AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Un nouveau défi [Kazegai Taka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Dim 30 Nov - 22:27

Ryunosuke s'estimait être dans une phase étrange de son existence. Une période de changement. Pendant un siècle durant, il n'avait pas beaucoup évolué ni de caractère ni de grade, refermé sur lui-même et ne cherchant qu'à parfaire sa maîtrise du Zanpakutô dans l'élaboration de sa technique de la « Garde Silencieuse ». Et voilà qu'à présent… Les choses se bousculaient. Tout d'abord, à force d'entraînement, il était parvenu à libérer en secret son Bankaï. Cela demandait encore beaucoup de travail afin de parfaire cette puissance nouvellement acquise, mais c'était également très stimulant. De quoi lui offrir un nouvel élan dans l'échelle de puissance, en somme.

Ensuite, il avait été transféré. C'était apparemment fini pour lui de se la couler douce à la Huitième Division. Désormais Ryu était membre de la Treizième Division, et était devenu Officier. Pas n'importe lequel… Troisième Siège, directement ! C'était certes un grand honneur, mais le Shimada ne s'estimait pas vraiment à la hauteur de la charge. Sa Capitaine – à qui il n'aurait pas été capable de refuser la proposition – avait pourtant tenté de le rassurer, en lui disant qu'il n'avait qu'à être lui-même. Qu'elle n'attendait rien d'autre de lui que d'être le lien entre les membres de la Division et l'autorité incarnée par elle-même ainsi que son Lieutenant.

Le Shinigami avait alors compris que sa manière de vivre ne tenait plus que dans un équilibre très précaire. Il avait toujours tenté de paraître faible. Il portait des bandages afin de simuler des blessures. S'affublait d'un kasa ronin – son chapeau de paille lui couvrant le visage – afin que l'on ne puisse se rendre compte qu'il était plutôt bien fait de sa personne. Avoir l'air le plus désinvolte possible… Tout son style de combat reposait là-dessus après tout. Paraître faible pour surprendre dans une contre-attaque aussi fulgurante que puissante. Une question de timing et de précision. Méthode fourbe également, mais seule l'efficacité comptait, non ? S'il voulait devenir le plus grand duelliste existant, il ne pouvait reculer devant quoi que ce soit. Sa maîtrise du katana serait un jour parfaite et il les battrait tous en ce domaine, c'était là son unique réel objectif.

Mais pour continuer à progresser, il se devait de relever des défis. Il en avait plusieurs en tête, qu'il espérait réaliser avant que la Purge ne débute pour de bon. Si aller demander apprentissage auprès de la Onzième Division – réputée pour contenir les plus grands spécialistes de ce genre d'affrontements – défier un Capitaine en faisait également partie. Plusieurs d'entre eux étaient réputés être de fameux bretteurs. L'un d'eux était Kazegai Taka, Capitaine de la Cinquième Division. Pourquoi mentionner celui-ci particulièrement ? Hé bien, tout simplement car c'était lui que le Shimada comptait défier aujourd'hui dans un affrontement amical. Se présentant donc en le Quartier Général de la Cinquième Division, il demanda – sans ôter son chapeau – audience avec le Capitaine, en espérant que celui-ci pourrait le recevoir...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Lun 1 Déc - 20:45

Si la Purge avait certes commencé, il faudrait encore quelques temps avant que le processus ne soit pleinement lancé. Aussi bien huilés que soient ses rouages, comme toute énorme machine, elle avait besoin d'un certain temps pour démarrer et atteindre sa vitesse de pointe. Aussi, pour l'instant, Taka avait encore la chance de finir ses journées relativement tôt, et de disposer d'un peu de temps libre pour pouvoir se changer les idées après avoir passé sa matinée et son après-midi à compter des cadavres. Généralement, il essayait de se consacrer le moins possible à son travail, chose qu'il estimait parfaitement compréhensible. Il passait le plus clair de ses fins d'après-midi et début de soirée dans les jardins voisins de la Cinquième, que ce soit seul ou en compagnie de certains de ses hommes. Dans le second cas, il s'efforçait de les rassurer, et leur prêtait une oreille attentive tout en essayant de trouver les bons mots, et dans le premier, il pensait, à des choses agréables, mais l'équilibre finissait toujours par être troublé. Mais qu'importe : pour l'heure, il tenait le coup, et c'était là tout ce qui importait. Ses hommes aussi, et les plus sensibles étaient en cela aidés par l'action de la Quatrième, qui distribuait des drogues pour faire mettre de côté leur conscience aux Shinigami. Ils devenaient alors de simples outils meurtriers, et le poids du massacre ne les affligeait nullement. Taka s'était refusé à y recourir, puisqu'il n'en avait pas besoin et que pour lui, essayer de s'échapper du massacre, qu'ils devaient commettre à cause de leur incapacité à protéger Karakura, rappelons-le, était fuir ses responsabilités, mais il n'interdisait nullement l'accès à ces calmants à ses troupes, bien au contraire. Du moment qu'ils parvenaient à supporter la vue des corps et à tenir un comptage précis, tout lui allait.

En cette journée, ils avaient marqué une pause dans le processus, histoire de permettre aux esprits et aux corps de décompresser. Il avait donné quartier libre à tous ses hommes, puisqu'il n'y avait rien à faire dans les Archives, et très peu de Shinigami étaient restés dans les quartiers de la Cinquième, ou du moins dans les espaces communs : un certain nombre d'hommes étaient dans leurs baraquements, seuls ou à plusieurs, à s'occuper comme ils le désiraient, d'autres étaient partis s'entraîner, et la dernière catégorie vagabondait, que ce soit au sein du Seireitei même ou bien dans le Rukongaï. Taka, lui, était resté dans son bureau, occupé à rédiger un rapport un peu particulier. En tant que gestionnaire des Archives, il consignait méthodiquement tout ce qui se passait au cours du processus d'équilibrage de la balance, comme le voulait son devoir. Il occupait donc légèrement plus que le poste initialement alloué par Asuna, puisqu'il fallait qu'il tende l'oreille et soit au courant du moindre souci, mais il arrivait parfaitement à gérer. Sous ses airs tranquilles, le Kazegai en avait en réalité vu des vertes et des pas mûres durant sa courte vie, et il avait le recul nécessaire pour mener à bien la retranscription de ce projet colossal. Il lâcha sa plume alors qu'on frappait à la porte, et invita le nouvel arrivant à entrer sur un ton affable. On lui annonça que Shimada Ryunosuke, Troisième siège de la Treizième, avait requis une entrevue. Que pouvait donc lui vouloir le Troisième siège ? Il avait sympathisé avec sa Capitaine, Ukitake Eirin, un peu avant la purge, mais n'avait jamais croisé le Shimada. Et il était rare qu'on vienne le voir, puisqu'il avait plutôt tendance à aller vers les gens, et pas le contraire. Mais qu'importe, il demanda à son soldat de conduire jusqu'à lui l'homme de la Treizième.

Il arriva, escorté par le compagnon d'armes du Kazegai, et ce dernier jaugea rapidement son allure : plutôt grand, des muscles tracés, des tatouages. Il devait plaire aux filles, lui. Enfin, sauf si son visage était laid, ce que le Capitaine de la Cinquième Division ne parvenait pas à distinguer à cause de son large chapeau de paille. Mais qu'importe. Désireux de connaître rapidement les raisons de sa venue en ces lieux, le Faucon ne s'embarrassa pas de trop de fioritures et l'interrogea simplement :


- Bonjour, Troisième siège Shimada. Que me vaut le plaisir de votre visite ?

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Mar 2 Déc - 11:19

On l'avait accueilli avec amabilité, et il lui avait été demandé de patienter pendant que le Capitaine serait prévenu. Ryunosuke avait déjà de la chance qu'il soit là. Sans doute aurait-il dû prendre rendez-vous… Cela ne se faisait pas réellement de venir déranger un Capitaine dans le seul but de l'affronter sans même s'annoncer à l'avance, non ? Ah, le Shimada et l'étiquette, cela faisait clairement deux. Son savoir-vivre était un peu trop boiteux à son goût – et sans doute au goût des autres également – mais c'était sans doute ce qui arrivait à force de rester seul. Si l'on ne nouait de lien avec personne, si l'on prenait l'habitude de rester que seul face à soi-même, cela n'aidait certainement pas à mieux savoir comment se comporter en société. Pire même, il était forcément voué à régresser.

Enfin, pas que ça l'inquiétait particulièrement non plus. Il essayait de faire de son mieux et le jour où ça ne suffirait plus, il se ferait réprimander, punir même, peut-être. Et puis quoi ? Il apprendrait une leçon et la vie continuerait. Il en avait vu d'autres. Quoi qu'il en était, Ryu ne pouvait que se contenter d'attendre Taka pour savoir comment il le prendrait. Le Shinigami qui lui avait demandé d'attendre ainsi que son supérieur arrivèrent rapidement. Le Troisième Siège saurait donc bien vite ce qu'il en était. Il inclina légèrement la tête. L'avantage de porter un kasa était que ce genre de mouvement ne pouvait passer inaperçu, une bonne chose pour lui qui avait tendance à en faire trop peu.
    - Le salut, Kazegai-Taishô. J'ignore si ce doit être un plaisir mais… j'ai une requête à vous faire. Je me suis laissé entendre dire que parmi les Capitaines, vous étiez l'un des meilleurs bretteurs. Moi-même, je vise à devenir un jour un sabreur de qualité. Ainsi, je me suis mis en quête : celle d'affronter les meilleurs afin de pouvoir progresser à mon tour. Si le temps ne vous manque pas par trop, se pourrait-il que vous m'offriez l'occasion de croiser le Zanpakutô avec vous ? Bien sûr, aucune discipline ne serait à écarter d'un pareil duel, mais je privilégierai pour ma part le katana et le Shikai, au cas où vous accepteriez.

Tout du long, il avait gardé la tête légèrement baissée, mais ses yeux par contre, cachés derrière la paille de son chapeau, n'avaient pas quitté un seul instant le visage du Capitaine.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Mer 3 Déc - 15:39

Pour une requête surprenante, c'était une requête surprenante : le troisième siège Shimada avait fait le déplacement jusqu'ici simplement pour défier le Kazegai dans un combat singulier. Il avait même vanté les mérites de Taka, des louanges qu'il n'avait plus entendues depuis l'époque où il était Vice-Capitaine de la Dixième. Non pas qu'il ait régressé avec le temps, c'était même plutôt le contraire, en toute logique, mais Shu passait son temps à lui faire des compliments pour le motiver, à cette époque. Stratégie qui avait payé, in fine, mais c'était là un tout autre débat qui n'importait que peu dans la résolution de la requête de Ryunosuke. Taka n'avait rien à faire de sa journée, et s'entraîner pourrait être une occupation des plus constructives. Lui qui maniait la plume ces derniers temps consacrerait sa journée au maniement du sabre. De quoi le prémunir d'une perte de réflexes, tout en lui changeant les idées et en chassant les toxines de son corps. Un peu avant le début de la purge, il avait affronté la Vice-Capitaine de la Neuvième Division, Shihôin Arisu, et il avait tiré de nombreux enseignements de cet affrontement. Sans doute serait-ce la même chose après quelques passes d'armes avec le Shimada. Et si ce dernier affirmait que le Capitaine de la Cinquième était l'un des meilleurs bretteurs de la Soul Society, ce n'était pas l'avis du concerné. Mais il était connu pour sa modestie, aussi il ne se situait pas. Il faisait de son mieux, et c'était déjà beaucoup. Avec un sourire, il opina du chef et manifesta à voix haute son approbation :

- Je relève le défi, Troisième siège Shimada. Et je me contenterai également des fondamentaux, pour ne pas déséquilibrer la chose : juste mon Shikaï et ma puissance spirituelle.

Et, invitant l'homme au chapeau à le suivre d'un geste de la main, il prit la direction d'une des salles d'entraînement de la Cinquième. Puisqu'il comptait se limiter et ne pas utiliser son Bankaï, il ne devrait pas trop causer de dégâts, aussi pas la peine de s'éloigner aux confins du Rukongaï. Et puis, que ses hommes puissent assister à la chose serait positif sur de nombreux aspects : non seulement ils tireraient des enseignements importants du choc entre un Capitaine et un Troisième siège, mais cela leur permettrait également d'oublier la morosité ambiante et de s'enflammer devant un duel dans la plus pure des traditions. Enfin, le Kazegai espérait pouvoir offrir un spectacle digne de ce nom... Et un des meilleurs bretteurs... Beaucoup trop de pression, qu'il chassa d'une simple respiration : pas question que ses vieux démons reprennent le dessus. S'il était à son poste, c'est qu'il le méritait pour ses prouesses logistiques comme militaires. Et si le Shimada voyait en lui le pinacle des épéistes de la Soul Society, et bien il s'efforcerait de ne pas le décevoir. Ils marchèrent quelques minutes en silence, arpentant les allées du quartier alloué à la Cinquième Division. Sur la route, le frêle Shinigami capta quelques murmures, à propos de l'identité de son invité, ou du sort qui lui était réservé. Mais le demi-frère de Farune n'y fit pas attention, et une fois leur objectif atteint, il entra le premier dans la vaste salle d'entraînement, dans un non moins vaste baraquement. Tapant des mains, il réclama l'attention de tous ici présents, et tout un chacun interrompit son exercice en cours et tourna un regard intrigué vers le Kazegai. Et tout de go, ce dernier annonça qu'il allait affronter le troisième siège de la Treizième Division, Shimada Ryunosuke, et que de fait, tout le monde était invité à observer le combat et à en tirer les leçons qui s'imposaient. Puis, prenant place sur les tatami, Taka sourit à son adversaire du jour et déclara d'un ton amusé :

- A vous l'honneur, Ryunosuke. J'espère que vous n'avez pas le trac !

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Mer 3 Déc - 23:00

    - Merci !

Réponse aussi simple qu'efficace. Le Capitaine acceptait d'accéder à sa requête, aussi c'était bien le minimum de politesse dont il se devait de faire preuve en une pareille occasion. Le Shimada redressa alors la tête. Il n'était pas du genre à continuer à faire le paillasson alors qu'il venait déjà d'obtenir une réponse favorable à sa demande. Beaucoup de gens avaient tendance à en faire trop. Lui tentait juste d'en faire suffisamment, voilà tout.

Le Capitaine venait également d'affirmer que son Shikaï et sa puissance spirituelle seraient ses armes. Ryu quant à lui resterait au simple sabre dans un premier temps, car c'était bien là la base de son intérêt dans ce combat. Et il espérait bien sûr que Taka lui montrerait une passe d'arme ou deux et non pas seulement les spécificités de son Shikaï. Enfin, quoi qu'il en soit, il faudrait à Ryunosuke de faire bien attention à ce qu'il ferait lors de cet affrontement. Son tout premier face à un Capitaine. Lui qui avait toujours fait en sorte de rester parmi la masse des Shinigamis anonymes… Voilà qu'il passait désormais un grand cap, sans même passer par la case « Officiers ».

Ils marchèrent en silence jusqu'à une salle d'entraînement où de nombreux Shinigamis de la Cinquième Division se rassemblèrent bien vite. Un peu de publicité supplémentaire, malheureusement, mais il n'avait après tout pas à discuter ce point. Il ne pouvait plus se contenter de s'entraîner seul dans son coin. Il devrait donc forcément, au fur et à mesure, révéler certaines de ses capacités et stratégies. En tout cas, le Kazegai avait l'air plutôt détendu. Forcément, affronter un Troisième Siège ne devait pas représenter de défi pour lui. Et, n'ayant pas la moindre idée de la force moyenne d'un Capitaine et à quel écart il s'en situait, le Shimada n'aurait su dire s'il devait pour sa part se mettre à craindre l'affrontement ou non. Bon, il avait bien conscience qu'il ne ferait pas le poids, mais à quel point ?

Il posa la main droite sur son fourreau, et de la main gauche tira au clair son Zanpakutô. Il se mit en position, sembla maladroit. Quelques chuchotements ainsi provoqués dans l'assemblée. Malgré le fait que Taka lui avait donné le loisir de l'initiative, Ryu n'en fit rien. Restant juste à observer son adversaire, en position, les deux mains désormais sur son pommeau et sa lame pointée à dix heure. Neuf… Non, huit… Peu à peu, alors qu'il devenait clairement évident qu'il n'attaquerait pas le premier, sa garde baissait, comme si son attention vacillait. Le positionnement de ses pieds n'avait rien de convaincant. Que d'ouvertures, soufflait-on. Oui, que d'ouvertures.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Jeu 4 Déc - 9:26

Taka fixait toujours Ryunosuke, sa lame au clair, le manche fermement serré entre ses deux paumes. Le Troisième Siège ne semblait pas vouloir commencer, et au fur et à mesure que le temps passait, il semblait même se relâcher, chose assez surprenante. Sa garde laissait des espaces, ses pieds étaient de travers... La "stratégie" laissait perplexe le Kazegai, si seulement c'en était bien une. Le Shimada était-il affecté par une sorte de problème de concentration, l'empêchant de rester fixé sur quelque chose plus de quelques secondes, ou bien adoptait-il volontairement cette posture négligée pour forcer Taka à l'attaquer et placer une contre-attaque dévastatrice ? A cause du large couvre-chef de son opposant, le Faucon ne pouvait pas distinguer son regard et y chercher une quelconque réponse. Quant aux spectateurs, ils se posaient moins de questions, et les murmures ne trompaient pas : ils pensaient, pour la grande majorité, que Ryunosuke était simplement un type avec une garde peu convaincante. Rien n'était moins sûr, cependant, et ça, en plus de Taka, seuls quelques vieux briscards l'avaient compris, scrutant eux aussi le Troisième siège, qui n'aurait pas accédé à ce poste en faisant montre de capacités aussi piètres que la garde qu'il avait actuellement. Autour des deux duellistes, la foule commençait à s'impatienter, et certains Shinigami exhortaient le Capitaine Kazegai à lancer l'assaut, puisque son adversaire ne semblait pas vouloir saisir cette chance. Son intuition lui soufflait que s'il attendait que Ryunosuke commence, ils seraient encore là le lendemain. Aussi, il allait prendre les choses en main. Sans pour autant foncer tête baissée. Il regarda autour de lui. Ce qu'il s'apprêtait à faire laisserait sûrement quelques-uns des observateurs sur le carreau, mais il allait surtout gêner le Shimada et diminuer les risques de subir une contre-attaque violente.

Il inspira, puis laissa s'échapper sa pression spirituelle. Récemment, il avait réussi à briser les dernières chaînes qui le retenaient, et elle était encore plus oppressante qu'avant. Monstrueuse, selon certains observateurs. Et toute cette puissance se lut sur le visage de la majorité des spectateurs, qui n'en menaient pas large. Mais tous survécurent, et Taka s'excuserait plus tard. Pas question de ménager le Shimada, quitte à faire quelques dommages collatéraux. Et puis, cela donnerait une idée de ce à quoi ils devaient aspirer à ses troupes. Il était temps désormais de passer à l'attaque. Sans libérer son Zanpakutô, il chargea et frappa d'estoc en direction du poitrail de Ryunosuke. La pointe de sa lame était infusée d'énergie spirituelle, et plus que le transpercer, l'attaque donnerait une sacrée claque au Troisième Siège. Puis, Taka enchaîna par une frappe descendante à deux mains, de toutes ses forces. Enfin, il réalisa un Shunpo et se plaça dans le dos de la position initiale du Shinigami de la Treizième Division, et frappa en impulsant la vitesse de son déplacement à son sabre, pour augmenter la puissance de son attaque. Il y allait très fort dès le début, contrairement à d'habitude où il se ménageait un peu plus. Mais il ne doutait pas que Ryunosuke s'en sorte : le maigre Shinigami n'était pas encore à un niveau où il pouvait prétendre éliminer ses adversaires en quelques coups... Lui aussi avait encore beaucoup de choses à apprendre.


Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Jeu 4 Déc - 19:53

Rester attentif, contrairement aux apparences. Tout son style de combat se basait sur le faux-semblant. Donner une impression et déstabiliser son adversaire. Comme donner l'impression que sa garde était mauvaise pour inciter son adversaire à faire un faux-pas. Mais ce genre de stratégie aussi basique ne pourrait fonctionner avec un tel poids sur les épaules. En effet, le Reiatsu de Taka venait d'exploser, et de nombreux Shinigamis ne pourraient sans doute plus être capables de bouger. Certains même devraient sans doute quitter la salle, s'éloigner un peu, afin de pouvoir récupérer une respiration normale. Une telle puissance ne pouvait pas laisser indemne. Le Shimada tenta d'y résister en opposant sa propre pression spirituelle mais qui n'atteignait pas le même niveau de puissance. Cependant, la lumière sembla moins forte soudainement, l'éclairage paraissant diminuer soudainement. Tout comme la chaleur d'ailleurs, qui chuta à pic.

Mais c'était déjà trop tard. Ce temps de réaction sur la seule pression spirituelle du Capitaine ne lui avait pas permis de se protéger de son attaque. L'estoc était la faiblesse de sa garde silencieuse. Hasard ou pas ? Il l'ignorait. Quoi qu'il en soit, il n'aurait de toute façon pas pu parer un autre coup, tant le Reiatsu imposant ne lui avait pas permis d'offrir une esquive et encore moins une riposte. Ryu fut repoussé vers l'arrière, déjà lourdement blessé, crachant dans le mouvement incontrôlé une gerbe de sang. Son kasa également prit un sacré coup au passage et serait juste bon à jeter...

Il se devait de réagir à présent, et ne pas rester sur la seule douleur de ce coup. Ryunosuke n'était pas là pour être un simple sac de frappe après tout. Mais tout ce qu'il put offrir à l'offensive suivante ne fut qu'un coup d'épée plus ou moins équivalent, bien que perdant l'avantage dès lors qu'il n'en avait pas eu l'initiative. Sa main gauche qui tenait son katana le fit souffrir par cette seule opposition de force, la différence de Reiatsu entre les deux adversaires participant sans doute. Au moins était-il parvenu à ne pas se faire découper en deux aussi rapidement.

Il était temps pour lui de montrer un minimum de quoi il était réellement capable. Si le Capitaine n'avait pas ménagé ses efforts dès le début, il avait également permis au Troisième Siège de voir que la puissance et la vitesse de leurs coups n'étaient pas si éloignés l'un de l'autre, la différence se jouant surtout sur le Reiatsu pour l'instant. Il pouvait donc le contrer, il en était capable ! Suite à son déplacement instantané, le Kazegai tenta de porter une nouvelle offensive. Ryunosuke pivota sur son pied droit et pencha légèrement son corps vers l'arrière. L'avant de son kasa fut tout simplement tranché mais la lame ne toucha pas le Shimada cette fois, se contentant de passer à un ou deux centimètres de lui à peine. La contre-attaque suivit instantanément, usant une nouvelle fois de sa rapidité d'exécution pour lever son sabre et de l'abattre avec puissance sur le Capitaine.

Deux petits bonds en arrière s'ensuivirent afin de poser un temps d'arrêt dans ce premier échange qui se passait jusque là assez mal pour lui. Pas une surprise, il n'avait jamais espéré vaincre un Capitaine, mais juste apprendre de son style de combat. Son chapeau n'ayant désormais plus aucune utilité dans son état, il leva sa main droite pour défaire le lien à son menton qui tenait le kasa en place. Il l'envoya ensuite voler, sans autre considération. Ryu passa ensuite son katana de sa main gauche vers la droite. Plus vraiment la peine de faire croire qu'il était gaucher non plus. Il s'étira alors, la contraction des muscles de son dos produisit un léger son de craquement provenant de son épine dorsale.
    - Je vois que vous n'y allez pas de main-morte. Est-ce la véritable puissance d'un Capitaine, ou bien vous êtes-vous retenu ? J'ai du mal à me faire une idée précise, mais il me semble tout de même que de nombreux Shinigamis auraient perdu la vie sur cette simple entame. Heureusement que je me débrouille un peu...

Il n'y avait aucun reproche dans sa voix grave et rauque. Mieux : il souriait. Curieux de savoir si c'était là le niveau de puissance réel d'un Capitaine ou bien s'il pouvait faire encore mieux. Une saine motivation s'emparait de lui, même s'il savait qu'il allait de nouveau subir. Mais tant qu'à faire, il tâcherait au moins de ne pas avoir l'air trop ridicule. Aussi décida-t-il d'arrêter totalement de faire semblant et de libérer déjà son Shikaï.
    - Quoi qu'il en soit, je pense que je n'ai pas vraiment le choix…
    Tōketsu, Higure no Yaki !

Un petit éclat lumineux. Rien de bien fantasque. Son Zanpakutô était déjà tout à fait banal, ne se démarquant pas des asauchis dépourvus d'âme. Et ce n'était pas son Shikaï qui allait changer drastiquement la donne. Sa lame s'assombrit, paraissant un peu plus affûtée. Et… voilà tout ! Ryunosuke avait désormais d'autres possibilités qui s'offraient à lui, mais si Taka continuait à y aller aussi fort, il ne pourrait sans doute pas résister bien longuement, d'autant plus qu'il avait déjà été notablement blessé lors de ce premier échange...

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Jeu 4 Déc - 23:59

La puissance de son reïatsu acheva de donner l'avantage au Kazegai. Même si l'énergie relâchée par le Shimada était loin d'être négligeable, et qu'elle mit à mal certains des spectateurs, déjà bien éprouvés par la pression spirituelle de Taka, elle ne faisait pas le poids face à cette dernière. Et le premier coup, alors qu'il s'agissait d'une attaque de front pouvant être assez aisément anticipée, passa, frappant de plein fouet le Shimada. Son sabre vint bloquer celui du Faucon sur le deuxième assaut, et le Troisième siège de la Treizième évita la dernière attaque du Shinigami de la Cinquième. Il réussit même à placer une contre-attaque, et si Taka la vit venir, ce fut trop tard : il n'aurait pas le temps d'esquiver, et il se contenta de contracter au maximum son maigre corps, pour endurer les dégâts le mieux possible. La lame mordit ses chairs, son sang perla puis gicla à cause de la vitesse du coup, et une longue lignée de peau pâle apparut par-delà l'entaille laissée dans le noir de son shihakusho. Ryunosuke avait déjà reculé pour temporiser, et il jeta son chapeau au loin, avant de changer son sabre de main. Le responsable des Archives s'attarda un peu plus sur le visage de son opposant : il était assez bel homme, effectivement. Mais sur le champ de bataille, ça n'était pas un avantage, ou du moins, pas quand on affrontait Kazegai Taka. Plus animé par de la curiosité qu'autre chose, à l'écoute de son ton, le moins gradé des deux belligérants s'enquit du sérieux de son adversaire sur ce début de bataille. Et il libéra son Shikaï, sa lame perdant de ses couleurs et tendant vers le noir. Quel pouvoir pouvait donc cacher ce Zanpakutô ? Le demi-frère de Farune allait sans doute bientôt le découvrir. Le frêle Shinigami rendit son sourire à son adversaire, puis lui répondit, sur le même ton amical malgré le contexte loin de l'être :

- Je ne prends pas de gants, Ryunosuke. Ce n'est pas dans mon habitude : non seulement je trouve ça insultant pour l'adversaire, mais je pense surtout que sous-estimer un adversaire, c'est prendre des risques. C'est pour ça que je me donne toujours à fond... Souffle, Shirufusodo !

Et en entonnant la formule de libération de son zanpakutô, Taka fendit l'air devant lui, le métal se muant en de longues plumes immaculées, rassemblées pour former une lame. Le manche en bois semblait taillé dans un arbre millénaire. Mais sous cet aspect paisible se cachaient de redoutables pouvoirs, comme le Kazegai allait rapidement en faire la preuve : pointant son arme vers Ryunosuke, il en fit tournoyer la pointe d'un mouvement rotatif du poignet, et une tornade s'échappa de l'air devant lui, pestant et tempêtant alors qu'elle filait droit sur le Troisième Siège. Avant qu'elle n'atteigne sa cible, l'ancien Vice-Capitaine de la Dixième leva son sabre et l'abattit vers le sol, accompagnant par ce mouvement une lourde masse d'air au-dessus de la tête du Shimada, pour l'écraser au sol et le gêner dans sa défense. Puis, toujours sans s'arrêter, il fendit l'air devant lui, de gauche à droite, propulsant une lame d'air large de quelques mètres, et aussi aiguisée qu'un rasoir, vers Ryunosuke. Et il effectua à nouveau ce moment, de droite à gauche puis de gauche à droite, projetant cette fois deux lames d'air, mais la seconde cachée dans l'ombre de la première, comme certains shinobi des temps anciens le faisaient avec leurs shuriken... En sus de trois frappes capables de le découper en deux, Ryunosuke avait sûrement eu fort à faire avec la tornade et la Paume Aérienne. Et pour savoir comment il s'en était sorti, Taka guetta avec attention la moindre réaction...

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Ven 5 Déc - 15:39

Il se contenta juste d'opiner de la tête à la réponse du Capitaine. Donc, il ne s'était pas retenu. Ce qui était bien entendu une bonne chose à apprendre. Aussi bonne information que la plaie qui barrait désormais le dos du Kazegai. Cela voulait donc non seulement dire qu'il pouvait l'esquiver, le contrer, mais également riposter et le blesser. Il s'agissait donc bel et bien d'un duel et non simplement d'un combat à sens unique. Et si le Taishô avait frappé fort immédiatement et pris un avantage certain, Ryunosuke se plut également à voir ce combat comme plus équilibré qu'il ne le paraîtrait à la seule mention des grades. De nature modeste et plutôt réaliste, il estimait toujours bien que Taka était plus puissant que lui. Mais pas d'autant que le Shimada aurait pu le penser de prime abord. Écart plus réduit que ce à quoi il s'attendait lorsqu'il était venu demander ce duel.

Mais après tout, si on y réfléchissait, cela restait logique d'une certaine manière. Ryu avait réussi à atteindre le Bankaï, la libération interdite qui constituait une condition à l'accession au rang de Capitaine. De plus, il avait consacré un siècle et demi à l'élaboration de ses techniques, à l'amélioration de ses capacités, sans que rien d'autre ne compte réellement à ses yeux. Sans le réaliser jusqu'alors, le Shinigami avait atteint une puissance certaine. Lui vint alors une envie… un désir lui vrillant l'estomac et auquel il ne pourrait sans doute pas résister. S'il voulait réellement savoir ce qu'il valait, il devait utiliser son attaque la plus puissante contre le Capitaine. Son mouvement le plus dévastateur. Pas franchement une bonne idée dans l'optimisation du combat, car cela le laisserait vidé d'une bonne partie de ses réserves de Reiryoku. D'autant plus avec ce Reiatsu écrasant qui rendait tout mouvement plus difficile. Quoi qu'il en soit, il devait le faire. Le Capitaine pourrait résister à cela. Le moment où jamais de voir réellement ce qu'il valait dans un combat relevé, quitte à l'écourter.

Pendant qu'il y réfléchissait, Taka avait libéré son Shikaï et parter de nouveau à l'assaut. Mieux préparé, le Shimada tâcha de ne pas amplifier la liste de ses blessures. Face au premier mouvement, il avait alors érigé une défense basique faite de sa glace sombre. Une forme à douze faces l'entourant et au travers de laquelle il n'était pas possible de le voir. C'est durant cet instant qu'il avait fait pousser un bout de glace sur l'extrémité de son sabre, l'avait attrapé de sa main gauche pour en tirer ce que son savoir-faire produirait sous la forme d'un second katana. La rencontre avec la tornade provoqua une fissure dans sa coque protectrice qui sauta l'instant d'après non sans avoir au préalable annulé l'offensive. Cependant il devait toujours réagir vite, l'attaque suivante se succédant presque immédiatement par cette masse d'air qui l'aurait écrasé s'il ne s'était pas écarté à temps d'un Shunpô.

Le style du Capitaine s'exprimait par l'harassement selon toute évidence. Un Reiatsu aussi écrasant, adjoint à un véritable harcèlement lorsqu'il attaquait. La cible se voyait noyée sous les coups, alors que sa pression spirituelle handicapait et fatiguait. Stratégie qui serait sans doute payante ici face à la Garde Silencieuse du Shimada. Mais ce dernier devait tout de même donner tout ce qu'il avait. Pas pour ébahir les spectateurs – son désir était même à l'exact opposé – mais simplement pour se tester réellement, se faire une meilleure idée de ce qui le distançait encore de son adversaire.

Lors de son déplacement instantané, il s'était rapproché du Capitaine. La plupart des gens s'éloignaient dans ce genre de situation. C'était moins risqué en effet, mais cela ne permettait certainement pas de reprendre l'avantage ou l'initiative. Le Shimada préféra donc prendre des risques en se donnant moins de temps et de possibilité d'esquiver les prochaines attaques, mais aussi de se tenir prêt à frapper juste dès lors qu'il en aurait l'occasion. Les trois lames d'air – l'une était cachée, mais trahie par les mouvements de Taka : trois mouvements, trois lames - furent évitées par son déplacement le plus rapide et adroit, le mettant dès lors en position de contre-attaque. Ryu n'était plus là pour faire semblant, c'est ce qu'il avait pensé dès l'entame puissante du Kazegai. Et si durant cette deuxième série le Capitaine avait levé le pied, le Troisième Siège espérait bien en profiter un minimum. Il se mit alors en position, ses deux lames parallèles. Et soudainement il pivota à très grande vitesse, tâchant d'administrer deux frappes puissantes et redoutables. Ce mouvement lui faisant tourner le dos à son adversaire, il ne pouvait savoir comment le Capitaine s'en était sorti, mais au moins était-il heureux d'avoir pu enfin utiliser cette arcane en combat réel.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Ven 5 Déc - 17:42

Ryunosuke lui donnait du fil à retordre, prouvant une nouvelle fois que le grade était loin de définir l'issue d'un combat à l'avance. Même s'il prêchait un convaincu à la personne de Taka, peut-être que cela aurait son petit effet sur les troupes de ce dernier, et qu'ils chercheraient tous à faire de leur mieux, persuadés qu'ils pourraient rivaliser avec un Capitaine en y mettant du leur. Tout était affaire d'abnégation, dans une bataille, et de pratique. Mais pour l'heure, de ce que discerna Taka, c'est un mur de glace qui arrêta son tourbillon. Cependant, l'eau solidifiée libérée par le Shimada avait l'air plus sombre qu'elle ne devrait normalement l'être, ce qui amena le natif du Rukongaï à se demander si elle possédait d'autres propriétés que le traditionnel apanage du froid. Le Troisième Siège enchaîna ensuite par un Shunpô qui le rapprocha de Taka et le prémunit de la Paume Aérienne, et il se défit habilement des lames d'air, faisant preuve de grâce dans ses déplacements. Phénoménal : alors que sa posture semblait négligée, presque celle d'un débutant, il parvenait à réaliser des mouvements dignes de ceux du Kazegai, peut-être même un peu supérieurs... Et le maigre Shinigami n'était pas au bout de ses surprises, puisqu'il remarqua la seconde lame entre les mains du Shimada au moment où le celui-ci passa à l'attaque, après s'être suffisamment rapproché du responsable des Archives. Une rotation pour donner de la force à ses coups, et sans doute pour en placer plusieurs. Cette fois, le Capitaine était prêt, et il se déplaça hors de portée de la lame d'un Shunpô. Mais pas assez rapidement, puisqu'il subit tout de même une partie de la première frappe, qui imprima sa marque carmin dans ses chairs. Pas aussi profondément que la précédente frappe du Troisième Siège, fort heureusement, sans quoi Taka aurait été en mauvaise posture. C'était son tour de passer à l'action, désormais.

Autour des deux combattants, le silence le plus complet s'était fait, et le cercle s'était élargi. Un affrontement de ce niveau avait dû en surprendre plus d'un, évidemment. Le blondinet pointa son zanpakutô vers le Shinigami de la Treizième Division, et frappa d'estoc dans le vide, propulsant une bourrasque sur son opposant. Pas pour le blesser, mais pour le déstabiliser, le faire chanceler sur ses appuis, et le rendre plus vulnérable à la suite des évènements, que Taka préparait déjà, multipliant des frappes à la rapidité inversement proportionnelle à leur faible amplitude. Lorsqu'il jugea le nombre satisfaisant, un dernier coup d'épée servit à balancer toutes les lames d'air ainsi formées vers Ryunosuke, des lames d'air d'à peine quelques centimètres de long mais tout aussi tranchantes que leurs grandes soeurs précédemment lancées. De plus, le nombre rendait l'assaut assez coton à négocier. Et pas question de s'arrêter en si bon chemin ! Taka fit de nouveau usage du Shunpô, pour se déplacer derrière Ryunosuke, et frappa, un seul coup, réalisant un demi-cercle complet avec sa lame, qui projeta donc une seule lame vers son adversaire. Puis, il souffla : il n'y allait pas de main morte, décidément. Le Shimada avait-il eu son compte ou bien en voulait-il encore ? Auquel cas, le Faucon se ferait un plaisir de lui faire plaisir.


Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Sam 6 Déc - 16:19

Il avait réussi à le blesser une nouvelle fois. Bon, il fallait admettre que le plus gros de son offensive avait été esquivée, mais une des lames de Ryunosuke était parvenue à mordre dans la chair du Capitaine. Si seulement le plus gros de son énergie et de ses efforts n'avaient pas été jetés dans la défense presque exclusivement, sans parler de ce Reiatsu écrasant qui continuait de lui causer du tort. Il n'en restait pas moins heureux d'être venu défier le Capitaine de la Cinquième Division. Cela lui donna même envie d'en affronter d'autres encore, comme si un monde nouveau venait de s'ouvrir à lui. Il était capable de se mesurer à eux visiblement, même si ce n'était que pour s'incliner, ne fondant pas d'espoir sur une hypothétique victoire face à un porteur d'Haori.

De plus, étudier un style supplémentaire ne pourrait que lui porter bénéfices, il le savait. Le bretteur ne pouvait réellement s'enrichir qu'en se gorgeant de toutes les écoles. Ces touches ne modifiaient pas un style, mais le nourrissait en le rendant plus fin et polyvalent. C'était du moins l'idée qu'il s'en faisait, et il savait qu'il resterait quoi qu'il arrivait fidèle à sa Garde Silencieuse. Mais ce ne sont là que des pensées parasites dans un combat qui n'est pas encore terminé.

Après son esquive, Taka était revenu à la charge en commençant par une bourrasque que le Shimada tenta d'éviter. Ce fut le cas en majeure partie, mais il n'en resta pas moins légèrement troublé et surtout… son shunpô avait été un bond vers l'avant, et le voilà qui se retrouvait dans les airs – et donc sans plus d'appuis, le mur d'enceinte du Seireitei empêchant la pratique de la collecte d'énergie sous ses pieds afin de flotter ou de prendre un appui aérien. C'était là un enseignement basique pourtant : se retrouver dans les airs voulait dire que toute attaque portée ne pourrait être esquivée. Les lames d'air le frappèrent donc durement, le renvoyant vers le sol. Instinctivement, il concentrait son énergie au niveau de sa peau, le froid puissant devenant rapidement glace sombre, venant apaiser les douleurs et empêcher aux plaies de laisser son sang se déverser.

Cependant, cela n'allait pas lui servir à grand-chose pour la suite du combat. Son souffle court était un bon indicateur du fait qu'il n'était déjà plus réellement en état de combattre. La frappe qu'il reçut dans le dos à peine revenu au sol confirma cela. Aussi ne fit-il aucun geste pour contre-attaquer. Au contraire, d'un brusque mouvement de son bras gauche il fit imploser sa lame de glace en de fins copeaux. Il se laissa basculer sur son arrière-train, s'asseyant tout simplement au sol. Son Zanpakutô dans l'opération avait repris son apparence normale. Là, Ryu souffla un bon coup avant de s'adresser au Kazegai.
    - Bon… je crois que j'ai perdu !

Aucune amertume, et pendant qu'il s'empêchait de s'allonger sur son dos en se retenant d'un bras, son autre main se trouvait à lui frotter l'arrière du crâne.
    - Il faudra qu'on se refasse ça à l'occasion, maintenant que l'on sait tous les deux à quoi s'attendre !

Et se permit alors même de ricaner, sans afficher le moindre complexe face au résultat de cet affrontement amical.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Sam 6 Déc - 18:51

L'affrontement approchait de sa conclusion. Le Shimada parvint à échapper à la tactique de déstabilisation du Capitaine de la Cinquième, mais s'exposa aux petites lames d'air, qui vinrent sans pitié s'abattre sur lui. Et il eut beau protéger son corps avec une couche de sa glace sombre, ce ne fut pas assez pour l'empêcher de s'incliner après l'ultime lame d'air lancée par le responsable des Archives. Le combat était donc une victoire pour Taka, mais celle-ci était loin d'être écrasante, et sans l'avantage conféré par son Reïatsu, il aurait aisément pu perdre contre Ryunosuke. Il aurait vendu chèrement sa peau, certes, mais le Troisième Siège n'avait pas à rougir de sa performance, bien au contraire. Et le combat avait appris beaucoup de choses au Faucon, puisque son opposant d'aujourd'hui était un profil radicalement opposé à celui de Shihôin Arisu, la dernière avec qui il s'était livré à un combat à ce point sérieux. Et tandis que le duelliste de la Treizième riait de bon cœur en proposant une revanche au Kazegai, ce dernier sourit et épousseta son haori. Il n'avait pas subi de blessures trop graves, et sa tenue restait utilisable. Pas comme la dernière fois, ce qui l'arrangeait bien. Il avait déjà relâché sa pression spirituelle, et tout le monde dans la salle respirait un peu mieux, même si beaucoup restaient sans voix devant le déferlement d'habileté dont les deux combattants venaient de faire preuve. Ils ne tenaient qu'à eux d'en faire autant, avec un peu de bonne volonté. Le natif du Rukongaï conseilla à ses hommes de faire de leur mieux, parce qu'ils avaient de la concurrence dans les autres divisions, puis il aida la dite concurrence à se relever, avant de lui proposer de s'éloigner de la salle d'entraînement pour pouvoir discuter un peu sans pour autant déranger les Shinigami qui pratiquaient.

Ryunosuke s'était extrêmement bien protégé, et c'était sans doute ce qui lui avait coûté le plus d'énergie. Aussi, il était loin d'être aussi blessé qu'Arisu l'avait été : il pourrait sans doute marcher seul. Tandis qu'ils quittaient la salle d'entraînement, le blondinet considéra le brun : d'où pouvait-il bien sortir ? Il n'avait clairement pas le niveau de n'importe quel troisième siège, mais il n'avait jamais entendu parler de lui. Peut-être que, comme l'ancien Taka, il ne désirait pas se mettre en avant plus que de raison. Mais il avait l'air d'être confiant en ses capacités, aussi ce n'était sûrement pas les mêmes raisons que l'autrefois Vice-Capitaine de la Dixième Division qui l'empêchaient de s'avancer. Il aurait aisément mérité une place de Vice-Capitaine, voire plus, puisqu'il avait su rivaliser avec un Capitaine. Décidément, la Soul Society avançait sur des bases solides dernièrement. Ou du moins, Taka n'avait de cesse de croiser des gens puissants. Toujours muet, il continuait de jauger du coin de l’œil le Shimada : s'il lui posait des questions, est-ce qu'il accepterait de répondre ? Il avait l'air d'être quelqu'un de franc, et si jamais les interrogations le dérangeaient, il ne se gênerait sûrement pas pour le dire au Capitaine de la Cinquième Divsion. Ce dernier n'avait rien de mieux à faire de sa journée, et discuter avec un compagnon d'armes serait une bouffée d'air bienvenue au beau milieu du grand rééquilibrage de la balance des âmes qui le tenait bien occupé depuis quelques jours. Aussi, sur un ton amical, tandis qu'ils continuaient de marcher à un rythme tranquille, le Faucon se lança :


- Vous êtes vraiment doué, Ryunosuke. Ça fait longtemps que vous êtes Shinigami ? On n'aurait pas cru voir un simple Troisième Siège à l’œuvre.

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Dim 7 Déc - 21:48

Les pressions spirituelles des deux combattants étaient retombées. La température remonta, la lumière reprit son intensité initiale, et les épaules de tous s'en trouvaient largement allégées. Cela avait apparemment été un bon combat, si l'on en croyait les regards jetés par les spectateurs en direction des deux Shinigamis qui s'étaient affrontés. Cela aurait encore pu être plus marrant s'ils avaient fait usage de leurs Bankaïs, mais ce n'était clairement pas un désir de Ryunosuke, préférant garder le sien sous silence aussi longtemps qu'il en serait capable. Est-ce qu'il lui aurait donné un avantage aujourd'hui ? Non, sans doute pas. Car s'il en avait fait usage, le Capitaine aurait usé du sien également. Et celui du Shimada était encore tout récent, et de ce fait loin d'être maîtrisé.

Taka vint alors l'aider à se relever, après quoi il rangea son Zanpakutô au fourreau. Il avait toujours un peu de mal à respirer et l'impression que certaines de ses côtes ne se trouvaient pas exactement dans la bonne position. Heureusement, la glace sombre qui couvrait encore ses blessures anéantissait la douleur et lui permettait donc de ne pas en être trop affecté. Et s'il savait qu'il se devrait d'aller faire un petit passage par la Quatrième Division dès lors qu'il quitterait les locaux du Kazegai, il n'avait pas non plus besoin de réclamer de l'aide ou un médecin en urgence. Ensemble, ils quittèrent ainsi la salle où ils s'étaient donnés en spectacle.
    - Merci du compliment, Kazegai-Taishô. Cela doit faire un peu plus d'un siècle à présent. Mais j'ai toujours préféré la fraîcheur de l'ombre à la lourdeur du Soleil, si vous voyez ce que je veux dire. Si bien que j'ignorais être capable de lutter face à un Capitaine. C'est juste que… j'ai été catapulté de la masse anonyme de la Huitième Division vers le Troisième Siège de la Treizième tout récemment. Je voulais juste… savoir ce que je valais réellement, tout en perfectionnant mon art si possible.
    Je crois que j'ai encore un bon bout de chemin à faire...

Problème de Ryunosuke : son maniement de la conversation n'avait rien à voir avec celui de l'épée. Il n'y avait pas vraiment d'adresse dans sa discussion, se contentant de répondre au lieu de réellement relancer, questionner à son tour. Il avait toujours eu du mal à savoir que dire à ses interlocuteurs et s'il savait que son grade le forcerait à faire un effort à ce niveau, ce n'était pas encore gagné. C'est donc assez maladroitement qu'il tenta avec simplicité un :
    - Et vous ? Longtemps que vous êtes là ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Lun 8 Déc - 11:12

Tout comme l'avait pressenti le Capitaine, le parcours de Ryunosuke était un peu similaire au sien : il n'était pas méconnu par absence de capacités, mais bien par choix. Cependant, le blond et le brun avaient tous deux des raisons différentes de rester dans l'ombre. De plus, Taka avait été directement propulsé de Shinigami anonyme à Vice-Capitaine, puis à Capitaine. Peut-être qu'un avenir similaire attendait le Shimada. Sous ses airs humbles, le Faucon percevait les qualités requises pour le poste, et il n'aurait pas été étonné d'apprendre que son opposant maîtrisait le Bankaï. Peut-être auraient-ils un jour l'occasion de se battre de nouveau, et de dévoiler encore plus leurs capacités. Seul l'avenir le lui dirait. En tout les cas, la mentalité du troisième siège était la bonne : il ne se reposait pas sur ses lauriers, et cherchait clairement à s'élever encore. Un homme, un vrai, à l'ancienne. Eirin avait trouvé là un soldat de choix. Puis, beaucoup plus concis que lors de sa réponse, le guerrier de la Treizième lui retourna sa question. Chose tout à fait logique en somme, un prêté pour un rendu.

Ryunosuke était là depuis plus longtemps que lui, même s'il restait relativement jeune comparé à certains piliers de la Soul Society. La valeur n'attendait véritablement pas le nombre des années, puisque de nombreux êtres puissants du Seireitei était Shinigami depuis à peine un siècle, à quelques années près. Et il ne faisait aucun doute que parmi la masse qui composait l'armée régulière, d'autres prodiges attendaient d'être découverts. Peut-être même que la purge leur permettrait de dénicher des joyaux bruts parmi les millions d'âmes qui peuplaient le Rukongaï. A tout le moins, c'est ce que le responsable des Archives espérait. Cela donnerait au moins un point positif à leur manœuvre. En plus de sauver les mondes, accessoirement. Cessant de réfléchir, il se tourna vers le troisième siège et lui répondit d'un ton amical, non seulement pour le mettre en confiance et l'inciter à poursuivre la discussion, mais surtout parce qu'il n'avait aucune raison de ne pas apprécier l'ancien Shinigami de la Huitième :


- Je suis Shinigami depuis un peu moins d'une centaine d'années pour ma part. Et je comprends tout à fait votre désir, puisque j'éprouvais le même. Dernièrement, tout s'est un peu enchaîné : d'anonyme, je suis devenu Vice-Capitaine de la Dixième Division, et Capitaine de la Cinquième très rapidement après. Je n'aurais jamais cru ça, mais in fine, tout le monde change. Cela dit, je gage que je tenais encore plus à rester dans l'ombre que vous, mais parfois, la nécessité nous pousse à changer.

Le blondinet marqua une pause, pensif. Non pas que son poste de Capitaine lui déplaise, au contraire, il s'y était épanoui et pensait même faire du bon travail. Mais par moment, tout cela lui paraissait irréel, tant il avait ouvertement refusé rien que l'idée même de monter en grade, autrefois, persuadé qu'il était de n'être qu'un moins-que-rien. Il avait fallu toute l’opiniâtreté de Shu pour qu'il se fasse à l'idée. Peut-être que son homologue de la Treizième arriverait à persuader Ryunosuke à aspirer à de plus hautes ambitions, et à se faire une place au soleil, comme il l'avait si justement dit. Coupant court au fil de ses pensées, le natif du Rukongai se permit de taquiner son valeureux adversaire :

- Mais qui sait, peut-être qu'un jour, vous porterez vous aussi un haori.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Mer 10 Déc - 3:57

Certains étaient plus doués que d'autres, il ne s'était jamais fait d'illusions là-dessus. Et en moins de temps – même si ça se jouait au coude à coude – Taka était parvenu à s'élever bien plus haut, autant en grade qu'en puissance. De ce qu'il lui disait, lui non plus ne l'avait pas désiré, n'avait pas cherché à s'exposer. Et en peu de temps, il avait petit à petit été catapulter en place de Vice-Capitaine, puis de Capitaine. Ryunosuke estimait pour sa part ne pas forcément devoir être concerné. Il venait d'être projeté en place de Troisième Siège. Il devait sans doute avoir le temps avant d'envisager une nouvelle nomination, quelle qu'elle soit.

Par contre, il venait de se rendre compte d'un point où ils auraient bien du mal à être d'accord. Les gens ne changeaient pas vraiment selon lui. Ils ne faisaient que s'adapter, tous autant qu'ils étaient. Pas de véritable changement, du moins en profondeur.
    - Je ne suis pas certain que l'on puisse changer aussi facilement. L'on ne fait que faire des efforts, on s'adapte… Mais au fond, nous restons ce que nous sommes. Les faits vous ont obligé à délaisser l'ombre, pour autant, aimez-vous réellement la lumière ?

Peut-être après tout ne faisait-il qu'extrapoler sur sa propre situation. Des impressions, des réflexions. Il savait cependant ce que c'était que de faire des efforts, il était même en plein dedans actuellement. Ukitake-Taishô lui avait demandé à ce qu'il devienne l'équivalent d'un grand frère pour leurs subordonnés. Et ce serait là un défi pour le Shimada. Depuis qu'elle lui avait donné cette consigne, Ryu essayait tant bien que mal de se montrer plus ouvert à la discussion qu'à l'accoutumée. Encore du mal, mais il faisait des efforts. Et si un jour il parvenait à faire passer cela pour naturel, ce ne serait pas pour autant qu'il y prendrait forcément plaisir, juste qu'il aurait appris à faire assez semblant. Ce ne serait pas un véritable changement, juste un masque. Un masque de plus, un masque différent. Ni plus ni moins.

Enfin, le Shinigami aurait pu embrayer sur ce point de discussion, mais il aurait eu l'impression de se plaindre s'il parlait de son rôle, et ce n'était pas le cas après tout. Il avait accepté son grade avec ce que cela comportait. Et il avait toujours obéi aux ordres pour la même raison : il voyait cela simplement comme la contre-partie des enseignements qu'il parvenait à en tirer. Que ce soit par l'accession à l'Académie, l'observation d'autres styles de combat, la possibilité de pratiquer, l'accession au pouvoir du Zanpakutô,… Cependant, il ne s'imaginait vraiment pas occuper un meilleur siège encore. Il n'était pas taillé pour ça, n'était pas vraiment homme à diriger.
    - Moi ? Oh… j'en suis loin, et il doit y avoir de nombreux Shinigamis capables d'y prétendre. Troisième Siège, c'est déjà beaucoup. Je m'imagine mal commencer à prendre des décisions impliquant des gars qui n'ont jamais demandé à ce que je me retrouve à leur tête. Suivre le courant plutôt que le remonter… je ne suis qu'un petit poisson.

Un peu trop d'humilité pour son propre bien, peut-être. Enfin, quoi qu'il en était, occuper un grade comportant plus de responsabilités devrait être bien chiant au final. Moins de temps pour travailler sa maîtrise du sabre et du Bankaï. Pas vraiment de quoi être super motivant comme perspective !
    - Sincèrement… il n'y a jamais de moment où vous regrettez ? Où vous vous dites que tout était plus simple avant ? Le Haori n'est qu'un simple manteau blanc, mais il a l'air de peser bien trop lourd à mes yeux.


Citation :
Désolé, j'ai eu trop de mal… On peut arrêter là si tu veux, sauf si tu souhaites relancer un sujet de convers'. À toi de voir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Mer 10 Déc - 10:18

Ryunosuke se révélait un interlocuteur intéressant. Taka ignorait s'il en avait conscience ou non, mais le Shimada avait beaucoup plus de valeur qu'il ne voulait le croire. Il était lucide et avait la tête bien faite, un trait beaucoup trop rare chez les Shinigami. Et, ironiquement, ce n'était pas ceux qui s'en vantaient le plus qui possédaient cette attitude. Il ressemblait vraiment au Kazegai, et ses propos poussèrent le Capitaine de la Cinquième à réfléchir. Depuis son accession au grade de leader d'une Division, avait-il un jour regretté d'avoir accepté la proposition ? Il avait rencontré de nombreuses personnes, appris de nouvelles choses et découvert plus sur lui-même en deux ans et demi qu'il ne l'avait fait pendant des dizaines d'années à rester au plus bas. Avec cette approche-là, il pouvait reconnaître les bienfaits qu'avait eu son élévation au sein du Gotei 13. Mais pour autant, est-ce qu'il appréciait plus son nouveau poste que ceux occupés auparavant ?

Lorsqu'il n'était qu'un Siège anonyme, il angoissait chaque jour, se perdant dans des hypothèses farfelues et enchaînant les délires paranoïaques à longueur de journée. Persuadé qu'il n'était qu'un moins-que-rien, et faisant tout pour qu'on le considère comme tel, alors même que ses véritables capacités, tout à fait honorables, ne trompaient personne, il rampait tous les jours et ne demandait qu'une chose : qu'on le laisse tranquille. Lorsque son ancien Capitaine l'avait tiré de cet immobilisme, en le forçant à accepter le poste de Vice-Capitaine, les choses avaient lentement commencé à changer : il était devenu un nom connu et reconnu au sein de la Dixième Division. Les gens comptaient sur lui et en appelaient à ses conseils, et il en tirait une sorte de fierté personnelle, une sensation étrange qui lui réchauffait le cœur. Cette fierté que sa mère s'était efforcée de lui inculquer dans son enfance, il la découvrait enfin.

Et puis, après la bataille contre les Maho Tsukaï, elle était survenue, cette nomination au poste de Capitaine. Pour la forme, il avait refusé, et affirmait ça et là qu'il n'avait très certainement pas le niveau d'un Capitaine, petit oisillon qu'il était. Mais à la vérité, il avait déjà pris sa décision en son for intérieur : il accepterait le poste, et ferait de son mieux pour être digne du haori, et respectable. Alors oui, il n'imaginait pas pleinement ce dans quoi il s'engageait, sans compter que la Purge s'ajoutait aux responsabilités déjà colossales d'un Capitaine du corps d'armée de la Soul Society, mais il se sentait prêt pour ce poste. Prêt à s'y dévouer corps et âmes. Certes, devoir quitter le terrain connu de la Dixième et s'aventurer dans une division étrangère, où les gens n'avaient sûrement jamais entendu parler de lui, avait de quoi l'effrayer, mais il n'avait pas le choix, que ce soit pour son bien ou pour celui du Gotei 13.

Sans compter qu'in fine, les hommes sous ses ordres s'étaient révélés très sympathiques, et prêts à travailler, accueillant favorablement la bonne volonté du Kazegai, qui s'impliquait au maximum dans la vie de la Division, de sorte à y être apprécié de tous. Il n'hésitait pas à travailler pour douze, comme il l'avait toujours fait, et cherchait à trancher tous les problèmes dès le stade d'embryon, pour éviter que la mauvaise ambiance et les inimitiés ne gangrènent les relations entre ses hommes. Et durant ces quelques mois où il avait porté le haori, il ne s'était jamais senti aussi bien. Il avait dû faire des choix, il avait dû passer des heures à travailler à la lueur d'une chandelle, il avait dû empiéter sur son temps libre pour continuer de porter son art du combat au plus haut, mais qu'importe : la douce chaleur qui l'habitait à permanence compensait mille fois tous ces pseudo-désagréments. Après un long silence, il entama alors enfin une réponse pour le Troisième Siège :


- Je mentirais si je disais que la vie de Capitaine n'est pas plus compliquée que celle de Vice-Capitaine ou de siège. Mais je ne regrette absolument pas mon choix, Ryunosuke : c'était le meilleur, pour moi et pour le Gotei. Le Haori est lourd, mais j'ai trouvé des hommes pour m'aider à le porter. Et je me sens mieux que je ne me suis jamais senti.

Étant donné les effets néfastes que ses années dans l'ombre avaient eu sur lui, Taka était quelqu'un de fait pour vivre sous la lumière. Il lui avait juste fallu longtemps pour trouver sa lumière à lui. Il sourit au Shimada, mais ne dit rien de plus : il savait qu'il finirait Capitaine un jour, mais il ne voulait pas l’embarrasser. Pour avoir vécu ces moments, où Shu affirmait qu'il serait un jour à la tête d'une Division, et qu'il répondait par la négative, il savait parfaitement ce que ça infligeait. Peu désireux de déranger plus longtemps le Shimada, il lui proposa alors de prendre des chemins séparés :

- Mais je ne vais pas vous retenir plus longtemps, Troisième siège Shimada, vos blessures vous font sûrement souffrir. Désolé d'y être allé si fort.

Et après une pause, il ajouta avec un sourire malicieux qu'il attendait avec impatience son prochain défi. Lui aussi devait continuer de s'entraîner pour atteindre les sommets encore inexplorés de son pouvoir, tel le Faucon cherchant à s'élever toujours plus haut, sans jamais toucher terre. Et, avec un signe de tête, il quitta le soldat d'Eirin, et reprit la direction de ses quartiers avec un léger sourire.

Citation :
Je ne te retiens pas plus longtemps. Merci beaucoup pour le combat et le rp de qualité. A charge de revanche !

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   Jeu 11 Déc - 20:56

Le Capitaine se mit à réfléchir quelques instants sur la question posée par Ryunosuke. Ce ne devait pas être aisé de répondre parfaitement à une telle interrogation, d'autant plus compte-tenu de sa fonction actuelle. C'était donc normal de peser un peu ses mots avant de finalement soumettre une réponse. Le Shimada quant à lui attendait patiemment même si peu à peu ses douleurs se réveillaient. Sa respiration restait lente et à raison : si le rythme s'accélérait, cela risquerait bien de douiller. Des côtes cassées sans doute, si pas pire. Il se permit d'ailleurs de cracher un glaviot rouge – cela ne relevait pas d'une formidable éducation, certes, mais après tout on ne se refaisait pas – à l'écart, se disant que c'était une chance que la Quatrième Division ne soit pas éloignée de la Cinquième. Sa glace allait peu à peu commencer à fondre, et les autres blessures se réveilleraient donc bien vite à leur tour.

Finalement, lorsque Taka reprit la parole, ce fut pour confirmer qu'il estimait son choix être le bon. Que le Haori était certes lourd, mais qu'il ne pouvait regretter son choix, que la lumière lui allait finalement mieux que l'ombre, en somme. Ryunosuke se demanda si finalement, ce n'avait pas été son passage dans l'ombre qui avait été l'adaptation. La transition avant qu'il n'en vienne à retrouver qui il était véritablement. Ou bien cela pouvait n'être rien de tout ça. Car entre l'ombre et la lumière se trouve une énorme panoplie de nuances. Cependant le Troisième Siège ne fit alors que hocher de la tête, sans chercher à relancer la discussion. Surtout si ce n'était que pour pinailler sur des détails. Ce n'était carrément pas son genre, très loin de là même. Après tout, un avis n'a pas réellement à être disséqué et détaillé. Il a juste le mérite d'exister et chacun à le sien, voilà tout.

Toujours était-il que le Capitaine lui recommanda d'aller à l'infirmerie, et Ryunosuke ne se ferait pas prier. Cependant, avant de partir...
    - Ne soyez pas désolé Capitaine, c'est exactement ce que je souhaitais. Notre duel n'aurait eu aucun intérêt si vous vous étiez retenu. Mais il est vrai qu'il m'est sans doute nécessaire d'aller me faire soigner. Encore merci pour le temps que vous m'avez accordé.

Certains auraient peut-être essayé de lui tendre la main, mettant un peu le grade de côté alors qu'ils venaient de discuter d'homme à homme plus que de Troisième Siège à Capitaine. Mais bon, Ryunosuke n'était pas ainsi. Un bref signe de tête à la place, avant de partir vers la Quatrième Division.

Citation :
On remet ça quand tu veux Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Kazegai Taka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau défi [Kazegai Taka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-