AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 15
MessageSujet: En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}   Lun 5 Nov - 7:42

L’avantage qu’il y a à être la Fracción d’Alejandra Selès, s’il y en a un, c’est bien que je suis, dans l’ensemble, libre de mes mouvements. Lorsque j’ai quelque chose à faire, je peux le faire. En rien je ne suis obligé de la coller à chaque instant, ce qui me soulage au plus grand point. Et aujourd’hui, j’ai justement besoin de cette liberté pour quelque chose d’important. Pour régler une situation qui m’a tant gâché mon existence et ce, durant presque plus de deux siècles : mon dédoublement de personnalité. C’est ce qui a causé ma défaite face à Jirga et face à ma Quinta, le fait que je ne puisse pas me contrôler, le fait qu’en combat, je ne puisse agir de moi-même et que l’adrénaline se diffusant en moi prend le dessus pour me transformer en une espèce de bête assoiffée de sang. Je n’ai pas eu ce souci en tant qu’Humain, mais on ne peut pas en dire de même depuis que j’ai acquis une nature Hollow…

Alors, que faire ? Continuer à vivre cette vie artificielle au jour le jour, tout en craignant l’instant où mon autre moi prendra le dessus ? Ou bien, agir pour lui faire perdre progressivement de son influence pour qu’un jour, enfin, disparaisse-t-il ? Je sais quel est mon choix, ma décision, ma volonté. Je sais également qu’Alejandra ne s’offusquera jamais d’un tel agissement de ma part. Je dois trouver quelqu’un dont la pureté, sans égale, m’aidera à me défaire de cette partie de moi qui me rouille au jour le jour. Je me suis donc mis en quête, en commençant par une recherche d’informations. Et pour cela, rien de mieux que le Désert Blanc : ça pullule de Hollow et d’Arrancar en tout genre et vous ne pouvez imaginer à quel point ceux-ci sont bavards en échange d’un acte de pitié à leur égard. Après avoir fait une moisson de quelques créatures, j’ai pu finalement récolter une nouvelle cruciale…

Un Arrancar, répondant au nom de Borick. Il est, peut-être, en état de m’aider. On m’a également confié que ce dernier sert, comme moi, un Espada : El Primero. Puisqu’il est une Fracción, sans doute doit-il résider dans Las Noches et ce fut là que je suis allé. En dehors de son identité et de son rôle, j’ignore tout de cet homme : il faut dire qu’en dehors d’Alejandra et le roi, je ne connais personne liée à l’Espada, que ce soit directement ou non. Le Hollow, qui a trop parlé, m’avait pourtant avoué que lorsque je le croiserai, je le comprendrai de suite tant cet Arrancar est particulier. J’ai cherché, cherché, encore et toujours dans le palais baigné dans la lumière artificielle du jour, en vain.

Et puis, c’est lorsque j’ai atteint un espace désertique dans Las Noches, situé entre deux structures blanchâtre en ruine, que j’ai trouvé une personne. Elle semble être là depuis un petit moment. De là où je suis, il semble plus petit que moi. Sa chevelure est presque aussi rayonnante que les reflets du Soleil. Et il porte une tenue blanche, qui me rappelle les habits portés par l’Espada et leurs Fracción, du temps d’Aizen Sōsuke. Je dois découvrir s’il s’agit bien de l’homme que je cherche. Faisant un Sonido, je me retrouve en un instant devant lui. Un sourire accueillant se dessinant sur mon visage, je l’ai abordé en le questionnant immédiatement : je n’ai pas de temps à perdre.
    ► Es-tu Señor Borick ? Je me nomme Sebastián Llorente et je suis à sa recherche. C’est important
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t155-sebastian-llorente

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}   Lun 5 Nov - 17:15

Il n’y avait pas d’endroits plus calmes aux yeux de Borick que celui où il s’était rendu ce jour. Non seulement cela lui permettait de se ressourcer loin des autres et de réfléchir tranquillement, mais surtout il savourait ces moments décidément trop rares. Debout, mains dans les poches, il appréciait ce moment de quiétude lorsque ses sens s’agitèrent. Sans même se retourner, patient, Borick devinait qu’une personne avec un Reaitsu conséquent arrivait vers lui. Et puisqu’il était seul dans le coin, nul doute qu’on le cherchait. Pourtant, et malgré des sens bien plus développés que beaucoup, il ne reconnut pas l’aura de l’Arrancar qui approchait. Certainement qu’il ne l’avait jamais rencontré sans quoi nul doute qu’il l’aurait associé à un visage ou un nom. Il ne fallut pas longtemps à la personne pour arriver à lui.

Selon toute vraisemblance, il avait eu raison de croire qu’on le cherchait. L’homme qui venait d’apparaître face à lui était effectivement un inconnu mais sa puissance dépassait celle des Arrancars de base. Et lorsque ce dernier prononça son nom, lui demandant s’il était bien qui il était, il lui rendit la politesse en lui souriant à son tour. Cet homme était resté poli et courtois, fait assez rare dans ce monde de fou. Fait qu’il appréciait d’autant plus. Analysant un court instant sa silhouette et son aura, Borick ne perçut aucune animosité tant dans ses gestes que dans son ton. D’un geste délicat, il remit ses mèches blondes qui lui tombaient devant les yeux en place, inclinant en même temps légèrement la tête en guise de salutation :

    - Tu te trouves bien devant Borick “El Emperador”. Enchanté de faire ta connaissance, Sebastián Llorente.

Alors qu’il se redressait de nouveau, il s’interrogeait quant aux raisons poussant un parfait inconnu à le rechercher. Surtout pour des choses importantes, comme venait de le signifier Llorente. Que l’on connaisse son nom ne l’étonnait pas, sa réputation n’était plus à faire au sein du Hueco Mundo, même s’il n’était que Fraccion du Primera.
    - Ainsi tu me cherchais… En quoi puis-je t’aider ?

En un sens, le physique de cet homme était le parfait opposé – ou peu s’en faut – de celui de l’Empereur. Bien que souriant, Borick sentait qu’il avait face à lui un homme susceptible d’obtenir ce qu’il désirait avec une facilité déconcertante. Dangereux, il l’était certainement. Mais alors pourquoi requérir son aide ? Il le saurait bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Messages : 15
MessageSujet: Re: En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}   Lun 12 Nov - 2:09

De la chance, en ai-je ? Je crois bien. Qui peut croire que j’ai trouvé aussi facilement l’Arrancar que j’ai recherché depuis que j’ai laissé seul mon Espada ? Même moi, je suis assez surpris. Cela dit, les rumeurs courant au sujet de cet homme, j’ai pu très vite en vérifier la véracité. Courtoisie. C’est le mot qui colle le plus à ce Borick. Dans ses manières, un véritable gentleman. Poli, distingué et visiblement respectueux envers ceux qui le sont également. S’il m’avait rencontré deux ans plus tôt, nul doute possible qu’un combat se serait engagé entre nous, tant ma nature chaotique a effacé ma véritable personnalité. Et c’est d’ailleurs pour cela que je le cherche.

Au Hueco, l’on dit de lui qu’il est un Arrancar proche des Humains sur sa personnalité. En clair, qu’il conserve son humanité mais n’en oublie pas sa force et sa nature principale : Hollow. C’est quelque chose comme cela dont j’ai besoin ; parvenir à rester humain tout en exploitant toute la puissance du monstre spirituel que je suis. Or, à l’heure actuelle, cela n’est guère le cas. Mais ce n’est pas le seul problème. Avoir trouvé Borick, c’est bien. Le convaincre de m’aider alors qu’il ne me connait guère, c’est une autre histoire.
En signe de respect, j’ai mimé son mouvement de salut. En l’effectuant, j’ai eu l’impression de dégager une certaine prestance, une certaine noblesse qui n’en rend mon âme que plus pure. Par la suite, j’ai tourné le dos à mon homologue et j’ai fait quelques pas en avant. Si je veux le faire accepter de m’aider, je me dois de faire bien attention à ce que je vais lui dire…
    ► Je suis le Fracción de la Quinta Espada, Alejandra Selès. J’étais à votre recherche car j’ai entendu des rumeurs sur vous… Des rumeurs qui peuvent m’aider.

Pivotant ma tête vers la droite, seul mon œil est visible pour lui, le reste étant caché par mon épaule. Tout en le regardant et en poursuivant ma conversation, une image symbolique m’apparut en tête, me guidant sur le surnom de cet homme : El Ángel.
    ► J’ai comme un problème. A chaque fois que j’use de mes pouvoirs de Hollow au combat, ma personnalité change du tout au tout… Je redeviens le monstre que j’étais avant d’être un Arrancar… Cela me perturbe. Je souhaite rester moi-même, mais user de ma force destructrice. Il doit y avoir un moyen… Et quand je vous regarde et que je sens votre aura, tout porte à me faire croire que vous avez sûrement un moyen de me venir en aide…

J’ai avalé ma salive, me préparant à prononcer quelque chose qui me répugne au plus haut point. Renoncer, en quelque sorte, à ma liberté, à mon libre-arbitre. Réclamer l’aide d’une personne pour l’aider, quel qu’en soit la cause, à l’avenir. Être soumis à ladite personne, en quelque sorte… Faire ça, j’en ai honte. J’en souffre quelque peu. Mais surtout, j’ai l’impression de n’avoir aucune fierté, aucun amour-propre…
    ► Je suis prêt à vous récompenser de n’importe quelle manière que ce soit si vous parveniez à régler ce petit soucis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t155-sebastian-llorente

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}   Ven 23 Nov - 23:18

Une demande étrange en vérité. Mais que Borick comprenait. La sensation de se transformer en bête était réellement une chose qu'il exécrait, à un tel point qu'il se refusait tout simplement de faire appel à ses véritables pouvoirs, restant donc toujours sous sa forme scellée. Une forme qui lui donnait l'impression d'être plus homme que bête. Une forme qu'il s'était juré de préserver, quel qu'en soit le prix. Bien sûr qu'il y perdait en puissance brute. Mais en contrepartie, il avait appris à faire appel à d'autres dons si redoutables qu'au final, il n'avait plus rien à envier aux autres Arrancars. Et c'était plus ou moins ce que lui demandait cet Arrancar qui se présentait face à lui ce jour.

El Emperador était également intéressé par le statut particulier de cet homme. Fraccion comme lui, c'était la Quinta qu'il semblait servir. Alejandra était encore une femme inconnue pour Borick mais il espérait bien pouvoir la rencontrer sous peu. Non pas car elle appartenait à l'Espada - ceci n'était qu'anecdotique à ses yeux - mais plutôt car elle était la partenaire du Segunda, Dark, qu'il considérait comme un véritable frère. Sa curiosité étant ce qu'elle était, il ne pouvait concevoir de ne pas en apprendre plus sur celle qui partait en mission avec son alter ego. Ne serait-ce que par soucis de sécurité envers celui qu'il avait sauvé du désert blanc. Bien sûr que l'ancien Quincy savait se défendre. Là n'était pas le problème. Mais d'expérience, Borick savait qu'il existait des blessures bien plus graves que celles reçues lors des batailles. Il se voulait protecteur envers l'un des rares en qui il avait confiance.
    - Je comprends cette peur. Et cette volonté de concilier les deux pouvoirs. Je suis moi-même passé par cette phase. On t'a bien renseigné, Sebastián. Je peux certainement t'aider.

Bien qu'il ne puisse se permettre de le montrer ouvertement, Borick jubilait intérieurement. Car la proposition de Llorente lui plaisait plus que de raison. De simples conseils, un peu d'aide en quelque sorte, et en échange ce Fraccion se proposait de lui rendre la pareille. Pour quelle que raison que ce soit. Les ouvertures étaient trop importantes, trop nombreuses pour que l'Empereur ne puisse y voir son intérêt. Un simple pion, c'était facile à éliminer. Mais lorsque l'on avait dans ses contacts des hommes et des femmes se rapprochant du niveau d'un Espada, la donne changeait complétement. L'aura de cet Arrancar n'était en rien négligeable. Et si ses conseils l'aidaient à progresser, alors nul doute qu'il pourrait être extrêmement utile.

De plus, le fait qu'il soit sous les ordres de la Quinta l'arrangeait. Un espion proche de la femme qu'il souhaitait rencontrer, voilà qui faciliterait grandement la collecte d’informations. Mais le blondinet savait une chose : il ne devait pas aller trop vite en besogne. Ne surtout pas effrayer le gibier. Sans quoi, tout se retournerait contre lui. Il était bien trop prudent pour prendre un tel risque.
    - J'accepterais volontiers de t'aider. Mais permets-moi de corriger une petite chose. Apprendre à contrôler ce pouvoir n'est pas chose aisée. Et ne s’apprend pas seulement en deux jours. Pour ma part, je me refuse dorénavant à reprendre ma véritable forme. Car il ne s'agit là que d'une apparence animale. Et je ne suis pas un. Dompter cette force m'a donné la possibilité de ne plus dépendre de la libération de mon Zanpakutô. Et je sais que la plupart des Arrancars ne pourront jamais parvenir à ce résultat. Comprends-tu ce que je veux te dire ?

Les Arrancars n'étaient pas bien différents des Hollows qui peuplaient les plaines du Hueco Mundo. Si cette faim insatiable avait disparue, la soif de combats et de pouvoir étaient restés intactes. Libérer leur Zanpakutô signifiait atteindre un état de puissance incomparable. Une force destructrice capable d'annihiler les ennemis se dressant sur leur route. Mais Borick était différent. Marginal. Cette aura destructrice, il était parvenu à la manipuler de sorte qu'aujourd'hui, il était capable de lancer de terrifiantes attaques spirituelles. Des attaques du même niveau que celles des formes véritables des Espada en personne.
    - Tu ne pourras jamais atteindre cette symbiose en comptant sur les deux pouvoirs. Toutefois, en te concentrant sur ta maîtrise plus que sur ta puissance, tu pourras garder un peu de ta personnalité, repoussant la bête qui sommeille en toi. Es-tu prêt à cela ? Pour nous autres Arrancar, agir ainsi est contre-nature. Réfléchis bien à ta réponse, Sebastián Llorente, car le retour en arrière est impossible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Messages : 15
MessageSujet: Re: En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}   Jeu 10 Jan - 21:53

L’on ne m’a pas menti : Borick est bien l’homme de la situation. Ce dernier m’a confirmé qu’il peut effectivement m’aider, ce qui m’a soulagé au plus haut point. Enfin ! En suivant les conseils avisés de cette personne, j’aurai la possibilité de maîtriser la bête qui sommeille en mon for intérieur, de l’endormir à souhait et, ainsi, de pouvoir utiliser toute l’étendue de mon pouvoir sans crainte d’être à nouveau sous sa domination. Je serai un homme libre, ayant brisé les chaines qui m’ont retenu jusqu’à présent pour laisser ce monstre sauvage et assoiffé de sang déferler toute sa folie sur l’Hueco Mundo. Je ne crains plus rien maintenant.

Mais, comme les Humains le disent si bien, la liberté a un coût et ce dicton s’applique également à nous, Arrancars. Borick, connaissant, en apparence, parfaitement le sujet, m’a alors confié que si jamais je compte maîtriser ma facette de monstre, je dois faire mes adieux à certains de mes pouvoirs. Plus précisément, ceux générique des Menos Grande. Cela m’importe peu. Je ne compte pas sur cela pour me battre, mon zanpakutō étant de loin suffisant. Je suis un combattant, un vrai guerrier, un homme qui n’a pas peur de dégainer les armes et aller à la première ligne du front pour me battre. Faire valser ma lame, trancher l’air et la chair de mes ennemis, les embrocher, voir leurs yeux perdre de toute leur luminescence lorsque je leur retire la vie… Tout ça, ce sont des sensations que j’aime. Que ce soit en tant que révolutionnaire espagnol ou Adjucha, j’ai toujours aimé cela. Ce sont des émotions que quelqu’un qui reste à reculons, à tirer des flèches ou, dans notre cas, des Cero, ne peut ressentir, ne peut vivre. Se battre en retrait ou en première ligne, c’est bien plus qu’un style : c’est une philosophie du combat. Et si Borick, de ce que j’en ai compris, a préféré adopter la première, seule la seconde peut me convenir.
    ► Je ne m’attendais pas à tout avoir à portée de main en cinq minutes, je te rassure.

J’ai réfléchi encore une fois aux préventions de mon homologue blond. Il me l’a bien précisé : un retour en arrière sera impossible. Une fois que j’aurai choisi ma voie et commencer mon entraînement pour dompter ma facette sombre, je ne pourrai plus compter dessus. Ce sera donc à moi, et seulement moi, de trouver le moyen d’utiliser toute la puissance que mon double a toujours possédé.
    ► Je suis on ne peut plus sûr. Il me tarde de mettre fin à ce calvaire.

J’ai souri mais ce n’est en rien un sourire rempli de certitude. De la détermination, j’en ai. Tout comme des doutes. Mais advienne que pourra. Faisant un pas en avant, j’ai regardé dans les yeux celui qui va devenir, d’ici une fraction de secondes, mon mentor, mon guide spirituel. Quelque chose m’a dit que je suis en train de vendre mon âme au Diable, mais j’ai du mal à y croire. A moins d’être particulièrement fourbe et de cacher extrêmement bien son jeu, Borick a l’air d’être une personne honorable et sincère. Comme Alejandra. Sans doute pour cela que j’ai accepté de me plier à la volonté de ces deux-là : peut-être parce qu’ils sont comme moi, très rattachés à cette humanité si chère que l’on a presque perdue…
    ► Que dois-je faire pour commencer cette quête spirituelle, El Emperador ? lui demandai-je en penchant mon buste légèrement en avant, les paupières fermées, la main droite posée au niveau du cœur.

Un geste de respect. Un geste de soumission, aussi. Mais surtout, un geste que je déteste comme il n’est pas permis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t155-sebastian-llorente
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête de spiritualité {Borick/Sebastián}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recensement des lycans
» Dragon contre Sobek, duel entrainement [Kenshiro vs Borick]
» Sebastião Salgado
» SAGESSE AMERINDIENNE
» Le seigneur et l'empereur. [PV Borick]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-