AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Eternelle Etudiante

Messages : 53
MessageSujet: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   Ven 3 Jan - 18:31

Après la fin expéditive de la Deuxième Guerre Mondiale au Japon obtenue par les américains en deux bombes, Saeko s'était faite passer pour une rescapée qui avait perdu sa famille à cause des attaques atomiques, ce qui lui avait permit d'être adoptée par une famille aisée. Cette même famille avait décidée d'émigrer aux Etats-Unis suite aux attaques en blâmant l'Empereur de leur malheur. Au début réticente à cette idée, la jeune fille finit par céder à sa propre curiosité. Découvrir de nouvelles choses l'avait toujours attirée alors un nouveau pays, c'était presque irrésistible. Elle batailla un peu pour apprendre à parler la langue au départ mais finit par la maîtriser assez pour se faire comprendre. Ce haut-fait accomplit sa famille d'adoption l'envoya au lycée du coin pour qu'elle se fonde dans la société américaine, plus facile à dire qu'à faire quand on se trouve dans le New York post-WWII.

Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'elle allait au lycée mais les regards curieux que beaucoup de monde lui adressait n'avaient toujours pas cessé. Une japonaise en Amérique, cela se remarquait quand même beaucoup, un peu trop au goût de l'étudiante. Car si cela attirait les gens curieux et pouvait faciliter la prise de contacts avec les gens du coin cela attirait aussi des casse-pieds en tous genres. Elle s'était habituée aux ricanements, aux messes basses et même aux insultes mais avait beaucoup de mal à se retenir et à agir comme une jeune fille normale quand ces casse-pieds s'approchaient très près d'elle. Pour achever de la mettre mal à l'aise dans ces situations elle devait aussi faire sont possible pour retenir les ardeurs de son Hollow intérieur qui voulait à tout prix en découdre. Pour le moment elle s'en sortait pas trop mal, il suffisait de s'éloigner en les ignorant mais ils semblaient devenir de plus en plus hardis pour lui pourrir la vie.

En ce jour précis, ils étaient particulièrement emmerdants et le Hollow n'arrêtait pas de pester dans sa tête.


*Tu vas les laisser faire encore longtemps ? Moi j'arrive plus à me retenir, je veux leur casser la tête.*
*Tu sais très bien que si on le fait à ta façon les gens vont se poser des questions.*
*Peut-être mais ça me ferait du bien et à toi aussi.*
*Je ne crois pas …*
*Gaffe, revoilà le quatuor d'emmerdeurs.* coupa le Hollow.

En effet alors que la jeune fille était en chemin vers son foyer, quatre garçons s'approchaient d'elle. Les quatre qui avaient l'habitude de l'embêter à chaque fois qu'ils la voyaient, cependant elle sentait que l'atmosphère autour d'eux était différente de d'habitude, comme si ils avaient un truc en tête la concernant.

- Tien, mais revoilà donc l'étrangère. Toujours pas décidée à retourner dans ton pays de looser. Lança le chef de la bande pendant que les autres rigolaient.
- Et vous toujours à perdre votre temps à embêter une fille qui ne vous à rien fait. Répliqua Saeko en s'éloignant d'eux comme à son habitude.
- Oh non, tu ne nous quitteras pas cette fois-ci. Répondit le chef en l'attrapant par le bras. J'en ai marre de ton air supérieur alors que ton pays de bouseux a perdu contre nous. Tu es une étrangère et même si tu parles notre langue, tu n'as rien à faire dans ce pays. Tu n'es pas chez toi.
- Ton gouvernement n'a pas l'air d'accord avec vu qu'il a autorisé ma famille à s'installer. Je suis donc chez moi tout autant que toi. De plus je ne vous prends pas de haut, je n'ai jamais rien fait contre vous pour que vous commenciez votre manège. Et maintenant lâche-moi.
- C'est justement cette attitude que je déteste chez toi. Hurla-t-il.
*Cette discussion ne mène à rien, cet idiot se croit le centre du monde.* souffla le Hollow.

Lorsque leur chef haussa le ton les trois autres se mirent en mouvement pour bloquer les issues de Saeko au cas où elle se libèrerait de l'étreinte. Une colère mal placée empourpra le visage du leader des voyous qui leva la main et tenta de l'abattre sur le visage de la jeune fille, sans grand succès d'ailleurs puis qu'elle bloqua le coup sans difficulté. Les traits de son visage se durcirent et elle parla d'une voix glaciale que seul l'idiot devant elle pouvait entendre.

- J'ai été bien gentille de laisser passer les moqueries et les insultes. Je pensais que si je t'ignorais toi et tes amis, vous finiriez par vous lasser et me laisser tranquille. Mais là tu vieux de franchir un pallier, un dangereux pallier. Je vais te montrer ce que les bouseux comme tu les appelles sont capables de faire.

Elle commença à serrer le bras qu'elle avait bloqué avec plus de force qu'il ne s'y attendait. Une lueur de peur passa dans ses yeux juste avant qu'il ne fasse signe à ses compères d'agir. Malheureusement pour eux quelqu'un d'autre allait intervenir pour les arrêter. Que la fête commence, leur fête !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1912-yamahime-saeko-l-eternelle-etu

Rang : Capitaine de la Septième Division

Messages : 355
MessageSujet: Re: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   Mar 7 Jan - 11:54

Inattendue.

La présence de cette jeune asiatique à l’arrière du bâtiment de sciences était pour le moins inattendue. C’est le mot. Du moins, elle l’était pour ce gosse un peu bizarre qui était assis au fond de la classe, les manches de la chemise retroussées, le pantalon un peu abîmé. Il n’avait jamais été bons en cours, et savait pertinemment que ce n’était plus maintenant qu’il le deviendrait, comme par enchantement. Robert « Bob » Snake était un cancre, contrairement à ses deux frangins plus âgés, et n’était doué que pour deux ou trois choses : la bagarre, le tir, le Baseball. C’était ce trio qui dirigeait plus ou moins sa vie depuis quelques mois. Depuis qu’il s’était inscrit au club de tir, et qu’il passait quelques heures par semaine à vider ses nerfs sur des cibles inanimées. Ses parents n’avaient pas trop aimé ce revirement, mais lui préférait opter pour la solution de facilité, en leur disant qu’au moins, il n’était ni un drogué, ni un tueur, ni un malade mental. Face à cette attitude stoïque, la contrariété de ses géniteurs avait vite été remplacée par une indifférence froide.

Qu’importait, au moins, il était libre de faire ce qu’il avait envie de faire. De plus, ces derniers temps, les présences qui hantaient sa solitude se faisaient plus rares, ce qui se traduisait chez le jeune homme de dix-sept ans d’un étonnante bonne humeur. Il ne pouvait pas savoir qu’il ressentait la présence d’esprits, que les Shinigamis n’avaient pas encore aidé à passer de l’autre côté, et ne le saurait que treize ans plus tard, au moment de son décès. Mais pour l’heure, le jeune homme n’était pas au courant de tout ceci, et, comme il le faisait rarement avait décidé d’aller frapper quelques balles. Une machine lanceuse de balles était disponible dans l’enceinte du lycée, et Robert avait l’habitude de s’y diriger lorsqu’il avait envie de se défouler autrement qu’en trouant des cibles en carton de son arme.

Ce fut donc interloqué que le jeune homme aperçu la jeune demoiselle qui était arrivée récemment dans sa classe en compagnie de quatre gars de terminale. Il les connaissait de vue, et ne les aimait pas particulièrement. L’un d’entre eux, Butch, avait tenté de s’attaquer à lui un jour après un cours de sport, mais s’était ravisé lorsqu’on l’avait informé que Robert était un garçon un peu étrange et qu’il aimait les armes à feu. Se battre avec un gars plus jeune, pourquoi pas, mais pas avec un weirdo qui flinguait des cercles en papier, ça pouvait mal finir.

La situation n’avait pas vraiment besoin d’être expliquée, non plus. Le leader de cette bande de bras cassés, un certain Ronny, venait de lever la main sur la nouvelle élève, et les autres semblaient être bien partis pour lui filer une bonne rouste. Robert soupira. Il n’avait aucune envie de se mêler de cette bagarre, mais pouvait-il en faire autrement ? Quatre contre un, fils. Quatre contre un. Ce n’est pas acceptable. En plus, il avait toujours ce petit contentieux à régler avec Butch non ? Robert Snake regarda sa batte en bois, et se félicita de ne pas l’avoir oubliée chez lui.

Arborant un sourire presque sardonique, l’adolescent s’approcha en deux foulées de son adversaire et, sans sommation, lui asséna un coup de batte au niveau de la cuisse. Il n’avait pas envie d’ouvrir le crane de cette brute épaisse en deux non plus, même s’il ne se gênerait pas si ce dernier le cherchait un peu trop. Un cri, mélange de stupeur et de douleur, fut poussé par l’autre jeune homme.

« Alors les pédales, vous ratonnez sur le campus ? » lança-il alors qu’il adressait un joli coup de pied chassé sur le torse d’un grand blond qu’il ne connaissait ni d’Adam, ni d’Eve. A quatre contre deux, ils risquaient toujours de se faire éclater la tronche, mais au moins, il avait réussi son entrée vu que deux de ses adversaires étaient encore en train de rouler dans la poussière après son assaut.

_________________
OH HELLO THURR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1672-serpiente

avatar
Rang : Eternelle Etudiante

Messages : 53
MessageSujet: Re: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   Jeu 16 Jan - 2:40

Le signe que Ronny l'idiot avait fait à l'attention de ses camarades n'avait pas échappé à Saeko. D'une torsion rapide elle libéra son bras de l'étreinte de l'idiot et, dans un mouvement fluide, effectua une balayette au plus proche des sbires qui chuta lourdement. Comme elle n'avait pas lâché l'idiot en chef, il fut déséquilibré par le mouvement et dû poser un genou à terre pour ne pas s'étaler complètement. Elle enchaîna rapidement en se concentrant sur le bras qu'elle tenait toujours, sa main libre vint saisir le poignet fermement et commença un mouvement de torsion de ce bras. Pendant la torsion, la jeune fille le déplaça pour se retrouver dans le dos de l'idiot en chef se rapprochant par la même occasion du type qui s'était pris un coup de batte dans la cuisse pour lui asséner un taquet au cou, le type s'effondra aussitôt évanoui. Son attention revint ensuite vers celui qu'elle tenait, le força à s'allonger le sol en mettant tout son poids sur le pied qu'elle avait placé dans son dos, elle termina par une clé d'épaule qui arracha un cri de douleur au soumis.

- Si tu fais le moindre geste ton épaule se déboîtera mais je pense que même un idiot comme toi l'aurait compris rien qu'avec la douleur que tu subis en ce moment même. Dit-elle froidement.

*Pète-lui le bras à cet idiot !*

Ignorant les incitations à plus de violence de son Hollow, elle prit connaissance de la totalité de la situation autour d'elle, ça se présentait plutôt bien pour le moment. Tous les adversaires étaient à terre, un était totalement hors course et un ne pouvait pas faire grand-chose, il en restait deux. Elle jeta un regard rapide au type à la batte et croisa le sien, elle lui fit un petit clin d'œil et parla à l'attention du chef soumis, toujours avec le ton froid.

- Comme tu peux le constater, la bouseuse que je suis te tient à sa merci, j'ai déjà neutralisé l'un de tes potes et en plus j'ai du renfort armé surprise. Le nombre compense peut-être la lâcheté mais pas la bêtise. Vous n'êtes plus que deux et demi contre deux, ça s'équilibre donc.

Pour ne pas entendre ses éventuelles jérémiades, elle mit plus de force dans la prise. Un frisson de douleur parcouru Ronny et un cri étouffé sorti de sa gorge. Le regard de la jeune fille se reporta de nouveau vers son renfort surprise.

-Je te remercierais pour ton aide quand on en aura fini. Tu penses que tu peux tenir face aux deux autres ? Dit-elle sur un ton amical et chaleureux.

Le chef se tortillait pour voir comment il pouvait se libérer de la prise, il essaya même de se relever. Elle lui planta le talon dans le dos le calmer.


- Ce que tu fais est futile. Tant que je te tiens tu ne peux pas te libérer. Il y aurait bien une solution mais t'es pas assez souple pour ça. La prochaine fois que tu voudras déverser ta haine sur quelqu'un, choisi mieux ta cible. Dit-elle le ton toujours glacial.

Du coin de l'œil elle constata que les deux mecs encore en piste étaient en train de se relever. Elle s'adressa alors à son renfort.


- Gaffe à toi, ils veulent un deuxième service.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1912-yamahime-saeko-l-eternelle-etu

Rang : Capitaine de la Septième Division

Messages : 355
MessageSujet: Re: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   Lun 20 Jan - 18:19

La jeune femme avait pris le temps, pendant la rixe, de le questionner au sujet de ses capacités martiales. Ou quelque chose dans le genre. Et Robert prit le temps de lui répondre. Etonnement.

« On verra bien, si je finis la gueule en sang dans la rigole, c’était qu’je pouvais pas ! » lança-t-il à la question de l’adolescente. Il n’était pas convaincu de pouvoir s’en tirer sans égratignure, mais quelque part c’était ça qui lui plaisait. Prendre des risques pour en sortir grandi, sans être ce qui le motivait dans la vie de tous les jours, le branchait un peu quand même. Ca et l’adrénaline. Après tout, s’il tirait à l’arme sur des cibles immobiles ce n’était pas à cause de la sensation de pouvoir que le flingue lui procurait, ni parce qu’il était doué pour ça, non. C’était car ça lui injectait de l’adrénaline à forte dose dans le sang.

Robert écouta l’avertissement de sa nouvelle alliée, et se retourna vers cette menace qu’il pensait avoir écarté un peu plus longtemps. C’était vrai que les jeunes gens se relevaient, arborant un air furibond. Il soupira, se demandant pourquoi ils n’avaient pas compris la leçon. Saeko ayant le dessus sur son adversaire, le jeune américain décida de s’en prendre aux deux comparses de ce dernier. Sans autre forme de procès, il lança la batte sur le plus proche de lui, le heurtant juste au-dessus du genou. Il leur avait pourtant laissé une chance et ils ne l’avaient pas saisi, il n’allait donc pas se retenir d’avantage.
Il n’y eut pas de craquement, ce qui était à la fois une bonne chose et une mauvaise. Il n’avait pas fracturé la rotule de cet énergumène, mais d’un autre côté, il n’était donc que temporairement hors combat, et sa batte ne gisait pas trop loin. Il devait donc se débarrasser de ce bon vieux Butch au plus vite. Et il savait parfaitement comment faire. Il appliqua donc la première partie de son plan.

« Y parait qu’tu veux me refaire le portrait, connard ? Allez, balance moi tout ce que t’as ! » lui lança le futur Serpiente avec un air narquois. Le ton utilisé, le petit sourire amusé, l’invitation au combat firent perdre les pédales au jeune Butch Pattinson. Ce dernier se rua sur le new-yorkais sans vraiment d’idée en tête, mis à part celle de lui faire mal. C’était une mauvaise idée, d’agir sans réfléchir.

Robert se décala au dernier moment, et utilisa la course du garçon pour le faire tomber, d’une habile balayette. Une fois au sol, il s’approcha en deux foulées et lui colla un coup de pied dans les côtes, avant de l’achever d’un coup de poing en pleine figure. Butch étant très clairement KO, notre héros se retourna vers le dernier adversaire qui restait, ou du moins, vers l’endroit où il aurait dû se trouver s’il n’avait pas … disparu. Le pauvre hère n’avait pas demandé son compte et avait pris tout simplement la poudre d’escampette.

« Bien bien bien. Voyons voir comment elle se démerde elle. » marmonna l’adolescent en se retournant. Il siffla d’admiration. Elle avait littéralement démoli le duo. « Et bein, ma grande, t’as d’la poigne. » lui lança-t-il d’un ton chaleureux en ramassant sa batte. « J’suis Rob’, au fait. » se présenta-t-il. Après tout, elle venait juste de débarquer et ils n’avaient pas eu le temps de se présenter en bonne et due forme.

_________________
OH HELLO THURR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1672-serpiente

avatar
Rang : Eternelle Etudiante

Messages : 53
MessageSujet: Re: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   Jeu 13 Fév - 19:48

Tout en continuant de maintenir Ronny l'idiot au sol, Saeko observait avec attention le futur Serpiente en action. La scène ne dura pas très longtemps puisque qu'il m'y se débarrassa rapidement d'un de ses adversaires pendant que l'autre prenait ses jambes à son cou. Le Hollow intérieur était mort de rire et elle-même ne put s'empêcher de sourire de façon sarcastique. Elle jeta un œil derrière elle pour s'assurer que celui qu'elle avait mit K.O. l'était toujours et ramena enfin son attention vers l'idiot à l'origine de cette pitoyable scène, elle s'adressa à lui toujours sur un ton glacial.
    - Un autre hors de combat et un fuyard, quelle fine équipe dit moi. Belle solidarité entre vous, maintenant c'est deux contre un. Tu veux tenter ta chance ?
Elle le lâche, se redressa et alla à la rencontre de son renfort surprise qui venait de la saluer et de se présenter. Elle le salua à la façon japonaise en se penchant et lui parla sur un ton amical et chaleureux.
    - Yamahime Saeko, enchantée de faire te connaissance Rob.
Elle reporta son attention sur l'idiot qu'elle avait maîtrisé, il se relevait doucement en se massant l'épaule tout en lui lançant des regards haineux mais se détourna quand il la vit le regarder. Il semblait hésiter sur la marche à suivre et marmonnait de façon inintelligible. Elle rapprocha de lui de façon si brutale qu'il sursauta et recula de quelques pas. Elle lui fit signe de la main pour qu'il se rapproche et croisa les bras sur sa poitrine, il hésita une seconde et fit non de la tête en la fusillant du regard. Un sourire satisfait se dessina sur le visage de la jeune fille et elle reprit son ton glacial.
    - C'est bien, il semblerait que tu aies un minimum d'instinct de survie. J'espère que tu réfléchiras avant de venir m'ennuyer. Ramasse tes potes restants et barre-toi maintenant.
Elle lui tourna ensuite le dos pour retourner vers Robert mais en se tenant prête à frapper au cas où l'idiot en profiterait pour tenter une action désespérée. Au bout de trois pas ses sens l'alertèrent, cet imbécile avait effectivement cédé à sa lâcheté et se rapprochait d'elle en courant. Réagissant rapidement, elle lança un coup pied retourné vers l'endroit où elle estimait que se trouvaient ses côtes. Manque de chance pour Ronny, il avait plongé pour essayer de la chopper par la taille et se prit le talon de la jeune fille en pleine figure. Il avait déjà perdu connaissance avant de toucher le sol.
    *Oops, c'était pas prévu ça.*
    *On s'en fout il a eu ce qu'il mérite, maintenant on ferait mieux d'y aller.*
    *Je crois que tu as raison.*
Elle reparti très vite vers Robert en ramassant ses propres affaires au passage, elle l'attrapa par le bras et le tira dans la direction opposée.
    - Les arts martiaux, ça fait toujours des merveilles sur les imbéciles qui pensent être meilleurs. Je crois qu'on devrait y aller et vite. Si possible avec un grand détour histoire d'être le plus loin possible du carnage. Même ma famille ne connaît pas ce côté de moi. Dit-elle sur un ton légèrement embarrassée
Elle courut en le tirant pendant environ un bloc d'immeuble puis ralentie la course en le lâchant. Ils marchèrent tout les deux pendant de longues minutes en silence. Elle se taisait volontairement pour se concentrer et faire redescendre l'adrénaline qui parcourait ses veines. Elle finit par s'arrêter et s'appuyer contre en barrière de fer forgé en poussant un soupir.
    - Je n'aurais jamais cru qu'un simple changement de pays puisse être aussi chaotique. Surtout avec des débiles comme eux. Tout ça à cause de cette foutue guerre mondiale et ces deux foutues bombes larguées sur mon pays d'origine. Y'en à d'autres qui pensent de la même manière que ce quatuor d'imbéciles dans ce lycée ? Parce que franchement c'est épuisant moralement de devoir les supporter …
Le ton employé était amical voir même chaleureux, ça pouvait être un peu déroutant au début mais généralement les gens s'y habituaient rapidement. Elle regardait celui qui deviendra Serpiente avec attention et attendait sa réponse avec impatience.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1912-yamahime-saeko-l-eternelle-etu

Rang : Capitaine de la Septième Division

Messages : 355
MessageSujet: Re: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   Lun 3 Mar - 16:57

Directe comme un coup de pied en pleine face, Saeko ne s’était pas faite prier pour conclure l’affaire. D’un coup de latte bien placé elle avait envoyé le dernier lascar dans le décor, lui abîmant probablement la face ad vitam aeternam. Robert ne s’en offusqua pas. D’un côté c’était un peu eux qui s’étaient frotté à plus fort. Il ne se doutait pas que son coup de main était aussi sympathique qu’inutile, après tout, une vizard n’avait pas réellement besoin d’un gosse pour s’en tirer face à du menu fretin.

« Waaaah »

Le gamin avait manqué de s’effondrer lorsque Saeko lui avait pris le bras et s’était mise à courir. Il avait tout juste eu le temps de ramasser des affaires avant de se faire tirer dans cette course poursuite aussi inopinée qu’inutile. Certes, ils risquaient peut être de se faire attraper par un enseignant – voir par le professeur Rose, qui enseignait la littérature, et qui ne badinait pas sur les punitions – mais de là à effectuer le sprint de leur vies …

« Hééé… »

De plus, il n’était pas tout à fait à l’aise avec cette nana. Enfin non, il n’était pas tout à fait à l’aise avec les nanas tout court. Il ne les comprenait pas, ou mal. D’un autre côté, il passait un peu pour le weirdo de la classe – voir du bahut – qui allait au stand de tir, n’avait pas de voiture, n’était pas dans l’équipe de football du lycée, bref… il n’était pas populaire. Et même si ça lui convenait tout à fait, cela ne l’aidait pas trop avec les filles. Bref, elles avaient ce don pour le mettre un peu mal à l’aise.

« Tu cours trop vite, bon sang. » lança-t- la main appuyée sur un mur, tentant de reprendre son souffle. Même après une petite marche, il avait encore le cœur qui palpitait. Il aimait cogner dans les balles avec sa batte, mais n’était pas assez bon en course pour faire partie de l’équipe du bahut, ce qui expliquait sa condition physique plutôt moyenne.

« Heu ouais, j’dirais que les trois quarts du lycée n’aiment pas les étrangers ou les mecs un peu bizarres. Tu sais, dans not’ pays les noirs ont pas l’droit de vote, alors j’pense que tu peux t’habituer à cette hostilité vu tes yeux et ta couleur. » Ce n’était pas son cas, malgré les pressions de ses parents, qui, plutôt conservateurs, ne voyaient pas d’un très bon œil que des élèves étrangers soient intégrés à l’éducation de leur lycée.

« D’un autre côté, c’est pas parce que les cons sont plus nombreux que ça les empêche d’être cons. » ajouta-t-il, platement. C’était débile, mais il n’y pouvait rien, après tout il était loin d’être un cerveau. « Mais tu viens du Japon alors, Saeko ? Ça doit pas être facile tous les jours ici, j’suppose. C’est un drôle de choix d’ailleurs si t’veux mon avis. »

Mais elle s’en foutait surement, de ton avis, mon gars.

Spoiler:
 

_________________
OH HELLO THURR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1672-serpiente
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un début mouvementé dans un lycée américain. [PV Serpy]
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» [Libre] Une promenade mouvementée !
» RP commun : Pâques [dans les jardins du Lycée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-