AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Last but not Least | ft. Riful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Cuarta Espada

Messages : 186
MessageSujet: Last but not Least | ft. Riful   Lun 16 Fév - 20:59

      Puisqu'elle n'avait pas été là. Qu'elle avait manqué à son devoir d'Espada, de soldat, de Lame de Las Noches et de son Roi... pour cela il était temps.
Lies se libéra enfin des chaînes impératives qui la retenaient dans l'enceinte de Las Noches et de la ville qui l'entourait. Elle poussa les portes pour aller fouler du pied les sables immaculé sous la Lune éternelle, dans l'optique d'aller fouler du poing celle qui n'avait pas eu le plaisir de faire connaissance avec les poings de l'albinos.
Elle était là, quelques part, la Riful, tapit dans son trou aux confins du Yermo ou au-delà, qu'importe à la Septième, le plus près serait le mieux. Elle avait hâte de réparer le litige de son absence à la dernière visite de la Vasto Lorde, de la rencontrer et de se présenter en bonnes et dues formes, plus avec des coups qu'avec des mots, mais après tout, c'est la langue officielle du Hueco Mundo, les coups, les armes, le sang. Voilà un langage de la Septima maîtrisait.

Elle avançait droit devant elle, le pas sûr. Elle savait -ou se doutait, du moins- que la prédatrice ne manquerait pas de repérer sa présence à un moment ou un autre. Pour le moment, et jusqu'à ce qu'elle le fasse, l'albinos continuait d'avancer.
Le vent était calme et l'air n'était pas lourd. Malgré le silence total qui entourait la Dame. Il n'y avait pas âme qui vive autour d'elle. Et en fait, tant mieux. Elle n'avait aucunement envie de perdre de l'énergie et du temps à se débarrasser des quelques imbéciles qui pourraient essayer de l'emmerder d'une manière ou d'une autre. La Septième n'était actuellement concentrée que sur une seule chose. Sa future adversaire. Si cette dernière voulait bien finir par se montrer.

Frédéric Mistral à un jour dit que ''la patience est le pilier de la sagesse''. Certes un joli proverbe à placer dans un paquet de papillotes. Et peut-être que si Lies n'était pas connue pour être sage, c'était surtout parce qu'elle ne l'était pas non plus pour sa patience. Cette dernière venait d'atteindre sa limite.
Elle s'arrêta soudainement, au milieu du désert albâtre, et soupira lourdement. Elle jeta autour d'elle un regard agacé et posa une main sur sa hanche.

«-J'VAIS PAS TE CHERCHER TOUTE LA JOURNÉE. ALORS SI TU VEUX BIEN TE MONTRER ÇA M'ARRANGE.»

Le silence pour seule réponse. Was ein Hure*.

«-RIFUL SORS TON CUL D'UN DE CES FOUTUS TAS DE SABLE SI TU VAUT VRAIMENT C'QU'ON M'A RACONTÉ SUR TOI.»

Bien évidemment, Lies se doutait que n'était sans doute par peur ou par flemme qu'elle ne se montrait pas. Mais par indifférence. Et ça, elle avait du mal à le tolérer.

German:
 

_________________
Wer will, der kann.

   

Let the Storm rage on | Lies's Fightin' Theme|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t1917-lies-g-rammsteiner

avatar
Rang : Reine des Terres au delà du Yermo

Messages : 1225
MessageSujet: Re: Last but not Least | ft. Riful   Mar 17 Fév - 20:13

Les tentacules émergèrent d'un coup et de mille endroits. De véritables tornades de sable s'élevèrent dans les cieux du Hueco Mundo, tout autour de l'Arrancar, retombaient vers le sol en pluie fine. La silhouette imposante de Riful apparut alors, terriblement sombre, laissant des cascades de sables dégringoler de son corps massif. Suivi presque immédiatement d'un ricanement terrible. Le monde lui-même semblait se figer tandis qu'elle braquait son regard dans la direction de cette frêle créature. Sans doute était-elle respectée au sein de sa propre communauté. Mais ici, elle n'était qu'un grain de poussière parmi tant d'autres. Si elle ne l'avait pas encore compris, alors son destin allait se sceller rapidement.

Et dire qu'elle venait, sans le savoir, de sortir la Vasto Lorde de son sommeil réparateur. Cachée dans l'ombre de ces tentacules, Isis observait la scène, dépitée. Elle avait perçue l'approche de l'Arrancar mais avait prié pour que celle-ci passe son chemin avant de se faire remarquer. Trop de sang avait coulé depuis quelques temps. Mais une fois encore, elle était tombée sur une idiote. Ou une folle. Existait-il une différence ? Pour le coup pas vraiment. Surtout que cette femme avait cherché la Vasto Lorde. Une erreur qu'elle risquait de payer chèrement.

Le rire se tût. Et Riful se redressa complétement, donnant une image complète de sa forme véritable. Un frisson d'excitation secoua son être. Cette petite chose face à elle l'avait sortie de son sommeil. Mais pour quelle raison ? Son visage ne lui disait rien. Son aura non plus. Pour autant qu'elle pouvait le voir, jamais encore leur route ne s'était croisée. Une Arrancar. Mais avec une force dérisoire. Esclave du Roi ou soldate ? En tout cas, elle avait du cran. C'est cela qui lui sauva la vie. Mais ce ne serait pas suffisant pour la suite. D'un bond, Isis quitta la protection de sa maîtresse pour se placer à mi-chemin entre les deux femmes. Sous sa forme Arrancar, elle paraissait d'une faiblesse absolue. Surtout en comparaison de Riful. Néanmoins, il ne fallait pas se fier aux apparences. Ce fut Riful qui brisa la première le silence. Elle souffla comme pour montrer son ennui.
    - Que de bruits pour une si petite et fragile créature... Je ne crois pas me tromper en disant que nous ne nous connaissons pas, n'est-ce pas ? Pourtant ton odeur m'est familière. Oui, c'est ça. Tu sens comme mon dernier repas. Las Noches. Isis, un avis sur la question ?

Isis ne put réprimer un sourire. Cette question n'était pas anodine. Elle signifiait clairement que si cette femme l'avait déjà croisé, elle ne se serait jamais permis de s'adresser à elle de la sorte. Sans doute car sa tête aurait déjà été arraché. Elle bénéficiait là d'un sursis.
    - Sans doute une soldate, Maîtresse. Elle n'était pas là lors de votre attaque, si c'est cela que vous supposez. Qui es-tu, Arrancar ?

La voix d'Isis était ferme, sûre d'elle. Comment ne pas l'être alors que dans son dos se tenait la maîtresse des Terres se trouvant au delà du Yermo. Une des plus anciennes créatures de ce monde. Durant plus de trois millénaires, elle avait traversé ces terres sans craindre quiconque. Ce n'est pas aujourd'hui qu'elle allait se raviser.
    - C'est bien ce que je pensais. Et bien parle donc, ma chérie. Dis-moi qui tu es et ce que tu me veux. Et épargne-moi la bêtise de me dire que tu es là pour me tuer. Tu es bien trop faible pour m'affronter, c'est une évidence.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2543-riful-la-destructrice#21816
 

Last but not Least | ft. Riful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» David et Goliath [Riful]
» Comment se construit un empire. [PV Riful]
» Téthys, Déesse des Eaux [reroll Riful]
» Viens prendre ta fessée [Riful]
» Dans l'abysse le plus sombre [Riful]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Chroniques & Flashbacks :: Chroniques & Flashback-