AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]   Mer 11 Fév - 15:32

Bon. J'y suis. Je me lance. Je vais le faire. Oui, je ne peux plus reculer. "Capitaine, j'aimerais être transféré à la huitième division, sous les ordres de la capitaine Miloë."

* Un peu plus tôt dans la journée, 6h00 *

J'ai les jambes qui flageolent. Elles veulent s'écrouler et m'empêcher de dire ce que j'ai à dire. C'est de la censure pure et simple. Enfin, ça reste de la tentative pour l'instant. Je viens à peine de me réveiller, mais je sais qu'aujourd'hui, c'est le jour. Le moment. J'enfile mes vêtements après avoir pris ma douche. Je ne déjeune presque rien. Je suis tellement stressé que seuls les œufs au plat et la blanquette de veau arrivent à passer. Le jus d'orange, les bols de lait avec céréales, le saké, la morue, le chocolat chaud et les compotes de pommes ne parviennent pas à franchir ma bouche. A chaque bouchée j'ai l'impression que je vais vomir. Cette sensation ne fait que grandir au fur et à mesure que les secondes défilent. Plus le temps passe et plus je me rapproche du moment fatidique. J'ai envie de l'éviter, d'esquiver cette balle. Mais non. Je ne peux pas. Je ne dois pas. Je dois être un homme et agir en tant que tel. Alors quand viens le moment de me diriger vers le bureau d'Eirin, je marche lentement. Comme si ça allait m'aider à quelque chose. Comme si, le temps que j'arrive là bas, une alerte allait être donné pour invasion massive et imprévue du Rukongaï. Comme si. Sur le chemin, je repense à ce que m'a dit Aokiji. Franc, sincère, honnête, direct. Voilà ce que je dois être face au capitaine de ma division. Enfin, de ma future ex division je devrais dire, plutôt. Je frappe à ma porte.

"Capitaine, c'est Clotho. J'aimerais vous parler en privé. Puis-je entrer ?"

J'attends sa réponse. Pas de réponse. Elle est là au moins ou elle est sourde ? Non, ses facultés auditives sont très bonnes. Elle ne doit pas être là. Ou alors, elle n'a pas envie de répondre. Ou alors, elle ne peut pas répondre. Un ennemi inconnu l'a surprise et l'empêche de parler d'une quelconque manière que ce soit. Elle est peut-être même morte. Son sang se répand peut-être en ce moment même sur le sol sacré du bureau de la capitaine de la treizième division. Non non non. Je dois arrêter d'imaginer des scénarios aussi morbides. Pas question que je devienne un énième pessimiste dans la Soul Society. PAS QUESTION !

_________________
Si je ne réponds pas sous 7 jours, MP moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine de la 13ème Division

Messages : 132
MessageSujet: Re: Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]   Mer 11 Fév - 23:30

Cette journée, je ne sais pas ce que j'ai avec cette journée, mais j'ai un étrange pressentiment. Cela a commencer, lorsque je me suis servi une tasse de thé. La tasse que j'utilisais avait était utilisé par plusieurs Capitaine de la 13ème. Elle n'était pas une relique et je n'y portais aucun sentiment particulier, mais elle faisait partit des meubles. Cette fameuse tasse, se brisa lorsque j'y versai la boisson chaude, laissant s'écouler ce dernier dans le plateau. Je ne suis pas superstitieuse et ne vois pas des signes dans les nuages ou un évènement de la sorte. Puis ce fut le tour d'une pile de dossiers que j'avais en retard, qui s'écroula, s'éparpillant sur le sol de mon bureau. Comprenant que j'avais besoin de prendre un peu l'air, j'avais décidé de quitter le bâtiment de la Division. Mon absence ne dura que quelques longues minutes, une quinzaine tout au plus. Mais lorsque je revins, ce fut pour trouver mon vice-capitaine devant mon bureau. De nouvelles demandes à traiter, des informations à viser, d'autres dossiers, en me rapprochant, je constatai qu'il ne pouvait s'agir de cela. Peut-être que nous avions reçu des informations de nos sentinelles se trouvant à Tokyo. Ce qui m'amena à cette conclusion fut l'anxiété qui semblait se dégager de lui, ainsi qu'une certaine urgence. Se pouvait-il qu'il soit arrivé quelque chose à la Commandante. Pas la peine de s'inquiéter ou de laisser ses sentiments commencer à jouer, ceci n'était pas dans ma nature et ce fut d'un ton amical et posé que je saluai mon second.

« Clotho que puis-je pour vous ? »

J'ouvris la porte de mon bureau, pour constater que les dossiers étaient toujours éparpillés sur le sol.

« Désolé pour les dossiers. »

Je ramassai ces derniers, prenant soin, de ne pas les mélanger, puis j'allai m'asseoir et fit signe à mon vice-capitaine de faire de même. Maintenant que j'étais assise en face de lui, je me rendais compte que ce tête-à-tête avait quelque chose de différent.

« Vous allez bien, quelque chose vous dérange ? »

Il y avait plusieurs sujets, pour lesquels Clotho aurait pu venir me voir et certains pouvaient être cause de désaccords, ce qui pourrait expliquer son attitude que je trouvais différente. J'avais réorganisé les tours de service, changé la composition de certaines équipes, bien sûr tout cela n'était pas encore effectif, il fallait que j'en discute avec lui. Mais il me semblait que ce qui le travaillait, était de nature plus personnelle. Clotho savait qu'il pouvait me parler librement et ouvertement, je le lui avais d'ailleurs demandé. Mais je sentais, que le sujet lui était délicat, je décidais donc de le laisser prendre son temps et attendit patiemment qu'il se décide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2706-ukitake-eirin

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]   Dim 15 Fév - 18:16

J'veux me barrer. C'est la seule chose à laquelle je pense quand je suis devant la porte. Je m’apprête à faire demi-tour. Merde, elle est là. Je la salue en inclinant ma tête. "Bonjour capitaine Ukitake." Bon, bah c'est trop tard. Je ne peux plus reculer. J'entre dans son antre après son invitation. Je l'aiderai bien à ranger ses dossiers, mais je risquerait de les mélanger. Aussi je m'en abstient. Si tu n'es pas sûr d'aider quelqu'un, évite de l'handicaper au moins, comme le disait mon "père" au Rukongaï. Je m'assois tranquillement sur le siège. Elle me demande si tout va bien. Je ne répond pas tout de suite, cherchant mes mots. Je change trois fois de positions sur le siège.

"Je suis ici pour vous faire une demande. Une demande personnelle. J'ai préféré éviter d'en parler lors de la réunion et en discuter avec vous d'abord, pour éviter toute gêne." Je l'intrigue, sûrement. Ok, j'enchaîne sur quoi ? Motivation ? Changements ? Démission ? Rapports ? Conflits ? Shinigamis ? Bankaï ? Krow ? Aokiji ? "Comme vous le savez, je me suis occupé de la treizième division en l'absence de capitaine, et ce pendant deux ans. Durant cette période, j'ai réfléchis. Énormément réfléchis. Sur des sujets aussi divers que la division en elle même, sur moi, les shinigamis, nos buts, la façon de faire les choses ..."

Là, elle doit se douter que j'vais dire un truc qui va peut-être pas lui plaire. "Je vous épargne les détails. Le fait est que j'ai toujours hésité à demander un transfert dans la onzième division. Le capitaine Shinjiro n'y était pas contre, malgré le pouvoir de mon zanpakuto. Son successeur, Krow n'y est pas spécialement opposé non plus. Cette division est le rêve d'enfance que je nourrissais." A cet instant, les plus perspicaces auront compris que je vais changer de division. Et les meilleurs d'entre tous auront remarqué l'utilisation de l'imparfait. Un temps du passé. Pourquoi ? "Mais je ne suis pas un combattant dans l'âme. Aussi je n'aurais rien à faire dans cette division. J'avais choisis la treizième au début car son rôle est de protéger des vies. Rares sont les divisions dont le but est similaire. Mais une fois vice capitaine, je ne pouvais pas laisser la division sans dirigeant. Alors je suis resté ici. Non pas par devoir, mais par amour. Amour des hommes qui composent la division, de son histoire et de mon travail. Et puis vous êtes arrivé. Et juste après, le troisième siège a été donné à un homme compétent. La division étant entre de bonnes mains, je peux à présent demander mon transfert, sans regret aucun. Je sais que vous pouvez la gérer."

Voilà. On y arrive. On y est presque, j'ai même envie de dire. Pourtant, si j'ai parlé de la onzième division, ce n'est absolument pas là que je souhaite aller. Taper sur les gens pour taper dessus, non merci. J'aime avoir des buts dans la vie. Et si devenir plus fort en fait parti, si les combats font parti du processus, combattre sans arrête n'est pas pour moi. Je ne suis ni assez résistant, ni même assez puissant.

"Ce qui compte pour moi, c'est le capitaine et l'idéal de la division. J'ai besoin d'avoir un capitaine qui a la même vision des choses, la même façon d'aborder le Monde. Une personne qui rira aux mêmes blagues que moi; qui comprendra une phrase si je ne dis qu'un mot sur cinq; avec qui mettre une stratégie en place en situation réelle ne prendra qu'un regard. J'ai besoin d'avoir un capitaine proche de ses hommes et qui assume son côté humain plutôt que shinigami. Un capitaine capable d'aller jusqu'au Rukongaï pour aller chercher un homme en train de se saouler pour oublier qu'il va devoir massacrer trois millions de personnes demain. Une personne avec une empathie au moins égal à la mienne. Un être qu'on traiterait de bisounours, et qui au lieu d'en avoir honte porterai cette remarque avec fierté. Avec un tel capitaine, je sens que mon potentiel pourrait augmenter bien plus rapidement qu'ici, où désormais je me sens inutile, plus à ma place. Cela profiterai à chacun. Ryunosuke obtiendrai ma place de vice capitaine, vous obtiendriez quelqu'un de plus compétent dans la paperasse et, le capitaine en question gagnera quelqu'un d’enthousiaste avec qui travailler. C'est pourquoi, capitaine, j'aimerais être transféré à la huitième division, sous les ordres de la capitaine Miloë et ce, dès à présent. Lorsque je l'ai rencontré il y a peu, j'ai évoqué cette possibilité avec elle. Et elle n'y ai pas opposé, tant que vous êtes d'accord."

Silence gênant. Merde. J'ai pas remercier Eirin pour sa merveilleuse collaboration. Fais chier ! Ca va passer pour du miel maintenant. J'aurais du le faire avant, mais tant pis. "Travailler avec vous a été enrichissant. J'espère pouvoir apprendre tout autant avec la capitaine Miloë. On a vraiment une façon de penser identique. Et à deux rêveurs optimistes au possible, peut-être pourra-t-on changer le monde, qui sait ?" Voilà, j'ai lâché ma bombe. Je guette ses réactions en stressant. Et pas qu'un peu mon n'veu !

_________________
Si je ne réponds pas sous 7 jours, MP moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine de la 13ème Division

Messages : 132
MessageSujet: Re: Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]   Mar 17 Fév - 18:22

Plus j’observais mon vice-capitaine, plus je me rendais compte qu’il était plus nerveux que d’habitude. A ses premiers mots, le posais mes coudes sur la table et pris mon menton dans mes mains. Mon regard devint plus attentif, se focalisant sur lui, concentrant mon attention sur le visage de Clotho. Lorsqu’il me parla de la 11ème qui était son rêve d’enfance, du fait qu’il avait choisi la 13ème car elle se rapprochait de ce qu’il désirait faire. Mais il aurait aimé la quitter et était resté que suite à l’absence d’un Capitaine. Je comprenais où il voulait aller, vers quoi allait conduire ses paroles. Plus il parlait et plus mon visage semblait se figer. Même sa remarque sur le fait que la division était maintenant en de bonnes mains, ne sembla pas changer mon expression.

Il me parla ensuite, de son désir de trouver un Capitaine avec lequel il se sentirait en harmonie. Certains de ses mots, semblaient être de reproches sur ma manière de gérer la division. Mais je savais qu’il n’en était rien, juste qu’il y avait une différence de point de vue, entre nous. J’étais plus Shinigami, qu’humain, dans ma gestion. D’ailleurs c’était cette raison qui m’avait valu ma nomination. Puis il utilisa le mot transfère, ainsi que la division qu’il visait. Ce ne fut qu’une fois qu’il finit de parler, que mon visage perdit de son immobilisme. Un sourire amical finit même par apparaitre sur ce dernier. Tout dans ma posture devint plus souple, maintenant qu’il avait fini de m’expliquer sa situation et son désir. Le ton de ma voix, était en harmonie avec mon étant d’esprit, serein et calme. Je n’en voulais pas à Clotho et comprenais son désir. Il avait accepté de se sacrifier pour l’intérêt de la Division et maintenant il voulait pouvoir suivre sa voie.


« Très bien, je ne vais pas vous empêcher de suivre votre voie. Vous avez fait votre devoir et je vais vous regretter. »

Je ne levais pas, notre discussion n’était pas finie.

« Je suis certaine que la Capitaine de la 8ème sera heureuse de vous avoir à ses côtés. J’aurais aimé vous permettre d’évoluer comme vous l’attendiez. »

Il était clair que je n’étais pas la Capitaine qui lui fallait, s’il cherchait une sorte d’âme sœur, de quelqu’un qui lui ressemblait. Je me rendis compte, que je n’avais plus grand-chose à lui dire. Il avait pris sa décision et je n’allais pas le retarder. Je me levais alors, lui tendant la main, un sourire sincère et amical sur le visage.

« Je vais signer votre demande de transfert et la ferais parvenir à qui de droit. Vous pouvez prendre congé de la division dès qu’il vous plaira. Juste une question, désirez-vous que je m’occupe de prévenir les autres ou bien ferez-vous cela vous-même ?»

L’annonce qu’il faudra faire à la division restait le seul point à gérer, je lui laissais le choix, après tout la demande de transfert venait de lui. Il n’y avait aucune mesquinerie derrière ma demande, je ne dirais pas que j’étais heureuse de ce transfert, mais je voulais que le bien de celui qui allait devenir mon ancien vice-capitaine.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2706-ukitake-eirin

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]   Mer 18 Fév - 0:03

Je stresse. Je ne sais pas ce qu'elle va dire. Si je n'étais pas devant ma capitaine, je me rongerais les ongles jusqu'au sang. Puis je rongerai le bureau en bois pour me calmer les nerfs. Remarque, si je reste autant stressé pendant un mois, je devrais perdre au moins cinq taille. Ainsi j'atteindrai le poids parfait pour devenir mannequin anorexique avant l'été. Je remarque que le visage d'Eirin prend une certaine expression et ne bouge plus du tout. Du moins, jusqu'à ce que je finisse de parler en fait. Puis elle se met à sourire. Un sourire compréhensif ou un sourire machiavélique voulant dire qu'elle va refuser mon transfert, me rétrograder au rang de simple shinigami et me rendre responsable du nettoyage de la division pendant le millier d'années qu'il me reste à vivre ? A cet instant, j'imagine le pire. Je suis loin d'imaginer que la phrase qui va suivre va changer ma vie. J'en reste abasourdis. Ma bouche s'ouvre en grand, et je dois la refermer avec ma main. Elle ... Elle accepte ! ELLE ACCEPTE !!!!!!!! Puis elle se lève et me tend la main. Heu ... Je dois la remercier, mais comment ? Comment exprimer ma gratitude à quelqu'un que je connais à peine ? Je décide d'agir comme la personne que je suis, sans en renier une seule once. Aussi, je contourne le bureau pour me rapprocher d'Eirin, et je l'enlace. Je passe mes bras autour de son corps, ma tête sur son épaule.

" Merci. " Un simple mot. Le seul qui soit apte à franchir la barrière que forment mes lèvres. Un seul mot, mais qui signifie tant pour moi. Un simple mot qui veut tant dire, qui regroupe tellement de choses, de non dits, de choses qui ne pourront jamais être faites ... Mes yeux commencent à devenir humide. Je comprends que c'est réel. J'ai voulu ce transfert. Je le voulais tellement. Pouvoir partir dans une autre division, faire table rase du passé. Désormais, j'en ai la possibilité. Et tout, c'est possible grâce à la capitaine Ukitake. Au bout d'un moment, je finis par la lâcher quand même. "J'aurais également aimé pouvoir trouver ce que je cherche au sein de cette division. Mais après trois ans passé ici, je me rends compte que je commence à redevenir comme avant. Et c'est une mauvaise chose. Aussi, je me dois de trouver ma voie ailleurs, pour devenir l'homme que je suis censé devenir. Une chose qui ne peut se faire qu'ailleurs. Même si notre collaboration a été de courte durée, j'ai été ravi de travailler avec vous, capitaine Ukitake. Jushiro serait fier de vous et de ce que vous aller accomplir. "

Oui, je parle au futur. Parce que je suis sûr que la capitaine de la treizième division va faire quelque chose dans le futur qui gravera son nom dans l'Histoire. Un truc si énorme qu'on se souviendra d'elle avec fierté. Quelque chose qui redorera encore plus le blason des Ukitake. Pour la question de qui doit annoncer la transfert, ce n'était même pas une question pour moi, à vrai dire. " Je le ferais. Je parlerais aux membres de la division. Je leur expliquerais mon choix, en précisant bien que ceci n'a rien à avoir avec vous. Mais que je dois suivre la voie qui est la mienne, et que je ne serais jamais loin si l'un de vous a besoin de moi. J'aurais toujours une place dans mon cœur pour chaque shinigami de la division. TOUJOURS. J'attendrais quelques jours quand même avant de leur dire. Une fois que tous les papiers seront fait, je leur annoncerai de vive voix. Puis je ... partirai. "

Je commence à imaginer le scénario dans ma tête. Et l'émotion me gagne rapidement. Toutes ces personnes, tous ces êtres que j'ai côtoyé pendant plus de trois ans ... Je ne les reverrai plus aussi souvent. Je ne pourrais plus les aider aussi souvent. Je finirai peut-être même par les oublier. Non, impossible. Chacun de leur cœur est gravé dans le mien.

" Merci pour tout, Eirin. Vous êtes une personne extraordinaire. Et je vous souhaite de trouver, un jour, le réconfort que vous cherchez tant. Vous le méritez. " Ceci est une référence directe à ce qu'elle nous a dit lors de la réunion, la perte de sa sœur. J'ai jamais eu de frère. Mais ayant perdu mon fiancé lors d'une de ses missions, je peux comprendre ce qu'elle ressent. Et si aujourd'hui j'utilise son prénom, c'est parce qu'un lien a quand même été créé entre nous, malgré la courte collaboration. Un lien que je n'oublierai pas de sitôt. "A présent, je vais vous laisser travailler tranquillement et digérer la nouvelle. Merci encore."

Sans plus de cérémonie, j'incline mon buste devant celle qui est encore, pour quelques jours, ma capitaine, en signe de respect. Je me dirige ensuite vers la porte, tourne la poignée, et referme derrière moi. Ceci est la dernière fois que je ferme la porte en tant que membre de la treizième division. Peut-être y reviendrais-je plus tard. Peut-être pas. Seul l'avenir nous le dira.

_________________
Si je ne réponds pas sous 7 jours, MP moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un changement pour de plus grands changements [PV Eirin Ukitake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Changement d'adresse email!!!
» Changement pour les Jackets !!
» Nouveau réglement 2015 à l'AMPL ?
» [ New WWE ] Du Changement pour John Cena ?
» Grands changements [PV Lena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-