AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Mémoires [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Mémoires [PV]   Sam 6 Déc - 2:28

Citation :
RP privé dont je me servirai régulièrement pour retracer plus en détails la vie de Mayhem/May et Emily.

Adjuchas Diaries : Hakan [1/2]


Certains combats sont plus marquants que d'autres. Le Hueco Mundo était une jungle brutale et cruelle. Manger ou être mangé. Et encore, pas tout à fait. Il existait également la possibilité de ne pas se nourrir et de se planquer des autres Hollows plus puissants. Mais dans ce cas, ce serait la régression jusqu'à en revenir aux échelons inférieurs. Dure loi que celle-ci. Pour ne pas mourir, il fallait être fort. Pour être fort, il fallait dévorer ses congénères. Et parfois même cela ne suffisait pas, tous ne pouvaient pas atteindre l'évolution ultime. Comme s'il s'agissait d'une prédisposition génétique, d'un potentiel. Devenir Vasto Lorde un jour n'était pas donné à tout le monde, même parmi ceux qui se nourrissaient sans cesse. Chaque repas rapportait de moins en moins de puissance, jusqu'au jour où l'évolution ne serait tout bonnement plus possible, jamais.

Tout cela représente un processus naturel, ancré dans leurs instincts. Et c'était uniquement de cela qu'il était question : d'instincts. Aucun Hollow ne se réveillait un matin en se disant « ah, quelle belle journée, je vais manger tout ceux que je pourrai avaler ». Des âmes torturées que la faim inextinguible guidait plus que la réflexion. Et l'Adjuchas Mayhem n'y faisait pas exception. Aucune mâchoire n'avait encore réussi à planter ses crocs dans sa chair sombre. En place de ses bras, deux lames imposantes malgré un corps frêle. Son masque blanc représentait une femme impassible, les yeux clos. Faisant office de chevelure, d'autres lames sur le sommet de son crâne. Une bête sommaire qui ne savait que trancher et décimer avec violence, exprimant ainsi pleinement le courroux qu'elle ressentait sans cesse, dont elle ne parvenait pas à s'épancher.

La créature sur laquelle elle allait pouvoir essayer aujourd'hui n'était pas bien loin. Elle traquait ce Hollow depuis quelques instants déjà, l'observait avant de se jeter dessus. Un ventre distendu, une chair rougeâtre. Son masque évoquant un démon grotesque semblait être sa seule véritable particularité. Oui, il aurait aussi bien pu être un simple Hollow, mais sa pression spirituelle était plutôt celle d'un récent Adjuchas. Une proie dont Mayhem pourrait se repaître. Lent, pataud… inoffensif. Et il y avait beaucoup à manger là-dessus ! Pourquoi donc s'en priver ? Elle finit donc par couper la course de sa cible d'un Sonido, levant déjà l'une de ses lames en guise d'avertissement.
    - Bonjour mon gros ! Comment t'appelles-tu ? J'ai toujours aimé connaître le nom de ce que je mange...
    - HAKAAAAAAAAAAN !

Sa peau se mit soudainement à luire à la lueur de la lune éternelle du Hueco Mundo.
    - Pas la peine de transpirer pour si peu… ça risque de gâcher le goût !

Ce point n'avait pourtant pas l'air de spécialement la tracasser, comme elle se jetait avec hargne sur sa proie. Cependant tout ne se passa pas tout à fait comme prévu – sans quoi cette histoire ne mériterait même pas d'être contée, vous pensez bien. Son coup de lame qui se faisait habituellement suffisant pour débiter un adversaire n'eut ici aucun résultat.
    - Qu'est-ce… qu'est-ce que c'est que ce truc ?
    - AHAHAH. HAKAAAAAN !

Ce qui n'était à ses yeux absolument pas une réponse acceptable, bien entendu.

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Mémoires [PV]   Dim 7 Déc - 16:06

Adjuchas Diaries : Hakan [2/2]


C'est alors qu'avant de pouvoir réagir, la masse rouge saisit Mayhem dans ses bras et la serra très puissamment contre lui. La prise ne dura cependant que quelques secondes, celle-ci comprenant en même temps que ce n'était pas de la sueur qui recouvrait le corps de son adversaire, mais plutôt une substance grasse et épaisse rappelant l'huile. C'est ainsi que cette prise de l'ours n'en resta pas au point de la compression. Elle glissa en effet, mais ce ne fut que pour être projetée à plusieurs mètres de hauteur avant de retomber sèchement tête la première. Plus rapide qu'il ne l'avait paru, Hakan la réceptionna en se lançant au sol où il glissa efficacement malgré qu'il fut composé de sable. Sa substance semblait pouvoir glisser et faire glisser n'importe quoi. Donc, il se projeta au sol où il se coula jusqu'à elle avec vitesse et force, la culbutant donc au passage et l'empêchant par là de se relever tout de suite. Et pendant qu'elle était au sol, lui se releva et se jeta sur elle dans le simple but de l'écraser de sa masse.
    - HAKAAAN !

Beugla-t-il de nouveau comme s'il n'était capable de dire que son nom alors qu'il retombait de tout son poids sur Mayhem. La douleur fulgura de toutes parts. Ce combat ne serait résolument pas aussi simple qu'elle avait pu le penser. Et si c'était lui ? Celui capable de la vaincre. Celui capable de lui faire ressentir la douleur jusqu'à briser son esprit et qu'elle se rende, qu'elle périsse enfin… ? Sa faux ne lui avait même pas fait une entaille après tout, glissant juste sur cette substance qui le recouvrait. Le flasque Hollow se releva, soulevant la femelle par la gorge d'une main aussi large que puissante. Déjà la fin ? C'est ainsi qu'elle serait brisée et vaincue ? Non… Non, il devait y avoir un moyen… Si cette huile l'empêchait d'attaquer, il suffirait de frapper là où il n'y en avait pas. Mais cette pensée était peut-être trop tardive, alors qu'Hakan approchait la tête de Mayhem de sa gueule, comptant bien y croquer.
    - HAKA-

Il n'eut pas l'occasion de jubiler. Une lame venait de déchirer sa gorge, s'y enfonçant sans aucun ménagement.
    - Cortal Oscura !

Sur ces mots, la longueur de sa faux s’amplifia soudainement, ressortant même par l'orifice du Hollow au centre de son poitrail.
    - Alors, quel goût ai-je ? Plutôt épicée, non ?

Lâcha-t-elle d'un humour de situation plutôt médiocre il fallait bien l'avouer. L'instant d'après, elle tirait avec force, sa lame tranchant au passage sa proie en deux. La main autour de sa gorge se dénoua, ne contenant plus aucune force désormais. Éventré, la lueur dans le regard de l'Adjuchas s'éteignit. Elle allait pouvoir se repaître de sa chair, et sa force viendrait se joindre à celle des très nombreuses victimes déjà trépassées sous les lames de Mayhem. Le goût de cette proie était infâme, mais elle se forçait tout de même à en avaler autant qu'elle le put. Elle n'était pas encore assez puissante, et si son adversaire n'avait pas été aussi stupide cela ne se serait sans doute pas aussi bien passé pour elle. Sa faiblesse ne lui causait que douleurs et colère. Elle devait devenir plus forte… bien plus forte !

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Mémoires [PV]   Ven 19 Déc - 3:05

Hollow Life : Rafaella [1/2]

L'après transformation est généralement une étape difficile. Les Hollows à ce stade sont encore des créatures bien faibles. Se nourrir d'humains – ou du moins de leurs âmes – n'est pas quelque chose de bien compliqué. Ils se trouvent après tout en dessous des Hollows dans la chaîne alimentaire pour une raison bien légitime. Mais il arrivait souvent que ces jeunes et faibles créatures tombent sur un os. La plupart du temps un Shinigami en patrouille dans la région. Voir dans des cas bien plus rares des Fullbringers, alléchante mais mortelle nourriture. Même entre eux, ils ne se faisaient pas de cadeau, et ce même si le cannibalisme n'était pas encore très répandu à ce stade d'évolution. Du moins dans les premiers temps. Mieux valait se contenter des proies les plus faciles après tout, c'était moins risqué et permettait tout de même de calmer cette faim innée.

Mais certains n'avaient plus le choix. À un moment, l'appel devenait trop fort. Et se créaient alors des orgies au cours desquels ces Hollows perdaient leur personnalité pour devenir Gillians. C'était encore loin d'être le cas de Mayhem. Elle passait encore beaucoup de temps sur terre, à chasser, ne rentrant au Hueco Mundo que pour s'y reposer ou s'y cacher quand son flair lui disait que c'était préférable. Elle avait alors un corps filiforme, un masque fin, et ses avant-bras étaient remplacés par ses faux, déjà, lui donnant vaguement l'apparence d'une mante-religieuse à cela près qu'elle était déjà une bipède. Jeune Hollow encore loin de connaître la faim véritable, dévorante et incontrôlable qui obligeait à goûter enfin la chair de ses semblables, du moins pour ceux qui n'avaient pas encore pris la décision de s'y mettre.

Sa chasse du jour avait été bonne, et elle était parvenue à se mettre deux âmes sous la dent sans même à avoir à prendre vie. Pas encore nécessaire pour une Hollow aussi faible de rechercher nécessairement des âmes à l'énergie spirituelle très marquée, même si c'était forcément un bonus non-négligeable. Repue, elle avait ouvert son Garganta pour rentrer. Partait vers sa tanière… mais n'arriverait pas jusque là ce soir. Mayhem fut projetée, la douleur se faisant intense. Elle n'eut même pas besoin de regarder son bras pour comprendre qu'il avait été tranché. La créature qui lui avait infligé cela la surplomba, posa la pointe d'une lame sous sa gorge. Elle lui ressemblait beaucoup. La peau de Mayhem était d'un sombre argenté là où celle de cette ennemie tirait plutôt vers l'or blond. Fine elle aussi bien qu'un peu plus imposante. Ses bras n'étaient que des lames également, mais droites et allongées comme d'énormes rapières en place des faux courbes de Mayhem.
    - Un dernier mot à dire avant que je prenne ta vie ?
    - J'aimerais connaître ton nom. Savoir qui est celle que je vais nourrir ce soir.
    - S'il n'y a que ça pour te faire plaisir. Rafaella Tranchevent.
    - Ça te va bien.
    - Je trouve aussi. Assez bavardé à présent.

Elle leva son bras, qui se mit à vibrer. Cela n'annonçait que la fin. Les forts vivaient en marchant sur le cadavre des faibles. Et Mayhem n'était encore qu'une petite chose de peu d'ambition, incapable de se défendre d'une pareille menace. Cependant, un fait inattendu allait se produire.
    - NON ! Ne lui fais pas de mal, je n'ai qu'elle !

Rafaella regarda autour d'elle, ne voyant rien. Elle n'avait détecté aucune présence aux alentours… Mais au fond d'elle, elle savait. Cette voix était venue de sa proie. Légèrement étouffée, plus lointaine, comme par l'acte d'un ventriloque prodige. Un instant d'hésitation… pour que finalement, la lame s'abaisse tout de même...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Mémoires [PV]   Ven 19 Déc - 7:03

Hollow Life : Rafaella [2/3]

Quelques centimètres. Parfois c'était tout ce qui faisait la différence entre la vie et la mort. Juste quelques centimètres… La lame de Rafaella avait fusé dans une démonstration de force suffisante pour que Mayhem sache que si elle était toujours en vie, c'est que la bretteuse l'avait désiré. Le sable à l'impact avait été projeté, dispersé, plus sans doute qu'il ne l'aurait dû avec une simple frappe. Il y avait là un mystère dont Mayhem n'avait actuellement pas la puissance lui permettant d'entrevoir les clés de la compréhension.
    - Tu n'en vaux même pas la peine. Trop faible que pour être ma pitance...

La créature se détourna alors, suivie du regard par un Mayhem ébahie. Cette menace qui avait failli prendre sa vie s'éloignait lentement désormais, majestueuse à ses yeux. Forcément, lorsque vous avez été persuadé l'espace d'un instant que votre vie allait s'achever d'une seconde à l'autre, tout devait paraître nettement plus beau par la suite, tout du moins dans l'instant direct. Mais ici… il y avait vraiment un charisme notable dans cette attitude animale.

La créature aux faux voulut alors la suivre après avoir récupéré son bras, mais elle n'en trouva que des lambeaux. La coupure était nette pourtant, mais ce qui avait été arraché n'était plus que fragments de chair. Au moins cela lui faisait gagner du temps, elle n'avait dès lors réellement plus qu'à suivre cette Rafaella. De loin, bien entendu, ne voulant pas la provoquer au risque qu'elle revienne sur sa décision et qu'elle l'abatte finalement.

* * *

    - J'ai assez mangé, je te laisse les restes si tu veux.

Elle avait donc été repérée. Et Mayhem qui s'enorgueillissait d'avoir pu passer inaperçue jusque là… Depuis la veille, elle avait suivi la prédatrice sans oser trop l'approcher. Ce qu'elle ressentait n'était autre qu'une étrange fascination. La voir se déplacer, voir sa puissance autant que sa prestance s'exprimer à chacun de ses mouvements.

Un Hollow tout comme elle, ayant encore du chemin à faire pour rejoindre la caste des Menos. Et pourtant, un véritable fossé – non, un canyon – les séparait toutes deux. Elle avait pu en avoir un aperçu lorsqu'elle avait terrassé le Hollow dont elle venait de se nourrir. C'était incroyable : alors qu'il semblait qu'elle n'avait réalisé qu'un simple mouvement du bras – qui était composé d'une lame de Hierro, rappelons-le – une partie du buste de son adversaire avait été réduit en petits cubes juste bons pour l'apéritif. Le titre de Tranchevent n'était donc pas usurpé...

Quoi qu'il en était, Mayhem ne se fit pas prier. Il ne restait pas grand-chose, mais cette nourriture très riche en énergie lui fit du bien. Ce Hollow n'avait pas dû être faible en temps normal, mais face à Rafaella il n'avait eu aucune chance. Ce fut le premier acte de cannibalisme de Mayhem. Premier d'une très longue série… Restant dans le sillage de la créature, elle put avoir ainsi un certain nombre de repas. Assez pour que son bras droit n'en vienne tout doucement à repousser – ses qualités pour la régénération étant au monde stade que le reste plus ou moins, c'est-à-dire faible. Au contraire de son appétit insatiable, qui lui faisait dévorer le moindre reste que Rafaella lui laissait.

N'était-elle plus bonne qu'à cela ? Un charognard attendant que le véritable prédateur en fauve dominant ne dépèce une proie pour enfin pouvoir venir y plonger son bec ? Elle n'avait pas vraiment le choix à l'heure actuelle. Avec une faux en moins – de son bras directeur de plus – chasser elle-même était devenu bien plus compliqué, et il était évident que le moindre mauvaise rencontre finirait très très mal pour elle. Quelques temps, elle resta dans l'ombre, attendant que Rafaella termine ses repas pour prendre la relève. Puis la puissante Hollow lui avait permis de manger en même temps qu'elle, tant que Mayhem lui laissait « la part de la reine ». C'est lors de l'un de ses repas que leur relation finit par évoluer un minimum.
    - Si tu ne fais que te nourrir de mes restes, que deviendras-tu si je venais à disparaître ?
    - Je n'y ai pas pensé… À vrai dire, je ne vous imagine pas disparaître.
    - C'est ce qui nous arrive à tous pourtant. Nous finissons forcément par nous entre-dévorer. Alors ?
    - Je ne sais pas. Pour le moment, je n'ai pas le choix. Avec un bras en moins...
    - Penses-tu vraiment que cela fasse grande différence ? En vérité, tu aurais dû déjà mourir.
    - D'ailleurs… pourquoi ? Pourquoi m'avoir laissée ? Je vous ai vue vous nourrir de Hollows qui n'étaient pas bien plus puissants que moi. Pourquoi ne pas avoir pris ma vie, et pourquoi me laisser vous suivre et partager vos repas ?
    - Aurais-tu souhaité que j'agisse autrement ?
    - Ce n'est pas la question...
    - Aaaah… Je n'ai pas pu m'y résoudre. Tu as l'air de beaucoup trop compter pour quelqu'un, et j'ai eu pitié.

Mayhem resta silencieuse, se demandant bien de quoi Rafaella pouvait bien parler. Elle n'avait pas eu conscience de cette voix émanant d'elle-même, qui avait demandé merci et qui avait eu le bonheur de l'obtenir. Elle aurait aimé lui poser la question, mais elle fut alors coupée.
    - Je devais sans doute me sentir un peu seule, aussi. Enfin, n'en parlons plus. Quoi qu'il en soit, cette situation ne peut plus durer. J'ai ressenti une faim nouvelle. Un appel auquel il m'est de plus en plus difficile de résister. Tu ne pourras bientôt plus compter sur moi. Quel est ton nom ?
    - Mayhem.
    - Mayhem… Tu es trop faible pour survivre à ce monde. Et il se trouve que j'estimerais comme un incroyable gâchis si tu venais à périr dès lors que je ne serai plus là pour te nourrir. Aussi, tant que je le peux, je vais t'enseigner ce que je sais. Est-ce que cela te convient, Mayhem ?
    - B-bien sûr. Mais, avec mon bras...
    - Ne t'inquiète pas pour ça. Lorsque je t'aurai enseigné ma technique, un seul bras te sera plus que suffisant...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Mémoires [PV]   Lun 22 Déc - 5:05

Hollow Life : Rafaella [3/3]

L'entraînement de Mayhem débuta donc sur cette base. Jusque là, elle n'avait jamais eu à chercher à s'améliorer. Prendre des âmes humaines n'avait rien de bien compliqué : elle plantait ses lames ou découpait ses proies, et puis il n'y avait déjà plus qu'à se mettre à table. Un véritable jeu d'enfants. Sa réalité avait changé du tout au tout désormais. Une autre Hollow avait failli prendre sa vie. Lui avait fait goûté à un monde nouveau en lui laissant finir ses repas, l'incitant à se lancer à son tour dans le cannibalisme. Elle s'y serait mise de toute manière, un jour ou l'autre. Ce genre de chose est dans l'instinct des Hollows après tout : manger, encore et encore, sans restriction. Humains, Shinigamis, mais aussi autres Hollows.

Mayhem reçut donc une véritable préparation. Un entraînement rigoureux où Rafaella n'hésitait pas à lui en faire baver. Et si elle ne donnait pas le maximum de ses capacités – tout du moins au goût de la Tranchevent – alors elle était tout simplement privée de repas. Son mentor tuait et se nourrissait devant elle, jusqu'à ce qu'il ne reste rien de sa proie. Au fil des mois, cela arrivait de moins en moins, les progrès de Mayhem se faisant très encourageant. Certes, elle était encore loin de pouvoir rivaliser avec celle qui avait décidé de la prendre sous son aile, mais elle se trouvait néanmoins de plus en plus forte.

Le gros de l'entraînement se basait sur sa vitesse. Non seulement de déplacement mais également de frappe. Tous ses mouvements devaient être portés à leur vitesse extrême, d'après Rafaella c'était là que résidait le gros de sa technique. La force et la précision viendraient ensuite, faisant la différence entre simple utilisation et maîtrise. Cependant, il y avait une ombre au tableau. Une échéance dont la date n'était pas connue, et qui mettrait fin à cette relation. Comme elle le lui avait dit, son guide était victime d'un appel, d'une faim nouvelle qu'elle tentait de réprimer. Parfois, elle semblait souffrir, pensant sans doute que Mayhem n'en voyait rien. Mais cette dernière se gardait bien sûr de tout commentaire.

* * *

La situation ne cessait de progresser. Et plus Mayhem devenait forte, plus Rafaella semblait souffrir. Les deux événements n'étaient sans doute pas liés, mais l'échéance paraissait approcher et l'élève n'avait toujours pas été capable d'acquérir la maîtrise du maître. Sa technique de vive-lame était très loin d'être parfaite, et manquait de tout. Pas assez précise et pas assez forte, oui, bien sûr, mais surtout pas assez rapide. Les deux femelles cherchèrent alors à durcir l'entraînement, encore et encore… Jusqu'au jour où la maîtresse poussa un hurlement après avoir pourtant porté un coup. Les derniers grains de son sablier étaient-ils réellement en train de s'écouler ?

Lorsqu'elle releva la tête, une lueur étrange dans son regard. Plus brutal, bestial. Il ne fallait pas être intellectuellement très développé pour comprendre que ce changement radical n'était pas anodin. Cet appel, encore ? Cela poussa néanmoins Mayhem dans ses derniers retranchements. Sans ces mois d'entraînement, elle aurait déjà perdu la vie face à un tel déferlement de fureur. Et là… eh bien, elle estimait bien ne faire que repousser l'échéance. Elle n'avait aucune chance face à son mentor, aucune.

Enfin… peut-être que si… Si elle parvenait à utiliser la vive-lame contre sa créatrice. Un seul coup, dans lequel elle devrait mettre tout ce qu'elle avait. Car elle ne pourrait pas avoir une deuxième chance. Si l'élève ne réussissait pas à dépasser le maître, alors ce serait la mort assurée… Un sifflement alors que la frappe est donnée. Un cri bestial lorsque le coup est porté.
    - Pas suffisant.

Déclara Rafaella, semblant peiner pour reprendre le dessus sur son instinct. Elle avait raison. Le coup imprécis n'avait réussi qu'à lui infliger quelques entailles sur le torse et le bras droit. La lame gauche de la Tranchevent fusa alors. La fin ?

Non… Une nouvelle fois, elle l'épargnait. Une nouvelle fois, elle luttait contre sa faim insatiable pour que Mayhem puisse survivre. Son coup fulgurant n'avait pas été porté en direction de son élève, mais d'elle-même. Elle venait tout simplement de se trancher le bras droit. La douleur physique se mêlait à sa lutte interne et la souffrance qu'elle semblait tirer de tout cela parut infinie aux yeux de Mayhem.
    - Je t'ai pris un bras, prends le mien à présent. Il est à toi. Mange-le, nourris-toi de ma chair. Qu'un peu de moi et de ma puissance s'écoule en toi. Bats-toi et survis, Mayhem. Bats-toi et survis.
    - Attends !

Trop tard. Ce devait être trop difficile pour elle de rester là devant une proie qui serait si aisée à manger. Devant une proie qui était devenue bien plus puissante et donc plus intéressante au palais. Rafaella succomba ainsi à l'appel. À des kilomètres de là, elle rejoindrait des dizaines de Hollows qui se rassemblaient pour la même raison. Une orgie de crocs et de griffes. La naissance d'un nouveau Menos Grande…

Mayhem quant à elle fit comme il lui avait été demandé. Elle se nourrit de ce bras qui contenait une partie de la puissance de Rafaella. Elle n'avait jamais mangé quelque chose d'aussi riche en énergie spirituelle, comme si elle y avait fait migrer le plus gros de sa force avant de le trancher. Mayhem s'entraîna seule à partir de là. Elle se découvrit même des capacités de régénération – tous les Hollows n'y sont pas naturellement doués – et son bras commençait à repousser. Cette prédatrice en devenir venait de faire un grand pas dans sa progression personnelle, et ce même si elle n'était encore qu'au tout début de la route. Une longue route parsemée de très nombreuses rencontres, et presque autant de repas...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours

avatar
Rang : Primera Espada

Messages : 2009
MessageSujet: Re: Mémoires [PV]   Jeu 29 Jan - 5:53

Highest Great Story : Rafaella [1/2]

Les terres au-delà du Yermo, là où les êtres qui n'ont plus rien à apprendre ni à attendre partent s'exiler. Les folies du désert de quartz ne sont pas pour les êtres les plus puissants du Hueco Mundo. Y fourmillent les simples Hollows, la forêt des Menos pullule de Gillians, les Adjuchas s'entre-tuent à loisir dans l'espoir d'atteindre un jour le plus haut niveau de puissance dont ces êtres sans cœur sont capables. Les pauvres… Ils ignorent ce qui les attend au bout de la route. Qu'une fois ce stade atteint, la vie se retrouve soudainement dépourvue du moindre but. Lorsqu'il n'est plus possible d'aller plus haut encore, lorsqu'il devient difficile de trouver une créature capable d'offrir un combat ne fut-ce qu'un minimum intéressant… la vie d'un Hollow perd soudainement une grande part de son intérêt.

Mayhem avait été de ceux-là. De ceux désirant s'élever encore et encore. D'assouvir sa faim, sa colère, mais surtout de se mettre à l'abri. De ne plus craindre d'autres créatures, d'en arriver à un point où elle n'aurait plus peur, où l'on ne pourrait plus lui faire de mal. En cela, elle y était parvenue. Oui, Mayhem avait atteint une puissance rare et remarquable, celle de Vasto Lorde. Le nombre de rivaux capables de lui faire craindre quoi que ce soit peuvent se compter sur les doigts de la main, sans doute. Mais la vie n'est désormais plus qu'ennui. Même chasser n'a plus nécessité, plus d'utilité. Et à vrai dire, elle ne se reconnaît plus.

Son corps a bien changé, tout d'abord. Comme tous les Vasto Lorde, elle a désormais une taille et une apparence plus humaine. Sa chevelure n'est plus faite que de lames, car s'y mêlent désormais des cheveux d'or également. Au lieu des deux trous sombres lui servant d'yeux au sein d'un visage de porcelaine, elle a désormais des yeux d'un gris d'acier, porté sur un beau visage de jeune femme. Ses bras sont à présent terminés par des mains en plus des faux démesurées. Celle qui avait pu évoquer une mante religieuse se tient maintenant sur ses deux jambes, des courbes bien plus féminines que l'arme incarnée qu'elle représentait avant sa transformation.

Parfois, on la défiait, on la méprisait. Même dans ce monde, les mâles s'estimaient bien souvent supérieurs aux femelles sur le simple fait de leur genre. Et face à Mayhem, cela constituait une bien triste erreur, mortelle à coup sûr. Victoires bien trop rapides, qui ne la faisait que soupirer quand elle y repensait. La vie manquait tout simplement de saveur désormais. Des années durant, elle avait voulu progresser et progresser encore, et maintenant qu'elle était arrivée au sommet, elle regrettait de n'avoir d'autre but dans son existence que de survivre. Le lot de tous Hollows, mais auquel elle avait bien du mal à se faire.

Mais la vie est ainsi faite que c'est lorsque l'on s'y attend le moins que des surprises arrivent. Celle-ci était de taille. Un Reiatsu ressenti qui la fit frissonner. Une énergie légèrement différent de ce qu'elle avait connu, mais elle ne pouvait pas se tromper. Après tout, un peu de Rafaella Tranchevent faisait partie d'elle-même...

_________________

Resurrección:
 

Priscilla (PNJ):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2751-may-emily-ft-en-cours
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mémoires [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mémoires [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les mémoires d'un tyran
» Le Japon, mémoires d'un Empire secret
» Mémoires de Victoire de Noailles-Norfolk
» [Mémoires de Philippe d'Orléans]
» Galaad ~ Mémoires et Livre des Artefacts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-