AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Jeu 25 Sep - 16:38

Rencontre.

Oui en cette journée qui continuait à confirmer la monotonie de la vie de la borgne il n'avait plus à rien faire. Plus à rien faire dans son ennuie habituel du moins, elle restait comme à son habitude seule et loin des éclats et des projecteurs. Elle restait dans son coin, elle était bien dans sa solitude. Du moins essayait-elle de se convaincre qu'elle était parfaite dans son propre monde. Un monde dont mêmes les fondations n'étaient pas apparentes. Elle n'avait rien pour elle et ce n'était pas ses quelques relations qui l'aideraient à prendre son courage à deux mains pour bouger. Elle souffla une énième fois en regardant ses deux pieds et en posant sa main droite derrière son crâne. Elle se laissa choir sur le sol rigide de Las Noches, oui à son niveau la vie était chiante et pas qu'un peut. Rien de surprenant n'arrivait dans son entourage et l'albinos qui lui servait de maitresse était absente, loin d'être anormal cela permettait à la dragonne de prendre du recul et du repos quant elle était prête à craquer. Aujourd'hui elle voulait réellement bouger. Et lorsqu'elle en arrivait à envisager les possibilités pour que la morne vie,qu'elle menait dans une espèce de paresse forcée, change elle n'arrivait simplement pas à imaginer une délirante rencontre dans les prochaines heures.

Et pourtant, alors que dans un sentiment d'énervement dans cette inactivité omniprésente la borgne se leva, elle observa les alentours. Pas une seule présence du moins pas qu'elle pouvait entendre ou voir. En effet son faible niveau était également un handicap dans son aptitude à détecter les autres présences que ce soit adverse ou allié. Et des allié en ce moment elle n'en n'avait pas des masses, déjà qu'au sein de ses pairs ce n'était pas l'entente cordial qui prévalait mais de surcroit lors des temps de crises ou de passation de pouvoir la tension était bien présente.

Et elle fit les cents pas dans les couloirs sombres et dont la présence tardive et seule d'une fraccion si faible aurait pu attirer bien des monstres ou des dissidents au pouvoir en place. Qu'importe la présence sur le trône les adversaires et l'opposition restait présente que ce soit insidieuse ou faisant front contre la majorité. Depuis la montée au pouvoir du prêcheur le camp adverse restait dans l'ombre et ne commettait que de rares exactions contre les répresentants de l'ordre. En effet la masse d'arrivants dans les bidonvilles qui faisaient une couche et un rempart de protection autour du palais avait ses avantages. Des inconvénients certes mais les avantages surpassaient les dangers quelconques dans l'esprit du dragon.

Touchant nerveusement son sabre elle entreprit une visite de routine dans les rues du tohu-bohu. Elle se baladait, tantôt en mettant les pieds dans les groupements de Hollows et le plus souvent en prenant du recul et surtout en sécurisant ses arrières. Elle était seule et réprésentait une proie facile, puis lors d'un détour au sein de ce labyrinthe que formait désormais les bordels avoisinants elle remarqua une présence.

D'une envie qu'elle n'expliquait pas elle la suivit puis perdant sa trace finit par retourner à la sortie de ce quartier. Elle restait sur ses gardes n'ayant pas envie d'alerter les gardes et les autres équipes de surveillances. Une ronde normal dont le seul bémole était cette présence qu'elle n'avait pas pu suivre. Et d'un coup elle se retourna avant de se rendre compte que dans la ruelle sombre et sans apparente sortie ouverte, la présence était en face d'elle. D'un naturel méfiant sans pour autant porter la main à son arme directement elle entreprit de parler afin de détendre l'atmosphère.

-Freya, fraccion de la Septima Espada et au service de sa majesté que puis je pour toi inconnue?

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Rang : Reine de l'Exequias

Messages : 187
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Jeu 25 Sep - 18:28

Solitude. Quel mot agréable pour la nouvelle membre de l'Exequias. Non pas qu'elle n'aimait pas la compagnie de Borick, mais elle gardait cette attitude froide, accumulée durant son périple à Las Noches. Ce désert blanc où le jour avait pris congé était le terrain de jeu d'un nombre incalculable de tout type de monstres. Passant de simple hollow à Vasto Lorde, en comptant aussi les Espada. Ces arrancars ayant juré fidélité au nouveau Rey de Las Noches. La jeune fille soupira. Un Rey qu'elle n'avait pas encore rencontré mais cela n'était pas une priorité. Jouant avec un caillou qu'elle avait trouvé, la Vedova s'ennuyait. Sa précédente chasse datant de quelques heures, elle vagabondait par ci par là, afin de trouver une occupation. Car oui, à part la chasse, l'Arachnide n'avait rien. Sa nature ne lui permettant pas d'établir un semblant de relation autre que celui qu'elle avait pour Borick, elle souffrait intérieurement de sa solitude qu'elle aimait tant.

Sa marche l’emmena devant une ruine, une parmi tant d'autre ici. Captant la présence de quelques hollows, elle décida de se poster à un point assez haut. Le plus haut possible en fait, pour avoir un moyen de repérer visuellement l'arrivée d'une quelconque horde ou autre présence pouvant perturber sa tranquillité. Elle n'en avait pas trop besoin, compte tenu de son pesquisa élevé. Mais ca rassurait toujours d'avoir les deux, donc tant qu'à faire...
S'allongeant sur le sol, la Vedova positionna ses bras sous sa tête pour servir d'oreiller et se mit à contempler le ciel. Comment laver son ardoise auprès de Borick ? Parce que oui il l'avait sauvée, offert une place au sein de son groupe d'Exequias et tout. Rembourser une dette comme ca tenait plus sur la durée désormais.

Ca n'en finira jamais cette histoire.... Raah ! Cela m'exaspère !

Agitant ses bras et ses jambes dans le vide, la fille se releva et soupira une énième fois. Des cris s'échappant d'un peu partout autour des ruines où elle se situait la firent réagir. Pestant contre ces bouffeurs sur pattes, la Vedova ressentit comme une envie de se nourrir. Comme ça, l'heure du goûter sans doute. Se dressant sur ses jambes, elle prit appui et bondit gracieusement pour atterrir sur le sol. Ses sens de prédatrice se mirent doucement en éveil, scrutant chaque recoin de son champ de vision à la recherche de sa prochaine proie.
Un quartier se situait non loin de la, et vu le nombre de cris s'échappant de la, voila un bon endroit pour se restaurer. Seul bémol pour elle, il ne fallait pas qu'elle ait les yeux plus gros que le ventre.

Et oui, en effet, pour de la chair à canon, là il y en avait à gogo. Pourtant, parmi ce futur festin, la Vedova avait perçu un reiatsu différent des autres. Ne serait ce que supérieur aux autres, il restait néanmoins perceptible. Palpant ses deux seringues, la jeune fille s'avança joyeusement dans les rues. Dissimule sa présence pour la montrer quelques secondes, afin de montrer qu'elle arrive, la Veuve adopte souvent cette méthode pour la chasse. Un jeu, voilà comment elle décrit la chasse. Mais attention à ne pas confondre plaisir et travail. Cette chasse la se transformait de plus en plus en une rencontre. Un début de coexistence serait il possible ?

Trou-vé

Debout sur le toit, elle l'a voyait. Cette source de reiatsu. Une fille. Humpf. Triste constat. La chasse venait officiellement de se clore. Descendre, il lui fallait, afin d'établir le premier contact. Chose qu'elle fit, mais resta en retrait dans une ruelle sans issue, à l'ombre. Sa cible était devant elle, nerveuse. Décidant de parler en première, elle se présenta. Fraccion d'une Espada, la Septima. Au service du Rey. Freya qu'elle s'appelait. Et borgne par dessus le marché. C'est après l'avoir observé pendant quelques minutes en silence que la Vedova se décida à lui répondre.

Ben, j'étais en quête d'un éventuel goûter et ta puissance spirituelle m'a amené jusqu'à toi. Appelle moi Aessa. Membre de l'Exequias, au service de Borick quoi.

Son ventre gargouilla, lui rappelant que sa faim était encore présente. Humidifiant ses lèvres avec sa langue, elle commença à tourner autour de Freya, scrutant la marchandise. Corps dans la moyenne, son zanpakuto dans le dos, elle pourrait faire l'affaire. Essayer la chasse à deux, pourquoi pas. Cela changerait des habitudes.

Bien. Je vais donc repartir à la chasse, histoire de se remplir la panse. - met un doigt sur la bouche - Ca te dit de me suppléer cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2603-aessa#22417

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Ven 26 Sep - 9:32

Chasser.

Chasser pour tuer, pour combler la faim qui ronge les Hollows. Tous ressentent la faim et les conséquences de ce tiraillement intérieur et pourtant ici dans les bidonvilles ou bien sur la loi du plus fort subsistait rarement ou du moins les faits étaient cachés, on ne dénombrait de cas de cannibalisme. Bien sur il fallait survivre et toujours évoluer, manger pour résister et devenir plus fort. Mais on allait chercher la nourriture autre part, c'était remarquable qu'en équation les hollows agissaient. Ils s'établissaient en quartiers et en familles, comme leurs homologues les Dieux de la Morts et leur villes constitués d'âmes ici en pleins coeur du désert près de la seule habitation qui résistait au temps et aux Rois qui passaient en ne laissant que peut d'influences sur le sable en constant mouvement, oui ici ou l'emprise du temps n'existait plus. Ici ou les actions prévalaient sur les mots, oui la violence régissait ce monde mais on avait fait avec et depuis l'appel que chacun ressentait sans expliquer on arrivait en masse vers Naciemiento. Et on oubliait les soucis personnel pour se concentrer vers l'éloge et la recherche d'un nouveau but, d'un objectif ressemblant plus à une utopie qu'à un palier atteignable mais qu'importait puisque le Pasteur avait réunit son troupeau qui toujours en mouvement ne cessait de gonfler. Les brebis arrivaient et parmi elles certaines étaient galeuses et d'autres étaient des loups déguisés en pauvre gueux.

Mais la garde veillait toujours puissante et tel un mur restant droit et affrontant les menaces avec un courage exemplaire. Du moins c'est ce qu'espérait de tout coeur la borgne qui ne voyait pas en elle même une puissante sentinelle. De toute manière c'était prêcher dans l'oreille d'une sourde. Le dragon se connaissait désormais bien et savait qu'après avoir vu le précédent Roi disparaitre comme n'importe lequel des hollows elle avait également vue disparaitre son envie de combattre et sa motivation. Si elle ne disparaissait pas encore c'était uniquement par manque de courage et parce que les conséquences étaient encore trop lourdes. Elle n'avait pas encore rencontrer le Roi mais nul doute que si Il apprenait son départ elle serait ramenée, du moins transportée en piteux état à ses pieds et Pastor passait pour être encore moins intransigeant que la Panthère. Dans quel monde vivait-elle? Le sien incontestablement sans pour autant le comprendre.

Et l'autre se présenta, bien sur comme la plupart de ses pairs qui venaient à elle ils le faisaient tout d'abord par envie de meurtre. Elle ne pouvait pas leurs en vouloir, la seule fautive était sa propre personne. Elle n'avait pas encore évoluer et elle perdait chaque jour sa patience et son envie au fur et à mesure que le temps passait. Mais aujourd'hui sa journée prit un nouveau départ, on lui proposa une partie de chasse. Plus habituée à être la proie que l'autre camp la dragonne eut un rictus d'appréhension. Néanmoins ce qui paraissait et qui se présentait comme appartenant à la garde personnelle de Borick semblait sincère. Elle était donc dans l'entourage de Borick? Un moment que Freya n'avait plus vu la figure de L'Empereur, de celui qui régnait dans l'ombre et qui à l'époque l'avait bien motivée. Mais le temps et la perte de la Panthère avait eu raison de toute son envie combattive et des pulsions liés à son instinct d'évolution. Mais maintenant en la présence de cette Aessa elle sentait une nostalgie de cette rencontre renaitre. Elle penserait à revoir Borick dès qu'elle aurait évoluer, même si cela devait prendre des siècles après tout elle était déjà morte que pouvait bien-t-elle craindre?

La borgne fit craquer ses articulations, elle n'avait pas chassée depuis un moment et jamais en duo. Ce serait une première fois et l'expérience était concluante elle n'hésiterait pas à recommencer. Après tout elle n'avait rien de mieux à faire aujourd'hui comme le reste de sa morne vie, muée dans une dépression tangible et sensible à chaque rencontre. Pour la chasse elle ferait abstraction de sa tristesse et réveillerait le dragon qui dormait en elle depuis trop longtemps. Esquissant un sourire forcé et faisant mine de désigner le désert non loin d'elles la borgne prit la parole.

-Je pense que tu l'as remarquée je ne suis pas quelqu'un que la chasse par nature attire. Je suis plutôt une proie du moins j'était alors forcément chasser mes chasseurs c'est le rêve de n'importe quel hollow non? Je serais derrière toi.

Et elle s'apprêta à suivre l'exéquias.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Rang : Reine de l'Exequias

Messages : 187
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Ven 26 Sep - 13:28

Bien. La Fraccion avait accepté de venir, déclarant par la même occasion de toujours avoir le rôle inverse que celui proposé. Ainsi donc, elle donnait un bel indice sur ses capacités. Aessa regarda sa future compagne de chasse, se demandant si elle avait bien fait de lui proposer. Balayant ses doutes d'un mouvement de tête, elle se mit en position. Arquant ses jambes, se penchant pour prendre un départ plus rapide. Espérer que l'autre puisse la suivre. De toute façon, elle savait déjà comment ne pas la perdre dans cette immensité. Procéder juste comme d'habitude, ne pas innover. Disparue, plus de trace de la Vedova. L'heure de la chasse avait débuté, fini de parler. Accordant un regard en retrait, l'autre suivait le rythme. Sourire ravi. Elle allait pouvoir passer à la vitesse supérieure. D'un bond elle se propulsa encore plus vite, doublant sa vitesse. Cette sensation de liberté qu'elle avait lorsqu'elle était en pleine course, se sentir comme un fantôme. Aessa aimait ca, parce qu'à la fin il y avait toujours le même résultat.

L'odeur du combat. La Vedova relâcha par petite vague sa puissance spirituelle pour indiquer sa position. Se rendre compte que cela ne sert à rien, c'est frustrant. Freya avait beau suivre, elle ne montrait aucune réaction à l'initiative de l'Araignée. Voila pourquoi elle avait déclaré être la proie tout à l'heure. Un fardeau. S'arrêtant d'un coup sec, la jeune fille secoua la tête pour chasser tout ses doutes. Ne jamais juger quelqu'un avant de le voir en action. Ok, mais tel que c'était parti, on avait vite fait le tour, du moins pour la vitesse et la puissance spirituelle. Espérer que ce soit pas le cas pour l'attaque. Qu'elle sache au moins se défendre. La voyant arriver, la jeune fille posa ses mains sur ses hanches.

J'ose espérer que tu t'en sors pour le reste, parce que tel que c'est parti, tu pars avec un handicap certain.

Lui parler comme à une enfant, voilà comment l'Exequias voyait les choses. Si tu n'es pas capable de suivre le rythme dans une discipline, il faut combler cela dans les autres. Comment une membre de l'Espada avait fait pour la prendre avec elle ? Serait ce à cause d'un éventuel potentiel enfoui, ou un truc dans le genre ? Sans doute. Posant ses yeux sur la Fraccion, Aessa se rappela de son parcours dans ce désert. Elle était parti de rien, et avait réussi à survivre en adaptant son mode de vie à son environnement. Reste à savoir si Freya était capable et prête à en faire de même. Il fallait se remettre en route, les gargouillis se faisaient encore plus bruyants. Se mettre au rythme de la borgne, pour ne pas la perdre cette fois. Chiant. S'obliger à se restreindre dans ses capacités. C'était vraiment contraignant. Une chose était certaine, c'était la dernière fois qu'elle partagerait sa chasse avec quelqu'un. Du moins, sans avoir un aperçu de ses capacités. Oh, et puis même. Partager son repas à Las Noches, très peu pour l'Araignée.
Arrivées à destination. Aessa avait prit exprès un coin assez isolé où il n'y avait quasiment jamais de hordes. Coup de bol, un hollow était en mouvement, du moins au ralenti vu sa carrure impressionnante. Se faufilant à l'abri des regards elle se retourna vers Freya pour mettre en place le plan.

Ce que tu vois, c'est un repas qui s'étend sur plusieurs jours. Ce que je vais faire, c'est l'attirer vers toi. Je te laisse t'occuper du reste. Cela me permettra de voir si tu es faite pour chasser ou non.

Stricte. Ses dires étaient des consignes à respecter. La manière dont elle la regardait était assez dure, et c'était compréhensible. Difficile de laisser sa proie à une autre. Surtout avec une Fraccion. Enfin, avec quelqu'un en général. Il allait falloir qu'elle bosse sur ce point là, d'être plus sociale. Un hurlement du hollow indiquait le signal. C'était le moment d'y aller, d'entamer la chasse.
La Vedova sortit de sa cache et émit une petite vague de reiatsu dans la direction de la future victime. Faible reiatsu pour attirer, mais surtout pour mettre Freya dans le viseur. L'effet fut immédiat, et le hollow changea brusquement de direction. Dissimuler sa présence pour se blottir dans l'ombre. Aessa avait disparu de la zone de chasse pour réapparaître quelques kilomètres plus loin. Activant ses sens, elle pouvait bien suivre la situation en faisant autre chose. Se nourrir maintenant. Attrapé, le pauvre hollow qui s'était présenté à elle. Triste sort, mais il faut bien manger. Bien plus petit que celui débusqué plus tôt, en cinq minutes ce fut plié. Se curant les dents sur son perchoir, la prédatrice regarda comment se débrouillait son invitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2603-aessa#22417

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Lun 29 Sep - 20:05

La chasse.

Comme un voyage dans le temps, une nostalgie et surtout une envie qui ne manquait en fin de compte pas tellement à la borgne. Surtout quant si comme première partie à deux votre coéquipière vous considérait encore comme une enfant tout juste propre sur elle même. Cette infantilisation ne plaisait pas du tout à l'arrancar qui se sentait de plus en plus mal à l'aise. Elle ne connaissait pas sa coéquipière et cette dernière avait même tenté de la tuer,et aurait surement réussit, si le dragon n'avait pas engagé la conversation et ne s'était pas désigner comme appartenant et étant via sa maitresse au service du Roi. Comme quoi elle avait beau critiqué l'albinos finalement servir la Septima avait ses avantages et ici en l'occurrence cela lui avait permit de, une nouvelle fois, vivre. Si pour l'instant elle peinait à suivre le rythme imposé c'était normal et pour la première fois depuis le début de cette merdique journée monotone elle se sentait vivante.

Vivante pour combien de temps? Elle ne prêtait que peu d'attentions aux propos de sa coéquipière, elle avait l'habitude d'être blâmée et ce depuis son arrivée à Las Noches. Un jour pourtant ils regretteraient tous leurs propos et leurs misérables jugement hâtifs. Si elle avait survécue, c'était il était vrai en se cachant, mais jamais en restant derrière sa maitresse comme une chienne. Elle n'avait pas encore eu à supplier et cette rencontre symbolisait l'unique fois ou pour l'instant son appartenance lui évitait un tout autre sort. Du reste si elle n'était pas habile dans le domaine du combat elle restait fort sage dans son pays et surtout parmi ces périodes de changements et de transition, bien que il faut l'avouer cette soudaine partie de chasse ravivait en elle des désirs batards et insolent qu'une femme de son rang et de son niveau ne pouvait se permettre.

Enfin l'heure fut à la chasse en elle même, enfin si le dragon avait espérée ne pas être désignée d'office comme appât c'était raté. Dans un sens du moins, elle tuerait ou du moins essayerait sa propre cible. On la testait? La réaction ne fut pas celle attendue, la borgne pouffa de rire. Depuis le temps qu'elle retenait son, faible, potentiel et ses capacités c'en était comique que la première venue insiste pour qu'elle tue. Elle était différente de son homologue arrancar. Elle ne chassait pas par instinct ou par besoin pour remplir sa panse. Non depuis un moment et cela l'étonnait elle n'avait pas réellement faim. Bien sur elle mangeait ce qu'elle pouvait mais la faim ardente et qui dévorait ses entrailles lorsqu'elle était encore une bête ne la tiraillait plus.

Elle fut tiré de son songe par le barrissement du Hollow à l'allure colossale. Il chargea espérant sans doute que sa force impressionnerait sa proie d'aujourd'hui et qu'il dégusterait cet insecte. Malheureusement comme une souris faisant fuir les éléphants le dragon ne tressaillit point. La borgne resta de marbre tout en concentrant sa puissance dans ses jambes, quand enfin la bête arriva suffisamment prêt d'elle pour qu'elle puisse s'inquiéter de l'impact elle disparue. Du moins du regard du balourd qui reniflant le sol ne put que faire ressortir sa rage en hurlant. Visiblement il était aussi doué qu'elle pour tracer les sources de reatsu. Elle avait simplement utilisé un sonido pour se positionner sur son flanc et avait même cru qu'il la verrait. Elle profita de son effet de surprise pour planter ses deux bras chargé au préalable d'énergie spirituel dans le flanc de l'animal. Ce dernier se débattit et elle ressortit ses griffes du chasseur acculé qui désormais agonisait en se tournant pour tenter d'embrocher avec ses défenses le dragon. Elle n'y prêta pas attention, elle connaissait ses limites et celle de sa victime. Celle d'aujourd'hui avait négligé la force contenu dans le corps frêle de l'arrancar. Freya cracha contre le sable du yermo et d'un regard dédaigneux et avec froideur elle acheva le repas de ce soir d'un simple cero. Aussi faible qu'avaient été ses deux attaques elles avaient utiles et d'une extrême rigueur et avec la précision qu'imposait le niveau du dragon.

Elle n'avait pas faim et ne prendrait aucun plaisir à manger ce pauvre animal qui aurait pu évoluer. Elle semblait presque mélancolique quand elle aperçu Aessa qui s'avançait d'un pas léger et qui visiblement venait observer la scène. Elle détourna le regard et avec une voix monocorde et distante prit la parole.

-Ne juge pas quelqu'un au premier regard. La différence de niveau entre toi et moi est évidente mais comme toujours je fais ce que je fais le mieux. Je survie. Prend ce repars il m'est indifférent.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Rang : Reine de l'Exequias

Messages : 187
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Lun 29 Sep - 23:01

Une chasse avec un arrière gout étrange. L'Arachnide, perchée sur son caillou avait tout observé. Elle s'était même permis de bailler, tellement la méthode employé par Freya était monotone. Cependant, elle avait des capacités. Tout ce qu'il fallait, c'était réveiller l'instinct primitif qui sommeillait en elle. Bridait elle son instinct par envie ? Se relevant péniblement, Aessa rejoignit la Fraccion. Mettre au clair quelques petites choses. Pour être sûre.

Tu survis, certes, mais tu joues avec le feu. Durant ce bref échange avec ce hollow, j'ai pu le constater. Tu sembles faible, mais sais tu pourquoi ?

La Vedova se rapprocha doucement de l'Arrancar, jusqu'à ce que leurs corps se touchent presque. Avec sa main gauche, elle traça les courbes de la silhouette de sa partenaire en la dévisageant d'un air amusé. S'arrêtant quelques secondes au niveau de la bouche, elle passa sa langues sur ses lèvres. Délicieusement ravissantes. Inspectant ensuite le dos, elle rapprocha son visage. Ses prunelles fixaient celles de Freya, tentant de chercher un soupçon d'envie, de survie. En effet, il y en avait une. Faible mais qui grandissait selon les éventements. Intéressant.

Ce qu'il te manque, c'est l'instinct. Tu le caches surement car tu te dis que tu vaux mieux que ca, je le comprends. Mais c'est lui même qui t'aides à survivre. Si tu t'en sers seulement dans les grandes occasions, tu vas plus jouer ta vie que survivre. Te retrouver à un moment où tu regretteras de ne pas avoir pu démontrer que tu valais mieux que ce que tu es en ce moment.

Aessa avait beau être une Arrancar assoiffée de sang, elle n'en demeurait pas moins intelligente par moment. Déposer un baiser sur ces lèvres qui semblent si triste et lui aggriper fermement ses mains. Cela pouvait sembler étrange venant de sa part, mais il n'y avait aucune mauvaise intention derrière ce geste. Elle laissait parler ses instincts, comme elle venait de le dire. Délaissant la Fraccion pour le cadavre de hollow. Laisser cette nourriture, quelle tristesse. Elle n'était vraiment pas faite pour la chasse. Du moins avec cette attitude là. Trouver un moyen de la libérer.

Il faut que tu saches un truc. Si tu veux vraiment survivre, il faut que tu vives chaque combat comme le dernier. Cela entretient tes instincts et tu regagneras goût d'une façon à la vie. Cesse de te cacher.

Faire signe de la main, tout en continuant son repas. L'Exequias avait beaucoup causer aujourd'hui, et cela lui avait encore plus donner de l'appétit. Cependant, Aessa gardait un oeil sur Freya. En savoir plus sur elle, même si elle avait déjà un petit aperçu. Lui tendant un bout de jambe, elle insista fortement pour que la borgne se déplace.

Allez, viens manger va. Restes pas dans ton coin. A moins que tu la préfères rôtie. J'peux pas te la cuire, j'crache pas des flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2603-aessa#22417

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Mer 8 Oct - 19:28

Et la relation se développa

Elle avait visiblement suffisamment marqué l'autre pour qu'elle daigne venir ici partager un morceau de repas avec l'insecte qu'elle était. Cela fit sourire la borgne qui songea que finalement malgré sa faiblesse elle attirait les plus forts. Comme une lumière attirant les insectes, voyaient ils en elle un reflet d'eux même lors de leurs passé? Elle ne saurait le dire mais quoi qu'il en était elle leva simplement ses bras en soufflant et en se retournant en observant l'horizon. Bientôt peu de temps après la fin de leurs rencontre elle partirait. Elle partirait aussi loin que ses ailes la porterait, elle fuirait ce monde devenu trop dégoutant et répugnant et dont elle avait l'impression de ressentir l'odeur de la fange à chaque fois qu'elle rentrait dans Las Noches. Sa race avait regressé à un stade dont elle ne pouvait supporter l'existence. Elle n'était rien pour faire ce jugement mais aspirait a tout. Elle en était désormais sur elle trouverait dans cet monde la raison et la motivation pour continuer son évolution et son envie de progresser.

Pour l'instant elle hésitait à satisfaire son envie de partager bien plus qu'une simple cuisse de sa victime avec cette exéquias dont l'approche lui semblait plus que non commune. Mais elle n'allait pas se plaindre bien au contraire pour une fois qu'on se frottait à elle et qu'on l'observait sans méprit et avec aucun dédain apparent. Jouait elle réellement avec le feu? Le feu cet élément qui auparavant avait motivé son ascension, le feu qui brulait ses adversaires et l'alimentait en force et courage. Il était éteint par la déprime et la flegme. Le feu n'était plus à la place subsistait uniquement des charbons qui ne demandaient qu'à alimenter de nouveau le désir de conquête et de combat de l'arrancar borgne.

Elle n'en ferait rien, l'instinct était pour les animaux. Pour les Hollows basiques dont elle ne se démarquait que par le masque qu'elle avait autre fois arraché plus par résignation que par réel envie. Et c'était là que débutait les nombreux tard et vice dont elle souffrait maintenant. Elle ne souvenait à aucun moment avoir eu réellement le sentiment de se déchainer et de prendre son pied dans un combat. Depuis qu'elle avait eu un semblant conscience sa seule motivation avait été la survie au jour le jour. De sa faiblesse originel en découlait maintenant sa peur et sa faiblesse qui paraissait naturel. Si elle répugnait les autres c'est parce qu'eux avaient eux l'occasion de profiter pleinement de leurs différents stades d'évolution ce ne fut jamais le cas du dragon.

Cette discussion et cet échange avait donc réellement profiter à la borgne qui nota ces remarques et pistes de réfléxion dans un coin de son esprit. Elle y reviendrait quant elle aurait montée en puissance pour l'heure afin de faire bonne impression et ne pas se démarquer et prendre le risque de froisser la femme appartenant à l'unité de l'ombre la fraccion prit place près d'elle. Elle se força à avaler un morceau de chair, il était vrai que la viande crue la rebutait.

Alors avant de remonter avec son bras la jambe droite de sa pair elle alluma en soufflant simplement le corps de la victime. Pendant que la viande cuisait elle regarda dans le blanc des yeux celle qui avait été sa mentor de chasse avant de prendre la parole.

-L'instinct est pour les animaux et je refuse l'idée que ceux que les primitifs nomme arrachés ne sont que des animaux plus puissants. Observe les membre de la cour et tu y trouveras bien plus que des bêtes assoiffées de sang, pour la piétaille c'est sans doute vrai mais je me démarque d'eux par la pensée et l'utilisation de mon cerveau et en réalité voilà ce qui ma maintenu en vie jusqu'à présent et non l'envie guerrière et brutale de s'adonner à fond dans un combat que je sais perdu d'avance. Pour l'heure du moins ma vision ne changera pas exéquias et personne ne m'y forcera dus-y laisser ma peau pour ça.

Elle marqua une pause en tendant un morceau de chair à point à l'autre.

-Se cacher c'est préserver ses forces pour un combat dont je déciderais qu'il vaut la peine que je m'y lance sans pression et sans attache. Se cacher c'est évité les guerres internes et le risque d'être prit à partit. J'ai choisis l'évolution passive et le fait de vivre à celle qu'on trouve en tuant et qu'on perd dès qu'on affronte un monstre plus fort que soit. Les fraccions vivent dans l'ombre de leurs maitres et surtout à mon niveau je ne dérogerais pas à la règle logique qui régit notre monde. Les plus forts gagnent et les faibles meurent, si je me sais faible je sais également ce que je veux comme but. Ce à quoi j'aspire est bien préférable à un combat rapide et sans saveurs.

Elle croqua dans son propre morceau et se retint de ne pas le cracher. C'était réellement dégoutant.

-Et toi qu'est ce qui te motives à poursuivre ton travail à la charge de L'Empereur. L'as tu déjà rencontrée? Assez parlé de moi continuons sur ta propre personne Aessa talentueuse chasseresse.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Rang : Reine de l'Exequias

Messages : 187
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Mer 8 Oct - 22:17

Comme elle l'avait dit plus tôt, la borgne n'avait pas l'air emballée à l'idée de manger tel quelle cette viande qu'elle avait chassée. Du moins, c'était avant qu'elle allume un feu et fasse cuire la viande. Des étoiles dans les yeux, la Vedova. Un filet de bave commença à pendre, et ce n'est pas l'odeur de viande cuite qui allait le faire disparaître. Elle nota que son invitée pouvait utiliser le feu, sans doute était elle un de ces cracheurs de feu, un dragon pourquoi pas. C'est en tapant dans le dos la Fraccion qu'Aessa la félicita.

Et ben, si j'm'attendais à croiser un chef cuistot içi !

Se ruer sur la viande, tout dévorer. Au diable si l'autre n'en voulait pas. Va savoir pourquoi elle ne mangeait pas avec le même entrain que l'Exequias. Puis, elle parla de sa façon de penser sur l'instinct. Bien sur, Aessa l'avait remarquée tout de suite que Freya n'était pas une combattante pure. Elle s'avérait plus méthodique. Son envie était là, mais elle n'en voulait pas. Préférer utiliser ses méninges plutôt que laisser son instinct faire le reste. Pourquoi pas. Ce qui fit tiquer l'Arachnide.

Je comprends ce que tu ressens. Moi même, et comme chaque créature içi, luttons pour survivre. Chacun sa méthode. Compte tenu de ta faible puissance, tu préfères fuir pour ta vie. C'est un choix judicieux que j'appliquais quand je n'étais pas encore Arrancar. Las Noches est un terrain de chasse où tout le monde joue sa vie, tu l'as remarqué. Loin de moi l'envie de te faire changer ta façon de penser, je respecte ta décision.

L'évolution passive. Vivre caché. C'était du passé tout ca. Maintenant que l'Araignée avait des armes, elle pouvait faire face sans problème. Freya ne pouvait se le permettre. Elle restait une Fraccion avant tout, et comme elle le dit, reste dans l'ombre de son maitre.
Aessa attrapa le morceau que la borgne lui tendit, la gratifiant d'un sourire. Peut être qu'elle était faible, mais avoir un but était une bonne chose.

Tu sais, rester caché est une méthode de chasse parmi tant d'autres. Après, comme tu le dis, si tu ne veux pas être impliquée dans un conflit, ne pas se mettre dans un camp demeure la solution la plus fiable. Ne pas suivre les autres, choisir sa propre voie. Même en étant dans l'ombre de ton maître, le choix t'appartient.

Une vague de nostalgie s'empara de la brunette, lui remémorant ses aventures précédant sa dernière ascension. Elle se voyait en Freya. Mais pas la même personnalité. Aessa avait lutté pour parvenir à ses fins en se battant pour sa survie. Freya quant à elle, fuyait pour sa vie. Deux façons de penser différentes, mais qui se rejoignaient en un point : survivre. Inversement des rôles. Maintenant, c'était l'Exequias qui devait répondre aux questions. Elle aurait bien pu râler et refuser, mais elle se plia finalement au jeu.

Ma relation avec Borick ? Et bien c'est un peu comme toi et ton maître je dois dire, d'une certaine façon. Il m'a aidé dans ce qui aurait du être le dernier combat de ma vie. Encerclée par trois Adjuchas, je venais tout juste d'arracher mon masque. Exténuée, j'ai eu les yeux plus gros que le monde. - arrache un bout de chair avant de l'engloutir d'un coup - Comme je suis quelqu'un qui refuse d'avoir des dettes, je me suis mise à son service pour éponger cette dette. Qui sait où j'irais après.

Oui, elle avait beau être sous les ordres de l'Empereur, elle restait assez solitaire. Elle avait du le voir une ou deux fois grand maximum. Il fallait qu'elle le voit plus.

Va falloir que j'aille le voir, ouais. Mais c'est que mon emploi du temps est très chargé, entre la chasse, la chasse, la chasse... Et la chasse juste après. -se marre un peu - Plus sérieusement, j'songe à rencontrer du monde. C'est que je connais pas grand monde içi. L'Exequias, j'les connais juste de nom donc bon.

Un bout de chair restait coincé entre ses dents depuis quelques instants maintenant, et cela commençait à l'agacer au plus haut point. Avec son index gauche elle alla déloger le visiteur non désiré de sa cachette et l'observa. Un bout de gras. Un simple bout de gras. Une pichenette et il devint un lointain souvenir dans les méandres du désert. Il allait falloir qu'elle se fasse une manucure, l'ongle de son index s'était cassé dans l'histoire.

Talentueuse chasseresse... En voila un nom qui en jette. Mais, je préfère Vedova. Ce surnom me suit depuis mon arrivée içi. Enfin. Que voudrais tu savoir sur ma personne ? Je suis toute ouïe.

Etirant ses longues et fines jambes, Aessa se prélassait un petit peu. Jouer avec ses cheveux, faire des bouclettes. Elle ne pouvait pas s'empêcher de fixer la borgne. Sa langue passa sur ses dents, montrant un intérêt certain pour son invitée. Chasseresse, certes. Mais prédatrice surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2603-aessa#22417

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Ven 7 Nov - 8:53

Calme.

La tension était retombée et la veuve partait dans un discours. Freya elle comme à son habitude était ailleurs ne captant et n'écoutant que quelques mots qu'elle essayait de relier en les assemblants comme les morceaux d'un puzzle complexe. Toujours cette odeur de chair cramé et la fumée témoignait du festin que s'offrait les deux compères. La borgne se décida à prendre entre son index et son pouce un léger morceau de viande et de le porter à sa bouche. Le met n'était pas digne des chefs cuisiniers mortels, néanmoins ce n'était pas non plus dégoutant et aussi repoussant qu'elle l'avait imaginé. Elle se surprit à en reprendre un, cette fois nettement plus conséquent arrachant un morceau de hanche. Elle le fit tourner entre ses mains tout en y rajoutant une cuisson maison. La viande cramée avait son gout et étrangement elle restait encore catégoriquement en retrait sur les morceaux crus. La viande crus n'était pas pour elle, une chasseur comme sa comparse mais qui avait des gouts de princesse. Un trait de sa personnalité qui s'ouvrait et se révelait à elle en même temps que cette rencontre. Sans doute ses origines mortel l'avait-elle conduit à espérer toujours plus et demander des choses que sur ce plan de la réalité personne ne lui donnerait.

Une princesse gueuse, ce paradoxe la fit sourire, elle s'imaginait bien en princesse dominant et demandant allégeance à tous ces ploucs de bas étage. Une princesse dont l'Empire ne cesserait d'augmenter et dont la politique ne serait pas si différente de celle pratiqué ici au Hunco Mundo. Une fois installé dans le trône il était difficile d'y renoncer et surtout d'en partir. Les tyrans s'accrochaient à leurs bouts et miettes de territoires comme la vérole sur le bas clergé. Elle se moquait même était encore en dessous d'eux, en dessous de ces rejetés et exclus qui une fois chassé de Las Noche partait à l'autre bout du désert pour s'y installé.

Pour la borgne l'endroit ou elle rêvait d'allez n'était en aucun comparable à ces rêves et illusions que s'infligeait volontairement ceux qui partaient en quête de terrain à gouverner et qui avaient les grains de sables comme sujets et les rochers comme gardiens. Non le dragon voulait étendre ses ailes et voler jusqu'au monde des humains. Elle ne savait pas pourquoi mais elle rêvait d'y allez. Oui elle en mourrait intérieurement d'envie et elle sentait le point de rupture arriver. Elle attendrait encore mais pas longtemps, le temps n'avait pas d'importance ici ou la nuit était éternel pour les faibles.

Et pourtant en son fort et son jardin secret elle rêvait de retourner là ou la masse grouillante de Hollows s'agitait. Elle n'était pourtant pas plus forte que certains d'entre eux. Mais après tout avec une inconscience et enfermé dans ses illusions elle refusait de retourner à la réalité. Alors dans un long soupir elle posa son regard sur la veuve et relever sa dentition blanche et aiguisé, prenant appuie sur son bras droit elle entreprit de se lever avant de poser la fatale question.

-N'as tu eu jamais envie de partir loin d'ici? Dans un autre monde ou personne ne viendrait te chercher? La désertion n'as-t-elle jamais traversé ton cerveau?

Au loin le fracas des armes et la cohortes d'âmes damnés.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Rang : Reine de l'Exequias

Messages : 187
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Ven 7 Nov - 11:38

Un sentiment maternel envahit la prédatrice. Il semblerait finalement que la Freya ait faim et la voir reprendre du repas avec un tel engouement suffit à mettre du baume au cœur à la fille brune. Il fallait qu'elle mange de toute façon, et Aessa serait allé jusqu'à la forcer pour qu'elle finisse son assiette. Règle à placer dans les premières conditions lorsque l'on est en lieu hostile, tel que Las Noches : Profiter de ce que la Nature nous donne. Aessa n'était pas devenue une prédatrice uniquement pour en avoir le titre, mais par survie. Et entre nous, elle ne se voyait certainement pas être autre chose. Ne pouvant pas rester en place, elle préférait l'action, se sentir puissante. Subir et devoir fuir en permanence ? Pfeuh, tout ça était loin derrière désormais.

Question intéressante que posa la borgne. L'envie de liberté, l'Arachnide connaissait très bien. Mais de là à vouloir explorer d'autres horizons, elle n'y avait que pensé occasionnellement. S'essuyant les mains sur la peau fraichement retirée de la carcasse, elle se permet une plaisanterie et du bout des doigts, elle dépose une marque de graisse sur le nez de la Fraccion.

Avec le poste que j'ai au sein de l'Exequias, j'ai la chance de jouir d'une certaine liberté. Et puis, en parlant de cette envie de partir loin d'ici, je pense qu'il serait bon de continuer à explorer ce désert qui n'a de nom que l'endroit. Après, je comprend ton envie de départ. Si tu ne te sens pas bien en ce lieu, libre à toi de partir. Mais n'oublies pas que tu as prêté serment envers ta maitresse. Donc penses à demander son avis sur la question. - passe son doigt sur ses lèvres, léchant ce qu'il reste de graisse - La désertion est la solution la plus extrême qui soit. Outre la mise à mort immédiate en cas de retrouvailles, cela m'attriste grandement ce que tu dis la.

Un ton menaçant, le visage s'assombrit. Elle a beau avoir parlé de liberté précédemment, la Vedova sait très bien pourquoi elle a rejoint l'Exequias. Pour Borick, cela était la version officielle. Ce qu'elle n'avait pas dit, c'est qu'elle souhaitait s'occuper de régler les affaires internes de l'Espada. Or, Freya avait fait mention d'une des closes de rupture du contrat envers le Rey. Même si cela n'avait rien de concret, elle avançait en terrain miné, où l'Araignée était une des personnes employés pour déminer. A un faux pas de la part de la borgne, Aessa serait dans les premières personnes à agir. Quitte à délaisser son nid douillet pour la traque.

Fais bien attention ma belle. Si j'ai l'air charmante, ce n'est qu'une apparence parmi tant d'autre. Je peux être ta meilleure amie comme la pire des garces. Ce n'est pas contre toi personnellement que je dis ça. Mais gare à tes propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2603-aessa#22417

avatar
Rang : Fraccion de la Septima Espada

Messages : 222
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Mar 11 Nov - 19:25

Incompréhension.

La veuve noir ne comprenait donc rien aux paroles de la borgne, elle se bornait dans un point de vue qui n'était pourtant pas si compliqué. Mensonges et elle le savait, elle n'arrivait pas à se comprendre elle même alors pourquoi les autres réussiraient ils cet exploit? Quoi qu'il en soit elle abordait une expression de dégout et de colère sur son visage. Ses traits se contractèrent et elle n'ouvrit la bouche que pour laissez sa colère la dominer une première fois.

-Assez.

Le mot était simple et reflétait très bien l'humeur passable et qui changeait d'un coup de la dragonne, elle passa rapidement la paume de sa main sur l'endroit ou la veuve avait apposé une trace de graisse et souffla. De ses narines s'échappèrent un léger jet de flammes qui allèrent lécher le corps ou ce qu'il en restait du plat qui était assez consistant il fallait l'avouer. Elle serra sa main si fort que ses ongles rentrèrent dans sa peau et firent perler des gouttes de son sang qui allèrent teinter le sable blanc de son pays.

Elle laissa la rage monter en elle comme une douce symphonie qu'elle découvrait, cette musique qui l'accompagnait et qui conquérait chaque parcelle de son esprit sans réaction de la part de la fraccion. Cette dernière offrait ainsi un spectacle envoutant pour l'araignée, comme si de l'intérieur quelque chose semblait la ronger et la dévorer de l'intérieur. Puis en levant sa jambe droite elle frappe le sable à deux reprises avant de se détourner de l'araignée et de prendre un tout autre chemin

-Nous ne sommes, et ne serons, jamais sur la même longueur d'ondes. Tu n'as pas ce que j'ai dans mon esprit et tu ne peux comprendre ce qui me pousse et me motive à fuir ces terres. Je ne peux et ne pourrais jamais me résoudre à accepter ce que tu renvoies comme image. Je ne veux être un monstre se contentant de manger ses prochains pour survivre, les arrancars sont censé être le parangon de notre race et est ce le cas? Rien que mon cas et cette chasse prouve le contraire.

Elle se prépara à partir en usant de sa vitesse.

-Tes menaces n'ont aucune portée sur moi exéquias cela fait bien longtemps qu'on me menace et j'en vient à désirer la mort.

Et elle disparue sans plus de mots

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2249-freya

avatar
Rang : Reine de l'Exequias

Messages : 187
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   Mer 12 Nov - 0:37

Pardon ?

Haussant un sourcil, elle pense avoir mal entendu. Pourquoi s’énerve t-elle donc ? L'Araignée n'avait fait que la prévenir sur ce qu'elle comptait faire, rien de plus. Elle n'avait pas entamé une quelconque action pour illustrer ses dires, alors cette rébellion ouverte par ce simple mot que la Fraccion était totalement injustifiée. Patienter, prendre sur soi. Ne pas faire de bêtises. Elle écoute ce qu'a à dire sa collègue d'une journée. Apparemment, elle en a gros sur la patate. Et en voyant les gouttes de sang coulant le long de sa main atterrir sur le sable, la petite Freya bouillonnait de rage. Bon choix pour elle de ne pas se laisser emporter. Mais aussitôt après avoir pensé cela, la borgne commence à taper du pied et se met dos à la fille de l'Exequias. Un speech, comme quoi elles n'ont pas le même avis sur la question précédemment évoquée. Ce à quoi Aessa n'a rien à redire, vu qu'elle savait depuis le début que Freya et elle n'étaient pas de la même espèce. C'est ce qu'elle allait lui dire, avant de se raviser en entendant la suite. Un monstre se contentant de se nourrir des autres pour survivre ? Alors c'est comme ça qu'elle voyait la chasseresse ? Un soupir s'échappa de sa bouche. Idiote. Et encore c'était gentil. Naïveté enfantine, se croire tout permis sous l'effet euphorique de la colère. Un nouvel aspect de la personnalité de son interlocutrice que découvrait la Vedova.

Prendre un point d'appui, elle était déjà sur le départ. Grand bien lui fasse. Et pour bien enfoncer le clou, la Fraccion en vient à snober l'Arachnide, disant bien qu'elle n'avait cure de ses menaces. Alors, son comportement lui avait déjà valu des menaces. Sourire amusé couplé d'un regard à glacer le sang. Elle jouait avec ses nerfs, mais la borgne ne se rendait peut être pas compte que la Vedova n'en avait rien à carrer de son discours. Allant lui faire la remarque, l'autre choisit de disparaitre à ce moment là.

Ca, tu vas le regretter. A notre prochaine rencontre, tu en paieras le prix, sois en sûre.

Aessa n'en revenait pas elle même. Quel culot elle avait l'autre laideron ! Frappant le sol de son pied, la veuve brune décida de retourner dans son nid. Et si un hollow serait sur sa route, elle se déchaînerait sur lui. Gardant un peu de sa rage pour cette Freya, dont les actes avaient été bien maladroit de sa part. Oh oui, l'Arachnide l'avait placé dans son tableau de chasse spécial Exequias. Tant qu'à faire, autant faire son job. Après tout, elle avait été ramené pour ca. Merci Borick. Dans un nuage de sable, sa silhouette s'évapora dans le paysage. Retour au nid, un peu de repos s'imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2603-aessa#22417
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'araignée qui ne craignait pas les flammes. [Pv Aessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bagu Kirima, une araignée au plafond...
» repousser les araignées
» Araigné géante
» Attention, araignées qui tuent ..
» L'araignée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-