux Capitaines, aussi fort soient-ils ?

Il était simplement la personnification de la Guerre et du Combat. Et à ses côtés évoluait son double. Ils allaient donnés du fil à retordre à ce nouveau duo du Seireitei.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Ven 3 Jan - 15:42

Akihiko avait les pieds posés sur son bureau et était assis dans son fauteuil. Les mains croisées derrière la tête il fixait de ses deux yeux bleus le plafond d'un air songeur qui ne ressemblait pourtant pas trop à la personnalité brutale de notre jeune héros.
    Vous êtes des malades...

La voix d'Heathcliff, son Hollow intérieur, lui répétait la même chose depuis quelques jours. Akihiko sourit amusé à cette réflexion sachant ce qu'allait dire ensuite le démon.
    Vous êtes des malades et pourtant je peux pas m'empêcher de frissonner d'excitation !

    Chui pas le dernier pour me vanter, mais j'avoue que sur ce coup là on part pas gagnant.

Heathcliff se mit à rire tandis que le sourire de Kirito grandissait. Le combat contre Shinjirô et Noboru avait été accepté. Dans deux semaines il allait, avec Shu, affronter le plus puissant duo du Gotei 13 et il en trépignait d'impatience.
    Tu devrais mettre toutes les chances de ton côté, nan ?

    Tu sais bien que je contrôle pas ce foutu phénomène.

--~~--~~--~~--~~--~~--~~--
Pourtant deux semaines plus tard alors que Kirito marchait tranquillement et discutait avec Shu ces deux yeux étaient de couleurs distinctes. L'un brillait d'un éclat gris tandis que l'autre arborait une teinte bleue azurée. L'émergence de cette troisième personnalité, ou fusion des deux autres, était aléatoire et rarement prévisible. Pourtant en ce jour mémorable c'était presque naturellement qu'elle s'était imposée. Ainsi Akihiko avançait serein avec son ami à travers le Rukongaï. Arrivé au point de rendez-vous Kirito grava dans sa mémoire l'aspect des environs, sachant pertinemment qu'il serait bien différent dans quelques heures voire minutes. Le capitaine scientifique avait pris des mesures pour que ce combat ne soit pas troublé et personne ne se trouvait dans les environs. Les curieux n'étaient pas les bienvenus pour un tel combat.

Alors que Kirito jouait avec son faucheur d'âme, s'amusant à le faire passer d'une main à l'autre grâce à son pouvoir magnétique, son ami parla soudain indiquant l'arrivée des adversaires du jour. Les yeux de notre jeune héros se posèrent alors sur les deux hommes qui approchaient. En regardant Shinjirô, Kirito fut pris d'un sentiment étrange qui revenait à chaque fois qu'il avait eu l'occasion de voir le visage de ce capitaine. Comme une impression de déjà vu et pourtant il n'avait pas souvenir de cet homme. Mais Akihiko savait qu'il ne pouvait pas faire confiance à sa mémoire du temps où il traînait dans le Rukongaï et qui sait, peut être avait-il déjà rencontré le colosse auparavant...

Gardant son arme dans sa main droite Akihiko entendit le rire de Shinjirô qui s'approchait, épée sur l'épaule. Le gaillard était déjà prêt au combat manifestement.
    Allé Shu, c'est le grand jour, va falloir être à la hauteur. Je compte sur toi !

Akihiko sourit à son ami d'un air ravi puis il reporta ensuite son attention vers Noboru le deuxième lascar du duo de choc qu'ils allaient affronter. La réputation du capitaine de la seconde division n'avait rien à envier à celle du Kenpachi...

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Général tout frais

Messages : 630
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Sam 4 Jan - 9:51

Tout guilleret, le Vif Argent gazouillait de plaisir sur le chemin qui le menait à cette prochaine rencontre. Cela faisait un petit moment que les deux compères voulaient trouver des adversaires capables de leur tenir tête, et l'invitation des deux autres Capitaine avait été comme un Noël avant l'heure. Gloussant comme une dinde, le sourire aux lèvres, l'homme ne pouvait s'empêcher de savourer à l'avance la lutte saine et sans pitié qui allait avoir lieu dans quelques instants. Faut dire qu'avec les épreuves qui lui étaient tombées sur le coin de la figure, le type avait besoin de détente, et quelque part de se rassurer.

Il en était toujours bien sûr à douter de lui même, à force de devoir batailler autant au sein de sa division qu'en dehors. Et ses récents déboires avec les Maho Tsukais n'étaient pas pour l'apaiser. Ne croyant qu'en la recherche de puissance pour pouvoir ouvrir sa voie, cet entrainement était donc une aubaine. Car il le voyait comme tel: un moyen de se remettre dans le bain, d'apprendre peut être deux trois trucs au passage, et surtout de laver son honneur et son égo meurtri. Le fait que Shu soit parmi les opposants lui faisait plaisir: le type lui avait toujours donné une bonne impression. L'autre n'avait jamais été clairement introduit auprès de sa personne, mais le Capitaine ne se formalisait pas. Après tout, avec les types du département de Recherche et Développement, c'était monnaie courante que de rester sous le radar. Selon son dossier, le type avait été un exemple, gravant les échelons à la force du poignet. Et puis, s'il s'acoquinait avec l'Igarashi, il devait être respectable, non?

- Oh t'inquiète pas pour ça, ce matin je me suis pas réveillé avec l'envie d'être beau joueur. J'en ai besoin de cette victoire, autant que les autres en fait. Faut continuer à tous se tirer vers le haut. Et puis ça me passera ma frustration des dernières semaines.

Ah ça pour la passer sa frustration, il allait être servit! Il avisait déjà les deux guerrier qui leur feraient face. Étrangement, aucun des deux ne payait de mine, face aux deux colosses. Mais le Kyuusei avait déjà goûté aux flammes du Capitaine de la Dixième, et connaissait maintenant parfaitement son potentiel destructeur, l'ayant vu à l’œuvre face à Mayuri, lors de l'invasion du Seireitei. Il n'empêche que le type ne pouvait s'empêcher d'être un peu bravache.

- Alors les garçons, prêts à tâter de la tatane? On va bien se marrer les gars, vous allez voir, ça sera comme à l'entrainement! Après ça, y aura aucune raison que les autres types nous tiennent tête! Ou alors y aura des postes à combler au sein du Gotei, mais personne veut ça, hein?

Il restait tout soleil, le visage illuminé par un sourire béat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2564-cheyenne#21964

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Lun 6 Jan - 14:13

    Tout autant que je compte sur toi. Face à ces deux là on va devoir redoubler d’effort.

Et c’était peu dire. Car il suffisait de voir le Kenpachi arriver, tout sourire, son arme monstrueuse sur son épaule, comme s’il était venu pour une promenade de santé pour comprendre que dans la gueule on allait s’en prendre un paquet, et qu’il faudrait qu’on soit bien plus efficace que d’habitude si l’on désirait ne serait-ce qu’arriver à un combat serré. Une victoire éclair aucun de nous n’y penser. Du moins je l’espérais, car si les deux là nous sous estimaient autant alors il risquait comprendre leur erreur. Néanmoins la façon dont Noboru nous parla pouvait laisser entendre qu’ils ne nous sous estimaient pas tant que ça au final, et c’était après tout le plus important. Je ne pris pas la peine de lui répondre tant la réponse coulait de source. Evidemment que personne ne désirait ça, on était là pour se faire progresser surtout nous. Mais je ne doutais pas que s’ils avaient accepté c’était aussi en pensant que cela leur servirait à quelque chose.
    Et bien maintenant qu’on est tous là on va pouvoir y aller ! Et comme on est les outsiders, j’imagine qu’il est de bon ton qu’on commence !

Un sourire rempli d’excitation, presque arrogant recouvrait mon visage. Pas besoin de long discours avec les deux là, nous étions tous là pour une seule et unique chose, nous battre, sentir l’adrénaline circuler à travers nos veines, et tester nos capacités en duo. En un instant l’air tourna, la pression se fit ressentir, et bien que chacun de nous soit parfaitement statique l’on pouvait ressentir une pression spirituelle tellement énorme se dégager que n’importe qu’elle âme trop faible se serait fait écraser en un instant. Quatre Capitaines allaient déversé leur puissance et la tension qui se dégageait se faisait déjà ressentir. Le combat serait démentielle c’était une évidence !
    Jigoku no wa Onibi. BANKAÏ !

Alors que mon Zanpakutô fût dégainé celui-ci commença sa transformation, la lame disparaissant complètement alors que la garde venait se fixer à mon avant bras. Tout le monde ici l’avait déjà vu une fois et même si mon affinité avec le feu ne faisait aucun doute mon Reiatsu fut libérer dans sa totalité. Sans forcément être simplement pour le show je le libérais surtout pour être capable de résister au monstrueux Reiatsu qui allait être libéré autour de moi, car il ne faisait aucun doute que sur ce point là j’étais le plus en retard des quatre.

Je l’avais dit, je n’irais pas de main morte lors de ce combat et il était évident que libérer mon Zanpakutô était une façon d’expliquer à tout le monde ici qu’en aucun cas je ne me laisserais facilement avoir ! Je ne laissais pas les flammes s’échapper comme à mon habitude en gardant simplement prêt de moi sans pour autant les laisser m’entourer complètement, Akihiko était avec moi aujourd’hui et commencer par brûler son alliée n’était clairement pas la meilleur façon de commencer un combat. Sans un mot ni un mouvement des flammes apparurent derrière Noboru, essayant de lui ligoter les mains pour l’empêcher de bouger et de parer la suite. Akihiko connaissant parfaitement ce mouvement il lui serait alors possible d’en profiter comme il se doit.
    D’une main brûlante ! Dans un enfer de flamme ! L’esprit perdu ! Feu follets répondez à mon appel, que par vos flammes la sentence soit donnée !

Shinjirô serait la cible de cette technique qui me servirait plus tard à en utiliser d’autre, créant un petit nombre de feu follet sur le terrain qui chercheront à le brûler tout en lui compliquant la tâche dans ses déplacements. Une façon extrêmement simple de débuter ce combat, et pourtant je tentais déjà de placer mes cartes de la meilleur façon possible.

Let the show begin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Dim 19 Jan - 9:03

Voilà qui était intéressant. Libérer son Bankai dès l'entame du combat signifiait que Shu ne le prenait pas à la légère. Et au vue de son comportement, il était désormais évident pour le colosse que ce combat tiendrait toutes ses promesses. Noboru était prêt également et le duo allait pouvoir enfin s'en donner à cœur joie. Si l'équipe face à eux semblait au point, il faudrait plus que ça pour mettre en péril la symbiose qui existait entre les deux maîtres en Hakuda. Il était amusant de constater à quel point les deux équipes étaient différentes l'une de l'autre. Il était intéressant aussi de voir ce que donnerait cet échange. Et les premiers mouvements seraient de précieux indicateurs.

Le feu. La température grimpait déjà de plusieurs degrés alors que Shu préparait son offensive. Ne cherchant pas à minimiser l'impact qu'aurait cette chaleur sur son organisme, Shinjirô n'attendit pas un seul instant avant de libérer sa propre puissance. Il murmura plus qu'il ne beugla sa phrase de libération ultime. De toute façon, Kaimetsu n'attendait que ça. Alors que sa propre puissance générait une onde de choc terrible sur la surface du combat, sa lame se liquéfia complétement, formant une mare autour de sa personne. Son Reiatsu prenait de plus en plus d'ampleur alors que l'aura du Kenpachi prenait forme physique. Celle d'un géant se penchant sur la surface du combat. La pression spirituelle de Shinjirô balayait la gêne occasionnée par la chaleur du Capitaine de la Dixième division tout en essayant de faire naître dans les esprits de ces deux-là une peur primaire. Celle de n'être qu'une fourmi face à une montagne.

Shinjirô éclata alors littéralement de rire. Cette sensation était grisante. Et chaque fibre de son corps réagissait à l'appel du sang. A l'appel de la guerre. Le premier mouvement visait apparemment Noboru. Shinjirô n'y prêtait aucune attention, sachant son allié capable de faire face à ce genre de manœuvre. Le regard du colosse se posait déjà sur le Capitaine de la Douzième lorsqu'il perçut la multitude de flammèches qui apparaissaient çà et là sur le terrain. Qu'était-ce donc cette chose ? Le colosse n'en savait rien et presque immédiatement, il ignora ces choses. Pour l'heure, Akihiko était son choix de prédilection. Pour la simple et bonne raison qu'il souhaitait voir si son ami était aux commandes ou s'il ne s’agissait encore que de l'autre mauviette.
    - Hey, Kirito ! T'es là mon pote ? Y'a intérêt, j'veux pas combattre la tarlouze qui habite ton corps.

Il comprendrait. Shinjirô espérait réellement que celui qu'il avait connu au Rukongai et l'avait suivi quelques temps soit là pour l'affronter. L'autre, il ne le connaissait pas vraiment. Mais savait que son caractère ne lui plaisait pas. Quitte à s'amuser, autant le faire avec un vrai camarade. Alors qu'il marchait vers son ancien camarade, il percuta les feux follets qui l'entouraient. Les premières brulures le firent grimacer. Kaimetsu, qui s'était désormais infiltré dans le sol et autour de lui, forma en automatique une barrière magnétique. L'effet fut immédiat et Shinjirô ne s'en aperçut même pas tant il était concentré. Une bonne moitié des flammes s'écartaient de lui, repoussées par le magnétisme naturel du géant. Et si d'autres passaient la barrière pour bruler le colosse, ce n'était finalement rien en comparaison de l'attaque d'origine. Ignorer un assaut dont il était la cible était une habitude pour celui qui était réputé pour être un monstre de puissance. Qu'importe le résultat sur son corps, il s'en remettrait. Ainsi était le Dieu de la guerre.

Tout en continuant de marcher tranquillement, Shinjirô leva le bras. Autour de lui, cinq lames courbes se formèrent grâce au métal de Kaimetsu. Alors qu'elles lévitaient autour de lui, il lança l'assaut. Les lames se précipitèrent sur son adversaire. Mais alors qu'elles arrivaient sur lui, le colosse libéra la deuxième phase de sa technique. Générée par le mouvement des lames fusant vers Kirito, une onde circulaire atteignit le Shinigami avant les projectiles. Et inexorablement, le colosse poursuivait son avancée, comme si rien ne pouvait l'arrêter. Pas même les flammes qui se trouvaient autour de lui et qui cherchaient à le stopper. Noboru allait prendre le relais. Il le savait.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Lun 20 Jan - 16:02

Akihiko sentit la pression spirituelle de son ami exploser à ses côtés, il y était désormais habitué mais la réponse en face ne se fit pas attendre. Soudain l'énergie spirituelle de Shinjirô se concentra brutalement donnant l'impression de se retrouver face à un géant. Mais alors que Kirito aurait craint une telle aura quelques mois plus tôt son entraînement avec Shu lui avait permis d'acquérir une puissance semblable. Sans se faire prier notre jeune héros lâcha la toute puissance de son reiatsu. Une gigantesque sphère dorée contra l'énergie spirituelle du colosse et ébranla le sol tout autour du capitaine scientifique qui arborait un sourire satisfait tandis que son opposant éclatait de rire. Ce simple échange de puissance spirituel aurait réduit en miettes d'éventuels spectateurs et encore Noboru allait lui aussi passer à l'action d'ici quelque secondes.

Kirito constata que son allié avait activé son Bankaï, montrant clairement qu'il ne rigolait pas, et l'instant d'après il vit la première action du capitaine de la dixième division. Un Kidô des plus sournois avait déjà été lancé et cherchait à lier les mains du capitaine de l'Onmitsukidô. Sans attendre un instant et pour profiter de l'effet de surprise offert par son ami Akihiko tendit alors le bras gauche et un tir d'énergie violette se jeta vers Noboru. Le Haien se propulsa avec rapidité et puissance cherchant à dévorer de ces flammes le Vizard.

Akihiko avait à peine bougé pour lancer son kidô et il se rendit alors compte que Shinjirô avait désormais une sorte de flaque d'acier aux pieds. Était-ce là le fameux bankaï du Kenpachi ? Il en avait entendu parler mais ne l'avait jamais vu de ses propres yeux. Le géant l'interpella alors confirmant ce que Kirito craignait. Ils se connaissaient ! La mémoire de Akihiko tentait désespérément de retrouver des éléments mais il n'y parvenait pas, cependant la réflexion du Kenpachi ôtait tout doutes possibles. Shinjirô le connaissait, et il semblait aussi connaître ces deux personnalités car là il faisait appel à l'une d'entre elle. Quelque chose remua au fond de l'esprit de notre jeune héros qui loin de se laisser troubler par les événements se sentait soudain gonflé d'une motivation nouvelle. Un peu comme s'il allait affronter un vieil ami.
    Je suis désolé je n'arrive pas à m'en rappeler mais on se connaît, désormais c'est une certitude. Celui que tu sembles appeler n'est pas aux commandes, pas plus que la tarlouze d'ailleurs. Je suis les deux en même temps. Mais bon plutôt que de parler, tâche de me faire retrouver la mémoire ! Korasu, In'ki Kyuusei !

Autour de Kirito des poussières se soulevèrent soudain tandis que l'arme dans son dos se mit à grandir et vibrer. Son Bankaï était désormais libéré et le magnétisme entre le shinigami et son arme était instauré. Kirito vit alors le titan marcher dans sa direction ignorant totalement le kidô de haut niveau que Shu venait d'envoyer. Étudiant rapidement l'avancée de son opposant Kirito réalisa soudain l’extraordinaire similarité entre le pouvoir du colosse et le sien. La flaque d'acier au sol semblait être magnétisée car elle repoussait automatiquement bon nombre des feu follets que son allié avait lancé sur le terrain. Kirito aurait put aller à la rencontre du colosse mais le kidô de son ami allait l'entraver. Il décida donc de rester surplace et de faire face à la puissance du Kenpachi.

Ce dernier créa soudain cinq lames grâce à son métal qu'il lança dans sa direction. En regardant les lames arriver Akihiko songea à sa technique qui lui permettait de manipuler son arme tel un boomerang. Si son adversaire pouvait en faire autant avec ces attaques alors il allait devoir redoubler de prudence. D'un geste de bras une large bande de poussières se souleva soudain et s’amassa autour de Kirito afin de le rendre difficile à discerner. Cela avait pour but d'empêcher son opposant de le viser correctement avec sa technique. Mais soudain avant que les lames n'arrivent Akihiko constata l'approche d'autre chose. Avec un geste réflexe le capitaine de la douzième division tendit une main devant lui. Un rempart dorée apparut brusquement de nul part et encaissa une violente onde de choc. Son Kekkaï fit parfaitement l'affaire pour bloquer ce coup surprise mais il éclata tout de même sous la puissance du choc. Les cinq lames arrivèrent finalement sur Kirito.

L'assaut fut brutal et rapide mais grâce au voile poussiéreux qui tournait autour de lui Kirito put échapper en grande partie à la technique. Il s'en tira avec quelques entailles superficielles notamment sur le bras gauche et à la hanche droite. Le capitaine scientifique devait tout donner dans ce combat mais s'il avait choisi d'encaisser plutôt que d'esquiver l'assaut du Kenpachi c'était avant tout pour évaluer correctement la technique de son opposant. Pour faire la différence dans ce combat il allait devoir user de sa capacité d'analyse.

Puis finalement notre jeune héros dégaina son arme qui apparut sous l'aspect d'une lame double. Un côté de l'arme luisait d'un éclat dorée et l'autre avait une teinte rouge sang. Kirito adopta alors une posture défensive et afficha un sourire provocateur.
    Voudriez-vous bien m'accorder cette danse ?

Un rire amusé s'échappa de la gorge du capitaine scientifique, il était en grand danger mais l'adrénaline se répandait dans son sang et la perspective de cet affrontement s'avérait enivrante. Ce combat allait tenir toutes ses promesses, Kirito le sentait !


_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Général tout frais

Messages : 630
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Lun 27 Jan - 12:45

Tout le monde était à présent prêt à aller au charbon, et les hostilités commencèrent gentiment. Shu prit l'initiative, libérant séance tenante son Bankai, comme pour confirmer qu'il prenait tout de même les choses très au sérieux, malgré son sourire bravache. Il avait tout à fait raison, il valait mieux pour lui se donner à fond dans cet affrontement, car les deux colosses d'en face n'étaient pas enclins à faire dans la demi-mesure. D'ailleurs, ressentir l'aura écrasante de Shinjirô dans la foulée confirma les fait. Le géant revendiquait ce territoire comme sien, et ce n'était pas la chaleur étouffante digne d'un enfer de Dante qui allait l'arrêter dans sa marche. Noboru fit de même, laissant son reiatsu exploser alors qu'il prononçait la phrase de libération fatidique, usant de son plein potentiel pour commencer les choses.

- BANKAI!

Ce fut dans une explosion de lumière que le Vizard disparu, pour réapparaitre très vite transformé, à nouveau doté de ces quatre bras supplémentaires, son corps strié de canaux d'énergie pétillants. Autour de lui, la réalité se pliait en réponse aux vagues successives d'énergie spirituelles émises par son être, accompagnées par un ronflement profond et terrifiant, telle une marée montante, une succession de supernovas en déclin. Pourtant, le Vif Argent n'attaqua pas tout de suite. Une chose détourna son attention suffisamment longtemps pour qu'il baisse sa garde.

- Hey, c'est pas mon nom que j'ai entendu là? Sérieusement?

Belle feinte que de nommer son Bankai après son nom, car cela permit à l'Igarashi d'emprisonner sa cible dans ses rets de feu. Et ouais, quand on a des problèmes d'égo, on a tendance à faire des erreurs. Il fallait se ressaisir, d'autant plus que le second opposant balançait dans la foulée un petit Hado des familles histoire de mettre l'ancien Lieutenant de l'Argenté hors jeu. Les deux hommes se focalisaient plus sur le porteur de Kaimetsu, étant donné sa puissance légendaire. Il avaient tord, négligeant un fait crucial: lorsque les acolytes combattaient ensembles, ils étaient à prendre comme une seule et unique entité dévastatrice.

- Laissent m'en un peu quand même, je vais passer pour un gland!

Et le projectile arrivait sur lui, explosant au contact, laissant un panache de fumée jaillir de son épicentre. Et c'est le sourire aux lèvres, la mine pleine de suie, que le Kyuusei apparut, prêt à repartir. Usant de sa résistance ainsi que de sa maitrise de son corps, il avait contracté ses muscles dans un mouvement coulé afin de délier un de ses bras gantés, et dévier la boule à l'instant crucial de l'impact. Il en résultait tout de même qu'il avait l'air d'avoir fait un séjour dans les mines de charbon.

- Ben c'est pas mal les gars mais va falloir passer la vitesse supérieure!

Il n'avait pas besoin de bouger pour ce qui allait suivre. D'une main, il ordonna aux ombres de prendre consistance et de piéger leurs cibles dans une masse mouvante semi liquide. Puis, comme celle-ci restait libre, il décida de balancer une bonne claque en direction de Shu et de ses feux follets. Autant dire que sa paume de Bouddha souleva comme à l'accoutumée une imposante masse d'air qui perturba le théâtre des opérations. Si le petit chou se la prenait, nul doute qu'il irait bouler dans le décor avec ses petites flammes. Cela dit, le Capitaine n'était pas vraiment sûr que celles-ci n'iraient pas s'éparpiller de ci de là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2564-cheyenne#21964

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Mar 4 Fév - 15:18

J’avais voulu donné le ton en lançant se combat, mais semblerait-il que face à de tels monstres je n’étais pas encore partit assez puissamment. Les Reiatsu tous plus puissant les uns que les autres furent libéré et si je ne faisais rien j’allais me faire bouffer par la puissance de ces deux Capitaines. Akihiko lui tenait parfaitement le coup et je savais depuis longtemps que sur ce point là il m’était supérieur, néanmoins je n’étais plus exactement le même depuis mon dernier entrainement et il était temps de faire preuve de toute ma puissance ! Une deuxième vague d’énergie s’échappa de mon corps alors que le combat faisait rage. Une vague encore plus brûlante mais surtout emplie d’une démence nouvelle s’échappa de mon corps. L’on aurait presque pu entendre le rire d’Heyshiro en fond tant le tourbillon de folie produit par mon énergie semblait me donner une allure possédée.

Alors même que mon coéquipier m’avait dit ne pas les connaître personnellement il semblerait pourtant que Shinjirô le connaisse, d’une façon où d’une autre. Mais selon les dire du Capitaine de la Douzième il ne se rappelait pas de toute sa vie passé et peut être était-ce lors d’un de ces moments qu’ils s’étaient rencontrés… Mais ce n’était pas vraiment le meilleur moment pour penser à de telles choses car Noboru décida enfin de passer à l’action ! Il bougea sa main et alors le sol sous nos pieds se mis à changer, comme si l’on s’était trouvé sur un sable mouvant. Sans même attendre un instant de plus que mon corps ne commence à s’enfoncer dans cette technique trop étrange je disparaissais d’un Shunpô amélioré pour essayer d’en prendre l’avantage !
    Dankû.

La technique qu’il avait ajouté à sa première technique de sable mouvant vint s’écraser contre un mur d’énergie qui apparut devant moi d’une simple parole. Une technique de défense plus que classique pour un Nécromancien tel que moi, une technique que je jugeais suffisante mais qui éclata sous la puissance de la gifle et dont le souffle réussi à me faire reculer de quelques pas, créant de légères contusion sous le choc. Me donnant la certitude qu’il ne fallait clairement pas que je me retrouve trop prêt de ces deux hommes et que chacun de leur coup de poing était capable de me casser en deux. Mais s’il était capable de tuer d’un coup de poing je l’étais d’une seule parole ! A moi de lui prouver !
    Kangoku no Hi !

La proximité relative que j’avais en cet instant avec Noboru était le moment idéale pour libérer ma prison la plus efficace ! Une technique qui utilisait mes flammes et qui utiliserait les feu follets restant pour l’assaillir de toute part. Une prison extrêmement puissante qui offrirait à Akihiko une chance sans pareille de prendre l’ascendant dans se combat ! Il le fallait ! Nous ne pouvions pas nous permettre de leur laisser prendre l’avantage, c’était impossible ! Si l’on espérait faire quelque chose de correcte dans ce combat il faudrait ne pas leur laisser la moindre seconde pour respirer, c’était primordiale !

La vitesse supérieur venait d’être passé !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Ven 14 Fév - 18:57

La défense de Kirito avait été presque parfaite et il avait déjà déjoué l'attaque du colosse. Toutefois, ce n'était là qu'une simple mise en bouche. Et ce n'était pas ça qui sèmerait le doute dans l'esprit du Kenpachi. Il ne se fixait pas sur cet homme pour le plaisir de le voir crouler sous ses coups mais plutôt pour voir réapparaitre celui qui l'avait suivi pendant un temps à l'époque où ils n'étaient pas Shinigamis. Du moins pas vraiment. Les auras de chacun des Capitaines se neutralisaient, ce qui donnait à ce combat un air d'apocalypse. Quiconque se serait trouvé dans la zone aurait alors été écrasé par les forces de ces monstres. Et en parlant de monstre...
    - Oh, t'inquiète pas pour ça. J'arrive mon pote.

La synchronisation des attaques de Shinjirô et Noboru était l'un des points fort de leur duo. Alors que les ombres se changeaient en sables mouvants, Shinjirô puisa dans ses forces pour se propulser d'un bond vers l'avant. Chargeant tel le taureau, il souhaitait percuter le corps de cet homme pour pouvoir profiter de cette vitesse et enchaîner. Il n'était jamais aussi dangereux qu'au corps à corps et profiter de l'attaque de son ancien Lieutenant lui permettait de placer sa propre offensive. Que cela fonctionne ou non, il allait mettre à contribution les réflexes du Capitaine de la Douzième. A peine était-il sur lui grâce à ce déplacement qu'il se servit de l'onde de choc pour placer son combo. Son corps pivota pour porter un terrible coup de pied retourné en direction d'Akihiko.

Restait à voir ce que cela allait donner pour le cas présent. Mais Shinjirô n'était pas homme à laisser Noboru s'amuser seul. Un immense sourire apparut sur les lèvres du colosse. Il connaissait Shu. Et l'appréciait. Cela ne le sauverait pas pour autant. Toujours concentré sur Akihiko, il claqua seulement des doigts. De la flaque de métal qui l'avait suivi, un javelot prit forme. Enveloppé par le pouvoir propre du Kiryû, celui-ci fut propulsé en avant pour tenter de percuter à distance son adversaire. Shu était un homme rapide et capable de réelle prouesse au combat. Mais il restait un adepte de la Nécromancie, un art que détestait Shinjirô. Mais il avait désormais l'habitude de combattre ces sorciers. Et la surprise qu'il réservait au Capitaine de la Dixième serait certainement à son goût. Impact il y eut. Et qu'importe qu'il ait touché le Vizard ou non, cela n'empêcherait pas l'onde de choc de faire son office. Le sol se mit à trembler, cherchant à avaler Shu pour l'entraîner dans les profondeurs de la terre. Une onde sismique qui n'était pas à négliger tant l'effet sur le terrain pouvait se faire sentir.

Et Noboru saurait utiliser cette technique à son avantage. Car dans ce combat, ils n'étaient pas deux. Ils ne formaient en réalité qu'une seule et même entité. Capable de briser ceux qui se dressaient sur leur route. Et jamais le colosse ne laisserait son ami le plus fidèle se farcir Shu sans intervenir. Il avait l'habitude de le dire et ne se prouverait pas ici : sa voix s'élevait déjà au-dessus du brouhaha qu'il venait lui-même de déclencher.
    - T'emballes pas, Noboru ! Ils sont à moi tous les deux !!!

Un nouveau défi était lancé. Pour le plus grand malheur de ces deux-là.



Citation :

Désolé, le tournoi m'avait coupé du monde xD


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   Mer 19 Mar - 12:28

L'air ambiant était à lui seul mortel pour la majorité des shinigamis du Seireitei mais les quatre capitaines étaient à ce niveau là sur un pied d'égalité même si Kirito avait encore un atout dans sa manche. La puissance des coups était phénoménale et ça ne faisait que commencer. Les deux colosses que Shu et lui affrontaient, parvenaient à encaisser et à renvoyer les coups. Kirito pour sa part, avait beau être un monstre, comme les autres autour de lui, il supportait assez mal les coups sur le long terme. Mais pour ne pas se faire frapper il fallait être plus rapide.

Mais c'était plus facile à dire qu'à faire ! Alors que notre jeune héros s'apprêtait à attaquer Noboru il constata que ce dernier déclencha une technique. Dans un premier temps le scientifique crût qu'il ne se passait rien mais le sol devint soudainement étrange comme s'il venait de décider de les aspirer. Mû par un réflexe de préservation Akihiko utilisa un shunpô pour reculer et sortir de la zone d'effet tout en constatant que Noboru enchaînait avec une technique qui visait Shu. Malgré tout si Kirito avait été pris pour cible par cette sorte d'entrave c'était pour une raison. Le scientifique concentra alors son pouvoir et créa un nuage de poussière plus concentré que la première fois, le but était de se cacher à la vue de son opposant. Celui-ci pouvait encore le détecter mais il aurait du mal à viser convenablement. Alors que les particules le masquaient intégralement Kirito vit soudain Shinjirô apparaître juste devant lui comme sortit de nul part. La vitesse du titan ne laissait que peu de doute quant à la puissance du coup qui allait suivre. Le choc allait être rude ! Kirito leva un bras et ouvrit une main de laquelle un petit cube doré apparut alors et forma soudain une gigantesque barrière.

L'attaque fut tellement brutale que les particules de Kirito furent soufflées. La barrière bloqua alors le puissant coup de pied que Shinjirô venait d'envoyer. Il sentit que son Kekkaï allait se rompre mais il en avait encore besoin, ainsi le mur d'énergie disparut soudain reprenant la forme d'un petit cube doré tandis que Kirito contracta ses abdominaux pour encaisser le reste du choc. L'attaque avait énormément perdu en puissance mais elle restait malgré tout violente. Akihiko recula sur plusieurs mètre le souffle coupé et il sentit que certains muscles s'étaient déchirés sous le choc. Au moment où il sentit le mordant de la douleur une image de Shinjirô fit irruption dans l'esprit de Kirito. Il semblait alors un peu plus jeune mais surtout ne portait pas du tout les mêmes vêtements. Un sourire amusé apparut soudain sur le visage du schizophrène.
    Alors on s'est vraiment rencontré auparavant... Mais je me souviens pas de tout encore, tu pourrais frapper plus fort ?

Kirito afficha un sourire narquois puis d'un coup d’œil il évalua la situation et un peu plus loin il vit Shu qui affrontait Noboru. Son ami venait de lancer une puissante attaque sur le capitaine de la seconde division et Akihiko sentit qu'il y avait une ouverture. Leurs deux adversaires étaient habitués à combattre ensemble mais Shu et lui n'en était pas non plus à leur coup d'essai et il ne fallait pas penser que si Kirito était éloigné il était impuissant, loin de là. Levant ses deux bras et joignant ses deux pouces et ses deux index pour former un creux il récita alors une incantation connue de lui seul.
    Frappe Zeus, mutile et crible, L'ennemi terrassé que tu sais impuissant ! Écraser c'est vaincre, et ta foudre invincible, S'éteindra dans le sang.

Un crépitement s'échappa soudain du creux formé par ses doigts puis une gerbe d’électricité se jeta sur Noboru. Le gigantesque filet d'énergie électrique s'installa tout autour de son opposant cherchant à lui bloquer toute porte de sortie. Puis soudain le crépitement se fit plus intense et la foudre se rétracta sur le colosse afin de lui infliger des dégâts de toutes parts. Ce sort d'une violence rare ferait parfaitement l'affaire pour compléter l'entrave que Shu avait envoyé sur cet opposant mais il ne fallait pas oublier Shinjirô. Kirito se tourna alors soudain vers le Kenpachi, qui avait manifestement profité du moment pour attaquer Shu, et concentra une nouvelle fois son pouvoir. Il récita une incantation, plus classique cette fois, et soudain huit trous noirs dotés d'une aura violacée firent leur apparition autour du colosse. La neuvième sphère, et la plus dangereuse, commença à apparaître au centre de la poitrine de Shinjirô. Si ce dernier ne faisait rien il serait alors immobilisé et blessé. C'était dorénavant à Shu de prendre le relai. Kirito souffla un coup rassemblant son énergie. Il en avait beaucoup dépensé mais il en avait encore pas mal en stock et il profita de cet instant de très court répits pour analyser la situation tandis qu'un petit cube doré voletait au niveau de son épaule.


_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le choc des Capitaines ! [Pv Shinjirô, Akihiko & Noboru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le temps est passé tellement vite, il fait déjà nuit ! [PV : Akihiko]
» Capitaines du Gondor (SDA)
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Chasseur MANURHIN (Collectif du Bataillon de Choc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Au-delà du Rukongaï-