AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Mar 21 Oct - 15:48

Les évènements actuels de la Soul Society n'étaient pas une raison suffisante pour tirer au flanc, que du contraire, et Taka insistait spécialement sur l'entraînement de ses troupes. Jusque là, rien d'anormal, même si la Cinquième Division ne regorgeait pas autant de combattants que la Onzième ou la Dixième, elle restait l'un des corps d'armée du Gotei 13, et ses membres devaient pouvoir faire face à la menace en toute circonstance. Seulement, pris qu'il était par ses occupations rapport au processus d'épuration dont la mise en route approchait à grands pas, le Kazegai n'avait pas forcément le temps de gérer lui-même les entraînements de ses troupes. Et en l'absence de Vice-Capitaine, il avait instauré un système de préposé à l'entraînement, poste occupé chaque jour par un Shinigami différent. En fonction des résultats, il pourrait ainsi jauger les aptitudes au commandement de tout un chacun, et il espérait qu'ainsi se dessineraient des tendances qui l'aideraient à définir qui il devait choisir comme Vice-Capitaine. En substance, l'idée n'était pas forcément mauvaise, mais de par le manque d'initiative de certains de ses hommes, des situations anodines pouvaient rapidement tourner à la crise mineure, ou au ridicule. Ce matin-là, alors qu'il ne demandait qu'à avancer dans la compilation des derniers mouvements inter-divisionnels des Shinigami, le préposé du jour à l'entraînement, un grand type costaud du nom de Masaru, entra en trombe dans son bureau, en nage, comme s'il venait de courir depuis les terrains d'entraînement jusqu'au bureau de Taka.

Ce dernier, inquiet, se leva aussitôt, et Masaru lui annonça, tout en luttant pour reprendre son souffle, qu'il y avait un blessé. De plus en plus inquiet, le Shinigami aux cheveux d'or lui demanda des détails, et le grand lui expliqua, toujours aussi laborieusement, que Kato s'était cassé le bras. Le Capitaine de la Cinquième soupira, de soulagement mais aussi de lassitude: pourquoi est-ce que Masaru ne l'avait pas amené directement à la Quatrième, où il aurait été remis sur pied en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, interrogation qu'il exprima oralement. Rougissant de gêne, Masaru annonça qu'il n'y avait pas pensé, et Taka retint à grand peine un facepalm: parfois, certains se précipitaient trop et oubliaient la logique. Mais bon, temps perdu pour temps perdu, il annonça à son soldat de le conduire au terrain d'entraînement, et il s'occuperait de conduire le blessé à la Quatrième, tandis que l'entraînement reprendrait. Docile, le grand s'exécuta, mais ça ne suffirait pas à lui faire regagner tous les points qu'il venait de perdre dans la course au poste de Vice-Capitaine. Lorsque le Faucon débarqua, il trouva tous les hommes en cercle autour de Kato, qui se tordait de douleur sur le sol, son bras dans un angle visiblement bien peu physiologique. Beaucoup trop pour les maigres compétences en soin de Taka, qui aida le Shinigami à se relever, non sans répéter à Masaru qu'il fallait reprendre l'entraînement, et il n'oublia pas de rassurer ses hommes: ce n'était qu'un accident, ça n'arriverait pas tout le temps, ce n'était pas de la faute de Masaru, et travaillez, bon sang.

Durant le trajet jusqu'aux Quartiers de la Quatrième, toutes les tentatives de conversation du blondinet se heurtèrent à des gémissements et autres pleurnicheries: visiblement, il n'aurait pas le fin mot de l'histoire avant que Kato ne soit guéri, pour pouvoir tirer les conclusions qui s'imposent. Lorsqu'il était encore Vice-Capitaine de la Dixième, Taka avait souvent fait l'aller retour jusqu'à la Quatrième, et il aurait presque pu trouver le chemin les yeux fermés - même si techniquement, ses yeux étaient toujours fermés. -. La Capitaine actuelle, Kuragari Asuna, cumulait en plus la charge de Capitaine-Commandante, et il était donc peu probable qu'elle s'occupe du soin d'un blessé léger. Tant mieux, elle aurait sûrement fait peur à ce pauvre Kato. Elle mettait mal à l'aise beaucoup de monde, et même Taka la trouvait encore impressionnante. Enfin, rien par rapport à ce qu'il en pensait il y a deux ans, quand il n'était encore qu'un Vice-Capitaine peu sûr de lui... Asuna parvenait tout de même à lui rappeler Dame Farune, par son côté impérieux, même si elle était beaucoup moins excentrique que l'ancienne maîtresse du Kazegai. Interrompant ses réflexions, l'entrée du centre de soin des blessés légers se dressa devant lui. Sitôt à l'intérieur, il lança au premier Shinigami qui passait:


- Excuse-moi, mon brave, j'ai un blessé léger. Est-ce que vous pouvez faire quelque chose pour lui, ou êtes-vous débordés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Mar 21 Oct - 19:12

Combien de temps cela pouvait il durer ? Cela faisait maintenant plus d'une demie heure que le vice capitaine patientait. Il tapait du pied, ras le bol d'attendre que l'un de ses patients s'était enfermé dans les toilettes. Tout ca pour juste prendre la température. Derrière son sourire, il s'impatientait. Lui qui avait jugé bon s'en occuper seul le regrettait déjà. Deux coups à la porte, voir s'il est toujours présent, lui parler. Demander si tout va bien. Pas de réponse. Enfoncer la porte était la meilleure solution. Mais d'abord, attraper un des médecins qui passait et lui dire de faire le boulot. Se montrant réticent à l'idée de se faire découper par la capitaine, Shin commença à dégainer son zanpakuto de son fourreau, insistant sur le fait que ce se serait tellement bien s'il l'aidait maintenant. Finalement, le shinigami accepta. Shin lui dit d'essayer de forcer la porte sans trop la défoncer, tandis que le garçon ferait le tour. Les toilettes étant situés assez loin de la sortie des quartiers de la Quatre, il y avait encore une chance que le patient soit encore présent.

T'as bien compris, tu restes la pour faire diversion et je le prend à revers. Je te fais confiance.

Sans attendre la réponse, le vice capitaine partit précipitamment. Direction l'arrière du bâtiment des soins. Il allait voir, le patient au matricule FE40536, de quel bois le médecin se chauffait ! Et c'était pas du petit bois hein ! Ce n'est qu'en arrivant sur les lieux qu'il aperçut le patient, qui se révéla être une fille, tenter d'escalader le mur séparant la Quatre de l'allée principale. Vite, l'intercepter avant qu'un plus haut gradé s'en aperçoive.

Miss Kujo, veuillez retourner dans la salle je vous prie !

Un bras d'honneur fut la réponse au médecin. Pourquoi tant de haine envers le corps médical ? Pourquoi se mettre dans cet état pour une simple prise de température ? Il y a des choses que l'on ne pouvait pas expliquer. Si ca avait été pour une piqure de rappel, d'accord. Mais la, le garçon ne comprenait pas. Pendant une bonne dizaine de minutes, Shin réquisitionna tout le personnel disponible sur place pour attraper la patiente. Et ce n'est qu'après vingt minutes que le patient fut maitrisé et ramené dans sa chambre. Soupir de soulagement. Décidément, il y avait de l'action aujourd'hui à la Quatre. Et ce n'était pas encore samedi soir !

Pourvu que ca soit tout niveau action aujourd'hui. J'ai passé l'age de jouer à la nounou moi !

Cause toujours, M'sieur j'en branle pas une !

Ce n'est que sur le chemin du retour qu'il fut accosté par quelqu'un. Se retournant, il se retrouva face au Capitaine de la Cinquième qui tenait un de ses comparses de la même division. Et non, c'est pas pour cette fois que le vice capitaine aurait la paix. Bon, d'après les dires du Capitaine Taka, c'était juste un blessé léger. C'était pas la mort, juste un bras de cassé.

Bonjour Capitaine. Non, nous sommes pas débordés, pour un bras démis on a toujours le temps. Suivez-moi.

Shin entama sa marche jusqu'au centre de soin général, discutant de temps à autre sur les raisons du bras cassé. Arrivé devant une salle, il ouvrit la porte et les fit entrer, fermant la marche et la porte par la même occasion. Les faisant asseoir, il leur proposa à boire, histoire de patienter un peu. Pour le blessé, il lui demanda de s'asseoir sur une table d'opération.

Rassurez vous, je ne vais pas pratiquer d'opération pour cela. Donc c'est pendant l'entrainement que vous vous êtes fait cela ?

Tout en lui parlant, Shin avait commencé à palper le bras du patient. Une fois la phase d'observation finie, il constata qu'il allait falloir lui remettre l'épaule. Accident répandu lors des entrainements. Distraire le patient, lui parler encore, en sortant quelques blagues. Ne dit on pas que le rire est le meilleur remède ?

Levez le bras le plus haut possible. Voila.

Lui attacher le bras à une corde relié au plafond, et lui plaquer les jambes au sol. Un nœud bien solide et le plafond résisterait bien, et un bandeau autour des yeux. Pas utile en soi, mais ca rajoutait un peu de piment. Fallait bien sortir des séances habituelles de rééducation. Sortir l'arme du crime. Une plume. Oui, il allait bien le chatouiller. Certes, cette méthode était étrange, mais elle marchait. La force donnée du aux débattements du jeune homme allait remettre en place naturellement le bras. Il y aurait sans doute d'autres blessures, mais bon les soins ici, ca manquait pas. Se rapprocher du patient, lui parler, puis d'un coup passer la plume dans le creux de son bras. L'effet fut immédiat et quelques minutes après, son bras fut remis en place. Le libérer de ses liens et son bandeau, lui faire un grand sourire et l'inviter à se rasseoir. Ca avait pas si mal marché que ca, cette technique inventée sur le moment.

Et voila, mister, tout neuf. Par contre, un à deux jours d’indisponibilité maximum, le temps que votre bras se remette en place. Ca j'peux pas vous aider, c'est votre corps seul qui décide. D'autres questions ?

Moi aussi tu m'attacheras comme lui, hein ?

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Mer 22 Oct - 18:56

Le jeune qui accueillit Taka et le pauvre Kato était le Vice-Capitaine de la Quatrième, ce que le plus gradé des trois n'avait pas remarqué en l'abordant. Il ne l'avait jamais rencontré auparavant, mais le brassard sur son bras était un signe sans équivoque. Le Shinigami de la Quatrième conduisit donc les hommes de la Cinquième jusqu'à une pièce à part, et se montra particulièrement prévenant. Bon, sur la méthode qu'il utilisa pour remettre le bras, Taka avait plus de doute, mais il semblait compétent puisque le jeune cessa de chouiner et son visage s'illumina même à la perspective de deux jours de repos. Comme si le Kazegai était un tyran, tiens. Ce dernier suggéra à Kato de retourner dans les quartiers de la Cinquième pour s'y reposer, histoire de ne pas occuper inutilement l'espace déjà réduit accordé à la Quatrième, puis s'intéressa plus en détail à Shin après que son soldat ait quitté la pièce. Il avait l'air plein d'énergie, presque trop pour sa Division, et il contrastait incroyablement avec la sérénité qui se dégageait d'Asuna. Au contraire, il avait cette fougue liée à son air juvénile, et semblait avoir de la suite dans les idées. Après, il avait sans doute accédé à ses responsabilités parce qu'il était le plus apte à les accomplir, le Capitaine de la Cinquième n'allait certainement pas se permettre de juger la façon dont la Capitaine-Commandante gérait ses troupes. Mais la différence restait suffisamment marquante pour intriguer.

Taka se lança donc, ne résistant pas au plaisir d'en apprendre plus sur le Vice-Capitaine, puisqu'il était toujours bon de savoir sur qui on pouvait compter pour être rafistolé en cas de problème:


- Dites, vous êtes bien le Vice-Capitaine de la Quatrième, n'est-ce-pas? Hayako Shin, si je ne m'abuse. Merci de vous être occupé de lui. Mais je manque à tous mes devoirs: je me présente, Kazegai Taka, Capitaine de la Cinquième Division.

Et comme à chaque fois qu'il évoquait son poste, il tirancha les manches amples de son Haori. Écartant une mèche de devant son œil droit, hermétiquement clos comme toujours, il invita Shin à poursuivre sa tâche, puisqu'il ne désirait pas le retarder: après tout, il pourrait très bien le suivre et continuer la discussion en marchant, désireux de tisser des liens d'amitié avec la Quatrième. Par les temps qui couraient, mieux valait connaître ses alliés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Mer 22 Oct - 23:51

Attendant que le shinigami de la Cinquième s'en aille, le médecin commença à ranger un peu tout son attirail sorti. La plume fut mise dans un petit coffre, à côté des autres instruments de médecine. Ca pouvait toujours servir. Certes pas pour soigner un mal de crâne ou une amputation des doigts, sauf bien sur si le patient voulait échanger ses doigts contre des plumes d'oiseau, mais aider à éternuer lorsque le nez serait bouché par exemple. Un usage bien mineur donc. Le Capitaine de la Cinquième restait en place, assit. Il voulait discuter un peu avec le Vice Capitaine. Ce n'est qu'après avoir rangé deux piles de papiers et aéré la salle que le garçon décida de se rasseoir et d'entamer la conversation.

En effet je suis le vice capitaine, Hayako Shin de mon nom et prénom. Ne vous en faites pas, c'était à moi de me présenter, vu que vous êtes mon invité.

Ramener sa chaise près de la table, jouer avec le stylo puis le remettre à sa place. Shin ne tenait pas en place aujourd'hui. Le cas de la patiente ramenée juste avant l'avait malmené psychologiquement, allez savoir pourquoi. Son zanpakuto accroché à la chaise voisine l'embêtait car il était loin de lui. Essayer de rester calme. Pourquoi le garçon ne tenait pas en place d'un coup ? Lui qui se tenait normalement juste avant, il venait d'avoir une montée d'adrénaline comme ca, sans explication. Si quelqu'un entrait dans la salle à ce moment la, il penserait automatiquement que Shin serait le patient et Taka le médecin. Un inversement des rôles.

J'vais vous demander de patienter quelques minutes, j'vais finir de bander cette plaie que j'ai commencé à désinfecter.

Il le savait maintenant pourquoi. Juste avant la fuite de la demoiselle Kujo, il avait commencé à soigner une vilaine plaie. Mais comme d'habitude, il s'était coupé un peu plus de peau pour que la plaie saigne bien, afin de désinfecter. Mais dans l'instant d'après, il avait été demandé pour s'occuper d'une patiente peu coopérative. En gros, son avant bras le démangeait et il avait attendu avant de s'en occuper. Un coup de spray désinfectant puis un petit bandage et c'était réglé. Ranger les affaires sorties et inviter son interlocuteur à venir avec lui.

Sortons, si vous voulez bien. J'ai besoin de prendre l'air.

Prendre l'air, il l'avait déjà prit. Mais il ne se voyait pas continuer à parler à l'intérieur. Besoin d'extérieur. Attrapant son zanpakuto, il le passa autour de son cou pour le mettre en bandoulière et ferma la porte une fois le Capitaine sorti.
Quelques foulées et il rattrapa le retard qu'il avait, reprenant un rythme normal une fois à côté du haut gradé. Le blond était calme, un critère pour passer capitaine sans doute. Les mains dans ses manches, le médecin retrouva son calme. Sa douce se reposait, donc tout allait pour le mieux de ce côté la. Faire connaissance maintenant.

Vous avez été promu récemment, tout comme moi. Je pense que c'est pour ca que vous ne vous êtes pas rendu compte de ma situation, haha ! Mais passons. Auriez vous des questions à me poser, Capitaine ?

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Jeu 23 Oct - 17:52

Bizarrement, Shin semblait être comme Taka l'avait cerné: il trépignait, s'agitait, changeant sans cesse de place. Plus le Kazegai assistait à ce petit manège, plus il voyait la différence entre lui et Asuna. In fine, après avoir terminé de soigner une de ses plaies, le Vice-Capitaine de la division médicale l'invita à poursuivre la conversation dehors, et lui ouvrit bien gracieusement la porte du petit cabinet où ils s'étaient retranchés. Le dirigeant de la Cinquième quitta la pièce le premier, et commença à marcher d'un bon pas, rattrapé un peu plus tard par son interlocuteur du moment, qui entama la conversation en utilisant les banalités d'usage, invitant Taka à poursuivre. Tandis que les deux âmes se dirigeaient vers une sortie des bâtiments de la Quatrième, le blondinet jetait des regards ça et là, observant silencieusement la bonne marche des opérations. Chacun faisait ce qu'il avait à faire, apparemment, et aucune fausse note n'était à déplorer dans cette partition parfaitement maîtrisée. Que n'aurait-il pas donné pour que les entraînements de ses hommes se passent aussi bien, et que certains prennent parfois plus d'initiatives... Shin s'était dit ouvert aux questions, aussi le frêle Capitaine le considéra d'un regard neutre, s'interrogeant sur le parcours qu'il avait pu suivre avant d'arriver là où il en était.

Empruntant une porte, de nouveau tenue par Shin, les deux Shinigami se retrouvèrent dans une sorte de cour intérieure, où la brise fraîche qui tempérait cette journée, venait caresser le visage de ceux qui s'y retrouvaient. Présentement, il n'y avait là que l'ancien servant de Dame Farune et le lieutenant d'Asuna, mais l'endroit était sans doute plus occupé à certaines périodes que d'autres, un peu comme les jardins à proximité des bâtiments de la Cinquième, sans doute. Se tournant vers le jeune homme, Taka se lança d'un ton affable:


- Depuis combien de temps êtes-vous à ce poste, Shin? Et à la Quatrième en général? Vous avez l'air jeune, si je puis me permettre, et même si les apparences sont trompeuses, je gage que vous n'êtes pas Shinigami depuis longtemps. Dites m'en un peu plus sur vous, si vous le voulez bien.

Le Faucon se tut, pour laisser son vis-à-vis répondre. Il s'était un peu avancé, sur la jeunesse, puisqu'il n'avait lui-même qu'une centaine d'années et ne paraissait pas spécialement vieux. Chaque âme "vieillissait" différemment, et il était probable que Shin soit plus ancien que lui et fasse pourtant plus juvénile. Après tout, tout l'intérêt des rencontres réside dans la différence entre chacun nouvelle tête croisée. Et depuis qu'il était Shinigami, le Kazegai avait croisé un sacré paquet de têtes, et plus encore durant les deux dernières années et demies. Lui qui ne cherchait pas à faire de vagues était devenu un Capitaine, connu de tous et respecté de la plupart. Une progression vertigineuse qui avait de quoi donner mal à la tête. Toutefois, il s'extirpa de ces pensées nombrilistes pour écouter attentivement la réponse à venir du Vice-Capitaine de la Division médicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Jeu 23 Oct - 23:48

Un petit interrogatoire pas bien méchant, voila ce que demandait le capitaine de la Cinq. Haussant les épaules, Shin se dit pourquoi pas. Chose normale lorsque deux individus se rencontrent. Tisser des liens avec les choses qu'ils ont en commun, voila qui était bien. Le blondinet demanda quelques précisions sur l'ascension du médecin dans la division de la Capitaine Commandante. Chercher du regard une place où s'asseoir, puis faire signe à son invité de venir.

'ai eu ma promotion juste après l'invasion des Mahou et l'arrivée des Reapers. Quant à mon arrivée à la Quatrième; cela s'est décidé à l'Académie. Je comprends tout à fait votre questionnement sur mon âge, mais je suis bien plus jeune que vous.

Pendant qu'il parlait, le médecin avait retrouvé son calme. L'excitation était tombé. Sa douce ne montra aucun signe, se reposait-elle sans doute. Le médecin ne savait pas trop quoi dire d'autre sur son parcours. A l'Académie comme tout le monde, rejoindre la division dans laquelle il avait été jugé le plus apte, et faire son travail. Il était vrai qu'il n'avait pas eu le temps de voir tout le monde lors de son arrivée, le garçon avait été emmené directement avec les autres recrues sur le terrain pour observer et reproduire. Son ascension avait été rapide, tel ses compétences en soin étaient élevées, et non à cause de son comportement.

Son attitude jemenfoutiste avait été la source de bien des soucis, mais pas au point d'en inquiéter la Capitaine. Que dire de son admiration pour la Capitaine ? Depuis sa première entrevue avec elle, il avait laissé son destin dans les mains de la Mère rouge. Se montrer fier de la servir, c'est ce qu'il avait fait avant sa promotion. Il la voyait comme une figure maternelle, et bien qu'en ce moment il dérapait, il lui montrait toujours un grand respect.

J'ai donné ma vie à ma Capitaine. Je mourrais pour elle, cela serait le plus grand des honneurs. Je pense que même si sa façon de penser est contraire à celles des autres supérieurs, son avis n'est pas à prendre à la légère. Surtout pour ce qui se prépare en ce moment dont j'ai eu de brefs échos.

Montrer sa dévotion envers sa Capitaine, voila qu'il le faisait bien. Il en faisait même un peu trop, dévoilant son absence de logique personnelle. Chose qui montre que chaque individu est unique. Un avis, il en avait. Mais il ne tenait pas à le dévoiler. Manque d'assurance, d'où son comportement. Voila aussi pourquoi sa trancheuse d'âme prenait souvent le dessus sur lui. Travailler sur ce plan la, faire en sorte d'évoluer. L'être humain n'a jamais cessé de le faire, alors pourquoi pas Shin ? Bien qu'il soit un dieu de la mort, il avait été humain avant.

Tant que t'y es, dis lui que tu m'es entièrement soumis.

Quand on parle de la louve, la voila qui rapplique au galop. Prendre une inspiration, un regard au loin, puis observer son interlocuteur.

Voila, je vous ai tout dit. Que diriez vous de me parler de votre parcours à vous aussi ? Vous n'êtes pas obligé d'y répondre si vous n'y tenez pas Capitaine.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Ven 24 Oct - 11:48

Shin était donc bien plus jeune que Taka. De plus son accession au poste de Vice-Capitaine était récente, puisqu'elle datait d'à peine deux ans. Il parlait d'Asuna avec une telle déférence que le Kazegai en vint à souhaiter trouver quelqu'un fait du même bois pour lui servir de Vice-Capitaine. Hélas, ce genre de personnes manquait dans sa Division. La Capitaine-Commandante pouvait décidément se targuer d'avoir donné un nouveau visage à la Quatrième... Si celle-ci avait eu une image faiblarde par le passé, ce n'était certainement plus le cas depuis qu'elle en avait pris la tête. Shin semblait s'être apaisé, laissant une question poindre en Taka: avait-il des moments d'excitation, comme ça, aléatoirement, ou n'était-ce que la visite d'un Capitaine qui l'avait angoissé? Il semblait désormais en paix avec lui-même, comme si rentrer dans des terrains connus, à savoir son histoire personnelle, avait suffi à le rasséréner. Il avait retourné la question à Taka, souhaitant en savoir plus sur son parcours. Le natif du Rukongaï n'était pas le genre d'hommes à se formaliser, aussi il partagerait bien volontiers son histoire avec Shin, mais certains autres Capitaines auraient pu lui en vouloir de se montrer aussi entreprenant. Maintenant, par où commencer? A chaque fois qu'on lui parlait de son parcours, Taka se posait les mêmes questions: jusqu'à quel point pouvait-il se dévoiler sans mettre en péril son image? Et que voulait-il que les autres sachent sur lui? Il allait, selon toute vraisemblance, s'en tenir à la version édulcorée qu'il sortait d'habitude. Se raclant la gorge, il se lança alors:

- Bien entendu, Vice-Capitaine Hayako. Je suis du Rukongai à la base, et après l' Académie, où j'ai suivi le cursus sans faire de vagues, j'ai fini à la Troisième, puis à la Dixième, dont je suis devenu le Vice-Capitaine il y a un peu plus de deux ans. Et puis, après l'extermination des Maho Tsukaï et l'arrivée des Reapers, j'ai été promu à la tête de la Cinquième par la Capitaine-Commandante. Il n'y a pas grand chose de plus à dire, réellement.

Taka se tut: voilà qui suffirait. Maintenant, parler de ça lui avait donné une idée: il souhaitait comprendre la dévotion de Shin pour la Reine de glace. Il avait déjà eu l'occasion d'assister, il y a quelques temps, à une démonstration des hommes de la Onzième, qui idolâtraient Shinjiro, et Shin semblait tout autant prêt à se sacrifier pour Asuna, et à effectuer tout ce qu'elle lui ordonnerait de faire. S'il voulait inspirer pareille sensation à ses hommes, il fallait d'abord qu'il comprenne comment faire naître en eux ce sentiment. Alors certes, il fallait être prévenant, se montrer fort, être là pour les aider... Tout ça, il le savait, mais ce n'était que théorique. Il avait besoin d'exemples concrets, et si la situation à sa Division n'avait pas de quoi alarmer, bien au contraire, puisqu'il s'efforçait d'être un Capitaine juste avec tous ses hommes, il sentait que certains d'entre eux ne lui faisaient pas encore confiance. Après une courte pause, il reprit donc:

- Vous semblez prêt à tout pour Dame Asuna. Si je puis me permettre, depuis quand êtes-vous dans cet état d'esprit? Qu'est-ce qui vous a fait prendre conscience qu'elle valait la peine de mettre sa vie en jeu pour elle? Non pas que je ne l'estime pas ou que je ne lui fasse pas confiance, bien au contraire, je partage son avis sur beaucoup de choses. Je souhaite simplement comprendre les raisons qui vous animent. Par simple curiosité. Ah, bien sûr, si c'est trop indiscret, vous pouvez éluder la question.

Le Capitaine de la Cinquième cessa de parler, attendant avec impatience la réponse du Vice-Capitaine de la Quatrième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Sam 25 Oct - 1:56

Ainsi donc, le capitaine de la Cinquième était passé par plusieurs divisions avant de trouver sa voie. Ca lui avait permis sans doute de se faire un avis sur sa manière de penser. Shin se demanda ce que cela pourrait lui apporter d'aller voir ailleurs que la Quatre. A vrai dire, ca ne l’intéressait pas plus que ca. Le seul endroit où il se savait à sa place, c'était à la Quatrième. La mère rouge possédait une telle prestance dans ses gestes et propos que sa division avait repris sa place au Gotei. D'ailleurs, le blond voulu savoir d'où venait cette confiance en la Capitaine Commandante. Le médecin le regarda calmement, avant de lui donner sa réponse.

Mon premier entretien avec elle. C'est à partir de la que j'ai choisi de la suivre où qu'elle aille. Elle m'a beaucoup aidé durant l'invasion des Maho Tsukai, et j'ai encore plus envie de la servir après cela. Voila mes principales motivations la concernant.

Le Capitaine Taka venait donc d'être récemment promu. Peut être que ces questions auxquelles Shin venait de répondre servait d'aide au haut gradé, désirant donner un nouvel aspect à sa division. Chacun à le droit de faire ce qu'il veut après tout, donc pourquoi pas. La Cinquième n'avait peut être pas de vice capitaine d'après les souvenirs du médecin, et Taka avait surement envie de s'en prendre un, mais pas le premier venu.

Si je pouvais, j'aurais bien voulu me dévouer pour vous aider dans les archives, avec tout les papiers que je remplis je commence à avoir la main, haha !

Le temps commençait à se couvrir, ce qui annonçait bientôt le retour à toute la paperasse que le garçon avait mis de côté. Mais avant cela, il fallait bien profiter de son invité et lui proposer à boire. Interceptant un de ses shinigamis, le médecin demanda d'apporter tout ce qu'ils avaient en thé. Ne sachant pas les gouts du garçon blond, autant tout montrer.

Vous étiez sous les ordres du Capitaine Igarashi il y a peu, si je ne m'abuse. Pouvez vous m'en dire plus sur lui, et comment avez vous pris votre promotion ? Je suppose que vous avez du énormément réfléchir avant de donner votre réponse, non ?

Cette question, il attendait la réponse. Shin voyait le nouveau Capitaine de la Cinquième comme une solution à venir s'il faisait comme il faut son boulot. Sa capitaine savait récompenser ceux qui se dévouent corps et âme pour son bien. Et après une promotion au sein de sa division, peut être parler d'une autre promotion. De la folie oui, surtout au vu de ses dernières performances. Il faisait n'importe quoi, et ce n'est certainement pas demain la veille que la Dame Rouge allait lui accorder cette faveur.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Sam 25 Oct - 18:13

A chaque question, Shin renvoyait la balle et arrivait lui aussi avec des questions pertinentes. Un jeune homme décidément bien plus intéressant et profond qu'il ne le semblait de prime abord. Prévenant, il avait envoyé l'un de ses hommes quérir du thé. Il s'était même proposé pour le rejoindre aux Archives... Même s'il avait été sérieux, le Kazegai n'aurait jamais accepté de débaucher comme ça un Vice-Capitaine déjà en fonction. Il trouverait bien la perle rare dans sa division, il en était persuadé. Peut-être même que l'élu attendait déjà, et qu'il ne l'avait juste pas encore repéré. Très peu de temps après avoir été envoyé chercher les boissons, le Shinigami arriva avec un large plateau portant deux tasses, une bouilloire d'eau chaude et diverses saveurs. Taka se lança sur un thé à la menthe, et il observa la jeune âme servir la chose. Une fois Shin servi lui aussi en thé, le Shinigami s'éclipsa, et le Faucon but une gorgée du thé. Juste chaud comme il fallait, et avec une note de menthe prononcée qui n'était pas pour lui déplaire. Reposant sa tasse, il reporta son attention sur Shin et prit la parole:

- Shu est un bon Capitaine. Totalement différent d'Asuna, mais tout aussi compétent. Il est jovial et extraverti, et il inspire la confiance à ses hommes. Il a cette manière de faire qui pousse à faire mieux, à se donner à fond. Avant de servir sous ses ordres directs, je n'aurais jamais pensé devenir Capitaine. J'en avais déjà les capacités, mais je n'avais pas la mentalité pour le poste. C'est lui qui m'a aidé à déployer mes ailes et à accepter la chose. Mais si on m'avait dit que j'allais devenir Capitaine un peu avant l'annonce... Je n'y aurais pas cru. Je n'y ai d'ailleurs pas cru, au début.

Taka lâcha un petit rire, repensant aux évènements qui avaient précédé son acceptation de l'examen au poste de Capitaine. Au début, il n'était qu'à moitié convaincu de son utilité à ce poste, et craignait que la Soul Society ne soit tombé bien bas si elle en était au point de lui proposer à lui, le plus grand naze de tout le Gotei 13, la lourde tâche de Capitaine. Et puis, à force de se faire tanner par Shu, et devant la nécessité pressante de renforcer les effectifs, il y était allé et avait montré son Bankaï aux Capitaines qui jugeaient son test. Ce dernier s'étant révélé concluant, il avait ensuite dû choisir sa Division, et cela lui avait encore causé des nuits blanches. Il aurait eu moins de mal aujourd'hui, puisque les trous s'étaient bien bouchés depuis, ce qui lui faisait évidemment plaisir. Il leva un sourcil, et considéra Shin avec un air amusé: briguait-il lui aussi un poste de Capitaine? Pour n'importe quel Shinigami, ça sonnait comme l'accomplissement ultime. Et c'était la suite logique du poste de Vice-Capitaine. Désireux de conseiller le jeune, il parla de nouveau:

- Les postes de Capitaine sont peu nombreux, mais à la Soul Society actuelle, il y a beaucoup de gens qui peuvent y prétendre. Si tu te dévoues et que tu possèdes les capacités nécessaires, nul doute qu'Asuna-taisho saura t'en remercier. Cela dit, même sans ambitions, il faut que tout un chacun se donne à fond pour le bien commun. C'est là notre but ultime: la protection de nos camarades et des âmes innocentes, n'est-ce-pas?

Taka s'interrompit: comme il se le disait beaucoup en ce moment, leur tâche d'équilibrage de la balance des âmes était un peu antinomique à leur devoir... Ou du moins elle le semblait, puisque détruire autant d'âmes n'avait que pour but d'éviter d'en perdre encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Sam 25 Oct - 19:32

Le thé semblait convenir au Capitaine, un tel entrain pour prendre le sachet de menthe fit échapper un petit rire amusé du vice capitaine. Quand son invité prit la parole suite à la question du médecin, celui ci écouta en se servant du thé à la vanille.
D'après ses dires, le Capitaine Igarashi était l'opposé de la Capitaine Commandante, tout en ayant le même niveau à peu près. Mais le garçon ne trouvait pas la comparaison juste. C'est vrai que sa capitaine semblait introvertie et d'un air neutre, mais c'était bien elle qui l'avait sauvé et donné sa promotion. Curieux de savoir comment le Capitaine de la Dixième fonctionnait maintenant. Dame Asuna faisait office de figure maternelle, sans doute que Shu occupait la place du père qui sait. Ce qui voulait dire deux façons de gérer sa division, rejoignant ainsi les propos de l'ancien lieutenant de la Cinquième.

Comme vous venez de le dire pour votre ancien capitaine, ils ont une manière différente de gérer leurs effectifs, et les deux marchent très bien, car si nous regardons notre parcours, il est similaire sur un point : nous avons été promus pour nos compétences. N'ayant pas connu d'autres divisions que la Quatrième, je suis un peu le produit de la Capitaine Commandante. Vous qui êtes désormais au même grade qu'eux dans la hiérarchie, vous avez pu tirer cet enseignement de votre expérience en tant que lieutenant à la Dixième. C'est une manière de vous récompenser certes, mais aussi de vous affirmer. Tant pour vos hommes, les autres gradés, mais surtout pour vous. C'est une bonne chose non ?

Concernant la suite de la question, le garçon blond avait deviné là où le médecin voulait en venir. Toutefois, il fallait qu'il dise que ce n'était pas prévu au programme, du moins, pas avant un certain temps. Des années lumières surtout. Se dévouer pour sa Capitaine, Shin l'avait fait plusieurs fois et cela avait payé au final. Néanmoins, avec tout les problèmes qu'il apportait sans s'en rendre compte pour la plupart, il fallait qu'il mise sa vie plusieurs fois d'affilé pour espérer redorer l'insigne qui lui avait été confiée.

Oui, tout à fait d'accord. Par contre pour moi, c'est pas tout à fait facile tout les jours. Et Dame Asuna m'a dit qu'elle me convoquerait bientôt pour un compte rendu... D'où mon agitation tout à l'heure, j'oublie des choses simple. Avant votre venue, j'étais en train de panser une de mes plaies, et bien j'ai totalement oublié de m'en occuper. Je vais m'en occuper maintenant, mais cela reflète bien mon stress.

Stress oui. A chaque entretien avec sa supérieure, il avait une boule dans la gorge qui venait se taper l'incruste. Comme le médecin n'était pas télépathe, il ne savait pas ce qui se tramait dans la tête de son capitaine. Et s'il avait eu ce don, ca aurait sans doute été un cauchemar d'entrer dans les pensées de celle qui était la Capitaine Commandante.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Dim 26 Oct - 13:25

D'après ses dires, Shin était de nature stressée. Affirmation relativement surprenante au vu de l'aisance avec laquelle il s'adressait à Taka. Ce dernier était aussi un angoissé par nature, et il ne pouvait pas même parler à un Shinigami de base en étant Vice-Capitaine. Le Vice-Capitaine de la Quatrième était peut-être angoissé seulement en présence de sa supérieure, qui sait. Beaucoup de gens réagissaient ainsi en présence d'Asuna, cela dit. Prenant une nouvelle gorgée de thé, Taka s'abîma dans ses pensées. Sa première rencontre avec Asuna avait été brève, et elle l'avait pourtant fait angoisser pendant des heures. C'était à l'époque où la Dixième et la Quatrième collaboraient étroitement, avant les Reapers, avant qu' Asuna ne s'élève, avant que Taka ne devienne Capitaine. La Reine de glace de la Soul Society semblait vraiment dans son monde, et si elle parlait sans sévérité, en revanche il était clair dans son ton qu'elle s'attendait à ce qu'on lui obéisse. Et vu sa politique en ce moment, elle savait prendre les bonnes décisions. Oui, c'était sans doute la plus apte à être Capitaine-Commandante. Non pas que le Kazegai en ait douté, mais repenser à tout ça lui donnait une nouvelle fois confirmation. Il but une nouvelle gorgée de thé, puis passa une main dans ses cheveux.

Il aimait bien Shin. Un garçon intéressant, et qui réfléchissait bien malgré son aspect juvénile. Sans doute irait-il loin dans la Soul Society. En fin observateur, plus qu'en acteur, Taka parvenait parfois à se faire une idée grossière du potentiel de ses interlocuteurs. Et il sentait que le Vice-Capitaine Hayako était fait de l'étoffe qui irait loin. Sa dévotion finirait par payer, et il accéderait au précieux sésame. Achevant son thé, et reposant la tasse sur le plateau, laissé là par le Shinigami de tout à l'heure, le frêle Capitaine déclara d'un ton doux:


- Je pense que vous y arriverez un jour, Shin. Pour le stress, je vous comprends, j'avais moi-même des problèmes de ce genre autrefois. Le tout, c'est de vous forcer à rencontrer des gens, ça aide. Et puis, lorsque le jour viendra, vous aurez le stimulus qui vous aidera à devenir aisé en toute situation. Mais je l'attends toujours, il m'arrive encore de paniquer, ha ha!

Semi-mensonge que cette affirmation. Taka ne se souvenait pas avoir été sujet d'une crise de négativité depuis qu'il portait son haori. Il restait toujours humble, et insistait dans son vouvoiement de tous les autres Shinigami, même ceux qui lui étaient inférieurement hiérarchiquement, mais il n'avait plus grand chose à voir avec le Kazegai vice-capitaine de la Dixième. Ce qui n'était pas forcément un mal, et pour lui, et pour la Soul Society.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Dim 26 Oct - 15:01

Plus les minutes passaient, plus il se voyait un peu dans son invité. Ce qu'il dit plus tard le mit encore plus d'accord avec ce que le médecin pensait : Un jour, il serait quelqu'un de reconnu. Et pas par ses gaffes cette fois. Parler de son stress avec le Capitaine de la Cinquième avait ouvert une porte pour ainsi dire, montrant que même un haut gradé a ses faiblesses. Acquiesçant d'un hochement de tête, le lieutenant éclata de rire lorsqu'il entendit les mots "rencontrer des gens".

A vrai dire Capitaine, je ne fais que ca, rencontrer des gens ! Il m'est même arrivé de rencontrer un Reaper une fois, pendant une de mes visites médicales au Rukongai. Sinon pour ce qui est des autres divisions, j'ai à peu près fait le tour. Je privilégie toujours les hauts responsables car s'il y a le moindre problème durant mes excursions, je sais directement qui aller voir.

Parler de ca avec Taka inversait un peu les rôles, mettant le lieutenant dans la peau du patient et inversement avec son invité. Mais il n'avait pas tort sur le point des rencontres, car depuis qu'il rencontrait des gens, Shin s'autorisait un peu plus de fantaisies. Un peu plus que nécessaire certes, mais il prenait un peu plus confiance en lui.

Boire une gorgée, puis prendre une inspiration. Oui, Shin était décidément de meilleur humeur à présent. Il aurait même pu aller courir dans ses quartiers dans le plus simple appareil, mais le fait que sa Capitaine passe par là au même moment et hop, bonjour cimetière. Sa carrière en tant que lieutenant aurait été courte. Tellement content qu'il reprit sa tasse et en bu quelques gorgées. Scrutant le fond de la tasse, il vit qu'il restait à tout casser une mince gorgée. Pour plus tard. Le Capitaine Taka serait donc un bon allié, dans n'importe quelle situation. Il n'avait pas bronché quand Shin lui avait parlé du Capitaine général, preuve que les deux étaient du même avis : Asuna Kuragiri était la seule à pouvoir entretenir le Gotei pour l'instant.

Souhaitez vous autre chose ?

Il parlait de la boisson, mais cela entrouvrait aussi une porte pour poursuivre la rencontre. Cette entrevue se révélait très plaisante et instructive, tant sur le point relationnel que professionnel. Son entretien avec la Capitaine Commandante allait s'avérer bien plus important sur son rôle à venir.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Lun 27 Oct - 11:35

Tout comme Taka avait tendance à le faire, Shin cherchait toujours à connaître les haut-dignitaires des différentes Divisions. Toujours plus pratique pour organiser une collaboration, et pour maintenir la cohésion au sein de l'armée: pas de place pour les différends, bon gré mal gré, tous et toutes devaient bien s'entendre. Particulièrement dans les conditions actuelles. Et pourtant, le projet d'Asuna divisait les foules, même si tous semblaient s'y être faits. Toutefois, tout devrait aller mieux une fois que ce serait terminé. Taka en profiterait pour discuter de nouveau avec la Capitaine de la Huitième Divsion, puisque leur premier entretien, tout récent, s'était assez mal déroulé, et le maintien d'une entente cordiale n'était dû qu'à l'arrivée de Shu, qui avait su tempérer les uns et les autres. Shu qui se retrouvait au centre de l'action... Le Faucon n'avait pas eu de nouvelles de son ancien Capitaine depuis, donc il supposait qu'il survivait. Pas comme s'il avait le choix, de toute façon. Qu'il le veuille ou non, il était le seul à avoir les épaules et les capacités pour porter la phase salissante du plan. Taka avait la froideur nécessaire pour juger aussi, mais il lui manquait l'ancienneté qui lui permettrait de coordonner les hommes. S'abîmant plus profondément dans ses réflexions, il resta silencieux un moment, oubliant jusqu'à la présence de Shin. Lorsqu'il émergea, il se demanda s'il lui restait encore quelque chose à traiter avec le Vice-Capitaine de la Quatrième.

Ce dernier s'était enquis de ses besoins, mais Taka ne voulait pas abuser de sa générosité et de son temps en réclamant un nouveau thé, d'autant plus qu'il n'avait pas soif. Quand à la conversation, il n'avait plus vraiment de questions à poser au Vice-Capitaine, et il avait tiré beaucoup d'enseignements des choses. Après les examens d'aptitude générale, il faudrait peut-être qu'il envisage de confier des tâches individuelles à ses hommes, d'une part pour juger leur propension à devenir Vice-Capitaine, mais aussi pour les fidéliser et les faire s'attacher à lui. L'objectif étant, à terme, d'avoir des hommes de la trempe de Shin, puisqu'il ne comptait pas quitter son poste de si tôt. Passant une main dans ses cheveux, il écarta également une mèche dorée puis adressa un léger sourire à Shin, avant de lancer sur un ton amical:


- Ça ira, merci, Vice-Capitaine Hayako. Non pas que la conversation soit désagréable, bien au contraire, mais je ne voudrais pas vous retenir trop longtemps, je suppose que vous avez à faire. A moins que vous n’ayez d'autres questions, je vais retourner à mon travail et vous laisser accomplir le vôtre.

Taka se leva, et lissa son haori, avant de s'apprêter à partir, à moins que Shin ne lui donne des raisons de rester. Tout dépendait de la volonté du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   Jeu 30 Oct - 0:48

Et oui, maintenant, Shin avait vu à peu près la totalité des haut gradés. Il s'était fait une petite liste de ceux qui étaient aptes à suivre le raisonnement de sa Capitaine, et les autres dont il allait falloir s'occuper. Le capitaine Taka ne faisait pas partie de cette dernière classe. Se reconnaissant en sa personne, nul besoin de faire un rapport bien détaillé. N'ayant plus rien à lui demander, il laissa le capitaine se lever.

Ne vous inquiétez pas Capitaine, vous ne me dérangez pas. Si vous jugez cet entretien terminé, je n'y opposerais aucune contestation. Vous avez aussi du travail à faire.

Travail de Capitaine, bien sur. S'occuper de ses gens, veiller au bon déroulement au sein de sa division, remplir les papiers. Toutes les tâches que le lieutenant faisait à la Quatre, Taka devait le faire. Cela devait être fatiguant à force. Fin, oui c'était fatiguant, vu que c'était ce que faisait Shin tout les jours ! Se mettant une mini tape sur le front, il laissa éclater un petit rire. Décidément, ce n'était vraiment pas son jour aujourd'hui. Et l'entretien avec la Capitaine qui allait venir, il fallait se calmer sur les gaffes ou bien il le paierait cash.

Cesse de te tourmentez sur ce putain d'entretien.

T'as raison. Bon, j'me remet au boulot moi !

L'après midi touchait bientôt à sa fin, il allait falloir ranger tout ca et se remettre au boulot. Une fois le capitaine de la Cinquième repartit, Shin donna l'ordre de tout ranger, et de lui faire parvenir les derniers dossiers en cours. Il les remplirait ce soir, ayant d'un coup un petit coup de boost. Fallait en profiter, et vite. Avant que cela ne retombe et laisse place à ce flegme qui lui était si cher. Sortant un stylo, le garçon se mit à remplir les cases vides. Toujours cet entretien en arrière pensée, mais cela ne le gênait pas plus que ca lorsqu'il s'occupait de la paperasse. Ca au moins, il savait faire. Et aucune plainte à ce sujet. Du moins, aucune de connue.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bras cassé à la Cinquième. [PV Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bras cassé
» Bousculade à gros bras ! PV
» Bras cassés au rapport ! [PV Hazel][Terminé]
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.
» Aaron, un gars comme un autre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-