AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

CreativeJuiz

OuvrirFermer






Le forum est fermé. Vous pourrez nous retrouver sur notre nouveau projet ICI

Partagez | 
 

 Se prouver [PV Akito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Rang : Vice Capitaine de la Septième

Messages : 162
MessageSujet: Se prouver [PV Akito]   Dim 22 Fév - 14:22

Tenma Akito. C'est le nom de ce fameux capitaine des nécromanciens, celui avec les cicatrices sur le visage que j'avais remarqué lors de la réunion au sommet d'il y a quelques jours. Je peux pas dire que je le connais pour l'avoir vu une seule fois, mais c'est un nom qui m'est pas forcément étranger. Ça vient pas de moi. Mes doigts viennent récupérer mon zanpakutô, mon regard s'attardant un instant sur le ruban écarlate qui ceint son fourreau. Un souvenir. Le seul souvenir que j'ai d'un mort – enfin, presque. Moi qui suis pas du genre matérialiste, ce lien carmin, c'est la seule chose que je possède de mon mentor encore aujourd'hui. Il m'a suivi depuis ce jour, a accompagné mes guerres, mes combats, mes changements. Tout, et ce, depuis que son propriétaire légitime avait péri sous l'assaut des Quincy. C'est stupide, je m'y attarde pas, ou tout du moins rarement. C'est simplement devenu une composante de mon sabre comme l'est son tranchant, ni plus, ni moins pourtant... Alors que je laisse mes pensées vagabonder en venant ranger mon zanpakutô à la hanche, je peux pas m'empêcher de songer à Gentoki. C'est pourtant pas le moment idéal pour se rappeler du passé – et c'est surtout pas mon genre -, avec ce qui vient de se passer, l'attaque de Sima et des troupes du monde creux. Ou alors c'est peut être le meilleur moment, justement. Va savoir.

En cette fin de journée, c'est pourtant avec ce nom en tête que je traîne. Les journées sont longues, j'ai pas trop le temps de m'ennuyer, ni même de penser à autre chose. Ça m'emmerde, très franchement. C'est pas mon style de m'occuper de quelque chose autre que moi même, alors une division et une crise... C'est encore moins ça. Et là, encore, y a ce nom qui revient en tête. Des souvenirs, aussi. Quand je vois le Rukongai, ça revient. Forcément, c'est sa division, à la base. C'était son truc, de protéger tout ce merdier. M'enfin. Là, maintenant, c'est pas ce que je recherche. Pas vraiment. C'est pas mon truc. Là, je dois surtout me prouver quelque chose.

Les nécromanciens sont des spécialistes du Kidô. Tenma Akito en est donc, sensément, le plus représentatif. Et puis c'est un nom que je connais déjà. Que j'ai déjà traduit sur ses lèvres, avant. Gentoki aussi, était un spécialiste de ce domaine, délaissant l'usage de son zanpakutô pour se spécialiser dans le bakudo et le hado, dans la protection du Rukongai, même. Moi, ça a toujours été l'inverse. En même temps, j'ai toujours été un danger public dès lors qu'il fallait incanter un simple bakudo et ce, malgré les conseils de mon mentor. Il faut croire que tu n'es vraiment pas fait pour ça, Raï. Ça te ressemble bien, après tout. J'ai toujours été plus destructeur que protecteur, trop sauvage, trop moi, quoi. Et puis c'est pas parce que je sais parler que je suis capable de tout faire comme il faut à ce niveau là. Le langage pour un sourd, ça reste de l'approximatif, et j'ai pas encore réussis à incanter en langage des signes. Mais je ne viens pas pour ça. Pas pour apprendre le kidô avec des spécialistes - si Gentoki avait échoué, une bande d'inconnu pourra pas faire mieux avec moi. C'est pour autre chose que je suis là, autre chose, bien que très lié.

Je cherche le Capitaine. Je demande ça au premier clampin venu qui me regarde l'air bizarre. Il me regarde moins bizarrement quand il voit le brassard de vice-capitaine à mon bras, mais peu s'en faut. Un pourquoi traine sur les lèvres du shinigami et je lui réponds sans tergiverser, avec ma voix grondante usuelle. Je veux l'affronter. Point final. Le type s'attendait probablement pas à ça, mais je suis on ne peut plus sérieux quand je croise les bras sur mon torse, haussant un sourcil face à sa mine stupéfaite. Quoi ? Je vais pas tourner autour du pot vingt ans, si le capitaine veut pas, et bien, je trouverai quelqu'un d'autre et on sera deux à pas perdre notre temps plus que de raison. Même si clairement, ça me ferait chier.

Quand tu sortiras de l'académie, Raï. On combattra à ce moment là si tu veux, dans les règles. Promis.

Bah...:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2904-seigi-raitoku

avatar
Rang : Capitaine des Nécromanciens

Messages : 412
MessageSujet: Re: Se prouver [PV Akito]   Dim 22 Fév - 16:39

La nouvelle lui était arrivée rapidement et au vu du visage de l'émissaire, ce n'était pas une plaisanterie. Akito prit toutefois quelques minutes pour réfléchir à cela. Selon ce qu'il venait d'apprendre, celui qui le défiait ainsi était le Lieutenant Seigi. Qu’il puisse le rencontrer importait. Mais dans de pareilles conditions . Et pour quelle raison surtout ? Le mystère demeurait. Que l'on cherche à évaluer sa force, c'était une chose. Néanmoins, en quoi un simple Lieutenant pouvait être une cible idéale ? A moins qu'il ne soit réellement très doué, il n'y avait aucune raison qu'il cherche ainsi à se confronter à un Capitaine. Finalement, ce fut al curiosité qui eut raison de lui.

Attrapant au passage un dossier qui trainait sur son bureau - dossier qui répertoriait les noms et qualités des différents gradés du Seireitei - il parcourut sa liste jusqu'à s'arrêter sur le nom qui venait à lui ce jour. Alors qu'il lisait les informations qui avaient été reportés sur lui, un détail attira son attention. Sourd ? Le Shinigami n'entendait donc rien alentours ? Mais capacité exceptionnelle à la lecture sur les lèvres. Voilà qui corrigeait quelque peu le tir. Mais qui fit sourire le Taishô. Il y aurait donc deux handicapés sur le terrain ce jour. Le sourd et le balafré. Le nom d'un conte possible...

Il parvint enfin jusqu'à l'homme, le détaillant avec une attention extrême. S'arrêtant à distance raisonnable, il remit en place son propre Haori et sourit. A sa ceinture n'apparaissait aucun Zanpakutô. Alors même que la décision du Commandant ne pouvait être contesté. Cela ne signifiait qu'une chose : Tenma Akito ne portait aucune arme officielle. Ce qui aurait été pénalisant pour n'importe quel autre Shinigami. Pas pour le maître des Nécromanciens. D'un claquement de doigts, il fit alors apparaître un de ses sortilèges préférés. Un papillon de l'enfer très différent de ceux qui existaient d'ordinaire. Un messager, un guide. Et un interprète pour ce jour. D'un signe, il envoya la créature se poser sur l'épaule de Raïtoku, lui faisant signe de le laisser faire. Lorsque cela se fit, une voix se fit entendre dans l'esprit du Lieutenant. Une voix projetée directement d'esprit à esprit.
    Ce papillon pourra faciliter notre communication, je pense que ce sera plus simple pour ce que vous avez en tête, Lieutenant Seigi. Suivez-moi, je vous prie.

Et il fit demi-tour pour gagner la place qui se trouvait à proximité. Passant devant quelques Shinigamis déjà en pleine préparation : ces derniers érigeraient un Kekkai pour préserver le terrain au moment précis où débuterait le petit échange entre les deux gradés du Seireitei. Arrivé sur place, il s'adressa de nouveau à l'homme. Tout en observant s'il avait chassé le papillon ou s'il l'avait gardé. La phrase fut mentale. S'il ne l'entendait pas, alors c'est qu'il aurait chassé la créature. Cela le regardait lui et lui seul...
    Il semble que vous souhaitiez m'affronter. Puis-je au moins en connaître les raisons avant de m'exécuter ?



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2859-tenma-akito#25122

avatar
Rang : Vice Capitaine de la Septième

Messages : 162
MessageSujet: Re: Se prouver [PV Akito]   Lun 23 Fév - 18:36

Le shinigami parti cherché son capitaine, je me retrouve seul, pas pour très longtemps cela dit. Je me perds quelques minutes qui s'étiolent rapidement alors que le capitaine des nécromanciens finit par venir jusqu'à moi. Son haori sur le dos et sans aucune arme à la hanche ou ailleurs, comme la dernière fois que je l'ai vu lors de cette fameuse réunion. On est deux à se détailler quand bien même mon regard s'attarde davantage sur la créature qu'il fait naître du néant d'un simple claquement de doigt. Un papillon, semblable à ceux qui accompagnent les shinigamis de coutume – notamment dans le monde des humains. Un haussement de sourcil accompagne son apparition qui se transforme bien vite en froncement quand ce dernier vient se poser sur mon épaule, accompagnant des paroles qui viennent se frayer un passage directement dans mon esprit. Je sursaute, peu habitué à ce genre de contact hormis de la part de l'esprit de mon sabre, seul à déchirer le silence de mon monde. Les muscles contractés, je sens le bestiaux gronder aussi sourdement que moi face à cette violation brutale. L'intention est louable, mais elle me crispe plus que de raison, et il me faut bien cinq minutes pour tolérer la présence du papillon et de ce que ce dernier signifie. C'est pas la première fois. Mais putain, ça fait des années que c'est pas arrivé – depuis sa mort, à vrai dire. La première fois que Gentoki avait fait un truc pareil, j'avais fait un bond de trois mètres et je m'étais carapaté en courant comme un chat sauvage plongé dans l'eau froide. Enfin, ce n'était pas tout à fait la même chose, moins précis, moins clair aussi, il n'empêche que c'est très dérangeant. Et ça l'était déjà avec mon mentor.

Je le suis, passant mes doigts sur ma tempe pour endiguer le malaise qui me fait frémir. Au moins, il a l'air d'accepter la proposition et on termine sur une place où s'active des shinigamis. Je les regarde vaguement avant que de nouveau, la voix du capitaine ne fasse écho dans mon crâne. Je grogne. Non franchement, j'ai du mal avec cette manière de communiquer. Fort heureusement, Hibiki fait un tampon appréciable. Pourquoi. Pourquoi une telle demande. C'est clair que, de son point de vu, ça arrive de nulle part comme une claque dans sa gueule alors que dans mon cas, c'est plus réfléchis qu'on ne le croit. Je lorgne la silhouette en haori, ignorant les personnes présentes pour m'adresser à lui à voix haute. Non, je suis pas fan du côté « je parle dans ta tête ».

Vous êtes un spécialiste du Kidô. Je n'utilise que mon zanpakutô. Je veux prouver quelque chose. Je me tais, songeant de toute façon que mon intention coulait de source et que ces quelques paroles suffisaient à l'éclairer. Je n'ai pas forcément de mal à parler de lui, après, je le fais juste peu, pour pas dire jamais parce que je suis pas le genre de type à parler de sa vie à n'importe qui. Pas par mystère, simplement parce qu'on s'en fout, de ma vie, du passé, tout ça. Mais pour cette fois, je fais une légère exception parce que ce gars est sensé être lié à lui. Un peu. Et que c'est aussi la raison pour laquelle je suis là malgré tout le bordel ambiant - ou à cause de lui, en fait. Seigi Gentoki m'a parlé de vous. Vous étiez son mentor. Je sais qu'il l'admirait. Quand il en parlait, il y avait cette reconnaissance qui brillait dans ses prunelles, cette fascination aussi pour cet homme qui par le passé, lui avait offert une voie à suivre. Je n'ai jamais ressenti ça pour personne, moi. Pas de professeur qui m'a guidé, m'a aidé, je n'en ai jamais eu besoin. J'ai suivi ma propre voie, je l'ai tracé à la force de mon propre bras et de ma lame alors je n'ai pas de gratitude envers un enseignant ou quoi que ce soit du même style. Personne. Jamais. Hormis lui. Il était le mien. Une précision superflue. Je ne porte pas son nom sans raison.

Ce combat qu'il m'avait promis, nous ne l'avons jamais eu puisqu'il est mort avant que je ne sorte de l'académie. Je n'ai jamais pu l'affronter. Et je ne pensais pas que ça me perturberait un jour, pourtant, faut croire que ça m'importe plus que ce que je pensais. J'avais juste fais en sorte d'oublier et ce, jusqu'à ce que j'entende son nom, le nom de son professeur, comme si il était tout droit sorti de terre. Paradoxal, pour des dieux de la mort. Mon zanpakutô contre vos sorts. Je dégaine mon sabre en réponse. Il a pas intérêt de me ménager et au vu de mon attitude, c'est clairement pas le genre de la maison de se restreindre. Quand je combats, je le fais généralement à fond, et aujourd'hui plus que jamais. Hibiki résonne entre mes doigts, seule preuve de son activation. J'ai assez parlé. Il est temps de passer à ce pourquoi nous somme là. Autour de nous, les barrières ont été dressé - je suis une quiche en kidô mais je capte des choses quand même et je suppose que ça suffira.

Je m'élance d'un shunpô plus précis que rapide, mon poing armé de ma lame s'abattant sur ma cible désignée en faisant peu cas de sa surprise, ou non. J'entaille la chair offerte en profitant de ma rapide approche, j'attaque son buste par deux fois, brutalement, violemment. Sans mesure, sans passe d'arme technique mais avec une anarchie calculée, précise. Je suis de toute façon pas le genre à me faire chier avec la théorie, y allant à ma manière. Au corps à corps, là où ma lame peut s'en prendre à lui. Et j'en appelle aux pouvoirs de Hibiki. Vives, les ondes vibrent dans l'air face à ma victime désignée, glissant dans son corps pour lui créer des dommages invisibles mais non moins handicapant. Je n'attends pas de savoir si cette dernière fonctionne pour faire glisser mon sabre contre son flanc droit, sans concession aucune. C'est un capitaine, il lui faut plus que ça pour tomber et si il était bien le mentor de Gentoki, alors il saura faire face, ce Tenma Akito.

Pas question de perdre.

PafPaf:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-bsrpg.com/t2904-seigi-raitoku
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Se prouver [PV Akito]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se prouver [PV Akito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Akito [Humain]
» Mission Jedi & Sith : Prouver sa Valeur [Echouée]
» [Validée]Takagi Akito
» Compte de taka
» Du français au japonais!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Before the Shadows :: Soul Society :: Seireitei-