AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Dissection [Hayako Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Dissection [Hayako Shin]   Ven 2 Jan - 15:33

Dans un dernier effort, Seito parvint à placer la lourde table de fer au centre de sa chambre. D'un revers de la main, il s'essuya le front. Il avait repoussé son fauteuil dans un coin sombre de la pièce, et avait fait en sorte que la lumière su soleil tombe pile sur la table d'opération. Celle-ci était encore nue, mais bientôt une créature assez repoussante prendrait la place inoccupée. Une créature que Seito n'avait aucune envie de voir de nouveau. Il appréhendait cette rencontre visuelle ... Mais il n'avait pas vraiment le choix. Le Seireitei devrait se défendre et défendre les Humains face à la menace que représentait le patient décédé du scientifique. Le Troisième Siège soupira. Il tourna le dos à la table de fer pour faire face à une haute armoire. Il tourna avec difficulté les poignées rouillées qui en scellaient l'entrée, et retint les lourdes portes un court instant. Il inspira profondément, avant de laisser s'ouvrir les volets de l'armoire. Une fumée froide s'échappa aussitôt du meuble de fer, déversant son souffle d'hiver dans toute la pièce. Seito frissonna. Sans doute la température basse y était-elle pour quelque chose. Toujours est-il que dans son esprit, sa vision était plus responsable de ce spasme. Une des créatures immondes qui l'avait attaqué était là, juste devant lui. Morte. Sans tête. Spectacle ... horrifiant.

Seito avait perdu la vue, et il ne se plaignait pas d'avoir perdu l'image de ces bêtes. Mais là, en voyant la chose en chair et en os -du moins ce qui y ressemblait- le scientifique sentit la peur revenir. Si il l'avait pu, il aurait sans doute pleuré. Mais ses yeux artificiels n'avaient pas cette propriété. Il se contenta donc de regarder le corps sans vie et sans tête de la bête qui avait été son bourreau quelques temps auparavant. Il resta ainsi quelques minutes, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il grelottait. Il se ressaisit alors, et dans un effort qui lui coûta beaucoup, prit le corps poreux, sale et rugueux de la bête sur son épaule. Elle était lourde. Très lourde. Seito l'avait déjà portée, mais il ne se souvenait pas qu'elle avait cette masse. Il se dépêcha de la laisser tomber dans un bruit de métal résonnant sur la table de fer. Son torse horrible était maintenant baigné par la lumière du soleil, qui faisait miroiter les paillettes de glace que le froid avait déposé sur la créature. Seito tira vers la table une lampe dont il dirigea le faisceau sur le corps sans vie. Celle-ci, en s'allumant, commença à réchauffer le "patient", afin que son derme et ses muscles soient manipulables.

Fébrilement, Seito nettoya ses ustensiles de travail. La confrontation avait été plus rude qu'il n'avait imaginé. Il se dit que tout passerait quand il ouvrirait la bête. Et puis, il ne serait pas seul. Son ami Shin viendrait l'aider à disséquer. Tant mieux, ça éviterait à Seito de faire une crise en plein milieu de "l'opération". Il déposa tous les outils dans un bac, qu'il porta sur le côté de la table d'opération. La créature semblait prête à être ouverte. Timidement, le scientifique tâta son bras droit. Oui, elle était relativement molle. Ça irait, se dit-il. Il pressa un bouton sur la hampe de la lampe, arrêtant le réchauffage micro-onde de la bestiole. Il enfila enfin une paire de gants en caoutchouc. Il allait commencer sans Shin, tant pis. Il attrapa un bistouri, et allait entailler le haut du torse de la créature lorsqu'on frappa trois coups secs contre la porte de fer. Le scientifique leva son arme médicale, et alla tourner le verrou qui scellait l'entrée de son domaine.

"Je t'attendais. Entre, mets-toi à l'aise."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Dim 4 Jan - 16:56

Paperasse. Dossiers à rendre. Visites médicales. Check up au centre de soins de la Dixième. Quel beau programme que voilà. Des tâches harrassantes que n'importe qui aurait déjà laissé tomber. Ce qui n'était pas le cas de Shin. Et oui, il avait déjà quelque chose de prévu, bien plus alléchante sur le papier. Rien de bien méchant, une autre de ses visites. Pas trop dans le même registre que d'habitude puisqu'il s'agissait d'une dissection. Et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agissait là d'un des nombreux ennemis qui les avaient assaillis lors de leur descente sur terre. Et en plus, le médecin avait une invitation VIP puisqu'il allait aider Seito à le faire. Sa curiosité était piquée au vif, plus rien ne pouvait l'empêcher de s'y rendre. Il avait fait en sorte d'être détaché toute la journée pour ne pas manquer une goutte du spectacle. Aucune crainte donc pour lui de se faire réprimander. C'est donc avec l'esprit tranquille que le garçon ferma à double tour son bureau et prit le chemin de la Douzième. Bien des gens l'accostèrent sur la route, et quand certains commencaient à parler boulot, Shin leur répondait avec le sourire qu'il fallait s'adresser au troisième siège aujourd'hui. Et ouais, encore une fois il laissait la Quatre pour son intérêt personnel. Mais cela restait quand même dans le domaine des soins, la chirurgie étant un soin parmi tant d'autres.

Arrivant devant les quartiers de la Douze, Shin se retrouva devant la porte du bureau de son collègue. Devait il frapper ou bien entrer directement ? Il avait beau faire partie des sous gradés, le garçon restait quand même l'invité. Frapper donc. Mais à quelle intensité ? Avec tout le bruit aux alentours, entre les explosions et les cris des autres scientifiques, ca ne l'étonnerait pas que son collègue n'entende pas. Va pour frapper, mais très fort. Trois coups suffirent amplement. Et c'est Seito qui lui ouvrit la porte. A en juger par sa tenue, il était sur le point d'entamer le plat principal sans l'attendre. Vilain garnement va !

Ouais désolé, j'ai été retenu sur le chemin. J'pose mes affaires et j'viens t'assiter.

Jetant un coup d'oeil rapide sur les alentours, il déposa ses affaires sur un tabouret et se dirigea vers la table d'opération. Le cadavre était étalé dessus, sans tête. Le corps restait en parfait état malgré de nombreuses blessures. Aucun problème au point de vue extérieur donc pour commencer la dissection. Sortant des gants en caoutchouc de sa poche, le médecin les enfila et se tourna vers le troisième siège.

A toi l'honneur mon cher !

Ben oui, c'était bien son trophée. Sa victoire. Et en temps qu'homme de science, Shin comprennait un peu l'état d'esprit dans lequel se trouvait Seito. Enfin, c'est ce qu'il pensait. Ca se trouve, il n'était pas du tout d'accord pour partager son labo pendant son décortiquage de l'inidividu sans tête, et accordait juste pour cette fois en échange de service rendu. Va savoir. Le médecin en apprendrait davantage au fur et à mesure du charcutage. Autant sur son collègue que sur les choses qui les avaient attaqué. D'une pierre deux coup comme on dit. Si c'est pas beau la vie !

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Mer 7 Jan - 17:40

Seito attendit que son camarade se soit tut pour commencer la dissection. Il n'aimait pas travailler dans les bruits parasites.

"Mets un des masques, là. J'ai aussi des loupes frontales, si tu veux mieux voir."

Lui-même en saisit une. Le dispositif était assez ... impressionnant. Une sorte de casque formé de trois lanières, avec, côté front, une multitude de loupes, écrans de verre et lentilles. Seito attacha correctement le dispositif, et mit une lentille d'une dizaine de centimètres de long devant son oeil droit, ainsi qu'une loupe simple devant son oeil gauche. Ainsi paré, bien qu'il ne portât pas de masque, lui, il entama la dissection. D'une main habile, et avec des gestes calmes et précis, il attrapa un scalpel, et incisa le corps du "patient" dans toute la longueur du buste, à commencer de la base de ce qui restait de la gorge, jusqu'au niveau des reins. L'incision était propre et droite, ainsi que profonde. Le scientifique posa son instrument dans le bac, et attrapa une pince de métal. Il agrippa le haut de la fente qu'il avait faite dans le corps de la bête, et la tira vers lui, afin de voir l'intérieur du corps. Lorsqu'il jugea qu'il avait une visibilité suffisante, il accrocha le tissu charnel au bras de la bête. Il effectua la même opération en bas de la fente, en épinglant cette fois la peau.

"Fais pareil de l'autre côté, s'il te plaît."

Les organes de la bestiole furent alors complètement à l'air libres. Seito regretta presque instantanément de ne pas avoir mis de masque. L'air s'était empli d'une senteur ... affreuse. Cependant, la technologie avait remède à tout ! Seito n'eut qu'à claquer des doigts pour qu'une ventilation se déclenche, promesse d'un air moins vicié d'ici quelques instants. Lorsque la fraîcheur des pins s'en fût allé, Seito entreprit de chercher des éléments inhabituels dans l'organisme du monstre.

Tous les organes semblaient en ordre, quoi qu'un peu chamboulés. Seito attribua ce manque d'ordre interne -on n'a pas idée- aux coups que la créature avait reçus pendant les combats. Tout le reste semblait parfaitement parfait. Dans le doute, Seito entrepris de vider le corps de la bête, pour étudier chacun des organes au cas-par-cas. Il commença par la première chose qui lui venait, à savoir un rein.

Alors qu'il allait poser la machine organique à bile dans un bas, il s'interrompit. Il avait retourné l'idée dans son esprit pendant un certain temps, mais il estimait maintenant que Shin pouvait entendre sans danger ce qu'il avait à lui dire.

"J'ai une idée sur l'origine de ces attaques."

Il laissa tomber dans un bruit peu ragoûtant son fardeau dans un bac, et continua sur sa lancée:

"Je pense que la mutation de ces créatures est due aux Reapers. C'est très théorique, pour l'instant. Et ça me paraît même plutôt improbable. Même si on ne les connaît pas bien, je doute qu'ils s'en prennent ainsi aux Humains pour atteindre les Shinigamis. Mais peut être que ce n'était qu'une expérience ... Un test. C'est ma première hypothèse, que j'espère fausse plus que la seconde. Ma deuxième idée, c'est que ces bestioles ont muté à cause d'un Humain, ou de plusieurs."

Seito ne pouvait pas en dire plus avant de connaître la réaction de Shin, et il préférait ne pas prendre de risques en lui donnant une opinion que le Lieutenant ne rejoindrait pas. Aussi, il se tût.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Mer 7 Jan - 23:56

Mettant un des masques que Seito lui montra du doigt, Shin attrapa également l'étrange casque qui possédait plusieurs petits gadgets indispensables pour une opération. Il se mit ensuite en tant que spectateur, jugeant ainsi les faits et gestes de son collègue pour ouvrir le corps et l'examiner plus en détail. L'odeur que dégagea le corps lorsque le scientifique exhuma les organes de la créatures à l'air libre était assez immonde. Faut dire qu'un corps dont l'organisme a entamé le processus de décomposition n'a pas pour habitude de sentir la lavande ou autre senteur exotique. Le médecin attrapa ensuite les outils semblables à ceux de Seito et exécuta les mêmes gestes que son compère, demandé si gentiment il y a quelques secondes.
Le premier constat du lieutenant fut qu'elle avait du recevoir beaucoup de coups étant donné le positionnement des organes. Le cœur était quelque peu excentré vers la droite, les poumons quasiment écartés. Bref, il avait du sévèrement manger. Et pourtant, Shin n'arrivait pas du tout à mettre la main sur l'apparence du cadavre. Le haut du corps manquant, ce n'était pas facile pour la reconnaissance. Encore que, un signe distinctif sur le corps, les bras ou même les jambes pouvait être grandement utile. Or la, le corps était abimé de partout. Fallait étudier chaque parcelle de peau pour espérer trouver un quelconque signe, ce qui demandait un temps précieux. Fallait aussi se rappeler de chaque individu humain qu'ils avaient affronté. Des hommes, des femmes. Pas facile quand ils étaient plus d'une dizaine.

Si jamais tu veux savoir qui c'est, il faut étudier les parties de son corps soigneusement. Quand t'as du temps à perdre, autant le perdre dans le domaine de la science du corps humain.

Seito pourrait le faire seul, reconnaitre le corps. C'était pas d'une priorité incroyable non plus, il pouvait se mettre au calme et pratiquer en écoutant un peu de musique. Là où ca devenait intéressant, c'était les idées sur les attaques qu'avaient subies les Shinigamis en arrivant sur terre.
D'après Seito, les Reapers étaient cachés derrière. Première idée à fouiller, bien que les spécimens rencontrés par le médecin ne semblaient pas du genre à être comme il les décrivait. Faire des tests pour la Rosita, à moins que ce soit pour une expérience sexuelle ou de faire sentir les sous vêtements à son clébard. L'autre américain ne se serait pas rabaissé à cela, vu toute la fierté dont il avait fait part lors de sa rencontre avec le lieutenant d'Asuna. Quand au dernier, ils n'avaient pas plus échanger que de simples avis sur la façon de procéder en médecine. Rien d'intérréssant donc. Mais peut être que leur chef avait organisé un voyage dans le monde des humains et orchestré tout ces attentats dans l'ombre aussi.
L'autre idée semblait plus plausible déjà. Un enchainement de mutations suite à un contact avec un humain. Qui serait l'individu contaminé à cause d'un éventuel contact avec un hollow. L'examen de Clotho avait été utile n'empêche, Shin lui tira son chapeau sur le coup. Peut être pas utile sur le moment, mais après mure réflexion devant le corps, ca prenait tout son sens.

Le lieutenant Clotho a fait une belle remarque sur le terrain. D'après lui, ce serait des humains qui ont été en contact avec des hollows. Mais il y a eu un rejet là où certains des notres ont acceptés le gêne hollow, devenant ainsi des Vizards. Un premier jet pour une expérience chez les humains. L'envie de créer une autre espèce d'humains, une sorte de fusion entre fullbringer et hollows. Imagine un peu, un fullbringer Vizard... - eut un frisson lui parcourant l'échine - Ce serait un nouveau pas vers l'évolution...Tu as bien fait de ramener le corps. Ta curiosité scientifique va nous permettre d'avancer grandement sur le problème. Bravo !

Compliment venant de Shin. Seito avait vraiment fait du bon boulot, et le médecin était ravi d'avoir été invité à l'avant première.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Sam 10 Jan - 16:06

Seito resta muet devant le compliment de Shin. Sa curiosité allait-elle vraiment leur permettre d'avancer ? Pour l'instant, il en doutait. Ils avaient déjà commencer à fouiller dans les entrailles en putréfaction de la créature, sans rien trouver qui sorte de l'ordinaire, mis à part quelques organes au mauvais endroit. Alors Seito avait-il risqué sa vie, en allant sur le terrain, pour une juste cause ? Peut être que dans l'idée, la cause était bel et bien bonne, et relativement glorieuse. Mais, étant un matérialiste fini, le scientifique n'arrivait pas à se contenter de cette simple valeur morale. Il ne voulait pas avoir pris tant de risques, sur Terre, pour ne ramener qu'un corps sans le moindre intérêt. Bien qu'il commençât à perdre espoir de trouver dans le fouillis des organes et de la chair mélangés un quelconque élément digne d'aiguiser sa curiosité scientifique, il ne s'arrêta pas de chercher.

"Un Fullbringer Vizard ? C'est assez peu probable, d'un point de vue strictement scientifique. Je suis pas un spécialiste en la matière, mais je ne pense pas qu'un Humain, même doté de pouvoirs spéciaux, puisse contenir la présence d'un Hollow."

Seito posa ses instruments dans le bac, ôta ses gants de caoutchouc et alla chercher un tableau à craie noir dans un coin de la chambrette. Il amena le tableau dans la lumière, et commença à tracer des schémas représentant le corps humain.

"Je pars du principe que les Hollows et les Shinigamis sont, c'est une vérité universelle en fait, des entités dites "post-mortem". Nous sommes issus de la vie après la mort de notre âme, qui a été envoyée à la Soul Society, dans notre cas, après notre mort. Cependant, les Humains et les Quincys font partie d'une autre "catégorie", celle des vivants. Ils n'ont pas encore connu la mort, et vivent donc encore leur "première" vie."

Seito considéra un instant le tableau, maintenant entièrement blanchi à la craie.

"Mais ma théorie n'a en fait aucun rapport avec ça. Hum ... Les Fullbringers sont des Humains ayant reçu des pouvoirs ressemblant vaguement à ceux des Hollows après que leur mère ait été attaquée par un Hollow. Je pense que la présence, aussi infime soit-elle, d'un Hollow dans l'âme d'un Humain est déjà assez intrusive. De plus, contrairement aux Vizards, ils n'ont pas l'endurance nécessaire à contenir le poids d'un Hollow tout entier dans leur seule âme. Ou alors ... Il faudrait que la dose de Hollow dans l'âme de l'Humain soit dosée à la perfection."

Seito tressaillit un instant, à la pensée de ce qu'il venait d'exposer.

"Disons qu'en résumé ... Il est très probable que cet ennemi qui se profile soit en train d'essayer de créer une sorte de race de ... super-Fullbringers. Mais il va sans doute devoir tâtonner encore plusieurs fois pour arriver au parfait dosage. Ça nécessiterait des calculs faramineux. Mais ce dont l'ennemi a le plus besoin, c'est de temps. Il lui faudra du temps pour mettre au point son opération, si tel est vraiment son projet."

Seito soupira, plus d'accablement que de fatigue.

"Je pense ... Je pense que nous allons devoir faire face à un ennemi des plus dangereux, une fois de plus. Mais si il arrive à créer un super-Fullbringer, si tel est vraiment son plan, il faut que nous soyons prêts. Et je ne pense pas que nous le soyons, pour le moment. Mais en tous cas, je pense qu'on peut écarter la piste des Reapers. Ils seront sans doute notre plus précieux allié dans la guerre à venir. Si guerre il y aura ..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Sam 10 Jan - 20:25

Vrai que la théorie du Fullbringer Vizard était farfelue. Mais on ne sait jamais, de simples shinigamis ayant parfaitement réussi à contrôler leur hollow intérieur, une poignée d'humains devaient y arriver. Les Vizards, il n'y en eut qu'une poignée à la base. Puis ils se sont diversifiés. Encore rare aujourd'hui, ils se faisaient une place dans le système. Le système qu'Aizen avait mis en place il y a de ça "quelques années". Le garçon ne se souvenait plus exactement des dates, ca pouvait très bien être plusieurs centaines d'années. Plus probable en tout cas que le "quelques années". Dans tout les cas, la personne à l'origine de la transformation des humains ne comptait pas s'arrêter avec cet échec. C'était une mise à l'épreuve, comme un premier jet.
Après l'exposition de la théorie de Seito sur le tableau qu'il avait ramené pour l'y inscrire dessus, Shin reconsidèra son avis. Le scientifique venait de mettre le doigt sur un point important. Doser.

Tu viens de donner un indice sur le problème. Les humains que l'on a affronté étaient un premier jet. La dose de Hollow était sans doute trop forte pour les capacités d'un humains lambda. Sans doute qu'il retentera l'expérience avec cette fois des fullbringer et Quincy assez puissant pour résister à l'injection.

Et de cela, il allait falloir faire équipe avec les Repaers. Les collègues occidentaux. Pourquoi faire ? Seito doutait il des capacités des hommes du Gotei 13 au point de s'allier avec eux ?

Si on suit votre logique, autant s'allier avec tout le monde pour contrer l'offensive qui se prépare.

S'allier avec les Reapers n'était pas une chose que Shin appréciait. Déjà avec le boxon qu'ils avaient fait lors de la Purge, ca obligerait à se méfier d'eux en plus des ennemis. Une charge de travail supplémentaire dont l'avis de tous serait nécessaire avant de se lancer dedans. Enfin, si la décision finale venait à une réponse positive concernant les alliances, le médecin serait contraint de s'y plier. Non pas qu'il ne les aimait pas, mais pas confiance en eux.

Nous verrons bien comment la situation se met en place. On attaque la suite de l'opération ? C'est qu'il a encore plein de choses à nous dévoiler. Qui sait, on trouvera certainement la réponse à toutes nos questions.

Ils n'avaient pas tout étudier. Et en science comme en médecine, il faut toujours bien faire son diagnostic avant de faire signer le papier.


_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Dim 11 Jan - 14:53

Seito délaissa son tableau noir, et revint à sa dissection. Pourquoi avait-il suggéré de s'allier aux Reapers ? Les Shinigamis du Gotei 13 n'avaient-ils pas la puissance nécessaire pour contrer l'assaut de monstres tels qu'il les avait imaginés ? Il espérait que si jamais cette menace devait être mise à exécution, les Shinigamis suffiraient à la résorber. Cependant, il ne pouvait s'empêcher de réprimer un doute. Le Gotei 13 était-il si puissant que ça ? Quelques Divisions n'avaient pas de Capitaine, et de son côté ... Il ne pensait pas avoir la force de combattre des créatures encore plus puissantes que celles avec lesquelles il s'était déjà confronté par le passé. Il pourrait toujours servir de soutien, avec ce qu'il savait, mais combattre ...? A cette seule pensée, il se sentait découragé. Et pourtant, il ne devait pas flancher. Il devait continuer à s'activer pour assurer une survie au Gotei.

"C'est vrai qu'une alliance avec les Reapers n'est pas forcément nécessaire. Si jamais ce genre d'expérience se reproduit sur Terre, je pense qu'on pourra compter sur le soutien des Humains à pouvoirs. Ils nous aidé, enfin certains, pendant le premier test. Pourquoi pas pour un second ?"

En fait, Seito essayait sans doute plus de se convaincre lui-même en disant ça. Les Humains à pouvoir, pour la plupart, n'appréciaient guère les Shinigamis. Lui-même ne se serait pas risqué à une expédition sur Terre sans être accompagné. Cependant, les Fullbringers et les Quincys auraient-ils laissé les Shinigamis dans la panade juste pour une question d'ego ? Sans doute pas ...

Seito reprit ses instruments, et sa dissection par la même occasion. Il continuait à tripatouiller les organes de la bestiole, quand il repensa à ce qu'avait dit Shin: "Sans doute qu'il retentera l'expérience avec cette fois des Fullbringers et Quincys assez puissant pour résister à l'injection". Sa crainte revint au galop. Que se passerait-il si un Quincy ou un Fullbringer était "infecté" par un Hollow ? Il deviendrait sans doute une créature monstrueuse, à la puissance dévastatrice. Et cette transformation ne pouvait résulter que des expériences d'un scientifique au talent exceptionnel.

"Je pense ... Je pense qu'on ne trouvera pas grand chose dans ce corps."

Seito était troublé. Une idée commençait à germer dans son esprit, mais il ne voulait pas la mettre à exécution.

"Je pense qu'on devrait mandater une expédition dans le Monde des Humains, pour y chercher un scientifique capable de produire de telles expériences. A moins que ce soit ce dont s'occupe déjà le Capitaine Commandant, dans ce cas il vaudrait mieux rester au Seireitei. Oui, je pense qu'on devrait faire ça. La Terre est en sécurité tant que le Capitaine Commandant y est présent. Protégeons le Gotei en l'attendant, et étudions ces ... choses."

Seito sentait son courage et son entrain retrouvés. Il reprit son bistouri, et entailla avec une ardeur nouvelle le bras de la bête, projetant tout autour de lui des giclées de sang et de chair mélangés. Sans doute était-ce le fait de savoir qu'un scientifique plus expérimenté que lui risquait de mettre des plans titanesque à exécution, qui le remontait autant. Toujours est-il que le peu d'orgueil qu'il avait en avait pris un coup, et qu'il comptait bien réparer cet affront.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Dim 11 Jan - 21:16

Une expédition sur terre dans le but de trouver un scientifique capable de faire tout ce dont ils exposaient en théorie. Était il possible qu'il en existe un avec un tel niveau ? Probablement un exilé de la Soul Society, ou bien de Las Noches. Une alliance entre les deux était possible aussi. N'exclure aucune piste, même les plus farfelues. Cela semblait préoccuper Seito, ce que Shin constata lorsqu'il déclara qu'il n'y avait plus grand chose à trouver dans le corps ramené. Il doutait, ca s'entendait dans son élocution. Mais, fallait il le blâmer ? Chacun est libre de penser ce qu'il veut, et ce n'est certainement pas le médecin qui allait lui interdire.

Pourquoi pas pour l'expédition, mais cela m'est impossible jusqu'à ce que la Capitaine Commandante soit de retour. Je ne puis me permettre de laisser ma division seule, surtout en ce moment. D'accord, mais plus tard donc.

Pensant qu'ils avaient fait le tour de la question, Shin avait dans l'idée de partir quand Seito reprit ses outils et poursuivit la dissection. Son orgueil avait sans doute fortement été touché, suite aux théories de Vizards improvisés. Cela avait de quoi faire froid dans le dos, déjà que les Quincy étaient gênants mais d'une autre façon que les Reapers et que les Fullbringers avaient aussi leur carte à jouer dans l'affaire, si en plus ils devaient sortir avec des masques de hollows, ca serait le bouquet.
Attrapant un bout de la jambe droite du cobaye, Shin entailla également une partie, et observa minutieusement ce qui s'offrait à lui. Le processus de décomposition avait déjà été commencé et l'odeur de la putréfaction redoubla, rendant le masque inutile à cette distance. Ôtant son artifice et le jetant au loin, le garçon eut un haut le cœur quand toutes les odeurs vinrent chatouiller ses narines. Étonnant pour un médecin, mais la situation s'y prêtait. Il avait l'habitude de pratiquer sur des personnes vivantes, non en décomposition.

J'ai quelque peu sous estimé l'odeur on dirait.

Restait plus qu'à savoir si Seito avait besoin de lui ou non pour la suite des opérations, car jusque là, il s'était montré inexistant. Bon, en même temps il avait été invité en tant que spectateur et c'était lui qui avait insisté pour aider. Mais quand même, il trouvait ca logique d'aider un compère dans le besoin. Surtout que cette fois ci, l'évènement n'était pas quelconque. L'identification d'une future menace à venir, se prémunir contre en cas d'attaque. Tout cela était à venir, c'était que la première étape.

Il semblerait que le corps ait commencé sa propre désagrégation.

Le corps était fascinant. Bien que mort, le corps faisait preuve d'une intelligence assez incroyable. Pour ne laisser aucune trace, il se dissipait avec les moyens du bord. Certes, ca puait, mais c'était un autre de ses moyens de défense contre les différentes menaces dont il faisait face, des cas comme la nécrophagie entre autres. Il était clair que les deux shinigamis devaient se hâter avant que l'odeur ne devienne vraiment insupportable. Un peu de temps donc qu'ils leur restait. A eux d'en profiter.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Lun 12 Jan - 18:01

Seito était complètement d'accord avec son camarade. L'odeur était atroce, et son propre masque fin de tissu n'était plus d'une grande utilité. Il le jeta lui-aussi dans un coin de la pièce, s'exposant ainsi complètement à la folie des parfums ... enivrants ? Cependant, la science avait remède à tout, et Seito ne comptait pas s'arrêter là pour un simple problème d'odeur. Il alla chercher dans un tiroir de son large bureau de fer deux masque à gaz volumineux. Il mit aussitôt le premier, et respira de grandes bouffées d'un air purifié. Puis, se rappelant qu'il n'était pas seul, il alla porter le second dispositif à Shin. Ainsi, ils pourraient poursuivre les investigations nécrologiques en toute quiétude. Le scientifique reprit donc ses instruments, et retourna à son examen du bras de la créature.

Au bout de quelques instants, pendant lesquels il avait trituré dans tous les sens les muscles, la chair et les nerfs contenus à l'intérieur du bras, Seito s'interrompit. Il voulait profiter de cet instant d'intimité et de solitude pour parler avec Shin d'un sujet qui le préoccupait.

"Dis-moi ... Plutôt que de faire une erreur à l'avenir, est-ce que tu pourrais me dire ce que tu penses des Reapers ?"

L'accroche était rude, et directe. Cependant, Seito ne voulait pas tourner autour du pot, sur un sujet comme celui-là. D'autant plus qu'il aurait été inutilement ridicule.

"Pour ma part, je ne les aime pas ni ne les aime vraiment. Simplement, je m'efforce de prendre du recul sur la situation, et de voir les choses d'un oeil assez neutre. Si jamais le conflit entre nos deux factions devait devenir trop important, je ne serais pas étonné qu'une guerre éclate. Et si jamais guerre il y a ... Et bien, je pense qu'on devra être préparés."

Seito déglutit nerveusement. Il était sur le point de révéler à Shin ses plans personnels les plus secrets, si jamais on pouvait appeler ça des plans.

"Je pense que la cohésion, même si elle est temporaire, entre le Gotei et les Reapers est essentielle. D'une part car ça nous permettrait d'éviter un conflit, et d'autre part parce qu'on pourrait en apprendre plus sur eux. Ce serait un outil utile, dans le cas malheureux d'un conflit."

Seito attendait maintenant la réaction de son interlocuteur. Il s'était exposé à un danger. Si jamais Shin ne partageait pas son opinion, il s'exposait à ses bonnes volontés ... Mais il avait confiance. Assez pour ça, en tous cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Lun 12 Jan - 18:50

Ce fut avec plaisir que le médecin accepta le masque à gaz. Il est vrai qu'une fois mis, l'odeur n'était plus présente et c'est avec soulagement que Shin put à nouveau respirer de l'air frais. L'examen de la créature se poursuivit sans autre fait notable, et Seito en vint à poser une question assez personnelle, savoir l'avis du médecin sur les Reapers. Le scientifique poursuivit par exposer son point de vue, déclarant son point de vue sur la question. Au moment de répondre, le garçon se posa la question. Les détestait il vraiment pour ce qu'ils étaient, ou pour ce qu'ils faisaient ? Ayant cottoyé quelques uns de ses camarades occidentaux, jamais il n'avait eu de problèmes avec l'un d'entre eux, à part le fait qu'ils se montrent assez arrogants, Howard en était un bon exemple. Mais comme chaque personne, il avait un bon fond au final. Le fait qu'ils squattent un bout du Rukongai n'était pas gênant en soi, mais c'était plutôt qu'ils aimaient choisir leur moment pour intervenir et foutre le bazar au sein du Gotei.

Les Reapers, ce sont des gens biens je pense. Ils méritent juste un peu plus d'attention et de considération de notre part. Ils sont venus dans le but de nous aider, mais ils ont une méthode bien à eux, d'où le malaise qui s'est installé depuis leur arrivée.

Voilà ce qu'il pensait de ses homologues d'Amérique. Et très honnêtement, qu'ils restent ou qu'ils partent, il s'en moquait pas mal. Du moment qu'ils ne mettaient pas le souk en partant, tout irait bien. Toutefois, Seito avait raison sur le fait que l'alliance, même fragile, était essentielle. Simplement parce qu'ils avaient des bons éléments. Cheyenne, Howard Valentine, Vespa. Les Reapers rencontrés par le médecin avaient tous répondu présent lorsqu'ils s'agissait de se battre. Vespa restait un élément à part, puisque le sang n'avait pas coulé durant leur rencontre. Mais rien qu'à son regard, on voyait qu'il en avait sous le capot.

Après, cela reste dans le domaine de la Première Division de maintenir la cohésion entre nos deux groupes. Nous ne pouvons pas faire grand chose, à part préserver le calme et la bonne humeur. - pose le scalpel sur le bureau - En avez vous rencontré, Seito ?

Il trouvait qu'il avait une bien bonne analyse, d'où la question. Une bonne chose à avoir, surtout dans le domaine des Sciences.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Mer 14 Jan - 15:38

Les Reapers mériteraient de l'attention et de la considération ... ? Seito n'en était pas certain. Mais il répondit d'abord à la question que Shin lui posait, avant d'exposer son point de vue.

"Non, je n'en ai jamais rencontré. Mais je ne pense pas que ça me manque tellement. Après tout ce qu'on dit sur eux ..."

Il posa ses instruments, et leva les yeux au ciel.

"Les Shinigamis du Gotei les décrivent comme des êtres hautains, et sans la moindre envie de s'intégrer et de former une entente cordiale avec nous, le Seireitei."

Seito soupira. Les événements le dépassaient, il s'en rendait compte.

"Quand j'ai dit tout à l'heure que j'essayai de prendre de la distance par rapport aux choses, je n'ai pas menti. Seulement ... Seulement il est dur plus que n'importe quoi d'autre, pour moi, d'éluder mon ressentiment par rapport aux Reapers. Peut être que tout ce que j'ai comme idées à leur sujet disparaîtrait en en rencontrant un, mais ... Je ne peux pas m'empêcher de les considérer comme des envahisseurs."

Seito sentait l'adrénaline couler dans son sang. Mauvais présage, il risquait d'en dire plus qu'il ne le voulait.

"Pour moi ce sont des parasites, venus donner aux Shinigamis une leçon que nous ne méritons pas. Pourquoi voudraient-ils instaurer une entente entre nos deux groupes ? Ils n'en ont aucun intérêt, ils ne sont venus que pour nous maîtriser et prendre le contrôle du Seireitei. Et que pouvons-nous faire ? Rien, si ce n'est la guerre pour se débarrasser d'eux."

Seito respira un bon coup, et s'appuya sur la table d'opération. Il avait évidemment perdu son calme.

"Désolé, je me suis un peu emporté ... Mais j'ai parfois du mal à vraiment désirer une entente entre nous, les Reapers et les Shinigamis."

Le scientifique se força à sourire. Un sourire qui sonnait faux. Mais comment pouvait-il sourire sincèrement, alors que son esprit lui criait de se rebeller et de se laisser aller aux torrents de la colère ?

"Essayons de garder la tête froide. Et terminons cette dissection. Je pense qu'on n'en a plus pour très longtemps. Autant finir proprement, et classer cette affaire."

Seito aurait voulu oublier ces événements. L'arrivée des Reapers, la Mission sur Terre ... Mais à quoi servirait-il de se voiler la face ? Le passé ne reculerait pas devant son refus de vivre les choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Ven 16 Jan - 15:49

Les Reapers. Encore et toujours eux. Shin pensait en avoir fini avec la question, mais il s'avérait que Seito n'ait pas fini de vider son sac. Parasites. Ca leur allait plutôt bien, compte tenu de la raison de leur intervention. Bouleverser le quotidien des shinigamis du Seireitei n'avait pas vraiment aidé leur intégration lors de leur arrivée il faut dire. Et vu leur mentalité, ce n'était pas prêt de s'arranger. Là où certains désireraient que tout cela cesse, d'autres souhaiteraient voir naitre une entente amicale. Le médecin avait le même avis que son collègue scientifique. Voir qu'il n'y avait pas grande diversité dans les personnalités des occidentaux était quelque peu triste et dommage. La fierté d'une nation passait avant tout.

Eux comme nous sommes partis sur de mauvaises bases. Il est maintenant un peu tard pour essayer une quelconque amitié. Là où intervient la Première division. Ce n'est rien, il est parfois mieux de déballer son sac. Vous dormirez mieux cette nuit.

Déposant le scalpel sur la table, Shin commença à ranger son matériel. Il éprouvait le sentiment d'en avoir terminé pour la journée. Le corps était la récompense de Seito, pas de Shin. Si l'un désirait en apprendre plus sur l'ennemi, le médecin en avait suffisament vu. Posant une main sur l'épaule de Seito, le garçon lui offrit un sourire en guise de conclusion.

Quoiqu'il en soit, je vais vous laisser terminer. Je m'en vais quitter le monde plaisant de la chirurgie pour retrouver celui de la paperasse. Ce fut fort instructif, et je vous remercie pour m'avoir invité en avant première.

Sur ce, il tourna les talons et se dirigea vers la sortie. La simple idée qu'il allait devoir se farcir un nombre incalculable de dossiers lui donna mal à la tête. Pourtant, il fallait bien qu'il s'en occupe. Asuna n'étant pas encore retrouvée, il dirigeait la Quatrième. Ses hommes avaient besoin de lui maintenant plus que jamais. Terminée donc la journée de repos, et bonjour les insomnies !

Spoiler:
 

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   Sam 17 Jan - 16:37

"Je t'en prie ... A bientôt."

Ce fut tout ce que Seito dit, alors que Shin quittait sa chambrette. Après que la lourde porte ait de nouveau claqué dans un grondement d'enfer, le silence retomba complètement dans la pièce. Seito leva une main et claqua des doigts. Aussitôt, un bruit sourd se fit entendre, à intervalles de deux ou trois secondes. Le scientifique enleva son masque à gaz, qu'il laissa tomber à côté de lui. L'odeur allait bientôt disparaître. Il avait en fait enclenché une ventilation. Contemplant ce qui avait l'objet de son étude, Seito laissa aller ses pensées à la discussion qu'il venait d'avoir avec Shin. Quel serait le fin mot de cette histoire ? Il ne savait pas -comment aurait-il pu en être autrement-. Cependant, il avait l'intime conviction que tout ne se passerait pas pacifiquement, et dans la plus parfaite harmonie, entre les deux "peuples". Et malgré la résignation qui montait en lui, Seito ne pouvait s'empêcher de ressentir un certain plaisir, à la pensée qu'un combat aurait lieu. Peut être les Reapers recevraient-ils le châtiment qu'ils méritaient ... Mais tout cela n'était que de l'ordre de la théorie, rien de plus.

Seito attrapa une aiguille, dans son bac à outils, et entreprit de recoudre le corps de la créature, maintenant vidé de ses organes. Il était décidément bien égoïste ... Finalement, tout ce qu'il avait en tête n'était destiné qu'à son propre bien-être. La notion de sacrifice lui passait des miles au-dessus ... Il en venait parfois à se maudire d'être aussi individualiste. Et à l'heure où des choix lui seront demandés, il choisirait sans doute la solution qui l'avantagerait le plus, sans chercher à faire le bien autour de lui. Qu'aurait-il à y gagner, si ce n'est la mort ? Or, il se refusait à choisir la mort pour sauver quelqu'un. Intimement, il avait la conviction qu'il préférait vivre, même avec un poids sur la conscience. Il préférait vivre et recevoir les honneurs de son sacrifice. Le beurre et l'argent du beurre.

La bête était recousue. Seito acheva son oeuvre macabre. Il alla vers son bureau, ouvrit un tiroir en fer, et en sortit un masque mortuaire en argile, qu'il avait modelé lui-même. Sans visage, il s'agissait simplement d'une surface lisse à la forme ovale. Seito appliqua une substance verdâtre à la base du cou de terre de sa création. De la colle organique, rien de plus. Il alla ensuite attacher le chef à la nuque vide de la créature. Il s'y fixa solidement et sans aucun problème. Voilà, tout était fini, maintenant. Seito pouvait définitivement tirer un trait sur cette Mission, aux conséquences désastreuses. Il honorait la mémoire de cette victime, en lui donnant une tête humanoïde. Les innocents tombaient sur Terre ...

Seito sentit quelque chose couler le long de sa joue. Un liquide, chaud, mais ... rassurant par sa présence. Il porta la main à son visage, et préleva du bout des doigts la précieuse eau. Il ... pleurait ?
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dissection [Hayako Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dissection [Hayako Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hayako Shin
» Dans les pas d'Anfal (ft. Hayako Shin)
» Petits cadeaux entre voisins. [Hayako Shin]
» Compte de Kairo Shin
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-