AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Rencontre tardive [Muda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Rencontre tardive [Muda]   Sam 12 Avr - 22:21

Karakura, cela faisait deux cent douze ans qu’elle n’y avait pas remis les pieds. Autant le dire tout de suite si les structures de la ville avaient évolué avec l'âge, à l’instar de ces lois et de la mentalité de ses citoyens, elle pouvait toujours prétendre au titre d’ambassade entre le monde des esprits et celui des simples mortels.
Enfin, simples mortels cela est vite dit. Il y a fort à parier qu’il s’agisse aussi du lieu qui rassemble le plus grand nombre de fullbringer et de quincy ainsi que d’êtres humains capables de voir les fantômes et des autres normaux.
Pour son retour, Kae décida de ne pas utiliser son gigai, afin de redécouvrir cette partie du monde avec son véritable corps. L’avantage, en plus de la discrétion, est de pouvoir entendre les conversations sans que personne ne s’en rende compte. Bruit de couloir, rumeur sur-réaliste, qui arrivant aux l’oreille de la Coréenne, lui donna des informations interprétables sur l’état de la ville.

Bordel, je débarque après le passage d’une pluie de météorites ?

Tous porte à croire que les shinigamis et les hollow, n’ont pas cessé leurs querelles millénaire depuis le temps.

Incroyable et moi qui pensais qu’ils avaient justement fêtaient leur réconciliation.


Chun-Hei et Jeonsa se demandèrent comment les habitants arrivèrent à ne pas vouloir déménager d’ici ou s’ils ne réalisaient nullement qu’une nuit en partant se coucher, au réveil leur quartier pouvait devenir un tas de ruines et se retrouver sous les décombres. À voir les dégâts subits sur la place, mur dévasté, sol calciné, morceau de route démoli, le combat qui eu lieu avait opposé des adversaires de haut niveau. Le plus stupéfiant restait encore les gens qui semblaient à peine surpris. Enfin, aux yeux de Kae c’est qui fessait une des particularités de Karakura.

Le hic est la présence des militaires qui patrouille en force dans le secteur, certains groupes avait des armes lourdes, la raison d’un tel détachement ? Une détraquée qui se serait évadée de l’hôpital.
En s’approchant, elle entendit les soldats donner des recommandations aux passant, mais également la description de la personne recherché. L’évadé en question avait le teint pâle, les yeux rouges, une forte odeur de sang qui émane de ses pores et surtout une force inouïe. Ils donnaient aux rencontrés un numéro à appeler, au cas ou une personne collerais à la description, mais dans tous les cas ne pas essayer de l’approcher seul ou à plusieurs n’y même d'essayer d’interagir avec l’individu, sinon, on retrouverai seulement de leur carcasse les morceaux qu’elle n’aurait pas aimé.

Dans n’importe qu’elle coin du monde, Kae se serait contenté d’écouter en imaginant qu’un dispositif de recherche comme celui-ci est complètement exagère ou bien que l’échappé intéressais bien des personnes influente. Hors, elle n'est pas n'importe où, là nous sommes dans le seul lieu où un mortel à ses chances de gagner face à un vasto lordé.

Allons-y, premier job, trouver la folle dingue cannibale.

Malgré l’avantage d’avoir un corps spirituel lui permettant d’observer du ciel et de pouvoir sentir les auras, la nuit venant la shinigami souhaitait que sa proie chasse au plus vite afin de s'éviter une traque nocturne.
L'ennui avec cette situation est que pour l'appréhender, il faut qu'elle passe à l'action, tout en priant d’arriver avant le décès des agressés et de la trouver avant les patrouilles qui avaient doublé d’effectif.

Au bout de quelques heures de traque, un puissant reaitsu fut ressenti, sans plus tarder, Kae active son shikai et fonce en direction de la source.

Tu active déjà notre pouvoir ?

De ce que j’ai compris notre cible n’a pas la lumière à tous les étages et demeure instable, il y a des chances qu’elle attaque avant même que l’on ne lui parle, donc dans le doute...

Tu me promets de ne pas être trop brusque ? Tu sais les malades mentaux ne son pas forcément méchant par envie.

Si elle comprend qu’il ne faut pas me faire chier, elle rentrera dans sa cage sans en prendre plein la gueule.


Arriver à destination, deux personnes gisaient à terre, des civiles.

Malheureusement, ils sont tombés sur la mauvaise personne. Étrangement les corps n’étaient pas spécialement déchiquetés, mais ils étaient flasques, comme si on les avaient fait fondre de l'intérieur ? Plus de doute la psychopathe recherchée est une sensible. Une fullbringer à ne point en douter. L’activé en reiryoku s’intensifia à nouveau, avec lui des coups de feu retentirent. Chun-Hei fonça aussi vite que possible pour tenter de sauver ceux qui pouvaient l’être encore mais aussi calmer l’humaine déchaînée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Mer 16 Avr - 17:17

Obscur, obscur horizon. Couleurs qui s'entremêlent et dansent à tout va. Image virtuelle. Simple spectatrice. S'accélèrent les bandelettes semi opaques. S'enroulent, l'enroulent, l'enveloppent, la pressent. Pulsation. Tressaille la patiente de son lit. Ses iris de rubis balayent les environs. Vide. Pièce vide. Sombre. Aucune présence. Seule. Affreusement seule. Tire la couverture. Quitte le matelas. Arrache sa perfusion. Sa joue qui s'adosse sur le mur froid. Murmure et répète, la même comptine.

-Papa... Papa...

De le perdre... Encore... Si vite... Grimpe... Grimpe sa peur, sa frustration. Explose... Explose sa retenue. Le verrou ne fait guère illusion plus longtemps que deux coups. Voltige la porte et s'échappe la bête. Passants ahuris, assaillis par cette chose blafarde. Une simple question. Son papa ? Nul ne parvient à la renseigner comme elle l'aimerait. Miracle que tous s'en soient sortis. Obnubilée par ce manque. Rien d'autre ne lui importe. Parti. Ailleurs. Abandonnée ? De nouveau ? Sortir... Soleil au zénith. S'évanouit dans l'ombre des arbres, lotissements et ruelles.

Souvenirs morcelés. Sauts dans le temps. S'éveille t-elle auprès d'un cadavre qu'elle ne se rappelle pas le moins du monde de s'être attaquée à lui. La conséquence de s'être trop longtemps restreinte au jeûne ? Combien de jours... De mois... Depuis sa dernière chasse ? Son squelette... Relation si intime avec... Désormais, il ne prend même pas la peine de lui susurrer quoi que ce soit. Petite voix doucette qui l'invitait jusqu'alors à prendre pitance dans la chair d'autrui. Non, à la place, un contrôle net de son enveloppe charnelle, la privant du moindre libre arbitre.

Vacille, au gré de sa marche. Là où pullulent ses proies, certaines d'entre elles empruntent le même gabarit que ceux de cet endroit. Endroit désagréable... Ces gens n'ont de justification à leur survie que son regard... Son regard... Qu'il la regarde. Au fond d'une impasse, se recroqueville au coin. Qu'il la regarde... Gémit, la chose. Une présence extérieure la sort de sa mélasse introspective. Ses yeux exorbités vers ce... parasite ?

_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Sam 3 Mai - 15:26

Les coups de feu ont cessé aussi vite qu’ils sont apparus, il est déjà trop tard ? L’échappé avait t’elle déjà désossé ses proies ? Arrivée là où les tirs ont retenti, la justicière regarde de gauche à droite en espérant retrouver rapidement les victimes. Ce qui est le cas, mais tous les soldats en patrouille dans la ruelle se portent bien. En écoutant leur conversation, il blâme un des leurs qui tiré en voyant une ombre, qui se révéla être un chat noir terrorisé. Pauvre minou, mais il ne devrait pas être gris une fois la nuit tombée ?

Soupirant, Kae se demande si l’humaine en question était vraiment dans le coin en espérant qu’elle ne sache pas cacher son énergie, dans ce cas là, la trouver serait un véritable coup de bol, ces capacités en détection étant pour l'heure limité. Ressentant à nouveau un pique de reaitsu, non loin des militaires. Atterrissant non loin d’eux, Chun-Hei suivi l’aura jusqu’à la source la menant devant une ruelle finissant en impasse.

Enfin on se rencontre.

Des yeux de rubis, une odeur de sang et le teint pâle, recroquevillé dans un coin, fixant avec des yeux hallucinés la Coréenne. Pas doute c’est belle est bien la fullbringer que la justicière recherche.

Je sens que la conversation va être cocasse ou très animée.

Allons il ne faut juger de rien et en se montrant diplomate et patient on peu obtenir bien des choses.


Pour emprunter la voie diplomatique, faut déjà que les deux partis le veuillent ou que l’un des deux y soit forcé. Sinon, on cogne et on compte les points. T’a juste à espérer qu’elle sache user d’un quelconque moyen de communication, oral, écrit, morse, langage des signes ce que tu veux, sinon la nuit risque d'être très longue.

A noté que contrairement à ce qu’imaginais la shinigami, l’évadé ne semblait pas aussi hostile que sa description le présumait. Devenait telle plus calme une fois nourrie ? En supposant que c'est bien elle qui a tué les deux autres victimes tout à l'heure. Sinon, c'est qu'il y a erreur sur la personne et la shinigami aura perdu son temps pour rien. Quoiqu’il en soit l’unique moyen reste de tenter d’établir un dialogue et non de resté planté comme deux abruties à se regarder dans le blanc des yeux.

Bon je me présente moi c’est Kae Chun-Hei et toi ton petit nom c’est comment ? Enfin si tu n’es pas trop atteint pour avoir une conversation un tant sois peu civilisé.

KAE !

Quoi ? Je dis ce que je pense et très franchement la pour l’instant elle l’évoque plus la bête sauvage que la gamine perdue qui souhaite retrouver son foyer.

Et qui te dit que ce n’est pas le cas ?


Ouais bon, au moins on sera vite de quel bois se chauffe la bête.

Cependant, Jeonsa marqua un point, Chun-Hei juge souvent avec trop de hâte les personnes aux premiers abords et les gens recevaient tout aussi rapidement la plupart du temps son avis tranché en pleine poire. Heureusement que son avis peu évolué avec le temps, même si dans certain cas la tâche était plus difficile que d'autre, surtout si la réaction des gens au premier contact renforçait ses impressions. Comme pour celle-ci, les bras croisé, mais prêt à saisir sont zanpakuto en cas d’attaque surprise pour neutraliser les assauts. Décidant de reprendre le dialogue, elle décide d’être un peu plus cool dans sa manière de faire.

Bon juste comme ça tu es perdu ou tu rechercher une personne en particulier ou ta maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Dim 4 Mai - 2:18

Une ombre qui se révèle dans la pénombre. Une proie femelle ? Aux heures où la faim ne la tiraillait point, tout au plus avait-elle valeur à la distraire. De la chance, pour cette faible créature, que la Muda ne soit de ces pseudo chasseurs qui chassent sans n'avoir faim. La panse pleine, rien ne laissait présager la moindre agression de sa part. La méfiance éveillée à l'instant de son apparition eut tôt fait de se dissiper. Un être différent de la piétaille ordinaire. Malgré tout, au regard de toutes ses rencontres avec ces choses en état de lui résister, de loin, cette femme apparaissait comme celle lui inspirant la plus grande faiblesse.

Vibre l'atmosphère. Lui parle-t-elle que cette étrangère lui donne l'impression de la connaître. Non affamée, la prédatrice n'en demeure pas moins dans un état de tension qui rendait instable sa bonne retenue. D'éveiller en son sein des paradoxes dont elle s'avérait incapable de s'expliquer n'allait pas pour animer ne serait-ce qu'un soupçon de sympathie à son égard. Compte-t-elle rester figer là encore longtemps ? S'entretient un blanc jusqu'à ce que ce qui avait de plus en plus trait à un nuisible reprenne la parole.

Les mots non fluides, qui ne font que s'entrechoquer et ce, de manière désagréable... Abrupt individue. Son expression acrimonieuse et familière n'a d'effet que de l'irriter. Grimpe... Grimpe l'irritation en même temps que sa dangerosité potentielle. Le regard froid, de plus en plus menaçant. Qu'elle parte... Qu'elle parte... Elle ne veut pas partir. Kae Chun-Hei ? Un nom que la chose allait très vite refouler au plus profond de sa conscience. Toujours là... Ce parasite... En boule, elle se relève, le dos mi voûté. S'approche de cette femme pernicieuse, son visage à quelques centimètres du sien.

-Atteint ? Civilisé ?

Alors quoi... Des mots que la Muda sait péjoratif. Sentiment confirmé par l'intonation d'alors, ô combien supérieur, bien qu'il soit possible que cette Kae ne s'en soit rendue compte elle-même.. Cet insecte la prend de haut ? Vraiment ? Ses yeux exorbités, comme pour chercher une espèce de confirmation de son ressenti dans le regard de sa vis-à-vis. L'envie à peine résistible de l'écraser. Et pourtant, un rien de retenue l'en empêche.

-Faim... J'ai plus faim... Te manger. J'ai plus de place... Mais toi... solide comme un ongle...

S'approche toujours plus prêt, sa trombine instable. Leurs yeux à un rien de distance.

-Tu veux mourir ?

Selon toute vraisemblance, la survie de son interlocutrice aller tenir à la bonne appréciation de Muda à l'égard du comportement à venir de cette dernière.

_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Lun 5 Mai - 0:33

Pas de doute là-dessus la cinglée de service est aussi aimable qu’une porte de prison. C’était à prévoir vu la façon de s’exprimer de Kae envers ce qu’elle considère comme intellectuellement faible ou ayant une psyché défaillante. Quoiqu’il en soi ce truc n’avait pas apprécié les douces paroles prononcées à son égare. Son regard trahi un agaçant des plus éloquents. Signifiant, qu’elle possède un minimum de vocabulaire lui donnant la possibilité de comprendre et traduire les mots d'autrui, malgré ses difficultés pour parler lorsqu’il s’agit de phrase un peu longue ! Sans doute le manque de contact avec des gens vivant. Peut être pour ça qu’elle se tient courbé, un manque de savoir-vivre ou des problèmes dorsaux, ce qui est possible.

Sympa de répondre à une question que je ne t’avais même pas posée.

L’individu s’était tellement rapproché que l’odeur nauséabonde du sang frappa de plein fouet ses narines. Donnant aussi vu sur ses iris de rubis, au point de ne pouvoir apercevoir entièrement le visage de la folle. Elle se retient de rire à la dernière question. Toi visiblement tu ne sais pas à qui tu as faire.

Petite question, je sens que si tu veux la ramener de force au centre, la chose suite risque d'être compliqué. En prenant, compte que si elle sort sans difficulté de sa prison à chaque fois. Est-ce que tu vas rester devant sa cellule histoire d’être sûr qu’elle se tienne tranquille ? Un autre détail évite de la provoquer, elle me semble déjà être assez sur les nerfs comme ça.

Jeonsa marqua un point, cela voudrait dire que Chun-Hei devra résonner machin et vu que sa patience à l’air de rivaliser avec la shinigami. La tâche risque d’être aussi tendue que dangereuse. Elle se martela dans la tête, ne sois pas trop toi même.

Non, pas vraiment.

La justicière se fit violence pour ne pas en rajouter. Retenant également l’envie de lui donner un grand coup renforcé du plat de son zanpakuto, pour lui faire ravaler sa menace. Mais ne connaissant pas la résistance physique de l’humaine, elle pourrait la tuer ou la rendre encore plus agressive qu’elle ne l’a déjà. De plus, leur relation à peine commencée est déjà sur le bord de l'explosion alors, autant éviter de mettre directement le feu aux poudres. Posant une main sur son menton, réfléchissant à comment calmer le jeu. Reprenant le dialogue si on pouvait dire, d’un ton moins hautain qu’à son habitude, dans l’espoir d’adoucir la bête.

Si tu veux, on va faire un petit jeu entre nous. On pose chacune une question et l’autre y répond à tour de rôle, d’accord ? J’en ai déjà posé deux d’ailleurs ou tu veux que je change de question ?

Espérons que cela suffise, sinon évite juste de repartir dans tes travers. Sinon la situation risque de tourner au vinaigre.

Oui maman, j’éviterai aussi de lui dire qu’elle peut y aller avant de réussir à me blesser, mais je ne promets rien sur le fait que ça puisse sortir tout seul à un moment ou l'autre si elle l’a ramène trop.

C'est toi qui dit ça ?!


Sinon, tu chasses les humains pour une raison particulière ou par pure nécessité de survie ?

Ironiquement, Kae prit un air amical sans particulièrement le vouloir, avec un peu chance la demoiselle obtiendra des informations sur le pourquoi du comment d’un tel comportement et ainsi peut être aider cette créature sortant de l’ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Mer 28 Mai - 17:28

De tenter de lire au travers de ses iris d'onyx. Des grimaces perceptibles. Un ensemble déplaisant. Une espèce d'aura rebutante... Son instinct qui la conduit à se méfier de cette façade que cette femme s'efforce de maintenir. Une première impression négative, qui n'irait pas pour minimiser la potentialité d'une agression pure et simple. Malgré tout, quelque chose la freine. Meurtre désintéressé ? Gratuit ? De ne tuer que devant l'imminence du danger. De ne tuer que devant la flagrance de la faim. De ne tuer que devant le voile de la rage. Encore, auparavant, la Muda n'était pas à s'embarrasser de telles retenues. Aucun scrupule à défausser des carcasses de leurs âmes à la moindre contrariété. Une vie passée à côtoyer la mort, au point que se banalise cette dernière.

Cependant, des doutes à mesure que s'enchaînent les rencontres. Des doutes à mesure que transparaît l'humanité de ce qu'elle n'a longtemps perçu que comme du gibier. Des doutes à mesure que la prédatrice entraperçoit une potentialité de contentement en filigrane de ces interactions. Peut-elle retirer du plaisir de cette discussion ? De penser autant dans le détail cette évolution ? Aucunement. Une émotion. Rien qu'une émotion. Boule d'affects.

-Un jeu ?

Son regard perd de sa vigueur. De saisir la perche. De laisser un moment d'ouverture. Que risque-t-elle, de toute ? Deux questions ? Ses prunelles de rubis grimpant au sommet de ses orbites. Mémoire tampon. Première question... Son nom...

-Muda et... euh...

Coupée dans sa quête rétrospective par une nouvelle interrogation. Une question étrange. Est-elle sérieuse ?

-Beuh... Quand j'ai faim... je mange. Comprend pas la question... Des humains...

Tous des proies ? Que lui revienne la deuxième interrogation. Une recherche... Association d'idées... La raison de sa présence ici... de son échappée... Pour le retrouver, lui... Son calme tout juste retrouvé qu'il tend déjà à disparaître, attrapant sa vis-à-vis par les épaules, le regard vif.

-Mon papa... Tu sais où qu'il est ? Il est plus là... Je le trouve plus. Parti. Je veux pas... Tout juste... retrouvé... Je veux pas... Tu le sais. RÉPONDS !

_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Ven 30 Mai - 12:57

Une chose étés certaine pour communiquer avec la bête il fallait en vouloir et ne pas avoir peur du danger. Cette-ci daigna enfin se nommer. Muda semblait chercher quelque chose en Kae, un signe de frayeur, un indice sur la menasse qu’elle pourrait représenter envers sa personne ? Pour l’instant ses doutes ne seraient pas vérifiés, Chun-Hei a appris à ne pas dévoiler d’indice sur son état de panique et si cela devait arriver un jour. Et pour le moment, temps que la fullbringeuse ne se montre pas agressive, la shinigami n’aurait aucune raison d’être hostile.
La suite elle ne put savoir s’il fallait rire ou pleurer.

Ça, c’est logique, quand on a faim on mange, mais faudrait éviter de bouffer ses semblables. Quoique que les hollow ne se gêne pas.

Tu vas aussi te mettre en tête de la rendre plus sociable ?

Sans doute, je vais essayer, au bon sang avec un peu de chance elle va se contenter du vol à l’étalage de produit laitier, le temps que je trouve une solution sur le long terme.

Ne t’affole pas, laisse-la parler, elle donnera d’elle-même des indices sur la manière de… la guérir. Avec un peu de chance.


Jeonsa chercha à se convaincre elle même, mais elle avait vu juste, enfin c’était souhaitable. Arrachant un sourire en coin en entendant qu’elle recherchait son papa, qui disparut aussi tôt une fois que l’évadé se fit plus oppressante. Faisant opposition avec sa main droite avec des vas et viens pour lui indiqué de se calmer et de ralentir.

Tu vois comme je te le disais elle nous a dit toute seule la solution pour la guérir ou au moyen la rendre plus stable.

Elle dit l'avoir retrouvé il n’y a pas longtemps, tu crois que cela à un rapport avec tous les soldats dans le secteur ? Ou avec le fait qu'elle se soit échappé de l'hôpital ? Et si c'est juste elle qui est complètement folle et qui en retrouvant son père un beau matin devant sa chambre ne l'aurais pas confondue avec le petit déjeuner et après l’acte elle serait devenue encore plus maboule qu’elle ne l’était ?

Je ne pense pas qu’elle est « accidentellement » dévorée son père et je crains qu’il soit pour l’heure la meilleure méthode pour sociabilité cette pauvre petite, s'il y en n'a une.


Sauf si le paternel en question est aussi atteint que sa progéniture ou complètement irresponsable. Dans ce cas qu’il me voit ou non, j’aurais un ou deux mots à lui dire.


Revenant sur terre après cette courte conversation intérieure, la shinigami n’a d’autre choix que d’obtempérer dans le sens de Muda dans l’espoir de l’arrêter de commettre des meurtres et que sa vie devienne plus saine dans la foulé.
    D’une, calme-toi, ton papa je ne sais pas où il se trouve. Cependant, je peux t’aider à le trouver, mais à moins que tu me donnes une description très précise de tous ses traits de visage, sa taille, ainsi de suite. Vas falloir y mettre encore du tien également pour le retrouver. Ou ses restes suivant ce que tu n’as pas fini. On va continuer sur le jeu des questions-réponse, dit moi alors la dernière fois que tu l’as croisé ça ne serait pas dans un certain hôpital ?

Soupçonnant que les réponses concernant la fillette se terrai à l’hosto et aussi que son idée pour résoudre de manière pacifique comme aime tant Jeonsa, elle pointa de son index momentanément la direction de l'établissement en question, peut-être réveillera t'il des souvenir enfouie de l'animal. Il lui faut juste s’assurer que la gamine se tiendrait tranquille le temps des rechercher en un lieu rempli de déjeuné sur patte qui chercherait à lui mettre la main dessus pour l’enfermer. Kae ria jaune intérieurement en imaginant la suite des évènements, extérieurement cela se traduisait par un sourire montrant ses dents blanches serrées. Bien que cette tête d'ahuri se révéla éphémère, sa mâchoire se décrispa moins vite, mais lui randonnant son air assuré et un brin hautain qui caractérise la Coréenne. À moins que la cannibale en décide autrement et que l’envie d’être aidé et retrouver son père soit moins forte que son estomac. Comme Kae se le disait, c’est un vrai hollow avant l’heure cette Muda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Jeu 19 Juin - 2:47

La tension qui grimpe, pour être un tantinet atténuée par l'attitude apaisante de son interlocutrice. De changer du tout au tout, en l'espace de quelques secondes. Arrogante, pour devenir prévenante. En face d'elle, une femme curieuse. Une femme dont elle devait se méfier ? De ne savoir vraiment comment réagir en sa compagnie. Au moins, de ne se sentir obligée de la mettre hors d'état de nuire. Que s'efface l'étiquette du parasite au profit de celui d'une potentielle bienfaitrice. Se calmer un tant soit peu. Se mordiller frénétiquement les ongles pour ne pas exploser à nouveau. Sensation de manque ? En partie. Principalement, la crainte viscérale de renouer avec un passé jusque là normalisé ; dorénavant mieux perçu comme traumatisante. Non de l'avoir vécu, mais d'être potentiellement condamnée à le revivre de nouveau. D'y prendre goût... aux choses de l'invisible... de l'impalpable... de l'abstrait.

Une réponse. De l'écouter, attentive, pour n'en perdre aucun mot. Une mine studieuse à prêter au sourire, si l'on faisait l'impasse de son passif macabre. Se décomposer en se rendant compte dans quelle impasse elle se retrouvait encore. Un espoir balayé. Incapable de la mener à lui... Malgré tout, se proposer pour l'aider à le retrouver. Qu'y gagnerait-elle ? N'y rien comprendre. Une description...

-Euuuh...

Un vocabulaire limité, qui ne lui permettait guère de satisfaire l'exigence de sa vis-à-vis. Le souvenir de son géniteur... Son physique... Grand. Des cheveux noirs. Et... Des yeux marrons. Tout. Tout ce qu'elle saurait dire. La lèvre tremblotante. Non fini ? Suivre du regard ce que lui montrait le doigt de cette Kae. Bâtisse familière. Se souvenir d'en être sortie. Réminiscence lointaine. De s'ébouriffer les cheveux...

-Hôpital...

Un flash la faisant tressaillir. Un couloir par où s'agglutinent les carcasses, de son œuvre. Un flash. Dépouille dans cette baignoire, à s'ouvrir la jugulaire sous ses yeux impuissants. Un flash. Noir. Que du noir. Le dos voûté. De se contenir. Douleur émotionnelle, pour soudain se sentir partir. Un vertige. La main en support sur l'asphalte. Transpirante. Ses sens qui s'aiguisent, pour remarquer des présences extérieures. Un regard horrifié asséné à Kae.

-Tu... Tu es avec eux ?

De ne lui laisser qu'une fraction de seconde de réaction, avant de disparaître dans la pénombre avec ses fantômes. Traquée... Ils ne l'auraient pas... Pas avant qu'elle ne l'ait retrouvé.



_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   Ven 20 Juin - 15:04

À sa grande surprise, Muda semblait être moins sur la défensive, la méthode douce portait ses fruits. Kae devra admettre contre son gré que les conseils de Jeonsa tombent souvent juste dans ce genre de cas. Le plus incroyable est que la gamine y mettait vraiment du sien pour résoudre ses problèmes sans passer par la case éradication de toute trace de vie. Son visage est loin de l’image du prédateur affiché au début de la conversation, là on aurait pu penser à une jeune fille comme tous les autres (ou presque) en cet instant. Enfin, il y avait un doute permis sur son père, son visage marqua le désespoir l’autre que Chun-Hei lui avait expliqué qu’elle ne pouvait le retrouver seul. L’espoir est-il permis pour trouver ce parent encore en vie ? Il y a toujours la possibilité de parricide, avec une fullbringer à la psyché défaillante, comment le savoir à moins de le rencontrer en chair et en os ? Que se soit en état de décomposions ou encore frais.

Lorsque que Muda essaya de donner une description la shinigami eut l’impression de l’avoir paumé. Si on ajoute au fait qu’elle est une mémoire de poisson rouge en plus d’être mentalement instable… Et bien je ne suis pas sorti de l’auberge et oui je te montre l’hôpital. En suivant son doigt et en fixant l’établissement, elle était comme figée. En revenant sur terre, elle prit appui sur le bitume, en sueur. Quel genre de souvenir arrivais à mettre à mal une bête pareil ? Alors que la Coréenne tendait une main pour l’aider à se relever. On lui rend un regard effrayé contrastant davantage avec l'attitude de tout à l’heure.
    Qu'es qui ne va pas ?
    Tu… Tu es avec eux ?
    Non, pas du tout, et attend…

Trop tard elle partie en un éclaire, comme son reiatsu, elle le camoufle trop bien son énergie pour la shinigami, enfin s’il elle savait pratiqué un tant sois peu l'art du camouflage juste assez pour masqué son aura cela suffisait pour contré sa détection. Dommage ce soir elle a échoué à venir en aide à la dénommé Muda et aussi à ses futures victimes de ses coups de folie. Mais ce n'est que parti remise.

Que comptes-tu faire désormais ?

Visiter cet hôpital plus tard et la retrouver pour l’aider. On retombera sur elle un jour ou l’autre je suis certaine, pour le moment je vais reprendre mon gigai à l’entré de la ville et prendre une chambre dans un hôtel. Ça ne servira à rien de s'attarder ici pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Muda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre tardive [Muda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Monde des Humains :: Banlieue de Tokyo-