AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Tour 2 - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Tour 2 - Groupe 1   Ven 14 Fév - 22:28

Tour 2 - Groupe 1

Type de combat : 2 vs 2
Kiryû Shinjirô & Lona Mordediosa vs Melody MacKenzie & Krow Karlson

Ordre de post
Kiryû Shinjirô
Melody MacKenzie
Lona Mordediosa
Krow Karlson


N'oubliez pas de bien lire les règles avant toute chose. Concernant la situation dans laquelle le combat se déroule... Cela vous revient entièrement de le déterminer. Cela peut être n'importe où, dans n'importe quelle circonstance. Ces combats sont hors-trame, faites donc parfaitement comme bon vous semble à ce niveau-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Sam 15 Fév - 19:37

Les grognements qui s'échappaient de son être semblaient inhumains. Shinjirô ronflait et il ne faisait pas semblant. Sa cage thoracique se soulevait au gré de ses inspirations et lorsque l'air était de nouveau éjecté, il produisait cet horrible son. Sa position n'aidait pas à ce qu'il puisse se reposer sereinement : il était à moitié adossé à cette espèce de mur, la tête en biais, une main posée sur Kaimetsu elle aussi au sol tandis que la seconde se trouvait sur son estomac. Alors qu'il tentait de se retourner pendant son sommeil, il glissa et se ramassa sur lui-même. L'effet fut immédiat. Il ouvrit les paupières. L'éclat de lumière lui fit refermer ces derniers presque aussitôt. Bouche pâteuse, mal au crâne, il avait les premiers symptômes de la gueule de bois. Et avec ce qu'il s'était enfilé la veille, il n'était pas vraiment surpris.

Prenant le temps de se redresser, s'aidant pour cela de son arme, il étirait ses membres afin de chasser l'engourdissement qui lui remontait le long de ses jambes. Avoir des fourmis dans les pattes n'avait rien d'agréable, il faut dire. D'un geste sec, il fit craquer ses cervicales, poussant un soupir de soulagement. Il cracha au sol et regarda enfin pour la première l'endroit où il était arrivé. Avant même de découvrir les lieux, il perçut la présence de plusieurs personnes. Merde... Ils l'avaient vu ronfler comme ça ? S'il ne savait pas comment il était arrivé ici, il savait toutefois qu'il avait passé un bon moment. Dommage que sa mémoire ne lui fasse défaut.

Préférant chasser ce détail de son esprit, il fit quelques pas avant de s'arrêter, satisfait d'avoir recouvré une partie de sa motricité. Il posa le regard sur l'une des personnes, une petite blonde, plutôt mignonne avec son air revêche. Un immense sourire barrait déjà son visage. Malgré sa gueule de bois, il ne comptait pas laisser passer l'occasion. Il ne savait pas où il était tombé mais à en croire les beautés qu'il voyait, il ne s’ennuierait pas. Qu'importe le brouhaha autour de lui. Il se désintéressait complétement de l'autre homme. Qu'il connaissait visiblement. Un pote à lui ? Au moins une connaissance, c'était sûr. Une gueule comme celle-ci, ça ne s'oubliait pas. Son nom, c'est quoi déjà ! Ah oui...
    - Hey Krow. C'est ça ? Ouais, c'est ça ! Qu'est-ce que tu glandes ici mon pote? Tu vois pas que tu gènes là ? Ou alors tu te rends utile et tu m'dis qui c'est la belle blonde là !

Il lui adressait un clin d’œil complice, lui faisant comprendre qu'il comptait bien tenter sa chance avec elle. S'il savait dans quelle merde il s'était mis. Le pauvre. Se massant doucement les tempes, comme pour calmer le martellement qui secouait son crâne, il attendit un potentiel retour. Qui dit mot consent, parait-il. Il espérait alors que la blonde se tairait...


Citation :
Ouais bon d'accord, c'pas une vraie situation. Mais je suis resté vague car j'ai pas la petite idée de l'endroit et de la situation dans laquelle nous pouvons nous trouver. Alors j'vous laisse faire. Je m'adapterais :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Dim 16 Fév - 10:53

Douleur.

Le premier mot qui vint à l'esprit de Melody quand elle rouvrit les yeux. Elle qui avait choisi de faire une sieste dans l'espoir de l'atténuer, c'était raté. La sensation d'héberger un marteau-piqueur – ou n'importe quel autre engin de chantier – au sein de sa boite crânienne n'avait jamais été aussi forte. Si son premier réflexe fut de se passer la main sur le front en grimaçant ce furent bien vite ses tempes qui eurent droit à un massage plus insistant. Sans effet, hélas, mais se concentrer sur la tâche l'aida à émerger. De comment elle était arrivée ici, elle n'avait aucun souvenir ; pas plus qu'elle ne se rappelait de ce qui l'avait mise dans cet état, s'il devait y avoir une cause à tout cela.

Néanmoins, à en juger par le boucan et l'agitation qui régnaient tout autour d'elle, il lui parut évident qu'elle devait être en plein coeur d'un festival de rock, ou quelque chose comme ça. Impossible cependant de savoir si c'étaient ses souvenirs qui refaisaient plus ou moins surface ou si son cerveau se contentait d'improviser et construisait de toutes pièces une explication qui lui semblait rationnelle. Tant bien que mal, elle se redressa et fit basculer ses jambes sur le côté, délaissant le confort du canapé qui l'avait accueilli au cours des dernières... Heures ? Même si elle l'avait voulu, elle n'aurait su dire depuis combien de temps elle somnolait. Tout ce qu'elle pouvait dire, c'était que si elle devait jouer dans cet état, la journée – soirée ? - risquait d'être longue.

Jaugeant son reflet dans le miroir, elle replaça quelques mèches et arrangea son maquillage – lequel n'avait, heureusement, pas trop souffert de sa sieste inopinée. Celle-ci n'avait donc sans doute pas trop duré. Qu'elle ne se souvienne de rien n'en était que plus étonnant, mais elle se sentait trop vaseuse à cet instant que pour tenter de forcer sa mémoire à cracher le morceau. Au pire trouverait-elle bien quelqu'un pour lui expliquer. Cette seule pensée claire surnageant dans l'océan de brumes de son esprit, elle tourna d'une main maladroite la poignée de porte de son local de sieste – une loge, à priori. Sans doute la sienne. Espérons. Mais à peine l'eut-elle franchie qu'elle se retrouva nez à nez avec une espèce de géant basané.

Le colosse faisait bien deux têtes de plus qu'elle. Teint mat, cheveux décolorés, d'une largeur à faire frémir d'effroi tous les encadrements de porte que la terre ait porté. Pas vraiment l'allure la plus avenante qui soit. Sans savoir pourquoi, les symptômes qui la martyrisaient depuis son réveil redoublèrent d'intensité, comme s'il était la source de tous ses maux. En le découvrant dans le vestibule, son instinct de conservation lui avait dicté de faire demi-tour, de verrouiller la porte à double-tour derrière elle et de reprendre son somme là où elle l'avait laissé. Manque de chance, son peu de conscience professionnelle en état de marche alors qu'elle émergeait péniblement fut le plus prompt à parler. Quitte à tenter de mettre de l'ordre dans tout ça, autant le faire correctement.

Excusez-moi, fit-elle de la voix éraillée de ceux qui ont encore un pied dans leurs songes, C'est gentil d'être venu, mais vous ne devriez pas être ici. Je dois vous demander de vous en aller.

Paraissant encore moins lucide qu'elle sur les raisons de sa présence, l'énergumène n'avait sans doute pas fait exprès de lui rendre visite, mais autant éviter de le froisser. Quand on est sous l'influence de l'alcool, la susceptibilité est exacerbée, et elle ne tenait pas à savoir ce que cela donnerait si quelqu'un mettait le feu aux poudres de ce gars-là en particulier. Ce type d'événement comportait toujours quantité de types bourrés – pour ne pas dire que ça constituait l'essentiel de sa population. Aussi n'était-il pas rare que certains échouent dans les loges des artistes sans savoir comment ils étaient arrivés là.

C'était pour parer à des situations de cet acabit qu'on prévoyait des vigiles, et elle s'étonnait d'ailleurs qu'aucun ne se soit chargé de le rejeter dans cette mer d'ivrognes qui, au-dehors, devait attendre la suite des festivités. Ayant elle-même l'impression de pâtir d'une gueule de bois de tous les diables, un mec bourré dans les pattes était la dernière chose dont elle ait besoin. Elle s'efforçait néanmoins de rester tout ce qu'il y a de plus courtoise – même en remarquant que le supposé videur était bien là et se trouvait être celui à qui s'adressait le grand punk. Elle l'apostropha.

Hep, toi là ! Raccompagne-le jusqu'à la sortie, s'il te plait. fit-elle en désignant du pouce l'éméché.

Un grand black avec des dreadlocks et l'air pas commode. On faisait difficilement mieux, en matière de gueule de l'emploi. Elle ne connaissait pas son prénom – ou tout du moins ne s'en souvenait pas -, et n'était pas franchement en état de faire l'effort de se remémorer quoi que ce soit jusqu'à nouvel ordre. Le monde tournait autour d'elle, et si elle devait monter sur scène comme elle le supposait (que serait-elle venue foutre ici sans ça ?), le challenge serait de poids. Ce qu'elle faisait là, quand et si elle était censée faire une apparition, rien de tout ça ne lui revenait. Tout ce qu'elle savait, c'était que si ce mastodonte restait dans les parages, il ne lui arriverait rien de bon.

Elle n'avait pas idée de combien elle était dans le vrai.

Citation :
Krow | Je ne t'oblige bien sûr pas à rentrer dans mon délire, c'est juste la vision « logique » que Melody se fait de la situation. Libre à toi donc de rebondir sur ce que je te donne ou de partir sur autre chose, je ne t'en tiendrais pas rigueur mais ça m'a paru être un moyen acceptable de former les équipes. C'est toi qui vois !

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Lun 17 Fév - 0:44

Une porte s'ouvrit à la volée pour se claquer dans la foulée. La jeune femme n'étant pas en très bon état tentait alors de condamner l'entrée comme elle pouvait. Une chaise, une caisse, tout ce qui pouvait lui passer sous la main venait immédiatement se dresser contre la porte. Le jeune femme avait des cheveux noirs teintés de quelques mèches roses, le tout en bataille. Un maquillage prononcé marquant quelques coulées autour des yeux, montrant qu'elle avait pleuré et qu'elle pleurait sûrement encore. Même son rouge à lèvres – son gloss rose ! – s'était étendu jusque sur une joue.

Ces points n'étaient pas particulièrement les plus notables de son aspect... La petite brunette se trouvait être entièrement nue, même si elle ne montrait pas grande pudeur. Ne s'interrogeait même pas sur la possible présence d'autres personnes dans cette pièce. Manifestement, elle souhaitait fuir quelqu'un, et dans ces cas-là, l'on ne se pose pas trop de questions. Lorsque finalement sa barricade lui sembla suffisante, elle se retourna pour apercevoir deux hommes et une femme en discussion. En la voyant elle, ses yeux s'élargirent. C'est une star, c'est elle qui donnait un concert ce soir. Pas seule... Justement ce qui avait amené Lona ici. La peur l'étreignit...

Elle se rua alors entre les deux hommes, tentant de retenir ses sanglots. Elle les jaugea l'un après l'autre, sa tête balançant comme si elle assistait à un match de tennis. Son but ? Identifier lequel était le plus balèze, dans le but de la défendre bien entendu. Ce fut l'argenté sur lequel se porta son choix. Même s'il puait l'alcool, c'était un véritable colosse avec des muscles saillants bien comme il faut. Elle se réfugia alors contre son torse et s'adressa à lui d'une voix tremblante et nasillarde pour raison de ses pleurs.
    Aidez-moi monsieur ! C'est les musiciens de cette fille ! Ils m'ont dit qu'on allait bien s'amuser, alors j'ai bien voulu venir. Mais quand j'ai dit « pas plus de trois à la fois », ils ont pas été gentils du tout... Elle va me dénoncer, je le sais ! Elle est de mèche avec eux ! Aidez-moi, pitiiiiééééé !
Sur cette voix traînante, le classique regard du petit chien battu et apeuré. Comment pourrait-il résister ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Vasto Lorde

Messages : 511
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Lun 17 Fév - 19:24

Putain. J'suis où moi, là ? 'Chier, Entouré par les poivrots, le son qui pulse dans tous les sens, mal de tête, et l'impression que j'suis salement paumé. J'ai mal au crâne. Je sais pas ce que je fous au milieu d'cette foule, mais c'qui est sûr c'est qu'je reste pas une minute de plus là-dedans, autrement j'pète un câble. J'me fraye un chemin dans la foule, à grand renfort de bousculades, et de claques dans la gueule pour les plus réticents à me laisser passer. C'est juste pas le moment d'me faire chier. J'suis complétement perdu, à bout d'nerf, sans trop savoir pourquoi - sûrement que mon mal de tête n'arrangeait rien -. Un concert, pas étonnant qu'la moitié du public soit défoncé, bourré ou autre. Mais bref, quelques minutes à batailler avec la foule pour rejoindre un endroit ne serait-ce qu'un peu plus calme, les coulisses.

Enfin, je croyais que c'était plus calme.

J'me pointe, fait quelques pas, me retrouve devant un grand gars nez à nez avec une petite blonde, pas plus d'vingt ans selon moi. L'est clair que j'le connais le grand, sa tête me dit quelque chose, mais c'est limite si j'arrive à mettre un nom dessus. Shinjirô, j'crois. Lui me connaissait en tout cas. Qu'est-ce que j'fous ici ? J'comptais sur toi pour m'le dire en fait... La blonde l'intéresse apparemment, et ce clin d'œil, je le sens pas. J'ai ce pressentiment comme quoi il est annonceur d'une bonne correction pour ma gueule si j'montre toute forme d'refus. D'ailleurs, la jeune, je voyais pas trop qui c'est. Et pourtant, c'est à moi qu'elle s'adresse, là. Que j'le raccompagne à la sortie ? J'ai une gueule de vigile séri-...

Bon. Oui, j'ai une gueule de vigile. Et à y regarder d'plus prés, le costard-cravate noir avec une oreillette que j'porte renforçait cette impression. J'fous quoi habillé comme ça, moi ? Pouah, mais laisse tomber, j'suis encore tombé dans une situation pas possible, moi. ça peut pas être pire.

Eeeeeeeeeet, si. ça peut, faut croire. Alors que j'étais déjà en train de dévisager les deux, l'air perdu, sachant pas trop quoi répondre à l'un comme à l'autre, v'là qu'une porte s'ouvre. J'me retourne, une meuf à poil en train de barrer l'entrée comme elle peut avec les meubles environnants. Une fois sa barricade terminée, elle se fout entre moi et l'autre colosse. à y voir de plus prés, l'est clair qu'elle venait de passer un sale moment. Elle nous regarde l'un après l'autre, puis se rue sur Shinjirô. Au final, explique comme quoi-... Hein ?

Okaaaaaaaaaaaaaay. Tout ça va pas tarder à me retomber sur la gueule, j'pense. J'sais pas si y a mytho ou pas, mais si les musiciens d'la p'tite blonde ont bien fait c'que l'autre dit qu'ils ont fait, moi, qui passe pour le vigile de la blonde en question - qui était donc musicienne, si j'ai bien compris - j'vais donc prendre. Et puis, maintenant que j'y pense, si ça se trouve, j'suis vraiment son vigile. Oh et puis merde à la fin, j'ai le costume, on me prend pour un vigile, on va donc partir du principe qu'j'le suis bel et bien . Ce qui implique de "raccompagner à la sortie" le grand bonhomme. Et tu pouvais pas être plus petit, toi, hein ?

Heeeeeeeeeeeeeeeu....

Cinq bonnes secondes la bouche en O, comme un con, avec l'expression du gars perdu encore plus intense.

Ouais. Bon. faisons simple. Mon taff, c'est d'protéger la jeune, là *enfin, j'crois* Donc, un d'vous deux tente la moindre action contre elle, je cogne.

Au moins, ça a le mérite d'être clair. J'avais pas la moindre idée de ce que je foutais ici en vrai, mais tout porte à croire que j'suis le grand black garde du corps qui doit assurer la protection d'une jeune superstar, eh bah allons-y, donc.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3114-kafar

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Lun 17 Fév - 23:11

    - J'y suis, j'y reste ! Connasse !

Encore sous les effets vicieux de l'alcool, Shinjirô réagissait au quart de tour. Que la blonde l'ouvre pour demander à ce qu'on le dégage des lieux, il ne s'y était pas attendu. Bien sûr, le colosse se demandait encore comment il avait pu finir ici mais maintenant, l'explication comptait moins pour lui que de faire ravaler ses paroles à cette petite conne. Et Krow, son garde du corps attitré, avait beau être costaud, il n'était pas impressionné pour autant. Qu'on se le dise : on ne dictait pas sa conduite à un homme comme lui. Pas même lorsque l'on était une star. C'est là qu'une l'autre fit son entrée. Une entrée remarquée, faut dire. Alors qu'elle le collait, il entendit les doléances de la belle, comprenant pourquoi elle semblait si apeurée et devinant la raison de la condamnation de la porte.

Posant une main rassurante sur le haut de son crâne, il la repoussa délicatement. Un geste étonnant pour lui mais il avait été touché par la peur de cette femme. Si au départ, il n'avait que désiré se faire la rockstar, il faisait désormais de cette histoire une affaire personnelle. Il écarta donc d'un geste la nouvelle venue et posa un regard sévère sur Krow qui venait tout juste d'enfiler son costume de bodygard. Une erreur effroyable...
    - Et tu vas taper qui avec tes p'tits poings, gros débile ? Ta copine là, elle a fait du mal à la gamine. J'vais donc lui éclater la tronche. Et j'préfère te prévenir : si tu te mets sur mon chemin, j'te piétine la gueule.

En temps normal, il n'aurait jamais prévenu de ses intentions. Mais là, avec la tête en vrac, il était hors de question de laisser la femme nue se débrouiller seule avec ces deux-là. Il s'était pris d'affection pour la brune. Pour le plus grand malheur des deux blaireaux face à lui. Et dans ces conditions, il ne comptait pas retenir ses coups. Son Bankai fut libéré dans la seconde, laissant apparaître à ses pieds une flaque de métal magnétique. Son aura pris d'emblée possession des lieux, écrasant de sa puissance ceux qu'il désirait soumettre. Une réaction automatique lorsqu'il déployait son pouvoir, une réaction qu'il ne contrôlait pas.

Une bulle magnétique l'enveloppait également, Kaimetsu anticipant certainement sur le combat qui allait débuter. Préserver son porteur était devenu automatique pour elle et puisque ce dernier refusait de se défendre en temps normal, son Zanpakutô faisait en sorte de l'épargner, qu'il le veuille ou non. Levant une main en direction de la blonde, Shinjirô libérait déjà sa technique. Cinq lames incurvées émergèrent des différentes flaques qui s'étaient désormais réparties sur la surface de combat. Celles-ci se précipitèrent vers la chanteuse. Plusieurs lames, plusieurs trajectoires. Et au bout du compte, une surprise de taille.

Car ces lames réagissaient au magnétisme du géant. Au moment de l'impact, une terrible onde de choc prendrait le relais pour tenter d'emporter la blonde dans les fissures qui se créeraient. La pièce ne ressemblerait bientôt plus à grand-chose. Et dans le brouhaha qui s'élevait, le géant éclata de rire. Pour une fois qu'il défendait quelqu'un...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Mar 18 Fév - 23:08

Une douleur sourde au fond des orbites pulsait en continu depuis qu'elle était sortie de sa loge. Raison de plus de penser qu'elle aurait mieux fait d'y rester. Elle aurait voulu se prostrer dans un coin, idéalement la tête dans un oreiller, et pouvoir hurler un peu pour exorciser la douleur. Manque de chance, aucun endroit dans le coin ne le lui permettait – tout au plus pouvait-elle espérer qu'une fois qu'elle serait au micro, cela suffirait. Tout à coup, un claquement de porte dans son dos lui fit tourner la tête. Elle ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes en voyant une fille nue comme un ver sortir d'un local voisin. La surprise était telle que profiter de la vue ne lui vint même pas à l'idée.

Quoi ?

C'était tout ce qu'elle trouvait à dire. Il fallait dire qu'il y avait de quoi. À peine sortait-elle de sa sieste qu'on la harcelait de toutes parts, l'accusait de tous les maux du monde. Qu'avait-elle à voir là-dedans ? Qu'est-ce que cette nudiste venait faire là ? Arrière, femen ! scanda une voix au fond de sa conscience. Alors que des pics de souffrance martyrisaient sa boite crânienne, elle voulut ouvrir la bouche pour lui demander si tout allait bien – ne fut-ce que par civisme -, mais n'en eut pas le temps : l'adepte des tenues légères lui mettait tout sur le dos.

...Quoi ?

Ses sourcils se levèrent encore. Stupéfaction, rien de moins. Effarée comme elle l'était, son vocabulaire en devenait cruellement limité. À sa décharge, il n'y avait pas grand chose de plus à dire sur cette histoire de fous. C'était faux, archi-faux ! Depuis que son pouvoir s'était réveillé, elle jouait seule pour réduire les risques de blesser quelqu'un par mégarde. Même si elle le maîtrisait mieux, elle n'avait pas encore la main assez sûre pour se permettre d'oublier toute précaution. Elle n'avait peut-être pas les idées très claires mais ça au moins elle en était parfaitement sûre.
Ainsi donc,de deux choses l'une : soit ces types avaient fait ce qu'il fallait pour l'embobiner dans les règles de l'art et obtenir d'elle ce qu'ils veulent – il faut dire qu'elle n'avait pas l'air bien futée... -, soit... Dans le bourdonnement confus de sa pensée, les grognements du colosse – qui devenait insultant, en plus de ça – se changèrent soudain en menace. Elle n'aurait pas pu y prêter attention même si elle l'avait voulu, trop occupée à chercher les mots qui la libéreraient de cet imbroglio. D'autant plus déboussolée à chaque seconde passant, Melody eut à peine le temps de se retourner...

...Qu...

Avant qu'elle ait pu comprendre ce qu'il lui arrivait, elle avait été jetée contre un mur et Une chance qu'elle se soit mis sa guitare sur le dos avant de sortir de sa loge. Sans ça, elle n'aurait pas donné chair de sa peau. Néanmoins dans un sale état – couverte d'ecchymoses et autres estafilades du même acabit -, elle ne prit même pas la peine de jeter un oeil à sa tenue. Facile à deviner : elle était foutue. Si sa garde-robe avait déjà eu à souffrir de sa négligence, elle désemplissait à vue d'oeil depuis qu'elle était tombée au milieu de ce joyeux bordel. Et là, elle commençait sérieusement à en avoir marre.

Bon... Cette fois, y'en a marre. Les coups montés, j'ai eu ma dose.

Elle avait beau avoir réduit à presque rien l'enchaînement dévastateur du géant, cette violence gratuite la mettait en rogne. Elle n'avait manifestement pas assez dormi. Pâtissait d'un mal de crâne épouvantable. Ne savait ni où elle était, ni comment elle y était arrivée. Se trouvait une nouvelle fois prise pour cible sans avoir rien fait de mal si ce n'est d'avoir été au plus mauvais endroit au plus mauvais moment. Et pour couronner le tout, son accoutrement était foutu. Un moment silencieuse le temps que les gravats retombe, c'est d'une main rageuse qu'elle happa les décombres au moment de se redresser.

Crack the Sky !

Sa guitare réagit presque immédiatement, comme ronronnant à l'appel de son nom. À ceci près qu'il s'agissait plutôt d'un rugissement, et que la brute épaisse avait tout intérêt à le craindre. Melody avait tout oublié. L'endroit où elle était, le nombre de personnes se trouvant à l'intérieur ou à proximité. Les risques d'être vue. Tout ça, aux oubliettes. Tout ce qui comptait maintenant, c'était de rendre à ce barbare la monnaie de sa pièce et ce même si elle devait se vider de ses forces pour y arriver.

La pression terrible qui émanait de lui n'était pas sans conséquences, mais par chance elle n'avait pas besoin de grands mouvements pour déclencher ses attaques les plus titanesques. Il n'était plus question de faire dans la demi-mesure. Puisqu'on se permettait de l'agresser pour aucune raison, et sans ménagement en plus de ça, la moindre des choses n'était-elle pas de rendre la politesse ? Quant à la petite garce à qui elle devait d'avoir été prise pour cible, elle ne perdait rien pour attendre... Adoptant bien vite un rythme endiablé, Melody leur noya les tympans de ses accords frénétiques, et du ciel se mirent à tomber des secousses qui devaient ravager le décor autour d'eux.

J'ai dit : DE-HORS !

Si suite il devait y avoir à ce combat, puisque visiblement c'était à la mode de lui chercher des noises, elle se passerait à ciel ouvert. À cela, elle adjoignit une charge au niveau du sol, de moindre envergure, misant sur le fait qu'il ne la verrait pas venir – trop occupé à lever les yeux. Profitant de ce que le plafond crevé et le fléau venu du ciel devaient monopoliser toute l'attention du molosse, elle se releva en prenant appui sur ce qu'il restait du mur et, s'époussetant, le jaugea d'un regard mauvais. Ça, pour être fort, il l'était, mais il n'avait pas la moindre idée de ce dont est capable une femme en colère. Encore moins une femme capable de vous faire tomber un gratte-ciel sur le coin du citron.


_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Mer 19 Fév - 17:34

    Oh oui mon grand bandit ! Vas-y, casse tout !
La jeune femme avait cessé de ses pleurs dès lors que le colosse lui avait assuré qu'il prendrait sa défense. Il n'avait d'ailleurs pas attendu pour commencer son travail de démolition, bien que se servant d'une grosse épée plutôt que d'une masse. Une pensée furtive en son esprit : s'il était bien proportionné, cela vaudrait peut-être le coup de sympathiser dès lors qu'il en aurait fini ici ? Quoi qu'il en soit, elle était conquise, sautillant sur place avec énergie en levant les bras, telle une cheerleader dépourvue de la moindre pudeur. Dans son enthousiasme, elle en venait même à bouger les bras comme si elle mettait elle-même quelques coups de poing à un ennemi imaginaire, heureuse tout simplement d'assister à ce spectacle.

Ce faisant, elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle avait elle-même relâché toute son énergie, son Reiatsu inondant littéralement la pièce, une aura rosâtre l'entourant. La petite blondasse ripostait malgré tout, aussi la Veuve Noire prit-elle le temps d'encourager son champion de plus belle.
    Vas-y ! Casse la en deux ! Tu peux le faire, allez !
Une pensée soudaine. L'autre type. Il allait forcément essayé d'aider la musicienne ! Après tout, il semblait avoir été payé pour ça, d'après ce qu'elle pouvait en comprendre. Si le colosse l'avait mis en garde de ne pas intervenir, ce devait être pour cette raison, oui ! Mieux valait l'en dissuader. Si son défenseur se retrouvait assailli par deux adversaires, ses chances de succès seraient moindres. La petite Arrancar se devait bien d'apporter sa contribution...

Tout d'abord, elle entoura son élu d'une barrière défensive, tentant de le protéger des assauts de la blondasse. Ensuite, s'occuper du garde du corps. Elle tendit simplement sa jambe dans sa direction. Elle n'était pas au contact, mais cela n'y changeait pas grand chose, l'énergie qu'elle expulsa ce faisant saurait lui donner l'impression à l'impact que le pied de la jeune femme venait réellement de trouver sa cible.
    Toi, tu restes là et tu laisses mon homme tranquille !
Lui hurla-t-elle, alors que de chacune de ses mains partirent un Cero en sa direction...

Citation :
Désolé, post de merde, j'ai la crève.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Vasto Lorde

Messages : 511
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Jeu 20 Fév - 1:13

Tout s'est passé trop vite. Tout le monde y avait été de sa petite attaque qui bousille la moitié d'un quartier à elle toute seule. Le combat commençait. Et je serais moins démuni que tout à l'heure, quand il s'agissait de jacter. Si c'est les poings qu'il faut faire parler, là, je serais plus à même de m'exprimer.

Et c'est le géant qui ouvrit l'bal, non sans m'menacer, pour si j'interviens dans son combat. Je comptais bien lui répondre que sa mise en garde, j'm'en balance, le tout en lui décochant une droite dans la gueule, mais ça, c'était avant que celle que je dois protéger, qui était donc la cible de son attaque, se charge elle-même de son cas. Mais moi je sers à rien en fait, vu comment elle se défend, elle a juste pas besoin d'un garde du corps. Enfin, c'que j'avais oublié, c'est que Shinjirô n'était pas seul, y avait l'autre-là, la meuf à poil, et apparemment, elle comptait pas me laisser faire quoique ce soit pour interférer dans l'autre combat. 'Chier, et en plus, avec l'énergie d'malade qu'elle dégage, couplée à celle de l'autre colosse, j'étais en train de passer un sale quart d'heure.

Va falloir rééquilibrer tout ça.

Le poids sur mes épaules devint bien plus léger suite à la libération d'mon reiatsu, même si j'en chiais encore un peu, pour être franc. le flux d'énergie rouge autour de moi repoussait comme il le peut les deux autres. Mais bien sûr, l'attaque de la nudiste ne s'arrêtait pas là. Elle fout un coup de pied dans l'vide. C'tout ? C'est quoi l'idée, c'est une feinte, un truc du genre ? Ah, merde. Merde merde merde j'avais pensé au coup d'la projection d'énergie ! Pris d'court, j'encaisse. En plein dans l'bide. Mais yeux sortent de leurs orbites quelques secondes, plus sous l'effet de la surprise que sous la puissance du coup. Je crache un peu de sang. Recule d'un pas. Mais j'ai pas le temps de souffler, v'là qu'elle m'envoie deux Cero à la tronche. J'libère Mon Shikai, va falloir être rapide. Les habituelles chaînes s'enroulent autour de mes poings. Puis je reste immobile, le visage, neutre, attendant les deux cero. Une explosion à l'impact, et moi, indemne, enveloppé d'une armure intégrale en métal. Nan mais... Mais ça allait pas passer, là, d'où tu m'attaques, toi, hein ?! 'Chier, pourquoi j'me retrouve dans une situation aussi chelou qu'celle-là, à me battre contre une meuf complètement à poil pour protéger une superstar d'la musique que j'connais ni d'adam ni d'eve ? C'pas qu'j'aime pas me battre hein, mais merde, un peu d'logique, quoi ! Autant j'aime bien taper sans aucunes raisons, autant j'aime bien taper pour des raisons précise, autant j'aime pas taper sans comprendre pourquoi ! Mais Fuck, là, tu m'as donné une raison, limite j'allais pas intervenir, maintenant, y a pas moyen, j'vais lui rendre son coup, les intérêts en plus.

Et je compte même pas lui laisser le temps de réagir, en plus.

Un unique pas dans sa direction. Un Shunpo, de vitesse respectable. En même pas l'espace de quelques instants, j'me retrouve devant elle. Je sens encore plus l'influence de son Reiatsu, mais peu importe, le prochain coup fera mal, et c'est ce qui compte. Presque en même temps que mon pied avait touché le sol, je lui fous une baffe dans la gueule. Et puisque je suis d'une galanterie légendaire, je lui mets le revers en prime. ça, c'est cadeau. Oui, se prendre une claque, c'est bien humiliant, alors deux, ça l'est encore plus. Et j'espère qu'elle le prendra mal, très mal. Vas-y ma vieille, sors de tes gonds, énerve-toi qu'on rigole.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3114-kafar

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Jeu 20 Fév - 21:06

La pièce se disloquait sous les efforts conjugués des hommes et des femmes participant à ce combat. Alors que Melody se mettait elle aussi en avant, libérant sa puissance pour tenter d'abattre le colosse, la belle brune fit en sorte de se mettre elle-aussi en avant. Il n'en fallait pas plus au titan pour réagir. Il avait promis de la protéger. Ce n'est pas maintenant qu'il reprendrait sa parole. Alors qu'il s'apprêtait à encaisser l'intégralité des attaques qui fusaient autour de lui, Kaimetsu fit apparaître autour de son porteur une seconde bulle magnétique afin de préserver le colosse. A son insu, une fois n'est pas coutume.

Lona avait eu apparemment la même idée. Tant et si bien que les attaques s'écrasèrent sur les défenses cumulées. Elles brisèrent ces dernières mais en furent nettement amoindries. Emporté par ce qui avait traversé les défenses, Shinjirô s'écrasa sur un pan de mur déjà à moitié détruit, achevant le travail. Un craquement sinistre lui fit comprendre que son épaule était déboitée. La douleur irradiait son membre, lui arrachant une grimace de douleur. La petite cachait bien son jeu et venait littéralement de faire preuve d'une grande force pour ainsi secouer le Kenpachi. Ce n'était toutefois pas suffisant pour mettre à terre un homme habitué à en prendre plein la tronche en combat.

Il se releva et donna un grand coup d'épaule dans le mur, remettant ainsi son épaule en place. Il poussa un cri de rage alors qu'il se retournait finalement sur la blonde. Quelque chose l'empêchait de faire preuve d'autant de force que d'ordinaire. Il comprit que la brune avait fait en sorte d'accabler ses adversaires. C'était aussi dérangeant pour lui mais il ferait avec. Nul doute qu'il était en colère. Surtout lorsqu'il perçut les mouvements de Krow pour tenter de briser la brunette. Il siffla entre ses dents une mise en garde. Prêt à frapper à son tour.
    - Je t'avais prévenu pourtant, gros débile !

Il leva son bras valide vers ses adversaires. Son contrôle du magnétisme était tel qu'il saurait ne pas toucher celle qu'il devait protéger. Mais cette fois, il allait libérer la quintessence de son pouvoir. Des différentes flaques sortirent de nombreuses chaînes magnétiques qui se précipitèrent vers Melody et Krow. Le but étant évidemment de clouer sur place ces deux-là. Pas pour le simple plaisir de les voir immobile. Mais plutôt pour les laisser à la merci de ce qui allait suivre. Autour du géant s'était également formé des billes d’acier constitué à partir de Kaimetsu. Celles-ci étaient déjà en train de pilonner la zone afin de réduire la rockeuse et son gardien en chair à pâté. Cette combinaison offensive risquait de mettre à mal ses cibles.

Et tandis qu'il faisait pleuvoir un véritable déluge de mort, Shinjirô se lança en avant vers sa cible de prédilection. Dans sa main venait de réapparaître une copie de Kaimetsu. Son bras arrivait déjà à vive allure en direction du visage de Melody. Alors même que les billes continuaient de pleuvoir, esquivant avec facilité le corps magnétique du géant. S'il parvenait à placer son combo, il réduirait au silence celle qui avait osé se mettre en travers de sa route.
    - Et moi, j't'ai dit de fermer ta grande gueule, petite conne !

Il ne jeta pas un regard vers Krow. Ce dernier serait aussi occupé par ses propres attaques et il ne doutait pas un instant que Lona puisse le faire taire. A jamais, avec un peu de chance.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Ven 21 Fév - 21:06

Quand l'aura de la jeune nudiste s'abattit sur elle comme une chape de plomb, le corps de Melody réagit d'instinct. Les deux ailes de fer qui avaient récemment complété son pouvoir lui sortirent du dos comme par enchantement et se dressèrent de toute leur envergure. Ses yeux virèrent au jaune vif. Aussitôt, les pulsations qui en émanèrent créèrent autant d'ondes qui, en s'agrégeant, formèrent une bulle dont ils étaient tous prisonniers. Elle fut instantanément traversée par un éclair de lucidité et comprit que c'était la réponse de son pouvoir. Sa riposte. Galvanisée par cette idée, elle se releva et adressa un magnifique doigt d'honneur à l'autre demoiselle de la bande. Un sourire assassin, crispé, était épinglé sur son visage.

Toi, ta gueule. Attends que je te chope et on verra qui cassera l'autre en deux, pétasse.

Perdu pour perdu, autant laisser sa hargne s'exprimer. Ce qu'elle n'aurait de toute façon pas pu refouler en cet instant. Pour une traumatisée, l'intéressée avait tout de même l'air d'aller mieux drôlement vite... Mais bien évidemment, ça il est trop con pour s'en rendre compte ! pensa-t-elle en revenant au gorille qui se tenait devant elle. Entre la mythomane et le macaque décérébré, fameuse cour des miracles que celle qu'elle avait devant elle. À moins que ce ne soit parce qu'il pensait avec ses parties, ce qui n'était pas mieux en soi... Le vigile relevait à peine le niveau, et encore c'était beaucoup dire.

Lassée d'entendre l'ivrogne proférer menaces et insanités plus répétitives les unes que les autres, Melody préféra chausser ses écouteurs pour mieux se concentrer. Quelle que soit la manière dont elle avait atterri ici, au moins elle n'avait pas oublié l'essentiel. D'un accord rapide, elle constitua une large barrière qui absorba tant bien que mal les chocs voués à venir à sa rencontre avant de se briser sous le choc. Projetée en arrière, elle se retint toutefois de laisser paraître quoi que ce soit – douleur ou surprise seraient des cadeaux qu'elle lui ferait, et il n'en était pas question. Le battoir qui servait de main au géant n'atteignit jamais son visage, en revanche.

Elle avait déjà été bien gentille de n'avoir pas anéanti son attaque – même si la vérité était qu'elle n'en avait pas eu le temps, mais chut. Sa guitare dévia le coup au dernier moment, le faisant frôler son visage mais s'encastrer dans le mur. Qu'il se débrouille avec ça, ce n'était plus son problème. Hélas, cette déflexion avait un prix et le choc en retour remonta le long de son bras, la faisant grincer des dents sous la douleur. Con comme un casque de chantier et dangereux comme un boulet de démolition. Un vrai petit entrepreneur. songea-t-elle avec une ironie qui lui resta en travers de la gorge. Mais qu'y pouvait-elle ? Les accidents de berceaux étaient hélas monnaie courante à cette époque. Désabusée, elle lâcha :

Tu sais, aussi étonnant que ça puisse paraître, j'en ai déjà maté des plus gros et des plus cons que toi. Tu m'impressionnes pas, alors boucle-la.

Voilà qui était dit. Quelle que soit la réponse, elle ne l'entendrait pas. S'époussetant comme elle le put après avoir une nouvelle fois vu de près les gravats, elle apposa la main sur son ventre et s'en servit pour diffuser à travers sa peau une partie de son énergie. Voilà qui devrait soulager ses blessures et lui permettre de continuer ce jeu idiot dans les meilleures conditions – ce n'était pas qu'elle le veuille, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Un long soupir s'extirpa de ses lèvres alors qu'elle se noyait dans la musique pour cesser de penser et calmer tout le bien qu'elle pensait de ces deux demeurés. D'un vague geste provocateur qui avait à peu près autant de force de conviction qu'on en trouvait dans son regard plat et morne. Qu'on en finisse.


_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Sam 22 Fév - 15:36

Le bodyguard n'accepte pas d'une très bonne manière l'avertissement de Lona. Il fallait dire que joindre les actions à la parole comme elle l'avait fait n'incitait que rarement les gens à réagir de manière bienveillante. Cependant, maintenant que sa petite déprime était passée, la Mordediosa pouvait montrer à quel point elle n'était pas juste une petite donzelle sans défense. Une chasseuse, aimant à torturer ses proies. Une guerrière, fière de ses capacités et de sa puissance. Si relâcher son énergie spirituelle avait déjà montré une portion de sa force, elle n'avait laissé qu'un bien maigre aperçu de compétences martiales.

Il était temps d'y remédier ! Elle répondit à l'assaut du grand black en frappant de ses mains de ses poings, déviant ainsi le coup. Si elle évitait une bonne paire de claques, cela ne se faisait pas sans dommage, s'endommageant les poings sous l'impact. Pas un problème. Maigres blessures qui ne changeraient pas grand chose à la suite de l'affrontement. D'autant que son champion en venait à l'aider, tentant d'immobiliser leurs ennemis, et les attaquant même dans la foulée.

Cela offrit un petit moment de répit à la Veuve Noire qui allait pouvoir en profiter pour libérer son pouvoir...
    Despedazo, Cazampulga !
La transformation s'opère alors. Ses crochets jusque là présents sous forme de vestiges au niveau de sa gorge prirent de l'ampleur, prenant place sur ses joues et descendant autour de ses lèvres jusque sous son menton. Un Hierro plus important sur le reste de son corps, venant quelque peu cacher sa nudité. Trois paires d'yeux supplémentaires, quatre bras de plus sur ses flancs, ainsi qu'un abdomen arachnéen lui poussant dans le bas du dos. La tisseuse était maintenant apte à faire pleinement face dans cet affrontement. Un ricanement cristallin juste avant d'attaquer, et de bien belle manière. Tournoyant sur elle-même de tous côtés de manière assez imprévisible, ses huit membres et plus particulièrement ses jambes visant à fracasser son adversaire. Et lorsque son objectif serait accompli, qu'elle l'aurait bien fait souffrir, elle pourra alors se repaître de son âme...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Vasto Lorde

Messages : 511
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Dim 23 Fév - 7:12

Dégueulasse.

Mesdames et messieurs, c'est le passage transformation monstrueuse de la soirée.

J'sais pas, ces trucs peuvent pas avoir une tronche moins moche une fois en résu ? 'Fin, j'en demande trop, après tout, c'est un peu leur "forme d'avant".

Mais j'm'égare. Celle que j'appellerais désormais la femme araignée avait - à mon grand regret - paré ma paire de baffes. Dommage, l'image de ses joues rougies sous mes coups me faisait bien marrer, dommage, ouais. J'entendais Shinjirô beugler. Nan, mais attend, elle attaque je réponds, NORMAL, quoi, limite, j'aurais presque pu ne pas intervenir si elle était resté dans son coin. Mais nan, elle a jugé bon de venir m'attaquer, donc je juge bon de lui rendre la monnaie de sa pièce. Truc chiant, il se contentait pas d'beugler l'Shinjirô, il avait joint aux paroles les actes. D'un coup, y avait des chaines métalliques qui s'mettaient à sortir des flaques chelou au sol. ça pue la merde, ce truc. Ouais. Clairement, j'aime pas ça. Les trucs commencent à se diriger vers moi, sûrement dans l'but de m'attacher, j'esquive chacune d'entre elle, en me décalant légèrement à chaque fois, ne laissant qu'une poignée de centimètres entre leur trajectoire et moi. Ces trucs avaient beau être "à tête chercheuse", j'avais réussi à bien calculer mon coup pour qu'ils s'enfoncent dans le sol, et non dans ma chaîr. Sauf que, J'ai même pas le temps de souffler qu'un déluge de p'tites billes de métal me tombe sur la gueule. à peine le temps d'reconstituer mon armure défoncée plus tôt par les cero. J'en prends quand même pas mal dans la tronche, l'armure a à présent l'apparence d'un gruyère. Et moi derrière, dans un état pas bien meilleur... Et merde... Quelque une de ces balles chelou étaient restés dans mon corps, et ça fait un mal de chien, mais c'était pas le seul à m'attaquer. C'était pas fini

J'vous avais plus tôt parlé d'la meuf avec sa transformation dégueulasse, hum ? Eh bah, comme vous l'aurez sûrement deviné, c'est elle qui m'attaque. Elle est loin la meuf en pleurs implorant l'aide, bien loin. Niveau jeu d'acteur elle se place très très haut, j'peux pas lui enlever, ça. Et niveau combat aussi, ce qui est déjà plus problématique. Elle se met à tourner dans tous les sens en m'attaquant avec tous ses membres, et quand on en a autant qu'une araignée, c'est un peu casse couille pour celui qui encaisse l'attaque.

Moi, en l'occurrence.

Je contre comme je peux, et pour le coup, je peux pas grand chose. Si ce n'est mettre mon bras en avant, bras auparavant recouvert d'une épaisse couche de métal, histoire qu'il ne se retrouve pas découpé dans l'affaire. Épaisse couche de métal qui n'a pas mis beaucoup de temps à s'effriter face aux assauts d'la femme-araignée, et mon bras est bien vite passé du gris au rouge sang, et les entailles étaient à présent plus que nombreuses dessus. Le déluge fini par se calmer, et si j'avais réussi à minimiser les dégâts, j'en avais quand même pris plein la gueule. Mais je serais pas le seul, ça non. Tout le monde avait sorti sa jolie petite aura à couleur, qui en plus de faire dans l'effet de lumière, rend tout mouvement compliqué. mais c'est pas ça qui allait m'empêcher de lui régler son compte. Elle était pas la seule à savoir frapper vite et fort, et si moi j'avais pas six petits bras, j'en avais deux gros, ce qui devrait suffire à la mettre à mal. Je réduis le peu de distance qui nous sépare d'un pas en avant, puis lui met un coup-de-poing, le premier d'une longue série que je continuai, tout en augmentant petit à petit le rythme de coups. Je sentais mon bras blessé me faire souffrir à chaque coups, mais j'espérais la faire souffrir autant, si ce n'est plus que moi.

Quoiqu'il en soit, pas moyen que je clamse ici, pas comme ça. J'vais certainement pas en sortir indemne (de toute façon, je suis loin d'être indemne à l'heure où je dis ça), mais crever ici, hors de question.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3114-kafar

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Dim 23 Fév - 13:37

Alors là, elle se démerdait foutrement bien la gamine blonde. Pouvoir parer une si grande partie de ses attaques avec une barrière et un tel déplacement, ce n'était pas donné à tout le monde. Surtout qu'il fallait garder la tête sur les épaules pour faire ainsi face à sa fureur. Cela le calma presque instantanément, le forçant à reprendre sa concentration initiale. Shinjirô était un instinctif. Mais là, il s'était temporairement laisser guider par sa colère. Une erreur de débutant. La gamine semblait régénérer ses plaies. Cela arracha tout de même un sourire au colosse qui voyait là une confirmation que ses attaques portaient quand même.

De fait, désormais assuré d'être face à quelqu'un pouvant encaisser, il ignora purement et simplement sa copine brune et le garde-du-corps de la star. C'est elle et elle seule qui ferait l'objet de ses prochains coups. En espérant qu'elle puisse réagir avec autant de promptitude que précédemment sans quoi le combat serait terminé pour elle. L'aura du colosse gagnait en intensité. S'il subissait la pression de ses adversaires, l'impact était moindre lorsqu'il s'entourait de ce manteau protecteur.

Inutile de répondre à la petite provocation de la gamine. Dans un combat de mots, il serait perdant de toute façon. Lui était doué dans les phrases chocs, percutantes. Ici, c'était inutile. La terre tremblait désormais sous ses pieds alors que se dessinait dans son dos la silhouette d'un authentique géant. Une simple projection liée au pouvoir qu'il laissait désormais échapper de son être. Ainsi, ses coups auraient réellement la force nécessaire à écraser ceux se dressant face à lui. Suite aux précédentes attaques, de gros morceaux de roches et autres débris divers s'étaient écrasés çà et là. Attrapant une des pierres, Shinjirô y déversa sa force avant de l'envoyer à pleine vitesse sur la blonde. La défense de cette dernière avait montré une résistance exceptionnelle face à ses attaques. Il allait désormais y mettre un peu plus de puissance pour la transpercer.

Et tandis que la pierre arrivait sur elle, Shinjirô se jeta en avant. Leur proximité lui permettait de tenter son combo le plus destructeur. D'abord la jambe. Pivotant sur lui-même, il lui adressa un terrible coup de pied retourné, toujours entouré de cette aura destructrice. Le souffle de la technique balayait les débris autour de lui. Et tandis que son corps se remettait dans l'axe, il armait déjà une dernière frappe. Sa posture, typique des boxeurs, lui permettait d’allier avec efficacité une bonne allonge et une précision accrue. Cette fois, ce fut son poing qui arrivait à pleine vitesse vers elle. Une attaque qui n'avait toutefois plus rien à voir avec la précédente droite qui avait été parée à l'aide de la guitare. La puissance dégagée était capable de briser ce qu'il touchait. Dans le cas présent, il comptait sur ça pour abattre la belle. Et si ce n'était toujours pas suffisant, pas grave. Il avait encore bien des ressources pour la briser.

L’onde de choc produit par la combinaison détruisit une partie du sol.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Lun 24 Fév - 13:39

Citation :
Trompé de compte, d'où le léger retard...
Melody comprit bien vite, mais trop tard, qu'avoir accueilli de front les assauts du colosse était une mauvaise idée. L'énergumène n'était pas de ceux que l'on décourage en leur montrant que ça ne marche pas une ou deux fois. Non, c'était le genre de type à foncer tête baissée contre un mur jusqu'à ce qu'il casse dans l'unique but de prouver qu'il a bel et bien le crâne plus solide. Tu me diras, doit pas y avoir grand chose à bousiller là-dedans... En l'occurrence, le rôle du mur lui avait été attribué sans son accord, et on ne pouvait pas dire que la nouvelle l'enchante des masses. Faire la morte dès le début et rester planquée derrière un pan de mur, voilà qui aurait été une riche idée. Moi et ma grande gueule...

Et déjà, la prochaine charge se dessinait à l'horizon. Melody couina à l'idée de devoir essuyer une nouvelle salve. Ça n'en finirait donc jamais ? Tout ce qu'elle pouvait espérer était qu'il se fatigue avant elle. Ce qui, vu sa carrure, s'avérait peu probable, même si le fait d'en venir aux ressources spirituelles et non physique faussait la donne. Et même si elle s'en sortait, encore faudrait-il idéalement que ce soit sans une demi-douzaine de fractures... L'autre mythomane n'aurait-elle pas pu sortir de sa cachette cinq minutes plus tôt ? Cela aurait épargné bien des tracas à tout le monde, et nul doute qu'aussi bien elle que la brute en auraient été comblés.

Eh bah non, fallait que ça me retombe ENCORE sur la gueule. Nouveau soupir. La musicienne déglutit alors que le titan se préparait à frapper, comme un taureau qui racle le sol de ses sabots avant de charger. L'air buté qu'il arborait n'avait d'ailleurs que peu de choses à y envier, et la pensée saugrenue lui traversa l'esprit qu'au moins, il n'était pas pourvu de cornes. Ça aurait été le bouquet, tiens. Elle aurait aimé pouvoir fuir, mais le couloir était exigu. Et si la perspective lui avait bien effleuré l'esprit, briser des cloisons au hasard pour se réfugier un peu plus loin ne suffirait sans doute pas à la mettre en sécurité.

Encore moins maintenant qu'il l'avait dans sa ligne de mire. En terme de karma négatif, elle estimait battre des records. Tu dois admettre qu'il est possible que Dieu ne t'aime pas du tout. se répéta-t-elle en son for intérieur pour essayer d'alléger la gravité de la situation. La silhouette spectrale apparue dans le dos de son adversaire – puisqu'il fallait bien se résoudre à le voir comme tel – ne lui disait rien qui vaille, mais il n'y avait rien qu'elle puisse faire à part attendre... Et espérer. Sans savoir si c'était son pouvoir ou son instinct de survie qui parlait, son sens du danger passa dans le rouge quand le mastodonte passa à l'acte.

Par chance, dans son ire irrépressible, il lui avait quelque peu mâché le travail. La zone était en effet saccagée, lui laissant quantité de débris à portée. Ainsi fit-elle craquer ses phalanges en prévision du moment difficile qui l'attendait avant de se mettre à jouer sans s'arrêter. Elle ne le pouvait pas. Si tu arrêtes, tu es morte. s'admonesta-t-elle pour se donner le coup de fouet qu'il lui fallait. Aussitôt, les montagnes de décombres se soulevèrent d'un bloc pour faire obstacle à son projectile minéral, mais aussi et surtout à lui-même – puisque le bonhomme avait jugé bon de profiter de l'occasion pour lui rentrer dedans, purement et simplement.

Alors là, tu rêves ! trouva-t-elle tout de même le temps de s'exclamer.

Profitant de ce qu'il s'échouait sur son bouclier de gravats avec la délicatesse d'un cachalot à la dérive et ne sachant que trop bien qu'il finirait par passer outre à force d'acharnement, la jeune femme changea de registre pour déployer une arcane d'un tout autre style. Si jusque là elle avait fait dans la démolition de zone, elle allait cette fois lui montrer – n'ayant à vrai dire guère le choix – que contrairement à lui, elle savait aussi être subtile. C'est donc avec un air un rien triomphal qu'elle l'accueillit à son contact. Ça allait faire mal, oui, mais la surprise serait au rendez-vous, sans l'ombre d'un doute.

Le choc lui coupa certes le souffle avant de la repousser en arrière, ayant écarté sa guitare de la trajectoire pour lui éviter de prendre le coup à sa place, mais elle avait évité le pire. Elle s'en sortait à bien meilleur compte qu'elle ne l'aurait pensé, même si la fièvre du combat l'avait empêchée de voir que plusieurs éclats de son morceau de rocher l'avaient tout de même cinglée à travers son bouclier. Pas le temps de faire l'inventaire de ses blessures, cela dit, puisqu'il était bien décidé à ne lui laisser aucun répit. Prenant tout juste le temps de retrouver un équilibre, c'est cette fois non pas en battant en retraite mais en allant à sa rencontre qu'elle géra sa défense.

Si elle reconnut au geste une certaine technicité en le voyant faire, l'urgence du moment ne lui permit guère de l'apprécier – pas tant que sa vie était en jeu. Ainsi profita-t-elle de son élan pour tout simplement passer sous son poing avant que celui-ci ne l'atteigne de plein fouet, bien qu'il s'en soit fallu de peu. Néanmoins, si l'essentiel de la frappe l'avait manquée, le souffle déployé par le mouvement la faucha avant qu'elle n'ait pu prendre ses distances, la faisant voltiger comme un fétu de paille malmené par les bourrasques. Roulant au sol quelques mètres plus loin, parsemée de contusions et autres ecchymoses, son premier réflexe fut de s'appliquer les premiers soins. Ce n'était pas encore fini, elle le sentait dans ses tripes, et elle devait se préparer à le recevoir. Encore.

Quand à son présumé garde du corps... Aussi utile qu'une valise sans poignée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Mar 25 Fév - 11:29

Les frappes du garde du corps se succédèrent à grand vitesse. Le corps de Lona se pliait dans tous les sens sous les divers impacts. La puissance développée était réellement notable, et infligerait de lourds dommages à la belle... Si seulement c'était bien elle sur qui l'homme était en train de se défouler... La Mordediosa avait en effet fait usage de son Salvación Capullo, une technique de déplacement de haut-niveau où elle laissait derrière elle un cocon lui ressemblait trait pour trait. Krow pouvait donc avoir l'impression de prendre ici clairement l'avantage, mais il n'en était rien. Il était juste, comme tant d'autres avant lui, tombé dans le piège de la prédatrice...

Dans cette pièce ravagée par le combat, la Veuve Noire est désormais accrochée au plafond, observant l'insecte qui bientôt se débattrait dans sa toile. Qu'elle tisse d'ailleurs désormais. L' Estupendo Lienzo prenait place, visant autant le bodyguard que la guitariste. Le réseau de fil extrêmement collant se répandait, s'étendant désormais sous elle. Elle se laissa alors tomber vers son adversaire, ses deux pieds s'entourant de son énergie spirituelle. Ensemble, ses deux jambes furent lancées à sa rencontre pour une première frappe, rapidement suivie de ses trois bras gauche, dont les poings espéraient tous se fracasser contre le visage de sa proie...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Vasto Lorde

Messages : 511
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Mer 26 Fév - 7:24

Ah' enfin ! Putain, je commençai à en avoir bien marre d'encaisser sans donner l'équivalant de c'que j'prend en r'tour. Là, c'était à son tour de morfler, et je cachais pas plus que ça la joie qu'ca m,inspirait, un bon gros sourire sadique me barrait le visage alors que j'frappais. Mais petit à petit, alors que mes frappes s'ecraseaient sur elle à haute vitesse, je sentais qu'un truc allait pas. J'sais pas, mais quand mon poing l'atteignait, j'sentais une texture chelou, un truc qui ressemblait pas à d'la peau, quoi. Et cette sale impression qu'j'avais se confirma assez rapidement. J'avais fini l'travail, et au lieu d'avoir un corps plein d'hématomes et d'coupures, j'me retrouvais avec un espèce de cocon taille humaine dechiqueté de partout. Merde alors, elle est où c'te conne ? 

PUTAIN ! Si y a bien un truc que je déteste, c'est quand un combat se transforme en parti de cache-cache. Pourquoi ? Bah, un: parce que ça casse le rythme du combat. Deux, parce que c'est bien chiant. Et trois, parce que je gagne jamais à ce petit jeu. Pis franchement quoi, j'ai pas que ça à foutre de débusquer les autres, moi ! Mais il était apparemment pas question de rester dans l'ombre plus longtemps, v'la qu'elle s'amuse à m'balancer d'la toile d'araignée sur la tronche. Hey, mais... 'chier, ça colle cette merde ! Et l'autre qui descend pieds joints vers ma tronche du plafond... 

Quelques coups et mouvements pour avoir raisons de ces fils, j'me retrouve nez à nez avec les deux pieds d'la femme araignée, pas le temps d'élaborer une défense beaucoup plus élaborée qu'une main porté en avant pour arrêter le coup, main enveloppée d'une bonne couche de métal histoire de faciliter l'interception de sa frappe. L'impact. Je prend bien cher, et serre les dents pour pas hurler de douleur. Ce bras déjà usé auparavant qu'j'venais d'utiliser pour me défendre s'était brisé sous cette puissance. N'empêche, c'aurait pu être bien pire sans ça. Mais il était plus question d'utiliser ce membre, j'ai carrément l'impression qu'ca tienne du miracle qu'il soit encore relié au reste du corps. Par contre, j'me suis pris en pleine gueule ses trois poing. 

J'pense que j'vais pas faire long feu en fait,à ce rythme en tout cas, j'vais pas tarder à tomber. Nan. Y a pas moyen. Pas comme ça. Pis là, très précisément à ce moment-là, j'pense à mon objectif de départ : protéger l'aut' guitariste. J'jette un oeil vers elle, et le la voit bien galérer face à Shinjirô. 'Tain. Désolé la femme araignée, mais j'vais d'avoir t'délaisser un peu. J'contracte mes muscles,  leur taille double voire triple, alors que j'gagne un peu plus de cinquante centimètres en taille. J'aurais besoin de repousser mes limites si je veux lui faire mal, d'où cette métamorphose. J'avais l'effet d'surprise avec moi, mais j'étais plus entamé que lui. Sur ce coup, c'est quitte ou double, j'vais tout mettre dans une unique frappe. J'suis très très amoché, alors autant prendre ce risque maintenant.

D'un shunpo assez rapide, j'me dirige vers lui, en passant juste devant sa partenaire, sans pour autant lui accorder le moindre regard. Si je survis à ça, j'aurais aucunes peine à prendre ma revanche sur elle en temps voulu. J'arrive à portée, parfaitement sur sa droite, j'lui décoche une grosse patate dans la joue, avec mon bras valide, celui qui pisse pas le sang. 'Chier, j'voulais frapper encore plus fort, mais j'en ai pas la force. Croyez pas hein, c'coup là pourrais faire bien mal s'il touche, ho oui, et le mot est faible.

 Enfin... s'il touche...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3114-kafar

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Mer 26 Fév - 21:13

Alors celle-là, il ne l’avait pas vu venir.

Voir l'intégralité de ses attaques se heurter à ce genre de défenses, ça avait de quoi calmer ses pulsions. Rien ne passait. Rien ne traversait les barrières que cette femme érigeait entre elle et les assauts dévastateurs de la brute. En d'autres circonstances, il aurait été ravi de voir quelqu'un résister. Cela sous entendait alors qu'il pouvait encore s'amuser un peu. Encore fallait-il que les autres n'interviennent pas continuellement dans le combat pour l'empêcher de s'amuser.

Et c'est précisément ce qui posait problème ici. Krow, ce misérable insecte, semblait s'être enfin décidé à protéger celle qui payait son salaire en fin de mois. Délaissant la femme araignée - QUOOIIIIII ? Shinjirô la regardait pour la première fois, ne s'étant précédemment pas rendu compte de la forme qu'elle avait alors pris et failli vomir - Krow se rua en avant pour lancer un assaut dévastateur sur le colosse. En temps normal, ce dernier l'aurait simplement ignoré. En temps normal, il aurait poursuivi son travail sur la blonde jusqu'à entendre ses os se briser sous ses coups de butoirs. Pas là. Pas maintenant.

Le coup atteignit le colosse en pleine mâchoire. Par le biais de sa propre puissance, il parvint à en limiter l'impact sur son corps. L'onde le traversa toutefois et il en ressentit les effets dans l'intégralité de son corps. Douleur il y eut. Et son corps décolla du sol de par l'impact monstrueux qu'il venait de subir. Alors que son corps retombait au sol, Shinjirô sut vers qui sa colère serait désormais dirigée. Il l'avait prévenu, pourtant. Il lui avait dit de ne pas s'interposer. Pauvre fou. Alors qu'il se relevait, crachant au sol le sang qui lui coulait dans la gorge, le colosse fit craquer les os de sa main. Cette fois, il allait se faire plaisir.
    - 'Tain, ça fait mal mec. Mais t'es juste trop con. Vraiment, hein. J't'avais dit que si tu t'en mêlais, j'te roulerais dessus. T'as gagné, blaireau. Maintenant, t'es mort.

Inutile de courir vers lui, puisque de toute façon il l'atteindrait de par la proximité qui était la leur. Il arma son poing et frappa. De toute la puissance qu'il portait en son être. Il l'avait prévenu et il ne l'avait pas écouté. La projection fut telle que l'onde percuta Krow. Il lui était impossible désormais de se soustraire à cette attaque. Pas après avoir été si imprudent. Inutile de regarder le résultat, il savait qu'il venait de l'anéantir. Et c'est tout fier de lui qu'il tourna de nouveau le regard vers la brune, ignorant celle qu'il avait voulu cogner depuis le départ.
    - Hey, t'as vu ça copine ? J'l'ai juste démonté !

Mais voilà, en libérant cette technique, il venait aussi de cramer les dernières forces qui étaient les siennes. Et revoir l'apparence monstrueuse de la brune, il en perdit les moyens. Cette vision le fit tomber dans l'inconscience.

Quelle horreur...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Jeu 27 Fév - 23:44

Le tour de Melody saute.

On termine le tour puis je mettrai fin à ce match, parce que là c'est ridicule.

- Tenzen -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   Sam 1 Mar - 13:57

Le tour de Lona a bien entendu sauté également.

J'ai d'ores et déjà mis fin au tournoi, du coup Krow, si tu veux tu peux poster un dernier message, mais tu n'y es pas obligé.

- Tenzen -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tour 2 - Groupe 1   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tour 2 - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» La Tour du Savoir
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Tournois :: Tournoi #2-