AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Sam 6 Déc - 21:21

Taka soupira, puis leva les yeux au ciel, détaillant les masses cotonneuses qui parcouraient librement ce dernier. Elles allaient où elles le voulaient, quand elles le voulaient, aussi libres que le vent... En tant que maître de cet élément, il aurait apprécié d'être aussi libre que lui. Pouvoir prendre du recul, loin de cette terre. La nostalgie ne lui ressemblait pas, et pourtant, c'est bien le sentiment qui prédominait chez lui ces derniers jours. Depuis le début de la purge, en fait. Cela allait bientôt faire trois semaines qu'ils avaient débuté, et il prenait véritablement conscience de l'ampleur de la chose chaque soir, lorsqu'il voyait le nombre d'âmes qu'il restait encore avant les trois millions. Devant ses hommes, il se montrait fort, et aussi chaleureux qu'il était possible de l'être dans des circonstances pareilles, mais ses pensées étaient aux antipodes du visage qu'il affichait. Il ne pouvait pas abandonner, et il ne le ferait pas, mais il était bon, par moment, de prendre du recul et de s'imaginer vagabonder par-delà les cieux, loin de tous ces troubles. Aussi, dès que son emploi du temps le lui permettait, il s'éloignait du Seireitei et des quatre-vingt districts du Rukongaï, se rendant dans une clairière coupée du monde, où personne ne venait à part lui. Du moins, personne n'y venait quand il y était, et c'était là tout ce qu'il demandait. Il s'asseyait dans l'herbe, et levait les yeux au ciel, et restait là à le fixer. Pendant plusieurs dizaines de minutes, qui se changeaient même parfois en heures selon le temps qu'il avait devant lui. Ça lui faisait du bien. En général, quand il repartait, il était ressourcé pour plusieurs jours. Et aujourd'hui ne serait pas différent, vraisemblablement. Il était déjà là depuis près de deux heures, il faudrait qu'il envisage de partir et de regagner son poste. Il avait encore un couple d'heures devant lui, mais en prenant en compte le trajet et surtout la mise en condition, ce ne serait pas de trop. Enfin, il allait encore rester là et penser quelques minutes.

Pour l'instant, il était relativement chanceux, et il n'y avait eu aucun visage connu, que ce soit celui de sa mère, d'Elle, de quelqu'un de sa famille ou même un de ceux qu'il avait dû piétiner, ou par qui il s'était fait piétiner, quand il était un gamin. Mais s'il était hautement improbable qu'il voie le corps d'un de ceux-là, puisqu'ils avaient plus ou moins son âge et qu'ils devaient donc être en forme, et pas au sommet de la liste des victimes, en revanche, plus le temps passait et plus il s'attendait à avoir un jour le corps de sa mère sous les yeux. Ça lui ressemblait bien, d'avoir survécu jusqu'ici et de choisir d'y passer maintenant pour venir le hanter. Comme pour le punir de l'avoir oubliée après avoir été recueilli par Farune. Ne pas honorer ses ancêtres était un crime très grave, apparemment. Est-ce qu'une mère comptait comme un ancêtre ? Le cas échéant, le Kazegai était dans de sales draps. La pensée de sa mère le poursuivant en scandant son prénom d'une voix caverneuse le fit rire, mais la vérité était toute autre : il n'avait aucune idée de comment il réagirait. Il ne pensait jamais à elle, et il s'en fichait, même, elle ne l'avait jamais vraiment aimé, ou alors d'une manière très personnelle, et pourtant, sans elle, il n'aurait pas été là. Mais il n'avait de cesse de penser à ça depuis le début de la purge, aussi il aboutit à la même conclusion qu'habituellement : il verrait le moment venu et, en attendant, il prierait pour n'avoir jamais à voir sa chère mère, morte ou vivante. Alors qu'il se redressait, il perçut une énergie spirituelle, qu'il était sûr d'avoir déjà côtoyée auparavant, et ce malgré ses faibles capacités en détection, qu'il n'avait pas trouvé le temps d'améliorer après son duel contre Arisu. Qu'est-ce qu'il faisait à cet endroit, lui en particulier ?

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Sam 6 Déc - 23:28

Du temps. Voilà tout ce qu'il demandait. Rien de plus. Se retirer de la civilisation rien que quelques heures, retourner dans un des quartiers qu'il avait côtoyé étant plus jeune. Le lieutenant avait réussi à placer une journée de libre dans son emploi du temps de ministre, et s'était arrangé pour que ce soit cette journée. L'appel de la nature, il l'avait senti. Depuis sa privation d'arme, le shinigami se montrait plus serein dans ses gestes. L'absence de son aimée lui avait permis de faire ce qu'il voulait sans se faire réprimander à chaque action qu'il entreprenait, ce qui lui faisait un bien fou il faut dire.

Durant les affrontements cela le gênait un peu dans le sens où s'il voulait parer la lame adverse, il lui était impossible de le faire sans se blesser à la main. Or ses mains lui servaient pour faire son travail, donc il ne pouvait se permettre un tel luxe. Néanmoins, Shin était parvenu à pousser son art médical assez haut, ce qui lui donnait tout le loisir de faire ce qu'il voulait de ses deux mains.
Pendant sa marche, les gens qu'il croisaient le saluait, remerciant le garçon pour ce qu'il faisait lors de ses visites de travail. Il sourit, content de prendre l'air, humer cet atmosphère paisible. Loin de lui toutes les pensées du travail, seuls les cris et rires des enfants lui importait.

Pourtant, quelque chose vint lui rappeler le boulot. Une aura. Ce n'était pas un vice capitaine, il les cconnaissait à peu près toutes et étant sur de lui, le garçon alla voir à qui appartenait cette puissance. Un capitaine ? Sûrement. Mais qui ?

Et bien. Je viens m isoler un petit moment et je tombe sur un collègue de boulot !

En dehors du travail, Shin laissait de côté les politesses dues au rang. Sans manquer de respect non plus. Il alla d'un pas décidé en direction du capitaine Taka, affichant un air détendu. Ravi de voir une connaissance en ces lieux, ils allaient pouvoir parler de tout sauf du boulot.

Bonjour capitaine ! Vous venez vous changer d'air aussi ?

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Dim 7 Déc - 9:59

Hayako Shin, Vice-Capitaine de la Quatrième Division. Lorsque Taka l'avait rencontré pour la première fois, quelques temps avant le début de la purge, il lui avait laissé une drôle d'impression : certes, il avait l'air de quelqu'un de bien et d'extrêmement loyal à sa Capitaine, mais il avait eu quelques coups d'excitation inexpliqués, sans compter qu'il pouvait être calme une seconde et agité la suivante. Mais en tout cas, il semblait en forme aujourd'hui, au vu du ton enjoué qu'il employa pour saluer le Kazegai. Ou du moins, s'il était morose, lui aussi le cachait bien. Le blondinet lui rendit son salut avec un sourire, puis annonça qu'il était effectivement venu prendre une pause, histoire d'oublier un instant la mission qui était la leur en ce moment. Puis, il se tut et regarda les alentours : c'était la première fois qu'on venait le "déranger", faute d'un meilleur terme puisque la présence de Shin n'allait pas non l'irriter ou quoi que ce soit, alors qu'il se trouvait dans ce sanctuaire de tranquillité. Le jeune Vice-Capitaine était-il arrivé par hasard, ou bien connaissait-il lui aussi l'endroit et en était-il un adepte ? Quelque chose que le Faucon ne manquerait pas d'éclaircir au cours de la conversation. Il pourrait aussi savoir combien de calmants la Quatrième avait dû distribuer depuis le début de la purge, puisqu'il avait sous la main l'un des mieux placés pour en parler. Il pourrait aussi savoir ce qu'il s'était passé durant la dernière mission sur Terre, et ce que devenait Asuna... Il pouvait demander beaucoup de choses à Shin, et in fine, le jeune homme tombait plutôt bien. Toutefois, avant qu'il ne s'abandonne totalement à cette conversation plaisante avec le jeune Vice-Capitaine, quelque chose vint titiller la curiosité du demi-frère de Farune, toujours aussi observateur qu'à son habitude.

Le Zanpakutô du garçon n'était visible nul part. Et il semblait à Taka qu'à chaque fois qu'il l'avait vu, le second plus haut gradé de la Quatrième Division avait toujours son sabre. Ce que le Kazegai ne lui reprochait pas, puisqu'il avait lui-même son sabre en permanence ou presque, pour être prêt à réagir en toute situation - et si des ennemis débarquaient au Seireitei et qu'il était désarmé et mourait ? Ou bien si on cherchait à l'assassiner ? -, prudence peut-être un tantinet paranoïaque qu'il conservait de son ancien caractère, mais l'Hayako semblait être encore plus pointilleux que lui quand au port de son arme. Un tel revirement semblait être étonnant. Mais des raisons personnelles sous-tendaient peut-être l'absence de son katana, aussi le Capitaine de la Cinquième hésitait à lui poser la question. Ce serait la meilleure façon d'avoir une réponse, mais il ne souhaitait pas froisser Shin. Il appréciait le jeune homme, ou du moins, il en avait eu une bonne impression lors de leur précédente, et unique, rencontre. S'il avait perdu son arme récemment, le Faucon ne voulait pas prendre le risque de rouvrir une plaie à peine refermée. Mais Shin semblait serein, de fait. Aussi, c'est ce qui poussa le maigre Capitaine à prendre son courage à deux mains. Avec une moue interrogative, il s'adressa à son vis-à-vis en ces termes :


- Mais dites-moi, Shin, je ne vois pas votre zanpakutô. Si je ne m'abuse, vous le conserviez toujours avec vous. Que lui est-il arrivé ? Si la question vous offense, pardonnez ma curiosité et abstenez-vous de répondre. Je comprendrai.

Il serait certes extrêmement frustré, mais il comprendrait. Après tout, lui aussi avait des secrets qu'il ne tenait pas à voir révélés à n'importe qui, comme la plupart des gens, cela dit...

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Dim 7 Déc - 10:55

Et comme il l'attendait venant du capitaine Taka, la réponse fut positive. Lui aussi venait ici, pour penser à autre chose. Les raisons, Shin n'en chercha pas la cause. Chacun est libre d'avoir un semblant de vie privée. Le médecin avait prit cet endroit comme il aurait pu en prendre un autre. Mais va savoir pourquoi, ses jambes lui avaient montré la voie.
Ils auraient pu parler chiffons ou autres, toutefois Taka lui posa une question bien particulière. Qu'était devenu son zanpakuto. S'il aurait été de mauvaise humeur, la réponse aurait été expéditive. "Mêles toi de ce qui te regarde" aurait pu être la première chose qui lui serait venu à l'esprit de dire. En restant poli bien sur. Mais il en fut autrement, gardant son sourire le garçon lui répondit calmement ce que Taka d.ésirait savoir.

Oh, je l'ai laissé à dame Asuna. C'est un test qu'elle m'a dit de faire. Voir si je m'en sors aussi bien sans arme au combat et dans la vie de tout les jours.

Il aurait pu dire la vérité sur le sujet, mais même s'il était haut gradé, Taka n'avait pas à le savoir. Ce qui se passe chez Asuna reste chez Asuna. En parlant d'elle, son lieutenant ne savait toujours pas si elle était rentré ou pas de mission. Il lui semblait que non, vu que son bureau était toujours fermé, mais peut être était ce le contraire. Il devait aller causer à un des hauts gradés qui l'avaient accompagné, Onimaru ou Krow par exemple.

Mais rassurez vous, je me porte bien sans. Durant la mission, j'ai très bien géré ce manque. D'ailleurs si vous voulez une démonstration...

Le garçon sentait qu'il lui avait lancé trop de perches concernant la privation de sa trancheuse, et même s'il ne montrait aucune gêne à cela, c'était un sujet tabou pour lui. Il avait en quelque sorte perdu une partie de son âme, mais aussi une présence qui lui apportait tant.
C'est donc pourquoi il lui avait parlé de la mission pour ensuite enchaîner sur une provocation, certes facile, mais qui allait très bien dans la phrase. Après tout, un petit duel ne lui ferait que du bien. Qui plus est, se prouver à soi même et à son supérieur qu'il pouvait faire aussi bien sans qu'avec son arme.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Dim 7 Déc - 13:06

Ainsi donc, Shin avait laissé son zanpakutô à la Capitaine-Commandante. Ce qui montrait encore une fois l'étendue de sa loyauté : le zanpakutô étant une partie de ce qui faisait un Shinigami, à cause des liens privilégiés entretenus entre l'âme habitant le sabre et le dieu de la mort, le confier à une tierce personne était rarement envisageable. Même si Taka n'avait pas pour habitude d'entretenir de grandes conversations avec son sabre, qui était plutôt taciturne, il aurait été perdu sans lui. Toutefois, le Vice-Capitaine de la Quatrième avait l'air d'aller bien. La suite surprit légèrement le Kazegai : Shin avait accompli sa mission sans son sabre, pas mal du tout. Après, il était peut-être resté caché tout le long, mais le natif du Rukongaï en doutait, puisque ça n'avait pas l'air d'être le genre du jeune homme. Et l'enchaînement de Shin fut encore plus étonnant : il souhaitait affronter Taka en duel. Ou du moins, c'est ce qu'il sous-entendait fortement. Ces derniers temps, le Capitaine multipliait les affrontements, à croire qu'ils s'étaient tous donnés le mot pour venir le défier. Mais bon, ces combats lui permettaient de rester en forme et lui offraient des distractions bienvenues, en ces temps troublés. Et puis, il devait bien avouer qu'il était curieux de voir les cartes que Shin avait à sa disposition sans son arme. Cela pourrait l'inspirer, si un jour il se retrouvait privé de zanpakutô. Ce qui lui était déjà arrivé, maintenant qu'il y repensait : lors du combat contre la Maho Tsukaï Hotarubi, après que ceux-ci aient détruit Karakura, la femme avait utilisé une technique étrange qui avait forcé le zanpakutô du Kazegai à se retourner contre lui. Il s'en était tout de même servi, passant outre la douleur, parce qu'il n'avait pas d'autre choix, mais il disposait de nouvelles cartes aujourd'hui. Il aurait presque pu lui aussi renoncer à son sabre pour affronter Shin. Presque.

En effet, pas question de s'handicaper : si l'Hayako voulait lui montrer ce qu'il valait sans son katana, il aurait sans doute à cœur de le faire face à un Taka en pleine possession de ses moyens. Et cela passait par l'utilisation de son sabre. Cette fois-ci, vu qu'ils étaient éloignés de tout, il aurait même le luxe de libérer son Bankaï, si la situation l'exigeait. Il doutait que Shin puisse le pousser à de telles extrémités, mais il n'en excluait pas la possibilité : après tout, il ne sous-estimait jamais un adversaire, un excès de confiance menant lentement mais sûrement à une mort douloureuse. Le blondinet considéra son interlocuteur aux cheveux blancs, puis lui sourit et dégaina son zanpakutô, avant de lui signifier qu'il acceptait son défi. En tant que Shinigami de la Quatrième, la logique voulait que Shin soit un expert dans l'art curatif, avec ou sans sabre. Et il devait donc maîtriser son reïatsu avec précision, ce qui rendait probable qu'il soit doué dans l'art des nécromanciens. Tout comme Taka, il n'avait pas le profil d'être un expert du hakuda, même si la vie avait appris au Kazegai à ne pas juger un livre à sa couverture. En tout cas, il serait rapidement fixé, puisque comme à son habitude, il laisserait le premier coup à Shin. Et pour la différence de rang, et donc potentiellement de puissance, et surtout parce qu'il n'aimait pas mener la danse, du moins quand les circonstances ne l'exigeaient pas. Il préférait avoir un aperçu des capacités adverses et réagir de manière appropriée, quitte à placer un contre. Ce qu'il transmit à Shin d'un ton beaucoup plus neutre que précédemment :


- A vous l'honneur, Shin. Et que le meilleur gagne !

Lorsqu'il se battait, Taka oubliait toute notion d'amitié ou d'affection. Il se concentrait sur une seule et unique chose : le combat, la distraction étant un autre pas sur le chemin de la mort douloureuse causée par l'excès de confiance en soi.

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Dim 7 Déc - 16:15

Ah, il acceptait. Et en plus il laissait le plaisir d'ouvrir la danse au lieutenant. À lui de tenter de faire honneur à ses dires. Montrer qu'un zanpakuto n'est pas une obligation pour se battre. Bon évidemment là, le garçon partait avec un sévère handicap. En plus de ne pas être bon au sabre, il n'était pas bon à mains nues. Ce qui n'arrangeait clairement pas ses affaires. S'en remettre au kido encore et toujours. Son art curatif ne lui serait utile que pour panser ses plaies, point.

D'un mince sourire, Shin s'exécuta. Si Taka désirait le voir à l'oeuvre, qu'il en soit ainsi. Tendant les bras vers le sol, les mains ouvertes, le garçon libère son potentiel. Dans sa main gauche se forma une lance d'énergie qu'il s'empressa de lancer tel un lanceur de javelot sur son adversaire. Pour booster cette offensive, un petit déploiement de reiatsu, histoire de donner plus de vitesse. Son but était simple. Épingler le capitaine tel un vêtement sortant de la machine à laver sur l'étendage. Et qu est ce qui vient après ? Le séchage bien sur.

A la seconde où le javelot se multipliait en une pluie de bâtons, un tir violacé partit de son autre main. Une façon de se montrer ambidextre comme une autre, bien que ce soit la gauche qui soit prioritaire à l'écrit.
Le médecin décida de s'en tenir là pour l'ouverture. Il n'aimait pas trop commencer, son style de combat étant tout le contraire. Préfèrant jouer sur la riposte, le jeune shinigami voulut savoir si cela convenait au Kazegai. C'était un adversaire, mais aussi un juge, une personne de bon conseil. Donner son avis était toujours bien pour progresser. Et Shin avait besoin de hausser son niveau. Il était résistant ? Et alors ? Tant quil n'y a pas de force de frappe derrière, avoir un corps solide lui servait juste à encaisser. Mais pour combien de temps ?

C'est à votre convenance ?

OH!MY!GOD!:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Dim 7 Déc - 17:53

Contrairement à Shimada Ryunosuke, Shin ne fit pas le difficile et saisit l'opportunité laissée par le plus gradé des deux combattants : il entama le ballet guerrier. Il laissa tout d'abord s'échapper toute sa pression spirituelle, qui avait un niveau assez proche de celle de Taka. Sans les progrès qu'il avait fait dernièrement, elle l'aurait d'ailleurs égalée. Mais à l'heure actuelle, le frêle Shinigami avait l'avantage dans la confrontation de reïatsu. Puis, tout comme l'avait pressenti le natif du Rukongaï, les armes de Shin seraient majoritairement des sortilèges : il balança un javelot énergétique vers le Kazegai, qui se subdivisa en des centaines d'épingles. Le Kazegai fit encore une fois la preuve de son agilité et se décala sur le côté d'un Shunpo, mais l'accélération soudaine des aiguilles de reiryoku le prit de cours et l'extrémité de son bras droit fut percée par quelques aiguilles. Pas de quoi le gêner, toutefois. Une autre offensive venait sur lui, et le Kazegai dégaina son zanpakutô tout en scandant sa formule évocatrice, Souffle, Shirufusodo. La lame adopta donc sa forme libérée, passant de métal à plumes immaculées, et libéra immédiatement ses pouvoirs, dressant un mur de vent qui arrêta le Haien, épargnant le blondinet du choc, mais le souffle de l'explosion agita tout de même ses cheveux et sa tenue. Lissant cette dernière de sa main libre, il sourit à Shin, qui venait de lui demander son avis sur son premier assaut. Il y avait de l'idée. Mais garderait-il le rythme longtemps ? Malgré sa pression spirituelle, il devait être un peu gêné par celle du Capitaine de la Cinquième. Et ce dernier comptait bien que son aura ne soit pas le seul danger qu'aurait à craindre Shin.

Taka leva son zanpakutô vers les cieux, puis l'abattit rapidement, comme la lame d'une guillotine. Le sabre entraîna avec lui une lourde masse d'air au-dessus de Shin, dont le but était d'écraser le Shinigami de la Quatrième, de le plaquer au sol aussi sûrement que la main de quelque géant céleste l'aurait fait. Manœuvre qui ne blesserait normalement pas le Vice-Capitaine de la Quatrième, mais qui en revanche l'empêcherait de se mouvoir à sa guise s'il n'évitait pas l'offensive, ou ne s'en protégeait pas de quelque manière que ce soit. Tout cela dans le but de préparer le terrain pour son prochain assaut, qui suivit très rapidement. En effet, le Faucon libéra une de ses plus puissantes techniques, tranchant l'air à deux reprises et envoyant sur le spécialiste des soins deux lames d'air. La seconde, cachée dans l'ombre de la première, rendait l'assaut assez délicat à esquiver pour un adversaire manquant d'attention, et il le serait d'autant plus si Shin avait encaissé la Paume Aérienne. Le demi-frère de Farune aurait sûrement très rapidement du nouveau sur ceci. En tout cas, persuadé qu'il en faudrait plus pour vaincre l'Hayako, il exprima enfin une réponse à sa question de tout à l'heure, sur un ton satisfait :


- Effectivement, je reconnais que vous vous débrouillez bien, Shin. Mais je ne vais pas pour autant me laisser faire.

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Dim 7 Déc - 21:01

Sentant que le vent se levait, Shin comprit sur le coup que Taka n'était pas un adversaire à prendre à la légère. Campant sur ses appuis, le médecin essaye de ne pas se faire broyer par ce déchaînement des éléments. Bouger il n'y parvenait pas, ou très difficilement. Rien qu'avec cela, l'ami Taka avait imposé son rythme de croisière. Puissant, mais insuffisant pour le médecin. Ça le gênerait quelques instants, le temps que la pression parte en coup de vent.

L'assaut du garçon fut stoppé, bien que le blond fut surprit du petit pic de vitesse des javelots d'énergie. Faudrait retenter la prochaine fois, c'était pas bête. Et rien que voir l expression surprise de la cible lorsqu'elle pense arrêter cela facilement. Quoi qu'il en soit, c'était un bon point à prendre.
Le vent tournait, et pas à l'avantage du garçon aux cheveux argent. Une masse d'air se forma au dessus de sa tête, menaçant de tomber une nouvelle fois si le lieutenant ne se décidait pas à agir. Ce qu'il fit, usant d'un shunpo pour dévier du point de chute. Immédiatement après, une lame d'air fonça dans sa direction. Assez importante, cette attaque semblait un niveau au dessus de la précédente attaque du garçon blond.

Premier réflexe du médecin, dresser une barrière de kido pour stopper tout ce vent. Tout en se mettant à décider sur quoi contre attaquer. La première lame percuta le mur d'une force assez importante. Penser que c'était fini fut une erreur de la part du garçon. Toutefois, il maintenu la barrière suffisament longtemps pour contenir la deuxième charge. Une vilaine série de coupures sur l'ensemble des bras, résultat d'un manque d'attention de sa part. Rien de bien méchant mais il n'était pas fier.

Arf... Bien joué, j'ai pas vur coup venir...

Frappant ses mains l'une contre l autre, cinq robes jaunes apparurent à ses côtés. Observant son adversaire, un sourire plein de malice se dessina sur le visage du garçon.

Il est temps d empêcher l'oiseau de voler.

Levant les bras, Shin frappa le sol en les rabaissant. Les orbes laissèrent place à des piliers d'énergie fonçant à pleine vitesse sur l'endroit où se tenait le maître de l'air. Et juste après la violente chute, deux rayons bleus foncèrent dans la même direction que les piliers. En plein milieu. La stratégie était simple. Enfermer le Kazegai suffisament longtemps pour qu'il prenne un maximum de dégâts. Prisonnier dans tout les cas. En espérant que cela fonctionne.

Wrecking Ball:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Lun 8 Déc - 9:09

Shin se débrouillait assez bien, malgré la pression imposée par l'énergie spirituelle du Capitaine de la Cinquième Division. Il réussit à se déplacer avec assez de vélocité pour esquiver la paume aérienne, et dressa une barrière énergétique pour se protéger des lames d'air. Néanmoins, tout comme Taka l'espérait, le Vice-Capitaine tomba dans son piège et ne parvint pas à se protéger entièrement de la seconde, ayant retiré son bouclier trop tôt. Il en faudrait sûrement plus pour l'achever, mais l'Hayako se fendit tout de même d'un commentaire. Ainsi, il était du genre à parler pendant un combat ? Cette approche était assez antinomique en comparaison de celle du responsable des Archives, qui restait la plupart du temps silencieux et concentré sur son objectif. Il n'annonçait que très rarement le nom de ses attaques ou quoi que ce soit, persuadé que ce n'était là que donner des avantages supplémentaires à son opposant. Toutefois, cela n'empêcha pas le lieutenant d'Asuna de mener sa contre-attaque, en se rattachant à sa ligne de conduite : le kido.

Il utilisa tout d'abord un bakudo d'un niveau assez élevé, sans incantation, ce qui prouvait, s'il était encore nécessaire de le faire, qu'il n'avait rien à envier aux meilleurs dans ce domaine. Taka ne parvint pas à esquiver l'attaque, et les cinq piliers s'abattirent donc autour de lui, l'envoyant au sol et limitant tous ses mouvements. Alors qu'il cherchait comment briser cette étreinte, c'est Shin qui lui donna la solution, en déchargeant un nouveau sortilège impressionnant, le Soren Sokatsui, sur le Faucon. Le torrent d'énergie bleutée malmena le corps du jeune homme, mais eut comme avantage de le libérer du Gochutekkan. Masqué par un impressionnant nuage de fumée, de poussière et de terre brûlée, le Kazegai toussa et se redressa lentement, essuyant sa tenue et son corps. Les deux étaient brûlés par endroit, mais il tenait encore debout et avait bien l'intention de rendre la monnaie de sa pièce à Shin. Et contrairement au médecin, il ne raconterait pas sa vie avant de le faire. Toujours sous couvert de la fumée, il frappa l'air devant lui et envoya une unique lame d'air sur l'Hayako.

Puis, il réalisa un Shunpo pour se placer dans le dos de son adversaire, espérant le prendre de court. Il entoura alors sa main gauche d'une énergie jaune, et traça en avant de sa position un triangle, de biais par rapport à l'axe de son corps. Des sommets s'élevèrent trois autres triangles, qui filèrent vers Shin, pour l'immobiliser et l'empêcher de réagir. Sitôt l'attaque terminée, c'est sa main droite et son Zanpakutô qui commencèrent à s'agiter : il fendit l'air de nombreuses fois, et déchargea une flopée de lames d'air, qui n'avaient comme seule différence avec leur prédécesseur que la taille, puisque leur tranchant restait identique. Et la supériorité numérique en faisait une attaque beaucoup plus puissante. Pour couronner le tout, le demi-frère de Farune décida de lâcher une dernière frappe sur Shin, et utilisa un sort de Kidô de son cru. Il se lança alors dans l'incantation :


- Faucon de la Sorcière ! Brise les chaînes d'acier sacrées du destin et envole-toi dans les cieux hivernaux, par-delà le bûcher ! Transperce les ténèbres et répand ta lumière ! Hado no Ougi : Taka no Shippu !

Tout en scandant cette dernière, il avait déjà préparé à l'aide de son bras gauche un arc de reiryoku d'un bleu translucide. Sa paume toujours ouverte s'était immobilisée à l'évocation de la lumière, et il ferma le poing sitôt le nom de l'attaque terminé. Comme résultat, des dizaines de pointes s'échappèrent de l'arc précédemment formé, leurs dimensions étant similaires à celles du bec d'un faucon. Tout comme son attaque utilisée un peu plus tôt sur Shin, celle-ci reposait plus sur la quantité : individuellement, une seule pointe ne causerait pas énormément de dégâts, mais un tel nombre était en mesure d'infliger de sérieux dommages, en plus de compliquer la tâche à un opposant qui désirerait esquiver. Comment s'était débrouillé Shin face à tout cela ? Le maigre Shinigami le saurait sans doute très vite.

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Lun 8 Déc - 13:54

Sa tentative d emprisonner l'oiseau avait marché. Néanmoins, l'utilisation du Soren Sokatsui avait été une erreur puisque la cage avait été bien amochée, et Taka était désormais libre de voleter partout. Changer de stratégie. Une lame d'air, moins conséquente que celles d'avant, sonna la fin du temps de réflexion du médecin. Il avait dépensé bien trop d'énergie pour tenter quoi que ce soit. Encaisser n'était pas si mal comme option. Après tout, bien qu'il possède un corps frêle, Shin compte surtout sur sa résistance et son habilité à se soigner. Alors pourquoi ne pas en profiter ? Une stratégie comme une autre, qui vise à économiser son énergie.

Le tranchant venteux le frappa de plein fouet, déchirant en partie son uniforme. Superficielle blessure, rien de plus. Suffisant pour le Kazegai qui passa derrière le médecin et lança un kido dans le but de l'immobiliser. Restant sur ses appuis, le médecin se fit épingler à trois endroits de son corps. Immédiatement ensuite, des lames d'air furent de nouveau envoyées. Cette fois plus petites, le garçon se doutait qu'il y avait forcément un piège. Il s'était déjà fait avoir une fois, c'était déjà suffisant pour lui. L'entrave avait beau être d'un niveau assez faible, elle tenait le coup. Plus les lames se rapprochaient, plus le lieutenant se torturait l'esprit pour établir un moyen de défense. Mais par manque de temps, le médecin se résigna et encaissa une nouvelle fois.

Et il ne s'était pas trompé, l'attaque n'était pas à prendre à la légère. L'ayant encaissé de plein fouet, plusieurs blessures avaient fait leur apparition sur la peau du médecin. Son uniforme commencait à ne plus ressembler à grand chose, et l'option de se soigner n'allait pas recoudre les parties déchirées.
L'assaut du faucon n'était pas terminé, et après avoir tracé un arc de cercle avec sa main, une multitude de flèches en pointes foncèrent dans sa direction. Sa défense avait été quasi instinctive, et c'est par les mêmes piliers usés précédemment que le garçon à la chevelure argentée se bâtit une propre forteresse, usant de son art pour panser les quelques blessures importantes d'une main et maintenant sa bâtisse de colonnes en place avec sa main restante.

Le choc fut violent, et la barrière trembla avant de s'effriter petit à petit. Sachant qu'il serait vite exposé, Shin balança une vague d'énergie en direction de son opposant. Cette option était dans l'optique où le tir direct était peut être plus précis mais manquait de zone d'action. Là où la vague d'énergie occupait davantage d'espace et perdait en précision. Peu importe, tant que ça gênait Taka.

En même temps que la vague bleutée, le garçon se vit entouré de reiatsu rouge. Cette même énergie devait apparaitre sur le corps du Capitaine afin de le gêner au maximum dans sa phase de riposte. Un sort bien faible, mais qui mettait quelque chose de plus sur la liste des choses à se libérer.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Lun 8 Déc - 21:24

Shin continuait de mener sa barque avec maestria entre le torrent des assauts lâchés par le Capitaine de la Cinquième. Si la première lame de vent le cueillit par surprise, de même que le Bakudo et la nuée de lames, en revanche il réutilisa le Gochutekkan pour arrêter le Kido conçu par Taka. Belle présence d'esprit de sa part, et Taka lui en tira métaphoriquement son chapeau. De plus, si l’œil aiguisé du Kazegai ne le trompait pas, c'est un Shin un peu moins blessé qui émergea hors des piliers... Mais il n'eut pas véritablement le temps de le vérifier, puisque déjà le moins gradé des deux belligérants repassait à l'attaque. Il projeta vers le Capitaine une vague d'énergie bleutée, et celui-ci trancha l'air dans sa direction. Cependant, en lieu et place d'une lame d'air, c'est un souffle de vent continu qu'il amassa, et la masse invisible bloqua l'assaut, retenant l'explosion. De même pour l'immobilisation qui suivait, l'énergie écarlate qui émanait du Vice-Capitaine se heurta au mur de vent du maigre Shinigami. Celui-ci passa alors à l'attaque à son tour.

Il pointa sa lame en direction de l'Hayako, et en fit tournoyer la pointe d'un rapide mouvement, qui entraîna avec lui l'air ambiant, qui s'agrégea en une petite tornade à dimensions humaines, qui fila donc en serpentant en direction du Vice-Capitaine de la division médicale du Gotei 13. Si le Faucon avait choisi de procéder ainsi en premier lieu, c'était pour perturber son opposant, en plus de le blesser. Il se lança donc immédiatement à la suite de son attaque, et commença à concentrer du reiryoku à la pointe de sa plume-épée. Une fois que le tourbillon eut dépassé Shin, qu'il l'ait touché ou non, Taka s'abattit sur lui et frappa d'estoc, vers le sternum du garçon. Cette attaque ne cherchait pas à percer, ce qui était rendu difficile voire impossible à cause de la nature particulièrement souple du plumage constituant sa lame : en revanche, il déchargea le reiryoku accumulé au bout, et si Shin ne se défendait pas d'une manière ou d'une autre, il serait violemment frappé, comme par la paume d'un géant.

Sitôt son coup terminé, Taka recula d'un pas et se déplaça immédiatement d'un Shunpô sur Shin, levant son sabre durant le pas éclair et l'abattant à l'issue de ce dernier, ajoutant la vitesse de son déplacement au poids initial de sa frappe, pour amplifier les dégâts reçus par Shin au cas où il encaisse cette technique. Pour pouvoir trancher convenablement, il avait concentré sur le côté de son shikaï une lame d'air, similaire à celles qu'il projetait. De plus, d'aussi près, le responsable des Archives doutait que l'Hayako puisse contre-attaquer, avec seulement du Kido à sa disposition : il s'exposait à recevoir une partie des dégâts, au vu de la proximité entre les deux combattants. Mais le bras droit d'Asuna était capable de se soigner : prendrait-il le risque d'un assaut kamikaze ? Alors qu'il achevait son mouvement, qu'il ait touché ou non, le Faucon se prépara à prendre ses distances, au cas où...

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Mar 9 Déc - 0:24

La tentative de combo s'était avérée insuffisante, mais qui obligea le Kazegai à s'employer pour s'en défaire. Shin commencait à s'amuser, trouvant ce duel plaisant. La stratégie du capitaine de la Cinquième consistait à jouer sur la vitesse de ses frappes, parfaitement en rapport avec l'élément de l'air.
Une énième tornade se dirigea vers le garçon. N'avait il pas autre chose que "envoyer du vent" ? Ne pouvait il pas jouer avec, essayer d'être inventif quoi ! Soupirant, le médecin décida de rester sur sa position et d'affronter le souffle du puissant. Des entailles se firent au niveau des bras et des jambes ainsi que le torse, rejoignant les autres blessures déjà présentes.

Dans le même temps, Taka avait lancé l'assaut. Choisissant d'aller au corps à corps armé de son zanpakuto, il fallait que Shin se décide vite sur quoi faire. Encaisser ou parer. D'un shunpo, il disparut de la zone en laissant derrière lui une boule bleue. Au moment de l'impact avec l'épée, la balle joua de son élasticité afin de gêner le plus possible son adversaire. Cela aura marché une fraction de secondes vu le relâchement d'énergie soudain amassé du bout de la lame. Et la balle termina sa course comme un ballon de baudruche dans les airs.
Shin réapparut à quelques pas de son opposant, touché à la jambe. Il avait sous estimé le coup de sabre, mauvais point de la stratégie.

À peine eut il le temps de se reposer qu'une autre charge fonça sur lui. Trop d'énergie mise pour se défendre, il se décida à employer une défense moins importante afin d'encaisser un minimum de dégâts. Le disque jaune apparut pour disparaître en lambeaux après avoir prit une bonne moitié de l'attaque. La lame entra dans la chair du médecin après, passage en coup de vent si on peut dire. Ce fut l'instant que le médecin attendait.
Agrippant du mieux qu'il put l'arme du capitaine d'une main, il se servit de sa main libre pour balancer un éclair d'énergie dorée. L'handicaper d'un membre serait une bonne avancée vers la victoire. Encore fallait il que Shin tienne encore le coup niveau énergie. D'où le petit sort de soin sur la partie endommagée qui survint juste après. Sur le plan physique, ça tenait le coup. Sur le plan réserve d'énergie, ça allait...un peu moins.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Mar 9 Déc - 13:20

Lentement mais sûrement, Taka prenait le dessus. Sa tornade avait atteint Shin sans être gênée par quoi que ce soit, et il avait brillamment triomphé de toutes les défenses mises en place par le Vice-Capitaine, envoyant valser le Tsuriboshi dressé par l'Hayako dans une tentative de stopper son Serre-Picot. De plus, lors de l'attaque suivante, malgré le sortilège défensif employé par Shin, la lame réussit à percer ses chairs. Cependant, pour la seconde fois, le Shinigami aux cheveux blancs réussit à surprendre son homologue aux cheveux dorés : il n'hésita pas à se mettre en danger en utilisant un sortilège tout en agrippant fermement le zanpakutô du Kazegai, qui avait perdu son tranchant. Sauf que Shin utilisa un sortilège d'un niveau particulièrement élevé, le Raikoho, et ce sans incantation, ce qui démontrait une maîtrise de l'art des nécromancies supérieure à celle du Kazegai. Pour couronner le tout, ce sortilège était particulièrement ciblé, et seul le Faucon aurait à subir le choc électrique. Réagissant aussi vite qu'il le pouvait, Taka envoya sa main gauche à la rencontre du rayon énergétique, espérant au moins érafler Shin.

Le choc le propulsa en arrière, et il serra les dents de toutes ses forces pour retenir un cri, tandis qu'il avait l'impression que sa main et son avant-bras gauche traversaient des torrents enflammés. Torrents auxquels s'ajoutaient tous les désagréments causés par l'électricité à travers son bras. Il tomba lourdement au sol, s'écrasant sur le dos. Son bras gauche avait l'air fichu pour la suite, mais il pouvait encore tenir debout. L'adrénaline l'empêchait de trop sentir la douleur. Continuant de serrer les dents, il se redressa en prenant appui sur son seul bras droit. Depuis sa position assise, il sourit à Shin, comme pour lui transmettre ses félicitations : il avait réussi son contrat, et montré au Kazegai qu'il était plus que capable malgré l'absence de son sabre. En revanche, le Capitaine de la Cinquième Division n'avait pas pour autant envie de perdre : au contraire, sa fierté trop souvent ignorée le poussait à vaincre Shin. Si les combats l'indifféraient la plupart du temps, il restait un homme, et au plus fort de ces derniers, son sang se mettait invariablement à bouillonner. Et au vu de combien était disputé leur duel, ce n'était que logique qu'il choisisse ce moment-là pour s'y mettre.

D'une voix claire, l'ancien Vice-Capitaine de la Dixième commença à entonner l'incantation nécessaire à l'utilisation du Rikujokoro. Devoir la réciter permettrait sûrement à Shin d'anticiper, mais il n'avait pas le choix, et il choisissait de parier sur le fait que les réserves d'énergie de l'Hayako devaient commencer à être limites, puisqu'il se dirigeait lui aussi lentement mais sûrement vers la panne sèche. A l'évocation du Six, il saisit entre ses dents le manche de son Zanpakutô, et ouvrit sa main en direction du bras droit d'Asuna, libérant les six pointes lumineuses jaunes. Puis, sans prendre le temps de souffler, il déchargea un Sokatsuki, sous la forme d'un tir concentré pour maximiser les dégâts infligés à son opposant. Ouvrant sa paume, il y amassa une balle de reiryoku écarlate, et lança son Sakkaho en direction du garçon aux cheveux blancs. Enfin, il saisit de nouveau son zanpakutô dans sa main droite, et généra à l'aide de cette même main une orbe jaune. Celle-ci s'écoula tout le long de la lame, et se mua en un large rayon de la même couleur, qui fila droit jusqu'au Vice-Capitaine. Une fois son enchaînement terminé, Taka souffla : si son opposant n'avait pas pu se défendre, il était probable que la victoire se profile pour le responsable des Archives. Toutefois, il restait méfiant, puisque ce ne serait pas la première fois que Shin le surprendrait.

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Mar 9 Déc - 14:51

Le Raikõhõ avait fait mouche. Shin avait tout bonnement réussi son objectif. Un air satisfait représentant la fierté qui l'envahissait depuis peu. Clairement, il se débrouillait plutôt pas mal sans sa dulcinée. Sur qu'avec elle a ses côtés, il aurait eu d'autres options. Mais le kido aurait été utilisé de la même façon qu'il l'avait fait jusqu'à présent. Le plaisir d'une lame dans la chair, le médecin se rapppela de cette sensation qu'il avait. Une euphorie superbement jouissive, joie étrange si ce n'est que faire rejaillir de son esprit ce côté masochiste qui dormait en lui depuis peu.

Encore...

Souffla t'il avant d'éclater subitement de rire. Il en voulait plus, terriblement plus. Cela pouvait en effrayer plus d'un, mais le garçon s'en fichait. Il s'arrêta néanmoins lorsqu'il entendit une incantation familière. Du kido, et un de assez haut niveau. Lorsque les six bandes jaunes l'immobilisèrent, le médecin était dans un état second, se fichant du sort qu'allait subir son enveloppe charnelle. Son esprit était suffisamment évolué dans le domaine de la souffrance qu'il était prêt à tout encaisser. Ce serait son dernier tour. Celui où il prendrait toute le rayon offensif qu'envoya le capitaine de Archives. Sokatsui, Shakkahõ, Okasen. Le jeune garçon les connaissait bien puisqu'il les déjà utilisé. Mais dans les mains d'un autre, il fallait toujours se méfier.

Toujours immobilisé, il se présenta donc démuni devant le lourd assaut qui foncait droit sur lui. Ayant régénéré quelques plaies, le lieutenant avait retrouvé une certaine endurance, mais son énergie avait été usée d'une bien mauvaise façon, et elle n'était pas revenue. Affichant un sourire ravi, la vague l'engloutit dans une conséquente explosion. Lorsque les nuages évacuèrent peu à peu la zone, le médecin était toujours debout.

S'il me restait un peu d'énergie, j'aurais fais ça.

Tendant lentement sa main vers le Kazegai, après avoir mimé un pistolet avec ses doigts, Shin ouvrit une dernière fois le feu. Deux fois. Avant de s'écrouler par terre, exténué. Il n'avait pas démérité, étant très fier de ce combat qu'il avait livré. Perdre était cruel, surtout quand le corps suivait là où son énergie était insuffisante pour continuer. Le style de Taka était certes assez prévisible avec tout ces courants d'air, mais Shin avait mal jugé la vitesse de ses enchaînements. Là était son erreur, et il était forcé d'admettre sa défaite. Le haut gradé était fort et faisait honneur à son rang. Avec un peu plus d'énergie, le lieutenant d'Asuna aurait pu lui causer bien plus d'ennuis. Peut-être même la victoire. Mais il ne s'agissait là que d'une simple passe d'arme, représentant rien dans l'avenir.

Toutefois, le shinigami de la Quatrième division savait que cela était une étape dans sa quête de dépassement de soi. Un semblant de frustration nageait dans toute cette joie d'avoir fait tout son possible. Une tâche qui partirait avec le temps.

Merci.

Ce seul mot représentait tout. Gardant le sourire, le garçon regarda le ciel bleu en pensant à sa belle.

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   Mar 9 Déc - 18:14

Les pérégrinations de Shin se dirigeaient lentement vers leur conclusion. Il semblait avoir décidé de s'opposer une dernière fois au Capitaine de la Cinquième Division, peut-être pour mettre son corps à l'épreuve. Du moins, c'est la conclusion qu'en retira Taka en le voyant rester immobile alors que le Rikujokoro enserrait sa taille. Et il ne bougea pas non plus d'un pouce lorsque les trois offensives énergétiques du Faucon frappèrent sa position. Le déferlement de reiryoku souleva un nuage de poussières, de débris et de gravats, qui camoufla un moment la silhouette de Shin. Toutefois, lorsque le Vice-Capitaine put de nouveau être discerné, le Kazegai haussa un sourcil : il était toujours debout. Décidément, il savait prendre les coups. Ou bien s'était-il soigné, une possibilité qui n'était pas à exclure, au vu de l'affiliation du jeune homme. Quoi qu'il en soit, s'il souhaitait continuer l'affrontement, le responsable des Archives avait encore de quoi le contenter. Contre toute attente, l'Hayako brandit son index et son majeur vers le natif du Rukongaï, et laissa à deux reprises l'énergie bleutée d'un Sokatsui s'en échapper. N'abandonnait-il donc jamais ?

Raffermissant sa prise sur le manche de son shikaï, Taka frappa l'air devant lui, pour ce qu'il espérait être la dernière fois. Fidèle à son commandement, comme toujours, le zéphyr vint s'interposer entre son frêle corps et l'assaut imminent, le protégeant de la majeure partie des dommages. Seul quelques peccadilles de reiryoku vinrent frapper le torse du Capitaine, et il les encaissa sans même sourciller. Poursuivre le duel ne serait pas nécessaire : Shin était tombé au sol. Le natif du Rukongaï scella de nouveau son zanpakutô, et le rangea dans son fourreau. Il cessa également d'exercer sa pression spirituelle, et marcha en direction de Shin, qui venait de le remercier. Il lui tendit la main, pour l'aider à se relever, puis soupira : vu l'état dans lequel était son bras gauche, il faudrait qu'il trouve un médecin avant de retourner à sa tâche de l'après-midi. Shin n'avait visiblement plus d'énergie, il ne pourrait donc pas guérir les blessures qu'il avait causées au Capitaine de la Cinquième Division. Quelle idée aussi, de se battre alors qu'il devait retourner compter des âmes sous peu. Il s'était laissé emporter, ce qui ne lui ressemblait pas.

Qu'à cela ne tienne, il avait encore quelques minutes devant lui, le temps de récupérer un peu et d'être prêt à reprendre la direction de son poste de travail. Se tournant vers Shin, il lui adressa une nouvelle fois ses félicitations : qu'il réussisse à lui donner autant de fil à retordre sans zanpakutô était digne de louanges. Cela dit, il avait encore beaucoup de chemin avant d'être capable de le vaincre, comme il l'ajouta avec un sourire. Le blondinet ne pouvait toutefois pas s'empêcher de se demander ce qu'aurait donné l'affrontement si lui aussi avait renoncé à son zanpakutô. Il aurait dû se cantonner au Kidô, et avec l'obligation qu'il avait d'utiliser les incantations pour faire usage des sortilèges les plus puissants, il aurait grandement perdu en rythme. Mais il aurait au moins eu une corde à laquelle se raccrocher, ce qui pourrait toujours être utile à l'avenir. Peut-être même se forcerait-il, de temps à temps, à perfectionner plus encore sa maîtrise de l'art des Nécromanciens.

Spoiler:
 

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que peut faire un Shinigami sans son zanpakutô ? [pv Shin]
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Se laisser aller peut faire du bien.
» Oscar - On peut être artiste sans être rien de particulier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Au-delà du Rukongaï-