AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Terre d'accueil [Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Terre d'accueil [Freya]   Lun 28 Juil - 23:52

Un soir comme il s’en passe toutes les nuits. Une fois rentrée de son service, elle dépose son manteau sur un cintre avant de le ranger dans un meuble et se poser sur son fauteuil en cuir, devant la télé éteinte, qui ne sera pas allumé aujourd'hui. Se mettant à réfléchir sur sa journée au même rythme qu’un toxico qui aurait fumé tout les joints d’un cargo. Autant dire que Kae ne pensait à rien, hormis peut-être se remémorer sa course poursuite à pied d’un voleur ayant arraché le collier d’une touriste. Assez novice en la matière, car quand bien il a était pris en flagrants délits. Au bout d’une heure de course poursuite et un peu de séance de cache-cache. Preuve qu’il souffrait d’un cruel manque d’organisation, il l’avait toujours l’objet sur lui, pour le coup la vielle dame a eu de la chance dans la poisse. Son temps derrière les barreaux devrait l’aider à réfléchir le bandit en herbe, surtout avec comme compagnon de cellule des personnes beaucoup inquiétant qu’une petite proie facile dans la rue. La différence c’est qu’il sera en charmante compagnie pendant quelques mois ou un an suivant la décision du juge.

Après avoir ruminé, elle se prépara à manger avec des produits frais. S’il y a un truc que la Coréenne n’arrivait pas à s’adapter se son bien les conserves. Pas que sois toujours immonde ou presque, mais leur goût est juste infecte quand on est habitué à travailler de vrais aliments et pas de merde industrielle. Enfin bref, ce n’était pas pour elle. Après avoir diné et mis les couverts et l’assiette dans le lave-vaisselle qui ne demanda qu’à être mis en marche vue comme il était plein.

Maintenant, il est dix heures du soir et comme à son habitude la shinigami partie fait une petite patrouille avant de se coucher. Pour cette fois, il n’y avait pas foule de hollow dégénéré qui s’amusait avec les tripes des citoyens de la capitale. Quoique ce soir un détail va changer sa routine. Une arrancar borgne était sortie d’un portail. Sérieux depuis combien de temps elle n’avait pas vu d’arracher sur terre ? Apercevoir de simple adjushas est déjà rare, mais un arrancar. D’un shunpo, Kae se plaça devant la borgne, avant de l'interpeller sur ton accusateur.
    Yo, dit ma petite tu peux me dire ce que viens foutre une arrancar ici ?

Kae n’a beau ne pas connaître grand-chose sur le fonctionnement des habitants du Hueco Mundo et en particulier ceux de Las Noches. Et en général, ils ne se déplacent pas sur terre pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   Mar 29 Juil - 17:07

Humains.

Tendre chair fraiche ne demandant qu'à être dévorer et croquée par les semblables de la borgne, du moins c'était ainsi que fonctionnait le cycle alimentaire des hollows depuis la nuit des temps. Nous étions attirés par eux, par les vivants, par les âmes des défunts. Nous étions comme un nuage de sauterelles sautant sur ce champ si appétissant qu'était les humains. Ce n'était pas pour déplaire au dragon qui jusque la n'avait pas remit les pieds sur Terre depuis sa mort. Lorsqu'elle sortir du portail en humant l'air comme un animal elle ne ressentit aucune pression, elle se sentit pour la première fois depuis longtemps bien. Elle se sentait renaitre, comme ci le Hunco Mundo l'accablait et que malgré ses nouveaux attributs elle voulait rester en contact avec les vivants.

Elle mit un pied devant l'autre et ne prêtant pas attention au portail qui se refermait derrière elle, regarde les alentours. Beaucoup de changements dans ce monde. Elle était visiblement dans un endroit habité par de nombreux humains. Elle ne reconnaissait pas les lieux, à vrai dire elle ne savait pas ou elle était. Elle reconnaissait les écriteaux lumineux au loin et se situa sur le territoire Japonais. Elle était donc quelque part sur son ancienne patrie. Elle eut un rire en essayant de se remémorer son ancienne vie. Tout ceci était bien à présent, à présent elle était chassée par de nouveaux Shinigamis venus d'Occident. Les Reapers comme ils se prénommaient. Elle avait eu vent de leurs venue bien sur comme d'autre. Aujourd'hui donc elle risquerait peut être d'en rencontrer un.

Les shinigamis étaient donc relevés de leurs fonctions dans les villes humaines? C'était bien triste, aujourd'hui ou plutôt en ce début de soirée elle croiserait peut être la route d'un d'entre eux. Elle savait déjà l'issue de la rencontre probable entre un tueur de Hollows et une arrachée. Le combat et la mort d'un des deux.

Il n'en fut rien et ce fut une femme qui l'aborda. Visiblement elle savait voir les arrancars et visiblement elle était fâchée contre la borgne. Cela ne surprit en aucun cas l'arrancar, elle savait que peut de personne péchait ici la parole de Pastor. En ces lieux elle était une étrangère et un être indésirable.

Elle s'étira et fit craquer ses articulations, puis levant l'index vers la ville elle se tourna vers la jeune femme. Elle n'était pas forte dans la détection de puissance spirituelle. Elle n'aurait pas pu détecter un capitaine shinigami à dix mètres. Pourtant elle n'avait pas peur. Visiblement si l'autre ne l'avait pas déjà attaquée c'était bien un bon point.

-Quel est le nom de cette ville? Répond moi et je répondrais à ta question Nanban.

Elle qualifiait son interlocutrice d'étrangère alors qu'elle même était une inconnue de cette époque. Oui ce soir elle allait visiblement avoir à parler et à répondre, répondre de quoi? Elle ne le savait pas encore.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   Mer 30 Juil - 17:23

Elle se moque de moi ?! Kae serra les dents au point que sa mâchoire vibra. L’envie de fendre en deux cette arrancar se fit des plus pressantes. Que la réponse se fasse attendre est une chose. Mais qu’elle ose lui dire qu’elle satisfera sa demande uniquement si elle répondait à sa question, après avoir fait craquer ses jointures, rendant la shinigami plus encore méfiante avant de voir que son doigt désignant la ville. Prudence non relâchée cependant, la borgne si la folie lui prendre peut toujours lâcher un cero. Hormis ça seules deux hypothèses peuvent expliquer son attitude. Sois l’arraché est inconscient du danger et dans ce cas son espérance de vie sur terre risque d’être précaire. Où alors sa puissance lui donne une assurance suffisante pour se foutre royalement de la force que possèdent ses opposants. L’ennui avec les arrancar c’est qu’il y a seulement leur résurrection qui donne un indice sur leur forme d'origine. L’apparente jeune femme en face est elle issue d'une base d'adjuschas ou pire d’un Vasto Lorde ? Sans doute quel surestime le danger potentiel de l'étrangère et l’unique moyen de vérifié c’est le combat, hors personne ne peut prédire l’issue de l’affrontement n’y même qui en pâtira le plus. Ce détail qui fit grincer les molaires de Kae. Il faut absolument que je m’améliore dans le domaine de la détection. Au moins cela lui permettrais de mieux appréhender ce genre de situation et si cela vaux le coup de se montrer compréhensif envers un habitant venant su Hueco Mundo.
    OK ! Alors la ville s’appelle Tokyo et c’est la capitale du Japon, à te voir j’en déduis que cela fait longtemps que tu n’as pas vu la terre. Bon maintenant que j’ai répondu à ta question, répond gentiment à la mienne...*Stop*.

Il est superflu de manifester autant d’agressivité, d’autant plus qu’il n’y a aucune raison de l’être, rien ne montre qu’elle soit hostile à qui que ce soit pour l’instant.

Pour l’instant oui et j’estime m’être montré assez tolérante au vu du passif entre nos deux races respectives. Si j’étais encore sous les ordres du gotei, je l’aurais tranché en deux sans sommation. Et les nouveaux shérifs dans la ville en aurais fait autant et les humains également j’en doute pas.

Tu sais il est encore plausible que les hollows et les shinigamis puisse s'entendre, voire même avec des humains.

Dans le style « Oh salut copain je peux te croquer un bras aujourd’hui ? », si un jour je gobe ça comme étant possible c’est que je l’aurais constaté de mes propres yeux et vérifier que rien n’a était mis en scène pour me faire passer pour une bourrique.


Incrédule devant les paroles de Jeonsa, son zanpakuto a réussi à freiner son maitre dans son élan. Tapotant frénétiquement du pied, attend que l'on réponde aux deux questions poser, bien que l’une partiellement déguisé comme n'en étant pas une. Kae ne fait rien pour dissimuler son humeur exécrable, avertissant par ce procédé qu’il vaut mieux éviter de pousser le bouchon trop loin. De préférence avant que sa lui pète à la gueule en emportant ses restes aux quatre coins du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   Ven 1 Aoû - 19:25

Impatiente.

Son interlocutrice l'était sans aucun doute, elle avait répondu sechement à la question de la Borgne, et ses tics nerveux indiquaient à l'arrancar que le temps jouait contre elle. Pourtant l'arrachée s'en contre fichait, elle concentrait son attention sur les indications reçus par ce qui semblait être la police du coin. Elle était ainsi à Tokyo, Seigneur que la ville avait changée. Elle était devenue tentaculaire et s'étendait sur de nombreux kilomètres. Freya ne voyait que des immeubles à pertes de vues et n'imaginait plus la campagne près de ce monstre humain. La ville était donc Tokyo, des bribes de souvenirs remontèrent à la surface de la mémoire de l'arrancar. Tokyo il y a des siècles n'étaient qu'une bourgade comme les autres et désormais elle était plus grande que n'importe laquelle des villes qu'elle avait jamais vue. Visiblement en cette époque tout ceci semblait normale.

Soit elle apprendrait donc à connaitre cette ville et les coutumes des humains, déjà elle sentait comme une envie, un ancien instinct revenir à elle. La chasse, elle n'avait plus besoin de chasser pour subsister, pour évoluer et rester en vie. Elle pouvait désormais s'offrir le luxe de chasser pour son plaisir. Mais contrairement à ses débuts en tant que créatures masquée désormais les humains ou les gens comme la chieuse à ses côtés protégeaient les humains. Qu'importe Freya ne voulait plus chasser des âmes humaines, elle voulait s'entrainer sur ses pairs. Sur les créatures inférieurs et dont l'unique objectif était de se nourrir. Ils pullulaient dans la zone, elle sentait leurs présence même avec le peu de connaissance dans la détection qu'elle avait. Essayeraient-ils de la tuer? Est ce que les hollows modernes étaient donc dépourvus d'esprits à ce point là? Elle posa un genou à terre et continuant de regarder la ville prit une poignée de terre dans sa main droite. Elle observait chaque parcelle de ce territoire qu'elle apprenait à connaitre. Elle chasserait ici quelques temps c'était désormais certains. Elle reviendrait dans son monde d'origine lorsqu'elle aurait trouvée la raison de sa présence en ces lieux.

Elle ne retourna pas sa tête pour répondre à l'autre. Elle laissa du temps s'écouler entre la réponse de son interlocutrice et sa propre réponse. Elle ne tenait plus en place, elle était de l'autre côté de la barrière mais Freya se revoyait dans la silhouette mince de la shinigami. Shinigami oui c'était désormais clair que la femme en était une. Pas de totems sur elle ou alors bien dissimulée et bien trop entreprenante et connaisseuse de la race des Hollows pour remarquer Freya aussi rapidement. Une shinigami seule ici? Une déserteuse? Visiblement les femmes avaient plus de points en communs qu'elles ne le pensaient. La fraccion inspira longuement et observant les lumières de la ville qui s'éteignaient une par une, souffla doucement. Il était temps de se lancer et de répondre à l'autre hystérique avant d'avoir à se défendre physiquement.

-Tu demandes, ô Déesse de la mort, ce que vient faire ici une arrachée? De surcroit, comme tu peux le constater je suis seule. Tu as visiblement du mal avec ceux de ma race, ce que je peux parfaitement comprendre. Tu me juges comme étant un être inférieur à toi n'est ce pas? Dis moi shinigami pourquoi es tu seule? Je connais un minimum ta race pour savoir que c'est rarement le cas, que vous voyagez en groupe et de surcroit avec les récents évènements qui nous sont parvenus dans le monde sableux nous n'ignorons pas que les Occidentaux aient prit la place qui était la votre jusqu'à présent.

La fraccion marqua une pause en esquissant un sourire, si l'autre s'attendait à des beuglements et un combat d'entrée c'était raté. La force et la puissance ne caractérisait pas le dragon en revanche son ouverture d'esprit et l'aisance avec laquelle elle parlait lui donnait un côté savant chez les siens et un avantage certains ici.

-Alors je vais néanmoins répondre à ton interrogation. Je suis venue chercher quelque chose dans ce monde qui n'est pas plus le tient que le mien. Je suis ici pour une seule chose et rassure toi les humains ne sont pas sur la liste de mes plats. Néanmoins j'ai répondu à ta question, j'en ai une autre pour toi. J'ai dit que d'habitude vous étiez plusieurs, alors je voit deux options: Soit tu es seule et ton partenaire va bientôt débarquer ou bien tu es comme moi. Une déserteuse mais à la différence de ma personne qui peut retourner quant elle le désire dans son monde, je doute fort qu'on t'accepte si tu revenais chez toi n'est ce pas? Alors vois tu nous avons finalement plus de points de communs prévus déesse de la mort.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   Lun 11 Aoû - 23:20

Le coeur de la shinigami hurlait aux abois. Dois-je lui apprendre à ne pas se payer ma tronche en lui fracassant le crâne ? Mais doit-on tuer, tous les arrancar à vu ? Surtout s’ils sont de simple d’esprit à peine coincent du danger qu’il côtoie? Le plus étonnant est de savoir comment une arrachée pareille a fait pour survie jusqu’à aujourd’hui. Un protecteur surpuissant ? Pour l’instant, la borgne se contente d’observer la ville, un genou au sol. Essaye t’-elle de repérer une proie ? La main sur le tsuka son pouce prêt à sortir la lame pour fendre la femme hollow au moindre geste trop suspect. Putain dans ces moments j’adorais avoir le don de télépathie pour savoir ce qu’il se passe dans la caboche de cet animal. Animal ? Oui pour Kae, arrancar ou simple hollow, ils restaient tous des bêtes. Pourtant depuis sa désertion elle prit l’habitude de laisser à ce qui semble pouvoir raisonner de leur donnée une chance de s’expliquer ou de retourner dans leur monde. Dans leur dimension ils peuvent s’entre-déchirer entre eux aussi longtemps qu’ils le souhaitent sans le moindre dérangeant de tierces venues de la terre ou de la Soul society.

Son interlocutrice lui répond sans même la regarder dans les yeux. Demeuré ! Être aussi inconsciente devant un membre d'une race ennemie millénaire. Kae pensa qu’il s’agissait seulement d’outrecuidance, ce n’est pourtant pas ce fait qui continua d’échauffer son esprit, mais bien le ton narquois de l’arrancar. Au moins l’orgueil du hollows la poussa à parler plus que prévu. Si elle est cinglée ? Complètement ! Débile ? Pas totalement. Son imprudence joue à l’avantage de Chun-Hei. Que les hollows sachent que les reapers est pris la place des Shinigami n’a rien d’étonnant, mais si elle s’exprime avec autant d’aisance à se sujet elle peut lui révéler plus d’information que prévu au départ. Ce qui calma l’envie de lui faire bouffer son sourire.
Si elle connaissait un minimum la race des shinigamis, elle ne devait probablement n’en avoir jamais vu un d’aussi près. Sinon, pourquoi demander si elle est bien une déserteuse ? Sinon, c’est confirmer la borgne n’à aucune notion de sécurité ou de mot synonyme à celui-ci. Ne réalisait-elle pas qu’avec sa phrase n’importe quel autre dieu de la mort lui aurait sauté à la gorge ? Notamment lorsqu’il n’aurait senti aucune intention de tromperie ? Sauf si elle est une mythomane de première classe, mais Kae peinait à sans convaincre elle même. Répondant d’une voix moins agressive, mais toujours sec.
    T’as pas fait d’histoire donc je vais être franche également. Si ce monde n’est pas le mien au moins je ne la menace pas par ma simple nature prédatrice hollow et comme puis-je être certaine que tu n’attaques aucun humain ? Qu’est qui me garantit ta bonne foi ? Et pour ce qui est de ma situation – Un rictus se dessina en repensant à leur point commun – On est toutes les deux des déserteuses.Mais qui me dit que tu n'es pas en danger si tu rentre chez toi ?

Tu devrais la prévenir d’être plus prudente, que d’autres Shinigami ou encore ces reapers n’aurait pas était aussi tolérant.

Si c’était une vizard je l’aurais dit, mais un simple hollow évolué, qu’il survive par ses propres moyens.

    Et pour ta question si je te considère comme étant inférieur à moi, la réponse est affirmative. Jusqu'à preuve du contraire, tu es juste un prédateur plus évolué que les simples hollow. Et si je te considère comme une menace pour les humains ou mes pairs, je te tranche en deux sur place arrachée. Les seuls que je m’en cogne ce sont les reapers et les membres de ton espèce. Combats un humain et j’interviendrai en sa faveur, même si c’est lui qui a déclenché la bagarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   Jeu 11 Sep - 18:49

Cela ne menait à rien.

Le discours autoritaire et guerrier de l'exilée amusait grandement l'arrancar. Depuis longtemps elle aurait pu l'attaquer et malgré son faible niveau la pousser à riposter. Visiblement elle était la seule, un tant soit peu pacifique, qui existait dans ce monde. Même seule une shinigami n'oubliait pas ses principes. Le fruit d'un martèlement et d'une propagande, une idéologie qui poussait ces êtres pas plus immortels que les bêtes qu'étaient les pairs de la borgne à tuer tout obstacle à leurs soit disant protectionnisme. Ils ne pouvaient pas s'empêcher de démontrer qu'ils étaient supérieurs à tout le monde. La rivalité des deux races principales qui se combattaient depuis la nuit des temps ne s'effacerait pas de sitôt. La fraccion avait maintenant finit de discuter avec son interlocutrice, elle voulait à tout prit soumettre et instaurer des règles qu'elle même ne pouvait décider. Elle n'avait aucun pouvoir ici, ce monde était aux humains et aucune des deux races ne devait se l'accaparer. Pourtant les Dieux de la morts en avaient décidés autrement et sous couvert de protéger les âmes humaines exécutaient chaque intrus se présentant sur la Terre. Il était néanmoins vrai que les Hollows avaient la fâcheuse habitude de systématiquement dévorer les mortels. Mais il fallait remettre les choses dans leurs contextes, la présence même de la borgne était la preuve de la faiblesse des shinigamis à faire leurs devoirs. Si ces derniers avec leurs systèmes ne commettaient aucune erreur il n'y aurait jamais eu de Hollows. Et le plus ironique restait le fait que certains Dieux de la mort abritaient un Hollow en eux. Tout était donc si complexe et la brune voulait tout résumer et imposer des règles à la dragonne? Impossible et par conséquences si cela amusait l'arrancar au début de la conversation désormais elle était indisposée par les propos de l'autre.

-Et toi si tu rentres chez toi qui t'acceuilleras? Tu es autant en danger que moi si ce n'est plus. Personne ne te soutiendra d'office, les humains peuvent se défendre eux même. Le temps du paternalisme imposé par ta race est révolu depuis des lustres. Bientôt tu verras qu'ils te chasseront avec autant de véhemence qu'ils l'ont fait avec votre aide pour ma race. Nous subsisterons toujours tant que les humains auront des vices. Nous nous régulons nous même depuis des siècles. Si nous sommes des animaux nous avons l'intelligence de tuer les faibles et de permettre à une élite de survivre. Imagine si nous devions libérer les flots de hollows qui se tuent dans mon monde? Vous n'avez, en réalité pas la moindre idée du fonctionnement de notre race et ce serait bétise et futilité de présumer et d'imposer vos règles. Je n'ai pas non plus de preuves que tu ne me traqueras pas. Je t'ai déjà dit que les humains n'étaient plus sur ma liste de repas depuis un moment. Tu es bornée shinigami et je sais que tout ton être désire mon meurtre. Le mien couplé avec mon instinct bestiale n'aurait pas hésité à te sauter dessus même si tu étais capitaine il y a des années de cela. Pourtant aujourd'hui je semble plus humaine et intelligente que toi. Je suis à même de me contrôler contrairement à toi.

Le discours de la borgne ne plairait pas à la déesse de la mort. Elle le savait parfaitement, elle savait aussi que rester ici ne servirait qu'à déclencher un combat. En poussant un soupir sans équivalent la fraccion se prit en main. Elle regarda une dernière fois celle qui protégeait les humains. Elle espérait la revoir lorsqu'elle aurait plus de puissance et ainsi lui apprendre par la force, vu qu'il n'y avait que ça qui marchait, le respect. Elle ne respectait pas sa race, pas plus que celle des mortels. Pourtant au loin dans le brouhaha de la ville l'arrancar sentit une présence l'appelée, un instinct la poussa à partir et à se mettre en direction de cette présence. Ne laissant pas le temps à la déesse de l'attaquer elle déclencha sa libération et s'envola sans outre forme de bien séance. Elle ne laissa qu'une parole à celle qui fut autre fois comme elle humaine.

-Au revoir exilée, puisse le temps te parler et t'apprendre la réalité. Freya la dragonne te souhaite une agréable fin de soirée.

Et sur ce ton cynique et froid elle utilisa la vitesse que lui permettait ses compétences pour disparaitre rapidement.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Messages : 112
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   Lun 20 Oct - 23:09

La mâchoire serrée, la Coréenne attendait la réponse de l’arrancar borgne et la réponse qui aurait était surprenante en temps normal venant d’une représentante d’une race ennemie millénaire, ne l’était aucunement ici. La conséquence fut que Kae entra dans une colère noire. Même elle ignore pourquoi elle ne lui avait toujours pas arraché la tête, le pacifisme maladif de Jeonsa aurait déteint sur sa personne ? Cette femme se moquait d’elle avec des arguments plus crétins les uns que les autres. Le pire c’est que Freya est persuadé d’avoir raison, alors qu’elle se fourvoyait elle même. La shinigami tuait les Hollow et arrancar qu’il soit intelligent ou qu’il soit des brutes sans cervelle. Pas besoin d’aller de réfléchir plus loin. Maintenant, la déesse de la mort était persuadée que l’habitante du monde creux n’était pas spécialement puissante, mais simplement suicidaire. Sauf, que là quand c’est trop, c’est trop. Au point qu'elle oublia complètement son but premier de récolté des informations.
    Ta gueule connasse. Tu vas partir oui, mais purifier imbécile.

La proie fuyait et la shinigami l’aurais tranché en un instant, envoyant son âme et les centaines d’autres constituants son être irait rejoindre le rukongai pour une seconde vie. Hélas, la chance ou le destin ou une connerie dans le genre en décida autrement. Un adjushas sauta dans le dos de Chun-Hei, la plaquant violemment au sol.
    Saloperie de bête.

Une insulte dont la rage déforma l’intonation. Le hollow tenta de dévorer la tête de son adversaire, mais il se confronta au pouvoir du shikai de Kae. Rendant ses crocs inefficaces. Saisissant son sabre elle coupa une patte du monstre qui tomba la tête la première hurlant de douleur. Sans attendre il se releva sans la tête qui retomba aussi tôt décapitée d’un vif geste vertical de zanpakuto.
Cherchant activement aux alentours la kamikaze. Aucune trace de la provocatrice. Elle se promit que si jamais elle se rencontre à nouveau. Sa mort viendra dans les secondes de leurs retrouvailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3056-arturia-mayer
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Terre d'accueil [Freya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Terre d'accueil [Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Terre d'accueil [Freya]
» L’amerique du sud, nouvelle terre d’acceuil pour la main d’oeuvre haitienne
» 01.01/24.C.Moscou - Nouvelle terre d'accueil ?
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Monde des Humains :: Banlieue de Tokyo-