AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez
 

 Valefor Yomaku [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valefor Yomaku [Terminé] Arr-ind
Valefor Yomaku
Rang : Barjo à plein temps

Messages : 11
MessageSujet: Valefor Yomaku [Terminé]   Valefor Yomaku [Terminé] Icon_minitimeVen 24 Jan - 16:59

    Avatar : Shinpachi Nagakura de Hakuouki Shinsengumi Kitan.
    Parrain : Nop, j'ai trouvé le chemin comme un grand. x)
    Comment avez-vous découvert le forum ? Accident industriel. Non à vrai dire c'est grâce au top-site de Bleach. x)

Valefor Yomaku

    Âge : D'apparence aux alentours de 25-30 ans. En réalité plus de 600 ans.
    Race : Arrancar.
    Votre précédent rôle : Simple Arrancar.

    Description de votre personnage :  

    Physiquement, Yomaku peut difficilement passer inaperçu, et ce qu'importe les efforts qu'il fournira pour être le plus furtif possible. Nul besoin d'être le Sherlock Holmes de l'observation pour comprendre qu'il fait partie des êtres surnaturels tant son apparence peut surprendre. Ce qui marque avant toute chose, c'est la blancheur immaculée de ses cheveux. D'une nuance sensiblement identique à celle du sable qui compose le Hueco Mondo, l'Arrancar semble avoir poussé au sein même de ce désert. Sa coiffure ébouriffée est quant à elle le synonyme de ce qu'il est et de ce qu'il souhaite avant tout évoquer ; un homme libre. S'il s'agit bien là d'un argument valable pour le repérer à 20 000 lieues, ce n'est cependant pas ce qui le qualifie le mieux. En effet, ses yeux sont la véritable définition de l'homme qu'il défend être. D'un simple regard somme toute banal, Yomaku peut aller jusqu'à étonner son interlocuteur. Il n'est pas aisé de décrire toutes les choses qu'il est possible de ressentir au moment où ses pupilles d'un rouge sanglant sont remarquées, mais une chose est sure, il est rarement positif. Pour autant, ce n'est pas évident du tout de lire en ce miroir de l'âme ou d'espérer y trouver une réponse. Le chenapan sait en jouer, il est par ailleurs le champion des expressions douteuses. S'il peut paraitre doux et inoffensif, la seconde qui suit peut faire de lui un assassin complètement dérangé. Ses lèvres et son nez sont plutôt fins dans l'ensemble, ne comportant aucune particularité intéressante susceptible de s'y attarder, si ce n'est une dentition légèrement plus effilée que celle de ses compères. Ce qui en revanche mérite d'être mentionné, c'est son corps sculpté et soigné, preuve s'il en fallait de ses nombreux combats et entrainements basés sur la force. Il a pour prédisposition de combattre dans une tenue allégée, voire très allégée, pouvant même aller jusqu'à la nudité. Ses vêtements sont d’autre part conçus pour le rendre le plus élastique possible lors de ses excursions et/ou pour un duel inopiné. Il possède également un collier unique autour du cou, représentant plusieurs magatamas verts.


    Mentalement, Yomaku a eu différents sobriquets qui qualifiaient plus ou moins les tabous de sa personnalité. Néanmoins, celui qui revient le plus régulièrement est le « prince du mal ». Sans aucune prétention de sa part, le monstre qu'il est aujourd'hui n'a jamais cherché à attirer le regard sur sa personne. De ce fait, un seul mot serait en mesure de pouvoir s'adapter au personnage. S'il fallait passer le moins de temps possible pour le décrire, alors aucun doute qu’imprévisible serait en tête de liste pour se faire une vague idée. Effectivement, son exil dans le monde réel n'est pas le fruit du hasard. Réprouvant la subordination, l'Arrancar a constamment été l’électron libre durant son époque, et de ce fait il n'en a toujours fait qu'à sa tête. Si la première idée qu'on a du personnage en le voyant n'est qu'une perception de bête explosive et incontrôlable, ce n'est pas totalement faux, mais à la fois si loin de la réalité. Irréfléchi ? Parlons préférablement d'insouciance. Le plus terrifiant chez lui réside dans le talent qu'il possède à accomplir les mises en scène. Au-delà de ça, le démon est particulièrement rationnel et tactique. Son apparence et son caractère suggèrent toutefois le contraire, c'est pourquoi il est le maitre dans la machination. Cependant, si Yomaku peut s’avérer vigilant et sagace, son imprévisibilité est bel et bien réelle. N’aimant pas les combats trop aisés, ce dernier s'impose continuellement des défis, prétextant n'importe quelle raison pour un challenge de dernière minute. C'est le sourire cynique qu'il sera capable du pire comme du meilleur, allant même jusqu'à s’estropier afin de s'alourdir d'un handicap. En outre, plus le combat aura de l’intérêt à ses yeux, plus sa démence fera surface. En dehors des combats, l'homme bête peut se montrer principalement sadique et sarcastique, n'hésitant pas à user de plaisanteries pour taquiner autrui. Malgré de nombreux défauts dont il est difficile de se défaire, n'allez pas croire que l'individu est exempt de qualités. Bien qu'il soit un monstre sans cœur ni loi, la plus grande d'entre elles réside à protéger ceux qu'il juge digne, et accessoirement les rares personnes à qui il s'attache. Enfin, la ruse et la grande confiance qu'il a en lui sont les éléments indispensables à sa cruauté, qui unis les uns aux autres peuvent lui fournir une ultime qualité ; l’inventivité.



    Description de votre pouvoir :

    Rarement employé, il lui suffit toutefois de prononcer « castigo del caos » (soit châtiment du chaos) pour ressurgir à sa forme originelle. Lorsque cela est fait, la dénomination de monstre ne fait plus simplement état du sens figuré. Il est sous cette apparence un véritable démon. Plus grand, plus fort, le corps ayant subi une mutation spectaculaire, il se retrouve coloré de noirs et de blancs. Son rictus carnassier prend le dessus, ses yeux deviennent verts et d'impressionnantes cornes viennent embellir son faciès. Une longue chevelure uniforme vient finalement conclure son aspect insolite, au bout de laquelle ils prennent la forme d'une main disposant d'un anneau. Son pouvoir est uniquement lié aux ténèbres. Marginalement, il est ainsi capable d'attaquer ou de se défendre grâce à cette énergie sombre qu'il est en mesure de manipuler comme bon lui semble. De plus, il peut s'en servir sur son propre corps pour accroitre certaines de ses capacités. Gourmand en ressources, il sera incapable de se battre durant plusieurs jours après ça.

    Spoiler:
     


    Histoire : (25 lignes au minimum)

    Première partie : 300 ans auparavant ;Le changement


    Ma vie humaine ? Je n'ai aucun souvenir de cette période. Avec un peu d'efforts, je pourrais éventuellement me remémorer quelques idées de qui j'aurais pu être. Hélas, il ne s'agit alors que d’hypothèses, rien qui puisse attester que j'ai vécu ce passé bridé. Assurément, je ne pense pas n’avoir jamais été quelqu'un de bien. Sans trop me mouiller, j'ai certainement été un serial killer ou un psychopathe, ou alors un mec à l’esprit vif et manipulateur qui profitait de chaque situation pour grimper les échelons de la société ? Ouais, cette vie devait forcément être la mienne.

    Si je ne peux pas en dire plus à ce sujet, je me souviens en revanche très bien de l'époque de mon évolution. À ce que je sache, j'ai toujours été un Vasto Lorde. À savoir comment j'en suis arrivé là à partir de mon statut d'Adjuchas je n'en sais strictement rien. En tant que représentant ultime des Hollows, le Hueco Mundo qui faisait office de royaume pour nous n'avait plus aucun secret pour moi. Je connaissais parfaitement son mécanisme comme la plupart d'entre nous, et ma domination naturelle me permettais de survivre facilement dans ce qui s'apparentait comme un enfer pour les autres. Par contre, je n'ai jamais été seul. Je gérais un groupe de quatre personnes, sans doute que mon instinct de survie et ma force les mettaient étrangement en confiance. Au final, nous étions assez unis, eux s'occupaient de la chasse tandis que moi je les protégeais des prédateurs un peu plus robustes. Ils n'avaient certes pas grand-chose à m'apporter si ce n'est un peu de compagnies, mais au moins ça m'occupait.

    « Maitre, loin de moi l'idée de faire de l'humour, mais... pensez-vous que l'on peut triompher cette fois ? »
    « La ferme Lort ! Tu sais bien que le chef ne peut pas perdre. Même si... »

    Le Hollow qui venait de parler n'avait eu d'autres alternatives que de se taire lorsqu'il reçut un coup direct de ma tignasse en pleine face (dis comme ça c'est étrange oui). Ce qui avait provoqué ce débat aussi bref qu'inutile était l'apparition de deux Vasto Lorde. En général, c'était assez occasionnel de rencontrer un ou plusieurs d’entre eux s'entraidant. Le destin avait voulu que ce soit mon petit groupe qui les rencontre. Qu'à cela ne tienne. Sans être particulièrement imposant, l'un deux était plus trapu que le second, doté d'une longue queue et d'une mâchoire redoutable il était surement le guerrier des deux. L'autre en revanche était plus grand et plus svelte. Il tenait une posture solennelle et semblait davantage plus serein que son ami.

    « Hihihi, salut les mecs ! Je ne sais pas ce que vous voulez et je m'en fous un peu pour n'pas vous le cacher. Laissez-moi passer et tout ira bien. »
    « Garde tes menaces pour quelqu'un d'autre. Vous êtes en supériorité numérique, je te l'accorde, hélas nous sommes plus expérimentés que tes petits copains. »
    « Hmpf, c'est ce que nous allons voir... »

    Sans me retourner pour donner d'ordres à mes compagnons, je me précipitais droit sur eux sans m'arrêter. Mon regard était fixé sur les deux créatures tel un chasseur qui imagine déjà afficher la tête de ses proies au-dessus de la cheminée. Je n'avais aucune perception de ce qu'ils valaient, mon instinct étant le seul juge que je pouvais écouter avec une foi inébranlable. Je fus le premier à porter un coup sur le plus costaud des deux. Avec ma tête et mes cornes, je m'étais servi de la vitesse à mon avantage pour l'expulser le plus loin possible au moment de l’impact. Comme j'avais eu la lucidité de réagir largement plus tôt qu'eux, je me tournais instinctivement vers le deuxième, duquel je pus contourner un coup de poing de justesse. En fin de compte, les trois idiots qui me servaient de compagnons avaient eu le temps de parvenir jusqu'à moi. Le truc c'est que parmi eux il y avait un gilian, autant dire que contre des Vasto Lordes ce vilain petit canard n'avait pas la moindre chance. Quant aux Adjuchas qui le composaient, ils n'étaient pas non plus des champions dans la bataille. À force de m'occuper d'eux, mon manque de concentration me couta un uppercut assez violent qui me mit aussitôt à terre. Le Vasto Lorde profita de mon immobilisation pour me sauter dessus et me ruer de coups. Heureusement que mon corps était doté d'une troisième main qui me permit de le repousser. Pendant ce temps, je n'avais aucune idée de ce qui s'était passé, un coup d’œil en arrière me permit de voir... Quoi ?! Ces imbéciles avaient perdu. Enfin, Lort et Styke en tout cas. Le Gilian qui se prénommait Vellom était quant à lui figé sur place, ses yeux tremblant de tristesse il contemplait ses amis à terre. Ils n'étaient pas morts je pouvais le sentir, mais Bon Dieu, voilà que je devais maintenant affronter deux types du même rang que moi. Peu importe, je ne pouvais pas abandonner, c'était une question de fierté et j'avais de toute façon suffisamment confiance en moi pour mettre un terme à ça.

    Il était temps d'utiliser mon pouvoir. D'un mouvement ample avec le bras, je dirigeais une attaque d'ombre contre l'un de mes adversaires. Au dernier moment, avant la prise il esquiva tandis que le second était apparu derrière moi. Je n'avais pas eu le temps de me retourner qu'il me saisit en me bloquant par dessous les bras. C'était bien joué de sa part, il avait compris que mes gestes étaient liés à mes pouvoirs. La suite fut assez rapide, le plus fort invoqua une sorte d'arme de jet qu'il jeta à toute puissance dans ma direction. Étant dans l'impossibilité de me défaire de l'homme dans cette position, il ne me restait qu'une seule solution. Sans hésiter une seule seconde, je frappais de toutes mes forces le sol avec mes pieds pour me faire reculer, moi et mon agresseur, un minimum du moins. Par la suite, j'employais ma troisième arme pour agripper le menos qui faisait office d'équipier, et avant même qu'il ne pût s'en rendre compte je le plaçais face à moi afin de m'en servir comme d'un bouclier.

    « Tu devrais me remercier mec, je t'ai enfin trouvé une utilité. »

    Sans aucune pitié, je m'étais servi de lui pour me sortir d'une impasse. La lance le transperça au cœur, s'arrêtant à quelques centimètres du mien. J'étais non seulement sauvé, mais ce coup de poker m'avait également permis de surprendre mes ennemis. Pendant un instant, il avait relâché son emprise. Ce fut fatal, me servant de mes trois poings, je le frappais simultanément en me retournant brusquement. La force que j'avais employée à cette attaque brisa le masque de ce dernier, l'anéantissant. C'est à ce jour que mon vrai visage vit le jour, la colère était désormais mon seul moyen de communication. J'étais dans un état second. À moitié inconscient, je ne savais même plus ce que je faisais, je n'étais plus maitre de mes actes. Je crois même que j'ai perdu connaissance à un moment. À mon réveil, le cadavre de mon ennemi, mais pas seulement, dans ma folie furieuse j'avais également tué mes deux complices...




    Seconde partie : Le commencement de tout


    Ça devait faire dix ans maintenant. Dix ans depuis cet évènement, dix ans de solitude, dix ans que je me battais sans aucun objectif à la clé. Je tuais parce que je n'avais que ça à faire, mais au fond je m'ennuyais fermement. Le Hueco Mundo offrait trop peu de possibilités dans mon évolution. Ce monde n'était peut-être pas le mien, il ne convenait pas à mon niveau actuel. Mes frères étaient faibles, et ceux qui ne l'étaient pas étaient inappréciables. Ma vie était devenue tellement monotone, jusqu'au jour où cet homme est finalement arrivé. Je ne connaissais pas son nom au départ, je ne l'avais jamais aperçu auparavant non plus. Je savais bien qu'il n'était pas de notre groupe et qu'il s'agissait ni plus ni moins que d'un intrus venu pour accomplir ses desseins, toutefois cela ne m'ennuyait pas. Il était accompagné de deux hommes, mais honnêtement à côté de lui ils ne représentaient pas grand-chose. Allez savoir ce qui se passait dans ma tête, pourquoi et pour quelle raison mon intérêt s'était soudain éveillé pour lui, une chose est certaine, ce gars allait changer les choses.

    Je ne voulais pas brusquer les choses et c'est pourquoi je me suis posé en tant que témoin pour analyser ses intentions. Il me fallait rester à l'écart suffisamment longtemps, en restant discret je pouvais ainsi comprendre ce qu'il était venu faire. Il me fallut quelques mois supplémentaires, pour ne pas dire une année entière avant de réellement prendre conscience de ce qui se tramait. Son but était de se créer une armée parmi les hollows en leur promettant de les rendre plus fort. Bien que dubitatif au début, un évènement inattendu m'a rapidement fait comprendre que tout ça n'était pas que du vent. Las Noches était déjà bâti lorsque je me décidais à interroger un de ces nouveaux Arrancars au détour de sa mission.

    « Tu es l’un d'entre en eux n'est-ce pas ? Je veux dire, la soumission contre un nouveau pouvoir, c'est ça l'idée ? »
    « Yomaku ?! Quel heureux hasard ! Ça fait un bail ! »
    « On se connait ? »
    « Tu me déçois. Moi qui croyais que notre amitié était sincère. »

    Son regard à ce moment-là me rappelait des souvenirs que j'aurais préférés oubliés. Ce type, je n'arrivais pas à y croire, c'était Stryke, l'Adjuchas que j'étais sensé avoir tué durant ma perte de contrôle. Maintenant que j'y songeais, je n'avais jamais réellement vérifié l'état dans lequel ils étaient. J'étais surpris de cette révélation certes, et pourtant je n'avais aucun remords. La nostalgie n'était pas mon truc.

    « Hé bien, si toi tu ne m'as pas oublié tu dois savoir à quel point j'aime avoir des réponses aux questions que je pose. »
    « Je pense que tu es assez ingénieux pour avoir compris tout seul. Maitre Aizen est un meilleur leader que tu ne l'as été. Ce qu'il nous offre, c'est une chance pour nous de devenir autre chose que des monstres. »
    « Montre-moi ce que tu vaux. »
    « C'est là ta seule requête ? Depuis tout ce temps, tu n'as pas changé. »
    « Que tu dénigres ta nature c'est ton problème. Je suis fait pour me battre et j'aime ça, c'est la seule chose qui puisse véritablement me convaincre alors cesse de blablater et viens. »

    Imprévisible. En quelques minutes seulement, j'étais à terre. J'étais pourtant si sérieux, je n'avais pas pris ce combat à la légère, je ne l'ai jamais fait. Lui, un Adjuchas plutôt correct dans son domaine avait réussi à me tenir en échec, moi, un Vasto Lorde qui se considérait comme l'élite. Incompréhensible, ce Shinigami avait donc bien la possibilité de nous rendre plus forts par le biais de l'Arrancarisation. Je connaissais évidemment ce procédé puisqu’il n'était pas inconnu pour ceux qui parvenaient à arracher eux-mêmes leurs masques. Personnellement, je n'avais jamais essayé de le faire par mes propres moyens pour la simple et bonne raison que les rares Arrancars n'ont jamais été à la hauteur de ce que j'attendais. Mais Stryke mon ancien acolyte, il a prétendu que le pouvoir de cet homme rendait la transformation efficace à cent pour cent. Mensonge ou réalité ? Il était en droit de m'orienter dans la mauvaise direction à cause de ce que je lui avais fait, sauf qu'il ne gagnait rien à faire ça. Suite à cette démonstration, je me suis rapidement présenté à Aizen. Outre le fait qu'il avait réussi à construire un beau palais, la nouvelle race qui circulait à l'intérieur se comportait principalement comme des sujets respectueux envers le roi. D'autres se montraient plus distants et peu confiants. Je comprenais bien vite qu'il régissait en ces lieux par la peur qu'il instaurait plus que par ce qu'il pouvait apporter. Pour être honnête, j'ai fait montre d'être un hollow insignifiant, je ne voulais pas entrer dans sa division spéciale appelée Espada. Une armée qui réunissait les plus forts en fonction des numéros inscrits sur leurs corps, le concept était fascinant, mais je préférais choisir moi-même mes tatouages. Nonobstant, Aizen était loin d'être un abruti. Il aurait hâtivement compris que je n'étais pas ordinaire et par conséquent, m'aurait forcé à suivre sa voie. Favorablement, j'avais en ma possession ce pouvoir, qui certes avait la faculté d'augmenter mes compétences, mais qui vice-versa pouvait les amoindrir à l'instar d'un poison. Je m'étais ainsi usurpé d'une autre identité, préférant passer pour un faible que de subir un futur qu'il choisirait pour moi. Mon allure atypique et ma rusticité faisaient de moi le parfait candidat. Je m'étais glissé dans la peau d'un Adjuchas modeste, ne méritant rien d'autre que d'obtenir un second rôle.


    En échange de ma mutation en Arrancar, j'ai aidé durant plusieurs années l'homme et ses deux fidèles subalternes. Je remplissais les missions qu'on m'offrait sans en faire trop. J'observais l'Espada qui se croyait au-dessus de tout. Puis plus je faisais mes preuves, plus ce que je faisais devenait attractif. J'ai même été dans le monde réel pour y accomplir quelques sournoiseries. Certainement que mon pouvoir était à l'origine de ça, car je pense effectivement que je devenais peu à peu une ombre parmi les ombres. On m'utilisait généralement pour récolter des informations et les rapporter aux autres Espadas, et parfois même aux trois Shinigamis. Globalement, ce poste me convenait. Même s'il n'avait rien d'admirable, il approfondissait mon savoir. Un autre bouleversement est survenu le jour de la capture de notre chef. Durant la guerre qui a eu lieu durant l'hiver, seule l'Espada avait été autorisée à combattre, et peu de survivants étaient revenus indemnes. Las Noches dépérissait de jour en jour, c'est à ce moment-là que je décidais de ne plus me cacher, seulement voilà...



    Dernière partie : Le réveil de la créature

     
    Par peur de ma propre force, je me suis inconsciemment modéré en limitant le flux de mon reiatsu, entrainant ainsi la diminution de mes pouvoirs. Le déclic m'était survenu après l'annonce de cette nouvelle. Fallait-il un nouveau leadeur ? J'étais contre ce principe, je préférais instaurer une sorte de conseil qui déciderait à l'unanimité des décisions à prendre. Les faibles n'étaient clairement pas en mesure de s'en sortir seuls, surtout après avoir eu un chef de l'envergure du Shinigami. Ils avaient appris à se dissimuler derrière lui, accordant leur confiance tout en se sachant à l'abri de tout. Un bien comme un mal puisque la plupart réagissaient maintenant comme des enfants ayant perdu leurs parents. Paniqués, en déroute, dans l'affolement le plus total, ces stupides animaux frissonnaient d'avance de ce qui pouvait advenir du monde. J'avais pris ma décision, quitter le Hueco Mundo et devenir indépendant. Ils ne méritaient aucunement mon aide, de plus je n'avais pas le profil d'un bon chef, j'étais incapable de les mener là où ils le souhaitaient. Quelqu'un s'en occuperait beaucoup mieux que moi, et puis... il était vraisemblablement encore vivant. À l'aide du Garganta, je suis donc partie m'isoler sur terre, bien sûr je savais pertinemment que je devais me faire discret, du moins au début pour ne pas éveiller les soupçons. Ce à quoi je ne m'attendais pas en revanche, c'est que peu après mon départ, Las Noches fut la victime d'une attaque provenant de Quincys ressuscité. Je le savais, car un Shinigami m'avait fait passer l'info suite à la perte de l'un de ses membres. Je n'ai pas très bien compris cet évènement, car il ne s'est rien passé de spécial dans le monde réel. J'ai seulement eu vent que la menace avait été écartée et que Grimmjow était devenu le nouveau roi.

    La suite est toutefois plus palpitante puisqu’ils ont fini par apparaitre. Eux qu'on surnomme les ombres, les Maho Tsukaïs. Rien que leurs noms sonnaient classe et présageait de beaux combats. Leurs apparitions montraient l’incertitude d'un avenir serein pour les trois dimensions. Curieusement, cela me rassurait pour une raison que j'ignorais moi-même. J'étais certes passionné par la destruction et la souffrance sous toutes ses formes, mais était-ce la seule explication ? Je n'en sais rien. Je n'ai aucune information de ce qui se passait en dehors de Karakura, toutefois il me semblait évident que s'ils venaient s'attaquer à la ville, c'est qu'ils dominaient aussi sur les autres fronts. J'avais rencontré un Shinigami exilé, depuis quelque temps maintenant nous parcourions la route ensemble. D'après ses dires, il avait déjà vu l'un d'entre eux et avait même réussi à leur échapper. Je ne sais pas si ses dires sont véridiques puisque je n'ai pas eu la chance d'en rencontrer un, mais tôt ou tard une confrontation avec l'un d'eux allait se produire, j'en étais persuadé. Mon objectif n'avait pas changé, je désirais devenir le meilleur parmi les meilleurs, et pour ça il était nécessaire de faire des rencontres de ce type, même si ça signifiait tout perdre.



Dernière édition par Valefor Yomaku le Dim 26 Jan - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1954-valefor-yomaku
Valefor Yomaku [Terminé] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Valefor Yomaku [Terminé]   Valefor Yomaku [Terminé] Icon_minitimeVen 24 Jan - 18:37

Bonsoir et bienvenue sur BBS !

Je n'ai que deux petites choses à reprocher à ta présentation : la première est tout d'abord que je vois mal comment tu as pu « cacher ce que tu es » à Aizen. Étant donné que c'est ce qu'il cherchait en priorité, je doute qu'il soit incapable de reconnaître un Vasto Lorde quand il en voit un. La seconde est que puisque nous interdisons les liens privilégiés avec les personnages du manga (même décédés), que tu aies été « son espion personnel » ne passe pas car ça entre dans cette catégorie. Je te validerai une fois que tu auras remédié à cela.

Bon courage pour ces modifications et merci de ta compréhension !

_________________

Valefor Yomaku [Terminé] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Valefor Yomaku [Terminé] Arr-ind
Valefor Yomaku
Rang : Barjo à plein temps

Messages : 11
MessageSujet: Re: Valefor Yomaku [Terminé]   Valefor Yomaku [Terminé] Icon_minitimeDim 26 Jan - 17:57

Bonsoir et merci de l'accueil !

Voilà, j'ai rajouté un petit paragraphe pour l'explication qu'il manquait et j'ai aussi retiré la partie sur « l'espion personnel ». J'espère que ça suffira. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1954-valefor-yomaku
Valefor Yomaku [Terminé] Hum-ind
Melody MacKenzie
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2108
MessageSujet: Re: Valefor Yomaku [Terminé]   Valefor Yomaku [Terminé] Icon_minitimeLun 27 Jan - 11:27

Honnêtement, c'est encore un peu léger (autant flouer Grimmjow ce serait passé, autant Aizen, j'pense que tu comprends que c'est pas la même) mais on va dire que ça passe ! Je te valide donc au niveau 4 en tant qu'Arrancar indépendant de base Vasto Lorde. Tu disposes de 25 points de compétence à répartir comme bon te semble lors de la création de ta Fiche Technique dans la partie HRP des Indépendants. Si tu as des questions, je t'invite à te tourner vers le Bureau du Staff.

Bon RP !

_________________

Valefor Yomaku [Terminé] 253954signmelofeb
Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Valefor Yomaku [Terminé]   Valefor Yomaku [Terminé] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Valefor Yomaku [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Valefor Yomaku [Terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Logan Alias Wolverine [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Archives :: Archives-