AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Vers l'infini et au dela ! [Chansu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Jeu 16 Jan - 9:23

Akihiko était assis en tailleurs sur le sol et son faucheur d'âme reposait sur ses genoux. Il se trouvait sur le haut d'une colline verdoyante et dans les environs il n'y avait pas âme qui vive. Cela faisait plusieurs fois qu'il venait à cet endroit pour un entraînement un peu spécial. Depuis qu'il était devenu Vizard le Reiryoku de notre jeune héros n'avait cessé d'enfler et même si ce dernier dépassait désormais certains capitaines il semblait encore grandir un peu plus chaque jour. Ce déferlement d'énergie spirituelle avait dans un premier temps grandement effrayé Kirito car il ne savait pas contrôler une telle énergie. En effet, avant cela il n'avait jamais été un bon shinigami en matière de reiatsu à tel point qu'il avait finit par se dire qu'il n'avait juste aucun don dans ce domaine. Il avait continué à pratiquer mais cela n'avait jamais augmenté ses réserves pour autant. Mais voilà, tout ne se passait pas toujours comme prévu et depuis que Heathcliff, son Hollow intérieur, était apparut Akihiko avait finalement compris qu'en lui sommeillait une quantité phénoménale d'énergie spirituelle et qu'il devait donc apprendre à l'utiliser. Ainsi il avait pris l'habitude de faire des exercices. Au début ces derniers étaient fait au Seireitei mais petit à petit il avait dû s'éloigner du Gotei 13 car l'énergie qu'il dégageait durant ces entraînements pouvait broyer par sa puissance bon nombre de shinigamis.

Kirito ferma les yeux puis il se concentra quelques instants. Un reiatsu d'une teinte dorée s'échappa de quelques endroits de son corps. Les filets d'énergie étaient fins et flottaient tranquillement autour du capitaine scientifique qui se forçait à ne laisser sortir que très peu d'énergie. Quelques secondes plus tard il augmenta le débit laissant plus de reiatsu s'échapper. Il continua ainsi pendant de longues minutes. L'énergie spirituelle se faisait de plus en plus forte et de plus en plus concentré, elle prenait petit à petit l'aspect d'une forme sphérique parfaite. L'herbe autour de Kirito commençait à onduler sous la caresse de ce souffle spirituel. Mais au fur et à mesure que le reiatsu de notre jeune héros gonflait l'herbe commençait a être sévèrement secoué par ce qui devenait des rafales violentes. Soudain, la sphère de Kirito grossit brutalement couvrant une grande partie de la colline et à cet instant le sol autour du Vizard se fissura à quelques endroits tandis que l'herbe ne bougeait plus d'un pouce car elle était littéralement broyé par l'énergie implacable.

Kirito serra un instant les dents, c'était actuellement son reiatsu le plus puissant mais il sentait qu'au fond de lui se cachait quelque chose d'encore plus monstrueux, une énergie spirituelle qui serait capable de mettre en difficulté même les plus grands esprits du Gotei 13. Akihiko continua à forcer son reiatsu à enfler. Ce dernier continua alors de grandir, lentement mais sûrement. Puis soudain quelques éclairs rouges traversèrent la sphère dorée et aussitôt Kirito entendit le rire malsain de son démon intérieur. Le capitaine scientifique arrêta aussitôt d'augmenter sa puissance spirituelle comprenant qu'il ne parviendrait pas à faire sortir son potentiel latent aujourd'hui. Il lui fallait encore un peu de patience et d'acharnement. Il ramena alors son reiatsu à nouveau à l'état de la sphère dorée et il resta ainsi décidant de maintenir le plus longtemps possible cette énergie.

Malgré la puissance qu'il dégageait notre jeune héros parvint à détecter une autre énergie spirituelle qui approchait. Un visiteur allait arriver. Kirito ouvrit alors les yeux découvrant devant lui un shinigami qu'il n'avait encore jamais rencontré. Le fixant quelques instants de ses yeux gris notre jeune héros afficha soudain un sourire serein qui détonnait par rapport à la puissance spirituelle qu'il dégageait.
    A qui ai-je l'honneur ?

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Jeu 16 Jan - 22:25

De nouveau dans une forêt du rukongai. Chansu s'exercait toujours à ressentir plus loin et de manière plus approfondi le reaitsu des shinigamis s'entraînant parmi c'est lieux. Son analyse des signatures émises s'était nettement améliorée, il pouvait maintenant savoir la nature de l'être qui se présentait devant lui. Malheureusement une fois dans une foule compacte, ne pas perdre la cible devenait bien plus difficile si sa puissance ne dépassait pas celle des habitants collés à cette dernière. Comment ce fait il que de bon élève à l'académie que je ne me suis toujours pas élevé à un tout autre niveau ? Avais-je déjà atteint mon maximum ? Non cela met impossible à accepter. Il doit y avoir une autre raison. Quel est ce blocage ? Est-il physique ou psychologique ? Serait il un peu des deux ? Dans tous les cas il me faudra trouver la réponse avant d'avancer.

Étrange je ressens une nouvelle aura, bizarrement l'individu qui la produisait ne se déplaçait pas. Ce ne fus pas m'a plus grande surprise, non seulement la puissance croîtrait, mais la pression de l'air s'alourdissais. Diagnostic, celui ou celle qui dégageait ce reaitsu avait au moins le niveau de capitaine. Pas que je doute des vices capitaines, loin de là de cette idée. Dans ce cas, alors cela serait un lieutenant vraiment hors norme. Je n'ose pas imaginait son commandant qui serait au-dessus de lui. L'unique moyen de savoir, c'est encore de vérifier. Courant au travers de la petite forêt, l'énergie émanait du haut d'une colline. Arriver à destination, la gravité en était que plus forte tout en restant supportable. Un haori en vue, un capitaine qui affine le contrôle de son reaitsu ? À en juger par la nature de son aura, il s'agissait d'un Vizard. Cependant, je me demande de qu'es cette...
    Hum, laissa s'échapper Arata de ses lèvres silencieuses.

Cette sphère dorée, je l'ai touché avec le bout de mon pied et j'ai cru que l'on allait me l'écraser. Heureusement j'eus le réflexe de le retirer. Mieux vaut éviter de pénétrer à l'intérieur, pas avec mon niveau actuel. Pas que je n'aime pas les légumes, mais brouter le gazon ne m'intéresse pas. Mon petit geste malencontreux aura fait s'ouvrir les yeux du gradé en face de moi. Me fixant avec ses yeux gris, sans doute étonné de voir un autre congénère se situait devant lui. Sa question ne se fit pas attendre.
    Bonjour, je me présente suis Arata Chansu, treizième siège de la deuxième division.

Répondant avec mon habituel petit sourire qui ne me quittera qu'une fois la conversation finie. Le corps entier lui restera impassible. M'inclinant également par respect pour son rang sans pour autant le quitté des yeux. Je prie intérieurement qu'il ne s'avance pas plus près de moi machinalement pour me parler, car instinctivement je reculerais. Sauf s'il retire la boule dorée.
    Vous êtes le capitaine ?



Dernière édition par Arata Chansu le Ven 17 Jan - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Ven 17 Jan - 16:45

Les présentations ne faisaient que conforter les déductions du capitaine scientifique. La tenue de ce shinigami trahissait son appartenance à la deuxième division, la seule véritable information était son grade. Treizième siège, c'était donc déjà un shinigami aguerri qui se trouvait face à notre jeune héros. Une fois n'est pas coutume Akihiko constata qu'il était impossible de juger d'un grade sur le simple physique. En effet, Arata était vraisemblablement plus grand que lui et son apparence était plus mature. Et pourtant c'était bien lui le capitaine ici. A ces pensées Kirito ne put refréner un sourire amusé avant de finalement répondre à la question du treizième siège.
    Enchanté Arata ! Je suis en effet le capitaine de la douzième division, Kirito Akihiko pour te servir. Tu peux me tutoyer, nous ne sommes pas dans le cadre strict du Seireitei ici et je ne t'en tiendrais pas rigueur.

Kirito fit un petit clin d’œil à son interlocuteur puis il posa sa main droite à terre et s'appuya dessus pour se relever tranquillement. Il rattacha ensuite son katana dans son dos puis regarda avec intensité son confrère. Il se concentra un instant et analysa avec précision le reiatsu d'Arata. Après avoir réussi à déterminer son ampleur Kirito régula sa propre énergie spirituelle afin de la calquer sur la même puissance que son invité. Ainsi la sphère dorée se rétracta puis disparut laissant à la place un léger flux d'énergie tourner autour du corps du capitaine scientifique. Ce n'était pas parce qu'il avait de la visite que Kirito allait arrêter de s’entraîner. Au contraire même, analyser puis copier la puissance spirituelle de quelqu'un d'autre était quelque chose de compliqué.
    Dit moi Arata, que fait un homme de l'Onmitsukidô dans les parages ? Tu es en mission ou alors est-ce que c'est mon énergie qui t'as attiré ici ?

En un instant à peine, suite à un shunpô d'une rapidité fulgurante, Kirito apparut à environ un mètre devant le treizième siège et il possédait désormais un sac dans la main gauche. Les fines émanations de reiatsu dorée du capitaine scientifique rayonnait autour de lui, lui offrant ainsi une aura chaleureuse. Akihiko, qui gardait son sourire serein, observa quelques secondes supplémentaires le jeune homme cherchant soudain à évaluer quelque chose. Il avait en ce moment en sa possession un nouveau prototype de la douzième division sur lequel il travaillait depuis un moment déjà. Il avait pris l'habitude de trimbaler l'objet car il s'avérait pas trop encombrant et surtout il pouvait le bidouiller un peu n’importe où. Le capitaine scientifique voyait là un moyen de tester sa nouvelle invention sur quelqu'un d'autre que lui même et un shinigami de l'Onmitsukidô ferait probablement l'affaire.
    Je ne voudrais pas perturber ton emploi du temps de la journée mais aurais-tu un peu de temps à me consacrer ? Je souhaiterais essayer quelque chose.

Akihiko afficha un sourire mystérieux et il plongea sa main droite dans le sac qu'il tenait pour en sortir un appareil qui ressemblait à une protection d'avant bras faites en métal.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Sam 18 Jan - 23:03

    Très bien. Sachez seulement que cela n'est pas dans mes habitudes de tutoyer les personnes que je viens à peine de rencontrer. Que l'on soit dans le cadre du Sereitei ou non.

Donc c'est lui Kirito Akihiko ! Pour une surprise, je n'ignore pas que les capitaines ont une pression spirituelle énorme, mais je n'imaginais pas que celle du chef de la division scientifique soit aussi importante. Le plus drôle est qu'il fasse plus gamin que moi, bien que je ne doute pas de son sérieux, n'y même de son intellect pour en être arrivé là où il en est actuellement. Définitivement l'habit ne fait pas le moine à la soul society. Il se relève en me faisant un clin d'oeil et après avoir rattaché son zanpakoto, il me fixa d'une manière intéressée. Qu'es qu'il recherchait sur moi ? Ou alors il réfléchissait à ma présence ici ? Au moment où la sphère dorée réduisait de volume. J'ai compris qu'il ajustait sa propre puissance vis-à-vis de moi. Au moins il ne me rentrera pas la tête dans le sol avec son aura. Confirmant également ce que je pensais juste avant. Il doit probablement s'entraîner à contrôler son reaitsu, j'espère juste que ce ne soit pas trop simple pour lui de se calait sur moi. Enfin je ne pense pas, sinon il m'aurait sans doute demandé de partir ?
    Je m'entraîne tout simple à améliorer mon sens de la détection et c'est bien votre énergie qui m'a attiré ici. Je ne vous cache pas que j'ai ressenti à une assez grande distance.

Sans déconner je ne l'aurais pas repéré s'il n'avait pas déployé une telle force. Sans crier gare, il se déplaça avec une célérité si vive que lorsqu'il ait réapparu dans mon champ de vision il possédait un sac dans la main gauche, dont j'étais incapable de deviner le contenu. Je constate que la gravité de sa boule dorée est désormais supportable. L'ambiance instaurée m'en a même donné un petit frisson. Il m'observa à nouveau avec insistance, dans ce genre de moment je me questionne toujours à ce qui se trame dans la tête des gens lorsqu'ils ont cette attitude. Heureusement pour le moment il est sympa, j'espère ne pas servir de cobaye pour une expérience prochaine des plus douteuses.
    J'ai exactement trois heures cinquante-deux minutes à vous accorder. Ensuite, je serais effectivement dans l'obligation de me sauver. Cela serait plutôt à moi de demander si je ne vous dérangeais pas votre entraînement.

Me sauver est effectivement à quoi il me faudra réfléchir. Si dans le test de son invention tirée de son sac que je vois venir à des kilomètres, commence à partir en vrille. Ou que le scientifique commence à péter les plombs, d'expérience le plus plausible. Depuis mon unique visite chez Mayuri au moment où il occupait le poste de taishô de la division douze, je suis paré en terme de savant complètement allumé. Prions que Kirito ne sois pas fait du même bois.
    Dois-je l'enfiler ou c'est pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Lun 20 Jan - 14:25

Akihiko ne se départit pas de son sourire serein devant les réflexions de Arata et le fait qu'il continua à le vouvoyer, malgré son autorisation, ne le surpris pas vraiment. Le shinigami était donc dans le coin pour s'entraîner également et c'était en travaillant sur sa faculté de détection de reiatsu qu'il l'avait trouvé. Ce shinigami de la seconde division était quelqu'un de droit et de très concentré, sa détermination à s'entraîner au Rukongaï prouvait qu'il s'agissait d'un homme pleins d'ambitions et de volonté, deux qualités qui lui seraient grandement utile. Soudain l'homme annonça avec une précision extrême le temps qui lui était imparti ce qui fit afficher un sourire amusé à notre jeune héros.
    Et bien tâchons de mettre ces trois heures et cinquante-deux minutes à profit alors. Et tu ne perturbes pas le moins du monde mon entraînement ne t'en fais pas. De toute manière je n'arrivais pas à augmenter ma puissance, je réessaierais plus tard.

Akihiko marqua une pause puis il remarqua que le shinigami ne semblait pas très à l'aise à la vue du dispositif qu'il avait sorti de son sac. Le capitaine scientifique oubliait régulièrement qu'en se présentant comme leader de la douzième division certains voyait en lui un savant fou comme Mayuri l'avait été avant lui.
    N'aie crainte, si ce dispositif était dangereux je ne le promènerais pas comme cela avec moi, il n'y a donc pas de danger dans ce que je vais te demander. J'ai juste besoin d'effectuer des réglages.

A la question soudain intéressée de son acolyte du jour le regard de Kirito s'alluma d'une étincelle de joie. Il aimait toujours montrer ses découvertes et encore plus les expliquer.
    Je vais te placer ce dispositif sur ton bras si cela ne te dérange pas. Mais avant tout je vais moi-même le porter pour te faire une démonstration de ce que c'est.

Akihiko déposa son sac à terre à côté de lui puis il enfila le prototype sur son bras droit le serrant avec des petites lanières en cuir. Ensuite, il recula juste d'un pas et leva son bras devant lui. Soudain le reiatsu du capitaine scientifique s'engouffra dans le dispositif et une sorte de bouclier de reiatsu doré prit alors forme. Ce dernier grandit en un instant et vint protéger presque intégralement son torse et une partie de ses jambes.
    Comme tu peux le constater il s'agit d'un appareil défensif, d'où son aspect inoffensif. Le principe est simple, il suffit d'envoyer ton reiatsu dedans et mon invention va construire automatiquement un mur de défense solide à partir de ton énergie spirituelle. Il s'agit d'un prototype encore mais à terme j'ai bon espoir qu'on puisse équiper de nombreux shinigamis avec. Ce bouclier portatif pourrait être très utile aux hommes qui ne maîtrisent pas bien les Kidôs ou les Kekkais. En fonction de l'énergie qu'on met dans le dispositif sa puissance augmente ou diminue. Regarde.

L'énergie de Kirito se concentra soudain brutalement dans le prototype qui forma alors un mur d'environ deux mètres de haut protégeant intégralement le capitaine scientifique. Puis l'instant d'après Akihiko arrêta d'envoyer de l'énergie dedans et la défense s'envola aussitôt. Notre jeune héros détacha alors son invention puis la tendit au shinigami de l'Onmitsukidô.
    Mon seul problème c'est que je suis l'unique personne a avoir tester ce dispositif pour le moment et comme tu as pu le constater j'ai beaucoup d'énergie spirituelle. Or cet appareil sied mieux à quelqu'un qui en possède moins, par conséquent je souhaiterais voir si tu parviens à maîtriser correctement mon invention. En fonction du résultat je ferais des réglages et nous recommencerons. Acceptes-tu de m'aider ?

Kirito afficha un sourire complice en attendant de savoir la réponse du shinigami de la seconde division.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Jeu 23 Jan - 21:57

Le sourire et le ton du capitaine me faisaient comprendre que mes paroles ou que la situation l'amusai. Je ne m'étonnerais pas que ma précision l'est fait rire. Il faut dire que mon sens du détail s'avère assez extrême, elle paraissais à ce titre ridicule aux yeux de certain. Pour moi cela est limite un mode de vie. Le taishô me rassura que je ne perturbais pas son entrainant du jour, car il n'était pas au sommet de sa forme.
Sans doute dû à un regard trop insistant sur l'engin. Akihiko me certifia que l'appareil ne comprenait aucun. Un certain scientifique m'avait dit cela aussi. Résultat ? J'ai manqué de finir au cimetière. La tension baise en sachant qu'il va me faire une démonstration sur lui-même. Comme ça si ça foire c'est lui qui partira avec un bras en moins.
En avant pour la démonstration, un pas en arrière, la pression de son reiatsu disparu pour laisser à la place un bouclier doré. Dispositif ne lui offrant pas une protection total pour l'instant, la tête et le bas des jambes restent vulnérable aux premiers abords. Kirito entama un petit monologue explicatif appuyant sur le côté inoffensif de l'invention. Je retiens essentiellement que les shinigamis ne maîtrisant pas suffisamment le kido ou le kekkais, ce qui est mon cas. Je pars soulagé, nous serons donc deux à partir intacte à la fin de la séance. Un air sérieux apparu sur le visage du scientifique et soudain un mur de deux mètres apparu. Une défense bien plus convainquant.
    Jolie, je frappe avec toute la force de mon poing contre le rempart, et solide... Navré pour l'assaut surprise, mais il me fallait vérifier la fiabilité de votre invention. Le seul défaut visible toute suite est l'énergie nécessaire pour le rendre efficace.

Arrêtant d'alimenter l'appareil, sa défense disparue également. Il m'avoue avoir testé son invention uniquement sur sa personne. Rappellent son indiscutable quantité d'énergie, il est certain d'après lui qu'il sera plus utile au soldat qui en possède moins.
    J'accepte de vous aider. En espérant que le teste se concrétise de manière positive.

J'enfilai le gadget au bras. Mon visage était désormais sérieux. On démarre direct par ce qui ne marche pas... L'engin ne réagit pas, le capitaine suite à quelque réglage parvient à le faire fonctionner. Ensuite impossible de le contrôlé, Kirito du à nouveau faire quelque réglage. Enfin le vrai test pouvait commencer. Je l'ai mis en marche et cesser de l'alimenter plusieurs fois d'affiler, cette commande me fut assez instinctif. La manipulation du reaitsu via le dispositif lui demande plus d'effort et d'adaptation. Au final j'ai du mimer des mouvements de bras pour m'aider à faire de vrais murs. Les premiers n'étaient pas terribles, quasiment aussi solide qu'un courant d'air. Au bout d'un moment j'arrivais finalement à créer de vrai défense. Pas aussi grande que le capitaine, mais au moins proche de leur solidité et sans le moindre geste. Malgré que j'ai mis un genoux au sol pour bénéficier de manière intégral de la protection du dispositif. En perfectionniste que je suis j'ai poussé le test jusqu'à la limite que je lui trouvais sur l'instant. Créer un champ de force autour de moi, un peu restreint en terme de place à l'intérieur, la protection demeurais quand à elle total. Petite fantaisie de ma part tout en restant sérieux j'ai emprisonné le gardé dans une barrière à la manière d'on ferais un utilisateur de kekkais. À l'instar du premier mur défensif, le début n'était pas terrible, voir pitoyable. Sauf que la correction fur nettement plus rapide. Pour obtenir une cage de la taille de son prisonnier et d'une robustesse crédible. Passons désormais à l'étape supérieure, voyons de quoi est capable la création du capitaine en situation plus réelle.
    Ce dispositif est pensé pour être utilisé au combat si je ne me trompe et non pour des exercices dans le vent. À vous de vérifier la résistance de mes barrières, à commencer par sortir de votre geôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Sam 25 Jan - 19:18

Le capitaine scientifique était véritablement enchanté que le shinigami de l'Onmitsukidô accepte sa requête et le fait que ce dernier avait tenté une attaque pour vérifier la solidité de la défense montrait qu'Arata semblait curieux face à ce prototype. Cela allait lui permettre de faire avancer ses recherches.
    Pas de soucis pour l'attaque, mais prends garde ce bouclier peut être très robuste, ne va pas te blesser non plus. En tout cas je suis ravi que tu acceptes et je t'en remercie par avance. Commence déjà par essayer de faire fonctionner le dispositif comme je viens de te le montrer.

Akihiko laissa le jeune shinigami enfiler le dispositif tranquillement. Ce dernier tenta alors ensuite d'utiliser l'appareil mais ce fut un échec. Kirito fronça les sourcils se demandant d'où pouvait provenir le soucis. Il déposa son sac à terre et en sortit de petits outils. Il s'approcha alors du bras du treizième Siège de la seconde division et affina ses réglages. Il semblait que le dispositif était sensible aux différences de Reiatsu, ce problème devrait être corrigé plus tard mais au moins cela prouvait au capitaine scientifique que son invention en était bien encore au stade du prototype. Après plusieurs réglages, notamment pour permettre au dispositif d'être plus sensible au Reiatsu d'Arata, finalement l'expérience put débuter. Alors que le shinigami de l'Onmitsukidô tentait plusieurs formes de bouclier à l'aide de son énergie spirituelle Kirito pour sa part avait sorti un stylo et un bloc de feuilles sur lequel il notait les observations. Manifestement l'énergie du treizième Siège lui permettait de manipuler correctement le dispositif et avec de plus en plus d’entraînement il parvint même à progresser rapidement allant jusqu'à s'enfermer intégralement dans un cube.

Alors que Akihiko prenait note de tous ce qui était pertinent il sentit alors le mouvement de l'énergie spirituelle de son acolyte du jour. La barrière qui enfermait juste avant Arata se déplaça soudain et enferma notre jeune héros. Ce dernier afficha alors un sourire amusé, constatant que le shinigami face à lui allait au delà de ses espérances en manipulant correctement l'appareil. Kirito écouta alors le treizième Siège et acquiesça d'un signe de tête.
    Il est vrai que manipuler ceci pendant un combat serait bien plus délicat et avant de pouvoir en équiper des shinigamis il faudra faire de très nombreux tests. Quant à me libérer de cette prison...

Un sourire amusé apparut sur les lèvres de Kirito. Son énergie spirituelle se déploya brutalement et explosa la barrière qui se trouvait autour de lui. Cela ne dura qu'un instant et le puissant Reiatsu du capitaine scientifique ne toucha Arata qu'une seconde à peine avant de se rétracter devenant de nouveau paisible.
    ...c'est chose faite !

Akihiko nota quelque chose de plus puis il regarda son acolyte.
    En tout cas ta maîtrise du dispositif et de ton reiatsu est très impressionnante ! Que ressens-tu ? Ce n'est pas trop gênant ? La dépense d'énergie n'est pas trop importante ? Par contre la puissance laisse encore à désirer, voyons si je peux réussir à améliorer l'amplificateur de Reiatsu.

Akihiko posa ses affaires et pris de nouveau le bras d'Arata. Il modifia quelques réglages puis laissa le jeune homme essayer de nouveau.
    Nous pourrions essayer de faire résister tes barrières à des techniques de type Hadô aussi. Qu'en dis-tu ? Essaye aussi de courir et de te déplacer avec ce dispositif, c'est très important et j'aimerais voir si tu parviens à le faire aisément ou si cela te demande beaucoup plus de concentration.

Le capitaine scientifique était intégralement entré dans son rôle de chercheur. Il avait la chance d'avoir un shinigami serviable et sympathique avec lui ce qui le motivait et par conséquent il cherchait à éprouver son prototype. Il avait donné plusieurs objectifs à réaliser, comment Arata allait-il s'en tirer ?

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Mer 29 Jan - 19:11

Ma barrière ne devrait pas tarder à céder, il serait inconcevable qu'avec un engin aussi puissant soit-il avec mon reaitsu puisse le retenir plus d'une seconde, un capitaine. Mentale et physique je me prépare à recevoir sa pression spirituelle. Son sourire amusé donna le signal, son aura explosa littéralement la cage du capitaine comme si on avait trop gonflé un ballon de baudruche. Pendant un instant j'ai ressenti de plein fouet sa puissance, réussissant à ne flancher que légèrement, deux secondes de plus et j'étais cloué au sol. Ma fierté restée presque intact, ayant réussi à faire presque illusion de tenir face à un montre en puissance. Alors qu'il prenait des notes, Kirito me bombarda de question.
    Merci pour le compliment, mais je trouve que c'est encore très perfectible. Je bouge mon bras de haut en bas et répète quelque mouvant d'haduka dans le vent. Pour ce qui es du dispositif en lui-même sur le bras, il n'est pas gênant, pas assez lourd et assez massif pour gêner de quelconque mouvant. Pour répondre à s'il demande trop d'énergie, c'est pour moi l'unique défaut de l'engin, si on veut solidifier nos barrières il faut également envoyer plus d'énergie et au détriment de notre endurance spirituelle. Bien entendu une fois de temps en temps de ne fera tomber personne, c'est l'usage intensif qui s'en chargera. Mais je dirais qu'ici on n'est plus à une limite de l'utilisateur que de l'appareil en soit. À moins de pouvoir amplifier l'énergie sans dépense supplémentaire. Réaliser vous les ressources qu'il faudra employer pour retenir un puissant adversaire ? Je peux le démonter maintenant entre nous, mais je vous garantis qu'après, je serais incapable de poursuivre les tests. Par manque de force.

Je dis plus ça pour signaler que quoiqu'il en soit sa création dépendait des réserves du shinigami qui l'utilise pour être efficace. Sur ce Akihiko posa ses affaires et me pris de nouveau le bras, pour faire des modifications et me laissa ensuite essaye de nouveau. Visiblement pour la même quantité, mes défenses paraissaient nettement plus convainquant. Es le cas ? Une seule manière d'être sûr.
    Je suis partant. Je tiens seulement à que vous me laissiez courir et utiliser l'appareil dans le vent. Histoire que je m'habitue et que je m'adapte cette nouvelle condition. J'enverrais le signal pour les assauts. En ce qui concerne les hadô, je vous serai grée de commencer léger avant d'entamer avec des techniques d'un rang plus élever.

Un bond en arrière je commence à courir à une vitesse de croisière. Le but étant de ne pas esquiver les attaques qui vont venir, mais de leur faire face. De préférence il ne fallait pas rendre la viser trop difficile, encore je ne doutais pas que le scientifique arriverait à me toucher à ma rapidité maximal. Maintenant il me faut me servir de l'invention en mouvement. Au départ les remparts étaient incomplets, je devais prendre en compte également l'amplificateur et la concentration nécessaire pour l'exercice. Finalement, au bout de quelque minute les remparts étaient supérieures au précédent. Grâce à l'amplificateur à ne point en douter. Je donne le signal - Envoyé - pour les hadô. Les premières furent arrêtées à l'image de moustiques s'écrasant sur un par brise de voiture. Au bout d'une petite série je fis signe - avec le pouce levé - d'en augmenter la force. Cette fois un détail apparu et pas des moindres. Si les blocs tenaient toujours bon, c'était sur les déplacements que cela gênait. Suite au choc le bouclier semblait vouloir garder sa position un petit moment sans moyen de crées d'autre et en puissant dans mes réserves en prime. Akihiko se déplaça vers moi, arrivé à ma hauteur le champ de force disparu, sans qu'il touche quoique se sois. J'ignore ce qu'il trafiqua dans l'appareil, mais on put reprendre. Je ressentais toujours cette résistance, une fois l'attaque passée, cependant rien de comparable à l'autre coup où j'ai dû me retourner afin d'éviter de me tordre le bras.
    Bien j'aimerais que vous employiez une technique d'hadô d'un rang intermédiaire. Ne vous inquiéter pas pour ma santé. Avec votre invention et mes compétences je devrais pouvoir aisément m'en tirer.

Immobile près à revoir l'attaque du scientifique, il ne m'a pas fait languir longtemps. À l'impact, n'importe qui aurait compris que le mur aller céder. Instinctivement je récitai l'incantation du Enkōsen, faisant apparaître créant une énergie jaune pâle dont la forme deviendra pris celle d'un disque tournoyant de reiatsu condensé devant mes mains. Réduisant la capacité offensive de l'attaque projetée à néant, une partie ayant déjà été contenue par la première muraille. Je dois avouer que sans l'engin de Kirito, je ne m'en serais pas tiré sans dommage. Quand j'y songe cela est ironique, la dernière fois que j'ai aidé un scientifique ça à manqué de mal tourner à cause de lui et là cela aurait pu mal finir à cause de moi. Avec moins de risques en comparaison. Marchant dans le but de réduire la distance entre mon camarade gradé et moi. Je titubai en avant, visiblement mon organisme accusait la dépense de toutes mes ressources.
    Je crains de ne pas pouvoir donner d'avantage, la fréquence d'utilisation a eu raison de moi. Si vous avez des questions, je ferais en sorte de pouvoir répondre de façon la plus approximative qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Mer 29 Jan - 23:01

Akihiko regarda les mouvements effectués par Arata avec son dispositif tout en écoutant avec attention les réponses à ces questions. Il nota certains éléments, classant par ordre de priorité les remarques. Le fait que son invention nécessite plus ou moins de reiatsu était établit depuis longtemps déjà mais il était intéressant de noter que l'énergie, si elle était mal canalisée dans le l'appareil, se trouvait en fait gâchée.

Une fois tout prit en compte et après avoir un peu réglé l'appareil Akihiko hocha la tête aux conditions posées par Arata. Le shinigami avait eut la gentillesse de l'aider dans ses expérimentations, la moindre des choses étaient donc de le laisser s'échauffer. Reprenant son bloc de papier et son crayon le capitaine scientifique entreprit d'observer l'évolution de la maîtrise du treizième siège. Puis au bout de quelques minutes ce dernier lui signala qu'il pouvait passer à la suite.
    Très bien, tiens toi prêt. Dans un premier temps je vais lancer des Byakurais. Il ne s'agit là que du hadô numéro 4 mais prend garde tout de même.

Sans lâcher son stylo, Kirito leva une main et pointa un index en direction de Arata. Il envoya alors successivement des traits d'énergie spirituelle qui se fracassèrent les uns après les autres sur la barrière formée par son dispositif. Akihiko nota quelque chose puis au signal du jeune shinigami il recommença encore augmentant légèrement la concentration des Byakurais. Il constata alors comme un décalage au fur et à mesure du temps. Manifestement les barrières frappées par une attaque semblaient persister un peu trop longtemps. Akihiko se déplaça alors soudain d'un shunpô véloce et apparut juste devant son acolyte.
    Arrête-toi un instant, je souhaiterais modifier quelque chose.

Le capitaine scientifique sortit de nouveau du matériel et configura son appareil pour tenter d'augmenter sa réactivité. Puis il laissa Arata reprendre sa course, constatant tout de même au passage que le shinigami semblait commencer à fatiguer. Après quelques nouveaux essais, qui furent un peu plus concluant, le treizième siège demanda d'augmenter la puissance des hados.
    Très bien, dans ce cas je vais passer au Hado numéro 54, le Haien.

Akihiko pris son stylo dans la main gauche avec le bloc de feuille puis il ouvrit la paume droite. L'instant d'après un rayon violacée s'échappa de sa main et fonça sur le jeune shinigami. La barrière parvint à ralentir le tir mais elle se brisa soudain. Akihiko s'apprêta à effectuer un shunpô pour aider Arata à esquiver l'attaque mais ce dernier invoqua soudain le Enkosen pour bloquer le restant du Hadô.
    Très joli réflexe, j’ignorai que tu maîtrisais quelques sorts également.

Alors que son acolyte revenait vers lui, Kirito constata qu'il titubait et semblait désormais épuisé. Manifestement l'utilisation prolongée du dispositif, même avec l'amplificateur, était gourmande en énergie. Le capitaine scientifique se déplaça rapidement auprès d'Arata puis il lui posa une main dans le dos et l'invita à s’asseoir. Il sortit ensuite de son sac une bouteille d'eau et la tendit au shinigami.
    Ne t'en fais pas, c'est déjà très aimable de m'avoir aidé, grâce à toi j'ai pu obtenir pleins de données. Boit et reste assis un moment, ça ira mieux rapidement.

Akihiko s'assit en tailleur à côté de Arata puis il relu rapidement ces notes mâchouillant machinalement le bout de son stylo. Il resta ainsi quelques instants, totalement investi dans sa tâche, avant de finalement reprendre la parole.
    Bon, l'engin t'épuises rapidement en effet, mais la question la plus importante est la suivante : sans cet appareil est-ce que tu penses que tu aurais réussi à bloquer toutes mes attaques en utilisant moins de reiatsu que ce que tu as fait là ? J'ai aussi une question concernant les possibilité de mon invention, a ton avis pourrait-on l'utiliser d'une autre manière ?

Cette seconde question pouvait paraître surprenante mais elle était aussi importante que la première en réalité car peut être qu'Arata pourrait trouver une application différente à son prototype. Le propre d'un scientifique était de rester ouvert à la critique et surtout à toutes propositions.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Mer 5 Fév - 22:50

Cet exercice m'aura permis de voir en partie la maitrise des sorts Kido du capitaine de la douzième. Oui, j'étais certain qu'il pouvait aller encore plus haut. Heureusement qu'il n'y est pas allé trop fort. Sinon je me serais retrouvé dans un sale état. J'ai également noté son assiduité à en ce qui concerne le test, il écrivait à la moindre interaction. Je devine ce qui l'a touché sur ses feuilles, mais je me demande comment il l'a retranscrit. Je ne le saurais probablement jamais et ce n'est pas très grave. J'acceptai l'invitation de Kirito à m'asseoir qui m'aida gracieusement à m'installer, de toute façon je me serais assis tout seul, vu la fatigue. Ma respiration s'avère haletant, bien que régulière. Je saisis également la bouteille d'eau tendue et bu quelques gorgés. Il me remercia de ma participation et me complimenta sur mon réflexe pour sortir mon Enkosen. En le voyant ses yeux bougés de droite à gauche sur ces fiches et jouant avec son stylo avec ses dents, il devait être appétissant. Il n'y avait pas besoin de beaucoup de jugeote savoir qu'il va poser d'autres questions.
    Certainement, mais pour tout parer il m'aurait fallu me servir de mon shikai. Hors tout le monde n'a forcément de shikai lui permettant de se défendre. En combat réel j'aurais défendu sans trop d'effort les premiers et deuxièmes vagues, le dernier hado m'aurais posé des difficultés mais j'en serais sorti idem au final. Pour l'énergie dépensée ? Je dirais moins, mais je n'aurais pas vraiment tenue plus de temps. Pour ce qui est des possibilités de votre invention... Je marque un temps de pause. Pourquoi se limiter aux barrières défensives ? Je pense que l'on pourrait s'en servir pour palier au sorts de soin ou des pour renforcer les attaques ou imiter les lanceurs d'hado. Les seuls domaine où je ne vois pas ce que vous pourriez faire pour aider son : la vitesse, le combat rapproché et les pouvoirs propres a chaque zanpakoto. Et vous ? Vous aviez imaginé qu'elle autre type d'utilisation ? Répondant en reprenant mon petit sourire ainsi qu'une respiration normal.

Je pense que Akihiko a déjà dû réfléchir à cette question. Seulement j'aimerais savoir ce qu'il en pense.
    Alors que comptez-vous faire maintenant ? Je pense que votre dispositif a de l'avenir, il faudra seulement le perfectionner. Ensuite, les shinigamis qui ne maîtrisent pas les kido et autre kekkai verront leur espérance de vie augmenter. Cependant, je pense qu'à niveau égal de maitrise les pratiquants des arts originels auront l'avantage. Vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Jeu 6 Fév - 16:11

Akihiko écouta Arata avec attention et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il fut agréablement surpris. Au départ, il pensait que ce shinigami ne s'intéressait pas forcément plus que ça au dispositif et qu'il avait accepté de l'aider uniquement en raison de son grade. Mais les propos du membre de l'Onmitsukidô trahissait un intérêt certain pour l'invention. Par ailleurs, les paroles étaient censés, pertinentes et avaient le mérite de soulever de nouvelles questions. Kirito ne put alors s'empêcher d'afficher un sourire ravi devant cet intérêt.
    C'est excellent ! Si cette invention permet d'économiser de l'énergie et de protéger nos troupes les plus faibles c'est déjà très bien et je vais chercher à améliorer ce processus là encore.

Akihiko marqua une pause puis il réfléchit un instant à tout ce qu'Arata avait exposé. Il était vrai que ce dispositif pouvait peut être avoir d'autres utilisations que la barrière défensive et ce qu'Arata disait était en partie juste.
    Pour ce qui est d'améliorer des attaques je pense que je peux travailler dessus. Après tout avec une modification technique je pourrais réussir à ce que l'appareil crée des armes d'énergie, comme une lame par exemple. Pour ce qui est du soin ou d'imiter des hadô par contre ça me paraît très compliqué. Prenons les soins par exemple, l'utilisation du reiatsu pour soigner est un procédé très spécifique et complexe. Je doute de pouvoir faire une telle chose juste avec un dispositif... Mais je pourrais essayer.

Akihiko nota quelque chose sur sa feuille puis il réfléchit un instant.
    Pour les hadôs cependant ça me paraît totalement impossible. Cet appareil ne peut pas projeter l'énergie. Pour créer une telle chose il faudrait utiliser un autre dispositif bien différent mais je crains que dans ce cas là le coup en énergie ne soit trop puissant par contre.

Akihiko posa ensuite son bloc de feuilles au sol et son regard se perdit soudain dans l'immensité du ciel. Il était vrai que les applications d'une telle technologie pouvaient se décliner mais cela serait-il vraiment viable ? Et comme le faisait remarquer à juste titre Arata ça ne remplacerait jamais les véritables manipulateurs.
    Concernant ta dernière remarque je suis entièrement d'accord avec toi et sache que je n'ai jamais voulu créer ce dispositif pour qu'il substitue les pratiquants des arts originels. Je souhaite vraiment ici proposer quelque chose qui puisse protéger des shinigamis incapables de maîtriser suffisamment leur reiatsu pour se défendre par eux-mêmes...

Le regard du capitaine scientifique s'obscurcit un instant songeant à pourquoi il souhaitait une telle invention et pourquoi il la réservait des gens qui, d'un point de vue stratégique, n'étaient pas les plus utiles au Gotei 13. Un sourire mélancolique apparut sur les lèvres du capitaine scientifique qui posa alors son regard gris bienveillant sur Arata.
    Je prends sur mon temps libre pour concevoir une telle chose car je ne peux pas oublier le massacre que nous avons subis face à l'invasion des Quincys en 2012... Aujourd'hui nous affrontons un nouvel ennemi, beaucoup plus puissant, et je refuse que les hommes et femmes les moins forts du Seireitei meurent inutilement sachant que j'ai le pouvoir de les protéger avec des inventions telles que celle que tu testes.

Akihiko attendit la réaction de son acolyte du jour. Sans doute ce dernier ne s'attendait pas à de telles raisons...

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Mer 12 Fév - 16:40

La joie de Kirito s'exprime librement sur son visage. Il est clair que de voir une personne s'intéressait à votre création et tente à son niveau apportait des idées pour l'améliorer dans le sens (ou presque) que vous l'aviez pensé a de quoi réjouir n'importe inventeur. Pour l'instant le moment est à l'écoute et non à la parole je la reprendrai lorsque que cela sera justifié. Pensant que c'était à mon tour de parler, le scientifique pris un triste. Un souvenir douloureux lui est revenu en mémoire ? Certainement, l'explication qu'il me fourni visiblement. Cette fois je dois m'exprimer.

    Je vais d'abords vous scinder ma réponse en deux. Le dispositif et la motivation à sa création. Pour le dispositif, j'avoue avoir repensé à un détail, détail qui fait qu'il est sans doute inutile de tenter quoique se soit pour imiter les sorts de hado ou de soin. Dans toutes les cas il faut déjà des connaissances solides dans ces deux domaines. Donc un shinigami qui les fera sans appareil n'aura aucun intérêt à l'utiliser. À moins que ce dernier boost ou réduit ces dépenses en énergie. Hors comme pour le moment le problème est de réduire la dépense de reaitsu pour avoir un ratio efficacité, énergie correcte. Pour ce qui est des attaques plus simples comme pour le zanjutsu ou le haduka. Je pense que le moyen le plus simple serait encore d'insuffler une puissance supplémentaire pour augmenter le dégât, mais je peux me tromper ou tout simplement ne pas réaliser la difficulté de la tâche.


Je marque une petite pose dans mon explication, pour bien séparer les deux partis et reprendre un peu mon souffle.

    Pour la raison à sa création. Je me doutais bien qu'il y avait une volonté de protéger. Seulement, il m'était impossible de deviner que la raison de cette motivation fut aussi récente. De toute manière je vous aurais encouragé à continuer dans ce sens. Les simples shinigamis tombé lors de ce carnage serait probablement devenu pour certain sur le long terme de bons atouts. Malgré qu'il est encore beaucoup d'entre nous qui ne sois pas assez fort, pour avoir un poids stratégique conséquent. Mais s'il meurt, comment on t'il une chance de le devenir ? De plus si nos troupes les plus faibles tienne plus longtemps cela nous donnerait un avantage dans des batailles ou des guerres de grandes échelles.


Cet engin permet une certaine évolution, qui je pense sera bénéfique sur le long terme. Au moins avec la désertion de Mayuri on n'a pas perdu au change. Je ne connais pas ceux qui ont succédé avant Akihito, mais je ne suis pas déçus de constater qu'il s'intéresse avant tout de choses au bon fonctionnement du gotei et qu'il ne prône pas l'utilisation de ces connaissances scientifiques juste pour son usage personnel.

    Avez-vous d'autres questions ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Ven 14 Fév - 13:48

Akihiko écouta une nouvelle fois les paroles d'Arata qui étaient toujours aussi justes. Qu'il parle de l'invention ou de la raison de sa création le jeune shinigami avait une vision très pragmatique des choses et très réfléchie. L'Onmitsukidô pouvait être fière d'avoir des hommes d'une telle qualité dans ses rangs.
    Tu as raison sur de nombreux points, quant à tes propositions je pense que la plupart des choses sont réalisables mais cela va nécessiter du temps et plus de moyens, notamment pour ce qui est de transformer ce dispositif en arme.

Akihiko regarda son invention un instant.
    Pour le moment toutefois je vais m’atteler à rendre ce bouclier plus fiable et j'essaierais d'en équiper nos troupes. Tu as raison en mentionnant que parmi les personnes plus faibles d'aujourd'hui se cachent peut être des talents d'exception. J'espère bien réussir à en protéger.

Le capitaine scientifique était fier de ce qu'il avait crée et même si cela n'était pas grand chose en comparaison de certaines découvertes faites par ces prédécesseurs qui sait combien de vie un tel dispositif pouvait-il sauver. Il rangea alors tranquillement son matériel dans sa sacoche qu'il passa ensuite en bandoulière puis il se releva tranquillement.
    Je n'ai plus de questions, pour le moment tout du moins. Je te remercie pour ta participation, j'ai pu récolter pas mal d'infos grâce à toi et je dois maintenant les analyser. Tu as aidé à ce que cet appareil fonctionne mieux et pour cela tu as toute ma reconnaissance.

Le capitaine scientifique s'inclina légèrement en signe de gratitude vers le shinigami de l'Onmitsukidô. Cet homme n'avait rien à voir avec sa division, pourtant il était venu l'aider et il s'était même pris au jeu de l'expérimentation. Kirito était ravi de savoir que la cohésion au sein du Gotei 13 était à un si bon niveau. Actuellement il entretenait des ententes cordiales avec de nombreuses autres divisions et nul doute que la seconde division, malgré son rôle qui force la méfiance, se trouvait dans la même situation. Akihiko leva un instant les yeux au ciel, l'air songeur, puis il regarda le treizième siège avec un sourire tranquille.
    Je te laisse la bouteille, tu en auras plus besoin que moi. Au revoir, Arata Chabsu, j'ai été ravi de te rencontrer. Si un jour l'envie te prend de vouloir voir les améliorations de cette invention, n'hésite pas à venir à ma division. Tu seras le bienvenue !

Sur ces paroles le capitaine scientifique tourna alors les talons puis il commença à s'éloigner tranquillement. Au bout de quelques mètres il tourna sa tête en direction de son acolyte du jour et ajouta soudain avec une pointe d'amusement.
    Au fait, fait attention, il ne te reste plus que quarante-sept minutes de temps libre.

Le capitaine scientifique fit un clin d’œil taquin au treizième siège puis il parti en marchant. Direction le Seireitei.


_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Numéros.

Messages : 166
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   Jeu 20 Fév - 22:02

Quoique l'on dit Akihito ne perdais pas le nord et il sait organiser son travail. Ce qui me fit plaisir et de voir un shinigami et surtout un scientifique qui oeuvre de toutes ses forces pour le bien du gotei treize. Ce dispositif une fois achevé nous sera très utile, surtout pour économiser le nombre de victime en cas de conflit. Ce qui sur le long terme nous apportera un avantage indéniable. Pour rendre son invention obsolète serait que tous les shinigamis maitrise les arts kido et autre kekkai. Une chose complètement irréalisable, même avec la meilleure volonté du monde pour le changer. Kirito me remercia en s'inclinant légèrement, sans doute en respect pour l'aide apporté, en me faisait le louange de ma participation. Comme je le répète ce n'est pas le capitaine que j'ai voulu aider, mais le gotei.

    Je vous remercie pour la bouteille. Je ne peux pas vous promettre d'y passer souvent, mais j'y penserais. Sur ce au revoir capitaine Kirito.


Un frisson m'envahit au moment où il m'invita à lui rentre visite pour tester d'autre de ses inventions. Mon unique passage à la douzième, me refroidissait encore soixante-dix ans après et je n'ai pas spécialement envie d'y retourner malgré la sympathie avenante du chef de la division actuelle. Il serait sans doute temps de faire abstraction du passé et de redonner une chance au secteur scientifique. Après tout je suis encore en un seul et unique morceau, alors que j'ai participé activement au test. Contrairement à la fois précédente où j'étais passif et c'était infiniment plus périlleux. Ensuite es que cette fois fut l'exception à la règle ? Je crains qu'il me faudra lui rendre visite malheureusement pour en avoir le coeur fixe. En espérant ne pas faire un arrêt cardiaque en n'y remettant le pied.

Me retournant, lorsque que Kirito m'annonça le temps qu'il restait de libre. Ma réaction fut un levé de sourcil et un d'exceptionnel sourire véritable sincère. Toutes les bonnes choses on une fin et je me dois de bien profiter de mon temps libre pour me préparer. Je vais bien profiter de ces quarante-sept minutes. Je peux encore amélioré mes sens en détection, je vais essaye de voir d'ici jusqu'ou j'arrive à suivre mon camarade gradé. La suite pour moi aura lieu au Rukongai, j'ai à faire là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2337-rosalie-termerie
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vers l'infini et au dela ! [Chansu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vers l'infini et au dela ! [Chansu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vers l'infini et au dela ! [Chansu]
» Vers l'infini et l'eau de là
» "Vers l'infini et au-delà - Buzz l'Eclair" [Zack Evans/Sunggyu Kim]
» Kamoulox vers l\'infini
» Vers l'infini et au delaaaa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Au-delà du Rukongaï-