AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Remettre de l'ordre [réunion gradés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 11
MessageSujet: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 13:06

Arborerait-il son sourire inégalable aujourd'hui ? S'aventurerait-il à plaisanter avec la légèreté qui le caractérisait ? Difficile à dire en l'instant, tant l'heure semblait grave. À la longue liste des périls au travers desquels la Soul Society avait dû passer ces vingt dernières années s'ajoutait donc désormais un monstre au gigantisme sans précédent. Le Gotei 13 se devait donc d'être réactif, ce pourquoi Hirako Shinji, l'un des cinq Capitaines de la Division 0, avait été nommé Sotaishô provisoire afin de palier enfin à la désertion de Kuragari Asuna. Aikawa Love, Muguruma Kensei, Soi Fon et Yakushiji Tenzen, autres membres de la Division 0, ajoutaient désormais leurs forces et compétences à la surveillance du Rukongaï et la protection de la Soul Society. Autant dire que le Reiô devait estimer cette menace particulièrement importante que pour envoyer l'ensemble de sa garde personnelle se charger des affaires du Gotei 13. Soit, cela expliquait donc l'absence de ces quatre autres Shinigamis d'exception.

Contrairement aux réunions des Capitaines habituelles, les Vice-Capitaines étaient conviés également. Malgré la récente fournée de promotions et retours commandés, toutes les Divisions n'étaient pas encore garnies de Capitaines, les trop nombreux décès et désertions de Shinigamis importants ces vingt dernières années limitant fortement les possibilités. Et alors qu'en fond sonore, presque en sourdine, un phonographe jouait un morceau de jazz rythmé mais apaisant. Deux Capitaines étaient déjà présentes. Des retours récents qui ne se seraient peut-être pas fait sans l'insistance de Shinji. Des amies, la nouvelle Kenpachi tout particulièrement, des Shinigamis que les expérimentations d'Aizen avaient rassemblés. Autres survivantes de la première fournée de Vizards… Sarugaki Kenpachi et Kuna Mashiro se tenaient donc en face l'une de l'autre auprès de Shinji, initiant les deux rangées de Capitaines qui bientôt s'aligneraient dans la salle de réunion de la Première Division.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine de la Huitième Division

Messages : 247
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 13:30


Time to clean up the mess

Des changements. De gros changements pointaient à l'horizon. Quoi qu'ils faisaient plus que pointer ... Puisque lesdits changements avaient déjà eu lieu. Une ère nouvelle. Difficile de dire si cette nouvelle ère serait des plus plaisantes. Ou si, au contraire, ça serait ... le foutoir. On dit souvent que, lorsqu'il y a des changements, il vaut mieux les regrouper tous ensemble. Histoire de faire front et de s'adapter un peu plus facilement. Yoshiko partageait cet avis. Mieux valait-il regrouper tous les changements quand il devait y en avoir. Tout le monde était chamboulé en même temps. Et tout le monde devait s'adapter. En gros, survis aux changements, ou crève, si on peut dire ça comme ça.

Ce qu'elle craignait ? Dans cette nouvelle organisation ? Et bien, ce n'était pas le fait de voir de nouvelles têtes en tant que Capitaine. Bien au contraire. Elle trouvait que c'était nécessaire. Que le Gotei 13 devait se renforcer. Et c'était chose plus ou moins faite. Certes, Asuna n'était plus à la tête des Capitaines. Ca allait laisser un grand vide. Néanmoins, quand bien même sa place était, à proprement parler, vacante, cela ne signifiait pas pour autant qu'il n'y avait personne pour les chapoter. Les membres de la Division 0 étaient là. Et certains avaient même repris leurs postes. Ca n'était pas plus mal comme ça. Elle ne les connaissait pas tous. Elle n'avait pas eu l'occasion de travailler avec eux par le passé, sauf avec Tenzen. M'enfin, passons. Là n'était pas vraiment le sujet. Du tout.

L'heure était à la prochaine réunion qui n'allait pas tarder à avoir lieu. Shinji qui allait mener cette réunion. Sans doute qu'ils allaient parler de tout ce qui venait de se passer. Ainsi donc, elle se pointa au lieu de la réunion. Les locaux de la Première Division. As always. Les hauts gradés étaient invités. Mais comme elle n'avait pas, pour le moment, de Vice Capitaine, elle serait la seule représentante de sa Division. Au moins, ça évitait des prises de bec. Non pas qu'elle était du genre à vouloir monopoliser le pouvoir. Mais comme elle était seule, si décision elle devait prendre, c'était elle qui la prenait. Et c'était sur elle que les conséquences retomberaient en cas de bourde. "Mes respects." en vint-elle à dire dans un sourire tout en saluant les Shinigami déjà présents. Elle venait de prendre place.

_________________
More about me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t221-aokiji-yoshino-miloe-need-some-

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 13:53

Kirito avait longtemps attendu le moment pour se rendre dans cette salle afin de se confronter à Asuna. Mais aujourd’hui Asuna n’était plus à l’ordre du jour…quoique.

Le Capitaine de la Justice arborait une tenue impeccable et des yeux gris aciers qui démontrait un esprit vif, il était prêt pour ce sommet qui serait sans nul doute mouvementé, il y avait fort à faire. La majorité des blessures que l’Akihiko avait reçu lors de l’affrontement avec les « puces » de Sima étaient masqués par sa tenue, seul subsistait une brûlure qui dépassait de son col au niveau de son cou sur la gauche. Malgré les rapports Kirito n’avait pas encore tout compris à la situation, il comptait par ailleurs sur cette réunion pour en savoir plus, et il ignorait à quel point les dégâts et les pertes s’élevaient. Mais une chose était déjà certaine. Les premières analyses commençaient juste à tomber et le résultat était sans équivoque. Ils avaient échoués. Il avait échoué. En tant que Capitaine et de la Justice et en tant que Shinigami…

L’assaut avait été trop rapide, trop brutal et trop important. Tant de créatures s’étaient jetés dans la mêlée qu’ils avaient été débordés. Et l’arrivée de membre de la division 0 en disait long, très long, sur la situation. Même si ces derniers avaient refoulés les attaquants, le fait qu’ils restent présents n’était pas un bon signe. Le Gotei 13 avait désormais un nouveau Commandant envoyé par le Roi en personne et de nouveaux Capitaines étaient également arrivés.

Lorsque le Vizard apparut, en avance comme à son habitude, il salua avec respect le Capitaine Commandant, ainsi que les nouveaux Capitaines des divisions six et onze. L’Akihiko croisa ensuite le regard de la Capitaine de la huitième division. Il ne la connaissait pas personnellement, pourtant la présence de la jeune femme était actuellement le seul élément stable dans cette salle. Il y avait beaucoup de changements et l’ex-scientifique était habitué à devoir en permanence tout reprendre à zéro. Malgré tout un brin de stabilité faisait tout de même du bien. Le Vizard accorda un léger signe de tête à sa consœur, accompagné d’un sourire puis il la salua avec respect également avant d’aller s’assoir attendant patiemment le début de la réunion.

Le cerveau de Kirito tournait à plein régime, il se demandait ce qu’il allait apprendre dans les heures à venir et il essayait déjà d’anticiper ce qu’il allait se passer. Une chose restait cependant certaine : il allait y avoir de sacrés bouleversements au Seireitei !

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 14:03

J'me repose, récupérant des blessures subies lors de l'invasion. Ca fait trois jours que je récupère mon reiatsu. Bah ouais, quand tu utilises la moindre parcelle de puissance en toi, il faut du temps pour récupérer. Trois jours déjà, et je n'en suis même pas la moitié du total. Pourtant, je mange. Huit repas par jour. Viande, poisson, fruits, légumes, féculents, tout y passe sans distinction. Depuis hier, je peux marcher et bouger normalement. C'est signe que je vais mieux déjà. J'me repose donc tranquillement dans mon bureau quand on frappe à la porte.

" Entrez.
Lieutenant. Le capitaine commandant Hirako appelle à une réunion immédiate des capitaines et vices capitaines présents.
Hein ? Vous a-t-il dit pourquoi ?
Non monsieur.
Il doit vouloir discuter de l'organisation surement. Merci. "

Le messager me laisse. Même cloué sur mon lit, j'ai appris les diverses nominations. Hirako Shinji en capitaine commandant, je l'ai pas vu venir celle-là. L'apparition des vizards pour envoyer ce dieu des Hollows ailleurs non plus. Encore une chance qu'il étaient là, sinon la Soul Society aurait pu être rayée de la carte. Et j'aurais pas pu faire grand chose pour contrer ça. J'aurais jamais du brûler toutes mes forces en un temps aussi limité. C'était de la stupidité pure et simple. J'suis encore trop immature pour l'instant. Je dois grandir. Mais au moins, j'ai mis mon adversaire hors d'état de nuire en un temps record. J'ai effectué la mission donné par ma capitaine. Et si le roi ne l'avait pas aider, j'aurais même pu la tuer en un seul tour. Mais cet enfoiré de majesté a aidé sa sale soubrette. Bref. Je me lève de mon lit, retire les bandages, enfile une tenue plus correcte, et prend la direction de la première division. Les hommes sont surpris de me voir ainsi. Je pensais pouvoir avoir sept jour rien qu'à moi pour récupérer entièrement. Même pas. Je marche. Pas rapidement, à allure humaine. Les soldats ne sont visiblement pas au courant de ce qui se passe. La capitaine a déjà du avoir le message je suppose. J'arrive rapidement au bâtiment. Mon insigne de vice capitaine de la treizième serré autour de mon bras, j'avance. Pas question de rater quelque chose. On doit tout faire bien dans les règles. La capitaine avant, moi après. Je pousse les portes. Une musique envahit mes oreilles. Eurk. Du jazz. Je viens me placer là où je suppose être ma place, derrière la rangée de capitaine, vers le fond, puisque c'est classé par division. Je lance un timide : "Capitaine commandant, mes hommages." J'ai toujours voulu venir ici. Et maintenant que j'y suis, je suis terrorisé. Si Shinji est moins porté sur le respect que l'ancien commandant Genryusaï, il reste notre supérieur. Je baisse la tête en allant à ma place. Je souris au capitaine Miloë et la salue d'un signe de la tête. Ma future capitaine, si tout se passe bien. Kirito était là aussi. jamais parlé, jamais rencontré. J'ai appris que récemment qu'il avait été vice capitaine de la treizième lui aussi. Faudra que je lui en touche deux mots plus tard. Je le salue, puis devient de marbre en attendant les autres.

_________________
Si je ne réponds pas sous 7 jours, MP moi.


Dernière édition par Clotho le Lun 16 Fév - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 14:08

Taka avait eu toutes les peines du monde à convaincre Farune de le laisser aller seul à la réunion. Elle était aux petits soins avec lui, presque trop, depuis qu'elle avait appris à quel point il avait été blessé lors de son affrontement contre les Primera, et ce même si elle avait resurgi dans sa vie à peine quelques heures auparavant. Si le blondinet était reconnaissant envers la nouvellement promue Shinigami, en revanche il la trouvait presque étouffante. Alors certes, il comprenait sa volonté de vouloir rattraper le temps perdu, ses erreurs du passé, et sa dévotion envers son Capitaine, mais il faudrait qu'il ait une discussion avec elle à ce sujet. Elle ne l'écouterait probablement pas, puisque la jeune femme n'en faisait qu'à sa tête - pour ça, elle n'avait pas changé -, mais bon, rien qu'agir, c'était déjà ça.

Mais il avait d'autres priorités : avec un nouveau Capitaine-Commandant venait la nécessité de repenser toute la hiérarchie. Après une telle attaque, reconstruire la Soul Society était une priorité, surtout que la créature pouvait revenir à tout moment. Ou tout au moins, le Reïo craignait quelque chose : si non, les membres de la Division 0 ne seraient pas restés au Seireitei. Leur présence était certes rassurante, mais était également le témoignage le plus criant de l'état actuel du Gotei 13. Le responsable des Archives ferait de son mieux de toute façon. Il n'avait pas le choix, car si les Capitaines commençaient à faiblir, alors l'institution s'écroulerait. Vêtu d'un haori flambant neuf, il arpenta d'un pas rapide les couloirs du quartier général, se dirigeant vers les locaux de la Première Division.

De sa terrible défaite contre les Primeras ne restaient qu'un léger boitillement, qui s'estomperait avec le temps, et quelques cicatrices, dissimulées par son shihakusho. Ses traits tirés - du moins plus que d'habitude - étaient une conséquence de son rythme effréné ces dernières heures. Mais il se sentait parfaitement capable, et il gardait la tête froide, une de ses grandes forces. Il arriva rapidement au lieu de la réunion, et à l'heure, mais lorsqu'il entra, plusieurs de ses confrères et consœurs étaient déjà là. Au rang des têtes connues, ne se trouvait que Miloë de la Huitième, avec qui il avait collaboré lors de la Purge.

Les trois autres étaient des Vizards, comme le Capitaine-Commandant : une certaine Kuna Mashiro qui officiait à la Sixième, et une jeune blondinette, Sarugaki Hiyori, à la Onzième. Les deux femmes étaient inconnues du Kazegai : du moins savait-il à travers les Archives qu'elles étaient les premières Vizards au même titre que l'actuel Commandant, et que la première avait fait un bref retour à la Soul Society après la trahison de Sosuke Aizen. Mais qu'importe. Le troisième représentant de la caste hybride n'était autre que Kirito Akihiko, de la Neuvième. Si le blondinet connaissait sa Vice-Capitaine, il ne pouvait pas en dire autant de lui.

Qu'importe. Le maigre Capitaine salua ses homologues, et prit la place qui lui était réservée, croisant les bras et rentrant ses longues mains fines dans ses manches, avant de scruter avec curiosité l'homme qui occupait autrefois son poste : quel allait être le premier sujet abordé ?

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 


Dernière édition par Kazegai Taka le Mer 18 Fév - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Kyû Ban Tai Fukutaisho

Messages : 147
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 15:00

À peine remis de ses blessures et enfin débarrassé de l’odeur pestilentielle des parasites. Sa peau n’affichait déjà plus les traces de morsure des hollows. Cependant, elle gardait des bandages au niveau des mains, des avant-bras, ainsi qu’aux pieds et les tibias, les brûlures n’était pas encore totalement guérit. L’unique douleur qui la handicape réellement est celle sur le bas des jambes l’obligeant à ralentir sa cadence de marche dans le but d’atténuer la douleur.

Malgré tout l’aristocrate, cela n’empêcherait jamais de participer à une réunion comme il n’y en a jamais eu avant si sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Tous les gradés du gotei treize capitaine et vice-capitaine étaient conviés à l’assembler du capitaine-commandant provisoire Hirako Shinji. Dire qu’elle venait à peine de se remettre de ses émotions qu’elle découvre qu’un Vizard se trouve à la tête de l’armée. Étrangement, la Shihôin se surprit à accueillir la nouvelle en étant moins choquée que le jour de la nomination de Kirito à la neuvième division. Leur passif respectif jouait-il ? Où le fait d’avoir vu les hybrides à l’œuvre afin de sauver de la Soul Society mit de l’eau dans son vin ? Sauveurs ou non, ils seront toujours un danger potentiel avec le hollow à l’intérieur de chacun d’entre eux. La dame s’interrogea néanmoins sur son aversion des Vizards. S’agissait-il vraiment de haine envers les représentants de cette race ou d’une peur enfouie en son être concernant les hollows ?

D’autres informations la troublèrent si la récente promotion de Seito en FukuTaisho ne l’étonna guère, celle de Hayako en Taisho. Son comportement s’était amélioré au point qu’on puisse lui confier un rang aussi important ? Elle envisagea de revoir le médecin pour comprendre comment ont-ils pu lui confier un Haori. Concernant le Shimada elle ne le connaissait que trop peu pour avoir un avis sur la question, mais elle faisait confiance au nouveau commandant. Bien qu’elle irait voir Shin pour constater ses progrès, surtout après l’erreur qu’il fit et ses insultes envoyées comme des excuses à l’adresse de la haute noblesse.

Arisu entra dans la salle, en jetant un rapide coup d’œil sur les individus déjà présents. Au moins, elle reconnaissait les personnes ponctuelles, pour arriver avant elle à un rendez-vous avoir le souci de l’heure est l’unique façon d’y parvenir. Elle salua alors avec respect le Sotaisho et l’intégralité des capitaines avant de se placer auprès de son capitaine, les bras le long du corps. En attendant l’arrivée des prochains gradés du gotei. Elle réfléchissait sur quoi porterait le premier sujet de la réunion menée par Hirako.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2491-shihoin-arisu

Rang : Capitaine de la Septième Division

Messages : 355
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 15:54

Il regardait la cicatrice, sur son torse, et la bouteille de whisky qui trônait sur sa table de nuit, et passait de l’un à l’autre de son seul œil valide sans un sourire. L’attaque des Hollow avait laissé des traces au Seireitei, et cette zébrure sur son buste n’en était qu’une infinitésimale portion. Il l’avait obtenue en défendant des pauvres hères du Runkongai. Lorsque l’invasion s’était déroulée, il était en pleine action, patrouillant à la tête d’une escouade de shinigamis au sein même des quartiers malfamés dont il connaissait les moindres recoins. Ils étaient tombés dans un guet-apens fomenté par une belle centaine de hollows majeurs, et avant même de comprendre ce qui se passait, la moitié de son équipe était passée à la trappe. Il avait lui-même reçu une blessure qui aurait emporté qui que ce soit d’autre dans la tombe, mais ses années d’entrainement n’avaient pas été perdues. D’un subtil mouvement, il avait évité une découpe complète de sa personne. Le combat qui suivit fut rude, et avait semblé par moments perdu d’avance, mais à aucun moment il n’avait cédé à la panique. Grace à son sang froid et à l’utilisation de son Bankai, il avait réussi à renverser le cours de cette escarmouche.

Mais à quel prix ? Les blessures physiques guériraient, mais pas les morales. La disparition de capitaines semblait être devenu monnaie courante de nos jours, et avaient miné les esprits. Le Seireitei porterait longtemps les stigmates de cette offensive de Las Noches. Noboru. Shinjiro. Karlson. Et évidemment Kuragari Asuna. Une moue s’afficha sur son visage alors qu’il se redressait, avec quelque douleur. Il prit une rasade directement au goulot de la bouteille, plus pour se donner courage que pour le goût du liquide ambré. Il devait rejoindre les autres gradés pour une réunion. Sans doute un discours inutile sur leur grande dévotion, et sur la situation désespérée dans laquelle ils se trouvaient. Une manière d’introduire le nouveau dirigeant la belle bande d’incapables dont il faisait partie. Le Serpent enfila sa chemise et sa veste, puis laissa pendre le fourreau de Kasumi sur ses hanches.

« Quel gâchis. »

Lentement, il s’extirpa du cagibi qui lui servait d’appartement, et se dirigea vers les locaux de la première division. Il ne fut pas surpris de voir déjà quelques têtes connues, ni de constater que d’autres seraient en retard. Etonnamment, il ne l’était pas, alors que son envies de se trouver là frisait le néant. Evitant le reste des convives, il alla tranquillement prendre place, s'appuyant contre un mur du coin de la salle. Il fixait de son œil unique Hirako Shinji, d'un air encore plus maussade que d'habitude. Il ne le connaissait que de nom, et les différents dossiers qu’il avait pu récupérer n’étaient pas complets. Un mystère. Un mystère qu’il éclaircirait … peut-être.

Après tout, on ne change jamais.

_________________
OH HELLO THURR.


Dernière édition par Serpiente le Lun 16 Fév - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1672-serpiente

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 18:00

Une convocation avait été déposée ce matin sur son bureau, et le garçon avait préféré terminer ce qu'il faisait avant pour l'ouvrir. Oh oui il savait très bien que c'était une demande de participation à la prochaine réunion de hauts gradés et que sa présence était bien évidemment obligatoire. Mais il avait gardé cette manie de tout finir avant d'entamer quelque chose d'autre. Niveau paperasse il avait déjà donné, et avec toute la quantité de travail à finir, ce fut finalement son lieutenant qui dut s'en charger. Shin découvrait peu à peu les avantages et les inconvénients du métier, plus de responsabilités et davantage de pouvoir pour une obéïssance complète au Capitaine Commandant. Avec la désertion d'Asuna, le poste avait été remis au dénommé Hirako Shinji. Le médecin ne le connaissait pas encore, et il allait enfin voir comment se déroulait ces fameuses réunions.
Attrapant l'enveloppe, il l'ouvrit le plus soigneusement possible et jeta un bref coup d'oeil dessus avant de la redéposer sur le bureau. Les Lieutenants étaient conviés également, mais Shin préféra épargner le déplacement à son bras droit afin de lui éviter une charge de travail supplémentaire. Son haori sur les épaules, zanpakuto à la main, le nouveau Capitaine quitta prestemment ses quartiers pour se diriger vers l'endroit convenu. Maintenant qu'il avait obtenu le fier habit blanc, le garçon semblait plus jeune homme qu'avant. L'effet du Haori diront certains, regain de confiance pour d'autres. Un peu des deux en vérité, même si la disparition de la Kuragari subsistait toujours dans un coin de sa caboche.

Arrivé sur place, le médecin salua la salle d'un "Bonjour" et alla prendre place là oú son siège se trouvait. En passant dans l'allée, il observa individuellement chaque personne qu'il dépassait afin de se remémorer si oui ou non ils avaient participé à la défense contre l'invasion il y a de cela peu de temps. Akihiko, Arisu, Clotho, Miloë, Taka, Serpiente. Les autres n'allaient pas tarder à arriver, sans doute y aurait il des surprises. Il ne s'était pas du tout occupé de prendre des nouvelles des autres promotions, préférant rester focalisé sur sa propre personne. En tant que personnage endeuilli par les disparitions récentes de certains, le jeune homme s'efforcait de se montrer le plus serein possible. De toute façon, à un moment dans la réunion l'heure serait au recueillement.Restait à savoir comment les autres avaient vécu cette défense de territoire de leur côté.

Le capitaine remarqua également qu'il avait manqué à sa ponctualité habituelle, et ne dit mot sur son retard. Tout le monde n'était pas encore arrivé, inutile donc de chercher midi à quatorze heures pour un vulgaire retard. Toutefois, il décida de prendre la parole concerant son lieutenant. S'il n'avait pas à s'excuser pour son retard, l'absence d'un sous gradé devait être justifiée.

Je tiens à préciser que j'ai autorisé mon lieutenant à ne pas prendre part à cette réunion. Sa présence est nécessaire à la Quatrième pour s'occuper de gérer les blessés. Nous avons suffisamment de retard comme cela, nul ne sert d'en rajouter.Je parlerais donc pour ma division.

Pendant son discours, Shin avait ressenti une sorte d'assurance qu'il n'avait jamais soupçonnée avant ce jour. Cette réunion allait jouer sur le sort du Gotei, et la nomination rapide d'un nouveau Commandant à sa tête ne reflettait jamais rien de bon. Otant son zanpakuto de sa ceinture, il le pendit par un bout de tissu sur le dossier de la chaise. Même si elle ne paraissait plus aussi insolente qu'avant, Kimagurenai avait gardé son attitude hautaine. Adoptant une posture sereine, il croisa les doigts et attendit que les autres arrivants prennent place pour enfin laisser la réunion commencer. Ce qu'il aurait aimé venir en compagnie de sa Capitaine.. Cela faisait que très peu de temps qu'il avait prit la tête de division, et déjà la présence froide d'Asuna lui manquait... Triste ambiance de son côté, espérant que les nouvelles soient un tantinet plus gaies chez les autres...

_________________
~Shin by Lies~


Dernière édition par Hayako Shin le Mer 18 Fév - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 18:55

La paix. Le Nadar se blâmer d'avoir été assez naïf pour croire qu'elle pourrait revenir à la Soul Society après la purge. Le Hueco Mundo lui ne voulait pas que les dieux de la mort aient la paix. Ennemi un jour ennemi toujours. Atori avait pu retrouver ses vieux ennemis, mais chez lui. Des Hollows, à la Soul Society, dans le Rukongai. En grand nombre, ils furent guidés par des Arrancars mais surtout par un gigantesque Hollow au Reiatsu des plus puissants.

Tandis qu'il fixait le rapport qu'il avait sous les yeux, il y repensait. Une silhouette immense, une puissance encore plus grande. Comment un tel Hollow peut-il exister ? Si la division zéro n'était pas intervenue que serait-il advenu du Seireitei, qui aurait put stopper un tel monstre ? Pas lui, il le savait. En sentant les puissants Reiatsu shinigami et arrancars s'emballer dans la zone le Nadar eu, l'impression d'être plus petit que jamais, loin d'être capable de tenir la route face à eux.

Nombre des gradés avaient été blessés, il y avait eu des morts. Et pourtant, le Nadar n'en tirait aucune réelle blessure. Il n'avait quasiment pas combattu, quelques petits hollows insignifiant, loin d'être quelque chose représentant un défi, il avait déjà vu pire. Nombre de membres le Soul Society devaient faire un passage à la quatrième pour être soigné de manière intensive. Le vice-capitaine de la dixième lui n'avait eu besoin que du post des soins légers à la dixième, pendant un court temps.

Quelques petits impacts, mais loin d'être des blessures graves. Et pourtant, le danger était là. Au final, le vice-capitaine de la division de combat à distance en arrivait à se demander s'il n'aurait pas dû aller plus loin. Avancer afin de retenir les Hollows, il avait juste suivi les ordres, sans prendre d'initiative, au final... Peut-être aurait-il dû, c'est ce qu'il se disait en voyant l'état des hauts gradés et le sien, il voyait une différence dans l'implication.

Une différence qu'il n'aimait pas, qu'il ne souhaitait pas voir et qui pourtant était bel et bien là. Elle était également présente plus loin, il n'avait pas la force de rivaliser avec les puissances qu'il avait senties. Désormais qu'il était Vice-capitaine le poids était bien plus lourd, si ça puissance lui convenait comme simple siège ce n'était plus le cas désormais qu'il avait un brassard au bras. Peut-être aurait-il dû, c'est ce qu'il se disait en voyant l'état des hauts gradés et le sien, il voyait une différence dans l'implication.

Un poids en plus, celui des ordres à donner. Quand on y pense, il est plus facile de les suivre que de les distribuer. Lorsque l'on suit un ordre, l'on a simplement à faire ce que l'on demande, sans cas de conscience, car les ordres sont absolus. Mais lorsqu'on les donnes le poids de la culpabilité pèse sur vos épaules, et si c'était le mauvais choix ? Dans tous les cas, il devrait le faire maintenant plus que jamais, prendre l'initiative.

Le noble sortit de ses pensées en voyant la lettre de convocation qu'il avait lue un peu plus tôt. Une réunion de tous les gradés du Gotei 13 dans les quartiers de la première division. Capitaines et Vice-Capitaines. Le Nadar se leva, d'un geste, il enfila son brassard et accrocha son Zanpakuto à la ceinture. Tout en sortant du bureau, il finissait de serrer son brassard. Tandis qu'il avançait, il continuait à se questionner sur les événements passés et sur le poids supplémentaire qu'il portait.

Une fois dans la salle de réunion de la première division le vice-capitaine de la dixième salua les autres gradés en place. De nom, il en connaissait plusieurs, certains un peu plus que d'autres, notamment le capitaine de la cinquième qui était son prédécesseur en temps que second de la dixième. Il se plaça calmement en retrait de la place ou son capitaine serait lors de la réunion, attendant que les choses avancent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Rang : Vice Capitaine de la Septième

Messages : 162
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 19:32

Le Rukongai est dans un état pitoyable. Très franchement, le gros truc dégueulasse - Sima, de son petit nom - a totalement annihilé des quartiers entiers, boulottant des âmes dans la foulée en faisant peu cas de la merde qu'il avait laissé derrière lui. Je me doute qu'il en avait rien à tiquer et qu'on a déjà bien de la chance qu'une poignée de types sortis de presque nulle part ne soient arrivés pour le dégager de nos pénates. Enfin, le mal avait été fait et on doit maintenant composer avec ce qui restait. Ou plutôt, avec ce qu'il n'y avait plus. Et je parle pas forcément des maisons écrasés mais aussi des shinigamis de la septième qui ont passé l'arme à gauche durant l'attaque. Une putain d'hécatombe, voilà ce que c'était. Purement et simplement. Et si jusque là, ce genre de situation ne m'avait jamais trop touché, aujourd'hui à cause de ce brassard au bras, je suis en première ligne pour constater les dégâts. Et c'est pas reluisant. Même le capitaine a morflé, peut être même plus que moi, c'est dire. Il me reste des bandages sous mon uniforme, certains venant jusqu'à manger mes poings – des brûlures notamment – qui viennent s'ajouter aux anciennes cicatrices. J'ai connu pire, même si je suis pas forcément au mieux de ma forme, mais on s'habitue à ignorer les désagréments. Et puis je suis un type résistant, il m'en faut plus pour me mettre définitivement à terre.

J'ai autant envie de me rendre à cette réunion des hauts gradés que de me pendre, et pourtant, c'est vers les quartiers de la première division que je me dirige d'un pas étonnement vif. Non pas que je sois impatient à l'idée de participer à ma première réunion de crise, ou tout autres conneries du même acabit, mais je me dis au moins que plus vite j'y serai, plus vite elle se terminera et j'aurai une paix relative. Enfin, c'est la guerre, c'était la guerre, on sait au final pas trop où en est maintenant donc ça permettra au moins d'avoir quelques informations, à défaut d'autre chose. Je suis pas très aux faits des bruits de couloirs et y a de toute façon, d'autre chose à foutre que de s'y intéresser pour l'heure. J'ai toujours été du genre à ignorer ce genre d'information pas toujours très fiable et qui me concerne directement rarement. Comme quoi, les choses changent, un peu au moins, même si c'est pas toujours de gaieté de cœur.

Lorsque je rentre dans la salle en question, je me pose pas trente milles questions, je joue pas le timide non plus, j'observe les têtes que je connais, de près ou de loin, n'offrant un salut qu'au capitaine de la cinquième, le seul personnage ici présent que je peux dire connaître. Les autres, bof, c'est moins le cas et je passe sur les visages rapidement en me dirigeant vers celui qui est sensé être mon capitaine. Dans son coin, loin des autres, à l'écart. Comme moi, souvent. Je crois que ma place est à coté de lui, du moins je le présume, c'est pas comme si j'étais très au fait de l'étiquette. Il a une sale gueule d'ailleurs, le Capitaine. Peut être ses blessures ou la perspective d'une réunion chiante. Je hausse les épaules avant de me détourner vers le blond à la gueule bizarre qui semble être le nouveau commandant du Gotei 13, pour l'heure – même quand on s'en fout, on finit par savoir quand même. Hirako Shinji, je crois. J'espère qu'on en aura vite terminé. J'ai du mal à apprécier le cadre et la solennité grave qui se dégage de tout le monde. Ça me fatigue d'avance.

Je croise les bras sur mon torse, zanpakutô à la hanche et, plus étonnant, brassard de vice-capitaine à sa place autour de mon bras et non plus sur ce foutu bureau. Tout le monde est amené à changer. Même les connards dans mon genre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2904-seigi-raitoku

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 19:43

Seito marchait à un rythme modéré, dans les rues du Seireitei. Sa canne, accessoire obligatoire étant donné sa récente rémission, claquait agréablement contre le pavé. Il avait abandonné son manteau jaune, et ne portait plus que la traditionnelle tenue des Shinigamis. A sa ceinture, sur son flanc droit, pendait son insigne de Vice-Capitaine, récemment acquise. Le chardon de la Douzième Division, anciennement porté par son nouveau Capitaine, le remplissait d'un certain d'orgueil. Le pouvoir n'exerçait pas sur lui un attrait important, mais une promotion ne pouvait que le faire se réjouir. Dans sa main gauche, il tenait son zanpakuto. Il ne savait pas vraiment si il fallait l'emmener, dans le genre de réunion où il se rendait. C'était sa première fois ... Une sorte de baptême de l'air. Sa première apparition officielle en tant que Vice-Capitaine de la Douzième Division. Il ne réalisait sans doute pas encore cette nomination.

Une réunion de haut-gradés. Ça allait promettre. Seito avait été mis au courant de la situation globale de la Soul Society, et plus particulièrement du Seireitei, à son réveil à la Quatrième Division. Il était au fait des promotions qui avaient eu lieu. Visiblement, le nouveau Capitaine Commandant voulait resserrer les boulons. Ils allaient sans doute se faire taper sur les doigts. Seito avait sans doute le mérite d'avoir servi sur le front. Enfin, pour ce qu'il avait fait ... Il était tombé bien vite, et doutait même d'avoir put en finir avec son dernier adversaire. Après ça, le black-out jusqu'à son réveil. Un nouveau Capitaine-Commandant, le séjour de la Division 0 ... Le Seireitei allait une fois de plus changer de visage.

Seito gravissait les marches du bâtiment de la Première Division, canne à l'appui. Oui, il y aurait sans doute des remontrances. Mais le Seireitei d'il n'y a pas si longtemps les avait-il méritées ? La menace avait dépassé leur pouvoir. C'était sans doute une faute, pour la toute puissance que représentait la Division 0. Pour Seito, ce n'était qu'une fatalité.

Il arrivait devant les portes de la Salle de réunion. Elles étaient ouvertes, et il n'hésita donc pas. Pour la première fois de sa carrière de Shinigami, il pénétra dans ce sanctuaire du pouvoir. Face à lui, au fond de la salle, se tenait le "sauveur". Celui qui représentait la Division 0, le nouveau Capitaine Commandant, Hirako Shinji. Seito s'inclina respectueusement devant lui. Dans ce salut, on pouvait également lire sa gratitude d'avoir été secouru dans ce moment de trouble. Alignés, il reconnut les Capitaines. Certains ne lui disaient rien, mais il devina leurs noms. D'autres, il les connaissait. Shin, dans son Haori, lui parut mûri. Il avait de toute évidence retrouvé son Zanpakuto. Seito lui envoya un sourire complice. Alors qu'il rejoignait son nouveau Capitaine, Akon, il reconnut également les deux représentants de la Neuvième Division, avec qui il avait combattu. Il croisa leurs regards, et un sourire navré se lut sur son visage. Visiblement, toutes les blessures n'étaient pas refermées. Parmi ses connaissances, il reconnut aussi le Capitaine de la Cinquième Division, qu'il salua d'un simple salut de tête.

La réunion n'allait pas tarder à débuter. Beaucoup étaient déjà là, les autres n'allaient sans doute pas être en retard. Une réunion de cette ampleur ...

_________________


Dernière édition par Ashikaga Seito le Jeu 19 Fév - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Jûbantai Taishô - Capitaine de la Dixième Division

Messages : 866
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 19:52

Désertion ? Tout ça pour ça ! Elle avait disparu aussi vite qu’elle était arrivé à ce poste. Moi qui avait placé tant d’espoir en elle, voilà qu’elle s’était barré comme si ce poste n’avait jamais eu la moindre importance. Moi qui avait cru en elle et qui avait pensé que l’on avancerait enfin dans la bonne direction. La Division zéro qui prenait les rennes à sa place, une bien mauvaise nouvelle, qui ne servait qu’à prouver notre incompétence, une fois de plus. Après les Reapers voilà que d’autre venez une fois de plus prendre notre destin en main. Pour le meilleur comme d’habitude…

Tout ce que je pouvais souhaiter était qu’il n’essaye pas de nous prendre de haut comme avait pu le faire ces abrutis à Totem, je ne le supporterais probablement pas. Si ces derniers avaient enfin disparu j’espérais simplement que la situation ne redeviendrait pas ce qu’elle était avant et que cette fois-ci elle changerait pour le meilleur. Le retour de Vizard que j’avais côtoyé il y a bien longtemps de ça alors qu’ils avaient apparu sur terre était une bonne nouvelle, le retour de Tenzen, un peu moins… Il était puissant, mais je savais l’amour qu’il me portait, et au vue des récents événements j’imagine que rien ne le ferait changer d’avis…

J’avançais aussi vite que mon corps me le permettait. Les stigmates du combat contre Thalos toujours bien présent. J’avais laissé Heyshirô prendre les commande de mon corps et j’en payais maintenant le prix. Si j’avais mis un terme à sa folie et que j’avais pu arrêter le Titan du Hueco Mundo je savais que j’avais aussi détruit un quartier du Rukongaï par la même occasion…

J’étais l’un des derniers à arriver. Tout le monde avait probablement accouru pour venir ici, je connaissais pratiquement tout le monde dans cette pièce et pris tout mon temps pour la traverser. Observant les têtes de chacun, jugeant de la température. Les visages étaient pour la plus part fermé, pensif. La situation était grave et pour que le nouveau Capitaine Commandant ait convoqué tous les gradés du Gotei 13 cela n’annonçait vraiment rien de bon. La dernière fois que les Capitaines s’était réuni l’on m’avait annoncé que je serais le boucher en charge de l’exécution de 3 Millions d’âmes. Je ne pouvais aujourd’hui qu’espérer que le dénouement soit différent…

Suivit d’un signe de tête en direction du nouveau Capitaine Commandant, je prenais place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t326-igarashi-shu-en-cours#1233

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Lun 16 Fév - 20:42

Alors qu'il se rapprochait du lieu de rassemblement, son papillon de l'enfer personnel vint se poser sur son épaule, lui rapportant les images souhaitées. De nombreux gradés étaient déjà arrivés, se plaçant là où ils devaient se mettre afin de respecter les traditions. La place de la division des Nécromanciens n'avait pas toujours été respecté lors des anciennes réunions, il le savait. Car la spécialité de celle-ci la poussait régulièrement à officier dans l'ombre. Mais aujourd'hui, il ne se cacherait pas. Le Seireitei avait besoin de ses hommes. Aujourd'hui plus qu'hier.

Alors que la créature déversait les images collectées dans son esprit, les portes se dressèrent enfin devant Akito. Inutile de rompre le sortilège, il garderait sur son épaule ce compagnon si particulier. Et si différent des autres papillons de ce genre, ne serait-ce que par sa forme et sa taille. Pénétrant dans l'enceinte, il traversa la pièce sans un regard vers ses confrères et consœur, ne se concentrant que sur cet homme. Ce Vizard qui prenait temporairement la tête de cette faction qui déclinait année après année.

Alors qu'il se positionnait enfin, il adressa un signe de tête général pour saluer l'assemblée. Les mots étaient superflus pour le moment et il aurait sans doute l'occasion d'y remédier au cours de l'entretien. La plupart des visages lui était désormais connu. Quant aux autres, il devinait les identités sans mal. Une telle assemblée réunie auprès d'un Commandant temporaire. Il y avait là de quoi faire sourire les plus sceptiques. Akito avait foi en cette organisation. Mais il ne pouvait que constater depuis son retour à quel point les choses avaient changées. Et toutes n'étaient nécessairement positives.

Il plaça ses mains dans son dos, silencieux mais observateur. Son papillon analysait lui aussi les choses, permettant sans doute au Tenma plus tard de refaire le point sur ce qui aurait pu lui échapper. Combien d'âmes encore à venir ? Peu, visiblement. Il y avait déjà ici une bonne partie des Capitaines en faction. Quant aux lieutenants, certains étaient déjà présents. Quel regard portait les autres sur sa présence ? Il ne se posait pas vraiment la question. Néanmoins il était rare de voir les Nécromanciens ainsi représenté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la Première Division

Messages : 201
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 10:19

Le Shimada avait sans doute été le premier prévenu de cette réunion. Après tout, il était désormais le plus haut gradé de la Première Division, à lui donc de s'assurer que tout serait en état pour recevoir les Capitaines du Gotei 13. La petite surprise avait été finalement que les Vice-Capitaines étaient appelés à y participer également. Une nouvelle fois, les choses avaient été bouleversées dans la vie de Ryunosuke. Son Bankaï avait été révélé devant peu de témoins, seule sa Capitaine se trouvait encore en état pour le voir, et elle lui avait promis qu'elle garderait le secret. Cependant, c'était sans compter sur l'apparition des membres de la Division 0, et comme s'ils n'avaient que cela à faire, ils avaient repérés différentes forces insoupçonnées des Bankaïs inconnus et en avaient pris bonne note. C'est toutefois ainsi que les choses lui avaient été présentées.

Il n'avait pu réellement donc chercher à protester lorsque la responsabilité de Vice-Capitaine lui avait été confiée. Il avait déjà de la chance que ce ne soit pas un Haori… enfin, c'est un peu tout comme puisqu'il n'y avait pas de Capitaine à la tête de la Première Division. En somme, Ryu prenait cela comme un test, une bonne manière de s'assurer s'il avait les épaules ou non. Après tout, il avait assisté Eirin et était parvenu avec elle à battre un Espada et repousser le Rey en personne. Sa force n'était donc plus réellement à prouver, ne rester qu'à montrer qu'il était capable de correctement s'occuper de la paperasse et de prendre les bonnes décisions. Soit tout ce à quoi il ne souhaitait pas s'exercer. Rester dans l'ombre, ne pas faire de vagues. C'était ça la vie qu'il s'était choisi durant un siècle déjà qu'il figurait parmi les forces armées du Seireitei. Et maintenant…

Cela lui fit pousser un long soupir alors qu'il se trouvait aux portes de la salle de réunion. Il devrait bientôt se charger de faire fermer les portes afin que la discussion entre les haut-gradés puisse débuter. Ushōda Hachigen suivait de peu son Capitaine – que Ryunosuke n'avait pas manqué de saluer d'un sobre signe de tête – tandis qu'un petit groupe de trois Fukutaishô – de la Seconde, Troisième et Cinquième, s'il avait bien retenu la leçon – était en approche et fermerait sans doute le bal. Sous son chapeau de paille qu'il n'avait pas quitté malgré l'importance de la situation, il scrutait les environs à la recherche d'un autre visage. S'il ne se trompait pas, il ne manquerait donc qu'un unique gradé à cette réunion – si l'on ne comptait pas le Vice-Capitaine de la Quatrième Division qui avait été excusé par son Capitaine. Et non des moindres puisqu'il s'agissait de son ancien Capitaine, Ukitake Eirin. Il ne pouvait se permettre cependant de faire encore attendre plus longuement le Sotaishô. Il fit signe à « ses hommes » de fermer les grandes portes dès lors que le petit groupe de Vice-Capitaines était entré, après quoi il alla rejoindre la place qui lui était réservée.

Il n'avait rien à faire là, très nette impression qui se dégage alors que deux rangs de Capitaines se font face, leurs Vice-Capitaines légèrement en retrait. Pourvu qu'on ne lui demande pas de prendre la parole, il ne saurait que dire...

Citation :
Il n'y a pas de chaise dans une réunion de Capitaines Shin…

Puisque ça a été apparemment mal compris (notamment par Seito) je le reprécise : Shinji est le seul membre de la Division 0 à être présent à la réunion.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2755-shimada-ryunosuke

avatar
Messages : 11
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 10:55

Diverses salutations auxquelles il ne répondit pas alors qu'il semblait pensif, perdu, sans doute quelque peu emporté ailleurs par l'intensité musicale du morceau qui était actuellement joué, mélange de jazz, des pas et des paroles des gradés qui rejoignaient un à un les rangs. Il fut cependant tiré de ses pensées et rêveries lorsque les portes se fermèrent et que le Vice-Capitaine de la Première Division prit place. L'heure était venue de commencer, d'autant qu'un seul gradé manquait. Malheureusement il s'agissait d'un Capitaine qu'il souhaitait voir de plus. Ne lui resterait donc qu'à improviser, ou bien la rencontrer plus tard, il verrait.

Ses lèvres se tordirent en un sourire étrange – qui pourrait paraître stupide également – où seules ses dents supérieures furent visibles. Un sourire qui tirait vers la grimace, paraissait presque douloureux.
    - Commençons. Comme vous le savez, je suis Hirako Shinji et j'ai été choisi par le Roi des Âmes parmi les Capitaines de la Division 0 afin de guider provisoirement le Gotei 13 jusqu'à ce que la situation actuelle s'apaise, que l'ordre reprenne ses droits.
    Je sais que ces derniers temps, rien n'a vraiment été facile pour vous, mais je voudrais que vous sachiez que j'ai pleinement confiance en vous afin de redresser la situation.

Les Maho Tsukaïs, les Reapers, la Purge, et maintenant ça, un Hollow aux dimensions déraisonnables… Shinji préférait clairement opter pour la compréhension dans une pareille situation, personne n'était à blâmer lorsque la vie s'acharne à ce point en une période donnée.
    - J'en profite également pour informer ceux qui l'ignorent que les Reapers ne viendront en principe plus nous empêcher de faire notre travail pour l'instant. Ils ont en effet préféré quitter le Rukongaï, Tokyo leur semblant être une villégiature de prédilection alors que l'on aurait bien eu besoin d'eux ici… Soit.

Il n'alla pas jusqu'au bout de sa pensée en précisant que d'autres avaient manqué à l'appel lorsqu'il y avait eu besoin, à commencer par la précédente Sotaishô. Certains ici avaient été particulièrement fidèles à la récente déserteuse, il était préférable donc de ne pas créer plus de tensions à ce propos.
    - J'ai lu tous les rapports qui me sont parvenus. Je suppose que c'est le cas également pour la plupart d'entre vous. Nous savons donc tous très bien ce qu'il s'est passé : le Rey est venu attaquer la Soul Society avec un monstre dont nous n'avons jamais rien su. Étant sur place lorsque c'est arrivé, je peux vous témoigner de la mort de Santo Pastor, dévoré par sa propre créature qu'il a nommé « Sima ». Cela ne nous avance pas plus, si ce n'est de savoir qu'eux non plus ne le contrôlent pas. Toujours est-il qu'il va nous falloir établir un plan. Bien qu'ayant mes idées, j'aimerais entendre les vôtres, si vous en avez. Quel que soit la proposition ou le commentaire que vous avez à faire, n'hésitez pas à prendre la parole, car c'est ainsi seulement que nous pourrons aller de l'avant.

Il était donc resté on ne peut plus sérieux, évitant de s'adonner à quelques pitreries dont il avait le secret. L'heure n'était pas à détendre l'atmosphère, même si cela aurait sans doute pu être bénéfique à certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 17:35

Seito fut assez étonné de la teneur des mots du Capitaine-Commandant. Il s'attendait à des remontrances, pas à des dires de compassion. Avait-il vraiment confiance en eux, autant qu'il le disait du moins ? Ou n'était-ce pour lui que des mots afin de motiver ses troupes ? Les rendre plus productives. Seito préférait croire sur parole le nouveau Capitaine-Commandant. Il ne savait rien de lui, et pourtant il se sentait en confiance avec lui. Sans doute à cause de son admission par le passé à la Division 0. Si le Roi des Âmes lui avait fait confiance, alors il n'y avait pas de raison pour que Seito ne le puisse pas à son tour. Enfin, si il pouvait s'élever, de ce point de vue-là, au rang du Roi des Âmes.

Outre le fait qu'il sentit ces notes de compassion dans les termes du Capitaine-Commandant, Seito fut intéressé, comme ce devait être le cas pour la plupart des gradés dans l'assemblée, par le point que le Capitaine Hirako abordait. Ses paroles sonnèrent aux oreilles de Seito comme un encouragement à la bataille, à la revanche contre le Hueco Mundo. Peut être se trompait-il, mais comme le Capitaine-Commandant les encourageait à prendre la parole ...

"Euh ... Excusez-moi."

Il s'avança d'un pas afin d'être visible de tous.

"Pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore, je suis le Tr ... Non, le Vice-Capitaine de la Douzième Division, Ashikaga Seito."

Il était nerveux, et ses mains, croisées dans son dos, tremblotaient.

"Je me trompe sans doute, Capitaine Hirako, mais j'ai cru comprendre qu'une offensive était envisageable, ou envisagée, contre Las Noches. Sans doute est-ce dû à un défaut de compréhension de ma part, auquel cas j'en suis désolé. Mais de toutes façons ..."

Il s'éclaircit la gorge. Il se sentait quelqu'un d'autre. Cette éloquence ne lui ressemblait pas.

"Je pense que lancer une offensive contre Las Noches serait une erreur, pour l'instant du moins. Nos troupes ont été affaiblies par leur dernière attaque, et le moral a baissé, sans doute. Lancer une attaque ne serait pas simplement porteur de plus de blessures encore ? De plus, le "Rey" des Arrancars -puisque c'est ainsi qu'il se faisait appeler, je crois- est tombé. Attaquer Las Noches ne ferait que nourrir le feu d'une guerre qui, à mon sens, n'a que trop duré."

Il risquait de se faire rabattre le caquet très vite, cependant il continua. Autant aller au bout de ses idées.

"La paix que je propose repose sur une sorte de principe de confiance entre les Arrancars et nous-mêmes, j'en ai conscience. Et une paix a déjà été abordée par le passé. Certes, elle s'est tragiquement finie, mais n'était-ce pas la faute du Roi du Hueco Mundo d'alors ? Pourquoi ne donnerions-nous pas une seconde chance à cet armistice ?"

Il avait l'impression de passer pour un pacifiste de base. Mais si il pouvait éviter au Seireitei de nouvelles pertes, il le ferait. Ce n'était pas simplement une question d'opinions, maintenant. L'avenir de leur faction dépendrait sans doute de la décision qui serait prise -ou qui était déjà prise- dans cette salle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la 13ème Division

Messages : 132
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 17:42

La division connaissait quelques mutations en ce en rien de temps. D’une part Ryunosuke avait été promut Vice-Capitaine auprès d’une autre division, cette mutation n’aurait pas été dérangeante si elle ne suivait celle de Clotho. Ainsi, je me retrouvais amputée de deux officiers de hauts rangs et sur lesquels j’avais escompté m’appuyer. Je ne pouvais pas leur en vouloir, Clotho avait besoin de changer d’air afin de s’épanouir, quant à Ryunosuke il n’avait rien demandé. D’ailleurs, je me demandais comment il prenait cette décision, lui qui avait été si réticent à occuper le poste de 3ème siège. Je me retrouvais donc avec plus de travail que prévue, des rapports à traiter et à ranger, j’avais réquisitionné deux membres de ma division afin de me soulager pour ce travail, mais ils n’étaient pas des plus à l’aise dans ce rôle. Ce fut tout gêné, que l’un d’entre me fit savoir qu’une réunion des Capitaines avait été organisé et que j’étais en retard. Je lui offris un sourire réconfortant et sortit en trombe de mon bureau. Le spectacle de leur Capitaine aimait prendre son temps, entrain de traverser la division le plus rapidement possible, dû leur faire un choc. Grace au Shunpo, je parvins à la salle des Capitaines, là où les Capitaines-Commandants avaient l’habitude de recevoir leurs officiers afin de traiter avec eux de la situation.

Arrivé à quelques pas de la porte, je m’arrêtai assurant de mon maintien et de ma tenue. Etre en retard était une chose, arriver le haori mal mit en était une autre. Une fois certaine de ma apparence, je poussais les portes et pénétra dans la salle où la réunion avait déjà commencé. Attirant l’attention des personnes présentes, je peux constater que les Vice-Capitaines étaient eux aussi invités preuve de l’importance de la réunion. Mon regard opalin passa sur chaque Capitaine avant de se poser sur celui qui avait en charge de remplacer Kuragari. Ainsi la rumeur concernant la prise de contrôle par la division zéro était fondée. Voir un Vizard à la tête du Gotei, voilà quelque chose que le Commandant des Reaper allait apprécier. Je m’inclinais respectueusement faisant en sorte que mon visage soit plus bas que celui de supérieur, ce qui au vue de ma taille demandait une certaine souplesse.


« Je vous demande pardon pour mon retard, les affaires de ma division m’ont pris plus de temps que prévu. »

Mon ton était polit et respectueux, en me redressant je ne pus retenir une légère grimace de douleur, souvenir encore frais de l’attaque dont nous avions été victime. Une fois redressée, je me dirigeai vers ma place, dans un pas rapide et le plus silencieux possible. Mon visage était fermé, mais je restais droite. Les paroles que j'avais capté, faisaient allusion à une possible contre-attaque. Attaquer le Hueco-Mundo, alors qu'il devait être affaiblit et désorganisé était une bonne idée. Mais avions nous les moyens de telles représailles, surtout en prenant compte de cette possible menace venant du monde des humains. De plus et même si l'idée éveillait en moi un certain intérêt, une vendetta contre les Hollows ne serait-elle pas préjudiciable pour l'équilibre des mondes. Je préférais attendre d'avoir toutes les données, avant de prendre la parole, mon retard m’empêchait d'avoir toutes les informations nécessaires à la compréhension de ce qui se passait ici.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2706-ukitake-eirin

avatar
Rang : Kyûbantai Taishô - Capitaine de la neuvième division

Messages : 695
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 18:35

L'Akihiko patienta tranquillement observant le défilé qui se déroula sous ses yeux. Il portait son attention essentiellement sur ses confrères et consœurs, certes le nouveau Capitaine-Commandant était intriguant mais l'ex-scientifique cherchait surtout à constater de ses propres yeux ce qu'ils avaient subits. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il avait en effet bien subit ! Que ce soit dans les attitudes ou dans les blessures physiques visibles des hauts gradés du Gotei 13 il fallait avouer que l'échec face à cet assaut avait été cuisant pour de nombreuses personnes. L'Akihiko n'aimait pas ressasser le passé, ce qui était fait ne pouvait être corrigé, cependant observer était un élément crucial de la compréhension. Et quand on comprenait, on pouvait ensuite aller de l'avant.

Le Vizard salua les nouveaux venus au fur et à mesure. Kirito ne connaissait pas personnellement un certain nombre de présents mais en d'autres il reconnut des amis ce qui le rassura. Tout comme la présence à ses côtés de sa Vice-Capitaine. Par ailleurs les promotions de Shin, Ryunosuke et Seito était, selon lui, d'excellentes initiatives de la part du nouveau Capitaine-Commandant. Finalement la réunion commença, marqué par l'absence d'un Capitaine, qui arriva cependant peu de temps après.

Les mots utilisés par Shinji surprirent légèrement notre jeune héros qui ne le montra pas pour autant. Pas de remontrances ? Étonnant mais très appréciable ! Cet homme cherchait l'efficacité et il n'était pas nécessaire d'insister sur l'échec des hommes et femmes présents, tous en étaient bien conscients. Le thème du jour fut ainsi abordé et celui-ci intéressa au plus haut point l'Akihiko. Il était question de dresser un plan et c'était quelque chose que Kirito appréciait. Décidément ce nouveau Commandant s'avérait être plein de surprise. Pas de tergiversations, directement dans le vif du sujet !

Le Capitaine de la Justice nota au passage l'explication de l'absence des Reapers, il en avait entendu parler mais ces informations confirmait bien qu'ils étaient partis directement sur Terre. Décision étrange, certes, mais pas insensées. Notre jeune héros songea alors que l'absence des Reapers avait été accompagné par l'absence d'une autre personne importante... L'Akihiko n'avait pas eût le temps de se faire une idée d'Asuna en tant que dirigeante mais une chose était sûre, sa disparition en avait surpris plus d'un.

Alors que Kirito s'apprêta à prendre la parole, ce fut Seito qui commença. Le Vizard attendit alors laissant le Vice-Capitaine s'exprimer. Il écouta les mots de l'homme et ne put s'empêcher d'avoir le sentiment d'entendre ses propres paroles...deux ans plus tôt ! Mais entre temps le Vizard avait vécu au Hueco Mundo et aujourd'hui son point de vue sur la question avait bien changé... Lorsque les paroles de Seito furent terminés l'Akihiko s'avança très légèrement et pris la parole.

Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse ici uniquement d'attaquer Ashikaga-fukutaïshô, mais bien d'établir un plan pour ne pas revoir ce « Sima » revenir dans les parages ou même de sévir ailleurs. Cependant, il est clair qu'attaquer Las Noches est aussi une éventualité et en ce sens vos propos sont intéressants.

Le Capitaine de la Justice marqua une pause durant laquelle il embrassa de son regard gris l'assemblée. Comme à son habitude il décida de jouer franc jeu. Sa connaissance de leurs agresseurs, ainsi que de leur monde rendait Kirito très sensible sur la question et nul doute que certains ici pouvaient même penser qu'il était un traître, mais se justifier à ce propos ne servait à rien.

Vous n'êtes pas sans savoir que j'ai passé deux ans au Hueco Mundo et je peux vous assurer que l'éventualité d'une alliance est impossible... Non pas parce que ce serait futile mais parce que de part leur nature, que certains d'entre nous partageons d'ailleurs ici en partie, les Hollows sont changeants et cela ne peut pas mener à une paix durable. Cette option me semble clairement compromise...

Le cerveau d'Akihiko tournait à pleins régimes, il avait déjà envisagé des pistes et des plans mais pour l'instant aucun ne semblait être le meilleur.

Je pense toutefois que, même si la paix est impossible, un assaut sur Las Noches serait également une mauvaise idée comme vient de le faire remarquer Ashikaga-fukutaïshô. Même si nous parvenions à éradiquer la cité rien n'empêcherait les survivants, car il y en aurait forcément, de reconstruire, et ils seraient alors encore plus motivés pour revenir ensuite. A mon sens la solution à aborder actuellement est d'essayer de comprendre ce qu'est ce « Sima » et de le priver de sa force. En attaquant le Rukongaï cette créature semblait vouloir se nourrir d'énergie avant tout, je suppose donc qu'actuellement notre meilleure option est d'affamer cette créature. Pour le moment cela me semble compliqué de l'abattre, mais en la privant de « nourriture » nous la priveront de forces et nous pourront ensuite envisager de l'éliminer.

L'Akihiko attendit de voir les réactions des hommes et femmes ici présents. Leur opinion était nécessaire et l'ex-scientifique espérait que chacun donnerait son avis. Aucune éventualité n'était idiote et chaque proposition apporterait des pistes de réponses.

_________________

Cliquez sur l'image pour accéder à mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t721-kirito-akihiko

avatar
Rang : Vice capitaine de la 8ème division

Messages : 334
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 18:43

Des paroles d'encouragement. Un speach pour les enfants qui ont besoin qu'on leur tienne la main, voilà ce qu'il fait. On est le Gotei 13. On est grand. On est fort. Le milieu de son monologue, par contre, attira mon attention. Les reapers parti. Bah voyons. Juste quand un truc géant apparaît en plein dans le Rukongaï. Ils sont grands pour ouvrir leur gueules, mais alors dès qu'il y a de l'action, les trouillards dégagent, hein ! Tant mieux, on peut se passer d'eux. Même si leur aide aurait pu aider à réduire les pertes. Le truc qui me surprend, c'est qu'il nous invite à prendre la parole. Seito y prends d'ailleurs part et suggère une sorte de pacte de non agression. Il y a peu, j'aurais été d'accord avec lui. Plus aujourd'hui. Plus maintenant. Je décide donc de prendre la parole pour expliquer mon point de vue. Mais le capitaine de la neuvième le fait avant moi. Il dit des choses plus sensées que Seito. J'avance de quelques pas, me montrant à la vue de tous.

" Vice capitaine de la treizième division, Clotho. Jusqu'à avant l'attaque, j'aurais été d'accord avec le vice capitaine de la douzième division. J'aurais opté pour une promesse ou un quelconque truc entre nos factions. Mais les temps ont changé. La rancune est tenace, des deux côtés. Tout aurait pu rester ainsi, pendant des siècles. Des petites escarmouches par-ci, des tueries par-là. " Je pose un regard sur ma capitaine qui vient d'arriver.

" Maintenant, je ne suis plus de cet avis. Leur ancien roi à tué notre capitaine commandant. Leur roi suivant a ouvert une brèche pour faire venir toute son armée et un monstre gigantissime pour ravager notre monde. Ils sont venu chez nous, dans nos demeures et les ont profanés de leur âmes impures. Ceci est une guerre ouverte. Ils sont venu en nombre pour essayer de nous massacrer et mettre un terme à cette guerre. Sommes nous meilleur qu'eux ? Oui. Nous pouvons faire preuve de compassion, c'est certain. Nous pouvons les laisser en vie, former une armée, se retrouver une roi et repousser leur prochaine attaque. Et puis la suivante, et la suivante ... et ainsi de suite jusqu'à la nuit des temps. Nous pouvons, ainsi, perdre des milliers de personnes. Et s'ils réussissent à rouvrir un portail assez large pour faire revenir cette chose dans notre monde ? Combien de personnes mourrons encore ? Combien de femmes, d'enfants et d'innocents mourront parce qu'on a fait preuve de bonté ? Ils nous ont provoqué. Ils nous ont attaqué avec toute leurs forces pour nous anéantir. Leur dieu, Sima, a été repoussé. Leur roi a été tué par leur dieu. Leur moral est au plus bas. Ils ne s'attendront pas à une attaque éclair surprise. En attaquant dès que nos forces seront récupérés, on peut sauver les vies qu'ils prendront dans leurs prochaines attaques. En y allant maintenant, en nombre suffisant, on peut mettre un terme à cette guerre."

Je fais un petit résumé pour ceux ayant été perdu par mes paroles. " En attaquant d'ici la fin de la semaine, quand nos forces seront revenues, on peut terminer cette guerre qui dure depuis trop longtemps maintenant. On peut montrer aux habitants du monde creux que les shinigamis ne se laissent pas faire et qu'ils peuvent répliquer. Que chaque attaque contre nous sera sanctionnée. Montrons leur la peur. Apprenons leur la terreur. Qu'ils nous craignent tellement qu'ils n'osent plus jamais nous provoquer. Et si l'on rencontre ce Sima avant d'avoir terminé, il nous suffira de nous replier dans notre monde avant qu'il n'arrive. Un truc aussi gros, ça ne se loupe pas. " Cette fois, je modère mes propos quand même. Je ne parle pas de tous les tuer. Mais simplement leur infliger une terreur telle qu'ils ne voudront plus se trouver en face de nous, ça suffirai. Avec une force de frappe suffisante, on peut leur faire très mal. Si on attends, ils vont encore se renforcer, et revenir nous attaquer. Et si ce Sima revient, cette fois, on pourrait ne pas survivre. Je me recule, me blottissant dans l'ombre de la salle. Désolé Seito, mais j'étais obligé de m'oppose à toi. On a essayé une alliance, deux fois. Deux fois ils nous ont trahis. On peut ouvrir un dangaï suffisamment grand pour y envoyer pas mal de monde et frapper fort. Ce n'est qu'une suggestion bien sûr. Et elle n'émane que d'un vice capitaine. Shinji décidera, au final. Mais je pense vraiment que c'est le mieux à faire, pour la Soul Society et les Mondes en général.

_________________
Si je ne réponds pas sous 7 jours, MP moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2155-clotho

avatar
Rang : Vice-Capitaine de la 10e Division

Messages : 127
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 19:40

Les gradés arrivent, en nombre. De ce qu'en sait le vice-capitaine, il n'en manque pas, ou peu. Une seule apparemment qui ne tarda pas à se joindre à la réunion. Peu avant le capitaine-commandant prend la parole. Il avait pleinement confiance en le Gotei 13 pour s'en occuper, il avait conscience que l'organisme des treize divisions avait subi de lourds dégâts depuis quelque temps. Il ne fit aucune remontrance, rien.

En soit c'était inutile, chacun ici présent l'avait déjà fait, seul ou aux autres. Ils le savaient tous, c'était un échec et il était inutile de les blâmer plus qu'ils ne le faisaient d'eux même. Atori était l'un d'eux, le doute toujours ancré dans son esprit. Pourtant bientôt, il le laissa aux oubliettes en entendant le capitaine-commandant continuer son discours. Il précisa le sort des Reapers, ils n'étaient plus dans le Rukongai et ne semblaient pas vouloir y revenir.

Certes, leur aide aurait été utile, mais le vice-capitaine de la division de combat à distance ne se plaindrait pas de l'absence des arrogants dieux de la mort occidentaux. Après tout hormis se palabrer avec leurs bêtes de foire, ils n'avaient rien fait de plus depuis la fin des Maho Tsukais. Ensuite le vizard continua, demandant l'avis des hauts-gradés sur ce qu'il adviendrait de la suite des opérations. Il avait ses idées, mais voulait connaître celles des autres.

Le premier à prendre la parole fut le vice-capitaine récemment nommé de la douzième division. Il tint un discours... Utopique, pacifique et naïf selon le Nadar. Mais avant que celui-ci ne réponde le capitaine de la neuvième division le fit, il connaissait sans doute le Hueco Mundo mieux que tout le monde pour y avoir passer du temps. Ses idées étaient en accord avec celles du Nadar, ne pas attaque mais ne pas songer à la paix.

Affamé Sima... En revanche, cela Atori n'y croyait pas, cette créature vient du Hueco Mundo, c'est donc un hollow, tant qu'il y aura des hollows elle aura à manger et il y aura toujours des Hollows. Alors qu'Atori s'apprêtait une nouvelle fois à parler, ce fut le vice-capitaine de la treizième qui intervint. Le Nadar s'attendait à le voir suivre le vice-capitaine de la douzième en repensant à leur discussion avant l'attaque au sujet de la conduite à adopter en mission. Il semblait aussi naïf.

Pourtant, il ne le fit pas, au contraire, il défendait l'option d'une attaque éclair contre Las Noches avec comme objectif d'anéantir le château des arrancars. Mais ses paroles semblaient plus portées par une rancoeur ou une colère que par du bon sens et du discernement. Il se trompait selon Atori. Le Vice-capitaine de la dixième division croisa les bras et ferma les yeux, attendant que son homologue de la treizième ne termine, puis il prit la parole à son tour.


« Nadar Atori, Vice-Capitaine de la dixième division. Je me permets de vous reprendre Vice-Capitaine Ukishunshi. " En y allant maintenant, en nombre suffisant, on peut mettre un terme à cette guerre." Cette guerre dure depuis aussi longtemps que le Gotei 13. Les Arrancars sont des Hollows, nous combattons les hollows depuis toujours. Cette guerre ne peut pas se terminer, ce ne serait qu'un répit, pas une fin. D'autres Arrancars reviendraient, reconstruiraient et recommenceraient. Vos paroles semblent plus guidés par une rancœur que par du bon sens vice-capitaine. Même si l'ennemi est parti le Rukongai a été touché et nos effectifs aussi. Ce n'est pas en une semaine que nous remplacerons nos morts. Vous parler de combien périront s'ils reviennent, mais combien le feront, loin de chez eux, si nous attaquons ? Je suis plutôt d'accord avec le Capitaine Kirito, attaquer est voué à l'échec, tout comme une paix. Nous avons déjà combattu tous les souverains de Las Noches, le suivant ne sera sans doute pas différent. En revanche, cette créature sera sans doute difficile à affamer, sans informations sur elle, ce qu'il nous manque. En revanche, cette créature sera sans doute difficile à affamer, sans plus d'informations sur elle. Les quartiers de la quatrième division sont assez pleins comme ça en ce moment. »

Puis il recula, laissant le prochain prendre la parole, il n'avançait pas d'hypothèse, car pour le moment, il n'en voyait pas. Cette créature, cette Sima était un danger, dont il ignorait tout, dont ils ignoraient tout, le premier pas serait d'en savoir plus à son sujet avant de savoir quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2949-nadar-atori

avatar
Rang : Capitaine-Commandant

Messages : 503
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 21:16

Quasiment tout le monde était présent lorsque le Capitaine-Commandant prit enfin la parole. Y compris le Vice-Capitaine de la Cinquième, que Taka avait choisi un peu à la hâte devant la recrudescence de travail. Celui-ci ne s'était pas montré très enthousiaste, mais le Faucon lui avait assuré que ce ne serait que transitoire. Il avait pris place au côté du Responsable des Archives, et avait l'air stressé, ravalant sa salive. Il assistait sans doute à une réunion de cette ampleur pour la première fois. Mais peu importe les états d'âme de Rikichi : le demi-frère de Farune tendit l'oreille, écoutant avec attention ce qu'avait à raconter le Vizard qui dirigeait désormais la Soul Society, ou du moins ses forces militaires.

Il commença par le positif, en assurant sa confiance en ses hommes, puis en justifiant l'absence des Reapers, relogés à Tokyo. Si le Vizard voyait ça d'un mauvais œil, ça n'était pas le cas de Taka : certes, ces Faucheurs étaient intervenus sur un bon sentiment, mais de la pire des manières, et ils n'avaient eu de cesse de faire n'importe quoi pour déstabiliser les orientaux. Qu'ils aillent au diable, pour ce que ça intéressait le Capitaine de la Cinquième... Le Commandant à la longue chevelure blonde acheva son propos en récapitulant les évènements qui avaient secoué le monde des âmes quelques jours auparavant. Rien de nouveau du côté de Taka : le Rey était mort, et les habitants du Hueco Mundo avaient libéré un être à la puissance démesurée, qui n'entendait pas se laisser mettre le mors aux dents.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, ironisa en son for intérieur le natif du Rukongai. Il était décidé à ne pas intervenir tout de suite, préférant réfléchir et mesurer son propos : il laissait les premières interventions aux plus impulsifs. Contre toute attente, Eirin rejoignit la réunion à ce moment, et il la suivit du regard, comme sans doute la majorité des gradés de la salle, jusqu'à ce qu'elle s'installe. Puis, c'est finalement Ashikaga Seito de la Douzième qui parla le premier. Le Faucon n'approuva aucune de ses idées : au contraire, avec le décès brutal du Rey et le monstre, Las Noches devait être désorganisée, pour faire dans l'euphémisme. Une attaque, si bien menée, pourrait être une réussite. Tout reposait sur le temps que mettrait la Soul Society à reconstituer ses forces.

Quand à l'alliance... Hors de question. Ils avaient essayé, et ça s'était soldé par un échec. Et en sachant que c'est à cause de cette "alliance" que les Reapers étaient sortis de leur trou, réitérer la chose n'était absolument pas envisageable pour le Kazegai, opinion qu'il espérait partagée. Le Capitaine de la Neuvième fit part de son expérience intéressante, lui qui était un garant de la "paix" inter-raciale - et vu le temps qu'il avait mis à revenir, encore une raison de ne pas tendre la main aux créatures du Monde Creux - et suggéra qu'on s'intéresse à Sima à proprement parler. Clotho parla ensuite, et Taka constata qu'il n'avait rien perdu de sa verve : il s'étendit plus encore qu'il ne l'avait fait dans son bureau. Et cette fois encore, le blondinet dut se forcer pour tout suivre. Mais cela dit, son opinion rejoignait, en substance, celle du Kazegai. D'autant que son instinct de guerrier réclamait une revanche contre ces maudites jumelles...

Atori intervint alors, et le Faucon se résolut à prendre la suite. Lui prônait l'immobilisme, mais avait la bonne question à propos de Sima. Taka intervint donc, bras croisés derrière son dos, d'un ton mesuré qui ne laissait rien transparaître, ni fatigue ni émotions :


- Je rejoins le Vice-Capitaine Nadar. Le Hueco Mundo grouille de Hollows, et ce Sima trouvera toujours de quoi manger, quoi qu'on fasse. A vrai dire, c'est un problème épineux, au vu de sa taille et de sa puissance. Cependant, j'aimerais attirer votre attention sur une chose : quand la Division 0 l'a repoussé à travers un Garganta, il n'a pas cherché à se débattre ou à s'échapper. C'est peut-être extrapoler, mais à mon avis, cette créature a une intelligence trop primitive pour se déplacer seule. Si nous parvenions à l'isoler quelque part, nous gagnerions peut-être la partie.

Le responsable des Archives marqua une courte pause. Aucune occurrence similaire n'était écrite dans les Archives, mais il fouillerait tout de même. Principe de précaution. Puis, il reprit :

- Concernant la conduite à tenir envers Las Noches... Je rejoins le Vice-Capitaine de la Treizième. Sans Rey, les Arrancars doivent être désorganisés. Si ceux qui nous ont attaqué constituent l'élite, alors nous sommes plus nombreux. Nous sommes une armée, certes affaiblie, alors qu'ils n'ont sans doute plus aucune forme d'autorité à leur tête. En frappant vite et bien, nous pourrons les calmer pour un moment. Le temps de trouver une solution pour cette gigantesque créature.

Et Taka conclut pour de bon son propos, guettant les réactions de ses confrères et consoeurs...

_________________

Farune [PNJ de Taka] :
Spoiler:
 

Taka selon Lies, merci à elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1856-kazegai-taka

avatar
Rang : Capitaine de la Quatre

Messages : 525
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 21:46

Vint d'abord le problème des Reapers, qui fut réglé bien vite. Les occidentaux avaient donc quitté la Soul Society pour rejoindre Tokyo. Pourquoi pas. Concernant les autres problèmes plus récents, ce que remarqua la capitaine de la Neuvième était plein de sens et Shin tint à le préciser, une fois que le Kazegai finit de parler.

Je pense surtout qu'il serait bien mieux de prendre un peu de repos pour l'instant. Pensons quelques instants à nos hommes. Ils ont subi assez d événements marquants pour l'instant, avec cette double Purge. Nombre de nos hommes ne se sont toujours pas remis de ce qu'il vient de se passer. Nous ne sommes pas des machines de guerres, et notre titre ne permet pas d'agir ainsi. Cela reste mon avis, libre à vous de le prendre en compte ou non.

Son point de vue était dit. Ne pas engager le combat maintenant parce qu'ils étaient pas prêt à repartir à l'assaut. Shin avait conservé cet esprit prévenant de sa division, pensant d'abord aux siens avant tout. Restait après le problème "Sima" à éclaircir. Réduire au silence une telle bête s'annonçait ardue et pas sur qu'une alliance avec les Arrancars soit suffisante.

N'oublions pas que Sima est de retour à Las Noches. Désormais, c'est aussi leur problème. L appétit de ce monstre va leur porter préjudice également. Voilà pourquoi je propose un renforcement de la sécurité, au cas où ils parviendraient à nous le renvoyer.

Le renforcement de sécurité était plus un prétexte pour permettre aux shinigamis de se reposer un peu. Vouloir prendre soin des hommes pouvait être aussi le signe que le successeur d'Asuna souhaitait éviter plus que tout le fait de remettre le couvert si vite. Ce n'était qu'une proposition après, bien d'autres personnes se trouvaient ici. Et leurs points de vue pouvaient différer. Au Capitaine Commandant de trancher une fois que tout le monde se serait exprimé.

_________________
~Shin by Lies~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2102-hayako-shin#17520

avatar
Rang : Capitaine de la 13ème Division

Messages : 132
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Jeu 19 Fév - 22:39

Si j’avais raté le début de cette réunion, le sujet qui semblait être au cœur de celle-ci était Las Noche et notre réponse à l’attaque subie. Le sujet était encore chaud et certains esprits pourraient se laisser aller à la rancœur. Les propos que j’entendis dans la bouche de ceux qui venaient de prendre la parole ne me surprenait pas. Le Capitaine Kirito m’avait semblé être une personne réfléchit, posé ne laissant pas ses émotions prendre le dessus. Quant à Clotho, ses mots correspondaient à son état émotionnel, il souffrait encore des blessures des dernières guerres et le souvenir de son combat, ne devait pas l’aider à faire montre de retenue. Mais si je n’étais pas surprise par le contenu de certains propos, ce fut le mot guerre qui attira mon attention. Nous n’avons jamais été en guerre avec le Hueco Mundo, mais avec une faction des habitants de ce monde, les Arrancars. Mais cela ne signifiait pas que l’on ne devait pas s’occuper de leurs cas. Si l’idée de vengeance ne me déplaisait pas, j’étais du même avis que Kirito, Sima était le véritable problème. Je comptais attendre un peu avant de prendre la parole, mais le fait que Clotho, qui était encore mon vice-capitaine, ai pris la parole me poussa à donner mon avis sur le sujet. Après avoir fait un pas en avant, afin de sortir des rangs.

« En tant que Capitaine, je ne peux pas aller dans le sens de mon vice-capitaine, même si je le comprend.»

Le ton de ma voix, mon comportement était en tout identique à l’image que je renvoyais à tous depuis mon réveil, il y a de cela plusieurs années. La retenue était une des valeurs de ma division et je comptais en faire preuve dans mes mots.

« J’entends le mot guerre, mais nous n’avons jamais été véritablement en guerre contre le Hueco Mundo et les Hollows. Notre rôle est de maintenir l’équilibre de la pression spirituelle entre les trois mondes. Mais aussi, celui de guider les âmes errantes vers la Soul Société afin qu’elles puissent continuer le cycle des réincarnations. Les Hollows ne sont que des âmes errantes dont le cœur a été consumées avant leur élévation. De par notre rôle, nous avons été et sommes amené à les combattre afin de réguler leur nombre et protéger les âmes se trouvant dans le monde humain, mais cela ne veut pas dire que nous étions en guerre contre eux. Ce n’est qu’avec l’avènement d’un Hollow particulier qu’un grand nombre de Hollow se réunit sous son autorité. En dehors de cette situation, les Hollows ne représentent pas une menace, ne forment pas une armée. »

Mon regard parcourait l’assistance, sans s’appesantir sur qui que ce soit.

« Je reconnais que les Arrancars sont un problème, mais pas plus grave qu’un autre. Notre priorité est de trouver un moyen de neutraliser ce Sima. Mais il se peut que ce dernier soit nécessaire pour maintenir l’équilibre. Nous devons obtenir plus d’information sur lui. »

Portant mon regard vers mon ami, le Capitaine de la 5ème Division.

« Nous ne savons rien sur l’intelligence d’une créature de cette taille, de plus même les Menos qui sont considérés comme sans intelligence peuvent ouvrir des Garganta de leur propre initiative. Ce Sima est un Hollow et comme tous les siens, il est guidé par sa faim. Plus un Hollow se nourrit plus il devient puissant et évolue. Il se peut qu’il soit un Adjuchas géant, qui vivait dans les profondeurs du Hueco Mundo et qui fut lâcher sur nous telle une arme de destruction massive. S’il errait dans les plaines proches nous l’aurions déjà rencontré, ou du moins la 3ème Division qui est en charge des Hollows dangereux en aurait des traces dans ses rapports ou archives.»

Puis me tournant vers celui qui allait nous commander, jusqu’à ce qu’un nouveau Commandant soit nommé.

« Je ne dis pas qu’il ne faille pas agir, mais ne laissons pas la colère, la souffrance, la honte, les regrets, ou autre sentiments violents, guider nos choix et actions. »

Après m’être exprimée, je retournais dans le rang, à ma place, laissant les autres donner leur avis et peut être m’apporter une autre lumière sur la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2706-ukitake-eirin

avatar
Rang : Capitaine de la Douzième Division

Messages : 276
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Ven 20 Fév - 11:26

Seito était resté de marbre et attentif aux paroles de chacun des gradés après avoir lui-même parlé. Cependant, il ne put s'empêcher de tiquer quand le Vice-Capitaine de la Treizième Division parla. Il se demanda un instant si lui-même savait ce qu'il disait. Est-ce qu'il se rendait compte de la teneur de ses propos ? Seito espérait que non. si c'était le cas, cela faisait du lieutenant de la Treizième quelqu'un de potentiellement dangereux, et aux idées terribles. Quand chacun eut fini de parler, y compris la Capitaine de la Treizième qui était arrivée en retard, il reprit la parole.

"Ce que vous proposez, Vice-Capitaine de la Treizième Division, c'est d'aller au Hueco Mundo pour instiguer une terreur, et se replier à la vue de Sima ? Sans vouloir être arrogant ou insultant, cette attitude, en plus d'être lâche, est terriblement cruelle. Devons-nous faire subir à ce peuple une crainte telle de notre race ? Je ne le pense pas. Ce n'est sans doute pas nécessaire."

Il était parti fort, il fallait suivre le rythme.

"Et sans vouloir passer pour un pacifiste pur et dur, je ne pense pas non plus qu'attaquer Las Noches maintenant soit la bonne décision à prendre. Comme je l'ai déjà dit, nos soldats ont besoin de récupérer, et ce n'est pas en une semaine que l'on effacera de leurs mémoires le souvenir douloureux des récents affrontements. De plus, les Arrancars vivent dans un monde plein de Hollows. Même si leurs plus grands soldats sont affaiblis, on pourrait être surpassés en nombre par des créatures certes primaires, mais néanmoins dangereuses. Sans parler du problème que représente toujours Sima ..."

Les paroles du Capitaine Kirito l'avaient intéressé. Affamer la créature serait une bonne idée. Mais comme cela avait été soulevé, c'était presque impossible.

"Se débarrasser de cette abomination semble la meilleure chose à faire, à l'heure actuelle. D'abord récupérer nos forces, et ensuite trouver un moyen de la détruire. La Douzième Division peut s'employer à trouver un moyen d'arriver à nos fins, si il existe et avec l'accord de mon Capitaine. A moins que vous ne teniez vraiment à affaiblir les Arrancars ..."

Cette pensée lui laissait un goût amer. Il ne voulait pas voir de nouveaux combats éclater, et il ne pensait pas non plus que les Arrancars étaient des êtres si différents d'eux-mêmes.

"Si vous voulez vraiment les affaiblir il faut laisser Sima dans le Hueco Mundo, et laisser les Arrancars se dépêtrer avec lui. Renforcer nos défenses, et attendre de voir ce qu'il advient des Arrancars ... Mais, je le répète, je ne pense pas qu'un conflit soit nécessaire, de nouveau. Les Hollows sont peut être des créatures changeantes, ce que je conçois, Capitaine Kirito. Cependant, durant leur passage du stade de simple Hollow à celui d'Arrancar, ils acquièrent une part d'humanité. Au final, je pense qu'ils ne sont pas si différents de nous d'un point de vue moral. Ils ont leurs raisons d'attaquer les Shinigamis. Nous les chassons depuis des lustres. Eux prennent leur revanche, selon une logique guerrière. Mais je ne pense pas qu'empiler ainsi les représailles fasse avancer les choses."

"J'imagine qu'une alliance est impossible. Mais une paix ne doit pas l'être, à mon avis. Je ne dis pas qu'il faut arrêter de chasser les Hollows, ceci est notre mission principale et nous devons nous y tenir. Cependant, les Arrancars n'influent pas dans la balance des âmes, du moment qu'ils n'agissent pas en tuant des âmes ou des Humains. Alors pourquoi leur faire la guerre une foi de plus, si ce n'est en représailles de ce qu'ils viennent de nous faire ?"

Il en avait beaucoup dit, et se tut. Sans doute paraîtrait-il naïf, une fois de plus. Naïf de croire que les Arrancars n'étaient pas des gens dénués de sens moral et pervertis par la haine des Shinigamis. Tant pis. Il voulait éviter le conflit, et si le Seireitei se décidait à attaquer Las Noches ... Sa décision était déjà toute prise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2468-ashikaga-seito

avatar
Rang : Capitaine de la 13ème Division

Messages : 132
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   Ven 20 Fév - 13:23

Alors que je retournais à ma place, le vice-capitaine de la 12ème division reprit la parole. Les premiers mots qu'il prononça firent apparaitre un masque figé sur mon visage. Je le laissais malgré tout finir son commentaire. Une grande partie de ses idées était proches des miennes, mais je ne pouvais laisser passer ses remarques concernant Clotho. Je commençais à connaitre le cœur de celui qui allait me quitter, de ce shinigami emplie de doutes et de souffrances. Ses mots, son appel à la guerre était empli d'un désir de vengeance. Cherchait-il un moyen de soulager ses douleurs, en ayant le sentiment d'agir et de ne plus subir. Les premiers mots qu'il avait prononcés, me le laissaient penser. Mais qu'importe, nous étions là pour échanger des avis, donner nos points de vue et non juger celui des autres. Je comprenais le vice-capitaine de la 12ème, mais je ne pouvais pas ne pas réagir.

« Vice-capitaine Ashikaga, même si je partage tout ou une partie de vos idées, je, vous demanderez un peu plus de retenu concernant vos réactions face à des idées contraires. Nous ne sommes pas là pour juger des volontés des autres, ce rôle reviendra à notre nouveau commandant une fois qu'il aura entendu nos avis. »

Si mes paroles étaient pleines de douceur, de retenu, mon regard quant à lui était froid. Ceci ne dura pas longtemps juste le temps d'un ou deux battements de cils, avant qu'il ne retrouve sa mélancolie et qu'un sourire amical apparaisse sur mon visage. Clotho n'avait nul besoin d'être défendu, mais il était mon vice-capitaine, un membre de ma division. Si le vice-capitaine Ashikaga avait fait cette remarque lors d'une discussion privée, je ne l'aurais pas relevé, ni même réagit. Mais il ne s'agissait pas d'une discussion privée. De plus, la situation dans laquelle nous nous trouvions, Clotho et moi, pouvions lui faire craindre que je me détourne de lui. Outre ses possibles doutes vis-à-vis de moi, je sentais que notre victoire, dans sa forme, lui laissait un goût amer qui ne faisait que raviver ses blessures. Me rendant compte que mon intervention, pouvait paraitre peu appropriée, je m'excusai auprès de notre nouveau commandant, d'un léger signe de tête. Je ne lançai aucun regard vers Clotho, ne jugeant pas celui-ci nécessaire. De plus, je ne voulais pas donner l'impression que je m'inquiétais pour ce dernier. Il n'avait pas besoin, que j'affiche même légèrement mon inquiétude pour ses états d'âme. Comportement, qui pourrait faire douter de son état émotionnel. Mon intervention était restée le plus neutre possible, juste un Capitaine qui remettait en place un vice-capitaine, qui avait dépassé les limites, selon lui. Normalement, seuls les Capitaines étaient conviés à ce genre de réunion, la présence des vice-capitaines était un privilège qui leur était accordé du fait de la situation. En temps normal, leurs remarques étaient adressées à leur Capitaine, qui en tenait compte ou pas dans celles qu'il faisait durant ces réunions. Le fait qu'ils étaient autorisés à participer, ne leur accordait pas les mêmes droits qu'à leur supérieur. C'était une des raisons de mon intervention et celle que je voulais qui soit pris en compte, quitte à me faire à mon tour critiqué par l'un des Capitaines présents ou par le commandant en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2706-ukitake-eirin
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Remettre de l'ordre [réunion gradés]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Remettre de l'ordre [réunion gradés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 03. Sing if you can...!
» Boucle d'Or et les Trois Ours [PV Ahren, Ulrich et Kathrina]
» Opération jeunes mariés ▒ Réunion de l'Ordre
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-