AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Mer 24 Sep - 0:28

Dans le froid, dans la faim, dans la mort, j'attends. Je me tâte. Est-ce que j'y vais ou pas ? Finalement, j'opte pour y aller. Qu'est-ce que j'ai à perdre après tout ? Dans le meilleur des cas, je sors avec des trucs tout nouveaux, tout brillants et capables de m'aider. Dans le pire des cas, je finis en expérience où je murs une bonne deux centaines de fois et étant ressuscité une bonne deux centaine et une fois. Vu comme ça, j'ai tout de suite moins envie d'aller à la douzième ... Parce que s'il y a bien une division dans laquelle je n'ai, mais alors jamais mis les pieds, c'est celle-ci. Je n'aime pas trop les gadgets scientifiques. Je suis comme la onzième, j'aime bien le contact direct avec l'ennemi,l'affronter de front. Mais j'ai suffisamment d'expérience pour savoir que renforcer la difficulté, c'est de la folie. Risquer la mort juste pour le frisson, non merci. Alors me voilà, devant les quartiers de la division. J'entre en poussant les portes. Les shinigamis portent tous des tenues différentes. Vous savez, ces blouses blanches de tarés ... Comme les camisoles de force ... J'attrape un passant, au hasard.

"Hey. Tu peux aller dire au capitaine que le lieutenant de la treizième souhaite le voir ?
Il n'est pas là pour l'instant. Enfin ... si. Mais non.
Heu ... Il est là ou pas ?
Définissez là.
Bah ici, dans sa division, maintenant.
C'est dur à dire.
Bon, il est là ou pas ?!
Il est occupé.
Et bah putain, il t'en faut du temps pour cracher l'info ... Bon, tu peux aller voir le vice capitaine steuplait ?
Occupé aussi.
Bon, bah vas me chercher le 3ème siège. A moins qu'il ne soit occupé lui aussi ...
Il est justement occupé.
Mais ils font quoi exactement ?
Ils vivent. Mais non, je blague. Enfin, non. J'suis sérieux quand je dis qu'ils vivent. Mais j'vais voir si quelqu'un peut vous recevoir."

Voyant que je commence à perdre patience, le type disparait rapidement à la recherche de quelqu'un capable de m'aider. Non pas que je sois de mauvaise humeur, mais j'ai horreur de le répéter et d'attendre ... Alors quand on me force à faire les deux ... Je reste debout, au milieu du hall "d’accueil", si tant est qu'on puisse appeler ça ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Mer 24 Sep - 18:58

Enfermé à triple tour dans sa sombre cave, le Troisième Siège de la Douzième Division écrivait, et fumait la pipe. En fait, ces deux expressions sont bien réductrices pour décrire ses véritables activités. Disons plutôt que le Troisième Siège de la Douzième Division était en train d'écrire au plafond, et de fumer une pipe en métal froid, qui dégageait une fumée couleur soufre. D'ailleurs, la fumée avait une autre particularité, mise à part sa couleur. En effet, la brume ocre prenait d'elle-même des formes diverses, directement tirées de l'esprit du scientifique. Celui-ci, un long bâton au bout duquel se trouvait une craie à la main, continuait pour autant d'écrire ses équations au plafond. Cependant, celles-ci n'était pas tout à fait normales, non plus. En effet, outre les chiffres, Seito utilisait également des symboles de son invention. Ainsi, au milieu de nombres, on pouvait trouver des signes tels que des cœurs renversés, des losanges, des ancres ou des étoiles, chacun ayant sa signification propre dans l'esprit embrumé par les drogues du scientifique.

Contrairement à son habitude, il ne grommela ni ne protesta quand on vint frapper à son épaisse porte de fer. Il se contenta simplement de donner un coup de talon sur le sol froid de la chambre. A l'épicentre du mini-choc, une sorte de vague se créa, secouant légèrement les dalles qu'elle traversa, et allant jusqu'à la porte. Là, un déclic se fit entendre, et la lourde manivelle, récemment installée par Seito, se tourna automatiquement. Entre temps, le scientifique avait posé sa pipe sur le bras de son fauteuil, et appuyé son bâton sur la même chaise. Il regardait maintenant les deux personnes qui entraient dans ses quartiers. La première simple scientifique de sa Division, il ne la reconnaissait pas. La seconde, cependant, lui inspirait quelque chose. Aucun besoin d'effort mental. Sa drogue, qui, il l'avait découvert quelques instants auparavant, améliorait ses capacités intellectuelles, s'en occupait seule. Lui vint alors le nom de Clotho, et le rang de Vice-Capitaine de la Treizième Division.

Après avoir fait les présentations, le soldat s'éclipsa, laissant les deux hommes seuls. Seito examina quelques secondes le Shinigami aux cheveux blancs, avant de dire d'une voix qui se voulait sympathique:

"Un Vice-Capitaine qui vient me rendre visite, c'est pas vraiment commun. J'imagine, poursuivit-il tout en allant se placer derrière son fauteuil, que vous ne venez pas pour blablater. Je me trompe ?"

Il n'attendait aucune réponse de la part du Lieutenant, aussi il continua:

"Je pense donc que vous venez pour me demander un service. Et si je vois juste, je pourrais même avancer la théorie suivante. Vous viendriez pour quelque chose du genre technologie ou drogue, potion, ce genre de truc ... Pour ce qui est des drogues, d'un point de vue professionnel, je ne peux que vous les déconseiller. Des saletés ces trucs-là. Ca vous ravagerait le cerveau en un rien de temps. D'un point de vue personnel ... Disons que je serais plutôt de ceux qui vous encourageraient ... Enfin. Vous avez plutôt l'air d'être un type bien dans ses baskets. Loyal, droit ..."

Seito réprima un haut-le-coeur. Ces notions le dépassaient de très loin ...

"Oh, au fait, je précise, si vous ne l'aviez pas encore compris, que je suis sous l'emprise de substances pas vraiment recommandables, mais qui stimulent efficacement mes petites cellules grises. Aucun danger pour vous, je vous rassure. Mais actuellement, je ne suis pas dans un état normal."

Puis, avec un sourire, il ajouta:

"Je me présente, Ashikaga Seitô. Besoin des services d'un bidouilleur ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Lun 29 Sep - 16:00

Œil malin et esprit vif. Voilà la description parfaite pour le shinigami que j'ai en face de moi. Il a, sans aucun problème, deviné ce que je viens faire ici, dans ses quartiers. Je jette un coup d’œil rapide à l'endroit. Je vois des choses, mais ne comprends pas tout. Et encore une chance. Imaginez, si n'importe qui pouvait comprendre le travail de la douzième, elle ne servirait plus à rien ... Il précise même être sous l'emprise d'une drogue améliorant ses facultés intellectuelle. Quelle nouvelle intéressante ... Je le laisse parler entièrement avant de rajouter des détails.

Je suis ici non par devoir, mais par curiosité. J'aurais aimé voir le capitaine, ou le vice capitaine, mais les deux semblent ... occupés. Voilà pourquoi c'est vous, qui qui devrez répondre à mes attentes.

Je m'approche de lui, tournant un peu autour. Je pose mon regard sur une petite boite, toute simple en apparence. Quelle peut bien être son utilité ? Absolument aucune idée ... Mais ça m'intrigue. Je me décide enfin à reposer mon regard sur lui.

Je suis venu ici parce que j'ai besoin de quelques choses. Les temps à venir s'annoncent difficiles, je me dois d'être prêt. Quitte à recourir à des extras, de temps à autres. J'ai quelques progrès à faire encore, dans certains domaines. Je suis sûr que vous avez un 'remède', pour cela. Je me remets en face de lui, à moins d'un mètre, et le dévore des yeux. Ce que vous avez pris semble avoir altéré vos facultés intellectuelles de manière impressionnantes, et dans le bon sens. Mais cela ne peut durer éternellement. Les effets secondaires doivent apparaître bientôt je suppose. Manque, état de transe peut-être, perte de lucidité ... Vous en auriez qui traîne, par hasard ? Je ne serais pas contre un éclair de lucidité en plein combat pour la sauvegarde du Seiretei ... Tant que les effets secondaires restent inférieurs aux résultats, bien sûr.

Est-ce que je plaisante ? Suis-je sérieux ? A lui de deviner. Toujours est-il que je souris en fermant les yeux. L'image du massacre qui se profile m'oblige à les rouvrir rapidement. Je suis également ici pour voir, comme vous l'avez si bien deviné, si vous n'auriez pas des choses capables d'aider en combat. Un truc qui ralentit l'adversaire, qui le distrait, le force à faire quelque chose ... Une manière détournée pour dire qu'en trois cent ans, j'ai pas tellement progressé. Niveau combat, j'ai les bases, mais sans plus. J'ai beau m'entraîner durement, je ne progresse pas autant que je le souhaiterais. Si ce Seito a un truc pour moi, je prend. Sinon, tant pis, j'aviserai de route, comme toujours ... Je me pose sur un bureau en poussant doucement ce qu'il y a dessus. Je laisse pendre mes jambes en l'air en replaçant mes cheveux hors de mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Jeu 2 Oct - 19:05

Seito considéra son interlocuteur quelques instants. Le jeune homme aux cheveux couleur d'albâtre avait une mentalité du genre qui le dépassait. Vouloir à tous prix devenir plus fort. Protéger les autres ... En cas de guerre au Seireitei, ce qu'il craignait de plus en plus vu les récents événements, Seito savait pertinemment quelle serait sa conduite. Il sauverait d'abord sa propre peau, même si il est assez horrible de le dire, plutôt que celle des autres soldats. Il ne s'agissait pas vraiment d'égocentrisme, mais plutôt d'une sorte de peur couplée à de la lâcheté. En effet, le scientifique n'était pas de ceux qui pourraient dévouer leur existence même à une cause. La crainte de la mort ne le retenait que trop de faire ce genre de geste, qu'il considérait d'ailleurs lui-même comme insensé. Et cela quelle que soit la nature de la cause en question. Il pouvait très bien s'agir de la protection de vies, ou du Seireitei, le résultat aurait été le même. Seito n'aurait donné sa vie pour rien au monde, à ce jour.

Le scientifique revint à lui, se rendant compte qu'il regardait avec insistance le Vice-Capitaine depuis quelques secondes, et que de toute évidence, ce regard le troublait. Pour détendre l'atmosphère, plus pour son interlocuteur que pour lui, étant donné que la drogue qu'il avait absorbé avait considérablement accru ses facultés intellectuelles au détriment de ses capacités émotives, Seito prit la parole:

"Bon. Résumons. Il vous faut un objet pour améliorer vos compétences en combat. Je n'ai rien de cette nature sous la main, mais je peux très bien vous fabriquer ceci dans l'heure, si vous y tenez vraiment. Quant aux drogues ..."

Seito déglutit. A vrai dire, il ne savait encore rien des effets secondaires de la substance qu'il exerçait sur lui-même en ce moment, mais il n'avait certainement pas envie de la partager. Aussi il avança l'argument suivant:

"Je ne peux pas vous en donner par moi-même. Elles sont considérées comme des médicaments, et sont donc délivrées par la Quatrième Division."

Tout ceci était évidemment un énorme mensonge, et Seito savait pertinemment que les médecins de la Division médicale ne délivreraient jamais ce genre de substance, tout simplement car ils n'en avaient pas. Aussi, il changea rapidement de sujet.

"A propos de l'arme ... Ou du moins d'un objet qui y ressemble. Je vais m'y atteler dès maintenant. Si vous voulez aller faire un tour, faites-vous plaisir. Si vous voulez rester ... Ben, restez. Mais ne vous attendez pas à ce que je fasse la conversation."

Ceci dit, Seito se retourna, face à son plan de travail. D'un mouvement de bras, il en dégagea la surface, faisant valser livres et objets divers sur le sol. Puis, il sortit des outils, des matériaux en tous genres, de tiroirs. Boulons, vis et écrous dansaient entre ses mains, accompagnés des marteaux, tubes de métal, dispositifs saugrenus, et autres mécanismes partiellement étranges.

Bientôt, le scientifique se retourna, et ôta les lunettes épaisses qui s'étaient retrouvées sur son nez. Le Vice-Capitaine de la Treizième Division était toujours là. Seito ignorait si il était resté, ou parti de sa chambre pendant la demi-heure qui s'était écoulée. Seito, un grand sourire aux lèvres, lui dit alors:

"Bon, vous êtes vraiment sûr de vouloir ce gadget ? Parce que je dois avouer m'être bien lâché sur le coup. Il est peut être même un peu trop puissant. Enfin, vous allez en juger par vous-même ..."

Il sortit alors de son dos ... Une horloge suisse, sur laquelle était greffé un visage humain.

"Je vous explique. L'horloge en elle-même sert juste à cacher le mécanisme. Le visage, que j'ai cousu dessus, a cependant son effet. Je montre ..."

Seito tourna alors un bouton au dos du mécanisme. L'horloge commença à trembler, à s'éclairer à certains endroits. Les aiguilles s'affolèrent, et toutes tournaient dans un sens différent. Un grondement sourd se fit alors entendre. Et, dans un tonnerre de bruit, qui provenait en fait de la bouche ouverte du visage, les yeux de ce dernier s'ouvrirent brusquement, révélant des pupilles vides, et grises. Puis, après un court silence accompagné de calme, un coucou sortit de la bouche. Il resta lui aussi immobile pendant quelques instants, avant d'ouvrir le bec. Une bille rouge en sortit, et tomba sur le sol froid. Seito dit alors:

"Je vous conseille de vous planquer, ça va ..."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. La bille avait déjà éclaté, libérant une gerbe d'étincelles de toutes les couleurs possibles et imaginables, sans pour autant blesser les deux Shinigamis. Lorsque le nuage de couleurs se fut dispersé, Seito, tout sourire, demanda au Vice-Capitaine:

"Alors ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Mar 7 Oct - 16:17

Quel étrange personnage que ce scientifique. Il bondit de mensonge en mensonge. Sa diversion aurait pu passée ... si je n'avais pas trois cent ans. J'en ai vu des vertes et des pas mures, des divisions qui se balancent de la paperasse, qui accusent les autres ... Je sais que la quatrième ne produit aucune drogue, j'ai déjà été vérifié. C'est à la douzième que tout se passe. Il se tourne puis effectue des machinations. Il en a pour un certain temps. Alors moi, j'en profite pour communier avec Furidamu. Il est resté muet depuis que j'ai appris la tâche du capitaine Igarashi.

" hé ho. T'es là ?
...
Je sais que t'es là, montres toi. Ca sert à rien de me bouder tu sais. J'suis pas spécialement enchanté non plus ... Mais tu veux que je fasse quoi ?
Tuer ! Ma puissance est là pour tuer, pour massacrer des adversaires. Des adversaires, pas des civils innocents !
Tu crois que j'le sais pas ? J'ai pas l'choix, j'te f'rais remarquer. Si j'fais pas ça, la balance des âmes ne sera jamais rétablit, et les mondes seront détruit. Trois millions, pour en sauver des milliards. Le moindre maux parmi ceux proposés.
Ca n'me plait pas.
A moi non plus, tu crois quoi ...
Tu vas vraiment le faire ?
Tu me connais assez pour ne pas avoir besoin de poser la question. Alors si tu la poses, c'est que tu as besoin de l'entendre. Oui, je vais le faire."

On continue de discuter encore quelques minutes avant qu'il ne re-disparaîsse. Je reste dans la même position encore quelques temps. D'un seul coup, le scientifique se retourne. On dirait qu'il a finit de bosser sur son projet. Je m’apprête à ouvrir la bouche, mais il me coupe. Une horloge suisse ... avec un visage humain dessus ... Youpi. Discret, pratique, pas flippant du tout. Ai-je vraiment besoin de préciser que je veux un truc petit, utile, discret, facile à utiliser ? Non mais, il croit vraiment que je vais me trimballer avec ça ?! C'est quoi d'ab .../* Un coucou sort de la bouche du type, lâche une bille rouge sur le sol. Elle explose et libère des étincelles. Ca dure quelques instants. Quand la fumée se dissipe, il me regarde, semblant content de lui.

C'est tout ? J'devais surement avoir de trop grandes espérances ... C'est sûr qu'après avoir vu les prouesses de Kisuke Urahara et de Kurotsushi Mayuri, je m'attendais à un truc démentiel. Pas juste à un pétard mouillé couplé à une horloge. Niveau discrétion et transport, zéro. Niveau utilité, un sur dix, et encore ... Ca, Furidamu est capable de le faire tout seul. Je vois que finalement, ce que vous maîtriser le mieux, ce sont les petites pilules du bonheur ... Alors que diriez-vous si on en revenait à votre niveau de connaissance ? Qu'avez-vous, comme petites pilules ? Ah, et inutile de me dire que c'est avec la quatrième qu'il faut voir. J'suis allé voir Shin ya pas longtemps, un copain. Vous savez, le vice capitaine de la quatrième ... Depuis trois cent ans que j'suis là, j'commence à savoir qui s'occupe de quoi. Les drogues, c'est votre domaine. Les pilules, les boosts aussi. Évitez de dire des conneries devant moi, okay ?

C'est loin d'être dit sur on ton méchant. Plutôt, préventif, amical. J'suis sûr qu'il a d'autres choses en stock, le petit jeunot. Il veut juste les garder pour lui. Peut-être devrais-je fouiller le labo moi même pour voir ce qu'il cache ... Ouais, ptet. On verra après, s'il ne répond pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Mer 8 Oct - 15:49

De toute évidence, Seito était désormais vexé. Plus encore que la colère, on lisait sur son visage un mélange de frustration et de rancoeur. Aussi, il se sentit obligé de répliquer quelque chose, pas nécessairement très intelligent, au Vice-Capitaine:

"Bon, écoutez. J'me suis fait shcmurl à vous fabriquer quelque chose de franchement assez cool, et si j'étais à votre place, je l'aurais déjà pris entre mes mains, et lui aurait fait des grooooos câlins. Alors je pense que vous êtes plutôt mal placé pour me dire que ce que j'ai fait est inutile, ou nul, voire même banal. Et surtout, surtout ... Ne me dites surtout pas que Kisuke Urahara aurait fait mieux que moi, ou Kurotsuchi Mayuri. Je respectais ces deux hommes, même si ils se sont révélés être des traîtres, mais en tous les cas ils étaient des génies inégalés. Même Aizen ne leur arrive pas à la cheville du talon. Mais j'ai quelque chose qu'ils n'avaient pas, et qui fait de chacune de mes inventions quelque chose d'unique et de particulier, et pas fade et sans saveur. Moi, j'ai les drogues avec moi. Alors si vous en voulez vraiment, je vais vous en créer une spécialement pour vous, OK ? Mais vous attendez pas à un résultat hyper-fiable, étant donné que je sais même pas moi-même ce que je fais les trois quarts du temps. Donc si vous mourrez, devenez violet ou vous métamorphosez en grenouille, ce s'ra même pas la peine de venir vous plaindre. D'ailleurs ..."

Il interrompit sa tirade, et sortit d'un tiroir une feuille de papier sur laquelle était écrite en noir d'épaisses lignes à l'aspect trop ennuyeux pour être lu.

"Vous signez ici si vous consentez à tester la substance de votre plein grès. Votre assurance vous prendra donc en charge, et la Douzième Division ne sera pas inquiétée en ce qui concerne votre cas."

Sur ce, le scientifique se retourna de nouveau, et recommença ses manipulations. Cette fois, il commença par jeter une à une des substances de couleurs différentes, et généralement vives, dans un mortier, avant des les broyer en une fine poudre couleur d'arc-en-ciel. Celle-ci, il la versa dans un ballon de verre, qu'il fit aussitôt chauffer à haute température. Pendant que le mélange était porté à ébullition, il y ajouta des liqueurs aussi diverses que les autres ingrédients. On pouvait lire sur les étiquettes des mots tels que "vin rouge", "saké", "arsenic concentré" ou encore "jus de pomme". Enfin, lorsque l'espèce de soupe qu'il résultat du mélange se mit à bouillir, Seito prit le ballon dans ses mains, protégées par des maniques de cuisine, et le mit aussitôt dans une chambre froide. Le verre faillit éclater sous le changement brusque de température, mais il tint finalement bon. Alors, Seito prit une seringue épaisse, et la plongea dans l'objet de verre. Il tira ensuite le piston, remplissant ainsi l'outil d'un liquide orange vif. Ceci fait, il observa la belle teinte orangée qu'avait pris le mélange. A dire vrai, il n'avait aucune idée de ce qui allait se passer. Il avait un peu improvisé un mélange, dont il doutait un peu de l'utilité. Mais il ne comptait pas le dire au Vice-Capitaine. Au contraire, il se serait même fait une joie de le voir changer de couleur. Mais mieux valait pour lui de ne pas trop exprimer ce genre de sentiment envers un supérieur hiérarchique.

Le scientifique se tourna vers le Vice-Capitaine, et lui dit avec un sourire qui sonnait faux:

"Alors, on pique ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Dim 12 Oct - 20:45

Voilà, bien. Un scientifique, lorsque l'on critique son travail, redouble d'efforts pour prouver qu'on a tord. Là, le petit fait exactement ce que j'attends de lui. Il surpasse. Il a mal pris ma critique, et c'était le but. Il mélange des trucs, en distille d'autres. Je suis assez confiant. Et ce sentiment disparaît bien vite lorsque je vois ce qu'il mélange ensemble ... J'suis pas un expert en chimie, mais j'ai quand même des bases. Du vin rouge, de l'arsenic concentré, du jus de pomme et d'autres choses dans le même style. Ca ne fera strictement rien. Je me met même à douter que le jeune shinigami ait un quelconque talent ... Faut croire que la douzième est finie sans les deux génies qui en ont été les capitaines. Il me demande de signer une décharge. Je pris son papier, lui sourit, et écrivit quelque chose. Alors qu'il souriait pour planter son aiguille en moi, j'exécutais mon plan pour me sortir de cette situation. Je lui fit un sourire bien sadique. D'un geste rapide, je frappais son avant bras tenant la seringue. Cette dernière fut lâchée et vola l'espace d'une seconde. Seconde qui me permit de l'attraper, de l'enfoncer dans le bras du scientifique et de la presser, faisant ainsi couler l'étrange liquide dans le corps du fou.

Pourquoi ? Parce que je le peux, tout simplement. Je n'ai besoin d'aucune autre raison. Bon, ok, je crache le morceau. Je veux vraiment un truc qui me rende meilleur, mais je sais qu'il n'y a aucun raccourcit. Seul l'entraînement me permettra de m'améliorer. Mais je voulais quand même tester la création. Seulement, le résultat provenant d'un mélange bien plus que suspect, je refusais de voir le dit mélange entrer dans mon organisme. Si je deviens violet, ou une grenouille, qui dirigera la treizième ? Qui me prendra au sérieux ? Il fallait donc tester sur un cobaye. J'en avais, justement, un sous la main, alors j'en a profité. Je lui tends le papier de la décharge. A la place de mon nom et prénom, on trouve ceux de mon interlocuteur, Ashikaga Seito. Comme ça, si ça rate, il sera peut-être motivé pour trouver une solution. Et s'il meurt ... C'est qu'il était plus fou que génie. En un sens, je le force à se surpasser. D'une manière méchante et cruelle, j'avoue. Ca doit être cette histoire de massacre qui me rend comme ça ...


Bon, combien de temps avant les premiers effets ? Vous savez, histoire de savoir si j'ai le temps d'aller prendre une coupe de saké ou si je dois simplement compter jusqu'à trois avant que vous n'explosiez ...

Je m'éloigne un peu de lui, fais de la place sur un bureau et m'assois. Puis je fixe Seito. Je me suis éloigné au cas où quelque chose jaillisse de son corps. Comme une régurgitation de ses précédents diners ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Mer 22 Oct - 14:17

Seito se sentait soudain très ... froid. Après l'injection forcée de la drogue dans son bras, il avait aussitôt ressenti une vague excessivement fraîche parcourir son corps, et geler chacun de ses membres. Il restait ainsi pendant un instant, assistant, impuissant, au succès du Vice-Capitaine. Seito s'était fait son idée à propos du gradé. Il ne l'aimait définitivement pas. Et même si l'autre avait voulu, ou pu, faire quoi que ce soit pour y remédier, Seito n'aurait pas changé d'avis. Il était du genre à prêter beaucoup d'attention à la première impression, et ici, elle n'avait pas été bonne du tout ... Et malgré son apparente envie de se venger, le scientifique était actuellement contraint d'assister, dépité, à sa défaite -car il s'agissait bien d'une défaite pour lui-.

Cependant, lorsqu'il sentit que sa paralysie se dissipait, Seito ressentit également une vague d'adrénaline le parcourir. Tout son corps se réchauffait et devenait de nouveau vivant. Bientôt, il pu tourner la tête vers Clotho, maintenant assis sur une table de travail. Un sourire vint s'afficher sur ses lèvres. Plus un sourire sarcastique qu'un véritable sourire, mais un sourire quand même. Il pu bouger ses bras, et en profita pour attraper, sur une table d'acier, un briquet rudimentaire. Il brandit les feuilles de papier sur lesquelles Clotho avait écrit son nom, et les brûla.

"Vous ne devez pas avoir signé beaucoup de contrats, mon cher vice-capitaine. Vous apprendrez à l'avenir qu'une signature est nécessaire pour valider l'accord. De plus, ne vous a-t-on jamais appris qu'il est très impoli de planter une seringue dans le bras de quelqu'un sans lui avoir demandé l'autorisation ? Vous aurez, à l'avenir, l'obligeance d'être poli. Apprenez aussi que cette drogue n'avait absolument rien de dangereux, et qu'elle ne fait que paralyser pendant un certain temps. Si vous la voulez, je vous la donne."

Il se tourna, et alla s'asseoir dans son large fauteuil. Lorsqu'il fut installé, il reprit d'un ton glacial:

"Sachez, Vice-capitaine, que vous m'avez demandé quelque chose pour être performant au combat. J'ai travaillé dessus, pendant une heure ou deux, maintenant. Sachez -sa voix était devenue agressive-, que je n'ai pas inventé l'eau chaude. Je n'ai rien créé d'exceptionnel comme le Hogyoku, les zanpakutos, ou n'importe quoi d'autre de cette envergure. Mais sachez, avant toute chose ..."

Il se leva, et se rapprocha du Vice-capitaine, pointant vers lui un index accusateur.

"Sachez avant toute chose que je suis un scientifique. je travaille ardemment, nuit et jour, pour fournir à la communauté que nous formons des armes, des médicaments, des outils permettant d'améliorer les capacités de ce corps d'armée que nous formons. J'ai passé de nombreuses années de ma vie entre ces murs, à chercher et à trouver des formules dont vous ne pourriez même pas soupçonner l'existence ! J'ai créé des substances, des matières, dont vous n'auriez jamais imaginé la texture ou la couleur ! Je suis un scientifique de la Douzième Division, et même si tout le reste du Gotei pense que nous sommes des rats de laboratoires, nous nous activons, et nous gagnons."

La pression retomba, et Seito poussa un soupir. Il se retourna, et tout en retournant à son fauteuil dit:

"Je n'admettrai pas de commentaire de votre part. Aucune critique n'est valable de la part de quelqu'un qui n'est pas prêt à prendre des risques au nom de la science. Permettez vous cet extra et nous en reparlerons. Peut être."

Il se rassit, croisa les mains. Son regard était devenu froid, et toute trace de fantaisie avait disparu.

"Prenez votre seringue. Je vous la donne. Mais si vous n'avez pas le courage de l'essayer par vous même, vous pouvez toujours la laisser ici. Je comprendrais. Maintenant sortez de cette pièce."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   Dim 26 Oct - 20:26

Ok, visiblement, j'suis allé trop loin. Faut dire aussi que je ne suis pas habituer à provoquer les gens pour qu'ils se surpassent. J'suis plutôt le genre de type qui encourage jusqu'à ne plus avoir de voix. J'suis pas à l'aise avec l'autre méthode de motivation. J'ai essayé, et définitivement, c'est pas ma tasse de thé. Le ton de Seito devenait de plus en plus froid au fur et à mesure de la discussion. Et j'admets volontiers y être pour beaucoup. J'aurais du en rester à ce que je connais et maîtrise. Avec toutes les nouvelles personnes arrivant au Gotei ces derniers temps, j'ai ce besoin grandissant de devenir un pauvre con arrogant et prétentieux. Mais c'est pas moi, ça. Même s'il devient désagréable, je deviens courtois. Les rôles sont échangés il faut croire.

Des contrats, j'en ai soupé. Mais si vous regardez bien, ce n'est pas ma signature que j'ai apposé. Je ne m'appelle pas "quelque chose", que je sache. Je lui laisse le temps de bien regarder le contrat et voir que je dis vrai. Il est vrai que vous n'avez rien inventé qui n'ai changé le monde. Pas encore du moins. Ce petit test, que vous venez de passer, car oui, il s'agissait bien d'un test, même si je m'y suis horriblement mal pris avec des méthodes de motivation que je ne maîtrise pas encore. Je voulais vous poussez dans vos retranchements, voir ce que vous pouviez faire sous la pression et dans l'urgence. Voir de quel bois vous êtes fait, en somme. J'incline mon buste dans sa direction. Je m'y suis mal pris, et j'en suis désolé. Mais mieux vaut savoir à qui l'on a affaire avant la guerre, non ?

Vous êtes peut-être des rats de laboratoires, mais au moins, vous êtes doués dans un domaine, vous. Vous excellez dans l'art de créer des choses à partir de rien, de changer la face du monde. Vous n'avez peut-être pas le talent des génies qui ont précédé le poste de capitaine de cette division, mais vous êtes jeune. Vous avez encore tant de choses à apprendre et à découvrir ... Aujourd'hui, je pense qu'un jour, vous parviendrez à leur niveau ... peut-être ... Tout dépend de vous, et de votre détermination.


Mon regard se pose sur la seringue. Non, je n'y toucherais pas. Pas encore du moins. Lui s'est rassit et croise les mains, nonchalamment. Je préfère vous laisser la seringue. Au cas où vous souhaiteriez l'utiliser sur quelqu'un d'ennuyant à mourir, quelqu'un qui vous agace. Vous en ferez un meilleur usage que moi. En tout cas, merci pour votre temps. Je suis sûr qu'on se reverra. Et la prochaine fois, je serais moi même, évitant des choses que je ne maîtrise pas. Sans un mot de plus, je me redresse, et prends la direction de la porte. Pourquoi j'ai essayé de le motiver comme ça ? J'suis con ou quoi ? Je sors de son bureau, déambule les couloirs pour sortir de la division. J'attends quelques instants, au cas où il voudrait me suivre. Une minute plus tard, avec un shunpo, je disparais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gogo gadgeto [PV Ashikaga Seito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine
» Chat a gogo
» Potins à gogo ~ Ragots de la semaine n°5
» Baston à gogo !
» Echange a gogo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-