AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 L'échec [solo/retour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : 4 ème siège de la septième division

Messages : 211
MessageSujet: L'échec [solo/retour]   Mar 8 Juil - 11:40

Le jeune homme balayait méthodiquement la cours de sa division, la 7eme pour être plus précis, comme lui avait demandé un quelconque supérieur. Il sifflotait gaiement en écartant les feuilles mortes de l'arbre qui trônait au centre de l'endroit et qui en déversait une pluie multicolore. Il faisait relativement doux à la Soul Society, mais l'on sentait que le froid n'allait pas tarder à se faire sentir. Il s'interrompit alors qu'une étrange brise soufflait une nouvelle fois une partie de la cime de l’arbre, entraînant une cascade de rouge, jaune,orange et vert. Le petit shinigami soupira de désarrois, agacé de voir que son premier nettoyage se trouvait de nouveau souillé par ces maudites feuilles. Il réitéra l'opération en espérant que le vent ne fasse pas de nouveau un caprice, il tenait avant tout à être à l'heure à l’entraînement de l'après-midi.

Il rêvait à son avenir, qui comme tous les anges de la mort était de s'élever dans la hiérarchie. Lui était plutôt ambitieux, il convoitait le prestigieux rôle de Capitaine, malgré son rang pour l'instant peut important, pour preuve, la tâche qu'on lui avait confié. Mais bon il se disait que tous les espoirs étaient permis. Il fût interrompu dans sa rêverie par un bruit qui provenait de la porte qui menait à la cours qu'il était en train de nettoyer, il se retourna et ce qu'il vit le pétrifia, une femme, visiblement une de sa race au vue de ses habits complètements déchirés mais tout de même identifiable. Elle était gravement brûlée à tel point que sa peau semblait fondre comme si de la boue dégoulinait de son corps, ça plus le fait qu'il ne lui restait que quelques cheveux sur le crâne. À vrai dire, on pouvait aisément dire que l'état de la jeune femme n'était pas dû à une chaleur intense ou par des brûlures faites par un feu violent. Elle ne sentait pas le brûlée mais une épaisse odeur acide se mêlée à celle des chaires fondues. Le jeune homme, était tétanisé, trop effrayé par la vision d'horreur qui se présentait à lui.

> S'il vous plaît...

Elle tendit le bras vers lui d'une voix rauque, fit deux trois pas et tituba. Le Shinigami malgré son dégoût la soutint, elle leva les yeux vers lui en un signe de reconnaissance, dévoilant des iris fluorescentes. Itô Mizuki, un siège de sa division, connue justement pour ses prunelles et pour sa beauté, mais également pour sa gentillesse.

> Quelqu'un, à l'aide !

Son cri se répercuta dans la division et bientôt des hommes accourent pour l'aider à soutenir la jeune femme, maintenant inconsciente. Ils la transportèrent le plus rapidement possible à la division médicale en évitant toute fois de ne pas détacher les chaires. Sa situation était précaire. Sur le chemin elle marmonnait des mots presque inaudible et si quelqu'un avait prêter attention à ses paroles et était suffisamment proche pour les entendre, distordus comme ils étaient par ses lèvres brûlées et ses cordes vocales rongées il aurait pu comprendre deux syllabes répétées sans cesse.

> San'San...

Mizuki fut prise en charge à la quatrième division, où elle y subit des soins intensifs. Placée ensuite dans une sorte de coma artificielle, les médecins attendraient que son corps fasse le reste. Elle était robuste et elle devrait s'en sortir. La raison de son état ? Elle fût vite donnée, on leu aperçu plus tôt dans la matinée dans un coin éloigné du Rukongaï certainement en train de méditer pour établir une connexion avec l'esprit de son Zanpakuto, il ne fallu pas alors chercher bien loin pour dire que la tentative d'acquisition du Bankaï de la jeune femme était un échec. L'acidité de San'San l'avait presque entièrement dévorée alors qu'elle entamait le dialogue avec lui. Du moins dans les grandes lignes c'est ce que l'on pouvait supposer

Des mois plus tards, la jeune femme ouvrit de nouveau les yeux. Dans un premier temps elle ne pu parler, sa bouche refusait de s'ouvrir, on continua donc à l'alimenter par une sorte d'intraveineuse. Le temps passa et cet handicap fut bientôt oublié, Mizuki regagna bientôt la totalité de des capacités mentales et physiques, enfin elle restait tout de même extrêmement diminuée sur ce dernier plan, l'inactivité n'aidant guère les muscles à se reformer. Ce qui la peinait le plus? De ne pas participer aux événements dont elle avait vent par le biais des bruits de couloirs et des discussions qu'elle pouvait surprendre de ça et là. Les mondes étaient en train de bouger et ils le faisaient sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1708-ito-mizuki-terminee
 

L'échec [solo/retour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo] Retour aux sources
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-