AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Héritage peu légitime [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Héritage peu légitime [PV]   Sam 22 Nov - 0:14

Citation :
Ce RP n'a d'autre but que d'expliquer pourquoi Ryu possède un asauchi en plus de son Zanpakutô (et faire un peu de BG, accessoirement).

Un siècle. Cela faisait un siècle maintenant. Ce que l'on dit est faux. Le temps ne guérit pas tout. Il n'est pas possible de tout oublier. Car s'il est donné la possibilité de rayer un fait ou l'autre de son train de pensées, les rêves s'amusent à prendre le relais. Utiliser toute matière à leur disposition, même celles qui sont le plus profondément enfouies, et vous les renvoyez à la face que vous le vouliez ou non. À l'époque, Ryunosuke venait à peine de rejoindre une Division…

* * *

Huitième Division, sous les ordres de Kyôraku Shunsui. Ryunosuke n'était pas un jeune Shinigami très impliqué dans la vie du Seireitei. Après tout, il n'avait rejoint les forces du Gotei 13 que dans le but de recevoir une formation poussée qu'il ne pourrait se permettre d'atteindre au Rukongaï. Un individualiste qui ne voyait donc là que son intérêt : perfectionner ses techniques au katana et au Zanpakutô. Heureusement, sa Division n'était pas la plus impliquée. Avoir un Capitaine pour qui la flemmardise était une façon de vivre ne pouvait être que d'un grand bénéfice pour quelqu'un comme le Shimada.

Le récent Shinigami trouva un autre grand intérêt à sa présence au sein de cette Division particulière. Ce fut sa rencontre avec Hattori Mihoko. Non, elle ne fut pas une amie. Pas vraiment. Elle ne fut pas non plus une relation – bien qu'un temps plus long leur aurait sans doute permis de s'en rapprocher. Le terme qui aurait pu le mieux convenir à ce qu'ils avaient vécu ensemble était sans doute « rivalité », bien que plus complexe que le simple jeu de vouloir toujours s'afficher comme meilleur qu'une personne en particulier.

Ils s'entraînaient ensemble et étaient fiers des progrès l'un de l'autre. Mais ils étaient encore plus fiers des leurs, bien entendu. Ils fonctionnaient globalement de la même manière. Ne prenaient pas particulièrement de plaisir dans l'affrontement mais dans le simple fait d'améliorer sa maîtrise. Ryunosuke savait qu'il était meilleur qu'elle, même s'il était sorti de l'Académie plus récemment. Cependant, il n'en montrait rien. Lui laissait toujours croire que leur niveau était équivalent. Après tout, il avait déjà réalisé la prouesse de libérer son Shikaï – même s'il était le seul à être au courant – alors que Mihoko quant à elle n'avait jamais pu ne fusse que ressentir l'âme de son Zanpakutô.

Après tout, tous n'avaient pas le talent ni les prédispositions pour cela. Il fallait une énergie spirituelle suffisante et que celle-ci soit assez stable pour qu'une partie de l'âme du Shinigami se transmette au réceptacle que représentait l'asauchi. Elle compensait par des qualités de bretteur presque à la hauteur du Shimada et surtout une ténacité à toute épreuve. Mais une vie de Dieu de la Mort ne pouvait pas être peuplée uniquement d'entraînement sans quoi la vie serait trop agréable – du moins pour des gens comme eux.

* * *

Tous les Dieux de la Mort étaient forcément amenés à remplir quelques missions dans leur carrière. Ceux qui n'étaient pas Officiers n'étaient donc pas chargés que de balayer les rues ou autres tâches ingrates, non non. Quelques Hollows se perdent parfois – quand ils ne deviennent pas juste trop gourmands – dans le Rukongaï. Et il revient alors aux Divisions du Gotei de se charger de leur extermination. Celui-ci n'était qu'un demi-Hollow, assez faible. La cavalerie n'y fut donc pas envoyé. Pas de Capitaine, pas de Lieutenant. Un Quatrième Siège pour diriger une escouade parmi lesquels un Septième, un Treizième et un Quinzième Siège, en plus d'une demi-douzaine de non-officiers pour qui cela constituerait « une bonne expérience ».

Tout ne se passa malheureusement pas aussi bien que cela. Le demi-Hollow fut effectivement très simple à vaincre. Encerclé et assailli de tous côtés, la troupe n'avait fait qu’œuvrer à offrir des ouvertures pour que le plus haut gradé de l'unité puisse frapper un grand coup destructeur. Jusque là, tout se passa très bien. Le seul inconvénient étant que ce n'était pas le seul Hollow dans les environs. Le second possédait manifestement une assez bonne capacité à camoufler son Reiatsu, aussi ne purent-ils s'en rendre compte que trop tard. Un flanc du groupe fut enfoncé, faisant d'ores et déjà trois morts dès le premier passage.

Un instant de flottement s'ensuivit, rompu finalement par l'enthousiasme débordant d'une jeune Shinigami bien trop téméraire. Mihoko voulut trop en faire. Cria son défi à la face du Hollow qui accepta l'invitation en se ruant sur elle. Ryunosuke tenta bien de s'interposer. Hésita un instant sur la possibilité d'utiliser son Shikaï pour le neutraliser. Sa glace sombre pouvait battre ce monstre, il le savait. Mais peut-être que son épée le pourrait également. Laissant ainsi son pouvoir dans le plus grand secret d'où il ne voulait pas le sortir. Mauvaise appréciation. Mihoko et lui furent repoussés violemment. Le temps de reprendre connaissance, il réalisa que le plus gros du choc lui avait été évité par un geste altruiste… Celle qu'il désirait protéger l'avait sauvé à son tour. Il la chercha du regard, alors qu'une unité d'urgence – heureusement de garde non loin – venait aider à la neutralisation du Hollow.

Mihoko fut retrouvé dans une gerbe de sang. Elle n'était plus que la moitié d'elle-même. Littéralement… Son dernier souffle fut gaspillé pour une demande. Lui ne s'était pas senti faire autre chose que de hocher la tête, lui faisant par là comprendre qu'il acceptait d'en faire promesse. Un souhait simple, qu'il était capable d'honorer. Qu'à défaut d'elle-même, son sabre puisse continuer de se battre et de progresser. Même en un moment pareil, il ne dit pas un mot. Il glissa juste ses doigts sur les paupières de Mihoko, lui tint la main pour ses derniers moments...

Une « bonne expérience » qu'ils disaient, hein ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke
 

Héritage peu légitime [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que fera Préval pour protéger son héritage politique ?
» Célébrons la mise à jour 1.2 : Héritage
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» Héritage magique et dons
» L'héritage contesté de Michaëlle Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-