AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Tour 1 - Groupe 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Tour 1 - Groupe 6   Ven 12 Déc - 13:56

Tour 1 - Groupe 6

Type de combat : 1 vs 1 (match handicap)
Howard Valentine vs Riful

Ordre de post
Howard Valentine
Riful


N'oubliez pas de bien lire les règles avant toute chose. Concernant la situation dans laquelle le combat se déroule... Cela vous revient entièrement de le déterminer. Cela peut être n'importe où, dans n'importe quelle circonstance. Ces combats sont hors-trame, faites donc parfaitement comme bon vous semble à ce niveau-là.

Handicap : Riful ne peut pas utiliser son PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Rang : Quinta Espada

Messages : 116
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Sam 13 Déc - 9:25

Tout avait commencé par un appel d'Abraham Lincoln. Président emblématique des États-Unis, et accessoirement résident émérite du monde des âmes (certaines sources prétendaient même qu'il était tueur de zombies !), il avait à cœur le bien-être de son pays même après la mort. Et, tout comme l'Amérique, il avait été choqué par les attentats du onze septembre. A la mort d'Oussama Ben Laden, il pensait bien évidemment que la Nation était vengée, et que plus jamais ce genre de barbaries n'arriverait. Et pourtant, il avait récemment fait une découverte affreuse : quelqu'un se trouvait au-dessus du plus célèbre des terroristes. Quelqu'un d'encore plus doué pour se terrer dans le désert et les montagnes et pour faire exploser des trucs. Il n'avait qu'un nom, dont il ignorait s'il était véritable ou pseudonyme : Riful. D'après ses informateurs, la créature se terrait dans le Hueco Mundo, ce monde si similaire au Mexique, à cause de ses habitants qui essayaient sans cesse de passer sur Terre et de leur culture hispanique. Et il avait donc envoyé son meilleur agent sur la piste. Un agent zélé, intelligent, et fort. Son nom était... Valentine. Howard Valentine.

***

Dans le Yermo, Howard éternua. Peut-être que quelqu'un, quelque part, parlait de lui. Il avait encore du mal à croire ce qui lui arrivait, et il se pinça une nouvelle fois. Et il eut confirmation que tout était réel : Abraham Lincoln himself l'avait appelé pour lui confier une mission ! Bien sûr, il y avait eu des sceptiques. Ses camarades Reaper lui avaient dit de ne pas y aller, qu'on lui faisait sûrement une blague, qu'il allait y passer seul dans le Monde Creux et que même s'il survivait, c'est Connor qui se chargerait de lui.... Peuh, ils étaient tous jaloux, voilà tout, parce qu'ils n'avaient pas été choisi par l'homme qui ornait les billets de cent dollars. N'écoutant que son cœur et son président, Howard avait donc mis le cap sur le Hueco Mundo, utilisant des moyens détournés pour y parvenir. Et maintenant qu'il parcourait la vaste étendue immaculée, il était plus motivé que jamais. Il trouverait le terroriste, et vengerait sa patrie ! Foi d'HOWARD VALENTINE, FILS PRÉFÉRÉ DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE !

Ah, il était si motivé qu'il avait hurlé. Son cri résonna dans le désert, et Freedom, qui volait au-dessus de lui, scrutant les alentours avec les yeux perçants inhérents à son espèce, répondit à la motivation de son maître par un glatissement sonore. Le Reaper patriote la sentait bien, cette mission. Certes, si elle était la tête d'Al Quaïda, la créature qu'il poursuivait devait être incroyablement forte, mais il avait le soutien de tout son peuple: il ne pouvait pas échouer. Une fois sa mission accomplie, peut-être que Monsieur Lincoln s'arrangerait avec Connor Hemingworth pour qu'il cède sa place de Commandeur au Valentine, qui pourrait alors entreprendre d'initier tous les Reaper à la vénération des États-Unis d'Amérique. Oui, ça lui paraissait une récompense adaptée pour l'homme qui triompherait à tout jamais de le menace terroriste. Mais avant de triompher, il fallait qu'il trouve sa cible, ce qui n'était pas gagné.

Tout comme son disciple numéro un, la bête était lâche et se cachait loin de toute civilisation, préparant ses mauvais coups à l'abri de la lame vengeresse de la nation la plus libre du monde. Et s'il y avait quelque chose qu'Howard n'aimait pas, c'était perdre son temps à chercher. Comme la majorité de ses compatriotes, il était plus porté sur l'action, et il préférait détruire tout un endroit, quitte à faire des dommages collatéraux, plutôt que de perdre son temps à chercher quelqu'un. Mais hélas, il ne pouvait pas se permettre de gaspiller son énergie en s'en prenant à un désert entier. Oh, bien sûr qu'il était assez puissant pour le faire, mais ça n'aurait pas été sans mal, et il aurait besoin de la totalité de ses forces pour châtier le coupable. Aussi, il prit une grande inspiration, puis commença à hurler comme un sourd :


-MONTRE-TOI, TERRORISTE RIFUL ! JE SAIS QUE TU ES RESPONSABLE DU ONZE SEPTEMBRE, ET JE SUIS LA POUR TE CHÂTIER AU NOM DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE ! JE SERAI CLÉMENT ET TE TUERAI RAPIDEMENT SI TU TE MONTRES DANS LES MINUTES QUI SUIVENT !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2982-aguante

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Sam 13 Déc - 17:29

La voix lui arriva, tel un écho. On l'avait donc retrouvé malgré le mal qu'elle s'était donnée pour se cacher. Ce désert était immense pourtant. Et ses soldats suffisamment nombreux pour empêcher l'avancée de ses ennemis. Alors quoi ? Il les avait vaincu ? A lui seul ? Impossible !! Il lui fallait agir de toute évidence. Son dernier attentat - l'un des plus réussis - avait laissé de profondes blessures chez ce peuple américain. Elle poussa un soupir, exaspérée, posant le regard sur Isis. Elle était en charge de sa sécurité et apparemment, le travail n'était pas bien effectué. Elle devait la châtier. Mais pas seulement. Brusquement, elle attrapa son Arrancar et l'immobilisa. Elle viendrait avec elle. Mais pour l'exemple.

Ses tentacules soulevèrent la porte secrète qui menait à ses installations souterraines, la laissant de nouveau respirer l'air de ce monde. Elle fermait les yeux, localisant précisément la source de ses ennuis futurs. A en croire cet inconnu, il se montrerait clément avec elle si elle se montrait. Elle comptait bien le remercier de cet acte charitable. D'un simple Sonido, elle se téléporta juste en face de l'homme qui beuglait. L'américain faisait bien pâle figure face à elle. Ses lianes se détendirent dans toutes les directions, plongeant dans le sable afin de maintenir son immense corps en place. Elle frissonnait d'excitation. Et lui adressait déjà un sourire narquois.
    - Je préfère quand on prend son temps avec moi, mon chéri. La souffrance fait partie de la vie après tout. Regarde... J'ai pris mon temps pour planifier cet attentat du onze et la souffrance était clairement au rendez-vous. Certes, souffrance morale pour les survivants et les témoins de ton monde. Mais cela reste de la douleur quand même. D'ailleurs c'est cette peine qui te pousse à venir à moi. Je ne sais pas pour toi mais moi j'aime ça, la douleur.

Elle sondait les lieux. Personne pour l'aider. Lui, ce misérable cafard, se dressait face à elle avec la bouche pleine de menaces alors qu'il ne ressemblait à rien. Elle ne put réprimer un éclat de rire. Elle allait s'amuser. Un nouveau jeu venait de naître dans son esprit torturé. Mais avant, elle devait montrer sa détermination. Elle extirpa alors de la partie basse de son corps la silhouette prisonnière d'Isis. Une des tentacules de la belle se changea alors en épée, qu'elle glissa doucement sous le cou offert de sa suivante.
    - Cette femme était en charge d'assurer ma protection. Elle a échoué lamentablement puisque tu es ici devant moi. Tu as fait preuve d'une grande détermination et de courage pour venir à moi, seul. Je vais donc à mon tour te montrer ma propre détermination.

D'un coup sec, elle trancha la gorge d'Isis. Le geste fut si violent que la tête se détacha du reste de son corps, roulant sur le côté.
    - Si je peux faire ça à une alliée, imagine ce que je vais te faire à toi lorsque je vais t'attraper. Et tu sais quoi ? Une fois que je t'aurais démembré, je me ferais une joie de disloquer pierre par pierre cette nation d'abrutis dont tu sembles si fier. Allez ! Montre-moi de quel bois tu es fait, mon petit aiglon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Quinta Espada

Messages : 116
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Sam 13 Déc - 21:00

Howard serra un peu plus fort son poing crispé sur le manche de Justice. Cette Riful en imposait... S'il avait été quelqu'un d'autre, il aurait pu être effrayé. Parce qu'elle avait l'air d'être dérangée, parce qu'elle l'avait menacé, et parce qu'elle n'avait pas hésité à décapiter une alliée. Mais la peur n'avait pas sa place dans le cœur de l'envoyé d'Abraham Lincoln : le monstre en face de lui avait insulté les États-Unis d'Amérique, et les avait même menacés ! Pas question pour le Valentine de laisser passer ça ! Il porta sa main à son cou, et jeta son manteau et son maillot sur le sable immaculé, puis pivota à cent-quatre-vingt degrés, dévoilant les cicatrices sur son dos musculeux, qui rappelaient étrangement l'étendard de sa patrie. D'une voix forte, nullement troublée par la peur, il annonça à la créature que c'est aux noms des admirateurs de ce symbole, morts comme vivants, qu'il allait la mettre hors d'état de nuire. Son Totem cria à son tour, comme pour exprimer son approbation. Un affrontement capital allait se dérouler dans ce paysage désert, et Howard comptait bien en sortir victorieux.

Au vu des enjeux et des paroles qu'il avait prononcées, il ne pouvait pas se permettre d'y aller à la légère. Et de toute façon, il avait le sentiment que s'il agissait ainsi, il y laisserait sa peau. Il allait se donner à fond dès le début. Pour Monsieur Lincoln, et pour tous ceux qui, le onze septembre deux-mille un, avaient rejoint la Death Valley. Il laissa s'échapper sa pression spirituelle, lourde et imposante, et l'air se rafraîchit un peu à l'entour. C'était là un premier mouvement qui annonçait très clairement ses intentions belliqueuses. Quant à la suite, une stratégie des plus inventives germa dans son cerveau, et s'il avait eu le temps et la latitude pour le faire, il se serait embrassé lui-même. Puisant dans les pouvoirs conférés par son totem, il créa autour de lui quelques clones de glaces, des répliques de son physique encore supérieur à celui de Brad Pitt. Une fois les êtres gelés formés, ceux-ci chargèrent vers la masse tentaculaire de la jeune femme.

Howard mit alors en place sa stratégie : il se joignit à la charge des clones et tenta de se dissimuler parmi eux. En substance, il dégageait du reïatsu, au contraire des clones, et il était "en couleur" tandis que ses jumeaux n'avaient que l'aspect transparent de la glace, mais c'était quelque chose à tenter, au cas où la bête ne voie pas les couleurs ou, mieux encore, soit aveugle ! Et sitôt les clones sur la cible, il entoura sa main d'une énergie glaciale et essaya de s'emparer d'une bonne poignée de tentacules, pour leur infliger la brûlure du gel et limiter les possibilités offensives du monstre. Sous les airs idiots qu'on pouvait lui attribuer, Howard n'était pas dupe : il avait bien vu que l'épée qui avait décapité la camarade de Riful était un tentacule transformé. Sans savoir si il avait accompli ou non son but, il réalisa un Dash sur quelques mètres, passant en avant des clones et dans le dos de la bête. Dégainant rapidement Justice, il fit feu à quatre reprises : une fois derrière la nuque, deux fois pour les épaules, et une fois en bas du dos, formant - grossièrement - une étoile.

Soufflant sur le canon de son revolver, il le fit tournoyer comme un cow-boy moderne pour le style et le rangea dans son holster. Le visage empreint de détermination, il tonna :


- RIFUL ! Ce n'était là qu'un avant-goût de mes capacités ! Tes insultes et tes menaces ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd, mais n'aies crainte : je vais te passer le goût de la plaisanterie et t'apprendre où est ta place, engeance terroriste !

Spoiler:
 


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2982-aguante

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Dim 14 Déc - 1:27

L'air commençait tout juste à se refroidir que déjà la belle laissait éclater sa propre force vitale. Celle-ci balaya directement la puissance qui émanait du corps de ce freluquet, apportant dans son souffle la peur et l'envie de quitter le terrain. Une telle aura ne pourrait qu'être prise au sérieux, même par cet américain. Et s'il décidait quand même de rester face à elle, alors elle se chargerait de le châtier. Mais pour l'heure, elle devait se montrer prudente.

Les clones de glace étaient déjà sur elle. Ce ne serait évidemment pas un problème pour elle. Les bandelettes autour de son corps s'étaient resserrées autour de sa personne, rendant son corps encore plus résistant qu'il ne l'était à l'origine. Contracter chaque muscle nécessitait une maîtrise particulière et une énergie conséquente mais ce n'était rien pour l'être par trois fois millénaire. La plupart des attaques se brisèrent sur cette peau en acier. La plupart, cela ne signifiait pas tout. Et s'il était aussi petit qu'un cafard, Howard semblait quand même suffisamment déterminé pour se faufiler au travers de cette attaque pour placer d'autres coups.

Eux, ils transpercèrent sa garde. Et alors elle perçut la morsure du froid engourdir ses membres. Les tentacules profondément encrés dans le sol lui permirent de la maintenir sur place, sans broncher d'un pouce. Les impacts les plus douloureux furent ceux qui l'atteignirent dans le dos. Quatre piqûres. Elle les sentit clairement passer. Et alors il fanfaronna. Pauvre imbécile. Seule sa tête pivota dans sa direction. Alors que son corps dans son intégralité était parcouru de spasmes. Les pieux partirent conjointement de plusieurs parties de son corps afin de transpercer la créature qui se voulait garant de la justice. Une simple semonce afin de lui faire comprendre qu'il faudrait plus que ça pour la briser.
    - Où est ma place ? Pauvre petit rat. Tu es ici chez moi. Mon désert, mes règles. On va jouer à un jeu que tu connais bien, d'accord ? Je vais l'appeler "la destructrice des Tours". Toi, tu seras la tour. Tu vas donc devoir résister... Par contre, j'ai un aveu à te faire.

Elle se pencha légèrement vers l'avant, lui adressant un sourire véritable. Puis lui murmura les paroles suivantes :
    - A la fin, la tour tombe. Mais chuuuuuut. C'est un secret !

Et là, le déluge débuta. De nombreuses tentacules se précipitèrent vers lui afin de le transpercer de toutes parts. Quiconque se placerait sur la trajectoire se verrait perforé. Une attaque qu'elle affectionnait particulièrement. Mais qui allait souvent de paire avec une autre. Car parmi les tentacules, l'un avait été transformé en sabre. Et se servant de cet atout, elle frappa presque dans le même temps que les autres lianes. Avantage non négligeable de posséder plusieurs membres. L'attaque au sabre fut si rapide que l'arme ne donna pas l'impression de bouger. Et pourtant... La frappe avait bien eu lieu.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Quinta Espada

Messages : 116
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Dim 14 Déc - 16:39

Sitôt que cette Riful laissa filtrer sa pression spirituelle, une boule se forma dans la gorge du Valentine et, lentement, il ravala sa salive. L'espace d'un instant, il n'avait eu qu'une envie : prendre ses distances. Fuir, loin d'ici, parce que c'était sa seule chance de survie. Heureusement, sa volonté et la nécessité de se battre pour sa patrie avaient repris le dessus et botté le cul à ces pensées défaitistes : pas question d'abandonner ! Il était donc passé à l'attaque, et si ses clones de glace n'avaient pas réussi à blesser le monstre, en revanche il avait su trouver la faille à deux reprises, une première fois à l'aide de son pouvoir et une seconde fois via Justice. Mais comme il l'avait pressenti il en faudrait plus pour faire tomber Riful, et encore plus pour la faire taire, vu les provocations éhontées qu'elle avait le courage de lâcher. Elle avait attaqué une première fois, libérant des dizaines de pieux acérés depuis divers points de son corps. Howard joignit ses deux mains gantées et les leva au-dessus de sa tête, laissant s'en échapper une masse de glace qui s'allongea et forma autour de lui un igloo. Les pointes s'y enfoncèrent avec un bruit mat.

Mais ça n'était pas fini, et l'igloo lui avait obstrué la vue pendant une seconde de trop. Lorsque la hutte glaciale fondit, il remarqua les multiples tentacules qui fondaient sur lui, si proches et si nombreux qu'on aurait véritablement cru avoir affaire à un torrent. Il n'aurait pas le temps de se défendre, aussi il se contenta de croiser les bras et de serrer les dents. Certains des membres longilignes ne firent que le frôler, mais un certain nombre le transperça en des points aussi divers que variés : les épaules, les cuisses, les bras. En déviant subrepticement son corps avant chaque impact, il réussit à couvrir la majorité de ses points vitaux. Cependant, la lame le prit au dépourvu, et le trancha très largement, gravant un profond sillon rouge de l'épaule jusqu'à la hanche. Sous la force des attaques, il fut jeté en arrière et s'écrasa sur le sable blanc, que son sang rougit bien vite. Freedom se précipita jusqu'à lui, et commença à crier son nom d'une voix troublée par l'inquiétude. Son esprit dériva un moment : en était-ce déjà fini de lui ?

Et puis il repensa aux causes qui animaient sa combativité. Les centaines de victimes, les millions d'habitants du pays traumatisés, Lincoln qui l'avait envoyé en croisade, l'actuel Président qui aurait à souffrir lui aussi de la menace terroriste si Riful ne tombait pas... Grimaçant, il mobilisa toutes les forces qu'il put et se redressa, les bras ballants et les jambes chancelantes. Le sang tombait à gros bouillon de ses blessures, et il était en piteux état, mais son regard continuait de brûler. Pas question d'abandonner si rapidement. Il fit un signe à Freedom, puis lui montra deux doigts, formant le V de la victoire mais lui indiquant surtout la marche à suivre. L'aigle glatit pour manifester sa compréhension, puis décolla dans le ciel du Hueco Mundo. Pendant ce temps, Howard cracha à l'adresse de la créature en face de lui :


- Tu es bien sûre... de toi, monstre. Il te fau.... dra beaucoup plus qu'un avion pour m'abattre !

Et il chargea vers la jeune fille, portant son épaule droite en avant de son corps. Sauf que dans le même temps, il forma une gangue de glace autour de son poing gauche, à laquelle il donna la forme d'un gigantesque poing serré, prêt à frapper. Il combinait là deux de ses plus puissantes techniques, et s'il faisait mouche, Riful ne ferait certainement pas la maline. Dans le même temps, Freedom était passé dans le dos de la reine des terroristes, et agita ses ailes brunes, d'où s'échappèrent un flot de grêlons. La tentaculaire bête aurait donc à se défaire de trois assauts, qui la visaient depuis deux côtés à la fois. Comment allait-elle s'en sortir, cette fois-ci ?


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2982-aguante

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Dim 14 Déc - 22:16

    - Pauvre nigaud.

Alors que l'américain se jetait sur elle, son corps se volatilisa littéralement. La Chimère était une de ses techniques défensives qu'elle préférait et elle adorait l'utiliser dans de telle situation afin de saper le moral ennemi. Croire que l'on avait atteint l'ennemi pour se rendre compte qu'il ne s'agissait que d'une illusion, voilà qui pouvait jouer sur le moral des plus aguerris. A peine se réceptionnait-elle, tournant son corps dans la direction adverse pour frapper qu'Howard poursuivait son enchaînement. Et elle avait beau prendre plaisir à l'humilier, elle fut surprise de constater l'ampleur de cette attaque. L'impact des grêlons la prit totalement au dépourvu, concentrant alors son attention sur le volatile et non pas sur l'adversaire réel. Elle sentit clairement passer cette erreur.

Le poing de glace la percuta alors même qu'elle était encore en mouvement suite à sa première défense. Son corps se déroba sous ses nombreuses pattes et elle faillit tomber au sol, ne se rattrapant que de justesse. Il avait ébranlé la Vasto Lorde. Et elle en perdit temporairement la parole. Avant de se reprendre rapidement. La douleur. Elle lui irradiait le corps. L'impact avait été redoutable et elle regrettait presque de l'avoir laissé faire. A l'endroit où le poing de glace l'avait percuté se trouvait désormais une fine pellicule de glace, qui accentuait son mal.

Elle grimaça avant de pousser un hurlement rageur. Un hurlement tel qu'il secoua la place sur laquelle ils se tenaient tout deux. Et tandis qu'elle se redressait totalement, dardant un regard meurtrier vers le soldat, ses bandelettes recouvraient peu à peu les plaies qui venaient de s'ouvrir suite à la combinaison offensive de cet homme. Son reiatsu semblait sceller les lianes aux blessures afin de les colmater, jouant ainsi le rôle de seconde peau et permettant à la belle de reprendre l'allure qu'elle avait avant l'impact. Une fois satisfaite du résultat, elle pencha sa tête vers la petite chose qui volait aux côtés d'Howard. Ce rapace l'avait ennuyé et avait permis la réussite de ces assauts. Il le paierait. Et quelle meilleure souffrance pour l'animal que de voir son maître souffrir sous les assauts de la terroriste ?
    - Moi aussi, je sais jouer des poings.

Et comme pour prouver ses dires, ses deux poings augmentèrent de volume dans l'instant, se servant des lianes qui lui recouvraient le corps. Puis, attrapant le corps sans vie d'Isis qui traînait encore là, elle projeta une partie de son énergie dans ce dernier et envoya le cadavre vers Howard avec une telle violence qu'il était évident que prendre ce dernier de plein fouet serait dangereux. Sans doute que l'autre serait en colère de voir le traitement que réservait Riful à son ancienne alliée. Mais celle-ci s'en moquait. On utilisait ce que l'on trouvait pour faire du mal. Qu'importe ce que c'est. Et animée qu'elle était par cette colère sans borne, elle projeta une de ses lianes dans la direction d'Howard, afin de le perforer de sa lame. En lui crachant au visage ces dernières paroles :
    - Une fois que tu seras mort, je me rendrais dans ton pays de fous et d'infidèles et je prendrais plaisir à massacrer les foules. Juste pour les entendre supplier et pleurer. Je gorgerais de sang tes terres, tant et si bien que plus rien ne pourra y pousser. Femmes, enfants, vieillards. Je n'aurai aucune pitié. Je serais le fléau. Et tu es le seul responsable de ce qui va se passer.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Quinta Espada

Messages : 116
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Lun 15 Déc - 9:47

Howard serra le poing, pris d'un soudain regain d'optimisme, lorsque le Fist of Liberty atteignit sa cible. Le monstre chancela, et poussa un cri, certes si profond, si terrible, mais surtout si plein de douleur. Plus qu'à pousser un peu, et enfin il pourrait danser sur le cadavre de Riful, et les États-Unis d'Amérique seraient enfin libérées de la menace terroriste... Du moins, c'est ce qu'il croyait jusqu'à ce que la bête ne brise tous ses espoirs en pansant ses plaies, ses tentacules s'agitant et s'entremêlant au-dessus de ses blessures comme pour former une seconde peau. Ce qui le fit se sentir las, très las : que pouvait-il faire contre ça ? Il était déjà à la limite de tomber, et n'avait aucun moyen de guérir ses blessures, lui. Sans compter que le monstre avait l'air encore plus furieux qu'auparavant, et semblait bien décidé à se venger du justicier patriote. Et à en juger par la taille des poings qu'elle était en train de former, elle semblait vouloir prendre au pied de la lettre ses paroles. Mais la suite surprit Howard : elle balança sur lui le corps décapité de sa suivante.

Cette réaction était inattendue, et plutôt écœurante. Même si peu de monde trouvait grâce aux yeux du Valentine, jamais il n'aurait ainsi désacralisé le corps d'un "allié", aussi nul soit-il. Et, estomaqué par une telle stratégie, il resta immobile sur place et reçut le corps en plein dans le buffet, sentant le craquement de ses os faire vibrer tout son corps, et perdant encore un peu plus de son fluide vital sous la force de l'impact. Sa conscience vacilla encore plus, comme la lueur d'une bougie sur le point de s'éteindre. Allait-il mourir ici et maintenant ? Au moins, cette douleur s'arrêterait enfin... Et puis, un cri au fond de lui le pressa de se ressaisir : son Totem. Freedom. Le nom même reflétait ce pourquoi il se battait, ce pourquoi il ne devait pas tomber. S'il flanchait désormais, alors plus jamais ses compatriotes ne connaîtrait le si doux souffle de la liberté. Riful avait promis l'enfer à son pays. Et s'il ne l'abattait pas ici et maintenant, elle mettrait sûrement ses menaces à exécution. Et il ne pouvait pas, non, il ne DEVAIT pas la laisser faire.

Son totem lui hurla alors de bouger, car l'attaque qui le tuerait venait. Utilisant ses dernières forces, Howard s'éloigna à l'aide d'un Dash et esquiva la lame de la bête. Tenant à peine debout, les bras ballants, il leva lentement la tête : son corps était maculé de sang, couvert de sable et d'hématomes, et il avait plus l'air d'un pantin désarticulé qu'autre chose, mais les stars'n'stripes s'agitaient encore devant ses yeux. Doucement, il leva son poing gauche devant lui, et le serra. Et puis son majeur se dressa à l'adresse de Riful, tandis que dans son esprit il proclamait qu'il allait lui montrer la plus grande force des États-Unis d'Amérique. Mais dans son esprit seulement, puisqu'il ne voulait pas gâcher ses forces à parler. Alors que Freedom passait de nouveau à l'assaut, chargeant la bête, le Valentine leva le pied gauche, et frappa le sable du Hueco Mundo, y infusant son pouvoir. Celui-ci glissa jusqu'à Riful, et le sol vomit des pieux glacés aux pieds de la menace terroriste, alors que Freedom plongeait sur son visage, toutes serres dehors, ces dernières irradiant d'une lueur transparente comme la glace.

Howard avait ouvert sa main gauche, et levé son bras sitôt après avoir frappé le sol. Difficilement, il concentra le maximum de Reiryoku qu'il put, et forma une masse glacée de quelques mètres, à laquelle il donna la forme d'une statue de la Liberté au visage démoniaque. Et lorsqu'il laissa retomber son bras, lui rendant sa position ballante, l'iceberg stylisé s'abattit sur Riful, soulevant sable et poussière à l'impact, qu'il ait ou non touché la créature faite de lianes. Et Howard resta là, immobile : seul la volonté le maintenait debout. Il suffirait sans doute d'une pichenette de Riful pour qu'il tombe. Mais elle ne se contenterait certainement pas d'une pichenette. Enfin, si elle avait survécu. Et il... l'avait tuée. Non ?

Spoiler:
 


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2982-aguante

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Lun 15 Déc - 20:17

Elle avait deviné. Deviné qu'elle avait pris le combat en main. La puissance de ses attaques surpassait les défenses ennemis et il était désormais évident que l'autre tomberait sous peu. Pour autant, il n'abandonnait pas et tentait de lui tenir tête. En soi, il ne se débrouillait pas trop mal. Ses attaques restaient puissantes et parfaitement organisées avec celles de son oiseau. Mais là encore, Riful avait eu suffisamment de temps pour comprendre la relation qui les liait. Ainsi, alors qu'ils chargeaient de nouveau, elle perçut les mouvements.

Un halo lumineux l'enveloppait alors que la double attaque la prenait pour cible. Ses bandelettes se resserrèrent, repoussant une majorité des pics de glaces et la rendant pratiquement insensible aux serres du rapace. Une combinaison sans doute redoutable mais elle commençait à se lasser. Mais là où elle ne pouvait se permettre de rester inactive, c'était en constatant la forme de l'assaut suivant. Un symbole. Un symbole qu'elle n'acceptait pas.

Une fois n'est pas coutume, sa peau se durcit sous la contraction de ses muscles. Elle se redressa fièrement alors que l'impact était imminent. Au contact entre elle et cette statue, l'attaque se brisa, répandant autour d'elle de gros morceaux de glaces. Cette fois, pas une égratignure pour celle qui avait fait en sorte de repousser ce symbole presque sans rien faire. Et ce sourire. Assurée, elle l'était. Fière également. Et ce serait bientôt la fin.

Les mots étaient superflus. Et pour cause : elle avait déjà dit ce qu'elle avait à dire. Restait désormais à en finir définitivement. Pour ensuite se consacrer à son travail de destruction massive. Les États-Unis paieraient cet affront. Elle s'en délectait par avance. Trois épées apparurent. Elle passait au stade supérieur. Ses tentacules se détendirent, projetant sa silhouette vers celle toujours debout d'Howard. Au contact, elle libéra alors sa première attaque : une coupe en croix en se servant des trois lames. Suivi presque immédiatement après d'un balayage du bras afin de repousser son corps dans le sable du désert. Et si cela mettait fin au combat, alors elle n'en serait que plus heureuse. Dans le cas contraire... Et bien il souffrirait plus encore.

Ce n'était pas un problème.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Quinta Espada

Messages : 116
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Lun 15 Déc - 21:51

Rien n'était passé. Le succès du Valentine n'avait été qu'éphémère, puisque désormais Riful semblait de nouveau en pleine possession de ses moyens. Même la Statue de la Liberté, la plus puissante des techniques d'Howard, avait été réduite à néant par la bête. Et ce sourire, cet air narquois. Howard se sentit faible, et il vacilla un instant. Il tourna la tête, et fixa Freedom : la détresse était palpable sur le visage de l'aigle. Le Valentine n'aurait jamais cru qu'un pygargue puisse être aussi expressif avec un bec... Certains des tentacules de la créature se changèrent alors en épées, et elle fondit sur Howard avec la vitesse d'un prédateur se jetant sur sa proie, ce qui constituait une allégorie assez bien choisie pour la situation. La triplette de lames s'enfonça profondément dans son corps, et voir tant de sang jaillir alors qu'il en avait déjà tant perdu le laissa pantois. Le coup qui suivit l'envoya au loin, et tout son corps craqua de nouveau.

Il s'écrasa sur le sable immaculé du Hueco Mundo, mais ne ressentit rien. Il serait donc enterré ici, au milieu du désert. Mais bon, personne ne le pleurerait : après tout, il était déjà mort une fois. Mais tout de même, ça lui laissait un petit goût d'inachevé. Il sentait qu'il avait encore de l'énergie à revendre. Abandonner à cause d'une enveloppe charnelle trop pesante le décevait. Il fallait qu'il essaye au moins d'entraîner Riful dans la tombe. Se sacrifier pour l'Amérique constituait une mort parfaite. Mourir comme un chien en des terres inconnues n'en était pas une. Juste pour le plaisir de contrarier Riful et la déranger jusqu'au bout, il leva deux bras maculés de sang. Au niveau d'un de ses coudes, bizarrement orientés, un morceau d'os pointu ressortait. Mais le pouvoir continuait de circuler en lui, et c'était là la seule chose qui comptait. Le reiryoku glacé parcourut ses veines, se regroupa au niveau de ses paumes, et fila vers les cieux d'ébène du Monde Creux.

Il n'y avait pas de nuages, mais des éclats cristallins s'y formèrent, et de longs épieux de glace s'abattirent sur Riful et autour d'elle, comme lors d'une tempête de grêle, sauf que celle-ci était beaucoup plus meurtrière. Et puis, de son bras qui était le moins abîmé - puisqu'on ne pouvait pas vraiment parler de bon état - il arracha Justice de son holster. Son revolver, qui ne l'avait jamais abandonné depuis qu'il était devenu un Reaper. Et déjà avant, il était un excellent tireur. C'était une balle qui l'avait tué, d'ailleurs, si sa mémoire était bonne... Et il espérait qu'il arriverait à achever Riful avec celle-ci. Heureusement pour lui, malgré sa vue défaillante et son angle de vision déplorable, la femme-liane représentait une cible plutôt colossale. Par deux fois, il pressa la gâchette, visant la partie supérieure de la masse brune. Puis, il lâcha Justice, qui tomba sur le sable, sans un bruit. Son bras suivit la courbe descendante, et ses yeux se fermèrent enfin. C'est ici que s'achevait la "vie" d'Howard Valentine, Reaper émérite bien qu'extrêmement stupide, et plus fervent défenseur des ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE !

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2982-aguante

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Mar 16 Déc - 21:04

C'était terminé, comme elle l'avait supposé. Et ce n'était pas un mal, l'ennui commençant à la gagner. Bien sûr, fidèle aux préceptes que cet homme s'imposait, il tentait un dernier baroud d'honneur, comme pour prouver qu'il n'était pas si faible. Comme pour jeter à la face de la terroriste qu'elle ne vaincrait jamais tant que l'espoir était présent. Absurde. Mais que pouvait-elle face à ça ? Lui laisser croire qu'il l'aurait ? Certainement pas. Il était hors de question de laisser l'espoir prendre forme au sein de son désert.

Perdue dans ses réflexions, elle encaissa de plein fouet l'attaque du malheureux. Ce dernier pourrait croire lui aussi à la victoire. Au statu quo. Mais déjà les plaies se refermaient sous l'action de son Reiatsu. Elle souhaitait installer le désespoir chez cet homme. Et y parvenait sans le moindre doute rien que par cette façon qu'elle avait de soigner ses blessures presque en continue. Quant aux autres attaques, sa vitesse lui permit tout simplement de se mettre hors de portée, évitant alors de nouvelles blessures tandis que les autres continuaient de se refermer tranquillement.

Porter une attaque finale ? Inutile. Le tuer ne l'intéressait plus. Elle souhaitait seulement qu'il l'observe pendant qu'elle se rendrait dans son monde. Pour le détruire. Le devinerait-il ? Un Garganta s'ouvrit derrière elle tandis qu'elle éclatait de rire. Cette fois, c'était une certitude : le monde qui se trouvait derrière ce portail était celui d'origine de ce Howard. Et elle respecterait sa promesse... Détruire pierres par pierres cette nation d'incapables. Elle s'y engouffra, laissant le Reaper derrière elle.

L'heure du massacre était venue.


Merci à toi pour ce rp

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   Mar 16 Déc - 21:31

Combat terminé, Riful qualifiée pour le prochain tour.

▬ Melody
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tour 1 - Groupe 6   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tour 1 - Groupe 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» La Tour du Savoir
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Tournois :: Tournoi #3-