AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 606
MessageSujet: Finale   Sam 3 Jan - 12:36

Finale

Type de combat : 1 vs 1 vs 1
Muda vs Riful vs Liz Neville

Ordre de post
Muda
Riful
Liz Neville


N'oubliez pas de bien lire les règles avant toute chose. Concernant la situation dans laquelle le combat se déroule... Cela vous revient entièrement de le déterminer. Cela peut être n'importe où, dans n'importe quelle circonstance. Ces combats sont hors-trame, faites donc parfaitement comme bon vous semble à ce niveau-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rinyuaru.forumactif.com

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Finale   Lun 5 Jan - 20:54

-Je le sens pas... On peut pas partir ?
-Ah non ! Ce n'est pas le moment de rebrousser chemin ! Sûrement pas maintenant qu'on est à deux doigts de réaliser notre rêve !
-... Mais...
-Tu as promis que tu le ferais ! Croix de main, croix de fer, si tu mens, tu vas en enfer ! Allez ! Tu n'as plus le choix maintenant !


Un rappel bon à lui faire se hérisser les poils. De ce qu'on lui avait dit, l'enfer, pas le type d'endroit où on aimerait se retrouver. Du feu, de la souffrance, des grands méchants ; en somme, rien de bien réjouissant. Hors de question de finir là-bas. Assurément, ce qui l'attendait ne pouvait être pire. Une espèce de jeu télévisé à laquelle elles s'apprêtaient à auditionner. Le Japon a un incroyable talent, qu'ils disaient. Des mois et des mois que les deux fullbringers s'entraînent en vue de gagner le gros prix. Une excitation palpable chez la petite. D'autant plus quand les animateurs vinrent les aborder, leur demandant de leur raconter rapidement leur parcours.

-Je... Euh... Parcours... C'est...

Rougir comme il n'était pas permis de le faire, à la grande surprise de Muda. La première fois qu'elle voyait Eimi dans cet état. D'ordinaire impassible, et présentement déstabilisée par une boite et un bâton ? Devoir prendre le relais, mais pour dire quoi ?

-Ba, m'appelle Muda. Elle, c'est Eimi. Je l'ai ramassée dans des débris, maintenant, c'est ma fille. J'étais comme elle quand j'étais jeune. Enfin, pense que c'est pour ça. Puis venais de manger mon papa. J'étais beaucoup triste ! Oui, je crois... Encore plus que pour mon premier ! Je sais même pas... même pas pourquoi il s'est coupé la gorge dans la baignoire. Il avait un pétard avant. Et ça avait fait PAF sur mon front ! Drôle de tête qu'il a tiré. C'est dommage en tout cas. Il m'avait sauvé de ma maman. Je l'aimais bien. J'ai même pu manger ses joues ! Trop bonnes ! Et euh... c'est quoi la question déjà ? Ah ! Pourquoi qu'on est là ! Euh, je sais pas. C'est Eimi qui sait ! Eimi ?
-Ah... Euh... Truc là... Finale...
-Faut l'excuser. Pas sa faute si sait pas bien parler ! Elle fait bien d'habitude !


Mine désappointée du duo venu les interroger. N'avait-elle pas été claire ? À moins qu'elle ne soit totalement à côté de la plaque, ce qui était bien possible. De toute, elles n'avaient pas le temps de s'en inquiéter, car c'était déjà leur tour. Un jury sans pitié cette année, pouvait-on entendre dans les coulisses. Que nenni ! Aucune raison de s'en soucier, puisque leur numéro était le meilleur !

Arriver toutes deux devant le dit jury en tête d'innombrables spectateurs. Tout un tas de regards en leur direction, de quoi rendre sceptique la Muda. N'avaient-ils rien de mieux à faire ? Au fond, ça ne la concernait pas. Ne se focaliser que sur leur minute de gloire. Pas de présentation. Toutes les saisons de décortiquées pour tomber sur ce constat : ne faisaient mouche que les musiques appréciées par la majorité. Sur cette logique, choisir This Land du Roi Lion en fond sonore. Le numéro en lui-même ? Une catégorie dont le niveau en vigueur était des plus déplorables, celle des dresseurs d'animaux. Celle-là même où Eimi avait eu son petit éclair de génie. Alors ! C'est tout ce dont ces dresseurs étaient capables ? Elle leur en mettrait plein la vue avec son propre numéro de dressage !

Ainsi le public assista-t-il à plusieurs acrobaties réalisées par Muda, sous le commandement avisé de la petite dresseuse. Faire des roulades, se mettre sur le dos, sautiller, danser, monter en équilibre sur une barre de métal. La plus-value avec ce qui se voyait ailleurs ? Un enchaînement de contorsionniste comme on n'en avait jamais vu ! Tourner sa tête à 360°, se casser la colonne vertébrale en deux, prendre des positions improbables. Dans le public, des expressions épouvantées, quand certains ne dégoupillaient pas carrément leur quatre heure. Finalement, après que la dernière figure soit réalisée, le plus beau des sourires dans l'attente des critiques. Si avec ça ils n'étaient pas épatés !

_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Finale   Mar 6 Jan - 20:45

Elle regardait ce fameux spectacle sans en comprendre le but. De là d'où elle venait, on exécutait les fous. On exécutait ceux et celles qui se prenaient à agir de la sorte. Alors voir qu'ils étaient observés, étudiés, voire acclamés, elle ne pouvait le comprendre. Et dire qu'elle était entrée par hasard. Prenant forme humaine - temporairement évidemment - afin de comprendre pourquoi ils s'amassaient et se regroupaient comme des bêtes de foire dans une telle salle. Elle était déçue. Mais en même temps, affamée. Deux sentiments qui, hélas, déclenchaient chez elle des accès de rage terribles.

Déjà la bave lui montait aux lèvres - réellement - alors que son regard passait sur les âmes ici présentes. Elle devait être sage, parait-il. Elle ne devait pas attirer l'attention. Mais comment faire autrement alors qu'un garde-manger fourni s'étalait devant ses yeux ? Elle le savait. Il était inutile de lutter contre ses instincts. Et puis le spectacle n'avait rien de fabuleux. Autant dire qu'elle n'allait pas se priver de mettre un peu de piment.

Elle se leva. Et se dirigea tranquillement en direction de la scène. Isis sur ses talons - elle ne quittait jamais sa maîtresse et devinait ce qui allait se passer - elle s'approcha des barrières de sécurité, gardées par ce qu'ils appelaient sur terre des "vigiles". Sans doute fort pour des humains mais qui ne représentaient rien aux yeux de la Destructrice. L'un d'eux fit barrage de son corps. Le sourire carnassier qu'elle lui adressa le figea sur place. D'un simple revers de la main - une main qui sembla un bref instant s'allonger - elle envoya promener le vigile sur ses compagnons. Et elle fit son entrée sur scène. Aux côtés de cette étrange créature qui s'était ainsi ridiculisée.
    - Pardonne-moi mais je crains qu'il ne me faille apporter ma pierre à l'édifice. C'est jolie ce que tu fais, ma chérie. Mais je vais te montrer, moi, quelque chose d'un peu plus grand. Regarde. Apprends. Et ensuite nous déjeunerons ensemble, si tu le désires.

Déjeuner ensemble. Double sens ? On verrait bien. Il était temps pour elle de reprendre ses formes réelles. Rapidement, son corps s'allongea, sous le regard médusé du public. Si ce dernier avait cru voir quelque chose d'extraordinaire, ils allaient être étonné maintenant. Ses jambes se transformèrent en une forêt de tentacules tandis que son visage enfantin reprenait sa véritable consistance. Des yeux blanc, terribles, une allure de démone. Isis dans son dos fit de même, prenant sa forme de harpie. Des cris fusèrent. Un mouvement dans la foule. Puis d'un coup, elle projeta ses lianes dans toutes les directions, cueillant au passage plusieurs dizaines d'âmes humaines. Finalement, elle avait trop faim pour attendre. Projetant le corps décapité d'une femme aux pieds de l'artiste, elle lui adressa un petit sourire.
    - Tiens, pour te féliciter de ton petit tour sur scène. régale-toi, c'est la maison qui offre.

Quelle âme charitable, n'est-il pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Aristocrate piquante

Messages : 343
MessageSujet: Re: Finale   Mer 7 Jan - 0:28

Spoiler:
 

Déjà deux croix pour ces prétendantes. Elizabeth quant à elle était plutôt horrifiée. Voilà pourquoi elle n'avait pu encore appuyer sur le bouton. Thomas à côté d'elle attendait sa réaction. Après tout il votait comme elle à chaque fois, et n'avait donc pas vraiment à se fouler. Il lui suffisait d'attendre que Liz vote pour qu'il en fasse de même. Bien sûr, il ne se donnait donc pas la peine d'écouter ou de regarder les diverses prestations. Et c'était sans doute tant mieux, vu la qualité générale de l'émission. La petite anglaise pour sa part prenait quand même plaisir à participer, mais là c'était juste glauque quand même. Tétanisée, elle avait bien du mal à même se souvenir qu'il lui revenait de voter maintenant.

Le temps filait, filait, sans qu'elle puisse pourtant faire autre chose que regarder bouche-bée le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Puis se déroula alors l'impensable. Une jeune spectatrice rejoignit les deux jeunes femmes sur la scène, protestant devant le spectacle, établissant qu'elle pourrait faire bien mieux. Tout du moins, « plus grand ». Et l'on put rapidement se rendre compte de ce qu'elle entendait par là lorsqu'elle se mit à se transformer. Enfler, grandir encore et encore. Point de vue horreur aussi la situation s'éleva d'un cran. Il ne s'agissait plus de contorsionniste sinistre, mais de massacre. Elle se leva alors pour appuyer des deux mains sur le buzzer.
    - Ah non ! Ça va pas du tout ! Je suis désolée hein, mais vous n'êtes pas l'incroyable talent que nous cherchions. Revenez l'année prochaine. Des bisous !

_________________

Thomas (PNJ):
 
Zerstörung (Sanrei Shutô):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2753-elizabeth-r-r-neville-ft-en-co

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Finale   Mer 7 Jan - 13:37

Comme un blanc, à croire qu'elles avaient jeté un malaise dans la salle. À moins que ce ne soit l'irruption soudaine de cette gamine. La regarder dans le blanc des yeux tandis qu'elle lui parlait. Alors quoi, il était permis à d'autres concurrents de se présenter quand ils le souhaitaient ? L'expression générale du public et du jury n'allaient pas dans ce sens, et ce qui suivait confirmait de loin cet a priori. Quitter sa forme humanoïde pour emprunter une apparence qui en imposait, procédant aussitôt à une boucherie sommaire dans les gradins. Non choquée par un spectacle qui fut autrefois son quotidien, une once de scepticisme s'observait malgré tout dans son regard. Visiblement, le jeu télévisé était compromis, au moins pour elles, ce que confirma à vive voix cette femme qui venait de buzzer leur prestation.

Lorgner sur la dépouille jetée à ses pieds. Un cadeau que la Muda aurait grandement apprécié fut un temps, avant d'apprendre d'esprits avisés que manger ses compères était une pratique condamnable. Là, se retrouver dans une situation inconfortable où l'envie de se repaître de ce morceau de choix hurlait présente depuis ses plus bas instincts, mais où une raison dictée lui interdisait ne serait-ce qu'effleurer le cadavre. On ne lui avait pas dit à cette espèce de pieuvre géante ? Bien probable que cette éthique humaine encore obscure à ses yeux ne s'applique pas à ces monstres familiers. Tiraillée entre la volonté de remercier une intention généreuse et le devoir en pack de ses nouvelles aspirations lui incombant de punir ce qui devait se définir comme de la sauvagerie.

Une situation complexe que des gémissements périphériques simplifièrent soudainement. Des larmoiements de la part de sa protégée, apparemment affectée par ce qui se passait alentours. De l'horreur d'assister à cet élan de tristesse, au point de trouver là une justification suffisante à l'attitude qui serait sienne, vengeresse. Se tourner vers la créature tentaculaire, l'air hostile, sans être particulièrement haineux.

-M'en veux pas, mais mon déjeuner, ce sera toi !

Effectivement, un cannibalisme prohibé par ses pairs pour des raisons évidentes. Mais cette géante n'était pas humaine, ce qui venait de jouer en sa défaveur. Ajouter à cela les illusions brisées de la petite, et son sort était scellé. Dans cette optique, arracher un bras au cadavre à ses pieds, afin de s'en servir comme d'un projectile contre l'ennemie désignée. Cette femme n'en avait de toute plus besoin. Elle ne lui en voudrait pas de trouver une utilité post mortem comme diversion à sa charge.

Un saut vif, suivi d'une course sur les bandes tentaculaires de sa cible. À portée du corps humanoïde de cette dernière, rentrer ses griffes dans son buste avec une vigueur suffisante pour lui en arracher une bonne partie. Pour autant, ne venait-elle pas de se mettre dans une position dangereuse ?

*

Une apathie totale sur ce que cette intruse faisait subir aux spectateurs. Focalisée sur un seul point, la tribune du jury. Leur numéro était top, non ? Pas de raison que ce petit accident change quelque chose à leur qualification, pas vrai ? L'horreur pouvait se lire sur le visage d'Eimi quand intervint cette horrible femme, méprisant des mois d’entraînements harassants. Pour qui elle se prenait, cette espèce de truie ? Qu'est-ce qu'elle en savait, d'abord, du caractère incroyable ou non de leur prestation ? Qu'est-ce qu'ils en savaient ? Tous ! Que les larmes lui montent aux yeux, laissant s'échapper quelques gémissements. Ses pleurs noyaient son visage aussi vite que sa frustration emportait ses pensées, ignorant ce qui se passait ailleurs qu'en face d'elle. Marmonner dans ses dents...

-Parasites... Des parasites... Tous... Je vous déteste...

Dans son esprit, des jurons à foison. Que ce soit vis-à-vis de ses critiques, de ce jeu télévisé subitement bien médiocre, de cette vie qui portait soudain toutes les tares du monde. Vie de merde. Non... pire que cette vie... ces êtres méprisants qui se raillaient d'elle depuis leur tour d'ivoire. Qu'ils le fassent... ils ne le pourraient bientôt plus.

-Je vais tous vous écrabouiller ! Saloperies d'insectes !

Dans l'instant, libérer son fullbring. Des fissures apparaissent ci et là du plateau. Un grondement rauque suivi d'un éclatement violent après qu'une trombe de terre traverse les dalles, défonce le plafond, pour finalement s'écraser à l'emplacement de cette membre du jury ; avant cela piégée dans une prison vétuste de terre. Selon toute évidence, les infrastructures n'allaient pas faire long feu, au grand dam des fans inconditionnels de ce type d'émission.

Spoiler:
 

_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Finale   Mer 7 Jan - 22:35

    - Navré, petite chose. Mais je ne peux pas te laisser faire cela.

Alors que la femme s'était jetée sur sa maîtresse, arrivant à l'atteindre, Isis parvint à s'interposer au dernier moment. La gangue de glace et le bouclier de la même matière s'étaient interposés afin de préserver au mieux l'intégrité physique de Riful. Une combinaison défensive plutôt puissante mais il n'en fallait pas moins face à un tel déferlement de puissance. Les griffes n'avaient pas atteint l'objectif initial de cette attaque. D'ordinaire, la femme-liane l'aurait châtié pour s'être ainsi placé entre elle et sa proie mais qu'importe : Isis avait perçu le danger et ne pouvait laisser faire sans réagir.

La glace dans son dos explosa suite aux assauts de ce monstre. Et tandis que Riful se dégageait de la défense de sa suivante, cette dernière frappa. Donner un peu de temps à celle-ci pour lui permettre de se rétablir, tel était l'objectif de la harpie. Mains placées devant sa bouche, elle expulsa un souffle d'air gelé afin de calmer les pulsions de la créature face à elles. Ce fut à ce moment précis que la salle fut secouée par la puissance de la Vasto Lorde. Désormais complétement libérée, elle avait lâchée sur le terrain son Reiatsu terrible. Elle n'allait certainement pas se laisser déborder par ce genre de petite chose inutile. La présence fut si envahissante qu'une partie du public fut balayée, emportée par l'aura de la Destructrice. Elle éclata de rire.
    - Une proie n'a pas son mot à dire. Tu devrais donc te taire, petite sotte. Est-ce cela que tu appelles "attaque" ? Laisse-moi te montrer la différence entre une chasseresse et un repas.

Plusieurs lianes se transformèrent en lames tandis qu'elle posait sur elle un regard meurtrier. Elle ignorait pour le moment le jury, surtout la femme et son acolyte, qui avaient réchappé à l'aura de la Destructrice. Pour l'heure, son attention était focalisée sur la misérable qui s'était rapprochée d'elle. Le balai débuta. Les lames dansaient autour de cette folle afin de l'entailler et de répandre le sang de sa proie. Elle voulait jouer ? Elle allait être servi. Car les attaques étaient précises et Riful se laissait peu à peu gagner par la furie.

Cessant un instant d'essayer de la transformer en steak tartare, elle se projeta directement au dessus de la silhouette de cette femme. De multiples tentacules se précipitaient déjà sur et autour de ce monstre pour tenter de la clouer au sol, de restreindre ses mouvements et de créer ainsi un piège mortel. Piège car les lianes constituant cette prison commençaient à vibrer sous l'effet du pouvoir relâché par la belle. Peu à peu, de multiples pieux apparurent. L'instant d'après, ils quittaient chaque membre pour tenter de transformer cette femme en pelote à épingle.
    - Toi qui aime les jeux, laisse-moi te présenter celui-ci. "Mikado". Tu vas voir, tu vas adorer !

Inutile de dire qu'elle prenait ce jeu au sérieux.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Aristocrate piquante

Messages : 343
MessageSujet: Re: Finale   Jeu 8 Jan - 18:35

Elle n'aimait vraiment pas ça. Juste après avoir appuyé sur le bouton, elle avait été pris à partie. Mais après tout, n'était-elle pas seulement la troisième à le faire ? Thomas n'avait-il pas suivi directement ensuite ? Pourquoi c'était à elle qu'il fallait s'en prendre ainsi ? En plus, pour la recouvrir de boue ? Elizabeth n'allait vraiment pas du tout apprécier qu'on puisse chercher ainsi à salir sa magnifique robe qui valait sans doute bien plus que la vie même de ces maudites bêtes de cirque. Et en plus derrière, c'était le mépris affiché que de la piétiner ? Bon, d'accord, ce n'était qu'une forme donnée à cette attaque, mais tout de même.

Loin d'être assez pour la terrasser cependant, la jeune anglaise est beaucoup plus résistante que son apparence fluette peut le laisser penser. Elle se redresse, tout l'air d'être méchamment en pétard. Sa lèvre inférieure se fait lourde et tremblante, comme elle laisse éclater son énergie spirituelle. Pas assez que pour ne plus ressentir le poids de celui de la pieuvre, mais cela fait tout de même une nette différence. Cependant, Liz n'y pense pas.

Alors que Thomas reste à ses côtés s'enquérant de son état, elle fait apparaître son marteau de guerre. Elle n'a qu'une idée en tête : tout faire péter ! Elle frappe le sol avec puissance, un large trait lumineux montant vers le ciel. Redescendent alors des flèches en pagaille. Un nombre incalculable, un véritable torrent à la puissance démentielle. De quoi taper un très grand coup dans son Reiryoku, mais elle veut que sa vengeance soit aussi terrible qu'expéditive, et tant pis pour les dommages collatéraux.

Thomas quant à lui semble avoir décrété qu'il allait se focaliser sur une cible bien précise. Pourquoi ? Eh bien il faudrait lui demander, et pas sûr qu'il veuille répondre. Enfin, il devait bien avoir ses raisons. S'armant de son arc spirituel, il tira une grande salve en direction de la créature qui avait horrifié une partie du public. En apparence une simple pluie de flèches, mais parmi le nombre, trois d'entre elles seraient bien plus à craindre...

Spoiler:
 

_________________

Thomas (PNJ):
 
Zerstörung (Sanrei Shutô):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2753-elizabeth-r-r-neville-ft-en-co

avatar
Messages : 752
MessageSujet: Re: Finale   Ven 9 Jan - 1:16

Changer d'expression après que soit intervenue une protagoniste dont elle n'avait pas même relevé la présence. Une espèce de créature ailée qui venait de rendre caduque son offensive, lui renvoyant à la figure une vague de froid dont elle ne put se soustraire. À partir de ce moment, perdre pied dans la lutte avant même d'avoir pu déployer son potentiel. Réduite à devoir supporter tant bien que même les salves portées à son encontre. Une pression spirituelle égalant la sienne, insuffisante pour la faire ployer, mais révélatrice de la puissance de sa vis-à-vis. Dans ces signes alarmants, un avantage. Celui qu'il lui était de fait plus aisé d'anticiper les prochains mouvements de son adversaire. Des explosions de reiatsu localisées avant de frapper, limpides à sa lecture, qui lui permettaient d'esquiver les lames venant la lacérer.

Une danse vite compromise, dès lors que ce monstre se tint au-dessus d'elle. Prise au piège, à la merci des bandelettes acérées allant pour l'empaler de part en part. Aucun moyen d'en réchapper. Condamnée à les subir de plein fouet, délivrant des gémissements à mesure que se cumulaient les plaies. Rappelée à une peur primitive, ô combien paralysante. Ces moments où la souffrance l'enfermait dans sa coquille de chair, de sorte à la rendre imperméable à son environnement. Incontestablement, dans cet état ; du moins, jusqu'à ce qu'un grondement familier amène un mur de terre pour la protéger d'une attaque extérieure.

La protéger ? Une résistance éphémère, ne la gardant que de la moitié de ce qui lui était réservé. Malgré tout, des sens réveillés au moyen d'une appréhension rangeant l'affliction au second plan. Au premier plan de son attention, l'état de sa protégée. Le long de son échine parcouru par un frisson à la vue de cette dernière étendue au sol, inerte. Une réalité encore mal intégrée, en témoignait son apathie quant aux projectiles la prenant pour cible, tandis qu'elle s'avançait en marchant vers la dépouille d'Eimi. Que s'arrachent des morceaux de chair, laissant le corps dans un état qui devait étonner par sa simple mouvance. En elle, nul son ni sensation ne l'atteignent. Le néant.

Néant depuis lequel allait s'enflammer sa rage. Une vitalité âpre dans son regard qui ne présageait rien de bon pour celle faisant l'objet de son attention. Que ses pas s'accélèrent, son genou se déboîte et délivre l'impulsion de son fémur, claquant au sol afin de la propulser à toute vitesse vers sa cible. Aller pour lui briser les os à l'impact, le dos en fer de lance. Cette femme emportée dans le mouvement, la multitude de pieux partant de l'échine dorsale d'une mère furieuse devaient achever de l'anéantir. Telle était son ultime volonté avant que sa conscience ne flanche pour de bon parmi ce public qu'elle était venue éblouir. Oui, c'est ce qu'Eimi aurait voulu, probablement.

Spoiler:
 

_________________


Thème de la chose ♪


Eimi:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1547-muda

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Finale   Ven 9 Jan - 20:48

C'était grandiose. Et elle prenait plaisir à voir sa proie tomber sous ses coups. Un plaisir certes malsain mais qui était à la hauteur de ses envies de meurtre. C'est sans doute ce plaisir qui fut à l'origine de sa surprise lors de l'attaque de l'autre femelle. Les flèches, plus nombreuses les unes que les autres, pleuvaient déjà sur elle lorsque le premier bouclier de glace s'érigea pour la protéger. Son propre déplacement éclair lui permit de se soustraire en partie de l'assaut, sans la préserver pour autant complétement.

Alors qu'elle constatait les dégâts, plutôt lourd d'ailleurs, sur son corps, son regard se posa sur le corps désormais inerte d'Isis. Morte, sans le moindre doute à en croire les flèches qui l'avaient perforées. Son baroud d'honneur avait permit de limiter les attaques sur sa maîtresse. Mais rien d'autre. Évidemment, c'était déjà bien. Mais Riful se moquait de ce sacrifice. Elle ne souhaitait qu'une chose : délester de sa tête cette folle du jury qui avait osé élever son marteau face à la Destructrice.

Un instant, la rage la gagna. Pas pour venger la mort de sa suivante. Seulement causée par la douleur de cette attaque à l'aveugle. Une attaque qu'elle n'allait pas laisser passer. Son corps réagissait déjà aux dommages subis, réparant peu à peu les impacts et régénérant la belle. Levant ses bras, elle laissait ces derniers prendre une forme plus importante, se renforçant grâce aux lianes qui constituaient en majorité son corps. Et les premiers assauts vinrent. Son poing se détendit rapidement. Accompagné en même temps d'une attaque au sabre afin de renforcer la dangerosité de cette combinaison. Une attaque rapide qui semblait être la vraie menace. Une attaque qui, elle l'espérait, ferait tomber cette folle afin de lui permettre de prendre son repas sans encombre.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816

avatar
Rang : Aristocrate piquante

Messages : 343
MessageSujet: Re: Finale   Sam 10 Jan - 12:43

Franchement, si c'était vraiment de la vraie télé-réalité, ce n'était pas ce à quoi elle s'était attendue lorsqu'elle avait signé pour servir en tant que membre du jury de ce show. On lui avait dit que cela servirait à dénicher un grand talent, la star de demain, et au lieu de ça on avait dû assister à des numéros de cirque pitoyables avant que ça ne vire tout bonnement au carnage. L'incroyable pluie de flèches lancée par la jeune anglaise avait véritablement fait le ménage. Bon, pas assez à son goût, alors qu'elle aurait voulu que tous se vident de leur sang à la simple expression de sa furie. Mais non… La gamine qui s'en était pris à elle en tout cas avait payé. Cela lui apprendrait à gérer sa frustration, à cette petite impertinente. Bon, accessoirement, la harpie ne volait plus trop bien, ce qui était une bonne chose également. Secondaire, certes, mais tout de même. Par contre, dans sa colère, elle restait plantée, presque sans défense. Presque oui, car elle avait un chevalier servant. Thomas vint en effet la protéger, la ramener à elle d'une poussée alors qu'il se prenait de plein fouet une espèce de lance d'os. Liz, quant à elle, maintenant qu'elle reprenait ses esprits, esquiva avec vitesse et brio le grand nombre de lances qui suivaient. Mais son attention déjà n'était plus tournée vers ses ennemie, mais plutôt vers son vieil ami qui venait de perdre la vie pour elle. Comme une impression d'écho. Comme si c'était la troisième fois que ça arrivait en peu de temps… Impression absurde bien sûr !
    - Oh mon Dieu, elles ont tué Thomas ! Espèce d'enfoirées !

Elle le prit dans ses bras, son esprit combatif réduit à néant. Où ça nous mène, la folie des hommes ?
    - Je ne resignerai pas pour la saison prochaine, ça c'est sûr...

Elle ne vit pas arriver Riful. Ne sut donc même pas ce qui l'avait frappé alors qu'elle perdait connaissance, peut-être pour toujours...

Spoiler:
 

_________________

Thomas (PNJ):
 
Zerstörung (Sanrei Shutô):
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2753-elizabeth-r-r-neville-ft-en-co
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Finale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» Les Bruins en finale
» Buts de la finale de LDC (Barça 3-1 MU)
» Quelle finale pour cet Euro ?
» FINALE DE LA COUPE STANLEY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Missions & Events :: Tournois :: Tournoi #3-