AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Battre le maître ? [Akizuki Ashido]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Mer 26 Nov - 11:36

Tout fraîchement nommé Troisième Siège de la Treizième Division, le Shimada se sentait un peu d'humeur nostalgique. Le Shinigami n'estimait pas correspondre au rôle d'Officier, lui pour qui la désinvolture était devenu une façon de vivre. Pourtant, Ukitake-Taishô ne lui en avait pas trop demandé, loin de là. Sa supérieure estimait qu'il lui suffisait d'être lui-même pour remplir son rôle, rien que ça. Mais là où le problème survenait, c'était qu'elle estimait que cela était compatible avec le fait de se montrer comme un grand frère envers ses subordonnés. Cela paraît tout de suite une idée bizarre lorsqu'elle tombe dans l'oreille d'un taciturne mal à l'aise avec les interactions sociales.

Ryunosuke avait dès lors ressenti une envie pressante. Une lubie. Le seul objectif, le but de son existence, était d'atteindre l'excellence dans l'art du duel. Bretteur hors pair, il l'était déjà bien qu'il s'assurait toujours que les gens en pensent tout le contraire. Mais dans une situation comme celle-ci, il avait besoin d'être rassuré. L'appétit d'un duel disputé où il n'aurait pas besoin de se retenir. Or, une seule personne dans toute la Soul Society pouvait se faire une idée du talent à l'épée de l'homme au kasa ronin : Inamoto Junichi, professeur de Zanjutsu au sein de l'Académie. L'homme dont les enseignements lui avaient permis de transformer ses capacités grossières mais prometteuses du Rukongaï en art. C'était cela l'école du katana des Shinigamis. De nombreux Dieux de la Mort finissaient fins bretteurs. Ryu quant à lui en avait extirpé son propre style, qu'il appelait la Garde Silencieuse.

Inamoto-sensei en connaissait quelques bases, avait senti le potentiel sous la nonchalance. Et le Shimada estimait qu'à présent était venue l'heure de lui montrer réellement de quoi sa puissance était faite. Le rencontrer, lui demander de l'affronter, et vaincre le maître. Il était devenu Officier après tout, il ne lui était plus nécessaires de faire croire qu'il était un parfait incompétent, car plus personne ne le croirait. S'il cacherait toujours ses plus puissantes et fines compétences – enfin, pour un temps du moins – il estimait qu'il pouvait se permettre ce petit exploit.

Se rendant donc au secrétariat de l'Académie, il eut la chance de tomber directement sur le Vice-Capitaine de la Sixième Division, reconnaissable à son badge. Rares étaient ceux après tout qui pourraient mieux le renseigner, non ?
    - Bonjour, Fukutaishô. Je cherche Inamoto-sensei, il est dans le coin aujourd'hui ?

Bon, Ryunosuke n'avait pas encore pris l'habitude d'y mettre les formes, loin d'être un professionnel de l'étiquette… Faudrait peut-être qu'il fasse un effort là-dedans aussi maintenant qu'il était lui-même Officier. Enfin, on verra, chaque chose en son temps !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Rokû Ban Tai Fukutaishô

Messages : 46
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Mer 26 Nov - 17:56

Des papiers, des papiers et encore des papiers ! Ashido ne savait plus où mettre la tête. Cela faisait déjà quelques semaines qu'il avait été promu Fukutaishô et le travail ne tarissaient pas. Cela faisait déjà quelques années que la 6ème Division était délaissée avec des Taishô et Fukutaishô partant et venant sans jamais vraiment marquaient la division depuis Kuchiki Byakuya et Abarai Renji. Du travail, il y en avait beaucoup. Et cette histoire de Purge n'était pas là pour arranger les choses... loin de là ! Revoir les programmes de recrutement, repensaient les examens et surtout faire comprendre aux aspirants Shinigami l'importance de cette Purge... Sans Capitaine, Ashido était livré à lui-même n'ayant que son Sotaishô et Igarashi Shu pour parler de cette Purge et de la gestion par intérim de la 6ème Division...

Ce jour là, Ashido c'était rendu à l'Académie des Shinigamis, des montagnes de dossier et d'archives sous les bras. Il devait y travailler toute la journée afin de préparer les différentes réunions qu'il allait avoir toute la semaine avec les professeurs afin de discuter des nouveaux programmes et du changement de vision qu'Ashido voulait y apporter. Bien que les enseignements resteraient les mêmes, il était important que les professeurs comprennent l'enjeux de cette Purge et sache l'enseigner et y répondre avec honneur et tact auprès des futurs bras armée du Gotei 13...

La 6ème Division n'était pas très éloignée de l'Académie et il ne fallait guère que quelques minutes pour parcourir les mètres qui les séparaient. Sur le chemin, Ashido n'oubliait jamais de prendre quelques instants afin de respirer profondément et de contempler le ciel tout en marchant. Peut être sa façon à lui de commencer les journées de travail... Ou peut-être voulait-il simplement profiter de ce moment pour lui seul...

Lorsqu'il arriva, Ashido s'installa dans le bureau allouer au Fukutaishô. Le bureau était situé dans un couloir au fond à droite du Secrétariat dans le bâtiment principal de l'Académie. À peine eu-t-il le temps de poser ses affaires qu'il se rendit à l'Accueil afin d'y transmettre quelques consignes. Il était impératif qu'il ne soit pas dérangé durant les prochaines heures, car il souhaitait terminer la préparation de ses réunions ainsi que de son travail. Il prit quelques papiers sous son aisselle, sûrement les plus importants et ce rendit tranquillement vers l'Accueil le pas lent et calme. Il donna ses consignes à la Shinigami de garde et entendit un homme derrière lui l'interpeler. Ce retournant, Ashido reconnu l'homme qui s'adressait à lui et visiblement ce dernier le connaissait également, trahi par son badge de Fukutaishô devina-t-il :

    Hey, mais qui vois-je là ! Le 3ème siège de la 13ème division Shimada Ryunosuke ! Quel plaisirs, tu honores ma journée de ta présence ! Il ne me semble pas l'avoir croisé, à vrai dire je viens moi-même d'arriver. Il doit passer dans mon bureau dans quelques heures, que puis-je faire pour t'aider ? Rien de grave j'espère ?


Dit-il sur un ton assez détendu et poser. Ashido remarqua le manque de formalité du fraichement gradé Shimada Ryunosuke et n'en pris pas acte. Laissons les formalités à ceux qui en ont besoin - pensait Ashido. C'était la deuxième personne qu'Ashido rencontrer après avoir quitté l'Académie pour les rangs de la 6ème division et il était désormais important pour lui de créer des relations avec les Shinigamis qui l'entouraient. Restant toujours humble, patient et à l'écoute, c'est ainsi qu'était rythmé les journées du jeune Fukutaishô...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2804-akizuki-ashido

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Mer 26 Nov - 23:45

Citation :
Mon perso n'ayant été promu il y a seulement quelques jours, c'est un peu chaud pour déjà savoir qui il est (vu qu'il n'était même pas Officier du tout avant).

Puisque le Shinigami portait son kasa ronin – le chapeau de paille couvrant la quasi intégralité de son visage – il était impossible de saisir sa surprise. Les nouvelles allaient-elles réellement aussi vite que cela ? Lui qui était encore un inconnu à la Huitième Division il y a de cela quelques jours se faisait déjà reconnaître comme Troisième Siège de la Treizième Division qu'il venait juste de rejoindre. C'était très étrange. Très étrange et même carrément surprenant, voir flippant. Heureusement que ses yeux écarquillés ne se discernaient pas sous son chapeau de paille, car il ne devait sans doute pas avoir vive allure ainsi.

D'autant que… c'était bien la première fois que quelqu'un se disait honoré de le rencontrer. Ryunosuke n'estimait pas avoir très très bonne réputation. Plutôt taciturne, il ne se comptait même encore aucun ami – et n'en cherchait pas réellement – ne voyant vraiment intérêt que dans son Zanpakutô. Aussi ne sut-il que répondre à tout cela. C'était d'ailleurs chose habituelle chez lui, de ne pas savoir que dire et ce dans de nombreuses situations. Enfin, tout cela n'avait au final pas vraiment d'importance.

Sa main droite monta jusqu'à son menton et ses ongles y crissèrent sur sa barbe alors qu'il lui était annoncé qu'Inamoto n'était pas encore là. Ne viendrait à l'Académie que dans quelques heures, mais le Shimada n'avait pas toute la journée. Un entraînement en effet prévu dans la journée avec ses subordonnés… Ah, il se serait bien esquivé pour faire ce que bon lui semblait, mais ça ne le ferait pas vraiment. Pouah, ce que c'était chiant d'avoir des responsabilités. Il réfléchissait donc un instant à ce qu'il allait répondre au Vice-Capitaine dont il ne connaissait toujours pas le nom – ne s'inquiétant clairement pas pour sa part de connaître les noms de ceux qu'il n'était pas amener à croiser directement.
    - Rien de grave, non. J'aurais désiré un petit entraînement privé, rien de plus. Venant juste d'être nommé, ç'aurait été une bonne chose. Aaah, c'est chiant... Et malheureusement je ne pense pas avoir le temps de revenir plus tard dans la journée, c'est bien dommage.
    Peut-être que vous pourriez me dire c'est quand son prochain cours ? Si je m'organise pour m'y présenter à la fin de celui-ci, peut-être que je pourrais bénéficier de mon cours particulier...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Rokû Ban Tai Fukutaishô

Messages : 46
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Jeu 27 Nov - 21:37

Le sacrifice ... Tellement d'âmes qui étaient sur le point d'être sacrifié pour la survie du Monde des âmes et pour rétablir l'équilibre naturel des choses. Ashido était constamment nostalgique à l'idée de voir cet évènement approché à grands pas. Il serait donc de ceux qui devront vivre avec ça sur la conscience pour les années à venir. Pire encore ? Il devra faire en sorte que les futurs Shinigamis du Gotei 13 sachent pourquoi cet évènement à eux lieu, comme si la punition d'Ashido était de ne pas oublier années après années. C'était donc pour cela qu'il avait étudié durant toutes ces années ? C'était ça que le Gotei 13 faisait des âmes du Rukongai ? Non ! Tout cela était de la faute de ces êtres infâmes ... Il n'était plus temps d'y penser, l'avenir été sur le point de frapper à la porte du Gotei 13 ...

Ce brin de sentiment qui emplit Ashido fut bref, s'évanouissant avec la prise de parole du jeune 3ème siège ! Ashido prenait à coeur le fait de connaître le nom de chaque siège des 13 divisions du Seireitei. C'était sa façon à lui de respecter ces femmes et ces hommes qui travaillaient aux quotidiens pour le bien-être des âmes, ces âmes même qui serait bientôt sacrifié. Trois millions d'âmes ... Il était certain que pour Ashido, chaque Shinigamis qu'il croiserait sur son chemin serait chéris et honorer jusqu'à sa mort ! La mémoire est un devoir commun à tous. Bien au-dessus des protocoles, la seconde vie des âmes humaines se devaient d'être respecté et protéger. La solitude ne doit plus faire partit du quotidien des âmes de la Soul Society et Ashido compter bien se rappeler de chaque âmes qu'il croiserait.

Ce dernier, dont l'allure si mystérieuse amuser beaucoup Ashido, était venu pour s'entrainer avec l'un des cadors de l'enseignement au Zanjutsu de l'Académie. L'homme, bien caché derrière son chapeau, ne laissait entrevoir que quelques traits de son visage. Il était évident qu'Ashido ne connaissait de son interlocuteur que le nom ainsi que la fonction. Seul sa prestance démontrait une certaine assurance et force bien qu'entacher de quelques manquements protocolairo-social dont Ashido avait l'habitude... S'approchant de l'homme qui semblait avoir finis de parler, il prit la parole, non sans un léger sourire aux lèvres, appréciant la posture et le discours du jeune gradé :

    Je pense qu'il aura fini les cours d'ici une trentaine de minutes ! Tu pourras sûrement l'attraper à la sortie de son cours, il est actuellement avec les 3ème années. Si tu veux l'attendre, j'ai quelques minutes pour t'accompagner, on pourrait discuter de ta nouvelle promotion ? J'ai quelques questions à te poser également ... C'est pour le bien de l'Académie ! Allons dans mon bureau j'ai des documents à poser et nous prendrons le chemin des salles de cours ensuite…

Le tutoiement était une manière qu'Ashido avait d'effacé les barrières théoriques des grades au Gotei 13. Il replaça les quelques documents qu'il avait encore sous son bras afin de libérer son bras droit puis tendis sa main vers Shimada Ryunosuke avec un large sourire :

    Oh j'en oublie mes obligations ! Je suis Akizuki Ashido, Vice-Capitaine de la 6ème Division ! Enchanté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2804-akizuki-ashido

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Ven 28 Nov - 14:26

    - Heu… Ok.

Répondit-il simplement en lui serrant la main. Une petite voix aurait pu lui souffler que dans ce genre de situation, il convenait de dire que l'on était enchanté, mais manifestement il n'avait pas l'oreille suffisamment aiguisée que pour entendre les cris de sa maigre « bonne éducation ». Parler aux gens, quelle idée. Voilà bien un domaine dans lequel il n'excellait pas, se sentant rapidement mal à l'aise sans trop trouver que dire. Enfin soit, tout cela pour dire que sa réponse ne devait certainement pas être ce qui était attendu lorsque l'on se présentait. Mais bon, c'était pas sa faute aussi, en principe il est censé se présenter en retour, et là, c'est pas nécessaire. Forcément, pour quelqu'un qui a déjà ses mécaniques sociales bien rouillées, si on en vient à bousculer le peu d'habitude qu'il a, ça devient difficile.

Par contre, une nouvelle information venait de tomber. Le cours d'Inamoto se terminerait d'ici une trentaine de minutes. Pourquoi ne pas le lui avoir dit tout de suite ? Voilà qui l'intéressait réellement, bien plus que de savoir que le Vice-Capitaine avait rendez-vous avec lui dans quelques heures. Enfin, si il parut étrange au Troisième Siège que la discussion se soit produite dans ce sens, il ne fit que balayer cette interrogation de son esprit d'un petit haussement des épaules. Quelle importance ? Ne restait donc plus qu'à tuer le temps avant de pouvoir « tuer le maître ». Dans le sens figuré du terme bien entendu ! Et du coup, en attendant...
    - Des questions ? Quel genre de questions ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Rokû Ban Tai Fukutaishô

Messages : 46
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Dim 30 Nov - 9:44

Simple et rapide... Une âme pouvait-elle être aussi concise et asociale que cela ? Il est vrai qu'Ashido n'était pas lui-même un exemple de sociabilité, mais sa joie de vivre et sa manière qui lui était propre de considérer chaque vie, chaque âme, lui permettait d'être souriant et amicale en toute circonstance. C'était bien la première fois qu'il était confronté à une personne n'ayant que peu de désirs d'allonger une conversation. Ce n'était pas normal et cela troublait Ashido. Plus il y réfléchissait et plus il avait cette envie grandissante d'en apprendre plus sur le nouvel et frêle 3ème siège. Paradoxe peut-on penser, en général quand quelque ne s'attarde pas en conversation inutile il convient d'avorter toute conversation, mais là c'était différent pour lui. Il n'irait pas au-delà d'un certain point, mais Ashido prendrai quand même le temps d'essayer...

Ashido prit la direction de son bureau afin d'y déposer ses documents. Il fit un geste à Shimada Ryunosuke pour que ce dernier le suit. Ashido voyait sans grande difficulté que les habitudes sociales et amicales de notre guerrier en quête de combat n'étaient pas une coutume courante chez lui. Il prit alors la parole, toujours souriant et honorer d'être avec lui bien que ce dernier ne paraissait pas être si heureux de cette rencontre :

    Je travaille actuellement sur une restructuration de l'Académie. Beaucoup de choses doivent être faites pour que l'Académie soit optimisé. Avant nous n'avions pas de problème d'intrusion de la Soul Society, maintenant c'est devenu la porte ouverte à qui veux y entrer. Je considère que l'Académie est le lieu le plus précieux du Gotei 13 !


Il arriva devant la porte de son bureau et l'ouvra. Il poursuivit avec un ton qui changea et s'aggrava légèrement tandis que son sourire, lui aussi, s'estompa à mesure qu'il parlait :

    Sans Shinigamis il n'y a pas d'armée, sans armée il n'y a pas de protection, sans protection nous sommes tous vulnérables. L'Académie doit être capable de pousser les soldats à être prêt plus rapidement qu'en six années lorsque nous sommes en temps de guerre. J'ai besoin d'un maximum de retour d'ancien élèves sa m'aiderai beaucoup de connaître ton parcours. Que penses-tu de l'Académie ? Que penses-tu de la Purge qui s'annonce ?


Il laissa alors le temps au Shinigami de répondre à ces interrogations. Il n'en espérait pas beaucoup, aux vues des réponses qu'il avait eu déjà au préalable, mais chaque petite chose était importante pour Ashido. Il espérait seulement que l'histoire de son hôte de la journée soit un peu ... intéressante !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2804-akizuki-ashido

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Dim 30 Nov - 22:10

Ryunosuke le suivit en attendant ses réponses. Qu'est-ce qu'il pouvait bien à avoir à lui demander, à lui ? S'occuper de son propre entraînement était à peu près tout ce qu'il connaissait. Encore que maintenant il devait aussi participer à la formation des Shinigamis de la Treizième Division, mais bon, c'était quelque chose de tout nouveau pour lui. Ashido lui apprit alors qu'il était désireux d'améliorer l'Académie. Par contre, il venait de dire quelque chose sur quoi le Shimada n'était pas réellement d'accord. Par le passé il n'y avait pas de problèmes d'intrusions ? Non, quitte à discuter et répondre à quelques questions, il se devait tout de même de dire ce qu'il en pensait.
    - Je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites qu'il n'y avait pas de problèmes d'intrusions par le passé. Il y en a toujours eu. Des problèmes de Hollows dans le Rukongaï sont fréquents depuis toujours… enfin, sur le siècle que j'ai passé dans les forces du Gotei 13 en tout cas. J'en ai vu, combattu… des proches sont morts...

Machinalement, il se gratta le pectoral gauche. Un tatouage y trônait, et un sceau y était caché. En activant celui-ci, il pouvait faire apparaître un asauchi. Celui d'un collègue qui avait compté, il y a longtemps…
    - Il y a eu certes des attaques plus violentes que celles-ci lors de la dernière décennie, mais la puissance des oppositions va grandissante également. Ce n'est donc pas question de porte ouverte, mais lorsque les petits cafards arrivent à passer depuis des siècles, il est certain que les grosses blattes y parviendront aussi.

Alors qu'ils pénétraient dans le bureau du Vice-Capitaine, la conversation se poursuivit. L'Akizuki mentionnait à présent la formation des élèves ainsi que la Purge. Là étaient visiblement les deux sujets qu'il souhaitait réellement aborder. Ryu réfléchit un instant, afin de peser s'il devait dire tout ce qu'il en pensait ou seulement les évidences.
    - J'estime assez impensable d'accélérer par trop le rythme de formation. En six ans, la plupart ne sont même pas encore réellement formés. Combien de Shinigamis parmi les treize Divisions ne connaissent même pas le nom de leur Zanpakutô ? Ne sont pas capables d'un Shunpô ou de maîtriser des Kidô de deuxième dizaine ? L'on ne peut être accompli dans toutes les disciplines, et même vous devez toujours être très perfectible. Raccourcir le temps de formation serait une erreur…
    Mieux vaut que les puissants le soit de plus en plus. Que les Officiers cherchent réellement à atteindre l'excellence. Mais cela ne peut venir que d'eux, pas de la formation. L'Académie fait déjà très bien son travail si vous voulez mon avis, et il ne me semble pas possible d'écraser encore la formation, si ce n'est pour les plus prodigieux élèves qui de toute manière passent les classes plus rapidement.

Pour quelqu'un de peu loquace, il donnait de sa personne pour le coup, se forçant à détailler un minimum son avis. S'il avait trente minutes à tuer, autant le faire bien et éviter de se montrer trop laconique. Et puis, habituellement, c'était juste qu'il avait du mal à trouver que dire dans une rencontre fortuite. Ici, le sujet était établi et il ne suffisait que d'en débattre. Situation plus agréable pour lui que de simplement chercher à faire connaissance, ce pourquoi il n'était pas doué.
    - Quant à la Purge… Il faut ce qu'il faut. Mieux vaut se salir les mains plutôt que de risquer la fin du monde par un déséquilibre des âmes. Il n'y a pas vraiment à en dire plus ; Les ordres sont les ordres.

Il s'abstint tout de même de faire remarquer l'ironie le touchant. Lui qui était encore il y a quelques jours un membre de la Huitième Division, chargée de compter les âmes errantes entrant dans le périmètre de sécurité. Lui qui venait d'être transféré à la Treizième Division, chargée de participer au massacre. Et qui de plus avait été catapulté Troisième Siège, alors que plus un Officier était haut placé, plus il avait d'âmes à trancher… Comme si la vie avait voulu qu'il devienne un acteur majeur de ce carnage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Rokû Ban Tai Fukutaishô

Messages : 46
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Lun 1 Déc - 20:18

Qu'il est simple ... Qu'il est simple de communiquer avec quelqu'un. Étrangement, plus les points de vue divergent, plus la conversation est soutenue et limpide. Le but étant de rester authentique et d'être égale à soit même ! La joute ou échange verbale est également une forme de combat qui, au contraire des vrai duel, n'engendre que de la réflexion et de la sagesse d'esprit. Il est si fascinant de croire que l'on sait tant de choses alors qu'en réalité on est à peine capable d'entrevoir l'infime partit des choses de ce Monde. Ashido écouta son hôte avec intérêt et patience ! Visiblement ce dernier avait beaucoup plus de choses à dire qu'il ne le laissait paraître et c'était très bien ainsi...

L'Académie, la Purge, les Guerres ? Tant de point qu'Ashido avait abordé et dont le 3ème siège Shimada Ryunosuke avait pris le temps de répondre. Il n'avait pas totalement faux, mais il n'avait pas totalement raison non plus. Et c'était bien là le but de la manoeuvre. Ashido avait besoin de récolter le plus de données pour son travail et cela passerait forcement par des divergences de point de vue. Lorsqu'il finit de parler, les deux hommes étaient en direction des salles de cours. Ashido prit alors la parole, d'une voix calme et répondit point par point :

    Vous avez raison ! Même si je ne considère pas les Hollows comme des êtres intrusif, mais plutôt comme des animaux dangereux qui peuple le monde humain sans réel intelligence. J'ai toujours pensé que s'ils arrivaient à atteindre le Rukongai, voir la Soul Soceity en général, c'était parce que quelqu'un devait bien les y emmener, ouvrir le passage tout du moins ... Ou peut être que l'horrible nettoyeur du Dangai ne nous aimerait-il pas ? Un problème mineur comparer à l'intrusion des Quincy et celle des Reapers qui ne semblent pas se terminer. Des blattes un peu trop persistante n'est-ce pas ?


Le sourire aux lèvres. Ashido n'était pas du genre à prendre mal les avis qui divergeaient du sien. Qu'il aurait été étrange de sa part d'être ainsi, lui qui aimait écouter et apprendre des autres. Il reprit alors, toujours avec cette humilité et sagesse dans sa voix ayant compris que des évènements c'était passé quelques années plutôt :

    Pour l'Académie tu ne comprends peut-être pas ce que j'entends par l'accélération et la réduction du temps de formation. Durant l'attaque des Quincy j'étais étudiant. Que pouvais-je faire ? Absolument rien ! Ni combattre, car je n'étais pas prêt comme tu l'indiques, ni m'améliorer plus vite, car rien ne le permettait. Pas même mes années de méditation ou d'entraînements. Il existe des moyens plus ou moins dangereux d'atteindre un niveau minimal requis pour être viable au combat ! Ces moyens sont interdis, car il engendre directement la mort de ceux qui le tentent à part de très rare cas. Alors, je te pose une question, si en tant qu'étudiant Shinigamis, sachant que tu n'es pas prêt et que l'ennemie pourrait venir à l'Académie et le rayer en un clin d'oeil, te tuant au passage, ne t'enterai tu pas n'importe quoi pour augmenter ta force et ton pouvoir ? Quitte à en mourir si tu échoues ? Nous commençons petit à petit à comprendre les dimensions qui nous entourent et si un jour nous pouvions créer un lieu où les minutes et les années s'écouleraient plus rapidement que la vie réelle ...


Ashido s'arrêta un moment. Il était vrai qu'il avait poussé son raisonnement très loin. Il ne voulait pas vraiment faire changer d'avis son hôte, car là n'était pas le but. Il voulait simplement qu'il comprenne que tout n'était pas encore optimisé et que les dernières guerres l'ont montré, même de puissants Capitaines ont été défait alors qu'eux aussi aurait pu en profiter. Apprendre de soit même est la meilleur des écoles, mais l'Académie resterait toujours l'endroit de l'apprentissage quelle que soit la position et les années passaient. Ce grattant l'arrière de la tête il reprit l'air un peu gêné :

    Pardonne-moi ! Je tiens tellement à ce que nos étudiants soient prêts plus vite et soient plus fort. Ce que j'entends par là c'est que lorsque nous sommes en guerre toutes les méthodes sont justifiables pour combattre l'ennemie. Qu'importe les conséquences ! Notre vie est dédié au Gotei 13 et doit en être ainsi jusqu'à la fin. Je pense que plus il y aura de soldat, plus nous aurons de chance de gagner. La stratégie du nombre en somme ...


Ashido était pour la première fois ferme dans sa voix. Arrivant sur un jardin qui bordait les salles de cours Ashido s'arrêta et demanda à son hôte :

    Vien je vais te montrer quelques choses. C'est un petit truc que j'ai inventé moi-même, une sorte de casse-tête ...


Ashido sortit des pierres cylindriques de différentes formes. Tout avaient le même diamètre, mais pas la même taille. Il traça une ligne au sol afin de délimiter deux zones. Il commença alors a placé les pierres debout. Sur la zone de gauche il mit une pierres de cinq centimètres et mit devant elle six autres pierres ; trois de deux centimètres et trois d'un centimètre formant ainsi un triangle. Sur la zone de droite il plaça une autre pierre de cinq centimètres. Il mit alors que trois pierres de deux centimètres devant en forme de triangle également. Puis il se tourna vers Shimada Ryunosuke :

    Observe maintenant ...


Il jeta une bille sur la zone de gauche, faisant tomber aisément les trois premières pierres, butant sur les trois autres et cognant sans faire vaciller la plus grande d'entre elle. Il fit la même chose sur la zone de droite, écartant les trois premières pierres aisément et faisant tomber la pierre de cinq centimètres cette fois au moment du choc. Il prit alors la parole :

    Je viens de tuer un Capitaine...


Le regard d'Ashido était étrangement froid. Son sourire c'était effacé. Il finit alors en disant :

    Si nous avions pu préparer plus de Shinigamis, nous aurions pu sauver certain Capitaine ...


C'était sa penser. Est-elle juste ou non ? Qui pouvait le dire. Lui qui était capable de chérir les vies qui l'entouraient était-il capable de tel penser ? Doucement mais sûrement Ashido devait faire quelques choses, à son petit niveau, pour que le Seireitei ne connaisse plus la débâcle qu'ils ont connu ... Et ceux à n'importe quel prix ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2804-akizuki-ashido

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Mar 2 Déc - 10:48

En fait, il ne comprenait pas trop ce qu'il avait à voir avec cette discussion, surtout compte-tenu de la réponse qui lui était faite. Les règles étaient dictées par la Chambre des Quarante-Six et par le Capitaine-Commandant, et s'ils avaient décrêté que certaines méthodes devaient être interdites, ce n'était certainement pas à un Troisième Siège et un Vice-Capitaine de refaire le monde. D'autres plus au courant qu'eux avaient pris des décisions et ils y avaient sans doute bien réfléchi – c'était le fondement même de leurs rôles après tout. Sa façon de voir le monde semblait totalement tronquée aux yeux du Shimada, mais après tout, que pouvait-il bien en avoir à faire ?
    - « Des moyens interdits ». Voici l'ensemble de la question résumée par vos mots. Ce ne sera certainement pas à nous de faire changer les choses si d'autres bien plus sages et bien plus instruits ont décidés de fermer ces possibilités.

Et tout le petit manège avec les cailloux n'y changerait pas grand-chose. D'ailleurs à ce propos, ne suffisait-il pas de dire « plus il y a de Shinigamis entraînés et compétents, plus il est aisé de sauvegarder nos forces les plus précieuses » ? Ryunosuke n'était pas forcément un expert, mais ça lui semblait tout de même revenir au même, à cela près que son unique phrase ne nécessitait pas de farfouiller dans les graviers et de s'amuser à jouer aux billes.
    - En attendant, le Gotei 13 a toujours défendu la Soul Society, a toujours repoussé les menaces. Que ce soit le Vandenreich ou les Mahô Tsukai. Les Reapers ne sont bien qu'anecdotiques à côté… Je ne vois donc pas de raison de ne pas croire au commandement. Certains Shinigamis tombent, mais toujours les forces se renouvellent. Les menaces se succèdent, mais toujours elles sont vaincues. C'est le cycle des âmes tel qu'il l'a sans doute toujours été. Je ne vois pas en quoi c'est un problème...

Le Shimada n'était en effet pas un être de compassion. Pas cruel non plus, mais c'était simplement que comme il ne prenait jamais la peine de s'attacher à personne, il ne connaissait pas vraiment la peine que représentait le fait de perdre quelqu'un. La Purge ne l'émouvait pas non plus.
Enfin, quoi qu'il en était, il semblait difficile de les mettre d'accord, et Ryu n'avait pas réellement envie de s'enliser dans une discussion sans fin ou les protagonistes ne tomberaient pas d'accord, même pas un tout petit peu. Et bon… Lui n'était pas homme à vouloir convaincre, ni même à être convaincu. Son rôle n'était pas de prendre ce genre de décision, alors ça lui passait bien au-dessus de la tête finalement, voilà tout.
    - Avez-vous d'autres questions encore ? Car le temps passe et je ne voudrais pas manquer Inamoto-sensei...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Rokû Ban Tai Fukutaishô

Messages : 46
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Mer 3 Déc - 16:59

Pas aujourd'hui ... Ce n'était pas aujourd'hui qu'Ashido allait pouvoir étayer ses théories. Il est vrai que le 3ème siège n'avait pas tort, des personnes mieux placer que nous étaient ici pour réfléchir à tout cela. C'est surement ce que les dirigeant espère de leur subordonné : pas de question, pas réflexion, de l'exécution. Et pourtant Ashido ne pouvait s'en tenir qu'à cela. Lui qui était responsable de l'Académie en intérim. Se devait-il simplement d'être une âme qui suit et obéis sans poser de question ? Non ce n'était pas ce à quoi il aspirait ! Il visait autre chose, quelque chose que ceux n'étant pas prêts à l'entendre ni à l'imaginer ne pouvait comprendre. Ce n'était pas grave, Ashido avait déjà essayé sa petite expérience sur pas mal de Shinigamis qu'il avait rencontré, durant sa formation ou depuis qu'il était en poste. Tous avait la même réaction : futile, brouillonne et incompréhensible. Un jour quelqu'un comprendrait... Un jour il pourrait enfin tout expliquer ...

Écoutant le Shinigamis de la 13ème division, Ashido rangeât ses pierres cylindriques de quark. Il était évident qu'il ne serait jamais d'accord et ce n'était pas plus mal ainsi. Il regretta quand même la manière dont son hôte lui répondit. Lui qui faisait en sorte d'être agréable et humble malgré sa position. Il en aurait pu être autrement en d'autre circonstance mais qu'importe. Ashido avait apprécié cette petite discussion. Elle était très importante, car elle marquait une tendance générale sur ces recherches. Il prit alors la parole, l'air toujours aussi joyeux et laissant apparaître une fausse gêne derrière son sourire :

    Ahhhh ! Je m'excuse ! Il est vrai que tu étais ici pour voir ce professeur. La salle est juste là, il devrait en sortir dans quelques minutes. Quant à moi je retourne dans mon bureau, j'ai des choses à mettre sur papier avant qu'elle ne s'en aille haha ...


Il se retourna et avança lentement dans le couloir. Se grattant la tête avec la main droite, l'autre étant à l'intérieur de sa longue tunique noire de Shinigami ce reposant juste au-dessus de la ceinture. Les manches n'étaient pas présentes. Tout en marchant il dit :

    Au plaisir de te revoir ... Shimada Ryunosuke !


[Fin - Akizuki Ashido]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2804-akizuki-ashido

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   Jeu 4 Déc - 0:01

La dernière réponse parut avoir un peu déçu son interlocuteur, qui rangeait ses pierres avec un enthousiasme tout différent de celui avec lequel il avait déballé le tout. La discussion semblait donc terminée, sans doute par la faute du Shimada qui n'avait manifesté aucun intérêt sur la poursuite de celle-ci. Mais bon, ce n'était pas vraiment de sa faute, lui qui n'avait jamais pris l'habitude de parler avec les gens, de les rencontrer, de confronter des idées,… À sa manière, il n'était pas un mauvais bougre, pas une once de méchanceté, juste qu'il n'avait pas la sociabilité dans le sang et que ça se constatait sans la moindre difficulté.

Enfin, le Vice-Capitaine n'avait pas l'air si contrarié que ça lorsqu'il répondit, comprenant le désir de Ryunosuke de se rendre désormais en salle de cours afin de ne pas rater Inamoto Junichi. Cela faisait simplement partie de son seul but, son seul objectif. Il n'y avait que son Zanpakutô et sa maîtrise qui comptaient vraiment. Faire connaissance, c'était compliqué, il fallait toujours prendre garde de ne pas froisser les sentiments de l'autre, et de ce fait l'on ne pouvait jamais être pleinement soi-même. Ce qui faisait qu'au final, alors qu'on s'évertuait à mieux connaître l'autre, on ne lui permettait pas de prendre conscience de qui l'on était réellement, planqué derrière le masque des convenances. Et donc, l'on ne faisait jamais réellement connaissance… Voilà une piste de réflexion qui pouvait participer à expliquer son manque de motivation dans ce domaine.

Katana à la main par contre… Un sabre ne pouvait pas mentir ou faire semblant bien longtemps, il était parfaitement bien placé pour le savoir. L'épée au final n'était qu'un pur reflet de l'âme. Deux lames qui se croisent… Voilà le type de rencontre qui apparaissait comme bien plus gratifiant à ses yeux !
    - Bonne journée, Fukutaishô.

Répondit-il alors très sobrement avant de se diriger vers la salle de classe où il pourrait enfin défier celui qui avait été son maître, il y a un siècle de cela.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Battre le maître ? [Akizuki Ashido]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Battre le maître ? [Akizuki Ashido]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Akizuki Ashido / 6ème Division / Fini
» Le roi a fait battre tambour
» Comment battre le Mûmakil, Sauron et un nazgûl
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]
» C'est toujours la lois du plus fort, il faut se battre jusqu'après la mort..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-