AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Une drôle de rencontre [PV Albino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Dim 4 Nov - 10:55

Nom de dieu de .... Voila comment on pouvait considérer la situation de Kenji, du moins c'était ainsi qu'il résumait l'affaire pour le moment. Perdu, oui il était perdu! Complétement perdu même. Ce problème en étant déjà un en soi mais l'un des plus gros était qu'en fait, il était perdu dans l'Hueco Mundo, et ça, oui ça c'était pire! Que pouvait bien faire notre shinigami dans le Monde Sombre?

Année terrienne 1862, Okuten Kenji est encore un shinigami de la Troisième Division, il occuper le huitième siège de cette division depuis peu. Il avait était envoyé à l'Hueco Mundo avec un petit groupe de six autres membres du Gotei. Trois membres de sa division, le quatrième, sixième et neuvième siège ainsi que le sixième septième et huitième siège de la Septième Division. C'était une simple mission de routine, il devait parcourir un bout de l'Hueco Mundo pendant cinq jours, une sorte d'entrainement de patrouille dans la zone ennemie en somme.

Tout se passait bien, cela faisait trois jours qu'il avançait dans le désert à la limite d'un pan montagneux. Jusque là, il n'avait rencontré que peu de hollows et de maigres forces. Quelques coup de zanpakuto bien placés suffisait pour les envoyer au trépas. Mais ce jour la ce fut contre un couple de Gillians avec un potentiel de combat assez important qu'il rencontrèrent et ce fut pendant ce combat qui se termina en chasse que Kenji fut séparer du reste du groupe. Au dehors une tepete se levait, Kenji devait se mettre à l'abri. Il s'engouffra alors dans la montagne à la recherche d'un abri, il trouva une grotte. A l'intérieur se trouvait un hollow qui tenta de le dévorer, Kenji sortit alors son zanpakuto de son fourreau et après être passé en forme shikai, il le pourfendit de haut en bas. Il était maintenant tranquille pour attendre la fin de la tempête de sable. Assis en tailleur au fond de la grotte, il croyait cela et pourtant il déchanta vite lorsque quelquu'un rentra avec un reiatsu assez conséquent. Il se releva, pointa son arme vers l'ombre de la chose qui arrivait devant lui. Ca sentait le roussi pour le pauvre shinigami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Dim 4 Nov - 18:29

Hueco Mundo, il y a... Aucune idée.

Je n'ai appris qu'il y a quelques mois, lors de mon arrivée à Las Noches, que nous étions en l'an 2015... Se dire qu'on a passé près de huit ou neuf siècles à traquer ses pairs pour en faire son repas, ça fait quelque chose. Mes pairs, ou bien mes ennemis d'ailleurs. J'ai passé tout mon temps au Hueco Mundo (le soleil m'est toujours aussi détestable, même après le trépas), mais il est arrivé que des personnes indésirables se soient introduits sur nos terres, et il est arrivé que ces personnes aient également eut le malheur de croiser ma route. Par exemple, il y avait ce Shinigami perdu dans le désert, durant cette tempête de sable...

J'avais déjà arraché mon masque à l'époque (plus digne que dire que j'ai tenté de mettre fin à ma v-mort), et je vivais en homme sauvage dans le plus simple appareil, ne chassant plus pour assouvir mon appétit d'âme mais uniquement dans le but de me débarrasser de Hollow et Ménos gênants, ou bien simplement pour me divertir et ne pas perdre la main. Cela faisait déjà plusieurs...-Non, inutile de préciser le temps, disons simplement que ça devait faire quelques temps- que je chassais un Hollow. Il était plus faible que moi, mais plutôt intelligent et assez rapide. Je me bridais volontairement pour ne pas attirer l'attention sur moi (et puis, écraser mes proies rien qu'à la force de mon reiatsu n'a rien de comparable avec cet instant ou je bondis sur elles pour les transpercer avec mon javelot), aussi je me contentais de le suivre à sa vitesse.

J'ai finis par l'acculer jusque dans une grotte (techniquement une partie d'arbre de quartz qui avait dépassé du sol). Dans le même temps, une tempête de sable se levait. Il n'allait pas sortir avant un moment, et j'allais perdre la trace de la grotte une fois qu'elle serait recouverte par le sable. Je devais donc aller le débusquer immédiatement. C'était sans compter la présence d'un invité surprise. En effet, un Dieu de la Mort de la Soul Society nous faisait honneur de sa présence. J'avoue que j'étais plutôt surpris : était-il un commando venu infiltrer... D'éventuelles installations imaginaires ? Venu relâcher sa haine sur les ennemis héréditaires ? Il n'avait pas l'air bien dangereux, Dans tous les cas, il était avec ma proie, et soit il allait devenir son repas, soit il allait me la voler. Pas de temps à perdre !

Le reiatsu du Hollow disparu quand j'entrais dans la grotte. Le Shinigami était là, Zampakutô en garde, et probablement partiellement libéré. Du sang souillait son arme, et je pouvais sentir clairement qu'il était moyennement rassuré par ma présence. En même temps, qui ne le serait pas ? Se faire découvrir par un des plus puissants Arrancar (je suppose) de ce monde, surtout quand il s'agit d'un ennemi... Ce n'était vraiment pas son jour. Je lui fis donc savoir que j'étais passablement énervé.

N'y a t'il pas assez de Hollow à chasser comme ça dans le monde des humains, Shinigami ? Il faut en plus que tu viennes les défaire sur leur propre territoire ? Et en plus, celui que je pourchassais depuis je-ne-sais-combien de temps ?

Je soupirais, jetant un coup d'oeil derrière moi pour voir que la tempête était de plus en plus dense. A priori, j'étais bloqué avec lui pendant un bout de temps. Ou plutôt, il était bloqué avec moi. Outre le fait qu'il venait d'abattre ma cible (choisie arbitrairement, certes), je n'avais aucune raison de le tuer. Au contraire, vu cette tempête qui se profilait, le temps allait encore une fois paraître extrêmement long... Et peut être que ce Shinigami arriverait à me divertir le temps qu'elle se calme ? En bon prince, j'allais lui laisser le choix. Je m'écartais de la sortie de la cavité rocheuse, en lui adressant un signe lui disant qu'il pouvait y aller.

La sortie est juste là, et je ne t'empêcherai pas de partir. Mais pour info, cette tempête tu tuerais en moins de temps qu'il en faut pour le dire. Personnellement, je ne vais pas tenter ma chance. Alors voilà ce que je te propose : je ne vais pas te tuer, mais pour tuer le temps tu devras répondre à TOUTES les questions qui me passent par la tête. Et comme je suis bon joueur, tu pourras même m'en poser, voir même commencer à en poser. Si tu n'es pas d'accord, et que ta haine des Hollow est telle que tu ne peux retenir ton envie de me tuer, fais donc. Mais je pense que nous savons tous les deux comment ça se terminerait, n'est-ce pas ? Au fait, tu peux m'appeler Jorge.

Je lui tendis la main, en signe de bonne volonté. S'il n'était pas trop stupide, il comprendrait vite que je n'avais aucune raison ni besoin de lui mentir. La balle était dans son camp, désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Mar 6 Nov - 9:56

La créature possédant le grand reiatsu rentra un peu plus dans la grotte et bientôt Kenji put voir son ombre. Avançant vers lui, ce fut bientôt une silhouette qui apparut, une silhouette de forme humaine. Avançant encore plus, Kenji put voir l'être se découvrir devant lui, blanc et nu. Sa puissance spirituelle était assez conséquente et Kenji sut de suite qu'il ne pourrait rien contre lui. Tenant toujours son zanpakuto devant lui en guise de défense et de signe d'agressivité, Kenji écouta la créature humanoïde déblaterer, du moins au départ des choses presque incompréhensibles. Il parlait de chasse, ce qui signifiait que comme le laissait supposer son sombre reiatsu, la créature était un hollow. Ce qui surprenait beaucoup Kenji en fait, c'était sa forme humaine car à part sa couleur blanchâtre qui recouvrait tout son corps, on aurait pu croire que cette chose était humaine.

_ Ta chasse? J'en suis désolé mais ce hollow a voulu me becter. La loi du plus fort a voulu que je l'envoie dans les limbes...

Il recula d'un pas, calant son dos contre la paroi cristalline de la grotte. Ainsi donc pour survivre le shinigami allait devoir faire parlotte avec cette créature? Au final c'était peut être qu'un mauvais moment à passer et qui c'est, Jorge de son nom pouvait se révéler sympathique. Non? Malgré sa réticence, Kenji repassa sa lame en forme scellée et la remit dans son dos. Il refit quelques pas en avant et il tendit alors sa main pour prendre dans la sienne celle de Jorge, elle était froide, froide à souhait...

_ Okuten Kenji, c'est mon nom.

Il lui lâcha la main et recula encore une fois. Il retira alors le haut de sa tenue, son haori si particulier qu'il portait et le jeta en direction de Jorge qui l'attrappa au vol.

_ Par contre si tu pouvais enfiler ca, car parler avec un mec à poil devant moi, tu comprends quoi...

Il s'assit en tailleur sur le sol frais et sec de la grotte, il regarda un moment la créature humanoïde qui disait s'appeler Jorge. Il réfléchit à ce qu'il pouvait lui demander. Puis vint la question la plus simple pour lui, la nature de la créature.

_ Jouons donc au jeu des questions réponses, c'est mieux que s'emmerder à attendre que cette tempête meurtrière passe et j'ai pas trop envie d'y passer que ce soit par elle ou par toi... Je me permets de commencer donc... T'es quoi? T'as pas l'air d'être un hollow et pourtant ton aura y ressemble. Alors?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Mar 6 Nov - 21:57

Le Shinigami accepta la main que je lui tendais. Au moins, ce serait moins ennuyeux que s'il s'était fait tuer par ma proie. Il se nommait donc Okuten Kenji... Ou Kenji Okuten. Aucune idée, les prénoms nippons ont toujours eut le don de m'emmêler les pinceaux. Il jouait le jeu, mais je pouvais sentir qu'il n'avait pas confiance. Je ne l'aurais pas été non plus à sa place, mais je ne lui laissais pas vraiment le choix. Il enleva le haut de son haori et me le tendit, en me demandant de me vêtir. Des vêtements. Je ne faisais même plus attention à mon nudité. Après tout, impossible de créer du tissu sans plantes ni animaux. Je le remerciais d'un hochement de tête, et tentais de me faire un pagne de fortune. Une fois le vêtement enroulé autour de la taille. Je m'assis face à lui (en laissant tout de même une distance raisonnable entre nous, serrant Caballero contre moi, attendant la première question. Celle-ci ne se fit pas attendre, et j'aurais même pu me reprocher de ne pas l'avoir anticipé plus tôt. Qu'étais-je donc au juste ?

Je suis un Hollow. C'est bien les Shinigami ça : vous passez votre temps à chasser les mauvais esprits, mais vous ne cherchez même pas à les comprendre. Sais-tu seulement ce que sont réellement les créatures que tu combats ?


Je marquais une pause. Vu sa question, la mienne avait plus l'air d'une formule rhétorique que d'une véritable interrogation. Mais je lui avais promis de répondre, alors...

Je suis ce qu'on appelle un Arrancar. Je n'en connais pas d'autre, mais je doute être le seul. Comme tu peux le voir, je suis quasiment identique à un humain... Mis à part ce trou dans la poitrine, bien entendu. Contrairement au Hollow de bas niveau que tu as tué et aux Ménos, je ne ressens plus ce besoin de dévorer tout ce qui est assez puissant pour être intéressant. Je n'en ai plus besoin. On pourrait la qualifier comme une forme de Hollow stabilisée, si tu préfères. J'ai également toute ma tête, voir plus qu'avant. Et surtout, j'ai acquis ceci.


Je désignais Caballero, mon javelot, du regard.

Oui, un Zampakuto. Différent du tiens, bien entendu, mais le principe reste le même à peu de choses près : on libère notre véritable forme. Et d'ailleurs, je doute que désormais ton arme puisse me « purger » si tu m'abattais avec, étant donné le nombre conséquent d'âmes que j'ai assimilé...


Je lui laissais un peu de temps pour encaisser les informations qu'il venait d'acquérir. Je renseignais un ennemi potentiel, mais je m'en fichais : pour l'instant il était complètement inoffensif et impuissant. Et puis, une promesse restait une promesse.

Je ne suis plus exactement les choses que tu combats, et d'ailleurs vous n'avez aucune raison de tuer les Arrancars, outre que pour vous défendre. Certains ont la rancune plus tenace que d'autres, mais dans mon cas j'ai compris ce que vous étiez réellement. J'ai même éprouvé de la pitié pour vous.

J'attendais sa réaction. Je me demandais s'il allait se vexer, ou bien m'envoyer un retour de bâton bien placé. Cela faisait des siècles (je doutais n'être là que depuis trois semaines) que j'exerçais des joutes physiques au quotidien. Mais une joute intellectuelle ? Cela n'aurait probablement plus l'occasion d'arriver avant un long moment. Qui sait ? Peut être que Kenji allait me surprendre. Je l'espérais, en tout cas

Maintenant, si tu veux en savoir plus, à toi de répondre à ma question. On va commencer par le plus évident : qu'est-ce qu'un Shinigami de ton niveau fait ici ? Et tant qu'à faire... En quelle année sommes-nous ?


Dehors, le vent continuait de souffler, redoublant de violence au fur et à mesure que le temps passait. Nous n'allions pas sortir de-suite, c'était évident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Jeu 8 Nov - 10:26

La créature humanoïde avait accepté de se couvrir un minimum, faisant du haori noir de Kenji, un pagne de fortune. Au moins grâce à cela, la situation était déjà moins étrange. La créature alla ensuite s'assoir en face du shinigami avec une distance étudiée, il possédait une lance, chose de plus en plus surprenante. Kenji se demandait bien ce qu'il était et il ne tard apas à le savoir. Il disait être un Arrancar, une forme d'Hollow plus évolué. Kenji n'avait jamais entendu parler de cela. Il y avait les simples hollows qui ensuite se transformer en Menos Grande. Les Menos se découpaient ensuite en trois catégorie d'après ce qu'il savait. Les gillians, les géants noirs aussi bêtes que leurs pieds mais avec une puissance phénoménale, il en avait déjà croisé et heureusement que le Capitaine Rose était avec lui pour les détruire. Il avait appris aussi à l'académie, qu'il pouvait se muait en Adjuchas, forme plus primitive ou animale mais avec une puissance colossale ou en Vasto Lorde, une chose extremement rare, revenant à une sorte d'humanisation du hollow. Mais d'aprèc ece qu'il savait, un hollow portait toujours un masque même dans les trois cas des transformations. Or Jorge la créature blanchâtre devant lui ne semblait pas en avoir. De plus le hollow disait possédait maintenant qu'il était sous cette forme, une sorte de zanpakuto qui serait la lance qu'il tenait avec fermeté et qui pouvait lui redonner ses pouvoirs plus basiques... Etrange que tout cela... S'il s'en sortait vivant, Kenji devra faire un rapport sur ce Jorge, cet Arrancar.

_ Tu seras donc une évolution des Hollows? Et pour ta gouverne, oui je sais ce qu'est un Hollow à l'origine, une âme errante et tourmenté qui ne trouve pas le salut se verra transformée en Hollow. Le trou qu'il possédera alors sur le corps représente le coeur de celui-ci rongé par les regrets, la tristesse ou la colère. Dés l'âme négative ne cessera de dévorer d'autres âmes ou Hollows pour essayer de combler ce trou mais cela restera toujours en vain.

Kenji était presque sur qu'il avait été un Hollow dans le passé dans sa véritable vie, enfin sa vie terrienne. Quelques nuits, il se réveillait en sursaut après certains rêve qui le mettait en scène lors de la Rome antique. On lui avait appris que cela était des réminiscence de sa vie antérieure. Contrairement à certains, il ne se souvenait pas totalement de sa vie dans le monde réel, mais il avait ce qu'on pouvait appelé des flashs, ou des visions dans ses rêves. D'autres eux n'avait pas cette chance ou malchance, c'était suivant les cas. Mais un jour il s'était vu en esprit, et il avait senti cette noirceur due au regret l'étouffé, il en était presque sur, un jour il avait été souillé par la noirceur...

_ Dis-moi Jorge. On m'a toujours dit qu'un Hollow possédait un trou dan le corps et un masque. Tu posséde ce trou mais où est ton masque alors? Et pour te répondre, j'étais ici en simple mission avec d'autres shinigamis, nous faisions une simple patrouille, un petit tour dans le monde dangereux qu'est le Hueco Mundo. Mais j'ai été séparé d'eux et la suite tu la connais me voila ici avec toi... D'après le calendrier terrien nous sommes en 1862, mois de mars.

Kenji se détendait un peu, il avait peut être honte de l'avouer mais il ne sentait aucune agressivité de la part de l'Arrancar, il se sentait par exemple plus en danger à cause de la tempête de sable qu'à cause de Jorge. Chose étrange non?

_ Maintenant que tu as une année, tu peux me dire depuis quand tu es ici? Enfin si tu te souviens de ta vie d'avant, dans le monde réel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Ven 9 Nov - 15:58

La tempête de sable ne se calmait pas. C'était même plutôt l'inverse. J'imaginais que nous serions bientôt dans l'oeil de la dépression. Kenji avait de la répartie, mais il manquait cruellement d'information. Mais difficile de lui en vouloir, car moi-même je ne savais pas grand chose de la Soul Society. Je savais que les âmes qui ont, par bonheur ou par l'intervention d'un Dieu de la Mort, réussi à y être envoyé, s'appellent les Plus. Certains Plus, possédant un reiatsu plus puissant que la normale, étaient alors invités à devenir des Shinigamis, avec pour mission d'envoyer les âmes errantes à la Soul Society, et de purifier les Hollow grâce à leur arme, les Zanpakuto. Après cela... Je savais vaguement que le pouvoir des Zampakuto est lié à la personnalité du porteur, et j'ai déduis que les Shinigamis étaient liés à une organisation militaire (et non une horde désordonnée comme les Hollow), à la vue de la discipline et de la propagande qui courait à notre propos. Il était donc tout naturel que mon interlocuteur se soit arrêté à nos caractéristiques, sans toucher le fond.

Moui, c'est la définition du Hollow qu'on doit vous appendre lors de votre formation : elle est encore incomplète, mais inutile d'en savoir plus pour les tuer, hein ? Ce n'est pas grave, tu apprendras.

Et c'est là qu'il commença à me surprendre. J'avoue que je n'avais pas pensé, je croyais qu'il aurait fait le rapprochement. Mais tout le monde ne parle pas espagnol.

Effectivement, tous les Hollow portent un masque et ont un vide en eux. Mais comme je te l'ai dis, nous sommes différents. « Arrancar » est l'équivalent espagnol du verbe « arracher ». De mon masque il ne reste plus que ceci.

Dis-je en désignant l'espèce de pendentif accroché à mon oreille droite. La suite m'a, honnêtement, choqué. Je savais que j'avais passé énormément de temps dans ce monde. L'absence de repères temporels m'a par ailleurs faillit faire perdre ma raison, ou du moins le peu que j'avais à l'époque. Mais de là à ce que presque de huit siècles se soient écoulés... Si j'ai fais des voyages dans le monde réel, je devais être encore un Hollow car je ne m'en souviens pas. Ou alors j'ai choisis d'oublier. Pour en être un, j'avais assimilé que le mort faisait partie de la vie. Mais je me suis soudainement sentis vieux et dépassé. J'étais une relique d'un temps révolu, un combattant d'une autre époque dont la cause avait été acquise ou perdue depuis longtemps. Un fantôme du passé, littéralement. J'allais devoir en faire le deuil.

Oui... Je m'en souviens. Ca doit faire environ... Je crois que nous étions fin 1075 quand je suis tombé malade... Les médecins ne savaient pas de quoi il s'agissait, alors je suis resté alité pendant quelques mois avant d'y passer. Heureusement, je n'ai plus les stigmates sur la peau que j'avais avant de mourir. C'est peut être le plus comique, dans toute cette vaste farce : j'étais un soldat, j'ai trompé la mort un nombre incalculable de fois, et pour finir je suis tombé à cause de... Du soleil.

Je prenais une grande inspiration, tentant de contenir le flot d'émotions oubliées qui me traversait. Je venais enfin de comprendre pourquoi on disait que les simples d'esprits et les ignorants étaient bénis... Mais malgré cela, j'étais reconnaissant envers le Shinigami. Après tout, l'ignorance est aussi une prison : parfois plus douce en apparence, mais tellement handicapante.

Dans tous les cas, j'espère que cette guerre ridicule a prit fin, peu importe l'issue du combat. Sais-tu quelque chose à ce sujet, sur la reconquête de l'Hispanie ? Enfin... Quelque chose sur le monde actuel ? Comment a-t-il évolué, ce genre de choses ?

J'écoutais sa réponse sans vraiment entendre ce qu'il me disait. J'avais peut être reçu trop d'informations d'un coup. C'est seulement à ce moment que je réalisais ce que Kenji m'avait dit plus tôt : il était en patrouille dans le Hueco Mundo avec d'autres Shinigamis, et ils se sont fait surprendre par la tempête de sable. Il ne s'en rendait pas compte, mais si j'avais raison ils étaient en danger de mort...

Attend un instant ! On a plus important à voir pour le moment : je sais ou sont tes camarades, et je sais qu'ils sont en danger. Il n'y a nul part ou se cacher dans les environs mis à part dans cette grotte qui n'en est pas vraiment une. Nous sommes dans une sorte d'arbre de pierre, qui pousse sous le sable et qui parfois dépasse dans le désert. Mais dis toi qu'il y a un monde sous nos pieds et qu'il grouille de Gillians. Ceux qui n'ont pas étés tués par la tempête ont du se faire emporter là-dessous... Et ce n'est pas bon du tout pour eux.

Je n'avais aucune raison de les aider (ils n'étaient probablement pas aussi ouverts que Kenji), mais... J'y voyais peut être là une occasion de faire changer le regard des Dieux de la Mort sur nous, en plus d'être un bon moyen pour passer le temps. Je n'avais pas besoin de lui demander s'il souhaitait aller les secourir car la réponse était évidente. Inutile aussi de préciser que j'allais l'accompagner pour éviter qu'il se fasse becter. Aussi, je me relevais et me tournait vers une paroi de notre abri.

Mets-toi derrière moi, je vais faire sauter le mur et une partie du sol.

Je commençais alors à concentrer du reiatsu dans mon poing, qui commençait à être entouré d'un halo de lumière rouge. Une fois assez de puissance accumulée, je la relâchais sous la forme d'un rayon de la même couleur, qui transperça le quartz comme si c'était du beurre, créant une ouverture assez large pour que nous puissions passer l'un après l'autre. J'espérais juste que mon énergie spirituelle n'avait pas trop affaiblit le Shinigami, et qu'elle n'allait pas non plus nous faire repérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Lun 12 Nov - 10:12

Kenji ne put que sourire face à la petite réflexion de Jorge. Effectivement l'une des missions premières des shinigamis est l’éradication des hollows, connaitre leurs façons de fonctionner ou de vivre n'était pas vraiment une chose à laquelle on s’intéressait vraiment, du moins au bas niveau que Kenji avait à l'époque. Ce que Jorge ne savait pas, c'est que tout cela ouvrit un peu les yeux au jeune shinigami, qui lorsqu'il sera exilé sur terre, fit un peu plus de recherche sur cela. La suite des paroles de l'Arrancar surpris assez fortement le huitième siège qu'il était. Ainsi donc ce Jorge avait arracher son masque, c'était assez bizarre il fallait bien en convenir, mais en fait cette action amenait à lui un retour à l'humanité, au final c'était peut être une meilleure chose, ou pire si l'Huceo Mundo se hiérarchisait ou se mettait à penser d'une façon plus commune...

_ En somme, arracher ton masque d'Hollow a fait de toi quelqu'un de plus humain... Ou plutôt, cela t'as redonné une partie de l'humanité que tu avais perdu en mourant et en devenant un hollow.

Il raconta ensuite un petit morceau de sa vie, la raison de sa mort, un peu bizarre au passage puis demanda à Kenji de combler le trou de ses connaissances sur l'histoire du monde réel. Malheureusement pour lui, Kenji était loin d'être un spécialiste de l'histoire du monde réel. Cette lacune, il la comblera durant le siècle qu'il arpenta la Terre pendant son petit exil.

_ L'Hispanie? Cela fait longtemps que je n'avais pas entendu ce nom...

Kenji ne put se sentir bizarre en disant cela, il revoyait un endroit en Hispanie où il avait était emmenait lorsqu'il était à Namausa puis il revint à la réalité.

_ Je suppose que tu parles de la guerre entre les Chrétiens et les Musulmans? D'après mes souvenirs d'histoire du monde réel, les Chrétiens repoussèrent les Musulmans dans les années 1400... Mais ce fut loin d'être la dernière guerre qui eut lieu sur la Terre. Les Européens découvrirent le continent sauvage et l'envahirent, il y eut des génocides, puis des guerres. Europe, Asie, ou Amérique, tous les vingt ou trente ans une guerre éclata et encore de nos jours, le monde des humains est constamment en guerre à un endroit ou un autre. Si les hommes savaient qu'une véritable guerre avait lieu alors ...

Jorge lui coupa la parole et ce qu'il dit choqua même le shinigami. L'Arrancar semblait avoir de la compassion pour les autres, il disait s'inquiéter pour eux. Il ouvrit alors un passage dans la grotte qui n'en était pas une et il embarqua alors Kenji avec lui à la recherche des autres shinigamis... Bizarre que tout cela... La pression spirituelle du hollow avait était assez oppressante mais Kenji avait assez bien supporter cela. Ils atterrirent alors dans un étrange endroit complétement inconnu au shinigami. Ainsi donc sous le désert, il se touvait des cavités énormes ressemblant à une foret cristalline ayant pour cime un plafon de roche et de sable... Ce monde était de plus en plus fou pour le shinigami, il se disait que les hollows ne pouvait que devenir fou en vivant ici...

_ Je n'ai pas vraiment d'attitude pour ressentir le reiatsu, mais je suppose que toi tu possède ce "nez" comme tout bon chasseur.

Inconsciemment, Kenji dégaina son zanpakuto de l'arrière de ce dos, il savait qu'il y avait danger dans ce lieu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Dim 18 Nov - 9:58

Oh, pas la peine. Le reiatsu d'un Shinigami n'est pas exactement ce qu'il y a de plus discret dans les environs, vois-tu. Le problème, c'est que la plus grande partie des Hollow se terre ici. Et je pense qu'aucun d'eux ne perdra l'occasion de se renforcer en mangeant un Shinigami. D'autant plus que vous avez un petit goût fumé qui... Enfin, tu m'as compris. Il nous suffit juste de trouver un attroupement de tout ce qu'il y a de pire dans ce monde, et nous trouverons ton escouade.

Trop d'informations. Il valait mieux que je le ménage un peu. Et inutile de lui rappeler que j'ai été pendant un moment l'une des choses qui était probablement en train de joyeusement tailler en pièce ses petits camarades. Nous devions donc nous dépêcher histoire d'en sauver quelques uns, et les faire évacuer immédiatement. J'avais beau être l'un des êtres les plus dangereux dans cette zone, je n'aimais pas spécialement avoir à me battre seul contre... Plus de neuf-milles ? (Ils n'avaient pas encore atteint ce nombre, mais ces prédateurs affamés n'allaient pas laisser passer une telle occasion) Surtout en évitant qu'on se faufile dans mon dos pour croquer un bout des rescapés. J'allais devoir faire vite. En conséquence j'ouvrais la marche en faisant signe au Shinigami de me suivre. Le problème n'était pas la localisation, qui fut plutôt rapide, mais plutôt le fait que je devais aller à un rythme que pouvait suivre Kenji. Alors pour passer le temps, autant le faire parler un peu.

Et toi alors ? D'ou et de quand viens-tu ? Enfin, je peux supposer que tu viens d'Asie, mais tu as l'air d'en savoir pas mal sur l'histoire de l'Europe... Et sur le monde en général. Il a autant changé que ça ?

En y réfléchissant quelques instants, je me rendais compte que sa réponse serait forcément partagée. Le monde avait évolué, c'était certain, mais les Hommes... Les bas instincts n'avaient pas changés (et ne changeraient probablement jamais) et il y avait toujours des guerres et des massacres, selon mon interlocuteur. De mon vivant, je me souviens que tous souhaitaient que cette guerre soit la dernière. A chaque fois. Et pourtant quelques années plus tard, les descendants de ces gens que j'ai côtoyé, qui n'ont jamais connu les horreurs du champ de bataille, remettaient cela, à s'entre-tuer pour les mêmes causes perdus pour lesquelles leurs parents se sont battus jadis. Mais après tout, la guerre n'existait qu'à cause de la paix, et inversement. Les Hollow n'étaient pas si différents, mais pour d'autres raisons. Peut être étaient-ils même plus humains que les humains ?

Je secouais la tête afin de chasser ces pensées, et me concentrer uniquement sur le sauvetage des intrus. Qui aurait crû qu'une simple partie de chasse prendrait cette tournure ? Collaborer avec un Shinigami pour sauver d'autres Shinigami, jamais je n'aurais imaginé devoir le faire un jour. Et pourtant... J'écoutais la réponse du Dieu de la Mort, puis m'arrêtais sur une branche de quartz. Les coéquipiers de Kenji étaient juste devant nous, plus bas. Ils semblaient s'être retranchés comme lui dans une cavité au pied d'un arbre, et utilisaient leurs sorts de barrière pour empêcher les Hollow de les atteindre. Je me retournais vers Kenji afin de lui expliquer mon plan.

Je pense pouvoir en effrayer, voir détruire les plus faibles par la seule force de mon reiatsu, il faudra juste que toi et tes camarades vous teniez le coup quelques instants. Nous combattrons le reste. Ils devraient se décourager assez rapidement et prendre la fuite. Ensuite j'ouvrirai un Garganta... Un portail vers le Dangai, et vous irez raconter à vos supérieurs la fiasco que cette mission aurait pu devenir... Le plus dur dans tout cela étant que tu devras expliquer à tes coéquipiers que je ne leur veux aucun mal tant que c'est réciproque, et à tes supérieurs comment tu en es arrivé à collaborer avec un Hollow pour rattraper cette catastrophe. Sinon tu peux encore les laisser tomber et quitter seul le Hueco Mundo. Ca t'éviterais probablement toutes ces complications. A toi de voir.

Et voilà le plan derrière le plan. J'étais curieux et je voulais voir de quel genre d'homme il s'agissait dans l'épreuve. Un pleutre qui mettait sa survie en premier plan, au détriment de celle de ses alliés ? Ou tout comme moi, un imbécile qui défendait la veuve et l'orphelin (ou du moins qui essayait, vu la rareté de ces deux entités dans ce monde) ? La balle était dans son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino

avatar
Rang : 3ème siège de la 5ème division

Messages : 114
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Lun 26 Nov - 12:21

C'était bizarre mais Kenji semblait ressentir une sorte d'inquiétude sur le visage de Jorge. Etait-il un grand comédien ou pensait-il vraiment aux shinigamis? Kenji ne savait pas trop quoi penser par rapport à Jorge, mais il se devait de lui faire confiance s'il voulait n'avoir rien qu'une chance de sauver les autres des griffes des Hollows du bas niveau du Hueco Mundo. Kenji courait derrière l'Arrancar, sautait de rochers en rochers, au dessus de précipices pour ne pas le perdre de vue. Jorge ralenti la cadence, et commença à questionner le shinigami sur son passé, ou du moins sa vie dans le monde réel.

_ Tout d'abord laisses-moi te dire une chose Jorge. Certains shinigamis naissent à la Soul Society sans être né au préalable dans le monde réel. Tu peux comparer cela à des êtres de sang pur même si ce n'est pas vraiment cela. En plus d'eux, il y a donc des êtres morts dans le monde réel qui arrivent à la Soul Society, certains ne sont que de simples esprits, d'autres des Hollows purifiés. Beaucoup de personnes venant du monde réel perdent la mémoire et sincèrement cela peut être bénéfique des fois, comme si on accédait à une deuxième chance. Pour ma part je possède quelques brides de souvenirs, j'étais un gladiateur romain, je serais né aux environs du premier siècle de cette ère. Je ne suis pas originaire d'Asie, juste que Okuten Kenji est le nom que mon père de la Soul Society m'a donnée... Quand à l'histoire du monde réel, on nous en dispense des cours à l’académie, c'est assez simple...

Il marqua une pause, il regarda l'arrancar, un petit sourire sur le visage. Il avait des questions pertinentes ce vieux Jorge...

_ D'après ce que je sais, l'homme a progressé dans le domaine de la science, par contre il semblerait qu'il se perde au niveau de la religion et de la spiritualité. Après l'homme ne change pas forcément...

Il stoppa la discussion, Jorge avait effectivement retrouvé la troupe de shinigami qui était acculé au pied d'un arbre de quartz. Il tenait à l'écart les Hollows par des Kekkai ou autre sort de Kido, mais le nombre d'hollows était grand et au final heureusement que Jorge était la...

_ Ok Jorge et merci encore... Je m'en vais de ce pas les rejoindre, si tu pouvais me faire une ouverture, ca serait sympa.

Kenji libéra alors son zanpakuto et son reiatsu explosa et il fonça dans le tas d'ennemis alors que la pression spirituelle de Jorge commençait à devenir énorme, il n'avait pas menti, il était puissant. Le chemin ouvert Kenji décapita l'un des hollows devant lui et arriva à son groupe. Jorge avait presque tout fait, il fallait le reconnaitre.

_ On en parlera plus tard, mais mon nouvel ami la haut va nous faire sortir d'ici, donc si vous voulez vivre, vous sautez tous dans la brèche dimensionnelle qu'il va créer.

Kenji se tenait prêt, il espérait que les autres shinigamis le suivent...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t146-okuten-kenji-en-cours

avatar
Rang : Sexta Espada

Messages : 36
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   Sam 1 Déc - 10:51

L'explication de Kenji sur la Soul Society me laissa perplexe. Je ne m'étais jamais demandé comment ma vie aurait pu être si je n'avais pas cédé au désespoir, car le doute était un luxe dans un monde ou la moindre petite erreur pouvait nous coûter extrêmement cher. Ainsi, il était possible de donner la vie dans la mort ? Troublant. J'ignorais s'il en était de même pour les Arrancars... Si c'était le cas, les enfants seraient terriblement puissants, peut être bien plus que leurs parents. La prochaine étape de l'évolution peut être ? Si cela venait à arriver, la Soul Society aurait beaucoup de soucis à se faire... Mais cela faisait longtemps que je ne croyais plus aux miracles, d'autant plus que je n'avais jusqu'ici jamais rencontré aucun de mes congénères. Ce qui était à moitié volontaire, de plus.

Les pertes de mémoires semblaient être communes aux Hollow et aux Plus. Cela devait probablement dépendre de la force de l'individu... Et si pour le Shinigami la perte de la mémoire symbolisait une nouvelle vie, je me disais qu'il ne serait probablement plus en vie aujourd'hui si j'étais toujours un monstre assoiffé de pouvoir sans identité. Mais nous venions de deux mondes tellement différents... Malgré des racines communes. Il disait venir de Rome (curieux pour un blond, , avoir été un « gladiateur »... Le père Juan m'en avait vaguement parlé lorsqu'il évoquait les martyrs du début de notre ère, qui se faisaient torturer dans les arènes, ou avaient également lieu des combats de guerriers professionnels pour la gloire ou la liberté. Quelque chose de ce style en tout cas. La voix du Dieu de la Mort était toute tracée.

Dans tous les sens du terme. Comme convenu, j'avais libéré mon reiatsu afin de réduire le nombre de Hollow menaçant le groupe de Kenji. Ceux-ci avaient l'air de tenir le coup, tout comme mon allié, mais ils devraient normalement avoir compris que je n'étais pas exactement un allié. En tout cas, pour un sur lequel ils auraient pu s'imaginer avoir un jour. La zone était nettement plus clairsemée et serait bien plus facilement défendable. Kenji attendit que je diminue ma puissance spirituelle perceptible, puis libéra son Zampakutô en profitant de mon ouverture et décimer les quelques Hollow le séparant de son escouade.

C'était désormais à mon tour. Etre rapide et précis, décimer la majeure partie des Hollow restants, faire fuir le reste. Puis protéger le Garganta que j'allais ouvrir le temps que les intrus quittent la zone. Et après... Et bien, j'aurais tout le temps nécessaire pour trouver quoi faire après.

Rapide et précis. Quittant la branche de l'arbre de quartz, je me déplaçais rapidement derrière un des survivants de ma première attaque. Un coup de javelot rapide mit fin à ses jours, tout comme aux Hollow suivants. Peut être les derniers avaient-ils compris ce qu'il leur arrivait, car un d'entre eux tenta désespérément de m'attaquer de dos. Un simple revers du bras me débarrassa de lui. Le reste fut assez facile à défaire, étant donné la différence évidente de potentiel entre eux et moi. Malgré mes efforts, ils étaient bien plus nombreux que moi et je ne pouvais utiliser d'attaque à large zone d'impact de crainte que les Shinigami soient touchés. Ils s'étaient enfuis pour la plupart, et certains allaient revenir avec du renfort. De manière générale j'admirais la ténacité, mais dans le cas présent j'aurais préféré qu'ils fuient la tempête au lieu d'essayer de la combattre. Inconscience ou courage ? Les deux étaient néanmoins un signe révélateur : ces Hollow commençaient à recouvrer un esprit. Quel dommage, car j'allais devoir les tuer s'ils tentaient de s'interposer.

Tout le monde là-dedans ! Les valides aident les blessés à traverser le portail ! Vous déboucherez sur le monde des vivants, et de mon côté je vais m'assurer qu'ils concentrent leur attention sur moi ! Hâtez-vous, ils ne vont pas tarder à revenir et avec de la rancune en plus !

D'un mouvement de doigt, l'espace et le temps se déchirèrent en face de moi. L'ouverture avait la forme d'une bouche squelettique, et l'intérieur était aussi vide de couleurs que l'était le Hueco Mundo. Le portail était prêt, et les Dieux de la Mort le traversèrent rapidement.

A la revoyure, Kenji.

La faille se referma sur ces mots. Je voyais déjà le nez pointu caractéristique des Gillian se diriger dans mon sens. Resserrant mon emprise autour de mon javelot, je marchais vers ces proies affamées se prenant pour les prédateurs. Le combat pour la survie allait continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t287-jorge-albino
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre [PV Albino]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une drôle de rencontre [PV Albino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'antre d'un ange. (Public)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-