AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]   Mar 29 Avr - 10:51

Teippei souffla légèrement sur la feuille de parchemin devant lui.La poussière ainsi soulevée créant un léger brouillard autour de lui, l forçant à tousser dans sa manche. Sur le papier pourtant, des mots se révélaient comme une civilisation oubliée et piégée au milieu des dunes. Une main portant un mouchoir sur son nez et sa bouche désormais, ses yeux brillaient de curiosité en déchiffrant l’écriture en patte de mouche. Un mot lui sauta aux yeux au milieu des paragraphes : Osryc.

-Haha ! Trouvé !

Le jeune homme se retourna vers ses deux camarades shinigami,tous deux plus élevés dans la hiérarchie des dieux de la mort au demeurant. Pas que ça joue beaucoup sur cette relation... Secouant le bout de parchemin, il fallut qu'un déchirement sinistre pour arrêter son mouvement alors qu'une partie du document se détachait du reste. Avec un sourire gêné, le schizophrène reposa doucement le precieeeeeeeeeeeeeeeeeux.

-Je l'ai toujours dit ! si on avait accepté mon idée de livres volants, on aurait trouvé ça au moins deux heures plus tôt !

Le cinquième siège avait beau râler, ses idées ne risquaient pas de voir le jour. Il attendait toujours ses robots araignées qui...nettoyaient les toiles d'araignées naturelles. Pourquoi pas un serpent qui se mordait la queue? suggéra une voix. Cela serait sympa à voir, un truc qui grossirait au fur et à mesure qu'il se mangeait lui-même. Jusqu'à ne plus être qu'un anneau de chair sur-tendus. Cela pourrait faire un super mécanisme de défense ! Le jeune homme ordonna à sa voix faisant office de greffière de lui rappeler plus tard.

Mais qu'était-ce? Voilà question à un million. Et tout était venu du coup de fil à un ami bien entendu. Kirito  Akihiko, capitaine de la douzième division était tombé sur un étrange rapport alors qu'il cherchait des mentions à une expérience de sa division dans les archives. Le malade se frotta négligemment la tempe alors qu'il tentait de se souvenir des paroles du petit capitaine. Chose vaine. Seul un vague souvenir de «  Quatorizième division, j'ai des choses à faire » restait dans la mémoire de l'ex-membre de la Kyuubantai. Faut dire qu'il n'était pas très attentif, tentant de faire voler les dits bouquins des archives. Échec retentissant.

-Un jour, je créerais ce Kido et ça sera adopté, vous verrez. Bref, c'est dans cette section.

Du doigt, le shinigami montra un petit coin de l'étagère remplit de bouquin sur sa gauche. Des annales datant de quatre cents ans auparavant. Le capitaine de l'époque, celui avec l’écriture en patte de mouche donc avait un nom des plus mémorables. Enfin une partie. Le prénom quoi. Le Midorima lut l’en-tête sur son bout de parchemin.

-Démon Shigure. Neuvième capitaine de la Gonbantai. Log de l'année 1624. Janvier à Mars.

Aucune idée de qui ça pouvait être. À vrai dire, il n'était même pas encore né à cette époque. Deux ans trop jeunes, une broutille. Toujours était-il que l'actuel capitaine de la 12ème division, celui qui avait été nommé par le capitaine-commandant pour partir d'ici quelques semaines en tant qu’émissaire du Gotei13 au Hueco Mundo avait chargé une équipe de personne de confiance? Étrangement, surtout le Midorima. Visiblement, le fait d'être un schizophrène n'enlevait rien au point de vue du petit brun sur le blond. C'était le cinquième siège qui avait alors conseillé de joindre à la tâche Serpy-le hollow-ninja-borgne ainsi que Kroko le rhino. Les trois soldats étaient depuis en train d’éplucher les registres. Le seul indice était le nom du capitaine des archives de l'époque et donc de ce mot, Osryc. Enfin ça et le fait qu'il y avait à cette époque une quatorzième division. Et qui n'était pas le Kidoushu, cela serait trop bête de partir à la chasse au trésor sur un malentendu.

-N'est pas Jean-Claude Duss qui veut...

Teippei murmura les dernières paroles plus pour lui-même qu'autre chose. JC-D. Fameux membre de la quatrième division. Un pauvre gars qui passait son temps à avoir des accidents et autres soucis. Il était également un grand philosophe estimant que le destin n’existait pas et que sur un malentendu tout pouvait arriver.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours

avatar
Rang : Vasto Lorde

Messages : 511
MessageSujet: Re: Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]   Sam 3 Mai - 19:58

'Chier.

Faudra m'expliquer pourquoi j'me suis pointé ici, à l'occasion.

Il est pas méchant le Teippei, mais parfois, il a vraiment des idées chelous. J'en regardais un du coin de l'œil qui avait pas l'air de plus savoir que moi ce qui l'a poussé à accepter de fouiner ici. Serpiente, Vice-Capitaine d'la seconde. On a eu quelques missions en commun, et connaissant un peu le gars, j'me doute bien de l'intérêt qu'il doit porter à cette petite excursion. Moi, j'ai eu le malheur de dire "c'est vrai que j'ai rien à faire ce jour-là..." pas besoin de plus pour rendre quasi obligatoire ma présence, "j'ai pas d'excuse", comme qui dirais. J'aurais mieux fait de fermer ma gueule, au final. Enfin, maintenant qu'j'suis là, autant faire ce pourquoi ou est venu : fouiner.

Du peu que j'ai compris du speech, le tout partirait d'un document trouvé par Akihiko. Parait que là où on est, ce serait les vestiges d'la "quatorzième division". C'est quoi cette putain de blague ? Une quatorzième division ? Sérieux ? Hum. ça m'parait louche ct'histoire. M'enfin, c'est un peu tard pour faire marche arrière, ça fait sûrement plus d'une heure qu'on est là-dedans à fouiller un peu partout, ça me ferait bien chier de revenir bredouille avec autant de temps investi.

Ah bah, justement, on dirait bien que Teippei a trouvé quelque chose. Il agite le bout d'papelard et-... Merde fait attention ! 'Tain, il a quelque chose contre les papiers, lui, c'est pas possible autrement. Ouais, remarque, moi, c'est pas mieux, pas pour rien que je refile la moitié d'la paperasse aux sièges. Bref. Rah, le r'vla qui met ses livres volants sur le tapis. C'est faisable, au moins, son truc ? Décidément, on dirait qu'c'truc lui tenait à cœur.

J'jette un œil un bout d'papier. Écriture bizarre, limite illisible. Osryc. De tous les mots écrits bien salement sur ce document, lui, c'est le seul à être parfaitement calligraphié, ornementé et tout l'bordel. C'est quoi, Osryc, un nom ? Un gars ? Un Shinigami ? Hum... Ah, attend, faut qu'on s'déplace. V'la qu'un autre nom sort de nulles parts. Demon Shigure. Capitaine de la Gobontruc. Au moins, lui, vu la date, je suis sûr que je l'ai pas connu. Et vu le nom qu'il se tape, c'est pas plus mal comme ça.

Bref, j'commence à éplucher les différents documents qui me tombent sous la main, tous écrits de cette même écriture toute dégueulasse, difficile à déchiffrer. Plusieurs minutes de lecture, que des informations indéchiffrables ou sans intérêt. Je commence à saturer, à me dire "putain, c'est pas un peu inutile c'que j'fais là ?". J'me dis ça, et au même moment, j'isole une phrase dans le texte, une phrase qui sort du lot :

"Shinigami Osryc, détenteur du terrible Zanpakuto "François". La rumeur voudrait que" ... Que... Et après c'est du putain de Chinois. Le reste est indéchiffrable.

Nan mais ce gars écrivait avec ses pieds, c'est pas possible autrement. J'pose le document sur une table, au cas où quelqu'un se sent de déchiffrer cette écriture. Ah et, au passage. François ? Sincèrement ?

N'empêche, j'me sens pas de rester ici des heures durant à éplucher d'la paperasse. S'il devait y avoir des faux murs à défoncer, des portes blindées à enfoncer, j'suis votre homme. Mais passer au crible des lignes entières d'archives, ça va pas l'faire bien longtemps, nan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3114-kafar

Rang : Capitaine de la Septième Division

Messages : 355
MessageSujet: Re: Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]   Mar 6 Mai - 11:03

« Tu parles trop Teippei. » marmonnait un Serpiente fatigué. Il s’était fait rouler par le cinglé sans vraiment savoir comment. Que faisait-il en ces lieux, déjà ? Et surtout, pourquoi avait-il accepté de suivre celui qu’il considérait comme le membre le plus instable de tout le gotei 13 ? Parce qu’il était consciencieux, peut-on répondre. Il l’avait abordé sans sourciller et, après avoir à moitié sorti la porte de son bureau de ses gonds – ce qui, entre nous, demandait une certaine force physique qu’il ne connaissait pas au blondin – lui avait débité un flot de paroles incessant, pendant presque trois minutes. Incessant et intelligible, de surcroit. Ceci dit, quelques mots étaient ressortis de son babillage : Osryc, Francois, et Quatorzième Division.

Le Serpent avait tiqué sur cette dernière citation. Certes le Midorima était – de très loin – un shinigami peu fiable, mais une information de la sorte pouvait être une vraie mine d’or. Il l’avait donc coupé sans autre forme de procès et lui avait demandé de reprendre son récit depuis le début. Et il l’avait cru. Honte sur lui.

« Et c’est comme ça qu’on se retrouve à fouiller dans la poussière au lieu d’être tranquillement en train de ranger des dossiers. Putain… »

Cette situation grotesque n’avait que trop duré. Il s’était donc donné quelques minutes avant de prétendre recevoir un appel sur sa manche et de disparaître comme par enchantement, ou quelque chose comme ça. Alors qu’il fouillait – ou plutôt, faisait semblant de fouiller – Teippei manqua de s’étrangler. Etait-ce possible qu’il trouve quelque chose ? Il y avait-il seulement quelque chose à trouver, d’ailleurs ?

L’ancien tueur à gages s’approcha du papier trouvé par le malade, et, après avoir laissé le lieutenant de la onzième y jeter un coup d’œil, il se permit de se lancer dans l’entreprise. Il ne prétendait pas réussir là où les deux autres s’étaient cassé les dents, mais il fallait avouer que des trois shinigamis présents, il était le plus qualifié pour ce genre de taches.

« C’est mal écrit, mais c’est voulu. Je pense que c’est plus ou moins codifié. Comme si j’avais que ça à foutre. » grommela-t-il.

Il réussit à déchiffrer d’autres mots qui n’avaient aucun sens pris les uns avec les autres : Moustache, Modérateur, Plainte, Bannissement.

« Apparemment ça raconte une sorte d’histoire, comme quoi le capitaine du Lys se serait plaint à une entité supérieure au sujet d’un grief personnel. Cette entité serait appelée le Modérateur. Je n’ai pas la moindre idée de ce que ça peut-être. P’tet un membre de la division Zéro ? Ou alors un surnom d’un autre capitaine ? Quoi qu’il en soit, on dirait que le capitaine de la quatorzième a fini par se faire bannir du Seireitei… »

L’histoire sentait pas bon. Pourquoi un capitaine se serait plaint à un autre capitaine, voir à tribunal de « Modérateurs », pour finir par se prendre un coup de pied au cul et se retrouver sur terre sans sabre ?

_________________
OH HELLO THURR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1672-serpiente

avatar
Rang : Général

Messages : 401
MessageSujet: Re: Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]   Mer 21 Mai - 9:56


-Peut-être que c'est l’ancêtre de la chambre des quarante-six? Un peu comme les papillons de l'enfer et les messagers...


Teippei n'alla pas plus loin dans son explication. On pourrait penser que c'était parce qu’il s'était rendu compte de l’idiotie de ce qu'il venait de dire. Ça aurait pu. Si on ne le connaissait pas. S'il n'était pas à moitié fou aussi. Cette théorie de papillon qui éclot en humain, il en avait déjà parlé au lieutenant serpent. Pas pour autant qu'il en avait convaincu le vivipare. Une voix calma tout de même le tollé qui se faisait entendre dans l'esprit du Midorima. Ça comme les libres volants viendraient au jour un de ces 4. Alors, tout le monde connaîtrait la vérité. Comme pour Osryc.

-Janvier, janvier, janv... HA ! Décembre !

Le malade était retourné près du rayonnage, un doigt suivant les dates inscrites sur les tranches des ouvrages. Si le shinigami Osryc avait eu des soucis entre janvier et mars, les problèmes avaient dû commencer bien plus tôt. Au vu de la légendaire lenteur administrative, cela pourrait même remonter à un an plus tôt ! Prenant le registre en main, le cinquième siège commença à chiffrier les lignes, tournant les pages avec précaution. Enfin presque. Plusieurs déchirures se créèrent mais cela ne sembla pas l’inquiéter outre mesure.

-Là ! Une liste de...de course?


Carotte, petits pois, éponges ou encore plume d'oie. Tout adressé et payés par la quatorzième division. Il y avait même un petit encadré annonçant une grande foire médiévale de Noël dans les quartiers de cette dernière avec joute, mêlée et lancer de nain. Peu important ce que ça voulait dire. Ou plutôt, Teippei espérait que cela ne désignait pas ce à quoi on pouvait penser. Pauvresp etits bonhommes. Manquait plus qu'ils soient accusé à tort du meurtre leur neveu et qu'ont leurs coupe le nez. Parce que c'est bien connu, les nain Nisters payent leurs dettes. Souvent avec leurs nez, censé faire couler de l'or. Le schizophrène tourna une nouvelle page avant de reprendre la parole.

-Eh bien, ça confirme l'existence d'une quatorzième division. En charge des frontières de la Soul Society si j'en crois ce qui est marqué ici en tout cas. D'où la liste de courses, il ne pouvait aller facilement au réfectoire ou au mes des officiers. Étrange qu'on en ait jamais entendu parler auparavant. Pourquoi maintenant?

Élémentaire mon cher Krow Karlson ! Ou tout du moins, la question se posait vraiment. Pourquoi maintenant? Le Gotei tenait des registres depuis le début de sa création par feu Yamamoto. L'existence d'une quatorzième division aurait dû venir aux oreilles de presque n'importe qui. On connaissait bien le kidoushu qui ne faisait même pas partie du Gotei 13.

-Peut-être que ça à voir avec le bannissement? Le genre mise sous scellés de tout dossier relatif. Il y a marqué quoi sur ton papier à ce propos Krokro?

Scellé ad vitam aeternam. Ou 400 ans, ce qui revenait à la même chose pour un mortel. Pour les dieux de la mort, cela ne représentait qu'une carrière dans les forces de l'ordre. Sauf que ça ne réapparaissait pas de manière officielle. TROP D'HYPOTHESE ! Le schizophrène se frotta lentement les temps tandis qu'il essayait de trier ses idées.

-S'il y a eu une mise sous scellés, cela devrait être énoncé dans les conséquences du bannissement. Serpy, essaye le log d'avril.

Laissant ses camarades garnir de plus amples informations, le blondinet ne put s’empêcher de laisser son regard revenir sur l’intitulé de fonction de cette division inconnue. Frontière de la soul society. Voilà une mission bien plus particulière. Tout au plus aujourd’hui, il y avait une division en charge du rukongai. Pourquoi, cela dépassait l'entendement du Midorima. Laissons les paysans entre eux, de toute façon, qui s'en inquiétait? Au pire une récolte annuelle d'apprentis mais voilà tout. On pourrait même les convoquer par livre volant ! Fallait-il vraiment créer un service de sécurité. Une des voix dans l'esprit du jeune homme suggéra qu'il s'agissait surtout de contrôler les hollows débarquant dans leur dimension. Balance des âmes tout ça. Son propriétaire rejeta l'idée d'un geste de la main. Cela lui importait très peu. Continuant de lire les diverses listes de courses, Teippei finit par tomber sur un bon de livraison.

-HA-HA !

De l'index, il tapota plusieurs fois l'item, montrant la page à ses camarades. Quelques chiffres, des coordonnés, étaient inscrit dans la partie réception, le tout accompagné du logo de la division surprise. Cela faisait particulièrement loin, surtout à pied. Plus loin que le champ de pics rocheux où le noble et Akihiko étaient allés s’entraîner. 

-L'un de vous connaît la région? Je ne suis pas un grand adepte d'aller parcourir les champs. Surtout avec toute la populace entre nous et eux. Toute cette crasse et cette misère... bouh, j'en ai froid dans le dos. Imaginez ils viennent nous voir? Non, imaginez ils me touche?

Le malade comptait bien passer les quartiers les plus pauvres à coup de shunpo. Non pas que le côté malfamé lui fasse peur, il était amplement capable de se débarrasser de quelques âmes sans reiatsu mais la simple idée que tous ces paysans, s'agglutinent autour de lui le faisait grimacer de dégoût. Resterais après à se rendre sur le lieu indiqué. En espérant que l'un des deux lieutenants serait familier avec la région. Si Quatorzième division existait, ces ruines devraient encore y être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t874-midorima-teipei-en-cours

avatar
Rang : Vasto Lorde

Messages : 511
MessageSujet: Re: Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]   Jeu 5 Juin - 3:08

Plusieurs informations en même temps. Beaucoup, même. Mais pas une de précise, concrète, qui me fait me dire, "putain au moins on est pas venu ici pour rien". Enfin si, j'abuse, j'ai pas un jugement objectif parce que ça me fait chier d'être ici, mais après réfléxion, si, y a quand même de nouvelles infos assez importantes qui viennent d'être découvertes. Déjà, cette histoire de "modérateur", là. Comme quoi le Du Lys (le gars dont on sait juste QUE DALLE.) il est parti se plaindre auprès d'cette entité. Serpiente spécule, mais au final, aucunes preuves, aucunes pistes. si ce n'est un titre : "modérateur". D'ailleurs, je dis titre, mais j'en sais rien. C'est peut-être un surnom, un grade, un nom de code... Voilà quoi, on a le nom, mais pas plus. Enfin, c'est déjà ça de plus, et cette info, elle m'est passée sous le nez sans que j'la remarque, mais y a rien d'étonnant à ce que ce soit Serpiente qui y arrive là où j'échoue. Après tout, c'est lui le lieutenant d'la seconde.

Ensuite vint les habituels divagations de Teippei, les trucs que soit je comprend, mais que j'peux pas concevoir, soit que je comprend tout simplement pas. Parce qu'il est quand même sacrément perché hein, quand il s'y met. Ici, j'ai d'abord cru à une énième connerie débitée d'sa part, mais en passant derrière lui pour vérifier le document, j'me suis rendu compte que non, c'était bien ça. Une liste de courses. Qu'est-ce qu'une putain de liste de courses fout ici, hein ? Avec la mention de "Quatorzième division" apposée ici et là sur le document. Alors ça a existé vraiment, ce truc ? Et ça aurait été la division en charge des frontières de Soul Society. Hum. ça en fait des révélations, pour le coup.

Et Teippei avait raison, Chelou qu'on découvre ça que maintenant. Ça fait vraiment comme si on avait cherché à cacher toute cette histoire, à l'enterrer, pour que plus personne n'en entende jamais parler. Mais voilà, pas de chance, on est venu jouer les fouilles merdes. J'reprends un document trouvé tout à l'heure, que j'ai lu sans le lire, pas franchement emballé par toute cette histoire. En le lisant, cette fois, bien entendu. Au final, ça commençait à piquer ma curiosité, cette histoire de quatorzième division.

Hum... d'après c'qui est écrit là d'ssus, il y aurait plusieurs "modérateurs". Y aurait un Lien avec le Reio en personne, mais pas moyen de savoir de quoi il s'agit, le bout d'papelard est trop abimé. Ce serait des sortes de "garants" mais encore une fois, garants de quoi, j'en sais fichtre rien. Y une fois de plus mention de Shigure et Dy Lys, et quelques autres noms, classés sous forme de liste. Ils sont barrés à l'encre rouge.

Barrés à l'encre rouge... J'avais jamais entendu parler de ces bonhommes avant aujourd'hui. Et leur nom est barré à l'encre rouge sur cette liste. Coïncidence ? J'pense pas, non. En plus, cette histoire de modérateurs... Modérateurs, ça fait très "exterminateurs" à mon oreille. On parle des bonhommes disparus, leur nom barré sur cette liste, et une fois de plus, v'là que le mot modérateur se retrouve sur le fameux bout de papier... Ce serait quoi, les "exécutants" du Reio, une sorte de Division Zero, mais pas vraiment ? Ou alors je me plante, mais alors complètement, et ça n'a rien à voir ? Toujours est-il que ces gars, les Shigure, Du Lys et compagnie, C'est limite comme si leur existence avait été effacée des mémoires, et qu'cet endroit était le seul à garder des traces. Le seul ? Faut croire que non. Teippei avait trouvé des coordonnées, et à côté de ces coordonnées, ce qui ressemble à un Logo de division, celui de la quatorzième. Attend, ces coordonnées... Putain, mais c'est loin, ça !

Ouais, je crois voir où c'est, j'm'entraine parfois dans les plaines, j'connais pas mal, du coup. Mais ouais, va falloir couper par l'Rukongai si on veut pas mettre des jours à y aller, et bien sûr, passer par les districts bien crasseux. Mais destresse Teippei, c'est pas si terrible, puis si par hasard y a deux trois paysans qui nous cassent les couilles, je règle le problème.

Et pas besoin d'être un génie pour deviner de quelle manière je compte régler le potentiel problème. Y a pas 36000 manières de se débarrasser des têtes de cons, pas chez moi en tout cas. Quelques gifles bien placées, et on en parle plus.

Bref, suivez l'guide !

Pas l'intention de m'éterniser, c'est à coup de Shunpos qu'j'ouvre la marche. Quelques habitations délabrés sur le chemin, la vitesse d'ma course me permet de constater la progressive diminution du confort au fur et à mesure qu'on s'enfonce dans les districts malfamés. Au final, on passe tout ça pour se retrouver à parcourir des plaines, pendant un bon petit bout de temps.

Un bâtiment se profile au loin, apparemment bien attaqué par les effets du temps. J'imagine que c'est ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3114-kafar
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Osryc du Lys, la légende continue [PV Serp et Krow]
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-