AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Hiroshima, le lendemain [PV Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Eternelle Etudiante

Messages : 53
MessageSujet: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   Jeu 2 Jan - 1:26

Dans un paysage de cauchemars une ombre drapée de noir s'affairait alors que personne ne pouvait la voir. Saeko, sous sa forme de Shinigami, parcourrait méthodiquement le champ de ruines qu'était devenu la ville d'Hiroshima. Cela faisait plusieurs heures déjà qu'elle distribuait le Konsō aux victimes de l'attaque américaine et pourtant elle n'en revenait toujours pas. Une fois de plus elle revisita ses souvenirs de la veille jusqu'à maintenant pour essayer de comprendre.

---------------------------------------------

La veille elle s'était isolée à la campagne à une dizaine de kilomètre de la ville pour une séance d'entraînement mais aussi pour retrouver un peu de calme. La civilisation humaine était intéressant à étudier et à voir évoluer mais même après avoir vécu tant de temps parmi eux parfois elle trouvait que leurs vies allaient trop vite. S'offrir des périodes de calme comme celle-ci était un luxe qu'elle s'efforçait d'obtenir aussi souvent que possible. Pourtant ce moment de calme allait être interrompu par quelque chose qu'elle ne pouvait pas imaginer. Un grand bruit accompagné d'un flash de lumière attira son attention aussitôt suivi par la colonne de fumée en forme de champignon que le monde allait reconnaître comme une des caractéristiques d'une explosion de bombe nucléaire. L'exilée prit soin de dissimuler son gigai aux yeux de d'éventuels passants et fonça aussi vite que son shunpō le permettait vers la ville afin de constater l'étendue des dégâts. Ce qu'elle vit lui fit froid dans le dos, de la ville il ne restait quasiment rien. Une étendue de ruines en proie aux flammes comme si la fin du monde venait brusquement de se produire, ce spectacle d'apocalypse la prit tellement de court qu'elle resta là où elle s'était arrêtée pendant de longues heures, à essayer de rassembler ses pensées. De longues heures de surprises où les moments de total silence et les débats sur l'évènement avec le Hollow intérieur se succédaient dans son esprit.

Il faisait déjà nuit noire, éclairée par un brasier qui faiblissait progressivement lorsque la Vizard sortit enfin de sa torpeur et entra dans le champs de ruines pour voir ce qu'il était possible de faire.

--------------------------------------------------

Le nombre de victimes était considérable et la jeune femme commençait à fatiguer mais ne ralentissait pas le rythme pour autant. Tout en écoutant les conversations des secours et des militaires arrivés sur le site de la catastrophe pour glaner des informations, elle continuait sans relâche à procéder à l'enterrement des âmes qu'elle trouvait. Parfois elle tombait sur un survivant qu'elle s'empressait de signaler aux secours en faisant tomber des pans de murs encore debout pour attirer leur attention.

Alors qu'elle continuait la tâche qu'elle s'était fixée, quelqu'un s'approchait d'elle. Quelqu'un qui semblait être capable de voir la Shinigami drapée de son manteau noir. Quelqu'un capable de reconnaître la véritable nature du no-dachi qu'elle tenait dans sa main. Quelqu'un qu'elle n'avait pas encore remarqué car elle était trop prise par sa tâche et ses pensées conflictuelles.

Alors ami ou ennemi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1912-yamahime-saeko-l-eternelle-etu

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   Lun 6 Jan - 13:23

Un moment de ma vie que je n’oublierais probablement jamais… Hiroshima, cette île restera probablement marqué dans mon crâne à vie comme le jour où j’ai fini par perdre ma foie en l’humanité. Si je n’étais à l’époque qu’un Déserteur qui vagabondait sur terre j’avais déjà pu observer la folie de l’homme. Ces dernières années furent pleines d’horreurs. En Europe un maniaque tentait de prendre le pouvoir tout en éliminant une telle quantité de personne. Je faisais mon possible pour aider comme je pouvais, me baladant de camps en camps pour aider les âmes perdues - et dieu sait qu’il y en avait un paquet en ces périodes sombres - à retrouver leur chemin vers la lumière. Je m’occupais des Hollows qui en masse essayait de se régaler de ce festin qu’un despote s’amusait à créer sans même s’en rendre compte.

Hiroshima n’avait pas été ma destination finale pour ce genre de raison. Je savais qu’une guerre avait éclaté entre ces deux nations qu’étaient le Japon et les USA, mais malgré tout j’avais désiré me rendre là-bas en espérant me rapprocher sensiblement de Karakura et surtout fuir l’agitation qu’il y avait en Europe. Trop de Shinigami y était envoyé et il devenait de plus en plus dur pour moi de ne pas me faire repérer par ce rassemblement de membres du Gotei 13. Surtout avec mes capacités de l’époque médiocre en camouflage…

Je ne fus par chance pas pris dans l’explosion elle même. Je pus l’observer de plus loin. Sentir l’apocalypse se déchainer sur une île, sur des civiles qui n’avaient rien demandé. Un moment de l’histoire tragique, un bain de sang inutile ou la vie de trop d’innocent avait été usé pour mettre fin à une guerre qui aurait pu prendre des proportions encore bien pire que celle-ci… Le jour suivant j’étais sur les lieux. Apocalyptique, détruit, invivable. J’avais beau n’être qu’un fantôme, je pouvais ressentir l’émanations impure radioactive qui circulait dans cet endroit. Je ne m’attardais que peu sur les gens, aidant seulement si je trouvais un survivant, je m’étais fixé comme tâche d’éliminer les Hollows qui auraient décidé de venir festoyer une fois plus des horreurs humaines.

C’est alors que je venais d’éliminer un Hollow dérangeant que je pu la voir. Une demoiselle qui s’occupait des âmes en peine. Elle tenait en sa main un Zanpakutô et même si elle ne portait plus la tenue de Shinigami il était évident qu’à un moment de sa vie elle en fut une, tout comme moi… Je me rapprochais d’elle, rengainant mon propre Zanpakutô, sans pour autant lâcher la garde de celui-ci.
    Vous non plus vous n’êtes plus du Gotei 13 hein ?

Autant ne pas y aller par quatre chemins. Si c’était le cas elle devait tout autant que moi être sur ces gardes, et si elle avait bien déserté tout comme moi cela pourrait facilement nous simplifier la vie. Surtout que cela faisait maintenant longtemps que je n’avais croisé personne du même « rang » que moi j’apprécierais donc facilement un peu de compagnie…

Surtout lorsque la dite compagnie était si charmante…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Eternelle Etudiante

Messages : 53
MessageSujet: Re: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   Mer 8 Jan - 4:23

Alors que Saeko était concentrée sur un groupe d'âmes pour les envoyer à la Soul Society et ainsi éviter une énorme invasion de Hollows, une voix d'homme la fit sursauter. Elle fit aussitôt volte-face en se mettant en position de Iai par réflexe, prête à dégainer au moindre signe d'agressivité du nouveau venu. Sa tension interne au plus haut, elle détailla l'homme de la tête au pied, elle remarque sa tenue noire ayant un air de famille avec le shihakushō traditionnel des Shinigami mais pourtant si différente. Étrange puisque que le Zanpakuto qu'il portait à la ceinture indiquait clairement qu'il en était un. Elle observa ensuite sa position défensive, se demandant ce qu'il comptait faire avant d'enfin intégrer ses paroles. Lui non plus ne faisait plus partie du Gotei 13 ce qui expliquait sa tenue, comme elle il l'avait remanier à son goût. Sa tension interne redescendit rapidement, elle poussa un gros soupir de soulagement en laissant ses bras pendre mollement, une main toujours fermée sur le fourreau de son arme. Elle posa sa main libre sur son propre cœur pour le sentir ralentir en s'exprimant enfin.

*Mais quel con ce mec, il a faillit nous faire mourir de peur ou mourir lui-même sous le fil de notre lame.*
*Bien d'accord avec toi pour une fois mais on est aussi en tord. Ne pas faire attention au alentour est une erreur de débutante. Heureusement que c'était pas un Hollow.*

- Ne refaites jamais ça … J'ai eu la peur de ma vie.
S'exclama-t-elle sur un ton de demi-reproche.

Elle reporta ensuite son attention sur les âmes restantes du groupe et procéda rapidement à leur konsō avant de refaire face à cet autre exilé.


- Effectivement j'ai également déserté les rangs du Gotei, ça doit faire quelque chose comme cent cinquante années. Pour des raisons assez compliquées d'ailleurs.

Elle s'approcha du nouveau venu et plaça à côté de lui en balayant du regard les décombres de la ville autour d'eux.

- Ça vous dérange que l'on continue cette conversation en se déplaçant, je me suis fixée pour tâche de m'occuper des victimes de ce champ de ruines. Pour éviter que le coin ne devienne un nid à Hollows.

Elle se remit en mouvement à la recherche d'autres victimes de la bombe, elle continuerait son travail tout en conversant avec le nouveau.

- Je m'appelle Yamahime Saeko. Ex-membre de la treizième division, et vous ?

En sautant de ruines en ruines, elle repéra un nouveau groupe d'âmes dont elle entreprit de s'occuper. Le groupe était principalement composé d'enfants, ce qui lui fit verser une larme. Elle prit grand soin de rassurer et d'expliquer à ces pauvres petites victimes ce qu'elle s'apprêtait à leur faire. Ce n'est que lorsque chaque bambin avait séché une grande part de ses larmes et indiqué à la jeune fille qu'il avait comprit ce qu'elle disait qu'elle procéda finalement à l'enterrement de l'âme.

Après le groupe envolé vers la Soul Society, elle reporta de nouveau son attention vers l'homme à la tignasse noire qui l'accompagnait.


- Et à par essayer de m'assassiner par crise cardiaque, vous faites quoi dans ce lieu digne de la fin du monde humain ? Certainement pas admirer ce paysage d'apocalypse je suppose.

*Il a intérêt à avoir une bonne raison, j'ai bien envie de lui botter le cul.*
*Ho tais-toi. De toute façon, tu veux botter le cul de tout le monde alors …*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1912-yamahime-saeko-l-eternelle-etu

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   Dim 12 Jan - 18:03

    J'imagine que personne n'as jamais déserté pour des raisons "simples".

Lâchais-je tout en la regardant. Je lui avais fait peur en apparant ainsi devant elle. Et c'était plus ou moins compréhensible, elle n'avait pas vraiment du s'attendre à rencontrer qui que se soit dans ce champ de la mort qu'était devenu cet endroit. L'air y était si lourd, même nous qui n'avions plus de corps réel pouvions ressentir la chape de plomb qui était tombé sur l'humanité en cette sombre journée... Elle semblait être malgré sa désertion resté une "allié" de la Soul Society, ou tout du moins avait-elle gardé les principes de base de l'armée qu'était le Gotei 13. Tout comme moi elle ne semblait malgré sa nouvelle identité de déserteur pas décidé à cesser d'oeuvrer pour le "bien".
    Je vois que je ne suis pas le seul à essayer de réparer les choses ici. J'ai juste décidé de m'occuper plutôt des Hollows que des âmes.

Je l'avais suivi sans même hésiter une seconde. Elle ne me paraissait pas dangereuse, et son envie de s'occuper des âmes en peine était assez louable pour plaider en sa cause. Je n'avais donc pas le moindre mal à la suivre dans sa quête sans plus de question. Elle semblait ne pas avoir parlé à quelqu'un depuis longtemps, du moins au vue de toutes les choses qu'elle lâcha alors que je ne venais que d'arriver. Elle posait plein de question et semblait bien décidé à continuer une discussion correct. Elle était donc une ex-membre de la Treizième et devait donc de ce fait bien connaître la terre.
    Igarashi Shu, ex-Vice-Capitaine de la Dixième.

Elle semblait avoir été honnête, je n'avais donc pas ressenti le besoin d'utiliser une identité de couverture. Cela m'arrivait souvent lorsqu'il m'arrivait de rencontrer un membre du Gotei 13, voire même certains humains. Je préférais être prudent, après tout si l'on remontait jusqu'à moi il leur serait facile de découvrir que je n'étais pas mort et alors la chasse au déserteur reprendrait. Ce qu'il était plutôt évident que je ne désirais clairement pas ! La vie d'un déserteur n'était pas simple, et si j'avais eu la chance de passer pour mort je le devais uniquement à mon Capitaine qui avait tout fait pour que personne ne puisse jamais savoir que j'étais encore en vie, même si cela signifiait que je n'aurais plus jamais la possiblilté de le revoir... ?!

Nous marchions à travers les décombres, elle s'occupant des âmes que nous trouvions, j'aidais parfois lorsqu'il y en avait trop. Et franchement, entre les bâtiments rasé de la surface de la terre, et les décombres en grands nombres je pensais avoir tout vue. Mais le pire était à venir. A forcer de fouiller l'on découvrit un endroit tout simplement horrible. Un temple, en ruine, plus loin de l'épicentre de l'explosion. Un temple en un sale état, dans lequel c'était malgré tout refugié un bon nombre de personne. Des hommes, des femmes, des enfants, des personnes âgées. Il y a en avait de tous les âges, traumatisés par ce qu'ils venaient de vivre, les enfants pleuraient, les blessés étaient par dizaine allongé par terre. Ils faisaient leur possible pour tenir, pour survivre. Soudain un craquement sinistre retentit, et devant nos yeux, impuissant, la poutre centrale qui retenait le poids de ce qu'il restait du Temple craqua. Tuant une bonne centaines de personnes qui devaient se trouver à l'intérieur du bâtiment... Mes yeux équarquillé, ma bouche ouverte sous le choc je regardais la fumée s'échapper de l'endroit où quelques secondes plus tôt se trouvait encore un temple abritant des survivants d'un apocalypse sans précédent ! J'étais sans voix sous le choc de ce que noue venions de voir. Une tragédie de plus.

Nous allions avoir fort à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Eternelle Etudiante

Messages : 53
MessageSujet: Re: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   Ven 31 Jan - 5:01

Spoiler:
 

- Enchantée de vous rencontrer Igarashi-san. Répondit-elle simplement à la présentation de Shu.

Sa remarque sur le fait qu'on ne désertait pas pour des raisons simples la fit sourire, elle se demandait si il pouvait un seul instant imaginer la raison pour laquelle elle avait déserté les rang du Gotei 13. Elle se demandait aussi comment il réagirait si il avait connaissance de sa nature. Pour le moment elle préférait garder ce "détail" secret attendant de voir comment la conversation allait tourner.


- Les raisons de mon départ sont peut-être beaucoup plus … Comment pourrais-je le dire … Insolites que ce vous pourriez imaginer, même avec une imagination débordante.

En repensant aux détails qu'elle avait lâchés plus tôt elle se doutait qu'il pourrait facilement resituer le contexte de son départ mais cela n'avait pas vraiment d'importance, c'était juste un élément déclencheur pas la raison véritable.

Ils marchèrent tout les deux un long moment dans les ruines de la ville, rencontrant plusieurs groupes d'âmes qui eurent droit à leurs tickets pour la Soul Society. Saeko observait les décombres avec un mélange de curiosité et d'horreur, elle se demandait comment des humains pouvaient inventés des moyens pour se détruire eux-mêmes à aussi grande échelle. Malgré son état de Shinigami elle ressentait les effluves de la bombe comme si le plan spirituel aussi avait souffert de l'explosion. Plus ils avançaient, plus le nombre d'âmes errantes augmentait et plus les effets de la bombe sur le plan physique étaient visibles. Sur certains murs on pouvait voir des silhouettes noires de forme humaine mais pas de corps, ils avaient été vaporisés dans l'explosion. A force de marcher ils finirent par tomber sur un temple qui bien qu'ayant énormément souffert, tenait encore en partie debout. A l'intérieur se trouvait un grand nombre de personnes encore en vie. Le spectacle était désolant, des dizaines de blessés, des gens complètement déconnectés de la réalité, des enfants qui pleuraient, certaines personnes faisaient leur possible pour maintenir en vie des gens visiblement condamnés. Saeko ne put retenir ses larmes envoyant ce spectacle, elles coulaient en silence sur ses joues.


*J'ai beau être un Hollow par nature mais là je suis quand même sur le cul … Un carnage pareil c'est pas donner à tout le monde.*
*Il faudrait vraiment que tu apprennes à lire dans les situations, là il n'y avait pas besoin de commentaires. C'est triste et ça parle à tout le monde. Tu pleurerais si tu avais un cœur.*
*Ho, ça va … Je suis peut-être une partie de toi mais ça ne veux pas dire que je pense comme toi, rappelle t'en.*

Elle allait lui répondre de manière cinglante quand un craquement sinistre retentit. Elle leva les yeux et vit la poutre centrale du temple céder. La surprise affecta son temps de réaction et son corps ne se mit en mouvement que lorsque la dite poutre toucha le sol.

- Et merde ! Lâcha-t-elle en fonçant vers le lieu du sinistre. Igarashi-san reprenez-vous, on peut peut-être réduire le nombre victimes potentielles. Au diable le fait qu'ils remarquent des choses.

Elle entra dans les restes du bâtiment aussi rapidement que possible. Elle se laissa guider par son ouie pour repérer les survivants de cette chute non prévue. Sans leur laisser une chance de réagir elle attrapait les survivants qu'elle voyait et les guidaient vers la sortie. Pour ceux qui étaient coincés elle n'hésitait pas une seconde et tranchait les morceaux de bois qui les retenaient puis les chargeaient sur son dos et les sortaient rapidement. Elle augmenta ainsi les chances de survie d'une vingtaine de personnes, pour les autres ils étaient malheureusement trop tard.

- Igarashi-san, je crois qu'on va en avoir pour un moment à procéder à l'enterrement de ces pauvres âmes. Vous voyez des secouristes ou des militaires dans le coin ? Ils nous aideraient bien en administrant les premiers soins aux survivants.

Elle commença à rassembler les âmes par petits groupes pour s'en occuper, le travail allait être fastidieux mais c'était le prix à payer pour que ces morts récents ne s'éparpillent pas et se laissent faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1912-yamahime-saeko-l-eternelle-etu

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   Dim 2 Mar - 15:48

La voix de Saeko raisonna dans mes oreilles, me sortant de ma létargie. Je ne supportais pas les massacres. Que ce soit ici ou à Karakura lors de la guerre contre les Quincys je n’appréciais pas ça du tout. Cela me rappelait de trop mauvais souvenir, ma désertion, la dernière fois que j’avais vu mon Capitaine, trop de choses douloureuses. Je regardais avec dépits et tristesse les décombres, sous lesquelles je pouvais entendre des voix, faibles, mais qui sortaient encore de cet scène de désolation.

Je lui emboitais le pas, bien décidé à aider de mon mieux ces pauvres gens qui n’avait rien demandé à personne ! Mes mains s’activaient, pourtant toujours invisible les éléments autour de moi disparaissaient, se modifiaient, bougeaient tout seul, comme déplacé par une force divine. Parfois une point de regret se dessinait sur mon visage alors que d’un mouvement de mon Zanpakutô je purifiais les âmes des morts qui se présentaient sur mon chemin. D’autres semblaient retrouver espoir, alors que tout dans leur vies semblaient n’être que désolation, voilà que deux forces mystérieuses et divines semblaient leur venir en aide. Une lueur d’espoir dans leur désolation.
    Ne t’inquiète pas je ne vais pas te faire de mal.

Soufflais-je à une petite fille qui devait posséder un peu d’énergie spirituelle car elle semblait capable de me voir. Je lui souriais, l’attrapant tendrement de mes bras puissant pour aller d’un Shunpô la déposer en sécurité. J’avais entendu la remarque de Saeko mais je désirais d’abord aider les gens qui se trouvaient sur place, maudissant de ne pas être capable de ressentir les âmes qui se trouvaient autour de nous, mes capacités en détection étant proches du zéro… Je faisais de mon mieux, mais lorsque j’eus déposé la petite fille en sécurité je décidais d’aller chercher de l’aide. Ne sachant pas exactement comment j’allais pouvoir m’en charger alors qu’ils ne pouvaient pas me voir, je me décidais tout de même à aller en trouver !
    J’vais voir ce que je peux trouver !

Et je disparus, la laissant chercher par elle même le reste des blessés, nous avions tant à faire… Je me déplaçais de Shunpô en Shunpô espérant que finalement je serais capable de trouver quelqu’un et de les faire venir jusqu’à l’église. Ce qui finit par arriver, non loin de l’endroit où l’on devait retourner. Des hommes affairés à fouiller les décombres, à soigner les blessés qu’ils trouvaient.

Je devais à tout prix trouver un moyen de les faire venir là où je le désirais, alors je fis ce que je faisais le mieux, à savoir utiliser la Nécromancie, en utilisant les énergies que j’étais capable de déployer à des doses minimes je fus capable d’attirer leur attention, recréant des cris d’enfants, lointain. Une fois leur attention capté il ne resta plus qu’à avancer en jusqu’à l’église, pour que finalement ils y découvrent la petite fille et les quelques personnes que Saeko avait déjà réussi à sortir des décombres.
    Saeko ! J’en ai ramené ! Maintenant à nous de les guider jusqu’au dernier survivants, s’il y en a encore…

Je ne pouvais que l’espérer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hiroshima, le lendemain [PV Shu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hiroshima, le lendemain [PV Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lendemain de fête
» Lendemain de veille
» Lendemain de lune plutôt agiter
» Nocturnal Habit (NS)
» Haiti : Il faut réinventer un modèle de gouvernenace politique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-