AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Passage turbulent [Elisa Volstoï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Passage turbulent [Elisa Volstoï]   Mar 22 Avr - 22:24

Cela fessait déjà quelques jours qu’elle redécouvrait la ville avec son enveloppe de shinigami. Elle décida qu’il était temps de reprendre son gigai, pour se fondre parmi les humains. Pour cette journée ensoleillé elle se vêtue d’une tenue simple, jean bleu et t-shirt à manche court avec un petit soleil à l’avant au niveau du cœur et un plus grand à l’arrière que personne ne peut voir. C’est grâce à un détail que la Coréenne se fait remarqué. Un gigantesque sac à dos noir et bleu, plus large que sa porteuse et presque aussi grand. La plupart des personnes la rencontrant de face s’amusent de la différence de taille entre le bagage et la porteuse.

L’objectif du jour est de voir la ville comme les humains la voyaient, le but étant de s’intégrer sur le long terme. Ayant déjà repéré le poste de police, lieu de son futur emploi pour les années à venir. Il ne resta qu’à mémoriser les lieux où elle serait le plus susceptible d’intervenir. Kae se donnant encore un peu temps avant d’intégrer de façon plus active la population de Karakura. Pour cela, il faut ne pas perdre son temps sur des futilités qui peuvent prendre cinq minutes et non des heures.

Arriver à un passage pour piéton, avec une circulation aussi dense sur la route que le trottoir, à croire que tous les habitants étaient sortis de chez eux. Tapotant du pied sans lever le talon, patientant que le panneau de signalisation passe au vert, à la place il décida de rester indéfiniment au rouge. Un quart d’heure, un quart d’heure que la justicière poirotait en voulant hurler « passe au vert ». Une chansonnette attira l’attention de Chun-Hei, fredonné par une gamine au trait occidental. Il en a une qui sait s’occuper au moins. Regardant à nouveau devant sois, les paupières commencent à peser lourd et la mâchoire se serre, les yeux s’ouvrent de surpris en voyant la petite fille sautiller d’un coup sur les bandes blanches, voiture en approche. La rattrapant vif comme un éclaire par le col ramené sans douceur à ses côtés, c’est poussé par une frayeur passagère qu’elle hurla
    - Mais t’es taré toi.

Attirant l’attention des piétons derrière elle et à l’autre bout du passage. Tournant la tête d’un regard noir
    - Un commentaire à faire ? Dans ce cas merci de me le dire à vive voix.

    "Tu sais ils n’ont pas forcément tous vu la scène."

    "Je me ferais une joie de l’expliquer, à condition qu’ils le demandent."

La circulation des voitures s’arrêta, cela veut dire que le panneau aller bientôt passer au vert. Remarquant que la fillette été toujours dans la lune à penser à je ne sais quoi. Kae prend alors sous le bras sa petite protégée de dernière minute, traversant le passage d’un pas dynamique résonnant sur le bitume.
    "Promets-moi de réfléchir à ce que tu vas dire."

    "Promis je vais réfléchir à si je l’enterre sous le goudron ou le macadam."

Reposant la jeune rouquine au teint pâle sèchement. La secouant frénétiquement dans l’espoir de la faire descendre de son nuage. Kae se mettant à sa hauteur d’un regard réprobateur, c’est sur un ton sec.
    - Dit moi sa t’arrives souvent de chanté les yeux fermés avant de testé la solidité des parechocs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Passage turbulent [Elisa Volstoï]   Jeu 1 Mai - 10:44

Passage Turbulent . ❖

- Elisa la regardait les yeux écarquillés. Non mais pour qui elle se prend, elle ? Elle avait été tellement interloquée que ca lui avait même coupé la répartie –connaissant Elisa c’est peu dire !-, laissant à sa « sauveuse » l’occasion d’en faire d’avantage.
OUI, en Europe on ne traversait pas tout à fait comme au japon. La voiture arrivait à la bonne vitesse – elle n’aurait pas eu besoin de se presser pour passer devant la première et juste après la seconde : son esprit d’analyse était à toute épreuve, elle était une experte. Et elle savait également que dans certaines villes, qu’elle n’avait malheureusement pas eu la chance de visiter, on trouvait des virtuoses. À Paris, entre autre. L’Allemagne et l’Autriche, c’était un peu dangereux par contre. Mais en Suisse … ! En suisse, il n’y avait aucuns soucis : tous des crèmes au volant. Et les gens d’ici, ces délicats petits japonais étaient du même acabit. Elle n’aurait jamais cru que la menace viendrait des autres piétons.
Elisa arqua les sourcils et d’une poigne ferme se saisit de la main sur son épaule pour la retirer avec tout autant de fermeté.
Non mais sans blague. Oui, elle traversait quand bon lui semblait, et oui, elle chantonnait le Danube bleu de Strauss. Et alors ? Il fallait savoir estimer le danger, un peu. De quoi je me mêle. Et en plus, de plus, surtout…. Elisa avait l’impression d’être prise pour une gamine.

    D’une, j’avais pas les yeux fermés.
Son regard était perçant, accusateur. Elle les avait eu dans le vague, tout au plus. Et avec conviction. Des remerciements ? Non merci. Depuis quand les japonais se permettaient d’être intrusifs comme ca… Ca ne ressemblait guère ni à leurs principes, ni a leurs habitudes.

    De deux, je ne craignais absolument rien.
Peuh, petite nature. Comme si une ou deux voitures allaient lui faire quoi que ce soit ! Même dans le pire des cas, Anna serait là pour la protéger. Enfin ca, cette fille était pas censée le savoir c’est vrai… Et une pareille tournure des évènements risquait de provoquer pas mal de panique, c’était vrai aussi.
    Et puis je ne chantais pas. –Elle croisa les bras, gonflant les joues. Oui, là Elisa était de mauvaise foi parce qu’agacée, elle le reconaissait.Ok, ok. Je chantonnais , et c’était le beau Danube bleu. Tu connais, au moins ?
Son visage se rapprocha de celui de son interlocutrice, qui se tenait dos à la route où les voitures avaient désormais recommencées à fendre l’air –lentement-. Si elle répondait quoi que ce soit d’Intelligent, elle reverrait ptêt son jugement, hm. C'était sans compter le trouble que pouvait provoquer son agacement ? Ou l'Aura qu'elle avait laissé pulser graduellement sans même s'en rendre compte.

_________________


Dernière édition par Elisa Volstoï le Jeu 7 Aoû - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Passage turbulent [Elisa Volstoï]   Dim 4 Mai - 22:41

Cette fillette essayai d’impressionner Kae ? Dans ce cas bon courage, un regard noir et un ton réprobateur son à eux deux insuffisant pour faire frémir la shinigami, quand bien même elle est encore en gigai. Pour les yeux fermés elle lui laissera le bénéfice du doute. Cependant les yeux de Kae s’écartelèrent, en entendant qu’elle ne craignait rien. À tous les coups il s’agit d’une humaine possédant une forte pression spirituelle ou c’est une gamine complètement inconsciente et qui vit dans son monde imaginaire, remplit de lutin et d’éléphant rose. En comblant le total avec une mauvaise foie cultivé. Remarque, il peu aussi s'agir d'une gamine qui n'est pas tout seul dans sa tête et qui devrait alors voir un psychiatre avant de se tué. D'ailleurs pourquoi elle se balade tout seul dans ce cas-ci ? Si son état de santé psychologique s'il est aussi préoccupant que suggérer, elle devrait être accompagné. Elle a semé ses tuteurs ?

Le Beau Danube bleu cette valse est superbe !

On connaît, on a déjà entendu ?

Oui tu ne te rappelles pas ? On l’a entendu à plusieurs reprises en 1868 à Londres et aussi en 1969 à Paris.

Attends que je fouille dans ma mémoire, sinon il faudra attendre 2070 je ne sais où. La gamine ne tiendra pas en place d’ici là.


Alors qu’elle tente de se rappeler ce qu’est le Danube bleu, une sensation de se retrouver dans une foule compacte donnant l'impression d’étouffer surprit Chun-Hei. Maintenant, cela est sûr, la gamine est une éveillée, en plus de posséder une grande réserve de reiatsu et qu'elle est juste inconsciente de ses actes. Une bonne nouvelle si ça en n'est une, la demi portion n'est pas aussi folle qu'au premier abord.

    Alors pour le un je vais te laisser le bénéfice du doute, le deux je ne pouvais pas savoir que tu étais une humaine avec des pouvoirs, surtout que ce qui aurait était pour la suite probable des évènements question discrétion il y aurait eu mieux. Sauf, si ton bute est de devenir célèbre en peux de temps et pour le trois oui je connais le beau Danube bleu. Ça faisait juste très longtemps que je ne l’avais pas entendu. Sinon, je ne sais pas si tu le fais exprès ou que ton contrôles de toi même laisse à désirer. Mais, les passants autour te sauraient gré d’arrêter cette démonstration de puissance. À moins que tu souhaites leur faire visiter force les locaux de l’hôpital du coin. Si tu ne le fais pas pour moi, fais-le au moins pour les gens qui ne peuvent le supporter.


J’aurais jugé que tu allés dire «qu’ils ne peuvent te supporter».

Moi aussi.

Sinon, modère un peu plus tes propos, sinon tu risques de la stresser encore d'avantage et au final elle fera plus de dégât par ta faute. Enfin sa reste un conseil.


Tournant son doigt comme pour faire prendre conscient des dégâts qu’elle produisait. Au fond, Kae est certaine que la réaction de la fillette serait de stoppée le flux d’énergie.
Ensuite, la priorité est de faire profil bas avec cette catastrophe ambulante. La Coréenne souhaita pour le coup que la rouquine suive ces suggestions, afin d’être plus tranquille sur le long terme. Elle reprit sur un ton plus calme, mais d’une voix claire pour être entendu uniquement par son interlocutrice.

    Bon, juste un détail sur moi j’ai tendance à y aller franchement sur ce que je pense, alors si t’a un problème n’hésite pas à t’exprimer sur ce qui te dérange. Cependant, je dirais qu’il serait bon de mettre les voiles en marchant normalement, histoire de ne pas éveilliez l’attention sur nous. Je te laisse montrer la marche à suivre.

Au moins la justicière sera sur la durée si l’aura paralysante était due à sa faute ou si c’est la petite qui n’a aucune maitrise sur elle même. Dans tous les cas, elle possède le remède ou trouverais la solution en court de route. Soupirant discrètement, Kae présentait que la journée n’allait pas être de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Rang : Demoiselle ❖ têtue à fourrure

Messages : 344
MessageSujet: Re: Passage turbulent [Elisa Volstoï]   Jeu 7 Aoû - 13:04

Passage Turbulent . ❖

- Oh doucement, l’aura, hein. Juste quelques coussins bien chauds, pas grand-chose – tout au plus de quoi faire s’éloigner les passants suite à une sensation étrange, voilà tout. Mais suffisant, sans doute … ? Comprimé dans sa proximité direct quoi. Les yeux mis-plissés, la lèvre légèrement arquée, Elisa fit une drôle de tête. Ouais, ok, elle était tombée sur une malade. - Son aura tomba sur le coup, à l’image du couperet d’une guillotine. - Tentait-elle de se convaincre, alors que son rythme cardiaque s’accélérait. Mais de quoi elle se mêle !

    Mais t’es complètement dérangée … !
D’un pas un peu trop brusque en arrière, la jeune fille chavira du trottoir. Un bruit de moteur, lourd d’un mauvais présage, se fit assourdissant à ses oreilles – et Anna réagit immédiatement.
Partir, elle l’avait fait bien plus vite et certainement bien moins naturellement qu’on le lui avait suggéré, laissant dans son sillage un crissement aiguë de pneu, et une trainée d’énergie. Désormais sur le toit d’un immeuble loin de la « scène du crime », la fillette était hors d’haleine. Des déplacements de cette envergure, elle n’en avait fait au cours de sa vie qu’à quelques reprises. Et son cœur, dans sa poitrine, lui donnait alors l’impression d’en être arrachée comme lors d’un manège de montagnes-russes extrêmes.


Mais si elle avait été envahie par l’anxiété, ca n’était pas parce qu’elle avait faillit être écrasée –et pourtant, elle venait d’avoir une sacrée frousse : on avait pas idée de lui faire des coups comme ca alors qu’elle se tenait dos à la route, à seulement quelques centimètres du bord du trottoir – mais bien à cause des paroles qui résonnait encore dans son esprit.
« Des pouvoirs » Qu’est ce qu’elle en savait celle là !! Personne ne savait. Personne. Et là, une espèce d’intrusive sortie de nulle part se permettait de lui faire la morale et de se mêler de ce qu’elle avait de plus intime…
Elle en avait la nausée.

Les noiraudes ne se formaient pas, pressentant qu’en cet instant, se « révéler au monde » aurait été pour la demoiselle une source d’anxiété supplémentaire.
Elle ne voulait pas qu’on voit, elle ne voulait pas qu’on sache.[i] Et elle savait parfaitement se contrôler. Personne n’avait jamais fini à l’hopit’… Saisie de tremblement, Elisa se recroquevilla le visage entre ses bras couvert d’une douce couche de fourrure pour retrouver ses esprit. Une enveloppe douce et rassurante, que l’on prendrais inévitablement pour un simple vêtement, malgré la température.
Il fallait… qu’elle retrouve son calme. Et pourtant, elle pressentait sans mal que cet accident n’était sans doute « qu’un début ». Un affreux début. Bien que dans un pays en tout point étranger au sien, elle n’avait jamais cru croiser quelqu’un pour qui ces facultés sembleraient ainsi « normales ». Depuis longtemps, elle savait qu’il n’y avait pas tout à fait qu’elle, mais… C’était différent.
Comme quoi ...! Ca n'est pas très long mais j'ai eu une grosse vague d'inspiration sur le coup x3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2085-elisa-volstoi-fiche-technique

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Passage turbulent [Elisa Volstoï]   Lun 11 Aoû - 22:51

La gamine diminua l’intensité de son reaitsu d’un seul coup, ce qui fit du bien à la Coréenne et au passant qui commençait à avoir le tournis. Pourtant celle qui semblait allait le plus mal c’était la petite rouquine. La fillette stressait est il était contagieux. Parvenant même à inquiété Kae, se questionnant sur la démarche à suivre. À se demander s’il elle savait ce qu’elle était ? Ou plutôt avait t'elle peur que l’on découvre son état et ses talents particuliers.
    Attend un peu calme toi je, fais ga…ffe !

La jeune fille culbuta en arrière et disparut soudainement. L’inquiétude ressentie dans la voix de Kae disparu, pour laisser place à une tête ahurie de surprise. Drôlement rapide la mini pouce. La voiture avait freiné brusquement marquant le sol de traces de pneus, le chauffeur sorti de son véhicule, cherchant la gamine, mais plus rien en vu. Chun-Hei regarde les alentours, mais aucune trace de la fuyarde. Derrière, au loin mes si elle se cache dans la foule, la retrouvé prendrai des jours et même avec son corps de shinigami ses capacités à ressentir le reaitsu sous trop limités et ceux en espérant qu'elle ne le dissimule pas.

Tu crois qu’il faut la rechercher et s’expliquer avec plus calmement ?

Vu la panique qui s’est emparée d’elle, le plus probable est qu’elle prenne à nouveau la fuite ou qu’elle attaque pour se défendre « d’une détraquée ».


Attendait elle l'approbation de Jeonsa ? Non, la shinigami connaissait que son avis avant même de lui poser la question. Elle aurait aimé venir en aide à cette gamine, mais aujourd’hui le meilleur moyen est encore de la laisser seule. En continuant sa vie et en espérant qui ne lui arrive rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Passage turbulent [Elisa Volstoï]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Passage turbulent [Elisa Volstoï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)
» Le passage du Simplon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Monde des Humains :: Banlieue de Tokyo-