AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Frères. [Shimura Tetsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la 2ème Division

Messages : 21
MessageSujet: Frères. [Shimura Tetsuya]   Mar 6 Nov - 13:37

Enfin Capitaine. Il n’y croyait plus, depuis tout ce temps. Les évènements de l’année passée, aussi tragiques soient-ils, avaient laissé un champ de ruine sur lesquelles se construirait une Soul Society plus puissante que jamais. Prendre part à cette découverte, ce renouveau, c’était un honneur pour quiconque, et Aoshi prenait toute cette histoire très au sérieux.

Lui qui avait passé toute sa jeunesse à œuvrer pour le Seireitei, se voir promu aussi haut relevait de l’objectif de toute une vie. C’est ainsi qu’il marchait d’un pas fier à travers les couloirs, se rendant jusqu’aux bureaux de la première division, où aurait lieu son intronisation. Aucun autre Capitaine n’était convié à cet évènement, à la demande expresse de l’espion, qui ne souhaitait nullement en faire tout un plat.

Sans doute était-il logique pour quelqu’un chargé de la seconde division d’être quelque peu mystérieux, mais c’était surtout une manière de se montrer humble face à ce rêve devenu réalité. Aoshi avait rouillé, il le savait bien. Acquérir ce poste, c’était se promettre d’y aller à fond, de tout faire pour retrouver sa puissance d’antan, de la surpasser. Le nouveau commandant intima bien sûr à ce nouveau chef d’aller s’entretenir avec ses pairs dès qu’il en aurait le temps. Justement, quelques hommes de l’Omnitsukido, blessés récemment au cours d’affrontements, avaient été reçus dans les locaux de la division des soins.

Jugeant qu’il serait bon de s’entretenir avec la personne qui gérait ces lieux, Aoshi détermina la zone hospitalière comme son prochain sujet de visite. Sans trop de débordements de joie, mais sans être parfaitement stoïque non plus, l’homme reçut son Haori. Il l’enfila face au capitaine de la première division pour la première fois, comme le demandait apparemment la coutume. Après avoir fait le serment de prêter attention à son uniforme et de le défendre comme s’il représentait l’honneur de toute sa division, le Shimura obtint le droit de se retirer. Sa première tâche consisterait donc à rendre visite au capitaine de la quatrième division.

Prestement, le pas rapide et léger, le chef de section nouvellement élu fila le long des couloirs, cherchant le chemin vers l’hôpital. Du temps de Retsu, ce lieu était le préféré du shinigami. Tout là bas semblait si paisible en présence de la capitaine. Combien de fois s’était-elle occupée de lui lorsqu’il se blessait gravement ? Il était en tous cas fort triste de la voir partir pour la division 0, mais c’était bien normal, elle était sûrement la plus apte à renforcer ce groupe. Aoshi n’était pas assez fou pour sous-estimer les aides soignantes, malgré leur faiblesse générale, ces personnes avaient plus souvent la vie d’un shinigami entre leur main que ce même homme ne pourrait l’imaginer.

Le chemin presque tracé dans sa mémoire, l’homme ne mit que très peu de temps à trouver ce qu’il cherchait. Son pas filant l’avait amené face à l’entrée du local en un rien de temps. S’introduisant au préalable en tapant de l’index sur un carillon, il offrit à la jeune infirmière qui vint lui ouvrir un sourire, et pénétra dans les locaux. Il y avait toujours autant de monde. Comme quoi même en période de paix, les gens trouvent toujours le moyen de se blesser. Ignorant les allées et venus de patients et de médecins dans l’enceinte de l’établissement, le guerrier se rendit jusque dans le bureau de son collègue, guidé par celle qui lui avait ouvert.

Ce n’était que récemment que le nouveau chef de la quatrième division avait prit poste, mais déjà beaucoup parlaient dans son dos. Il semblait assez égoïste, ne soignant que ceux qu’il jugeait méritants, riches, ou ce que les rumeurs voulaient bien prêter à ses affinités. Aoshi espérait, intérieurement, que l’on ne le traite pas de la même manière. Lui qui n’était pas du genre sociable, cette vie en harmonie communautaire avec les autres capitaines s’annonçait des plus difficiles. Il n’avait même pas retenu les noms de tous ses associés, et certainement pas celui du médecin, la poisse.

Arrivé face à la porte, il toqua quelques fois, faisant signe à la jeune femme qui l’avait accompagné qu’elle pouvait disposer. Sans trop attendre, l’homme pénétra de toute manière dans l’espace privé de cet inconnu. D’un hochement de tête, il salua son collègue. Bien sûr, il était loin d’imaginer faire face, en ce moment même, à son frère. Il savait que son seul réel lien fraternel avait disparu dans les profondeurs des cellules de la Soul Society. C’était d’ailleurs aussi pour cette raison que le guerrier était devenu chef de la seconde division, pour pouvoir enquêter sur ce qu’il était arrivé à son aîné.

Mais pour l’instant, il lui fallait surtout s’enquérir de la situation de ses hommes. Apparemment les blessures étaient superficielles, mais assez importantes pour que l’espion doive enquêter sur la cause du soulèvement qui les avait conduits à se faire blesser. Oubliant les politesses, tant il était stressé d’être à son premier jour en tant qu’homme important, le shinigami prit la parole.

« Je viens pour les hommes blessés de l’Omnitsukido. » Commença-t-il, refermant la porte derrière lui. « Je suis le nouveau capitaine de la seconde division, remplaçant de Soi Fon. J’ai été affecté aujourd’hui et Shunsui m’a recommandé de venir ici m’enquérir de la situation. Apparemment les blessures sont suspectes, mais je n’en sais pas plus. » Termina l’homme.

Sur ce, il croisa les bras affichant un air quelque peu soucieux. L’écharpe rouge de sa mère pendait de chaque coté de ses épaules, n’étant pas nouée autour de son cou. Le Kimono bleu de son père, quant à lui, se devinait à peine sous son nouvel Haori impeccablement propre, mais restait légèrement visible. Observant ce frère inconnu d’un œil calme et sérieux, Aoshi eut alors une révélation. Sa paume droite vint se flanquer sur son propre front, alors que sa tête oscillait de à gauche.

« Quel idiot je fais ! J’ai oublié de me présenter. » Dit-il, visiblement gêné. « Shimura Aoshi, Taisho de la deuxième division. Enchanté, vous êtes ? » Demanda l’homme, croisant de nouveau ses bras et reprenant son sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Frères. [Shimura Tetsuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shimura Tetsuya
» Les frères Scott
» Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang
» Pourquoi Chavez et les frères Castro pensent-ils etre des indispensables
» Les frères Peignot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-