AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Keita Shinodaï (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 15
MessageSujet: Keita Shinodaï (terminée)   Dim 8 Fév - 15:58

    Avatar : Yoite de nabari no ou
    Parrain : Non, personne
    Comment avez-vous découvert le forum ? Google

Keita Shinodaï

    Âge : 19 ans
    Race : Humain Fullbringer
    Votre précédent rôle : Guitariste talentueux et chanteur

    Description de votre personnage : Keita n'est quelqu'un de grand, sa taille est dans la moyenne (1m77). Son poids, quant à lui, est de 70 kilos. Il est un peu en sous-poids, mais il ne peut rien y faire. Il n'a pas une allure de sportif et cela est bien normal, il n'en fait pas beaucoup. Toutefois, il lui arrive de courir, lui donnant une bonne endurance. Son corps n'a pas de musculature visible comme des tablettes ou des pectoraux qui ressortent. Ce serait même plutôt le contraire. Il a un corps svelte et élancé. En revanche, il a de grands doigts avec le bout corné. Cela est essentiellement dû à la gratte de guitare.

    Parlons maintenant de son visage. Son visage est de forme plutôt allongée. Ses yeux sont de couleur bleue et laissent transparaitre une sensation de vide comme seule expression. Ses cheveux noirs sont mi-longs. Il a deux franges sur le côté et une au milieu. Il met toujours casquette assez épaisse sur sa tête ainsi qu'une écharpe autour de son cou. Le reste de ses habits est un jean noir, un t-shirt violet, un pull écru et un imper noir. Il met aussi des gants en cuir pour ne pas se salir les mains.

    Il ne le montre jamais, mais il a des marques de coup sur son dos et des cicatrices sur l'un de ses bras. Cela est dû à une éducation sévère de l'un de ses parents. Mais le plus marquant reste une grosse marque sur son épaule et dont il ignore la façon dont il l'a eu. Celle-ci à la forme d'une main.

    Description de votre pouvoir : Keita à une gratte spéciale que ses petites soeurs voulait lui offrir. Il la garde avec lui précieusement et lorsqu'il est en danger certain, il l'active faisant briller celle-ci et lui permettant de faire des boules electrique en jouant de la basse. Malheureusement, cela n'est pas sans conséquence. Plus celle-ci est forte et plus vite il tombera dans l'inconscience. Il espère pouvoir remedié à cela rapidement

    Histoire :
    Dans une avenue de Tokyo, en pleine nuit, on pouvait entendre le chant de quelqu'un et le son d'un guitare. Cela était pour le moins électrisant, pourtant si vous suivez le son et que vous voyez cette personne, vous remarquez qu'il n'a pas de guitare électrique. Le musicien et chanteur est adossé contre un mur avec les yeux fermés. "si votre cœur est tout aussi électrisé par la musique que moi, offrez-moi un peu d'argent. "si votre cœur est tout aussi électrisé par la musique que moi, offrez-moi un peu d'argent." Cela était aussi signé du prénom K.S. Personne ne savait qui il était ou pourquoi il chantait et jouait ici alors qu'il montrait un don certain pour la musique. Quoi qu'il en soit, cette personne remerciait le public s'en regarder le panier avec les sous. Une personne demandait alors comment le chanteur s'appelait et celui il décidait de répondre en disant seulement ceci.

    - Mon nom est Shinodaï.

    Ce nom disait quelque chose à une personne l'ayant écouté. En retournant chez lui, il regardait les anciens magazines sur la musique et il trouvait celui qu'il cherchait. Shinodaï, un nom qui faisait parler de lui par le passé, mais qui a disparu de la circulation lorsqu'il avait eu dix-sept ans. Pour en savoir plus, il faut remonter à une enquête fait par la police, il y a trois ans de cela.

    L'enquête avait commencé après qu'une famille avait été tuée. L'enquête avait commencé après qu'une famille avait été tuée. De ce fait, il avait ouvert une enquête et la première chose qu'ils avaient faite, était d'aller interroger un survivant. Celui-ci était nul autre que Keita. À cette période, Keita faisait parler de lui à Tokyo dans les magazines. Beaucoup moins que d''autres personnes dans le domaine du rock, mais il était en vogue, ce qui, n'était pas si mal pour lui. De plus, il n'avait pas de groupe et se produisait seul dans des petits bars ou autre. Il aurait pu faire partie d'un groupe, mais le groupe qu'on lui avait proposé ne lui convenait pas du tout.

    Quoi qu'il en soit, la police était venue habiller en civil pour l'écouter jouer et une fois que Keita finissait, ils allèrent le rejoindre à la loge. Cognant à la porte pour qu'il ne soit pas surpris, Keita leur disaient d'entrer en pensant qu'il s'agissait de son manager ou autre. Cependant, cela n'était pas le cas. Ils montraient leur plaque de policier et demandaient à Keita de les suivre pour pouvoir discuter tranquillement.

    Il ne savait pas pourquoi ils étaient ici, mais il ne discutait pas et les suivait après s'être changé. Une fois cela fait, il les suivait et les accompagnait au poste de police. Là-bas, l'une des personnes qui était venue le chercher le présentait à un inspecteur qui le prenait en charge. Il l'emmenait alors à son bureau et lui posait des questions sur le meurtre de ses parents. Keita le regardait et lui disait tout ce qu'il savait.

    Pour cela, il fallait remonter sept années en arrière.

    Keita avait eu dix ans, mais pour sa mère et son père ce n'était pas le plus important. Pour eux, la réussite en tant qu'étudiant modèle devait être la seule chose. S'il pensait autre chose qu'à ses études, il se faisait réprimander sévèrement par ses parents. Or il voulait faire de la musique. Son père et sa mère s'étaient concertés. Sa mère était pour et son père contre. La mère eut raison du père et elle acceptait en lui demandant ce qu'il voulait faire. Il choisit donc de faire de la guitare, mais sa mère n'ayant pas le temps, demandait à son mari d'aller au magasin pour prendre une guitare. Bien qu'il ne voulût pas y aller, il s'y résignait. Toutefois, il s'était trompé. Il avait bien pris une guitare, mais une guitare basse. Quand il la ramenait, sa femme déglutissait, mais se reprenait lorsque Keita arrivait. Elle lui disait alors qu'elle allait lui apprendre à jouer uniquement s'il s'améliorait dans ses notes.

    Keita faisait de son mieux pour avoir de bonnes notes et en voyant ceux-ci, elle acceptait de lui donner des cours. Malheureusement, ce qu'elle ne savait pas à ce moment-là. S'était que son père trompait sa femme avec une collègue de boulot. Il n'aimait plus autant sa femme qu'avant et celle avec qui il se trouvait prenait de plus en plus de place dans son cœur. Keita n'en savait rien, mais sa mère voyait de moins en moins son mari. Cependant, elle n'avait pas le temps de s'en préoccuper. Elle donnait des cours à son fils en prenant en compte ses notes à l'école. Keita lui demandait s'il pouvait jouer en dehors de la maison et sa mère refusait. Néanmoins, elle lui promettait une chose.Si tenait parole jusqu'à ces douze ans, alors il pourra faire partie du club de musique au collège.

    Deux années passèrent et Keita rentrait au collège. Sa mère qui s'était occupée de son fils pour ses cours de basse n'était pas fière de lui. Pas encore en tout cas. Cependant, ce n'était pas de sa faute. La vérité était tout autre. Sa mère avait appris une mauvaise nouvelle, celle de son divorce qu'avait demandé son mari. Celui-ci lui avait avoué certaines choses. Elle était si triste qu'elle ne voulait pas qu'il divorce. Malheureusement, quelques semaines après que Keita soit rentré au collège, sa mère tombait dans une profonde tristesse. Pour ne pas penser à cela, elle se rabattait sur les cours de basse de son fils au point de changer sa façon de faire. Elle ne souriait plus comme avant et s'il faisait des fausses notes, alors il recevait des coups dans le dos de sa part. Keita avait appris la mauvaise nouvelle du divorce mieux que sa mère. Néanmoins, il n'avait pas évacué la tristesse. Il faisait tout pour faire plaisir à sa mère. Au point, qu'il ramenait autant de bonnes notes que possible et agissait comme un robot lorsqu'il jouait de la basse.

    Keita apprenait par sa mère (lorsqu'elle était furieuse) qu'elle avait suivi son père et avait vu de ses yeux sa nouvelle femme et leur enfant. Durant cette période, Keita devient associable et très sérieux dans ses études. De plus, il prenait soin de sa mère du mieux qu'il pouvait. Keita chantait tout de même au club et était doué pour cela, mais il ne faisait que le strict nécessaire.

    Un jour, des élèves parlaient du club de musique qui allait participer à un concours. Le même jour, lorsqu'il rentrait chez lui sa mère lui disait qu'il allait participer à un concours assez relevé qu'elle-même avait fait par le passé (et où elle avait échoué) afin qu'il gagne.

    - Si je gagne, tu iras mieux ?

    Cette simple question lui avait valu une claque sur le visage. Sa mère n'acceptait pas qu'il dise qu'elle allait mal. Quoi qu'il en soit, il y participait un jour d'école. Sa mère avait prévenu le principal de l'établissement. Keita voulait et devait réussir, pour sa mère. Il réussissait alors à passer et à atteindre le sommet difficilement. Toutefois, bien qu'il ait réussi, Keita ne reçu pas les bénédictions de sa mère. Au contraire, en voyant qu'il avait du talent, bien plus qu'elle. Sa mère plaçait beaucoup d'espoir en lui au point de charger les épaules de son fils de responsabilités. Keita n'essayait pas de la raisonner vu son état, mais il n'avait pas eu de change. Le club de musique et de chant de son collège avait vu la scène que sa mère avait faite. Ils se parlaient entre eux et étant complètement gêné, il demandait à sa mère s'il pouvait retourner s'entraîner.

    Bien qu'il ne fut pas dans leur groupe étant donné qu'il était un musicien solitaire, il avait espérait que leur concours ne se fasse pas le même jour. Comble de malchance, cela était le cas et en plus, s'était aussi au même endroit. Sa mère acceptait la demande de son fils et le pressait de la suivre s'il voulait tant s'entraîner. Une année passait et sa mère a été atteinte du cancer et était alitée à l'hôpital. Bien que la pension qu'elle gagnait et le peu d'argent qu'elle avait économisé suffisaient pour subvenir à leur besoin, elle demandait une faveur (qui était presque un ordre). Il devait réussir dans le domaine musical pour en faire son métier. Keita enchaînait les auditions pour diverses auditions musicales ou il atteignait souvent le podium. Il s'entraînait autant en chant qu'avec la basse et les résultats se faisaient ressentir au point qu'il avait aperçu pour avoir une place dans un bon groupe. Malheureusement, un drame se produisait. Alors qu'il était avec sa mère durant une visite, elle mourut pendant qu'elle lui parlait. Keita se souviendra de ses mots.

    - Ne fais confiance à personne et continue d'avance avec la basse de ton père.

    N'ayant personne d'autre, Keita fut confié à son père qui ne voulait pas s'occuper de lui. Les juges essayaient de faire comprendre qu'il ne pouvait vivre seul. Les juges eurent raison du père de Keita et celui-ci l'emmenait chez lui. Il reçu un bon accueil de sa belle-mère et de ses deux petites soeurs (jumelles). Keita se débrouillait tant que mal, mais il n'arrivait pas à s'entendre avec son père ou sa belle-mère. Néanmoins, il arrivait à s'entendre avec ses deux petites soeurs qui appréciaient sa musique. Cela le touchait profondément, surtout lorsqu'elles souriaient pour l'écouter encore une fois.

    Keita passait des concours et autre qu'il remportait de plus en plus. Finalement, il décidait de travailler à temps partiel et de ne pas aller au lycée une fois qu'il eut son diplôme des collèges. Finalement, il décidait de travailler à temps partiel et de ne pas aller au lycée une fois qu'il eut son diplôme des collèges. S'était sa façon à lui de donner ce qu'il avait avec sa basse et de faire exprimer sa voix portante. Il ne restait pas que dans un bar, il en faisait plusieurs dans la soirée et ne revenait que tard. C'est d'ailleurs durant une soirée qu'il remarquait sa belle-mère sortir en douce. Ne sachant pas ce qu'elle allait faire, il la suivait et la regardait. Elle avait une drôle de tenue. On aurait dit un costume blanc sur-mesure. Mais ce qui suscitait son intérêt, était surtout l'arc qu'elle avait à la main.

    Keita ne faisait pas de bruit et lorsqu'il voyait ce qu'elle faisait, il la trouvait encore plus étrange. Elle faisait des gestes dans une ruelle, comme si elle tirait. Il ne savait pas que sa belle-mère était une quincy et qu'elle tuait des hollows. D'ailleurs durant cette nuit, Keita se faisait agripper l'épaule par un hollow et hurlait de douleur. Fort heureusement sa belle-mère le sauvait et le ramenait chez eux une fois les hollow environnants tués ou échappés. Sa belle-mère le soignait, mais la marque restera. Keita lui posait des questions et elle restait vague en lui disant qu'elle ne faisait que s'entraîner. Elle se montrait très insistante à ce sujet. Il n'insistait pas plus.

    Keita continuait donc de travailler aux bars jusqu'à ce qu'il ait dix-sept. Certaines maisons de productions souhaitaient s'entretenir avec lui, mais il ne voulait pas se précipiter. Il passait déjà dans des magazines, ce qui était suffisant pour le moment. Il restait donc dans les bars qu'il faisait et lorsqu'il rentrait chez lui le soir, sa belle-mère avait fait des plats délicieux. Son père félicitait alors son fils pour la première fois et les jumelles posèrent des tas de questions à propos des maisons de productions.

    - Dit Nii-san, c'est vrai que tu va être un musicien qui passe à la télé.

    Son père expliquait qu'une maison de production avait appelé et lorsque sa belle-mère arrivait, une explosion retentissait et le mur se fracassait. Keita fut frappé sur la tête et tombait au sol sonné. Son père tombait inconscient et les deux jumelles n'avaient rien, tout comme sa belle-mère. Toutefois, le hollow qui attaquait était d'un autre niveau que ceux qu'elle avait affrontée jusque-là. Elle n'avait pas sur elle son arc et se devait d'utiliser le gant des quincy qu'elle avait non loin. Mais il n'y eut pas de combat, sa mère eut son âme absorbée et l'une des jumelles aussi. Son père, quant à lui fut dévoré devant les yeux de la jumelle. À ce moment-là, Keita revenait à lui et il voyait sa petite soeur (celle qui restait) se faire avaler tout cru. Keita remarquait plus ou moins une forme devant lui et reculait de peur. Il touchait alors un objet et le hollow s'approchait. Bien que pris de peur, il regardait l'objet. Il s'agissait de sa basse ainsi que d'une gratte de guitare et au dos de celui-ci était marqué : Nii-san est le meilleur guitariste.

    Lorsqu'il fut saisi par le hollow, la peur et sa volonté s'entremêlait, ce qui activait par chance son fullbringer. La gratte se mettait à briller d'un éclat jaune. N'y comprenant rien, il se mettait à jouer et une onde électrique se diffusait, faisant lâcher le hollow. Ne comprenant pas ce qui arrivait le hollow criait, furieux. Keita en profitait pour continuer de jouer de sa basse qui lançait des ondes électriques sous forme de boules. Cela lui permettait de faire fuir le hollow et non de le tuer. Ce qui était un véritable coup de veine, car il était à bout et tombait dans l'inconscience. La police qui était arrivée le lendemain, classait rapidement l'affaire.

    Keita se faisait alors oublier du monde la musique et ne rentrait pas non plus chez son père. Il errait dans les rues à jouer de la guitare en gardant la gratte précieusement et ceux, jusqu'au jour d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3131-shinodai-keita

avatar
Messages : 15
MessageSujet: Re: Keita Shinodaï (terminée)   Jeu 12 Fév - 18:02

Désolé du double-post. Juste pour dire que ma fiche est terminée

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t3131-shinodai-keita

avatar
Rang : Ϟ Espiègle Valkyrie

Messages : 2110
MessageSujet: Re: Keita Shinodaï (terminée)   Ven 13 Fév - 4:33

Bonsoir et bienvenue sur BBS.

Je te valide au niveau 1 en tant que Fullbringer Indépendant. Tu disposes en tant que tel de 10 points de compétence à répartir comme tu le souhaites en créant ta Fiche Technique dans la partie HRP de ta faction. Je t'invite à la réaliser dans les plus brefs délais, celle-ci étant nécessaire pour prendre part aux Events et Missions que nous organisons régulièrement. Si tu as des questions, je t'invite à les poser dans le Bureau du Staff.

Je dois par contre te prévenir qu'entre autres fautes, tu fais beaucoup d'erreurs de conjugaison entre passé simple et imparfait. Je t'invite à y veiller à l'avenir, car c'est assez désagréable à lire et que des pans entiers de ton histoire sonnent faux à cause de ça. Merci de ta compréhension !

_________________


Destruction leads to a very rough road
But it also breeds creation
And earthquakes are to a girl's guitar
They're just another good vibration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1637-melody-mackenzie
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Keita Shinodaï (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Keita Shinodaï (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Keita Shinodaï (terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Bienvenue sur Bleach - Before the Shadows :: Présentations :: Indépendants-