AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Finally, you did it ! [Pv Akihiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Ven 7 Nov - 23:28

La journée s’annonçait comme toutes les précédentes, morose. Les plans passaient et repassaient devant mes yeux, je les avais lu et relu plus d’une centaines de fois. Je connaissais chaque partie du plan final, chaque détails, chaque mots. J’aurais pu réciter telle une poésie tout ce qui se trouvait dans ce fichu Rapport. Ce Rapport que nous avions finalisé il y a quelques jours de cela. Quelques un de plus et tout ce qui se trouvait la dedans serait mis en place, finalement…

Dans ma tête la colère et le dégout avaient laissé place au calme. Asuna avait su trouver les mots, trouver les paroles pour me faire comprendre qu’il était temps que j’évolue. Temps que je grandisse enfin. Dans ma tête les idées se bousculaient encore et il m’était impossible d’avoir une vue d’ensemble clair des répercussions qu’auraient cet événement. Je le découvrirais bien assez tôt…

Dans un coin de mon bureau se trouvait encore les déchets de la préparation de ce plan. Des papiers froissé, brûlé, de la cendre qui prouvait que cela n’avait pas été simple. Prendre une telle décision, la prévoir et la mettre en place, probablement l’épreuve la plus difficile de toute ma vie. Mes mains se crispèrent, déposant sur le côté le rapport, je ne voulais définitivement plus le voir.
Alors que le papier se mit à brûler, la porte de mon bureau s’ouvrit, laissant Akiji rentrer, le papier brûlant entre mes mains.
    Capitaine… Je sais pas trop comment vous dire ça… Mais… Il est de retour…

Un sourire c’était dessiné sur son visage. Mon troisième siège souriait depuis la première fois depuis l’annonce de cette triste nouvelle. Le papier continua de brûler dans mes mains, je n’y prêtais plus un seul instant attention, seuls les mots qu’il venait de lâcher traversaient encore et encore mon esprit. Les émotions se bousculaient sur mon visage, d’abord l’incrédulité, l’incompréhension, puis la joie et la colère qui s’alternaient. Finalement…

Je me levais, sans même un mot je me dégageais de mon siège et laissant le tas de cendre et de papier finir de brûler je disparu. Il n’avait pas eu le temps de me parler de la Neuvième, ni même de quoi que ce soit d’autre. Je ne pris pas la peine de poser la question. Déjà mon énergie se transforma en une toile intangible, s’étendant sur le Seireitei, analysant chaque énergie, cherchant à découvrir sa position pour finalement le localiser avec précision.

Plus je me rapprochais, plus mes déplacements se faisaient rapide. Des Shunpô de maitre pour traverser le Seireitei, je ne voulais pas perdre un instant, encore sous le choc de cette annonce sortit de nul part. Que s’était-il donc passé ? Pourquoi maintenant ?

Je ne pris pas la peine de m’arrêter lorsque je finis par le trouver. La porte fût ouverte avec fracas, déboulant dans la pièce je pris un instant pour m’arrêter, de le dévisager. D’essayer de lire sur son visage les réponses à mes questions, à mes centaines de questions ! Sur mon visage les émotions ne se bousculaient plus, la colère et la joie firent place à un calme serein alors qu’enfin, après de jours difficile à broyer du noire dans mon bureau les 3 millions d’âmes disparurent de mon esprit.
    T’auras mis le temps.

Un sourire s’était dessiné sur mon visage.


Dernière édition par Igarashi Shu le Mar 11 Nov - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Lun 10 Nov - 10:25

Kirito prenait son rôle à cœur, et c’était peu de le dire. Il n’était arrivé que depuis quelques heures à son poste de Capitaine de la division de la Justice et il s’était déjà plongé dans la tornade de paperasse qui l’attendait. Ce côté absolument insupportable pour certains, mais qui restait nécessaire, ne faisait pas fléchir Kirito. Quand on avait dirigé la division scientifique nulle doute qu’on était sevré à jamais de l’ennui de la paperasse. Même si Akihiko lisait des tonnes d’informations, il engrangeait toutes les données nécessaires car son esprit analytique était d’une efficacité terrifiante. Il avait deux ans de retard, il le savait, et il avait donc la ferme intention d’être à la hauteur des attentes qu’on avait placé en lui.
 
Et malgré cette surcharge de travail, une part de lui parvenait à vagabonder et à lui reprocher de ne pas être allé trouver Shu. Mais cette part se faisait refouler car si Akihiko était bien sûr d’une chose c’est que son ami de longue date ne mettrait pas très longtemps à arriver. Personne ne pouvait échapper à la détection de l’Igarashi.
 
Ce fut donc avec une pointe d’amusement que Kirito ressentit ce qu’il attendait avec conviction. Le Capitaine de la neuvième division n’était pas un expert de la détection de Reiatsu, loin de là même, mais il reconnaissait la signature de son ami qui approchait à un rythme effréné. Ainsi notre jeune héros ordonna un brin son bureau puis se leva. Il eût à peine le temps de se redresser que la porte de son bureau se fracassa laissant apparaître un autre Capitaine, mais pas n’importe lequel !
 
Kirito lu sur le visage de son ami une sérénité profonde, comme si c’était la première fois depuis longtemps qu’une bonne nouvelle n’était pas arrivé. Akihiko pour sa part afficha un sourire rayonnant. Ils ne s’étaient pas vus depuis longtemps, bien des choses avaient dû changer et notre jeune héros savait que son ami avait affronté des horreurs sans noms en son absence. Peut-être le voyait-il d’ailleurs comme un lâche qui avait fui devant l’adversité. Mais malgré tout la présence de Shu n’était pas mû par de la colère, Akihiko en était certain. C’était juste un homme qui venait accueillir un ami. Et ses paroles suivit d’un sourire réchauffèrent le cœur de notre jeune héros. Il avait fait le bon choix en revenant au Seireitei.
    Oui ça fait un petit bout, en effet… J’ai traversé quelques chemins semés d’embûches… Beaucoup d’embûches.

Les yeux gris de Kirito virèrent soudainement au bleu azur et d’un geste rapide le Capitaine de la neuvième division perdit tout semblant de dignité et s’approcha pour faire une accolade virile à Shu.
    Putain ça fait plaisir de te revoir !

Le sourire d’Akihiko était désormais resplendissant et malgré les années difficiles qu’il venait de vivre voir Shu lui remontait grandement le moral.
    Bon on va pas gâcher cet instant en jérémiades, je veux bien t’expliquer ce qu’il s’est passé mais en vérité ça tient pas à grand-chose : être émissaire dans le camp ennemi c’était pas la meilleure idée du monde !

Le Capitaine de la division de la Justice partit d’un rire amusé même s’il traitait d’un sujet grave. Il était comme ça, insouciant sans pour autant sous-estimer la gravité d’une situation. Puis il fit un clin d’œil à son acolyte et se déplaça vers une commode, il en sortit deux verres et une bouteille de saké pleine – il savait que Shu viendrait, aussi il avait anticipé – et les remplit. Puis il tendit un verre à l’Igarashi et leva son bras pour porter un toast. Il but ensuite cul sec son verre. La seconde personnalité de Kirito avait beau être un peu rustre elle restait tout aussi clairvoyante que la première. Ainsi notre jeune héros savait ce qui se tramait actuellement au Seireitei, il n’aborderait pas le sujet de lui-même mais il regarda intensément Shu et posa la question que son ami avait sans doute besoin d’entendre.
    Alors, comment vas-tu ?

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Ven 14 Nov - 14:47

Des embûches, oui il avait du en traverser un paquet c’était évident. Plus de deux ans pour revenir du Hueco Mundo, il n’y avait pas besoin d’être un génie de la douzième pour comprendre que ce n’était pas par simple envie qu’il était resté la-bas. Mon regard était bien calme, reposé, analysant chaque détails du Nouveau Capitaine de la Neuvième. J’étais si heureux de le revoir, et pourtant je ne pouvais m’en réjouir. Tant de chose c’était passé ici pendant son absence. Tant de chose pendant lesquels j’aurais voulu qu’il soit là ! Je ne pouvais réellement lui en vouloir, je savais pertinemment qu’il avait fait de son mieux, mais pourtant je ne cessais de me dire qu’il aurait du revenir plus tôt, et que si ça avait été le cas, les choses auraient été différente.

Aujourd’hui je n’étais plus tout à fait le même. Plus le même que celui qu’il avait connu à son départ. Ma discussion avec Asuna, les événements qui s’étaient produit, tant de chose qui m’avait fait aller de l’avant, m’avait fait quitter mon enveloppe pour enfin prendre la dimension qu’on attendait de moi que je prenne. Il n’y aurait plus de retour en arrière. Dès demain tout commencerait. Dès demain j’endosserais le rôle qu’on attendait de moi que j’endosse, et à partir de ce moment là, tout changerait. Il le faudrait.

Lorsqu’il vint à mon contact pour une accolade je la lui rendit, un sourire amer sur les lèvres. Rien ne serait plus pareil je le savais, même si j’espérais réellement que l’on puisse garder la même relation qu’avant. Il le fallait. Akihito avait toujours été un allié de poids, et avec lui à mes côtés il ne faisait aucun doute que traverser ce bordel serait plus facile. Sa remarque eut le don de me faire sourire. L’espace d’un instant l’image de l’ex-Capitaine de la Douzième en train de se barrer à la course dans le désert poursuivi par une horde d’arrancar traversa mon esprit. Oui il avait du vivre des choses folles là-bas, et une part de moi aurait voulu avoir pu y être avec lui, pour éviter tout ce bordel.

Finalement la question fatidique arriva. Celle que j’avais redouté et à laquelle je n’aurais voulu pour rien au monde répondre. Pourtant je savais que parler me ferais du bien, tout comme ma conversation avec Miloë m’avait aidé. J’allais mal, mieux depuis que j’avais parlé avec Asuna, mais malgré tout je n’étais toujours pas complètement bien. Trop de question m’emplissait le crâne, j’en étais arrivé au point où j’étais presque devenu impatient que ce bordel commence pour enfin pouvoir vider mon crâne de tous ces problèmes… Je venais d’attraper le verre que m’avait servit Aki’ pour le boire d’une traite, tout comme lui.
    Je vais bien comme un mec qui va prendre en charge l’extermination de 3Millions de personnes pourrait aller…

C’était la le meilleur résumé que je pouvais en faire. Si je savais très bien qu’il n’était pas nécessaire de me faire moi même du mal, et de m’imposer une telle charge psychologiquement, il était évident que cela ne disparaitrait pas en un claquement de doigts. C’était toute ma vie qui était remis en question et j’allais devoir à vivre en dehors de cette bulle que j’avais passé ma vie à construire.
    Maintenant que tu es de retour, tu va malheureusement aussi devoir en faire partie. J’ai déjà briffé ta Vice-Capitaine et j’espère qu’elle est venu te parler. En théorie tu devrais être le chef de tes propres hommes, mais au vue du fait que tu rentre quelques jours avant le début de ce bordel et que c’est planifié depuis un moment maintenant, il n’y plus de retour en arrière possible. La seule différence est que je vais pouvoir reprendre mes calculs d’ici demain…

Ma voix c’était fait d’un froid qu’il ne devait pas me connaître. Je l’avais fait instinctivement, sans même avoir besoin d’y penser ce qui l’espace d’un instant me fit peur. Combien cette conversation avec Asuna avait-elle pu me changer ? Je le regardais d’un regard désolé. J’aurais voulu lui faire éviter tout ça, mais en tant que digne représentant de la Neuvième il n’avait plus le choix. Moi qui avait tout fait pour que son ancienne division soit en charge de la gestion des émeutes et que aucun de ses hommes ne soient réellement impliqué, voilà qu’il se retrouvait à la tête d’une des divisions en charge du massacre…

Un bien triste coup du sort…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Lun 17 Nov - 20:32

Akihiko sentait que ça clochait, à plus d’un niveau. Pas besoin d’un super cerveau ni d’analyses approfondies pour comprendre que Shu était en pleine lutte interne et que son esprit était dangereusement au bord du gouffre. En même temps celui qui se vanterait d’exterminer trois millions d’âmes sans ressentir la moindre perte d’humanité ne serait en vérité qu’un monstre. Mais Shu était un humain et par conséquent il restait faillible. Mais là… Son ami prenait énormément sur lui et il risquait à ce rythme de s’autodétruire.

Après avoir bu son verre et écouté les mots du capitaine de la dixième division Akihiko marqua une pause. Comment pouvait-il bien aider son ami ? Quels termes percutants pouvait-il utiliser pour le sortir d’une telle impasse ? En plus, il savait que Shu avait essayé d’épargner son ancienne division de prendre part au carnage. Il fallait que le nouveau Capitaine de la division de la Justice fasse preuve de diplomatie pour désamorcer une situation pareille. Les yeux bleus de Kirito étincelèrent soudain d’un éclat de victoire. Il posa alors son verre sur le bord du bureau puis retroussa l’une de ses manches. Il fit craquer ses articulations puis…disparut d’un shunpo véloce !

Akihiko réapparut juste derrière son ami et lui cala une petite tape – enfin petite...tout dépend du point de vue, hein ? - derrière la tête.
    Ne prends pas tout sur toi espèce d’idiot ! Où est passé le Vizard plein de fougue que je connais ?

Qui avait parlé de diplomatie ?... Un sourire franc et chaleureux naquit sur les lèvres de Kirito qui revint tranquillement récupérer son verre. Il s’adossa à son bureau et remplit de nouveau les deux verres.
    Je suis au courant de tout ne t’en fais pas, et ma vice-capitaine a fait son travail également. Sache d’ailleurs que même si on ne me l’a pas exposé clairement j’ai très bien compris pourquoi les hommes de la division scientifique ne seront pas au front.

Akihiko détourna brièvement les yeux, la personnalité perverse et narcissique de notre jeune héros était toujours franche mais elle n’était pas forcément à l’aise quand il s’agissait d’ouvrir son cœur.
    Je te remercie d’avoir épargné mes hommes. Enfin mes anciens hommes. Tu as veillé sur eux bien mieux que moi au cours de ces deux dernières années.

Le Capitaine de la division de la Justice re-braqua soudainement son regard azuré, qui brillait intensément, sur Shu.
    Ce que nous allons faire est monstrueux, mais ce n’est pas la première épreuve et ce ne sera pas la dernière. Il va falloir vivre avec et surtout sache que tu ne peux pas passer outre ce sentiment de dégoût qui t’habites sans doute en ce moment. Malgré tout si tu te morfonds trop tu resteras dans les mémoires comme un être abject, alors que si tu restes comme tu es tu feras d’autres choses et cet épisode, affreux certes, ne sera qu’un pan de ton histoire. Je ne sais pas ce que t’as dit notre Sotaïshô, mais en ces temps compliqués tu dois savoir évoluer en sachant garder intact une part de toi, sinon tu cours à ta perte.

Akihiko but une gorgée, son sourire était toujours intact sur son visage et surtout il était sincère.
    Tu as essayé de m’épargner, en épargnant mes hommes. Sache qu’aujourd’hui je suis Capitaine de la neuvième division et que non seulement je prendrais part directement à la Purge mais en plus je veux que tu m’intègres dans tes plans de sorte que moins de shinigamis de la division de la Justice soient impliqués. Même si au final ça ne représente qu’une poignée d’hommes, en définitive je retiendrais que j’ai sauvé des tourments au moins certaines personnes. Moi j’ai déjà les mains entachées de sang, et ces deux dernières années n’ont pas améliorées les choses, crois moi, mais si je peux empêcher mes hommes de prendre part à ce projet abject, alors je me dois de le faire. C’est en étant comme ça que je vis ma vie et que je peux profiter des autres instant au maximum. Même si l’autre – Akihiko se tapota la tempe – est parfois vraiment chiant !



_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Jeu 20 Nov - 18:29


    Il n’a jamais disparu !

Le Vizard plein de fougue qu’il connaissait n’avait pas disparu en prouvait le fait que sa Claque se perdit dans l’air. un mouvement léger de la tête me permit d’esquiver sa simple attaque. Croyait-il qu’en plus de deux ans j’avais complètement oublié qui il était ? Je connaissais ces tours, et ces réactions par coeur, nous avions bien trop souvent fait les cons ensemble pour qu’il puisse encore espérer m’atteindre ainsi, même par surprise. Je me retournais, pour le regarder, un sourire narquois sur le visage.
    T’as vraiment cru que tu m’aurais si facilement ! Tu rêves !

Je m’amusais d’avoir réussi à l’avoir à son propre jeu. Le regardant l’air penaud alors qu’il n’avait pas réussi à me frapper. Voilà exactement ce qui m’avait manqué, de bon moments d’amitiés partagés ! Je savais que lui aussi avait manqué ses moments et qu’au vue de ce qu’il avait probablement du traverser cela devait lui faire du bien aussi. Je repris un verre de Saké, nous réservant tous les deux.

Ses remerciements me firent plaisir il fallait bien l’avouer, pourtant je savais que si la situation avait été inversé il en aurait fait de même. Après tout si nous ne nous serions pas les coudes entre nous, comment pourrions nous alors avancer ? Un simple « avec plaisir » en guise de remerciement. J’avais espéré qu’il puisse y retourner, dans sa division. Malheureusement il me suivrait dans ce massacre…

Néanmoins j’écoutais ce qu’il avait à me dire sans broncher, je savais très bien où il allait en venir, et ce fût avec des mots similaires à ceux d’Asuna, bien que plus direct qu’il vint me chercher, et qu’il me fit comprendre que je l’aurais à mes côtés, que je le veuille ou non. Un sourire joyeux se dessina sur mon visage, j’étais content, content de l’avoir retrouvé. Je savais très bien qu’il ferait son possible pour éviter une peine inutile aux gens de sa nouvelle division. Sa Vice-Capitaine m’avait elle aussi transmis cette envie, que je ne pouvais que comprendre. Après tout, de tous les Capitaines je serais celui avec le plus de sang sur les mains. J’avais décidé que je deviendrai celui qu’on attendait de moi que je sois à savoir le chef d’une Purge qui allait mettre fin à la vie de 3 Millions d’âme.
    Il semblerait que tu sois tombé dans une bonne Division pour toi, ta Vice-Capitaine avait pris les mêmes décisions avant que tu arrives. Et ne t’inquiète pas pour moi, j’ai déjà pris mes résolutions.

Il se tiendrait à mes côtés dans cet enfer, avec Taka et Miloë. Pour ça je leur en était tous reconnaissant. Chacun d’entre eux essayait à leur façon de me soutenir, et je ne pouvais être plus heureux. Nous allions tous traverser cette épreuve ensemble, et c’est plus unis que jamais que nous en ressortirions !

C’était une évidence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Mer 3 Déc - 11:56

Akihiko était content et fier d’avoir agi avec spontanéité. Son attaque surprise avait été, contre toute attente, esquivée. Shu avait toujours ses réflexes d’antan ce qui prouvait, de manière bien plus concrète que n’importe quel long discours, qu’il était resté le même au fond. Il fallait juste savoir s’y prendre pour le faire revenir à la surface.

Le Capitaine scientifique afficha une moue volontairement boudeuse lorsque que son ami le provoqua verbalement.

    Belle esquive, t’es pas aussi rouillé que je l’aurais pensé. Quant à cette mine affreuse que tu affiches, ça semble aller déjà mieux.

Kirito but un nouveau verre, il se sentait content, euphorique même, de retrouver son ami et il n’avait pas envie que cet instant soit gâché. Même si on parlait ici d’un massacre de trois millions d’âmes. Surtout en fait ! Pour ce qui était de la remarque sur sa vice-capitaine Kirito pris bonne note.

    Mmh… Ma nouvelle subordonnée semble juste en effet. Mais quelle coincée ! Si tu as d’autres infos à son sujet ou que tu sais des trucs dis le moi, n’importe quoi me permettrait de mieux la cibler. En effet, j’ai bon espoir de lui élargir un peu…

Sourire grivois sur les lèvres et clin d’œil.

    …l’esprit !

Akihiko rit à sa propre blague puis il siffla son nouveau verre d’une traite et resservit Shu.

    Bon alors, en dehors de cet évènement majeur, dont on aura plus d’une fois l’occasion de parler je pense, qu’est-ce que tu peux me raconter de neuf ?

Kirito avait beaucoup de retard et malgré toutes les informations qu’il avait collecté, de manières plus ou moins officielles – la charmante gérante d’un bar dans les districts Ouest devait notamment bien s’en rappeler – il avait encore quelques retard.

    Ah si ! J’sais de quoi tu peux me parler.

Kirito posa son doigt sur le bord du bureau et fit preuve d’une vulgarité et d’un manque de respect typiquement liés à sa personnalité brutale.

    Qu’est-ce que c’est que ce foutu bordel avec Asuna ?

Il est vrai que parmi tous ce qu’il avait appris sur les derniers évènements le plus incompréhensible et surprenant était la nomination d’Asuna au poste de Capitaine-Commandant. Kirito avait par le passé eu plusieurs démêlés avec la jeune femme. Ils s’étaient rencontrés la première fois dans des circonstances assez…douteuses et depuis leur relation avait évolué de manière étrange. A chaque fois que notre jeune héros avait croisé Asuna il y avait eu des frictions. Il était en somme impossible pour Kirito de définir s’il adorait, voire aimait, cette femme ou s’il la détestait. Par contre une chose était certaine, il ne lui faisait pas du tout confiance ! A leur première rencontre ils n’étaient tous deux que simple siège. Aujourd’hui l’un était Capitaine de la division de la Justice et l’autre Capitaine-Commandant. Quelle folie que tout ceci ! Comment avait-on pu en arriver là ?

    Allé, raconte-moi ce qu’Asu vaut comme leader ! J’suis impatient d’entendre cette histoire-là. Après on verra si il y a moyen de te changer les idées. Je me doute que t’as un planning chargé, mais on va bien trouver un moyen de te détendre. Je connais des demoiselles qui seraient ravies de t’aider à te détendre si tu vois ce que je veux dire…

Nouveau clin d’œil appuyé. Ce n’était pas parce qu’ils étaient capitaines qu’ils étaient obligés d’abandonner toute forme d’humanité. Kirito vouait sa vie au Seireitei pour aider les âmes, mais si en contrepartie il n’avait pas le droit de temps en temps de prendre soin de lui, alors cette vie n’avait aucun sens.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Jeu 4 Déc - 23:31

    L’esprit évidemment ! Comme si t’avais que ça en tête !

Je riais après lui avoir jeté un regard faussement accusateur. Je savais très bien ce qu’il avait en tête le Don Juan. Je le connaissais depuis assez longtemps pour savoir quelles idées il avait en tête incluant lui et sa dites subordonnées. Il n’avait pas changé d’un pouce et c’était vraiment quelque chose de réconfortant. Après tout ce qui se passait ici le voir inchangé était plus que rassurant. Je savais que j’aurais un point d’appuie de plus pour traverser ce bordel. J’avais fait le serment à Asuna qu’elle ne me verrait pas Chuter et je comptais m’y tenir c’était une certitude ! Je ne désirais en aucun cas lui offrir le plaisir de me voir tomber, mais bien celui de me voir devenir le Pilier dont elle attendait de moi que je sois.

D’ailleurs en parlant d’Asuna il était vrai que ce pauvre Aki venait d’apprendre la nouvelle. Moi ça faisait maintenant deux ans que j’avais pu digérer la nouvelle. Lui par contre c’était encore bien frais et je me rappelle exactement comment j’ai réagi en apprenant la nouvelle. Pile comme lui. Aussi étonné et choqué que j’avais pu être à l’époque il est évident qu’elle à réussi depuis à me prouver que j’avais eu tord. Elle était une Capitaine-Commandant plus que capable, voire même plus. Selon mes dernières rencontres avec elle j’irais même jusqu’à dire qu’elle fait un boulot vraiment remarquable ! Depuis deux ans, entre la destruction de 3 Millions d’âmes, la mort de Shunsui, la disparition de Tenzen et Shinjirô et l’apparition des Reapers elle avait réussi à tenir la barre sans faire ne serait-ce qu’une seule fois tanguer le navire.
    Et bien aussi étonnant que cela puisse paraitre elle fait un sacré boulot. Si j’étais aussi choqué que toi au départ, je dois avouer que derrière ses airs étranges et parfois flippant elle est vraiment doué. Vu le gros bordel actuel beaucoup aurait déjà fait couler le navire depuis longtemps ! Mais elle tient bon.

Je bus un peu de mon verre déjà à nouveau remplis par mon ami. Je cherchais mes mots, car à vrai dire je me disais que si l’on m’avait dit ça il y a deux ans j’aurais eu moi aussi de la peine à y croire. Après tout je n’aurais jamais parié un sous sur elle. Je ne l’avais rencontré qu’une fois ou deux en vitesse alors qu’elle était alors que Capitaine de la Quatrième et les choses ne s’étaient pas forcément déroulées pour le mieux. Pourtant à force de rencontrer, si l’on pouvait exclure une quelconque amitié ou rapprochement elle avait malgré tout réussi à me convaincre de sa légitimité en tant que Capitaine Commandant !
    Je pourrais t’expliquer tout ce qu’il s’est passé en deux ans, et comment elle à réussi à gérer tout ça de la meilleure manière qui soit, mais franchement je crois que le mieux c’est encore que t’ailles la voir en personne. Je pense que tu comprendras mieux.

Pour le meilleur ou pour le pire à vrai dire. Je ne savais pas réellement ce qui allait se passer, ni comment l’un et l’autre réagirait. Je savais bien à sa réaction que les choses entre eux n’avaient pas toujours été simple, pourtant si moi aussi j’avais commencé du mauvais pied avec elle j’étais maintenant plus que jamais de son côté et bien décidé à la suivre dans les événements à venir.

Je ne pouvais qu’espérer qu’il nous y suivrait aussi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Lun 8 Déc - 10:47

Akihiko afficha une mine ravie quand Shu rit. Objectif atteint ! Il commençait à réussir à détendre le capitaine de la dixième division. Le rire sincère de son ami était une preuve de sa force. Il réussissait à surmonter les événements aussi difficiles que ceux-ci puissent paraître. Un sourire heureux apparut sur les lèvres du capitaine de la Justice. Retrouver le Seireitei avait été un soulagement autant qu’une angoisse, mais son retour s’était déroulé mille fois mieux que ce qu’il aurait pu espérer. On l’accueillait à bras ouverts - enfin dans la mesure du possible vu qu’il était malgré tout un Vizard et que les hybrides n’étaient pas forcément les bienvenus – et surtout son ami, malgré le temps et les souffrances, n’avait pas changé finalement.

Kirito écouta ensuite les paroles de Shu concernant le nouveau Capitaine-Commandant. C’était étonnant d’apprendre que la jeune femme était manifestement aussi douée à ce poste mais en vérité Akihiko n’était pas totalement surpris. Depuis le départ il savait qu’Asuna cachait son jeu. Leur première rencontre mouvementée lui avait permis de constater que la déesse de la mort était sans nul doute une personne remarquable. Mais à l’époque il ignorait si elle allait œuvrer pour le bien ou non. Manifestement la tendance actuelle inclinait plutôt son alignement vers le bon côté. Mais Kirito savait qu’avec elle il fallait rester en permanence sur ses gardes. Il obéirait à ses ordres, cela il n’en doutait pas, mais ne pas pouvoir comprendre le fonctionnement d’une personne lui empêchait de lui faire pleinement confiance pour autant.

Akihiko fit un signe de tête en remerciement des propos sincères de son ami. Puis il décida d’être franc sans prendre aucune forme de pincettes, comme à son habitude lorsqu’il avait les yeux bleus.

    Bah c’est sûr que j’vais quand même rester un peu prudent. La première fois que j’l’ai vu elle a quand même essayé de me buter…

Un sourire amusé apparut sur les lèvres de Kirito. Le souvenir de cette rencontre sur Terre il l’avait bien gardé en mémoire. Un de ces moments emplis d’euphorie et d’adrénaline qu’on ne peut que difficilement oublier ou même enterrer.

    Je n’invente rien, mais je crois que je t’ai jamais causé de cette histoire. Sans doute parce qu’à l’époque Asu aurait très bien pu venir me crever durant mon sommeil pour en avoir parlé. Je l’ai rencontré à Karakura, alors que je n’étais que siège à la douzième division et qu’elle n’était rien du tout à l’époque. On a combattu côte à côte, enfin plus ou moins, et dans le feu de l’action elle a essayé de me dessouder. Et pas par erreur, je te le garantis. A l’époque, elle voulait pas qu’on connaisse sa puissance et aussi dur que ce soit pour moi de l’admettre elle m’aurait défoncé sans aucun problème si j’en avais parlé.

Kirito but une gorgée de son saké continuant de se remémorer ce souvenir qu’il considérait comme superbe et monstrueux à la fois. S’il avait sût ce qu’elle deviendrait ensuite aurait-il agit différemment à l’époque ? Sans doute que non, sa personnalité perverse n’était que rarement sujette au regret. Par ailleurs, à cette époque il avait frôlé la mort certes, mais il avait également frôlé avec délice le corps de la jeune femme. Mais bon ces détails là il les gardait encore pour lui. Pour le moment…

    Après on s’est recroisé quelque fois, ça ne s’est jamais vraiment mieux passé mais je ne suis pas si surpris que ça de son efficacité. Asu sait s’y prendre et sans nul doute je vais lui obéir car c’est ma supérieure. Mais bon ça reste une sacré garce parfois et faudrait juste qu’on essaie de pas se sauter à la gorge pour une fois…

Akihiko rit une nouvelle fois à gorge déployée. Le futur était incertain et il aimait ça ! Cela faisait du présent un challenge permanent.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Lun 26 Jan - 17:16

L’histoire que me raconta Aki’ ne me surpris pas outre-mesure. Je la savais extrêmement puissante et ce depuis bien longtemps. Nos rencontres avaient toujours été, étrange. Oui c’était probablement le mot qui décrivait le mieux nos relations. Elle avait eu ce qu’elle désirait de moi à chaque fois et je n’étais pas sur que je pouvais m’estimer gagnant à la sortie de nos échanges, même si pour la plus part des fois j’ai toujours retiré quelque chose de chacune de ces échanges. Son ordre de me faire chef de cette purge avait pu paraitre au début incroyablement injuste et horrible, mais plus j’y pensais et plus je traversais cette purge plus je pensais que je pourrais y arriver. Qu’elle pourrait réellement me rendre plus fort et que la promesse que je lui avait faite de devenir plus fort n’était peut être pas si improbable que cela. Peut être serait capable de devenir l’entité qu’elle désirait que je devienne et que moi aussi je grandisse à travers cette sombre purge.

Oui Asuna avait toujours ses raisons et depuis les événements qu’il racontait elle avait extrêmement changé. S’il y avait une chose dont j’étais certains c’était que tout ses actes et toutes ses décisions n’étaient voués qu’à une seule chose, le bien du Seireitei ! Elle désirait de tout son être le rendre meilleur, nous rendre meilleur et traverser ce bordel de la meilleur façon qu’il soit. Même si cela impliquait d’éliminer 3 Millions d’âmes, et de faire bonne figure devant ces abrutis de Reapers. Oui, un jour ils comprendraient qu’ils ont eu tord de nous prendre pour des cons, et ce jour là celle qui se trouvera en tête de file se sera Asuna.
    Ahahahah et tu t’es laissé faire par une fille, ton égo à du en prendre un sacré coup hein !

Je me marrais à l’imaginer, lui et sa personnalité la plus forte, entrain de trembler devant la puissance d’une femme. Lui qui était le plus Macho des Machos. L’image eut le don de me redonner le sourire, comme toute cette conversation, comme si nous n’avions jamais eu de problème, comme si il n’était jamais parti et que cette purge n’avait jamais existé. Il était un véritable ami et la force des habitudes semblaient bien ancrée.
    Dans tous les cas dès qu’elle rentrera de terre, va la voir. Va constater par toi même les changements, et même si votre relation ne deviendra peut être jamais une relation normal - je ne crois d’ailleurs pas qu’elle en soit capable - je suis sûr que vous trouverez un terrain d’entente. Après tout, vous désirez les deux le bien de la Soul Society !

Le nouveau Capitaine de la Neuvième malgré sa longue absence restait toujours le même, et si je savais une chose c’était qu’il ferait son possible pour s’entendre avec elle et que leur relation soit la plus saine possible. Après tout il allait devoir apprendre à travailler sous ses ordres et s’ils voulaient l’un comme l’autre que cela fonctionne il leur faudrait y mettre du leur.
    Bon et si t’arrêtais de faire le gars sérieux et que tu me racontais ce qu’il s’est passé là-bas, t’as du en vivre un sacré paquet d’histoire ! T’es quand même un des premiers à être aller au sein même de Las Noches et à en être revenu pour en parler. Ahaha !

Derrière mon rire il y avait malgré tout une grosse vérité, et c’était celle qu’il était passé près de la mort un bon nombre de fois pour revenir jusqu’ici et que je voulais tout savoir ! Qui sait peut être aura-t-il appris des choses intéressantes !

Et surtout, je voulais me changer les idées !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Ven 30 Jan - 19:39

Akihiko écouta son ami se moquer de lui puis rire et il ne put s'empêcher de rire à son tour. Il est vrai que son ego avait ce jour là été touché, mais cela lui avait également ouvert les yeux. Il semblait y avoir tellement de personnes puissantes qu'il avait alors redoubler d'effort et c'était comme cela qu'il était devenu aussi puissant.

Bah ouais j'avoue que ça me fait chier qu'elle m'ait dominé de la sorte, mais quelque part ça me rassure qu'elle nous mène tous à la baguette aujourd'hui. C'était pas vraiment une naze quoi... En tout cas t'as l'air de faire partie de son fanclub !

Kirito fit un clin d’œil provocateur à Shu. Ce dernier lança alors soudainement un nouveau sujet de discussion. Le Hueco Mundo... Vaste sujet !

Eh bien j'ai pas mal de truc à dire, mais ce qui en ressort au max c'est que ce fut un sacré bordel. J'savais que je m'exposais à des emmerdes en allant là bas, mais franchement pas à ce point.

Akihiko fit semblant de réfléchir pour capter son auditoire, à savoir ici uniquement Shu en fait, puis il annonça des thèmes.

Qu'est-ce que tu préfères savoir ? Las Noches, la ville de la déprime ? La rencontre avec le chef de l'Exequias, qui soit dit en passant m'a collé une équipe de « protection » H24, je pouvais même pas aller pisser tranquille... Sinon j'ai aussi rencontré un scientifique là bas, un être étrange mais assez intéressant. J'ai également croisé la route de créatures dans le Yermo, certains sociables, d'autres...beaucoup moins. Si tu vois ce que je veux dire.

Un sourire carnassier apparut sur les lèvres du Capitaine de la Justice.

Mais ces rencontres-ci se sont généralement soldées par la mort de mes opposants. Techniquement je n'ai pas affronté d'adversaire à ma hauteur. Mais j'en ai affronté beaucoup. D'ailleurs je pense même que ces années d'enfer m'ont permis de me renforcer, j'ai le sentiment d'encaisser bien plus les coups car je ne pouvais pas tout esquiver. Malgré tout...

Les doigts de Kirito coururent un instant sur son visage et une fine pellicule blanche parcourut le contour de son œil avant de s'évanouir l'instant d'après.

...Heathcliff ne s'est jamais autant éclaté !

Le Capitaine ne se cachait pas de son statut de Vizard devant Shu. Tous deux étaient des hybrides et il était à même de comprendre les pulsions qui l'avaient parcourus durant le temps qu'il avait foulé cette terre austère qu'était le Hueco Mundo.

Soudain l'image fugace d'un visage passa dans la mémoire de notre jeune héros. Yûki. Sa protectrice, sa geôlière, son bourreau. Qu'était devenu l'Arrancar qui était à la tête de sa garde privée à Las Noches ? Il avait réussi à la fuir mais étonnamment il songea que si elle avait voulu elle aurait pu l'achever...

J'ai rencontré également une personne...intéressante.

Un sourire mystérieux se dessina sur les lèvres du Vizard. Une chose était certaine, malgré tout ce qui s'était produit il était vivant, plus puissant que jamais et toujours aussi joyeux. Ce n'était pas tous les jours que l'on parvenait à déjouer la mort et le destin. Il était très probable que n'importe quel Shinigami qui aurait été dans sa situation aurait été perdu à jamais. Mais en somme Heathcliff lui avait sauvé la vie...

Alors qu'est-ce qui t’intéresse mon vieux ?

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Ven 30 Jan - 20:32

    Une personne intéressante, mon oeil ! Tu crois que je te connais pas ou bien ? Je sais très bien ce qu’elle avait d’intéressant cette personne.

Lâchais-je alors que j’imitais grossièrement une poitrine de rêve et un cul à se le taper par terre. Je savais très bien qu’il parlait d’une demoiselle. Après de là à la trouver chez les Hollows, il y a un pas que je ne franchirais peut être pas, mais après tout, les goûts sont dans la nature hein. Je me marrais avec lui après mon imitation réalisé bien entendu avec la plus grande classe. Nous étions entre nous et le naturel était réapparut en un instant. Comme s’il n’était jamais parti et qu’il ne faisait que me conter des histoires qui se serait passées, bien avant notre rencontre. Oui c’était l’impression que cette discussion pouvait donner. Et pourtant cela faisait presque deux ans et demi que je ne l’avais pas revu. Il était réellement une personne que j’estimais, et j’étais heureux de le revoir parmi. Puis cette fois-ci nous seront vraiment voisin. Nous n’aurons plus la Onzième entre nos deux Divisions. Ce qui simplifiera réellement notre vie pour nos escapade apéro dans le bar d’Ayuzaki, mais ça c’est un autre sujet…
    Le chef de l’Exequias, c’était pas un gars qui se prenait pour un empereur ou une connerie du genre, borrick j’sais pas quoi ? Un truc du genre non ? Si c’est bien lui ça m’étonne pas trop, j’l’ai rencontré une fois ou l’autre et c’est réellement le genre de gars qui fait attention à tout.

Je me rappelais d’une rencontre je sais plus où avec un gars comme ça, je l’avais même revu une fois si je ne me trompais pas. Mais peut être avais-je simplement oublié. Ces monstres avaient tellement tendance à se bouffer entre eux que je n’aurais pas réellement su dire si oui ou non c’était bien de lui qu’il parlait. Peut être que le gars dont je parlais c’était depuis lors fait bouffé par un autre, qui sait ?
    Après la ville de la déprime ça doit être chiant. C’est vraiment comme on nous le dit à l’académie ? Un gros bâtiment blanc entouré de sable, et vide pour la grande partie ? Un truc inutile dans un désert à la con ça leur convient pas trop mal je trouve.

Pour des monstres assoiffés de sang je ne voyais pas mieux. Après tout il avait essayé de le bouffer selon ce que je comprenais. Pas étonnant, quand tout à dérapé il a du être pour eux le meilleur moyens de se venger. Heureusement que c’est d’Akihiko qu’on parle et de comme il le dit il a bien Heathcliff en lui.
    Ahahah t’es pas le seul qui a progressé depuis la dernière fois. On est plus proche que jamais maintenant avec Heyshiro, on vous prend quand vous voulez eh eh !

Comme pour confirmer mes dires mes yeux virèrent au noir sans que le masque ne recouvre mon visage et l’air changea. L’impression qu’Heyshio avait vraiment pris ma place. Il n’aurait manqué que le masque pour que l’on croit vraiment que j’avais changé de place avec lui. Notre union était plus proche que jamais, et j’avais grâce à ça débloqué une puissance dont lui seul avait le secret. Un pouvoir défiant l’entendement. Mon attaque finale était d’une puissance dévastatrice et peut de gens sur cette planète aurait été capable de se la prendre et de s’en relever. Mes yeux reprirent leur couleur normal et l’aura pesante d’Heyshiro disparut.

Un sourire amusé toujours sur mon visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Ven 30 Jan - 21:58

Kirito explosa de rire lorsque Shu réagit à ces derniers propos. Son ami lisait en lui comme dans un livre ouvert. L'espace et le temps semblait avoir laissé intact la relation que les deux capitaines entretenaient. C'était une chose qui réconfortait plus que n'oserait l'avouer Kirito. Après s'être calmé le pervers ne rata pas une occasion de s'exprimer.

Désolé mon vieux, mais t'es en dessous de la réalité, c'était encore mieux que ça !

Le Capitaine de la Justice avait trouvé l'Arrancar attirante dés leur rencontre et ce malgré le fait qu'elle apparaissait comme une ennemie, ainsi que ses origines douteuses. Mais pour sa défense celle-ci arborait un physique très humain et qui aurait fait pâlir une strip-teaseuse. Et étonnament le fait que la femme veuille sa mort en quasi permanence l'avait également rendue encore plus désirable...et cette attirance n'avait pas été que dans un sens mais cela notre jeune héros le laissa caché. Peut être qu'un jour il recroiserait la route de Yûki, mais en attendant il préférait la stocker dans la case bons souvenirs malgré tout.

Akihiko écouta ensuite les mots de son ami et constata ainsi avec surprise qu'il semblait connaître Borick.

Ouais t'as vu juste c'est bien ça le nom de ce type. D'où tu le connais ? Il avait le melon avec son histoire d'empereur ouais et il était étrange, genre le type dont tu ne peux que te méfier et à juste titre j'pense.

Le Capitaine de la Justice leva alors son pouce droit et rajouta avec un sourire moqueur.

En plus il avait un balais dans le cul le bonhomme, on aurait dit l'autre idiot.

Akihiko n'avait pas besoin d'éclaircir ces paroles, Shu était parfaitement au courant pour ses dédoublements de personnalités ainsi il comprenait parfaitement ce que notre jeune héros disait.

Pour la cité c'est à peu près ça. Ca a quand même de la gueule mais le paysage est vite chiant malgré tout...

Après ces paroles ce fut ensuite à Shu de se vanter, comme quoi votre serviteur - qui soit dit en passant est forcément le plus puissant - n'avait pas le monopole de l'ego surdimensionné. L'apparition des yeux noirs ravi Kirito. Lorsqu'il était parti au Hueco Mundo son ami ne s'entendait que moyennement avec son Hollow intérieur, leur relation était basé sur le schéma maître et esclave. Mais manifestement cela avait évolué dans le bon sens. A l'apparition de ces yeux Akihiko sentit Heathcliff s'agiter et une dose d’adrénaline se déchargea dans les veines du Capitaine de la Justice.

J'aimerais bien te coller une raclée mais on va éviter ici, ce serait trop frustrant, on pourrait pas se lâcher. Par contre que penses-tu d'aller boire un coup dans l'endroit habituel ?

Les deux Vizards avaient effectivement un lieu spécifique dans lequel ils aimaient à se retrouver régulièrement et pour renouer avec leurs anciennes habitudes rien de mieux que de retourner là bas, chez Ayuzaki. Et puis pourquoi pas mettre la main sur la fille de ce dernier aussi...

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Dim 1 Fév - 17:13

    J’l’ai croisé sur terre une fois, et encore une fois je sais plus où, je crois. T’sais les narcissique mégalomane j’ai tendance à les oublier assez vite ahah.

Je me foutais de ce monstre comme de l’an quarante et vraiment il était actuellement le dernier de mes soucis. Je savais simplement que j’avais déjà entendu parlé de lui, quelque part, je ne sais plus quand. Mise à part ça je n’avais pas l moindre information le concernant et vue que je ne l’avais plus jamais revu il pouvait très bien être mort je ne sais pas où.
    Ahah comme t’as cru ! T’es a des années lumières de pouvoir me foutre une raclée mon pote !

Je le regardais avec un sourire tout ce qu’il y a de plus arrogant. Notre jeu préféré était déjà de retour, le très célèbre « qui à la plus grosse ». Comme à notre habitude il nous fallait toujours tout transformer en une compétition. Peu importe le domaine, comme nous marchions tous les deux aux défis et qu’on le savait, on ne pouvais s’empêcher de tourner ça en une compétition. Que ce soit en terme de puissance pur et dur ou en ce qui concerne nos Divisions. Nous voulions toujours pouvoir en mettre dans la gueule de l’autre. Néanmoins cette compétition avait le don de nous faire nous surpasser, la plus part du temps pour le meilleur… Oui car lorsque nous avions tenté de savoir qui boirais le plus du cocktail spécial d’Ayuzaki ou lorsque l’on avait commencé à faire le concours de celui qui mangerait le plus des biscuits  « spéciaux » cuisiné par un membre de la Douzième - des biscuits aux goût tous plus improbable les uns que les autres - l’on ne pouvait pas réellement dire que c’était pour le bien du plus grand nombre, mais bien pour la satisfaction de nos égos…
    Et oui excellente idée ! Il commence à faire soif eh eh !

Je ne lui indiquais pas le chemin, il le connaissait autant bien que moi, et ce fut en quelques Shunpô véloce que l’on se retrouvait devant la porte de notre bar attitré. C’était là que l’on avait toujours fêté tous les événements importants de nos vies depuis que l’on se connaissait, et c’est donc là que l’on fêterais comme il se doit son retour !
    Papy ! Ayumi ! Les gars ! Regardez qui je vous ramène !

Je venais d’ouvrir la porte et en un instant le père et la fille furent devant nous. Je le savais très bien, ils l’aimaient autant que moi, et depuis sa première visite ici, Aki’ avait réussi à se faire une véritable place au sein de ce bar, voire même de cette Division. Car tous mes hommes qui se trouvaient dans le bar se mirent eux aussi à applaudir, heureux du retour de l’ex Capitaine de la Douzième Division. Il était un homme apprécié et je n’étais clairement pas le seul à le penser. Chaque personne qui se trouvaient ici semblaient heureuse de revoir notre schizophrène préféré !

Il était donc temps de fêter son retour dans les règles de l’art !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Dim 1 Fév - 18:21

Akihiko sourit à la provocation de son ami et lui envoya une petite tape dans l'épaule.

T’inquiètes mon pote, tu perds rien pour attendre !

C'était définitivement étonnant de voir à quel point leur complicité était resté intact après l'absence pourtant longue de Kirito. Mais cette superbe surprise permettait à notre jeune héros de se sentir encore plus heureux d'être revenu parmi les siens. Ici il avait sa place et il pouvait évoluer dans un environnement sain. Tout le contraire de ces deux dernières années ! Sans surprise son ami accepta l'invitation et les deux compères se rendirent rapidement à la dixième division au fameux bar. A peine franchissaient-ils les portes que Shu annonça son arrivée.

Akihiko s'attendait à bien des choses mais pas à autant d'enthousiasme. Son sourire déjà bien grand se fit resplendissant et le Capitaine leva un bras en l'air en signe de victoire et hurla à son tour.

Et ouais j'suis revenu mettre un peu d'ambiance dans le coin ! Ca me paraît trop calme par ici !

Les mots du Vizard furent accueillis par une nouvelle pluie d'applaudissements ainsi que de quelques sifflements d'approbation et des rires. Kirito ici était chez lui. Tout le monde le connaissait et l'appréciait. Tout le monde savait à quel point il pouvait être sympathique et à quel point il pouvait mettre l'ambiance. Puis Akihiko regarda Ayuzaki et Ayumi.

Salut le vieux, salut beauté.

Le sourire ravageur de notre jeune héros provoqua un mouvement de la jeune femme qui se jeta dans ses bras heureuse de le revoir. Elle était ravissante mais le Vizard n'avait pour une fois aucune arrière pensée car il savait que la mignonne plaisait beaucoup à Shu. Malgré tout le Capitaine retourna son étreinte à la jeune femme qui semblait pleurer de joie. Akihiko vit également une larme couler sur la joue du patron mais ce dernier par fierté la sécha et lui fit juste un signe de la main. Il s'installa ensuite derrière son bar et servit le coktail de circonstance. Ayumi, relâcha finalement son étreinte et servit une tournée gratuite pour tous le bar.

Akihiko attrapa son verre puis trinqua avec Shu.

Merci mon ami, tu peux pas savoir à quel point j'ai rêvé de ce moment !

Notre jeune héros ne versait que rarement dans le sentimentalisme mais à l'instant présent rien ne servait de le cacher : il était extrêmement ému. Le Capitaine de la Justice leva son verre bien haut et parla pour tous cette fois.

Que la fête batte son plein, c'est pas tous les jours qu'un schizo retourne au pays ! Santé !

Akihiko vida cul sec son verre imité par la plupart des personnes présentes. Du monde commençait à affluer vers le bar car la nouvelle était en train de parcourir la division avec une vitesse démentielle. L'ex-capitaine scientifique était de retour au bercail. L'alcool commença à couler à flots et la soirée s'annonçait des plus mouvementées !

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Dim 1 Fév - 22:21

    SAAAAAAAAANTE !

Et un verre de bu cul sec. Un ! La soirée ne faisait que commencé et il était évident que ce verre était le premier d’une longue lignée d’autre. Car si une chose était sûr c’était que ce soir l’alcool coulerait à flot, et que tout le monde s’apprêtais à fêter comme il se doit le retour d’un des nôtres. Oui cette purge si elle avait pu amener ne serait qu’une chose bénéfique c’était qu’elle avait rapproché les membres du Gotei 13, et que ceux ci avaient traversé ce bordel mains dans la main, les rendant plus fort, et plus proche les uns des autres.

La nouvelle de son retour se propagea comme une véritable trainée de poudre. Dans la soirée des gens de la Douzième feront même leur apparition, et quelques uns, plus rare, de la Neuvième pointerons le bout de leur nez. Mais ça ce serait pour plus tard. Maintenant notre table habituel avait été réinstallé, surplombant légèrement le reste du bar. Moi assis à côté d’Ayumi, avec Ayuzaki de l’autre côté et Akihiko. Ce dernier est d’ailleurs occupé à saluer une bonne partie des officiers de nos Divisions qui passent le féliciter pour son retour. Nos hommes sont heureux de le revoir, après tout durant cette purge les bonnes nouvelles se sont fait tellement rare qu’une nouvelle de l’importance de son retour. Le retour d’un Capitaine du Hueco Mundo, ne pouvait que réjouir tout le monde !
    Bon les gars, laissez le respirer un peu. Il est de retour, vous aurez tout le temps d’écouter ses histoires.

Les gars qui se trouvaient dans la salle n’entendirent que mon dernier mot, et au vue de leur visage, je ne savais que trop bien ce que ça voulait dire. J’essayais de me reprendre pour empêcher le bar de reprendre tout ensemble, mais je venais de louper mon coup, car déjà dans tous le bar résonnait à l’unisson !
    Cap'taine, cap'taine ! Une histoire ! Une histoire ! Une histoire !

Je me retournais vers Aki’ l’air dépité, voilà, je n’avais plus aucun contrôle sur mes hommes. Et je n’étais clairement pas du genre à casser une ambiance pareille, car s’ils étaient tous si festif c’est qu’ils voulaient tous - comme je l’avais fait il y a moins d’une heure de ça - en apprendre plus sur les péripéties que l’ex Capitaine de la Douzième avait pu vivre. Ils voulaient que leur quotidien change un instant et qu’ils puissent savourer un peu « d’exotisme » grâce à lui. Après tout il était l’un des rares hommes à être revenu vivants d’une escapade au Hueco Mundo, maintenant qu’il ait en plus pu visiter Las Noches relevait tout simplement de l’exploit. Il y avait donc fort à parier que dès demain les rumeurs les plus folles allaient circuler sur le nouveau Capitaine de la Neuvième. Qu’il était un survivant de l’enfer sur terre, qu’il s’était échappé in-extremis en éliminant un Espada, poursuivit par les 9 autres.

Et l’histoire à venir risquait fort d’y contribuer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Lun 2 Fév - 0:34

La fête - oui car à ce stade c'était désormais une fête – battait son plein. Les rires, la joie, le bruit. Tout cela était une bénédiction pour le Vizard qui semblait revivre. Comment avait-il pu tenir dans le désert du Yermo ? Et bien justement grâce à la mémoire de souvenirs tel que celui qu'il aurait plus tard de cette soirée !

L'ex-capitaine scientifique était au cœur de l'attention et il en rafolait. Tout le monde le submergeait de questions et de très nombreux yeux brillaient d'admiration, il remarqua même quelques femmes qui lorgnaient des yeux envieux dans sa direction. Akihiko riait beaucoup, se détendant enfin. La nuit tombait et les Shinigamis continuaient à affluer au bar. Kirito eût même le plaisir de voir des hommes de son ancienne division débarquer. Alors que Shu tenta de calmer la situation un peu il s'avéra qu'il l'attisa encore plus. Akihiko fit un sourire ravi se demandant si ce n'était pas un acte manqué du Capitaine de la dixième division.

Nan, nan je ne vais pas raconter une histoire pour si peu.

Le public hua le Vizard cherchant à le faire réagir, ce dernier bouda pour la forme lorsque soudain une femme, ayant manifestement pas mal bu déjà, lui déposa un baiser sur la joue. C'était là un acte ignoble et honteux, un manque de respect total envers la hiérarchie et qui serait puni par le Capitaine de la Justice qui... La femme lui susurra alors quelque chose à l'oreille et le Capitaine de la Justice se leva alors comme un seul homme.

Allé, va pour une histoire !

Le Capitaine but son verre et disparut d'un coup. Il réaparut d'un shunpo véloce sur le comptoir du bar debout. La lumière du bar descendit subitement sauf au dessus de Kirito comme s'il se trouvait sous un projecteur. Ce vieil Ayuzaki était décidémment doué, un vrai metteur en scène ! Akihiko leva un bras et commença son récit captivant aussitôt son auditoire.

Certains d'entre vous ont déjà vu le Yermo, moi j'y ai vécu. Cet endroit aride et profondément hostile à de quoi dévorer votre âme et ça c'est sans compter ses habitants... L'air est lourd, le vent est sec et le temps est toujours le même, n'importe quel esprit faible serait perdu là bas. Et c'est dans un endroit pareil, dans la forteresse des Arrancars que j'ai dû vivre.

Akihiko se redressa de toute sa hauteur – bien qu'il ne soit pas bien grand en vérité – et il se concentra un instant. Une fine pellicule blanche s'amassa au niveau du visage du Capitaine et entoura son œil droit qui devint noir.

Vous pensez que ceci était le cauchemars, mais le vrai cauchemars commença lorsque les Arrancars me traquèrent car j'étais devenu indésirable. J'ai ainsi pris la fuite de Las Noches en hâte et j'ai dû me frayer un chemin à coup de sabre. Mais même une fois cela fait je me retrouvais avec l'Exequias à mes trousses.

Le bar était désormais silencieux, chacun buvait les paroles de Kirito. Ce dernier disparut soudain à nouveau et sa voix résonna dans le bar comme si elle se trouvait partout à la fois.

Imaginez un peu... Vous êtes dans un lieu inconnu sans aucun moyen pour vous cacher avec uniquement des ennemis de toute part, où que vous soyez, quelque soit l'heure vous savez qu'ils sont là, prêt à frapper et à vous éliminer à la moindre erreur de votre part...

Les pas de Kirito étaient audibles mais ce dernier était toujours invisible se déplaçant dans le bar à une vitesse ahurissante. Il frôla des personnes qui sursautèrent, d'autres hurlèrent puis soudain Akihiko apparut devant la jolie shinigami qui étouffa un cri. Akihiko éclata de rire et la salle en fit de même. Le petit morceau de son masque de Vizard se désagrégea retournant soudain au néant. Puis le jeune charmeur attrapa la main de la donzelle et la lui baisa avec délicatesse.

Pas de panique ma dame, je nous vous ferais pas le moindre mal.

Kirito fit une révérence et remonta sur le bar sous les applaudissements de son public qui l'ovationnait. Après quelques instant Akihiko envoya une pique à son ami.

Et toi, t'as un truc à nous raconter Capichef ?

Notre héros afficha un sourire moqueur à Shu. Il l'avait jeté sur le devant de la scène mais il était hors de question que son ami ne s'en sorte pas sans histoire également. Il n'avait pas rien fait en deux ans a priori ! Et manifestement le public était chaud car il réclamait une nouvelle histoire.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Jeu 5 Fév - 17:33

Non ! Quel emmerdeur celui-ci ! Il ne pouvait pas simplement me laisser tranquille et raconter son histoire ? Il fallait forcément qu’il m’implique dans ce bordel ! Voilà qu’après qu’il ait fait le Show tout le monde semblait désireux que moi-même je raconte une histoire. Une histoire, sur ce que je pouvais bien avoir fait durant les deux dernières années, forcément. C’était facile pour lui. Il avait été dans le camp ennemie, et devait probablement en avoir des milliers d’histoire. Pour ma part mes deux dernières années avaient été d’un ennuie tout ce qu’il y a de plus affligeant. Je m’étais entrainé et j’avais progressé, mais rien n’était sortit de l’ordinaire. Après tout, au vue de notre espérance de vie deux pauvres années ne représentaient pas grand chose, qu’une goutte d’eau de plus dans la mer de nos vies.

Je m’apprêtais donc à décliner l’offre, coupant cours à tous les hommes et femmes de nos divisions qui semblaient si désireux de m’entendre parler. Oui je comptais faire ça, mais tout comme il se fit bêtement avoir, Ayumi me regarda avec sa moue de chien battu.
    Non ! Ne me regarde pas comme ça ! Si tu crois que je vais parler pour si peu tu te trompes lourdement ! Je suis un Capitai…

Je ne pus finir ma phrase, la fille d’Ayuzaki s’approcha de mon oreille pour me susurrer quelques mots… Ayuzaki me foudroyait de son regard noir et je savais pertinemment que si je restais un instant de plus à cette table je risquais bien plus que de louper une nuit de folie avec sa fille. Je disparu de ma place pour réapparaitre au milieu du bar. L’air sembla se charger d’une énergie sombre, emplit d’une folie nouvelle. Un rire sournois se répandit dans tout le bar alors qu’une énergie rougeâtre s’échappait de moi. Je n’étais pas assez fou pour libérer ma puissance ici, mais une partie de mon énergie s’échappa pour offrir un Show tout aussi bon que celui d’Akihiko. Comme s’il allait me piquer la vedette celui-ci, j’étais dans ma division, je me devais donc de rester le maitre de cérémonie !
    Vous la reconnaissez n’est-ce pas. Cette énergie sombre qui s’échappe de moi. Cette puissance nauséabonde que je maitrise. Laissez moi vous la raconter, l’histoire du démon. Heyshirô.

Une vague d’énergie s’échappa de mon corps avant que ma présence ne disparaisse complètement. Toute la foule était capté, des murmures s’échappait de chacun d’entre eux. Je n’étais plus là, j’avais disparu, les lumières s’étaient éteintes dans le bar, Ayuzaki semblait malgré tout m’offrir le Show que je désirais. Et alors que je n’avais pas bougé d’un pouce ils purent tous l’espace d’un instant avoir l’impression que j’avais disparu. Finalement d’un mouvement rapide, j’apparu sur une table, les regardant tous de haut. Commençant par la même occasion l’histoire de ce démon qui vivait en moi, Heyshirô.

Je me mis à parler, d’une voix sombre, mué par mes talents de conteur. Je racontais comment Heyshirô était apparu dans ma vie, et comment durant deux cents ans je l’avais combattu, haïs et jamais ne serais-ce un instant respecté. De péripéties en péripéties je continuais mon chemin, arrivant jusqu’à il y a deux ans. Lorsque j’avais fini par appréhender sa puissance, et fini par enfin le comprendre. J’utilisais des effets d’énergie, créant mes propres effets spéciaux à base de Kidô, de Reiatsu et de lumière. Mélangeant les éléments, créant de nouvelle scène, utilisant les silences comme une manière de ponctuer mon récit pour le rendre plus dramatique, plus prenant. Ils étaient tous accroché à mes lèvres, ils buvaient chacune de mes paroles alors que je leur contais finalement le choc tant attendu. L’affrontement entre le démon et le brillant Capitaine de la Dixième. J’étais un héros dorée combattant un démon qui sommeillait au sein même de mon esprit. Pourtant mon récit était loin d’un conflit manichéen, peut être qu’au fond j’étais celui en tord, et que le démon quant à lui était simplement incompris ? Personne n’aurait su le dire, et dans un suspens digne des plus grand thriller je fini par mettre un terme à cette histoire qui verrait la puissance du démon mise au service du Capitaine. La foule applaudissait, encore sous le choc de ce qu’elle venait d’entendre, encore emplit de des émotions que je venais de faire passer à travers elle. Je retrouvais ma place, regardant Akihiko d’un sourire narquois.
    J’espère que ça t’aura plus !

Et je prenais Ayumi dans mes bras, en signe de victoire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Lun 9 Fév - 18:33

Akihiko éclata de rire lorsqu'il constata que tout le bar était avec lui sur ce coup là et souhaitait également une histoire de Shu. Après tout, même si Akihiko était connu, le véritable héros de la dixième division restait leur Capitaine. Ce dernier sembla faire un peu de résistance tout comme lui, et il sembla que certains arguments féminins le firent changer d'avis, tout comme lui... Il était surprenant que deux hommes de leur trempe ait le même point faible, à savoir la gente féminine. Akihiko retourna s'assoir près de la jolie blonde.

Attends toi à un véritable Show !

Puis le Vizard écouta son ami parler. Il savait que Shu était un conteur mais il fut toutefois surprit par la nature de ce récit. Le Capitaine parla de son Hollow intérieur et de leur relation. Il traversa les âges et expliqua ce qu'il était et ce qui faisait sa force. Le Capitaine de la dixième division se dévoilait aux yeux de ses hommes sans aucune honte, ni remords et c'était là quelque chose qu'Akihiko avait toujours apprécié chez son ami. Sa franchise. Lorsque l'histoire fut finie le Capitaine de la Justice ne pût que se joindre aux applaudissements. L'Igarashi avait manifestement gagné cette manche, c'était irréfutable. Il semblait également avoir gagner Ayumi, mais c'était là autre chose... Le sourire de Kirito en disait déjà long sur la réponse qu'il allait fournir à la question de Shu.

Mouais pas mal, heureusement que tu parles mieux que tu ne combats...

Un fou rire traversa la salle et notre jeune héros adressa un clin d'oeil provocateur à son ami, puis il leva son verre encore une fois et trinqua.

Allé, aux exploits de Shu et à mon retour.

Un grand brouhaha accompagna cette déclaration et la fête continua encore et encore... Le Capitaine de la Justice, immunisé à l'hébriété, profitait de chaque secondes, le temps pour la première fois depuis deux ans sembla s'arrêter dans un instant de pur bonheur. Plus rien n'existait en dehors de cette jolie blonde, de la joie et de son amitié avec Shu. Alors que notre jeune héros réalisait ce qui lui arrivait un mot s'échappa de ses lèvres. Un mot unique que seul Shu pouvait entendre et qu'il pouvait comprendre mieux que n'importe qui d'autre.

Merci...


_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   Dim 22 Fév - 13:07

    Mais je te prends quand tu veux ! Et en publique s’il le faut !

J’avais haussé le ton en parlant, de manière à ce que tout les personnes du bar entendent et soient témoin de ma déclaration. L’alcool aidant un peu je l’avoue, mais malgré tout je n’avais pas le moins du monde peur de l’affronter, pas plus devant les hommes de nos Divisions respectives, après tout depuis le temps nos affrontements étaient devenu des classiques du genre. Des événements qui attiraient du monde en masse et qui promettait du spectacle. Même s’il fallait bien l’avouer. Les meilleurs combats que nous faisions étaient ceux que l’on faisait au-delà du Rukongaï. Car là-bas au moins personne n’étaient en mesure de nous arrêter et nous pouvions laisser notre puissance s’échapper complètement.
    SANTE !

Les murmures reprirent juste après, chacun se faisait déjà son idée du combat qui aurait lieu probablement un de ces quatre. Après tout cela faisait maintenant deux ans que nous avions privé notre publique de cet événement. Les nouveaux en avaient entendu parlé, des étoiles pleins les yeux et ceux qui avaient déjà pu en être témoin avaient d’ores et déjà ouvert les paris. L’on pouvait entendre chaque Division prendre position sur son Capitaine. Même s’il était évident que j’allais l’écraser !

D’un signe de tête appuyé je répondais au merci d’Aki’, il était devenu pour moi un véritable frère d’arme. Et le revoir ne pouvais me rendre plus heureux. Combattre à nouveau à ses côtés m’avait manqué et il était évident que sa présence était suffisante pour me pousser et nous faire nous dépasser ! Nous étions un moteur l’un pour l’autre, et sans lui il y a fort à parier que je ne serais jamais devenu celui que je suis aujourd’hui. Ce qui était probablement aussi vrai pour lui, il avait survécu le Hueco Mundo car il savait qu’il avait encore des choses qui l’attendait de l’autre côté !

La soirée dura encore longtemps, l’alcool coula à flot et bon nombre d’histoire furent écrite ce soir là. Pourtant la seule chose qui importait vraiment était son retour. Qu’à partir d’aujourd’hui nous pourrions recommencer à combattre et pousser le Gotei 13 vers l’avant, nous pousser vers l’avant !

Le duo de Vizard était de retour !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Finally, you did it ! [Pv Akihiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Finally, you did it ! [Pv Akihiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le temps est passé tellement vite, il fait déjà nuit ! [PV : Akihiko]
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.
» Akihiko, te voilà déjà grand.
» Finally The Redge has come back to yshl!!
» Un café, avec du sucre s'il vous plaît ! Et pas de lait, merci. (Pv : Akihiko et Karin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-